• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Italie : Viol de la démocratie !

Italie : Viol de la démocratie !

Les élections générales italiennes qui se sont déroulé le 4 mars 2018 furent primordiales pour l’Italie, et pour l’Europe entière. En élisant leurs représentants les italiens ont complexifié de suite les rapports politiques, et par ricochet sociaux-économiques, au sein du Vieux continent. En effet, ils ont osé porter atteinte à la sacro-sainte Union Européenne en s’intéressant à des partis eurosceptiques et populistes. Enfin, en permettant la formation d’une coalition populiste entre le Mouvement 5 étoiles et la Lega, ils ont envoyé l’Italie dans un état de tension extrême à l’instar de celui que le pays a connu durant les années de plomb. En tout cas, l’ensemble des journalistes et des éditorialistes européens ont critiqué le choix du peuple italien à cause de leurs convictions européistes, les médias étant à la botte d’une poignée d’oligarques tout puissants qui ont intérêt à ce que l’Europe demeure entre leurs mains. Cette oligarchie dominante est évidemment mondialiste, car les intérêts des capitalistes s’y prêtent, mais surtout européiste, c’est pour cela que la coalition populiste s’en prenant aux traités européens est décriée impitoyablement par les journalistes. En effet, même si quelques journalistes essayent d’avoir un vrai regard critique sur les évènements, ils ne changent pas la dynamique générale tant il est difficile de résister à la puissance de l’argent dans le domaine de l’information télévisée. La formation d’un gouvernement populiste effraie terriblement l’oligarchie qui craint une montée des tensions dans d’autres pays en Europe comme la Pologne ou la Hongrie. C’est pourquoi, sous pression de l’Union Européenne et de ses élites, le très européiste et soumis président italien, a refusé le premier ministre désigné par les deux formations et ayant la légitimité démocratique derrière lui, au profit d’un ancien responsable du FMI, d’une sous-chien européiste. C’est donc bien un viol de la démocratie qui se passe actuellement en Europe.

Comme vous le savez certainement la société italienne est capitaliste. C’est à dire qu’elle est dominée par une oligarchie capitaliste se basant sur la propriété lucrative des moyens de production, des entreprises et des banques et parvenant à conserver la domination politique grâce aux politiciens, aux médias et aux propagandistes à sa botte qui parviennent à répandre le discours de cette oligarchie capitaliste et à le rendre dominant. Par conséquent, l’idéal que je défends, c’est à dire la dictature du peuple est loin de faire l’unanimité dans ce pays dans l’offre politique italienne. Les capitalistes italiens dominent l’état italien comme dans tous les pays suivant le modèle capitaliste. Cela ne veut pas dire qu’ils sont eux mêmes aux manettes, mais qu’ils arrivent à conserver une économie capitaliste basée sur la propriété lucrative malgré les élections “démocratiques”. Pour cela ils s’appuient évidemment sur les médias, les programmes scolaires ou autres pour populariser leurs idées et surtout sur les politiciens pour exécuter leurs volontés politiques. Ainsi, les capitalistes sont néolibéraux, ils veulent la domination des entreprises (qu’eux-mêmes contrôlent) sans entraves. Les partis à leurs bottes sont soit ceux de droite, dominés par le paria Berlusconi et qui surfent sur des positions eurosceptiques pour attirer les électeurs sans jamais toutefois remettre en question la domination formelle des oligarques via l’Europe, soit ceux de centre-gauche, comme le Parti Démocrate de Renzi représentant la partie progressiste de la bourgeoisie capitaliste italienne. Enfin l’européisme est de mise, c’est le seul moyen pour les élites oligarchiques de légitimer leur règne au nom de l’amitié entre les peuples. Néanmoins, les formations populistes majoritaires suite aux élections présentent un programme intéressant et allant dans le sens des travailleurs et du peuples italiens, et c’est justement pourquoi ils ont reçus l’approbation du peuple italien par le biais des urnes. Malgré bien des défauts, le programme présenté par les deux partis contient quelques point intéressants. D’une part, il vise à améliorer la vie économique du pays en augmentant le pouvoir d’achat des italiens, bien souvent très faible à cause de l’austérité de mise. Par la création d’un revenu de citoyenneté, par une baisse de la fiscalité pour les classes moyennes et par des investissements publiques au service du peuple, notamment, ce programme aurait permis aux italiens, aux travailleurs, de sortir la tête de l’eau. De plus, il tend également à mettre de côté l’ancienne caste politicienne en autorisant davantage des initiatives populaires par un renforcement du droit du peuple au référendum, mais aussi par une lutte contre la corruption. En outre, le programme a aussi pour objectif d’accentuer la souveraineté du peuple sur l’économie nationale via la création d’une banque publique d’investissement. Enfin, les deux formations étant eurosceptiques, tout comme le peuple italien, le programme prévoit également une renégociation des traités européens, une défiance vis à vis de la politique agricole commune (PAC) et un (léger) rapprochement avec la Russie. Néanmoins, pas de sortie de l’Euro dans le programme. Par conséquent, le lecteur peut le constater, ce programme n’est pas révolutionnaire, il vise juste à améliorer légèrement la souveraineté des italiens. Et même ça, l’UE et l’oligarchie ne l’acceptent pas, d’où leur “coup d’état”.

Que faut-il donc faire face à ça ? Que doit faire le peuple italien ? La Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1793 dit “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs”. Le peuple italien doit lui aussi se servir de ce droit à l’insurrection et mener une véritable révolution populaire contre les notables et les oligarques. Cela ne veut pas dire qu’il doit descendre dans la rue les armes à la main, mais simplement qu’il doit s’organiser collectivement pour changer complètement de paradigme. Puisque les oligarques ne tiennent pas compte de la légitimité des urnes, il faut les renverser par la violence. Ainsi, il doit absolument contribuer à la constitution d’un gouvernement (révolutionnaire) provisoire avec des objectifs clairs :

  1. sortie totale de l’UE, de la Zone Euro et de l’OTAN pour retrouver la totale souveraineté populaire (y compris des frontières nationales)
  2. création de collectifs populaire chargés d’instaurer la démocratie directe
  3. expropriation des grandes entreprises appartenant à des propriétaires lucratifs et à des oligarques, qui sont tous complices de l’UE, pour les remettre entre les mains des salariés y travaillant
  4. organisation d’élections pour la formation d’une Assemblée Constituante élue au suffrage populaire (= strict interdiction pour les binationaux de voter ainsi que pour les cadres du supérieur et les élites)   

Seul l’avenir nous dira quel sera finalement le choix du peuple italien, mais en tout cas cette attaque contre le peuple italien est une attaque contre l’ensemble des peuples européens. C’est pourquoi ne pas réagir serait une grave faute.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 29 mai 2018 08:33

    Complètement d’accord, bonne analyse et bonne conclusion, merci.


    • nenecologue nenecologue 29 mai 2018 10:57

      @samy Levrai
      D’accord à une nuance près , pour qu’il y ait du changement il va falloir que quelques médias au moins se démarquent du pouvoir ... et c’est pas gagné quand on voit comment est traitée par les médias Français l’affaire Tommy Robinson.


    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 17:37

      @nenecologue
      Merci pour le commentaire !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:46

      @Dictature du peuple

      Quel parti politique représentez-vous ? Le PRCF ? Le NPA ?
      Le symbole du poing est celui du NPA, non ?

    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 20:55

      @Fifi Brind_acier
      Non, le NPA, ce sont des gauchistes. 

      Aucun parti, je serai plus proche du PRCF, mais je n’aime pas leur façon de relativiser le désastre soviétique, ni leur analyses sur les régimes bureaucratiques de l’Est. 
      La FI, de par son attachement à l’Histoire Révolutionnaire de France (Robespierre, Marat) pourrait me convenir, si elle ne serait pas :
      - infiltrée par des gauchistes et des communautaristes
      - modérée
      - politicienne, j’ai pas confiance en Mélenchon

    • malitourne malitourne 29 mai 2018 22:53

      @Dictature du peuple
      Alors viens à l’UPR camarade. C’est un peu comme une auberge espagnole : la seule contrainte c’est de vouloir se rassembler pour la triple sortie : UE, euro, OTAN


    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 22:58

      @malitourne
      Problème : Je n’aime pas être partisan. Le peuple est à prendre dans son ensemble. 
      Et aussi, désacords économiques avec votre programme : le communisme, le pouvoir des travailleurs et l’autogestion, je ne suis pas sûr que l’UPR puisse porter cela collectivement. 

      En tout cas, j’ai un bon avis de l’UPR, bien meilleur que de la plupart des partis de charognes. 

    • malitourne malitourne 29 mai 2018 23:04

      @Dictature du peuple
      L’UPR a juste l’ambition de la triple sortie. Tu peux te joindre à ça si tu penses que cette triple sortie est une étape sur le chemin de ton idéal. Objectivement, pour réunir le peuple français, il faut le plus petit dénominateur commun. Sinon on brasse de l’air. A l’UPR, on te demande juste de d’être solidaire pour la triple sortie. 


    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 23:08

      @malitourne
      J’ai peur que l’UPR finisse par accoucher d’un capitalisme français. Pour moi, se libérer des chaînes du capitalisme doit se faire au moment même où on se débarrasse de l’UE. Sinon, gare à la contre-révolution.


    • malitourne malitourne 29 mai 2018 23:16

      @Dictature du peuple
      Le capitalisme français, tu sauras où il se trouve et tu pourras toujours lui opposer la volonté populaire. Il se montrera directement contre le peuple. Dans l’UE tu es enchaîné : les élites mondialisées ont des pare-feus échangeables à l’infini et tu le sais. Moi je crois qu’on a pas le choix. C’est le sens de mon engagement à l’UPR. Adhérer à l’UPR, c’est se compter dans un rassemblement populaire de libération. Le possible politique se situe en aval, pas en amont. Un rassemblement national est la seule force qu’on peut opposer au mondialisme exploiteur


    • Gasty Gasty 30 mai 2018 06:04

      @malitourne

      C’est pas faux, personnellement j’aimerais voir la FI et l’UPR affronter leur divergences devant l’électorat Français. Ca aurait de la gueule.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 06:48

      @Dictature du peuple

      Pour l’UPR, le pouvoir du peuple, c’est le Référendum d’Initiative Populaire, pour que les citoyens puissent intervenir dans le processus législatif, comme en Suisse.

      C’est dans le 1er point du programme présidentiel de l’ UPR avec d’autres réformes constitutionnelles : reconnaissance du vote blanc, fin du cumul des mandats, interdiction des lobbies etc

      Si nous avions aujourd’hui le RIP, nul doute que les Français demanderaient l’interdiction des OGM, des 11 vaccins, du glyphosate et des néonicotinoïdes ...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:03
      @Dictature du peuple
      La sortie de l’ UE est une décision juridique, car les Traités relèvent du Droit International. L’article 50 peut être utilisé par n’importe quel gouvernement européen.

      Cela ne dit rien de ce que les peuples feront de leur souveraineté retrouvée !?
      Ce sera leur choix, les peuples ont le droit de décider de leur avenir, et ce n’est pas en restant dans l’ UE qu’ils peuvent le faire. On peut décider de sortir de l’ UE, on ne peut pas décider de la date d’une révolution.

      S’ils veulent ensuite sortir du capitalisme, ils le feront. Mais passer son temps à lier la souveraineté avec la révolution et la fin du capitalisme, c’est se priver de la souveraineté et de la démocratie. Même le PCF en 1943 l’avait compris.

      Le programme de l’ UPR, comme celui du CNR, n’est pas un programme anti-capitaliste, car pour rassembler les 55% du non de 2005, il faut proposer un programme qui convienne à une majorité d’électeurs. Ensuite les Français feront ce qu’ils voudront, et l’ UPR sera dissoute, car ce n’est pas un Parti Politique, mais un rassemblement provisoire.

    • capobianco 30 mai 2018 18:53

      @Gasty
      «  personnellement j’aimerais voir la FI et l’UPR affronter leur divergences devant l’électorat Français. »

      Bof, pour voir « l’idole » comme cela : 

      Vous ne pensez pas qu’il y a des débats plus sérieux ?

    • malitourne malitourne 31 mai 2018 07:34

      @capobianco
      Le débat sur le Frexit, vous ne pourrez pas l’esquiver éternellement... Même en utilisant les petites techniques de dénigrement à la BFM TV ou à la Bourdin...



    • capobianco 1er juin 2018 12:27

      @malitourne
      «  Le débat sur le Frexit »

      On va bien voir comment les italiens vont s’en sortir ! Eux ne semblent pas accepter de se soumettre, façon upr, aux lois de l’ue et à leurs articles 50 ou pas. Ne prenez pas de risques surtout...

    • malitourne malitourne 4 juin 2018 22:36

      @capobianco
      Me donner des leçons d’insoumission quand on est un insoumis soumis à l’UE... Quels risques prétendez vous prendre, vous ? Annoncez la couleur parce qu’à part chouiner sur les commentaires de Fifi ou Arzen, je ne sais pas concrètement quels risques vous prenez....


    • malitourne malitourne 29 mai 2018 08:37

      L’Italie offre l’exemple à la France du bins politique que produirait une alliance eurosceptique. Il démontre aussi que la sortie de l’UE est la seule issue intéressante pour les peuples. Se rassembler pour obtenir le Frexit proprement est la voie de la sagesse...


      • Arthur S Clark Kent 29 mai 2018 08:54

        Combien de temps les artifices de droit constitutionnel permettront-ils aux manipulateurs de confisquer les résultats qu’i ne leur conviennent pas ? Les incantations et slogans sur une menace fascistes semblent un peu justes pour convaincre la majorité des électeurs qu’ils se sont trompés de bulletins. La mise en place de « Monsieur Ciseaux » risque au contraire de les renforcer dans leurs convictions. Faudra-t-il confisquer les bulletins de votes aux « mauvais électeurs » ?


        • Zolko Zolko 29 mai 2018 15:19

          @Clark Kent : « Combien de temps... »
           
          Dans le cas précis de l’Italie, c’est jusqu’en septembre, quand les sanctions contre la Russie doivent être renouvelées, ce que les vainqueurs de l’élection ne voulaient pas faire. Donc le gouvernement technocratique va expédier les affaires courantes ET renouveler les sanctions contre la Russie. Ils verront bien comment ils truanderont les élections le coup d’après. La BCE doit être entrain de préparer ses engins de torture pour être certaine de bien pouvoir punir ce prochain gouvernement là.


        • Lugsama Lugsama 29 mai 2018 19:59

          @Zolko

          Laissez les prendre le pouvoir et les taux d’intérêts s’en chargerons rapidement. C’est bien beau de ne pas vouloir le sérieux budgétaire, c’est autre chose de se faire prêter de l’argent avec un tel programme, je leur souhaite bien du courage.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:10

          @Clark Kent
          Ce n’est pas nouveau, lors des referendum certains pays ont dû revoter jusqu’à ce qu’ils votent bien. Le non au referendum en France et devenu oui. Et en 2011, Berlusconi qui a refusé d’appliquer les réformes d’austérité de Bruxelles, a été viré et remplacé sans élection par Mario Monti, de chez Goldman Sachs...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:12

          @Zolko
          Alors qu’on peut sortir de l’ UE & de l’euro légalement, j’ai du mal à comprendre le masochisme des « souverainistes »...


        • foufouille foufouille 29 mai 2018 20:26

          @Fifi Brind_acier

          c’est normal, tu as vendu ton temps de cerveau disponible de botnet à asselineau.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:50
          @foufouille
          Les attaques personnelles se retournent contre leur auteur. Vous devriez faire un effort pour expliquer ce que vous reprochez au programme de l’ UPR, si votre temps de cerveau disponible le permet...

        • foufouille foufouille 29 mai 2018 22:34

          @Fifi Brind_acier

          tu as toujours pas compris mais c’est vrai que tu es un botnet donc impossible de comprendre. en plus, je ne fais que répondre à tes remarques « il vote FNeuheu »

        • malitourne malitourne 29 mai 2018 22:47

          @Fifi Brind_acier
          Le temps de cerveau disponible d’un fox terrier n’est pas le même que celui d’un humain. Quand Foufouille aboie, il faut lui donner un nonoss. Le programme de l’UPR lui fait le même effet que le facteur qui passe en vélo...


        • Drugar Drugar 29 mai 2018 10:13

          Totalement d’accord avec l’analyse proposée.


          L’oligarchie considère que le peuple a « mal voté » et va donc lui demandé de revoté ! Ces tristes sires bafouent l’expression de la population en imposant un directeur exécutif (d’exécution ??!) à la filiale Italie de la multinationale Union Européenne. Et après cela, il y en a qui osent encore parler de démocratie ?

          FREXIT, vite !

          • sirocco sirocco 29 mai 2018 20:39

            @Drugar

            C’est vrai et attendons de voir ce qui va se passer en Grande-Bretagne. Le Brexit n’est pas encore gagné...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:59

            @sirocco

            Thérésa May rencontre des problèmes, le Brexit divise son Parti. Mais on peut noter que le choix du Brexit par les Britanniques, n’a fait l’objet d’aucune des représailles dont la Grèce et l’ Italie ont fait l’objet. La sortie de l’ UE par l’article 50, c’est légal.

            Il y a suffisamment de choses à faire pour remettre le pays sur les rails, je ne vois pas l’intérêt d’ouvrir une guérilla avec Bruxelles et l’ OTAN, à l’issue incertaine. Puisqu’il suffit à la BCE, de faire comme en Grèce, de fermer le robinet bancaire, pour que l’ Italie, déjà endettée jusqu’aux yeux, ne puisse plus accéder au marché financier.

          • sirocco sirocco 29 mai 2018 21:21

            @Fifi Brind_acier

            Pas sûr que Theresa May soit personnellement favorable au Brexit...

            Mais vous avez raison : le fait que les Grands Bretons n’aient pas adopté l’euro comme monnaie les met à l’abri de certaines mesures de rétorsion de la part de l’UE.


          • Croa Croa 29 mai 2018 23:18
            À Fifi Brind_acier et à Sirocco,

            Ce n’est pas parce que sa sortie est légale que ça semble bien se passer avec les grands bretons, c’est parce que cette sortie ne changera rien en ce qui concerne la politique GB et notamment celle de la city smiley Dit autrement les rosbifs n’ont pas besoin du carcan européen pour faire la politique qui convient à ses maîtres... Ce n’est pas le cas d’autres pays !

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:11

            @Croa

            Si, si, ça change tout ! Après le Brexit, les lois seront faites en GB et plus à Bruxelles !

            On le voit en Espagne, en Grèce, en Italie et en France, avec la Loi Travail et les Lois appliquées par Macron, ce sont les GOPé qui s’appliquent, quoi que les citoyens en pensent !

            Les Britanniques n’auront qu’à se bouger les fesses, à reconstruire leurs syndicats et leurs Partis de Gauche, aujourd’hui largement traitres et européistes, pour défendre leurs intérêts.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 10:32

            @sirocco

            Le Brexit a divisé tous les Partis et les syndicats britanniques.
            Mais Cameron avait fait le coup du chantage à la sortie, pour obtenir des changements dans les Traités, qu’il n’a pas obtenu. Il avait promis un référendum sur la sortie de l’ UE et le résultat a été oui.
            Thérésa May est bien obligée de faire avec !

            Il vaut mieux sortir avec un Parti qui est clairement favorable au Frexit. Asselineau a bien préparé les futures négociations, il estime qu’en 6 ou 8 mois, on peut sortir de l’ UE & de l’ euro.

            PS : Si les Conservateurs quittent le pouvoir, avec les Travaillistes, ce ne sera pas mieux, il sont tout aussi divisés aussi sur le Brexit.... Ils se débrouilleront avec les électeurs, s’ils font trop traîner les choses...

          • Pimpin 29 mai 2018 10:32

            L’ennui c’est que le président est dans son droit, il respecte la constitution.

            Il a peu de pouvoirs mais justement celui de nommer les membres du gouvernement et de dissoudre les chambres du Parlement. 
            Les Italiens n’ont donc plus qu’à attendre qu’il soit viré. 
            Mais il a été élu en 2005 pour 7 ans par les membres du Parlement – la Chambre des députés et le Sénat de la République – et cinquante-huit délégués régionaux réunis en session conjointe.

            • Drugar Drugar 29 mai 2018 10:44

              @Pimpin

              En effet, cette décision du président italien est légale et respecte la constitution Italienne. Mais cela n’en fait pour autant une décision démocratique. 

              Il y a surement beaucoup à dire sur la façon dont fonctionne la république Italienne. Il y a déjà eu un précédent du même type avec le parachutage de Mario Monti (représentant de l’oligarchie) à la place de Sylvio Berlusconi nommé légitiment (quoi que l’on puisse penser de lui par ailleurs). 

              Le fait que l’oligarchie puissent faire se genre d’entourloupe, à plusieurs reprise, au peuple italien montre un grave dysfonctionnement. Il y a aussi beaucoup à dire sur le fonctionnement de notre propre république, permettant la mise en place successive de pions de l’oligarchie.

              Il est grand temps que les peuples se réveillent !


            • charlesleter 29 mai 2018 18:29

              @Pimpin
              c’est 2005 ou 2015 ?
              le fait de nommer un ministre anti euro était une provocation risquant d’entrainer une crise financière majeure en europe..De plus rester dans l’UE et sortir de l’Euro est incohérent,soit on sort comme les Anglais ,soit on accepte ses règles.ce président a donc sauvé les meubles
              pour l’Italie.


            • Kapimo Kapimo 29 mai 2018 19:30

              @charlesleter

              C’est votre opinion, mais les italiens en ont une différente. Et si le prix de la démocratie est une crise majeure, cela prouve que les choses ne tournent pas rond, et que cette crise doit arriver d’une manière ou d’une autre : autant que ce soit suite à un vote.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:16

              @charlesleter

              Tous les pays européens ne sont pas dans la zone euro, une dizaine n’y est pas, et le chômage y est 4 points plus bas que celui de la zone euro.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 10:41

              @charlesleter

              C’est le fait d’être dans l’ UE & l’euro qui a créé la crise en Italie, pas l’inverse !
              Les banques italiennes sont pleines de créances douteuses, et les Traités interdisent de laisser les banques faire faillite... .
              Les sauver par la dette explique la situation actuelle.


            • Olivier 29 mai 2018 12:46

              Mais la « démocratie » telle qu’on la pratique actuellement en tout cas, n’a jamais été qu’une illusion et une manipulation complète ! 

              Ca a toujours été du factice complet ; cela dit il est vrai que la différence est que maintenant ça commence à se voir beaucoup, et les peuples sont de moins en moins dociles.

              Les oligarques de l’UE, habitués à tout se permettre en sont maintenant réduits à constater l’effondrement de leur château de cartes. 
              Leurs manoeuvres et combinazioni sont de moins en moins efficaces. Pour l’UE et l’euro, de toute façon, on sait depuis longtemps que c’est sans avenir, malheureusement ils auront encore la possibilité de faire des dégâts !

              • sirocco sirocco 29 mai 2018 20:53

                @Olivier

                « Leurs manoeuvres et combinazioni sont de moins en moins efficaces. »

                 
                Pour le moment, les oligarques s’en sortent plutôt bien : les Grecs (trahis), les Français et les Irlandais (résultats de référendums confisqués) se sont fait mettre sans vaseline. Maintenant c’est au tour des Italiens. Pendant ce temps-là, Macron dépouille 95 % de la population française au profit des 5 % restants sans rencontrer de résistance sérieuse. 


              • Croa Croa 29 mai 2018 23:24
                À sirocco,
                Ceux qui profitent vraiment des largesses de Macron sont moins de 5%. Mais bon ceux qui croient que ça va leur profiter sont bien plus je pense. 

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:16

                @sirocco

                Et ce n’est que le début ! Il y a trop d’aides sociales en France !

                On commence à conditionner et à diviser les Français pour continuer à appliquer les GOPé 2018/2019

                " (..) La version du rapport de l’année 2015 [5] insistait sur le fait qu’ «  il est impossible de dégager à court terme d’importantes économies sans ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale. […] Des économies de 11 milliards d’euros sur les dépenses de santé sont prévues pour 2015-2017, mais des efforts supplémentaires seront nécessaires pour limiter les hausses de dépenses dans ce domaine. »

                En bref, les coupes sombres dans la santé, l’assurance-chômage et les retraites vont donc continuer et s’accentuer ! (...)

                Plus évidemment, les privatisations qui vont se poursuivre...


              • Jean Roque Jean Roque 29 mai 2018 13:13

                 
                LE GLAND REMPLACEMENT N’EST PAS ACHEVÉ, L’OLIGARCHIE DOIT ENCORE TRUANDER...
                 
                Après les colons majoritaires auront la reconnaissance du ventre pour le colonisateur...
                 
                « Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] L’humain du lointain futur sera un métis […]. La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique, remplacera la multiplicité des peuples  »
                 
                ’Praktischer Idealismus’ Richard de Coudenhove-Kalergi, un des « pères » de l’UE
                 
                (PanEurop et hymne à la joie c’est lui...)
                 
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751

                 


                • aimable 29 mai 2018 13:15
                  chez nous le référendum de 2005 , le déni du résultat du vote en plus sournois , est arrivé au même résultat .
                  nous sommes sous la dictature de l’ Europe et de la finance et nos dirigeant en sont les kapo .

                  • izarn izarn 29 mai 2018 17:48

                    @aimable
                    Fallait pas voter Sarkosy...
                    Même Royal aurait été obligée de revoir le traité...
                    Que dire aux cons qui se plaignent ?
                    Tu vois les cons, ils se plaignent toujours de leur propre connerie !
                    C’est justement à ça qu’on les reconnait !


                  • CRICRI59 CRICRI59 29 mai 2018 18:42

                    @izarn

                    Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                  • aimable 29 mai 2018 19:28

                    @izarn

                    qu’est ce qui vous fait croire que j’ai pensé que j’ai voté Sarkosy , votre boule de cristal ?
                    si c’est elle il est temps que vous la portiez a la déchèterie .
                    quant a votre aimable com a mon encontre vous deviez regarder votre oeil dans un miroir cela vous rendrait plus modeste .

                  • aimable 29 mai 2018 19:41

                    @izarn

                    qu’est ce qui vous fait croire que j’ai voter Sarkosy , votre boule de cristal ?
                    si c’est elle , il est temps que vous la portiez a la déchèterie.
                    quant a votre aimable com a mon encontre , vous devriez regarder votre oeil dans un miroir cela vous rendrait plus modeste

                  • Lugsama Lugsama 29 mai 2018 20:02

                    @aimable

                    Il parlait du peuple français, Sarkozy n’a par ailleurs rien caché c’était dans son programme et même un argument de campagne. Il à été élu donc la trahison aurait été de ne pas respecté sa parole et non l’inverse, certains sont démocrate seulement quand ça les arrange, c’est assez amusant.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:20
                    @izarn
                    Vous n’avez toujours pas compris que Sarkozy ou Royal ou le Pape n’ont pas le pouvoir de changer les Traités ?? Il faut l’unanimité des 27 pays divisés sur tout.

                    Fallait surtout voter Asselineau ! Aujourd’hui, nous serions sortis de l’ UE & de l’euro, et dans 1 an, nous sortirions de l’ OTAN.

                  • McGurk McGurk 29 mai 2018 13:31
                    Qu’est-ce qu’on entend pas comme conneries n’empêche...

                    Il y a déjà deux populistes (Hongrie et République Tchèque) à la tête des Etats européens qui conduisent le peuple droit à l’abattoir. L’Italie n’a certainement pas besoin d’avoir un dingue à la tête du pays. Ramener le refus du président à un « déni de démocratie », c’est un peu léger comme argument. C’est ne pas prendre en compte les autres éléments dont le contexte.

                    La sortie de l’UE, avec une économie fragile et exsangue, ne fera que couler nos pays. Il faut pour cela trouver une solution viable pour nous en débarrasser et non pas faire comme le RU, càd se précipiter vers la sortie. L’économie française n’y survivra probablement pas (vive les délocalisations de masse) et je ne parle même pas des conséquences économiques et sociales.

                    Vous mentionnez la sortie de l’OTAN mais il faut aussi ajouter qu’il faut également sortir de l’ONU. Parce qu’effectivement cette organisation ne représente pas les intérêts de la planète mais des membres les plus influents qui n’hésitent pas à s’en servir pour légitimer des guerres.

                    La « démocratie » directe est une belle connerie, ça prend trop de temps et on en a pas suffisamment. Ca ne marche pas dans un pays aussi grand que la France et les gens n’en auraient pas envie. Et puis la « démocratie », c’est tout le monde vote, sinon on ne représente pas les gens dans leur ensemble. Votre définition est curieuse.

                    D’ailleurs le mot « assemblée constituante » ressemble à l’entourloupe de Maduro qui fait croire au peuple qu’il a son avenir en main alors que c’est une dictature. La grosse farce smiley .

                    J’ai pas mal ri à propos du « expropriation des entreprises »...à ce train-là il ne restera plus aucune boîte en France. Vos notions en économie laissent à désirer.

                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 17:32

                      @McGurk
                      Je laisse de côté votre propagande mondialiste et capitaliste pour m’intéresser à un point précis. 

                      Selon vous, toute assemblée constituante serait néfaste juste parce que Maduro en a fait une au Vénézuela. C’est n’importe quoi ! Une assemblée constituante élue par le peuple dans des conditions régulières, ce n’est pas une grosse farce !
                      Et mes notions d’économie sont certainement meilleures que les vôtres. 

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:27

                      @Dictature du peuple

                      Je crois que vous rêvez... les Français n’ont plus confiance dans les Partis politiques, encore moins dans le syndicats, et encore moins dans la Gauche qui leur a vendu l’ Union européenne depuis 40 ans avec la fausse promesse « d’une Europe sociale à la St Glinglin. »



                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 20:45

                      @Fifi Brind_acier
                      Oui, il ont raison de n’avoir confiance en personne. 

                      La dictature du peuple, c’est la destruction de toutes les organisations politiciennes actuelles. 

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 21:02

                      @Dictature du peuple

                      Vous pouvez toujours rêver ! Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifs, ils sont ruinés.

                      Et si la révolution n’arrive pas, votre Plan B, c’est quoi ?

                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 21:21

                      @Fifi Brind_acier
                      LA faire advenir par la force.


                    • Croa Croa 29 mai 2018 23:33
                      À Dictature du peuple

                      Ho si que ça pourrait bien être une grosse farce ! Même si tout paraît bien régulier on ne se méfie jamais assez des gens ambitieux. Pour construire une vraie constitution démocratique il faudra tirer des volontaires au sort à partir des listes électorales.

                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 30 mai 2018 07:15

                      @Croa
                      Oui, pourquoi pas. 


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:18

                      @Dictature du peuple

                      LA faire advenir par la force.

                      C’est à dire ?

                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 30 mai 2018 17:50

                      @Fifi Brind_acie

                      C’est une façon de dire qu’il faudra savoir se montrer violent si nécessaire Si la Révolution n’advient pas, ce sera un échec. Mais, un jour ou l’autre, le capitalisme se pétera la gueule, à cause de la limitations des ressources.

                    • capobianco 30 mai 2018 19:06

                      @Dictature du peuple
                      N’embêtez pas fifi, chez les disciples seule la légalité sinon « on ne peux rien faire ». « Se montrer violent » vous n’y pensez pas, à l’upr seul l’article 50 sinon rien.... Leur objectif, casser toute velléité de lutte derrière des arguties s’appuyant sur le « droit européen ».  


                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 30 mai 2018 19:35

                      @capobianco
                      Oui, c’est un des grands défauts de l’UPR. Les traités des oligarques sont nuls pour le peuple. Donc, autant ne pas s’en occuper une fois au pouvoir ou à les détruire dans la violence. 


                    • Legestr glaz Ar zen 30 mai 2018 22:16

                      @Dictature du peuple

                      Et le résultat de plus de 20.000 manifestations en Grèce c’est quoi ? L’austérité et la pauvreté continuées ?

                      20.000 manifestations, ce n’est pas rien en 4 années !


                      « Violentes manifestations en Grèce »

                      « Emeute meurtrière » :

                      « La grève dégénère : 3 morts »

                      « affrontements lors des manifestations »

                      « Les manifestations tournent au chaos »


                      Vous voulez que je vous dise quelque chose : comment peut-on encore croire changer les choses lors de manifestations ? La Grèce nous montre très exactement le contraire ! Ils n’étaient pas assez « motivés » les Grecs ? Ils n’avaient rien dans le calebard ? Ils sont mous du genou ces Grecs ? Ils n’avaient pas assez soufferts ? Aujourd’hui ils sont las et désespérés. Voilà ce qui nous attend si nous suivons la même ligne de conduite. 

                    • Zolko Zolko 29 mai 2018 14:14

                      « strict interdiction pour les binationaux de voter ainsi que pour les cadres du supérieur et les élites »
                       
                      toujours aussi débile. La démocratie c’est tout le monde, même les gens que vous n’aimez pas.


                      • McGurk McGurk 29 mai 2018 14:16

                        @Zolko


                        Ce n’est ni plus ni moins qu’une embrouille marxiste réactualisée son super plan.

                      • Drugar Drugar 29 mai 2018 14:56

                        @Zolko
                        « La démocratie c’est tout le monde, même les gens que vous n’aimez pas. »


                        en effet, vous avez raison. 
                        L’insulte était dispensable en revanche.

                        Ceci dit, pour éviter les travers du à une élection, il est préférable que l’assemblée constituante soit construite par tirage au sort.
                        En effet, si l’on élit cette assemblée, le risque est trop important qu’elle soient, in fine , constituée par les même qui se sont accaparer le pouvoir jusqu’à présent (justement par le biais d’élections !!). Il est bien trop facile de mentir, de truquer ou d’influencer les votes pour prendre ce risque et l’enjeu est trop grand : l’écriture de la constitution.

                        La constitution est là pour limiter le pouvoir des dirigeant et donner un cadre à l’exercice de ce pouvoir : il ne faut pas la laisser écrire par ceux-là même dont elle doit limiter le pouvoir (à savoir nos dirigeants, donc), car sinon ils l’écriront à leur sauce.

                        Je pense que c’est la raison pour laquelle l’auteur souhaitait exclure ces personnes du votes. Mais le tirage au sort résout ce problème sans exclure personne : le très faible nombre des « zélites » en comparaison du total de la population évitera, mathématiquement, leur sur-représentation, sans pour autant exclure qui que ce soit : ça c’est démocratique.


                      • Zolko Zolko 29 mai 2018 15:10

                        @Drugar : « L’auteur souhaitait exclure ces personnes du votes »
                         
                        qui-ça :
                        les cadres du supérieur ? Les architectes, les médecins, les généraux, les juges, les ingénieurs ? Mais pourquoi voudrait-on écrire un constitution en excluant les personnes les plus diplômées ? (notez que je n’ai pas dit les plus intelligentes ou les plus éduquées) C’est débile, et ce n’est pas une insulte, c’est un constat médical.
                         
                        Concernant les tirage au sort, je suis bien d’accord avec vous. Mais il y aura alors quelques cadres du supérieur.


                      • Drugar Drugar 29 mai 2018 15:52

                        @Zolko
                        Quand j’ai lu le texte, j’ai plutôt compris que les personnes « à exclure » étaient les cadres dirigeant (patron d’entreprise du CAC40, etc..) et professionnels de la politique (les « zélites ») plutôt que les architectes, médecin, ingénieurs, et autres personnes diplômées, qui n’ont aucune raison d’être exclus de l’assemblée constituante. Mais peut-être me suis-je mépris sur ce que voulais dire l’auteur. il serait bien qu’il nous apporte une précision sur ce point. 


                        En effet, il est tout à fait possible qu’un certain nombre de ces personnes que l’auteur souhaite exclure se retrouvent dans l’assemblée constituante par le tirage au sort, mais leur nombre sera très minoritaire, donc ce n’est pas gênant. De toute façon, ce n’est pas l’assemblée constituante qui valide la constitution (elle ne fait que l’écrire) mais le peuple par le biais d’un référendum (du moins d’en une vrai démocratie...) comme ce fut le cas en 1958 par exemple.

                        Ce qui est important c’est d’éviter que les personnes au pouvoir écrivent elle-même cette constitution car elle l’écriraient dans un sens qui leur est favorable, en la maquillant (en la rendant très touffue et inutilement complexe par exemple) et en n’en faisant la promotion (« elle est fraiche, elle est belle elle est neuve ma constitution !!!, qui n’en veut ??? »), afin que la population la valide, mais sans trop comprendre, en fin de compte, la teneur exacte de cette constitution.

                      • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 17:34

                        @Drugar
                        Effectivement, ceux qui doivent être exclus ce sont les élites mondialistes : patrons, hauts fonctionnaires, bureaucrates, actionnaires, cadres sup. Mais les architectes, médecins et ingénieurs sont les bienvenus, évidemment. 


                      • Attilax Attilax 29 mai 2018 19:15

                        @Zolko


                        Non, pas pour une assemblée constituante populaire. Il est primordial en théorie que l’élite ayant accès au pouvoir ne puisse pas y participer, puisque la constitution est le texte qui est censé limiter leurs pouvoirs. Il y aurait conflit d’intérêt. Or que se passe-t-il dans toutes nos belles « démocraties » ? L’inverse ! C’est TOUJOURS l’élite qui écrit la constitution, et jamais le peuple.
                        Voyez vous le souci ?

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:22

                        @Attilax

                        A mon avis, le meilleur exemple est celui de la Suisse, avec une démocratie directe par les referendum.

                        Si le tirage au sort donne le Pen + Sarkozy + Hollande + Macron, ou leurs clones, merci bien !

                      • Attilax Attilax 30 mai 2018 12:44

                        @Fifi Brind_acier


                        la Suisse a des outils démocratiques, certes, mais ça reste une république. Ne croyant pas DU TOUT dans la représentation, je pense que ce n’est pas suffisant, même si c’est mieux que chez nous. Il faut aller beaucoup plus loin et ne pas se contenter d’organiser des contre-pouvoirs, mais le prendre collectivement à trravers une démocratie directe, purement et simplement. Cela impose d’écrire une constitution populaire.

                      • Attilax Attilax 30 mai 2018 12:46

                        @Fifi Brind_acier


                        Et je n’ai pas parlé de tirage au sort ; je suis contre aussi, ça reste de la représentation. Avec l’informatique, on n’a plus besoin d’assemblée ni de représentants, c’est nous l’assemblée, l’ensemble des citoyens. Comment trouver plus représentatif et plus légitime ?

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 19:01

                        @Attilax
                        J’ai quelques doutes sur la volonté des citoyens de s’occuper de leurs affaires directement, ils ne vont même pas assister aux réunions de leurs Conseils Municipaux...


                      • Attilax Attilax 30 mai 2018 20:27

                        @Fifi Brind_acier


                        A quoi bon tenter de jouer la démocratie dans un système qui ne l’est pas ? C’est pas un conseil municipal qui va empêcher d’aller bombarder la Syrie, ni qu’on vende nos autoroutes et nos barrages aux privés. On a juste le droit de décider où sera le bac à fleur près de la mairie et si on veut 2,3 ou quatre ronds points au carrefour du coin. Ils ont raison de pas y aller, c’est du foutage de gueule pur et simple.

                      • BA 29 mai 2018 15:11

                        En France, les élites politiques, les élites médiatiques, les élites bancaires, les élites universitaires ont pris parti en faveur du coup d’état de l’européiste Sergio Mattarella.


                        Devant les caméras de télévision, à la radio, dans les journaux, les élites politiques et les élites médiatiques défendent le coup d’état de l’européiste Sergio Mattarella.


                        Il s’agit d’un réflexe de classe.


                        Les élites françaises sont européistes.


                        Les élites françaises représentent les 10 % les plus riches de la population française.


                        Les élites françaises veulent continuer à garder leur pognon, leur patrimoine, leur pouvoir politique, leur pouvoir médiatique, leur pouvoir bancaire, leur pouvoir universitaire.


                        La guerre des classes fait rage : aujourd’hui encore, sous nos yeux, la classe des 10 % les plus riches continue à faire sa propagande européiste à la télévision et dans tous les médias.


                        Les élites françaises sont retranchées dans la forteresse européiste, comme les partisans de l’Ancien Régime étaient retranchées dans le Palais des Tuileries le 10 août 1792.


                        De la même façon, les élites italiennes sont européistes : les élites italiennes sont retranchées dans la forteresse européiste, et elles sont prêtes à tout pour garder leur pouvoir.


                        Le président de la République italienne, l’européiste Sergio Mattarella, vient de faire un coup d’état.


                        Il vient de refuser le choix du peuple italien.


                        Il refuse de nommer un Premier Ministre eurosceptique, alors que les élections législatives du 4 mars 2018 avaient envoyé une majorité eurosceptique à l’Assemblée Nationale italienne.


                        Les élites italiennes n’accepteront JAMAIS le verdict des urnes.


                        Les élites françaises n’accepteront JAMAIS le verdict des urnes.


                        Il faut une révolution à l’Italie.


                        Il faut une révolution à la France.


                        • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 17:35

                          @BA
                          Exactement !


                        • izarn izarn 29 mai 2018 17:39

                          @BA
                          Comment se fait-il qu’un pays qui se dit démocratique, n’aurait pas la possibilité de voter son budget dans son assemblée démocratiquement élue ?
                          Je pose la question aux italiens qui viendraient sur AV....
                          Bizarre non ?
                          En fait, c’est quoi votre république au départ ?
                          Un machin géré par le Pentagone ?
                          Combien avez vous de bases américaines sur votre sol ?
                          Vous trouvez ça normal ?
                          En fait italiens, seriez vous des esclaves américains dans le fond ?
                          Et votre véritable président serait Stalone à coté de Trump ?
                          Non ?


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:36

                          @izarn

                          Un machin géré par le Pentagone ?

                          Et oui, gérée par l’ OTAN-Traité de Maastricht- article 42 du TFUE- !
                          Il n’y a pas que les Mamamouchis de Bruxelles qui ont peur des sorties de l’euro et de l’ UE, il y a aussi l’ OTAN. Les euro-nouilles de Gauche qui croient que le Frexit ne changerait rien aux intérêts capitalistes américains et aux intérêts capitalistes tout court, se mettent le doigt dans l’oeil bien profond !

                          "(...) Emblématique est le fait que, exactement pendant la semaine où en Europe on débattait âprement de la question italienne, a débarqué à Anvers (Belgique), sans provoquer aucune réaction significative, la 1ère Brigade blindée de la 1ère Division étasunienne de cavalerie, provenant de Fort Hood au Texas. Ont débarqué 3.000 soldats, avec 87 chars dassaut Abrams M-1, 125 véhicules de combat Bradley, 18 cannons autopropulsés Paladin, 976 véhicules militaires et autres équipements, qui seront déployés dans cinq bases en Pologne et de là envoyés au bord du territoire russe.(...)

                        • izarn izarn 29 mai 2018 17:31

                          Même en France, exemple de république totalitaire remarquée dans le monde entier ; l’exemple ultime de toutes les dictatures du monde Arabe, d’Afrique et d’Amérique du Sud, sans compter l’Extrème Orient : Kim Jong Un espère transformer son régime en Vieme République....(J’oubliais la Syrie...Bon la Russie s’est déjà fait...)
                          Bref !
                          Oui, même chez nous, le budget est voté par l’Assemblée Nationale...
                          Il n’en est donc rien en Italie ?
                          Comment lo monsignor « ciseau » va agir sans vote ?
                          Ca existe ?
                          L’Italie est depuis 1945 restée un pays fasciste ?
                           smiley
                          Dans les faits :
                          Il n’y a plus en Italie que son pourri de Gladio « présidente de la républica » de mon cul qui fait barrage !
                           smiley
                          Mort de rire !


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2018 20:41

                            @izarn

                            Mais oui, mais non. Il est voté sous tutelle de la Commission européenne depuis 1997. « Pacte de stabilité et de croissance de la zone euro »

                            La France est depuis 10 ans sous procédure pour déficit excessif.

                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 mai 2018 17:42

                            Est-ce nouveau en Europe ? Vous oubliez que la France n’a jamais toléré la démocratie ! 


                            Personne n’a jamais expliqué comme je l’ai fait depuis 2001 à ce jour ce qu’est le principe et les fondements de la démocratie. Personne n’a jamais admis que Mohammed puisse expliquer des choses aux Franchouillards : Alors je vous dis CREVEZ AVEC MISSIEU MACRON : La France est finie ! Si vous pouvez trouver meilleur scientifique dans le Cosmos, allez-y !

                            • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 17:49

                              @Mohammed MADJOUR
                              Tu n’as pas tort. On a jamais vraiment respecté le suffrage universel, mais ce n’est pas une raison pour relativiser ce qui se passe actuellement. 



                            • Attilax Attilax 29 mai 2018 18:54

                              @Dictature du peuple


                              Oui il faut remplacer « démocratie » par « république ». Tout le monde fait cette confusion, alors que c’est juste appeler un chat un chien.

                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2018 07:24

                              @Attilax
                              La République, je crois bien, est le terme qui s’oppose à la Monarchie de droit divin, elle ne dit rien en ce qui concerne la démocratie.


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 2018 10:33

                              @Dictature du peuple

                              Je ne relativise pas et j’ai même aboli la Relativité générale d’Albert Einstein : Demandez à l’Académie des sciences françaises ou au CNRS, ou à toutes les paperasses écrites de France d’en Haut, de France d’en Bas, de France d’Outre Merde et de toutes les Anciennes-Colonies-fausses-républiques ! 

                              Ce que je rappelle ici je l’ai déjà dit en 2005 sur ce site et ce que j’ai dit en 2005 je l’ai déjà dit en 2002 lorsque le Troupeau de France avait débordé sur les trottoirs de l’Hexagone en bêlant : « Nous avons honte d’être Français », un Tube qui a détrôné la Chanson de Roland !

                              C’est au temps du Sorcier Chirac que j’avais déjà dit que la solution à la crise française devait passer par la « Question algérienne » non encore à ce jour résolue !

                              Rien n’est possible, rien ne sera possible si le dialogue honnête et responsable n’est pas décidé sur la base de la « SYNTHÈSE DES EVÉNEMENTS HISTORIQUES » que j’avais rédigée en 2003 et envoyée à tous ceux qui savent lire en France et dans le Monde !

                              Retenez bien ceci  : J’avais averti que la France ne pourra pas utiliser indéfiniment « l’Europe » dans le but de noyer son chagrin, LE CHAPITEAU DU CIRQUE DE BRUXELLES NE TIENDRA PAS ENCORE LONGTEMPS !

                            • Attilax Attilax 30 mai 2018 13:06

                              @Fifi Brind_acier


                              Exact, c’est assez récent d’appeler notre république démocratie, un abus de langage qui s’est imposé peu à peu après la fameuse phrase de Churchill (alors que l’Angleterre est une monarchie c’est énorme !!!).
                              Mais ne vous leurrez pas, c’est une arnaque dès le début. Quand les fondateurs de la révolution française choisissent la république plutôt que la démocratie, ils savent très bien ce qu’ils font. Seul Robespierre était pour une démocratie directe, il n’a pas été trop suivi... Tous les autres servaient l’avènement du pouvoir absolu de la bourgeoisie. L’exercice du pouvoir ne saurait passer par le peuple mais seulement par ses « représentants », ont-ils écrit. Comme c’est commode.

                            • zygzornifle zygzornifle 29 mai 2018 18:19

                              La démocratie a été crée pour être violée .....


                              • leypanou 29 mai 2018 18:45
                                expropriation des grandes entreprises appartenant à des propriétaires lucratifs et à des oligarques, qui sont tous complices de l’UE, pour les remettre entre les mains des salariés y travaillant : c’est bien d’avoir de grands projets, encore faut-il arriver au pouvoir.

                                C’est avec ce type de propositions hors temps que des partis végètent ou ne franchissent pas un certain seuil. C’est comme en France avec des partis qui demandent un SMIC à 1800€ net par mois : comme ils ne vont jamais arriver au pouvoir, ils peuvent toujours demander n’importe quoi.

                                J’espère tout simplement que les Italiens vont encore plus manifester leur méfiance aux partis pourris la prochaine fois et surtout chasser ce président devenu encombrant.
                                PS des pays européens veulent donner des leçons de démocratie au Vénézuela : quelle plaisanterie !

                                • Attilax Attilax 29 mai 2018 18:52

                                  Yep ! Pas d’autres choix pour survivre en tant que peuples que l’insurrection, désormais c’est clair. Encore faudrait-il pouvoir se fédérer sur cette base. Je souscris à fond à l’idée de démocratie directe, si possible sans représentants, seule sortie possible de l’impasse politique où nous a mené la république. Ça sent la fin de règne. Et la guerre.


                                  • papat 29 mai 2018 19:25

                                    ITALIE - Une petite phrase attribuée au commissaire européen au Budget, l’Allemand Günther Oettinger, assurant que les marchés financier allaient « apprendre aux Italiens comment voter », a soulevé ce mardi 29 mai l’indignation générale dans la péninsule.


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 29 mai 2018 20:27

                                      @papat. Censure supplémentaire : il est interdit de répondre à Clouzot. 


                                      La despotique paranoïaque se rêve subdéléguée à la dictature mondiale.

                                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 22:42

                                      @JC_Lavau
                                      Qui censure sur mon article ? Je ne comprend rien....


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 29 mai 2018 22:51

                                      @Dictature du peuple. Effectivement c’est un massacre à la tronçonneuse.

                                      Corruption et dictature au sommet, Agoravox n’est plus sauvable.

                                    • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 22:54

                                      @JC_Lavau
                                      Ptn, c’est vraiment du gros n’importe quoi. Comment peut-on atteindre le sommet d’Agoravox pour remettre les choses sur les rails ? 


                                    • Lugsama Lugsama 29 mai 2018 20:05

                                      « strict interdiction pour les binationaux de voter ainsi que pour les cadres du supérieur et les élites »


                                      Et ça critique la démocratie italienne, éclat de rire.


                                      • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 20:49

                                        @Lugsama
                                        Crétin ! La démocratie, c’est le pouvoir du peuple. Or, les binatoinaux ne font pas partie du peuple car ce sont la plupart du temps des riches cons partie à l’étranger trahir leur patrie d’origine ! 

                                        De même, les élites (hauts fonctionnaires, politiciens, bureaucrates, rentiers, capitalistes, patrons, cadres sup...) ne font pas partie du peuple. C’est évident, le peuple se pose en opposition avec les élites. 
                                        Réfléchis au lieu de commenter n’importe comment. 

                                      • Zolko Zolko 29 mai 2018 22:19

                                        @Dictature du peuple : « C’est évident, le peuple se pose en opposition avec les élites. »

                                        Ça veut rien dire. Comment définissez-vous le peuple français ? Par exemple, vous en excluez tous ceux qui sont actionnaires de quelque-chose ? Vous en excluez tous les patrons de PME ?


                                      • Dictature du peuple Dictature du peuple 29 mai 2018 22:36

                                        @Zolko
                                        Prenons les CPS, chers aux profs de SES : 

                                        Peuple : petits paysans, employés, ouvriers, artisans, professions intermédiaires (ingénieurs, techniciens, architectes, infirmier, prof...). Le peuple travaille.
                                        Élites : cadres et professions intellectuelles supérieures + chef de petites entreprises (moins de 10 salariés). Les élites encadrent le peuple.
                                        Oligarchie : politiciens + propriétaires lucratifs (actionnaires patrons et chef d’entreprises de plus de 10 salariés) + hauts fonctionnaires (bureaucrates) + rentiers et propriétaires fonciers. L’oligarchie s’enrichit grâce au travail du peuple et le gouverne. 

                                        La démocratie, c’est le plein pouvoir du peuple face aux élites et à l’oligarchie. 

                                      • Lugsama Lugsama 30 mai 2018 12:42

                                        @Dictature du peuple

                                        Votre vision du « peuple » n’engage que vous et ne correspond pas à la langue française, de toutes façon quand quelqu’un vous parle d’élites à tout bout de champ vous savez que vous avez affaire à un idiot comme disait le philisophe, la démonstration se fait toujours.


                                        Les zélites, les riches, les hauts fonctionnaires font parti du peuple que ça ne plaise ou pas à votre esprit étriqué. Dans toutes les organisations il est toujours préférable de confier le management au plus capable pour le faire, c’est comme ça que se forme naturellement les « élites » dans toutes organisation humaine dans tous les domaines, et évidement la politique n’y échappera jamais, pas plus que l’économie. C’est tout simplement impossible et n’est jamais arrivé.

                                      • Attilax Attilax 30 mai 2018 13:14

                                        @Lugsama


                                        Le problème, c’est que nos élites ne sont pas constitués des plus capables, comme vous dites. On dirait même que plus on monte dans la hierarchie, plus ils sont incompétents. Les grands patrons des groupes publics sont parachutés par les politiques à chaque élections. Ils échappent, comme Mme Lagarde à la justice. Ce sont des réseaux où on fait carrière, certainement pas des gens qui se soucient du peuple ou des gens qui travaillent pour eux ’il n’y a qu’à voir les délocalisations). Quand nos « représentants » ne nous représentent plus et ne travaillent plus que pour eux et leurs riches amis, quand ils vendent le patrimoine national et la souveraineté du pays, que sommes-nous censés faire, selon notre constitution elle-même ? Et oui : il faut se révolter. Encore faudrait-il qu’on soit unis dans cette révolte.
                                        Ce n’est pas par hasard qu’ils ont viré « haute trahison » du code pénal en ce qui concerne les présidents.

                                      • Dictature du peuple Dictature du peuple 30 mai 2018 13:16

                                        @Lugsama
                                        Non, je répète. Les aristocrates étaient la classe dominante sous l’Ancien Régime, ils n’appartenaient pas au peuple. 
                                        Par conséquent, les élites actuelles, au même titre que les anciennes élites, n’appartiennent pas au peuple. J’ai l’Histoire derrière mon argumentation. 

                                        Et, si tu avis, petite merde, des notions d’anthropologie, tu sauraient que l’Humanité s’est construite sans élites à l’origine. Avant la Révolution néolithique, l’égalité était totale, aucune élites. Bref, l’Homme est né de l’entraide et de l’égalité. 
                                        Alors, si vous avez envie de défendre les chiens qui nous gouvernent, sur le site du Monde ou du Figaro, mais pas ici.

                                      • Hecetuye howahkan 29 mai 2018 23:33
                                        Salut amis esclaves


                                        bonne soirée pub ici en Irlande, 50 euro en Guinness bon ça va , on a encore les moyens ..

                                        et en rentrant voila t’ y pas que l’univers ou wakan tanka me dit des chose à l’oreille 

                                        nous ne devons pas affronter l’empire

                                        il faut le laisser faire car il contient sa propre destruction

                                        plus on résiste plus il dure...

                                        bon voila le message

                                        à chacun de voir..

                                        • Ruut Ruut 30 mai 2018 08:43

                                          Le marché commun c’est pour quand ?
                                          Car sans en avoir les avantages, nous en subissons les inconvénients.

                                          Pour le moment toujours pleins de produits (made in italy et made in France) interdits a la vente en Belgique via amazone.fr . (Motif : restriction commerciale) ?? .


                                          • Lugsama Lugsama 30 mai 2018 12:50

                                            @Ruut

                                            Le marché commun est déjà la, soit c’est Amazone vous restraint, soit vous souhaitez commander des produits bien particulier.

                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 2018 10:36

                                            @Dictature du peuple 29 mai 17:49

                                            «  »« Tu n’as pas tort. On a jamais vraiment respecté le suffrage universel, mais ce n’est pas une raison pour relativiser ce qui se passe actuellement. »«  »

                                            -------------

                                            Je ne relativise pas et j’ai même aboli la Relativité générale d’Albert Einstein : Demandez à l’Académie des sciences françaises ou au CNRS, ou à toutes les paperasses écrites de France d’en Haut, de France d’en Bas, de France d’Outre Merde et de toutes les Anciennes-Colonies-fausses-républiques ! 

                                            Ce que je rappelle ici je l’ai déjà dit en 2005 sur ce site et ce que j’ai dit en 2005 je l’ai déjà dit en 2002 lorsque le Troupeau de France avait débordé sur les trottoirs de l’Hexagone en bêlant : « Nous avons honte d’être Français », un Tube qui a détrôné la Chanson de Roland !

                                            C’est au temps du Sorcier Chirac que j’avais déjà dit que la solution à la crise française devait passer par la « Question algérienne » non encore à ce jour résolue !

                                            Rien n’est possible, rien ne sera possible si le dialogue honnête et responsable n’est pas décidé sur la base de la « SYNTHÈSE DES EVÉNEMENTS HISTORIQUES » que j’avais rédigée en 2003 et envoyée à tous ceux qui savent lire en France et dans le Monde !

                                            Retenez bien ceci  : J’avais averti que la France ne pourra pas utiliser indéfiniment « l’Europe » dans le but de noyer son chagrin, LE CHAPITEAU DU CIRQUE DE BRUXELLES NE TIENDRA PAS ENCORE LONGTEMPS !

                                            • Lugsama Lugsama 30 mai 2018 12:55

                                              @Mohammed MADJOUR

                                              « C’est au temps du Sorcier Chirac que j’avais déjà dit que la solution à la crise française devait passer par la « Question algérienne » »

                                              La question algérienne ? L’Algérie est indépendante, je ne vois pas bien ce que la France devrais réglé, si il y a un problème algérien c’est bien en Algérie.

                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 2018 18:56

                                              @Lugsama

                                              C’est peut-être ce qu’il y a dans votre esprit mais pas dans le chapitre « Histoire de la France en Afrique du Nord » !

                                            • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 2018 15:52

                                              Marcel Mermoz, qui animait la coopérative ouvrière de Boimondau nous avait expliqué par le menu que L’autogestion, c’est pas de la tarte.


                                              Dès que tu en feras l’essai, tu découvriras que tu ne sais même pas organiser ni dépouiller des cahiers de doléances.

                                              • Dictature du peuple Dictature du peuple 31 mai 2018 15:59

                                                @JC_Lavau
                                                Oui, ce n ’est surement pas facile. Cela demande un apprentissage, des dynamiques collectives et un soutien politique, mais c’est un progrès indéniable par rapport à la gestion capitaliste.


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 2018 19:43

                                                @Dictature du peuple. Non, pour faire vraiment des progrès que la marche du monde tout autour n’anéantisse pas, il faut se donner beaucoup de mal.

                                                Gérer ne se sait pas de naissance.

                                                Voici environ treize ans, j’avais promis de rédiger un article de vulgarisation sur les arbres de pertinence. Promesse non tenue. Et les exemples d’origine sont peu ragoûtants pour le grand public : Honeywell voulait modéliser et anticiper les besoins du D.O.D.
                                                Au moins deux adaptations sont à faire pour l’adéquation à la vie civile. Du coup, l’accomplissement de la tâche est retardée encore.

                                                Ça n’est pas de la tarte !
                                                Le quotidien d’Agoravox démontre que rien ne peut être accompli en se contentant du délabrement moral et intellectuel actuels.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès