• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ingrid Betancourt serait-elle déjà morte ?

Ingrid Betancourt serait-elle déjà morte ?

L’affaire qui aura duré sept ans est en passe de se terminer. Avez-vous noté les soudaines déclarations gouvernementales et la fameuse mission humanitaire (factice) lancée en vue de libérer l’ancienne candidate à la présidence colombienne, Ingrid Betancourt ? Après tant de mois et d’années sans effectuer une seule opération, les dernières déclarations correspondent malheureusement et irréfutablement, d’un point de vue communication politique, à l’annonce de la mort de la prisonnière.

Pour se prévenir de toutes critiques par rapport à ce gigantesque fiasco, il convient pour les gouvernements français et colombien de se dédouaner de l’affaire en montrant que tout a été fait pour obtenir la libération de la Franco-Colombienne.

L’art du dédouanement

Dernièrement, les présidents Alvaro Uribe et Nicolas Sarkozy ont jugé que les Farc devaient être garants de la santé de leurs otages, qu’ils seraient intégralement responsables si la Franco-Colombienne venait à décéder. De ce fait, en Colombie, une source gouvernementale a fait état auprès de l’Associated Press de la capture de Helver Uriel Rodríguez Cruz, guérillero et médecin qui a eu des contacts avec des amis à lui ayant soigné Ingrid Betancourt. D’après lui, elle souffre de deux sortes de paludisme, d’une gastrite et d’une excroissance anormale du foie. En France, on préfère choisir et inventer l’option de la grève de la faim. Il est inenvisageable, quand on connaît le caractère et le parcours d’Ingrid Betancourt que celle-ci tente une grève de la faim, après tant d’années passées en captivité. A ce sujet, sa sœur, Astrid confirme d’ailleurs sur la radio RMC : « Ma sœur n’est pas en grève de la faim. Cette interprétation du porte-parole du comité de Paris me paraît totalement invraisemblable, réducteur et irrespectueux par rapport à la personnalité de ma sœur ». Une belle invention du gouvernement français qui espère ainsi, comme le pouvoir colombien, ne pas avoir à porter sur le dos la mort, déjà effective, d’Ingrid Betancourt. En effet, très forte serait la gifle que prendrait un Nicolas Sarkozy, déjà au plus mal dans les sondages, lui qui avait affirmé si haut et fort durant sa campagne, qu’il prendrait toutes les mesures nécessaires pour libérer la prisonnière, quitte à aller sur place rencontrer les Farc.

S’attirer la sympathie des foules

Il n’aura donc rien fait notre cher président... Cependant, peut-on vraiment lui en vouloir ? Il est fort probable qu’un autre gouvernement en place n’aurait pas pu faire plus vu la délicatesse de l’affaire. Mais, peut-on vraiment tout se permettre, comme user de l’affaire pour s’attirer la sympathie de l’opinion publique et ainsi gagner quelques précieux points dans les sondages ? Peut-être que Nicolas Sarkozy ira sur place, comme il l’avait dit, mais son arrivée coïncidera avec l’annonce de la mort d’Ingrid Betancourt, il ne rencontrera donc jamais, et c’est évident, les Farc. En matière de communication et manipulation politique, on aura rarement fait mieux ! Quel sadisme ! Et que penser de cette fabuleuse idée de la création de la fameuse « mission humanitaire » qui, il va de soi, est totalement factice. Il n’a jamais rien été fait depuis près de sept ans. En effet, effectuer une mission pour libérer Ingrid Betancourt était trop risqué pour sa vie. Maintenant qu’elle est morte, et que les gouvernements français le savent, il n’y a plus de risques pour annoncer cette mission. Celle-ci sera peut-être utile dans un seul et macabre but : récupérer le corps de la prisonnière. En ces temps-ci, on critique beaucoup la censure chinoise, mais comment expliquer que le site des Farc (farcep.org) soit censuré ? Veut-on éviter que des informations non souhaitées ne soient dévoilées comme, par exemple, l’annonce de la mort de la Franco-Colombienne ? Il est clairement évident que les gouvernements français et colombien jouent la montre afin de se protéger et préparer le terrain pour l’après-annonce de la mort d’Ingrid. Ils espèrent ainsi récupérer à leur bon escient l’affaire et réfuter le fiasco Betancourt devant une opinion publique qui demandera inexorablement des comptes. On comprend mieux les paroles de François Fillon qui disait dernièrement sur TF1 que la France était prête à l’accueil des militants des Farc s’ils permettaient la libération d’Ingrid. Ceci avait d’ailleurs beaucoup surpris venant d’un gouvernement qui a toujours voulu limiter l’immigration. Le Premier ministre français savait malheureusement très bien que sa proposition ne verrait jamais le jour...

L’annonce de sa mort est imminente

Les indices prévoyant l’annonce imminente de la mort d’Ingrid Betancourt s’accumulent de plus en plus. La dernière interview de Bernard Kouchner permettait déjà d’entrevoir la réalité : "La France est déterminée à aller jusqu’au bout, même si la mission a peu de chances d’aboutir", rajoutant "Nous espérons que ce ne sera pas fini et que nous réussirons". Un homme partagé, comme avec la situation tibétaine, entre ses convictions profondes, la franchise et la real-politique imposée par sa place gouvernementale. En toute évidence, le dénouement est proche, dans quelques jours, voire semaines sera faite l’annonce publique de la mort d’Ingrid Betancourt. Pour le gouvernement français, il ne reste plus qu’à trouver une « date confortable » pour le dire... Et, après, il pourra être sorti les arguments méticuleusement préparés lors de cette « période d’adaptation ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 avril 2008 11:01

    Bonjour,

    En effet, c’est une hypothèse crédible, une mort à l’annonce retardée, comme au Vatican ou dans l’ex Union soviétique le décès d’un dirigeant qu’on maintient encore en vie politique et médiatique

    Au fait, des nouvelles d’Ariel Sharon ?

     


    • JL JL 7 avril 2008 11:17

      Toute a une fin, évidemment. Et la question qui se pose est : Quoi après l’annonce de la libération ou du décès ? Un autre précieux otage ? l’assaut ? autre chose ?


      • Yltes 7 avril 2008 12:03

        Que nenni ! selon notre bon french doctor Kouchner

        Admirez les stupéfiantes contorsions de cet article :

        http://www.lefigaro.fr/international/2008/04/07/01003-20080407ARTFIG00388-kouchner-betancourt-va-mieux-qu-on-ne-le-dit.php

         


        • tvargentine.com lerma 7 avril 2008 12:10

          Non,nous pouvons penser que le mouvement des FARC n’aurait aucun interet politique

          Il serait considérer véritablement comme une association de malfaiteurs et aurait maintenant les commandos français sur la tête

          Je crois plutot à sa libération ,organisée par le Président Chavez et avec le Président Nicolas Sarkozy

          La chance historique des farcs seraient de saisir l’opportunité de négociation plutot que de voir ce mouvement devenir comme le "sentier lumineux" au Pérou ,un mouvement sectaire qui est tombé par la capture de son chef de guerre

           


          • JL JL 7 avril 2008 12:17

            Cher Lerma, comme j’aimerais que pour une fois vous ayez vu juste.


          • JL JL 7 avril 2008 12:19

            Et puis, tiens, si Chavez et Sarkozy sont copains, je m’engage à ne plus dire de mal de votre président préféré.


          • furio furio 7 avril 2008 13:03

            Le silence pesant des états-unis et l’inactivisme de son officine terroriste la CIA en dit long sur cette affaire des otages. 15 jours pas plus sont à mon avis nécessaires à la CIA pour localiser les otages. Mais les états-unis restent à l’écart ! Et pourtant ils sont bien implantés en colombie ! C’est le moins que l’on puisse dire. Pas pressés d’agir ! Ils l’étaient davantage pour aller exterminer le peuple irakien !

            Alors au point où en est arrivée cette affaire, il faut se faire le relais de quelques pistes de réflexion à mener en dehors des imbéciles campagnes menées jusqu’à présent comme les marches blanches ..comme si des terroristes en pleine forêt allaient être informés que 5 000 abrutis défilent à Paris pour la libératyiobn d’Ingrid.

            Si Ingrid n’est pas libérée, il faut se poser la question de sa mort déjà effective ( uribe continuant à faire croire le contraire ) ou de sa mort programmée (Ingrid aurait eu connaissance de la réelle identité de ses ravisseurs). On comprend que dans les 2 cas uribe est RESPONSABLE.

            Voila bien pourquoi il faut appeler uribe devant un TPI ! Et vite !


            • mariner valley mariner valley 7 avril 2008 13:43

              Mon avis,

              C’est qu’elle est encore en vie.

              Les FARCS auraient je pense sauter sur l’occasion de dire apres sa mort que Uribe et consorts l’ont laisse mourrir.................et n’ont fait que peu d’efforts donc c’est leur faute.

              Elle est tres mal point et avec un hepatite B et une leichmaniose (me semble t-il) ces jours sont comptes et ne sont pas nombreux.

              Mais un otage en mauvaise sante ca vaut plus cher (les protagonistes sont plus presses de la voir dehors) donc pret a accepter des concessions plus grandes et ca fait monter les encheres......

              Les FARCS jouent juste un peu plus avec le feu....C’est vrai que si elle meurt avec eux elle perd toute sa valeur...........mais c’est comme ca..........c’est comme au poker


              • aequopulsatpede 7 avril 2008 14:00

                Il me manque un chiffre pour parfaire ma connaissance du sujet ;

                - Combien les FARC détiennent-ils d’otages au total ?

                - Merci de m’aider.............et merci pour eux.


                • Plus robert que Redford 7 avril 2008 16:26

                  L’art de la prédiction est une pratique bien risquée, mais l’exercice proposé par Cédric est assez stimulant pour les neurones...

                  En effet, certains arguments sont de poids, entre autres la proposition faite d’ "accueillir" les membres des FARC éventuellement libérés par Uribe !! Héberger un ramassis de délinquants dealers et meurtriers, associaux et probablement pas arrangés par des années de détention dans une prison Colombienne, en voilà une idée qu’elle est bonne ! Surtout venant d’un gouvernement qui n’a jamais digéré l’asile politique consenti par mitterrand à Caesare Battisti (un autre type de criminel, d’ailleurs !)

                  C’est sûr, si Mme Betancour est déjà décédée, on peut se laisser aller à toutes les propositions, fussent-elles les plus abracadabrantesques !

                  Si toutes ces gesticulations concourent à la seule récupération du corps de la défunte, dans une mise en scène savamment huîlée depuis des semaines, une seule question me taraude :

                  Livrera-t-on le cadavre au légiste pour savoir de quoi, et surtout QUAND ell est morte, à l’instar du corps de Chantal Sébire, pour qui aucun doute n’était de mise, ni avant, ni après son décès....


                  • panam panam 7 avril 2008 16:49

                    Je pense que les "indices" de la mort d’Ingrid Betancourt sont très superficiels et qu’ils ne te servent que pour critiquer notre gouvernement.


                    • tommorelllo 7 avril 2008 16:56

                      pas du tout daccord avec panam : "n’aura donc rien fait notre cher président... Cependant, peut-on vraiment lui en vouloir ? Il est fort probable qu’un autre gouvernement en place n’aurait pas pu faire plus vu la délicatesse de l’affaire. " Ce n’est aucunement une attaque ciblée sur le gouvernement actuel. Il faut arréter d’être aveugle, c’est simplement la vision la plus réaliste qui soit de la politique actuelle, la real politique


                      • laurentdub 7 avril 2008 17:26

                        très crédible, surtout à la lumière de ce livre "FARC, confessions d’un guérillero" (voir présentation du livre sur http://www.contre-feux.com/international/quelles-negociations-avec-les-farc.html). L’hypothèse de la mort d’ingrid betancourt y était déjà évoquée.

                         


                        • furio furio 7 avril 2008 17:30

                          Qui c’est qui dit qu"elle est malade Ingrid ? Qui c’est qui dit que le farcs détiennent 800 otages ? Qui c’est qui dit....rtc......Y z’ont une radio, un organe de presse, un site internet ??? Rien ne tient si on dit que c’est les FARCS qui détiennent Ingrid.

                           


                          • Yltes 7 avril 2008 18:55

                            Foufurio,

                            Vous continuez allègrement à conjuguer ce qu’il peut y avoir de pire à savoir l’ignorance, la bêtise, la haine et les mensonges...

                            Je vous plains !


                          • Mira 7 avril 2008 17:47

                            Il faut dire que c’est une agonie qui dure étrangement longtemps. La presse nous avait annoncé qu’Ingrid Bétancourt avait environ deux semaines de survie devant elle, étant donné son état, et les deux semaines se sont multipliées comme des petits pains. Sa résistance ne laissait pas de surprendre. A se demander si on ne la soignait pas quand même, grâce à un quelconque accord secret. Malheureusement, il est probable que le dénouement soit moins heureux.


                            • le condor le condor 7 avril 2008 18:40

                              Si Ingrid meurt les Farcs sont foutus ...........

                              Je pense qu’elle est toujours vivante .

                               


                              • faxtronic faxtronic 7 avril 2008 18:48

                                "Une belle invention du gouvernement français qui espère ainsi, comme le pouvoir colombien, ne pas avoir à porter sur le dos la mort, déjà effective, d’Ingrid Betancourt"

                                Pourquoi veux tu triple buse que la France se dedouane de la mort d’Ingrid Betancourt.

                                C’est la France qui a enlevé Ingrid Betancourt ? Non c’est les FARCS

                                C’est la France qui empeche la liberation ? Non c’est la Colombie

                                C’est la France qui profite de la negociation ? Non c’est le Venezuela

                                La France ici, c’est juste la victime impuissante.

                                Et pourtant je trouve que sarko est un con, mais cet article est d’un autre niveau...

                                 


                                • tommorelllo 7 avril 2008 18:55

                                  Euh Faxtronic, t’était ou l’an dernier pendant la campagne présidentielle car mister disait : "Je sauverais bettancourt quitte à allez dans la jungle", " Si je suis élu président je vous donne ma parole que je ferais ce qu’il faut pour la sauver et ceci rapidement" Sur une île déserte je présume


                                • faxtronic faxtronic 7 avril 2008 20:57

                                  En Belgique pourquoi ? J’espere qu’il n’y a personne qui ait voté pour Sarko pour CETTE promesse...


                                • faxtronic faxtronic 7 avril 2008 20:59

                                  Non, ce que je denonce ici c’est l’auteur qui fait la collusion entre Sarko et la France. Dieu merci, de collusion point il y a


                                • faxtronic faxtronic 7 avril 2008 18:51

                                  En 1 mot comme en 100, il se peut que Sarko se fasse mousser dans l’affaire, mais arrete de critiquer la France. Sarko, c’est pas la France.


                                  • furio furio 7 avril 2008 19:50

                                    yltès, vous êtes colombien ! A ce titre vous méritez le dégoût de tous les peuples de la terre entière. Non seulement vos divers gouvernements ont massacré les paysans et les gens de gauche de Colombie depuis des dizaines d’années, non seulement vous détenez des otages étrangers sur votre sol mais encore votre pays innonde la terre de cette vérole appelée cocaïne. Alors moi je serais vous je me ferais tout petit. Et en plus vous êtes là sur les sites français pour faire la propagande pour uribe et sa clique de nazis.


                                    • chmoll chmoll 7 avril 2008 19:55

                                      7 années !! pourkoi avoir attendu si longtemps ?


                                      • phiconvers phiconvers 7 avril 2008 20:25

                                        Cet article est mal conçu et ne propose rien, ce qui n’est peut etre pas plus mal si l’on lit entre les lignes...

                                        Les seuls et exclusifs responsables de la situation d’Ingrid Betancourt sont les FARC, qui ont eu plus de six ans pour la libérer, où et quand ils le voulaient (le mieux aurait été qu’ils ne la séquestrent pas...). Le gouvernement Uribe a fait plusieurs gestes, notamment celui de libérer, il y a quelques mois, à la demande de la France, plus de 150 guérilleros pourtant dûment et régulièrement jugés et condamnés pour des crimes objectifs.

                                        La France, mal conseillée par la famille Betancourt et ses puissants relais politiques, a fait n’importe quoi, en faisant monter les enchères et en aidant les guérilleros à augmenter leurs exigences.

                                        C’est con. il est encore temps, peut-être, de faire comprendre aux FARC qu’elles risquent gros à ne pas libérer tous leurs otages tout en s’engageant de suite dans une négociation politique raisonnable, à laquelle le gouvernement est disposé. Etant entendu qu’il y aura à la clé des peines de prison pour les responsables de cette organisation terroriste, comme il y en a eu pour les paramilitaires.


                                        • FrihD FrihD 7 avril 2008 22:27

                                          Très bonne réflexion que je m’étais également faite il y a peu (est-ce mon côté parano ?) malheureusement, comme l’a si bien énoncé Schrödinger, pas moyen de savoir si Ingrid est vivante ou morte sans information correcte. Sachant que celui qui ira voir risque de perturber la mesure (et d’être responsabilisé dans l’affaire).

                                          Votre article montre bien l’importance de la précision de l’information, ainsi que sa valeur temporelle (plus le temps passe entre le moment où l’information est connue, moins elle devient intéresante). Bien entendu, aucun journaliste n’ira se fourrer dans la gueule du loup pour savoir, de toute manière il ne pourra pas communiquer non plus. Espèrons tout de même qu’elle soit bien vivante, ne serait-ce que par optimisme.


                                          • furio furio 7 avril 2008 22:28

                                            paroles de phiconvers !

                                            "C’est con. il est encore temps, peut-être, de faire comprendre aux FARC qu’elles risquent gros à ne pas libérer tous leurs otages tout en s’engageant de suite dans une négociation politique raisonnable, à laquelle le gouvernement est disposé. Etant entendu qu’il y aura à la clé des peines de prison pour les responsables de cette organisation terroriste, comme il y en a eu pour les paramilitaires."

                                            Oui c’est trés con ! Mais pas de votre part, vous qui savez pertinemment bien qu’Ingrid n’est pas détenue par les FARCS ! Mais dans cette affaire la propagange d’uribe et sa clique ont fait tellement de dégâts avec la diabolisation des farcs que l’on arrive à lire que c’est au gouvernement français à faire comprendre aux FARCS !!! Que c’est à la famille d’Ingrid !! ...de faire quoi ? De jouer un rôle politque en Colombie ?

                                            Mais le monde marche sur la tête à continuer de croire à votre propagande phiconvers et autres yltès ! Plus débile que vos propos ont peut difficilement faire pire mais les médias français y arrivent et ...kouchner aussi "Les FARCS risquent gros" Mais je serais le gouvernement français vous seriez en 4 murs et votre président nazi, cet uribe ne serait pas sorti de PARIS, lui qui a poussé l’audace jusqu’à venir en FRANCE pour nous narguer.


                                            • Yltes 8 avril 2008 15:33

                                              Si vous étiez le gouvernement français  j’abandonnerais immédiatement ma nationalité française et j’irais me réfugier en Colombie chez l’infâme Uribe, c’est un moindre mal à côté de vous ...

                                              Vous devriez prendre votre traitement pour nous épargner vos délires ...


                                            • Miette Miette 8 avril 2008 00:03

                                              Je pense aussi qu’elle est morte (j’y pense depuis la soit disant opération de sauvetage absurdement mediatisée de la semaine dernière) et que la communication politique nous répare gentillement le terrain...


                                              • audrey 10 avril 2008 17:29

                                                malheureusement idem....le même idée m’a traversé l’esprit et ce depuis le jour où Uribe s’est (enfin, mais trop tardivement) mobilisé...

                                                Je pense que beaucoup de choses sont cachées depuis 7ans, quelque part il est évident que le grand public n’a pas tout à savoir lorsque des informations peuvent compromettre la vie d’un otage, mais enfin là les politiques du monde entier se moquent bien de nous...

                                                Clara Rojas est liberée...tient, justement Uribe vient de retrouver un gamin de trois ans et justement c’est son fils !!!!!!!!! ca alors !!!!!!!!!!!!!! que le monde est petit !!!!!!!!

                                                Le plus grave dans tout ca, c’est que j’ai bien l’impression que les propres membres de la famille sont compromis....pourquoi eux ne jouent-ils pas la carte de l’honneté, puisque après tout, c’est la seule chose qui puisse encore etre utile dans ce bas monde....

                                                En fait, il parait que les farcs manquent d’argent, alors n"hesitez pas à faire vos dons (eux, ils ne sont pas encore morts...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Cédric


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès




Partenaires