• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Islam colonisateur et colonisé

Islam colonisateur et colonisé

L’islam qui est depuis son apparition en 7ème siècle une force de colonisation sous ses doctrine de Jihad et l’extension de son territoire, Dar-al islam », tombe pendant les derniers siècles lui-même sous les pouvoirs coloniaux.

Les pouvoirs coloniaux ont aussi utilisé, comme l’islam, toute ressource d’obscurantisme religieux pour atteindre leurs fins coloniales. Parmi d’autres les pays islamisés et arriérés n'en étaient pas des exceptions. Les pouvoirs coloniaux ont souvent travaillé main dans la main avec les clergés des pays islamisés. En Iran, nous témoignons les points les plus intriqués à ce fait que certains mullahs ont collaboré avec le colonialisme britannique. 

La collaboration des Mullahs avec une force coloniale est un fait évident, aussi évident que toute une génération de post république islamique le croit. À savoir, avant la prise du pouvoir par les Mullahs en 1979, un nombre de Mullahs iraniens comme Ayatollah Behbahani, Ayatollah Boroojerdi, Ayatollah Kashani etc., avaient les relations douteuses avec le pouvoir colonial d'Empire Britannique. En s'opposant à PM. Mossadegh, Ayatollah Khashani a aidé le coup d’état de 1953 contre Mossadegh. Le coup a été organisé par les USA / Royaume-Uni et les partisans des Mullahs.

Les colonialistes savaient alors, comme ils savent aujourd'hui sous le statut du capitalisme sauvage, que cet Islam est simplement défectueux et qu’ils peuvent y trouver leurs protégés pour avancer leur agenda dans leurs pays. Islam n'était nécessairement pas leur cible, mais colonisateurs se sont rendus compte qu'il y a quelque chose en lui qui freine l’avancement et cause le retard global ; ils savaient et l’ont bien utilisé.

Les gens tout honnêtes, provenus de pays coloniaux ou nations exploitées, partagent l'idée que la colonisation était une honte d'histoire humaine. Comme l’esclavage, elle était une attaque sur les droits fondamentaux. Si nous voulons comprendre pourquoi il s'est passé, nous devons reconnaître que ces pouvoirs coloniaux avaient besoin de recruter leurs collaborateurs parmi les Mullahs car ils peuvent influencer la foule islamisée. D’autant plus que les Mullahs en Iran sont connus pour leur apathie des intérêts nationaux.

En suivant la logique de déploiement précis de l’histoire, nous pouvons voir que ces pouvoirs coloniaux ont construit une dichotomie logique de relations entre un centre (le monopole du système d'exploitation) et la périphérie (composée des pays colonisés). Alors les Mullahs sont bien placés pour cultiver des racines favorables á la colonisation. Ce qui était en jeu était les intérêts économiques et géopolitiques avec les collaborateurs internes. Au-delà beaucoup d'exemples comme le rôle des Mullahs cités ici, nous le reconnaissons en Iran.

Le vingtième siècle a apporté un nouveau profil de ressource et c’est le pétrole de certains pays islamisés qui est devenu le nouveau moteur de la croissance économique de pays industriels. Le pétrole devient un motif supplémentaire qui attire davantage des pouvoirs coloniaux. Les régimes dépendants et corrompus ont été alors formés par l’aide des colonialistes pour aider l'exploitation coloniale. Les régimes collaborateurs aidés par les colonialistes en échange ouvrent leurs portes pour des nouvelles marchandises des colonialistes. Ces circonstances qui mènent à corruption gouvernementale et manque totale de la démocratie deviennent une étape propice pour les mouvements islamiques qui étaient encore en dehors du pouvoir politique.

Ces mouvements n'avaient pas des vraies solutions pour les problèmes objectifs. Même si quelques-uns de ces mouvements dans les pays islamisés en Afrique du Nord ou Proche- Orient avaient été considérés comme des forces anticoloniales, mais ces mouvement étaient populaires parce qu'il n'y avait aucune alternative progressive, démocratique, et laïques. Les forces coloniales ont naturellement cherché leurs intérêts ; ils ont quelquefois lutté contre ces mouvements religieux, mais souvent respectaient leur religion comme un outil favorable pour leurs propres buts coloniaux. Ils ont eu besoin de garder la religion pour que leurs colonies soient les plus illettrées, les moins développées, les plus superstitieuses, et les plus subjuguées. Le pillage des colonies sans un tel frein d’avancement ne pourrait pas être facilement réalisé dans l'histoire de la colonisation.

Plus que les institutions administratives les pouvoirs coloniaux ont eu besoin que la religion puisse contrôler l'esprit des peuples. C’était même plus efficace que le déploiement de l’armée, administration civile, et magistrature qui a été systématiquement mise en place dans les colonies. Comme nous voyons dans les territoires colonisés, ils avaient profité de la religion pendant le dix-neuvième siècle. En mettant en vigueur et manipulant des religions, sectes, cultes et vieilles traditions, les colonialistes pourraient créer pratiquement une atmosphère continue du freinage de la conscience politique des populations indigènes. Beaucoup de sectes ont été créées en Amérique du Sud ; elles sont survenues par nouvelles interprétations de la Bible. Les enseignements de nouveaux gourous et sectes ont ignoré les questions de l'indépendance et de la démocratie du pays. Les sectes qui se sont développées pour plus de 100 années incluent les Scientifiques chrétiens, les Mormons, le septième jour, et les Témoins du Jéhovah, elles sont les mêmes résulte que les Mullahs chiites l’ont fait en Iran.

Les anti-laïques et antimodernistes Wahhabites en Arabie Saoudite ont été mis sur trône par l'Empire colonial britannique qui a remplacé l'Empire Ottoman en tant que le nouveau pouvoir colonial dans la région. Les autres mouvements politiques, même aussi radical que Taliban en Afghanistan ont été créés pour pousser les intérêts géopolitiques ou capitalistes dans le monde islamique. Dans beaucoup de cas, la prise coloniale sur ces ex-colonies ne diminuerait pas après leur départ physique. Le manque d'introspection est très bien ancré dans ces sociétés, quelque chose qui ne permet pas de reconnaitre tangiblement la présence coloniale.

La conquête de l'Amériques par les Européens, surtout le colonialisme britannique, dans le 16e siècle était la première forme moderne de colonisation, une forme extrêmement brutale qui a résulté le génocide de plus de 20 million d'Indiens d'Amérique du Nord, les populations indiennes en Amérique latine jetées dans esclavage et esclavage noir à travers le continent entier, nord et sud compris. Dans le 19th.sièlce, le l'Europe “civilisée” ne a pas trouvé nécessaire de commettre les semblables génocides. En effet avec le développement de nouveaux moyens de production, la nouvelle organisation d'exploitation était nécessaire. Par conséquent, les colonies possédaient non seulement des ressources naturelles mais aussi du bon marché de travail humain. Le missionnaire dans beaucoup de sociétés Africaines était le dispositif de protection moral pour les administrateurs coloniaux, planteurs, fournisseurs, et pénétration de la culture de l'ouest. Les colonialistes ont considéré christianisation des sujets coloniaux comme une nécessité, mais dans le cas de colonies islamiques, ce n'était pas la même considération. L’islam et le clergé islamique en étaient largement suffisants.

À cause de croyance obstinée de Musulmans dans leur credo, le rôle du missionnaire a été remplacé par le clergé islamique ou “ulama”. Les fonctionnaires coloniaux sont intervenus dans matières qui concernent à l’islam ou son influence traditionnelle par l’aide finacere et politique au clergé musulman. L'Empire Britannique a manié avec un grand nombre de chefs religieux influents, comme c'était le cas du clergé iranien. Comme mentionné, le coup d’état de 1953 tramé par les Anglais et les Américains a été réalisé par les voyous et adeptes de Mojahidin -e- Islam conduit par Ayatollah Abul Qassem Kashani et ainsi que par un groupe terroriste islamique appelé Fedayin-e - Islam.

Les jeux infâmes des colonialistes consistaient à utiliser les Mullahs pour contrôler et manipuler la conscience politique et le développement intellectuel des peuples indigènes afin que dans beaucoup de sphères d'activité le pays reste dans la périphérie coloniale. La politique de l'éducation a donné l'avancement dans le système colonial à ceux instruits dans les écoles coloniales. Donc ce system a produit une génération de bureaucrates musulmans qui sont occidentalisés mais n'ont pas été sécularisés ou laïcisés. Ils ont été aliénés de leur propre culture nationale en même temps de et l'ambition d’accomplir des sociétés modernes, ce qui a créé une intelligentsia dépendante en faveur des pouvoirs coloniaux. Lorsque les esprits de quelques gens ont dû être transformés ou prétendument occidentalisé, les esprits de la plupart de gens ont été gardés dans le retard religieux afin que les souverains coloniaux ne soient pas dérangés par la population locale. La stratégie principale était celle qu’avec l'aide de leurs pions bien placés les colonies restent des esclaves mentale des maitres coloniaux.

Du quinzième au dix-huitième siècle Islam étendu dans beaucoup de nouveaux territoires autour du monde. Le pouvoir politique de la communauté islamique a encore augmenté aux nouvelles hauteurs avec le soulèvement de la Dynastie Safavide en Iran et l'Empire Ottoman en Anatolie (Turquie). Les deux empires islamiques avaient le contrôle sur la plupart d'Afrique du Nord, Turquie, Proche-Orient, Inde et Asie centrale. Pendant le règne de ces empires, Islam se répandra beaucoup de nouvelles régions en Afrique, partout en Asie beaucoup de gens ont été convertis à l'islam.

L'Empire Safavide est tombé dans le dix-huitième siècle, l'Empire Ottoman qui était plus agressif a continué à s’étendre et finalement tomba en 1924. — 1914, l'Empire Ottoman est entré en première guerre mondiale au côté d'Allemagne et avec Allemagne a perdu la guerre. L'Empire Ottoman est tombé dans les mains des Anglais et les Français qui ont créé beaucoup des pays en Proche-Orient et ont mis une politique de l'islam colonial dans la région qui a duré durant le vingtième siècle. C'était la fin du dernier bastion d'Âges Glorieux du monde islamique.

Le vingtième siècle était clair que le monde islamique a failli tout nouveau progrès. La religion, comme la fondation commune de la société musulmane, était intellectuellement moribonde. Ses règles strictes se sont trouvées comme des barrages sur le chemin des changements modernes, et par conséquent le monde islamique ne pourraient pas joindre la révolution industrielle européenne. Dès lors, le monde laïque a considérablement pris la direction du nouveau monde. Désormais cette révolution industrielle a changé l'équation du pouvoir entre Européens et le monde islamique. Avec la puissance industrielle, l'Europe a transformé ses valeurs, ses modes de vivre et progressivement ses institutions, le monde islamisé restait dans son obscurantisme.

Aujourd'hui, à part notre condamnation des atrocités coloniales ou capitalistes de l’Ouest, nous, les gens honnêtes, devons accepter que beaucoup de valeurs de l'Ouest appartiennent au processus de la civilisation humaine et donc doivent être acceptées et adaptées aux cultures natives de chaque pays qui cherche la vois de développement. Le sermon libéré de haine au sujet de la démocratie et sa culture est une discussion aveugle de la théorie de complot ou bien d’une falsification consciente de l'islam politique.

Un autre développement dans ce siècle qu'a aussi affecté le monde islamique était la montée du communisme et l'établissement des états communistes dans le monde. Vu la nature de son anticapitalisme, il est considéré pour certains Musulmans un élan politique pour l’assimiler avec l’anti-Ouest, bien que pour le la plupart de Musulmans, le communisme est un “Kufr” (blasphème), donc de façon réflexive, il doit être rejeté. L'apparition de pensée Marxiste a été vue par la plupart de clergé musulman comme un démon étranger contre lequel il fallait lutter et le pousser loin des espaces mentaux et physiques des peuples musulmans. Bien que beaucoup d'organisations politiques islamiques ou partis aient accepté un modèle Staliniste, mais ils sont caractérisés par leur tendance anticommuniste, et proche d’extrême droite. Les héritages de communisme les rappellent que la culture de l'athée sera plus dangereuse que le néo-libéralisme de l’Ouest. Le communisme a toujours été le principal ennemi du monde islamique dans une bonne balance en faveur du système capitaliste et les colonialistes de l’Ouest.

Quand Islam politique aujourd'hui considère des différences énormes entre les sociétés islamiques et peuples Euro-américains. Les Musulmans y voient les valeurs, les institutions, et la façon de vivre qui sont différentes de leurs. Cette évaluation n'est rien qu’un produit de leurs pensées obscurantistes dérivée de leur religion. Les faits nous montrent qu'il n'y a aucun doute qu’il existe des différences fondamentales entre le mode de vie calqué de l’islam et celui calqué des cultures laïques, mais les solutions proposées par l’islam politique ne leur épargnent qu’un futur désastreux et même apocalyptique. Celles-ci finalement ouvrent la porte à la dépendance coloniale à long terme et si un nouveau mode de colonisation s’émerge.

Islam incorpore des règles pour chaque aspect de vie. Il y a l'instruction pour chaque détail de la vie journalière d'un Musulman. La charia (loi islamique) applique à tous les aspects de vie. Elle décrit le mode islamique de vivre, un mode qui a atteint à l'état d'être historiquement colonisé où économiquement dépendant et facilement exploité par l’Ouest. La civilisation islamique dans une très grande partie du monde islamique n'a pas été le fruit d’une procédure de développement humain dans une évolution normale, mais elle a commencé en détruisant beaucoup de civilisations anciennes et puis en s’imposant sur les ruines des nations occupées. Les grandes civilisations anciennes de l'Iran, de la Syrie et de l’Egypte étaient les victimes de cette procédure. Bien qu’une partie de civilisation indigène a été exploitée pour l'avantage des envahisseurs musulmans. L’islam ainsi imposé est en effet la première forme de colonisation imposée par les envahisseurs islamo-colonialistes. Une principale partie de la culture indigène a été interdite ou n'a pas tolérée, comme nous savons ce cas en Iran, la restriction est mise à jour par le régime islamique.

Beaucoup des savants islamiques, scientifiques, les écrivains étaient Iraniens. Lorsqu’ils ont été défendus par les envahisseurs musulmans d’écrire dans leur propre langue, ils n’avaient que publier leur travail en arabe. Cependant, beaucoup d'eux a réussi à sauver la langue en écrivant des grands ouvres. Les poètes : Hafiz, Sa'di, Ferdowsi et ainsi de suite poètes tout célèbres ; les scientifiques et philosophes comme Khayam, Farabi, Avecinna, Rumi, la liste est sans fin, ils ont fait partie de cette patrimoine iranienne. Toutes ces légendes ont fait des contributions cruciales à la philosophie, l’astronomie, les maths et les sciences de tout demain au cours de notre histoire. Nous reconnaissons et apprécions ces développements, mais on doit accepter que ces développements se sont apparus en dépit de d'Islam, et non pas à cause de l’islam. C’est grâce à leur volonté et vaillance contre l’obscurantisme qu’ils ont réussi. La grande civilisation persane aurait pu servir toute l'humanité efficacement si elle n'avait pas été détruite ou gravement endommagée par l'invasion islamique de la Perse il y a 14 siècles.

La différence entre l'Islamo-colonisation et la colonisation classique est que l'islamo - colonialistes non seulement ont pillé et exploité le pays pays envahis, mais a aussi détruit sa civilisation en faveur du credo islamique. Aujourd'hui, les partisans des envahisseurs islamiques discutent effrontément qu'une perte d'une identité islamique est un danger profond pour l'indépendance de nouvelles générations du monde islamique ! Une “indépendance” de la société islamique pour eux est un modèle du retour aux Âges Sombres, qui nous rappelle aujourd’hui les Taliban, Khomeiny, et d’autres catastrophes humaines depuis la révolution islamique de 1979 en Iran. Pour eux, cet islam est une clé à la porte du paradis, comme un martyr pendant une la guerre Iran-Iraq qui porte cette clé sue les épaules. Cette nouvelle venue d'islam politique international est maintenant une nouvelle extension de la colonisation. Pendant que beaucoup d'autres colonies non-islamiques pourraient développer, le monde islamique ne pourrait jamais agir pour développer en dépit de la fin d'époque classique de colonisation.

Sous la colonisation classique, il y avait une transformation graduelle de population dans le monde, beaucoup d’immigrées sont d’origine de la colonie britannique et française. Par contraste, sous l'islam politique, il y a des milliers et des millions qui s'échappent à leurs pays et demandent l'asile politique à l'étranger — si la fuite était possible, la majorité de ces gens s'échapperait á leurs pays. Il est évident, quand les intellectuels, les artistes, et les gens cultivés s'échappent aux régimes islamiques et pire sera quant tôt ou tard les régimes islamiques doivent ouvrir la porte pour les monopolistes du capitalisme le plus sauvage, une invasion coloniale inexprimée pour piller les ressources nationales du pays. Aujourd'hui, Iran, Arabie saoudite, Pakistan, Afghanistan, Somalie et tout autre état islamisé et sont sortis d'un modèle classique de colonisation de l'Ouest vont enliser dans à un nouveau modèle d islamo-colonisation, un modèle créant du retard économique et qui doit forcément ouvrir la porte à l’invasion des futurs exploiteurs étrangers.

L'état de dépendance économique avec maintenance de la classe dominante islamique ne peut pas être changé. Il peut y avoir toujours des reformes superficielles et sans issues pour gagner du temps et même support des états capitalistes qui principalement pensent à pillage des ressources des nations dirigées par les Mullahs et les Scheiks corrompus. Je pense à beaucoup de niveaux dont ce type de colonialisme est beaucoup plus insidieux et dévastateur que le colonialisme géographique et matériel dans le passé.

Je dois dire, qu’un tel court essai n'est pas assez pour éclairer tous les mécanismes du colonialisme dans ces aspects divers. Je me suis concentré sur le colonialisme de l'islam ; celui qu'aujourd'hui émerge sous la forme de l’islam politique et comme une nouvelle forme de colonisation à l’intérieure, ce qui exige des solutions adéquates. Il faut des changements radicaux et des développements rapides basés sur la démocratie et laïcité. Il faut adapter certaines lignes flexibles de la culture indigène aux valeurs laïques et démocratiques de la civilisation moderne, d’où elle est dérivée.-S.

Par Jahanshah Rashidian


Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • robert robert 19 décembre 2018 21:54

    Farabi, Ibn Sina (Avicenne) Rumi écrivaient certes en langue perse mais de culte musulman sunnite, et non chiite, ne vous les appropriez pas

    j’approuve votre article dans son ensemble quoique vous vous trompez sur l’Arabie saoudite tenue en main par des Rois ne visant que leurs intérêts


    • popov 20 décembre 2018 12:20

      @robert

      Avicenne c’est le Xe et début du XIe siècle. La Perse n’a adopté le chiisme comme religion d’état qu’au XVIe siècle.
      Quoiqu’il en soit, Avicenne était de culture persane, même si c’est le sunnisme qui s’était imposé à cet endroit, à cette époque.


    • OMAR 20 décembre 2018 18:41

      Omar9
      .
      @popov
      .
      En aucun cas il me viendrait à l’idée de remettre en cause mla liberté de tes interventions sur n’importe quel article.
      .
      Mais voila, dés que tu entends Islam, musulmans, le Prophète, pays arabes, etc, etc, tu ne rates pas l’occasion d’y mettre ton fiel anti-Islam.
      .
      Cela aurait normal si, comme par hasard, tu n’es totalement absent des articles qui traitent de ton pays de manière variable.
      .
      Et si tu t’occupais des bosses de tes chameaux et de celle de ton Poutine qui veut coloniser l’Ukraineet le Syrie ?


    • popov 21 décembre 2018 10:30

      @OMAR
       
      Poutine veut coloniser la Syrie et l’Ukraine ?
      Il me semble plutôt qu’il va vendre du blé à l’Algérie qui ne parvient pas à nourrir sa population de bras cassés.


    • OMAR 21 décembre 2018 13:40

      Omar9
      .
      @popov
      .
      Les algériens achètent effectivement du blé de plusieurs pays, dont la Russie.
      .
      Mais il est notoirement connu que, malheureusement, c’est plus par surconsommation que par réel besoin.
      La preuve, des tonnes de pain sont jetées chaque jour :
      https://www.lelibrepenseur.org/en-algerie-on-jette-le-pain-par-tonnes-chaque-jour/
      .
      Alors, si ce comportement est totalement condamnable, il démontre aussi que l’algérien se nourrit jusqu’à gaspiller.
      .
      Ce qui est loin le cas dans ta datcha, surtout avec les sanctions que vous ont infligées la communauté internationale :
      http://www.lefigaro.fr/international/2018/11/08/01003-20181108ARTFIG00364-washington-impose-de-nouvelles-sanctions-a-la-russie.php
      https://europa.eu/newsroom/highlights/special-coverage/eu-sanctions-against-russia-over-ukraine-crisis_fr
      .
      Pôvre cloche, bientot t’auras plus de vodka...


    • popov 21 décembre 2018 16:17

      @OMAR
       
      Si les Algériens jettent leur pain, c’est que ce sont des barbares. Dans ma famille, la grand mère cuisait le pain. C’est elle qui le coupait à table pour le distribuer, après avoir fait dessus un signe de la croix pour rappeler que le pain, c’est sacré. Mais c’était du pain complet, un véritable aliment, pas vos baguettes de pain blanc qui ne sont que des garnitures de table sans valeur alimentaire autre que des calories. Le pain complet est meilleur après deux ou trois jours au frais. S’il en restait avant la fournée suivante, elle l’incorporait à la soupe ou en faisait de la bière de pain. 
      Et ne vous inquiétez pas trop pour l’effet des sanctions. Je viens de récolter les pommes de terre d’automne et les patates douces et de semer le blé pour l’année prochaine. J’ai des légumes frais et des fruits toute l’année. Comme j’en cultive plus que ma petite famille ne peut en consommer, je distribue aux voisins. Je cultive aussi du sarrasin, du sésame et un demi-hectare de thé.
      Quant à la vodka qui semble vous obséder, j’en consomme très peu et je sais comment la fabriquer en cas de pénurie.


    • OMAR 21 décembre 2018 17:59

      Omar9
      .
      @popov  : « Si les Algériens jettent leur pain, c’est que ce sont des barbares... ».
      .
      Et voila , à court d’arguments, tu insultes un peuple que tu ne connais et qui ne t’a rien fait de mal..
      .
      Alors, comment qualifieras-tu les peuples européens qui jetent plus de 88 millions de nourritures par ans (rien qu’en France, ce sont plus de 10 millions de tonnes de nourriture jetée) ?
      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/06/07/le-gaspillage-alimentaire-en-france-en-chiffres_5311079_4355770.html
      .
      Pauvre type qui n’a jamais connu la merveilleuse saveur d’un couscous au poulet de ferme ou simplement aux petits-pois et aux fèves, arrosé de « leben » et d’huile d’olive : que du bonheur !!!
      .
      Alcoolique...


    • Jahayuhan 20 décembre 2018 00:23

      Bonjour,

      Ya des moment dans l’année ou je me consacre a la longue tradition de chrétiens et de musulmans qui s’entendent bien dans un contexte général d’entreprises et d’états prétendument chrétiens et prétendument musulmans qui jouent a la reine rouge.

      Mais la il y a de la poudre dans l’air, j’entend la des champs révolutionnaires la je lis des lettres putschistes, la je vois des fanfaron de breton escalader le palais de justice de Lyon. On décapite macron et ensuite on vote les trucs, Je suis pas inquiets pour les petits détails confessionnels.

      ++


      • armand 24 décembre 2018 11:47

        @Jahayuhan on dirait du Panda sous acide ( ou réveillé)


      • popov 20 décembre 2018 03:09

        Jahanshah Rashidian

        Bonjour

        J’approuve votre analyse, et en particulier l’idée suivant laquelle l’« âge d’or de la civilisation islamique » s’est produit non pas grâce à l’islam, mais malgré l’islam. Le rôle de l’islam s’est limité à mettre en contact des intellectuels de diverses traditions pré-islamiques. Quand les islamiques se sont sentis assez nombreux et assez forts, ils ont tout simplement étouffé toute tentative de recherche scientifique.

        L’islam s’est révélé tellement efficace pour avachir les populations que maintenant les puissances financières l’importent en Occident pour créer un immense territoire sans frontières intérieures et peuplé de gens qui n’auront plus les outils intellectuels pour lutter contre leur propre exploitation. 


        • Étirév 20 décembre 2018 09:31

          Comprendre ce qu’est l’Islamisme.

          C’est au milieu des luttes que l’Église catholique soutenait contre les premiers Chrétiens féministes, qui gardaient fidèlement le culte de la Déesse, que retentit un cri de révolte d’un autre genre contre l’ancienne Théogonie : « Dieu seul est Dieu, et Mohammed est son Prophète. »

          Il n’est plus question de savoir de quel Dieu il s’agit, il n’y en a plus qu’un : c’est Dieu ; impossible d’être plus simple, et c’est avec ce cri et ce drapeau qu’une horde de cavaliers arabes va envahir l’empire d’Orient et celui des Perses, en guerre depuis 30 ans.

          L’an 630, Mohammed tombe comme une avalanche sur le territoire sacré de la Mecque, avec une armée de 10.000 hommes. La ville, incapable de résister, se rend, et le forban fait purifier la Kaabah (le sanctuaire) et détruire les images des anciennes Divinités pour anéantir le culte antérieur.

          « La Vérité est venue, dit-il, que le mensonge disparaisse. »

          Rappelons que dans des temps reculés, lorsque les émigrées de l’Inde se répandirent dans toute l’Asie, elles firent un séjour dans la partie de l’Arabie qui touche au Golfe Persique et y laissèrent des souvenirs dont l’histoire a gardé la tradition. Aussi, la Mecque (longtemps avant l’Islamisme) fut une de leurs stations. On y trouve la « Maison sacrée », la Kaabah, « Maison de Dieu », dira-t-on, quand on mettra le nom divin au masculin. Sur les collines voisines de la Kaabah se trouvait l’habitation des Déesses Icâf et Nayila. C’est dans la Kaaba qu’avaient lieu les réunions secrètes des femmes, c’est là qu’elles célébraient leurs « Mystères ». Primitivement on disait Qoubbah, mot qui signifiait, dit le Coran, lieu d’Abraham. Une fois par an, les femmes y recevaient les hommes pour la fécondation annuelle qui avait lieu au printemps  : d’où la Pâque, fête de l’œuf. Cet endroit fut donc consacré par le pèlerinage annuel qui réunissait les hommes et les femmes, dans un temps où la lutte des sexes avait créé le divorce social, les hommes vivant entre eux, les femmes entre elles.

          Un grand nombre d’images de femmes se trouvaient dans la Kaabah ; on prétend qu’on y voyait aussi celle d’Abraham et celle de Jésus.

          Ce triomphe à la Mecque amena à Mohammed la plupart des hommes. Toutes les tribus de l’Arabie se soumirent à sa doctrine qui se résume en cette phrase fameuse : « Dieu seul est Dieu, et Mohammed est son Prophète.  »

          Les Arabes imposèrent par la force leur religion aux polythéistes, leurs ennemis naturels, puisqu’ils représentaient encore, dans l’opinion du monde, le symbolisme de la Nature et le culte de la Femme laissé à côté de celui de l’homme. Mais ils furent plus doux envers ceux qui avaient déjà masculinisé la religion. Les Juifs renégats et les Catholiques pouvaient, moyennant un impôt personnel, continuer librement l’exercice de leur culte.

          Suite...


          • OMAR 20 décembre 2018 19:09

            Omar9
            .
            Bonjour @Étirév : "« Dieu seul est Dieu, et Mohammed est son Prophète. »

            .
            Juste cette précision dans la traduction dans l’attestation de foi :
            .
            « Il n’y a de Dieu que Dieu, Mohammed est le Messager de Dieu ».


          • genrehumain 20 décembre 2018 10:48

            La médaille George Sarton est la récompense la plus prestigieuse de la Société d’histoire des sciences. Chaque année depuis 1955, elle récompense un historien des sciences de la communauté internationale pour le travail qu’il a accompli de son vivant.

             George-sarton qui a écrit plusieurs classiques de l’histoire des sciences est considéré comme le père du développement de l’histoire des sciences aux Etats-Unis.

            Dans cette monumentale Histoire des sciences, George Sarton montre comment, après les Egyptiens, les Sumériens, les Grecs, les Alexandrins, les Romains, les Byzantins, les savants du monde musulman (perses, arabes, berbères, juifs, chrétiens, musulmans) dominèrent, sans discontinuer, de 750 à 1100, en succession.

            Il s’agit notamment du chimiste Jabir Ibn Hayyan (vers 800), de l’inventeur de l’algèbre et des algorithmes Al-Khawarizmi (780-850), du fondateur du premier hôpital, Rhazes (mort en 925), de l’astronome et historien Al-Biruni (973-1050), du philosophe et médecin Avicenna (980-1037), Omar Khayyam (1047-1122), mathématicien et poète.

            A partir du XIIIe siècle, des érudits européens sont apparus, mais ils devaient encore compter avec le philosophe Averroès (1126-1198), le médecin et théologien juif Maïmonide (1135-1204), le géographe et voyageur Ibn Battuta (1304-1377), l’historien Ibn Khaldun (1332-1406) etc...

            L’éminent scientifique américain : John William DRAPER (1811 - 1882) , a démontré aussi dans son œuvre monumentale, qu’une étude attentive et approfondie des récits historiques, a établi le fait que

            « La majeure partie de la civilisation de l’Europe vient de l’Islam. »

            John William DRAPER

            Einstein a dit :

            « Il est plus facile de briser l’atome que de détruire les préjugés. »


            C’est toujours d’actualité .

             :


            • popov 20 décembre 2018 11:14

              @genrehumain
               

              L’éminent scientifique américain : John William DRAPER (1811 - 1882) , a démontré aussi dans son œuvre monumentale, qu’une étude attentive et approfondie des récits historiques, a établi le fait que

              « La majeure partie de la civilisation de l’Europe vient de l’Islam. »

              De quel livre de l’auteur sortez-vous cette citation ?


            • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2018 10:48

              « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. » Houari Boumediene


              • popov 20 décembre 2018 11:22

                @zygzornifle

                Et quand ils l’auront conquis, ils le transformeront en désert de sable, en désert culturel, en désert scientifique, en désert économique, en désert artistique.
                Et ils devront émigrer ailleurs pour ne pas crever de faim.


              • MagicBuster 20 décembre 2018 14:59

                @popov

                Soyons futuristes !!!
                Arrêtons dès à présent de les importer et de les nourrir.
                Leur avenir est déjà tout tracé.

                Économisons notre temps et notre argent vers ce qui fait la France depuis toujours, c’est à dire les français.


              • OMAR 20 décembre 2018 18:59

                Omar9

                .

                @J. Rashidian

                .

                Je ne connais pas l’histoire des religieux iraniens en liaison avec les colons britanniques.

                .

                Par contre, je sais, parce que je l’ai vécu, la colonisation française et ses incidences sur les musulmans algériens : restriction des libertés religieuses, spoliation de la majorité des mosquées et espaces religieux, confiscation des bien « habous », prééminence de la langue française par rapport à l’arabe dans tous les domaines sociaux-économiques, et, surtout toponymie à consonance chrétienne (St-Eugène, St-Raphael, St-Levallois, St-Denis, St-Pierre-St-.Paul, et bien d’autres villes et villages algériens...), etc etc...

                .

                Alors, il y a peut-etre eu une colonisation arabe qui a islamisé un certain nombre de pays et de peuples, mais elle est tout-à-fait insignifiante devant celle des « Sœurs » et des « Pères Blancs »....

                .

                Alors, merci d’arretez de divaguer sur l’Islam...


                • popov 21 décembre 2018 10:26

                  @OMAR
                   
                  Avec la mortalité infantile qui sévissait avant l’arrivée des Français, vous ne seriez peut-être pas là si la France n’était pas intervenue en Afrique du Nord. Et si vous aviez réussi à naître et à survivre, vous seriez probablement illettré dans toutes les langues.


                • popov 21 décembre 2018 12:17

                  @OMAR

                  mais elle est tout-à-fait insignifiante...

                  Mais regardez ce que l’islam a fait de l’Iran, de la Mésopotamie, de l’Égypte et du Maghreb !
                  Et cela bien avant que ces pays ne soient colonisés par les pays occidentaux. Ces pays ne sont pas en retard parce qu’ils ont été colonisés ; ils ont été colonisés parce que l’islam les a plongé dans un long coma intellectuel.
                  Si les puissances financières importent l’islam en Europe c’est parce qu’elles veulent lobotomiser les Européens et que le champion de la lobotomie, c’est l’islam. 


                • OMAR 21 décembre 2018 14:03

                  Omar9
                  .
                  @popov
                  .
                  Gros malin, t’es plutôt sélectif dans tes choix des régions ou pays musulmans.
                  Sinon, pourquoi tu as éludé la péninsule arabe ?
                  https://www.istockphoto.com/be/photo/gratte-ciel-modernes-dans-le-centre-ville-de-duba%C3%AF-duba%C3%AF-%C3%A9mirats-arabes-unis-gm542102092-97006675
                  .
                  ERt puis compare les pays du Maghreb et l’Iran, avec des pays chrétiens d’Afrique, Amérique Latine et d’Asie (Congo, Philippines, Vénézuéla, Colombie, Haiti, Honduras, Libéria, etc, etc..).
                  .
                  Et revenons à ton ex :URSS, et des peuples slaves et autres que vous avez exploités : Pologne, RDA, Roumanie, etc... où les gens ne savaient pas ce qu’était une orange ou une banane et encore moins un jean’s.....
                  .
                  Petit effronté, va....


                • popov 21 décembre 2018 17:11

                  @OMAR
                   
                  J’ai éludé la Péninsule Arabe, parce que les Bédouins était déjà des sauvages avant l’invention de l’islam.
                  Les autres pays cités ont connu la civilisation avant l’invasion islamique.


                • popov 21 décembre 2018 17:47

                  @OMAR
                   
                  Il n’y a pas de comparaison possible entre les pays d’Afrique noire et le Maghreb : le Maghreb comme tout le monde arabo-islamique a mis la main avant l’Europe sur tout ce qui a déclenché la révolution scientifique en Europe (boussole, papier, imprimerie, poudre à canon). Vous vous êtes assis dessus.
                  Quant à la Russie, elle a toujours entretenu de bonnes relations avec l’Algérie et elle offre des bourses d’étude à de nombreux étudiants algériens, et cela depuis l’époque de l’URSS.


                • Jonas 23 décembre 2018 14:56

                  @OMAR
                  Vous déshonorez , les morts pour l’indépendance de l’Algérie. Eux sont morts pour que des gens comme vous , puissent vivre et mourir dans leur pays comme homme libre. 
                  Vous et vous semblables , pour vous remplir la panse , vous avez quitté comme un rat votre pays pour venir vivre chez l’ancien colonisateur sans honte et sans dignité . 

                  Votre Premier ministre Ahmed Ouyahia , a invité les Algériens de la diaspora de rentrer au pays pour l’aider , que faites vous en France ? C’est facile d’être patriote en France , alors que vos coreligionnaires souffrent un peu de tout et attendent pour fuir. 

                  Un ancien ministre du Koweït , Sami Abdullatif , déclare dans une interview sur la BBC en Arabe , le 27 juillet 2018. 
                    « Le problème dans nos sociétés Arabes est que nous souffrons de certaines maladies chroniques et héréditaires . L’une de ces maladies  pertinente pour les médias et nuisible pour l’islam est que nous n’avons aucun problème avec les mensonges, la tromperie et l’utilisation de la falsification et des faux médias. Cette cultures profondément enracinée en nous . » @ Omar , vous êtes la preuve vivante de ces maladies chroniques«  
                  Vous écrivez » Par contre ,je sais , parce que, je l’ai vécu, la colonisation française et ses incidences sur les musulmans ...etc « Si cela est vrai , que faites-vous en France ? Pourquoi y a t-il, plus de musulmans sur le sol français que pendant la colonisation ? Est-ce par amour de la France où de ses » Prestations sociales."


                • Jonas 22 décembre 2018 15:21

                  @ Merci à vous , Jahanshia Rashidian , pour votre courage et votre lucidité. Vous rejoignez en cela votre compatriote allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad. Oui, l’islam depuis ses débuts a été une religion obscurantiste et esclavagiste, elle s’est répandue , comme le disait le poète Kabyle Kateb Yacine par « les pires outrances que l’on puisse faire à l’homme. »

                  Oui, sans cette religion arriérée et sanguinaire qu’est l’islam , la civilisation brillante et millénaire Perse , aurait servi très efficacement l’humanité. Partout où cette religion s’est répandue , elle a détruit les autres civilisations , non par le savoir et l’intelligence mais par la violence et la mort. Aujourd’hui encore , elle fait l’actualité , non par ses exploits dans la recherche, innovations et découvertes mais en semant la mort , aussi bien dans les pays où elle est majoritaire que là , où elle s’est implantée par les flux migratoires. 

                  « On en parle peu, mais il s’agit bien d’une colonisation. Il faut avoir le courage de le dire . Nous avons colonisé et nous avons » esclavagé« les autres. Bien avant les Portugais . Les arabes étaient des esclavagistes. Il y a encore des non -dits ». L’écrivain Algérien Rachid Boudjedra. Cet homme courageux a subi insultes, menaces physiques , pour avoir osé dire qu’il était athée. Les intellectuels , en tout les cas une grande partie parmi eux en Occident , utilisent le même langage qu’a l’époque du stalinisme, en refusant de voir ce qu’ils voient.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès