• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jacques Attali et le cul pour tous

Jacques Attali et le cul pour tous

Jacques Attali, c’est l’économiste qui commente ce que les autres auraient dû anticiper, en oubliant qu’il en faisait partie. C’est le Monsieur je savais tout, mais je n’ai rien dit, car personne à part moi ne pouvait comprendre. Comme il plus facile après coup d’expliquer aux peuples du monde – Attali ne s’adresse qu’au monde et à son au-delà – ce qu’il aurait fallu faire alors qu’il était encore temps, le voici cette semaine poursuivant sa pédagogie à rebours dans son café philo de L’Express (1er décembre 2011) et inscrivant dans le ciel les grandes règles du Bonheur. Je cite :

[…] il faut profiter des circonstances actuelles afin de réfléchir aux limites que le réel impose à notre liberté : nous, pauvres humains, sommes contraints dans les moyens dont nous disposons. A nous d'en faire le meilleur usage, de les répartir à propos et de profiter au mieux de tout ce qui n'est pas rare, de tout ce qui s'accroît quand on le donne : les idées, la tendresse, l'amitié, le rire, l'amour... Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les réseaux, lieux réels ou virtuels de rencontre, ont pris tant d'importance : ils sont les instruments de la circulation des biens non rares. Alors, si nous voulons échapper un peu aux limites de notre condition, il faudra faire évoluer notre modèle de développement vers la consommation de ces biens non rares. Vers l'altruisme et le plaisir de faire plaisir. Vers un autre monde…

Éloquent, non ? Et ça, c’est la conclusion, car avant il nous explique, en gros, qu’il existe des biens rares, l’argent par exemple, et que ces biens rares ne sont pas faits pour tout le monde. Mieux : que vouloir en profiter et réclamer sa petite part au nom de son travail serait une hérésie condamnant notre liberté tout autant que le concept de démocratie. Je cite :

Tout cela parce qu'on a trop oublié que la démocratie ne donne pas le droit de décider n'importe quoi, au nom de la sacro-sainte souveraineté du peuple ; en particulier, elle ne permet pas aux parlementaires d'augmenter à l'infini les dépenses, tout en réduisant les recettes. Elle n'est que la meilleure façon de répartir librement des biens publics sous les contraintes de la rareté, comme le marché constitue la meilleure façon d'organiser le libre choix de biens privés sous la contrainte de la rareté.”

Comme il l’avait prôné dans son ouvrage de 2010, “Sept leçons de vie : Survivre aux crises”, l’ancien sherpa de Mitterrand, actuel consultant du Palais, fondateur de la BERD à Londres (Banque Européenne pour le Développement et la Reconstruction, dont il démissionne suite à des accusations de gestion douteuse), actuel patron de PlaNet Finance (mis en examen en 2001 dans les ramifications de l’Angolagate pour recel d’abus de biens sociaux et trafic d’influence – relaxé le 27 octobre 2009 par le Tribunal correctionnel de Paris au bénéfice du doute), Jacques Attali, donc, qui recourait à des stagiaires payés 400€ alors qu’il présidait la “Commission de libération de la croissance” revendiquant des rémunérations décentes pour les étudiants en stages – mais nous ne sommes plus à une pirouette près –, se montre une fois de plus hermétique aux “stratégies actives” comme “l’exaspération, l’action politique et la Révolution”.

Il est vrai que lorsqu’on le peut, lorsque cela s’inscrit dans ses valeurs profondes, les jeux relationnels, le compromis, la connivence et la débrouille, sont des outils individuels autrement lucratifs.

Selon Attali, les peuples doivent se contenter de regarder passer les milliards sans broncher comme on voit passer les cigognes sans s’interroger sur leurs nids bâtis avec nos plumes. Son idée de pompier pyromane, de banquier schizophrène prêtant de l’argent aux plus faibles tout en conseillant à longueur de chroniques de ne pas s’endetter, n’est pas fausse en soi, elle est même excellente. Car il conviendrait en effet de refuser l’endettement, la surconsommation aveugle et les trains de vie illusoires qui sont des voies de garage et d’enfer, de résister de toutes ses forces aux harcèlements crapuleux des banques à grands coups de publicités indécentes, pour constater à quel point le patronat nous exploite, nous met en esclavage, à quel point il est impossible aujourd’hui de survivre avec son salaire.

Alors oui, Attali a raison lorsqu’il invite les peuples du monde à la sobriété, à la diminution de ses consommations absurdes, mais il a tort, monstrueusement tort quand il refuse aux peuples la gestion de leur « sacro-sainte souveraineté », comme il l’écrit avec ce mépris pour les peuples réels, pour les petites gens en chair et en os, qui a toujours caractérisé cet énarque, ce technocrate opportuniste, fondateur en 1994 de “Attali & Associés”, une officine de conseil international spécialisée dans les fusions acquisitions et autres montages financiers.

La démocratie à la sauce Attali, c’est d’un côté un univers de nantis et de profiteurs, d’ultra-libéraux et de capitalistes, que les peuples idiots, de l’autre côté, doivent regarder se goinfrer sans réagir. Oh non, surtout pas d’exaspération ou de révolution, quelle horreur ! Voudrait-on perdre ainsi notre liberté, insinue-t-il ? La démocratie, pour lui, c’est le statu quo d’un peuple gentil qui découvre, à la faveur inespérée de la crise fomentée par les banques, le bonheur de partager ensemble les biens non rares, c’est-à-dire les sourires, “les idées, la tendresse, l'amitié, le rire, l'amour… [...], l’altruisme, le plaisir de faire plaisir”…

Quel programme ! On se croirait à “L’Espace du Possible”, le lieu du cul pour tous, rendu célèbre par le roman de Houellebecq… On comprend mieux, dès lors, pourquoi Nicolas Sarkozy, l’orateur de Toulon 2.0, le protecteur de la France frileuse, apprécie à ce point ce recasé cynique de la Mitterrandie, ce grand idéologue qui rêve d’un gouvernement planétaire et universel, manipulant à sa guise une secte mondialisée d’abrutis passifs et d’imbéciles heureux.

Non, Monsieur Attali, ce qui vous fait tant peur et que vous baptisez « désastre », sachez qu’il y a des gens libres et fiers, combatifs, qui appellent ça une Révolution ! Et elle viendra, soyez-en sûr ! Alors, vos micro-finances lucratives, vous pourrez vous asseoir dessus… Vous êtes à l’économie ce que Pierre Assouline est à la littérature. À vous de deviner quoi.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 2 décembre 2011 11:33

    Le système des castes, le népotisme, les cooptations, les nominations impériales aux postes stratégiques et intermédiaires de collaborateurs serviles, le favoritisme éhonté, la corruption, les subventions ciblées, la marginalisation des opposants et des honnêtes gens, l’interdiction d’antenne aux voix discordantes ont fait de la France un désert intellectuel.

    C’est pour cette raison que les référents imposés à l’opinion publique se réduisent à une poignée d’individus rancis dans leurs ratiocinations obsessionnelles.

    L’opinion officielle est transmise au bon peuple par ceux que l’on appelle « les éditorialistes », plumes d’oies caquetantes sévèrement sélectionnées pour leur adhésion sans faille à l’idéologie dominante richement entretenus par l’oligarchie financière maîtresse des médias.

    C’est ce troupeau caquetant au ramage aussi lisse que leurs plumes, que nous lisons, voyons et entendons partout, de gré ou de force.

    Atali et Minc, sont les plus représentatifs de ces distributeurs de « prêt à penser ».

    Au delà de leur triste servilité, c’est la pauvreté absolue de leurs arguments et raisonnements qui marque la décadence de l’intelligence française.

    A tel point que ceux qui parviennent encore à se glisser à travers les mailles du filet entre 23 heures et 2 heures du matin, sont perçus comme des dissidents.


    • Abou Antoun Abou Antoun 2 décembre 2011 23:52

      @Daniel,
      Fait pas bon être dans votre ligne de mire.
      Mais comme disait le grand Jacques « Ça vous avez mille fois raison ».
      On apportera des oranges (ou des bonbons) à ces canailles ?


    • jef88 jef88 3 décembre 2011 12:29

      Le système des castes, le népotisme, les cooptations, les nominations impériales aux postes stratégiques et intermédiaires de collaborateurs serviles, le favoritisme éhonté, la corruption, les subventions ciblées, la marginalisation des opposants et des honnêtes gens, l’interdiction d’antenne aux voix discordantes ont fait de la France un désert intellectuel.**

      Bien vu !!!


    • brieli67 3 décembre 2011 12:48

      c’est comme du LONGUET

      et les Lorrains style Sylvain R adoooooooooooooooooooooooooooooooorent !


    • Abou Antoun Abou Antoun 5 décembre 2011 09:57

      48 à 0, c’est ce qu’on appelle un ’carton plein’.


    • Daniel Roux Daniel Roux 5 décembre 2011 17:30

      C’est l’auteur qu’il faut féliciter pour son article.


    • Leviathan Leviathan 2 décembre 2011 12:01

      (Je remets un commentaire posté dans un autre article)

      Et pour en savoir plus sur ce triste sire propagandiste mondialiste, visionnez :
      - Jacques Attali, le best-of du pire !

      Puis lisez :

      - « Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation » de Geoffrey Geuens.
      « L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » de Hervé Kempf.
      - « Un pouvoir sous influence : Quand les think tanks confisquent la démocratie » de Roger Lenglet et Olivier Vilain.
      - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 1 » de Pierre Faillant de Villemarest.
      - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 2 : Les secrets de Bilderberg » de Pierre Faillant de Villemarest.
      - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 3 : La Trilatérale » de Pierre Faillant de Villemarest.
      - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
      - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
      - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.
      - « Au cœur du pouvoir » de Emmanuel Ratier.

       La lettre d’information bi-mensuelle « Faits et documents » de Emmanuel Ratier.

      Ci-joint, un trombinoscope des membres importants du Groupe de Bilderberg (Think-tank mondialiste, oligarchique et ploutocratique de David Rockefeller, œuvrant pour l’établissement d’un gouvernement mondial depuis 1954), publié par le journaliste espagnol Daniel ESTULIN :
      http://www.danielestulin.com/wp-con...

      .

      - Pour en savoir plus sur le « Groupe de Bilderberg »

      - Pour en savoir plus sur la « Commission Trilatérale »

      - Pour en savoir plus sur le projet de Gouvernement Mondial.

      - Pour en savoir plus sur le Club « Le Siècle »


      • appoline appoline 2 décembre 2011 18:04

        David Rockfeller va bientôt crever même si sa relève a les mêmes idées, il n’en reste pas moins qu’elle n’aura ni son venin ni cette force malsaine quasiment intégrée à son organisme qui le fait détester la masse, il est d’une autre époque, celle où il fallait se battre et qui forgeait une carapace, chose que les jeunes ne connaissent pas. Ce sale reptile finira par crever d’ici peu et ne pourra transmettre qu’une partie de sa haine même s’il a éduqué sa descendance en ce sens.


      • Aldous Aldous 4 décembre 2011 17:35

        Bien vu Appoline

        D’ailleurs si les événements se précipitent, c’est que David Rockefeller veux voir son nouvel ordre mondial se réaliser avant de crever même si la précipitation compromet le plan.

        Ce vieux Scrooge sait que son meilleur des monde n’a besoin plus que de quelques décennies pour prendre vie et il enrage à l’idée de ne plus être là pour le voir...

        Ca va etre son erreur.


      • Robert GIL ROBERT GIL 2 décembre 2011 12:07
        Il est en péril celui qui croit qu’avoir réussi sa vie c’est d’avoir pu s’acheter une Rolex à 50 ans. Alors que dans le même temps, le travail ordinaire n’offre plus la possibilité de vivre avec décence, de se loger, de se nourrir, de se soigner et d’avoir l’espoir que la vie de ses enfants soit meilleure que la sienne.............


        • jymb 2 décembre 2011 14:51

          Mes respects, bel article.


          • Defrance Defrance 2 décembre 2011 15:17

              Attali, c’est la Berd ( je suis enrubé) . 

               Quand je vois sa tronche de pourri, je detourne le regard, monsieur je sais rien mais je dirait tout ! 


            • bigglop bigglop 2 décembre 2011 22:37


              Attali le chancre philosophe de l’oligarchie financière


            • Jason Jason 2 décembre 2011 15:18


              Ce pauvre Attali, il est si soporifique avec sa rareté, le marché, l’amour du prochain, toute cette psychologie de bazar servie par des idées soi-disant économiques creuses.

              Il serait bien en peine de donner une définition opérationnelle des termes qu’il utilise. Je le classe parmi les gourous et les prophètes qui se font fort de guider les peuples aveugles sur des torrents d’idées foireuses.

              Laissons-le radoter avec Minc et quelques autres débiles.


              • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 2 décembre 2011 15:21

                Jacques Attali dit ceci :

                « [...] comme le marché constitue la meilleure façon d’organiser le libre choix de biens privés sous la contrainte de la rareté. »

                Ceci est un dogme. Quand quelqu’un qui se décrit comme un philosophe en vient à professer des dogmes avec une telle conviction, vous pouvez être sûr qu’il s’agit non seulement d’un charlatan mais aussi d’un imbécile, parce qu’il ne semble même pas avoir conscience de l’oxymore qu’il profère.

                 


                • Richard Schneider Richard Schneider 2 décembre 2011 19:15

                  @ Pierre-Marie Baty :

                  Belle remarque ! Pas uniquement parce que je suis d’accord avec vous ... mais parce que c’est bien envoyé !

                • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 décembre 2011 15:55

                  100 % d’accord avec vous, rien à redire.

                  « Celui qui commente au lieu d’anticiper, alors quil fait partie de ceux qui devraient le faire (et qui nous disent comment nous comporter à longueur de journée »


                  • spartacus spartacus 2 décembre 2011 16:49

                    Attali, c’est un type qui a une haute estime de lui même, et se sent supérieur aux autres. 

                    Né avec une cuillère à café en argent dans le trou du cul, il l’a prise et lit l’avenir dans le marc de café. Il n’oublie jamais de la sucer.
                    Vulgaire et condescendant, en réalité c’est un marchand de bouquins. Il crée la phrase choc pour pouvoir en vendre un maximum.
                    PS : il parait que c’est un type de gauche......

                    • FYI FYI 4 décembre 2011 00:51

                      Non il est du PS, nuance.
                      Et on demande au français de voter pour Hollande pour faire barrage au nain, quel escroquerie !


                    • Traroth Traroth 2 décembre 2011 17:25

                      Attali devrait réfléchir à tous les dispositifs conçus pour rendre rares les idées, par essence non rares comme il l’indique : droit d’auteur, brevets, marques, dessins et modèles, obtentions végétales, etc. La propriété intellectuelle n’a d’autre but que de limiter la circulation des idées, il ne faut pas le perdre de vue !


                      • Space Monkey Space Monkey 3 décembre 2011 05:00

                        Je suis d’accord avec Traroth. J’aimerais citer Proudhon mais ma mémoire me fait défaut alors je me contenterai d’une approximation : le savant comme l’auteur doivent recevoir ni plus ni moins que l’artisan ou le médecin. C’est une honte que X ne reçoivent rien pour son invention, que Bill Gates touche peanuts pour les brevets qui lui ont déjà apporté des millions c’est autre chose...
                        Je ne suis pas certain qu’il s’agisse encore d’équité, à encore plus forte raison quand les industriels achètent des brevets seulement pour que personne ne puisse les utiliser


                      • Traroth Traroth 3 décembre 2011 19:20

                        @Cassino : vous confondez production d’idées et circulation d’idées. Par exemple, le fait que si vous produisez une oeuvre très diffusée, non seulement votre richesse soit assurée mais également celle de vos descendants sur 2 générations, ça n’a rien de normal !


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 décembre 2011 17:39

                        Je me demande toujours comment se fait-il que se triste personnage fasse si souvent la une des merdias …

                        Pas étonnant la collusion médias/politiques forme ce cercle qui fait que se sont toujours les mêmes avec leurs tronches de premiers de la classe ( savez les ceusses qui savent tout, et surtout ne se trompent jamais ) qui nous sont hélas montrés !!


                        @+ P@py 


                        • Moinsificator Moinsificator 3 décembre 2011 14:14

                          @ Gilbert spagnolo

                           

                          Tronches de premier de la classe ? Je troue qu’ils font un peu Mafiosi ! Surtout.

                          Et l’Attali dans le rôle du cave !


                        • Moinsificator Moinsificator 3 décembre 2011 14:15

                          correction : trouve


                        • moussars 3 décembre 2011 15:00

                          Parce que justement, ce ne sont que des merdias !!! smiley


                        • zelectron zelectron 2 décembre 2011 18:15

                          Attali ? docteur déshonoris causa.


                          • restezgroupir44 restezgroupir44 2 décembre 2011 18:25

                            BIDELBERG    smiley


                            • Pyrathome Pyrathome 2 décembre 2011 18:33

                              Derrière Atila, l’herbe ne repousse pas.....


                              • A. Nonyme A. Nonyme 2 décembre 2011 18:44

                                L’homme qui voulait relancer la croissance en augmentant le nombre de taxis à Paris... Probablement pour convenance personnelle !

                                L’homme qui murmure à l’oreille des Présidents (comme Minc) de tous bords, un intellectuel, qui a participé activement par ses conseils à la con à nous amener dans la situation où nous sommes...

                                Mais il s’en fout. Ça ne le touche pas lui. Ah, il manque peut-être un peu de taxis à Paris... smiley


                                • soubise 2 décembre 2011 18:45

                                  Qu’attendre d’un idiot du village qui roule pour la caste supérieur et les rabbins emplumés.
                                  Rien, sinon qu’il nous appuie sur la tête lorsque nous en sommes à la noyade.


                                  • armand 2 décembre 2011 19:07

                                    Merci Christophe, juste « Jacques Attali, c’est l’économiste qui commente ce que les autres auraient dû anticiper, en oubliant qu’il en faisait partie. » mérite 100+


                                    • Zobi Aldo Rifort 2 décembre 2011 19:26

                                      Jacques Attali, nom de code : le projectionniste...


                                      • Ariane Walter Ariane Walter 2 décembre 2011 19:49

                                        Il est aussi taré que notre Sylvain rakanistraopo je ne sais quoi (je vais me faire traiter de raciste !) et ce n’est pas peu dire. On voit quand même que les soutiens de Sarko sont graves ! (Comme l’anglais : des tombeaux de vérité !!)


                                        • Defrance Defrance 2 décembre 2011 21:34

                                            Eva Joly vient de la Cher Un Attali en Auvergne  ! 

                                            


                                          • moebius 2 décembre 2011 21:43

                                            Comme les marchés sont pour nous un labyrinthe impénétrable, une abstraction d’économistes on se dit que cet homme qui en parle si souvent sait de quoi il parle et on l’écoute et ont voit comme des projection vers l’avenir, des hallucinations, des réves des visions...mais tout embrumé dans cette salle obscure il ne nous viendrait pas à l’idée de comprendre que nous sommes aussi « le marché » et que celui ci ne nous est pas si extérieur que ça comme une scéne et du spectacle ou de la théorie et que ceci est une evidence et qu’il y’a dans le marché d’Attali du grand bazard mais surtout de la lutte des classe qui ne veut pas encore s’avouer en tant que telle et de la sociéte du spectacle


                                            • Peretz Peretz 3 décembre 2011 16:49

                                              « en particulier, elle ne permet pas aux parlementaires d’augmenter à l’infini les dépenses, tout en réduisant les recettes » Une pensée unique dans toute sa splendeur ! Il oublie que les dépenses génèrent automatiquement des recettes (TVA et autres taxe). Le« pôvre » décline visiblement. Ce qui m’attriste car il y a quelques dizaines d’années il disaient encore des choses sensées. La vieillesse est un naufrage...Quand viendra le moment de remonter la guillotine pour ces nouveaux aristos, il faudra le faire aussi pour les journalistes qui s’en servent trop souvent.



                                              • BA 2 décembre 2011 22:11

                                                Selon le dernier point sur ses finances, le FMI peut encore engager 291 milliards d’euros (soit 389 milliards de dollars) pour ses Etats membres. En comparaison, l’Italie a indiqué en novembre qu’elle prévoyait d’emprunter sur les marchés 440 milliards d’euros en 2012.

                                                 

                                                http://www.boursorama.com/actualites/le-fmi-fait-un-appel-du-pied-a-la-bce-35bdefcf4413c0bd676ceb848c11ebe1


                                                • herbe herbe 2 décembre 2011 23:04

                                                  « Analyser le plus complètement possible et retenir ce qui est bon » est une de mes devises.
                                                  Soit dit en passant en ce moment il y en a qui pratiquent sans vergogne l’opposé qui devient :
                                                  « analyse trop superficielle et conservation (importation) de ce qui est mauvais (ou nuisible) », ah la convergence à géométrie variable !

                                                  Bon ce n’est pas parce que Monsieur Attali dit qu’il pleut que c’est faux si tout le monde peut constater le fait...

                                                  Ce qui m’embête le plus c’est celui qui, après avoir amassé un petit pactole, prend la position du sage et affirme : « l’argent ne fait pas le bonheur » mais du même coup veut empêcher aux autres d’essayer pour arriver à leur propre conclusion, même si l’on sait que sera très probablement la même.

                                                  Dans ce cas le riche sage qui a le réel désir de convaincre donne l’exemple, il y en a !
                                                  http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/23/01003-20111123ARTFIG00597-l-ex-millionnaire-est-un-smicard-heureux.php



                                                    • fredleborgne fredleborgne 3 décembre 2011 11:31

                                                      Oui, Merci à ce Monsieur Attali de nous donner autant envie de nous indigner, de nous révolter...pour lui botter le cul, ainsi qu’à tous ses copains


                                                      • Veaulubiliator99 Veaulubiliator99 3 décembre 2011 13:31

                                                        When the ship goes down, you got to be ready !

                                                        Et eux ne le sont pas... MDR !


                                                        • Moinsificator Moinsificator 3 décembre 2011 14:07

                                                          Jacques Attali ne se contente pas de faire de l’’économie de bazar mais il est aussi adepte du mouvement extropien. Danger ! 

                                                           


                                                          • Blé 3 décembre 2011 18:52

                                                            Que pense monsieur Attali des copains de Sarko qui se sont fait construire des petits palais en Colombie ? On retrouve monsieur Takieddine (le passeur de valises) un verre à la main en train de boire une petite coupe de champagne à leur coté.

                                                            Aurait-il quelques explications sur le financement de ces palais ? La justice Colombienne cherche à savoir ainsi que la justice française.

                                                            Le meilleur copain de Sarko mis en examen semble ne pas poser de problème de conscience à Attali.


                                                            • maisvalerirquechorar 3 décembre 2011 20:04

                                                              Le Roi des Cons !!Condescendance insupportable !!



                                                              • Roubachoff 3 décembre 2011 23:35

                                                                Attali débite des conneries depuis plus de 40 ans. Il n’a qu’un dieu, l’argent, et ça s’entend très ben dans sa façon de parler des« prêteurs », car monsieur préfère ce mot de cireur de pompes à « marchés ».
                                                                Il y a très longtemps, dans un destraités de connerie appliquée qu’il ose appeler ses livres (désolé, j’ai oublié le titre, sans doute parce que j’ai parcouru l’ouvrage d’un derrière distrait) cet abruti préconisait l’euthanasie pour résoudre le problème du vieillissement des populations et donc le coût des retraites et des soins. Il serait grand temps qu’il s’applique ses propres remèdes.


                                                                • suumcuique suumcuique 4 décembre 2011 00:07

                                                                  « Il naît avec son jumeau Bernard Attali dans une famille juive1. Son père, Simon Attali2, est un autodidacte qui réussit dans le commerce deparfumerie et bijouterie (enseigne « Bib et Bab ») à Alger... » http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Attali


                                                                  • FYI FYI 4 décembre 2011 00:57

                                                                    Les gens qui ont créé cette crise ne seront pas ceux qui viennent à trouver une solution...


                                                                    • Attilax Attilax 4 décembre 2011 01:09

                                                                      La réussite d’Attali est à la politique ce que sont celles de Romain Duris à l’actorat et Pascal Obispo à la chanson : une énigme française.
                                                                      Sauf qu’au contraire des deux autres, il est dangereux.


                                                                      • Christoff_M Christoff_M 4 décembre 2011 08:33

                                                                        Monsieur le pédant et l’opportuniste !!!

                                                                        Comme BHL, Minc et compagnie, ces messieurs passent leur vie en haut lieu dans des cercles bien informés, au dessus de la mêlée et à nos frais...

                                                                        Pas difficile ensuite de faire un livre de recettes et de vulgarisations... quand on est proche des sources et des réunions en haut lieu...

                                                                        A les écouter, il auraient fait et refait le monde, alors qu’ils ne sont que des pédants surpayés et parasites du système mondialiste, on les utilise d’ailleurs comme idiots utiles et pédants pour porter les bonnes paroles de la pensée unique...

                                                                        Bien sur impossible de les critiquer, sinon vous serez taxés d’antisémitisme ( idem au Pb DSK)... c’est comme cela que les mondialistes et propagandistes du NOM choisissent leur sbires, élus mais surtout pas pour leur intelligence, d’ou la légende du peuple élu, placardée partout par nos amis sionistes, qui ne sont qu’un rouage du mondialisme le plus néfaste et le plus pervers !!


                                                                        • Christoff_M Christoff_M 4 décembre 2011 08:46

                                                                          On peut nous sortir aussi « vous êtes jaloux, c’est un type qui a réussi et a de l’argent »...

                                                                          Comment peut on être jaloux d’un type qui a vendu son âme au diable pour gagner de l’argent par tous les moyens jusqu’à en faire une obsession... comme un certain chanteur joueur addict...
                                                                          lécher le train des plus grands pour devenir un misérable colporteur des théories du NOM...

                                                                          Face à Onfray, dans un débat, ce monsieur s’est ridiculisé et a fini par l’insulter, on a vu la le vrai visage de ce collabo des financiers du NOM... il était habitué à un parterre bêlant l’écoutant religieusement auparavant, les temps changent et les mondialistes ne s’encombrent pas de gens qui n’ont plus d’audience, qui ne leur servent plus à rien !!! Pas de sentiments dans les hautes sphères du pouvoir et de l’argent...


                                                                        • herbe herbe 4 décembre 2011 10:31

                                                                          Onfray est particulièrement bienvenu dans votre commentaire parce qu’à mon sens il est exemplaire au niveau de la cohérence entre ses actes, écrits et paroles.
                                                                          Son mode de vie est sans ostentation et son contrat financier avec son(ses ?) éditeur particulièrement frugal ...
                                                                          Et il partage le savoir de manière altruiste et désintéressée ...certains en parlent donc d’altruisme, lui aussi mais surtout le met en pratique...


                                                                        • herbe herbe 4 décembre 2011 15:48

                                                                          Voici une source pour qui souhaite se faire sa propre opinion :

                                                                          http://www.dailymotion.com/video/x3dh4t_clash-entre-attali-et-onfray-1-sur_news


                                                                        • mortelune mortelune 4 décembre 2011 10:41

                                                                          Attali est à l’économie et aux idées généralistes de « la vie heureuse » ce qu’est BHL à la philosophie de « simple d’esprit ». Tous les deux donnent le cap à tenir pour que le peuple leur fasse le moins de vagues possible. Ni l’un, ni l’autre ne sont ce qu’ils prétendent être. Ils sont en vérité des charlatans qui vendent des livres comme le faisaient les vendeurs de fioles au temps des westerns.
                                                                          Ce qui est rare chez les gens de la race ‘Attalienne’ ce n’est pas l’argent, ni l’arrogance, non, non, c’est tout le reste ; « les idées, la tendresse, l’amitié, le rire, l’amour... » Ils en sont complètement dépourvu et c’est là tout le danger.

                                                                          PS. Merci pour votre article qui remet les pendules à l’heure. 


                                                                          • kéké02360 4 décembre 2011 11:57

                                                                            la solution est simple , virer ceux qui ont signé le traité de Lisbonne donc virer ces malpropres de l’UMP-PS en 2012 et reprendre notre souveraineté !!!

                                                                            c’est ici :

                                                                            http://www.stupiditiz.com/actualite/la-dette-publique-des-pays-pour-les-nuls/ 


                                                                            • karina 4 décembre 2011 12:38

                                                                              Comme toute les semaines, Merkozy va régler la crise de la dette ? des promesses toujours des promesses ! 


                                                                              • galafrin 5 décembre 2011 00:36

                                                                                Attali voudrait bien être le Georges Soros français, vous savez le spéculateur qui protège sa fortune acquise sur des paris financiers par une fondation caritative.

                                                                                Seulement voilà, il en a guère les épaules, encore moins la réussite avec toutes ses casseroles qu’il trimbale de surcroit. Sarkozy le sait bien mais il n’a personne d’autre sous la main à donner en pâture aux paparazzi qu’Attali l’animal de foire depuis son épisode comme conseiller de Miterrand. 

                                                                                Il n’est a l’Elysée que pour la photo sous le regard gouailleur du président, histoire de se rentabiliser mutuellement. Car sans ses livres soporifiques qui pullulent mais présentent l’avantage de ne jamais arriver les mains vides sur un plateau de télévision, on se demande à quel propos ce personnage pourrais faire parler de lui, hormis les échecs retentissant du président failli et défailli qu’il a conseillé et les divers scandales financiers qui émaillent sa carrière que l’auteur de l’article à si pertinemment rappelé. 

                                                                                Bref chaque fois qu’on parle de cette tête de taupe que personne n’a jamais pris au sérieux sauf quand il s’agit de malversation de l’argent public comme à la Berd, c’est la franche rigolade à propos d’un type dont la seul utilité se résume au remplissage de pages que personne ne lit.


                                                                                • alain_àààé 5 décembre 2011 07:23

                                                                                  ATTALI EST UNE ORDURE IL FAUT LE VOIR A L ACTUALITE DES EMISSIONS LE DIMANCHE SUR FRANCE 2 LORSQUE L EMISSION SUR LES JUIFS OU ON LE VOIT PARLER L HEBREU AVEC DES RABBINS ET SURTOUT LORSQU IL DIT QUE LES ARABES ET LES JUIFS NE POURRONS S ENTRENDRE ICI MAIS ON NE SAIT PAS DE QUEL PAYS IL PARLE.IL SE VOIT CONSEILLER LE GOURVENEMENT AU NIVEAU MONDIALE.



                                                                                  PS UNE PERSONNE POURRAIT IL ME DONNEZ L AUTEUR SUR :LA FRANCE EST GOURVERNE PAR UN CADAVRE. SUR MITTERRAND MERCI


                                                                                  • Christoff_M Christoff_M 5 décembre 2011 11:16

                                                                                    la cour des minables et de ceux qu’on nous impose à coup de pub dans les médias est à l’image de la médiocrité du triste sire qui nous gouverne...

                                                                                    Parvenu, minable, et zéro pointé intellectuellement... les VRP ratés du mondialisme qui nous ont vendu la prospérité et le libéralisme en 2007 méritent bien plus les procès que l’on met en scène partout sur la planète pour détourner l’attention de la masse et éviter de regarder vers les malfrats qui se sont servis grassement dans nos caisses et leurs complices dans la propagande médiatique honteuse et abusive du mensonge...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès