• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je suis un « socedème »

Je suis un « socedème »

Je suis un « socedème » et apparemment ça fait bien rire.

En tout cas l’autre soir, un ami et moi avons (après le rugby) décidé de se retrouver dans un bar, « Place du marché » comme on l’appelle à Poitiers. Demis commandés, table trouvée, un jeune homme, épris de boisson vint nous voir en s’esclaffant par un « Tiens, salut le socedème ! » Tout d’abord emmerdé par le bièreux, je rétorque quelques insipiditées afin de pouvoir l’éconduire.

La première question de mon ami (et probablement la vôtre) fut de définir ce nouveau terme. J’expliquai mon passé politique, et les fréquentes discussions eues avec le fâcheux d’alors, que le houblon n’avait manifestement pas effacées de sa mémoire. Un socedème, entamai-je, c’est le diminutif peu affectif pour social-démocrate, euphémisme certain pour le « social traître » d’antan, prononcée au moins une fois lors du baptême de tout bon Jicéhère. « Un Jicéhère, qu’est-ce-c’est ? » Un jeune communiste révolutionnaire, une sorte de situationniste embrigadé. « Un situationniste ? Oh putain faut que j’lire ! » fit-il pour clore le sujet qui ne le passionnait visiblement pas. Tout se passait bien, il faisait frais ce soir-là, et mon ami, sortant d’une soirée, s’en alla, me laissant seul sur le pavé, face à mon café (j’avais de la route...).

C’est alors que tout changea. Ma politesse de tout à l’heure n’avait pas dû suffire à mon invectiveur, et profitant d’une pause entre deux gorgées de café chaud, il me fit signe pour me présenter à ses « amis ». Sans me presser la nénette, j’approchai, et à mes oreilles résonnèrent de nouveaux les petites sympathies du début de l’article. Nous étions alors embarqués pour une longue discussion politique. Bien que passionné par ce sujet, je ne me voyais pas vraiment répondre à de jeunes étudiants prenant leurs idées très aux sérieux. Donc j’escouta.

Et vas-y que j’essaie de te convaincre, que la gauche « c’était mieux avant », que Ségo elle est nulle, que les mammouths du PS devraient tous se barrer chez Bayrou, etc., etc.

Convaincre. Cela faisait longtemps que je n’avais pas essayé, trouvant l’idée futile, surtout à 1 h du matin, et encore plus, un public visiblement incapable d’écouter autre chose que sa personne. Il m’a fallu attendre longtemps avant de pouvoir parler à mon tour. Preuve certaine de la rancoeur du militant en face de moi, il m’assénait les écoutilles avec un « il faut que le PS change ». (A la rédaction de l’article, je suis tenté de remplacer rancoeur par jalousie, mais rancoeur est peut-être moins vexant pour eux.)

Mes réponses furent disparates, tronquées, interrompues par sa diahrrée incohérente et revancharde. Il parlait comme ce prof de math, dans Le Péril jeune, disait « le jeune » quand il parlait de la jeunesse. Savait mieux parler que moi de la gauche, de Bourdieu, et que la pire des choses qu’il avait faites dans sa vie, c’était de vôter Ségolène au deuxième tour (à ce moment, un silence, ou un rot je ne sais plus, me permit de placer un « Ah car tu n’as pas voté Chirac en 2002 ? » qui fit son plus bel effet). Malgré tout, ou rien, il était visiblement satisfait d’avoir su trouver la voie, en militant.


A l’instant, je viens de lire dans le blog d’Hémiprésente que j’étais « engagé ». Je préfère être engagé, et ouvrir ma voix, que militant, et perdre la tête, en la trouvant.

Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 4 septembre 2007 14:24

    Quel courage d’avoir encore de telle discussions au soir après quelques binouzes smiley

    c’est un jaguarondi sur ton icône ?


    • Alexis Brunet Alexis Brunet 4 septembre 2007 15:04

      non, un nouveau né.


      • Radix Radix 4 septembre 2007 15:27

        Bonjour

        Naïvement je croyais qu’un socedème était un joueur de soccer !

        Radix


        • Cincinnatus 4 septembre 2007 18:35

          Et moi je croyais que c’était un socialiste meurtri !


        • mclerc 4 septembre 2007 16:11

          P...n ! En être encore là à son âge ! C’est pitoyable. smiley


          • Alexis Brunet Alexis Brunet 4 septembre 2007 16:54

            oserais-je un « ya plus d’jeunesse mon pôv’ meussieur ? » trop tard... .


          • Myosotis Myosotis 4 septembre 2007 16:51

            Naïvement, je croyais qu’un socedème c’était un socialiste qui avait voté pour le modem  smiley


            • Alexis Brunet Alexis Brunet 4 septembre 2007 16:53

              le problème c’est ça. Personne ne sait ce que veut dire socedème !


            • stephanemot stephanemot 4 septembre 2007 19:03

              votre brève de comptoir est-elle à prendre au premier degré ou au 11° qui tâche ?

              socedème ou pas, vous m’avez surtout l’air paumé.


              • moebius 5 septembre 2007 02:00

                socedeme ?ah ! oui ! Sociaux Démocrate. Quel manque d’éducation la gauche biereuse qui rote ! Alors comme ça vous etes socedeme. Moi socegéne, Société Générale


                • moebius 5 septembre 2007 02:00

                  ...Lutte des classes


                • dan 8 septembre 2007 21:25

                  Mr pelletier est aussi un socedème,je l’ai traité de bobo capitaliste masqué---------et il a eu honte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès