• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Iran/Etats-Unis : sanctions, chantages et extorsions de fonds (ou comment (...)

Iran/Etats-Unis : sanctions, chantages et extorsions de fonds (ou comment le voyou fait appliquer sa « loi »)

« Celui qui contrôle le vocabulaire contrôle les termes du débat »

Une amende, selon le Larousse, est « une sanction pécuniaire édictée par la loi en matières civile, fiscale, douanière ou pénale, consistant en une somme d’argent payable à l’État. »

L’Etat, ici, n’est pas n’importe quel Etat, mais bien l’Etat sous la juridiction duquel se trouve l’enfreignant. Je paie une amende à l’Etat français lorsque j’enfreins une loi ou une réglementation édictée par l’Etat français ou une autorité française et lorsque je me trouve dans un état de subordination à, ou sous la juridiction de, l’autorité en question. En clair : je peux rouler à 200km/h sur une autoroute allemande sans risquer une « amende » lors de mon retour en France. A contrario, ce n’est pas parce que j’ai le droit de rouler à 200km sur une autoroute allemande que je pourrais me permettre de le faire sur une autoroute française.

Un autre élément fondamental en droit pénal est que la sanction ne s’applique qu’aux actes commis après la date d’application de la loi. En clair (bis) : si la vitesse sur une l’autoroute en France est limitée à 130 depuis ce matin, je ne peux pas être condamné à une amende pour avoir roulé à 140 hier.

Si tout ceci vous paraît évident, et juste, c’est que vous n’êtes ni un de ces psychopathes qui gouvernent le monde, ni un états-unien.

A l’annonce de la rupture unilatérale par les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien – accord apparemment respecté à la lettre par l’Iran, les Etats-Unis ont annoncé le retour des « sanctions » et des « amendes », contre l’Iran mais aussi contre les entreprises étrangères (dont des françaises).

Ce matin, à l’antenne de France Culture, le ministre français de l’Économie, Bruno Lemaire, a eu ce cri du cœur : les mesures punitives vont « poser des difficultés à toutes les entreprises européennes (..), des difficultés économiques considérables, mais plus important encore que le problème économique, c’est le problème de principe, d’avoir des sanctions extraterritoriales ».

Un problème de principe ? C’est ça le problème avec les principes : lorsqu’on commence à les violer soi-même, ou que l’on accepte sans trop broncher que d’autres les violent (y compris à son propre détriment) peut-on, ou a-t-on le droit, de s’étonner ?

Sanctions extraterritoriales ? Sans être un spécialiste du droit international, il me semble que l’alerte aurait du être donnée en 1996, lorsque les Etats-Unis adoptèrent une loi pénale qui devrait figurer dans tous les cours de droit international (ou de droit tout court) : la loi dite Helms-Burton. Cette loi, votée par le Congrès US et ratifiée par Bill Clinton, présentait déjà deux étonnantes « innovations ».

La première « innovation » fut la retro-activité. En effet, la loi déclare « illégaux » et punit des actes commis avant son entrée en vigueur.

La deuxième « innovation » fut, justement, l’extraterritorialité ce qui signifie que, dans l’esprit des ses auteurs, cette loi s’applique à tous et partout dans le monde.

La retro-activité d’une loi pénale est par définition un horreur sur laquelle il ne me paraît pas nécessaire d’insister. Les psychopathes ont leur logique, qu’il suffit de connaître.

Quant à l’extraterritorialité, il convient de préciser qu’il s’agit d’une notion avant tout politique. Admettre l’inverse, c’est admettre la possibilité que des Français vivant en France et menant une activité totalement légale en France pourrait se voir infliger des « amendes » (et plus, pourquoi pas ?) par des entités étrangères pour ces mêmes activités. Ce serait admettre que quelqu’un pourrait être poursuivi devant un tribunal français pour la violation d’une loi... états-unienne.

En poussant le raisonnement, on pourrait se promener dans la rue en France avec un fusil d’assaut sous prétexte que la loi états-unienne m’y autorise... pour peu que la notion d’extraterritorialité soit légèrement étendue et que je fasse preuve de la même mauvaise foi. (Après tout, il n’y a pas de raison que l’extraterritorialité ne s’applique que dans un sens restrictif.)

Ou qu’une Française en vacances au Etats-Uns dans l’état de l’Idaho se retrouve en prison pour avoir pratiqué en France un avortement au-delà de la limite autorisée dans cet Etat des Etats-Unis.

Plus drôle encore : vous vous imaginez devant un juge US en train de vous défendre pour un délit commis là-bas, en invoquant une loi française ?

Alors, comment ça marche, l’extraterritorialité ? Simple : si l’entreprise en question ne se soumet pas au caractère prétendument « extraterritorial » de la loi US, l’administration américaine procédera à des mesures de représailles, soit directement contre l’entreprise en question, soit (dans certains cas) en s’en prenant à ses filiales ou intérêts aux Etats-Unis.

Les entreprises n’ayant aucun intérêt économique aux Etats-Unis pourraient donc se croire à l’abri. Pas tout à fait. Encore faut-il que l’entreprise n’ait pas de compte dans une banque US ni dans une banque qui aurait des intérêts aux Etats-Unis et qui elle-même se rendrait « complice » aux yeux du Département du Trésor US. (On a vu la Société Générale, par exemple, fermer tous les comptes, sans préavis, d’un ami vivant en France qui effectuait des virements réguliers à sa famille à Cuba. Motif invoqué : l’embargo US contre Cuba. Des cas similaires sont nombreux.)

Bref, dans un tel contexte, il ne reste plus grand monde pour prétendre échapper aux « sanctions » états-uniennes.

La prétention à l’extraterritorialité d’une loi – punir quelqu’un qui n’a commis aucune infraction chez lui – n’est qu’un vernis posé sur un acte qui s’apparente au chantage, et la menace de s’en prendre aux filiales et aux intérêts est l’équivalent du mafieux qui vous réclame de l’argent après avoir susurré qu’il sait où vos enfants vont à l’école.

On pourrait imaginer les effets - et la situation qui se créerait – si l’extraterritorialité de leurs lois était revendiquée par tous les pays, et pas seulement les Etats-Unis.

(Notons au passage que l’application de sanctions extraterritoriales - et retro-actives en ce qui concerne le blocus contre Cuba - sont l’oeuvre des mêmes qui tentent de criminaliser de simples appels au boycott.)

M. Lemaire a dit aussi qu’il n’est « pas acceptable » que les États-Unis se placent en « gendarme économique de la planète ». Gendarme ou Voyou, M. Lemaire ?

Mais voilà, la loi Helms-Burton de 1996, précurseur en la matière, ne visait « que » la petite Cuba. Le pro-américanisme bêlant combiné avec l’anticommunisme primaire a fait le reste. Les principes furent violés. L’exemple donné. L’habitude prise. Les années passèrent et les « amendes » tombèrent. Et il ne reste au ministre français de l’économie d’aujourd’hui qu’à exprimer une sorte de désaccord boudeur dont les Etats-Unis sauront certainement lui dire ce qu’il peut en faire.

Viktor DEDAJ
qui n’applique de manière extraterritoriale que la solidarité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Massada Massada 11 mai 2018 10:34

    rencontre Rohani-Macron

     
    Rohani : « je veux détruire Israel »
     
    Macron : « Enchanté, heureux de rencontrer un si grand humaniste pacifiste et amateur d’Airbus français »



    • VDJ VDJ 11 mai 2018 11:27

      @Massada


      Sionistes : « je veux créer un état sur ce territoire que Dieu m’a promis, je vais chasser et massacrer les habitants »

      La communauté internationale : « Enchanté, faites pour le mieux et tenez-nous au courant lorsque vous pendrez la crémaillère »

    • Massada Massada 11 mai 2018 13:12

      @VDJ
       

      sioniste : « je veux récupérer mes terres volés par les conquêtes musulmanes »

      pour votre info l’Islam n’est pas né sur cette terre, il a été imposé par l’épée dans cette région par des colons arabes. Alors les colonisateurs musulmans dehors .....

      Ah oui comme vous etes très ignorant de l’histoire d’Israel, sachez que ce sont des juifs athées qui ont fondé Israel. Alors vos histoire de dieu, vous pouvez vous les mettre ... vous savez où smiley

    • vesjem vesjem 11 mai 2018 18:28
      @Massada

      Rohani : « je veux détruire Israel »
      dans « spirou », t’as lu çà, ou est-ce pour les besoins de ta propagande ?

    • Massada Massada 11 mai 2018 19:02

      @Michel Maugis
       

       
      Message d’Israël à Assad

    • Eric F Eric F 11 mai 2018 19:28

      @Massada
      Quand les musulmans ont conquis la Palestine autour de 635, le pays n’était plus un royaume juif depuis plusieurs siècles, il avait été romain, byzantin, et même perse pendant quelques années. Ceci n’a pas pour autant conduit au remplacement des habitants, ceux ci se sont généralement adaptés aux conquérants successifs.


    • Massada Massada 11 mai 2018 19:32

      @Eric F

       
      Vous me dite : qui va à la chasse perd sa place.
       
      Je vous répond : Qui revient chasse le coquin

    • Eric F Eric F 11 mai 2018 19:53

      @Massada

      Peu de ceux qui sont « revenus » sont descendants biologiques de ceux qui étaient partis près de vingt siècles plus tôt.
      Un grand nombre de ceux qui habitaient le pays avant ce « retour » sont descendants biologiques de ceux qui étaient restés près de vingt siècles plus tôt.

      On peut concevoir qu’il puisse exister des raisons historiques et humanitaires pour « partager », mais il n’en existe aucune pour « déloger ».

    • foufouille foufouille 11 mai 2018 20:33

      @Michel Maugis
      tu es tellement con que tu soutiens les millionnaires du hamas.
      pauvre coco bidon.


    • foufouille foufouille 11 mai 2018 21:04

      @Michel Maugis
      ça fait deux fois que tu l’écrit tellement tu es taré.
      un vrai mytho PN psychotique et schizo.


    • Dzan 12 mai 2018 12:02

      @Massada
      Rencontre Trompo Nétamiaou
      Nétamiaou : Je veux détruire la Palestine et les Palestiniens.
      Trompe : Enchanté de rencontrer un si grand humaniste, bellisciste et amateur d’avions de combats Américains
      Ca le fait aussi, non ?


    • njama njama 12 mai 2018 12:57

      @Massada
      sioniste : « je veux récupérer mes terres volés par les conquêtes musulmanes »

      Le pouvoir politique exercé par les Juifs dans toute leur Histoire, uniquement deux générations ! en terre de Canaan (Palestine) : le royaume de David et de son fils Salomon dont personne ne trouve traces ... soit moins d’un siècle. Un brigandage en quelque sorte mené par quelques putschistes qui n’avaient aucun appui populaire des ethnies locales.

      Sans vouloir vous offenser, cet héritage éphémère comme support de revendication territoriale c’est un peu mince pour ne pas dire inconsistant !


    • ETIENNE 12 mai 2018 16:14

      @Massada

      Et les juifs de Palestine ont migré vers la Pologne et l’Allemagne lors de la conquête par les Arabes ? Cette migration est elle documentée ? C’est curieux je n’avais pas remarqué l’air oriental des ashkénaze, inventeurs du sionisme.


    • Analis 12 mai 2018 17:51

      @Massada
      sioniste : « je veux récupérer mes terres volés par les conquêtes musulmanes »
      pour votre info l’Islam n’est pas né sur cette terre, il a été imposé par l’épée dans cette région par des colons arabes. Alors les colonisateurs musulmans dehors .....
      Ah oui comme vous etes très ignorant de l’histoire d’Israel, sachez que ce sont des juifs athées qui ont fondé Israel. Alors vos histoire de dieu, vous pouvez vous les mettre ... vous savez où

      Mais s’ils étaient athées, alors ils n’étaient plus juifs...

      Je chipote, ce qui ne veut pas dire que la remarque ne soit pas pertinente. Mais je remarque que vous vous référez tantôt à la légitimité religieuse, tantôt à la « sioniste athée » selon ce qui vous chante. Pas très sérieux. Il reste que la seule identité « culturelle » que l’on peut assigner au fait d’être juif, c’est l’affiliation religieuse. Et que la seule « légitimation », aussi biaisée et extravagante soit-elle, que l’on peut trouver à la présence sioniste et donc israélienne en Palestine, c’est la religion par le biais du texte biblique (ou plutôt de la Torah).

      De toute façon, essayer de justifier la possession de la Palestine par des royaumes vieux de plus de deux mille ans, c’est du délire.


    • Hijack Hijack 14 mai 2018 18:54

      @Massada


      Pour que la terre soit volée à quelqu’un ... encore faut-il prouver que cette terre appartient à celui qui chiale au détriment de celui qui lutte. Pire, mentir sur Dieu ... lui faire dire ce qu’il n’a pas dit, ce n’est surtout pas juif, c’est sioniste.
      Israël et le peuple de Dieu

      Lorsque Dieu a choisi Abraham pour lui donner une descendance qui serait son peuple, il lui a déclaré que tous les peuples de la terre seraient bénis à travers lui et sa descendance (Gn 12:3 ; 18:18 ; 22:18). Dès le départ, il apparaît donc qu’Israël n’a pas été choisi pour être béni lui seul : le dessein de Dieu était la bénédiction des nations. C’est en vue des nations que Dieu a choisi Israël. Ceci est fondamental lorsqu’on considère la place d’Israël dans le plan de Dieu.


    • Hijack Hijack 14 mai 2018 18:56

      @Michel Maugis



      Tout à fait exact ... sionisme = guerre contre Dieu, non par les armes, mais par la fourberie, la force des autres, les mensonges, les crimes.

    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mai 2018 18:59

      @Hijack. Dans le plan de rien.


    • Hijack Hijack 14 mai 2018 20:19

      @JC_Lavau


       ? Dans le plan du Grand Israël !

    • gueule de bois 11 mai 2018 10:39

      En définitive il n’existe qu’une loi (universelle) : « celle du plus fort ».


      • Clocel Clocel 11 mai 2018 10:52

        @gueule de bois

        Ou de celui qui prétend l’être !

        Tous ceux qui ont tenu tête aux USA avec détermination, ont eu raison !

        Quand ils ont à faire avec un client sérieux, ils se couchent !


      • gueule de bois 11 mai 2018 12:37

        @Clocel
        Celui qui se croit le plus fort, ne l’est pas nécessairement.


      • Hecetuye howahkan 11 mai 2018 13:29

        @gueule de bois

        salut ceci est faux, là tu fais référence à la loi du plus taré des humains..elle n’a rien d’universelle..l’univers est un semble collectif, soudé et ordonné, les humains sont un non ensemble qui ont refusé l’ordre universelle par trouille et refus de mourir

        la démence et le non sens en est le prix à payer..


      • ZenZoe ZenZoe 11 mai 2018 17:45

        @gueule de bois
        Ils sont forts parce que les autres sont faibles.
        Pourquoi les pays européns ne font-il pas un procès aux Etats-Unis pour non respect d’un traité avec à la clé un dédommagement conséquent pour préjudice ? Hein, pourquoi ? Les Etats-Unis ne se gênent pas eux pour attaquer les autres en justice.


      • vesjem vesjem 11 mai 2018 18:20
        @Clocel
        sauf qu’un pays rebelle se fait toujours massacrer et ravager par les us ; ex : vietnam, corée du nord, laos, syrie, libye, irack, yemen, indiens, chili, ...j’en oublie un tas

      • QiroreuR QiroreuR 11 mai 2018 19:26

        @Clocel
        Exact. Ils sont grands parce que nous sommes à genoux.

        Par contre les Français ont choisi de brader leur souveraineté. Ils ont continuer de voter pour des gens qui ont ratifié quasiment le même traité deux ans plus tard que celui qu’ils avaient refusé par référendum.
        Un Qatari peut acheter n’importe quoi en France, y compris un joyau du patrimoine. Par contre un Français doit obligatoirement s’associer à un de ces parasites qataris qui aura 51% de son entreprise. Et le Qatar est pourtant un nain sur le plan militaire.
        Le pb est donc au-delà dela puissance économique ou militaire mais se situe sur la souveraineté. Marie-France Garraud avait parfaitement résumé la situation en expliquant l’évidence : un pays qui délègue son droit (c’est le cas en grande partie), n’a plus d’armée indépendante (réintégration à l’OTAN, merci qui...), ne bat plus monnaie (€) et ne contrôle plus ses frontières n’est plus un pays souverain. C’est le cas de la France. 

        Alors on peut gesticuler, s’indigner (et le papier de l’auteur est pertinent sur le fond), protester autant que l’on veut : quand on met à la tête de l’Etat des traitres aux intérêts des personnes morales (les entreprises françaises lésées à tous points de vue : dumping social, fiscal, etc.) ou physiques, on ne peut plus se plaindre : il convient alors d’enfin se poser les bonnes questions... ou alors se taire.

      • Clocel Clocel 12 mai 2018 09:11

        @vesjem

        Un pays « allié » se fait ravager tout aussi efficacement !

        L’économie casino fait plus de dégâts que les bombes.

        Être en paix avec les USA, c’est leurs permettre de faire les 400 coups chez vous, leurs livrer population et matière première à leur avidité !

        D’où viennent les emmerdes de la Russie d’après vous ?


      • vesjem vesjem 12 mai 2018 14:53
        @Clocel
        entièrement de ton avis

      • Hijack Hijack 14 mai 2018 23:58
        @Clocel


        Non seulement ça ... mais surtout, méprisent tjrs ceux qui les servent et leur obéissent.
        De plus, lorsque leurs alliés ou faux amis sont dans le pétrin ... ils les laissent crever et les accusent même. Bref, ils n’ont pas d’amis en réalité ... juste des opportunité.
        Enfin ... toutes ces tares expliquent pourquoi les Usa, malgré leur puissance et tout le reste ... sont les premiers à recevoir des ordres diaboliques d’une minuscule entité ... qui aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, contrôle tout aux States, des médias à la défense, en passant par l’économie, la défense et tout le gouvernement et donc sa politique.

      • leypanou 11 mai 2018 11:07

        M. Lemaire a dit aussi qu’il n’est « pas acceptable » que les États-Unis se placent en « gendarme économique de la planète » : voilà quelqu’un, membre d’un gouvernement qui, sur de simples images vidéo d’origine douteuse, se permet d’aller détruire des infrastructures d’un pays qui ne lui a rien fait, en bafouant les règles élémentaires du droit international et prêt à recommencer -dixit le MAE-. N’a-t-il pas été aussi ministre lorsque la Libye a été attaqué en 2011 ?

        Ensuite dire que c’est inacceptable, d’accord mais qu’est ce qu’on a fait concrètement depuis que la loi Helms-Burton existe pour la contrer ? L’empire est habitué à ce que les autres s’aplatissent devant leur diktat, pourquoi s’arrêterait-il ?


        • zygzornifle zygzornifle 11 mai 2018 13:17

          En France aussi on est maître en la matière , c’est un domaine ou les politiques et autres traders énarques excellent .... 


          • Cateaufoncel2 11 mai 2018 14:04

            "Ce matin, à l’antenne de France Culture, le ministre français de l’Économie, Bruno Lemaire, a eu ce cri du cœur : les mesures punitives vont «  poser des difficultés à toutes les entreprises européennes (..), des difficultés économiques considérables, mais plus important encore que le problème économique, c’est le problème de principe, d’avoir des sanctions extraterritoriales ».« 

            Il prépare le terrain pour »justifier« l’échec du Mirobolant sur le plan de la création d’emplois.

             »M. Lemaire a dit aussi qu’il n’est « pas acceptable » que les États-Unis se placent en « gendarme économique de la planète ». Gendarme ou Voyou, M. Lemaire ?« 

            Emasculé. Comme tous ceux qui prétendent nous gouverner, depuis tantôt un demi-siècle, de Paris ou de Bruxelles. Il serait intéressant de recenser tout l’inacceptable que ces gens ont accepté tout au long de cette période.

            Mais on n’y trouverait pas les deux »crimes« majeurs qu’ils imputent à Donald Trump, le fait d’avoir proclamé »America First" et d’en faire une ligne de conduite, et ensuite, le fait de s’en tenir à ses promesses électorales.

            Ce serait quand même bien d’avoir le même en France, plutôt qu’un godelureau rêvant d’une souveraineté européenne qui écraserait définitivement celle des Nations


            • Eric F Eric F 11 mai 2018 19:36

              @Cateaufoncel2

              « America First » ? Mais ce n’est pas le cas, car quelle menace l’Iran faisait peser sur les USA ? et quel intérêt pour les yankees à renoncer à ce marchés (pour Boeing notamment) ?
              Ce n’est donc pas l’intérêt des USA qui est passé en premier mais celui d’un groupe de pression sûr de lui et dominant.

            • Cateaufoncel2 11 mai 2018 20:27

              @arioul

              Je ne réponds qu’aux arguments étayés, pas aux commentaires péremptoires.


            • ZenZoe ZenZoe 11 mai 2018 17:48

              Pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris, le TAFTA est un piège à cons. Si les Européens le signent un jour, ils seront vraiment les derniers des ballots.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 mai 2018 17:48

                Fameux dilemme pour Macron. L’Europe pense prendre ses distance avec les STATES. Le faux Jeanne-d’ARC risque bien sur le coup d’être brûlé.


                • Cateaufoncel2 11 mai 2018 18:50

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  « Fameux dilemme pour Macron. »

                  Vous croyez vraiment que Macron n’a pas compris que Trump le prend pour un gamin, un peu hâbleur, un peu flagorneur, qu’on rend parfait on ôtant les pellicules de son veston, avant de l’emmener faire un tour dans le jardin.

                  Il y a une excellente caricature dans Libération d’aujourd’hui - c’est assez rare pour mériter d’être signalé : Trump pilote une voiture avec Natanyahou à ses côtés, et petit Macron court derrière le véhicule en tentant d’attirer l’attention du Donald :

                  - Ohé !
                  - Tu te rappelles de moi ?
                  - Ton meilleur ami !
                  - Les pellicules !!

                  Dévastateur smiley


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 mai 2018 17:51

                  Fameux dilemme pour Macron. L’Europe pense prendre ses distance avec les STATES. Le faux Jeanne-d’ARC risque bien pour le coup d’être brûlé.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 mai 2018 17:57

                    Macron Las Vegas risque bien de terminer dans la mer des Sargasses, entouré de ses bêbêtes favorites : les pieuvres et les requins de la finance.


                    • QiroreuR QiroreuR 11 mai 2018 20:57

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Ses employeurs en somme... Ne vous en faites pas pour lui : Après son deuxième mandat que les veaux ne manqueront pas de lui offrir ou au pire à 45 et avec les largesses de la Ripoublique il pourra bien profiter de sa retraite dorée tandis que les veaux et surtout leurs enfants auront été plumés.


                    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 12 mai 2018 23:16

                      @QiroreuR


                      Et si l’histoire tourne mal, ses « employeurs » le laisseront tomber parce qu’il n’a aucun pouvoir personnel, il n’est qu’une simple marionnette aux ordres.

                    • lloreen 11 mai 2018 18:40

                      Les lois ne sont rien d’autre que des clauses commerciales en application du code commercial uniforme (ou droit maritime) entre les états ou des chefs d’entreprises. Et comme partout lorsque deux ou plusieurs personnes contractent , il y a des cocontractants honnêtes qui respectent les clauses des contrats qu’ils ont signés et d’autres, ,foncièrement malhonnêtes qui ne les respectent pas et y insèrent des clauses abusives.
                      Rien de nouveau sous le soleil.


                      • Cateaufoncel2 11 mai 2018 18:55

                        @lloreen

                        Trump n’a pas plus à respecter les traités signés par l’inepte Obama que Konrad Adenauer n’avait à respecter les engagements pris par Hitler.

                        Dès lors que Trump considère que ce traité est une calamité - et il le dit depuis 2015 - le respecter aurait été de la haute trahison. Ni plus ni moins.


                      • VDJ VDJ 11 mai 2018 18:58
                        @lloreen

                        Il n’est pas question ici de « contrat ». Personne n’a signé avec les Etats-Unis un « contrat » reconnaissant le « droit » d’être « sanctionné » lorsque l’envie leur prend aux US... Il s’agit de décisions unilatérales, en violation de « principes » reconnus partout.

                      • VDJ VDJ 11 mai 2018 19:09

                        @Cateaufoncel2


                        La notion de haute trahison est définie par des textes. Si vous voulez dire par là que le non respect d’une promesse de campagne constitue une haute trahison, cela pourrait donner lieu à un échange intéressant (le concept n’est pas inintéressant). Mais il ne resterait plus beaucoup de dirigeants en vie.

                        Cela dit, si chaque dirigeant peut remettre en cause un traité (qui n’a pas été signé uniquement entre l’Iran et les Etats-Unis, soit-dit en passant, donc il faut mentionner les autres, et pas seulement Obama) signé par son prédécesseur, sans argument autre que « il ne me plaît pas » - parce qu’il semblerait que l’Iran l’ait respecté à lettre (rappel) - alors la notion même de traité n’a plus de sens. A moins de vouloir s’engager dans un conflit « chaud »...

                      • Eric F Eric F 11 mai 2018 19:43

                        @Cateaufoncel2

                        Puisque vous introduisez une comparaison avec le moustachu, c’est plutôt Trump qu’il faut lui comparer, considérant comme lui les traités comme des chiffons de papier.
                        La thèse selon laquelle respecter un traité serait de la « haute trahison » est la chose la plus ahurissante qu’il nous ait été donné de lire dans ce débat, on ne peut accorder la moindre confiance à la signature de ceux qui prétendent cela.

                      • Cateaufoncel2 11 mai 2018 20:07

                        @VDJ

                        « Si vous voulez dire par là que le non respect d’une promesse de campagne constitue une haute trahison... »

                        Par rapport à ses électeurs et par rapport à son pays, effectivement, en l’occurrence. Dénoncer un traité que l’on considère comme l’un des pires de ceux que les Etats-Unis aient signé dans leur histoire et le respecter, serait aussi un non sens absolu.

                        Ceux qui l’ont signé se sont dit : « Avec ça, on est peinards jusqu’en 2025, et ceux qui viendront après nous n’auront qu’à se démerder ».

                        Telle est la situation que Trump a voulu anticiper, en partant du principe qu’on ne peut pas faire confiance à des intégristes musulmans, qui financent le terrorisme, qui considèrent, depuis toujours, les Etats-Unis comme le Grand Satan, qui ont profité de la levée des sanctions non pour améliorer le sort de leurs sujets, mais pour accroître leur capacité de nuisance, et qui, comme tous les musulmans, veulent étendre le règne de (leur) Dieu partout dans le monde.

                        Vous pouvez réfuter l’idée selon laquelle c’est le manque de fermeté à l’égard de Hitler, qui est à l’origine de la Deuxième guerre mondiale, vous ne m’en convaincrez pas. En 1936 Hitler a fait réoccuper la Rhénanie, il a dit, plus tard, que si les Français avaient réagi militairement à ce moment-là, il aurait été politiquement fini. Les Macron et les May de l’époque s’y sont refusés, on connaît la suite. Ils auraient dû être jugés et condamnés pour cela.

                        « ...’il semblerait que l’Iran l’ait respecté à lettre... »

                        C’est ce que professent ceux qui pensaient être peinards jusqu’en 2025...


                      • Cateaufoncel2 11 mai 2018 20:25

                        @Eric F

                        Je ne réponds qu’aux arguments étayés, pas aux commentaires péremptoires.


                      • lloreen 11 mai 2018 20:51

                        @VDJ
                        « Personne n’a signé avec les Etats-Unis un « contrat » ».
                        Vous devez être mal informé(e).Et ceci n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres.
                        http://www.wikistrike.com/article-qui-dirige-l-entreprise-privee-appelee-etats-unis-d-amerique-121557976.html

                        Qu’imaginez-vous que sont les traités et autres accords signés par les présidents respectifs ?
                        N’avez-vous jamais remarqué qu’un(e) président (e) républicain(e) passe son temps à voyager aux quatre coins de la planète accompagné de tout un équipage de chefs de grosses entreprises ?


                      • lloreen 11 mai 2018 21:02

                        @VDJ
                        Il est pourtant évident qu’il n’est question de contrats commerciaux dans tous les pays. Et la France n’est qu’un exemple parmi d’autres.

                        https://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/developpement-international/0211921750734-en-voyage-d-affaires-avec-le-president-308171.php


                      • lloreen 11 mai 2018 21:07

                        @VDJ

                        Sans parler de tous les scandales de ces affairistes aux quatre coins du monde...
                        http://www.telerama.fr/television/lafarge-et-daech,-les-dessous-dun-scandale-terrifiant,n5538493.php

                        https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/bollore-et-l-affaire-des-ports-africains_1782144.html

                        Lesquels ont tous des contacts avec les gouvernements respectifs...

                        Quant à certains, c’est carrément du grand banditisme et du racket...
                        http://www.midilibre.fr/2012/02/08/quand-nicolas-sarkozy-vendait-l-or-francais-pour-une-poignee-de-cacahuetes,455169.php


                      • lloreen 11 mai 2018 21:16

                        @VDJ

                        « Tous les grands gouvernements du monde - ceux d’aujourd’hui et ceux d’hier - n’ont été que des bandes de voleurs associés afin de piller, de conquérir et de réduire leurs frères humains en esclavage . Et leurs lois, comme ils les appellent, ne représentent que les ententes qu’ils ont jugé nécessaire de conclure afin de maintenir leur organisation et d’agir de concert pour dépouiller les autres et les réduire en esclavage , et pour assurer à chacun sa part convenue du butin. Toutes ces lois n’imposent pas plus d’obligations que n’en créent les ententes que les brigands, les bandits et les pirates jugent utile de conclure entre eux . »

                        Lysander Spooner

                        On ne saurait mieux dire, les exemples s’étalant sous les yeux depuis des siècles.


                      • VDJ VDJ 11 mai 2018 21:29
                        @lloreen

                        Vous avez omis la fin de ma phrase, ce qui fait que le reste est plutôt hors sujet par rapport au thème abordé.

                      • lloreen 11 mai 2018 22:10

                        @VDJ
                        "Personne n’a signé avec les Etats-Unis un « contrat » reconnaissant le « droit » d’être « sanctionné » lorsque l’envie leur prend aux US... Il s’agit de décisions unilatérales, en violation de « principes » reconnus partout.« 

                        Sans doute n’avez-vous jamais entendu parler de la City de Londres non plus...
                        Je suis désolée que vous ne soyez pas en mesure de comprendre que le premier contrat qui lie absolument toutes les républiques avec la City commence par celui concernant l’utilisation de leur monnaie privée.
                        Donc il est évident que les propriétaires de la FED décident ce que bon leur semble et dans leur intérêt exclusif.
                        Bonaparte l’avait bien compris.
                         »La main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit« .
                        Il va sans dire que les propriétaires de la FED suivent encore bien les préceptes de leur aïeul.Et ceux que les pratiques de ces psychopathes et autres escrocs de haut vol dérangent n’ont qu’à reprendre leur souveraineté.

                         »Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation,et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."

                        Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)


                      • lloreen 11 mai 2018 22:15

                        @VDJ

                        Empire et alliance:Quand la City de Londres (la Couronne) dirige les Etats-Unis.

                        https://resistance71.wordpress.com/2018/04/19/13753/


                      • Garibaldi2 12 mai 2018 01:34
                        @Cateaufoncel2

                        A ceci près que le sieur Hitler était un dictateur alors que Obama était un président élu, et donc représentant légal du peuple des USA. Saisissez-vous bien la nuance ?

                      • Eric F Eric F 12 mai 2018 10:57

                        @Cateaufoncel2
                        C’est vous qui utilisez des comparaisons ahurissantes (Obama par rapport au moustachu), et des affirmations péremptoires (écrire que respecter un traité signé est de la haute trahison)


                      • lloreen 12 mai 2018 12:34

                        @Michel Maugis
                        "

                        Le problème n’est pas de décider pour ses intérêts exclusifs, où non, mais de prendre des décisions unilatérales et illégales au regard du droit international.
                        C’est uniquement cela le sujet de l’article."

                        J’ai bien compris le sujet de l’article mais j’ai l’impression que les commentateurs n’ont pas bien saisi le problème intrinsèque qui est celui de la mainmise du syndicat international du crime organisé sur les pays. Je n’ai jamais constaté que les mafieux respectaient le droit tout court ou même leurs propres lois qu’ils contournent allègrement.

                        Il faudrait peut-être de temps en temps se mettre au contact des réalités... Je vous invite donc à prendre connaissance du contenu du lien suivant qui a le mérite d’en donner un bon aperçu.
                        https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/04/ses-meilleurs-amis-lappelaient-donnie-mains-denfant-trump/
                        https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/05/11/il-y-a-longtemps-que-les-psychopathes-aux-manettes-veulent-faire-reset/


                      • lloreen 12 mai 2018 14:42

                        @Michel Maugis
                        Et ceci est la réponse au sujet, très bien résumé dans ce lien.
                        https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf


                      • Cateaufoncel2 12 mai 2018 15:41

                        @Garibaldi2

                        « A ceci près que le sieur Hitler était un dictateur alors que Obama était un président élu, et donc représentant légal du peuple des USA. Saisissez-vous bien la nuance ? »

                        Personne n’a jamais considéré Hitler comme un représentant illégal de l’Allemagne, et qu’Obama ait été président élu, ne change rien à l’obligation incombant  à son successeur de réparer ses conneries.


                      • Cateaufoncel2 12 mai 2018 15:42

                        @Eric F

                        « C’est vous qui utilisez des comparaisons ahurissantes (Obama par rapport au moustachu)… »

                        Ce n’est pas une comparaison, c’est un parallèle. Trump a hérité d’Obama, comme Adenauer a hérité d’Hitler.

                        « …et des affirmations péremptoires (écrire que respecter un traité signé est de la haute trahison). »

                        Dans la mesure où Trump a estimé, non sans raisons, que ce traité était l’un des pires qui aient été signés par les Etats-Unis, et déclaré qu’il le dénoncerait s’il était élu, il aurait, en effet, trahi son pays et ses électeurs, s’il n’avait pas agi comme il s’y était engagé.

                         


                      • confiture 12 mai 2018 19:15

                        @VDJ
                        vous oubliez l’OMC ?


                      • Eric F Eric F 11 mai 2018 19:46

                        Si l’Europe n’obtient pas des garanties contre des sanctions commerciales, elle doit proclamer qu’elle appliquera des mesures de réciprocité sur les entreprises étasuniennes.


                        • goc goc 11 mai 2018 20:34

                          Concernant l’affaire « BNP » et plus particulièrement le commerce entre cette banque et Cuba, il faut signaler qu’a la même époque que la condamnation par un tribunal US, l’ONU avait voté l’illégalité du blocus de Cuba.

                          Ceci veut dire que non seulement les ricains jugent le reste du monde selon leurs lois, mais ils vont même jusqu’à ne pas respecter ces mêmes lois, en condamnant sur la base d’un acte défini internationalement comme illégal (le blocus).


                          • DantonQ Jean nemare 11 mai 2018 21:17

                            Il est clair que les USA sont un état-voyou, et comme la France est - en principe - un pays souverain et libre de mener ses propres politiques, elle doit défendre ses intérêts sans état-d’âme et rendre coup pour coup aux USA. 


                            Ce sont les USA, dont la parole n’a aucune valeur, et qui violent le droit international ! La France n’a pas a se plier aux diktats et oukases des USA : rien n’empêche notre pays, au minimum d’exiger des USA le paiement de milliards d’euros de dédommagement pour vouloir porter ainsi atteinte aux intérêts français, sous peine de fermeture de l’ambassade américaine en France et de rupture des relations diplomatiques, ou bien, second cas de figure : de s’en prendre avec la même férocité et la même brutalité aux intérêts US en France !

                            Il est temps que les USA mordent la poussière des deux épaules et apprennent à respecter les autres pays du monde. Les Russes et les Chinois, eux, ne prennent pas de gants avec les USA et ne embarrassent pas  de scrupules pour défendre leurs intérêts. 

                            Je pense que nos députés devraient envoyer un message qui sera reçu 5/5 à Washington, par exemple en brûlant un drapeau US ou une effigie de Donald Trump et en les piétinant comme l’ont fait les iraniens histoire de bien leur montrer que les temps ont changé...le symbole de la rupture sera très fort je pense ! 

                            • DACH 12 mai 2018 10:13

                              @Jean nemare= infantile. C’est ainsi que vous pensez défendre va toujours à l’échec !!!!


                            • lloreen 12 mai 2018 14:36

                              @Jean nemare
                              « Il est clair que les USA sont un état-voyou, ».
                              Certainement pas.

                              Les Etats-Unis voyous regroupent la City de Londres, Washington D.C. (District of Columbia) et le Vatican qui n’ont absolument rien à voir avec les Etats-Unis d’Amérique.


                            • Garibaldi2 12 mai 2018 01:45

                              Trump fait ça, entre autre, pour faire monter le cours du pétrole, dont celui du pétrole de schiste, qui représente en volume la moitié du pétrole produit aux USA.


                              • Eric F Eric F 12 mai 2018 11:05

                                @Garibaldi2

                                Effectivement les crises et conflits se font toujours à l’avantage des fortunes pétrolières.
                                On pourrait penser naïvement que la stabilité mondiale devrait être favorisée par les milieux d’affaire comme étant bénéfique au « business », eh bien ce n’est pas le cas des lobbies pétrolier et militaro-industriel, qui préfèrent l’instabilité. Et les financiers y trouvent leur compte, ils s’enrichissent même en spéculant à la baisse !


                              • Jonas Jonas 12 mai 2018 11:22

                                "Alors, comment ça marche, l’extraterritorialité ? Simple : si l’entreprise en question ne se soumet pas au caractère prétendument « extraterritorial » de la loi US, l’administration américaine procédera à des mesures de représailles"

                                Ce qui est normal. Les entreprises françaises font leur transaction avec de la monnaie américaine, il est tout à fait normal que si ces entreprises ne respectent pas le droit américain, elles soient sanctionnées.


                                • VDJ VDJ 12 mai 2018 12:04

                                  @Jonas


                                  ça c’est un argument des Américains, et c’est du grand n’importe quoi. Lorsque je possède des dollars, ces dollars m’appartiennent, ils m’ont été donnés (et pas prêtés) en échange d’un bien ou d’un service, bien ou service qui ne m’appartient plus dès lors que la transaction a été effectuée. Mes échanges à l’extérieur des Etats-Unis, en dollars ou pas, ne concernent que moi. Tous les jours des transactions en dollars US s’effectuent qui pourraient être « illégales » aux US mais pas ailleurs, et il ne viendrait à personne (y compris l’administration US) de poursuivre. Cet argument n’est avancé que dans un seul cas : le cas politique lorsque les US tentent d’imposer l’extraterritorialité de leurs lois, en allant chercher tous les arguments les plus vaseux qu’ils arrivent à imaginer.

                                • Ruut Ruut 13 mai 2018 06:48

                                  Ils sont malins ces ricains faute de briller au niveau militaire, ils sont efficaces au niveau répression économique avec la complicité de nos états qui n’appliquent pas les mêmes représailles économiques en cas d’abus de pouvoir contre des entêtées Nationales.

                                  Les USA ne respectent que les forts.


                                  • Matlemat Matlemat 14 mai 2018 10:06

                                    @l’auteur, vous avez oubliez de dire que les américains,eux, ne peuvent pas être poursuivis par la justice américaine pour des actes commis en dehors des Etats-Unis.


                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès