• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je me présente Catherine, 42 ans, from USA

Je me présente Catherine, 42 ans, from USA

Transmission d’un témoignage vécu par "Catherine" - copier-coller du mail recu par l’un des membre de notre forum.

Sujet du message : [Crise] Catherine sur les USA en chute libre

Bonjour, Tout d’abord, je me présente : Catherine, 42 ans, Ecou...t (49)

Cela fait longtemps que je lis vos forums. Je ne me suis jamais inscrite parce que ... ben ... intéressée mais sans compétences particulières pour prétendre apporter une quelconque contribution !

Aujourd’hui, je voudrais juste témoigner... pas un avis, pas une contribution "d’experte", juste un vécu, une réalité !


En 1989, jeune mariés, mon mari et moi décidons de "tenter notre chance" aux USA.

D’abord comme beaucoup, nous faisons des petits boulots (Restaurants, commerces, enseignement...), installés dans le middle west, d’abord dans l’Iowa puis l’Indiana pour petit à petit "construire notre rève américain" et nous intaller dans l’Ohio. Nous trouvons alors un boulot "sérieux" en 1994 dans une des "real-estate" les plus importants du coin (Sibcy-Cline pour ne pas la citer), lui à terme, en tant que "Account Executive" - Insurance Services - (comprenez en gros "agent d’assurance" sur les maisons vendues ) et moi en tant que "Realtor"(comprenez en gros "agent immobilier").

TRES bien installés, "rève américain" "acquis", argent facile et sans compter ... nous obtenons la nationalité américaine en 1998.

2 enfants naissent alors (aujourd’hui âgés de 9 et 6 ans), de nationalité américaine et HEUREUSEMENT aussi française (mais uniquement parce que mon mari a insisté, à l’époque, pour ne fassions le nécessaire pour celà .Trés honnétement, si cela n’avait tenu qu’à moi, ils n’auraient été "que" américains parce que je ne pensais VRAIMENT pas rentrer en France, un jour). Mes enfants ne parlent d’ailleurs pas le français et ne connaissent pas la culture française .... uniquement limités au virtuel et superficiel US Tout ça pour dire que contraints et forcés par la crise (et là bas le mot "crise" paraît faible), nous sommes rentrés en France il y a 2 mois ... et Y RESTERONS !

Pourquoi ?

Je suis sidérée comment en Europe l’information, bien que plus exacte et plus complète qu’aux USA (qui cherche désespérément à cacher la vérité à la population) reste néanmoins trés en dessous de la vérité.


Actuellement, la vérité, est que les USA sont dans un état de délabrement le plus total. A l’exception de la classe la plus aisée (et de plus en plus aisée), soit peut être 10 ou 15 % de la population, le reste est en débacle sociale et économique.

Des millions de personnes sont ou vont être sans ressources ni abri.

Certaines villes sont désertées à 75 % et pas des moindres. A Cleveland, par exemple, il doit rester 1/3 de la population, la ville paraît être une ville fantôme sans plus aucune activité "officielle". Phoenix en Arizona est pratiquement à vendre en quasi "totalité" comme bon nombre d’autres localités en Californie, au Nevada.... Chaque jour des "convois" de voitures particulière rejoignent les campagnes sur des routes et des autoroutes qui ne sont plus entretenues depuis plusieurs années.

Les aéroports sont à peu prés dans le même état (plus ou manque d’entretien... certains vols sont annulés "par sécurité", les commandant de bord refusant de se poser sur tel ou tel aéroport... les services de la circulation aériennne "secondaires" sont de plus en plus réduits : plus d’informations météo "exactes", plus de défense des aéroports contre les oiseaux, trous dans les pistes, végétation non coupée etc... dans ce pays où prendre l’avion est une nécessité et est devenu une "banalité" depuis longtemps.


Les salaires et le chômage :

Les salaires effectifs (donnés par les entreprises aux banques) ont été baissés de 20 à 45 % !!!!! en l’espace de 3 ans ... et cela sans que personne ne s’en rende vraiment compte car les cartes de crédit, toujours de plus en plus nombreuses, facilement distribuées et approvisionnées et ré-approvisionnées, compensaient allégrement cettte "formalité" que représente le chiffre du salaire effectif sur une feuille de paye : moins de salaire mais plus de sous ... que demande le peuple !


Le chômage : En hausse constante depuis au moins 5 ans ! Là encore les chiffres n’ont pas d’importance aux USA : Les enfants de 14 ans qui remplacent des adultes dans les "fast-food", les garages, les commerces ....aprés leur école ; "gonflent" les chiffres de l’économie.

Les adultes, eux, qui vivent de "petits boulots" (services aux particuliers sans être déclarés) et sans être inscrits au chômage (et pour cause, ils n’ont jamais travaillé officillement) , ne rentrent pas en compte dans les statistiques. Les "demi-adultes" (16/18 ans) qui travaillent officiellement dans divers services (surtout le commerce, la prestation de service...) 20 heures par semaine ou moins pour gagner 3 dollars de l’heure, ne rentrent pas en compte dans les statistiques non plus... pas plus que ne "comptent" les intérimaires "particuliers", les retraités qui (re)travaillent, les clandestins etc... qui font touner l’économie, qui sont "virés" du jour au lendemain mais qui ne sont jamais chômeurs officiels. Aux USA, les seuls chômeurs existants officiellement sont ceux que l’on ne peut pas cacher et qui viennent des "majors" (Ford, Microsoft...et alias)

Calculs faits, aujourd’hui le taux de chômage aux USA, rapporté au chômage effectif est comparable au chiffre de 1930 ! : pas 7.2 % comme annoncé mais AU MOINS 20 % ... sans compter les enfants et les personnes de plus de 75 ans qui sont obligés de travailler !

Mais là encore... Quelle importance ! Chômeur ou pas, petit salaire ou pas... les cartes de crédit fonctionnent (FONCTIONNAIENT plutôt) à fond. Le petit salaire est utile et intéressant que pour l’argent de poche de l’adolescent ou pour les "menus frais" que l’on ne peut payer avec la C.C ou pour les "faux-frais inavouables" ou chez certains "commerçants" de rue qui n’acceptent pas les C.C !

Moins de travail, plus de sous...que demande le peuple !

Et de toute façon, l’Amérique est grande et puissante, elle s’en remettra et se plaindre là bas, "ça ne se fait pas". Alors on "suit la manoeuvre" et on la ferme !


L’immobilier :

80 millions ( QUATRE VINGT MILLIONS) de maisons baties en moins de 15 ans ! La moyenne au dessus de $200.000 ré-évaluées à leur "apogée" à $450.000 ou plus (d’où des crédits hypothécaires faciles de plus du double de celui de la maison EN PLUS de celui de la maison)

et celà à des foyers gagnant moins de $2000 par mois.

Au début des remboursement "aisés" puis, aidés en cela par les taux variables et la décroissance des prix de leur maison, des primes réclamées dépassant les salaires !


La "reprise" :

Je ris quand je lis hier qu’une reprise des ventes de l’immobilier ancien est effective aux USA !!! +6.5 % en décembre !!! J’ai l’impression que la nouvelle administration excelle plus que tout autre dans la manipulation des statistiques (et je n’aimais pas Bush !)

En fait, effectivement les maisons "anciennes" (baties entre 1985 et 2000... voire en construction) se vendent mieux depuis quelques mois ... mais à qui ?

Pas à la population américaine qui continue à être saisie ou à "laisser tomber" son bien avant l’arrivée de la police ... mais à des investisseurs étrangers Russes, Chinois, Français (et oui)....Soit à des particuliers pour les vacances, résidences secondaires... mais surtout à des sociétés (banques....) qui attendent des jours meilleurs en achetant aujourd’hui des biens 50 ou 70% en dessous de leur "valeur" !

Depuis l’automne 2008, les voyages organisés par des agences autrefois spécialisées dans le tourisme d’affaire, les visites d’entreprises etc... se sont reconverties dans les visites de maisons, de condo...

Des ventes accrues aussi ...mais aux banques et au gouvernement US !!!! Et oui, elles sont en faillite les banques US mais savent reconvertir leurs saisies en location pour les personnes qui ne les payent plus ...idem pour le gouvernement qui "prétexte" qu’il faut bien loger les gens ... d’où autant de maisons en moins sur le marché de la "vente officielle" qui fait tomber les chiffres des statistiques !

Au contraire, si on excepte ces tours de passe-passe, le nombre de "foreclosures", de "pre-forclosures", de "owners sales", les "bank owned", les "auction".... est en constante et rapide progression, touchant même maintenant la classe moyenne supérieure (un peu l’équivalent des cadres supérieurs en France).

A celà, il faut ajouter les milliers de maisons DEJA PAYEES ou faisant partie de biens de famille, d’héritages... qui ont servi d’hypothéque à un ou plusieurs crédits à la consommation (voitures, meubles, travaux etc...) qui sont saisies pour honorer cette hypothéque. Certaines de ces maisons sont saisies pour le prix de la voiture, de la télé, des études des enfants, des soins médicaux... qu’elles garantissent mais SANS ENTRER dans les statistiques des agents immobiliers et du gouvernements (qui ne prennent en compte que les crédits immobiliers).

Les USA sont les rois du trafic de chiffres !

Les retraites et le "social" :

Je n’ose même pas en parler tant les perspectives d’avenir sont anéanties pour la plupart des "vieux" (en retraite ou qui le seront dans les
10 ans). Les entreprises, gestionnaires des fonds de pension sont en faillite aprés avoir "investi" les fonds de pension ou les avoir utilisé pour essayer de limiter les dégats dans l’entreprise elle même en faillite !

La plupart des gens ont une retraite par capitalisation sur base de rente viagère (biens dont il estime la valeur aux yeux des futurs actifs).

Avec la chute de l’immobilier et/ou la saisie de leur bien, ils perdent 80% de leur retraite , ne leur restant plus que la part de "Social Security"soit... presque rien (10...20%) !

Je n’ose pas non plus penser à la génération actuellement scolarisée (disons entre 15 et 25 ans). C’est une génération virtuellement sacrifiée par le systéme. Elle n’aura pas le temps de se faire une retraite (en supposant qu’elle ait la possibilité de se trouver un emploi) ni de capitaliser quoi que ce soit.

Les étudiants laissent tomber leurs études (contraints ou forcés) aprés 1, 2 ou 3 ans ou avant la fin de leurs études, faute de pouvoir payer les premieres primes de leur prêt étudiant pourtant "garanti" pour une scolarité longue de 7...10 ans ... mais qu’ils devront quand même rembourser "à fond" sur 15 ou 20 ans dès qu’ils auront trouvé un (petit) job !

Les universités (d’abord privées puis d’état...car ceux ci sont en faillite .. AUSSI !), ferment les unes aprés les autres ou limitent leurs inscrïptions aux plus favorisés aprés avoir limité les embauches de profs, les investissements ....

Maintenant les "schools", les "academies", les "colleges" ... sont touchés. Des ados ne sont plus scolarisés ou le sont partiellement.

Dans 10 ans, les USA seront en pénurie d’ingénieurs, de médecins...si ce n’est déjà le cas !

Je n’ose pas non plus parler du "Medic" !

Les soins sont hors de portée de la classe "basse" (bien sûr) mais moyenne et aussi maintenant "moyenne supérieure" ! Les enfants scolarisés au dessus de la "high", ne sont plus pour la plupart, pris en charge sur l’assurance de leurs parents et doivent faire l’objet d’une assurance particulière, plus chère encore que celle de leurs parents parce qu’ils ne travaillent pas et n’ont pas de biens propres !

Des personnes PAR CENTAINES meurent tous les jours faute de soins aux USA ... et on ne le sais ou on ne le dis pas !

Des personnes, des enfants ... qui pourraient être soignés ou guéris ne le sont pas faute de $ ... ou parce que les hopitaux, les soignants refusent maintenant les C.C, n’ayant plus confiance aux banques et au système financier. Là aussi, la plupart du temps, les assurances sont indexées sur la valeur des biens : plus de biens ou biens dont la valeur décroît = plus d’assurance ou assurance plus chère !


La liste est longue et ma descrïption bien que paraîssant "catastrophique" n’en reflète pas pour autant la limite. La REALITE est bien pire encore aux USA , le "premier" pays de la planète. J’y ai vécu, j’ai été une "green-card" et une américaine convaincue de vivre dans le plus beau pays du monde !

J’en suis revenue, non pas "déçue" (enfin quand même un peu) mais surtout EN COLERE aprés moi même d’être rentrée ainsi dans un système trop beau pour être vrai et surtout d’y avoir placé mes enfants.

Les USA sont un "eden virtuel" où les habitants sont manipulés par le système qui les "empêche" par la facilité qu’il procure (procurait plutôt car tout est bel et bien fini) de se rendre compte des réalités. C’est comme une grande secte où le gourou-crédit décide de tout mais en vous donnant l’impression de décider vous même en vous ôtant tout "soucis", toute difficulté financière pour le peu que vous ayez accés à la carte à puce miraculeuse (et 85% de la population y a accés... suffit d’ouvrir sa boîte à lettre le matin pour en avoir une nouvelle, une de plus !)

Ils sont un "eden virtuel" placé sous le signe de la religion, du "tout beau, tout gentil"...mais où les sheriffs tirent dans le dos des délinquants (surtout si ils ne sont pas blancs ou propres sur eux) et où les gosses se promènent des les écoles avec des couteaux ou des armes !

Une religion omni-présente qui décide en couvert, même de la politique, du social, des "communities"...mais qui, lorsque les gens sont en difficulté, qu’ils ne peuvent plus sortir leur C.C...ne se montre pas ou les rejète du système.


Je vais arrêter là en ajoutant simplement qu’à la différence de (peut-être) 200 millions de personnes aux USA, j’ai la chance d’avoir une autre nationalité ! Aujourd’hui je suis fière et CONTENTE d’être française et je peux affirmer qu’il faut vivre hors de France pour comprendre la beauté de ce pays et les avantages de son système social et aussi des "avantages" de la mentalité du français moyen... Râleur, bougon, pas forcément "propre sur lui", poli et tout beau tout gentil...mais ô combien solidaire et franc quand "ça va mal" ! UN système certes certainement "imparfait" ou perfectible mais ô combien "rassurant" quand on a connu celui du "premier pays" !

Aux USA, la Louisiane en décombres n’a reçu AUCUNE aide du gouvernement ou des autres états. La Californie en feu, brule sous l’indifférence de tous ... En France, une tempête à Maubeuge ou à Bordeaux et c’est le pays entier qui se mobilise... y compris les DOM-TOM !

Merci de m’avoir lu !

source : freaks-factory


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (190 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 6 mars 2009 13:45

    Le "cas Catherine" a déjà été traité sur AV, il n’y a plus qu’à souhaiter que cet article, un "réchauffé" qui arrive après la guerre, apporte du neuf dans les commentaires.


    • Marc Viot idoine 6 mars 2009 13:56

      Je mets un lien vers le forum original où figure les réponses de catherine et une discussion nourri sur plusieurs pages.

      Il semble qu’un certain "patrick", qui le reconnait à la page 5 de la discussion qui s’en est ensuivi, ait posté ce témoignage sur une dizaine d’autres forum.

      Je trouve assez désolant que le modérateur dudit forum ait trouvé "bon" de supprimer le texte initial.

      En lien aussi, la dernière intervention de "catherine" (descendre jusqu’au post du 31 janvier à 16h51)

      Enfin, qlq éléments allant dans le sens du témoignage de catherine.


    • Kobayachi Kobayachi 6 mars 2009 20:41
      Tout a fait John,
      et habitant toujours aux USA, je maintien mon commentaire. Il y a quelques verité dans ce recit, mais bon la bonne dame était dans l’immobilier qui est surement le pire secteur ou l’on peut se trouver en ce moment. Ensuite il est clair qu’elle a mal vécu son expérience et que l’on ressent une grande amertume dans ces propos.
      Donc, venant d’un autre expat français :
      NE PRENEZ PAS CET ARTICLE POUR ARGENT COMPTANT. CE QUI EST ECRIT DANS CE TEMOIGNAGE NE REFLETTE PAS LA VERITÉ, MAIS UNIQUEMENT LE POINT DE VUE DE CATHERINE.

      Mon expérience personnelle est très bonne ici, et mes voisins se portent très bien aussi. Tout comme en France ils ont peur pour l’avenir, mais la vie continue.


    • bulu 6 mars 2009 13:54

      Catherine est un hoax, ca a été debunké sur le forum oleocene :

      http://forums.oleocene.org/viewtopic.php?f=41&t=8802

       smiley


      • Marc Viot idoine 6 mars 2009 13:58

        Non, ce n’est pas un hoax, la suppression provient d’un geste maladroit d’un modérateur.

        Je vous renvois aux compléments d’informations que j’ai indiqué dans mon premier commentaire.


      • Traroth Traroth 6 mars 2009 14:33

        Après avoir fouillé les 1é pages du forum, le "debunkage" dont vous parlez n’a rien d’aussi évident que vous le prétendez. Il y a un participant étasunien qui participe au forum et qui coupe les cheveux en quatre pour trouver les moyens de la contredire, ça c’est sûr.


      • Marc Viot idoine 6 mars 2009 14:52

        Je pense que vous devriez lire les réponses de Catherine qui ont un peu tardé et ne figurent pas dans les 1ère pages.

        Elle a argumenté de manière très complète 19 fois et a fini par demandé d’être radié pour ne plus recevoir d’insultes ...

        Vous avez déjà vu un hoax hoax qui répond en temps réel et qui s’implique de manière aussi convainquante : soyons sérieux, ce témoignage est réel !


      • arnaud.b 6 mars 2009 18:54

        Erf, etant inscrit sur oleocene, je voulais vous faire part de cette info.
        Tu as ete plus rapide que moi, mais pour les dubitatifs, oui, cest bel et bien un hoax.
        ++


      • arnaud.b 6 mars 2009 18:56

        hum, allez donc sur le post d’oleocene, et lisez, lisez tout.
        Si vous voulez de la crise americaine, faites des recherches sur Merceds en californie.
        ++


      • Yohan Yohan 6 mars 2009 19:04

        Je ne vois pas pourquoi on devrait mettre en doute la sincérité d’un tel témoignage. C’est probablement du vécu même si il y a toujours une part de subjectivité dans ce genre de témoignage.
        Pour connaître les US même avant la crise, il y a une pauvreté d’un genre inconnu chez nous qui n’est visible que pour ceux qui se rendent à St Louis ou dans la banlieue de la Nouvelle Orléans plutôt qu’à San Francisco. Le rêve américain a sa part d’ombre et je ne doute pas que les frenchies qui ont succombé au rêve américain puissent parfois tomber du mauvais côté du mur.


      • Yohan Yohan 6 mars 2009 19:06

        PS et dire ça, ce n’est pas verser dans l’anti-américanisme, pour autant. D’ailleurs il n’y a pas que là bas qu’on commence à souffrir


      • appoline appoline 7 mars 2009 13:17

        @ Yohan,
        Il n’y a pas besoin de sortir de Saint Cyr pour comprendre que les américains avec leurs systèmes à la con et leur religion vont se retrouver dans une merde monstre et ça commence déjà depuis quelques temps. Même si ce témoignage n’engage que son auteur, il n’empêche que la pauvreté va aller en augmentant chez eux, mais si, d’habitude, nous avons toujours un métro de retard en rapport aux USA, là, il n’en sera pas de même.


      • wesson wesson 6 mars 2009 13:58

        Bonjour l’auteur,

        ouups, ce texte est présent sur tellement de sites que je commence à douter de son authenticité.

        je ne crois pas que l’on puisse me taxer d’un pro-atlantisme débridé, mais là je doutes quand même.

        j’ai vraiment du mal avec les textes apocryphes ...

        Bref, c’est à prendre avec des pincettes, d’autant que le texte est recopié sans mise en perspective, ni même la moindre petite recherche sur son authenticité / sa véracité.

        Méfiance quoi ...


        • Marc Viot idoine 6 mars 2009 14:05

          Vos doutes sur l’existence de catherine devraient être levé en consultant l’ensemble du dossier sur le forum original, ou au moins les liens que j’ai indiqué dans mon 1er commentaire.

          Catherine existe bien, mais son témoignage a soulevé une telle levée de bouclier, qu’elle a été pour ainsi dire "censuré" par un modérateur pour le moins "pointilleux".


        • Philou017 Philou017 6 mars 2009 14:08

          Personnellement, je n’ai aucune raison de douter de cette intervention. Apres avoir suivi cette affaire de pres, j’ai vu que la suspicion est venue des imbéciles qui servent de modérateurs sur Oléocene.
          Leurs soupcons concordaient surtout avec la gêne que leur inspitraient ce texte.
          Un exemple modération en dessous de tout. Le topic a été fermé et les messages en partie supprimés. D’où l’essaimage qui a suivi des textes sur le web, devant une forme de censure.
          Alors qu’il aurait été tellement plus sain et intelligent de laisser le topic ouvert.


        • wesson wesson 6 mars 2009 18:37

          " Vos doutes sur l’existence de catherine devraient être levé en consultant l’ensemble du dossier sur le forum original, ou au moins les liens que j’ai indiqué dans mon 1er commentaire. "

          et bien non cher auteur, mes doutes ne sont pas dissipés. D’une part, le lien mentionné donne sur 12 pages de discussion, soit une bonne centaine de posts, peut-être 200 dont certaines contributions sont fort roboratives. On est là tout à fait dans un buzz ou plus rien ni personne ne peut sereinement se faire un avis, tant la polémique a fait rage. 

          Je partage assez globalement la description de la vie aux USA qui est faite dans cet article, ce qui ne m’empèche pas de le trouver d’origine douteuse, et de m’interroger sur la sincérité de l’auteur présumé.

          Qui plus est, il aurait été interessant que vous, l’auteur de cet article, vous ne vous soyez pas borné à recopier un texte qui a déjà fait le tour d’internet, mais à y apporter des précisions... Bref, ça aurait été bien si vous aviez fait un petit travail journalistique...



        • Internaute Internaute 6 mars 2009 14:23

          Cela a au moins l’avantage d’être clair. Pour avoir vécu longtemps en Amérique Latine, je partage votre sentiment sur les valeurs françaises que malheureusement les français ne veulent plus défendre.

          Phoenix à vendre ! Je lisais par ailleurs qu’il y a trois ans le temps moyen de vente d ’une maison à Phoenix était de 14 jours et qu’aujourd’hui il est de 20 mois.

          Les USA sont entrain de piquer du nez dans le tiers-monde et c’est bien dommage.




            • zelectron zelectron 6 mars 2009 15:11

              @Gül
              édifiant ces liens !


            • Traroth Traroth 6 mars 2009 14:44

              Ce qui me fait complètement halluciner, c’est que le cirque international des Etats-Unis continue comme si de rien n’était. Mais qu’est-ce qu’attend Obama pour retirer les troupes d’Irak et d’Afghanistan ? Ce sont des milliards gaspillés à massacrer des innocents ! Pas "d’ici la fin de l’année", mais d’ici la semaine prochaine !

              Je le disais dès 2003 : jamais les Etats-Unis ne se remettront de George Walker Bush ! Il a conduit son pays au désastre, et peut-être même le monde avec.


              • Marc Viot idoine 6 mars 2009 14:55

                J’espère que cette fois, le débat va prendre l’importance qu’il mérite.

                Après la dégringolade mondialisé du modèle "New Deal", j’en ai un peu marre d’entendre : "Les USA sont les meilleurs, par çi" - "c’est eux qui appréhende le mieux la crise par là ..."

                Et ben non, le bourrage de crâne à la sauce "we are the best ... looser au monde" fonctionne très bien aussi de l’autre côté de l’atlantique.


              • plancherDesVaches 6 mars 2009 15:02

                Traroth, vous n’avez pas compris le fond.
                Les US sont comme les Romains : tu domines ou tu crèves. Leur survie dépend de ça.
                Cela demande une énergie que vous ne pouvez pas imaginer. Mais bon : ce fût un choix. Et comme tout choix, il est évidemment critiquable si je n’en retire pas d’INTERET.
                In corruption viva hominum est.

                Manque de chance, et comme l’ont exprimé déjà beaucoup de personnes : l’humain n’est pas si con qu’on voudrait.


              • Internaute Internaute 6 mars 2009 15:24

                Obama s’est payé la tête des bien-pensants.

                La promesse électorale de fermer Gauntanamo a soit-disant été tenue par don décret émis pendant la première semaine de sa présidence. Sauf, qu’il s’engage à le fermer d’ici un an. Pour fermer un camp il suffit d’une semaine. Il me semble qu’un an c’était ce que disait Bush. Le plus absurde est qu’on nous dit maintenant qu’on les garde à Guantanamo pour des raisons humanitaires. Si c’est pour leur bien, gardons les jusqu’à leur mort.

                La promesse de se retirer d’Irak a été tenue. Là encore ce sera pour 2011 c’est à dire la date qu’avait donné Bush.


              • Traroth Traroth 6 mars 2009 16:13

                @plancherdesvaches : la chute actuelle des Etats-Unis n’a rien à voir avec leur volonté de domination, qui connaissait plutôt, et malheureusement, le succès. Leur chute est due à l’absurdité d’un ultra-libéralisme galopant : on appauvrit les classes pauvres jusqu’à ce qu’ils soient à la limite de la subsistance, en étant persuadés d’être des "winners" sachant très bien blouser les "gueux", tout en les poussant à consommer et à s’endetter (sinon la machine se serait enrayée beaucoup plus tôt, mais avec un impact bien moindre), en une fuite en avant complètement folle. Et maintenant, c’est l’impasse : des ménages endettés jusqu’aux yeux, une consommation intérieure qui s’effondre, des entreprises en faillite, des créances impossibles à recouvrer, des banques et assurances en cessation de paiement, une dette publique galopante, un chômage qui explose. Les prochains épisodes ? La réapparition de l’inflation, due à la perte de confiance en une monnaie qui repose sur un état ruiné, ensuite : émeutes, peut-être guerre civile...
                Et ça se propage à l’étranger : les banques US, dans leur sagesse, n’ont pas gardé pour elles ces crédits complètement sans valeur, puisque appartenant à des gens endettés jusqu’au cou. Elles les ont disperé sur toute la planète, les revendant contre des espèces sonnantes et trébuchantes aujourd’hui sans doute soigneusement mises à l’abri. De plus, la chute de la consommation US a entrainé un effondrement du prix des matières premières, contaminant immédiatement tous les pays dont ce secteur est la première ressource économique : monarchie du Golfe, Russie, et bien sûr, la totalité des pays du Tiers-Monde. S’ensuit aussi une chute des importations US, qui vont faire souffrir les économies européenes et asiatiques, ainsi que les pays voisins des Etats-Unis, Mexique et Canada. Et tout ça vient de la folie des ultra-libéraux, ça commence avec Nixon et ça se termine avec GWB. Dommage que Milton Friedman soit mort, il aurait pu voir la conclusion de l’oeuvre de sa vie !

                Ca suffit ou je continue ?


              • subpop subpop 6 mars 2009 16:55

                fermer une prison n’est pas si simple ! ce ne pas seulement des bâtiments ! il y a des personnes a l’intérieur de ses prisons ! avoir signer le décret est déjà un bon début !
                Lorsque l’on ferme une prison il faut penser au lieu ou l’on va transférer les prisonniers ! Pour le moment le gouvernement américain ne sait pas où mettre ses gens ! On ferme cette prison pour des raisons humanitaires et de droit de l’homme ! on va pas renvoyer ses gens pour qu’ils soient tués ou emprisonnés à vie dans leurs pays d’origines là ou les droits de l’homme n’existent pas .
                Pour l’Irak si les soldats américain se retirent en 2 semaines et que l’Irak sombre dans le chaos ! on dira c’est de la fautes d’obama il est naïf ! un retrait progressif est la meilleur des solutions


              • Traroth Traroth 6 mars 2009 16:56

                Pour ceux que ça intéresse, Emmanuel Todd avait prévu ce qui est en train de se passer dès 2002, dans "Après l’empire" : il observait que les Etats-Unis absorbaient une large part des exportations mondiales, et dans le même temps une large part des capitaux (sous forme de bons du Trésor), se comportant comme une sorte de trou noir économique. La conséquence, c’est un endettement énorme, qui allait bien leur exploser au nez un jour ou l’autre. Ils financaient leur déficit notamment par le fait que le dollar était la principale monnaie de réserve, ce qui leur permettait de faire marcher la planche à billets, ece qui drainait les capitaux des pays possédant des réserves en dollar. Le changement des réserves du dollar vers l’euro a donc précipité la chute des Etats-Unis, en empêchant les Etats-Unis de faire financer leur dette par les autres pays (Chine et Japon, essentiellement).


              • plancherDesVaches 6 mars 2009 17:00

                Je continue pour vous...

                Ainsi, le dreamage de l’americain dream montre-t’il ses limites. Mais il ne pourra pas, tout comme un organisme, un humain, un état, se guérir par lui-même d’une dérive qu’il a adopté.
                Sinon, la domination Romaine existerait-elle toujours.
                Il nous faudra comme d’habitude... guerroyer.


              • Traroth Traroth 6 mars 2009 18:13

                Je n’en suis pas sûr. Le pouvoir des Etasuniens eétait économique, et ce pouvoir est en train de disparaitre par leurs propres erreurs. Militairement, je ne pense pas qu’ils aient beaucoup d’options. Attaquer la Russie ou la Chine est beaucoup trop dangereux, attaquer l’Europe pourrait se révéler à peine moins dangereux (l’Europe a la technologie, mais pas l’envie de se battre. Mais une attaque directe ne nous laisserait pas le choix, et conduirait à un affrontement dont les Etats-Unis se souviendraient longtemps, à mon avis. Il ne faut pas oublier que le débarquement Normandie reste toujours et encore le seul fait d’arme glorieux de toute l’histoire militaire étasunienne, et il est basé sur une erreur d’appréciation. L’erreur classique des Etasuniens en matière militaire, qui croient qu’à leur seule vue, l’ennemi va fuir à toutes jambes. En dehors de ça, ils ont toujours fait bien attention de ne s’attaquer qu’à beaucoup plus faible qu’eux, et même là, ils se sont pris des branlées monumentales...). Je suis d’accord pour dire que les Etats-Unis ont une longue tradition de régénération de leur économie par la guerre, mais là, j’ai du mal à trouver un candidat valable au rôle de méchant de service...


              • Radix Radix 6 mars 2009 15:27

                Bonjour

                Si ce témoignage est "bidon" il est bizarre qu’il recoupe ce que me disent un couple d’amis installés à Los Angelès !

                D’ailleurs ils réfléchissent à une éventuelle réinstallation en France eux aussi.

                Ils ont, comme cette dame, la double nationalité et une maison en Bretagne.

                Le mari d’ailleurs a une triple nationalité : anglaise, française et américaine ce qui doit-être relativement rare, mais je ne pense pas qu’il envisage de s’installer en Angleterre !

                Radix


                • Gzorg 6 mars 2009 15:28

                  Je trouve ce témoignage plutôt poignant, celui d’une personne qui a pensé vivre un rêve et qui s’est reveillé dans un cauchemard.

                  Personnellement je ne suis pas allé aux USA depuis plus de 10 ans, mais j’ai une partie de ma famille qui vie là bas , en californie précisement à LA, et les villages de tentes (que l’ont ne voit pratiquement pas sur nos TV) me sont racontés par les miens quand je les appelle.
                  Ils me parlent aussi d’une déprime grandissante , de l’immense espoir qu’ils ont dans OBAMA (sur ce sujet je ne les contredis pas , par charité disons...) qui sert souvent à masquer une peur panique sur leur avenir.

                  Ils me parlent aussi des gens qui se mettent en faillite (un truc obscur qui permet de se declarer "en faillite" comme une entreprise), on perd absolument tout mais on ou ne dois plus rien.

                  Ils me parlent aussi (contrairement au temoignage) de la chute du chiffre d’affaire du restaurant qu’ils ont (et qui est pourtant bien placé).

                  Donc je suis pas du tout sur qu’il s’agisse d’un Hoax...juste une texte qui contiens beaucoup d’émotions.


                  • plancherDesVaches 6 mars 2009 15:38

                    Villages de tentes... non montrés à la télé... ?
                    Vous me parlez de la russie communiste, là, non ? Qui cachait sa misère des caméras pour vanter son "système".

                    Oui, effectivement. Beaucoup de gens savent que si 30% des habitants de l’US ne possèdent que 2,8% du PIB, c’est qu’ils sont en dessous de tous les "seuils" de pauvreté.
                    Mais tant qu’ils croient à le dieu American Dream.. où est le problème ?
                    Dans le petit héxagone, on vient de lancer la privatisation des jeux.... C’est la même chose.


                  • Canine Canine 7 mars 2009 03:35

                    "Ils me parlent aussi des gens qui se mettent en faillite (un truc obscur qui permet de se declarer "en faillite" comme une entreprise), on perd absolument tout mais on ou ne dois plus rien."

                    Ca s’appelle une faillite personnelle, c’est également possible en France, et c’est pas plus obscur que n’importe quelle autre procédure de surendettement.


                  • Marc Viot idoine 6 mars 2009 15:56

                    >Je ne lirai pas le fil

                    Oui, c’est sur, avec la tête que vous avez, il semble que vous souffriez d’un excès de ballonnement cérébral.
                    Si cela vous faisait tant souffrir et que vous ne voulez pas prendre la peine de comprendre l’origine de votre souffrance et donc le pourquoi du comment de la rémise au gout du jour de ce témoignage lui même censuré "bêtement" par Garry pas cool, c’est que vous êtes probablement un peu maso : Que voulez-vous, chacun sa croix ...


                  • Marc Viot idoine 6 mars 2009 16:28

                    Au fait, moi aussi, j’apprécie la musique baroque, l’opéra et l’histoire, mais pour vivre avec son temps, il faut aussi savoir apprécier la musique "quotidienne", non ?



                  • Philippe VIGNEAU 6 mars 2009 15:46

                    pour suivre regulierement le forum oleocene, c’est vraiment un hoax meme si ca a tout l’air d’un vrai... elle s’est confondue quand avec la meme ip elle a poste sous un autre pseudo...

                    faudrait retrouver le lien mais si vous voulez en avoir le coeur sur allez poser la question sur Oleocene !...


                    • Philippe VIGNEAU 6 mars 2009 15:50

                      en fait elle a poste avec le pseudo "leon le mazouteur"
                      voir la preuve de l’usurpation ici  : http://forums.oleocene.org/viewtopic.php?f=8&t=8802&start=90


                    • Marc Viot idoine 6 mars 2009 16:06

                      Et alors, la personne s’est défendue comme elle a pu contre une espèce d’union de la "bien-pensée".
                      Il ne faudrait pas pour 1 unique message posté sur un autre compte qu’il y a manipulation !


                    • Philippe VIGNEAU 6 mars 2009 16:30

                      je veux bien que cela ne constitue pas une preuve au sens strict mais quelqu’un qui debarque sur un forum (elle n’etait jamais venue auparavant) qui fait son petit speech, qui est traitee en heros (sur Oleocene ce genre de discours est tres apprecie !), ensuite floode depuis un autre pseudo qui sent le gros rouge qui tache, ca fait pas tres serieux... je veux bien que l’on soit ant americain et tout et tout, mais pour prouver la decrepitude des US, il y a beaucoup d’autres preuves beaucoup plus tangibles que de se raccrocher a ce fllood a deux francs... bref n’importe qui peut inventer cette histoire depuis son PC en regardant un peu le net...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès