• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Inégalités : entre sérieux et une pointe d’humour noir

Inégalités : entre sérieux et une pointe d’humour noir

Dans sa récente note sur la France (elle va jusqu’en 2017), le Laboratoire sur les inégalités mondiales (https://wid.world/fr/country/france-2/) nous apprend que les ultrariches qui représentent 0,001% des Français (soit 500 personnes) ont cumulé 2,2% de la croissance du pays entre 1980 et 2017. Cela représente au bas mot, 20 milliards d’euros ! Faites le calcul et vous verrez que la part du gâteau qui revient à chacun d’eux est conséquente. Même si, à l’intérieur de ce groupe il y a quand-même des inégalités également !

Ce fossé entre les ultrariches et le commun des mortels, s’est creusé de manière exponentielle depuis les grandes privatisations allant de l’EDF, aux autoroutes, aux barrages hydroélectriques, etc, la liste est longue.

Mais puisqu’on vous dit que l’État n’a pas vocation à être commerçant ou gestionnaire ou routier ! Alors, poursuivons : privatisation d’Aéroports de Paris !

L’État n’a pas non plus vocation à être médecin ou infirmier ou enseignant ! C’est pourquoi on laisse les hôpitaux mourir à petit feu (sans mauvais jeu de mots) afin de voir fleurir les cliniques privées, impliquant ainsi une médecine à deux vitesses. C’est pourquoi, aussi, l’école ne remplit-elle plus son rôle et laisse de côté une grande partie des jeunes finir entre les griffes des communautaristes et des extrémistes de tout poil…

Cependant, l’État remplit son rôle de protecteur des biens privés, de l’ordre public pour que les consommateurs et les commerçants puissent continuer à échanger…

- On vous dit que c’est pour votre bien… Vous ne comprenez décidément rien à la modernité : l’armée a été envoyée sur les lieux de bataille, dans le XVIe et le VIIIe arrondissements de Paris, pour protéger vos institutions, votre démocratie, vos biens et, par extension, votre bonheur !

Heureux, comme un ultrariche en France !

- Si vous n’êtes pas milliardaires, c’est que vous ne le méritez pas. Allez travailler, traversez la rue, achetez, vous aussi, un costume ; rêvez de devenir milliardaire ! 

C’est ça l’avenir du pays de Voltaire ?

P.S. (1) : Toute ressemblance, de près ou de loin, à des personnes existantes ou ayant existé est totalement fortuit. Il s’agit d’une fiction !

P.S. (2) : Je prends les devants. On ne sait jamais !


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • acab2 9 avril 19:05

    Ma vidéo est plus intéressante que votre article.

    https://www.youtube.com/watch?v=ewqnk96OgwA


    • Carlo Gallo 10 avril 10:30

      @acab2
      C’est votre avis ; et moi je suis peut-être plus grand que vous !!!

      Blague à part, il faut être simple et clair dans vos propos si vous voulez être lu, écouté et provoquer la discussion.


    • acab2 10 avril 16:22

      Sur le coup, je ne fait que booster la vidéo de mon copain, dans le théme.

      Cher auteur, tu te rend bien compte que c’est un commentaire a 5-10 étoile ca ?
      Tu ne te sent pas un peu honteux et confus d’avoir été publié la dessus ?

      Tu veux discuter j’y suis ouvert, mais pas du programe CP-CM1.


      https://discord.gg/zQ7y2HG le hall d’accueil vide, sans singes. Pas de pitié pour les faibles.
      https://discord.gg/RqaVGmJ chez les noir-verts y sont sympa avec modération antifaciste.
      https://discord.gg/g7M2QjQ chez les insoumis avec modération politquement correcte.


    • oncle archibald 9 avril 19:32

      J’ai aimé votre article, sauf « ça » .... : "C’est pourquoi, aussi, l’école ne remplit-elle plus son rôle et laisse de côté une grande partie des jeunes finir entre les griffes des communautaristes et des extrémistes de tout poil…« 

      L’école c’est fait pour enseigner, et ce sont les parents qui doivent apprendre »à vivre" à leurs enfants. Si certains parent se communautarisent et sont de tout coeur avec certains de leurs coreligionnaires qui vivent dans un moyen orient ultra violent comment voulez vous que leurs enfants ne se communautarisent pas et rêvent de partir en Syrie pour y rejoindre Daesh et combattre les hérétiques ?

      Ce que je regrette c’est que dans certains quartiers les parents qui veulent s’assurer que leurs gniards recevront un enseignement convenable soient obligés de les scolariser dans des établissements privés. Ça oui c’est scandaleux !


      • Carlo Gallo 10 avril 10:37

        @oncle archibald
        Je continue à penser que la culture et l’éducation sont à la base de tout progrès social. Et l’école a un rôle à jouer dans ce domaine. Je n’exclus bien évidemment pas la famille ; néanmoins nous sommes quelque part tributaires de notre propre réflexion, encore faut-il avoir les moyens et la volonté d’aller vers la « pensée » plutôt que vers les « croyances » de toutes sortes...


      • oncle archibald 10 avril 11:47

        @Carlo Gallo ; « encore faut-il avoir les moyens et la volonté d’aller vers la « pensée » plutôt que vers les « croyances » de toutes sortes » ...

        Certes, et un enfant devenu adulte doit faire la synthèse de tout ce qu’il a appris, tant à l’école que dans sa famille et le cercle d’amis de sa famille. A votre avis cet enfant il a plutôt tendance à croire ses parents ou son enseignant ?

        Et aussi pourquoi cet enseignant n’essayerait-il pas insidieusement de l’amener à croire le contraire de ce que lui disent ses parents tout autant que ses parents essayent de le persuader que dans ce qu’il entend à l’école il y a beaucoup de mensonges.

        A quel age êtes vous vous même absolument sur d’avoir fait ce tri, si tant est que vous ayez eu à le faire si ce que disaient vos parents et vos enseignants allait dans le même sens. Par exemple Dieu n’existe pas, c’est « l’opium du peuple », une vaste fumisterie inventée pour que les pauvres restent pauvres sans se rebeller.

        L’esprit des enfants est malléable, et devenir adulte n’est pas une petite affaire. Et ne vous dépalise, on peut croire en Dieu sans être un gros con. On peut même croire que l’enseignement Christique est la base de l’humanisme athée. Bref pas de simplifications abusives svp, ne serait ce que par respect de la liberté à venir de nos petites têtes tantôt blondes tantôt à cheveux noirs et crépus .


      • Carlo Gallo 10 avril 12:34

        @oncle archibald
        Tout ce que j’essaie de faire c’est d’inciter à la réflexion. Puisque vous me demandez, je précise que je suis né dans une famille croyante (peu importe la religion) et que j’ai commencé à me poser les questions que vous abordez vers l’âge de 12-13 ans grâce à la lecture. Le suite est venue tout naturellement. Il n’est jamais facile de sortir du carcan idéologique -notamment religieux dans lequel on grandit. Cependant, en France, c’est possible.
        Enfin, je vous laisse seul juge quant à mes simplifications, comme vous dites ; mais est-ce l’endroit pour parler des Lumières, des religions, des dystopies, de l’anarchie, de Prud’homme, de Marx, de Freud, de Nietzsche, de Spinoza, de… A chacun de faire le travail sur soi ! Je le répète, je ne fais que donner quelques réflexions. Libre à tous pour la suite.


      • L'enfoiré L’enfoiré 10 avril 16:43

        @oncle archibald
        Ce n’est pas l’école et les connaissances apprises qui sont importantes, c’est ce que vous en extrapolez en trouvant inédit.


      • rogal 10 avril 09:07

        On sait à quoi sert d’être millionnaire : maison, famille, pépées, etc.

        On comprend à quoi peut servir d’être milliardaire : entreprises, etc..

        On a du mal à voir à quoi peut servir d’être multimilliardaire (ou ultrariche, ou groinfre). Acheter un pays ? Faudrait vraiment aimer les emm***, croc de boucher inclus.


        • L'enfoiré L’enfoiré 10 avril 16:40

          Comment devient-on multi-millionnaire et ensuite milliardaire ?

          Très simple et très compliqué à la fois.

          Inventer quelque chose dans un créneau inattendu mais que tout le monde veut indépendamment du pays où l’on se trouve.

          Ce produit génial, il faut le tester et quand il fonctionne localement, l’exporter de par le monde.

          Quand vous voyez les joueurs de foot, ils n’inventent rien, mais ils sont transférés eux-mêmes comme un produit d’exportation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles







Palmarès