• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #Irma Ouragan : le #venezuela envoit des secours à Barbuda

#Irma Ouragan : le #venezuela envoit des secours à Barbuda

PNG

Alors que plusieurs iles des Antilles ont été dévastées par l’ouragan Irma – dont les iles françaises de Saint Barthélémy et Saint Martin – et que l’ouragan menace désormais Haiti et Cuba, déjà les secours s’organisent. Malgré ses propres difficultés, l’ALBA organise la solidarité dans la région, et le Venezuela a d’ores et déjà envoyé deux premiers avions chargé d’aides de premier secours à Barbuda, l’un des pays membre de l’Aliance Bolivarienne.

Le Venezuela est l’un des premiers pourvoyeurs d’aide internationale dans la région, en étant par exemple parmi les plus grands donateurs de Haiti.

https://twitter.com/telesurenglish/status/905874638579920897

Au moment où nos compatriotes sont durement touchés à Saint Martin et Saint Barthélémy et aurait tant besoin de pouvoir compter sur ces mécanisme de solidarité, on mesure mieux l’absurdité des commentaires de ceux qui durant la campagne présidentielle se sont insurgés contre la proposition que la France rejoigne l’Alba au coté des pays des Antilles et de l’Amérique du sud.

Cuba socialiste mobilisée pour protéger son peuple

Alors que IRMA menace la plus grande ile des Caraïbes de ses vents soufflant à près de 300 km/h, Cuba est mobilisée pour protéger son peuple. Rappelons qu’en 2016, il y a moins d’un ans si l’ouragan Mathew – de catégorie 5 comme Irma – avait provoqué des dégâts colossaux dans l’Est de l’ile, il n’y avait eu aucun mort à Cuba.

“Cuba dispose de protocoles exceptionnels, dans leur préparation comme dans leur application. C’est une gestion très organisée et toutes les mesures sont mises en place avec comme priorité la sauvegarde des vies humaines. C’est un exemple au niveau régional”, avait alors expliqué à l’AFP Laura Melo, directrice du Programme alimentaire mondial (PAM) à Cuba. Le spécialiste Alexis Lorenzo Ruiz explique l’incroyable résiliance de Cuba par son système, fondamentalement solidaire :

C’est un pays où les institutions marchent. A Cuba il y a un véritable pouvoir de mobilisation de la structure sociale et politique, et les Cubains répondent bien à ce système”, souligne le représentant local d’une organisation internationale.
“Dans d’autres pays, les habitants peuvent être réticents à quitter leurs maisons, notamment par crainte des vols, mais ici les gens s’exécutent car ils ont confiance dans le système. Cela aide beaucoup”

Cet ouragan avait fait 3 morts aux Etats Unis pourtant bien plus riche, et plus de 1000 victimes à Haiti.

Gramna le journal du PCC explique comment l’ile communiste se prépare à l’ouragan pour protéger son peuple.

DE Guantanamo à Matanzas, les conseils de défense se sont mis en place pour adopter les mesures nécessaires afin de protéger la vie des personnes et les ressources économiques,

La préparation des centres d’évacuation, l’approvisionnement en eau potable et en aliments, ainsi que d’autres actions pour réduire les dommages possibles de l’ouragan Irma ont été une préoccupation partagée par toutes les provinces,

IRMA : UNE PRIORITÉ POUR LAS TUNAS

La rapidité dans la prise de décisions, les analyses approfondies des plans de réduction des risques et la responsabilité des chefs de groupes et de sous-groupes, ainsi que la protection des vies humaines et des ressources de l’État, figuraient parmi les questions discutées lors de la première réunion du Conseil de la Défense provinciale de Las Tunas, face à la dangereuse trajectoire estimée de l’ouragan Irma

Les responsables travaillent déjà à l’approvisionnement en produits alimentaires destinés à la vente ; la disponibilité de la farine a été évaluée et la production de quatre tonnes de biscuits a démarré. Par ailleurs, du matériel est prévu pour la protection des hangars, et la protection de la production salinière dans le nord de la province, ainsi que le transfert en lieu sûr du sucre qui se trouve dans le port.

Le possible passage du cyclone Irma par le nord de la province semblant imminent, il a été décidé de procéder le plus tôt possible à l’aménagement des établissements scolaires qui fonctionneront dans cette zone géographique comme centres d’évacuation. Par ailleurs, la récolte d’une grande quantité de cultures est envisagée, ainsi que le transfert des animaux vers des zones sécurisées. Les autorités ont également ordonné le retour au port de toutes les embarcations qui se trouvent en haute mer.

Ariel Santana Santiesteban, président du Conseil de la Défence civile, a insisté sur la nécessité de maintenir une communication permanente entre les structures provinciales du Conseil et leurs homologues dans chaque municipalité, ajoutant que les conseils de défense municipaux doivent être parfaitement au courant du nombre de personnes à évacuer, car aucun être humain ne saurait rester sans protection,

Des actions comme le ramassage des déchets solides, la protection des citernes surélevées, le nettoyage des égouts et la suppression de tout objet pouvant se transformer en projectile emporté par les vents, sont parmi les actions auxquelles participe la population avec discipline et responsabilité,

GRANMA : LES CONSEILS DE DÉFENSE ACTIVÉS À TOUS LES NIVEAUX

La première réunion de la plus haute autorité provinciale, dirigée par son président Federico Hernandez, a examiné en détail les principales vulnérabilités du territoire, gñeographiquement complexe, composée de larges plaines fluviales, un long littoral avec des villes et des villages et une grande partie de la Sierra Maestra.

Les spécialistes ont souligné que ces particularités augmentent, selon la zone, les dangers des effets des vents violents, des inondations fluviales et côtières qui accompagnent l’ouragan. Aussi, le Conseil de défense a-t-il décidé d’ordonner les mesures spécifiques que chaque zone devra adopter, en fonction des risques majeurs, pour protéger, en premier lieu, les vies humaines.

Il a été ordonné localement de créer immédiatement les conditions de base dans chaque centre susceptible d’accueillir des personnes évacuées, de vérifier les réserves d’eau potable, la disponibilité de chlore, de carburants, de médicaments, d’oxygène dans les centres de santé, le fonctionnement des groupes électrogènes et autres ressources.

L’accent a été mis sur l’approvisionnement en nourriture et la fourniture de services de base dans les communautés risquant d’être isolées, ainsi que d’examiner toutes les variantes possibles pour l’accueil immédiat des personnes résidant dans des sites difficiles d’accès.

Le Conseil de défense provincial a décrété la mise à disposition de tous les équipements afin de les stationner dans les lieux aux plus grandes probabilités de dommages et il a précisé les mesures à prendre pour protéger les aliments, les matériaux de construction, les engrais et autres ressources qui se trouvent dans des entrepôts vulnérables.

CAMAGÜEY : LES PLANS D’ACTION FACE AUX DANGERS DE L’OURAGAN IRMA

En présence du général d’armée Ramon Espinosa Martin, Héros de la République de Cuba et vice-ministre des Forces armées révolutionnaires (FAR), dans la province de Camagüey, les plans d’action de réduction des catastrophes ont été précisés face au danger imminent de l’ouragan Irma.

Le Conseil de défense provincial, conduit par son président Jorge Luis Tapia, a examiné les mesures à adopter pour atténuer les risques de l’ouragan Irma, de catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, en insistant sur la protection des vies humaines,

Espinosa Martín a expliqué la nécessité pour la population de faire preuve d’auto-conscience pour protéger aussi bien leur intégrité physique que leurs ressources, ainsi que les biens de l’économie, avec responsabilité et rationalité afin de minimiser les conséquences de cet événement d’une grande ampleur.

Il a souligner la vulnérabilité des zones basses sur les côtes, et sous le niveau des cours d’eau, ainsi que les réservoirs qui, dans le nord, pourraient être les plus touchés, selon la trajectoire prévue du puissant ouragan .

Tapia Fonseca a ordonné de préciser les plans d’évacuation prévus et la situation des abris pour la population qui aurait besoin d’être déplacée dans ces installations, ainsi que la disponibilité de transports, d’eau et d’aliments,

Autre indication : la vérification des plus de 500 groupes électrogènes qui existent dans la province pour s’assurer de leur fonctionnement, principalement dans les hôpitaux et les centres d’élaboration des aliments, et procéder au démontage des panneaux solaires dans des enclaves vulnérables face à des vents violents.

La récolte et la protection des cultures et des biens dans les entrepôts, le renforcement de la production d’aliments adaptés aux situations de catastrophe, tels que le pain, les biscuits salés, les pâtes et autres, et l’examen des contrôles des carburants pour la cuisson figuraient aussi parmi les mesures adoptées. (ACN)

GUANTANAMO SE PRÉPARE

Le Conseil de défense de Guantanamo a appelé à appliquer strictement les mesures de précaution et d’hygiène afin de ne laisser aucune brèche dans la protection de la population et des ressources de l’économie, face à l’éventuelle arrivée du puissant ouragan Irma.

Conduit par son président, le membre du Comité central Denny Legra Azahares, cet organe a exhorté à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour protéger les biens familiaux, afin d’éviter l’expérience douloureuse de l’ouragan Matthew,

Denny Legra a informé que, comme un pas préalable à la première réunion élargie du Conseil de défense, la direction de ce territoire a visité les municipalités de Maisi, Baracoa, Imias et San Antonio del Sur (qui en sont encore à réparer les dégâts de Matthew), pour faire le point sur les mesures mentionnées et autres à caractère plus général.

Quant à Nancy Acosta Hernandez, vice-présidente du Conseil de défense, elle a souligné l’importance de la participation de la population aux tâches d’hygiénisation.

SANTIAGO DE CUBA : LES MESURES DE PROTECTION DE LA POPULATION ET DES RESSOURCES S’INTENSIFIENT

La protection, en premier lieu, de la population, ainsi que des ressources de l’économie, a été qualifiée de priorité dans cette province par le Premier secrétaire du Parti sur ce territoire, Lazaro Exposito Canto, à l’approche de l’ouragan Irma.

Ainsi, des dizaines d’abris ont été ouverts pour accueillir les d’éventuels évacués, et dans les prochaines heures des brigades chirurgicales se rendront dans les communes de Guama et Tercer Frente pour assurer ce genre de soins en cas où ces régions seraient isolées par des inondations ou des glissements de terrains.

Les autorités sanitaires ont également décidé de l’hospitalisation de 108 patients néphrotiques de zones reculées afin de garantir les traitements des dialyses et des hémodialyses, ainsi que du prolongement du séjour en hôpital ou en maternité de 1 031 femmes enceintes à terme ou présentant un risque.

Afin de garantir l’alimentation de la population, un effort spécial est déployé dans la distribution d’aliments de l’industrie locale, la vente, jusqu’à ce qu’il soit nécessaire, de produits du panier de la ménagère, la récolte et le stockage de tubercules et de végétaux à destination des villes, la distribution de farine pour la fabrication de pain et de biscuits, ainsi que la distribution de gaz liquéfié et des combustibles domestiques prévus.

Suivant la situation météorologique, les conditions ont été pour le retour dans leurs foyers de près de 12 000 élèves internes de Santiago de Cuba et d’autres provinces, le démontage de parcs photovoltaïques, la création de brigades mobiles d’intervention chargées du déblaiement des décombres, et l’activation des forces de sauvetage spécialisées.

Exposito Canto a précisé qu’à la lumière de l’expérience de l’ouragan Sandy, il s’impose de travailler avec rationalité, mais sans lésiner ni sur les moyens ni sur les efforts. Il faut faire très bien les choses pour que tout se passe bien , sans jamais négliger les possibles dommages des pluies intenses, des vents violents et des inondations côtières qui pourraient affecter notre territoire. (Rédaction nationale).

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/irma-ouragan-venezuela-envoit-secours-a-barbuda/


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 8 septembre 11:20

    GUANTANAMO SE PRÉPARE


    Ils ont sorti tous les prisonniers dans la cours pour qu’ils prennent l’air smiley

    • taktak 8 septembre 15:15

      @Trelawney

      les seuls prisonniers à guantanamo - sans droits, torturés, détenus arbitrairement - sont ceux des états unis qui occupent là de façon illégale une terre cubaine qui ne leur appartient pas.

      C’est important de rappeler que sur le sol Cubain, c’est les USA qui violent de la façon la plus grossière les droits de l’homme, wahsington étant par ailleurs condamné systématiquement par l’ONU pour le blocus criminel et meurtrier qu’ils imposent à Cuba et au monde.


    • Trelawney Trelawney 8 septembre 18:25

      @taktak
      C’est d’eux que je parlais


    • taktak 8 septembre 22:54

      @Trelawney
      J’avais bien compris, mais je pense que vu la propagande anti cubaine que l’on subi en permanence, il est important de lever l’ambiguité auprès de tous les lecteurs.

      Ce n’est pas la majorité des gens qui sait par exemple que les USA ont des prisons tellement pleine qu’il y a bien plus de prisonniers dans les prisons américaines qu’il n’y en a jamais eu au goulag, y compris pendant la seconde guerre mondiale.


    • Lugsama Lugsama 9 septembre 01:04

      @taktak

      A Cuba la police politque non seulement enferment bien plus de détenu sans procès aucun mais en fait également disparaitre, la propagande ce n’est pas rapporté des faits et des témoignages mais inventez des histoires pour faire passer cette dictature pour ce qu’elle n’est pas.

    • bob14 bob14 9 septembre 08:12

      @taktak....MENTEUR...votre dictateur Staline à éliminé 26 millions de Russes..ces « bâtards » de cocos en France qui se veulent les héritiers de l’URSS ne sont en fait que des collabos ayant été les alliés des nazis...La honte de la France...


    • bob14 bob14 9 septembre 08:16

      @bob14....Andreï Vlassov, général de l’Armée rouge, fait défection après sa capture et constitue une force armée, désignée couramment sous le nom d’Armée Vlassov et destinée à aider les Allemands...


    • Le421 Le421 9 septembre 10:26

      @bob14
      Ca fait du bien de lire ça !!
      Ca prouve que les fachos macchartystes sont toujours au goût du jour.
      Et ils osent même parler d’avenir avec leur thèses du passé.
      Combien de morts a fait et fait encore la société productiviste, de façon insidieuse ??

      Parlant « d’oser », il paraît qu’ils osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît !!  smiley
      Gauchistement vôtre !!


    • Spartacus Spartacus 8 septembre 11:58

      De toute façon les morts et les dégâts ne seront jamais comptés...


      La semaine prochaine nous auront droit à la propagande que Cuba a été le paradis au milieu de la tempête et grâce à la présence de l’élite fonctionnarisée et les . 

      Les conseils de ̶t̶e̶r̶r̶e̶u̶r̶ défense ont déjà écrits les textes pour le prochain ouragan depuis des semaines.  smiley  smiley  smiley

      • taktak 8 septembre 15:22

        @Spartacus petit propagandiste à oeillaire

        L’ONU le salue à chaque cyclone : à Cuba il y a très peu de victimes. Contrairement aux USA pays infiniment plus grand et plus riche qui laissent crever ses citoyens (pauvres), n’organise aucun secours et se contente de dire comme le milliardaires trumps aux victimes de Harvey il y a quelques jour « Good Luck »...

        Si on doit résumer le système capitaliste en une phrase c’est « Crevez la geule ouverte, et en silence merci, les riches ripaillent ! »


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 8 septembre 19:50

        @taktak

        Bonsoir,

        S’ils se contentaient, les riches, de ripailler ce ne serait qu’un moindre mal, mais après les orgies, ils viennent dégueuler sur les « sans-dents », les « sans-costumes », sur les « fainéants », sur les « illettrés », et oui, ça fait du monde tout ça ! à noyer d’insanités.


      • philippe baron-abrioux 8 septembre 12:13

        @l’auteur ,

         Bravo pour le geste du Venezuela mais la France peut aussi pratiquer la Solidarité .

         dès hier après midi, j’ai envoyé un mail au site dans la rubrique « contacts » afin qu’il publie une adresse utile .

         FONDATION DE FRANCE qui collecte les dons (si possible )pour les Antilles et Haïti  , je me le suis fait préciser par téléphone : le numéro figure plus bas .

         à toutes fins utiles, je la reproduis ici :

                             FONDATION DE FRANCE

                                 Solidarité Antilles

                                    B.P 22

                                75008 PARIS

                          tel : 08 00 500 100 .

                           inutile d’affranchir !

         ceux qui ont , comme moi , subi le 31 décembre 1999 (presque rien en comparaison avec l’ouragan IRMA ) savent ce que représentent trois semaines sans électricité , sans téléphone et les difficultés pour circuler .

         bonne fin de journée !

         P.B.A



        • Le421 Le421 9 septembre 10:27

          @philippe baron-abrioux
          Sauf que le Vénézuela ne passer pas son temps à dégueuler sur la France...


        • Le421 Le421 9 septembre 10:31

          @philippe baron-abrioux
          Au fait, je ne comprends pas tout !!
          La « nouvelle société », c’est solidarité ou assistanat ?
          C’est pas « chacun pour sa gueule » ??
          Pourtant, il m’avait semblé comprendre ça.
          Perso, j’envoie les 500€ que Macron va me piquer sur la retraite.
          C’est bon, là ??


        • foufouille foufouille 8 septembre 13:30

          "Au moment où nos compatriotes sont durement touchés à Saint Martin et Saint Barthélémy et aurait tant besoin de pouvoir compter sur ces mécanisme de solidarité"
          ce sont des îles pour gros bourgeois ou les riches dans le cas de st bath et sans impôts.


          • Spartacus Spartacus 8 septembre 14:24

            @foufouille

            Belle démonstration de mépris et préjugés sur nos compatriotes...

            les impôts locaux des collectivités locales sont tellement élevés que même s’il n’y a pas d’Impôts sur le revenu, les belles maisons en face la plage coté Français sont invendables et personne n’en veut.

            Un habitant sur cinq de la partie française est bénéficiaire du RSA. 
            30% de chômage dans la partie Française...
            Le PIB de la partie Française est moitié moindre que dans la partie Hollandaise.


          • Trelawney Trelawney 8 septembre 14:51

            @Spartacus
            Un habitant sur cinq de la partie française est bénéficiaire du RSA. 

            30% de chômage dans la partie Française...
            Le PIB de la partie Française est moitié moindre que dans la partie Hollandaise.

            Ca c’est pour Saint martin, pour ce qui est de Saint Barthélémy qui n’a pas le même statut, ni la même population, on peut les laisser se débrouiller. Ils n’ont pas besoin de nous pour reconstruire

          • sylviadandrieux 8 septembre 15:23

            @foufouille
            Vous vivez vous aussi dans un pays riche, pourquoi devrait-on vous aidez foufouille ?


          • taktak 8 septembre 15:23

            @foufouille
            C’est vrai pour Saint barth, où les dégats sont d’ailleurs plus faible.
            Faux pour Saint Martin où il y a beaucoup de pauvres


          • foufouille foufouille 8 septembre 15:39

            @sylviadandrieux
            personne ne vient effectivement ou rarement, nous aurions juste besoin de main d’oeuvre dans ce genre de cas.
            pour info, ce sont des très riche à st barth.


          • foufouille foufouille 8 septembre 15:44

            @taktak

            FiscalitéLa loi organique n° 2007-223 du 21 février 200712 a confié à chacune des deux collectivités une compétence fiscale : « Ainsi, les articles LO 6214-3 et LO 6314-3 du code général des collectivités territoriales disposent pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin que chacune de ces deux collectivités fixe les règles applicables en matière d’impôts, droits et taxes. Dans ce cadre, Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont mis en place des régimes fiscaux distincts de la métropole. Le bénéficiaire des impositions du territoire n’est plus l’État mais la collectivité d’outre-mer elle-même »13.
            donc ils se démerdent.

          • foufouille foufouille 8 septembre 15:45

            @Spartacus
            tu es un véritable abruti.
            « les belles maisons en face la plage coté Français sont invendables et personne n’en veut. »
            certainement trop cher dans ce cas.


          • sylviadandrieux 8 septembre 16:05

            @foufouille
            Il y a des très riches partout, doit-on pour autant oublier les plus démunis ? 

            Lorsque l’on fait appel à la générosité des Français pour venir au secours des compatriotes îliens, ce n’est jamais pour aider encore plus les riches mais ceux qui en ont besoin !!! 
            C’est tellement facile de rire mais plus difficile d’aider en France ? Je suis sidérée par les commentaires de certains.
            La sécheresse de leurs commentaires est décalée par rapport à la réalité. 
            Mais comme cela se passe en outremer, qu’ils se démmer... c’est cela en fait ?? 

          • Spartacus Spartacus 8 septembre 16:34

            @foufouille l’abonné de l’insulte 

            Donc abrutit, apprend que les maisons sont plus chères cité Hollandais et trouvent preneur et pas coté Français pour cause d’insécurité fiscale des taxes locales....

          • Trelawney Trelawney 8 septembre 18:23

            @Spartacus
            Sans trop rentrer dans les détails, la partie française est au nord face aux alizés et donc face au vent. Alors que la partie hollandaise est au sud sous le vent donc avec des plus belles plages et des zone plus abritées et plus constructibles.

            C’est pour cette raison que la partie hollandaise est plus cher.
            D’autre part les hollandais on su conserver leurs mangroves qui jouent leurs rôle de tampons lors d’orages ou cyclones. Alors que pour faire de la place à la population le coté français l’a supprimé.
            Il y a aussi beaucoup plus de bidons villes cotés français et cela pour les même raisons.
            De toute façon avec la densité, on se marche sur les pieds la bas et même si la misère est plus agréable au soleil, ça reste la misère

            Quand on a envie de se payer une résidence secondaire dans les caraïbes, on a assez d’argent pour cela et on se fiche de savoir si les impôts sont chers

          • foufouille foufouille 8 septembre 19:40

            @Spartacus
            tu es vraiment ignare.
            les baraques sont plus cher dans les îles, andouille.


          • sls0 sls0 9 septembre 00:52

            @Trelawney
            Pour ce qui est de la position par rapport un cyclone dans un rayon de 50 à 70km il n’y en a pas de privilégiée.

            On me propose un petite maison à coté du rio Mahomita pour 3000€, tout n’est pas excessif comme prix, pour mon appart avec deux chambres je paie 165€.
            Pour ce qui est de la mangrove vous avez raison, un cyclone a tendance à amplifiez les conneries humaines.

          • Garibaldi2 9 septembre 03:50

            @Spartacus

            Et la villa ’’Pamplemousse’’ des Balkany, à St Martin, elle n’est pas vendable ? Le fisc l’a saisie ... que va-t-il en faire ? Elle est sous sa responsabilité !

            La maison de vacances ’’Le Château des Palmiers’’ (terrain de 4,8 hectares, 11 chambres, 12 salles de bain, accès à une plage privée, grande piscine) de Trump y est mise en vente à 17 millions de dollars depuis mai 2017.

            Pour St Barth, au bout de 5 ans de résidence, les habitants sont exemptés d’impôt sur le revenu sur les gains réalisés à Saint-Barth et d’ISF pour les propriétés sur l’île. Et ils ne sont pas soumis à la TVA, ni aux droits de succession (toujours pour les biens situés sur l’île), ni à la CSG. Bien que rattachée à la France, l’île de Saint-Barthélemy ne fait pas partie de l’Union européenne. Elle n’entre pas dans l’espace Schengen.

            Pour financer son fonctionnement, la collectivité de Saint-Barth prélève un « droit de quai » sur tous les produits importés, c’est-à-dire presque tout ce qui y est consommé. Au final, le budget de fonctionnement est de 50 millions d’euros.

            L’État français ne met à disposition de Saint-Barth que quelques fonctionnaires, enseignants, personnels hospitaliers, et gendarmes, contre une contribution de 3 millions d’euros par an, selon les Echos. 

            Source : https://lc.cx/p4pW


          • Jeff84 9 septembre 05:34

            @Trelawney
            « Quand on a envie de se payer une résidence secondaire dans les caraïbes, on a assez d’argent pour cela et on se fiche de savoir si les impôts sont chers »


            Ben tiens. Non, si quelqu’un devient riche, c’est justement qu’il sait comment payer le moins d’impôts possible.

            Et s’installer côté hollandais, c’est facile, et ça rapporte gros en impôts économisés.

          • Trelawney Trelawney 9 septembre 09:25

            @Jeff84
            L’île paradisiaque aux caraïbes est l’île moustique dans les grenadines. Les grenadines sont réputés pour avoir le taux d’imposition le plus important des caraïbes. C’est pourtant là que les milliardaires s’installent en y construisant maisons de 1000m² avec piscine et tout et tout.

            L’imposition lourde aux grenadines permet à la populations d’avoir des hôpitaux et organisation administrative plus que correct. De plus ils n’ont jamais de cyclone.

            Allez faire un là bas et vous verrez la différence avec la Guadeloupe ou la Martinique

            De plus le taux d’imposition élevé ajoute un effet pernicieux au système. Les migrants ne vont pas là bas c’est trop cher !

          • Pere Plexe Pere Plexe 9 septembre 09:45

            @Trelawney
            Merci de démontrer que les impôts ne constituent pas la globalité d’une politique. Et peuvent avoir des conséquences heureuses si fait et utilisé intelligemment 


          • Jeff84 9 septembre 09:59

            @Trelawney
            Merci pour le fou rire ! Les grenadines sont un paradis fiscal :

            Avantages fiscaux
            • La stabilité politique et un système juridique fondé sur common law.
            • Système complet de télécommunications moderne.
            • Les sociétés offshore de Saint-Vincent-et-Grenadines sont exonérés d’impôt.
            • Il n’y a pas d’exigences de comptabilité ou de vérification.
            • Il existe de nombreuses succursales de banques internationales.
            • Aucun contrôle des changes.
            • Aucun accord de double imposition avec d’autres Etats.
            • Il est pas tenu de divulguer l’identité des propriétaires véritables, administrateurs ou actionnaires à l’Autorité.
            Sinon, cela vous arrive de ne pas dire de conneries ?

          • Le421 Le421 9 septembre 10:35

            @foufouille
            Balkany va pleurer sa villa « Pamplemousse »...

            Quelque part, quand on dresse les classes de société les unes contre les autres, le mal arrive tout seul.
            Entre Front National et réactions épidermiques, j’avoue honnêtement que parfois, j’ai un raisonnement égoïste, bien que ce ne soit pas ma nature.
            La société est tellement pourrie que je ne suis pas plus certain que mon pognon irait aux bonnes personnes que la qualité et la composition réelle d’un bouillon Kub !!


          • Jeff84 9 septembre 13:21

            @Le421
            « Quelque part, quand on dresse les classes de société les unes contre les autres, le mal arrive tout seul. »


            Tiens, pourquoi le faites-vous sans arrêt, alors ?

            Enfin, si on définit « classes » comme des ensembles d’individus arbitrairement définis dans le but de les monter les uns contre les autres.

          • Trelawney Trelawney 9 septembre 15:22

            @Jeff84
            Sinon, cela vous arrive de ne pas dire de conneries ?

            Puisqu’on est dans les amabilités, J’en est autant à ton service du con !
            Avant 2001 les grenadines était une plateforme financière offshore. Depuis 2001, ils ont tout remis en ordre et on développé un système fiscal qui taxe les grosses propriétés, le tourisme et les commerces résident. Le but affiché est de réduire leur dette. Grenadines a été un des premiers état à faire parti de l’Alba initié par Chavez.
            Les gros propriétaires de l’île moustique ont vu les impôts locaux augmenter brutalement. Est-ce qu’ils ont déménagé ? Bien sur que non ! Est-ce que le coût de l’immobilier a chuté ? Non plus !

            Ce que veulent les habitants, c’est la tranquillité, le confort et « l’entre soit ». S’ils doivent payer un peu plus d’impôt pour cela, ils le feront.
            C’est ce que vous n’arrivez pas à comprendre, le milliardaire en a rien à foutre du commun des mortels et c’est pour cela qu’il se bâti des endroits (Moustique, Monaco, Cstaad Porto Cervo etc) où il n’a pas à les côtoyer. Qu’il paie des impôts ou pas n’a que peu d’importance, car ce que représente le coût total d’un logement dans ces endroits n’est pas trés important à ses yeux

          • Lugsama Lugsama 8 septembre 15:08

            Et pendant ce temps la Maduro proposent de nouvelles Lois pour renforcer la dictature et le désastre économique en renforçant la politique absurde de fixations de prix qui assèchent déjà le pays. Les collabos eux regardent de l’autre côté..


            • taktak 8 septembre 15:26

              @Lugsama
              Mais oui, Maduro c’est.... mal.

              La réalité c’est que Maduro c’est la solidarité et la justice pour le peuple ; Innaceptable pour les gros riches, privilégiés et parasites qui veulent pouvoir continuer à se gaver des milliards du pétrole et mettent à feu et à sang le pays avec l’aide de puissances étrangères.
              Les venezueliens ont voté.
              Leur président c’est maduro
              ils ont largement voté, en majorité, pour l’Assemblée Constituante.

              La droite c’est la catastrophe : il suffit de regarder les USA après Katrina ou Harvey.


            • Lugsama Lugsama 8 septembre 22:31

              @taktak

              Maduro qui pique dans les caisses de l’aide alimentaire ? ben voyons..

              Aux dernières élections les vénézuéliens ont très largement votés pour l’opposition, le reste n’est que de la littérature habituel des collabos de la dictature militaire, tout autant que la pseudo participation de la constituante obtenue en doublant les électeurs et les menaces de licenciements et de radiation de l’aide alimentaire, c’est dire la crédibilité.

            • taktak 8 septembre 22:59

              @Lugsama
              Les dernières élections ?
              C’est 8 millions de venezueliens qui se sont déplacé malgré les menaces et les attentats de l’opposition d’extrême droite pour élire l’assemblée nationale constituante.
              Soit plus de voix que l’ensemble des partis d’opposition n’a jamais eu

              La démocratie c’est d’abord de reconnaitre les élections. Ce que l’opposition qui n’est que l’oligarchie violente (même Villepin que l’on peut pas dénoncer comme de gauche) n’a jamais voulu faire. Tentant coup d’état sur coup d’état en 2002, 2014 et désormais 2017

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès