• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Iran-deal : quels politiciens européens occidentaux ont touché les pots de (...)

Iran-deal : quels politiciens européens occidentaux ont touché les pots de vin ?

La décision du président Donald Trump de se retirer du fragile accord nucléaire Iranien vient de faire un rebond inattendu. Les Iraniens n’ont pas envie de laisser les rats quitter le navire comme ça, et l’on fait savoir clairement.

L’information n’a pas fait une ligne dans les médias et la presse bobo Française, mais l’Internet permet de piocher des infos ailleurs sur terre.

En se retirant de l’accord Iranien, mécaniquement, les sanctions envers l’Iran se réimposent. Et parmi elles, il y a des menaces de sanctions économiques contre les pays commerçant avec l’Iran…

Cela n’a pas échappé aux pontes du pays et le ministre iranien des Affaires étrangères a émis sa propre menace par une révélation.

Le chargé de communication du ministre des affaires érangères Iranien HJ Ansari Zarif a déclaré : « Si les Européens arrêtent de commercer avec l’Iran et ne font pas pression sur les Etats-Unis, nous révélerons quels politiciens occidentaux et combien d’argent ils ont reçu pendant les négociations nucléaires pour faire de l’IranDeal  ».

L’accusation de Zarif selon laquelle plusieurs dirigeants européens ont été essentiellement soudoyés pour accepter l’accord avec l’Iran est tout à fait plausible.

Rappelons qu’après la conclusion de l’accord iranien par Obama et les Européens, en 2015, beaucoup notamment aux USA s’étonnaient qu’en échange, ils ne ferment pas une seule installation nucléaire et ne touchait pas les infrastructures.

C’est là bien la raison de Trump de dénoncer l’accord Iranien, l’infrastructure nucléaire reste intacte. Pour Trump, l’infrastructure en place permet pour une sortie après l’expiration de l’accord vers une nucléarisation pour cet état dont on ne peut avoir confiance.

Par rebond politique, Trump peut-être plus informé qu’on le croit, sait peut-être que certains politiciens opposants démocrates qui l’on précédé, ont touché la galette généreuse des Iraniens et en dénonçant l’accord, il les pousse dans une bombe à retardement de la corruption qu’il déclenchera le moment venu. Et par là même quelques Européens.

La question reste posée. Quels dirigeants politiques européens (et Français) ont touché ? Pourquoi tant de dirigeants européens ont-ils signé un si mauvais accord ?

Alors qu’est-ce que cet accord passé a permis aux pays occidentaux d’obtenir ?

La réponse est double : en ce qui concerne le programme nucléaire de l’Iran, l’Occident n’a rien obtenu.

En ce qui concerne les opportunités d’affaires, cela a été très lucratif.

Et pour les politiciens, pour le ministre Iranien ce sont des pots de vin.

Bruno Le Maire notre ministre français des Finances, a déclaré : « Voulons-nous que les Etats-Unis soient le gendarme économique de la planète ? Ou voulons-nous, nous Européens, dire : Nous avons des intérêts économiques, nous voulons continuer à faire du commerce avec l’Iran dans le cadre d’un accord stratégique ?  »

Les fanfaronnades médiatiques de Bruno Le Maire sur l’indépendance de la France vis-à-vis des états-unis sont bonnes médiatiquement pour des effets de postures devant la presse à bobos.

La redescente les pieds sur terre des intérêts économiques, va laisser la greule de bois au ministre en carton mou.

 

Si vous voulez un début de réponse pour Bruno Le Maire voici quelques réalités :

-Le PIB américain occupe la 1ère place mondiale et représente 25% du PIB mondial.

-L’Iran est 29ème, ce qui représente moins de 0,4% du PIB mondial.

 

Quelques sources :

https://www.commdiginews.com/politics-2/iran-bribe-european-diplomats-102278/

https://www.americanthinker.com/blog/2018/05/top_iranian_adviser_threatens_to_expose_those_who_took_bribes_to_make_the_iran_deal_happen.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • leypanou 23 mai 19:07
    Beaucoup sur cet article un peu approximatif.

    Je retiens seulement ceci : La réponse est double : en ce qui concerne le programme nucléaire de l’Iran, l’Occident n’a rien obtenu. Parce que, pour l’auteur, accepter le gel d’enrichissement seulement à un niveau très bas n’est rien ; accepter que les contrôleurs de l’AIEA inspectent tous les sites nucléaires n’est rien.

    Beaucoup d’Iraniens considèrent que H Rouhani est déjà allé trop loin dans les concessions et ceux-là justement commencent à demander des comptes (plus de 100 milliards de $ d’avoirs iraniens sont toujours gelés).

    C’est pourquoi l’Iran a dit et répété qu’il accepte cet accord et cet accord seulement.

    • leypanou 23 mai 19:14

      @leypanou
      un aperçu du délire états-unien sur les assassinats prétendûment iraniens.


    • François Vesin François Vesin 23 mai 19:37

      @leypanou

      ...et une version relative aux 120 milliards iraniens
      indûment bloqués dans les banques étasuniennes


    • Milka Milka 23 mai 20:51

      @François Vesin

      J’ai lu quelque part que le lobby qui n’existe pas réclamait 300 milliards à la Pologne ! 
      Ou c’est moi qui picole ??.  smiley Sans compter le pognon de la Libye aux USA, ca fait beaucoup quand même....  smiley

    • Milka Milka 23 mai 20:45

      Spartacus a gagné sa liberté par la prise de risque avec l’entrepreneuriat. 
      Il est totalement libre, libéral et pro-capitalisme, il se forge son point de vue en libre-arbitre en dehors du mimétisme social ou culturel corporatiste et identitaire. Le fait d’être indépendant permet d’avoir une culture sociale de milieux sociaux différents tout en n’étant pas en servitude d’une corporation ou d’un groupe social de pression. 
      Je défends le libre arbitre, la liberté d’exprimer toutes ses idées même si elles dérangent et même si elles ne sont pas les miennes, l’économie de marché, la concurrence, la mondialisation, le libéralisme, l’échange volontaire, la fraternité volontaire, le droit à la contradiction, le droit contractuel, l’équité. 

      Je me bat contre les exceptions aux règles générales, les castes, les politiques de favoritisme identitaires et corporatistes, les droits sociaux différenciés, l’interventionnisme Jacobin, le directivisme, l’iniquité. ’


      Okay Sparta, malgré vos redites et ses contradictions, je tiens ce texte pour votre profession de foi. Maintenant si vous pouviez aller vous faire crucifier ailleurs ... smiley  ... merci !


      • Trelawney Trelawney 24 mai 11:31

        @Milka
        Dans son entièreté, votre commentaire est nul et non avenu.

        Commentez l’article et non l’auteur, car sincèrement, de votre vie, comme de celle de spartacus, je n’en est rien à faire

      • Eric F Eric F 23 mai 23:47
        Grace à l’accord : nombre de centrifugeuses divisé par près de 4, limitation drastique du stock d’uranium enrichi à 3,67%, renonciation à la construction de réacteur, acceptation des inspections.
        Qu’il y ait eu des prébendes, c’est condamnable, et évidemment les corrompus qui les acceptent encourent le risque d’être dénoncés. Bon, ben si ça peut les inciter à tenir leurs engagements et ne pas plier à l’unilatéralisme yankee, cela ne peut pas être néfaste à nos intérêts.

        • doctorix doctorix 24 mai 17:11

          @Eric F
          Dans tous les cas, exiger de l’Iran, qui est la cible n°1 d’Israël qui possède 200 têtes nucléaires, de renoncer à la bombe, c’est aussi stupide que de demander la même chose à la Corée du Nord.

          Il s’agit de survie, et je trouve que l’Iran fait bien trop confiance à Usraël, dont la parole n’a jamais valu un cent de clous. Maintenant, l’avis de spartacus, définitivement inféodé à Usraël, je pense qu’on peut se torcher avec.
          Prétendre qu’on a acheté tous les signataires de l’accord, fallait oser...
          Vraiment, le mensonge et la calomnie font partie intégrante de la politique américaine et de ceux qui la soutiennent.

        • Garibaldi2 24 mai 03:20
          ’’Le PIB américain occupe la 1ère place mondiale et représente 25% du PIB mondial.’’

          Autre réalité aux USA :

          Pour l’année fiscale 2017, il y a eu 42 609 852 personnes qui ont reçu des bons alimentaires.


          • Spartacus Spartacus 24 mai 12:52

            @Garibaldi2

            Pour votre info et sortez de votre propagande anti-américaine de la presse à bobos

            Le pauvre Americain a plus d’espace de vie dans son logement ou sa maison que toi, ou l’habitant moyen suédois, français ou allemand.

            80% des ménages considérés comme pauvres ont l’air conditionné.
            75% ont une voiture.
            31% en ont deux ou plus. 
            66% ont la télévision par câble ou par satellite. 
            57% ont un ordinateur. 
            42% sont propriétaires de leur logement.

            L’Americain n’a absolument aucune pauvreté matérielle.

            Les bons alimentaires sont pour tous, pas que pour des malheureux. 
            Etudiants, immigrés, chômeurs, personnes en difficulté ponctuelles, personnes isolées, divorcées, prisonniers à bracelets électroniques etc..

            En France combien de personnes au RMI subventionnées ?
            En France l’APL pour combien de personnes ?
            En France la prime pour l’emploi pour combien de personnes ?

            Avec 57% de toute l’économie en redistribution, on est mal placé pour leur donner des leçons.


          • doctorix doctorix 24 mai 17:32

            @Spartacus
            Au moins, nous avons une redistribution.

            Aux USA, de nombreuses caisses de retraite ont fait faillite, des vieux de 75 ans sont obligés de bosser encore, le réseau routier, les ponts, sont délabrés, des villes entières sont désertées et en ruines , la soupe populaire est le lot de 50 à 100 millions de personnes.
            Aux USA, c’est chacun pour sa gueule (c’est la devise de spartacus).

            L’Americain n’a absolument aucune pauvreté matérielle.

            Vraiment ?
            20% des ménages n’ont pas l’air conditionné.
            25% n’ont pas de voiture.
            34% n’ont pas la télévision par câble ou par satellite. 
            43% n’ont pas d’ordinateur. 
            58% ne sont pas propriétaires de leur logement.

            Quand c’est écrit comme ça, c’est moins bien, hein ?

          • Spartacus Spartacus 24 mai 23:12

            @doctorix

            Quand on voyage et on a un peu de culture, on est toujours pétrifié de la bêtise des gauchistes a dépeindre les autres pays comme pire que la France pour laisser croire que notre pays serait un paradis par la culture de l’ignorance de comment cela se passe ailleurs.
            Ce forçage au misérabilisme est assez pathétique.

            Puis je vous apprendre comment cela fonctionne au lieu de déblatérer vos conneries de clichés ?

            La partie répartition qui couve 96% des américains, OASDHI est une caisse unique et universelle, à la différence de la France ou il y a des caisses identitaire catégorielle.
            Vous pouvez prendre votre retraite à 62 ans et le calcul est fait sur la moyenne des 420 meilleures années. 
            Vous avez le droit de travailler plus longtemps si vous voulez et avoir une meilleure retraite. C’est un choix individuel. 
            Travailler jusque 75 ans n’est pas pensé comme une tare, mais une participation à la société et un moyen de rester motivé à vivre.

            Le 2eme pillier (cotisation obligatoire employeur) et 3eme pillier (cotisation employeur) sont des fonds de pensions. Ils permettent de ne pas laisser la charge aux générations suivantes. 

            Il n’existe qu’un seul cas de fond ayant déposé. 
            Le fond ENRON et ce fut une fraude de gestion. Les gens ne furent pas spoliés puisque la société de certification des comptes pour éviter le procès a compensé les cotisants.

            En France c’est l’exclusion de ceux qui ne sont pas intégrés, et toujours les mêmes sur le carreaux qu’on assiste de manière permanente sans qu’ils puissent s’en sortir pour se donner bonne conscience. 

            Aux USA, les gens retrouvent du travail facilement et ont tous plus de chance de s’en sortir qu’en France. Chaque Américain a plus de perspectives de s’en sortir qu’ailleurs.

            Les campagnes Françaises et les centre ville sont aussi en ruine, les USA ne sont pas un particularisme.

            cet article qui va peut être vous déconditionner de votre matraquage quotidien et clichés :
            Mais je sais que les doctrinaires ne veulent pas admette, même en face des chiffres et des preuves.
             smiley

          • doctorix doctorix 25 mai 00:06

            @Spartacus
            Travailler jusque 75 ans n’est pas pensé comme une tare, mais une participation à la société et un moyen de rester motivé à vivre.


            Vous irez expliquer ça au petit vieux de 80 balais qui remplissait mon caddie à Fort-Lauderdale pour tenter de survivre.

            Les campagnes Françaises et les centre ville sont aussi en ruine,

            Mais ça ne va pas, la tête ? Vous quittez parfois votre canapé ?
            Je sillonne la France depuis dix ans en camping-car et je n’ai vu que de la beauté.
            J’ai aussi sillonné les USA, de la floride à la californie, plusieurs fois, et le réseau routier secondaire est vraiment en ruine. Des ponts sont interdits à la circulation car ils menacent de s’effondrer. En dehors des autoroutes, tout le réseau est délabré, et des villes entières sont abandonnées, en proie au chômage et à la misère.
            Il est chouette, votre paradis...

          • pasglop 25 mai 08:58


            Fin 2017, 35 millions d’Etats-uniens n’ont aucune couverture médicale, ni de droit, ni de fait. Sans parler de ceux qui en ont une qui n’assure que le strict minimum vital, en partie à cause des tarifs proprement démentiels de certains spécialistes.
            Périodiquement, des médecins bénévoles (généralistes, ophtalmos, dentistes) investissent des gymnases ou des entrepôts et passent des week-ends entiers à soigner cette partie de la population qui n’existe pas, mais qui n’en finit pas d’affluer. Une médecine de guerre...
            Sur le nombre, la plupart ont certainement une voiture, un ordinateur et le satellite. Il n’empêche qu’ils n’ont pas les moyens de se soigner.
            Vous l’avez vu ça ? Moi oui.

          • doctorix doctorix 25 mai 09:51

            @pasglop
            A Houston, où elle habite pour quelque temps encore, ma fille est allée trois fois aux urgences, pour des bricoles concernant ses deux enfants : la facture s’est élevée à 6.000 dollars, juste pour trois consultations.

            Heureusement, c’est la boite qui paye...
            Spartacus, si ça vous tente, on ne vous retient pas...L’Amérique a besoin de gens comme vous.
            Mais pas la France.

          • Spartacus Spartacus 25 mai 14:00

            @pasglop


            Efectivement les propagandés depuis l’enfance dans l’anti-américanisme primaire ont toujours une niaiserie a sortir

            « 35 millions d’Etats-uniens n’ont aucune couverture médicale »

            Le chiffre misérabiliste est bien entendu faux et en plus cette info n’est en rien choquante.

            Les salariés aux USA ont tous une assurance maladie, comme en France, et tous les gens qui ne travaillent pas n’en ont pas. Comme en France.
            Aux USA, si vous ne cotisez pas vous n’avez n’y avez pas droit. Comme en France. Quand on ne cotise pas on n’a pas droit à la sécu. Vous ne le savez pas ?

            En France, la CMU, l’AME ne sont pas des assurances santé mais la solidarité par l’impot. 
            Faut il vous faire savoir que la CMU est une copie de Medicaire qui existait 20 ans avant la CMU ?

            Quand à O’ Bama care, c’est une couverture santé « payante », soi disant se substituer à Medicaire.
            Pour info, Medicaire prend en charge migrants, étudiants, et tous les retraités qui ne payent pas les médicaments. (hors optique et dentaire)....

          • Spartacus Spartacus 25 mai 14:07

            @doctorix

            « L’Amérique a besoin de gens comme vous.
            Mais pas la France. »

            Voici le gauchiste suffisant qui se prend pour « la France ».
            Ces gauchistes minoritaires, qui ne créent rien, n’investissent dans rien et sont une charge à vie et se croient permis de donner de se prendre pour représentatif de la France....
            Mais non, t’es pas la France !

            C’est sur c’est moi qui paye tes gamelle.... 
            C’est ta gamelle de gauchiste rentier de l’état qui a besoin de moi...
            Tu devrais me dire merci. 
            C’est pas beau le manque de reconnaissance...

          • fou666 25 mai 14:43

            @Spartacus
            « Les salariés aux USA ont tous une assurance maladie, comme en France, et tous les gens qui ne travaillent pas n’en ont pas. Comme en France.

            Aux USA, si vous ne cotisez pas vous n’avez n’y avez pas droit. Comme en France. Quand on ne cotise pas on n’a pas droit à la sécu. Vous ne le savez pas ? »
            tu es toujours aussi ignare.
            en france, tout le monde a le droit à la sécu de base, travail ou pas.
            tu confonds avec la CMU-C, ACS qui sont des aides soumis à un certain plafond de revenu.
            il existe des mutuelles low cost pour le reste.
            bouffon.


          • Spartacus Spartacus 25 mai 19:43

            @fou666
            Non, cher ignorant qui comme tous les gauchiste se croit un informé par ces clichés tous plus cons les uns que les autres, la sécu regroupe le RSI, la MAE, la CPAM et les mutuelles agrées corporatistes comme les étudiants ou les fonctionnaires.


            Au bout d’un certain temps sans revenus ou ressources, les caisses de sécu chassent les ex-cotisants. RSI 1 an, CPAM 2 ans etc...

            La CMU, n’est donc pas l’assurance santé, mais bel et bien de la solidarité financé par l’impôt.
            Le fait que la gestion des soins soit faite par la CPAM ne change pas le fait que les personnes n’ont pas le droit à la sécurité sociale.

            En France tu ne cotise pas tu n’as pas le droit a la sécurité sociale... 
            Les expatriés sont contrains de prendre une sécurité sociale privée en raison de ce principe.

          • pasglop 26 mai 09:35

            @Spartacus

            Je maintiens ce que j’ai dit, et le chiffre et probablement sous-estimé. On le trouve facilement en cherchant un peu et il m’a été confirmé par le coordinateur d’une association médicale de Virginie.
            Les comparaisons avec la France ne changent rien aux faits.
            Peu importe, je n’ai pas envie de discuter avec vous tant que vous persisterez à prendre vos interlocuteurs pour des gauchistes lobotomisés, et pour tout dire pour des cons.
            Il serait temps de grandir.

          • bob14 bob14 24 mai 05:29
            les pots de vin sont l’unique réussite pour signer tous les contrats..Quand macron vend des navions Français, c’est à la suite de pots de vin avec le pays acheteur.. smiley

            • Pere Plexe Pere Plexe 24 mai 08:54

              @bob14
              ...alors que bien sur l’oncle Sam n’use jamais de pots de vin, de lobbying, de réseau d’influence.
              C’est comme l’arme atomique : eux ont le droit mais pas l’Iran.


            • Pere Plexe Pere Plexe 24 mai 08:47

              C’est toujours marrant de voir un libéral applaudir à des embargos, à des sanctions violant toute les règles internationales, à l’imposition de notre politique par une puissance étrangère, aux dictats d’un état...

              Mais il n’est plus à une contradiction près.


              • agent ananas agent ananas 27 mai 15:22

                @Pere Plexe
                Exact ...
                The free market economy ? La bonne blague ...


              • ASTERIX 24 mai 09:21
                ME ET MR BUZYN WEILL lobbystes des labos médicaux refusent de DEMISSIONNER POUR 

                GROS CONFLITS D INTERETS DES LOBBYSTES

                MME MINISTRE DE LA SANTE LUI DIRECTEUR DE L INSERM 

                • Eric F Eric F 24 mai 10:09

                  J’avais d’abord pensé que les USA ne retiraient strictement aucun avantage dans la dénonciation de l’accord avec l’Iran, et agissaient uniquement pour le compte d’autres pays de la région. Mais à y bien regarder, les affairistes ont intérêt à maintenir ou provoquer dans le monde « une certaine tension » -ni trop ni trop peu- propice à la hausse des cours pétroliers (rentabilité du pétrole de schiste) et au commerce des armes (dont le pire cauchemar serait un monde pacifié), sans pour autant créer de crise économique globale néfaste pour les autres secteurs.


                  • doctorix doctorix 24 mai 17:38

                    @Eric F
                    Ils ont surtout intérêt à ne jamais rembourser les 120 milliards d’avoirs iraniens (comme les libyens et les syriens) qui seraient aussitôt reconvertis dans une autre monnaie, ni à en payer les intérêts composés.


                  • zzz999 24 mai 11:15

                    Le pot de vin est au politique ce que la truelle est au maçon.


                    • Trelawney Trelawney 24 mai 11:41

                      Rappelons qu’après la conclusion de l’accord iranien par Obama et les Européens, en 2015, beaucoup notamment aux USA s’étonnaient qu’en échange, ils ne ferment pas une seule installation nucléaire et ne touchait pas les infrastructures.

                      Et pourquoi un pays souverain devrait fermer des installations nucléaires civiles ?
                      A partir du moment où ils en autorisent l’accès à des contrôleurs étrangers, je pense qu’ils ont fait un pas vers plus de transparence.
                      Depuis cet accord, l’Europe et le monde a commercé avec l’Iran et indirectement on en a vu les conséquences ne serait qu’en allant faire le plein d’essence. Cette normalisation entre l’Iran et le reste du monde a permis de mettre à jour le scandale qatari qui pille le gaz iranien par des forages obliques. Ce n’est pas pour rien que le qatari ont financé Daesh qui est opposé à l’Iran.
                      Donc en parlant d’enveloppes touchées par les politiques, il faudra demander à Trump qui a financé sa campagne et pourquoi ? La réponse est à Doha et ne fait pas plaisir aux texans

                      • moussars 24 mai 14:04

                        Je n’avais pas fait attention au nom de l’auteur avant de lire ceci au tout début : ”En se retirant de l’accord Iranien, mécaniquement, les sanctions... ". Au lieu d’écrire de facto : ”En se retirant illégalement de l’accord Iranien, mécaniquement, les sanctions ...". Mais le droit chez certains... Le reste est tout à l’avenant, comme d’habitude...


                        • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 14:15
                          « Si les Européens arrêtent de commercer avec l’Iran et ne font pas pression sur les Etats-Unis, nous révélerons quels politiciens occidentaux et combien d’argent ils ont reçu pendant les négociations nucléaires pour faire de l’IranDeal  ».

                          @Spartacus

                          Je n’avais pas connaissance de cette déclaration et comme je n’ai aucun goût pour les théories complotistes, je n’aurais probablement jamais imaginé que des politiciens européens ou américains, à l’époque des accords de Vienne, aient pu être arrosés par l’Iran.

                          Mais si c’est Zarif qui le dit, vous avez tout à fait raison de faire un sort à une pareille déclaration. La première constatation qui s’impose c’est que si personne n’avait personnellement tiré profit des accords, la phrase de Zarif’ n’aurait aucun sens, serait un coup d’épée dans l’eau tout à fait inutile puisque personne n’aurait à s’en inquiéter le moins du monde.

                          Depuis des semaines, je dis et je répète chaque jour sur ce site qu’ils faut supposer à nos politiciens européens un niveau de connerie tout à fait invraisemblable pour concevoir qu’ils puissent continuer à collaborer - au pire sens du terme - avec l’islamo-nazisme iranien quand la seule solution cohérente et intelligente serait, comme le souhaite Trump, de précipiter sa chute au plus vite. L’hypothèse d’intérêts particuliers à dissimuler, de toute évidence, est infiniment moins invraisemblable que celle de la connerie. Elle est aussi beaucoup plus grave.

                          Il serait prématuré de sauter à la manière des conspirationnistes sur une hypothèse qui expliquerait enfin tout, mais il convient tout de même de lui garder une petite place dans un coin de sa cervelle. 

                          • moussars 24 mai 15:46

                            @Christian Labrune Supprimer les gouvernants iraniens, non démocratiques certes, et placer un second Shah d’Iran avec une Savak new look, comme au temps de Mossadegh ? J’ai bien compris ?


                          • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 17:15

                            Supprimer les gouvernants iraniens, non démocratiques certes, et placer un second Shah d’Iran avec une Savak new look, comme au temps de Mossadegh ? J’ai bien compris ?
                            =========================================
                            @moussars

                            Avec de pareils raisonnements, on ne peut pas espérer aller bien loin ! L’autocratie et la théocratie, me semble-t-il, ne sont pas les deux seuls types de régimes existants. Des états à peu près républicains et démocratiques, cela existe, et pas seulement en Occident.

                            Par ailleurs, il n’y a aucune espèce de comparaison possible entre le régime du shah, qui avait entrepris de moderniser et d’occidentaliser le pays, et celui des mollahs. Si la crise économique n’était pas tombée sur l’Iran du fait d’une réorganisation du commerce pétrolier, et si le shah n’était pas un peu tombé dans les derniers temps dans une espèce de mégalomanie ridicule, l’iran aurait pu faire l’économie de la très sale expérience des quarante dernières années.

                            Les méthodes de la Savak n’étaient certes pas très recommandables, mais cette police visait surtout les islamistes, et quand il y en a dans un pays, il faut bien les réprimer si on ne veut pas avoir affaire très vite au totalitarisme islamique des Khomeiny, des Morsi ou des Gnannouchi. La police de Bourguiba était à peu près aussi féroce que celle de Nasser ou, actuellement, de Sissi. La Savak a pas mal réprimé les islamistes, et c’était nécessaire. Mais elle était moins féroce que les actuels Gardiens de la Révolution. Khomeiny avait été exilé en Irak, on ne l’avait pas torturé et trucidé comme on massacre aujourd’hui les opposants. Si le terrorisme continue à se développer en France, il faudra bien, si on ne veut pas devenir une république islamique, mettre sur pied une espèce de Savak.

                            Songez que l’une des causes de la chute du chah avait été l’incendie d’un cinéma par les islamistes, lesquels avaient fait croire que ce massacre avait été perpétré par le régime. Or, on sait maintenant qui était le responsable de cette opération terroriste : un certain Khamenei, qui occupe actuellement la fonction de Guide suprême.

                          • doctorix doctorix 24 mai 23:31

                            @Christian Labrune
                            A la première occasion favorable, l’anti-complotiste de service saute sur le complot qui l’arrange.

                            Pauvre type...
                            Allez faire un tour en Iran, vous y verrez des gens heureux de vivre, comme l’étaient les Libyens sous Khadafi et les Syriens sous Assad.
                            Que chacun s’occupe de ses fesses.
                            La vraie plaie pour ces pays, c’est qu’ils ont du pétrole convoité par des rapaces, ainsi que l’embargo que ceux-ci mettent en place pour mécontenter les peuples.
                            Sans compter les manifestations violentes qu’ils concoctent, avec tirs de snippers, sur les policiers et la population. C’est toujours la même méthode, de Maïdan à Damas.
                            Et ce sont toujours les mêmes crétins qui font semblant de ne pas comprendre.

                          • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 14:25
                            J’ai regardé tous les commentaires. La plupart sont à côté de la question, ou d’une niaiserie à faire pleurer, alléguant les « droits » d’un régime crapuleux qui ignore le droit, et d’abord celui des Iraniens à la liberté, tout en soutenant partout le terrorisme et les milices qui exportent la guerre.

                            La phrase de Zarif, sur laquelle repose tout l’article, n’est nulle part prise en compte. On ne l’a pas vue, ou bien on n’a pas voulu la voir. Pourtant, elle est bien là. On voit ce qu’on veut CROIRE, et non pas ce qu’on voit.

                            • doctorix doctorix 24 mai 23:55

                              @Christian Labrune
                              Et les rapports de l’OIEA, vous les planquez dans quel tiroir ?

                              On les achetés, aussi, les membres de l’OIEA ?
                              C’est sur votre niaiserie que vous devriez pleurer, espèce de complotiste opportuniste...
                              Vous vous en foutez pas mal, de la liberté des Iraniens, comme de tous les métèques, avouez !
                              Ce que vous voulez, c’est votre gasoil à 1 euro, point barre.

                              Et ce n’est pas parce que l’accord était juste qu’il n’a pas fallu payer nos politiciens pour l’obtenir. Je me souviens que Khadafi avait du reconnaître être l’auteur de l’attentat de Lockerbie et indemniser les victimes, seule condition pour obtenir la levée des sanctions, alors que la Libye n’y était pour rien, comme cela fut amplement prouvé.
                              Mais ce n’est pas la seule source de doute, et le procès fut une véritable farce, avec des preuves secrètes et non publiées.
                              Comme quoi il faut parfois utiliser de mauvais procédés pour obtenir un résultat juste, comme l’est l’accord iranien.

                            • Christian Labrune Christian Labrune 25 mai 13:01

                              @doctorix
                              Ne vous fatiguez donc plus à m’écrire : je n’attache pas plus d’importance aux trolls insulteurs qu’à un nuage de moucherons s’agitant, la nuit, autour d’une lampe.


                            • zygzornifle zygzornifle 24 mai 14:26

                              il y a aussi les lobbys européens et mondiaux qui arrosent les politiques , rien qu’a les voir défendre bec et ongles la mal bouffes les vaccins tues gosses et médicaments poisons et les pesticides..... 


                              • kako 24 mai 15:48

                                Article sans grand intérêt.


                                • Christian Labrune Christian Labrune 24 mai 19:36
                                  Article sans grand intérêt.
                                  ======================
                                  @kako
                                  Ah ! enfin un commentaire vraiment intéressant et fort instructif, qui me donne beaucoup à réfléchir. Du coup, j’en profite pour allumer un cigare : c’est propice à la méditation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès