• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je n’aime pas le football féminin, et c’est mon droit ! Halte à (...)

Je n’aime pas le football féminin, et c’est mon droit ! Halte à la dictature culturelle !

C'est devenu quasiment une obligation. Boudé durant des décennies, le football féminin est mis en avant par nos médias depuis quelques années. Tapage télévisuel, bourrage de crâne, pressions sociales, personne n'a pu échapper au mondial de foot.

Pour ne pas mourir idiot, je me suis forcé à regarder les prestations de ces demoiselles. J'insiste sur le fait que je ne suis pas misogyne, que j'apprécie l'athlétisme mixte, qu'il m'arrive de visionner des matchs de handball féminin, car le niveau de jeu vaut largement celui des hommes, puisque ce sport a été conçu pour être mixte. Ce n'est pas le cas du football.

Il faut redescendre sur terre : gestes techniques bâclés, jeu lent et imprécis, mêmes tacles vicieux et brutaux que les mâles, difficultés à dribbler... Sans parler du manque de courtoisie de ces dames qui n'échangent pas leur maillot à la fin du match (humour) ! Non, vraiment, je n'ai pas accroché à cette mode imposée par nos bien-pensants qui entendent utiliser le sport pour faire passer leurs messages politiques et sociétaux.

Les supporters américains l'ont d'ailleurs proclamé dans la presse : soutenir l'équipe des USA, c'est faire un pied de nez à Donald Trump ! Rien que cela. On imagine que ce dernier n'a pas suivi ce mondial dont la logique ne correspond pas à sa vision de la gente féminine. Dans un pays où le "soccer" est encore mal développé chez les hommes, avec un championnat médiocre (la MLS), quel serait l'intérêt de suivre l'équipe féminine de foot sur une terre de Base-ball ?

Il faut comprendre qu'à l'époque de la parité homme-femme, cette dernière se doit d'être aussi bête et bonne dribbleuse que les mecs. Suivre l'équipe de France féminine, c'est être "in", moderne et progressiste. Ajoutons un autre argument expliquant la sur-médiatisation du mondial des filles : remonter le moral des français par du pain et des jeux, selon l'héritage antique. Pour oublier les gilets jaunes et l'effondrement économique du pays, parlons d'autre chose...

Impossible de couper au ballon rond en ce moment : après le mondial féminin, voici la copa america et la coupe d'Afrique des nations. Remarquons que ces régions du monde plus conservatrices ne sont pas pressées de proposer une version féminine de leurs compétitions. 

Développer le sport féminin c'est une bonne chose. Imposer la médiocrité pour singer les hommes et faire passer un message, cela s'appelle de la propagande. Le football a été conçu par et pour des ouvriers, en Grande Bretagne. C'est le sport des amortis de la poitrine, des tacles, de la vitesse, des tirs avec effet. Des gestes souvent mal effectués par les femmes, car ce sport n'est pas élaboré pour elles. Le stade était aussi l'endroit où on chahutait autour d'une bonne bière. Tout cela est en train de disparaitre. Les supporters "mâles" seraient des hooligans en puissance, et l'absence des femmes en tribune faisait mauvais genre : place au public familial du cirque Pinder.

La palme du pathétique revient à Ségolène Royal, qui propose une compétition avec des équipes mixtes !

A chacun ses goûts. Certains aiment la peinture moderne, d'autres la classique. Des gens écoutent du rap, d'autres du jazz. Le sexe des artistes nous indiffère, car seul compte le talent. Les médias n'ont pas à nous imposer nos loisirs : libre à chaque individu de se faire sa propre opinion sur le sport et les arts.

Félicitations aux douze millions de français qui se sont farcis la rencontre France-USA, que les françaises auraient d'ailleurs pu remporter si un pénalty ne leur avait pas été refusé (une "main" évidente dans la surface de réparation d'une américaine, geste grossier de niveau championnat de district chez les hommes). Libre à chacun de suivre le troupeau. J'aurai peut-être mauvaise réputation au village (Brassens), mais cette musique qui marche au pas de la culture bobo-gaucho pour nous démontrer que les filles sont comme les mecs, cela m'indiffère. Vivement le tour de France ! Au fait, que devient Jeannie Longo ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.22/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • San Jose 6 juillet 17:52

    J’aime beaucoup le football féminin, parce que je peux envoyer dans les gencives de qui me vante la femme comme sommet de la création et merveille inégalable : voyez que la femme sait être aussi ........ que l’homme. 


    • San Jose 6 juillet 17:54

      @San Jose
      Manque un ella-postroff : 

      « parce que je peux l’envoyer »


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 juillet 18:02

      Moi j’aime pas le foot tout court, coupe du monde ou pas, ni le tennis, à Roland Garros ou à Wimbledon,ni le tour de France, ni les J.O., ni les journaux sportifs, ni les chaines spécialisées, j’ai une vie intérieure intense, heureusement, sinon, je revendrais ma télé sur le bon coin !


      • Djam Djam 8 juillet 10:46

        @Positronique
        Non non, pas besoin d’être « gnomes mal foutus » pour affirmer ce qu’affirme Séraphin... il suffit d’être juste lucide sur la bêtise du pecus vulgum qui se soumet tout seul aux jeux du cirque planétaire...

        Le foot féminin est d’un comique achevé. Comme le rappelle à juste titre Séraphin et beaucoup d’autres, la femme post moderne est une cruche qui n’a pas été fichue d’inventer un authentique nouveau pouvoir moins grossier que celui des hommes, elles passent leur temps à imiter les mâles et l’on se régale à les voir perdre leur véritable féminité en devenant des caricatures de beaufs.

        Et c’est une femme (jeune) qui vous le dit ! smiley


      • Jeekes Jeekes 6 juillet 18:07

        ’’Je n’aime pas le football féminin, et c’est mon droit !’’

         

        C’est clair !

        Et comme dit ci-dessus, perso je n’aime pas non plus le foot tout court.

         

        Ben moi j’ai une solution...

        Je le regarde pas.

         


        • jacques 6 juillet 18:38

          ça c’est de l’info, faites nous la liste de ce que vous aimez, ce sera plus court.


          • baldis30 6 juillet 19:39

            Eh bien je l’apprécie de plus en plus, le suivant depuis plus de dix ans ... et trouvant des satisfactions sur la qualité des joueuses....

            Qui n’a pas vu la paire Necib / Majri encore en activité l’an dernier ne peut pas apprécier ... Qui n’a pas vu arriver les jeunes joueuses, et d’autres associations de joueuses qu’on peut pressentir n’a rien vu ... et surtout RIEN COMPRIS

            QUI N’A PAS REMARQUE LA QUALITE INTELLECTUELLE DES ENTRETIENS QU’ELLES ACCORDENT  N’A RIEN COMPRIS ....

            Maintenant il faut bien dire que certaines bien présentes en France pour ce mondial ont desservi cette forme de foot, en particulier des américaines ( mais pas les seules une autre nation bien connue s’est aussi distinguée.... non sanctionnées par la VAR : on plonge pour avoir un penalty mais pas de carton jaune, on tire le maillot et rien ne se passe, on conteste et rien ... rien ... !

            Il y a une faiblesse dans cette branche : à de rares exceptions près les arbitres présentes n’ont jamais arbitré des matchs masculins un peu durs ( modèle lutte pour un maintien en national 1, 2, ou 3) alors que des arbitres aguerries ayant pratiqué ( y compris en L1 /L2 toutes nations confondues ) ne se laissent pas influencer par la notoriété des joueuses ...

            ET NE PAS COMPRENDRE LE FORMIDABLE COUP POLITIQUE QUE CELA REPESENTE EST ENCORE PLUS DESOLANT...

            Je ne vous demande pas si vous y avez pensé ....... cela est écrit dans votre texte !


            • Fergus Fergus 6 juillet 22:27

              Bonjour, baldis30

              Je partage votre avis sur le football féminin. Ce sport est certes encore très loin du niveau de jeu des hommes, mais il a beaucoup progressé, c’est une évidence. Et sa notoriété en hausse ne me gêne en aucune manière, même si elle est assez largement le résultat d’un marketing sportif. Où est le problème : personne n’est obligé de s’y intéresser !

              En ce qui me concerne, ce sont les hommes que je ne regarde quasiment plus depuis 1998. Et cela ne manque pas, grâce aux jeunes, aux amateurs et aux... féminines. 


            • machin 7 juillet 09:43

              @Fergus
              En ce qui me concerne, ce sont les hommes que je ne regarde quasiment plus depuis 1998.

              nous voila rassuré.


            • Aristide Aristide 7 juillet 11:03

              @Fergus

              Ce sport est certes encore très loin du niveau de jeu des hommes, 
              et
              ce sont les hommes que je ne regarde quasiment plus depuis 1998.

              Vous avez le droit de vous priver du meilleur dans un spectacle sportif.


            • Fergus Fergus 7 juillet 16:48

              @ Aristide 

              Mais le pire en matière d’affairisme, de magouilles en tous genres, de salaires indécents et de mercenariat. Chacun ses goûts ! 


            • Eric F Eric F 8 juillet 11:56

              @Fergus
              effectivement, je serai partisan de la parité salariale au foot : aligner celui des hommes sur celui des femmes -à performances égales bien entendu, on peut donc admettre 10 ou 20% au dessus pour les meilleurs-


            • Aristide Aristide 9 juillet 09:37

              @Fergus

              Salaires indécents ? Vous voulez voir la liste des grandes fortunes, des rentiers, ... c’est vrai qu’ils sont souvent originaire du peuple ... et là ils font tache au milieu de tous ces nababs, fils de, self-made-man, ....

              Pour ce qui est du mercenariat, je comprends assez mal, il s’agit de contrat de travail, faudrait-il se contenter de club locaux avec des joueurs locaux ? 

              Allons, votre posture est affligeante, 


            • Jean S 6 juillet 22:28

              On nous bassine sport sport et encore sport c’est Néron qui se fout des cons !

              Golf, Tennis, Vélo, foot, basket, rugby payés des millions, des millions, des millions, dopés des doses, des doses , des doses, des doses le merchandising c’est extra !

              A quarante ans ils sont des épaves, ils se vautrent et entrainent les leurs !

              Les femmes qui ne se veulent plus femmes mais fommes c’est cons comme des mecs !

              Quand on pense libération de la femmes, mon c.. c’est l’esclavage de la femme !

              Elles sont habillées par des pd anorexiques qui les déshabillent pour mieux les exhiber à leurs dégouts de la femme et les exposer !

              A force de vouloir prendre la place des hommes elles perdent leurs place de femmes et elles sont utilisées par le système qui en profite.

              Faire du sport pour se détendre, se marrer d’accord en faire une arnaque sociétale c’est criminel.

              Combien de pékinois ont été bafoués lors des derniers jeux olympiques de Pekin, combien de japonais vont baver pour les prochains ? Combien de Johnson, de Griffis sont mortes !

              Vive le sport !


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 juillet 07:58

                @Jean S

                les Grecs n’ont toujours pas fini de payer la dette contractée auprès de Goldman Sachs pour que le pays puisse accueillir les JO de 2004.
                Quoi de plus facile que de s’assurer une rente avec des remboursements payés par des contribuables , des ventes de biens nationaux et garantis pas la BCE ? 


              • Buzzcocks 7 juillet 13:50

                @Jean S
                C’est vrai qu’une femme, sa place, c’est au fourneau et à faire des gosses, et pis, on nous bassine avec la violence sur les femmes, une claque dans la gueule, ça n’a jamais fait de mal à une poufiasse ? C’est ça votre propos ? Allez y franchement, la loi contre les conneries sur le net n’a pas encore été votée. Profitez en monsieur Jean.


              • Jean S 7 juillet 17:07

                @Buzzcocks

                Monsieur buzzcocks bonjour,

                j’ai bien peur que vous ne détourniez mon propos.

                Le système utilise les hommes et les femmes à son seul profit.

                Le sport est une arnaque publicitaire qui permet à une poignée de se faire du blé avec une minorité surpayée par une majorité de voyeurs moutons.

                Qu’une infirmière indépendante fasse 50 ou 60 heures par semaine avec les risques qu’elle encourt pour un salaire de misère alors que les sportifs pour de fausses raisons publicitaires s’offrent des millions, ça me pause problème !

                Quant une médecin urgentiste se paie des heures de nuit pendant des semaines pour gagner une misère, ça me pause problème !

                Que des populations entières soit déplacées pour permettre de construire des stades gigantesques qui finissent en ruines quelques années après parce que les pays organisateurs ne savent même plus les entretenir, ça me pause problème !

                Venir dire que les femmes vont être mieux parce qu’elles jouent au foot, je n’y crois pas ! C’est un abus !

                Si vous aimez de votre fauteuil confortable regarder des êtres humain qui se détruisent la vie c’est votre droit . Combien de Virenque, d’ Amstrong, de Jonhson, de Griffis, de Simpson sont mort pour votre plaisir !


              • machin 8 juillet 06:14

                @Jean S

                "Vive le sport !

                "

                Que dire aussi du tour de France qui privatise sans vergogne l’espace public ?
                C’est tout de même gênant, même si indéniablement, le Tour de France dope le sport en France.

                Grandiose manifestation qui démarre toujours, forcément, obligatoirement, sur une ligne de départ.
                Savez-vous que pour ces damnés de la piquouse et du cacheton, les villes et villages doivent démonter et remonter ensuite, à leurs frais, tout ce qui gêne ces précieuses petites vedettes de la pédale. Panneaux, ralentisseur, tout y passe sans que personne ne se pose la question de savoir s’il ne serait pas plus économique de leur remettre leurs petites roues...

                Déjà, la veille les beaufs en camping-car s’alignent le long du parcours...
                Vingt heures avant la course, déjà, les gendarmes font reculer les nombrils adipeux affalés et coincés dans des pliants étriqués tout au bord de la route...
                Après demain, de tout cela, il ne restera, dans la campagne, que canettes vides et papiers gras bucoliques.

                .
                Tout à l’heure ils vont passer juste devant chez moi.
                Le nez poudreux...évidemment.

                Je vais aller voir.
                On ne sait jamais.
                Il parait que parfois tout le peloton se casse la gueule...
                .
                .
                .
                ATTENTION.
                Les bottes de pailles disséminés le long de la course ne sont pas des points de ravitaillement.


              • Eric F Eric F 8 juillet 12:02

                @Séraphin Lampion
                "les Grecs n’ont toujours pas fini de payer la dette contractée auprès de Goldman Sachs pour que le pays puisse accueillir les JO de 2004."
                Personne n’avait forcé ce pays à accueillir les JO (Rafarin, premier ministre français d’alors, s’était étonné qu’ils en aient les moyens alors que la France d’alors ne les auraient pas eus). La Grèce était la danseuse de l’Europe, un jour, quelqu’un a vu l’ardoise.


              • Jean S 8 juillet 20:07

                @Eric F

                Bonjour Eric

                Paris 2024 ! Vous croyez que la France de Macron aujourd’hui soit mieux lotie que la Grèce hier ?

                Paris c’est le Crazzy horse !


              • Eric F Eric F 8 juillet 22:20

                @Jean S
                La France qui n’avait pas les moyens en 2004 d’organiser les jeux ne les a pas plus pour 2024, l’endettement ayant doublé entretemps. On espère toujours que les « retombées économiques » rentabiliseront les dépenses. La province financera des infrastructures dans le grand Paris, et les sponsors ramasseront la mise avec les produits dérivés (maillots, casquettes, mascottes...).


              • Fergus Fergus 6 juillet 22:37

                Bonsoir, FRS

                Désolé, mais je ne suis pas d’accord avec vous sur le penalty refusé aux Françaises : il s’agissait d’une main non intentionnelle sur un centre (pas de danger immédiat) et non sur un tir au but (danger immédiat). Le penalty obtenu par les Américaines était un tir qui prenait le chemin des filets. Même non intentionnelle, cette main-là justifiait le pénalty. Les règles sont à cet égard fort bien écrites !4

                Sur ce coup-là, notez qu’il n’y a pas eu de polémique, et c’est très bien ainsi.


                • Aristide Aristide 7 juillet 11:00

                  @Fergus

                  le penalty refusé aux Françaises : il s’agissait d’une main non intentionnelle sur un centre (pas de danger immédiat)

                  Les nouvelles règles sont claires, l’intentionnalité n’exite plus, l’intention n’est donc pas nécessaire. Le joueur qui augmente la surface de son corps est une faute... Seule la distance au joueur peut être prise en compte pour justifier l’absence de sanction. Pas de danger immédiat n’est pas dans la régle.


                • Fergus Fergus 7 juillet 16:46

                  Bonjour, Aristide

                  Je constate que vous êtes plus pointu sur la question que Lizarazu qui a été très affirmatif sur cette question. Il n’y a d’ailleurs pas eu de polémique dans les milieux techniques français. En l’occurrence, la distance très courte suffisait à refuser le penalty, surtout dans le cas d’un centre. Le fait que l’arbitre centrale et les préposés à la VAR aient fait cause commune  au détriment du pays organisateur, et donc au préjudice de la FIFA va dans ce sens de sagesse.


                • baldis30 8 juillet 07:36

                  @Fergus

                  bonjour,
                  d’une façon générale quasiment d’accord avec vous sur ce sujet ! passons sur le problème du penalty, il y a un problème sur lequel je ne passe pas c’est la dénommée morgan, plongeuse professionnelle qui n’a pas été sanctionnée pour au moins trois de ce geste ... quant à une autre américaine contestant, contestant sans cesse .. avec une arbitre plus aguerrie elle aurait peut-être pu rentrer au vestiaire avant la fin du match ....


                • Aristide Aristide 9 juillet 09:56

                  @Fergus

                  Je n’ai pas contesté l’absence de sanction, j’ai simplement rectifié votre explication qui n’est en rien en conformité avec la règle : vous donniez deux raisons l’intentionnalité et le danger immédiat qui ne sont pas dans les règles.

                  J’ai simplement rappelé deux faits : l’intentionnalité n’existe plus et l’augmentation de la surface est une cause de faute. Comme je l’ai indiqué la distance au joueur est LA cause de non signalement par la VAR et du « bon » jugement de l’arbitre.

                  Pour illustrer, un cas identique, regardez le penalty accordé au Pérou en finale contre le Brésil pour une main de Thiago Silva, l’arbitre montre bien au joueur qu’il a augmenté la surface en opposition, la main décollé. La non intentionnalité est évidente, un tacle glissé et un bras en équilibre ... Là, par contre il a jugé que la distance était suffisante, alors que, .... regardez vous verrez ...


                • Paul Leleu 6 juillet 23:57

                  la gent féminine... et la gente dame... c’est une erreur courante... (je dis pas ça pour faire la leçon, mais juste pour donner l’info... car il m’arrive aussi souvent de faire des erreurs)...

                  si je ne me trompe pas (à vérifier) :

                  - GENT de de GENS (nation, race, peuple)... La Fontaine parle de « la gent ailée » pour les abeilles...

                  - GENTE est le féminin de GENTIL (noble) : Gentilhommes et Gentes-Dames.


                  • The Pilgrim The False Mirror 7 juillet 07:59

                    GENT
                    <--- Dictionnaire de l’Académie Française, 8ème édition (1935). --->
                    n. f.

                    (Pluriel : Gens. ) Vieux mot qui signifiait Nation. La gent qui portait le turban, Les anciens Turcs, la nation des Turcs.

                    Il signifiait aussi Race. La gent marécageuse. Les grenouilles. La gent trotte-menu, Les souris. Fig., La gent moutonnière, Les personnes qui font ce qu’elles voient faire, qui suivent aveuglément l’exemple des autres, comme les moutons.




                  • Clocel Clocel 7 juillet 09:54

                    Les femelles seront tombées consciencieusement dans tous les pièges que Babylone aura mis sur leur route. Clope,sport, dépravation...

                    Elles ont pourtant eu l’exemple des mâles, qui, aux tréfonds de la connerie aliénante, creusent encore « la performance ».

                    C’est bien la preuve, que dans le fond, elles aiment bien les abrutis pousseurs de fonte...

                    Cher Darwin, si vous saviez où ils en sont...


                    • JL JL 7 juillet 10:09

                      @Clocel
                       
                       ’’C’est bien la preuve, que dans le fond, elles aiment bien les abrutis pousseurs de fonte...’’
                       
                      Je n’ose imaginer un monde d’abrutis comme vous dites, boudés par les femmes ! 
                       
                      Les relations hommes-femmes c’est l’éternelle question de la poule et l’œuf, aurait probablement dit Darwin.


                    • arthes arthes 7 juillet 11:08

                      @Clocel

                      Les femelles seront tombées consciencieusement dans tous les pièges que Babylone aura mis sur leur route. Clope,sport, dépravation...

                      Bah oui, et alors ?
                      Il y a l’alcool aussi ;« tout est poison, rien n’est poison , c’est la dose qui fait le poison.... »
                      Autant pour les hommes que pour les femmes, l’attrait vers la débauche et l’excès est une expérience qui permet de vérifier, in fine, à condition de s’y impliquer et surtout d’en sortir des fruits, que cela conduit à un anéantissement, idem pour le contraire de la débauche qui consiste en un ascétisme qui voudrait mener au sommet mais qui ne mène qu’à l’abime.
                      En somme il convient de trouver un équilibre entre ces deux tendances
                      L’aventure humaine est commune aux deux sexes.

                      Cher Flaubert Bovary, si vous saviez où ils en sont...

                      Quant au foot féminin ; Bah, si elles y trouvent du plaisir, sinon moi, ça m’est indifférent.
                      Je me souviens qu’à l’école, gamine, les jeux étaient mixtes, naturellement nous nous mêlions pour jouer à la baballe, aux billes, course à pied, carré, marelle, 

                      Ensuite, je trouve que les hommes ont des qualités humaines et d’esprit tadmirables, et je trouve aussi nocif de voir autant utiliser le terme « mâles » et « femelles » pour nommer le genre humain, c’est une réduction pénible, agaçante, comme de toujours voir le « mal » dans le « mâles » , hors humour/dérision, bien sur.... et les pousseurs de fontes ne sont pas plus pénibles que les sentencieux.

                      @Tous
                      Un truc sur lequel je m’interroge en revanche....Question que je pose principalement aux hommes : (de sexe masculin lol) bref, le clip qui suit, c’est Britney Spears, « womannizer » qui signifie « coureur de jupons », en gros elle dit que son mec est un dragueur qui court après toutes les filles, mais qu’avec elle il ne fera pas le poids car elle est une femme , elle a vu son jeu, mais une femme peut être toutes les femmes à la fois , et donc (c’est le thème du clip) à ce jeu, c’est lui qui « est cuit » pour le dire trivialement.

                      Clip made in USA, marrant, très sexy, bourré de poncifs, mais, en tant que femme, je confirme : une femme peut être, si elle le veut, toutes les femmes, comme dans ce clip (enfin, à la manière) donc, une femme a la possibilité intrinsèque se métamorphoser le plus naturellement du monde et se vivre sous un autre aspect (pas longtemps mais...) , la question est ; Est ce qu’un homme a cette faculté de métamorphose ?
                      Attention, question sincère , je suis juste curieuse, spas pour dire ; nous on peut, vous vous pouvez pas et gnagnagna...

                      https://youtu.be/rMqayQ-U74s


                    • Gollum Gollum 7 juillet 11:32

                      @arthes

                      idem pour le contraire de la débauche qui consiste en un ascétisme qui voudrait mener au sommet mais qui ne mène qu’à l’abime.

                      Vous connaissez le mot de Gœthe : monter ou descendre c’est tout un...

                      la question est ; Est ce qu’un homme a cette faculté de métamorphose ?

                      En principe, non. Moi je suis unique.

                      Sinon les acteurs de cinéma, de théâtre, qui peuvent endosser plusieurs personnalités différentes ont la réputation d’avoir une bonne dose de féminité en eux, féminité maitrisée pour certains, moins pour d’autres...


                    • arthes arthes 7 juillet 11:42

                      @Gollum

                      Oui smiley)

                      Le monologue de Faust est sublime, allons, Goethe est Faust, et j’aime Goethe.

                      Intéressant votre vision sur les acteurs, en effet, je trouve aussi un principe féminin chez certains acteurs qui peuvent se métamorphoser, sans que cela enlève de leur virilité , Depardieu, par exemple...Trés complexe et attirant, la féminité est maîtrisée chez lui..


                    • njama njama 7 juillet 11:44

                      @arthes

                      pour les métamorphoses, on peut dire que l’éducation des filles, y a contribué fortement, suffit de comparer la garde-robe d’une femme à celle d’un homme
                      Le patchwork vestimentaire caméléon des filles est fabuleux, elles savent même s’habiller en homme depuis George Sand lol !
                      Portraits de ces femmes qui ont choisi de vivre en homme pour rester libres
                      « Le monde ne te fera pas de cadeau, crois-moi... Si tu veux avoir une vie : vole-la ! »
                      Extraite des Mémoires de Lou-Andreas Salomé, cette impérieuse injonction pourrait être la devise de ces femmes intensément libres qui n’ont eu d’autres choix que celui de se travestir,...

                      https://www.amazon.fr/Travesties-lHistoire-H%C3%A9l%C3%A8ne-SOUMET/dp/2754059202

                      A l’inverse ceux qui leur collent une burqua (sens général, tenue stéréotypée), c’est parce que ils ont peur des métamorphoses
                      D’une manière générale les femmes ont de plus grandes capacités de se lancer dans l’inconnu, de bonnes prédispositions pour être un peu sorcières, parce que les mecs pour la plupart il faut leur foutre un coup de pied au cul pour que ça décolle un peu
                      Sans hésiter elles suivront un amoureux jusqu’au bout du monde, les mecs sont beaucoup plus prisonniers du patriarcat qui pendant des siècles jusqu’à encore maintenant en avait fait des héritiers...


                    • njama njama 7 juillet 12:04

                      @arthes
                      Quant au foot féminin ; Bah, si elles y trouvent du plaisir, sinon moi, ça m’est indifférent.

                      Très d’accord, c’est bien là l’essentiel. Mais du jeu au sport il y a parfois un gouffre, déjà en compétition tous niveaux, et d’autant plus qu’il se professionnalise.
                      Le foot-sport devient l’opium du peuple, du spectacle, et du business, appelons un chat un chat.
                      Certains craignent peut-être l’arrivée de ces concurrentes sur le marché du spectacle ?
                      Le football mixte je ne serais pas contre, je pense que le foot y regagnerait en fair-play parce que les coups bas chez les mecs c’est assez violent dès qu’il s’agit de gagner à tous prix, et qu’une carrière et qu’un fric de dingue est enjeu.


                    • arthes arthes 7 juillet 15:24

                      @njama

                      merci infiniment...Parce que ma question est vraiment spontanée et d’actualité (pour ce qui me concerne, mes troubles actuels, bah oui, je suis en perpétuel questionnement et action, que ce soit dans le concret, et rationnel et tangible monde physique que dans ce que l’on peut appeler mes recherches où je paye de ma personne dans la science de l’esprit)..Je n’avais pas encore fait le parralèle avec les déviances islamistes, c’est bien que tu le fasses et ce que tu dis, je le trouve bien.
                       En profondeur, j’en viens, à l’aune de ce que vous me dites à cette évidence ; Lh’omme, principe masculin= L’Esprit, unique, la femme principe féminin= L’âme en perpétuel mouvement , multiple et multiforme.
                      Le but étant l’union de l’âme et de l’esprit.
                      Mais c’est un but chez l’humain, donc des deux sexes...Chacun possède les deux principes, l’un prépondérant selon le sexe, l’autre interpellant .
                      Ensuite, comme je dis pour noyer tout cela dans le chaos de la vie et de l’histoire de l’humanité : C’est l’aventure..


                    • arthes arthes 7 juillet 15:32

                      @njama

                      Le foot mixte moi aussi j’aimerais, mais...J’avance ma lucidité féminine : Franchement, et pour des tas de raisons qui te seront sans doute plus aisées à comprendre qu’à moi de te les expliquer, autrement dit, vue les états d’esprits actuels......Trop Looool. (pugilat in fine)


                    • njama njama 7 juillet 18:13

                      @arthes

                      Les hommes n’aiment pas trop en général que les femmes viennent sur « leur terrain », un reliquat grégaire que je ne m’explique pas, et qu’elles se mettent à joueur au foot et ça rue dans les brancards

                      A croire que depuis Catherine Switzer rien n’aurait changé des mentalités profondes ou presque
                      https://hips.hearstapps.com/hmg-prod.s3.amazonaws.com/images/kathrin-1551959424.jpg?resize=768 :*

                      d’ailleurs les femmes ne devaient surtout pas être instruites parce qu’une femme intelligente est une femme dangereuse...
                      surtout pour les imbéciles smiley


                    • JL JL 7 juillet 10:38

                      ’’... la rencontre France-USA, que les françaises auraient d’ailleurs pu remporter si un pénalty ne leur avait pas été refusé (une « main » évidente dans la surface de réparation d’une américaine ...).

                      ’’

                       

                       Les Françaises n’auraient peut-être pas gagné, mais il est clair qu’elle ont été lésées.

                       

                       En somme, les deux équipes qui vont disputer la finale cet après midi ont bénéficié de fautes d’arbitrage à fronts renversés, puisque si la Hollande s’est qualifiée en Huitième devant le Japon, c’est grâce à un pénalty dû à une main japonaise ni plus ni moins volontaire que la main américaine devant les Françaises : deux poids deux mesures donc ; aucune arbitre n’a voulu prendre la responsabilité de priver les championnes du monde en titre ni les championne d’Europe de cette finale, voyons !

                       

                       Et c’est pourquoi je dis un double bravo à notre belle équipe féminine de France qui nous a régalés. Elles peuvent encore progresser, c’est évident.

                       

                       Ceci dit, je pense que les filles sont morphologiquement mieux bâties que les garçons pour le foot : leur masse musculaire en dessous de la ceinture par rapport au reste du corps est plus grande que celle des hommes. L’évolution aura permis aux femmes-proies d’échapper le plus souvent aux hommes-prédateurs, je le dis sans arrière pensée.

                       

                      Nos Françaises doivent se départir de cette mentalité atavique de proie, et ce, dès les premières minutes de la rencontre, c’est ce qu’ont su faire les Américaines : foin de périodes d’observation et de flottement, pour savoir laquelle des deux formations va prendre l’ascendant, il faut marquer, et le plus vite possible !


                      • JL JL 7 juillet 10:45

                        Ah ! Et à ceux qui déclarent à tous vents qu’ils n’aiment pas le foot féminin : ils peuvent bien aimer les femmes fragiles si ça leur chante, ce n’est pas une preuve de virilité ; aussi vrai que le féminisme n’est pas la puissance : c’est une violence. Nuance.
                         
                         Les footballeuses qu’on a vu au cours de ce Mondial ont plus fait en ce mois spectaculaire pour la cause des femmes que toutes ces hystériques revendi-castratrices durant toutes ce décennies passées.


                      • baldis30 8 juillet 07:50

                        @JL

                        bonjour,
                         «  Les Françaises n’auraient peut-être pas gagné, mais il est clair qu’elle ont été lésées. »
                        Possible ... mais une chose m’a choqué : le numéro 10 de Majri ... et sa position en arrière gauche contre les USA ... Or il y a une vérité relativement à cette remarquable joueuse, parfaitement capable de tenir les deux postes et de respecter parfaitement les consignes :
                         « Si on veut gagner on la met en jeu intermédiaire, si on veut ne pas perdre on la met arrière »... C’est ce qui se fait quasi exclusivement dans son club depuis le retrait de Necib, d’où les résultats ... En équipe de France il y a des possibilités en tant qu’arrière gauche. 
                        Selon que l’on veut gagner ou ne pas perdre ce n’est pas la même attitude ...


                      • JL JL 8 juillet 08:40

                        @baldis30
                        bonjour,
                         
                        je reste quand même sur l’idée qu’il y avait suffisamment de motivations pour gagner : finale prévue à Lyon, billet pour les JO, et titre évidemment.


                      • baldis30 8 juillet 12:47

                        @JL

                        bonjour,
                         effectivement il peut y avoir la motivation telle que vous l’indiquez... il y a aussi la qualité du jeu et celle-ci dépend aussi de la place que l’on affecte à tel ou tel participant, dans un sport collectif ... Pour reconstituer le milieu de terrain exceptionnel qui existait il y a encore deux ans avec Henry, Necib et Abily , il y avait l’obligation de mettre une grande technicienne de l’offensive ... et de ne pas la réduire à défendre... ( sauf en fin de match si le score acquis est tout juste suffisant).
                        Mon sentiment général sur le foot se rapproche fort de celui du football hongrois des années cinquante / soixante ... « qu’importe si on prend trois buts pourvu qu’on en ait déjà marqué six ... »


                      • njama njama 7 juillet 12:09

                        Interview de Robert Redeker “Le sport est contre les peuples !” par Joanna Vanay
                        La revue suisse d’éducation physique et de sport. Mai 2003.

                        M : On décrit souvent le sport comme une école de vie. N’y apprend-on pas la vie en groupe, le respect des autres et de soi-même, la soumission aux règles, le fair-play ?

                        RR : Votre question attribue au sport les vertus traditionnelles du jeu. Le jeu est une pratique traditionnelle de toutes les sociétés, à double volet : intégrer les plus jeunes et permettre aux plus anciens la gratuité, l’activité sans but utilitaire. Le jeu était aussi le double de la guerre, qu’il mimait et à laquelle il préparait. L’invention du sport se situe dans le projet de rendre les corps et les esprits dociles aux nouvelles formes du travail en usine, de domestiquer les nouvelles couches sociales que l’on met au travail. De fait, à la différence du jeu, le sport est un objet moderne datant du XIXème siècle et qui s’est doté, dès le milieu du XXème siècle, d’un objectif très différent : fabriquer un certain type d’homme. En ce sens, le sport est une anthropofacture ; il vise à créer une nouvelle espèce d’homme qui aura intégré les impératifs quantitatifs de la performance, qui aura mécanisé son corps et son esprit. Cet homme sera doté du mental du gagnant, remplacement de l’âme. Il aura rempli son esprit de l’imaginaire publicitaire qui accompagne le sport, avec les marques et leur fétichisme : Lacoste, Adidas, Nike, Coca Cola, etc. Ce qui est enseigné dans le sport est à la fois la soumission à un certain ordre social et l’impossibilité d’en sortir, l’enfermement.

                        |...]
                        Source : « Nouveau millénaire, Défis libertaires » http://1libertaire.free.fr/CritikSport32.html


                        • Buzzcocks 7 juillet 13:47

                          L’article commence mal... le hand est prévu pour être mixte !!! heu... hommes et femmes ne jouent déjà pas avec la même taille de ballon ! Donc faudra m’expliquer comment ça se joue du hand mixte ? on change de ballon à chaque fois qu’un partenaire fait une passe à un partenaire de sexe opposé ?

                          Ensuite, le hand professionnel féminin s’est bien amélioré mais c’est vraiment récent. Avant c’était comme le foot, beaucoup de pertes de balle, du jeu au pivot systématique avec des pivots comme Isabelle Welding qui était une sorte de tank de 100 kilos. Mais si vous prenez du hand féminin de nationale 3, ça reste du hand avec pas mal de perte de balle, des nanas au gabarit douteux qui jouent pivots etc..

                          Ensuite, je n’aime pas le foot, je n’ai pas regardé le foot féminin, et je ne vois pas en quoi la société nous obligerait à le faire ???? Personne ne vient allumer ma télé chez moi pour regarder ce sport que je trouve chiant à mourir quelque soit le sexe des gens qui le pratiquent. Elle se manifeste comment votre dictature ? 


                          • njama njama 7 juillet 17:37

                            Le foot mixte, oui c’est carrément possible.

                            Pour un peu d’équité il faut un nombre égal de joueurs hommes / femmes dans chaque équipe, nombre variable de 1 à 10, la position de chacun d’eux / chacune d’elles étant laissée à la liberté de chaque équipe de la définir dans sa stratégie en fonction des qualités de chacun(e). Un remplaçant remplace un joueur, une remplaçante remplace une joueuse.

                            Puisque la question du rapport de force athlétique entre hommes et femmes est une évidence et un obstacle à cette mixité selon les critères que seul l’âge des joueurs compte selon l’année de naissance (poussins - benjamins - minimes - cadets - juniors - espoirs seniors - masters alias vétérans)* ...

                            on pourrait préférer des équipes par catégories de poids comme dans la boxe anglaise (pailles - mouches - coqs - plumes - légers - welters - moyens - mi-lourds - lourds légers - lourds - super-lourds)**

                            * https://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=25

                            ** https://fr.wikipedia.org/wiki/Boxe_anglaise#Les_cat%C3%A9gories

                            Les catégories par âge sont complétement arbitraires


                            • njama njama 7 juillet 21:31

                              si mon moinsseur pouvait indiquer ce qui ne lui conviendrait pas dans ma proposition de foot mixte cela ferait plus avancer le débat qu’un simple clic anonyme mais surtout vide de sens


                            • baldis30 8 juillet 08:00

                              @njama

                              bonjour,
                               déjà en ce qui concerne la formation il y a mixité.. donc il est évident qu’il y a des matchs sans enjeu dans certaines catégories d’âge où la mixité est réalisée .. Il y a un début..... les choses doivent se construire on n’en est pas comme dans des problèmes d’horaires de piscine et autres c..... coraniques ... C’est ce qu’ici certains coincés dans leur esprit étroit n’ont pas compris lorsque j’affirme que l’organisation de ce mondial est un formidable coup politique ... Et c’est à ce titre qu’un penalty eut peut-être encore plus favorisé ce coup de pied politique AU CUL ...


                            • baldis30 8 juillet 12:51

                              @baldis30

                              en complément et un peu hors sujet ... A ma connaissance le seul sport où la mixité est totale est l’équitation ( obstacles, dressage) . En considérant à part les disciplines où il y a mixité par juxtaposition ( cyclisme, tennis, ...) !
                              Une idée : un Tour de France en tandem ....


                            • Eric F Eric F 8 juillet 22:23

                              @baldis30
                              « le seul sport où la mixité est totale est l’équitation »
                              doublement, puisque ça vaut pour la monture et le/la cavalier.e


                            • Daniel0 7 juillet 21:01

                              Bsr, ça c’est vrai, votre liberté à été restreinte et vous avez subi un grave préjudice. Faut porter plainte, en plus vous payer la redevance, TF1 en bénéfice pas ? Pas grâve, c’est par principe, dans le méli mélo des pleureuses de ce site, vous pourriez argumenter qu’avant c’était mieux, le tour sur Antenne 2 et la vie des bêtes sur FR3, non je rigole.


                              • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 8 juillet 00:18

                                personne n’a pu échapper au mondial de foot

                                Si, si, c’est possible. Avec la carte kiwi...

                                Nan sérieux, sans télé ni journaux grand public vous n’en auriez pas entendu une miette. Ni du foot masculin par la même occasion, ce qui est tout à fait salvateur pour notre équilibre psychique.


                                • Ecométa Ecométa 8 juillet 12:24

                                  @dr.jambon-beurre

                                  Perso j’aime bien mon jambon beurre avec mon panaché, le dimanche soir en regardant mon match de foot ; en espérant que le match sera aussi bon que mon sandwich !


                                • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 8 juillet 21:53

                                  @Ecométa
                                  Ca ne me gêne pas du tout, du moment qu’aucune pseudo information footballistisque n’atteint mes oreilles. Il faut de tout pour faire un monde ou chacun ses goûts. Vive le jambon-beurre.


                                • kirios 8 juillet 08:30

                                  j’adhère totalement à votre article


                                  • Ecométa Ecométa 8 juillet 10:19

                                    Le sport, sans aucun doute très critiquable et à bien des égards, notamment celui professionnel… encore que les joueurs très bien payés, beaucoup trop payés, ne volent personne que je saches … ce ne sont pas des prédateurs économiques ! Et personne n’est obligé de participer à l’économie du sport ou à le regarder.

                                    Pour autant, en termes d’organisation, et même si la aussi il y a des critiques sérieuse à faire, le sport dans son ensemble est nettement mieux organisé, localement et mondialement, ceci, au plan ontologique, déontologique, éthique et en termes d’altérité, encore que tout ne soit pas parfait ; nettement mieux que l’organisation économique d’où ces termes philosophiques sont totalement absents et même bannis.


                                    Il y a des règles en sports et même des Chartes et elles sont dans l’ensemble très bien respectées ; il y a aussi un corps arbitral, un « Tribunal Arbitral du Sport » chargé d’arbitrer ou de proposer une médiation dans le monde du sport ; il y a même un Conseil International de l’Arbitrage dont dépend ce tribunal ! En matière d’économie j’aimerais bien voir une telle organisation.

                                    Il existe également aussi des « Chartes », assez nombreuses d’ailleurs, en matière de société, normalement d’économie sociétale, mais elles ne sont pas respectées : pourquoi ? Il y a tout simplement que l’économie sociétale n’a pas cours… celle qui a cours est une économie de prédation de nos sociétés, car vouée au « libéralisme économique » ! Que dire des valeurs de la « République », du concept de « Nation », du principe de démocratie ou encore de celui d’ « Humanité » !

                                    L’essentiel dans le sport c’est de participer ; ce devrait être la même chose en économie mais trop de gens reste sur le bord du chemin économique et subisse la petite mort : cette mort sociale ! Le sport d’équipe, même individuel, qui, régulièrement, se retrouve souvent sous forme d‘équipe ; l’esprit d’équipe n’est pas un vain mot en sport !

                                    L’économie, étymologiquement « logique d’ensemble », devrait pareillement être un sport d’équipe ; mais concurrence libéraliste, libéralisme oblige, et même « sciences économiques » obligent, c’est l’individualisme méthodologique de la science qui président et nous sommes tous les uns contre les autres.

                                    Que je saches, il n’y a pas une guerre mondiale dans le sport alors que nous vivons présentement une véritable guerre mondiale en économie.

                                    Personnellement, et j’ai entraîné dans le domaine du foot, des poussins au seniors en même vétérans, avec un titre, certes régional ; j’ai suivi cette coupe du monde avec un grand intérêt, et j’y ai vu d’excellent matchs, et de très bon niveau !


                                    Faisons de même avec l’économie, faisons réellement de l’économie : de la logique d’ensemble.

                                    Vive le sport !


                                    • Traroth Traroth 8 juillet 11:20

                                      Personnellement, je ne regarde pas de sport. Je trouve que c’est un spectacle sans intérêt. Le sport, c’est d’abord une pratique, pas un spectacle.

                                      Je trouve que le sport-spectacle occupe une place disproportionnée à la télévision. Difficile d’y échapper, en fait. Même les chaines d’info parlent de ce spectacle, pour une raison difficile à expliquer, quand on y réfléchit.

                                      J’ai résolu le problème en ne regardant plus du tout la télévision, depuis 20 ans, si ce n’est de manière ciblée (si j’entends dire qu’Arte passe un truc intéressant, ce qui doit se produire une fois tous les 3 ou 4 ans. Et encore, je regarde ce genre de plus en plus ce genre de chose en différé sur Youtube). Ce n’est pas la seule raison, mais s’en est une.


                                      • illiadegun illiadegun 8 juillet 11:22

                                        Ce qu’on ne peut pas enlever à l’équipe de France, ;c’est sa diversité : regarde,on accueille même les blanches dans l’équipe !!!!


                                        • Eric F Eric F 8 juillet 12:09

                                          La France ayant eu la faveur de retirer un pénalty lui ayant permis de gagner face au Nigéria, il serait malvenu de se plaindre de l’arbitrage.


                                          • Désintox Désintox 8 juillet 12:12

                                            « Je n’aime pas le football féminin »

                                            On s’en fout.


                                            • Ecométa Ecométa 8 juillet 12:19

                                              En ce qui concerne l’arbitrage vidéo, la VAR ; il ne devrait intervenir que dans le cas d’erreur manifeste des arbitres de terrain ; or la plus part des interventions de la VAR, étant donné le temps passé pour corriger, n’était pas des erreurs manifestes !

                                              Plusieurs minutes pour juger d’un penalty ou non, ou 5 cm pour un hors- jeu, ne peuvent pas relever d’une erreur manifeste des arbitres de terrain !


                                              • Jonas 8 juillet 13:53

                                                 Je suis un fan de football, et un grand support de Paris Saint-Germais et du Barça. .

                                                J’aime les femmes, toutes les femmes, quelle que soit son origine ou la pigmentation de sa peau. C’est la seule réussite que je peux accorder à Dieu dans sa création. L’égalité hommes/femmes ne doit souffrir d’aucune discussion, et le combat que mènent les femmes , contre les « violences conjugales » est un combat que les hommes doivent partager. Frapper une femme doit être considéré comme un crime. 

                                                En revanche , je suis contre certains sports pratiqués par les femmes , sous prétexte d’égalité de sexe. 

                                                La boxe féminine est une horreur ! Imaginez une maman , qui rentre après un combat , avec un visage tuméfié, Comment ferait-elle pour s’occuper de ses enfants ? Sans parler qu’à la longue les coups laissent des traces sur le cerveaux. 

                                                 Le rugby , non plus n’est pas fait pour les femmes , c’est un sport , trop violent , les anciens rugbymen peuvent témoigner, des dégâts causés par ce sport. 

                                                Quant au foot, féminin , j’ai toujours été contre , sans avoir jamais vu un seul match, ce qui est idiot de ma part., heureusement , cette Coupe du monde féminine , m’a fait changer d’avis. Certes , il y a une grande différence technique entre les deux foots ( 30 à 40%) . pour l’instant. Le foot féminin et moins agressif et moins brutal. Et ce qui ne gâche rien , les filles sont plus agréables à regarder. 


                                                • Traroth Traroth 8 juillet 18:16

                                                  @Jonas
                                                  Et un papa, qui rentre après un combat , avec un visage tuméfié, il fait comment ?


                                                • Ecométa Ecométa 9 juillet 09:05

                                                  @Jonas
                                                  « En revanche , je suis contre certains sports pratiqués par les femmes , sous prétexte d’égalité de sexe »

                                                  Il ne s’agit là que de liberté individuelle, qui ne gène en rien votre propre liberté ; mais je peux comprendre ! pour l’esthétique et surtout la brutalité de la boxe même chez les hommes ! 

                                                  « Le foot féminin et moins agressif et moins brutal ».
                                                  Les filles, et notamment les françaises, sauf quelques américaines qui sont déjà de grosses vedettes , surtout en dehors du sport ; nos françaises font moins de cinéma et pourtant les actions parfois rudes !

                                                  Chapeau car elles y vont les filles !


                                                • Jonas 9 juillet 11:53

                                                  @Traroth
                                                  Disant , que ce sport , ne colle pas avec la douceur et l’attention que les mamans déploient pour consoler les enfants devant le visage tuméfié de leur papa. Elles excellent dans ce rôle. 


                                                • Traroth Traroth 9 juillet 13:14

                                                  @Jonas
                                                  Voila un point de vue parfaitement sexiste.


                                                • Traroth Traroth 9 juillet 13:15

                                                  @Jonas
                                                  Voila un point de vue parfaitement sexiste.


                                                • baldis30 9 juillet 19:00

                                                  @Ecométa
                                                  bonsoir
                                                   « Les filles, et notamment les françaises, sauf quelques américaines qui sont déjà de grosses vedettes , surtout en dehors du sport »
                                                  et surtout « sauf quelques américaines »... Il est malheureux de dire que partout où ils mettent le pied ils polluent complètement. Et au moins deux joueuses de ce pays, ayant tenté de jouer en France n’y convainquirent personne .... A l’inverse de scandinaves, ou d’une hongroise ( appelons les choses par leur nom !) 
                                                  Ce qui semble vrai à l’inverse particulièrement pour les françaises et les italiennes que l’on a découvertes c’est la formation ... avec la notion affirmée et réaffirmée ..« scolaire/foot/scolaire/foot » et résultats dans les deux ... afin qu’en cas d’échec physique personne ne reste sur la touche ...
                                                  Il y aura des échecs individuels c’est sûr, il y en a partout, mais pas de faillite collective ! On ne peut en dire autant dans bien des sports y compris le foot masculin ....


                                                • Pierre 8 juillet 14:05

                                                  Assez d’accord, même si la finale n’a pas été inintéressante et même si le puritanisme et le féminisme débiles de ces pays finalistes m’exaspèrent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès