• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > J’ai acheté des vêtements chinois...

J’ai acheté des vêtements chinois...

Je viens d'acheter deux anoraks et je viens de découvrir qu'ils ont été fabriqués en Chine : le prix est très abordable, la coupe est jolie, les couleurs très douces : beige et gris clair....
 
Ce n'est pas la première fois que j'achète des vêtements venus de Chine mais cette fois, j'en ai acheté deux, peut-être attirée par le prix...
 
Après essayage, j'éprouve une certaine gêne : pour l'un des deux, j'ai l'impression de ressentir des gratouillis, des démangeaisons losque j'enfile les manches : il faudra voir si le produit n'est pas allergisant...
 
Noël va bientôt arriver, et je sais que je vais probablement être amenée à acheter des jouets chinois : impossible d'y échapper, la plupart des rayons sont envahis de ces jouets importés.
 
Comment y échapper ? A moins de se livrer à des recherches laborieuses, on se laisse happer par ces produits : prix attractifs, inventivité, modernité mais, pour ce qui est de la qualité et de la solidité, il faut, sans doute, ne pas être trop exigeant.
 
On vit bien dans le monde de l'éphémère, de l'instant, de l'immédiateté, de l'urgence...
 
Les produits alimentaires, eux, échappent, d'ordinaire à cet impérialisme chinois : on peut acheter des légumes, des fruits cultivés dans la région et on le fait volontiers... Mais, pour le reste, pour les aliments conditionnés en boîte, difficile d'en vérifier la provenance. C'est l'opacité qui l'emporte : on peut lire sur nombre d'étiquettes, cette mention : "produit importé."
 
J'ai encore vérifié ce phénomène concernant des herbes habituellement originaires de Provence : thym, romarin, laurier. Ces herbes sont souvent des produits d'importation !
 
Mais d'où proviennent-elles donc ? Impossible de le vérifier : la mention reste très vague, incertaine.
 
On ne sait plus parfois ce que l'on achète : on croit acquérir un produit local, mais, en fait, on nous vend un ersatz du bout du monde.
 
Le consommateur n'est plus vraiment informé et reste dans le flou le plus complet : il serait temps de délivrer des informations claires et précises. Le consommateur doit pouvoir acheter en connaissance de causes.
Dans tous les cas, la Chine nous inonde de ses produits : la saturation nous conduira peut-être à des réactions de révolte et de rejet...
 
Mais face à la crise, face à la tentation du bon marché, nous nous laissons tous tenter par ces produits, même si la qualité n'est pas toujours de mise.
 
En fait, le consommateur n'a, parfois, même pas le choix : il ne trouve sur les rayons des supermarchés que des produits importés dont il ignore même la provenance...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-j-ai-achete-des-vetements-chinois-120765457.html

Documents joints à cet article

J'ai acheté des vêtements chinois...

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 4 décembre 2017 12:22

    « Mais face à la crise, face à la tentation du bon marché, nous nous laissons tous tenter par ces produits, même si la qualité n’est pas toujours de mise. »

    la qualité est décidée par l’importateur, tu as des produits chinois de qualité.


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 décembre 2017 16:13

      @foufouille
      l’usine du monde produit ce qu’on lui demande.
      Du basique au hight tech.
      Aujourd’hui les délocalisations touchent aussi les bureaux d’études et les R&D !


    • Ouallonsnous ? 4 décembre 2017 16:21

      @Pere Plexe

      Pour votre gouverne Rosemar l’ignarede, les « grand satan chinois » ont créé une zone économique spéciale (Zhenzhen) à cotê de Hongkong pour fabriquer toute la « merde » que leur achètent les Yank et leurs valets dont malheureusement nous sommes actuellement, sur leurs spécifications.

      De quoi alimenter le prurit capitaliste et la propagande qui va avec !

      Renseignez vous avant de calomnier !


    • doctorix doctorix 4 décembre 2017 17:13

      J’ai une patiente qui a eu les pieds littéralement brulés par des boots chinois.

      D’après la dermatologue, qui a souvent rencontré ce type de problème, les lésions sont irréversibles.
      Et effectivement, rien de ce que nous avons essayé ne fonctionne.
      Il pourrait s’agir du  le diméthylfumarate (DMF), produit évidemment interdit en France.
      Je pense que c’est le même type de problème qui affectait les fauteuils de Conforama il y a quelques années. 
      Pour les gardes au Samu, l’association avait acheté un fauteuil de ce type, et nous avions des gratouilles partout.
      Il nous faudrait un contrôle sérieux avant l’AMM sur le marché Français.
      Mais il y en a tellement, de ces cochonneries...
      Comment faire ?

    • rosemar rosemar 4 décembre 2017 18:26

      @doctorix

      Merci pour ce témoignage.

    • doctorix doctorix 4 décembre 2017 19:24

      @foufouille
      http://www.dailymotion.com/video/xdkbm0


      8 petites secondes...

    • Ouallonsnous ? 5 décembre 2017 17:33

      @rosemar*

      Doctorix omet simplement de préciser que ces équipements ont été fabriqués suivant les spécifications de l’UE/OTAN et avec les produits recommandés par les dites spécidications !
      « La calomnia é un venticello... », et c’est depuis Beaumarchais toujours vrai !

      Cela ne vous honore pas ni Doctorix !


    • doctorix doctorix 6 décembre 2017 15:02

      @Ouallonsnous ?
      Non. Le DMF est interdit en Europe depuis le 1er Mai 2009.


    • Ouallonsnous ? 7 décembre 2017 19:27

      @doctorix

      Depuis quand l’UE imposerait des contraintes à ses importateurs, surtout quand cà peut ^permettre de calomnier des fournisseurs « non alignés » ?


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 4 décembre 2017 12:23

      Ca doit être un grand plaisir d’éprouver sincèrement l’impression de découvrir l’Amérique en 2017 !


      • oncle archibald 4 décembre 2017 12:44

        @Jeussey de Sourcesûre : très surpris de me voir interdire d’intervenir sous votre article poupées gonflables new loock pour « non respect de la charte » alors que JE N’AI POSTÉ aucune remarque SOUS CET ARTICLE !!!!

        C’est du tir à vue préventif  !!!! A mon avis ce doit être interdit par les conventions de Genève.


      • francois 4 décembre 2017 15:13

        @oncle archibald
        De sourcesure se rêve autocrate mais n’est qu’un plagiste


      • samy Levrai samy Levrai 4 décembre 2017 15:53

        @francois

        Nous avons à faire à un véritable asphalteur ( desourcesur)... Quand il n’a pas de réponse ce qui arrive souvent , il bannit ses opposants comme les fascistes ou les staliniens... son irresponsabilité lui fait commettre des insanités...

      • oncle archibald 4 décembre 2017 16:03

        @samy Levrai : de source sure on s’en fout un peu, voire on s’en fout complétement, mais ce qu’on lui laisse faire est très significatif de l’esprit malsain qui s’est installé sur le site. Les « modérateurs » ils servent à quoi ? Personne pour s’assurer justement que les règles de « modération » et la pluralité d’expression sont respectés ? Si un post est retiré de la lecture il empêché d’être lu encore faudrait-il informer celui qui l’a écrit des motifs qui ont amené à prendre cette décision de censure.


      • Pere Plexe Pere Plexe 4 décembre 2017 16:09

        @Jeussey de Sourcesûre
        En fait le textile chinois est désormais réservé aux gammes moyennes et haute : la main d’œuvre chinoise est trop cher pour l’entrée de gamme partie au Vietnam ou au Bangladesh...
        En fait de découverte on serait plus dans les année 1980 1990


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 4 décembre 2017 16:27

        @oncle archibald

        je n’ai pas la réponse à votre interpellation : pour l’article incriminé, je n’ai osé d’aucun outil, sauf si c’est vous qui vous amusez à mettre (anonymement) des insultes dans les commentaires de la modération.

        Il est vrai que j’ai signalé deux commentaires insultants dont je ne connais pas les auteurs.

        Soyez tranquilles, les uns et les autres, vous allez pouvoir continuer à jouer entre vous, le champ est libre. 



      • Henry Canant Henry Canant 4 décembre 2017 12:30

        Rosemar,

        Je t’envoie l’adresse d’un site qui vend 100% français.



        • rosemar rosemar 4 décembre 2017 14:00

          @Henry Canant

          Un site chinois ? Apparemment, vous connaissez bien et vous êtes client ?

          Internet : un immense magasin...

        • Choucas Choucas 4 décembre 2017 12:33

           
           
          1960 : TERRAIN A ANNECY-LE-VIEUX : 6F50/m2
           
          SMIG : 520F/mois
           
          TERRAIN 2500 M2 = 30 SMIG
           
           
          1973 : 53 millions de français, natalité passe en dessous des 2.05 (fin du baby boom)
           
          (actuellement vaudrait 300 smics au bas mot...)


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 décembre 2017 21:48

            @Choucas

            En même temps entre 1960 et 2017 du temps a passé hein, et les infrastructures ont évolué, ce qui influe aussi sur le prix de l’immobilier.

          • rosemar rosemar 4 décembre 2017 14:01

            Mais où est passé le commentaire de Sharpshooter sur le slip français ?

            La censure a-t-elle sévi ?

            • rosemar rosemar 4 décembre 2017 14:03

              @rosemar

              Très cher, le slip, d’ailleurs..

            • foufouille foufouille 4 décembre 2017 14:49

              @rosemar

              donc tu étais nue sous l’anorak ?


            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 4 décembre 2017 15:20

              @rosemar


              Je vous remercie, madame Rosemar , d’intervenir pour dénoncer l’infâme censure dont est victime le slip français

              Rocla+ et moi-même en étions il y a peu encore à la fois les mannequins favoris et les VRP de luxe

              J’en ai personnellement vendu à Bachar El Assad, Wladimir Poutine et Robert Mugabé

              Je soupçonne un coup de Trump et de la CIA, à moins que doctorix n’ait repéré de l’aluminium ...

            • Choucas Choucas 4 décembre 2017 16:50

              @rosemar
               
              FRANÇAIS N’EXISTE PLUS
               
              LE SLIP BOOBA EST FABRIQUÉ PAR DES COLONS IMPORTÉS

              LES CHINOIS SONT UN VRAI PEUPLE, ÉTAT, CIVILISATION, NATION ... EUX
               
              MIEUX ACHETER CHINOIS
               

              => CENSURE MONDIALISTE DES GAUCHISTES NÉGRIERS A SOROS
               


            • Bernie 2 Bernie 2 4 décembre 2017 14:03

              Et ça vous gratouille, ou ça vous chatouille ?


              • Spartacus Spartacus 4 décembre 2017 14:13

                Rien n’interdit d’acheter un anorak Français....


                Si la Chine n’était pas là il coûterait 20 fois plus cher..
                Et puis soyez écolo..Le coton pousse en chine pas en Bourgogne.

                • oncle archibald 4 décembre 2017 16:07

                  @Spartacus : totalement faux, l’essentiel du prix des vêtements comme celui de beaucoup d’autres produits manufacturés, c’est la marge que s’octroient les divers intermédiaires et le distributeur final. Ils se gavent ! Et quand ils font fabriquer en chine c’est juste pour se gaver encore davantage.


                • mmbbb 4 décembre 2017 20:18

                  @Spartacus La Chine peut produire de la qualite notamment , les chinois le lin en France pour le le vetement haut de gamme . Quant au cout , il faudrait peut etre inclure le facteur qualite , Desormais toutes les chemises des grandes marques sont faites avec du coton de merde Vous qui etes un economiste, la marge beneficiaire est consequente, j aimerai connaitre le cout d une chemise sortie d usine Il y a 15 ans , ces marques proposaient des vetements en coton qui tenaient l usure et le temps . Aujourd hui un an max Quant a la pollution voici une photo qui a fait le tour du monde https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/inde-le-mystere-des-chiens-bleus-enfin-resolu_115587
                  Je donnerai ma main a couper que vous n iriez pas prendre un bain dans ces eaux . En Chine elles sont vertes . Il est évident que les normes ne sont pas les memes. Maurice Allais a ecrit de long articles concernant les couts comparés


                • Spartacus Spartacus 4 décembre 2017 20:49

                  @mmbbb

                  La meilleure qualité de coton, doit je crois que la qualité percale dite la meilleure, doit venir du Pakistan....
                  Pas certain qu’on y gagne au change.

                  A moins de ne pas savoir. En France le secteur privé travaille à 57% pour l’état.,plus de moitié de la valeur sont des charges...
                  C’est que des « Rosemar » à charge il y en a plusieurs millions en France. Et en plus des privilégiés sociaux qui cotisent moins et reçoivent plus sur le dos des taxes sur les anoraks et autre.

                  Il est quand même sympathique de savoir que les gens les moins fortunés de France peuvent s’acheter des fringues qui si elles étaient produites en France ne pourraient pas se payer.

                  Curieux ces gens qui se veulent humanistes et refusent que leurs concitoyens payent moins. cher leurs anoraks.  smiley

                  La Chine est un pays continent. Je peux vous monter aussi en France la zone de Dunkerque et les fumées des usines Solac et vous demander de respirer l’air pur qu’il s’en dégage...

                  La Chine est un pays qui sort de la misère.
                  La pollution est un problème dont on s’occupe après avoir donné à bouffer à chacun. Il faut être riche pour s’occuper des problèmes secondaires. Les 20 prochaines années verront le Chine produire moins polluant, et avec des populations qui mangent à leur faim.

                  Avec l’argent des anoraks, ils peuvent nous acheter des parfums des Airbus ou du vin....
                  C’est donc gagnant gagnant...
                  Sans les chinois, Rosemar ne pourrait pas s’en acheter 2. 

                • mmbbb 4 décembre 2017 21:27

                  mon cher Sparpaccus , je ne suis pas issu d une famille aisee je n ai pas choisi ma famille, mais lorsque j etais gamin, nous achetions des cartables et des chaussures en cuir de tres bonne facture, les pompes je les cirais aux sens propre du terme et elles duraient tres longtemps et nous les portions par tous les temps Quant aux vetements idem. le tissu vendu en France etait d une autre qualite c est indeniable Je vous ferais simplement remarquer qu a prix coutant la qualite a baissee et fortement . De surcroit le vêtement de luxe n ’est pas épargne un comble J ai en souvenir aussi ces ouvrier qui se faisaient construire des pavillons de bonnes qualites parpaings double de mur en brique les la charpentes etaient faites de veritables fermes tenon mortaise cheville du grand art . A prix coutant desormais vous avez des fermes agrafées etc etc j ai la memoire de ces artisans de ces maisons de ses us et coutumes . A prix coutant, la qualite desormais est un surplus qu il faut payer . Quant a la pollution, ce n est pas moi qui boit de l eau degueullasse et dont plus de 190 millions de Chinois paient la facture, leur sante . Idem des Chinois travaillant dans des conditions terribles notamment dans les usines chimiques dont le Monde avait fait un reportage durant les jeux olympiques . Une partie de la population chinoise paie le prix fort, Le gouvernement ne les montraient pas et ils mourraient grabataire lentement de leur cancer C est la rançon du développement economqiue comme l on paye chérement nos aieux qui crevaient a 47 ans apres avoir bosse dans les mines. Quant a la pollution, c’est une pollution systémique et elle ne se résorbera que tres lentement . Mais en Chine c ’est un facteur démultiplicateur puisque la population amplifie ces problemes Ce n est pas un proces a charge mais une constatation . C ’est tout


                • Spartacus Spartacus 5 décembre 2017 00:02

                  @mmbbb


                  La perception des choses est variable.
                  Je suis pas plus issu d’une famille favorisée.
                  J’ai vécu ma jeunesse en immeuble dans une ville coco. Les mur étaient peut être épais mais dans un entourage hideux et en style soviétique.

                  Les chaussettes se reprisaient. Aujourd’hui, elles se changent et c’est bien mieux. Les fringues devaient durer mais on en changeait moins souvent.
                   
                  Oui la qualité est un surplus qu’il faut payer...

                  Les voitures d’aujourd’hui ne rouillent pas comme à l’époque l’époque, et le Dyson aspire mieux que n’importe quelle merde d’aspirateur de merde avec sac du passé.

                  L’offre 1er prix n’était pas aussi large.

                  En Chine lorsque ou vous étiez gamin et achetiez votre cartable, les chinois crevaient de faim et mourraient dans les campagnes de faim, la famine existait encore à Shenzen.
                  C’était l’horreur et l’eau contenait des germes parasites issus des fosses septiques.
                  Les gens souffraient de malheurs primaires.

                  Aujourd’hui les gens souffrent de malheurs secondaires, comme la pollution. Je vous l’accorde.
                  Maintenant qu’ils mangent, ils vont s’en occuper.
                  Les besoins secondaires se résolvent qu’après avoir résolut le besoin primaire.

                  Dans 20 ans la pollution sera moindre qu’aujourd’hui et effectivement cela va mettre du temps à se résorber.

                • Garibaldi2 5 décembre 2017 04:05

                  @Spartacus

                  ’’La Chine est un pays qui sort de la misère.’’

                  Et tout ça sous la houlette du parti communiste chinois. Un commentaire ?


                • Spartacus Spartacus 6 décembre 2017 09:00

                  @Garibaldi2


                  Sous la houlette du libre échange. 
                  En 1980 de Deng Xio Ping qui a créé les 15 ZES (zones de libre échange).

                  J’ai même écrit un article dessus :

                • JL JL 4 décembre 2017 14:38

                  rosemer,

                   avez-vous pensé à jeter le petit sachet de dessicant parfois caché au fin fond d’une poche ?


                  • rosemar rosemar 4 décembre 2017 22:21

                    @JL

                    Oui, il est important de le faire...

                  • McGurk McGurk 4 décembre 2017 15:40

                    * « Les produits alimentaires, eux, échappent, d’ordinaire à cet impérialisme chinois »

                    En fait pas vraiment, il y a de plus en plus de fruits/légumes qui viennent de Chine, qu’ils soient frais ou conditionnés. Par exemple la « célèbre » tomate de Chine qui sert très souvent à toutes les produits à base de tomate (concentré, coulis, sauces plus complexes), les poires chinoises, etc.

                    * "Mais d’où proviennent-elles donc ? Impossible de le vérifier : la mention reste très vague, incertaine. On ne sait plus parfois ce que l’on achète : on croit acquérir un produit local, mais, en fait, on nous vend un ersatz du bout du monde.« 

                    A moins d’aller chez un maraîcher, les labels (bio, commerce équitable) ne sont qu’une façade qui révèle bien souvent un business lucratif contournant les normes mais pas sain pour autant. Et pour le »commerce équitable", les petits producteurs ne gagnent pas beaucoup plus des 90% reviennent à la société.

                    N’oublions pas non plus que la plupart de nos fruits et légumes...viennent d’Espagne...


                    • mmbbb 4 décembre 2017 20:01

                      @McGurk Si vous achetez du BIO venant du Maroc j aurais des doutes Quant a la France, la filiere est surveillée, le producteur perdrait son label L analyse en laboratoire permet de detecter les molecules notamment les molecules des pesticides. L analyse scientifique est tres fine et toutes les molecules et mineraux peuvent etre identifies Quant aux fruits et legumes si le consommateur est pret a avaler n importe c ’est son probleme La france benefice d un climat tempere et les legumes et fruits poussent abondamment Il est heretique d acheter des pommes venant de l autre bout du monde ces pommes subiront de multiples traitement . Quant a ces legumes venant d Espagne ils n ont aucune qualites nutritives puisque ils poussent hors sol Par ailleurs ce n est que de la flotte C ’est debile comme de vouloir bouffer des fraises au mois de mars


                    • rosemar rosemar 4 décembre 2017 22:23

                      @McGurk


                      Eh oui : La tomate chinoise à toutes les sauces....http://rosemar.over-blog.com/2017/07/la-tomate-chinoise-a-toutes-les-sauces.html

                    • McGurk McGurk 5 décembre 2017 00:08

                      @mmbbb

                      * « Si vous achetez du BIO venant du Maroc j aurais des doutes Quant a la France, la filiere est surveillée »

                      J’ai déjà vu ce genre de trucs. Je suis allé une fois dans une fabrique de fromage (connu), on nous en a fait goûter « 100% authentique » et tout le monde s’est jeté dessus pour l’acheter. En rentrant, on s’est aperçu qu’ils nous avaient vendu un truc dégueulasse, pire qu’en supermarché.

                      Et puis j’ai déjà vu plus d’une fois un verger, les fruits n’ont pas du tout la même tronche lorsqu’on ne met pas une tonne de produit pour les protéger du temps et des insectes en tout genre. Les « produits bio » magnifiques qui sortent d’on ne sait où me laissent vraiment perplexes.

                      * « c ’est son probleme La france benefice d un climat tempere et les legumes et fruits poussent abondamment »

                      Bah si vous avez déjà remarqué les files entières de camions qui sillonnent les autoroutes françaises, les 90% sont espagnols et c’est marqué « fruit dessus ». De Bordeaux à Paris j’en ai vu tout le long et on ne voit très souvent en Ile-de-France.

                      A croire qu’on préfère bousiller nos campagnes à bétonner (celles par chez moi disparaissent à vue d’œil) plutôt que de soutenir l’agriculture locale et rompre l’équilibre écologique fragile. Et puis je préfère voir des champs, après une zone habitée dense, que des immeubles à perte de vue c’est incomparable.

                      * « par ailleurs ce n est que de la flotte C ’est debile comme de vouloir bouffer des fraises au mois de mars »

                      Ouais je suis d’accord, mais le prix est tellement bas qu’on a pas trop le choix en fait...
                      Si vous regardez juste les tomates, vous en achetez trois espagnole pour une française. Le calcul est vite fait..

                      Mais bon les fruits/légumes en serre n’ont pas de goût tout court, quel que soit le pays ! Et dans notre société de consommation, on peut avoir quasiment ce qu’on veut du moment qu’on paye.


                    • McGurk McGurk 5 décembre 2017 00:12

                      @rosemar

                      Sinon de temps en temps, pour soutenir notre agriculture, il est possible d’aller dans des fermes faisant toutes sortes de cultures. Selon l’établissement, c’est légèrement plus cher mais les produits ont vraiment beaucoup plus de goût et sont excellents.

                      Par chez moi, l’une d’entre elles fait vente directe ou cueillette (sympa le weekend par exemple), les prix sont plutôt raisonnables et on ne regrette pas ce qu’on a acheté.


                    • samy Levrai samy Levrai 4 décembre 2017 15:45

                      Si ce n’est pas « made in China », c’est une contre façon !


                      Vive la concurrence libre et bien faussée, que nos travailleurs apprennent à vivre comme au Bangladesh ! 

                      • francois 4 décembre 2017 15:48

                        Rosemar porte elle des string chinois ?


                        • oncle archibald 4 décembre 2017 16:09

                          @francois : cessez ces plaisanteries de gout douteux, en l’occurrence la ficelle est un peu grosse !


                        • foufouille foufouille 4 décembre 2017 16:11

                          @francois

                          non elle porte des culottes ou rien certainement.


                        • francois 4 décembre 2017 16:30

                          @oncle archibald
                          Est-ce que ça la gratte, l’irrite, la brûle, la sismique ?


                          Un article sur le string chinois chimique

                        • francois 4 décembre 2017 16:32

                          @foufouille
                          rien avec la polution ambiante, risqué !


                        • Bernie 2 Bernie 2 4 décembre 2017 19:13

                          @oncle archibald

                          En l’occurrence la ficelle est un peu grosse !

                          Pas étonnant que ça la gratouille.


                        • rosemar rosemar 4 décembre 2017 22:24

                          @oncle archibald

                          C’est parti pour les jeux de mots !

                        • ZEN ZEN 4 décembre 2017 16:03
                           ....j’ai l’impression de ressentir des gratouillis...

                          Ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?

                          • troletbuse troletbuse 4 décembre 2017 16:05

                            @ZEN
                            Avez vous des poches dans ces anoraks ? Car la aussi, ,on fait des économies


                          • CN46400 CN46400 4 décembre 2017 17:23

                            Les chinois fabriquent ce que les importateurs, souvent occidentaux, leur commandent. Et souvent sur des machines appartenant aux commanditaires eux-mème et respectant les méthodes exigées par eux. Principe de la négociation : Lorsqu’on leur commande 1million de pièces, ils en fabriquent 2 millions. Le deuxième million, commercialisé en Chine, paie la totalité de la main d’oeuvre..


                            • philippe baron-abrioux 4 décembre 2017 17:29

                              @l’auteur ,

                               Bonjour Rosemar ,

                               si vous cherchez dans ces grandes surfaces des « productions françaises » , vous risquez avec un bon niveau de probabilité de n’en rencontrer qu’assises ou debout , derrière les caisses enregistreuses en tant qu’« hôtesses de caisse » , très anciennement dénommées « caissières » .et bien sûr en une certaine proportion parmi les chalands comme vous et moi .

                               Bonne fin de journée !

                               P.B.A


                              • rosemar rosemar 4 décembre 2017 18:24

                                @philippe baron-abrioux


                                En effet, de plus en plus difficile de trouver des produits français : parfois, la provenance indiquée est très vague, par exemple : Non UE.


                                Bonne soirée

                              • sarcastelle 4 décembre 2017 18:01

                                Je n’ai aucune pitié pour les femmes qui portent un anorak hors des sports d’hiver. Elles saccagent leur féminité au nom de la commodité. Et comme l’a dit Benjamin Franklin  : « un sexe prêt à sacrifier un peu de sensualité pour un peu de commodité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux ». 

                                Je parie que Rosemar va en pantalon. 

                                • sweach 4 décembre 2017 18:06

                                  Comme beaucoup je consomme également chinois, mais à une différence de taille, personnellement j’achète directement en Chine.


                                  Certain site comme DX ou bien Fasttech propose des produits chinois directement chez un vendeur en Asie.

                                  Actuellement le dernier intermédiaire, « les revendeurs » font des marges incroyable sur les produits importés de Chine, à nous de les bi-passer pour traiter directement avec les chinois vu qu’on ne fabrique plus ces produits chez nous.

                                  Aussi incroyable que ça puisse paraître les frais de livraison sont gratuit depuis la Chine, alors qu’il me coûte une fortune depuis la ville voisine, c’est juste un peu long (environ 1 mois)

                                  Sinon pour la qualité, il y a de l’évolution sur ce sujet et on peu noter que cela va vers un progrès.

                                  • rosemar rosemar 4 décembre 2017 18:21

                                    @sweach

                                    Et qu’est ce que vous achetez sur ces sites ?

                                  • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2017 07:20

                                    @sweach. C’est à dire que les frais postaux sont subventionnés. Un mode de dumping discret.

                                    Je m’en étais aperçu la première fois sur des liens à lunettes, bien plus sûrs que ce qu’on trouvait d’habitude : à chaussette élastique que tu enfiles sur les branches de lunette, et qu’on peut ligaturer de surcroît.
                                     
                                    Une autre production subventionnée qui faisait des miracles irremplaçables, c’était les éditions Mir, du temps de l’URSS. Le Sivoukhine de physique quantique est le seul manuel qui ne censure pas l’effet de transparence Ramsauer-Townsend, 1921. Les tomes d’optique sont pour moi une réserve encore inépuisée.
                                    Le Sirotine et Chaskalaskïa (Fondements de la physique des cristaux, 1984) est le seul manuel de cristallographie qui donne toutes les relations métriques dans les cristaux par le tenseur métrique. Comme je l’avais déjà fait en 1972, à la grande fureur du maître-assistant J*ll*s, stupéfait que je remplace ses cinq heures de cours, réseau par réseau, en une demi-page : écrire le tenseur métrique de tel réseau, puis s’en servir, distances, angles de droites, angles de plans, etc. Tout coule de source.

                                    Cela m’a permis de confondre un escroc international en procès international.

                                  • sweach 5 décembre 2017 09:43

                                    @rosemar
                                    *Et qu’est ce que vous achetez sur ces sites ?*

                                    Je consomme principalement des petits produits hight-tech (écouteurs, cable usb, ampoule, ...)
                                    Par exemple un cable USB est vendu 4 euros en magasin chez nous, on le trouve à 1 euros en chine (exactement le même câble) et il y a bien plus de variété de choix, si on ne vise pas les premier prix on peut avoir de la qualité pour 3 ou 4 euros qui sont vendu 15 voir 20 euros chez nous.

                                    Certain gadget n’existe pratiquement pas chez nous comme des adaptateurs Usb Type-C qui permetent de brancher un i-phone sur un chargeur standard.

                                    Bien sur ces produits sont trouvable sur des sites internet chez nous comme amazon, ebay, cdiscount mais ils appliquent leur marge et en plus vous avez des frais de port.


                                  • foufouille foufouille 5 décembre 2017 10:28

                                    @rosemar

                                    casque bluetooth à 16€ imprimante 3D à 200 au lieu de 600 en france, la même pas déballé. montre gousset mécanique à 10€. pour les cigarettes électroniques c’est 4 à dix moins cher et de qualité. tu as aussi des fringues sur lightinthehouse. des cartes mères pour ordinateur portable introuvable. en général les fdp sont inclus dans le prix. faut pas acheter des nikes ou autre grandes marques. ni en grande quantité pour éviter la douane. l’inconvénient est que c’est souvent en anglais.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2017 11:16

                                    @sweach. Du bushcraft, de l’outdoor.

                                    La majorité des commentaires clients sont en russe.
                                    Le duvet est bien moins cher. Les tentes ultra-légères et tarps sont bien moins chers. Le titane est bien moins cher. Les paracords sont moins chères que sur Amazon, et j’ai fait un usage intensif de la qualité fine et dense de 3 mm en écheveaux de 100 m.
                                    Hamacs de bonne qualité, fort légers pour le randonneur à l’étage forestier. 
                                    Introuvable ailleurs qu’aux Zétats (hors de prix et refusés à l’expédition vers la France) : un sous-hamac thermique, ou « underquilt », ce qui change les conditions thermiques du dos en hivernal, car le sous-hamac n’est pas compressé par mon poids.

                                    Le tissu camouflé et argenté intérieurement, de quoi concurrencer le Jervenbag en bien moins cher, à condition d’y mettre beaucoup d’huile de coude pour tailler et coudre. Certes, seul le fabricant norvégien commercialise son parfait camouflage « lichens sur rochers dans le Hardangervidda », mais bon, en étant moins regardants, les camouflages chinois ne sont pas mauvais non plus.

                                    Brassières, certes non homologuées, mais fort pratiques et fort bien portantes pour le kayak, ou même au quotidien à bord. Limitation : il faut les deux mains valides pour nouer les noeuds.


                                    Je suis content aussi du trépied photo en carbone, et de la tête vidéo pour la photo animalière. 

                                    Ampoules LED pour la voiture, aussi.

                                  • JC_Lavau JC_Lavau 6 décembre 2017 22:48

                                    @JC_Lavau. Phrase incomplète : « Introuvable ailleurs qu’aux Zétats », mais trouvables en Chine et quatre fois moins cher, les sous-hamacs. Un seul fournisseur : One Tigris.

                                    Pas encore testé sur le terrain, faute de jardin, car pour tout bivouac tranquille et sûr, commencer par marcher assez loin et discret pour être de portée des malandrins paresseux. Juste fait des tests de contrôle préalable.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 7 décembre 2017 10:40

                                    @sweach. Du bushcraft, de l’outdoor.

                                    Là où l’on voit qu’il manque encore en Chine une génération d’expérience de la montagne à cette nouvelle classe moyenne, toute récente, est qu’on ne trouve encore sur le marché chinois aucun abri de survie pour conditions météo fortement dégradées. Cf. Dersou Ouzala.

                                    Historiquement la première version est due dans les années trente à l’alpiniste autrichien Zdarsky : une tente de paroi simplifiée. Deux anneaux de sangles aux sommets des pignons pour suspendre à des pitons, deux parois hautes de 180 cm, qu’on peut refermer sous soi par des boutons pression, une ou deux manches à air. Mon abri Zdarsky m’a fait bien de l’usage années 69 à 73, puis il a été volé. Il atteignait ses limites en plateau balayé de neige fondante : on était trop mouillés à l’intérieur.

                                    Version scandinave : le vindsekk, ou sac à vent. OK pour deux voire trois skieurs, sous neige seiche. Ils peuvent s’abriter de la poudrerie, surtout s’ils commencent par creuser à la pelle dans une congère une tranchée dans laquelle ils peuvent s’asseoir jusqu’au retour du beau temps et de la visibilité. Une face en tissu perméable à l’air pour la réalisation Ajungilak, donc ne convient pas sous la pluie.

                                    Version britannique, le bothy-bag. Tailles de 2 à 12 randonneurs. On s’assied à l’intérieur, le temps de laisser passer l’orage ou l’averse ou le coup de vent. Ou de casser la graine et se réchauffer après et avant des passages éprouvants. Pour ma survie sur neige, j’ai pu dormir dans un bothy-bag prévu pour 4. Il faut être déjà vêtu d’imperméables bien siliconés : on récupère en condensation une grande part de la chaleur expirée.

                                    En Suède, Hillerberg vend cher la solution individuelle du bivanorak.
                                    En Norvège, Jervenbag convient aux chasseurs de rennes et à l’armée. Plusieurs tailles, plusieurs thermicités. Trop cher et trop lourd pour être laissé en fond de sac, il faut en avoir l’utilité tous les soirs ou à chaque pause.

                                    Jusqu’à présent, rien de tout cela n’existe sur le marché chinois.
                                    Heureusement la formule historique du Zdarsky est à la portée du bricoleur courageux. Encore faut-il trouver le temps des travaux.


                                    Hergé avait déjà croqué la situation, aux dépens du capitaine Haddock (Tintin au Tibet) : le grand vent est piégeux pour tous ces abris de fortune, il peut vous l’arracher des mains quand vous tentez de le déployer. Il faut avoir amplement anticipé ce genre de difficultés, avec des poignées, des anneaux de sangles, forts ancrages préalables, etc. Un coup de blizzard dans le Telemark (en 2010), et plusieurs skieurs sont morts de froids, incapables de s’abriter. Des techniques qui ne s’improvisent pas, il est trop tard quand la poudrerie est là, et qu’on ne peut trouver aucun bouquet d’arbres.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 4 décembre 2017 21:46

                                    Moi je n’achète jamais de produits fait par des enfants.


                                    C’est de la camelote, cela se casse tout de suite...

                                     :->

                                    • Pauline pas Bismutée 5 décembre 2017 06:17

                                      Anecdote :

                                      Au Yémen, sur les marchés, j’avais été étonnée de trouver des articles en plastique fabriqués en Chine (tabourets, bassines, étagères …), les mêmes que ceux vendus en Australie, mais dix fois moins chers … marge de 1000% ?

                                      Certains s’en foutent vraiment plein les poches, très discrètement (et ce ne sont pas les ouvriers chinois) ….


                                      • popov 5 décembre 2017 07:10

                                        @Rosemar

                                        Bonjour

                                        Je vois que vous vous préparez à affronter la neige !!

                                        Rien à voir directement avec l’article, mais je viens de lire un rapport sur la situation de l’industrie alimentaire chinoise.


                                        • karim 5 décembre 2017 08:18

                                          Les importateurs malhonnêtes sont les premiers responsables de toutes les saletés qui sont importées, surtout dans les pays pauvres, avec bien sur la complicité des agents de l’État.


                                          • volpa volpa 5 décembre 2017 08:48

                                            Quand des ignares écrivent des articles et découvrent à un age avancé que si on met le lait sur le feu la casserole déborde.
                                            Le niveau des rédacteurs baissent sur le site.


                                            • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 2017 08:59

                                              Une once de racisme voir de dédain occidental pour l’empire du milieu ?

                                              ou découverte naïve tardive de la capacité ingénieuse d’une culture ayant inventé poudre soie 
                                              vaisselle en des temps ou cela nous grattait sous les aisselles et autres pilosités.
                                              Non seulement ils copient mais bien quand ils le décident .J’ai personnellement goutté aux qualités de leur copie dans les 70s de la kalachnikov  et je peu vous assurer qu’elles fonctionnaient 
                                              foutrement bien 

                                              • francois 5 décembre 2017 09:41

                                                @covadonga*722
                                                Peut-on avoir une démo ?


                                              • covadonga*722 covadonga*722 5 décembre 2017 10:09

                                                @francois
                                                heu ici a Marseille ce sont surtout des roumaines qui circulent , j’ai dans l’idée qu’elles finiront par servir autrement que pour régler les différents commerciaux de la racaille , a ce moment mon cher 

                                                vous aurez votre démo savoir de quel coté du fusil vous serez mektoub ...

                                              • francois 5 décembre 2017 16:22

                                                @covadonga*722
                                                Marseille je connais j’y suis.


                                              • francois 5 décembre 2017 09:41

                                                Rosemar est chinoise, c’est une immitation mal dégrossie d’une chroniqueuse.


                                                • roby 5 décembre 2017 12:18

                                                  @francois
                                                  Pas que les chinoises les alsaciennes aussi aiment les journaleux car elles ont entendues dire que ce sont des chro niqueurs


                                                • roby 5 décembre 2017 12:15

                                                  L’esclave moderne est persuadé qu’il n’existe pas d’alternative à l’organisation du monde présent. Il s’est résigné à cette vie car il pense qu’il ne peut y en avoir d’autres. Et c’est bien là que se trouve la force de la domination présente : entretenir l’illusion que ce système qui a colonisé toute la surface de la Terre est la fin de l’Histoire. Toutes ces chinoiseries en sont les preuves 


                                                  • Padacor 5 décembre 2017 12:27

                                                    Tout ça me fait penser au mec qui est en train de scier la branche sur laquelle il est assis !
                                                    C’est con hein, mais nous sommes tous des cons.
                                                    Le travail en France avait un coût pourquoi !? Parce que c’est le travail qui finançait notre « bien être » social, la sécu, les retraites, les aides sociales en tout genres...
                                                    En achetant moins cher on a supprimé des emplois en France, donc créé des pauvres qui achètent moins cher, ce qui supprime d’autres emplois, des chômeurs qui achètent moins cher, etc, etc...
                                                    On a enrichi la Chine et appauvri la France, impossible de faire marche arrière le mal est fait.


                                                    • foufouille foufouille 5 décembre 2017 12:32

                                                      @Padacor

                                                      à la base ce sont les importateurs qui revendent des produits chinois mais le net est passé par là car les chinois ne sont pas con.


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2017 12:44

                                                      @Padacor. Dès 1977 j’avais la preuve que c’était plié, sauf à agir immédiatement et fortement sur le paramètre monétaire :

                                                      Les ingénieries française ou américaines facturaient 48 à 50 $ l’heure d’ingénieur. Les coréennes 6 $.

                                                      Peu après sont arrivées les ponceuses et les perceuses chinoises dans les GSB, à un prix écrasant toute concurrence. Un piège de la consommation facile, auquel aucun gouvernement n’a eu la velléité de résister, ni de payer le prix de sa résistance.

                                                    • francois 5 décembre 2017 16:21

                                                      @JC_Lavau
                                                      Lavau sait tout. Impressionant.

                                                      Lavau voit tout. Impressionant.
                                                      Lavau lit le future. Impressionant.



                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2017 23:32

                                                      @francois. Toi tu ne vois que ce que ta secte te dit de croire.

                                                      Et tu t’estimes en droit d’imposer au reste du monde tes infirmités télécommandées.

                                                    • Padacor 6 décembre 2017 08:03

                                                      @foufouille
                                                      Non les Chinois ne sont pas cons !
                                                      On a cru exploiter la Chine avec sa main d’oeuvre pas cher mais en fait on a enrichi la Chine.
                                                      Maintenant les Chinois investissent des milliards en Afrique en échange de leurs matières première.
                                                      La Chine sous traite et bientôt c’est elle qui donnera du travail aux Français.

                                                      « Avant » les jeunes non diplômés avaient un avenir, à l’usine, comme par chez moi (Nord) où il y avait des usines centenaires grâce auxquelles plusieurs générations d’hommes ont gagné leur vie.Mais où sont les usines maintenant ? En exportant le travail on a tué les grosses industries, résultat nos jeunes « trainent » à rien faire, et nos politiques pensent que la formation est la solution !


                                                    • francois 6 décembre 2017 11:04

                                                      @JC_Lavau
                                                      ouah ouah ouah ! Lavau le gourou incompris


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 6 décembre 2017 11:46

                                                      @francois. Ta secte te récompensera-t-elle par un su-sucre ?


                                                    • lloreen 5 décembre 2017 15:24

                                                      « Comment y échapper ? A moins de se livrer à des recherches laborieuses ».
                                                      Mes parents nous avaient offert un mécano et mes frères et moi adorions y jouer.
                                                      https://www.lesjouetsfrancais.fr/131-construction-metallique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès