• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Islamisme tchétchène : 20 ans d’aveuglement français

Islamisme tchétchène : 20 ans d’aveuglement français

L'attentat du 12 mai, n'est pas la première implication d'un réfugié tchétchène dans un acte terroriste en France. Déjà en 2013 une première interpellation avait eu lieu à Villeurbanne, huit autres à Paris en janvier 2015, six à Albi en février de la même année, une autre à Lyon en 2016 et une expulsion vers la Russie en 2017... Les exemples sont légions et pourtant Jean-Yves le Drian n'a pas de leçon à recevoir... Retour sur 25 ans d'une politique d'asile aveugle.


 

Le 12 mai 2018, la France fut victime de son douzième attentat islamiste faisant un mort et quatre blessés. Il s'agit de la 246éme victime depuis le 7 janvier 2015. L'auteur de l'attentat Khamzat Asimov, un français d'origine tchétchène fiché "S" depuis 2016 et FSPRT. Né en 1997 à Argoun en Tchétchénie, il est arrivé en France à l'age de trois ans. Ses parents firent (ou sa mère seule plus vraisemblablement) partie des 121 réfugiés russes accueillis par la France cette année là.

En 2010, il fut naturalisé Français en même temps que sa mère. Il grandit au sein de la communauté tchétchène du quartier de l'Elsau à Strasbourg. Titulaire d'un Bac ES depuis 2016 et n'ayant pas de casier judiciaire, son parcours se démarque de celui des terroristes précédents très majoritairement issus de la petite délinquance. En 2017, sa famille quitte Strasbourg pour Paris.

Le lendemain des faits, le président tchétchène Ramza Kadyrov, renvoie la faute de l'attentat sur la seule et unique France par ces mots : " Il est né en Tchétchénie, mais c'est au sein de la société française que sa personnalité, ses opinions et ses convictions se sont formées ... Je suis sûr que s'il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, le sort d'Hassan aurait été différent". 

Ces propos provoquent l'ire du ministre des Affaires Étrangères Françaises, Jean-Yves le Drian, ancien ministre des Armées de François Hollande, c'est dire s'il est familier voire complice des terroristes islamistes (syriens et autres)...

La posture de Ramza Kadirov est-elle aussi insupportable que le trouve Jean-Yves le Drian ?

En France, la diaspora tchétchème est estimée à 20.000 personnes et 7 à 8 % des français impliqués dans les filières terroristes en sont issus (estimation datant du début 2016, pour les seules filières vers la Syrie). Au 20 février 2018, 19.745 personnes étaient fichées FSPRT pour "islamisme", il y aurait donc de 5 à 10 % des français d'origine tchétchène radicalisés, ce qui en fait la communauté musulmane la plus touchée par ce fléau. Si la communauté algérienne (naturalisés + cartes de séjour ( 4 millions, selon le gouvernement algérien) connaissait un tel taux de radicalisation, le nombre de fichés FSPRT passerait de 20.000 à 320.000.

Le taux de musulmans français présentant un risque de dérive terroriste est de l'ordre de 0,4 %. La diaspora tchétchène est donc 20 fois plus radicalisée que les autres communautés musulmanes françaises.

Contrairement aux journalistes et politiques français adeptes de la génération spontanée, la première des questions à laquelle on se doit de répondre est : comment ces tchétchènes sont-ils arrivés ?

Pour bien comprendre les choses, il faut faire un petit rappel historique concernant les deux guerres de Tchétchénie et les flux de réfugiés qui leur sont liés.

En 1991, la Tchétchénie déclare son indépendance et prend le nom de République Tchétchène d'Itchkérie. L'année suivante, elle refuse d'adhérer à la Fédération de Russie. En 1994, le président Boris Eltsine déclenche avec la bénédiction des USA une offensive surprise. En 1996, le président tchétchène (Djokar Doudaïev) est tué après avoir été localisé via son téléphone. Cette frappe ciblée n'a été possible que grâce à la fourniture du matériel ad hoc par Washington.
Quant à elle, la France alors socialiste penchait déjà du côté tchétchène, les reportages de la télévision française sont édifiants. Pour exemple, celui du 19 décembre 1994 évoque un "combat inégal", la volonté russe "d'intensifier la liquidation des indépendantistes tchétchènes", "des cavaliers contre des chars mais avec cet esprit de résistance qui a déjà tenu tête au Tsar et à Staline" et se termine par un tonitruant "Allahu Akbar". Le dernier geste politique de François Mitterand fut de Boycotter au nom de la solidarité avec le peuple tchétchène le 50éme anniversaire de la victoire à Moscou le 9 mai 1995. Malgré cela, le soutien occidental (américain) au conflit a eu comme conséquence un faible flux de réfugiés vers l'Occident. La plupart des réfugiés gagnèrent le Daghestan et l'Ingouchie.

En août 1999, la participation de tchétchènes à l'insurrection wahhabite au Daghestan couplée à une série d'attentats meurtriers en Russie est l'occasion d'une reprise du conflit tchétchène en octobre. En premier lieu, c'est surtout, la montée du wahhabisme mis en évidence par des liens de plus en plus importants avec les talibans afghans, qui incita Moscou à agir. L'intervention avait pour objectif d'empêcher une contamination de l'ensemble du Nord Caucase. Le 6 février 2000, Grozny et la République Tchétchène d' Itchkérie reconnue par les seuls talibans afghans tombent. Jusqu'en 2006 une guérilla se maintint et en 2009, l'Opération Anti-Terroriste prit fin.

Contrairement à la première guerre de Tchétchénie, la Russie de Vladimir Poutine fut très fortement critiquée par l'ensemble des occidentaux. Ce "soutien" aux rebelles a entraîné de 1996 à 2001 une augmentation de 272 % des demandes d’asile en France.

Le traitement des dossiers des réfugiés tchétchènes peut se répartir en deux périodes. La première celle de "l'angélisme" a duré de 1999 à 2006. A partir de 2007, commence une seconde période plus éclairée, où l'OFPRA, commence à s'interroger sur la personnalité des requérants.
 

1999 à 2007 : La période d'angélisme.

Durant les premières années qui suivirent le début de la seconde guerre de Tchétchénie, le flux de demandeurs d'asile tripla. Les réfugiés tchétchènes furent d'autant mieux accueillis qu'en France le gouvernement Jospin (1997-2002) leur était très favorable, se démarquant ainsi de Jacques Chirac et de son "grand méchant tchétchène aiguisant son couteau".

La majorité des réfugiés de l'époque était constituée de femmes temporairement seules avec des enfants. Parmi elles se trouvaient comme le montre les rapports des années suivantes des veuves "temporaires". En effet de nombreux maris ressuscitèrent les années suivantes, comme nous l'apprendra le rapport d'activité de 2007. "Il n’est pas rare que ceux-ci finissent par réapparaître pendant ou peu après l’instruction du dossier de leur épouse et déclarent s’être cachés ou avoir été détenus arbitrairement pendant plusieurs mois"...
En 2003, 46,5 % des demandeurs d'asile russes ont obtenu le statut de réfugié. La politique d’accueil repose sur une totale empathie avec des personnes "qui fuient le conflit persistant et la situation humanitaire catastrophique".
Si effectivement la situation humanitaire est catastrophique du fait de la guerre, cela n'aurait pas dû faire perdre de vue les orientations politiques des requérants. Or, à une époque ou près de la moitié des tchétchènes obtiennent la carte de réfugié, l'OFPRA nage en plein angélisme. Dans le rapport de 2006, ils sont décrits comme des " personnes ayant été personnellement victimes de persécutions, ou craignant de l’être du fait des soupçons qui pèsent sur leurs proches, vétérans de la première guerre, membres des forces de sécurité pendant l’entre-deux guerres, victimes de règlements de comptes et de vendettas. Les craintes sont avancées tant à l’égard des autorités fédérales russes que des forces de sécurité locales dont celles contrôlées par Ramzan Kadyrov. D’autres profils ont pu être identifiés : combattants indépendantistes, gardes du corps de personnalités ou de militaires, agents de divers services de sécurité (dont des "Kadyrovtsy") ".

Depuis 1996, la salafisation des rebelles tchétchènes est exponentielle et connue de tous ceux qui veulent bien s'en donner la peine. En réalité, l'islamisation des républiques du Causasse et d'Asie Centrale soviétique est bien antérieure à la chute de l'URSS (confère l'exemple Tadjik).
Or durant les dix années consécutives à la première guerre de Tchétchénie, jamais le mot islamiste n’apparaît dans les rapports d'activités de l'OFPRA. Durant toutes ces années, l'OFPRA a donc accueilli aveuglément les réfugiés tchétchènes sans s'interroger sur leur back-ground politique. En 2006, les russes étaient la nationalité ayant obtenu le plus de statuts de réfugiés (10,1 %)....

2007 à 2014 : Les grands questionnements de l'OFPRA.

Placé sous la tutelle du ministère des Affaires Étrangères jusqu'en 2007, l'OFPRA passa cette année sous la tutelle du ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du codéveloppement de Brice Hortefeux. Cette année, marque un tournant dans le traitement des réfugiés russes (80 % issus du Nord Caucase) par l'OFPRA. Pour la première fois, on note des appréciations plus tranchées. On apprend la présence parmi les réfugiés de " profils plus troubles (combattants indépendantistes, gardes du corps de personnalités ou de militaires, membres de divers services de sécurité,(anciens) partisans de Kadyrov, gros commerçants) se rencontrent toujours de façon régulière mais semblent en baisse ".
L'année précédente (voir supra) ces mêmes profils étaient encore considérés comme normaux...

En 2008, la Russie devient la première contributrice au flux de réfugiés. De plus en plus de demandes d'asile sont motivées par la suspicion par les autorités de Grozny de wahhabisme et/ou d'aides à la guérilla tchétchène. Malgré cela, la moitié des requérants ont trouvé asile en France.
Au début des années 2010, le flux de réfugiés présentant un profil salafiste s'étend à l'ensemble du Nord Caucase : " Les ingouches font état de la situation générale dégradée, d’accusations diverses (notamment d’avoir participé à des attentats) "." Les daghestanais prétendent souvent être considérés comme proches de groupes islamistes, ou au contraire déclarent ne pas vouloir rejoindre de tels groupes "." On note une certaine augmentation de demandes invoquant des difficultés en lien avec des « wahhabites », plus fréquemment développées par la demande daghestanaise, mais qui se retrouvent aujourd’hui également dans les récits tchétchènes". 

Malgré cette prise de conscience, de la présence croissante d'islamistes au sein des réfugiés, l’accueil des tchétchènes se poursuit de plus belle. En 2014, la Russie est de nouveau en tête des cartes de réfugiés avec 9%, juste devant les syriens, alors que la guerre civile dans ce pays dure depuis plus de trois ans.

A partir de 2015, une crise en chassant une autre, le flux de réfugiés russes est dépassé par celui provenant d'Irak et de Syrie. Parmi les réfugiés russes, les arméniens deviennent majoritaires, malgré cela, le profil des requérants n'en est pas plus transparent "Les vérifications effectuées auprès de nos postes diplomatiques montrent que dans la quasi-totalité des cas, les documents présentés à l’appui de leurs allégations sont apocryphes (faux)".

En 2017, la Russie (composés de 80 % de tchétchènes) représente avec 14.184 ressortissants sous statut de protection internationale (hors mineurs à la date de leur arrivée en France), la troisième plus grande communauté derrière le Sri Lanka et la RDC.

La France a donc depuis 1994 mené une politique pro-tchétchène, initiée par François Mitterrand et poursuivie par Lionel Jospin au nom de la lutte contre le colonialisme. Du fait de ce combat ayant une génération de retard, la France est passée totalement à côté de la vraie problématique tchétchène : la montée de l'islamisme. Ceci est d'autant plus regrettable qu'à cette époque la France était victime de ses premiers attentats islamistes commis par le GIA algérien (1994-1995).
La problématique de l'islamisme ne fit son apparition dans les rapports d'activités de l'OFPRA qu'à partir de 2006 et encore bien timidement. Pour ce qui est de l’État Français, la situation est bien pire. Trois ans de terrorisme sanglant ne lui ont pas ouvert les yeux... Après avoir offert en 2011 la Libye aux islamistes, elle soutient toujours en 2018 la nébuleuse islamiste de Syrie. Un observateur curieux pourrait aussi s’interroger sur la simultanéité entre les attentats de 2015 et la fin des livraisons d'armes aux filiales d'Al-Qaïda syrienne....

Il apparaît donc que Ramzan Kadyrov, tout comme l'ancien Ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov, ne font pas fausse route en pointant du doigt la responsabilité de la France. Cette dernière par une politique d’accueil plus guidée par l’empathie que par la réalité des faits a permis l'établissement en France de la communauté musulmane la plus extrémiste, avec un taux de radicalisation vingt fois supérieur aux autres.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Gwynplaine Clark Kent 17 mai 08:10

    Mehra, Asimov, faudrait voir à contrôler les pitbulls ! Ils sont dangereux parce qu’ils ont été mal dressés.


    • bob14 bob14 17 mai 08:16

      La laxisme de tous les dirigeants Français à ouvert la porte à des milliers de fanatiques prêts à en découdre avec votre « raie-publique » d’opérette...


      • V_Parlier V_Parlier 17 mai 11:47

        @bob14
        Laxistes chez nous, et fouteurs de merde ailleurs pour aller ensuite nous ramener leurs « fruits » sur le territoire. (L’éternel prétexte du « réfugié politique » servant à légitimer l’importation de repris de justice).


      • leypanou 17 mai 08:59

        Bravo à l’auteur pour cet article très instructif : effectivement, quand on entend les commentaires dans les journaux sur ce Tchétchène, il n’est jamais mention de l’impact de la politique d’accueil de ces « réfugiés » en France ; je me rappelle même lors d’une prise d’otages en Russie de la part de terroristes tchétchènes, les msm prenaient presque position pour les terroristes, bien sûr contre la « dictature » russe.

        L’appréciation des propos de R Kadyrov va dans le même sens, d’autant que R Kadyrov est suspecté de mener une politique homophobe, le mal absolu pour la bien-pensance occidentalo-atlantiste


        • GAZAOUI 17 mai 09:22

          Un article de facho, une vraie merde


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 mai 09:30

            @GAZAOUI

            N’exagérons rien !


          • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 10:06

            @GAZAOUI

            Je ne vois pas en quoi analyser des faits, c’est à dire réfléchir soit une caractéristique fasciste.

            Serait-ce d’écrire que l’islamisme ne touche que 0,4% des musulmans français qui serait fasciste ?

            Cela revient à dire que 99,6% des musulmans de France ne pose pas de problème de terrorisme, c’est à dire une écrasante majorité.

            Peut-être que pour vous la bien-pensance est de se mettre la tête sous terre comme une autruche ?

            La vraie question est : L’irresponsabilité politique n’est-elle pas plus dangereuse pour les musulmans de France que le fascisme ou le racisme ?

            Empêcher l’intrusion sur le sol français de musulmans wahhabites, djihadistes étrangers n’est-ce pas une mesure de protection de tous les français quelque soit leur origine ethnique et leur religion ? 

            Ne pensez-vous pas que de laisser entrer sur le sol français des individus considérés dans leur pays d’origine comme des terroristes islamistes est un danger réel pour les musulmans de France ?


          • DACH 17 mai 10:21

            @GAZAOUI=Un article de facho, une vraie merde=Un COMMENTAIRE de facho, une vraie merde


          • DACH 17 mai 10:32

            @Laurent Courtois= Encouragements et sympathie pour votre démarche. Les faits contre l’envie de croire= combat qui ne cesse pas. Idélogies conttre bienveillance...Des amateurs qui se prenent pour des professionnels, quoique dans ce mot d’amateur il y a le mot aimer....Les censures de ce site comme les opinions qui s’y expriment dévalorisent bien des analyses argumentées. Je vous recommande le travail dense d’Alexandre del Valle : « la stratégie de l’intimidation » et la démocratie des crédules de G Bronner (sociologue).


          • GAZAOUI 17 mai 11:25

            @DACH
            Ton pseudo, c’est du sur mesure.


          • GAZAOUI 17 mai 11:36

            @Laurent Courtois
            Faut commencer par sortir total, Bouygues et toutes les entreprises du genre LAFARGE des pays qu’on empêche de se développer avec comme encadrement plus de 15000 mercenaires français au mali, Tchad Nigeria sans parler des massacres au RWANDA par la france.
            Après tu pourra la ramener, toi et tes acolytes


          • JC_Lavau JC_Lavau 17 mai 11:48

            @GAZAOUI. Tiens ? Tu es payé par Kagamé ou par ses parrains U.S. ?


          • V_Parlier V_Parlier 17 mai 11:53

            @GAZAOUI
            Je ne vois pas le rapport. Pas plus que je ne le vois avec Gaza d’ailleurs. Mais peut-être que vous devriez aller y faire un tour (tjrs à Gaza) pour nous faire une démonstration depuis là-bas. Il faut dire qu’en face ils ne font pas dans la dentelle, ils risquent de ne pas vous rater. Ce sera autre chose que d’insulter les auteurs sur AV.


          • DACH 17 mai 12:05

            @GAZAOUI=oui il est adapté à la qualité de vos neurones !


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 mai 09:29

            Bonjour,

            Comme votre « cousine » Christelle, je n’arrive pas vraiment à vous suivre :

            La France c’est Babylone, et la Russie ce qui se rapproche le plus du Paradis, c’est entendu. Faut-il noircir un tableau déjà noir ?

            Si vous êtes exilé au Paradis, pourquoi regarder Babylone ?

            Quel est l’enjeu de cette fascination morbide, symétrique de celle entretenue par « les médias français officiels »  ?

            Nous convaincre ?

            J’espère que vous trouverez votre bonheur là-bas, votre démarche est cohérente, plus que celle des racailles qui agitent des drapeaux algériens mais ne vivraient jamais en Algérie.

            J’espère juste que vous (et votre consoeur) ne vous ferez pas jeter comme des vieilles chaussettes lorsque vous aurez suffisamment été essoré, un peu comme un vieux Scripal en Angleterre.


            • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 11:09

              .@Olivier Perriet

              Ou êtes vous allé chercher cette dimension manichéenne entre la France et la Russie ?

              Ce n’est pas du tout le propos de l’article. Son propos est juste de souligner que le traitement des dossiers réfugiés tchétchènes a plus répondu à des critères subjectifs reposant sur la lutte contre le colonialisme que sur la réalité des faits.

              De plus la question va plus loin que la Russie, puisqu’ on retrouve le même problème pour des islamistes algériens du FIS et du GIA, par exemple l’Imam Sahraoui, ou d’autres.

              Vous voyez bien qu’il ne s’agit pas d’une question relevant du strict axe Paris-Moscou, mais bien d’une question générale sur les limites du droit d’asile en France.

              Et si je devais avoir des craintes ce ne serait pas de finir comme Skripal, mais comme Sadegh Ghotbzadeh, mais là aucun risque, Poutine n’est pas Khomeini et la Russie de 2018, n’est pas l’Iran de 1980. De plus mes ambitions en Russie se limitent à la fabrication des patés грозоъ. Ma survie n’est donc pas liée à des fait politiques (accords de Minsk) comme d’autres...


            • V_Parlier V_Parlier 17 mai 11:58

              @Laurent Courtois
              Vous écrivez : « mon article traite d’une russophilie aveugle, puisque jusqu’à preuve du contraire les tchétchènes ont un passeport russe ».
              -> Un peu tiré par les cheveux. Pour les bobos et les néocons, un « réfugié politique » détenant un passeport russe est contre son pays (voire son peuple ou le peuple qu’il considère comme oppresseur), donc aux côtés du « monde libre ». Aucune russophilie aveugle là-dedans. Vous êtes parfois compliqué...


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 mai 12:13

              @Laurent Courtois

              Eh bien, je veux bien être aveugle et faire semblant de ne pas voir que le débat vole très haut, entre « la décadence occidentale », et « l’autoritarisme russe ».

              Vous aurez beau faire, on n’en sort pas et c’est navrant, même si Macron est objectivement moins pire que Hollande là dessus.


            • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 12:58

              @Olivier Perriet


              Si chez vous la lecture du mot russe vous cause des disruptions cognitives, pas de soucis, nous pouvons avoir comme je vous l’ai déjà dit, le même débat sur les islamistes algériens, et bientôt sur les djihadistes syriens et sur bien d’autres.

              La problématique sera toujours la même : Doit-on accorder le droit d’asile sur la seule preuve de persécutions, ou doit-on prendre en compte les raisons des persécutions ?


            • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 13:04

              @V_Parlier

              C’était un contrepied, qui avait vocation à engluer les trolls comme les mouches. Je suis d’ailleurs surpris que vous vous y soyez collé..

              Au premier degré, je suis bien évidemment 100% d’accord avec vous.


            • V_Parlier V_Parlier 17 mai 13:57

              @Laurent Courtois
              Disons que pour le lecteur standard, l’englue mouche peut parfois gêner la lecture claire.


            • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 14:04

              @V_Parlier

              J’espère que le « lecteur standard » ne va pas se perdre (lui même et son temps) dans les réponses des commentaires d’Olivier Perriet.


            • V_Parlier V_Parlier 17 mai 16:53

              @Laurent Courtois
              Mais avec lui j’ai l’habitude smiley


            • gueule de bois 17 mai 17:43

              @Laurent Courtois
              Doit-on accorder le droit d’asile sur la seule preuve de persécutions, ou doit-on prendre en compte les raisons des persécutions ?
              Le problème est ainsi très bien posé. Pour apporter de l’eau à votre moulin si d’aventure un lecteur va faire une demande de visa à l’Ambassade de Russie Bvd Lannes il verra que dans la salle d’attente il n’y a pratiquement que des familles Tchétchènes (et peut être aussi du Daghestan). Ceux là viennent en général renouveler leur passeport russe. Ils sont donc en situation légale en France et bénéficient de la double nationalité. Ceux qui demandent l’asile politique perdent la nationalité et peuvent encore se rendre en Russie mais avec un visa et à mon avis c’est pas gagné. Tout ça pour dire qu’il y a une immigration ’économique’ en parallèle que celle-ci est connue et pas combattue. Par ailleurs j’aimerais bien savoir à quoi peuvent se rendre utiles ici ces gens manifestement pas francophones et à peine russophones ???
              Nathalie Loiseau n’a pas tort de parler de « shopping de l’asile », elle devrait persister et signer au lieu de se déballonner.


            • grangeoisi grangeoisi 18 mai 15:39

              @ Laurent Courtois,


              Je vous prie de bien vouloir arrêter de critiquer la merveilleuse journaliste Christelle Néant, laquelle est bien assez embourbée pour ne pas dire plus avec les faits relatifs à la station d’épuration.

              Cette atteinte à sa probité sera signalée en haut-lieu, voire plus,

              Lors de la traversée triomphale du camionneur Poutine, il a été relaté que pour faire taire ces malveillantes insinuations elle serait dorénavant affectée au ministère du transport comme dame pipi en chef, mais ceci devrait faire l’objet, ces jours prochains, d’un article plus détaillé de RT.

              Il va de soi Laurent que toute information alternative, AC-DC ou pas sera la bienvenue.

            • grangeoisi grangeoisi 20 mai 09:49

              @Laurent Courtois

              Merci de ces informations qui venant de votre part sont surement de sources sures...aussi afin d’aider cette pauvre personne dans le besoin, je propose qu’un appel aux dons soit lancé.Nul doute que ceci permettrait l’entretien du reflet de son casque lourd, si nécessaire pour son activité de reporter de guerre. 


              Cependant compte tenu de la médiocrité du soldat ukrainien, lequel tremble au premier souffle d’un quelconque vent d’est, je propose que ce casque soit remplacé par un chapeau Fedora montrant le côté festif d’une nouvelle gestion de ces régions bientôt au sein de la mère- patrie.

               Que Sa Béatitude Cyrille vous ait dans sa sainte garde, mes amitiés au colonel Vladimir Vladimirovitch Poutine qui a si bien réussi.

            • jmdest62 jmdest62 17 mai 11:18
              à l’auteur
              C’est marrant ...c’(est la première fois que l’ensemble des médias (et vous leur emboitez le pas ) insiste plus sur l’origine géographique du « terroriste » que sur son appartenance à un groupe islamiste
              °
              .Il serait bien évidemment très inconvenant d’y voir une incrimination indirecte et perfide de la Russie qui cherche par tous les moyens (empoisonnement, hacking , construction de pont  etc...) à déstabiliser la « communauté internationale »  smiley.

              @+

              • V_Parlier V_Parlier 17 mai 12:01

                @jmdest62
                Ca se prend au combien-tième degré ?
                (Si c’est sérieux, c’est quoi la « communauté internationale » ? Le trio de choc ? Les ponts c’est pas bien ? Les murs c’est pas bien non plus alors à la fin on s’y perd un peu, hein...)


              • jmdest62 jmdest62 17 mai 17:02
                @V_Parlier
                Salut
                Voyons ..voyons
                Nous avons un nouvel attentat au couteau (à quand le tire-bouchon ?) commis par un islamiste ...un de plus ...pas de quoi faire le buzz avec ça .
                Par bonheur le mec c’est un français d’origine tchétchène...là ça devient intéressant . On oublie vite qu’il est français et islamiste pour mettre en exergue sa tchétchènitude ....
                Comme il est bien connu que Kadyrov (le tyran tchétchène) est la marionnette de Poutine (c’est l’express qui le dit donc on ne peut pas en douter !) en faisant quelques raccourcis et un peu mousser tout ça on va bientôt nous apprendre qu’il ne serait pas étonnant que Poutine soit derrière tout ça ...d’ailleurs , pour preuve , après avoir presque empoisonné (avec un neurotoxique militaire s’cusez du peu  !) deux personnes en Angleterre v’là t’y pas qu’il recommence à nous narguer en inaugurant le pont qui arrime la Crimée à la Russie .....
                J’me d’mande si il faudrait pas prendre des sanctions encore plus dures à l’encontre de la Russie et boycotter la Coupe du monde de Foot ...(perso je m’en fous ..j’aime pas le foot)
                @+

              • Laurent Courtois Laurent Courtois 17 mai 18:01

                @Hecetuye howahkan

                Bonjour,


                pourriez-vous m’indiquer qu’elle est ma vraie mission ?

              •  la famille de ce terroriste a était naturalisé dans la période dite « angélique »
                c’était quoi , les pièces que la famille a donner a ce moment et que faisait elle comme activité en Tchétchénie avant de se réfugier en France et leur degré de pratique du Wahhabisme a ce moment et en France après


                • arioul arioul 17 mai 12:23

                  Et voilà où nous mène , les politiques droit d l’hommiste de ces tarés de politicards , qui acceuillent , n’importe qui sur notre territoire , sans prendre de mesures de vérification de la provenance de ces gens. Ils leurs donnent la nationalité française , comme moi je vous donne l’heure , alors que la nationalité se mérite et pourrait etre un moyen de dégager les brebis galeuses venues , on ne sait d’où.


                  • aimable 17 mai 13:17

                    @arioul

                    pour justifier toutes leurs conneries , ils vous dégainent les droits de l’ homme , comme d’autres l’anti sémitisme, leur sésame pour éviter que le sujet soit approfondit .


                  • DACH 17 mai 13:46

                    @aimable=Ce que vous dégainez pour mieux masquer votre antisémitisme.
                    le seul sésame que nous connaissons : écouter et analyser.


                  • aimable 17 mai 14:07

                    @DACH
                    je ne dégaine rien , je fais un constat , certains sujets ne peuvent êtres abordés sans que ce sésame ne soit sorti , ce qui coupe systématiquement la conversation , regardez le dialogue entre Richard et Abitbol sur Agora tv , l’illustration parfaite .


                  • DACH 17 mai 14:15

                    @aimable=Vous rencontrez des interlocuteuirs que l’on peut qualifier objectivement d’antisémite pour une opinion antisémite qu’il émette à un moment donné alors qu’ils pourraient ne pas l’être le restant de leur journée. De fait ils ne savent pas ou ne veulent pas savoir qu’ils émettent à un moment donné une opinion antisémite. Et puis, il y a les durs qui eux le sont 24h sur 24.On peut échanger sur le bien fondé de l’existence de n’importe quel état depuis 1945, mais accepter comme vérité acquise des arguments qui ne sont que des mensonges partiels ou en totalité=NON.La politique d’Israêl peut être critiquée, rien n’est parfait. Mais regardons 1948 : 2 états sur la ligne de départ de l’indépendance. Le seul résultat positif mesurable en 2018 pour les dirigeants palestiniens : ils se sont enrichis par les vaches à lait occidentales.


                  • Djam Djam 17 mai 14:24

                    Très bon l’article...
                    Faut juste intégrer plusieurs choses fondamentales dans tout le merdier « djihadiste » :
                    1/ La majorité des français ont compris que le terrorisme d’état est organisé au sommet et que la France, par le truchement des salopards cooptés et imposés grossièrement à la tête de l’état, est au ordre de Washington,
                    2/ Amérique, Angleterre, Israël, France etc... sont à l’origine du terrorisme mondial et de la création de tous les malades mentaux qui hurlent « Allah Ak bhar ! » sans même connaître 3 pages du Coran,
                    3/ Les indignations chroniques des ministres français sont juste le cirque théâtral de façade montré au peuple qui, toujours crédule, continuent à croire en sa « démocratie » de pantin,

                    Dette perpétuelle mise sur le dos de tous les peuples + terrorisme perpétuel organisé par les états voyous sus mentionnés + dégringolade de l’intelligence générale = monde occidentale en route vers la barbarie et son déclin à terme.


                    • DACH 17 mai 14:47

                      @Djam=""" 2/ Amérique, Angleterre, Israël, France etc... sont à l’origine du terrorisme mondial et de la création de tous les malades mentaux qui hurlent « Allah Ak bhar ! » sans même connaître 3 pages du Coran,«  »« =Non absolument. les réponses qui sont aussi les nôtres se trouvent entre autres dans »la stratégie de l’intimidation" d’A del Valle.
                      Djam affirme sans rien démontrer. Et son intelligence sait qu’il raconte des bobars. Et nous sommes aussi très nombreux à le savoir.


                    • Hijack Hijack 17 mai 17:22

                      Hum ! Tchetchene, arabe ou occidental converti ou pas ... ce genre de malades, ne sont que des gens ayant perdu tout repère, toute valeur ... et cherchent un échappatoire, en déguisant leur suicide par un acte soi disant héroïque, alors que ce n’est que fin du fin de la lâcheté ajoutée à de la bêtise extrême, c’est à dire faire le mal en prenant Dieu pour plus connard et malade qu’eux et qu’il leur réserve une place au Paradis. Plus anti Dieu qu’eux, tu meurs ...

                      .
                      Comment peut-on croire que Dieu veuille ce genre d’actes. Les hommes peuvent se tromper, pas Dieu.
                      .
                      Enfin, ce genre d’actes ... soi disant pour Dieu, sont surtout anti Dieu. Cherchez à qui profite le crime !

                      • Hecetuye howahkan 17 mai 17:48
                        Salut, on a déjà le prochain « terroriste », fraîchement formé et évadé,

                        ou va t’il frapper, cette information reste confidentielle ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès