• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Je suis une barbare : je suis pour la peine de mort

Je suis une barbare : je suis pour la peine de mort

À ceux qui me lisent pour la première fois, je tiens à préciser, avant toute chose, que je suis une femme ordinaire, avec un statut social ordinaire, une culture générale ordinaire, et que ce qui suit n’est que le fruit de mon intime conviction.

JPEG - 8.9 ko
exécution

23h08, heure de Jackson (Géorgie), Troy Davis, accusé du meurtre d’un policier blanc en 1989, emprisonné depuis août 1991, est exécuté 20 ans après, ce mercredi 21 septembre 2011.

L’exécution de Troy Davis choque d’autant plus qu’il était probablement innocent. Elle choque aussi parce que ce n’est pas la première fois qu’aux États-Unis, un innocent présumé est condamné à la peine de mort… Et exécuté. Comme par exemple Odell Barnes et Timothy Lane Gribble en 2000, Todd Willingham en 2004.

Pourtant, je n’en demeure pas moins favorable à la peine de mort.
J’y suis favorable pour une raison toute comptable :

  • Pour un pourcentage d’innocentes victimes de meurtriers, souvent tuées dans des conditions sordides, quel est le pourcentage d'innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires ?

Ceux qui se veulent les garants des principes d’humanité, âmes sensibles opposées à l’exécution capitale au nom de la civilisation, vont m’objecter que la peine de mort n’a jamais dissuadé le moindre criminel de commettre son forfait.
Ils ne feront là que reprendre l’argument de l’avocat Robert Badinter. (Extrait d’un discours à l’assemblée nationale, le 17 septembre 1981 :
 « Ceux qui croient à la valeur dissuasive de la peine de mort méconnaissent la vérité humaine. La passion criminelle n’est pas plus arrêtée par la peur de la mort que d’autres passions ne le sont… »)

La peur de la mort n’a jamais dissuadé les criminels de commettre leurs forfaits. J’en suis bien d’accord.
Mais pourquoi ? Et bien, je crois que c’est tout simplement parce que seuls les êtres dotés d’imagination craignent la mort et que ceux qui se rendent coupables d’actes criminels sont des êtres sans imagination.


Bien sûr, il se trouvera toujours un contradicteur pour réfuter cette thèse.
« Vous ne pouvez prétendre, me dira le contradicteur, que les auteurs d’attentats politiques soient des êtres dépourvus d’imagination. Non plus d’ailleurs, que les assassins qui se rendent coupables d’un crime dans un but intéressé ? »
. Je pense moi, que les assassins guidés par un idéal politique tout autant que les assassins guidés par l’intérêt ne sont pas des êtres dotés d’imagination mais qu’ils sont simplement calculateurs. L’imaginaire du premier, obnubilé par le bénéfice espéré de son action, ne dépassera pas le stade du procès avec la gloire qu’il est persuadé acquérir. Quant au deuxième, tellement persuadé qu’il va commettre le crime parfait, il n’imagine même pas être seulement démasqué.
Par contre, je le demande à tous les opposants à la peine capitale :

  • L’abolition de la peine de mort a t-elle fait baisser le taux de criminalité ?
  • Combien de condamnés à la perpétuité sont ils sortis amendés de prison ? (Encore une belle hypocrisie que cette prétendue perpétuité sachant qu’en réalité la condamnation se résume à une peine incompressible pour une durée donnée et la possibilité d’une libération par anticipation).
  • Combien de criminels ont récidivé ?

Alors oui, je suis une barbare et j’assume. Je préfère pleurer les victimes des meurtriers que les victimes des tribunaux. De même, je conçois la douleur des familles de meurtriers mais je réserve ma compassion aux familles de leurs victimes.

Alors oui, je regrette l’abolition de la peine de mort qui ne sera jamais restaurée en France puisque l’Europe est désormais seule souveraine et que nous sommes ses vassaux.

Ce n’est pas la peine de mort qui aurait dû être abolie mais l’exhibition ‘grand guignolesque’ qui l’accompagnait et qui perdure. Une balle suffit pour donner la mort. Alors, pourquoi toutes ces simagrées avec témoins invités ?
C’est ce spectacle de cirque qui est ignominieux.

Les États-Unis montrent même un aperçu répugnant en la manière, qui transforment une exécution en ignoble torture. L’exemple cette fois encore avec l’exécution de Troy Davis retardée de plus de quatre heures à cause de juges trop lâches pour parvenir à ‘digérer’ leur décision.


Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (126 votes)




Réagissez à l'article

183 réactions à cet article    



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 septembre 2011 09:37

      En France, en ce moment, sont jugés deux hommes pour avoir avoir tué, sans qu’il y ait aucun doute, deux autres hommes en les enterrant vivants.
      Risque : « perpétuité » qui se transformera en peine à temps...

      Sans parler des : Guy Georges, Patrice Allègre, Michel Fourniret et tant d’autres encore !

      ******************************************************************************************************

      Question pour les opposants à la peine de mort.

      Il existait de tels doutes quant à la culpabilité de Christian Ranucci que l’irréversible peine de mort n’aurait pas dû être prononcée ni appliquée.
      Mais, dans ce cas, l’auriez-vous condamné à la prison à perpétuité ou l’auriez-vous acquitté ?

      Personnellement, je l’aurais acquitté.

    • Kalki Kalki 28 septembre 2011 11:25

      Il y a (mal)heureusement pire que la peine de mort ...

      heureusement : cela touchera également tous les imbéciles ... et vous memes : et ca, c’est une idée rassurante

      la fin, de la connerie humaine


    • Kalki Kalki 28 septembre 2011 11:26

      Vous êtes pour la peine de vie , dans un monde totalitaire fait seulement d’injustice pour les animaux humains ?

      allons, petit chiot nazi, un peu de courrage, il faut aller jusqu’au bout

      les êtres humains ne servent strictement à rien


    • Kalki Kalki 28 septembre 2011 11:28

      ce n’est pas clair dans les esprits des imbéciles, car le problèmes ne doit pas être posée par eux

      meme si il se pose ici maintenant dans la réalité :)


    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 11:29

      les êtres humains ne servent strictement à rien

      Ben tant mieux, non ?


    • Kalki Kalki 28 septembre 2011 11:30

      mais c’est sur quand on est petit fils à papa, la réalité, on ne la connait pas

      il y a des imbéciles ne vous ên faites pas


    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 11:38

      Les propos cohérents non plus...


    • Kalki Kalki 28 septembre 2011 11:48

      a + b + c = d

      ressource, production , service = CONSOMMATION

      On a remplacé consomation par économie virtuelle

      TUONS TOUT LE MONDE DONC ... ca te va, c’est assez clair posé mathématiquement pour l’imbécile que tu es ?
       

      2) IL Y A TOUT L’ENERGIE, ET LES RESSOURCES (TOUT CE QU’IL FAUT ), ET LA PRODUCTION, LA NOURRITURE, LES SERVICES, LA CREATIVITE : ET LES GENS CREVENT !!!

      Vous voulez de la croissance : remplacez tous les emplois par des machines, comme le font les chinois

      A UN MOMENT IL FAUT PARTAGER POUR CONSOMMER

      VOUS AVEZ QUELQUE CHOSE A AJOUTER ?

      Attendez il faut qu’on demande aux imbéciles incompétents pour être sur des faits et des solutions qu’on connait depuis des décennies autant sur le plan technique, énergétique ou social, il faut leur demander si c’est à la hauteur de leur ubuesque personne : si ca ne requiert pas trop d’intelligence, de courrage, de compréhension

      PARTAGER

      PRENDRE OU IL Y A

      FAIRE PRODUIRE AU NIVEAU INDIVIDUEL ET NON PLUS CREER DES PYRAMIDES CAPITALISTES, OU DES PYRAMIDES SOCIALES, OU DES POLITIQUES QUI NE PENSENT QU’A ETRE ELUS ET LEURS CHIENS QUI NE PENSENT QU’A SE LAVER LEURS MAINS PLEINE DE SANG

      50 euro de materiel pour produire votre nouriture, votre énergie et votre réseau


    • cevennevive cevennevive 28 septembre 2011 11:58

      Kalki, casse-pieds !


    • Castel Castel 28 septembre 2011 14:44

      @ Duvivier,

      Votre argumentaire ne tient que si le sujet n’est pas un multirécidiviste. Pour eux, la peine de mort, vous serez d’accord ? si on est certain à 100% qu’il a violé ou tué plusieurs personnes ?


    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 09:40

      Votre argument « comptable » me choque un peu. Un innocent exécuté, c’est déjà un innocent tué de trop. Il n’y a pas de raison qu’à la liste des victimes innocentes il s’en ajoute une.

      Cependant vous avez raison de souligner les absurdités de notre justice, avec les remises de peine, les peines de prison qui ne sont pour certaines pas effectuées jusqu’au bout, etc.

      L’abolition de la peine de mort a t-elle fait baisser le taux de criminalité ?


      Je n’ai pas la réponse à cette question, mais je la trouve hors-sujet. Le but de la suppresson de la peine de mort n’est pas de faire baisser le taux de criminalité, mais d’entrer dans une autre conception de la vie, qui demeure intouchable même s’il s’agit de celle d’un assassin.


      • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 septembre 2011 13:21

        Je crois que l’auteur écrit sous false flag ; c’est à mon avis un adversaire de toute répression sérieuse du crime qui se passer pour un partisan de la peine de mort en développant des arguments si odieux qu’ils en sont contr-productifs.

        Parmi les VRAIS partisans de la peine de mort, je n’en ai jamais entendu UN SEUL qui me dise : « Il y aura quelques innocnts d’éxécutés au passage, mais on s’en fout, c’est un risque à prendre. »

        En fait, parmi les personnes qui veulent une VRAIE mise à l’écart des criminels, la plupart sont plus pour la perpétuité réelle que pour la peine de mort (justement pour qu’il n’y ait pas d’erreur judiciaire irratrapable).

        Le problème, c’est que les amis de la racaille ont bouffé le doigt, puis le coude, puis l’épaule :

        - on ne veut pas de la peine de mort, mais, promis-juré, il y aura la perpétuité réelle à la place

        - euh ... par perpétuité réelle, on veut dire : une peine de sureté

        - c’est à dire une peine de sureté de 20 ans dans les cas les pires

        - et dans les autres cas, remises de peines et compagnie ... bref des violeurs et des assassins qui sortent au bout de peu d’années, prêts à récidiver.



      • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 13:27

        Parmi les VRAIS partisans de la peine de mort, je n’en ai jamais entendu UN SEUL qui me dise : « Il y aura quelques innocnts d’éxécutés au passage, mais on s’en fout, c’est un risque à prendre. »

        Si il y en a.


      • King Al Batar King Al Batar 28 septembre 2011 14:32

        C’est amusant que nombreux sont les gens qui parlent de potentiels innocents executés pour la peine de morts n’aient pas le même progressisme pour l’avortement.

        Je m’explique.
        En 2007 pour 750 000 naissances on a 200 000 avortements. Entendons nous bien, je pense que l’avortement est quelque chose d’utile, ce nest pas un meurtre, et il est tout a fait normal que des femmes puissent avorter. Mais quand je vois ces chiffres, je me dis que c’est plus un moyen de contraception, qu’une solution de derniers recours... Pensez donc un bébé sur trois qui aurait du naitre ne voit pas le jour... Et pour le coup, lui c’est sur qu’il est innocent !
        Il est probable qu’il y ait des abus au niveau des avortements, il n’y a pas 200 000 viols ou enfant mongoliens sur une année. Il ya forcément des petites connasses qui nous resservent la même soupe d’abrutis « C’est mon corp, je fais ce que je veux » !


        Maislà, pour le coup le droit a l’avortement sans controle, sans vérification des raisons de l’acte, c’est progressiste, et l’abolition de la peine de mort aussi. Je trouve cela fortement contradictoire !

        Effectivement la peine de mort peut tuer des innocents mais certainement en moins grand nombre que des bébés ont été avorté pour de mauvaises raisons !


      • tikhomir 28 septembre 2011 15:15

        "Entendons nous bien, je pense que l’avortement est quelque chose d’utile, ce nest pas un meurtre, et il est tout a fait normal que des femmes puissent avorter."

        Eh bien voilà, elles utilisent quelque chose, selon vous, d’utile qui, selon vous, n’est pas un meurtre... Pourquoi s’étonner des chiffres ?

        Si pour vous ce n’est pas un meurtre, pourquoi est-ce si grave à vos yeux ? Pourquoi cela devrait-il être un dernier recours ? C’est contradictoire je trouve (mais il y a peu être une bonne logique, je demande à voir).

        Eh bien voilà, maintenant, ne vous étonnez pas des chiffres, c’est la mentalité distillée à ce sujet : c’est un droit, ce n’est pas un meurtre, c’est normal, c’est utile, c’est anodin si c’est pris dès le départ (un médoc ou une petite intervention et hop !) blablabla. Non et puis quand on demande de nos jours pour ça, l’accès gratuit, vous verrez que ça ne fera qu’accentuer le phénomène.


      • King Al Batar King Al Batar 28 septembre 2011 15:53

        Ce que je veux dire c’est qu’il existe plusieurs raisons pour avorter, certaine ssont légitimes à mon sens et compréhensible d’un point de vue moral (femme violée, gamine mineure, futur bébé déficient phisiquement ou intellectuellement, quoi que cette dernière reste encore discutable) et puis il y a de mauvaises raisons, celle qui sont toutes liées à un problème contracéptif, de néglicence, et totalement consumériste.
        Je sais que c’est très dur, car dans tous les cas le foetus, ou le futur bébé est de toute façon innocente, mais on peut die qu’il a de « bons » avortements et de « mauvais avortement ».

        Je suis juste surpris que des personnes qui se soucient avec autant d’acharnement du sort de quelques innocentes tués injustement, ne se soucient guère du sort d’un tiers de nos naissances, dont certaines sont avortés pour de bien vilaines et égoistes raisons.


      • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2011 09:33

        Je crois que vous n’avez pas bien compris mon propos alors je vais le reformuler.
        JE sus contre la peine de mort, mais j’aimerais bien que des associations, des gens influents et qui sont progressiste parce que contre la peine de morts, prennent d’avantage position sur les dérives comportementales de certaines femmes qui avortent pour de mauvaises raisons.
        Je ne suis pas contre l’avortement, je suis juster choqué qu’un futur bébé sur 4 finissent à la poubelle. J’aimerai bien que ceux qui ont mené des combats en invoquant la justice et le droit à la vie dénonce ces prtiques consumériste de jeune femme qui se protejent mal, et condamne avec plus de fermeté.
        Rien de plus. Rien de moins.


      • Robert GIL ROBERT GIL 28 septembre 2011 09:53

        C’est sur que sans mesure l’insecurité ne fera qu’augmenter, et en plus on nous cache l’essentiel. Voir cet article sur ce sujet trés sensible :

        http://2ccr.unblog.fr/2010/12/10/stop-a-linsecurite/


        • Dolores 28 septembre 2011 10:04

          Parmi toutes les raisons de râler vous avez choisi la plus mauvaise.
          Comme quoi la sagesse n’accompagne pas toujours la vieillesse.


          • Lorelei Lorelei 29 septembre 2011 22:47

            la raleuse, si vous voulez tuer un autre être humain prenez en la responsabilité mais ne demandez pas à la société c’est à dire à nous d’etre votre bourreau, assumez votre doctrine et faite le sale boulot vous mêmes, en plus votre truc de tuez un autre être même s’il est l’âme la plus noire alors qu’il est attaché ne réduira pas le crime...


          • interlibre 28 septembre 2011 10:11

            Je suis contre la peine de mort, c’est ignoble et je trouve criminel que l’on trouve normal de sacrifier des innocents par rapport à d’éventuelles victimes qui soit disant n’auraient pas lieu si on avait la peine de mort. Vous pensez sincèrement qu’un criminel / psychopathe sur le point de tuer qqun s’inquiète de ce genre de chose ? Les arguments pour ou contre sont connus depuis longtemps. La justice est loin d’être juste dans notre pays et dans bcp d’autres. De plus ce qui est passible de mort aujourd’hui sera peut être différent demain.


            • jpeg06 28 septembre 2011 16:35

              ce qui est marrant ce sont ces gents forcément bien pensant , qui sont contre la peine de mort , qui disent qu’un criminel peu s’amender , faire pénitence de son crime et ce sans se soucier une seule seconde des vies brisées par ce qu’il a fait et sans se soucier également ( car la perpétuité n’en n’est pas une ) des cas de récidive
              pour moi ce sont des égoïstes
              si dans le nombre de condamnés a mort au USA certains étaient innocents , TOUTES leurs victimes étaient INNOCENTES


            • James James 28 septembre 2011 10:18

              On envoie à la mort des pauvres types qui n’ont pas les moyens de se défendre et sont victimes de procès expéditifs .
              C’est toute cette prétendue justice qui est à remettre en cause, celle qui blanchit les puissants, auteurs d’agressions sexuelles et autres délinquants respectables .


              • mbdx33 mbdx33 28 septembre 2011 10:22

                L’abolition de la peine de mort a t-elle fait baisser le taux de criminalité ?

                La suppression de la peine de mort repose sur deux principes :

                - Le caractère sacré de la vie et donc la fin de la loi du Talion.
                - La volonté de ne pas remplacer une injustice par une autre injustice.

                Il est vrai que les faits divers nous choque tous, mais il ne faut pas oublier une chose, les Heaulmes, Fourniret, Georges, Allègre, etc sont avant tout des malades. C’est psychatrique, et il n’y a pas de traitement.
                Or on ne tue pas un malade. Sinon où se situera la prochaine frontière ?


                • cevennevive cevennevive 28 septembre 2011 11:04

                  Hélas, on n’en est pas si loin que cela avec une éventuelle loi sur l’euthanasie ! On s’acheminerait alors vers une généralisation ABJECTE de « tuer les malades »... Car, ne nous y trompons pas, une loi est TOUJOURS détournée pour un profit ou un autre. TOUJOURS !

                  Cela dit, je suis foncièrement contre la peine de mort, et mes raisons sont déjà expliquées par celles d’Oncle Archibald et de vous tous, qui pensez comme moi, raisons que j’ai déjà exposées sur un autre fil.

                  La Râleuse, parmi les raisons que vous donnez pour étayer votre argumentation, vous semblez éprouver une certaine empathie pour les victimes et les familles. Bien.

                  Mais, en donnant votre aval à ceux qui « tueraient de sang froid, et dont ce serait le métier », ne vous conduisez-vous pas comme le pire des assassins sans imagination ? Auriez-vous le courage d’enfoncer vous-même l’aiguille, de pousser le bouton d’électrocution, d’actionner la cartouche de gaz, si vous aviez devant vous un humain dont on vous a dit qu’il était coupable et qui ne vous avait personnellement rien fait de mal ?

                  Cordialement.


                • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 13:55

                  Il y en a e n effet qui n’ont pas compris qu’on réfléchit avec la tête et pas le cœur. Une réflexion saine ne se fait pas sous le coup de la passion. Ce qui réagissent à des faits divers morbides sont des moutons. on attend d’eux de tels réaction.

                  J’espère que si la peine de mort revient une personne qui se sera prononcé pour se mise en place se fera accusé de meurtre à tord et condamnée. C’est là tout ce qu’il mérite.


                • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 14:09

                  C’est là tout ce qu’il mérite.

                  Bel humanisme : si t’as certaines opinions, tu mérites la mort.
                  Mais c’est pourtant ce genre « d’humanistes » qui veut donner des leçons à tout le monde.


                • cevennevive cevennevive 28 septembre 2011 19:19

                  Salut Orion,

                  Je ne comprends rien à votre LIBRE ARBITRE ! Vous ne savez que répéter cela...
                   
                  Je ne suis pas contre le suicide ! Je suis contre l’euthanasie parce que c’est la porte à toutes les dérives, et parce que je n’ai pas le droit de décider de terminer une vie qui ne m’appartient pas. Voilà tout ! Je refuse d’en faire un loi que quiconque pourra contourner pour les plus vils intérêts.

                  La pratique médicale se suffit à elle même si elle est bien appliquée, et dans le silence feutré des centre médicaux ou des cliniques, point n’est besoin d’une loi. L’humanisme des soignants est suffisant.

                  Je mets sur le compte de votre jeune âge de n’avoir pas réfléchi à toutes les dérives qu’une telle loi peut engendrer. Et je vous pardonne de n’y avoir pas pensé.

                  Bien à vous Orion.


                • cevennevive cevennevive 29 septembre 2011 08:41

                  Orion, mon petit chérubin préféré,

                  On ne m’embête pas dès le matin en me poussant dans mes retranchements, je suis fragile !

                  Bon, l’euthanasie n’est pas légale en France, jusqu’à présent c’est un crime. Voilà, ai-je bien répondu ? Où voulez-vous en venir ?

                  Peut-être, Orion, devrions-nous réserver cette conversation sur un autre fil, qui parlerait d’euthanasie. La Râleuse a déjà bien assez de commentaires à lire !

                  Cordialement.


                • kiouty 28 septembre 2011 10:28

                  je crois que c’est tout simplement parce que seuls les êtres dotés d’imagination craignent la mort et que ceux qui se rendent coupables d’actes criminels sont des êtres sans imagination.


                  Et c’est quoi le rapport avec la peine de mort ? Je comprends rien. Comment ce postulat sert-il à soutenir l’idée de la peine de mort. J’ai beau relire, je ne saisis pas.


                  • Maldoror 29 septembre 2011 10:42

                    Idem, est-ce que l’on perd tout imagination lorsque l’idée nous vient d’accomplir un forfait ? Ou peut-on diagnostiquer des envies de crimes chez une personne dépourvu d’imagination ( là-dessus j’aurais quelque noms d’artistes qui pourraient être des criminel en devenir). Est-ce que Satanas et diabolo échappent à ce postulat (perso je les trouve assez imaginatif) ? Si une personne imagine que la mort est une « belle rousse en voile de mariée » aura-t-elle peur d’elle (il est évident que je ne fais nullement référence à Rosy Varte) ?
                    Lautréamont


                  • Gabriel Gabriel 28 septembre 2011 10:41

                    Concernant les condamnés exécutés qui étaient innocents, vous les comptabilisez en dommage collatéral ? Dangereux et extrémiste votre position. 


                    • Clojea Clojea 28 septembre 2011 11:37

                      La râleuse qui râle, mais pas contre les bonnes choses.
                      En effet, pourquoi maintenir une peine de mort qui ne sert à rien ? La peine de mort ne fait pas baisser la criminalité, sinon ca se saurait, donc ça sert à quoi ? A rien, si ce n’est à payer des bourreaux et à maintenir des gens pendant plusieurs années avec la seule pensée obsédante tous les matins au réveil : Est-ce le jour ?
                      Inutile total. Vous pouvez toujours me dire : Oui mais si c’est votre fille qu’un sadique viole et tue, n’auriez vous pas envie de le flinguer ? La réponse est oui, mais dans ce cas précis, cela n’engage que ma responsabilité. Si je le fais, ce n’est que moi qui agit et cela n’engage personne d’autre. La vengeance peut se comprendre dans des cas extrêmes et moi le premier, je ne sais pas si je serais clément avec un parfait sadique. Mais encore une fois cela n’engagerait que moi.
                      Une société n’a pas à se comporter comme un individu, car elle n’ a personne à venger. 


                      • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 13:58

                        La râleuse qui râle, mais pas contre les bonnes choses.
                        En effet, pourquoi maintenir une peine de mort qui ne sert à rien ? La peine de mort ne fait pas baisser la criminalité, sinon ca se saurait, donc ça sert à quoi ? A rien, si ce n’est à payer des bourreaux et à maintenir des gens pendant plusieurs années avec la seule pensée obsédante tous les matins au réveil : Est-ce le jour ?

                        Cela sert uniquement à satisfaire les plus bas instinct de ces gens outrés par des fait divers montés en épingles pour créer le sentiments d’insécurité permanent et d’augmentation de l’insécurité. Faits divers dont les personnes un brin sérieuse se contrebalance puisque ’divers’. il y a toujours eu des crimes et des meurtres. La peine de mort n’y change rien. Mais certains comme au moyen age aimeraient s’extasier devant des exécutions sur place public. Retourner donc au moyen âge, ici c’est le monde moderne.


                      • Falkland 28 septembre 2011 11:38

                        Avec une justice faillible, pas de peine de mort. On pourra en reparler dans 500 ans quand les juges seront des robots...


                        • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 14:08

                          Même avec une justice infaillible je reste contre. la loi du Talion ça pu de la gueule ! Tu me frape. je te frape. Tu me refrape. je te refrape... belle mentalité de gamin sde 5 ans. C’est sur que c’est de cette méthode qu’on réglera les problème. La peine de mort ne sert qu’à une chose : flatter de bas instincts tel :
                          _ vengeance pour les victimes (qui deviennent meurtrier par procurassions)
                          _ curiosité macabre pour les personnes y assistant (il faut avoir un grains pour prendre plaisir à voir une personne mourir aussi infâme soit elle).
                          _ ...

                          J’ai été victime de pédophilie. je me considère plus intelligent d’avoir pardonné car rien ne m’empêche, aujourd’hui adulte bodybuildé et fana d’arts martiaux, d’aller lui péter la gueule ou de lui couper la bite.

                          Parce que concrètement, de faire cela m’amménera quoi de plus ? devenir un monstre comme ce Monsieur ? Non merci. Moi j’ai une morale et elle se place au delà de mes instincts et de mes pulsions reptiliennes (cf : cerveau reptilien). A croire que certains ont un néocortex périphérique qui ne leur sert à rien. Ils en sont resté à l’utilisation de leur cerveau archaïque reptilien. Bref l’évolution n’a eu aucun impact sur eux. ils réagissent instinctivement tels des animaux.


                        • Vipère Vipère 28 septembre 2011 11:39

                          Bonjour la Raleuse

                          Vous vous trompez la peine de mort existe toujours !

                          Et des innocents meurent en France, sans avoir été jugés, ni condamnés par aucun Tribunal. 
                           
                          Ce matin, en lisant le journal j’apprends qu’une étudiante a découvert un SDF mort, sous un porche. 

                          On s’émeut qu’aux Etats-Unis la peine de mort est maintenue dans certains Etats, alors qu’en France la peine de mort est appliquée en catimini par un Etat barbare qui condamne ses populations les plus fragilisées à une agonie lente et indigne.

                          N’y-a-t’il pas la crime contre l’humanité ?

                          Ainsi, Raleuse, vous au moins, avez le courage d’assumer votre barbarie, ce qui n’est pas le cas de nos dirigeants ! 

                          Cordialement 

                           


                          • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 septembre 2011 11:53

                            @ l’auteur

                            On dirait que vous êtes folle à lier.

                            Je suis pour la peine de mort quand il n’y a aucun risque d’erreur judiciaire et dans ce cas seulement.

                            Mais je ne sais comment qualifier votre acceptation d’un taux « incompressible » d’innocents executés par erreur.

                            Faites vous soigner !


                            • Constant danslayreur 28 septembre 2011 13:17

                              Par contre vous, quand au quotidien vous tissez votre toile de haine et condamnez stricto-sensu, un milliard de musulmans coupables simplement de l’être et que des années plus tard, les armées américaines, israéliennes voire Françaises exécutent la sentence, vous êtes saine d’esprit.

                              Incohérence quand tu nous tiens


                            • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 14:10

                              Je suis pour la peine de mort quand il n’y a aucun risque d’erreur judiciaire et dans ce cas seulement.

                              le risque zéro n’existe pas. Vous êtes donc tout aussi malade et à faire soigner.


                            • King Al Batar King Al Batar 28 septembre 2011 14:35

                              C’est amusant que nombreux sont les gens qui parlent de potentiels innocents executés pour la peine de morts n’aient pas le même progressisme pour l’avortement.

                              Je m’explique.
                              En 2007 pour 750 000 naissances on a 200 000 avortements. Entendons nous bien, je pense que l’avortement est quelque chose d’utile, ce nest pas un meurtre, et il est tout a fait normal que des femmes puissent avorter. Mais quand je vois ces chiffres, je me dis que c’est plus un moyen de contraception, qu’une solution de derniers recours... Pensez donc un bébé sur trois qui aurait du naitre ne voit pas le jour... Et pour le coup, lui c’est sur qu’il est innocent !
                              Il est probable qu’il y ait des abus au niveau des avortements, il n’y a pas 200 000 viols ou enfant mongoliens sur une année. Il ya forcément des petites connasses qui nous resservent la même soupe d’abrutis « C’est mon corp, je fais ce que je veux » !


                              Maislà, pour le coup le droit a l’avortement sans controle, sans vérification des raisons de l’acte, c’est progressiste, et l’abolition de la peine de mort aussi. Je trouve cela fortement contradictoire !

                              Effectivement la peine de mort peut tuer des innocents mais certainement en moins grand nombre que des bébés ont été avorté pour de mauvaises raisons !


                            • foufouille foufouille 28 septembre 2011 15:11

                              FOETUS pas bebes


                            • King Al Batar King Al Batar 28 septembre 2011 15:56

                              Quand bien même ils n’ont pas eu le temps de commetre l mondre crime, mais leur execution elle est progressiste...


                            • Annie 28 septembre 2011 17:45

                              C’est aussi contradictoire que d’être pour la peine de mort et contre l’avortement.


                            • lsga lsga 28 septembre 2011 11:53

                              Souvenez vous de Philippe de Villiers : grand défenseur de la peine de mort pour les pédophiles violeurs, jusqu’à ce qu’il apprenne que son propre fils avait sodomisé de force son petit frère....


                              Vous êtes pour la peine de mort car vous déshumanisez les auteurs de crimes que vous jugez ’monstrueux’. Toutefois, vous oubliez que ces criminels sont humains, et leurs crimes banales. Vos propres enfants, ou petits-enfants, ou mari, ou amis proches, pourraient un jour enfreindre la loi et se rendre coupables d’actes irréparables. Serez-vous alors toujours pour la peine de mort ? Rien de moins sûr, Philippe de Villiers n’a d’ailleurs toujours pas étranglé son propre fils. 

                              A ces considérations purement individuelles (vous ne réalisez pas que même vous-même ou vos proches peuvent commettre l’irréparable), s’ajoutent bien entendu toutes les considérations sociales habituelles : La possibilité des erreurs judiciaires, le coût très élevé la peine de mort, son inefficacité dans la lutte contre la délinquance (les USA ne sont pas le pays le plus sûr du monde...), etc. etc.

                              Bref, personne ne voulant être soi-même confronté à une punition aussi violente, ou voir ses proches confrontés à une telle punition ; et étant donné le coût et l’inefficacité de cette punition ; la peine de mort tend à disparaître naturellement un peu partout dans le monde. 

                              Pour résumer, vous n’êtes pas une barbare, vous êtes simplement une idiote. 

                              • Le chardon Le chardon 28 septembre 2011 12:07

                                Vous oubliez sans doute que le fils de de Villiers a reconnu avoir menti en accusant en son frère. Et que l’affaire s’est terminée là-dessus. Pour un scandale inventé de toutes pièces et sur des calomnies avérées, PdV s’est retrouvé banni à vie de la scène politique nationale, là où d’autres, dans des procèès beaucoup moins équivoques, envisagent tout naturellement d’avoir encore un rôle à jouer. Je suis sûr que vous voyez de qui je parle.

                                Du reste PdV n’a jamais changé de posture vis-à-vis de la peine de mort, que je sache.


                                Relisez votre dernière phrase, deuxième proposition indépendante. Ce sont vos mots, pas les miens.

                                « personne ne voulant être soi-même confronté à une punition aussi violente »

                                Je n’ai pas non plus envie d’aller en prison. Je n’ai pas envie d’aller en garde-à-vue. Il n’empêche que ce sont des mesures nécessaires à l’encontre des criminels. Votre argument ne tient donc pas.

                                « étant donné le coût et l’inefficacité de cette punition  »

                                Le coût importe peu en matière de justice. La justice doit être rendue quels que soient les moyens nécessaires, et quel que soit le verdict. Elle ne doit pas dépendre d’un budget. Une telle perspective serait bien inquiétante.

                                Inefficace, la peine de mort ? Cela dépend du point de vue. On est sûr qu’un mort ne pourra plus séquestrer, violer, torturer et tuer. C’est toujours ça de gagné.


                              • lsga lsga 29 septembre 2011 13:43

                                Le fait que De Villiers ai réussis à étouffer l’affaire pour la régler ’en famille’ n’est pas vraiment en adéquation avec ses positions en faveur de la peine de mort contre les pédophiles. Je plain son fils cadet à qui on a demandé de se taire médiatiquement pour ne pas nuire à la carrière du Papa (ça rappelle l’affaire Tristane Bannon d’ailleurs). 


                                Ceci dit, l’élément intéressant dans cette histoire, c’est que les gens oublient trop facilement que n’importe qui peut basculer dans l’horreur, y compris les personnes les plus proches (et surtout les jeunes adolescents).

                                L’argument tient : en tant que mère de famille, vous pourrez supportez que votre fils soit condamner à une longue peine de prison si il a commis une erreur. En tant que mère, vous pourrez toujours allez le voir. En revanche, la condamnation à mort de son propre enfant est toujours quelque chose de viscéralement insupportable : instinct maternel oblige. 

                                Idem pour les condamnations injustes : elles sont nombreuses. On se souviendra de Patrick Dills :
                                15 ans de prison pour rien... Aujourd’hui il est libre. Des idiotes comme vous l’auraient envoyé à la chaise électrique. Encore une fois : on peut supporter que son fils soit injustement mis en prison, mais l’idée même que son propre fils soit assassiné à tord par l’Etat est tout bonnnement insupportable. 

                                Enfin, la peine de mort est complètement inefficace. L’exemple des USA est parfait : Peine de mort, port d’arme, et pourtant un des pays où le taux de criminalité est le plus élevé en occident. Croire que les délinquants et les criminels sont une population nuisible que l’on peut éliminer est une erreur simpliste, digne d’une idiote. La criminalité et la délinquance est un flux. L’essentiel est de fermer la source du flux. 

                                Je vous rappellerais pour finir que le taux de délinquance le plus élevé que nous ayons connus en France était dans les années 40-50 (sortit de la guerre ), où la guillotine et les internats étaient utilisés à foison. C’est l’élévation du niveau de vie des classes populaires qui a permis un recul franc de la criminalité depuis lors.

                                Bref, si vous voulez une France plus sûr, où le nombre de criminels diminue fortement ; la redistribution de la richesse nationale est encore la solution la plus efficace. 

                              • tikhomir 28 septembre 2011 11:57

                                @La râleuse

                                Non, vous n’êtes pas une barbare, vous êtes simplement une âme sensible.

                                Supprimer quelqu’un, ne plus vouloir le voir, voire ne plus supporter son existence, compatir tellement aux victimes et que ça occulte la souffrance de la personne criminelle (quelqu’un d’heureux et sain ne commet pas de crime exprès pour le plaisir, en général le criminel est aussi une personne qui souffre), c’est déjà faire montre de sensibilité plutôt que d’assumer ses congénères.

                                La peine de mort, n’est pas en elle-même une barbarie et vous le dites très bien c’est plutôt son exhibition par exemple qui l’est. C’est tout aussi « barbare » de mettre des humains en prison à vie ou pour 50 ans par exemple et sans les prendre en charge réellement pour les aider à se transformer et à transformer leur vie.

                                Néanmoins, la mort empêche tout repentir d’une personne... Faire une bêtise (même une très grosse), ça arrive et on peut changer. C’est persister dans sa bêtise qui est le pire.

                                Personnellement, j’aimerais si un jour j’en arrive là (un pétage de plombs, c’est vite arrivé) et que je change, avoir droit à une seconde chance parce que tant qu’on est vivant, on peut toujours faire mieux, on a encore un avenir.

                                Quand on peut (et on peut), il faut aider ceux qui souffrent, tous, les victimes comme le criminel (qui souffre aussi et est tout aussi humain que les victimes).

                                Contrairement à ce que vous dites, à mes yeux, les âmes sensibles, ce sont surtout les personnes prônant la peine de mort.


                                • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 14:09

                                  Bonjour tikhomir

                                  Ça fait du bien de rencontrer parfois, au hasard des commentaires, quelqu’un qui sait lire.
                                  Cordialement,


                                • tikhomir 28 septembre 2011 14:31

                                  Merci.

                                  Disons qu’il ne faut pas se laisser aller aux émotions sur certains sujets... Comme celui-ci par exemple.

                                  En tout cas, merci d’avoir lu, même si nous ne sommes pas du tout d’accord.

                                  Comme je l’ai déjà dit il y a peu sur un autre article à ce sujet, pour moi, tout acte conduisant à la mort est à bannir et à condamner fermement pour les coupables, comme pour les innocents.

                                  J’avoue trouver un peu dommage votre point de vue sur la peine de mort, j’espère tout de même que vous changerez et je tiens à le répéter : non, vous n’êtes pas une barbare (pas plus que les autres en tout cas), juste humaine avec ses réactions toutes humaines.

                                  Dommage de se laisser aller à ses émotions en ce qui concerne la vie de personnes humaines.


                                • tikhomir 28 septembre 2011 14:47

                                  @Sabine

                                  Oui, c’est dur, mais c’est faisable. Le ressenti ou le comportement d’individus ne doit pas influencer la justice en tout cas pas sur la base de l’émotion, sinon ce n’est plus la justice, c’est la vengeance. Que les victimes souffrent oui et il faut les aider et d’autres structures/personnes aideront les criminels (qui souffrent aussi) à faire mieux la prochaine fois.

                                  C’est pas bon non plus de mettre des gens en cage pour de longues durées entre eux sans accompagnement réel.


                                • TyRex TyRex 28 septembre 2011 12:16

                                  DSK, innocenté... Troy Davis éxecuté, c’est dans l’ordre des choses à notre époque !

                                  Elle est belle la justice !

                                  J’espère que vous ne péterez jamais les plombs la raleuse, cela pourrait se retourner contre vous.


                                  • pastori 28 septembre 2011 13:34

                                    DSK, innocenté... Troy Davis éxecuté................


                                    on a aussi acquitté un voleur de vélomoteur l’autre jour. et dire que Troy Davis lui a été exécuté. 
                                    Elle est belle la justice ! 

                                    l’inverse aurait été plus juste.

                                  • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 28 septembre 2011 12:26

                                    J’ai lu une citation quelque part sur le forum et je trouve qu’elle est très à propos :

                                    « Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang »
                                    Victor Hugo


                                    • kedjey 28 septembre 2011 12:30

                                      Discours arriéré, ridicule et barbare


                                      • tinga 28 septembre 2011 12:39

                                        Je suis pour la peine de mort , mais uniquement pour les ordures qui détruisent la vie de millions de personnes pour leur unique profit, pour le reste, oui vous êtes une barbare, tiendriez vous le même discours si vous étiez injustement condamnée à mort, j’en doute, article à mettre au musée des horreurs. 


                                        • Abdu Abdu 28 septembre 2011 12:40

                                          Pour comprendre ce que la peine de mort a de mauvais, il ne faut pas raisonner au niveau du condamné mais de la société.

                                          La peine de mort est néfaste à la société qui en fait usage car elle fait admettre à tous et dès le plus jeune age que tuer délibérément un homme peut être une solution.

                                          Elle éduque ces fameuses personnes de faible imagination au pire. Elle éduque au principe du meurtre.

                                          C’est pour cela que la peine de mort n’a jamais fait baisser la criminalité, au contraire.


                                          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 23:37

                                            Ce que dit Abdu est d’une profonde vérité. 


                                          • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 28 septembre 2011 12:44


                                            On devrait réserver la peine de mort, le cas échéant bien sur, à ceux qui la désirent.

                                            Pour les autres, le cas échéant bien sur, une peine de réclusion à perpétuité fera l’affaire.


                                            • Nanar M Nanar M 28 septembre 2011 13:16

                                              L’électorat sarkoziste dans toute sa laideur, la mémé raleuse !


                                              • pastori 28 septembre 2011 13:30

                                                rien de pire que la populace à l’esprit surchauffé par les jobards.
                                                 il y avait bien des bagnes d’enfants en France il y a à peine 50 ans. et si on interrogeait les français, certains seraient pour les rétablir !!

                                                l’auteur ( et d’autres) sont pour la peine de mort ? soit. alors assumez !

                                                que l’auteur déclare solennellement qu’elle est d’accord pour être tirée au sort pour exécuter elle même un condamné à mort.

                                                trop facile de s’en remettre à un bourreau fonctionnaire et ensuite s’en laver les mains.

                                                 le supplicié la regardera droit dans les yeux juste avant qu’elle ne l’ assassine froidement alors qu’elle ne le connait pas et envers qui elle n’a aucune haine personnelle. 

                                                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 13:32

                                                  Si quelqu’un torturait et tuait une personne qui m’est chère, je souhaiterais sa mort et probablement envisagerai-je de lui régler son compte définitivement moi-même. Cependant, il serait déplorable que la communauté de citoyens à laquelle j’appartiens, se comporte comme je me comporterais moi-même sous le coup de la colère. L’Etat ne peut pas, ne doit pas, être haineux ou vengeur. La justice doit être réparatrice ou compensatrice, ce qu’elle n’est jamais en supprimant la vie. 


                                                  • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 14:13

                                                    La justice doit être réparatrice ou compensatrice, ce qu’elle n’est jamais en supprimant la vie. 

                                                    L’est-elle en enfermant les gens à vie ?


                                                  • Constant danslayreur 28 septembre 2011 13:33

                                                    Bonjour la râleuse,

                                                    Ainsi donc vous seriez pour qu’un assassin paye son acte de sa vie ? ça tombe bien moi aussi.

                                                    Et comme je suis un peu maso, je suis passé partager avec vous les insultes de ses honorables personnes plus sur le fil et qui croient désormais tout savoir de vous.

                                                    J’espère simplement pour eux qu’ils restent cohérents jusqu’au bout et qu’ils ne condamnent pas des peuples entiers à mort par guerres interposées tout en prétendant sacraliser la vie humaine y compris celle d’un criminel.

                                                    En fait sur certains d’entre eux, ceux qui se permettent de vous insulter précisément, confondant allègrement dysfonctionnements de systèmes judiciaires et justice rendue, je ne me fais aucune illusion vu leur propre tendance à émettre des jugements, à condamner et à être persuadés de tout savoir de vous sur la seule foi d’une opinion que vous exprimez.

                                                    Un Antar Zouabri s’il avait été fait prisonnier (au lieu d’être abattu par l’armée algérienne), devait être condamné à mort, non pas parce que ça aurait eu valeur de dissuasion pour d’autres terroristes (aucune opinion sur le sujet exemples ou contre-exemples ne menant pas bien loin), mais simplement pour mettre fin à sa nuisance à lui, rien de plus mais rien de moins.

                                                    Bien à vous et honte à la modération de ce site qui vous laisse insulter de la sorte, sans lever le petit doigt.

                                                     


                                                    • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 13:52

                                                      Bonjour Constant danslayreur 

                                                      Pas tant dans l’erreur que ça smiley
                                                      Merci de votre compréhension.
                                                      Rassurez-vous, je commence à pratiquer les commentateurs d’AgoraVox depuis un certain temps et je connais leurs difficultés à appréhender la teneur d’un article.
                                                      Dès le titre, chacun s’est déjà formé son opinion et, à part quelques exceptions, chacun y va de ses a priori.
                                                      Tout le monde sait à quoi s’en tenir sur ma personnalité profonde. J’ai été selon les articles, un rebut de la gauche ou une extrémiste de droite, une snobinarde sans cervelle ou une pauvre cloche qui ne comprend rien à rien, une assoiffée de sang ou une mauviette qui verse dans la sensiblerie. J’ai même été, suprême insulte, taxée d’être une bourgeoise friquée ce qui, compte tenu du montant que je perçois en allocation retraite m’a bien fait rigoler.
                                                      Comme vous le voyez, rien ne me guérit de mon besoin d’écrire ce qui me plaît d’écrire et de ne pas écrire pour plaire.
                                                      Très cordialement,



                                                    • tikhomir 28 septembre 2011 14:35

                                                      "J’espère simplement pour eux qu’ils restent cohérents jusqu’au bout et qu’ils ne condamnent pas des peuples entiers à mort par guerres interposées tout en prétendant sacraliser la vie humaine y compris celle d’un criminel."

                                                      Pour la cohérence de beaucoup de personnes, on repassera vu qu’il y en a pas mal dans le tas qui sont aussi pour l’avortement et/ou pour l’euthanasie... La vie humaine n’est pas sacrée à leurs yeux, ils se donnent juste bonne conscience.


                                                    • Hieronymus Hieronymus 28 septembre 2011 15:33

                                                      Bonjour et bravo a la Raleuse,
                                                      article courageux et a contre courant,
                                                      et a Jojo au passage qui m’apprecie toujours moyennement
                                                      me pensant (a tort) etre un incorrigible anti-islamique primaire
                                                      je suis surtout anti-politiquement correct et pour le droit a l’affirmation et
                                                      a la defense de notre propre systeme de valeur et modele civilisationnel et un
                                                      adversaire farouche du gangrenage de ce dernier par des elements allogenes

                                                      le debat sur la peine de mort ? j’ai l’impression qu’on devait en avoir fini, tellement ce sujet a ete rabache sans fin depuis des decennies, eh ben faut croire que non..
                                                      il me semble logiquement que ds la mesure ou ont ete abolis les chatiments corporels ainsi que les traitements inhumains et degradants, la mise a mort d’un individu qui est bien le plus brutal et cruel des chatiments possibles, a nul autre comparable, ne devrait meme pas pouvoir etre envisage, il serait plus judicieux ou moins violent de retablir les chatiments corporels que de retablir la peine de mort..
                                                      aussi par pudeur (ou lachete), on peut observer que les politiques debattant du pour ou contre de la peine capitale prennent bien soin de ne jamais debattre de la question essentielle du procede d’execution dont l’horreur (ex. guillotine) joue pourtant un role tres traumatisant ds l’inconscient collectif des concitoyens, bref une hypocrisie de plus..
                                                      enfin la derive totalitaire actuellement en cours aux Etats Unis et qui va s’etendre du fait du systeme d’allegeance entre nations crescendo aux Etats europeens fait craindre le pire pour les annees qui viennent et fera passer ces actuelles reticences morales sur l’execution ou non de qq criminels par an pour des pudeurs de vierge effarouchee, d’ici peu les guerres produites par la « plus grande democratie du monde » ne s’etendront plus seulement a des pays peripheriques mais viseront certainement directement le coeur de l’Europe (ce fut deja le cas de la Serbie) la « machine a tuer » changera completement de dimension, operations false-flag (on connait deja) guerres civiles provoquees, les morts innocents cette fois-ci se compteront sur une toute autre echelle, alors ce debat, pfff..

                                                      la peine de mort est qq chose d’horrible en soi
                                                      mais horreur pour horreur, qq fois on ne sait plus
                                                      ce qui est juste ou ne l’est pas, bien macabre debat


                                                    • Serpico Serpico 28 septembre 2011 13:36

                                                      l’auteur : "Pour un pourcentage d’innocentes victimes de meurtriers, souvent tuées dans des conditions sordides, quel est le pourcentage d’innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires ?« 

                                                      *******************

                                                      Et vous prétendez être une femme ordinaire, de culture générale ordinaire (il faut nous expliquer au passage ce qu’est une »culture générale ordinaire") ?

                                                      C’est digne d’une réplique de film comique cette statistique surréaliste.

                                                      Relisez ça : c’est à la fois hilarant et vomitif.


                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 13:42

                                                        J’ai pu constater que les arguments seulement rationnels ne peuvent pas mettre d’accord les « pour » et les « contre » sur un tel sujet. 

                                                        Finalement, c’est une affaire de degré de conscience. Une société qui a atteint une certaine conscience spirituelle ne peut pas tuer froidement ses membres ( je ne parle pas du tireur d’élite qui descend le preneur d’otage parce qu’il n’a pas d’autre solution pour protéger l’otage). 

                                                        Bref, une société qui pratique la peine de mort est une société barbare. 

                                                        Mais je n’ai aucun argument à vous donner pour vous « prouver » cela. 

                                                        • tikhomir 28 septembre 2011 14:38

                                                          Pour prouver quoi que ce soit, il faut déjà définir ce qu’on met sous le mot « barbare »... Chacun l’utilise pour disqualifier les propos de l’autre ou l’autre en tant que personne alors c’est inutile en l’état.


                                                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 15:47

                                                          Barbare veut dire par exemple « qui ne respecte pas la vie comme quelque chose de sacré » ? Sacré, parce qu’on peut la détruire facilement mais jamais la rendre une fois qu’on l’a prise. QUI est assez prétentieux pour prétendre juger qui doit vivre et qui doit mourir ? Quel humain croit être un ange de vie ou de mort ?


                                                        • tikhomir 28 septembre 2011 15:56

                                                          « Barbare veut dire par exemple »qui ne respecte pas la vie comme quelque chose de sacré«  ? »

                                                          Alors il y beaucoup de barbares au vu des chiffres de l’avortement et de la promotion de cet acte (et des gens qui trouvent ça normal) et des grosses poussées pro-euthanasie...


                                                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 septembre 2011 23:31

                                                          L’avortement n’est pas un acte banal, en effet, et celui qui le considérerait comme anodin serait un barbare, un être sans sensibilité ni intelligence. 

                                                          Les problématiques posées par l’avortement sont des plus complexes car de nombreux éléments entrent en jeu, en particulier le fait que les humains ne naissent pas de la terre ( dans un jardin d’enfants ! ) mais de l’organisme d’une femme qui a aussi autorité souveraine sur son propre corps et ce qui s’y développe. 

                                                          Dans le même ordre d’idée, respecter la vie peut conduire à éviter de manger des animaux. Est-il moins grave de tuer un cheval adulte et parfaitement innocent pour le manger que d’arrêter le développement d’un embryon humain qui n’est pas désiré par la propriétaire du corps qui le porte et au sein duquel il se développe ? Je n’ai pas de réponse tout prête à cette question. 

                                                          Finalement, le barbare, c’est celui qui voudrait se contenter de réponses simplistes et définitives à propos de la vie et de la mort des autres.

                                                        • minidou 28 septembre 2011 13:52

                                                          votre raison comptable, n’a mathématiquement et donc comptablement aucun sens : « pour quel pourcentage (...) y a t’il un pourcentage ? », c’est un non sens absolu !

                                                          Sur le plan du français, ben raté ça n’a toujours pas de sens : vous essayez de dire que vous acceptez un certain taux d’exécution d’innocents, si ça peut sauver des innocents. Si on postule qu’un innocent est toujours innocent (ce qui n’est pas prendre un grand risque sur le plan sémantique), cela signifie, l’un dans l’autre, que cela ne change rien d’être pour ou contre la peine de mort (ce qui fait que nous ne sommes pas plus avancés).
                                                          Donc je résume : nulle en math, nulle en compta, nulle en français...Nulle en article sur la peine de mort...Vous auriez pu vous abstenir.


                                                          • focalix focalix 28 septembre 2011 13:56

                                                            A la râleuse,

                                                            Comme vous n’avez pas de réponse à l’argument « technique » de l’erreur judiciaire, vous faites carrément l’impasse sur les innocents exécutés.
                                                            Pour le reste, je suis heureux de vivre, depuis trente ans, dans un pays civilisé.

                                                            Bon après-midi à tous, y compris aux Charentaises et aux traîne-savates.


                                                            • Yohan Yohan 28 septembre 2011 14:05

                                                              C’est assez courageux de nos jours de se signaler pour la peine de mort.
                                                              J’y suis personnellement hostile, et ce, pour une bonne et simple raison, c’est que la justice n’est pas fiable à 100%. Pourtant, comme beaucoup d’autres, les meurtres d’enfants, et autres crimes en série atroces prémédités me révulsent et, par réaction, je serai pour les envoyer séance tenante ad patres. Mais la justice expéditive n’est pas non plus une solution. Seulement, quand on voit les taux de récidive, on se dit que qu’il y a un juste milieu à trouver entre la peine de mort et les peines de prison peu en proportion avec la nature abjecte du crime. Passer de la guillotine barbare à la justice bisounours actuelle, je comprends que certains finissent par revoir leur position sur la peine de mort,


                                                              • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 14:30

                                                                Passer de la guillotine barbare à la justice bisounours actuelle, je comprends que certains finissent par revoir leur position sur la peine de mort,

                                                                Tu connais quoi à la justice bisounours à part quelques fait divers instrumentalisé par le gouvernement ?

                                                                Moi j’ai eu affaire a la justice soit disant bisounours ou pour un coup de poing donné pour me défendre j’ai du aligner 6 mois de prison et plus de 10 000 euros (en face il avait un médecin de famille qui a gonflé ses ITT et un meilleur avocat qui lui a permis de ramener de faux témoins. moi on m ’ a déconseillé de ramener les vrais témoins, ces derniers étant mes amis et ma famille... pratique lamentable... arrangement entre avocat...). J’ai vu des pauvres sdf qui pour récidive de vol à l’étalage se sont retrouvés enfermés des années entières en prison dont les conditions sont parfois dignes de chenils (et encore). C’est sur que pour deux vols à l’étalage, des années de prisons règle le problème...

                                                                Ta justice bisounours existe que dans la propagande du gouvernement.

                                                                J’espère qu’un jour pour ta bêtise tu te retrouve chez les bisounours. Mais attention car chez les bisounours si tu n’a pas une certaine carrure et le sens de la démerde, ton fondement risque de se faire visiter par tout un tas de bisounours.

                                                                Je croirait entendre PPDA qui me fait un speech là. et ta tête elle te sert à quoi à part répéter des trucs prémachés par la presse mainstream.

                                                                Tout ce que tu vois, c’est ce qu ’on veut te faire voir. Sort de chez toi, visite une prison, va dans les tribunaux (les séances sont ouvertes au public) au lieu de répéter la merde qu’on t’enfile dans le crâne. Tu verras que pour rien du tout aujourd’hui tu risque la case prison. Bon sauf quand tu détourne des millions d argent public que tu finance ta campagne avec des fond privé (on se demande pas la contre-partie donnée à ses généreux donateurs par pouvoir une foie en place) etc etc

                                                                Je lis de ces énormités.... à ce point la ce n’est même plus la peine de discuter vu le lavage de cerveau qui a été opéré.

                                                                Merde ! allez voir des peines, lisez des conclusions d’audiences et des jugements.... au lieu de répéter la doxa sarkozystes ou les juges sont laxistes. Ils s’en prend à eux car ils les détestent... .on comprendra vite pourquoi dans les années à venir.


                                                              • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 15:36

                                                                Bonjour Yohan

                                                                Je respecte TOUTES les opinions et je trouve votre commentaire très sensé.
                                                                Cordialement,


                                                              • Yohan Yohan 28 septembre 2011 17:46

                                                                Espèce de voyou. Je t’aurais donné plus


                                                              • Yohan Yohan 28 septembre 2011 17:48

                                                                Le commentaire s’adresse au petit voyou du nom de Séchiant, bien nommé smiley


                                                              • Renaud Séchiant 28 septembre 2011 14:14

                                                                Je souhaiterai apporter un complément :

                                                                N’oubliez pas que si la peine de mort revenait au goût du jour, rien n’empêcherait d’étendre celle ci à de nouveaux crimes. Et comme la peine de mort sonne comme un retour en arrière flagrant qui nous dit qu’un jour l’homosexualité ou des crimes mineurs ne seront pas passibles de la peine de mort. Aux USA encore aujourd’hui l’homosexualité est passible de peine de mort dans certains états....

                                                                Et ce sont les mêmes qui vont conspuer la lapidation...

                                                                Lamentable.


                                                                • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 16:17

                                                                  Aux USA encore aujourd’hui l’homosexualité est passible de peine de mort dans certains états....

                                                                  Vraiment ?


                                                                • pastori 28 septembre 2011 14:30

                                                                  yoahn


                                                                  la justice bisounours, cest bon pour la propagande de l’extrême droite qui voudrait voir guillotiner les voleurs de cyclo !!

                                                                  n’a ton pas applaudi ici même quand ces gosses se sont électrocutés pour fuir la police !«  bien fait !  »disaient certains !

                                                                  l’enfermement est ce qui peut arriver de pire à un homme ou un animal.

                                                                   va faire un tour en prison, pas pour des années, pas pour un jour, mais pour une heure, et tu changera d’avis.
                                                                  c’est en secondes que tu va compter, dans 3m², accompagné d’un jobard qui hurle la nuit, un plus costaud qui te prends pour sa femme ou son esclave, un maton qui te prend en grippe, et selon ce que tu a fait,toute une population de gens désaxés par les conditions de confinement qui veulent ta peau.et ça pendant des minutes, des heures, des jours , des années...tu va souhaiter mourir !

                                                                  j’ai tenu deux jours comme visiteur de prisons ! pas supportable bien que sachant que ma visite faite, je retrouverais le ciel, des gens normaux, la vie...la vie.

                                                                  comme l’animal, l’homme n’est pas fait pour être enfermé. 4 murs sans parents, amis, sans pouvoir accomplir les actes les plus simples de la vie comme se raser, ouvrir un frigo..s’ajoutent les privations , les brimades, les maltraitances souvent.

                                                                  déjà ça, c’est pire que la chambre à gaz. 

                                                                  et ne jamais oublier que ce qu’on souhaite aux autres, ça peut arriver à son propre fils. ou à soit même.





                                                                  • Yohan Yohan 28 septembre 2011 17:53

                                                                    La gauche pastorienne qui réclame de la prison pour les cols blancs mais exonère les malfrats, dealers, violeurs parce que pauvres fils d’immigrés victimes de la méchante France colonisatrice, n’est pas bien placé pour nous dire comment la justice doit sanctionner dans ce pays.
                                                                    Chiche, demandons un référendum, et on sera fixé sur l’état d’esprit des français


                                                                  • pastori 28 septembre 2011 18:30

                                                                    quand on est fasciste déclaré admirateur de mussolini on ne vient pas faire le malin gélone.


                                                                    si tu en a, crie avec moi : « je haït les fachos, je crache au visae de mussolini et de ses admirateurs. »
                                                                    juste pour voir.

                                                                  • pastori 28 septembre 2011 18:39

                                                                    des racourcis de ce type mr yohan, c’est un peu gros et pas honnête. 


                                                                    quand on répond, on lit d’abord. désormais vous débattrez tout seul.



                                                                  • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 14:41

                                                                    Personnellement je suis opposé à la peine de mort. Je m’en suis expliqué dans un billet suite à l’exécution de Troy Davis.

                                                                    C’est un débat difficile car in fine je ne suis pas sûr que ce soit des arguments qui peuvent l’emporter, mais seulement des convictions personnelles.


                                                                    • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 16:19

                                                                      C’est un débat difficile car in fine je ne suis pas sûr que ce soit des arguments qui peuvent l’emporter, mais seulement des convictions personnelles.

                                                                      Oui.


                                                                    • King Al Batar King Al Batar 28 septembre 2011 14:51

                                                                      BOnjour à l’auteur,

                                                                      Initialement, comme tout individu viviant dans une société et faisant preuve d’un coeur, je suis contre la peine de mort.
                                                                      Je pense qu’un pédophile, ou un tueur en série, et un malade mental, et qu’un malade ca se soigne (ou du moins on essaie), on ne le pique pas comme un animal galeux...

                                                                      C’est bien beau cette idée, et comme je vous dit, d’un point de vue objectif, ca me parait être le plus logique et raisonné... Seulement voilà, aurais je le même avis si quelqu’un viole mon enfant et le tue... Certainement pas ! Il n’y a qu’à voir dans quel état j’ai laissé le mec qui a cambriolé chez ma soeur, il est certain que si ce n’est pas la justice qui tue l’assassin de mon enfant, mais ce sera moi !
                                                                      Si un tel cas m’arrive, en France, je fais tout pour tuer le mec, parce que je veux qu’il crève, et encore je lui reserve quelques torture d’une rare violence. Et la ben c’est moi qui irait en taule, mais je m’en fout j’assumerai. Le mec a detruit ma vie de toute facon, alors je le tue, et puis je suis responsable.
                                                                      Au Etats Unis, cela m’arrive, le mec se fait choper par les flics, et la Justice fait ce que je voulais lui faire (la torture en moins). Il n’empeche qu’au final j’irai pas en Taule.

                                                                      Donc dans le principe, je suis est reste cotnre la peine de mort, mais uniqement pour le risque de tuer des innocents. Tuer un monstre, le laisser crever comme une merde ne me pose aucun problème, finalement mieux vaut que ce soit la justice, que la famille des victime.
                                                                      Je suis contre la peine de mort, mis je sais très bien que je ne peux avoir cet avis que et je dis bien QUE parc que je suis objectif. Le jour ou je deviens subjectif, c’est à dire ou je suis de la famille de la victime, j’aurais un tout autre avis.
                                                                      Vous comprendrez donc que je prie pour que mon avis ne change jamais...


                                                                      • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 16:02

                                                                        Bonjour King Al Batar,

                                                                        Je suis bien d’accord que les malades mentaux qui se rendent coupables de crimes ne devraient pas être dans des prisons mais dans des asiles.
                                                                        Seulement, voilà, beaucoup d’entre eux sont placés dans des prisons (où le suivi psychiatrique est nul) faute de place dans les asiles et ils sont relâchés au bout d’un certain temps faute de place dans les prisons.
                                                                        Et quand ils sortent des prisons, ils récidivent.
                                                                        ALORS où est la solution ?

                                                                        Ceci étant dit, votre commentaire est très explicite et je comprends très bien votre point de vue.
                                                                        Cordialement,


                                                                      • hommelibre hommelibre 28 septembre 2011 15:23

                                                                        C’est en effet peut-être le seul argument objectif qui puisse prévaloir sur les convictions personnelles.

                                                                        Sur le fait que la justice n’est pas une vengeance, je partage ce point de vue, mais il peut être l’objet d’appréciations plus subjectives.


                                                                      • bright13 bright13 28 septembre 2011 15:06

                                                                        quel argumentaire !!
                                                                        argument 1 : la mise à mort de quelques innocents ne suffit pas à justifier la fin de l’institutionnalisation de la peine capitale . Cet argument pose déjà par défaut que la peine de mort est justifiée pour les criminels.. sans débat ?
                                                                        argument 2 : « seuls les êtres dotés d’imagination craignent la mort » je dois dire que j’ai du relire cette sentence à plusieurs reprises afin d’être certain qu’il ne s’agissait pas d’une plaisanterie.
                                                                        à mon tour de poser des postulats : les croyants n’ont pas peur de la mort : ils croient tous en une vie après la mort... donc pour ceux la la peine capitale ne sert à rien puisque non dissuasive.
                                                                        ha !! j’oubliais le concept de péché... mais pour eux ca serait la double peine : on leur coupe la tête ici bas et on les plonge dans l huile bouillante la haut... (faut 2 friteuses.. : 1 pour la tete et l’autre pour le reste)
                                                                        Athée, je crois être doté d’une imagination suffisante pour ne plus croire aux contes de fées, mais sans être béatement optimiste sur mes contemporains je crois que le monde peut devenir meilleur, et qu’on y parviendra en renonçant aux pratiques qui ramène l’humanité au rang des « barbares » (terme employé à tort par la rédactrice).
                                                                        Le droit n’a jamais été la justice....


                                                                        • tanguy 28 septembre 2011 15:27

                                                                          Les partisans de la peine de mort sont logiques avec eux même et sont pour l’exécution des personnes ayant commis le crime, mais aussi des commanditaires, des complices et des receleurs du fruit du crime !

                                                                          Les partisans de cette peine la réservent à des crimes graves : meurtre, viols, tortures, incendies volontaires, explosions de maisons d’habitation,....

                                                                          Les partisans de cette peine manquent de réalisme : il n’est techniquement pas possible de tuer tous nos soldats agissant hors de la légitime défense ainsi que l’ensemble de la classe politique ayant encouragé nos forces armées à la conquête violente de pays et les journalistes ayant poussé à commettre les crimes, sans oublier les personnes -patrons, cadres et employés- tirant profit financier de ces crimes ! Sans oublier que si toutes ces exécutions étaient techniquement possibles, le massacre serait tellement énorme qu’il faudrait assurément exécuter les hommes capables de tant d’exécutions !!!

                                                                          C’est pour ces raisons, parmi bien d’autres bien meilleures, que personne -hormis les imbéciles et les sadiques voulant voir rouler quelques têtes de dérangés- ne réclame la peine de mort !!!


                                                                          • Tiberius Tiberius 28 septembre 2011 15:50

                                                                            Si l’on peut condamner des hommes à la prison, il est hypocrite de dire que l’on ne peut pas les condamner à mort.

                                                                            Si le risque de condamner un innocent est aussi inacceptable que l’affirment les opposant à la peine de mort, eu égard à l’aspect définitif de la sanction, comment peuvent-ils dans ce cas s’accommoder du risque de condamner à de longues années de prison un innocent ? C’est pure hypocrisie de leur part car autant que je sache, nul n’a le pouvoir de remonter le temps et d’effacer les rides sur le visage de celui que l’on a enfermé par erreur. 

                                                                            D’aucuns diront qu’il vaut mieux priver un homme d’une partie de sa jeunesse que du restant de sa vie. C’EST FAUX ! Ce n’est pas parce que vous n’avez rien su faire de votre jeunesse qu’il faut croire qu’il en sera forcément pareil pour tous. Or il y a des espoirs qui nous sont permis dans notre jeunesse et que nous ne retrouverons jamais plus si nous les laissons filer.

                                                                            Ceux qui m’auraient pris par erreur 25 ans de ma jeunesse en m’enfermant en prison m’auraient pris tout ce qui fait aujourd’hui l’homme que je suis et ils auraient dans ce cas tout aussi bien pu me tuer ! 

                                                                            L’opposition à la peine de mort n’est donc que pure mascarade.


                                                                            • bright13 bright13 28 septembre 2011 16:10

                                                                              comment détourner la pensée d’A. Camus...une marque de fabrique..


                                                                            • babadjinew babadjinew 28 septembre 2011 16:02

                                                                              A répondre aux ténèbres par les ténèbres ont ne fait qu assombrir encore d’avantage un monde sombre. 


                                                                              La vengeance ne mènera jamais à la fin de la souffrance, elle l’accentuera......



                                                                              • vasionensis 28 septembre 2011 16:09

                                                                                 Il convient de dissocier trois choses que l’événement récent de l’exécution de Troy Davis est venu mêler, comme toujours pour peu que le cas soit assez public (on a connu le cas Carryl Chessman dans les années cinquante). Il faut distinguer :
                                                                                1° la question du droit d’une société à décréter la mort d’un homme
                                                                                2° la question des crimes passibles d’une telle peine
                                                                                3° la question de l’administration des preuves.

                                                                                 Je procèderai dans l’ordre inverse :
                                                                                3° il est évident que l’intime conviction du jury est une preuve trop fragile pour un châtiment si définitif. Le point relève me semble-t-il de la procédure pénale qu’il conviendrait de remettre sur le métier, et pas seulement au sujet de la peine capitale.
                                                                                2° c’est au législateur, en fait au peuple, d’en décider ; ce qui n’implique pas que la peine capitale soit prononcée dans tous les cas
                                                                                1° si c’est une question de principe, et cela se conçoit, comment une société peut-elle s’arroger le droit de tuer des innocents hors de ses frontières alors qu’elle refuse pour le principe de tuer des coupables sur son sol ?
                                                                                  Il ne s’agit évidemment pas ici des actes de guerre contre des unités ou des individus combattants, mais bien de civils tués lors d’opérations militaires contraires au droit et qui prétendent secourir ces mêmes civils.
                                                                                 Si cela vous amuse - il y a plus drôle et je ne l’ai pas entrepris - relevez les noms des parlementaires abolitionnistes qui ont approuvé la piraterie entreprise contre la Libye. Vous les feriez glousser d’indignation en leur demandant pourquoi mille morts libyens présumés innocents sont moins choquants qu’un mort français reconnu coupable.
                                                                                 Bien sûr, une exécution capitale ce n’est pas beau à voir. Surtout parce que cela doit se voir de près. Tandis qu’un bombardement ...


                                                                                • Loatse Loatse 28 septembre 2011 16:20

                                                                                  Bonjour

                                                                                  La peine de mort institutionnalisée c’est avant tout pour moi , le droit à la vengeance sous couvert de droit à la justice...

                                                                                  Une nation comme les états unis dont la devise est « In god we trust » n’est pas cohérente avec sa foi professée, en n’exigeant pas l’abolition de la peine de mort...

                                                                                  L’application de la loi du talion rendrait elle nos sociétés meilleures et plus sûres ? j’en doute... puisque l’acte de tuer DE SANG FROID sera alors banalisé....
                                                                                   si donc tuer n’est plus un crime comment expliquer à nos enfants qu’il est mal de tuer ????
                                                                                  D’ailleurs il faudrait qu’on m’explique pourquoi marine le pen est pour la peine de mort et contre les IVG ??????



                                                                                   


                                                                                  • Loatse Loatse 28 septembre 2011 18:03

                                                                                    @Marc gelone

                                                                                    Il y a un impératif dans les dix commandements : Tu ne tueras point...

                                                                                    ce n’est pas négociable, on ne peut pas se faire sa religion à la carte.... soit on est chrétien et on adhère totalement soit on ne l’est plus...

                                                                                    Alors les américains avec leurs simagrées quand en plus ceux ci vont bombarder des nations, bénir les soldats et j’en passe,...

                                                                                    ce sont des bouffons !!!


                                                                                  • bright13 bright13 28 septembre 2011 16:21

                                                                                    « je suis une femme ordinaire, avec un statut social ordinaire, une culture générale ordinaire »...

                                                                                    chronique d’une haine ordinaire.


                                                                                    • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 16:22

                                                                                      @Hieronymus
                                                                                      Désolée mais il arrive que parfois il soit impossible de personnaliser une réponse en s’adressant directement à la personne désignée. La faute à Agoravox qui s’entête à vous mettre en relation avec un autre interlocuteur.
                                                                                      (Mais vous avez déjà dû rencontrer ce problème... Très agaçant).
                                                                                      Je suis heureuse de vous revoir.
                                                                                      Je me doutais bien que, tout comme hommelibre, vous ne partagez pas mes goûts sanguinaires mais vous êtes de ces personnes à qui on peut faire confiance pour s’exprimer en termes mesurés pour affirmer votre point de vue sans agressivité.
                                                                                      Je vous respecte infiniment pour cela.
                                                                                      Cordialement,


                                                                                      • Hieronymus Hieronymus 28 septembre 2011 21:36

                                                                                        Oui les fils de discussion sont ainsi faits
                                                                                        il faut rechercher a la page suivante
                                                                                        je ne pense pas du tout que vous soyez une personne sanguinaire
                                                                                        mais il s’agit plutot d’une attitude provocatrice que vous entendez afficher

                                                                                        pour revenir au sujet : la peine de mort
                                                                                        c’est un debat qui sera bientot completement surfait
                                                                                        avec ce que l’Oncle Sam s’apprete a nous servir en guise
                                                                                        de dictature mondiale, ce avec l’aide de sa copine Albion et du petit rejeton de Sion remuant et va t en guerre, ca va depasser tout ce qu’on a vu jusqu’a present d’autant qu’ils ont deja commence, bah oui chez eux d’abord, o pas beaucoup juste 3000 un hors d’oeuvre mais c’etait pour marquer les esprits, spectacle grandeur nature, plus fort qu’Hollywood, ils ont les moyens de la technique
                                                                                        bon mais ensuite faut exporter (la democratie) ds la vallee du Tigre et de l’Euphrate, on les a debarasses d’un tyran redoutable, juste qq centaines de milliers de morts mais ils peuvent enfin vivre en paix entre differentes confessions au paradis du croissant fertile, ca valait la peine et doit servir d’exemple aux autres
                                                                                        pour ceux qui ne se laisseraient pas convaincre (par les merites de la democratie made in USA) on aura recours a des methodes nettement plus coercitives, bien sur tout cela a un coup, de qq dizaines de milliers a plusieurs millions de morts, bah oui

                                                                                        ds tout cela, desole de paraitre cynique, mais qq executions par ci par la
                                                                                        on n’y fera plus guere attention face au carnage generalise qui se prepare


                                                                                      • Patrick Lefèvre 28 septembre 2011 16:33

                                                                                        Bonjour à l’auteure

                                                                                        D’accord avec l’article

                                                                                        Je ne pense pas que la peine de mort soit utile au niveau de l’exemplarité mais une société est vivante et comme tout organisme vivant, elle doit se défendre proportionnellement aux attaques qu’elle subit.

                                                                                        Donc oui à la peine de mort mais uniquement en cas de meurtre ou assassinat et s’il n’y a aucun doute sur l’auteur (le moindre doute doit bénéficier à l’accusé) ; et pas de mise en scène pour éviter le voyeurisme dont est friande une bonne partie de la population

                                                                                        A mon sens, une condamnation à une longue peine de prison est bien plus inhumaine.

                                                                                        Mais ce n’est qu’une option plilosophique... Qu’est-ce que la mort ? Une chose exceptionnelle ou tout simplement quelque chose faisant partie de la vie (la fin en l’occurence).

                                                                                        Au niveau des commentaires, et par rapport à l’avortement et à l’euthanasie, j’ai un peu de mal à comprendre comment on peut être pour l’un ou l’autre ou contre l’un ou l’autre.

                                                                                        Pour ma part, oui aux trois (mais dans un cadre législatif précis évidemment)

                                                                                         


                                                                                        • doctorix, complotiste doctorix 28 septembre 2011 23:45

                                                                                          ...« s’il n’y a aucun doute sur l’auteur »...
                                                                                          Et quand on exécute, vous croyez qu’il y a un doute ?
                                                                                          et que cette absence de doute est un gage de culpabilité ?

                                                                                          Quand une société produit un assassin, c’est elle qui est malade, et c’est elle qu’il faut soigner.
                                                                                          Vous avez élevé vos enfants, pensez-vous qu’il aient le moindre risque de devenir assassins ? Et s’ils le devenaient, ne serait-ce pas vous le premier coupable ?

                                                                                          « Qu’est-ce que la mort ? Une chose exceptionnelle ou tout simplement quelque chose faisant partie de la vie »
                                                                                          Est-ce à vous d’en décider l’heure ?

                                                                                          Si vous tuez celui qui a (peut-être) tué, qui vous tuera, vous qui aurez (surement) tué ?


                                                                                        • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 16:45

                                                                                          Résumé des arguments pour et contre la peine de mort :

                                                                                          Pour :
                                                                                          -celui qui commet un crime jugé exceptionnel s’est lui-même exclu de la communauté des hommes, la communauté a donc le droit de le supprimer
                                                                                          -ça empêche la récidive
                                                                                          -ça dissuade
                                                                                          -ça établit une hiérarchie des peines, et l’enlever a pour effet de niveler les peines par le bas (la prison à vie devient la peine maximum, mais elle devient de ce fait appliquée uniquement dans les cas exceptionnels, du coup les autres peines de prison sont diminuées pour conserver une hiérarchie dégressive)
                                                                                          -supprimer la peine de mort relève de la compassion envers les criminels alors qu’elle devrait être d’abord tournée vers les victimes

                                                                                          Contre :
                                                                                          -l’Etat ne peut se prévaloir du droit de vie et de mort sur un individu, car la vie est une chose intouchable
                                                                                          -ça ne dissuade pas
                                                                                          -c’est irréversible et donc une erreur judiciaire ne saurait être réparée
                                                                                          -la peine de mort n’est pas une peine à proprement parler : quand on est mort, on est mort. On ne souffre plus
                                                                                          -un système judiciaire comprenant la peine de mort ne considère implicitement pas que l’homme peut s’amender et réfléchir à la portée de ses actes, du moins elle ne le considère pas pour les auteurs de certains actes
                                                                                          -exécuter un condamné coûte plus cher que le maintenir en prison (du moins aux Etats-Unis)

                                                                                          Même si certains arguments me semblent plus percutants que d’autres (l’irréversibilité de la peine notamment), aucun ne constitue l’argument ultime qui trancherait définitivement le débat, car on peut à beaucoup d’entre eux exposer un contre-argument et je comprends que certains trouvent les arguments « pour » convaincants.


                                                                                          • Rounga Roungalashinga 28 septembre 2011 17:06

                                                                                            La torture ne justifie pas la torture, la mort ne justifie pas la mort... sinon on ne vaut pas mieux que ceux qui l’ont perpétré !!

                                                                                            On pourrait dire de la même manière que rien ne justifie la prison.


                                                                                          • Hieronymus Hieronymus 28 septembre 2011 21:51

                                                                                            le post de Roungalash est un tres bon resume
                                                                                            c’est assez etrange, a lire les messages des uns et des autres, je trouve les arguments des partisans de la peine de mort souvent plus judicieux et rationnels
                                                                                            mais malgre cela, y a un malaise avec cette peine (de mort) qq chose qui ne passe pas bien, qui me la fait rejeter intrinsequement, comme une sorte d’interdit moral


                                                                                          • Traroth Traroth 29 septembre 2011 18:11

                                                                                            "celui qui commet un crime jugé exceptionnel s’est lui-même exclu de la communauté des hommes, la communauté a donc le droit de le supprimer«  : ça, c’est vous qui le dites. Je ne partage pas votre avis. Malheureusement, les criminels ne sont au contraire que trop humains !
                                                                                             »ça dissuade«  : ça, les statistiques démontrent clairement que c’est totalement faux !
                                                                                             »supprimer la peine de mort relève de la compassion envers les criminels alors qu’elle devrait être d’abord tournée vers les victimes«  : vous créez une opposition là où il n’y en a pas forcément, cherchant à induire que les opposants à la peine de mort ne compatissent pas avec la victime, procédé que je trouve assez dégueulasse, je dois dire !

                                                                                            Que reste-t-il de vos arguments »pour" ? Pas grand-chose !


                                                                                          • Rounga Roungalashinga 30 septembre 2011 13:12

                                                                                            Que reste-t-il de vos arguments « pour » ?

                                                                                            Ce ne sont pas « mes » arguments, mais un résumé des arguments « pour » et « contre ».


                                                                                          • Traroth Traroth 3 octobre 2011 14:50

                                                                                            « Ce ne sont pas »mes« arguments, mais un résumé des arguments »pour« et »contre" : C’est vous qui le dites ! smiley


                                                                                          • Rounga Roungalashinga 3 octobre 2011 16:21

                                                                                            C’est vous qui le dites !

                                                                                            C’est bien ce que j’ai écrit en en-tête de mon commentaire initial : « Résumé des arguments pour et contre la peine de mort ». Je n’ai pas écrit « voilà pourquoi je suis pour et pourquoi je suis contre » ou « voilà les arguments entre lesquels mon coeur balance ». La manière dont j’ai présenté les choses indiquait bien une énumération objective, car c’est peut-être inconcevable pour vous, mais je choisis les mots avec lesquels je m’exprime, et j’essaie de m’exprimer le plus exactement possible, donc quand je veux dire quelque chose je le dis et si je ne l’ai pas dite c’est que je ne voulais pas la dire !
                                                                                            Et de toute façon je n’ai pas à me justifier face à des petits juges comme vous, « ce que j’ai écrit, je l’ai écrit », comme disait Pilate.


                                                                                          • Traroth Traroth 4 octobre 2011 11:06

                                                                                            Oui, mais ce n’est pas parce que vous dites quelque chose que les autres gens sont obligés de considérer que c’est la vérité. C’est peut-être une découverte pour vous, mais les autres ont la possibilité de contester vos affirmations ! smiley smiley smiley


                                                                                          • Rounga Roungalashinga 4 octobre 2011 13:19

                                                                                            Donc en fait, vous savez mieux que moi ce que je pense au moment où je l’écrit, c’est ça ?


                                                                                          • Traroth Traroth 4 octobre 2011 16:34

                                                                                            J’ai beau chercher, je ne vois pas le rapport entre mon commentaire et le vôtre :

                                                                                            Moi : "Oui, mais ce n’est pas parce que vous dites quelque chose que les autres gens sont obligés de considérer que c’est la vérité. C’est peut-être une découverte pour vous, mais les autres ont la possibilité de contester vos affirmations !« 

                                                                                            Vous : »Donc en fait, vous savez mieux que moi ce que je pense au moment où je l’écrit, c’est ça ?"

                                                                                            Dans le même registre :

                                                                                            -Je pense que la Terre est ronde
                                                                                            -Oui, mais les kangourous ont froid en hiver !

                                                                                             smiley


                                                                                          • Rounga Roungalashinga 4 octobre 2011 16:52

                                                                                            Eh bien c’est très simple : pour comprendre le sens de mon dernier commentaire, il suffit de lire la conversation depuis le début !


                                                                                          • La râleuse La râleuse 28 septembre 2011 17:01

                                                                                            D’abord Merci à tous pour vos commentaires.

                                                                                            Vous remarquerez que je n’ai pas écrit « Merci à tous de m’avoir lu » tant il est manifeste que les 8/10e d’entre vous n’ont pas « lu » mais « parcouru » l’article.
                                                                                            Quelle importance d’ailleurs puisque ceux là savaient déjà à quel genre de Dracula femelle ils avaient à faire et ce qu’ils allaient lui « balancer » pour oser écrire ce genre de propos insanes.
                                                                                            Parmi les autres, qu’ils soient pour ou contre la peine de mort, j’ai trouvé des argumentations très intéressantes et qui prêtaient à discussion.

                                                                                            Comme à chaque fois que je fais paraître un article qui « dérange », je m’amuse de constater le nombre fantastique de lecteurs parés de qualités morales des plus admirables qui donnent leurs avis sur AgoraVox. Bravo à eux. Je leur attribue à chacun une belle auréole.


                                                                                            • Yohan Yohan 28 septembre 2011 18:09

                                                                                              J’ajouterai "les mêmes lecteurs parés de qualités morales les plus admirables qui néanmoins minimisent, voire légitiment régulièrement sur Avox les lâches attentats, lapidations perpétrés par des non moins parés de qualités morales imprégnées du Coran, actions censées trouver leur légitimité face à la soit-disant malfaisance de l’occident. smiley smiley


                                                                                            • doctorix, complotiste doctorix 28 septembre 2011 23:25

                                                                                              Vous ne dérangez pas, vous écœurez.
                                                                                              Ou vous flattez les plus bas instincts.
                                                                                              Je suppose que vous êtes fière de votre provoc ?
                                                                                              Je suppose aussi que vous n’êtes pas quelqu’un de très heureux...
                                                                                              Il vous sera donc beaucoup pardonné.
                                                                                              Une vertu que visiblement vous ignorez.
                                                                                              Arrivé tard, j’ai écrit, plus bas, ça et là.
                                                                                              Vous n’allez pas trouver ça très gentil : mais c’est sincère.


                                                                                            • Traroth Traroth 29 septembre 2011 18:06

                                                                                              @la râleuse : vous savez où vous pouvez vous la mettre, votre auréole ?


                                                                                            • loxias loxias 29 septembre 2011 05:50

                                                                                              (Marc Gélone)

                                                                                              Or si, au Texas, une seule personne est sauvée chaque année parce que son assassin a reculé au dernier moment, et bien cette vie-là, qui est celle d’un innocent ou d’une innocente, vaut cent fois plus que celles de tous les condamnés qui ont éxécutés au cours des vingt ou trente dernières années.


                                                                                              ....ceci ne vaut que dans le cas des exécutés qui étaient réellement coupables, pas pour tous ceux qui étaient innocents et qui ont quand meme été exécutés ...et c’est bien là que se situe le problème.


                                                                                            • zany 28 septembre 2011 17:19

                                                                                              http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/26/97001-20110926FILWWW00692-il-recidive-en-tuant-une-2e-compagne.php

                                                                                              Les larmes épargne le sang........bouhouhou

                                                                                              Pauvre homme, obliger de zigouillé ses épouses, comme je le plaint !

                                                                                              Le suspect avait déjà été condamné en juillet 2005 à 12 ans de prison par la cour d’assises des Ardennes pour le meurtre de sa femme qu’il avait tué également de nombreux coups de couteau, a précisé le parquet. "Il avait légalement purgé sa peine et n’était plus suivi par la justice", a souligné Laurent de Caigny, le procureur-adjoint de Reims.
                                                                                              AFP Publié le 26/09/2011 à 18:42

                                                                                              Ont aime pleurer et voir des assassins assassiner hein ?

                                                                                              A titre personnel, voyant la « justice » travailler j’irais faire la peau à ce mecs

                                                                                              La justice me diras « ah pas bien, vengeance hum 20 ans de prison ! »

                                                                                              Et je dirais « hum condamné à 12 ans de prisons, sorti au bout de 6 ans pour re-tuer »

                                                                                              Après tous c’est vrai ce n’étais qu’une femme après tous ! Sa aurais été un assasins là par contre....... ?!?


                                                                                              • zany 28 septembre 2011 17:59

                                                                                                La justice doit simplement s’adapter aux criminels !

                                                                                                La je sais pas pour certain, mais je suis pour la peine de mort ou prison à vie !, MAIS cela doit être certain, irréfutable.

                                                                                                certains crimes oui mérite ce sort,

                                                                                                et dans le doute s’abstenir toujours !

                                                                                                Assassins monstrueux, pédophile, meurtre d’enfant

                                                                                                son pour moi des crimes méritant la mort, sa fait quoi de voir un criminel recommencer ses crimes X fois ?

                                                                                                Combien de victimes, de famille, d’enfant pourrais être sauver ?

                                                                                                http://www.letoutinfos.com/Non-Elucide-revient-sur-l-affaire-Sabine-Dumont-le-07-mars_a351.html

                                                                                                Pour info j’habitais à moins de 10 minute à vélo de l’endroit ou elle s’est fait enlever, du jours au lendemain mes parents m’accompagnais à l’école je demandais pourquoi pas eu de réponse.

                                                                                                Cette route ou elle s’est fait enlever n’est utilisé que par les gens du coin ou presque !

                                                                                                Vous parlez de l’ambiance au village après ! Plus un « bonjours » des « regard de travers »

                                                                                                Ce genre de bête mérite la corde ! Vous en trouverez des volontaires pour ce genre de besogne !

                                                                                                Et quand ont voit comment l’enquête fut mené.........

                                                                                                http://forums.france2.fr/france2/Non-elucide/affaire-dumont-sabine-sujet_34_1.htm

                                                                                                Alors les bobo, le gentil criminel cour toujours, alors heureux pour vos gosses ?


                                                                                              • zany 28 septembre 2011 18:43

                                                                                                Tenez soulmanfred, regardez ça, comment cela s’est passé, après revenez me dire qu’il faut pardonner...

                                                                                                http://www.megaupload.com/?d=P14FJVQC

                                                                                                Le pire c’est que c’est typique, l’enquête bâclé de bout en bout, une famille qui attend impatiemment de savoir si l’adn du mec qui violais sa fille est bien celui retrouver sur cette jeune fille.

                                                                                                Peu-être qu’elle s’est faite violé/tuer à 10 minutes de chez moi à cette époque ?

                                                                                                Et plus de 20 ans plus tard ont sais toujours pas...Je peu vous dire que ça avais énormément choquer, la ville à mis 10 ans à s’en remettre .

                                                                                                Et cette affaire avais été étouffé par la police presse etc..., gentil la police mais ma famille étais pas loin, ont as su et passé des coups de téléphones aux autres familles ayant des gamins, en deux jours ce fut le branle bas de combat, je crois même que des habitants faisais des patrouilles.

                                                                                                Pardonner ? regarder le visage de la victime et aller pardonner vous ?

                                                                                                j’irais uriner sur la tombe du mec qui as fait ça.

                                                                                                http://forums.france2.fr/france2/Non-elucide/dumont-sabine-sujet_35_2.htm

                                                                                                et je suis surement pas le seul !


                                                                                              • zany 28 septembre 2011 19:04

                                                                                                Perseús

                                                                                                 Je suis d’accord avec vous, la génétique n’explique pas tous, quand sarko avais proposer ça pour les délinquants je crois cela m’avais hérisser le poil, c’est de l’eugénisme pur !

                                                                                                (c’est pas sarko qui avais rencontrer tom cruise le scientologue ???)

                                                                                                Mais je vous jure des fois là c’est trop, les rares fois ou j’ai entendu/vécu, la justice/police là sa passe plus, les dossier qui se perde, au bout de 4 ans precription, etc...

                                                                                                Ya pas de justice, si il faut lui rappeler à quoi elle sert pas de problème !


                                                                                              • Ronny Ronny 28 septembre 2011 17:32


                                                                                                Perso je ne vois pas au nom de quelle logique (mais vous êtes une femme !) on peut autoriser au groupe ce que l’on interdit aux individus ?

                                                                                                Soit on dit que l’on est contre la peine de mort, et cela est vrai pour l’individu comme pour les individus, soit on est pour, et dans ce cas, elle ne peut s’appliquer aux meurtres et assassinats commis puisqu’elle est de fait une reconnaissance de la légalité de l’assassinat...


                                                                                                • D.BENCHENOUF D.BENCHENOUF 28 septembre 2011 17:42

                                                                                                  Un raisonnement qui procède par une sorte de comptabilité sommaire là où il est question de mettre fin à la vie de gens.


                                                                                                  • Jean-paul 28 septembre 2011 19:32

                                                                                                    Les autres prisonniers s’occuperont du cas du violeur .


                                                                                                  • Annie 28 septembre 2011 17:51

                                                                                                    Je suis aussi une femme ordinaire qui a tendance à raisonner comme une mère : si tu ne veux pas avoir des enfants violents, ne touche pas à un seul cheveu de leur tête.


                                                                                                    • Loatse Loatse 28 septembre 2011 17:53

                                                                                                      Il y aurait une solution...

                                                                                                      Exécuter un homme c’est barbare enfin indigne de nos société dites évoluées ;..

                                                                                                      Dans la bible, le chatiment du premier meurtrier de l’humanité, cain était le bannissement...

                                                                                                      Aujourd’hui un meurtier n’est plus exécuté (en france) c’est un progrès mais celui ci est à la charge de la société pendant son incarcération... ce qui me semble injuste...

                                                                                                      D’un autre coté, le fait de maintenir en régime carcérale celui ci pendant des années ne permet pas d’éviter qu’il ne récidive après sa sortie....

                                                                                                      la solution résiderait peut être dans un bannissement sur un territoire isolé... Notre contribution serait d’apporter deux fois par an des semences et des medicaments, le reste qu’ils se débrouillent.... bref se prennent en charge eux même et ce, sans danger pour la société...


                                                                                                      • cevennevive cevennevive 28 septembre 2011 19:38

                                                                                                        Ah Loatse, imaginez qu’ils se mettent à « repousser les frontières » de leur territoire, en voulant tuer ou isoler tous ceux qui s’y opposent, comme Israël !!!

                                                                                                        Ou alors, une île déserte très, très lointaine avec plein de courants pour ne pas pouvoir construire un radeau...

                                                                                                        Mais l’idée est intéressante. Devoir se nourrir, s’assumer, se vêtir eux-mêmes les remettrait au rang d’humain. Et ce serait mieux que la prison à vie. L’Australie est bien née ainsi !

                                                                                                        Cordialement.


                                                                                                      • njama njama 28 septembre 2011 18:04

                                                                                                        @ l’auteur
                                                                                                        Respect pour votre liberté d’expression.
                                                                                                        mais le retour à a loi du talion, quelle régression ! vous ouvrez la porte aux défoulements de vindictes populaires, judiciaires, opportunistes ...

                                                                                                        « La guillotine est la concrétion de la loi ; elle se nomme vindicte ; elle n’est pas neutre et ne vous permet pas de rester neutre. Qui l’aperçoit frissonne du plus mystérieux des frissons. »
                                                                                                        Victor Hugo les Misérables (1862)


                                                                                                        • ericfromus 28 septembre 2011 18:06
                                                                                                          Très bon article, merci d’avoir osé l’écrire et le publier.

                                                                                                          J’aimerai rappeler les quelques points suivants aux habituels moralisateurs et bien pensants :

                                                                                                          Le 21 septembre, Troy Davis, un noir, a été exécuté en Georgie, accusé d’avoir tué un policier blanc. Tout le monde s’est mobilisé pour essayer de le sauver.

                                                                                                          Le même jour au Texas, Lawrence Brewer, un blanc, a été exécuté pour avoir tué un noir. Pas une ligne dans les médias ... mais c’est vrai, il a lynché un homme avec la pire sauvagerie, et il n’y a aucun doute quant à sa culpabilité, contrairement à Troy Davis.

                                                                                                          Mais quand bien même ... ? La peine de mort serait-elle « acceptable » dans certains cas ... et pas dans d’autres ?


                                                                                                          • joelim joelim 28 septembre 2011 19:25

                                                                                                            Vous donnez vous-même la réponse. Le doute. Et la sauvagerie. Cela dit pour Troy Davis il n’est pas si sûr qu’il y ai eu doute (il y a plusieurs sons de cloche dans les médias...).


                                                                                                          • Traroth Traroth 28 septembre 2011 18:10

                                                                                                            « L’abolition de la peine de mort a t-elle fait baisser le taux de criminalité ? » : Quelqu’un a-t-il jamais prétendu ça ? Pas à ma connaissance.

                                                                                                            La questoin à poser est « pourquoi pratiquer la peine de mort ? » et non « Pourquoi ne pas pratiquer la peine de mort ? »

                                                                                                            Mais le plus ignoble dans cet article est cette phrase :

                                                                                                            "Pour un pourcentage d’innocentes victimes de meurtriers, souvent tuées dans des conditions sordides, quel est le pourcentage d’innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires ?"

                                                                                                            L’auteur met à égalité l’exécution par volonté et jugement du peuple et l’assassinat criminel. On ne saurait au fond mieux condamner la peine de mort ! Vous, vous vous sentez peut-être l’égale d’un assassin, mais moi certainement pas ! Je ne suis pas un assassin et j’en suis fier ! Et je refuse que des gens comme vous me rabaissent à ce niveau !


                                                                                                            • Traroth Traroth 28 septembre 2011 18:11

                                                                                                              Résumé de l’article :

                                                                                                              « A cause de la peine de mort, on exécute parfois des innocents. Pas grave ! »

                                                                                                              Et bien si, c’est grave ! Je refuse qu’on tue en mon nom, et en particulier des innocents !


                                                                                                              • docdory docdory 28 septembre 2011 18:21

                                                                                                                @ La Râleuse

                                                                                                                Personnellement, je suis contre la peine de mort, mais néanmoins , si la peine de mort devait un jour être rétablie, il faudrait y mettre trois préalables : 
                                                                                                                1°) Ne plus considérer l’aveu ( souvent extorqué ) comme preuve de culpabilité,
                                                                                                                2°) Remplacer la question de « l’intime conviction des jurés » qui est posée lors des procès d’assises par la question « estimez-vous, compte tenu des éléments de preuve dont dispose l’accusation, que la culpabilité est prouvée de façon scientifiquement irréfutable » ,
                                                                                                                3°) Qu’au cas ou il serait prouvé que l’accusé exécuté s’avère en réalité innocent , l’ensemble des membres du jury ayant voté en faveur de l’exécution et le procureur soit poursuivis pour assassinat et que le procureur, le juge d’instruction et les trois magistrats professionnels siégeant au jury encourent la peine de mort !
                                                                                                                Cette deuxième condition réduirait probablement à un chiffre proche de zéro les erreurs judiciaires.... et les exécutions !
                                                                                                                D’une façon générale, indépendamment de la question de la peine de mort, les juges professionnels devraient être pénalement responsables des emprisonnements par erreur judiciaire, et encourir dans ce cas la prison pour eux-mêmes ! Si cela avait été le cas au moment de l’affaire d’Outreau, le juge Burgaud aurait réfléchi à deux fois avant d’ embastiller des innocents !

                                                                                                                • jacques lemiere 28 septembre 2011 18:32

                                                                                                                  La façon dont la peine de mort a été abolie me pose problème, je crois même que le sentiment de la majeure partie de la population que cette décision ne soit pas sienne mais imposée conduit à une crispation...

                                                                                                                  En attendant ça ne m’a jamais semblé être une question importante, ça ne concerne qu’un nombre infime de meurtriers éventuels ; c’est un hochet politique, un symbole vide qui ne sert essentiellement qu’à adopter une posture soit humaniste, soit victimaire....la façon de juger les gens en général me semble être autrement plus importante, et le traitement du doute en france. DOute qui ne bénéficie qu’à ceux qui ont un pouvoir.





                                                                                                                  • Marc Bruxman 28 septembre 2011 18:39

                                                                                                                    Et grâce à la peine de mort aux USA tu crois qu’il ya moins de crimes atroces ? Non c’est l’inverse. Et ce n’est pas à l’état de donner l’exemple en exécutant ses citoyens.

                                                                                                                    Quand au spectacle, oui il est ignoble de faire attendre un mec le jour de son exécution pour le buter soit disant « humainement » avec une piqouse. Au moins un chien qu’on pique ne sait pas qu’on va le piquer. Parce que franchement attendre pendant des jours et des jours sa propre mort c’est presque pire que de se faire buter par un taré sans s’y attendre.

                                                                                                                    Votre raisonnement n’a rien de civilisé c’est celui d’un primate qui réponds à la violence par la violence. Oeil pour oeil, dent pour dent non ?


                                                                                                                    • Traroth Traroth 29 septembre 2011 18:01

                                                                                                                      D’accord avec vous, Bruxman. Comme quoi, tout peut arriver ! smiley

                                                                                                                      J’irais même plus loin concernant la torture mentale infligé à ce type, de même qu’à des milliers d’autres : il faut quand même réaliser qu’il avait été condamné à la peine de mort il y a 20 ans de ça ! Il a passé 20 ans à attendre son exécution, jour après jour après jour ! De quoi perdre la raison !


                                                                                                                    • Nums Nums 28 septembre 2011 18:39

                                                                                                                      Je me suis arrêté à cette phrase :

                                                                                                                      "Pour un pourcentage d’innocentes victimes de meurtriers, souvent tuées dans des conditions sordides, quel est le pourcentage d’innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires ?« 

                                                                                                                      En gros, si j’ai bien compris :

                                                                                                                       »C’est pas grave si quelques innocents sont exécutés face au nombre plus conséquent de victimes ?"

                                                                                                                      Dans les deux-cas, c’est dramatique chère Madame.

                                                                                                                      A-FFLI-GEANT !


                                                                                                                      • zany 28 septembre 2011 19:13

                                                                                                                        Sa marche aussi dans l’autre sens !

                                                                                                                        "le pourcentage d’innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires "

                                                                                                                        relâcher de tel individu qui recommence à faire leurs besogne derrière, combien y en as ?

                                                                                                                        J’aimerais bien voir votre tronche si un membre de votre famille se fait chopper par un multirécidiviste !

                                                                                                                        La je vous dirais de pardonner et je plaindrais le meurtrier !


                                                                                                                      • Nums Nums 28 septembre 2011 19:42

                                                                                                                        Sa marche aussi dans l’autre sens !

                                                                                                                        "le pourcentage d’innocents exécutés suite à des erreurs judiciaires "

                                                                                                                        relâcher de tel individu qui recommence à faire leurs besogne derrière, combien y en as ?

                                                                                                                        J’aimerais bien voir votre tronche si un membre de votre famille se fait chopper par un multirécidiviste !

                                                                                                                        La je vous dirais de pardonner et je plaindrais le meurtrier !

                                                                                                                        Attends mon pote !

                                                                                                                        Il n’est pas question dans mes propos de pardon ou de plainte mais de neutralité raisonnée.

                                                                                                                        Je réitère :

                                                                                                                        Dans les deux cas, c’est dramatique !

                                                                                                                        Ensuite, vouloir me faire mettre à la place d’un proche d’une victime, ça relève de l’extrapolation. Ensuite (again) réponds toi-même à la question que tu me poses :

                                                                                                                        « de tel individu qui recommence à faire leurs besogne derrière, combien y en as ? »

                                                                                                                        Ensuite (again-bis) puisque l’auteur est dans une logique comptable, quel est le pourcentage de récidivistes ? Trop certes. Mais...

                                                                                                                        Ouai, Bref, c’est bon j’en reste là. La peine de mort est un sujet trop sujet à polémique et face à un argumentaire en faveur trop classique, ce débat en devient stérile à mes yeux.

                                                                                                                        Bye.


                                                                                                                      • pastori 28 septembre 2011 18:50

                                                                                                                        je répète ma question aux guillotinistes et autres tueurs de sang froid à condition que les autres le fassent :


                                                                                                                        quand on a des convictions légitimes on les assume jusqu’au bout, la société, c’est nous ! :

                                                                                                                        -acceptez vous de vous engager à exécuter vous même le coupable après tirage au sort. : ?

                                                                                                                        trop facile de s’en remettre à un bourreau fonctionnaire !

                                                                                                                        • joelim joelim 28 septembre 2011 19:12

                                                                                                                          Oui pour les « grands » assassins. Je veux bien éliminer moi-même Breivik, pas de problème du moment que c’est légal. J’aurais l’impression de faire une bonne action.

                                                                                                                          Et vous Pastori, êtes-vous prêt à payer le vivre, le coucher et le blanchisseur pour ces assassins ? 

                                                                                                                          D’ailleurs enfermer quelqu’un à vie n’est-ce pas une forme de torture particulièrement vile ? smiley 

                                                                                                                        • zany 28 septembre 2011 19:17

                                                                                                                          "acceptez vous de vous engager à exécuter vous même le coupable (après tirage au sort). : ?

                                                                                                                          Rayer le tirage au sort vous trouverez des volontaires, oui, si il n’y a aucun doute sans hésitations.

                                                                                                                          Barbare ? Peut-être, mais moins que certain criminel.


                                                                                                                        • zany 28 septembre 2011 19:47

                                                                                                                          Qu’il ne recommence pas, qu’une famille n’ai pas à subir « la maladie » de ce genre de personne, qu’elle n’ai pas à enterrer un enfant.

                                                                                                                          Laissez courir dans nos rues les pire canailles fautes de place, relâcher ce genre d’individu.

                                                                                                                          Car je sais comment elle finissent les familles après sa ! Bourré de médoc, détruit à vie même suicidé !

                                                                                                                          Abandonné, tous !!!

                                                                                                                          Si certain préfère fermer les yeux et se dire « du moment que sa arrive qu’au autres »...

                                                                                                                          Et vous seriez très mais alors très surpris des réactions des gens qui tiennent ce discours de pardon devant ce genre de chose !

                                                                                                                          Au moins la prison perpétuel, à vie ! Au moins ça !


                                                                                                                        • Traroth Traroth 29 septembre 2011 18:03

                                                                                                                          @zany :

                                                                                                                          « Barbare ? Peut-être, mais moins que certain criminel » : Sans doute. Et plus que d’autres, que vous exécuterez. Mais de quel droit, dans ce cas ???


                                                                                                                        • joelim joelim 28 septembre 2011 19:08

                                                                                                                          Je suis aussi pour la peine de mort. Dans les crimes les plus atroces et avec preuves matérielles (pas comme aux Etats-Unis). La raison : montrer que perpétrer un crime atroce est comme sauter d’une falaise. Dans les deux cas on se tue. Des gens comme Breivik ne pourraient pas espérer instrumentaliser leur crime (même si dans son cas c’est illusoire), car <couic>. 

                                                                                                                          2ème raison, une catharsis pour les familles des victimes. C’est mieux que rien. La vie d’un grand criminel ne vaut rien de toute manière.

                                                                                                                          3ème raison, c’est plus économique que l’emprisonner à vie, ce qui est d’ailleurs une forme de torture quand on y pense. smiley

                                                                                                                          Badinter est fier d’avoir supprimé la peine de mort dans le procès d’une crevure particulièrement retorse (meurtre d’enfant prémédité et sans regret). Moi je dis qu’il a tort d’en être fier, un type saute dans le ravin en assassinant un enfant, et la société le rattrape dans ses filets, le loge, le nourrit et le blanchit, et cela à vie.

                                                                                                                          Je suis méchant mais j’assume ! smiley 

                                                                                                                          • joelim joelim 28 septembre 2011 19:20

                                                                                                                            PS : dans une société moins barbare que la notre je serais contre la peine de mort. Et je suis contre la peine de mort dans des pays où la justice fonctionne mal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès