• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > IVG : le sacré contre le profane

IVG : le sacré contre le profane

 Les Irlandais×es devaient se prononcer sur le problème de l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Il n’appartient qu’à eux de se déterminer, mais des aspects plus généraux modifiant drastiquement les sociétés sont également en jeu.

JPEG - 109.5 ko

 Le sacré fournit des bornes infranchissables et éternelles au comportement humain. L’acceptation du patriarcat, la sacralisation de la famille et le respect absolu de la vie fournissent des interdits qui ne peuvent pas être transgressés sous peine de damnation : les gens renonceraient alors à une paix éternelle. Malgré d’innombrables épisodes durant lesquels les exterminations au nom d’un sacré furent innombrables, cette vision a permis la mise en place d’une morale et d’une civilisation dont chacun reconnaît les mérites et les défauts.

 Le profane ne se réfère à aucun texte biblique, les actes et les comportements émanent de lois conçues par des représentants du peuple à l’usage du peuple (dans les pays dits démocratiques). Les gens préfèrent la certitude d’une félicité terrestre même temporaire (ou du moins d’essayer d’y goûter) à une très hypothétique vie éternelle. Il est vrai que trouver 72 vierges pour chaque élu reste un réel défi sur terre, mais il n’est pas suffisamment immense pour accorder confiance au pari des philosophes.

 Le carcan sacré permettait de donner les meilleures chances de survie à une fraction de l’espèce Homo Sapiens installée en Europe depuis longtemps. Les lois humaines, les règlements, les codes fournissent un autre cadre, plus temporel et évolutif, mais avec un but commun : pérenniser l’espèce humaine en l’adaptant aux conditions. Lorsqu’on soumet à une votation le droit ou non à l’IVG, c’est la question de la vie elle-même qui se pose, c’est à dire en fin de compte la seule qui importe.

 Même les plus dévots ne pensent pas que la vie éternelle qu’on leur promet sera identique à celle de leur passage terrestre : ils ne resteront pas avocat, staff manager, plombier, député-maire, femme de ménage, mécanicien… Chacun veut « réussir » pour briller dans le regard des autres et devenir d’autant plus immortel qu’il suscite de l’émoi dans un grand nombre d’yeux : l’âme éternelle se niche chez les autres et seulement chez les autres, c’est le seul moyen qu’elle ne périsse pas tout à fait lors du trépas. Le paradis des croyants n’est accessible que lorsque l’on se soumet à la pression sociale dominante et que l’ascension hiérarchique en son sein est le seul but véritable d’une vie faite de devoirs.

 Mais à une immortalité (partielle) associée aux autres, il est possible de préférer une vie personnelle optimisée quant à la seule satisfaction personnelle. Ou du moins à la satisfaction d’un noyau plus ou moins disparate qui partage amicalement ou affectueusement les mêmes us et coutumes que l’intéressé. Si l’on dit à propos de l’IVG : « Pourquoi quelqu’un d’autre que moi, devrait-il décider ce que je fais de mon corps ? », on suit pour l’essentiel une logique d’optimisation individuelle. Le respect de la vie passe d’une contrainte ancestrale liée au sacré à une décision personnelle. Le progrès et la modernité empiètent chaque jour davantage sur le sacré, pourront-t-ils fournir une voie crédible vers la survie de l’espèce, ce que fournissait le sacré ?

 Statistiquement, les décisions d’IVG ne sont que très marginalement prises lorsque la vie de la mère est en danger ou lorsqu’elle a subi un viol. La majeure partie d’entre elles provient de problèmes de couples, de mauvais moment de la survenue de la grossesse, du fait qu’un bébé bouleverserait un plan éducatif…

 À la fin du 3e mois, le squelette et les organes internes de l’enfant sont formés. Il mesure près de 10 cm et pèse environ 40 g. Les doigts de ses mains et de ses pieds sont distincts, le visage commence à adopter des traits reconnaissables, les ongles et les cheveux commencent à pousser. S'il s'agit d'un garçon, son pénis est formé.

 Le premier âge du développement du cerveau se déroule pendant la grossesse. Il commence quatre semaines après la fécondation et va jusqu'à la naissance. Les premières cellules nerveuses, les neurones, se forment dès le premier mois de grossesse : 3.000 nouveaux neurones sont engendrés chaque secondes. Au sixième mois, 90 milliards (sur 100 milliards présents à l’âge adulte) de neurones se sont ainsi formés. Des connexions s'établissent entre eux afin de stocker et de traiter les informations que le cerveau reçoit. Une fois né, bien plus tard, vers 65 ans, s'amorce un déclin progressif des capacités cognitives à cause de l’altération des connexions neuronales. En fin de vie, le cerveau a perdu environ 5 % de ses neurones.

 Bien que des phénomènes d’endocannibalisme, pendant lesquels on ingére les restes d’un parent décédé, ou de meurtres rituels de personnes âgées existent, la plupart des civilisations respectent leurs aïeux et ne les met pas à mort afin d’alléger le fardeau des actifs. Cet attachement aux anciens est essentiellement affectif puisque ceux-ci sont peu (ou moins) aptes à chasser le gibier ou à amasser des fortunes lors de spéculations. L’amour des parents, des grands-parents suffit-il à expliquer ce respect ? C’est possible à l’échelle de la personne mais ça ne l’est certainement pas au niveau d’un groupe collectivisé par des réglementations communes. Chaque jour plus clairement, le faible apport des « vieux » à la collectivité est souligné. Mais pour l’instant, l’interdiction de l’aide au choix d’une fin de vie (suicide médicalement assisté) reste totale. Pourtant, dans ce cas, le choix concerne uniquement son propre corps. 

 La vie peut être réglementée comme tous les autres secteurs de l’existence. Chaque progrès technique ou chaque avancée sociétale conduira à un nouveau type d’Homme et de société. À terme la différence entre humanoïdes technologisés et humains peut s’en trouver largement gommée, c’est le prix à payer au progrès. La survie de l’espèce est assurée si on utilise sans réticence tous les moyens techniques à sa disposition : tri des gamètes, fécondation in vitro, modelage moléculaire des caractéristiques de l’ADN, tri des embryons, appel aux mères porteuses contre rémunération…


Moyenne des avis sur cet article :  1.46/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

229 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 17:33

    La survie de l’espèce est assurée si on utilise sans réticence tous les moyens techniques à sa disposition : tri des gamètes, fécondation in vitro, modelage moléculaire des caractéristiques de l’ADN, tri des embryons, appel aux mères porteuses contre rémunération…Il y a toujours eu des limites à l’hubris. L’homme qui se prend pour Dieu, cela ne se termine pas nécessairement bien. Tsunamis et autres justices immanentes.


    • Drougeok Drougeok 26 mai 2018 19:03

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Les nazis l’ont envisagé bien avant vous.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 19:06

      @Drougeok


      vous avez constaté par vous-même comment cela s’est terminé. Sinon, nous ne serions plus là. L’histoire a parfois d’étranges revirements,...

    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 26 mai 2018 19:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Les dérèglements climatiques vont être difficultueux à vivre indépendamment de toute espèce de punition divine.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 19:51

      @Jacques-Robert SIMON


      Hermès trismégiste : ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Que le ciel représente le miroir du divin qui se réfléchit sur la terre ou que les terriens soient réellement responsables de ce changement (j’ai une connaissance qui travaille au Giec), tout cela n’augure rien de bon. Tiens on vient de m’en raconter une autre. Au point où nous en sommes. Les américains ont donné le feu vert pour pouvoir se débarasser des enfants qui ne conviennent pas.Je ne sais si cela vient de Trump. Mais Monsieur s’oppose à l’IVG.... 

    • Jonas 27 mai 2018 09:34
      @Mélusine ou la Robe de Saphir. « L’homme qui se prend pour Dieu, cela ne se termine pas nécessairement bien. »

      Les irlandais, comme les européens, courent à leur propre perte.
      En France, plus de 220 000 avortements sont pratiqués chaque année, un véritable génocide à l’échelle industrielle.
      Comble du cynisme, ce programme d’extermination de masse est financé entièrement par vos impôts, à hauteur de 70 millions d’euros par an.
      Quand une civilisation tue ses enfants en masse en refusant le « miracle qui sauve le monde » par lequel Hannah Arendt désignait la naissance, elle finit soit par s’éteindre, soit par être submergée.
      L’extinction de la population française est programmée à grande échelle par l’ONU et l’UE pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une « migration de remplacement ».

      L’individualisme, l’égoïsme rend aveugle ceux qui ont délaissé la communauté et abandonné Dieu au nom du bien-être personnel, ce qui amènera en quelques décennies l’extinction de la communauté tout entière, laissant place à une tiers-mondisation du pays.


    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 10:04
      @Jonas

      Tuer un enfant est un homicide.

      Supprimer un foetus n’est pas un homicide.

      Le foetus n’a pas le statut juridique d’être humain.

    • Jonas 27 mai 2018 10:15
      @pissefroid « Supprimer un foetus n’est pas un homicide. Le foetus n’a pas le statut juridique d’être humain. »

      Porter atteinte à la vie d’autrui n’est pas un droit, le foetus humain n’a pas le même ADN que sa mère, il est donc un corps étranger, un être unique, une identité à part entière, une vie en puissance.
      Y mettre fin volontairement est un crime.
      https://www.youtube.com/watch?v=toF8v8Cxd3E
      https://www.youtube.com/watch?v=jgw4X7Dw_3k

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 10:27

      @Jonas


      Si vous voulez parler de crime pour une interruption volontaire de grossesse
      il faut définir la personnalité juridique du foetus et le définir juridiquement comme une personne vivante, inscrite à l’état civil, avant même qu’il sorte du ventre de sa génitrice.

      Il faudra, aussi, définir un statut juridique de la génitrice qui perd sa liberté d’être humain et devient une usine à enfant.

    • Jonas 27 mai 2018 10:39
      @pissefroid "Si vous voulez parler de crime pour une interruption volontaire de grossesse
      il faut définir la personnalité juridique du foetus et le définir juridiquement comme une personne vivante, inscrite à l’état civil, avant même qu’il sorte du ventre de sa génitrice."

      Je ne suis pas en train de parler de juridiction, je suis en train de vous parler de vie humaine, qui va naître, et qu’on détruit volontairement.

      Le statut juridique n’a rien à faire ici, il change au gré des politiques et des gouvernements.
      Les nazis avaient défini un statut juridique du juif qui n’était pas considéré comme un être humain.
      Est-ce que cela justifiait pour autant leur extermination ?

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 11:05

      @Jonas


      Nous sommes en démocratie,

      et pas sous un régime nazi,

      c’est donc la loi qui permet de définir ce qu’est un crime.

    • Jonas 27 mai 2018 11:28
      @pissefroid « c’est donc la loi qui permet de définir ce qu’est un crime. »

      La vie humaine est Sacrée, un don de Dieu, elle est transcendantale, et ne dépend pas de la juridiction, de la politique de tel régime ou de tel pays.
      Quand on commence à vouloir relativiser ce principe en lui opposant des doctrine athées définissant « une juridiction » sur qui est humain et ce qui ne l’est pas, cela conduit aux pires folies génocidaires.

      « Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d’Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule. »
      Voltaire - « Les lettres d’Amabed » (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion p537

      « C’est une très grande question, mais peu agitée, de savoir jusqu’à quel degré le peuple, c’est-à-dire neuf parts du genre humain sur dix, doit être traité comme des singes. »
      Voltaire - « Jusqu’à quel point on doit tromper le peuple » (1756)

      « La race des nègres est une espèce d’homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l’est des lévriers. La forme de leurs yeux n’est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n’est pas d’une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d’une grande attention. »
      Voltaire - « Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 12:10

      @Jonas


      Je comprends votre commentaire qui se place dans un référentiel religieux,

      mais,

      jusqu’à preuve du contraire, DIEU, est une création de l’espèce humaine, pour asservir la communauté.

    • Jonas 27 mai 2018 12:15
      @pissefroid « jusqu’à preuve du contraire, DIEU, est une création de l’espèce humaine, pour asservir la communauté. »

      Tout scientifique est obligé de croire en Dieu, car la science rationnelle n’admet pas la création spontanée. Si vous existez, c’est parce que Dieu vous a créé.

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 12:24

      @Jonas. Encore ! Encore !

      Tiens, voici encore une preuve à ton goût :
      ARGUMENT PAR LE JEU VIDEO JAPONAIS MAL TRADUIT

      (1) Quelqu’un a mis nous la bombe.
      (2) Nous recevons signal.
      (3) Ecran principale allume.
      (4) Comment allez vous, messieurs.
      (5) Toute ta base sont appartienne à nous.
      (6) Quoi tu dire !
      (7) Tu as pas chance de survivre fais du temps.
      (8) Ha ha ha ha....
      (9) Bouge *zig.*
      (10) Tu sais ce que tu fais.
      (11) Pour grande justice, détruis chaque *zig.*
      (12) Donc dieu et le Réchauffement Climatique Anthropique existent.


    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 12:27
      @Jonas

      Il ne s’agit pas de création spontanée,

      l’apparition de l’espèce humaine est un lent processus d’évolution qui dure depuis quinze milliards d’années.




    • Jonas 27 mai 2018 12:31
      @pissefroid « l’apparition de l’espèce humaine est un lent processus d’évolution qui dure depuis quinze milliards d’années. »

      Comment a été initié ce processus ?

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 12:43
      @Jonas

      Je pense que c’est Le Hasard et la Nécessité, selon Jacques Monod.

    • Jonas 27 mai 2018 12:56
      @pissefroid « Je pense que c’est Le Hasard et la Nécessité, selon Jacques Monod. »

      C’est du charabia de philosophe.
      Ça veut dire quoi concrètement et scientifiquement ? D’où vient la matière ? La vie, l’énergie ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 12:56

      @Jonas. On a avoir du mal à trouver des témoins en état de témoigner.

      « On » : toi aussi. Quinze milliards d’années, ça n’est vraiment pas à ton échelle.

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 13:07
      @Jonas

      Cela veut dire que la vie cellulaire est apparue par hasard, et, qu’elle s’est complexifiée pour former des végétaux, des animaux, puis des humains.

      L’hypothèse d’une création divine n’existe pas dans mon référentiel.

      Je ne sais pas répondre à la question de l’origine de l’univers.

      Je pense que c’est une question qui dépasse notre entendement.

    • Jonas 27 mai 2018 13:18
      @pissefroid « Cela veut dire que la vie cellulaire est apparue par hasard »

      Le hasard ne créé rien. Rien n’apparaît par hasard.
      Ce que vous dites n’a rien de scientifique.

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 13:20

      @Pissefroid. Hasard ? Non plus. Déjà un énorme travail de sélection, d’abord purement chimique, puis membranaire et osmotique, puis une énorme sélection d’un pré-métabolisme à travers des membranes, etc. De nombreuses étapes sont impossibles à reproduire en labo dans les conditions actuelles. Les conditions prébiotiques ont disparu à jamais.


      On ne dispose d’aucun fossile précambrien attribuable à un ancêtre commun aux arthropodes et aux cordés (donc avant la faune de Burgess, et après celle d’Ediacaria). Et pourtant on en a des preuves génétiques irréfutables.

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 13:25

      @Jonas. Ce n’est pas à un dugudu comme toi qu’il revient de définir le scientifique.

       
      La définition de Feynman :
      La science se démarque de tous les autres systèmes de transmission des connaissances, par une « croyance » irrévérencieuse, qui en 1500 était une nouveauté révolutionnaire : nous croyons que les experts sont faillibles, que les traditions peuvent charrier toutes sortes de fables et d’er­reurs, et qu’il faut vérifier, par des expériences.

      Ton dieu est au nombre des fables inexcusables charriées par des traditions.

    • oncle archibald 27 mai 2018 16:13

      @pissefroid : votre argumentation arcboutée sur ce qui est « légal » et ce qui ne l’est pas n’est pas tenable. Demain une autre loi votée « à la régulière » qui organiserait la disparition de tous ceux qui ont les cheveux roux ou un bec de lièvre par exemple recueillerait-elle aveuglément votre agrément ?


    • Jonas 27 mai 2018 16:34
      @cassini « Démontre que les qualités de Dieu (nécessaire, éternel...) ne peuvent s’appliquer à l’univers. »

      - l’apparition de la vie.
      Allez raconter à vos gosses qu’en laissant refroidir une boule de matière chaude, le hasard finira par produire au bout d’un certain temps des dinosaures, des baleines, des ours, des rhinocéros, des tigres, des abeilles, des perroquets, des hommes, ils seront mort de rire (sauf évidemment si on a déjà lobotomisé leur cerveau à l’école avec Darwin).

      - l’Éternité est une notion religieuse ou un concept mathématique, mais jusqu’à preuve du contraire, elle n’existe pas dans la Nature.

      - nécessaire
      En quoi l’Univers serait-il nécessaire ? Il aurait tout simplement pu ne pas exister.

    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 16:52
      @oncle archibald

      Je dis seulement qu’il n’est pas possible d’appeler crime le fait de supprimer un foetus.

      Je ne parle pas de supprimer un être vivant qui possède un état civil.

      Je parle de supprimer un foetus qui n’a pas d’existence à l’état civil.

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 17:16

      @Jonas. Ton dieu non plus n’est pas du tout nécessaire. Tu peux aussi bien le balancer dans la benne la plus proche.


    • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 17:34
      @JC_Lavau
      Pour toi tout seul. Cette lecture est réservée, excusez-moi.
      J’ai vu que tu étais scientifique, et que ta passion était de démonter les Faikes Niouses avec succès sur des bases sérieuses et reproduisibles. Alors j’ai un exposé d’un étudiant en sciences qui va tel plaire, parce qu’il réussi à prouver la non-existence de l’enfer.
      Réfléchis, en serais-tu capable ?
      En tout cas je te souhaite de pouvoir parvenir aux mêmes conclusions que ce jeune.

      Voici la version d’une question « bonus » de Physique des fluides posée à l’université de Nanterre.
      La réponse d’un étudiant a tellement étonné que le professeur l’a partagée avec ses collègues, via Internet, et c’est pourquoi je te la transmets à toi tout seul !

      Question Bonus : « l’enfer est-il exothermique [1] ou endothermique [2] »
      (1 : évacue la chaleur, 2 : absorbe la chaleur)
      La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant
      la loi de Boyle-Mariotte (si un gaz se dilate il se refroidit et inversement) ou ses variantes.

      Cependant, un étudiant eut la réponse suivante :

      Premièrement, nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l’enfer avec le temps. Nous avons besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l’enfer.
      Je pense que nous pouvons assumer sans risque qu’une fois entrées en enfer, les âmes n’en ressortiront plus. Du coup aucune âme ne sort.
      De même pour le calcul du nombre d’entrées des âmes en enfer, nous devons regarder le fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd’hui.
      La plupart de ces religions affirment que si vous n’êtes pas membre de leur religion, vous irez en enfer. Comme il existe plus d’une religion exprimant cette règle, et comme les gens n’appartiennent pas à plus d’une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en enfer…
      Maintenant, regardons la vitesse de changement de volume de l’enfer parce que la Loi de Boyle spécifie que « pour que la pression et la température restent identiques en enfer, le volume de l’enfer doit se dilater proportionnellement à l’entrée des âmes ». Par conséquent cela donne deux possibilités :
      1) si l’enfer se dilate à une moindre vitesse que l’entrée des âmes en enfer, alors la
      température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu’à ce que l’enfer éclate.
      2) si l’enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d’entrée des âmes en enfer, alors la température diminuera jusqu’à ce que l’enfer gèle.
      Laquelle choisir ?
      Si nous acceptons le postulat de ma camarade de classe Jessica m’ayant affirmé durant ma première année d’étudiant « Il fera froid en enfer avant que je couche avec toi », et en tenant compte du fait que j’ai couché avec elle la nuit dernière, alors l’hypothèse doit être vraie. Ainsi, je suis sûr que l’enfer est exothermique et a déjà gelé… Le corollaire de cette théorie c’est que comme l’enfer a déjà gelé, il s’ensuit qu’il n’accepte plus aucune âme et du coup qu’il n’existe plus… Laissant ainsi seul le Paradis, et prouvant l’existence d’un Etre divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Jessica n’arrêtait pas de crier « Oh…. mon Dieu !…. Oh…. mon Dieu !…. »

      (Cet étudiant est le seul ayant reçu la note 20/20)


    • oncle archibald 27 mai 2018 17:50

      @pissefroid

      Le fœtus n’est pas non plus un morceau de bidoche comme un autre dont on peut faire ce que l’on veut. Même sans « état civil » les juges lui reconnaissent une existence légale quand par exemple ils accordent des indemnités à une femme enceinte après une fausse couche provoquée par une agression ou un accident de la route.

      Et puis si votre thèse devait prospérer pourquoi fixer une limite dans le temps de grossesse à la légalité d’un avortement. Le fœtus n’a pas davantage d’état civil la veille sa naissance qu’à huit semaines de grossesse.

      Et encore demandez aux futures mamans « ordinaires » si elles ne sont pas impatientes de voir l’échographie sur laquelle elles pourront voir battre le cœur de « leur enfant » qui d’après vous n’est rien bien entendu, puisqu’il n’a pas d’état civil !


    • pissefroid pissefroid 27 mai 2018 17:57

      @oncle archibald


      Je parle de l’interruption volontaire de grossesse telle qu’elle est définie en france, c’est à dire à moins de trois mois.

    • Jonas 27 mai 2018 18:06
      @JC_Lavau « Ton dieu non plus n’est pas du tout nécessaire. »

      Si Dieu n’est pas nécessaire, vous êtes apparu ici comment ?

    • oncle archibald 27 mai 2018 19:13

      @pissefroid : au fœtus, on lui fait « ses papiers » à trois mois et un jour ?

      C’est nul, ça ne tient pas debout, et c’est toujours pour la même raison. La vie, l’amour, la mort, sont trois domaines ou le législateur doit impérativement se contenter de mettre des garde fous pour qu’on ne déconne pas trop !


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 20:40

      @Jonas. Jusqu’à plus ample informé, dans cette espèce, les bébés viennent d’un coït d’un homme et d’une femme.


      Je sais même pourquoi mon père et ma mère se sont mariés le même jour : c’est par économie.

      Et toi, sais-tu d’où tu viens ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 20:50

      @Cassini. « Nécessaire » tout court n’a aucun sens Nécessaire à qui ? A quoi ?

      Ou alors juste le sens logique ? Là je sèche.
      Nécessaire pour qu’il y ait des étoiles et des planètes dedans ? Juste de l’enfonçage de portes ouvertes.

    • Jonas 27 mai 2018 22:14
      @JC_Lavau « Jusqu’à plus ample informé, dans cette espèce, les bébés viennent d’un coït d’un homme et d’une femme. »

      Oui, mais cet homme et cette femme, ils viennent d’où ?

      -------------------------------
      « Et toi, sais-tu d’où tu viens ? »

      « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. »
      Matthieu 5:13-16

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 22:28

      @Jonas : « Oui, mais cet homme et cette femme, ils viennent d’où ? ». Tu ne t’es pas aperçu qu’on venait de répondre ?


      Tu as tant de problèmes que cela avec tes grands harengs ?
      ...
      Et le pélican de Jonathan
      Pond au matin un oeuf tout blanc
      D’où sort un autre pélican
      Qui en fait autant.

      Cela peut durer pendant très longtemps
      Si on ne fait pas d’omelette avant.

    • colibri 28 mai 2018 09:10
      @pissefroid
      pas la loi le droit , ce qui n’empêche pas que le droit peut se tromper 

    • zzz999 28 mai 2018 11:28

      @pissefroid

      le problème c’est qui a la légitimité d’en décider ?


    • Alren Alren 28 mai 2018 12:38
      @Jonas
      « Y mettre fin volontairement est un crime. »

      C’est la loi établie démocratiquement qui dit ce qui est un crime et ce qui ne l’est pas. Pas Jonas !Le peuple irlandais comme le peuple français est souverain sur ses terres. Il a voté pour dire que l’IVG n’est pas un crime, donc ce n’est pas un crime en Irlande.

    • Carl V 28 mai 2018 12:47

      @pissefroid Tout va bien alors, c’est juste une question de statut, comme dans une bonne bureaucratie bien huilée et bien inhumaine à la « 1984 ». Sale temps pour les embryons en effet...je retiens ceci : le cerveau, donc les neurones, sont formés après quelques semaines. Donc, l’embryon que l’on assassine, pardon, que l’on « supprime » pour reprendre votre expression administrative, souffre puis meurt. Il n’y a pas de doute, pareille société déshumanisée est condamnée à disparaître. 


    • Alren Alren 29 mai 2018 14:59
      @Carl V

      « l’embryon que l’on « supprime », souffre puis meurt. »

      Rien ne permet d’affirmer qu’un embryon de quelques semaines souffre lors de l’IVG !

      On sait maintenant que la sensation de souffrance physique est localisée dans une zone du cerveau mature et que certaines personnes en sont, malheureusement pour elles, dépourvues ce qui fait qu’elle se blessent et se brûlent parfois gravement. cette zone est issue d’un mécanisme de neurogénèse tardif.

      La maturation du cerveau se fait par élimination de certains neurones et l’apparition de neurones supplémentaires en fonction de l’expérience sensoriel du bébé.

      Quelques neurones non fonctionnels, un centre de la douleur pas encore formé, l’absence de conscience de soi permettent d’affirmer que l’embryon semaines ne souffre pas.

      Seul le fœtus, quelques semaines avant l’accouchement, peut être qualifié d’être humain.


    • Carl V 29 mai 2018 16:12

      @Alren : vous en savez des choses, vous ! « Rien ne permet d’affirmer qu’un embryon de quelques semaines souffre lors de l’IVG ! » Non, et rien ne permet d’affirmer le contraire non plus ! Vous pondez un tas d’assertions non fondées et non documentées, comme pour vous rassurer dans vos dogmes et croyances...« Seul le foetus, quelques semaines avant l’accouchement, peut être qualifé d’humain ». Encore une autre fatwa...Et sur base de quoi ? Et combien de semaines exactement ? Et avant, si « ce » n’est pas encore humain mais que « ça » vit (et ça, vous ne pouvez le nier), « ça » ne mérite pas votre compassion ? « ça » peut être tué, pardon, supprimé sans remords ? Foutaises !


    • aimable 26 mai 2018 17:51

      l’homme se prend pour « dieu » parce que ceux qui le regardent le considèrent comme un « dieu », puisque «  dieu » est une création de l’homme .


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 26 mai 2018 19:46

        @aimable
        Oui, Dieu est une création de l’Homme mais l’usage qui en est fait peut être désastreux ou sauveur.


      • Jonas 27 mai 2018 09:36
        @aimable « « dieu » est une création de l’homme »

        SI Dieu est une création de l’homme....qui vous a créé ?

      • aimable 27 mai 2018 10:51

        @Jonas

        ma maman et mon papa , avec mon arbre généalogique je peux remonter plus loin si vous voulez .


      • amiaplacidus amiaplacidus 27 mai 2018 11:01

        @Jonas

        De quel dieu voulez-vous parler ?

        Le père de Jésus ? Jéhovah ? Allah ? Ganesh ? Bouddha ? >Le dieu des Pastafari ? La théière de Russell ? Etc, etc..

        Après tout, hors les pastafaristes, bouddhistes et adeptes de la théière, tous sont persuadé que leur dieu est le seul vrai. Pour les polythéistes, ils sont persuadés que leurs dieux sont les meilleurs.

        Alors, vous voyez, en matière de délire religieux, il y a le choix.

        Personnellement, je pense que chacun doit avoir la liberté de pratiquer la religion (ou l’absence de religion) de son choix.
        En revanche, je ne vois pas pourquoi des pratiquants voudraient m’imposer leur façon de voir et d’agir.

      • amiaplacidus amiaplacidus 27 mai 2018 11:07
        @jonas

        Je complète.

        Je suis un adepte de la théière, les gens qui disent qu’elle n’existe pas sont des primaires, après tout, qui a créé l’homme ? La théière évidemment.
        J’attends, Jonas, que vous me prouviez que la théière n’existe pas et que ce n’est pas elle qui a créé l’homme.
        Si vous ne m’apportez pas une preuve décisive, je resterais bien ferme dans ma croyance.

      • Jonas 27 mai 2018 11:49
        @aimable « ma maman et mon papa , avec mon arbre généalogique je peux remonter plus loin si vous voulez »

        Oui, mais qui a créé les descendants de votre arbre généalogique ? Ils viennent d’où ?

      • Jonas 27 mai 2018 11:52
        @amiaplacidus "Je suis un adepte de la théière, les gens qui disent qu’elle n’existe pas sont des primaires, après tout, qui a créé l’homme ? La théière évidemment. J’attends, Jonas, que vous me prouviez que la théière n’existe pas et que ce n’est pas elle qui a créé l’homme."

        L’Univers aurait pu exister sans la théière, un objet inerte sans intelligence ni spiritualité crée par l’homme, elle n’est pas nécessaire, on pourrait inventer un autre récipient à la place.

        Mais sans Dieu, comment l’Univers a-t-il pu être créé ?

      • Jonas 27 mai 2018 11:55

        @Jonas Je voulais dire les ascendants de votre arbre généalogique.


      • aimable 27 mai 2018 12:45

        @Jonas

        de l’évolution ( qui continue d’évoluer ) des cellules qui elles même descendaient de l’ évolution d ’une bactérie qui elle même descendait de ... etc etc .
        voyez vous, ça par contre j’y crois dur comme fer parce que pour moi ce n’est pas du virtuel  smiley











      • aimable 27 mai 2018 12:45

        @Jonas
        rassurez vous j’avais compris  smiley


      • Jonas 27 mai 2018 13:14
        @aimable "de l’évolution ( qui continue d’évoluer ) des cellules qui elles même descendaient de l’ évolution d ’une bactérie qui elle même descendait de ... etc etc . voyez vous, ça par contre j’y crois dur comme fer parce que pour moi ce n’est pas du virtuel"

        La théorie de l’évolution est une théorie spéculative, et non scientifique.
        Elle est d’ailleurs contraire au bon sens, à l’observation scientifique (fossiles, explosion du cambrien,...) et aux principes élémentaires de la science et de la physique thermodynamique.
        Qui pense ici que son arrière-arrière-arrière... grand-père était une limace, un termite ou un lémurien ?

      • amiaplacidus amiaplacidus 27 mai 2018 13:54

        @Jonas
        Je vous interdit de blasphémer en traitant la Théière d’objet inerte sans intelligence.


      • aimable 27 mai 2018 15:43

        @Jonas

        vos petits animaux ont eu une évolution différente puis qu’ils sont toujours la .
         tout ce qui peuple la planète a eu sa propre évolution en partant probablement de la même ou du même type de souche .
        votre théorie ne me fait pas rêver ( elle sert trop de mauvais desseins et un bon dessein en cache toujours un mauvais ) , celle de l’évolution elle, elle me fait rêver et elle est pour moi beau plus près de la réalité .


      • aimable 27 mai 2018 15:56

        @aimable
        beaucoup plus près de


      • Alren Alren 28 mai 2018 19:56
        @Jacques-Robert SIMON

        Dieu est une création de l’Homme mais l’usage qui en est fait peut être désastreux ou sauveur.

        L’histoire et l’actualité montrent que l’usage du mythe divin est infiniment plus désastreux que sauveur !!!

      • Alren Alren 28 mai 2018 20:05

        @Jonas

         « principes élémentaires de la science et de la physique thermodynamique ».

        Je crois que vous ne connaissez guère les principes de la thermodynamique : la néguentropie que représente la vie se « paie » d’un surcroît d’entropie de même que l’obtention de froid entraîne la production de chaleur, ce pourquoi il y a un radiateur tiède derrière les réfrigérateurs.

        Le rayonnement solaire représente une augmentation de l’entropie de l’univers. Mais le rayonnement a été « utilisé », avant l’apparition de véritables cellules, par des molécules organiques qui ont pu ainsi augmenter leur quantité et leur complexité.

      • finael finael 29 mai 2018 10:18

        @Alren

        Bonjour, désolé d’envoyer un post hors-sujet mais suite à mes interventions sur le sujet de « l’arme climatique » et à l’envoi de liens vers des sites scientifiques ou de debunking je suis interdit de post sur les délires de mme cheverney.

        Évidemment, quand on censure l’opposition on ne trouve plus que des bénis oui oui !

        Si ce n’est pas votre cas pourriez-vous signaler cette censure publiquement sur son article ?

        Merci d’avance.

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 18:05

        Et s’il existe bien un domaine qui relève du sacré, c’est la procréation qui devrait être un acte d’amour entre deux êtres. Le reste dépend des cultures, des époques, de la politique, des moeurs,..Ce n’est pas par hasard que les nerfs qui entourent le sexe de la femme sont dits « sacrés »..


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 26 mai 2018 21:11

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Je pense que c’est tout ce qui concerne la pérennité d’un groupe qui est sacré.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 21:15

          @Jacques-Robert SIMON


          là, nous abordons le problème du qualitatif et le quantitatif. Je lis un livre un peu datés sur les Celtes et la raison pour laquelle, ils ont été écrasés par le christianisme,...Trop long à développer,....

        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 09:06

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Tout pouvoir tend à être absolu.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 18:08

          La vie et la mort relèvent du profane et de la matérialité du corps. Seule la spiritualité relève du Sacré.


          • Drougeok Drougeok 26 mai 2018 20:31

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            La vie seule relève du sacré. La mort n’est que le moment où la vie quitte la matérialité. Et la spiritualité n’existe pas sans la vie.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 20:34

            @Drougeok


            je ne partage pas votre avis. La vie commence et finit où. Un pays qui refuse l’avortment à une femme qui attend un enfant dont le cerveau est atrophié, j’appelle cela du sadisme.

          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 26 mai 2018 21:13

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            La spiritualité peut assurer une sorte d’immortalité.


          • njama njama 26 mai 2018 21:16

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.


            bien d’accord, si on écoute les religieux, même une femme violée ne pourrait pas se débarrasser de la souillure qui l’habite malgré elle ...au nom de la Vie ?

            au nom du violeur ?

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 21:19

            @Jacques-Robert SIMON


            Absolument. Platonicienne, je crois en la ré-incarnation (qui pour moi n’est pas un mal comme chez les hindous et me pousse à poser les graines d’une vie future). Ou autre forme d’idée de l’immortalité. J’avoue qu’un bon entretien de mental m’évite la fréquentation des médecins (ou alors très limité).

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 21:22

            @njama


            En rajoutant la difficulte du futur enfant qui se sait fils d’un viol avec comme conclusion certainement inévitable de ne pas porter aussi le nom de son père et d’être amputé d’une partie de sa généalogie. Même si celle-ci se constitue d’une lignée de psychopathes. 

          • Drougeok Drougeok 26 mai 2018 21:42

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Pour les êtres sexués, la vie commence à la fusion des deux gamètes. Je parle de la vie, pas de l’avortement. Vous ne voulez voir la vie, et sa non sacralisation que dans l’optique d’un possible avortement. 

            La vie dès le moment de la rencontre citée commence, et opère la magie et le mystère du développement de l’être en question. 
            Qu’il y ait avortement où non, la vie est sacrée et elle seule. 
            L’avortement est un tout autre problème. Vous me posez la question du commencement de la vie, je vous ai répondu. Il n’y a pas de mystère sur le moment du début de la vie. Pour moi il n’y a qu’un émerveillement, un émerveillement du mystère de la vie.

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 21:57

            @Drougeok
            http://www.seuil.com/ouvrage/entre-le-cristal-et-la-fumee-essai-sur-l-organisation-du-vivant-henri-atlan/9782020093620. Nous ne partageons pas la même idée sur le vie. Vous n’arriverez pas à me convaincre et moi-même non plus. Par contre je suis totalement opposée à la GPA et la PMA. Parce que ce qui est sacré pour moi est la manière dont l’enfant est conçu : dans l’acte lui-même. Les psys parlent de « scène primitive » et l’amour d’un homme et d’une femme. Nous n’avons pas les mêmes valeurs.


          • njama njama 26 mai 2018 22:05

            @Drougeok

            La vie seule relève du sacré. La mort n’est que le moment où la vie quitte la matérialité. Et la spiritualité n’existe pas sans la vie.

            La religion chrétienne fait pourtant commerce de la vie eschatologique, puisque la mort serait d’après ses dogmes le point Eutectique de la future Rédemption promise (soi-disant) par le Christ moyennant d’avoir foi

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 22:10

            @njama


            Paradoxe des chrétiens qui par ailleurs pour nombreux d’entres eux méprisent le corporel et ses pulsions. Le monde médical par contre, c’est l’inverse, il délaisse le spirituel et le psychisme pour se braquer uniquement sur le corporel ;

          • Drougeok Drougeok 26 mai 2018 22:43
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Vous n’arriverez pas à me convaincre et moi-même non plus.
            Je ne cherche pas à vous convaincre, et de toute façon vous avez de gros problèmes personnels puisque vous n’arrivez pas à vous convaincre vous même si j’ai bien compris ce que vous essayez de m’expliquer.
            Ça me fait penser au spectacle navrant du chien qui tourne en rond, pour essayer de se mordre la queue.
            Quant à la vie, y a pas à tortiller etc... (très élégant pour aborder le sacré !). Une gamète femelle + une gamète mâle. Elles se rencontrent, et bing c’est la vie. Quelque soit le type de rencontre pour l’humain, coït hétéro, PMA ça se passe en amont en éprouvette, et GPA itou, en éprouvette d’abord ensuite tranfert dans le nid de développement, je parle de l’utérus encore humain, demain artificiel... Je n’ai toujours pas abordé d’avortement.
            Quant à votre expression à l’emporte pièce : nous n’avons pas les mêmes valeurs, ça veut dire quoi ? Quelles valeurs, combien ? chral ? Wieviel ? Skolka ? Tamaann ? Cuanto ? valeurs morales, valeur sportives, valeurs sexuelles, valeurs monétaires, valeurs citoyennes, valeurs philosophiques, valeurs mathématiques.... Vous voyez ça veut tout dire et ça veut rien dire. Restez dans la ligne du sujet.
            La vie est-elle sacrée ou non ? À l’heure de l’Euthanasie, ou de l’avortement post natal, je crois que le sacré de la vie est blackboulé.
            Je continuerai à m’émerveiller, même dans la perspective des horreurs proches qui s’annoncent.

          • Drougeok Drougeok 26 mai 2018 23:02
            @njama
            Qui vous parle de religion ? Il n’y aurait de sacré que parce qu’il y a des religions ? Mais alors bienvenue les religions ! Quant à la Vie Eschatologique, c’est une découverte pour moi. J’ai entendu parler d’eschatologie, domaine des religions qui parle de la vie après la mort, ce qui est hors sujet...
            Quant au point eutectique, moi en tant qu’ancien cuisinier, je dois vous sembler un gros ignare. En effet, je n’ai connu d’eutectique, que les plaques remplies d’un liquide visqueux, que l’on plaçait dans un congélateur afin qu’elles emmagasinent du froid et l’on rangeait ensuite dans les conteneurs isothermes remplis de victuailles, permettant ainsi les liaisons froides. Il s’agissait de plaques eutectiques. Maintenant, ne soyons pas radin, je veux bien partager ce mot avec d’autres usages, fussent-ils dogmatiques. Il est vrai que le froid intense fige la matière.
            On est bien loin de la vie et du sacré, Allelouia ! (C’est pour revenir au sacré !)

          • arthes arthes 27 mai 2018 00:28

            @njama


            C est pas faux..
            Enfin, qu’ est ce que nous appelons mort en definitive ?

            Par point Eutectique il s agirait d une rencontre avec son « soi esprit » , ça pourrait se faire de son vivant, en faisant mourir quelque chose en soi...Genre l ego ?

            Moyennant d avoir la foi.

            C est à dire , cela ne reposant ni sur la logique ni sur l expérience, juste sur une idée, qui viendrait d une intime évidence....Et l idée créant le processus.

            C est du « sans filet » 





          • arthes arthes 27 mai 2018 00:42

            @Drougeok

            Le Christ est comparé au sel qui se dissout dans la matière pour s unir à elle.

            Bon c etait juste pour expliquer le rapport avec la choucroute.

            Sinon, je suis cuisinière, c est mon job, mais les plaques Eutectiques dans ce domaine je connaissais pas..Vous étiez dans une spécialité gloubi glouba ?


          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 06:06

            @arthes
            Les femmes avec lesquelles je travaillais en cuisine, refusaient qu’on les appelle cuisinière. Ce mot là, elles le réservaient au mobilier de cuisson, typa gazinière. Donc, elles étaient cuisiniers, au même titre que les mecs, bel exemple d’égalité.

            Quant au « gloubiboulga » au sujet de l’eutecticité, je ne faisais que suivre la discussin , plus haut, avec njama. Si vous voulez comprendre, je vous invite à vous y reporter

          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 06:44

            @arthes
            Je ne sais pa comment vous vous coiffez, mais votre choucroute vouss chauffe un peu trop les méninges.

            Allez sur google, regardez à plaque eutectique, et vous apprendrez quelque chose qui fait partie de votre métier. Sinon, vous n’êtes bonne qu’à la plonge.
            Quand je ne sais pas, je m’informe, et j’essaye de ne pas dire de bêtises. Mais, vous vous cantonez dans une petite routine de travail, et ne cherchez plus à apprendre... bonne nuit !

          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 09:08

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Whatever works


          • arthes arthes 27 mai 2018 09:17
            Drougeok

            Oh je voulais juste me mettre à votre niveau , donc je me disais le pendant du cuisinier est la cuisinière, mais en fait je suis chef cuisine.
            Donc, cela posé, pour en revenir à nos moutons, je pars du fait que le sel se dissout dans l eau , et que C est un phénomène Eutectique, ainsi suivant les propos de njama, je pouvais vous renseigner quant à .la pertinence du terme eutectique employé dans ses propos, mais vous n en n avez cure, espèce de muffle !

            Chacun son domaine , vous la connaissance des plaques gloubi glouba , l ouverture des boîtes de conserve , et à moi la maîtrise du feu et du sel.







          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 10:33

            @arthes
            Ne vous énervez pas. Vous voyez bien que l’on dit cheftaine de louveteaux, mais chef de cuisine, même pour une dame. Et c’est très bien comme cela, pour mieux asseoir sont autorité. Une brigade a besoin d’une commandement un peu militaire. Les tensions peuvent parfois être très tendues en cuisine. 

            Quant au mélange du sel et de l’eau glacée, moi, de mon temps, on appelait cela une saumure, elle descendait ,toujours liquide, à -20° et nous permettait entre autre de sangler un sorbet.
            Essayez avec du chlorure de calcium au lieu du sel et vous atteindrez les - 50°.
            Mais si vous ignorez ce qu’est une plaque eutectique, alors il faut compléter vos connaissances. On appelle cela aussi, des plaques de froid, eutectique ça fait un peu pédant, mais c’est pas moi qu’ai commencé. Étant donné que tous les niveaux de connaissances baissent, même en cuisine, où l’on ne sait plus ce qu’est un fond, que des poudres glutamatées à mort, on ne peut pas vous en vouloir d’ignorer ces plaques, par contre on sait ouvrir les pôches de produits congelés ou sous-vide. Il n’est cependant pas trop tard. Avant, en cuisine, nous faisions de la cuisine. ( muffle je suis, muffle je reste). Vous saurez cependant qu’autrefois, les chefs avaient une formation solide, et même à la retraite, je continue d’apprendre, et de m’enquérir des nouveautés en cuisine, et dans tous les domaines. Je vous souhaite la même inquiétude.
            En pharmacie, j’ai trouvé de l’eau salée, mais ces idiots me soutenaient que c’érait du liquide physiologique. Je crois que c’est une tactique non eutectique pour troubler les vieilles personnes comme moi. Mais j’me laisse pas faire. J’ai du répondant.
            Je vous fais un petit cadeau parce que je ne suis plus le méchant chef d’avant.
            Je vous aime bien, visiblement vous avez fait l’effort louable d’aller fouiner du côté de chez google. Essayez Qwant, c’est français. Salut baboulina !

          • arthes arthes 27 mai 2018 10:35

            @Drougeok

            Looool
            J’avais pas vu que mon avatar était validé !

            Le vent du large , ça décoiffe hein, et justement, ça aère les méninges, vous devriez essayer.
            Quant à dire que les plaques eutectiques font partie du métier de cuisinier !!!

              Le métier de cuisinier c’est de savoir cuisiner, , le métier de chef c’est d’être« chef d’orchestre »en plus que de savoir cuisiner.

            Pas la peine de dire que vous êtes cuisinier pour parler de vos plaques. , expliquer que vous allez faire un pique nique et que c’est idéal pour conserver la bière au frais, ça suffira.




          • arthes arthes 27 mai 2018 11:05

            @Drougeok

            Rhaaaa.... Nos post se sont croisés.

            On allait peut être faire la paix....
            Bon, je réponds à celui ci

             j’ai toujours dit me concernant, chef cuisine, et toujours cuisinière et non cuisinier, selon mon statut et l’auditoire.
            Chef cuisine cela fait un peu pompeux, mais en cuisine cela a pourtant un sens bien précis, et des privilèges tout de même, heureusement, ce ne sont pas des métiers faciles.

            Donc ne vous emballez pas, l’emploie au masculin pour chef , cela ne vient pas de votre remarque.

            Pour le reste, je préfère en effet que vous ayez fait quelques efforts de votre coté pour répondre avec plus de précision à ma remarque et vous présentez vraiment en tant que cuisinier et non porteur de conteneurs pour les collectivités.
             

            Ah oui, sinon, mon pove monsieur, on ne fait plus ses fonds de sauce comme en l’ancienne, c’est fini ce temps, , le temps où les chefs gueulaient sur les commis et les apprentis, comme du poisson pourri est fini aussi,( ça empêche pas qu’on prend pas des pincettes pour faire régner la discipline), même la formation de CAP à baissé de niveau, alors on apprend surtout sur le tas et par amour de ce métier...On apprend sans fin, évidement.

            Non non, ne vous méprenez pas, je cuisine traditionnel, à la périgourdine ,  mon pays, c’est subtil, substantiel  et puissant, comme moi.

            Bon, l’eau ferrugineuse hé hé.

            Vous me faites penser à un vieux grincheux pas antipathique de ma connaissance .
            grouchigroucha !

          • amiaplacidus amiaplacidus 27 mai 2018 11:12

            @njama


            Une femme n’a pas à décider. Après tout l’exemple vient de haut. Il y a un peu plus de 2000 ans, a-t-on demandé son avis à une certaine Marie (pour autant que celle-ci ait existé), à moins qu’elle ait trouvé ce truc pour faire avaler l’enfant à un mari crédule ?

          • njama njama 27 mai 2018 11:38
            @arthes

            D’une manière générale, le point eutectique caractérise les conditions chimiques (T°, pression, ...) de changement d’état (liquide, gazeux, solide) pour un mélange de deux ou plusieurs corps purs en « alliages » par fusion ...

            puisque la mort serait d’après ses dogmes le point Eutectique de la future Rédemption

            elle serait donc un point incontournable (par lequel d’ailleurs Jésus comme n’importe quel mortel est passé) de changement de niveau de conscience (de perception en fait) ...

            symboliquement les rites d’initiation utilisent ces mises en scène pour provoquer un état cathartique qui permet(trait) d’accéder à d’autres états de conscience. Note que cela est aussi possible d’en atteindre certains avec des psychotropes ...



          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 12:37

            @njama
             L’instant même de la mort, le corps perd 21 grammes. Pensez-vous que ce soit le poids de l’âme qui uitte ce corps, ou bien une perte de poids du à l’évaporation de matière eutecrique ?


          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 12:38

            @Drougeok
            Eutectique.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 12:49

            @Jacques-Robert SIMON


            expliquez-moi comment un enfant avec un cerveaux atrophié, une glande pinéale qui dysfonctionne, un infirme moteur cérabral a la posibilité mentale d’atteindre à la spritualité. Le spiritueux peut-être, juste de quoi supporter sa vie, si a l’immense chance d’avoir un entourage compatissant,......

          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 12:52

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            La spiritualité de dépend d’aucune façon du nombre de neurones et de leurs connexions, elle ne dépend que de la qualité de l’âme.


          • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 13:00

            @Jacques-Robert SIMON. Tiens ? Tu causes comme Catherine, du sketch de Sylvie Joly : « Une certaine... qualité d’âme ! Absolument ! Absolument ! »


          • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 13:04

            @Drougeok. On peut assister à l’opération ?


            Il est vrai que dans des bas-reliefs égyptiens, les dieux procédaient à la pesée de l’âme du défunt haut personnage. Pharaon de préférence, sinon qui aurait payé le sculpteur ?

          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 13:53

            @JC_Lavau
            Si tu en a le coeur tu peux toujours expérimenter cette perte de poids soudaine. 

            Il te faut un mourant vraiment en bout de piste, et une grosse balance précise au gramme près, homologuée par le service des poids et mesures, Renseigne-toi. 
            Mais tu peux aussi regarder :

            Le film 21 Grammes (2003), d’Alejandro González Iñárritu, nommé d’après la théorie de MacDougall.



          • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 2018 14:00

            @Drougeok. Tu gobes n’importe quelle fable, toi.

            Quel est ton âge mental ?

          • kalachnikov kalachnikov 27 mai 2018 14:11

            @ JC_Lavau

            En fait, t’es écoeuré. Mac dougall non seulement a été publié dans American Medicine mais en plus d’avoir prouvé l’existence de son âme et son poids universel, il a aussi démontré que l’homme seul avait une âme.


          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 16:36

            @JC_Lavau
            Je ne te demade pas d’y croire. C’est un film qui a eu son succés. On a bien des légendes dans le cinéma, ou des croyances curieuses. Moi je donne celle là pour ce qu’elle vaut, avec ses références. C’est de la culture. Et puis ce sera une façon différente de dire que quelqu’un est mort, réservée aux « initiés » : un tel.... il vient de perdre 21 grammes....

            Je veux pas dire que c’est marrant, mais tu en fais ce que tu veux. Et si ça ne te plait pas, иди на хуй !

          • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 16:40

            @kalachnikov
            Большое спасибо Калашникова.


          • kalachnikov kalachnikov 27 mai 2018 17:26

            @ Drougeok

            Это была ирония !


          • arthes arthes 27 mai 2018 23:27

            @njama
            L Esprit solidifie...C est p’etre ça le point Guctonique...Enfin une idée. ..Chais pas comment...C est un mystère.


            Sont cons ces maçonniques. ..lol quoaaaa.


          • arthes arthes 27 mai 2018 23:29

            @arthes
            Euctonique...m enfin !!!

            Chiure de clavier !!!


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 mai 2018 09:52

            @Drougeok


            Alors, sacralisons les amibes parce qu’ils sont nos ancêtres qui ont fait que nous sommes ce que nous sommes devenus. Hélas, le résultat n’est pas franchement convaincant.

          • arthes arthes 28 mai 2018 17:15

            @njama


            Oui, j ai lu cela....Difficile à concevoir tout de même, en physique, pour l appliquer a un phenomene qui concerne l esprit ...Dans le texte.
            Mais qu’ est ce que la future rédemption ?
            La possibilité infividuelle de rédemption n est elle pas deja apportée par JC ?
            Ou alors est ce une validation ?




          • benyx 26 mai 2018 19:27

            La décision d’une IVG est une décision lourde de conséquences que la science ne peut pas comprendre encore totalement. Notre vision du monde se borne à la matière mais, s’il existe d’autre raisons et d’autre forme d’existence pour l’esprit, alors l’homme est très certainement dans l’erreur (sans parti pris religieux, je précise).


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 26 mai 2018 21:14

              @benyx
              L’IVG est une décision grave pour la personne concernée mais aussi pour le type de société vers lequel on tend.


            • njama njama 26 mai 2018 21:57

              @Jacques-Robert SIMON


              Que l’IVG soit ou non légalisée, elle a toujours existé, relisez le serment d’Hippocrate* .Faut-il rester des faux-culs la tête dans le sable  ? that is the question ...

              * « Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. »

              Pourtant bien des médecins l’ont fait bien avant la loi Veil

              Je ne me permettrais jamais de juger un déni de grossesse, que l’enfant atterrisse dans une poubelle ou un congélateur
              tant pis si cela vous choque. Je dirais que cela fait partie des mystères de la vie ... et je ne jetterai jamais la pierre alors que l’Église n’hésite pas par absolutisme à lapider ces femmes en détresse

            • njama njama 26 mai 2018 21:59

              Pourtant bien des médecins l’ont fait bien avant la loi Veil, comme des faiseuses d’anges ...


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 10:40

              @njama
              Je n’émets jamais de jugement, j’écris seulement ce que je pense à propos d’un sujet.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 22:05

              Cela ne signifie qu’un enfant imprévu sera malheureux,... On parle même de ceux-ci comme les « enfants de l »amour et qui comme souvent sont réussi. J’avoue même avoir une certaine réticence à ses fécondation programmée en fonction de nombreus critères : prêt hypothécaire payé, signature d’un contrat,...avant d’atteindre toutes ses étapes, le couples a cessé souvent de s’aimer et l’enfant sert à les réunir. Parfois cela marche. Tout dépend de la force fondamentale du lien. Par contre, étant donné que la fécondité est le domaine le moins maîtrisable de l’existence et qu’effectivement il y a un risque d’avortement contraption, il faut mieux préparer les jeunes, psychologiquement et affectivement. 


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 10:41

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                La fécondité peut être assez bien maîtrisée me semble-t-il.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 10:57

                @Jacques-Robert SIMON


                Vous êtes un homme et je peux comprendre que ce sujet vous échappe un peu. Mais de nombreuses études « sous le manteau » font le lien entre pilule et cancer. Et comme nous sommes à une époque « écologique », de nombreuses femmes actuellement ne veulent plus prendre la pilule. J’avoue moi-même que ma première, je l’ai vomie toute la nuit (trop dosée). Le stérilet reste une excellente alternative,...

              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 12:54

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Méfiez vous des « études sous le manteau », aucune n’est exacte.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 18:01

                @Jacques-Robert SIMON


                je me suis mal exprimée. Si ce que les gynécos m’ont dit était écrit dans les journaux, aucune femme ne continuerait la pilule. Pas bon pour les entreprises pharmaceutiques. Les africaines et surtout au Mali, se fiaient aux phases de la lune et à leur collier ressemblant à un chapelet dont les perles sont assimilées aux périodes de fécondation. Mais voilà, la colonisation patriarcale a démoli ces pratiques ancestrales qui permettaient un lien avec la nature et le comos de réguler les naissances et maintenir l’équilibre des tribus.

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 mai 2018 22:07

                corrigé : Cela ne signifie qu’un enfant imprévu sera malheureux,... On parle même de ceux-ci comme les « enfants de l amour" et qui comme souvent sont réussis. J’avoue même avoir une certaine réticence à ses fécondation programmées en fonction de nombreus critères : prêt hypothécaire payé, signature d’un contrat,...avant d’atteindre toutes ses étapes, le couples a cessé souvent de s’aimer et l’enfant sert à les réunir. Parfois cela marche. Tout dépend de la force fondamentale du lien. Par contre, étant donné que la fécondité est le domaine le moins maîtrisable de l’existence et qu’effectivement il y a un risque d’avortement contraception, il faut mieux préparer les jeunes, psychologiquement et affectivement. On tombe vite amoureux quand on est jeune et souvent de n’importe qui. 


                • aimable 27 mai 2018 00:08


                   les partisans de la vie a tous prix sont certainement toutes des familles d’accueil , accueillant et élevant gratuitement ces bébés !
                  sinon cela sert a quoi d’avoir des principes si on ne les assument pas jusqu’au bout .

                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 10:43

                  @aimable
                  On ne suit jamais ses propres principes, mais essayer est déjà un progrès.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 10:58

                  @aimable


                  Article en Belgique. On ne trouve plus de familles d’accueil pour les enfants en détresse. Ca, c’est du REEL.

                • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 19:31

                  @aimable


                  Salut désolé mais c’est faux, cela rapporte , à moins que tu voulais dénoncé ce fait ce qui n’étais pas clair dans ton propos, en tous les cas je te salue ..

                  C’est ainsi que la capitale se retrouve avec « 54 tarifs différents » à gérer, précise Romain Levy de la Mairie de Paris car, faute de famille d’accueil disponible, la ville est obligée d’envoyer de nombreux enfants dans des départements éloignés. Au passage, cette pénurie empêche aussi bien souvent les familles de partir en vacances ou en week-end, les congés étant « dérogatoires à l’intérêt de l’enfant », rappelle Michèle Babin, présidente de la Fédération nationale des assistants familiaux (FNAF). Concrètement, la rémunération s’élève à un peu plus de 1000 euros bruts minimum pour un enfant en placement permanent continu, et 1900 euros bruts pour deux enfants. - soit "3,50 euros de l’heure, une fois enlevées les heures de sommeil et de classe" s’amuse Véronique Martinet, vice-présidente de a FNAF. A cela, il faut ajouter environ 12 euros par jour d’indemnités d’entretien et diverses allocations mensuelles, habillement (50 euros environ pour un enfant de 7 à 13 ans) et argent de poche (aux alentours de 27 euros entre 15 et 17 ans), qui sont versées à l’assistant familial mais à destination spécifique de l’enfant accueilli. Plus une récompense en cas de réussite aux examens : de 80 euros pour un CAP à près de 200 pour une maitrise de fac !

                • cathy cathy 27 mai 2018 03:32

                  La terre est peuplée d’enfants non prévus. Dès qu’un ovule rencontre un spermatozoïde, il y a la vie. L’Irlande court à sa perte, tout comme la France. Toutes ces petites vies vont s’arrêter, mais elles ressusciteront plus tard et seront instruits par Jésus lui-même pour leur annoncer le salut de Dieu.


                  • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 07:42

                    @cathy



                    Salut je suis en Irlande ou je ne vote pas , ni en france d’ailleurs je ne vote plus..juste pour dire que en fait une fois de plus le oui représente 42% des électeurs inscrits..une fois de plus le vote est pourri ..car une majorité ne s’est pas prononcé pour...

                    l’Irlande essaye de courir a sa perte oui, coté certaine élite en ayant mis au pouvoir sans élection par le peuple un premier ministre à moitié issu de l’immigration , gay..etc..le premier ministre gay ayant défendu la cause de l’avortement...

                    le tout en ayant l’impression d’être moderne...progressiste..n’ayant même pas une seule seconde évoquer le fait que tomber enceinte si on ne le veut pas est impossible..


                  • Trelawney Trelawney 27 mai 2018 08:36

                    @cathy
                    Toutes ces petites vies vont s’arrêter, mais elles ressusciteront plus tard et seront instruits par Jésus lui-même pour leur annoncer le salut de Dieu.

                    Il vous faut intégrer une hypothèse dans votre équation : et si dieu n’existait pas ?

                  • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 10:17

                    @Trelawney


                    Salut

                    Dieu veut dire Origine en fait, Origine ultime ..le dieu des livres humains est juste un mot, mot = symbole etc c’est une sorte de mickey mouse...que le mot dieu des livres humains..

                    Mème une logique simple utilisée à fond comme cela doit l’être, sans avis , montre que il ne peut que y avoir une Origine ultime, que sa nature nous est inconnue sauf par révélations ou état de grâce et que cette Origine n’a pas de début.............

                    pour le reste pour moi les pseudo textes religieux furent il y a très longtemps genre peut être 12800 ans ou beaucoup plus , furent des textes allégoriques parlant avec précision du mental humain, donc pas seulement de la pensée bien sur, , donc plutôt hermétique pour notre culture dite matérialiste ( pour moi cela ne veut rien dire mais passons) qui nie que Origine Ultime absolue il y a, c’est con car c’est une évidence absolue que chacun peut voir par lui même...

                    et oui même la logique peut vous montrer cela si elle est utilisée telle que elle doit l’ être

                    rien n’est à y prendre au pied de la lettre...d’autant plus que après erreurs volontaires ou pas de traductions, de rajout opportuns par certains etc , la portée de ces textes est aujourd’hui proche de zéro...sauf vision qui ne vient pas de nous même ( je connais par expériences) ....qui pour cette science des lumieres (éteintes bien sur ) est à nier avec violence ..la violence de celui qui souffre , violence qui est donc devenue un moyen d’essayer de se fuir soi même, oui exact c’est une forme de suicide..

                    une violence qui a fini par se nourrir d’elle même...nous sommes passés du non sens au non sens absolu

                    qui est souffrance....notre monde et état d’esprit étant la résultante de la tentative impossible de fuir cette souffrance , que la pensée qui est science et qui est trop limité ne perçoit pas pour ce qu’elle est

                    je est la souffrance or je vois « moi » d’un coté et la souffrance de l’autre coté..

                    toute la folie humaine donc la souffrance humaine part de là...

                    etc bien sur

                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 10:44

                    @cathy
                    À la rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule, un être unique et irremplaçable est créé.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 11:02

                    @Jacques-Robert SIMON


                    et c’est un acte d’autant plus sacré qu’il résulte de l’amour d’un homme et d’une femme. Un peu comme le travail d’un artiste ou d’un sculpteur. On ne bacle pas.

                  • oncle archibald 27 mai 2018 11:43

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir. et @Jacques-Robert SIMON

                    L’amour est la meilleure expérience que l’on puisse faire dans sa vie et c’est à peu près la seule chose non monnayable ici bas.

                    Dès que l’on parle d’avortement ou d’euthanasie, que l’on veut légiférer sur le droit de vie ou de mort appliqué aux plus faibles, à ceux qui ne sont pas encore nés et ceux qui ne sont pas encore morts, on se plante, on nie la force de l’amour, ce qui laisse des traces épouvantables dans nos histoires d’hommes.

                    Voila pourquoi ces problèmes éthiques dépassent de très loin les interdits religieux. J’espère que la vie est sacrée pour tous, y compris pour les athées. Si l’on a envie de tuer on nie ce caractère sacré, et tout le monde le sait.

                    Avorter ne sera jamais un moyen contraceptif comme un autre. Ce que je ne pardonne pas à François Hollande c’est d’avoir modifié la loi Veil qui rendait aux femmes leur dignité en leur permettant d’éviter l’aiguille à tricoter des « faiseuses d’anges », mais laissait l’avortement comme une solution ultime et si possible à éviter, pour en retirer cette notion de détresse. Cette détresse qui justifiait qu’une femme enceinte sans le vouloir puisse, en panique, ne pas trouver d’autre solution que l’avortement. C’est aussi d’avoir interdit par une autre loi la libre expression de ceux qui justement pouvaient proposer aux femmes se trouvant dans ces situations de détresse des solutions alternatives à l’avortement.

                    Clairement, par idéologie mortifère, il a choisi la mort contre la vie. Mesdames, même en parfaite santé et disposant de moyens suffisants pour élever un enfant, si par simple commodité vous ne voulez pas de votre bébé en gestation, vous pouvez au frais de la collectivité, le faire extraire de votre ventre puis bruler dans un incinérateur.

                    N’hésitez surtout pas, c’est le gouvernement qui vous le conseille et surtout n’écoutez personne d’autre. D’ailleurs ceux qui vous proposent des solutions alternatives à l’avortement sont passibles de poursuites devant les tribunaux et risquent trois ans de prison et 30.000 euros d’amende, preuve absolue qu’ils sont des malfaiteurs !


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 11:55

                    @oncle archibald


                    et moi bien voyez-vous, c’est le mariage homo, la PMA et la GPA qui m’ont fait vomir. Si je n’avais pas eu un entourage qui m’adorait, je ne serais plus là pour écrire. Chacun sa notion du Sacré. Selon notre histoire, nos convictions philosophiques ou autres,...bien sûr que l’avortement doit être évité. Mais comme dans des cas il est inévitable pour des raison médicale (danger pour la m !ère), c’est que cet acte que VOUS appelez meurtre et parfois nécessaire. Mais j’ai travaillé en planning et normalement, quand une femme a l’intention d’avorter, elle est revue trois fois afin de comprendre et de percevoir ce qui la pousse ou la motive ; L’absence d’appétence à la maternité, un compagnon qui s’e’st barré, des raisons économique. Tous les aspects sont analysé afin qu’un jour, ce poids ne lui reste pas trop sur la conscience. C’est juste une question de balance. Mais Hollande pour moi est un pervers. POINT BARRE. Pour moi, ce qui est Sacré est de l’ordre du symbolique. Pie machin a fermé les yeux sur les atrocités d’Auschwitz. Merci Madame Veil, présente dans la « Manif pour tous ».

                  • oncle archibald 27 mai 2018 12:36

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir. : « bien sûr que l’avortement doit être évité »

                    Mais nous sommes donc tout à fait d’accord ! Hors de question pour moi de qualifier un avortement de meurtre, pas davantage l’application d’une sédation finale à un mourant. J’ai relu mon post et je n’ai pas employé ce mot.

                    Ce que j’ai voulu dire, apparemment avec maladresse, c’est que si on peut éviter l’avortement c’est beaucoup mieux, et que les lois qui le « sanctifient » plus que la vie me hérissent. J’avais trouvé la loi de Madame Veil parfaitement équilibrée justement parce qu’elle laissait au geste d’’avorter un caractère exceptionnel et grave. On avortait quand on ne pouvait pas faire autrement.

                    Oui Hollande est bien un pervers puisqu’il a initié des lois qui banalisent l’avortement et en font un moyen contraceptif comme un autre, et pire qui interdissent de vouloir montrer aux femmes réellement en détresse qu’il existe des alternatives, des aides, pour les rassurer et éventuellement les inciter à garder la vie qu’elles portent en elles.

                    Au fait « en planning », je suppose qu’il s’agit du planning familial, est-ce que vous receviez en même temps que la future mère, le monsieur qui a fourni les gamètes nécessaires à la fécondation de l’ovule ? Pourquoi n’aurait-il pas son mot à dire, au moins de façon consultative ? Je sais qu’il y a des « pères en devenir » qui auraient souhaité que leur enfant naisse et qui n’ont aucun pouvoir ni pour « sauver » leur bébé en gestation ni même pour simplement faire savoir que eux sont prêts à assumer leur paternité ce qui pourrait être un élément à considérer dans la prise de décision.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 13:11

                    @oncle archibald


                    ce Planning s’appelait : OH ironie : Famille heureuse. Dans la plupart des cas, le compagnon de passage s’était évaporé. J’ai moi-même aimé un homme de 1979 à 1983 que je voyais parfaitement comme le père de mon enfant. Mort d’un cancer, mes amies me disaient : arrête la pilule et garde de lui un enfant. Un le monde qui arrivait ne me plaisait pas beaucoup (tant de repas, de lessive, des course et autres pour en faire un futur informatien, bof,...cela en valait-il la peine). Proche de la judaïcité je suis très sensible à la transmission et la filiation. Et puis, un enfant sans père !!!. Celui de mon aimé etant mort à Auschwitz et il en avant tant souffert. Allais-je répéter le même drame,....,. ? Non, je garde toujours ce bébé dont j’ai rêvé deux jours après l’enterrement et c’est lui qui me pousse, me force à écrire,....

                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 13:28

                    @oncle archibald
                    Je commente quelquefois les dires ou les « agirs » des gouvernements, à propos de l’IVG cela ne me semble pas nécessaire.


                  • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 07:33

                    Salut, pour tomber enceinte ou faire que votre amie tombe enceinte alors que aucun des deux ou même l’un ne veut pas d’enfant est impossible, si on a un cerveau...qui marche bien !


                    • Trelawney Trelawney 27 mai 2018 08:37

                      @Hecetuye howahkan
                      A coeur vaillant rien d’impossible. Et s’il vous plait ne soyez pas trop catégorique. Le doute est ce qui devrait nous animer


                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 08:54

                      @Trelawney


                      Salut,

                      de mon point de vue non , ce qui pourrait nous animer c’est de savoir ou de ne pas savoir


                      douter en permanence est juste un état de stupeur stupide programmée chez nous par le maître, que l’on est ni obligé d’écouter , ni obligé de croire ..et pourtant 

                      ce qui ne change rien au fait que on ne peut tomber enceinte si un ou les deux ne veulent pas..me dit 50 ans de vie de couple disons très « active » sans aucune contraception..

                      à moins d’avoir mis son cerveau au mont de piété



                      et ceci est volontairement passé sous silence..pourquoi ? j’en connais la réponse..





                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 10:46

                      @Hecetuye howahkan
                      Je ne suis pas certain que l’on réfléchisse beaucoup à certains moments.


                    • njama njama 27 mai 2018 11:08

                      @Hecetuye howahkan


                      Très d’accord
                      Au final, ce n’est qu’une question d’éducation
                      Aucune loi n’empêchera les avortements qui se feront dans la clandestinité, dont un certain nombre avec l’aide de médecins
                      de même qu’aucune loi n’empêchera la prostitution
                      Une loi en faveur de l’IVG n’a jamais été une loi pour « favoriser » l’avortement, mais seulement une loi qui permet qu’ils se déroulent dans des conditions médicales qui ne mettent pas les femmes en danger.
                      La pénalisation de l’IVG n’est (n’était) qu’une mesure réactionnaire hypocrite et injuste, car l’avortement ne pourrait être qualifié de crime, l’embryon n’ayant ni une existence distincte de la mère qui le porte, ni encore une personnalité juridique.

                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 11:12

                      @Trelawney


                      il s’agit d’être lucide, et là il n’y pas besoin de réfléchir....c’est une autre capacité au delà de la pensée...le désir est e l’ordre de la pensée justement ..

                      nous avons tous cela en magasin mais cela ne marche plus ou peu

                      condamner, ce que l’humain aujourd’hui et depuis longtemps déjanté adore faire, surtout pour les autres, non seulement ne sert à rien mais va exactement sans le sens opposé de ce que l’on cherche , car condamner conforte et amplifie ce qui est mauvais, ceci n’est qu’un paradoxe apparent ..

                      bon dans ce grand n’importe quoi actuel et passé de toutes façons ceci n’a strictement aucune importance

                      mais cela va mieux en le disant

                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 11:12

                      @Hecetuye howahkan


                      désolé c’était pour l’auteur que je salue..

                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 11:18

                      @njama



                      Salut tu dis : l’embryon n’ayant ni une existence distincte de la mère qui le porte, ni encore une personnalité juridique.

                      a t’ il le même cœur, les mêmes mains, le même nez, le même cerveau etc que la mère ?

                      que sommes nous , nous humains sans la terre notre « Mère »  ? des fœtus ??

                      qui dicte ce qui est juridique ? des gugusses vaniteux en quête de pouvoir et d’argent qui votent aux ordres du maître financier etc

                      je te salue bien sur smiley

                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 11:27

                      @Hecetuye howahkan
                      Ce qui distingue le sacré du réglementaire, c’est son caractère absolu, universel et éternel. Bien entendu, ceci n’empêche pas de l’enfreindre.


                    • njama njama 27 mai 2018 11:44

                      @Jacques-Robert SIMON


                      Il est difficile cependant d’associer la condition humaine à l’absolu, ce qui devrait en principe nous servir de garde-fous pour éviter les écueils de l’absolutisme, dans quelque domaine où il tenterait de vouloir s’imposer.




                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 12:49

                      @njama


                      salut, oui la condition humaine n’a rien d’absolue pas plus que celle de la moule , mais notre pensée qui je le sais comme d’autre par expériences n’est pas notre seule capacité sauf que pour nous seulement celle la marche encore et bien la pensée elle cherche l’absolu par principe de polarité , je suis absolument malheureux je veux le bonheur absolu..

                      c’est bien sur plus complexe mais pour moi l’idée est là entre autre..

                      je te salue

                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 27 mai 2018 13:31

                      @Hecetuye howahkan
                      Je crois vous avoir répondu.


                    • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 14:08

                      @Jacques-Robert SIMON


                      oui oui, là je parlais comme c’est indiqué à njama...

                    • Drougeok Drougeok 27 mai 2018 18:59

                      @njama
                      L’avortement tue une vie. L’avortement est donc un crime. Ce crime exécuté dans les limites définies par la loi est un crime légal.

                      Le bébé que porte la mère, est une personne différente de la mère, mais s’il n’a pas d’existences juridique en tant que personne, il a une existe de fait, et ce n’est pas pour rien que la maman consulte un docteur à leurs sujets à tous les deux. Évidemment, on ne veut pas, on s’interdit de l’appeler bébé, surtout dans l’optique d’un avortement. On dit alors, très philosophiquement à la façon de Michel Onfray : un amas globulaire, un embryon, un foetus, un peu comme Molière et son Tartuffe « cachez ce sein... » . Je n’ai jamais entendu une maman qui attend la naissance de son enfant, dire je porte un amas globulaire, ou un foetus etc... non ! dès qu’elle sait que le test est positif elle porte un bébé. Elle porte une personne différente d’elle, à qui elle va donner le jour, et qui ce jour là deviendra juridiquement un être humain, enregistré.Quand à l’avortement, il donne plus souvent que souhaité, le jour à un enfant vivant et viable. .... On l’enferme dans une armoire. Au bout de quelques heures selon... poubelle. Mais déjà on parle d’avortement post natal. Oui, cela existe, l’enfant né vivant mais soit il est porteur d’une déformation rédhibitoire, soit les parents ont changé d’avis soit il ne plait pas !!!! Alors, selon la compréhension de l’entourage médicale, d’une façon ou d’une autre, l’enfant est éteint.Je ne sais pas comment on peut être pour ou contre l’avortement. Un bébé non désiré est un véritable drame. Je ne vois pas de solution, même si l’avortement me torture l’esprit. Alors la loi apporte un véritable soulagement, par le crime qu’elle autorise.Mais voyez ces femmes, qui après leur grossesse déniée ou pas, tuent leur enfant et les congèlent, parce qu’elles ne parviennent pas à s’en séparer définitivement, elles sont condamnées par la justice, par l’opinion souvent, parce que leur acte accompli loin du milieu médical. C’est un désordre que la société ne peut pas accepter. Alors elles sont traitées en tant que criminelles. Il faut un cursus légal pour laver le crime.
                      Combien de femmes accomplissent le même geste sans conserver leur enfant, en l’enterrant dans un endroit isolé... non découvert, le bébé disparait complètement et la mère n’aura pas d’ennui juridique. Pour le reste, en conscience, tout dépend de la maman et de son tempérament. Beaucoup de femmes ne se remettront jamais complètement d’un avortement légal ou non.
                      Et ce n’est qu’un des aspects de l’avortement.

                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 mai 2018 20:15

                      @Drougeok


                      Tout à fait d’accord, de nombreuses femmes ne se remettent pas d’un avortement, comme de tant d’autres choses.... J’avais une proche qui à 45 ans se retrouve enceinte de l’homme dont elle est amoureuse. Celui-ci ayant déjà deux filles et un fils gravement autiste (aucune autonomie et en plus agressif) se voit contrainte d’avorter. Retrouvant rapidement quelqu’un d’autre, non remise de son avortement et un peu par esprit de revanche retombe enceinte à 45 ans et 20 de tension en moyenne (ses autres enfants étaient en rage). Complication durant la grossesse, il s’en est fallu de peu qu’elle laisse ses deux autre enfants orphelins. Sa fille souffre d’hyper-activité et autres instabilités. Voilà à quoi peut parfois pousser le regret d’un avortement (sous-tendu par la vengeance,...). Toujours mettre le positif et négatif en balance.

                    • njama njama 27 mai 2018 12:15
                      Contrairement à l’Irlande qui vient de voter à plus de 66% des voix en faveur de l’IVG ici la loi en France n’a que 43 ans ... (loi Veil 1975)

                      Que certains s’étonnent du nombre d’avortements pratiqués annuellement (200.000 paraît-il) , est bien compréhensible, mais on peut regretter que leur analyse s’arrête trop souvent à qualifier ces chiffres de « génocide » (dont ces femmes seraient les criminelles) sans prendre en compte le contexte social.

                      Or force est d’admettre que depuis ces quatre décennies, le niveau d’incertitude sur l’avenir et de précarité professionnelle, sociale, a fortement évolué ... ce qui peut contribuer à ce qu’un certain nombre de femmes renoncent à poursuivre une grossesse de crainte de ne pouvoir assumer la charge d’un enfant, ou d’un qui viendrait s’ajouter à un premier, ou à une fratrie.

                      De moins d’un million de chômeurs en 1975, on est passé à presque 4 millions
                      Un premier enfant à 28,5 ans en 2015 : 4,5 ans plus tard qu’en 1974

                      • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 13:19

                        @njama


                        Salut njama


                        désolé mais c’est inexact

                        il y a eu 64 % de participation et 66% ont voté oui, ce qui fait que 42% des Irlandais inscrits ont voté oui, ce qui ne fait même pas une majorité...

                      • amiaplacidus amiaplacidus 27 mai 2018 14:10

                        @Hecetuye howahkan
                        64 % de participation, 34 % ont voté non. ce qui fait que 21,7 % des Irlandais inscrits ont voté non, ce qui fait une minorité à la fois relative et absolue.


                      • Hecetuye howahkan 27 mai 2018 17:34

                        @amiaplacidus


                        exact , ce qui ne change rien au fait que la majorité des électeurs n’a pas approuvé le oui à 58% contre 42% les chiffres sont têtus..

                        c’est ce qui se passe partout en démocratie, rien que le mot me fait rire, noir, comme si la somme des désirs sans limites ( soi disant car c’est faux bien sur) de chacun allait produire autre chose qu’un bordel global ?? enfin passons,

                        mais bon tant que la masse aime à se faire couillonner, moi je ne suis pas concerné ni directement ni indirectement par cette question, ayant la lucidité de ne pas avoir d’enfant quand ce ne fut pas voulu, mais par ce qu’il y a réellement derrière : la destruction des sociétés, des états, de la famille etc ,enfin de tout ce qui peut se détruire...pour remplacer tout çà par ??

                        pour l’instauration d’un NOM ,enfin de ce bon vieux désordre mondial humain...qui contrairement à ce que « on » peut penser est le fait de la masse elle même, qui bien sur n’y comprend rien du tout..

                        les élites n’étant que les gagnants du jeu voulu par la masse..tout prés de l’origine de ce désastre on trouve l’incapacité que nous avons développé à vivre l’ impermanence totale qu’est le fait de vivre...or ceci nous n’avons pas le droit de le refuser d’où notre démence..

                        ce qui me gêne c’est que je connais ici en Irlande tant de très braves jeunes couillons, sympa, ouvert, cool, etc et couillonnes qui ne saisissent rien du tout des tenants et des aboutissants de cela et qui n’a en plus rien à voir avec l’avortement du tout ....et que c’est eux si le cas se présente si ils croient que l’avortement est un simple moyen contraceptif banal c’est bien eux qui vont en payer le prix....même en y perdant tout « bon » sens ....

                        car ils ne savent pas..tout le reste est à l’avenant , le désordre mondial est bel et bien à l’attaque partout , c’est d’autant plus facile pour eux que la société est globalement et totalement pourrie sur ses bases , on est bien d’accord que la société est la somme des individus qui la compose et que donc nous sommes donc globalement nous aussi pourris..

                        quelles bases ? le mythe de la compétition et celui du meilleur..

                        qui ne marche pas sauf chaos inévitable...mais aussi en plus qui est bien organisé et poussé au cul..

                        et qui c’est qui va nous sauver ??

                        le super maître sioniste bien sur..

                        c’est effrayant de simplicité..tout çà car on refuse avec force de coopérer et de partager volontairement persuadés par le maître , notre propre déviance et les psychopathes qui dirigent que vivre c’est combattre, et que de ce chaos ressortirait l’ordre..etc ,



                        je te salue ........


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès