• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ingrid Levavasseur à la mouli-net des réseaux sociaux

Ingrid Levavasseur à la mouli-net des réseaux sociaux

Comment une charmante figure des Gilets jaunes comme Ingrid Levavasseur a-t-elle pu se jeter aussi naïvement dans la gueule du loup. Plus précisément dans les griffes de la louve de BFMTV, Apolline De Malherbe. Qui "en même temps" voulait donner la parole à une GJ lors de son émission de dimanche et ensuite faire de la sage-femme une chroniqueuse régulière de la chaîne d'info en continu pour 150 euros brut par passage sur le plateau tv. 

Arriva ce qui devait arriver, la jeune femme d’Heudebouville (Eure) est passée à la mouli-net des réseaux sociaux. Comme chacun sait, une moulinette est un petit moulin électrique qui permet de hacher ou broyer des légumes ou de la viande. Pourquoi tant de haine ? Pour haute trahison de la cause en jaune, car on ne cause pas avec les collabos de BFM. 

Selon Ingrid Levavasseur, elle doit "cet acharnement" contre sa personne « À des chroniqueurs de BFMTV qui n’ont pas accepté la proposition que m’a faite Apolline de Malherbe d’intervenir dans son émission. C’est eux qui ont vendu la mèche à des magasines people et de là… ça a été vraiment très violent. » 

Oui, la concurrence est sévère à la télé et il n'est pas impossible non plus que la journaliste De Malherbe soit jalousée par d'autres "stars" du blabla politique en soirée . Il faut bien admettre que la journaliste possède un don certain pour présenter une banalité connue de tous, comme si c'était un scoop. N'empêche que la Normande GJ n'a pas supporté d'être la cible d'une "foule haineuse", comme dirait notre président de la République qui a une peur jaune de l'ochlocratie.

app-facebook

Levavasseur Ingrid Citoyenne En Gilet Jaune

samedi

STOPPPPPPP arrêtez avec vos messages cyniques, j'ai refusé cette offre !! Vous n'imaginez même pas le mal que vous faites aux gens qui se battent pour vous !! Débrouillez vous entre vous puisque vous avez les solutions... Apolline De Malherbe est une femme qui a le mérite de proposer un temps de parole aux gilets jaunes mais vos égos et votre jalousie vous font dire des bêtises et fait du mal à notre mouvement. (Et pour info, jamais je ne suis allée sur le plateau de BFM) Quand je lis les commentaires, je suis terriblement désolée de ne pas réussir à être à la hauteur de vos attentes. Je ne suis qu'un être humain sur qui beaucoup prennent de plaisir à malmener. Maintenant je vais prendre beaucoup de recul et vous laissez balancer vos insanités et continuer mon travail que j'aime, retrouver mes enfants, mes amis et ma famille !

 

Malgré tout, Ingrid Levavasseur n'a nullement l'intention de cesser son combat. Elle va, dit-elle, prendre un peu de recul et ensuite...

"Je vais retourner sur le terrain, pas cette semaine, mais la cause que je défends est importante et je reprendrai… Mais une fois retapée." 

Par contre, il n'est plus question pour elle d'accepter "le débat démocratique" proposé par Apolline De Malherbe...

Apolline De Malherbe@apollineWakeUp

« Face à de nombreuses menaces et intimidations, Madame Levavasseur choisit de renoncer, nous le comprenons. BFMTV déplore ce climat de violences qui conduit, sous la pression, à limiter l'exercice d'un simple débat démocratique »

À propos du "Grand débat national", on ne sait pas si Ingrid Levavasseur souhaite y participer. Pour beaucoup de GJ cette initiative n'est qu'un piège digne d'un Machiavel au pouvoir. Mais de nombreux citoyens ainsi que des Gilets jaunes ont déjà apporté leurs contributions sur les cahiers de doléances mis à leur disposition dans certaines mairies avant même que ne débute officiellement le Grand débat organisé par présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno, qui "passera notamment par des "réunions d'initiatives locales", "une plateforme numérique", et "plein d'outils pour éviter que quelqu'un ne récupère le débat". Ces discussions devront déboucher "fin mars-mi avril" sur "des décisions très concrètes, en fonction des consensus identifiés". Mais sans "détricoter" les décisions prises par le gouvernement depuis 18 mois, a prévenu l'exécutif."

Des doléances écrites par un habitant d'Ivry-sur-Seine

Les Gilets Jaunes peuvent-il demander le RIC et refuser le débat organisé pour l'ensemble des Français ? C'est-à-dire le peuple. Certes, en attendant ou pas la lettre aux citoyens du président, personne ne sait vraiment ce que le pouvoir fera de la consultation populaire. Le Grand débat finira peut-être ses jours dans la poubelle de l'Histoire. Ou alors, nous aurons peut-être droit à un référendum à choix multiple pour éviter la tentation du oui ou non à Macron.

Une chose est certaine, ce grand débat national ne peut pas être une farce.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Neapolis Neapolis 7 janvier 16:46

    Soutien à Ingrid Levavasseur


    • Fergus Fergus 7 janvier 19:09

      Bonsoir, Neapolis

      Oui, mais pas aux abrutis qui l’ont lynchée sur les réseaux sociaux alors que son objectif était de donner du temps de parole aux revendications des Gilets jaunes sur un média de la TNT.


    • Ruut Ruut 8 janvier 07:43

      @Fergus
      Il est certain que c’est du personnel de BFM qui l’a balancé puis sûrement harcelé.

      Les GJ ne pouvaient savoir que BFM luis proposait quelque chose.

      Surtout qu’au sein de BFM elle aurait pue porter la parole des GJ et voir où ça coince dans la désinformation médiatique et le signaler.

      Je me demande même si ce n’est pas une fausse proposition de BFM, accompagné de lynchage pour la faire quitter le mouvement des GJ.


    • Paul Leleu 13 janvier 22:18

      @Ruut

      en tous cas, je ne vois pas l’intérêt du « débat national »... alors qu’on sait très bien ce que veulent les gilets-jaunes : une meilleure répartition des richesses.

      c’est pas compliqué à comprendre... changer politique économique... bon... ce qui est clair, c’est que le gouvernement ne veut pas changer sa politique économique.

      c’est donc un dialogue de sourds.

      le reste c’est du bla-bla...


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 janvier 17:01

      Si vous vous présentez aux urgences d’un hôpital avec une fracture ouverte et une mine assez crispée, on ne vous demandera probablement pas : expliquez-nous donc un peu pourquoi vous dites que ça vous fait mal.

      Or, avec son « Grand débat démocratique », c’est ce que prétend faire l’actuel gouvernement. Il se propose probablement, après cela, de disserter doctement, comme les médecins de Molière, sur « le cas d’un malade qui mourut hier ».

      La France va très mal, de plus en plus mal. et il serait temps, pour ses tortionnaires charlatanesques, de laisser la place à des praticiens un peu plus intelligents et compétents. 


      • gruni gruni 7 janvier 17:05

        @Christian Labrune

         « des praticiens un peu plus intelligents et compétents. »

        Je ne vois pas de qui vous voulez parler ? 


      • Christian Labrune Christian Labrune 7 janvier 17:16

        Je ne vois pas de qui vous voulez parler ? 

        .......................................................
        @gruni

        Moi non plus, hélas, et c’est ce qui est désespérant. Les partis dits « de gouvernement » sont morts et enterrés, et on ne peut certes rien attendre des démagogues fascisants aux extrêmes, sinon le pire.
        On peut toujours espérer, et c’était le sens de mon propos. Il reste qu’on est vraiment dans la merde.


      • nun01 8 janvier 16:02

        @gruni
        il veut dire pas vous. Surtout pas de gens comme vous, ayez le courage de vous regarder et de voir tels que vous êtes et vous comprendrez notre répulsion. Votre cupidité transpire à chaque message que vous postez. Vous voulez roulé en 2 paires de roues mobiles Moi je ne roule qu’avec une paire, pourquoi devrai je payer pour votre pollution. Pourquoi je devrai avoir faim parce que vous êtes cupide ? Parce que c’est vous, je dois accepter des lois qui m’affame moi et tant d’autres, ne serai pas plus simple de vous empêcher de nuire. 


      • aimable 7 janvier 17:26

        Mme Levavasseur a très bien résumé sa situation , son refus pour causes multiples est doublement justifié , mais une chose auquel elle n’a peut être , je dis bien peut être , pas pensé c’est que cette de Malherbe espérait sans doute s’en servir comme faire valoir et être une caution pour son émission , je n’ai pas beaucoup de respect pour les journalistes qui vont a la gamelle BFMTV , ou autres , chaine qui est en permanence a la recherche du sensationnel sur tout se qui se présente quitte a l’enjoliver ou la détuire avec sa cuisine habituelle .

        Admettons que tout cela n’est pas existé , elle qui a beaucoup donné et qui donnera encore aux gilets jaunes , ne méritait elle pas un petit coup de pousse a sa carrière professionnelle , une chance peut être pour mettre du beurre dans ses épinards sans trahir et même aider la cause des gilets jaunes en subvenant ainsi aux besoins de sa petite famille ce qui serait faire d’une pierre deux coups .

        Mais au lieu de cela, des personnes envieuses n’ayant pas les couilles et les capacités intellectuelles mais ayant l’envie de la mise en avant seulement , la jalousent , la menace de mort et peut être de s’en prendre a sa petite famille , ces gens même s’ils sont dans le besoin ou pas , ne méritent pas qu’une cause les soutiennent .


        • gruni gruni 7 janvier 17:42

          @aimable

          « que cette de Malherbe espérait sans doute s’en servir »

          C’est exact, si Malherbe voulait démontrer qu’il y a parmi les GJ « des personnes envieuses n’ayant pas les couilles et les capacités intellectuelles ». C’est fait !


        • Trelawney Trelawney 7 janvier 18:07

          Avant de se jeter dans la fosse aux crocodiles, je ne saurais trop recommander à cette Ingrid Levavasseur

           qui m’a l’air sincère de lire dans l’ordre :

          Les illusions perdues,

          Splendeurs et misères des courtisanes

          La peau de chagrin

          Elle saura ensuite à quoi s’attendre. Car Balzac n’a rien inventé et c’est toujours comme cela que ça se passe.

          Mr gruni (mes meilleurs voeux au passage) vous parlez de « manque de couilles et de capacités intellectuelles », Mais il est trés difficile de faire boire un âne qui n’a pas soif. Et les choses intéressantes qu’Ingrid Levavasseur pourrait dire risque de se perdre à la façon d’un écho dans le vide intersidéral que représente le journalisme façon « chaine d’info en continu »


          • gruni gruni 7 janvier 18:35

            @Trelawney

            « vous parlez de « manque de couilles et de capacités intellectuelles » 

            Oui, comme il faut rendre à César ce qui est à César, je reprends les propos de aimable, qui sont justifiés. 
             
            « le vide intersidéral que représente le journalisme façon « chaine d’info en continu »
            Je suis d’accord et en ce moment BFM fait un record d’audience avec les GJ qui sont pour eux un véritable filon. Avec Ingrid Levavasseur, BFM remettait une pièce dans la machine. 

            Meilleurs voeux à vous aussi.


          • AncreDeChine 7 janvier 18:29

            « Une chose est certaine, ce grand débat national ne peut pas être une farce. »

            C’est du second degré ?


            • gruni gruni 7 janvier 18:37

              @AncreDeChine

              « C’est du second degré ? »

              Non, pas cette fois


            • Fergus Fergus 7 janvier 19:16

              Bonsoir, gruni

              En effet, ce grand débat ne pourra pas prendre les allures d’une farce. Si tel devait, malgré tout, être le cas, l’exécutif prendrait le risque de voir ressurgir avec encore plus d’intensité  et sous une forme possiblement insurrectionnelle — la colère populaire.

              Le mieux serait un référendum à questions multiples couplé avec le scrutin des Européennes.


            • gruni gruni 7 janvier 19:24

              @Fergus

              « Le mieux serait un référendum à questions multiples couplé avec le scrutin des Européennes. »

              Oui, cette option semble plausible. Quant aux questions posées, on oubliera l’ISF, et bien d’autres questions qui fâchent. Comme l’immigration ect.


            • AncreDeChine 7 janvier 19:27

              @Fergus

              Dans la mesure où les préalables du Grand Débat sont :

              « ... Ces discussions devront déboucher »fin mars-mi avril« sur »des décisions très concrètes, en fonction des consensus identifiés". Mais sans « détricoter » les décisions prises par le gouvernement depuis 18 mois, a prévenu l’exécutif.«  »
               
              il me semble difficile de prendre ce Grand Débat au sérieux.
               
              C’est la démocratie de Coluche : « Cause toujours »


            • kalachnikov kalachnikov 7 janvier 23:31

              Le gros beauf Le421 s’en fout ; la Fi a déjà Garrido chez Bolloré qui fait passer au bon gros public toutes le bonnes idées de gauche.


              • Reiki 7 janvier 23:47

                C est une guerre de l image , laisser une Jaune devenir le produit de cette autorité .

                Et donc la marionette de l état, cela aurai été un coup dur pour le mouvement.

                Ceux qui savent le mieux porter le message sont recaler. 

                Pourquoi a votre avis ?

                Moi je vois juste en tentative de recuperation ainsi qu une participation active de la chaine tv de denigré le mouvement smiley


                • lloreen 8 janvier 09:18

                  Le Conseil national de transition créé par un collectif de français le 18 juin 2015 a été le précurseur du mouvement des « gilets jaunes » et il est maintenant temps que tous ceux qui veulent retrouver la souveraineté du pays rejoignent les commissions de ce conseil, un outil juridique mis à la disposition des français et reconnu par le droit international.

                  L’interview d’Eric Fiorile, le porte-parole du conseil national de transition explique la situation et apporte LA SOLUTION au problème.

                  Cette vidéo est à diffuser massivement car le moment du rassemblement est venu.

                  https://www.youtube.com/watch?v=OIwyJ4_BGqE


                  • lloreen 8 janvier 09:25

                    Le programme de la transition :

                    https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                    Le conseil national de transition:historique.

                    https://www.conseilnational.fr/

                    La France (et non pas la république qui est une entreprise enregistrée au registre des sociétés...) a une Cour Suprême créée par le conseil national de transition qui est le seul organe légitime de la France qui n’a plus de gouvernement depuis le déni de de droit commis par Sarközy, qui viola le vote des français par referendum le 29 Mai 2005 (non à 55% des voix à l’adoption de la constitution européenne).

                    Demande d’approbation du mandat d’arrêt contre Macron par la « Cour Suprême ».

                    https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                    Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                    MANDAT D’ARRÊT

                    Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                    La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                    - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                    - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                    - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                    Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                    Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                    Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                    Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                    • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 10:31

                      Plus précisément dans les griffes de la louve de BFMTV, Apolline De Malherbe.


                      Bourdin c’est la même chose et il se cache en plus derrière une fausse intégrité et impartialité...

                      Quand on passe sur BFM-Macron-Drahi on se fait défoncer l’oignon a moins que l’on doit un costaud comme dupont aignant , mélanchon ou marine lepen ou autre pros ....

                      Les journalopes qui ont fait l’élection de Macron sont aussi des pros ne cherchant qu’a désensibiliser et a ridiculiser leurs invités , ils sont a vomir et a fuir .....


                      • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 10:39

                        il faut que le mouvement des gilets jaunes soit inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ....


                        • Taverne Taverne 8 janvier 11:36

                          Ce qui m’inquiète particulièrement c’est le réflexe stupide actuel qui consiste à dénigrer l’Autre en le traitant de « collabo ». Cette remarque vaut autant pour les Gilets jaunes que pour Benjamin Griveaux qui a employé l’expression d’esprit munichois à propos de ses adversaires politiques. Ce comportement indigne est encore plus condamnable dans la bouche d’un porte-parole du Gouvernement. A ce niveau, l’irresponsabilité est inacceptable et donne un exemple déplorable.

                          J’ai eu l’occasion d’écouter Ingrid Levavasseur et je la trouve très bien. Pondérée, elle dit des choses très justes, intelligentes et, bien qu’inspirées par la colère jaune, avec une voix douce qui ne peut que contribuer à apaiser le débat. J’espère qu’elle pourra poursuivre son action par d’autres voies.


                          • aimable 8 janvier 14:09

                            @Taverne
                            Grivaux et Castaner sont des pieds nickelés donc leurs déclarations sont a leur niveaux .
                            Je souscris a votre description de Ingrid Levavasseur .


                          • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 14:47

                            @aimable
                             
                            Au niveau racaille Castaner a un CV au moins comparable a Benalla pour cela que Macron s’est entiché d’eux ....


                          • Eric F Eric F 13 janvier 14:57

                            @Taverne
                            Il y a plusieurs courants parmi les Gilets Jaunes, Madame Levavasseur fait partie de ceux favorables au dialogue, d’autres veulent l’insurrection.
                            On a vu comment initialement le pouvoir a fait la sourde oreille aux demandes du terrain, en affirmant qu’il maintiendrait le cap de la taxation croissante des carburants, il n’a cédé qu’après qu’il y ait eu de la casse, et a ensuite été acculé à d’autres mesures.
                            Mais en faisant le choix de mesures catégorielles avec la prime d’activité, il n’a rien résolu sur le fond quant aux problèmes généraux de décrochage du pouvoir d’achat, alors que bien des revenus ne sont plus revalorisés et que l’inflation repart. Une baisse de la TVA sur les produits de première nécessité s’appliquant à tous, une indexation des revenus sur l’inflation, une meilleur contribution des « profits » à la solidarité nationale, voilà ce qui aurait concerné chacun. Concernant la démocratie participative, il n’a pas compris qu’il s’agit d’écouter ce qui émane de la base, et non pas des os à ronger téléguidés par en haut, rejetant par avance des domaines sanctuarisés.


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 janvier 14:13

                            Au fait les « téloches aux ordres » nous ont elles montrées en boucle ces neuneus : Castaner ( et d’autres ) riants pendant l’hommage au colonel Beltrame avec photos et vidéo, regardez sur cette dernière la moue hautement désapprobatrice de Jean-Yves le Drian quand il doit entendre les éclats de rire du neuneu de la place Beauvau et ceux de son copain B. Griveaux ! .. Néanmoins, selon France Info, ces scènes n’ont pas eu lieu « pendant la cérémonie [et le discours d’Emmanuel Macron], mais plusieurs minutes avant. » ouf !juste avant, pour certains, à cet instant la situation n’était pas solennelle, : photos et vidéo. ..alors il était de bon ton de raconter sans honte ...la dernière blagounette grivoise !) 

                            @+ P@py


                            • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 14:45

                               Apolline De Malherbe

                              Son mari c’est Apollon de femelleherbe ?


                              • Serge ULESKI Serge ULESKI 8 janvier 15:38

                                L’Etat prend les Français comme il a pris Borloo et son rapport verticalement classé ; le cas Borloo est différent néanmoins : il a juste voulu faire l’intéressant après quelques années d’absence à la suite d’une convalescence. Il n’a même pas protesté qu’on se soit moqué de lui. 


                                • gruni gruni 8 janvier 15:59

                                  @Serge ULESKI

                                  « L’Etat prend les Français comme il a pris Borloo »

                                  Je ne crois pas, mais bien malin qui peut prédire l’avenir.


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 janvier 16:03

                                  Bonjour,

                                  .

                                  La consultation populaire

                                  est voue d’être une échec car il y à des sujets TABU donc le gouvernement ne discute pas comme par exemple l’ISF.

                                  .

                                  Alors si le gouvernement n’est pas près de discuter du ISF qui est du « pipi de chat » à coté des fraudes bien plus grandes !

                                  La fraude qui nous couté « la peau des fesses » selon le président du MEDEF Rhône-Alpes c’est la frauduleuse dette publique :

                                  .

                                  Le coût annuel de la dette publique : 315 milliards d’euros : le coût annuel réel de la dette publique en France. Bernard Gaud Président du MEDEF Rhône-Alpes
                                  http://medef-aura.fr/315-milliards-deuros-le-cout-annuel-reel-de-la-dette-publique-en-france.html

                                  .
                                  Puis s’ajoute les 100 milliards d’euro concernant la fraude fiscale :

                                  La fraude fiscale atteint 100 milliards d’euros par an, selon un rapport dévoilé jeudi 13 septembre 2018 par « Marianne » :
                                  http://www.europe1.fr/economie/la-fraude-fiscale-atteint-100-milliards-deuros-par-an-selon-un-rapport-3755717

                                  Selon cette étude réalisée tous les cinq ans, ce montant est supérieur de 20 milliards à celui relevé dans le dernier rapport en 2013. Selon les auteurs du rapport, l’explication est à chercher notamment du côté du manque de personnels. « 3.100 emplois ont été supprimés dans les services de contrôle fiscal depuis 2010 », dénonce Vincent Drezet, avant de rappeler : "Seule une véritable volonté politique en matière de lutte contre la fraude fiscale doit donc inverser cette logique qui affaiblit le contrôle fiscal".

                                  .
                                  Croyez vous que le gouvernement vas s’attaquer à stopper la fuite annuelle de 415 milliards d’euros + le « pipi de chat » de 5 milliards d’euros !
                                  .
                                  Les gilets jaunes qui nous présentent à la télévision ne parlent pas des 415 milliards ?
                                  .
                                  Vous n’avez pas compris ? On ne peut pas discuter avec un gouvernement qui met au début du débat un verrou sur le sujets qui concernent les privilèges de l’oligarchie financière !!!

                                  On vas se faire baiser durant les discussions avec la gouvernement :

                                  ET encore il faut exiger que les discussions seront transmise en live à la télévision !

                                  Alors quel est la seule option qui nous reste avec un gouvernement qui verrouille les discussions avant même que le débat avec les gilets jaunes à lieu ?

                                  Il faut rallier les militaires à notre mouvement et chasser se gouvernement soumise aux intérêts des ultra-riches voire le banques.

                                  .

                                  Sylvain Baron invite les gilets jaunes de prendre contact avec les régiments, voire les chefs de corps pour le ralliement à notre mouvement (voire passage à partir de 3.48)

                                  https://www.youtube.com/watch?v=acBQh_nCQq4

                                  .

                                  Constitution du 24 juin 1793
                                  Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen :

                                  Article 35
                                  « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.  »

                                  .

                                  Deux extraits de l’article 3 de notre constitution de la Vème république :

                                  « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. »

                                  « Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.  »

                                  .

                                  On nous à spolié notre souveraineté politique et monétaire (transféré à la Commission européenne un organe de l’UE au fonctionnement profondément anti-démocratique) et les parlementaires se sont dresse en 2008 contre la volonté exprimé par une majorité des français durant le référendum de 2005. C’est en 2008 que ces traitres de parlementaires ont « viole » la décision des 54,68% des électeurs qui avait rejeté le référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe !


                                  • Eric F Eric F 13 janvier 18:17

                                    @eau-du-robinet
                                    il est certain que les contrôleurs fiscaux dédiés aux gros bonnets sont les fonctionnaires les plus rentables du pays, ce n’est pas là qu’il faudrait réduire les effectifs, mais on peut penser que cela déplait aux sponsors de l’actuelle équipe au pouvoir.
                                    Je suis d’accord que si certains thèmes sont d’emblée exclus du « grand débat », ce serait une parodie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès