• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je suis citoyen donc je m’abstiens !

Je suis citoyen donc je m’abstiens !

Les municipales ont donné leur verdict : l'abstention est de loin le premier parti de France. Mais c'est un parti sans voix, sans visage et donc tellement facile à dénigrer. Pourtant, l'abstentionniste n'est pas responsable de la médiocrité de ce que l'on nous propose. Ce sont les hommes politiques et les médias les responsables.

C'est un peu l'histoire du prof qui fait de la merde et qui sanctionne ses élèves pour leurs résultats. De là à faire des abstentionnistes les responsables de la montée du FN...

Nous voyons le PS en implorer à leur citoyenneté ! Quel peu de respect de la démocratie ! Monsieur Ayrault, vous avez écoeuré les quelques ahuris qui se sont déplacés pour vous en 2012 et vous leur reprochez aujourd'hui de ne pas se déplacer ? C'est de l'humour, je suppose ? Quant au FN, leurs militants sont citoyens français. Eux se sont déplacés et leur voix doit être respectée ! Quelle est cette démocratie où l'on insulte le vote des citoyens ? Depuis 24h, les médias et les politiques tournent en boucle sur le vote FN et les abstentionnistes. Mais c'est vous l'erreur de casting ! Pour ma part, je suis citoyen, bien plus que vous, je m’en vais vous le démontrer. Et j'aime trop la démocratie, la citoyenneté et la politique pour voter par dépit ou contre le FN. Je ne suis pas en guerre contre ces gens. Ce ne sont pas les militants FN qui sont responsables de l'injustice d'État et de la misère institutionnelle. J'ai trop de respect pour la citoyenneté, pour rentrer dans ce petit jeu qui vous permet depuis 30 ans de faire de la merde, mais de continuer à occuper le pouvoir. Je suis citoyen donc je m'abstiens !

J'ai une très haute idée de la citoyenneté. D'ailleurs, je la pratique au quotidien : je prête attention à mes voisins n'hésitant pas à prendre du temps pour échanger avec les dames âgées de mon quartier, j'interviens lorsqu'il y a un problème sur la place publique, je donne du temps et de l'argent à ceux qui en ont besoin du moins à la hauteur de mes modestes moyens. Je suis citoyen, j'investis ma citoyenneté dans le vivre ensemble. Je suis citoyen au quotidien, j'écris des articles, débat sur les réseaux sociaux. En fait, je suis passionné de politique depuis tout petit. Par contre, c'est vrai, je ne vais pas voter, je le confesse... Et je l'assume totalement. Parce que justement, je suis passionné de politique et ce que vous faites n'est pas de la politique, c'est du marketing électoraliste qui consiste à exhorter le chaland à choisir un camp : gauche-droite, riche-pauvre, salarié-patron, homme-femme...La politique en France ressemble à un match PSG-OM, vous faites du hooliganisme politique. Cette rhétorique binaire que vous servez à vos adeptes, vous n'y accordez aucun crédit bien sûr. La seule chose qui vous intéresse étant votre carrière donc la gestion des marchés publics. Non cette rhétorique sophiste est juste bonne à haranguer la foule, à se faire élire. Une fois aux affaires, vous oubliez très rapidement ce lien charnel (mort de lol) que vous aviez su établir avec votre public. D'ailleurs, Monsieur Ayrault, votre patron est un très bel exemple de votre conception de la politique : ses communicants lui ont confectionné un beau package du parfait révolutionnaire socialiste pour les élections, on aurait dit Chávez ! Aujourd'hui, il fait une politique ultra-libérale qui ferait passer Sarko pour un modéré !

Hollande, lui, a gagné son pari. C'est pour les élus de gauche que ces résultats sont embêtants. Grâce à ses élections, Hollande sera réélu en 2017. Par dépit et face à Marine Le pen au second tour mais il va se faire réélire car il vient de finir de tuer l'UMP en mettant le FN sur le devant de la scène comme il cherche à le faire depuis son élection. La bonne vieille technique de la miterrande : comment sodomiser quelqu'un qui se tient face à vous, les yeux dans les yeux ! C'est cette magnifique position du kamasutra que Hollande est en train de nous enfiler. Comme je l'expliquais dans l'article du même nom, la miterrande consiste à se faire élire en tenant un discours bien de gauche pour fustiger le droite libérale et se faire le père du peuple. Puis une fois au pouvoir, vous appliquez une politique libérale tout en donnant de l'écho à l'extrême droite pour appuyer sa future victoire non plus sur le peuple de gauche, mais sur l'échec de la droite et la menace FN. J'avais décrit cette technique dès le début de la mandature de Mytho Land et ces élections valident mon propos. Qu'est-ce que une dizaine de villes perdues par le PS ? Ce n'est pas grand chose pour eux : il suffit pour s'en convaincre de se référer aux nombres de mairies que la gauche dirige. Ils sont très largement majoritaires, et même après ces élections, la gauche dirigera encore une grande partie de nos villes.

JPEG - 123.4 ko

Hollande est heureux de ce résultat et d'ailleurs, il en remet une couche... Vous avez remarqué comme moi qu'un appel d'offre public a du être passé pour marteler dans les médias la menace FN dans la tête des gens. On ne parle que de cela. C'est le téléphone bleu : Mytho Land demande à ses amis du CAC 40 de faire la part belle au FN dans leurs médias. Comme Mitterand. Depuis le début de la mandature de Mytho, on n'a jamais entendu autant parler du Fn et de la menace extrême droite....

Alors vous comprendrez que j'en ai un peu marre de votre jeu ! J'ai passé ma vie à penser que le FN était le fond du problème, que le racisme rongeait la France et que moi le petit Rebeu, fils d'immigrés, j'étais la victime que la gauche allait protéger...Aujourd'hui j'ai conscience que le racisme est une ambiance et en France, beaucoup de gens sont racistes car depuis Mitterand, vous n'avez de cesse de jouer avec ce monstre, à gauche comme à droite, en imposant une ambiance propice au racisme. Ma famille est raciste, mes collèges sont racistes, les noirs, les jaunes, les rouges et même les verts sont racistes en France. C'est normal, l'essentiel de votre travail et de votre communication consiste à monter les uns contre les autres pour échapper à vos responsabilités. Mais le seul vrai racisme finalement, c’est le racisme social. Les pauvres entre eux et les riches à la fête, quelle que soit la couleur de peau ou la confession. Et moi, je me bats depuis tout ce temps inlassablement contre le racisme. Même mon personnage, "Jean Mohamed De La Bastille" a été créé pour dénoncer le racisme et l'extrême droite. Mais aujourd'hui le problème c'est vous, UMP et PS, pas l'extrême droite. Alors bon le FN…. Que le FN gagne, ce ne sera pas pire que ce que c'est de toute façon pour beaucoup de gens. À choisir entre des populistes mafieux ou des mafieux populistes...Le pire est que quand j'écoute Marine Le pen dans ses allures poujadistes, elle est parfois la seule à soulever des problèmes vraiment importants. Lors de la soirée électorale, ce dimanche, elle a par exemple mouché Cécile Duflot en soulevant un des problèmes les plus importants en France : le code des marchés publics. Depuis que je m'intéresse à la politique, je n'ai jamais entendu un élu remettre en cause le code des marchés publics, de l'extrême gauche à l'extrême droite. Ils ne vont pas tuer la poule aux œufs d'or. En plus, c'est le contribuable qui paie quoiqu'il arrive ! C'est pourtant par ces procédures plus que douteuses d'attribution des marchés publics que naissent la plupart des dérives politiques. C'est grâce aux marchés publics que de nombreuses personnalités politiques se construisent un réseau de soutien financier pour leur carrière, c'est grâce aux lacunes du code des marchés publics que le contribuable voit toujours les impôts augmenter sans que sa condition ne s'améliore pas, c'est pour les marchés publics que les entreprises du CAC 40 se payent les partis politiques et la démocratie ! Dans cet extrait Marine Le Pen rappelle une proposition rejetée par le gouvernement sur la part des critères sociaux et environnementaux dans les appels d'offres. Cela me rend triste que ce soit Marine Le pen qui émette cette idée mais cela ne fait que démontrer toute votre inconséquence, votre inutilité, votre fourberie messieurs les républicains vertueux !

Bien sur, je serais accablé si le FN devait prendre vraiment plus de pouvoir dans notre pays. Mais je ne vais pas tomber dans votre stratégie vicieuse pour autant. Pourquoi vous donnerais-je deux heures de mon temps alors que vous nous prenez déjà tant sans même une attention pour nous, le peuple ? Pourquoi irais-je combattre le FN quand notre président fait tout pour lui donner de la voix ? Les Roms, le mariage pour tous, Dieudonné. Tout a été fait depuis le début de la mandature pour mettre l'extrême droite sur le devant de la scène. Mais nous ne sommes pas tous dupes de votre jeu Monsieur Mytho land. La mitterande, on connait. Et moi, j'aimerais bien vous voir vous prendre les pieds dans votre propre jeu... Car certes, votre stratégie va diviser la droite et le FN sera au second tour en 2017... Mais faudrait-il alors que l'on se déplace pour vous faire élire... Et ce n'est pas gagner.

Pour ma part, je m'obstine, je m'abstiens. Je ne voterais pas contre. Contre qui que ce soit. Si je vote, je veux voter Pour. C'est cela être citoyen, c'est s'engager Pour. Pour de noble cause, Pour la justice, Pour l'égalité, la fraternité, la solidarité. Et là, je ne vois rien qui pourrait représenter cette citoyenneté, rien pour emporter mon adhésion. Et moi, je suis citoyen, donc je m'abstiens !

Jean Mohamed de La bastille !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 26 mars 2014 10:50

    En Europe s’abstenir reviens a dire oui a tout.


    • Fergus Fergus 26 mars 2014 11:49

      Bonjour, Ruut.

      D’accord avec vous. S’abstenir revient en outre à être assimilé à ceux qui ne s’intéressent absolument pas à la vie du pays. C’est pourquoi il faut aller au bureau de vote pour voter blanc ou, mieux encore, nul avec un bulletin indiquant de façon claire ce que l’on pense de l’offre politique proposée : « tous des nuls » ou « tous des clowns ».


    • alinea Alinea 26 mars 2014 13:36

      Pas si sûr Fergus ; j’ai entendu plusieurs analyses qui prouvent que l’abstention ( en tout cas dans son écart de chiffre entre l’abstention de naguère et aujourd’hui) est prise en compte comme contestation !
      Personnellement je ne voterai plus tant que le jeu sera tel qu’il est ! je suis lasse de m’intéresser, m’investir pour faire durer ce plaisir, (oh combien destructeur) de favoriser le bi partisme !
      C’est vrai que dire non à tout, c’est comme dire oui à tout ! J’assume


    • ZenZoe ZenZoe 26 mars 2014 15:41

      Moi l’abstentionnisme me fait peur.
      Déjà, il n’est absolument pas efficace parce qu’il n’y a pas de nombre minimum de voix à récolter pour être élu. Imaginons que personne ne vote un jour d’élection sauf trois personnes. Le vainqueur aurait celui qui recueille deux voix - et ce n’est pas lui le dindon de la farce puisqu’il est devenu le chef et qu’il peut faire ce qu’il veut. Les dindons de la farce sont les non-électeurs, puisqu’on a beau regarder les choses de tous les côtés, ils ont un chef qu’ils n’ont pas choisi et qui ne va pas les rater.

      Car je suis persuadée que l’abstentionnisme arrange bien nos politiques malgré leurs soi-disant airs soucieux. Ca les arrange parce qu’au fond, ils peuvent se permettre d’ignorer complètement ceux qui n’ont pas voté pour eux et se constituer une petite clientèle électorale pour qui tout va baigner. Ca marche, croyez-le bien. Qui vote en ce moment ? Principalement les gens aisés, bien placés et les fonctionnaires. Et qui ne souffre pas ou peu de la crise ? Ceux que je viens de citer.
      Maintenant, qui ne vote pas ou plus ? Les ouvriers et employés modestes, les pauvres, les marginaux... Bref, tous ceux qui dérouillent le plus en ce moment et sont laissés-pour-compte.

      Le gros hic dans cette machine bien huilée, c’est ceux qui votent FN, au lieu de s’abstenir comme de simples moutons bêlants qu’ils devraient être. Ces enfoirés d’électeurs qui menacent l’ordre établi en votant vraiment pour dire leur façon de penser, il y a de quoi s’étrangler !

      Personnellement, je ne crois pas trop à l’efficacité des mesures prônées par le FN ni en la compétence de Marine le Pen et je ne voterai pas pour eux, mais ça m’amuse beaucoup de voir la peur qu’ils provoquent. Mon conseil à tous les abstentionnistes : votez, et si vous ne savez pas pour qui voter, votez pour un candidat non aligné qui sèmera le trouble et la trouille parmi nos élus en place, votez pour un candidat sans condamnation, votez pour un fou idéaliste, un baba-cool, un poète, mais votez ! Et regardez en vous étranglant de rire après à la télé les perdants se bouffer le nez...


    • alinea Alinea 26 mars 2014 16:00

      C’est vrai aussi ZenZoe ; il faudrait que l’abstentionnisme ne soit pas une passivité, mais bien le refus des règles pipées du jeu, et que l’on passe à la désobéissance, à la grève, grève du zèle, que sais-je !
      Après c’est une décision personnelle - et tant que ce ne sera pas une décision collective, elle n’aura aucun impact- mais pour l’instant je suis incapable de continuer ! parce qu’il n’y a pas que s’abstenir qui ne sert à rien, voter non plus ne sert à rien !!


    • Ronfladonf Ronfladonf 26 mars 2014 16:41

      Oui, vous avez sans doute raison. Mais comme il n’y a aucun choix valable pour la plupart des grandes villes.


      D’un autre coté, le chef non choisi par 99.9987% des votants qui se sont abstenus ne va pas gouverner de la même façon. Et s’il le fait, tant pis pour lui.

      Le jour où on arrive à ce taux d’abstention, il n’y aura plus d’argent, et les dirigeants de ce pays auront du soucis à se faire pour garder leur tête. Le jour où on arrive à un tel dégoût pour la vie politique, il ne restera plus grand chose debout à mon avis.

      C’est vrai que ça fait peur, mais c’est pas une raison pour voter « coûte que coûte ». Je pense qu’il vaut mieux s’abstenir et délivrer un message honnête (même si ceux en face ne veulent pas l’entendre... c’est leur problème après tout) plutôt que voter hypocritement et choisir une personne qui ne représente aucune de mes valeurs, en qui je n’ai pas du tout confiance, pour lui déléguer certains aspects importants de ma vie quotidienne (impots locaux, transport en commun, ...) .

      J’habite un village de 150 âmes et pour le coup j’ai voté car dans ce genre de configuration, tout le monde se connait et on sait en général en qui on peut avoir confiance...
      La « politique politicienne » ou le marketing électoraliste n’ont pas lieu ici.

      Ceci dit, j’ai aussi habité dans une grande ville assez longtemps et sincèrement, aucun candidat ne m’inspire assez confiance (... même s’il s’agit de lui demander de m’acheter une baguette de pain). Aucune chance de me forcer à voter pour ce genre de type pour le laisser ensuite décider comme il veut de certains aspects importants de ma vie quotidienne.

      Et encore c’est dans le cas où celui qu’on a choisi est réellement le chef, qu’il ne subit pas les pressions d’un lobby puissant, qu’il n’est pas en conflit d’intérêt, ...

      Parce qu’il y a aussi cet aspect là dans les élections : souvent on ne choisi que la marionnette qui va exécuter les ordres de ceux qui gouvernent pour de vrai !

    • Fergus Fergus 26 mars 2014 17:30

      Bonjour, Alinea.

      L’abstention est effectivement prise en compte dans les analyses des politologues et des responsables élections des partis, mais évidemment moins que ne le seraient les blancs et les nuls s’ils étaient très nombreux car ceux-là ne pourraient pas être mis sur le compte d’un manque de civisme.


    • Ronfladonf Ronfladonf 26 mars 2014 17:32

      En effet, ils sont tout simplement ignorés car non communiqués dans la presse.



    • Fergus Fergus 26 mars 2014 17:44

      Bonjour, Zenzoé.

      Bien d’accord avec vous, l’abstention n’est pas l’ennemie des politiques car elle n’atteint pas réellement leur légitimité, du fait de l’amalgame qu’ils peuvent faire entre les protestataires et les personnes qui n’ont aucun esprit civique. Prenons le cas d’une élection qui donne 38 % d’abstentions et 3 % de blancs et nuls, soit grosso modo ce qui s’est produit dimanche dernier et imaginons que cette même élection donne 18 % d’abstentions et 23 % de blancs et nuls. Je suis persuadé que le message serait perçu de manière beaucoup plus violente pas les états-majors et les éditorialistes !


    • Lecrabe 26 mars 2014 18:47

      @Alinea :
      "j’ai entendu plusieurs analyses qui prouvent que l’abstention ( en tout cas dans son écart de chiffre entre l’abstention de naguère et aujourd’hui) est prise en compte comme contestation !"
      Est-ce que vous pourriez remettre la main sur ces analyses et me faire parvenir les liens ou le cas échéant me faire un petit résumé si vous avez 5 minutes en passant par là svp ?
      Merci !


    • Lecrabe 26 mars 2014 19:07

      @Fergus, je doute que le vote blanc ou l’abstention inquiète sérieusement « les états majors et les éditorialistes ».
      En tout cas l’ami Barbier n’a pas l’air très inquiet lui...

      http://www.lexpress.fr/actualite/voter-blanc-c-est-pas-nul_1323967.html

      L’autre intérêt de la chose, c’est qu’à partir du moment où le vote blanc est décompté, les abstentionnistes n’ont plus aucune excuse (sauf cas de force majeure). On pourra considérer qu’ils se désintéressent du scrutin, et en conséquence arrêter de prendre en compte ces électeurs putatifs dans le but de dévaloriser le score des élus. Ce qui d’ailleurs devrait amener assez logiquement à rendre le vote obligatoire comme en Belgique par exemple.

      C’est notamment pour cela qu’il ne fallait pas que les votes blancs soient pris en compte dans les suffrages exprimés car cela aurait évidemment obligé à revoir les règles d’élection à la majorité absolue. Trop de risque qu’aucun candidat ne dépasse les 50%. Et remettre en cause cette règle des 50% aurait un impact symbolique fort. Un élu ne pourrait plus systématiquement se prévaloir de la majorité des suffrages et on se retrouverait avec des élus dont la légitimité serait en permanence contestée ce qui n’est pas sain dans une démocratie.

      Sous couvert de reconnaître enfin le vote blanc, vieille revendication populaire démocratique, en fait c’est une véritable entourloupette qui nous est jouée :
      - cela va permettre de décrédibiliser l’abstention (donc les appels au boycott sont bien gentils, sauf qu’en face ils ont déjà les édito dans les cartons )
      - les résultats des « élus » seront toujours exprimés hors votes blancs, comme ça ça se verra pas plus dans les éditos.

      Par ailleurs il exprime très bien ce qui manque pour un véritable vote blanc : il faudrait que si les élus ne dépassent pas 50% des votes, les électeurs soient appelés à revoter, mais bien sûr sans aucun des candidats présents à la première tentative.
      C’est même pathétique de le voir affirmer que ce n’est pas l’illégitimité des élus qui le gêne, mais que ça se voie !


    • alinea Alinea 26 mars 2014 21:38

      Peut-être Fergus : mais alors il faudrait se mettre d’accord ! parce que dans les élections, c’est la loi du nombre qui joue, à tous les niveaux !! C’est pourquoi je proposais qu’aux élections européennes, tous les mécontents mettent un papier : non au TAFTA ! mais c’est pas gagné, on l’a bien compris !!


    • alinea Alinea 26 mars 2014 21:41

      oups !! j’ai entendu ça à France Culture cette semaine, aux infos de 18h30 je suppose, mais quel jour ? Désolée, non, je ne pense pas pouvoir retrouver ça ! bon ceci dit, nous ne sommes que mercredi ! alors disons lundi !!


    • Lecrabe 27 mars 2014 11:47

      Merci !

      j’ai trouvé 1 petite intervention :
      http://www.franceculture.fr/2014-03-23-municipales-2014-comment-expliquer-l-abstention-record-au-1er-tour
      Mais ça doit pas être ça, parce que le schéma argumentaire est particulièrement classique : oulala, un record d’abstention, c’est très grave, passons à la suite, qui c’est qui gagne l’élection.... blabla PS, blabla UMP, blabla FN, etc.

      De toute façon, une analyse sérieuse en entre-filet des infos de france culture, j’y crois moyen smiley


    • steph bigorneau step by step 28 mars 2014 16:09

      @ Ruut
      « En Europe s’abstenir reviens a dire oui a tout. »

      Entièrement d’accord, mais la situation est complexe :
      Nous sommes dans un simulacre de démocratie. Le parlement Européen est un paravent des réels décideurs non élus, et ils ne peuvent même pas proposer des lois
      http://www.upr.fr/videos/conferences-en-ligne/sommes-nous-en-democratie-par-regis-chamagne

      Il faut donc sortir de l’Europe et en attendant voter pour l’UPR, le seul parti présent aux élections européennes qui dénonce la politique de l’UE, en particulier le TTIP.

      Je suis personnellement très proche des idées d’Etienne chouard, mais en attendant ce changement global, l’abstention n’est pas pour moi le meilleur moyen d’y parvenir.

      Le programme de l’UPR est pour moi un assez bon compromis, ce n’est pas la démocratie directe, mais il y a là une réelle volonté de rendre le pouvoir aux citoyens :
      Reconnaissance du vote blanc (avec invalidation du scrutin si il est majoritaire et impossibilité de se représenter pour les candidats).
      Référendum d’initiative populaire, en plus de la volonté d’organiser des référendums où le citoyen pourra répondre à plusieurs questions (ce qui permettrait réellement de s’exprimer au lieu de l’éternel « choix » oui ou non).
      Prise en compte des médias comme 4ème pouvoir, devant par définition être isolé des pouvoirs politiques ou financier.
      Et bien d’autres points qui me semble essentiels :
      http://www.upr.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf
       


    • marcbabec marcbabec 26 mars 2014 11:02

      Trois pt’its tours et puis … (Ou pourquoi je n’ai jamais vote)

       

       

       

      Le vote est une méthode de prise de décision utilisée par un groupe de personnes ou

      une institution, généralement après une phase de discussion ou un débat.

      Le vote fait partie d’un processus qui prend le nom de scrutin ou d’élection.

       

      Sont electeurs :

       

      Tout français majeur a le droit de voter sans distinction de sexe, d’origine, de religion ou d’idéaux politiques. Le droit prévoit cependant la possibilité d’assortir une condamnation pénale d’une interdiction qui prive le citoyen de son droit de vote pour un temps limité. Cette privation n’est cependant pas automatique et on peut jouir du droit de vote en

      prison. Les ressortissants de l’Union européenne sont également autorisés à voter-en

      France aux élections européennes — comme le prévoit le droit communautaire — et

      aux élections municipales.

       

      Candidats :

       

      Pour se présenter, le candidat à la présidence de la République doit :

      ne pas être privé de ses droits civiques concernant l’éligibilité  ;

      avoir au minimum 23 ans ;

      être inscrit sur les listes électorales ;

      recueillir au moins 500 « parrainages » d’élus

       

      Les députés et les sénateurs, les maires (maires délégués des communes associées, maires des arrondissements de Lyon et de Marseille), les membres élus de l’assemblée des Français de l’étranger, les présidents des organes délibérants des communautés urbaines, des communautés d’agglomération et des communautés de communes, les conseillers généraux des départements, de Mayotte, de Saint-Pierre-et-Miquelon et du conseil de Paris, les conseillers régionaux, les membres élus de l’assemblée de Corse, de l’assemblée de la Polynésie française, du congrès et des assemblées de province de la Nouvelle-Calédonie et de l’assemblée territoriale de Wallis-et-futuna, le président de la Polynésie française et le président du gouvernement de la Nouvelle-calédonie, les membres du Parlement européen élus en France et ressortissants français.)

       

       

      Conclusions

       

       

      En conclusion donc, Monsieur Ducon, qui n’a pas l’appui des politiques ( maires et

      autres) ne pourra jamais se présenter. Même si le programme de Monsieur Ducon est-le

      meilleur pour la France et les Français, jamais au grand jamais, il ne sera élu au premier

      tour. Le tour des politiciens ( maires et autres) qui comme on le sait ne sont pas aux

      ordres du parti politique auquel ils sont affilies. Car en fait il y a trois tours aux

      élections présidentielles, celui des élus plus les deux tours du peuple. Ce peut-il donc

      que la France soit condamnée à être aux mains des sempiternelles même dynasties politiques ? Car n’oublions pas que ces mêmes politiques depuis des lustres nous promettent-la

      ‘’Lumière’’, a savoir une vie meilleure, moins d’impôts, plus de salaire, plus de sécurité, …

      En toute honnêteté, peut-on croire qu’ils mentent ? Non, je ne le pense pas. Mais alors a

      quoi cela tient-il, que depuis le temps ils n’aient toujours pas atteint ces objectifs, me

      direz-vous ?

       

      Et si maintenant si nous parlions incompétence ??


      • Nicolas_M bibou1324 26 mars 2014 11:37

        « peut-on croire qu’ils mentent ? Non, je ne le pense pas »


        Vous êtes bien naïf. 

      • marcbabec marcbabec 26 mars 2014 19:40

        BIBOU 1324 , Meu non pas naif cynique smiley


      • Alpo47 Alpo47 26 mars 2014 11:02

        Félicitations à l’auteur pour son analyse, factuelle, des manoeuvres politiciennes actuelles. Oui, FH manoeuvre pour être au second tour face à MLP, ce qui devrait lui assurer une ré-élection, alors qu’il est « au fond du trou » avec 20% d’opinion favorables.

        C’est-y pas beau la politique, tout de même ...

        Notre système politique a été conçu pour éliminer les minoritaires avec des élections à deux tours et imposer le bipartisme. Il a éliminé toute autre alternative (selon moi, les petits partis ... verts... pdg, prg ... ne sont là que pour racoler les voix). Ils refusent également d’incorporer le vote blanc.

        Au moins 50% des Français ne sont pas représentés par les élus.

        Il ne reste donc que deux alternatives, également biaisées. Le vote FN - qui continuerait à servir la soupe aux 1%- ou l’abstention , qui n’empêchera pas les élus de gouverner, même avec 20% de suffrages exprimés.

        Qui donc est le dindon de la farce ?


        • bourrico6 26 mars 2014 11:16

          C’est amusant de voir le comportement de ces traitres qui nous servent de politique.... et c’est affligeant de voir des gens aller voter pour eux alors qu’ils devraient les traduire devant un peloton d’exécution pour haute trahison.

          En même temps, il se trouve des gens finis à la pisse de dromadaire pour réélire les Balkany, alors pourquoi se priver hein ?

          Dans ce sens, les politiques n’ont pas tort, les responsables sont les électeurs, qui persistent et signent.


          • dawei dawei 26 mars 2014 11:37

            y a t il besoin de se glorifier en citoyen modèle pour justifier l’abstentionnisme ? et si le principe de delégation du pouvoir etait tout simplement lui meme injustifiable ?


            • Ronfladonf Ronfladonf 26 mars 2014 14:43

              La première réaction sensée que lis sur le sujet


            • howahkan Hotah 26 mars 2014 16:57

              idem smiley...........


            • howahkan Hotah 26 mars 2014 17:00

              de plus tres profond à la racine des choses , ou pas trop loin, de mon avis...


            • Fergus Fergus 26 mars 2014 17:46

              Bonjour, Dawei.

              Il n’y a malheureusement pas d’alternative à la délégation de pouvoir. C’est pourquoi il faut mettre en place le plus rapidement possible des contrôles citoyens de l’action des élus.


            • dawei dawei 26 mars 2014 18:44

              fergus, évidemment que des alternatives ont existées, existent et existeront, le fatalisme , c’est le conservatisme, c’est l’acceptation de l’ordre établi, le droit de vote a été reclamé pour bousculer l’ordre établi, pas pour le scléroser ... il existe d’autres formes de democratie que la démocratie representative , certaines bidon, telle que la democratie athénienne, d’autre plus interessante de mon point de vue, telle que l’organisation horizontale en comités de quartiers, en comités ouvrier, chacun participe au décisions le concernant, puis certaines problematiques peuvent se mailler en féderations, en commune, en communauté de communes ... et mailler les differents groupes sur ces problematiques communes, avec des éventuels délégués mandatés, mais alors, comme tu le sugère, avec des limites, telle que le mandat non cumulable, non renouvelable, à durée limités, révocable ,rotatif et sur une tache tres précise


            • dawei dawei 26 mars 2014 18:51

              les décisions restent prises de bas en haut et non l’inverse


            • Ronfladonf Ronfladonf 27 mars 2014 10:26

              @Fergus


              Il n’y a pas d’alternative parce qu’on l’a décidé ainsi.
              Il est encore temps d’en décider autrement.



            • cevennevive cevennevive 26 mars 2014 11:49

               « Je ne voterais pas contre. Contre qui que ce soit. Si je vote, je veux voter Pour. »


              Oui ! Très bonne formule. C’est ce que je ferai désormais... Comment peut-on accepter ces marchandages de voix qui présuppose des trafics bien juteux et immondes ! Comment peut-on voter au second tour pour un candidat que l’on n’a pas choisi et qui représente parfois tout le contraire que ce que l’on pense ?

              Vos arguments sont tout-à-fait respectables et je les partage. Merci.

              Je vous salue.



              • claude-michel claude-michel 26 mars 2014 12:34

                Vous voulez survivre...voter FN...


                • claude-michel claude-michel 27 mars 2014 07:53

                  Tiens...déjà 5 morts.. !


                • Loatse Loatse 26 mars 2014 13:06

                  C’est tentant l’abstention... on peut comprendre combien est grand le dégoût de nos concitoyens envers ces élites qui, de droite comme de gauche ont les mains liées et n’ont à nous proposer que des politiques « rustines » sur fond d’austérité que l’on peine à contenir avec quelques mesurettes tape à l’oeil... (emplois aidés, aide aux entreprises..)

                  Toutefois, en ce qui concerne les municipales les choses sont différentes... le vote sanction, l’abstention ont frappé aussi dans notre village ainsi que la montée flagrante du vote FN (900 pour 10 000 habitants !)

                  et pourtant le candidat ne proposait rien..

                  Alors je suis en pétard ! si personne ne se bouge au second tour, nous allons réelire un maire de droite qui bétonne à tout va à crédit (la note est salée) et se moque bien de ce que notre quartier de logements sociaux soit innondé à chaque pluie, de son isolement de la gare et de la piste cyclable dont aurait besoin les mômes se rendant au collège à vélo..

                  Les pieds dans l’eau, la rivière qui soudain se forme dévalant nos rues en entrainant les poubelles et isolant le quartier ca c’est du concret et ca vaut largement la peine de se déplacer...même si le seul candidat que cela préoccupe au point d’avoir inclu dans son programme un plan prévention innondations (nous sommes dans le var) est socialiste tendance écolo..

                  (personne n’est parfait smiley )


                  • Laurent 47 26 mars 2014 13:11

                    Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les mêmes qui tapent comme des malades sur le Front National en l’accusant carrément de fascisme, sont ceux qui ont soutenu, et continuent à soutenir à bouts de bras, les néo-nazis ukrainiens de Kiev !

                    Comme ceux-ci brandissaient des drapeaux à croix gammée, Laurent Fabius et Bernard-Henri Lévy, qui étaient sur place, ne pouvaient pas ignorer le message, et ont donc accepté de défendre l’indéfendable en toute connaissance de cause !
                    Et ça vient s’ériger en donneurs de leçon de démocratie aux électeurs du F.N. ?
                    Moi, ça me donne envie de vomir !
                    Il n’y a que la Russie qui semble avoir compris le danger, mais ce pays a une certaine expérience comme victime du nazisme, et les russes ont, eux, de la mémoire !

                    • Ronfladonf Ronfladonf 26 mars 2014 14:47

                      On ne soutient les nazis de l’Ukraine que parce que John Kerry (il me file la chair de poule ce type) les soutient.


                      Il les soutient parce que ... C’est une longue histoire qui remonte à Gorbatchev je pense (pas sur de l’orthographe) 

                    • julius 1ER 26 mars 2014 13:38
                      Je suis citoyen donc je m’abstiens !
                      @ l’auteur,
                      tout est dans le titre, la teneur de l’article se résume à cela, un siècle de combats pour obtenir le droit de s’exprimer et maintenant on va prôner l’abstention !!!!
                      je vais faire vieux jeux en disant cela, mais je vais le dire quand même : ( elle est belle la république) .....
                      c’est comme quand il fait trop chaud, pour ne plus ressentir la chaleur eh bien, on casse le thermomètre ou bien on fait comme Sarkosy, on va citer Guy Moquet les yeux embués de larmes pour ensuite aller « casser » du Rom ou karchériser la banlieue .....
                      il y a pléthore d’offres, alors comme si l’abstention était une offre politico/économique, j’entends les gens dire," les syndicats sont tous pourris, mais combien parmi ces gens ont été syndiqués ?????car tout corps toute organisation a besoin des citoyens pour vivre et pas seulement financièrement, mais aussi physiquement, alors pleurer, critiquer sans rien faire de concret , se résume à finalement accepter que tout se passe et se fasse sans nous. Citoyens réveillez- vous et participez !!!! 

                      • Ronfladonf Ronfladonf 26 mars 2014 14:51

                        Ceux qui se sont battus pour ce droit ne se sont certanement pas battus pour ... « çà » 


                        On a eu beau voter contre la constitution européenne en référendum elle est quand même passée.

                        Idem ACTA qui est en train de revenir par la petite porte avec le grand marché transatlantique

                        Si c’est ça « participer » à la vie du pays et du monde, je préfère m’économiser, vivre ma vie et ne pas donner de chèque en blanc à ces marionettes 

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mars 2014 19:56

                        La situation nécessiterait que de nouveaux Partis politiques émergent et qu’on se débarrasse de ceux là !
                        La majorité des Français est prête à voter pour d’autres formations politiques.

                        Seulement voilà, ceux qui ont droit d’expression sont tous des Partis européistes, qui vont donc appliquer les mêmes politiques que celles décidées à Bruxelles.
                        Les médias leur déroule le tapis rouge....

                        Et ceux qui ont autre chose à proposer, sont censurés, privés d’accès aux médias, comme le M’PEP, le PRCF ou l’ UPR qui proposent de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, pour retrouver les droits régaliens qui permettent de faire des politiques intérieures nationales dans le sens de l’intérêt général.

                        Avec l’ UE, cela n’est plus possible, c’est Viviane Reding qui l’explique.
                        « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, il n’y a que des politiques européennes. »

                        Si les politiques européennes ne vous conviennent pas, alors décidons d’en sortir !
                        Si les Partis européistes vous filent des boutons, adhérez à ces mouvements pour qu’il arrive un moment où ils ne pourront plus être censurés !

                        Sinon, nous aurons éternellement le choix entre des Partis qui font semblant d’être différents, mais qui appliquent au final les mêmes politiques décidées à Bruxelles.
                        What else ?


                        • julius 1ER 27 mars 2014 10:39

                          La situation nécessiterait que de nouveaux Partis politiques émergent et qu’on se débarrasse de ceux là !

                          @FIFI
                          on ne doit pas voir les choses avec les mêmes lunettes, tu divagues ou tu prends des vessies pour des lanternes ??????
                          les élections du W END dernier, ne te suffisent pas, les balkanys, estrosi etc réélus au premier tour ou presque, il y a des endroits où la Droite + le FN, réalisent des scores de 50 à 70%...... alors les Français « Faux-culs ou Schizophrènes » ou alors Alzheimer ????
                          moi je vote extrème-gauche depuis longtemps pas parceque je suis d’accord avec tout ce qu’il disent mais parceque tous les autres ,on se les coltinent depuis plus de 30 ans et on sait ce qu’ils sont .....point barre .

                        • vesjem vesjem 26 mars 2014 22:34

                          il faut voter pour faire en sorte de ne jamais laisser en place une équipe sortante , tout en lui laissant croire le contraire


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 mars 2014 08:20

                            vesgem,
                            Pour appliquer les mêmes politiques, c’est se donner bonne conscience pour peu de résultats...
                            Même 40% d’abstention, ils s’en foutent !
                            « Il faut garder le cap, allez plus fort et plus vite », voilà ce qu’ils nous racontent.


                          • clermontparis 27 mars 2014 01:15

                             vote , abstention ? .......
                            De nombreuses personnes de ma connaissance se sont faites rayer des listes électorales . Leur position est raisonnée , convaincante et tout aussi valable sinon plus que tout ce l’on peut lire pour défendre le droit de vote ou l’abstention dans le contexte actuel du décomptage et prise en compte des votes ,( particulièrement du fait de ne donner aucune signification au vote blanc ).
                            J’aime bien l’argument « participer dans ce contexte , c’est déjà avaliser le résultat final et donc donner force de droit à tout acte qui sera pris par la suite ». Par exemple donner une valeur légale à une « déclaration » de guerre faite par nos deux derniers présidents qui ne représentaient que 15 ou 20 % des français au moment des faits . Et qui sont prés à remettre ça de leur seul chef ....
                            Pour beaucoup le simple fait de s’inscrire , sachant que cette inscription sera récupérée par les ’politiques’ comme une acceptation du processus mis en place , c’est déjà se rendre complice et coresponsable de tout ce qu’ils décideront et feront.
                            Il y aurait parait-il , près de 8% de personnes dans ce cas là . Est-ce que quelqu’un de bien informé pourrait confirmer ? 


                            • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 27 mars 2014 01:36

                              Je confirme votre propos et vous remercie de votre apport qui est riche de sens !


                            • caramico 27 mars 2014 09:24

                              Je me croyais socialiste, en fait, je me trompais, puisque je ne partage pas le quart du tiers des idées de ce gouvernement.

                              Alors moi non plus, malgré une pratique de 40 années, je vais me désintoxiquer, vive la pèche à la ligne.

                              • Ronfladonf Ronfladonf 27 mars 2014 10:31

                                Vous croyez vraiment que le gouvernement est socialiste ?

                                Il fait passer Sarkozy pour un communiste actuellement

                                Il n’est socialiste qu’en période d’entretien d’embauche ... pardon d’élection

                              • mortelune mortelune 27 mars 2014 09:36

                                Je vote pour le parti de l’abstention car pour que les choses changes je dois changer de comportement. Je revoterai quand la mafia ne se présentera plus, que ce soit au niveau local qu’au niveau national.

                                Merci pour l’article.

                                • Ronfladonf Ronfladonf 27 mars 2014 10:32

                                  « car pour que les choses changes je dois changer de comportement. »



                                  Ahhhhh si seulement tout le monde pouvait comprendre ça... vraiment .... et dans tous les domaines...

                                • julius 1ER 27 mars 2014 10:41

                                  @mortelune

                                  à dans 100 ans ou plus alors !!!!!!!!!!!!!!!

                                • mortelune mortelune 28 mars 2014 14:38

                                  @Julius

                                  Je ne suis pas pressée. Rien ne se fait sérieusement sans prendre le temps de le faire.

                                • urigan 27 mars 2014 09:43

                                  Et moi, je suis citoyen. Donc je vais voter, et quand aucun des candidat me plait : Je vote « Blanc ».
                                  S’abstenir, c’est se défausser. Pas très courageux comme attitude.


                                  • Ronfladonf Ronfladonf 27 mars 2014 10:33

                                    ça marche aussi... 


                                    La seule chose c’est que les meRdias communiquent sur le chiffre de l’abstention, pas sur celui des votes blancs.

                                    Le jour où les votes blancs seront communiqués, on verra l’astention fondre, et il n’y aura plus que « ceux qui manquent de civisme » qui s’abstiendront

                                  • zygzornifle zygzornifle 27 mars 2014 10:31

                                    On croirait la future carte du gaz de l’extraction du gaz de schiste....


                                    • Lecrabe 27 mars 2014 12:21

                                      Je remets ici quelques éléments d’un commentaire précédent à l’attention de abstentionnistes (à qui je ne jette pas la pierre, n’ayant moi-même pas voté depuis... longtemps).
                                      Je pense que cet appel à l’abstention ne servira pas à grand chose, voici pourquoi :
                                      sachant que l’abstention était de 60% aux européennes en 2009,
                                      sachant qu’elle avait tendance à prendre 5 points tous les 5 ans mais qu’elle n’ a pris que 2 points entre 2004 et 2009,
                                      à combien pensez vous pouvoir porter l’abstention avec un appel sur les médias alternatifs qui restent confidentiels pour une grande majorité des inscrits ?

                                      Ce que moi je peux vous dire, c’est ce à quoi ressemblera la une du monde du lendemain des prochaines élections :
                                      http://www.lemonde.fr/elections-eur...

                                      C’est pourquoi j’adhère à la démarche de l’UPR de présenter des listes, non pas pour « gagner l’élection » mais grâce aux professions de foi*, pour faire savoir à tous les françai(e)s qui l’ignorent encore qu’il existe des formations politiques qui s’engagent à sortir de l’UE et de l’euro immédiatement et légalement et que ça ne se résume pas à un « euroscepticisme » bon teint à la FN.

                                      * surtout que c’est peut-être la dernière occasion :

                                      http://lejournaldusiecle.com/2013/09/17/europeennes-2014-vers-une-suppression-des-envois-postaux-des-professions-de-foi-des-candidats/

                                      Mais voyons un peu les chiffres, pour pas simplement rester dans le débat théorique :

                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...

                                      - en 2009 il y avait 44 282 823 inscrits sur les listes.

                                      1% d’abstentionistes = 442 828 personnes, ça fait du monde à convaincre pour continuer à faire progresser l’abstention plus que ce qu’elle va « naturellement » gagner (à mon avis entre 2 et 4% pour ces élections, peut-être 5 ou 6 si la campagne en faveur de l’abstention porte ses fruits)

                                      - il y avait en revanche 17 929 161 votants (ce dont parlent les médias sitôt qu’ils ont fini de pleurer sur le nouveau record d’abstention)

                                      1% de votants = 179 291 voix, dans ces conditions, c’est pas gagné pour l’UPR d’atteindre 3%, mais qui sait, l’essentiel est de donner l’opportunité à tous les français(e)s de pouvoir prendre connaissance de nos idées, et quand celles ci sont exposées, elles ont tendances à convaincre par leur justesse.

                                      On verra bien ce que ça donne en terme de %, l’essentiel est je pense la diffusion des idées.

                                      Bonne abstention à vous, pour ma part, pour la première fois il va y avoir un parti qui porte mes idées, aussi, même si je me serais abstenu en temps normal, je ne suis pas mécontent de retrouver le chemin de l’isoloir smiley


                                      • Ronfladonf Ronfladonf 27 mars 2014 14:29

                                        Analyse intéressante.


                                        A la réflexion, il y a un aspect qui me gêne un peu aux entournures quand on parle d’un appel à s’abstenir ou à voter pour X ou Y ou même blanc.

                                        En fait quand on fait ça, non seulement on donne son avis, mais on cherche à le rendre contagieux. 

                                        Ici sur AV (un petit média alternatif et plus ou moins confidentiel), soit... mais quand on est responsable politique et qu’on appelle « ses partisans » à voter pour X ou Y. On se met à « forger l’opinion ». C’est à dire qu’on infecte l’esprit d’êtres humains avec ce qu’on dit penser (souvent en plus c’est imprégné d’arrière-pensées pas très glorieuses).

                                        Il est où le libre-arbitre ?

                                        Je pense qu’un bon début serait de limiter les appels à voter « pour X » ou « contre Y du parti machin parce que ce parti n’est pas adhérent à notre petite association de ... »

                                        Bref

                                        Désolé pour la digression

                                      • smilodon smilodon 28 mars 2014 16:06

                                        Ayant une « p...n » d’envie de voter « marine » je vais m’abstenir pour les « municipales »,vu que mon maire est un mec bien !///.. Après on verra !.. Vu que je paye plus d’impôt que je ne reçois de « salaire », 1 mois et demi sur ma paye !.. (Y’a des limites), je vais faire comme mes potes, les chanceux qui bossent encore, m’abstenir de voter ou bosser au « noir »’ !..Pour payer mes impôts !.. C’est dingue, non ??!.. Ben oui, mais si on veut vraiment absorber toute la misère du monde, y’a pas le choix !.. Continuons de faire venir tous ces miséreux qui sont notre « futur » !... Et tant qu’on pourra payer pour les faire manger, payons !.. Mais nos salaires « officiels », réglementaires, ne suffisent plus !./. Si nous on veut bouffer aussi, tout en faisant bouffer les autres, faut bien se débrouiller comme on peut !!. Ils le savent, nos « énarques » de la-haut, comment on fait pour manger ??.... Il le savent ??.. Je ne suis pas certain !......Adishatz.


                                        • smilodon smilodon 28 mars 2014 23:45

                                          En fait, au niveau « politique » ou « gouvernement », ce qu’il faudrait c’est une équipe de techniciens réellement capables en coulisses, et une équipe d’acteurs devant les caméras. On a déjà de tous côtés les acteurs, ne reste plus qu’à trouver les techniciens qui nous sortiront, en cachette, de la mouise !..... Le FN fera un bon score aux municipales, et certainement un super aux « européennes », mais c’est un parti comme les autres !.. Un parti d’acteurs, ni plus ni moins !... Ce serait de comptables dont on aurait besoin, pas de comédiens !.... Dsl. Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès