• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Islamisme radical : dans toute guerre, quelle qu’elle soit, il (...)

Islamisme radical : dans toute guerre, quelle qu’elle soit, il s’agit de comprendre le contexte historique et de définir la bonne stratégie

Comme de plus en plus d'auteurs, je suis très étonné que nos gouvernants politiques et militaires n'aient pas encore compris que la guerre à laquelle nous sommes actuellement confrontés ne se gagnera pas par l'épée mais par la plume, en l'occurence par la retraduction et la réinterprétation des textes religieux fondateurs, ceci pour savoir exactement ce qu'ils disent et ce qu'ils ne disent pas. Je suis très étonné que les médias n'abordent pratiquement jamais cette question. Est-ce par manque de culture ou par pusillanimité ?

Que ce soit en Occident comme en Orient, au monde romain ancien a succédé, quoiqu'on dise, un monde judaïsé. En 70, ce monde judaïsé se soulève contre l'empire romain de Néron. La prise de Jérusalem par Titus est-elle un coup d'arrêt ? Non ! Oeuvre de l'empereur Julien mort au combat en 363, la carte de Peutinger nous montre un monde en cours d'unification dans la même croyance judaïque en un Dieu céleste suprême révélé par Abraham et Moïse.

Dépassant le patriotisme ancien des cités qui animait jusque-là les Grecs et les Romains mais les opposait entre eux en célébrant le culte du héros national, cette carte porte l'espérance d'un monde nouveau porteur d'une morale universelle qui doit animer tout citoyen. D'où un jugement dernier où seront jugés les défunts après leur mort selon leur conduite sur terre, la sanction étant la condamnation aux enfers pour les mauvais, la vie éternelle pour les bons. La question est de savoir quelle est une conduite bonne ? Quelle est une conduite mauvaise ? Arrivé à ce point de ma démonstration, toute personne sensée devrait déjà comprendre la dramatique erreur que font les djihadistes qui, par des actes aveugles contraires à la morale, s'imaginent gagner le ciel alors qu'il se condamnent aux enfers, ce qui fait qu'ils en sont les premières victimes.

Sur le front de l'Orient, la mort au combat de l'empereur Julien, en 363, nous révèle la scission entre un Occident judaïsé "essénien" - je dis bien "essénien" - qui se christianise et un Orient qui s'y refuse suite à l'échec d'unification du concile de Nicée de 325. Bien sûr que le patriotisme des cités a subsisté. Il n'empêche que c'est à partir de là que s'est amorcée la coupure entre les deux mondes qui vont suivre : le monde chrétien d'une part, le monde musulman d'autre part.

Le jugement dernier dans les tympans sculptés judaïques de l'Occident.

Extraordinaires témoignages sur les origines de la pensée occidentale, fabuleux patrimoine bien mal compris et pourtant porteur d'un énorme potentiel touristique - seule solution intelligente pour combler le trou du budget - les tympans sculptés de l'antiquité gauloise tardive expriment une croyance extrêmement forte en un tribunal divin devant lequel les défunts comparaîtront après leur mort. Plus redoutable qu'un tribunal terrestre, plus efficace que des lois, c'est devant un tribunal céleste que tout homme connaîtra son sort définitif.

Si le tympan de San Isodoro de Léon (1) est encore purement druidique, n'évoquant que le sacrifice humain volontaire pour ouvrir les portes du ciel, ce que César et Strabon mentionnent (2), celui de Sainte-Foy de Conques - fin IIIème siècle - est indiscutablement le témoignage d'une colonie juive qui cherche pacifiquement à s'intégrer dans l'espace gaulois tout en étant un bréviaire de conduite exemplaire pour ses membres (3). Cette assemblée des Saints, qui se tient debout à côté du XPRIST, est indiscutablement celle des textes juifs de Qumrân, engagés volontaires dans un grand conseil de Dieu (4). Ce XPRIST IUDICE est un Christ juge - un signe - qui apparaîtra dans le ciel pour rappeler le martyr des 800 esséniens crucifiés en Palestine par Alexandre Jamnée, au premier siècle avant JC.(5). Ce ENS REX IUDEORUM dont le nom est inscrit en haut de la croix est le roi des Juifs, littéralement "l'étant roi des Juifs" (6). Il n'y a dans ce tympan aucune évocation des évangiles, à fortiori aucune allusion à une sainte Foy qui n'apparaîtra que beaucoup plus tard. Il ne s'y trouve que du judaïsme essénien avec, dans le ciel, un Christ à venir dont le sculpteur n'a pas osé sculpter le nom précis. En réalité, il s'y trouve un jeu, non de mots, mais de lettres, XP désignant le fils de Jessé, le roi David.

Le tympan d'Autun - début IVème siècle- reprend ce thème du jugement des morts, toujours dans le même prosélytisme juif - quelques chapiteaux le prouvent (7) - mais le Christ espéré qui y trône das le tympan est le César romain Constance-Chlore dont le visage a été divinisé. Après la reconquête de la Gaule qui avait fait sécession, les Romains se sont donc accordés avec la colonisation juive essénienne pour incarner l'empereur dans le sauveur qui vient. (8)

La basilique de Vézelay - milieu du IV ème siècle - est le témoin indiscutable de ce prosélytisme juif essénien qui a réussi à s'imposer en Gaule en s'appropiant les textes évangéliques mais en les adaptant à la situation du moment, ce qui leur fait dire tout autre chose. (9) 

Au Vème siècle, l'église Notre-Dame du Port confirme que ce judaïsme essénien pré-chrétien est devenu la religion d'État de l'empereur Avitus. A noter qu'il n'y figure que du Protévangile de Jacques et pas encore d'évangiles. (10)

Sauf erreur de ma part, on ne trouve dans ces tympans et chapiteaux antiques aucun anathème contre des "infidèles" qu'il faudrait condamner aux enfers parce qu'ils refuseraient de croire à la religion qui se met en place. Seulement un constat.

La condamnation, quelques siècles plus tard, des hérétiques et des juifs non convertis est une autre histoire.

Le jugement dernier dans le Coran.

En revanche, quand, au début du VIIème siècle, le Coran reprend, à profusion, ce thème du jugement dernier, ce n'est plus seulement pour convertir mais surtout pour condamner aux enfers tous ceux qui ne se sont pas convertis à l'islamisme, c'est-à-dire tout le reste du monde : les infidèles et les mécréants. Les infidèles sont les chrétiens qui pourtant ont cru aux livres précédents mais qui se refusent à en accepter la suite. Les mécréants sont les ignorants et les incultes (sourate 56, le jugement). Il faut toutefois reconnaître que cette sourate donnée à La Mecque ne condamne ces damnés que dans l'autre monde.

Premier constat : les auteurs musulmans s'inscrivent dans les mêmes thèmes bibliques développés, avant eux, en Palestine et en Occident. En ne faisant remonter nos églises romanes qu'au Moyen âge, nos historiens ont créé une grande confusion qui pourrait laisser croire que cette annonce du jugement dernier a été "révélée" dans un Coran du VII ème siècle alors qu'il ne fait que reprendre les croyances "occidentales". Exemple : la pesée des bonnes et mauvaises actions.

Deuxième constat : à cela, le Coran ajoute, en plus, comme en surenchère, la promesse d'une vie charnelle idéalisée dans un paradis de délices que le peintre flamand Jérome Bosh mettra plus tard en peinture mais sans vouloir prétendre à l'exactitude.

Abraham, un fondateur bien mystérieux.

3300 avant JC, "L'Histoire commence à Sumer" (11). Ce sont les Sumériens. Probablement aussi dans la cité d'Adam que je situe aux sources du Jourdain (12). Ce sont les Sémites. Dans cette deuxième hypothèse, on peut penser que Caïn (les paysans), qui lors d'un soulèvement populaire (?), avaient tué Abel (les soldats), ont émigré au pays de Sumer, la Bible dit "à l'est d'Éden". On peut penser qu'il en fut de même pour des émigrants venant du pays d'Aram. Ces colonies, les tablettes sumériennes les auraient-elles désignées sous le nom d'Ab Aram ? Abraham n'est-il pas le nom d'une colonie sémite qui s'est installée à Ur en Chaldée, puis qui en aurait été chassée par les Sumériens, premiers occupants ? Abraham ne serait-il pas le nom d'un clan ? Ne serait-il pas le nom d'un conseil de chefs/prêtres, élu ou choisi par le clan ? Pourquoi, après avoir rejoint la cité-mère d'Aram, est-il repartI vers le sud pour "nomadiser" dans le pays de Canaan ? en y bâtissant des forteresses ? pour y maintenir l'ordre égyptien ? avec son troupeau de moutons et de brebis bêlantes ? Laissez-moi rire ! Ces moutons sont des soldats. Abraham est un conseil de chefs, probablement de sept membres, autant d'étoiles qu'il y a dans la petite Ourse. Sarah, sa femme, est une troupe militaire d'élite que le pharaon désira et qu'il mit dans son lit. Tout cela, je l'ai développé dans mes ouvrages et dans mes articles, références à l'appui.

Moïse, un refondateur encore plus mystérieux.

Merveilleuse Égypte, merveilleuse époque où les prêtres inventaient les dieux ! Vers 1500 avant JC, Aménophis régnant, un devin lui révèle que des calamités allaient s'abattre sur l'Égypte, qu'il a vu en songe un peuple allié faire alliance avec les impurs. Il lui conseille de purifier le pays en envoyant travailler dans les carrières 80 000 impurs, lépreux et infirmes (13). Difficile de ne pas faire le rapprochement avec les dix plaies d'Egypte de la Bible. Manethon précise que parmi eux se trouvaient quelques prêtres savants atteints de la lèpre. Il dit par ailleurs que Moïse s'appelait Osarseph (prêtre d'Osiris ?). Moïse était-il lépreux, c'est-à-dire impur pour un Égyptien ? 

Vers 1458 avant JC, Toutmosis III régnant, ou plus tard vers 1445, date donnée par la Bible, le peuple hébreu se soulève et sort d'Égypte ; c'est l'exode. À leur tête, des prêtres lépreux portant le nom collectif de Moïse ? Ces prêtres auraient donc quitté Osiris pour Yahvé ? Des Hébreux devenus prêtres d'Osiris, puis prêtres de Yahvé ?

Moïse est l'auteur du Pentateuque. Tout s'explique.

Ces prêtres d'Osiris d'Héliopolis étaient cultivés. Ils avaient accès à des archives égyptiennes, notamment sur l'histoire du pays de Canaan et sur Abraham. Personne d'autres n'était mieux habilité pour mettre en forme le Pentateuque, y compris le texte de la Genèse, y compris l'histoire d'Abraham.

Mais alors pourquoi ont-ils présenté cet Abraham comme un individu alors que c'était un conseil de prêtres (ils montaient ou il montait à l'autel pour rendre grâce à Dieu El). Pourquoi se sont-ils mis en scène comme un individu sous le nom de Moïse ? et ainsi de suite.

Mahomet à La Mecque.

Le Coran dit dans sa sourate 18, verset 24, que les sept dormants de la légende d'Éphèse, victimes de la persécution de Dèce de 250, demeurèrent 300 ans dans la caverne. Cela les fait donc sortir en 550, date de la bataille de l'éléphant où il est dit que le Prophète naquit. Et si le verset 21 précise qu'on disputera sur leur nombre, trois, cinq ou sept, n'est-ce pas pour nous faire comprendre qu'il n'était pas un individu mais un conseil de sept individus ?...un nombre que seul Dieu connaît... et les intelligents qui veulent bien faire l'effort pour comprendre.(14)

Ce premier Mahomet qui prêchait pacifiquement était donc un croyant dans l'Évangile. Quel évangile ?- quelle interprétation ? Un croyant, oui, mais un croyant d'avant le concile de Nicée qui fit Jésus vrai Dieu, ce qu'il conteste. Dans la sourate 19, versets 16 à 37, le Coran rappelle le Protévangile de Jacques mais le corrige.... Je suis le serviteur de Dieu, répondit l'enfant. Il m'a donné l'Évangile et m'a établi prophète (verset 31). Ainsi parla Jésus, vrai fils de Marie, sujet de doutes d'un grand nombre (verset 35). Dieu ne saurait avoir un fils... Dieu est mon Seigneur et le vôtre (versets 36 et 37). Il s'agit bien là d'une mise au point anti-concile de Nicée qui avait imposé son crédo en un Jésus, fils de Dieu, Dieu lui-même. (14)

Ce premier Mahomet est mort à La Mecque, lapidé par ses adversaires et enterré vivant jusqu'aux cheveux. Le texte de Tabari le dit d'une façon détournée. De retour à sa maison, une de ses filles, en lui nettoyant la tête (toilette funéraire) pleura (des pleureuses accompagnent la levée du corps ; c'est la tradtion). Le Prophète (mort) lui dit : ne pleure pas. Ces choses-là arrivent quand on perd ses parents et ses oncles. Lecteur, ouvre tes yeux, que diable ! Je n'invente rien. Je ne fais que reprendre le récit des Chroniques du musulman Tabari dans sa traduction abrégée de H. Zoteberg, page 96.

Mahomet ressuscité émigre à Médine.

Mahomet (ressuscité) se présenta aux portes de Tâïf pour y demander l'hospitalité, comme un pauvre. De La Mecque à Taïf, cela fait trois journées de marche  ; trois jours, c'est le temps qu'il faut pour une résurrection. (Ils tueront le Fils de l'Homme, mais une fois tué, trois jours après, il ressuscitera - évangile de Marc 9, 31). Suit l'évocation de Jonas, le prophète qui, avalé par la baleine/léviathan, fut recraché trois jours après. Suit l'évocation de la parabole de la vigne de l'évangile de Luc et du retour du Maître... Les années passent... La persécution des disciples continue... Mahomet émigre à Médine...

La sourate II de "la vache" est un appel au soulèvement général qu'il adresse depuis Médine à tous les musulmans restés à la Mecque pour qu'ils le rejoignent ou pour qu'ils réagissent à la persécution : Tuez-les où que vous les rencontriez ; chassez-les d'où ils vous ont chassés... Ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les. Soulèvement justifié ou non, je ne sais pas. En revanche, il est dit clairement que si... Tu as tué un être innocent qui n’avait jamais tué personne, tu as commis un acte abominable. (Sourate 18, verset 73 ou 74).

Deuxième mort, deuxième résurrection.

Après le combat de Badr qu'ils ont remporté avec l'aide de Dieu, les musulmans connaissent la déroute lors de la bataille d'Ohod.

Ô musulmans, rappelez-vous !
Lorsque vous étiez en train de fuir,
Abandonnant derrière vous le Prophète qui vous appelait en vain.
Fuyant l’angoisse de la défaite,
Vous couriez vers l’angoisse du châtiment divin.
Repentez-vous et que Dieu vous pardonne !
(Sur III, v 147)

À Ohod, Mahomet est mort, couvert de blessures. Cela ne fait aucun doute. Abou Sofyan l'a proclamé à la vue de tous...Surprise ! Le lendemain ou presque, un nouveau Mahomet repart au combat, le visage voilé, deuxième résurrection. C'est ce troisième Mahomet qui entrera en vainqueur à La Mecque. C'est ce troisième Mahomet que les califes enterreront en lui rendant les honneurs.

E. Mourey, 12 octobre 2017, Saint-Cyrien de la promotion "Ceux de Dien Bien Phu", légion d'honneur, mérite national. Photos Wikipédia.

Renvois

1. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-sacrifice-humain-au-temps-des-107526

2. DBG VI, 16. Strabon IV, IV, 5. Pomponius Mela

3. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/jesus-suite-du-debat-avec-antenor-166386

4. Qumrân, Rouleau de la Règle VI, 14 -20

5. Flavius Josèphe, Antiquités judaïques, XIII, XIV, 2. Mais il ne s'agit pas de pharisies mais d'Esséniens.

6. La lecture actuelle reconstituée est <IESUS NAZAR> ENUS REX JUDEORUM en supposant que les lettres entre parenthèses ont disparu et en supposant un N dans ENS.

7. Il s'agit de deux chapiteaux de l'entrée : Israël fracasse les tempes de Moab et le crâne des fils de Seth (Nbr 24.17). Le prophète Balaam et son ânesse.

8. La lecture actuelle est de voir dans la mandorle du tympan le Christ des évangiles. Il s'agit en réalité du visage divinisé de Constance-Chlore. 

9. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vezelay-la-basilique-de-l-empereur-87450

10. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nos-belles-eglises-gauloises-d-61085

11. "L'Histoire commence à Sumer" par l'historien américain Samuel Noah Kramer

12. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-paradis-terrestre-d-adam-et-le-47114

13. Flavius Josèphe, contre Appion.

14. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/evangiles-coran-ce-serait-si-183320

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 octobre 2017 13:30

    Enfin un écrit de qualité. Je suis plongée dans tous les livres qui traitent du sujet. Quelle Soupe ! Une vraie Poule au pot (Henry IV). Après avoir parcouru le Site D’ELISHEAN (tous les Rois de France sont d’origine juive) je suis plongée dans les livres de Pierre DUJOLS DE VALOIS. Je commence à faire le tri sur Ago« rat ». VOX.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 octobre 2017 13:46

      @BB

      Article de qualité parce qu’il s’interroge sur les enjeux actuels et n’envoie pas simplement des « billets d’humeur ». Mais je n’ai pas dit que j’étais d’accord avec le fond.

    • placide21 13 octobre 2017 08:27

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Les enjeux actuels  : Nous sommes dans une période de reféodalisation et les nouveaux féodaux (bolloré et consorts ) savent très bien que sans un au-delà menaçant ils ne pourront pas tenir la position bien longtemps d’où l’importation de masses islamiques et incultes pour faire diversion dans un premier temps et se propager dans un second temps, ils seront faciles a tenir avec la menace d’allah et la complicité des imams ; pendant ce temps les gaulois seront transformés en robots pour qu’ils n’aient plus la force de revendiquer (voir cash investigation sur lidl et free) et l’intelligence artificielle les remplacera progressivement.


    • MagicBuster 12 octobre 2017 13:47

      Bonjour Emile,

      Tu veux parler avec les djihadistes et tu ne parles même par l’arabe  ???!!!

      Ouarf Ouarf Ouarf .....


      • Decouz 12 octobre 2017 13:53

        @MagicBuster
        Et alors les Afghans et les Perses ont des problèmes aussi pour maitriser l’arabe et sa prononciation.
        Il donne juste une clé de compréhension ; autrement les peuples non-arabes, les Persans en premier n’auraient pas été islamisés, alors que leur langue (et ce qui s’y rattache pour le mode de pensée) est indo-européenne.


        • MagicBuster 12 octobre 2017 14:07

          @Decouz

          Si nous parlions la même langue nous pourrions toujours faire semblant d’échanger,

          Néanmoins - Il n’y a aucun mot qui puisse aller contre des dogmes
          ( arabes, juifs, péruviens, martiens .... ).

          C’est la vie . . .


        • Decouz 12 octobre 2017 13:59

          @Emile Mourey
          Caïn et Abel ce sont aussi les nomades et les sédentaires, ceux qui ont des troupeaux et ceux qui cultivent. Temps et espace. Dieu préfère le nomade et accepte l’offrande. Le sédentaire (le temps) se venge et commence à rogner l’espace, en vivant selon le temps dans des lieux fixes.


          • Crab2 12 octobre 2017 16:24

            . quand une femme poignarde les autres femmes dans le dos en portant volontairement un des voiles islamique ou la burqa, fait-elle partie des victimes … ?

            Rappel  : Le voile n’a pas d’autre fonction que de servir d’emballage à la musulmane comparée à un objet sexuel

            https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/feminisme-universel-en-octobre-2017.html


            • Crab2 12 octobre 2017 16:24

              «  Ils haïssent la France, non parce qu’elle opprime les musulmans, mais parce qu’elle les libère »
              Bruckner

              Suites  :

              https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/lislamosphere.html

              .


              • OMAR 12 octobre 2017 16:31

                Omar9

                @Emile Mourey

                Vous pouvez toujours fourvoyer vos lecteurs au sujet de l’Islam que vous connaissez à votre manière et par la grâce de ceux qu’il veulent le présenter de manière inhumaine, vous n’arriverez à convaincre que ceux qui n’ont que haine envers cette religion.
                Nous croyons en la crucifixion de Jésus Christ.
                Comme nous croyons à son Ascension.
                Mais pas à vos blagues concernant les résurrections du Prophète.
                Et il n’existe pas d’islamisme radical.
                Mais d’une secte, le wahhabisme, qui veut imposer une croyance basée sur la barbarie et l’obscurantisme, que les grands gouvernants occidentaux protègent.
                Allez écouter un prêche en Arabie-Saoudite, et vous saurez ce qu’est ce démoniaque wahhabisme qui veut supplanter l’Islam.
                https://www.courrierinternational.com/article/2015/02/20/la-terre-ne-tourne-pas-c-est-prouve


                • Jonas Jonas 12 octobre 2017 21:46

                  @OMAR « Allez écouter un prêche en Arabie-Saoudite, et vous saurez ce qu’est ce démoniaque wahhabisme qui veut supplanter l’Islam. »


                  Pas besoin d’écouter un prêche en Arabie Saoudite, il suffit de se rendre dans le Carrefour le plus proche et d’acheter un Coran à 2 euros :

                  « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
                  Le Coran 5:51

                  « les Chrétiens disent : »Le Christ est fils de Dieu« . Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? »
                  Le Coran 9:30

                  « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
                  Le Coran 5:82

                  Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
                  [Bukhari et Muslim]

                  « Quant au voleur et à la voleuse, à tous deux coupez la main, en récompense de ce qu’ils se sont acquis, en punition de la part d’Allah. Et Allah est Puissant, Sage. »
                  Le Coran 5:38

                  « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
                  Le Coran 24:2

                  « Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que vous croyez en Allah, seul ! »
                  Le Coran 60:4

                  « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »
                  Le Coran 4:34



                • Le Comtois 12 octobre 2017 16:39

                  Dans la guerre il n’y a qu’une seule stratégie, éradiquer définitivement l’ennemi, le reste c’est état d’âme et blablabla... 


                  • eddofr eddofr 12 octobre 2017 17:13

                    Je sais je pinalle ...


                    Mais pourrait-on plutôt écrire Islamisme intégriste ?

                    Parce que Radical, ça a un sens en Français. et ce n’est pas celui-là.
                    • Qui appartient à la nature profonde, à l’essence d’un être ou d’une chose, qui présente un caractère absolu, total ou définitif.

                    Par définition, le radicalisme, s’attache à l’origine, aux fondements (et pas aux fondamentaux, c’est encore autre chose), c’est donc un attitude qui suppose l’étude approfondie des textes fondateurs et de l’histoire et la remise en cause des strates historiques, des interprétations et des thèses

                    On est intégriste, pas intègre.
                    On est radical, pas radicaliste (le mot n’existe même pas).

                    Etre radical, c’est une attitude, c’est tourné vers soi-même.
                    Etre intégriste, c’est une position, c’est tourné contre les autres.

                    • Cadoudal Cadoudal 12 octobre 2017 18:05

                      @eddofr
                      Il me semble qu’Opinel, voulant adapter son offre au marché, va mettre au point un couteau à double lame...

                      Ainsi les égorgeurs tunisiens clandestins multirécidivistes n’auront plus à s’encombrer l’esprit d’arguties sémantiques au moment du passage à l’acte...

                      ils seront plus concentrés sur leur tache civilisatrice, et ainsi améliorant leur productivité, pourront servir d’exemple à la jeunesse fainéante et bordélique de la start-up nation...

                      Pensez printemps et productivité...


                    • JBL1960 JBL1960 12 octobre 2017 18:49

                      Vous présentez les choses en affirmant que l’homme a toujours fait la guerre et même que nous le sommes toujours puisque nous aurions une guerre à gagner contre l’islamisme radical ?
                      Je ne peux croire que vous ignoriez les travaux de recherche de Marylène Patou-Mathis, anthropologue, archéologue, qui dans son livre « Néanderthal, une autre humanité », indique que les premières traces de feu humain en France par exemple ont été trouvées en Bretagne et date d’il y a plus de 450 000 ans, foyers allumés par des pré-néanderthaliens. Les grottes de Lascaux datent de -25 000 à -29 000 ans. Mais surtout démontre que l’homme ne descend pas d’un singe tueur. Et ceux du Pr. Jean-Paul Demoule et son incroyable « Comment on a retrouvé l’histoire de France » qui tord le cou à pas mal de mythes aussi, De fait, l’histoire officielle de la France, celle que nos élites politiques et intellectuelles veulent mettre en avant a dû s’accommoder de trois grandes défaites successives et d’expliquer lesquelles.
                      Alors, vous savez que je relaie les travaux de recherche du Dr. Ashraf Ezzat, qui a expliqué et démontré qu’il n’y a jamais eu ni pharaons ni israélites en Égypte antique. Et je suis persuadée que le Bibi Netanyahu n’ignore rien de tout cela. Mais qu’il lui est impossible d’avouer qu’il n’y a rien de saint dans la ville sainte Jérusalem, ou que la location géographique de l’ Exode ou du Palais de Salomon n’est pas la bonne et qu’il faut chercher dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen.
                      Comme il explique les racines juives de la culture takfirie, que l’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe, et pose ouvertement la question de savoir dans quelle langue Dieu a écrit les 10 commandements remis à Moïse et le pourquoi du comment... Que j’ai réunifié dans ce PDF. On comprend surtout que les messages de paix des éventuels dieux, prophètes... Auxquels vous pouvez croire, ont été dévoyés, dénaturés par les hommes, le plus souvent en jupe, comme les papes, les imams, les rabbins (tous en jupes, donc !)... Vous pouvez croire en ce que vous voulez, la fée bleue, Vishnou mais ça a quand même merdé grave à partir du moment où tous, vous avez voulu qu’on ne croit qu’en votre dieu...
                      Je rappelle qu’aujourd’hui, 12 octobre, l’Espagne et toute l’Amérique latine célèbre le Jour de la Découverte, ou Día de la Raza, et que le Colomb, le porteur de croix est l’exemple même de la dérive des hommes en jupe qui prévaut encore aujourd’hui donc...
                      L’Amérique du Nord, ayant célébré le Columbus Day le 9 octobre...
                      Comme quoi, je vous rejoins sur un point ; C’est pas gagné...


                      • Emile Mourey Emile Mourey 12 octobre 2017 20:32

                        @JBL1960


                        Mon article contre Jean-Paul Demoule. Lire Nuerax/Alésia à Taisey : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-prehistoire-de-la-gaule-l-114316

                      • Antenor Antenor 12 octobre 2017 21:28

                        @ JBL 1960

                        De votre lien sur Jean-Paul Demoule, je retiens surtout cela :

                        “Les archéologues ne sont donc pas seulement là pour fouiller le sol… Ils ont aussi la charge de dénoncer les manipulations de l’histoire.”,

                        Cette phrase résume tout le problème actuel. Une partie des archéologues dépasse son domaine et s’imagine être au-dessus de tout le monde. Ils veulent faire œuvre d’historiens mais sans l’assumer par peur de la contradiction. Comme si être archéologue donnait une autorité supérieure sur tout le reste des sciences historiques. En l’occurrence, les manipulateurs ce sont eux. Je ne veux pas généraliser mais actuellement ce sont ces archéologues qui sont aux manettes et donnent une sale image de leur profession.

                        En quoi être archéologue donne-il des compétences sur la localisation des capitales gauloises ? Tout le monde a accès à leurs rapports de fouilles ! Découvrir des vestiges est une chose, les interpréter correctement en est une autre. Les arguments d’autorité ne servent qu’à masquer l’absence d’arguments.

                        @ Emile

                        Il faut rendre à Pharaon ce qui est à Pharaon. Les plus anciens témoignages archéologiques sur le jugement dernier nous viennent des pyramides bien avant qu’Abraham ne mette les pieds en Egypte.

                        J’ai du mal à vous suivre concernant San Isidoro. La scène fait clairement penser au sacrifice d’Isaac, pourquoi ne l’attribuez-vous pas aussi aux Esséniens ?

                        Toute la question étant de savoir de quel genre d’Esséniens, il s’agit...


                      • Emile Mourey Emile Mourey 12 octobre 2017 21:41

                        @Antenor

                        Tout à fait d’accord en ce qui concerne Pharaon

                        En ce qui concerne le tympan de San Isidoro, ma proposition est très audacieuse, je le reconnais, mais si elle s’avère exacte, ce que je crois, ce sera une véritable révolution sur la compréhension du druidisme. Bien sûr, je fais à priori l’hypothèse que le tympan est en réemploi dans le bâtiment actuel. Relisez le lien que j’ai indiqué. Cela ne correspond pas du tout à l’idée qu’on peut se faire du sacrifice d’Isaac.

                      • Antenor Antenor 12 octobre 2017 23:53

                        @ Emile

                        Sacrifice d’Isaac pour les uns et d’Ismaël pour les autres... N’oublions pas que nous sommes en Espagne. Le concepteur de ce tympan a peut-être cherché à faire valoir la version qu’il pense être la bonne (judéo-chrétienne manifestement) par l’ajout de personnages dont le rôle explicatif nous échappe aujourd’hui. Peut-être est-ce aussi un rappel à l’ordre face à la persistance des sacrifices humains (Wisigoths ?)


                      • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 12 octobre 2017 19:36

                        En une semaine en 1945, les Américains ont mis fin à tout jamais au régime féodal Nippon , un bel impact sur Hiroshima et Nagasaki ....et les Samourai et autres frappadingues fanatisés ont vite baissé le ton et l’échine !

                        Qui aura les couilles de faire pareil avec les Intégristes Islamistes et les pays qui les soutiennent ?


                        • QAmonBra QAmonBra 13 octobre 2017 08:33

                          @Orageux / Maxim

                          (. . .) « et les pays qui les soutiennent ? »

                          J’espère qu’il ne reste que des sans couilles ! Sinon il faudra faire ses valises « fissa » compte tenu que la République française, du moins ce que certains vendus ont en fait, fait partie des soutiens !

                        • moderatus moderatus 13 octobre 2017 16:46


                          merci pour votre voyage à travers les religions .

                          c’est un travail colossal que vous avez du abattre pour construire cet article.

                          Je continue sa lecture


                          • soi même 13 octobre 2017 22:31

                            ( je suis très étonné que nos gouvernants politiques et militaires n’aient pas encore compris que la guerre à laquelle nous sommes actuellement confrontés ne se gagnera pas par l’épée mais par la plume, en l’occurrence par la retraduction et la réinterprétation des textes religieux fondateurs ) Par contre moi je suis très étonné par la teneur si naïve du texte qui se caractérise par un dénie total la décomposition du proche orient est due à l’amoralisme de l’occident. 

                            « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 octobre 2017 00:48

                              Je me suis amusée à chercher tous les faits historiques liés à ce vendredi 13 octobre : date de la destruction des Templiers. Et je trouve de nombreux symbolique. En vrac : Vous aurez aussi remarque que Pierre Bergé est décédé le jour de la naissance de la vierge (blanche ou noire ?) et YSL le jour de la Saint Flour ((en occitan : Sant Flor ). Flore ou Flora sont les déesses du catharisme dont ce jour fête 

                              • 1307 : arrestation de tous les Templiers en France. qui tombait aussi un vendredi. Comme par hasard....ainsi que votre article. Le Beauséant des Templiers et celui de LuLu (article de Free Democracy). un 13 octobre : Néron (TRUMP) accède au trône de l’Empire romain, également : la danse du soleil à Fátima, phénomène solaire observé par des dizaines de milliers de témoins (L’Evangile selon Saint Cul). On fête les : THEOPHILE. Et cerise sur la gâteau :
                              • 1131 : Philippe de France après une chute de cheval rue du Martroi-Saint-Jean à Paris. Comme tout le monde devrait le savoir. CAballe vient de caballos : jeu de cheval.
                              Audray Azoulay accède à la Présidence de l’UNESCO et Trump se retire. Vous me direz : mais quels sont les liens entre ces personnes ? Cherchez du côté des Rose-Croix et des Franc-maçons.

                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 octobre 2017 00:52

                                Corrigé : Je me suis amusée à chercher tous les faits historiques liés à ce vendredi 13 octobre : date de la destruction des Templiers. Et je trouve de nombreuses dates symbolique. En vrac : Vous aurez aussi remarque que Pierre Bergé est décédé le jour de la naissance de la vierge (blanche ou noire ?) et YSL le jour de la Saint Flour ((en occitan : Sant Flor ). Flore ou Flora sont les déesses du catharisme dont ce jour fête. La date n’est pas claire, mais le Fondateur des Rose-Croix est mort ce 13 (

                                • 1307 : arrestation de tous les Templiers en France. qui tombait aussi un vendredi. Comme par hasard... Le Beauséant des Templiers et celui de LuLu (article de Free Democracy). un 13 octobre : Néron (TRUMP) accède au trône de l’Empire romain, également : la danse du soleil à Fátima, phénomène solaire observé par des dizaines de milliers de témoins (L’Evangile selon Saint Cul). On fête les : THEOPHILE. Et cerise sur la gâteau :
                                • 1131 : Philippe de France décède après une chute de cheval rue du Martroi-Saint-Jean à Paris. Comme tout le monde devrait le savoir. CAballe vient de caballos : jeu de cheval.
                                Audray Azoulay accède à la Présidence de l’UNESCO et Trump se retire. Vous me direz : mais quels sont les liens entre ces personnes ? Cherchez du côté des Rose-Croix et des Franc-maçons.

                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 octobre 2017 01:15

                                  Audray du Celte : Royal et Azoulay : C’est un patronyme porté par des Juifs séfarades, (et plus rarement par des Arabes). Parmi les nombreuses explications proposées, on envisagera surtout une racine d’origine arabe signifiant « bleu » (qui a donné le français « azur » ou le castillan « azul »), et secondairement berbère « izil » (= bon). Selon Michel Pastoureau, la couleur bleue et la « Fleur de Lys » date du décès « honteux » de celui qui aurait dû être un bon Roi (cf commentaire précédent). Philippe de France (Philippe vient aussi de cheval). Décidement, cette période se place sous le signe de la Chevalerie (petit clin d’oeil à Jean Rochefort qui doit bien se marrer là haut juché comme Pégase sur les nuages célestes).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès