• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Infections au Coronavirus : Déjà une loi débattue au Sénat dès le 5 (...)

Infections au Coronavirus : Déjà une loi débattue au Sénat dès le 5 décembre, Alors pourquoi pas de prévention en amont

« Mesures d’éviction et de maintien à domicile des personnes non malades ayant été en contact avec une ou plusieurs personnes atteintes d’une maladie transmissible »

Alerté par un rédacteur de Agoravox cgrenouilleci : SESSION ORDINAIRE DE 2019-2020

Enregistré à la Présidence du Sénat le 05 décembre 2019. N° 180 SÉNAT 
SESSION ORDINAIRE DE 2019-2020

https://www.senat.fr/leg/ppl19-180.html#AMELI_SUB_4__Article_6

C'est un Rédacteur agoravoxien qui m'a alerté dans un commentaire alors que cet article n'était pas encore diffusé.

Je dois donc vous rendre compte. Le Coronavirus ainsi que ses effets contaminants est connu en réalité depuis fort longtemps par l'Assemblée Nationale et sa connaissance a fait l'objet d'un débat au Sénat le 05 décembre 2019.

Evidemment dans cette présentation, il est fait état des Mesures d’éviction et de maintien à domicile des personnes non malades ayant été en contact avec une ou plusieurs personnes atteintes d’une maladie transmissible.

Ce qui cible donc une maladie à fort potentiel de transmissibilité

Il faut dire les choses telles qu'elles sont arrivées à ce moment de la crise. Ce qui est stérile, c’est la manière de décider des politiques français, Chef de l’Etat et Premier Ministre ont préféré nous mettre tous en danger en maintenant les élections municipales et avec le retard pris dans le déclenchement de la phase 3.

En Chine, le virus est en train de régresser et des régions comme Taïwan et Hong-Kong n’ont pas été contaminées grâce aux mesures de confinements prises assez tôt, à la diffusion des masques chirurgicaux et aux tests de masse. La Corée du Sud contaminée également a procédé à 175.000 tests et les mesures drastiques ont permis de faire régresser la maladie.

En France, il est extrêmement grave de ne pas tester au Coronavirus le maximum de population symptomatique en toute urgence. De même qu’il est grave de ne pas diffuser en masse des masques et de la Chloriquine et du gel hydro-alcoolique...

Pour la Chloroquine, c'est un dérivé de la Quinine, L'écorce de Quinquina était connue, et ce dès le XVIIe siècle : pour guérir la fièvre tierce. Conseillé par des indigènes le frère jésuite Agostino Salombrini introduit la plante dans son jardin médicinal du collège Saint Paul de Lima, dont il était l'infirmier. De là l’écorce est introduite en Europe au début du XVIIe siècle, ses vertus furent mentionnées pour la première fois en 1639. Son usage fut rapporté à Rome pour soulager les fièvres intermittentes qui faisaient rage tous les étés dans cette ville...

Sources wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Quinine

Ce médicament la Chloroquine, testé par les Chinois est efficace, on le sait déjà... Mais il faut, comme d’habitude que les chimistes français fassent leurs propres tests... C’est lamentable !

La Chloroquine est connue aussi sous d’autres noms : la Nivaquine ! C’est un médicament qui est dans le domaine public depuis plus de 20 ans et qui ne coûte que très peu à fabriquer... https://sante.lefigaro.fr/medicaments/3073100-nivaquine-100mg-cpr-secable-100

Pour ceux qui ont connu l’Afrique dans les années 70, 80, 90, 2000 : on prenait tous chaque matin 2 Nivaquine, et 1 Paludrine pour éviter le Paludisme.

Si ce médicament est efficace, pourquoi n'a-t-on pas pris les devant au 10 décembre ? Car les chercheurs chinois font état d'une efficacité de la Chloroquine sur 75% des malades du Coronavirus.

Pourquoi ne distribue-t-on pas la Chloroquine immédiatement et gratuitement auprès des malades ?

Pourquoi n'a-t-on pas recommandé le port du masque immédiatement ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • rogal 19 mars 21:57

    Pourquoi ?

    Choloroquine  : peut-être une bonne raison technique (dosage à affiner ou effets secondaires, je ne sais).

    Masques  : parce qu’il n’y en avait pas ; alors « pas efficace », « crée une illusion de sécurité », etc. Bref, mensonges et infantilisation.

    Je remets ceci ici :

    Dans l’urgence immédiate, se confectionner son masque avec les moyens du bord, veiller à l’épaisseur et à l’étanchéité maximales ; toujours le porter hors de chez soi ; laver tous les jours. Ne pas en attendre une protection parfaite. Ne sommes nous pas en guerre ?
    Si nécessaire, corriger ou compléter ces conseils (macronistes et perfectionnistes s’abstenir).


    • cettegrenouilleci 20 mars 11:30

      @rogal

      Bonjour Rogal

      Thierry Meyssan a publié ce jour un article intitulé « covid 19, propagande et manipulation », article dans lequel il évoque la censure par le pouvoir des informations relatives à l’usage et aux résultats obtenus dans la lutte contre la maladie avec la chloroquine.https://www.voltairenet.org/article209499.html

      Salutations

      GJ


    • Théophile Duplessis Jean Guillot 19 mars 22:37

      N’écouter pas Dr Raoult et Doctorix ils vous induisent en erreur smiley


      • aliante 20 mars 12:44

        @Jean Guillot

        quand vous serez professeur de médecine vous pourrez la ramener
        le savant parle les ignorants écoutent et les crétins contestent


      • Théophile Duplessis Jean Guillot 20 mars 16:40

        @aliante
        Qui vivra verra smiley


      • aliante 21 mars 14:53

        @Jean Guillot

        justement je ne suis ni médecin ni professeur donc je me limite à mes limites
        je ne critique pas ,ce que je ne sais pas


      • foufouille foufouille 19 mars 22:55

        "Effets antiviraux In vitro, la chloroquinine et le phosphate de chloroquinine sont des effets antiviraux connus depuis la fin des années 1960 21,22,23,24. In vitro (sur cultures cellulaires) la chloroquine et l’hydroxychloroquine inhibent la duplication de nombreux virus cultivable, dont le coronavirus du SRAS comme l’ont montré Keyaerts et al. en 200425. Mais in vivo, ces effets semblent souvent modestes, voire parfois contre-productifs chez l’Homme. Et aux doses prescrites, ce médicament peut avoir des effets secondaires problématiques, faisant que la chloroquinine n’a pas jusqu’ici été utilisée en pratique clinique contre les virus. "

        faut apprendre à lire.


        • rogal 20 mars 04:26

          @foufouille
          « faut apprendre à lire. »
          Oui Maître.


        • Carburapeur Carburapeur 20 mars 16:59

          @foufouille

          Bjr,
          Je ne connais rien à la chimie et aux dangers de la quinine etc...

          Pourtant je voudrais reprendre les paroles d’un président africain à qui nos éminences grises ne voulaient pas refourguer des aliments parce qu’ils ne correspondaient pas à nos critères sanitaires :

          « de toute façon, l’espérance de vie sans ces aliments est largement inférieure à celle que risquent nos habitants s’ils mangent vos produits ! »


        • aliante 20 mars 13:11

          si il y avait une loi pour maintenir tous les cons chez eux ,le gouvernement ne pourrait plus sortir

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès