• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > J.L Reitzer : « Moi, j’suis un député d’base hum ! (...)

J.L Reitzer : « Moi, j’suis un député d’base hum ! »

…dixit Jean Luc Reitzer dit : Reitzer de rien ! Député, ex-maire, ex-conseiller général… Qui le pôvre ne vit aujourd’hui qu’avec 5.362,92 euros net par mois. On lui a enlevé la choucroute de la bouche, car, pour ses défraiements, depuis la loi pour la confiance dans la vie politique du 15 septembre 2017, les députés sont désormais défrayés sur la base des frais réellement engagés, qu’ils doivent justifier, avant ? Chaque député bénéficiait d'une indemnité représentative des frais de mandat (IRFM) visant à prendre en charge les dépenses liées à l'exercice de ses fonctions. Son montant était de 5.840 euros bruts mensuels. Ce n’est pas fini : Un député dispose également d'un crédit affecté à la rémunération des assistants parlementaires qu'il recrute. Son montant mensuel est de 9618 euros. Les députés ne touchent pas personnellement cette somme puisque celle-ci leur sert à rémunérer ces employés « préférentiels –fils/fille/épouse/mère/père/cousins/maitresse(s), amant (s), chiens chats » etc. Enfin, différents moyens pratiques sont également mis à la disposition d'un député. En matière de déplacement, il bénéficie notamment d'un accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF en 1ère classe et de la prise en charge de 80 déplacements aériens par an entre Paris et sa circonscription. Il dispose également d'un bureau individuel au sein du Palais Bourbon ou de ses dépendances. Chaque député bénéficie de la prise en charge de ses frais de communication (Internet, téléphone, courriers...).[1] Et cerise sur le gâteau, à partir du 1er janvier 2018 il peut louer à Paris, un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée Nationale à une hauteur de 1.200 euros par mois.[2] Il est vrai qu’avant, par an, c’était 3.200 euros par député dépensé en hôtel ; on fait donc là une économie substantielle…

Moi, j’suis un député d’base hum ! Qu’il dit gras double. Je n’ose pas imaginer ce qu’est un député pas de base ? Déjà qu’en additionnant à la louche ? Ce monsieur Reitzer coute pas moins de 20 à 25 milles euros pas mois, soit 300.000 par an ! Et ce zigoto là est élu non stop depuis 1988, oui 1988, 30 ans ! En plus, comme les électeurs sont des veaux, ils l’ont élu maire de sa ville d’altkrich pendant 34 ans, il a passé la main seulement pour la dernière élection, et comme il n’en avait pas assez le pôvre bougre il fut aussi durant 23 ans conseiller général de son canton.

Ce Reitzer, est depuis 1984 un élu de la nation, et qu’a-t-il fait, qu’a-t-il produit durant ces décennies ? Sa carrière de plus de 30 ans se résume à quelques ligne sur wikipedia.[3] En allant sur son blog,[4] ben on ne peut pas dire qu’il ait fait des flammes ; ca sent son pépère de cheminement, c’est de la politique bien tranquille, de la gestion d’épicier, et une présence à l’assemblée surtout axée sur des questions locales, qui font croire à l’électeur que son député agit… En allant sur le site : activités des 12 derniers mois du député Reitzer à l’assemblée, et on constate que ce monsieur, selon lui sous payé n’en fait pas lerche…Il a proposé 1 seul amendement (refusé) en 1 an. Sa dernière question orale date du 27 mars 2018 sur la liaison ferroviaire entre l’aéroport international de Bâle à Mulhouse…[5]Sinon, il est membre permanent de la commission des affaires étrangères, et membre titulaire de la délégation française à l’assemblée parlementaire de l’OTAN, (ce qui lui permet de toucher des primes comme membre permanent) et surtout, et c’est sans risque, il fait partie d’une foultitude de « groupes d'études et d'amitié », Bolivie, Tibet, et même membre du Groupe d'études véhicules terrestres ??? Il s’est finalement et imprudemment mis en avant dans la vidéo mise en ligne en bas de l’article car, en bon rentier qui défend ses intérêts, il est membre de la Mission parlementaire du : Groupe de travail sur le statut des députés et leurs moyens de travail.

D’entendre ce bon gros bien nourri, bien bouffi nous raconter qu’il estime que les députés ont déjà « beaucoup de contrôles » - « On passe notre temps à collecter les factures, les notes de restaurant  » - «  Y’en a marre. Y'en a ras la casquette. On n’est pas des truands  ! On n’a pas besoin d’être suspecté en permanence de vouloir s’en mettre plein les poches  ».[6] Premio  ! D’abord t’as la chance Reitzer de pouvoir te faire offrir des restaurants étoilés aux frais du contribuable, d’où ton tour de ceinture Enorme ! D’autant que depuis 1984, tu n’as eu rien à justifier sur tes notes de frais, et comme chaque gamin gâté, tu chiales car aujourd’hui tu dois donner des preuves de ta bonne conduite… Tu mérites vraiment des coups de pieds au cul. Deuxio : Certains d’entre vous les députés êtes de vrais truands, qui avantage en cas de holdup n’iront jamais en taule, voir Cahuzac le plus criant et récent. Tercio  : si-si et re si ! toi et ta famille, tu t’en mets plein les poches ! Donc ta tirade pleurnicharde, sans aucune décence tu devrais te la garder, mais en même temps, si tes chers con-citoyens du haut Rhin ouvraient leurs yeux plein de crottes pour une fois suite à tes déclarations passées et cette vidéo ; à la prochaine élection ils devraient te foutre dehors comme un malotru… Mais t’auras presque 70 ans à ce moment là et presque 40 ans de pique assiette élective, alors, à toi les retraites cumulées d’ex-député, d’ex-maire, d’ex-conseiller général. Tu n’auras été productif à ta patrie qu’une dizaine d’années chez Peugeot comme cadre, ensuite, la belle vie semées d’élections où, aberration de la « démocratie-démocrétins » tu te fis élire, réélire et re ! Pour ça bravo, t’es un roublard. Et pour finir en m’adressant directement à toi « Les députés ne sont peut-être pas assez bien payés  » et d’oser sous-entendre que c’est pour cela qu’il y a de la corruption…Tu mériteras une bonne baffe comme Valls s’en pris une en Bretagne ; je me pose en volontaire mec pour cette tache gratifiante !

C’est pas fini ! Il assume son cynisme à fond le Jean Lou ! Il embauche sa fille comme assistante parlementaire pendant 5 ans, puis c’est au tour du fiston d’être à plein temps chez papa, il est en tandem avec maman à mi-temps,[7] voilà donc une happy familly qui fait avancer les affaires, SES affaires. Ya tout de meme un magot de 9000 euros pour les frais, il faut bien mettre ses proches le pieds à l’étrier n’est ce pas !

Le « grand homme », roi de la pleurniche ne s’épand-il pas concernant le dur labeur d’un député de base : « Si je ne suis pas entouré par des personnes dévouées, de confiance, réactives, ça n’ira pas car je ne peux rien faire sans elles », explique-t-il, des qualités qu’il trouve donc notamment auprès des membres de sa famille. »[8] En ce qui concerne « car je ne peux rien faire sans elles », ben, selon moi, de toute manière tu ne fais pas grand-chose pour faire avancer notre pays à part quelques petits trucs au niveau local qui te permettent de garder ton/tes sièges depuis des lustres. En fait la famille Reitzer, tels les Ceccaldi-Raynaud de Puteaux/la défense et bien d’autres familias politiqua qui essaiment notre pays et le rende si difficile à vivre à cause de leur mainmise sur les leviers au niveau local, qui empêchent tout changement de politique et surtout d’élus ; les nouvelles têtes ne sont pas wilcomen ! La continuité en famille sans le changement ! C’est le quant à soi ; tout nouveau venu se verra excommuniés. En fait les moutons sont bien gardés par ces bergers inamovibles… Et les décennies passent, rien ne bouge ; figé !

Pour la bonne bouche

Voici le « score » de notre député de base si mal rémunéré pour sa « présence » et « son activité » à l’assemblée nationale :

Il a été calculé par http://www.capital.fr.linkis.com. Une moyenne de travail donnée par chaque député.

Notre « grand homme » est classé 466ème sur 577 députés à partir de cette moyenne.

Reitzer obtient 1013 points sur une moyenne de 2140 – en commission 161 points sur 218 – Interventions dans l’hémicycle 60 points sur 383 – Rapports rédigés 5 points sur 5 – Propositions de loi rédigées 0 point sur 4 et enfin questions orales au gouvernement 1 point sur 12[9] Histoire de bien comprendre, il se classe dernier des 6 députés du haut Rhin, loin derrière son homologue des LR Straumann Éric 86ème au classement.

Ahah, comme il le balance le Jean Luc ce sous payé qui sacrifie sa vie pour le bien être des autres (des siens), « dans la famille Reitzer on bosse ! »… Oui, d’accord, mais va savoir pour qui ?

Georges Zeter/mai 2018

Vidéo de ce député sans le sous…



Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • MILAREPA 28 mai 12:11

    Très bon article Georges. J’ adhère totalement à vos propos, mais de repenser à ces gros e****és de députés et sénateurs, ça va un peu gâcher mon après-midi. Bonne journée à vous.


    • Thot 28 mai 12:51

      Entièrement d’accord avec vous. On ne relèvera jamais assez le cynisme de ces nuisibles, élus et réélus par des gogos et qui, non contents de parasiter l’Etat, poussent l’inconvenance jusqu’à venir gueuser devant les caméras.

      « Eh ! L’élu du peuple ! Si t’es pas content de ton sort, change de turbin et renonce à te sacrifier pour l’ingrate plèbe ! »
      Mais, on est au courant. Audiard l’a dit avec toute la pertinence que l’on sait : « Ça ose tout ». Vraiment tout.

      • zygzornifle zygzornifle 28 mai 13:27

        Allez Macron, une journée de solidarité pour soutenir ces pauvres victimes d’injustice salariale a moins que l’on organise en grande pompe un députéton .....


        • MagicBuster 28 mai 13:41

          Des fonctionnaires comme lui (il confirmera) il n’y en aura jamais assez . . . . .

          J’imagine que dans les instances de contrôles , il a embauché son beau-frère ?!


          • Jeekes Jeekes 28 mai 13:51

            ’’On passe notre temps à collecter les factures, les notes de restaurant’’
             
            Ben là, c’est facile, gros lard. T’as qu’à manger à la gamelle !
            Pour autant que ta pouffe sache faire la cuisine...
             


            • McGurk McGurk 28 mai 19:06
              Lorsque le comportement déviant devient la norme, ça produit des courtisans comme à Versailles - habitués à boire du champagne et manger des petits fours à quatre heures.

              Si ils étaient payés à l’efficacité, leur salaire de base serait sérieusement revu à la baisse, de même que la somme « allouée à leurs assistants » et encore pire pour les « frais divers ».

              Et puis, étant donné ce qu’ils gagnent en tout, il est anormal d’avoir la gratuité des transports lorsque nous casquons plein tarif (déjà exorbitant) - pour des services dégueulasses il faut bien le dire. Pourquoi pas pour les chômeurs, personnes au SMIC ou handicapées - et ceux que j’aurais pu oublier - ?

              Ils n’ont qu’à se payer une chambre d’hôtel toute conne dans un établissement minable avec leur propre argent, ça fera pas mal d’économies !

              En fait nul besoin de créer d’autres impôts ou augmenter ceux déjà existants, l’argent est bien là et il n’y a qu’à tendre la main pour rééquilibrer la balance.

              • Gabriel Gabriel 29 mai 09:17

                Autant d’abnégation confine à la sainteté. Mon pauvre petit gros, avec si peu de moyen, obligé de manger des pâtes, stop ! Arrête et démissionne, on s’en remettra...


                • agent ananas agent ananas 30 mai 06:16

                  Merci l’auteur.
                  Donc 300 000 euros annuels x 577 députés (je vous fais grâce des sénateurs et autres élus) ...
                  Si Macron veut faire des économies, voilà un secteur qui devrait attirer son attention au lieu de cibler les plus démunis.
                  Au fait député rime avec « de pute » ...


                  • Arthur Gohin 3 juin 14:33

                    @agent ananas
                    300.000 € x 577 = 173.100.000 €

                    Mais ceci n’est sans doute qu’une petite partie de ce que coûte l’assemblée nationale. En effet j’ai appris que le coût annuel du Sénat est d’au moins 1 milliard d’euros, peut-être 1 milliard et demi. 
                    De plus et surtout, la séparation des pouvoirs législatif et exécutif est une farce, cela ne correspond absolument pas à la vie politique réelle.
                    Beaucoup estiment que le Sénat est un luxe inutile au fonctionnement de notre gouvernement. Cet article avec sa vidéo me confirme sur ce que, à l’heure d’internet, le président et son gouvernement doivent être seuls face à leurs électeurs. Sans ce ramassis de cochons pourris en tant qu’intermédiaires. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès