• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Luc Mélenchon et l’éducation, où est la révolution (...)

Jean-Luc Mélenchon et l’éducation, où est la révolution ?

Je comptais voter Jean Luc Mélenchon et je ralliais pas mal de gens au vote FI en les informant (en montrant la désinformation des médias et en informant sur son programme tout simplement : ) mais je viens de voir un point sur l'éducation qui me pose un problème.

C'est l'idée de supprimer l'école libre. Supprimer tout un pan éducatif qui fonctionne et qui convient à une large communauté de parents ca ressemble pour moi à de l'égalitarisme brutal.
L'idée d'un 'service public laïc de l'éducation' est une position dogmatique héritée du passé, l'égalitarisme forcé n'amène pas l'égalité sociale, et l'égalité n'est pas l'équité.
 
Dans la pratique quand les écoles publiques proposent du 25+ par classe avec des enseignants en burn out et de la violence scolaire en maternelle vous êtes bien contents de trouver la petite école privée, avec classe unique, à taille humaine, qui fait de la mixité sociale (80 % des enfants sont de milieu populaires, à peine 20% catho') : il n'y a pas que les écoles parisiennes friquées et élitistes. Cette position va desservir un tissu social précieux qui remplit un rôle éducatif.
Supprimer (le financement, donc) l'école privée c'est nier une réalité utile. Et c'est revenir aux erreurs du passé (1984).
 
De plus, supprimer le financement des écoles sous contrat reviendra à supprimer les écoles les plus modestes qui sont le plus utiles sur le terrain. Restera les écoles élitistes pour famille aisée. C'est à dire... l'inverse de l'effet recherché.
 
La proposition de Benoit Hamon à ce sujet (qui est la seule que je retiendrais de son programme) répond beaucoup mieux à la question : instaurer une mixité sociale dans les écoles privées sous contrat.
Là on retrouve du (bon) sens.
Sans esbroufe dogmatique ou révolution à contre emploi.
 
 
Par ailleurs je regrette qu'il n'y ait aucune trace, dans le programme de la France Insoumise, des travaux les plus récents en matière de pédagogie -au croisement des neurosciences et des pédagogies alternatives- qui éclairent ce que pourrait être l'éducation aujourd'hui, et ce qu'elle sera demain.
Ces pédagogies inspirées de Montessori, Frenet, Steiner et des neurosciences, sont déjà à l'oeuvre dans l'école publique des pays nordiques : il y'a là un exemple de réussite à la fois éducative, du vivre ensemble, de l'épanouissement et qui contribue qui plus est à la réduction de la violence et à l'intégration sociale ! Que demande le peuple !
 
JLM a bien pris le virage écologique, mais il y'a à mon sens une lacune grave (et étonnante compte-tenu de son approche révolutionnaire des autres sujets) dans son approche de l'éducation, en loupant ce que les pays précurseurs ont mis en place, et en ignorant ce que des défricheurs comme Céline Alvarez, les Colibris, et les enseignants Montessori, ont expérimentés avec succès dans notre propre pays.
 
Lacune d'un programme encore en devenir ? Ou bien l'éducation, un chantier trop important pour que même France Insoumise ne s'y risque pas ?
 
Jean-Luc Mélenchon, en homme d'Histoire et de Lettres, a coutume de rappeler la précieuse citation attribuée à Victor Hugo : "Ouvrir une école c'est fermer une prison".
 
Il serait peut-être temps d'ouvrir le dossier de l'école publique ? De dépoussiérer un système éducatif resté grosso modo le même depuis le XIXè siècle, de prendre en marche le train de la modernité, de s'appuyer sur les précurseurs déjà à l'oeuvre dans notre pays... et de proposer cette vraie révolution de l'éducation en France.
On n'en attend pas moins de France Insoumise.
On n'en attend pas moins de Jean-Luc Mélenchon.
Quand on a su redonner l'espoir politique à une génération, il est dommage de ne pas prendre à bras le corps ce qui est la base de toute société : l'éducation.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • 77777 30 mars 12:37

    Tien un nanti catho qui soit disant veut voter pour la FI, la bonne blague du jour ou une fausse information du parti de la haine


    • Alren Alren 30 mars 13:21

      @77777

      Bien entendu le programme de la FI ne compte pas restreindre les libertés mais les augmenter !!!

      Il ne s’agit pas d’interdire l’enseignement privé (et non « libre » car il est très encadré au contraire : je lis ce matin qu’un directeur de « lycée » agricole privé vient d’être licencié sans préavis par le conseil d’administration car son internat possède 154 lits et qu’il n’est agréé que pour 150 alors qu’il y a moins de 150 internes et que deux élèves sont restés le dimanche à veiller sur une portée de chiots sans surveillance adulte - ce qui était faux d’ailleurs !), il s’agit de ne plus le financer sur fonds publics.

      Par ailleurs, le statut dérogatoire des écoles publiques d’Alsace-Moselle et de Guyane sera aboli : il n’y aura plus d’écoles publiques catholiques, protestantes ou juives et leurs enseignants ne devront pas choisir obligatoirement une religion pour enseigner dans l’établissement correspondant.

      Si, par bonheur pour 99% des Français, JLM est élu, le gouvernement aura un ministre de l’Éducation nationale, bien doté de crédits pour financer dans le cadre public des expérimentations pédagogiques.

      En sachant que le nombre d’élèves par classe est déterminant pour le succès (cf. la Finlande) et que c’est une des causes premières des bons résultats des écoles élitistes du type Montessori.


    • Crazy Rider Crazy Rider 31 mars 04:22

      @77777
      Une belle arnaque de BFMacronnard : https://www.youtube.com/watch?v=1xjq2qV5geU


    • cactus 17 avril 17:11

      @Alren

      alors là...vous racontez n’importe quoi ! les enseignants ne doivent pas choisir une religion ni avoir une religion affichée pour enseigner dans un établissement privé sous contrat ! le recrutement se fait sur concours .
      et si vous croyez que le statut d’Alsace Lorraine va être aboli, vous n’avez rien compris aux particularités locales.
      Vous faites du tort à monsieur Mélanchon en répondant ainsi


    • Sparker Sparker 30 mars 12:43

      "en ignorant ce que des défricheurs comme Céline Alvarez, les Colibris, et les enseignants Montessori, ont expérimentés avec succès dans notre propre pays.« 

      Je crois que vous faites un mauvais procès, peut-être que ce sujet n’est pas abordé selon vos références, mais il a été dénoncé les classes surchargées les profs en burnout et le besoin de reconstruire une école profitable au enfants et à la société.
      Peut être dans les semaines à venir il y aura un »esprit de campagne" sur l’éducation, ce qui serait très bien, afin d’éclaircir le sujet.
      C’est un gros sujet bien délicat et je pense que des pincettes doivent être utilisées pour éviter les blocages. Réaffirmer les principes laïc sont certes nécessaire mais ne font pas une pédagogie.
      Défendre, Montessori, Frenet et autres je vous suis. La FI veut inover partout, si une proposition d’alternative éducative tient la route elle sera écoutée. Il n’y a pas de dogmatisme il me semble à la FI.
      Mais c’est un mouvement républicain, pas libertaire.


      • Albert123 30 mars 12:45


        « Lacune d’un programme encore en devenir ? Ou bien l’éducation, un chantier trop important pour que même France Insoumise ne s’y risque pas ? »

        le sujet est déjà clos au niveau européen, et Melenchon ne négociera rien de plus que les autres puisque c’est impossible de mettre 27 peuples et nations au diapason sans utiliser les coups de bâton.

        Au même titre que pour le journalisme, on détecte rapidement le flan derrière les propos de tout politicien dès que ceux ci abordent un sujet qui vous tient à cœur.

        quand au modernisme et au progressisme le jour où vous verrez son véritable visage vous allez bien déchanter.

        • Sparker Sparker 30 mars 12:50

          @Albert123
          Et comment qu’elle va faire la Marine ??


        • Albert123 30 mars 12:52

          @Sparker

          je m’en contrefout

          après si ça vous file la chiasse c’est votre seul problème.



        • Alren Alren 30 mars 13:29

          @Sparker

          Le Pen favoriserait par tous les moyens l’école catholique privée et étrangler l’école publique comme Pétain l’a fait pendant l’Occupation.

          Cela amènera des manifestations très dures avec parents et enseignants associés, soutien de la FI bien sûr mais aussi de ce qui restera du PS.

          Au bout du compte avec les autres manifestations syndicales et pour les libertés toutes géantes qui auront lieu, un chaos permanent, des pertes de points de PIB, etc.

          Ce qu’il faut alors espérer, c’est que cela ne durera pas cinq ans, parce qu’alors la France ...


        • Le421 Le421 31 mars 14:00

          @Albert123
          Au moins c’est clair.
          A part « les bougnoules dehors » et piquer les dents en or des roms, le programme du FN, c’est...


        • cactus 17 avril 17:13

          @Alren
          vous êtes vraiment stupide, l’ensemble des partis politiques soutient l’enseignement privé, ce n’est pas une spécificité de Le Pen


        • Sparker Sparker 30 mars 12:48

          "Quand on a su redonner l’espoir politique à une génération, il est dommage de ne pas prendre à bras le corps ce qui est la base de toute société : l’éducation."

          Oui j’espère que vous n’êtes pas un illuminé de l’UPR encore qui vient par des détours déposer son fiel.
          Tout le projet de la FI repose sur l’éducation, soit vous n’avez pas tout lu ou entendu ou vous n’avez pas compris. JLM l’a répété combien de fois. Mettez vous à jour.
          C’est une priorité dans les objectifs, sans l’éducation pas de transformation.


          • Albert123 30 mars 12:55

            @Sparker


            « sans l’éducation

            pas de transformation. »

            donc pas d’Homme Nouveau du gauchisme qui renie sa culture et son Histoire.

            Merde ça c’est dur. 

          • Leonard Leonard 30 mars 13:41

            @Sparker

            Non mais vous écoutez JLM ?

            Même Coluche serait mdr...


          • Sparker Sparker 30 mars 13:44

            « @Albert123
             »renie sa culture et son Histoire.« 
            Mais tu t’es vu comme soutien de ta culture et de ton histoire !!!
            JLM est certainement le plus cultivé des candidats sur l’histoire de france, mis à part peut-être Asselineau.
            Si c’est toi qui représente l’intégrité du respect de »la culture et l’histoire" ben on est mal barré.
            T’es un petit réac/facho qui croit que l’histoire lui appartient.
            Has been le dinosaure...
            Et d’éducation tu en aurais bien besoin...


          • Sparker Sparker 30 mars 13:47

            @Leonard
             ???????????


          • Leonard Leonard 30 mars 14:02

            @Sparker

            C’était une boutade...

            Non sincèrement je ne comprends pas les soutiens à JLM. Cet homme m’est si antipathique que je ne peux l’écouter...

            Il promet de renégocier avec l’UE. Ce qui est impossible et ne sortira pas de l’UE...

          • Sparker Sparker 30 mars 14:12

            @Leonard
            « Non sincèrement je ne comprends pas les soutiens à JLM. »

            Ca se comprend, quand on est prêt à se laisser envouté par Asselineau, on a pas toute sa lucidité pour comprendre un language intelligent et humain.
            Regardez les vidéos d’Asselineau et vous comprendreeeezzz.
            Font vraiment penser à des zombies à l’UPR... sans rire...par ce que dans le fond c’est pas drôle...


          • Leonard Leonard 30 mars 14:21

            @Sparker

            Non sans vouloir vous contrarier... je ne suis pas un zombie et ne fait pas parti d’une secte...

            J’ai eu l’occasion d’assister à une conférence de Mr Asselineau en 2014.

            Vous vous trompez à son sujet comme je me trompe probablement au sujet de JLM.

            Mais avoir la sagesse de reconnaître les torts des deux parties... c’est probablement avoir Raison non ?



          • Sparker Sparker 30 mars 18:16

            @Leonard
            Et alors quoi, reconnaitre des torts mais je ne suis pas à comparer mes idoles, moi.
            L’UPR à pas de programme pour nous sortir de la merde, pas étayé pas financé.
            Le programme c’est « Asselineau dit que » : alors le monde change, si ça vous contente j’en suis bien triste.
            Quand vous aurez le frexit, les nationalisations, la chute de l’euros, l’afflux aux frontières, la pauvre brebis Asselineau suivi des ses bras cassés fera prout prout la queue basse car rien n’est préparé.
            L’autre pète un coup « freeexxxiiittt » et derrière que dalle et vous voulez convaincre avec ça.

            Heureusement que vous, vous regardez les vidéos pour comprrreeenddrrre et avoir confiiiiiance, magie majax, mieux Dominic Web :dormez je le veuxxxx....


          • Leonard Leonard 30 mars 18:52

            @Sparker

            Je vous laisse dans la médiocrité de vos commentaires l’ami !


          • Sparker Sparker 30 mars 19:36

            @Leonard
            Surtout que t’as rien à répondre, c’est pas mon commentaire qui est médiocre...


          • Leonard Leonard 30 mars 22:47

            @Sparker

            Non parler dans le vide c’est entendre mon echo... donc cela ne m’intéresse pas vraiment...

            Bonne nuit l’insoumis derrière un clavier...

          • Sparker Sparker 30 mars 23:05

            @Leonard
            « Bonne nuit l’insoumis derrière un clavier... »
            ho ho, vous connaissez la vie des gens par claviers interposés, hum !!


          • Leonard Leonard 30 mars 23:13

            @Sparker

            J’en connais assez pour savoir que vous ne vous adresseriez pas ainsi dans à moi, un contexte moins virtuel... donc oui je connais au moins cette partie de la nature humaine qu’est le fait que l’écran interposé laisse bien des libertés de ton qui n’auraient pas lieu d’être...

            Beau ne nuit...

          • Sparker Sparker 31 mars 13:50

            @Leonard
            « J’en connais assez pour savoir que vous ne vous adresseriez pas ainsi dans à moi, un contexte moins virtuel... »
            Vous présumez, vous présumez, faite donc....


          • Leonard Leonard 31 mars 16:40

            @Sparker

            Tu es sur que tu veux que l’on test ?

            Parce que je peux t’assurer mon grand que sans ce contexte virtuel tu ferais moins le barbot... Parce que je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds...

            Après on peut tester quand tu veux, je t’accueille quand tu veux et nous parlons tranquillement de ta conversion à la secte... lol


          • Gorg Gorg 31 mars 16:44

            @Leonard

            Houlala, p’tit Leo nous agite ses petits bras musclé... Vas finir ton goûter, ta maman t’appelle. Quand tu auras terminé tu pourras faire du coloriage...


          • Raymundo007 Raymundo007 1er avril 06:46

             Bien évidemment ! Il le sait bien, en plus... smiley


          • Ar zen Ar zen 14 avril 12:02

            @Sparker

            Détrompez vous, il y a des tas de choses à répondre. D’ailleurs les supporters de la FI ne savent pas répondre !


            « Sortir de l’Otan » se sont les mots utilisés par JLM pour dire « sortir du commandement intégré ». C’est quand même facile de tromper son public avec de simples mots. Mais il faut faire confiance à ce genre d’individu !

            Si je suis élu président, nous sortirons du commandement intégré de l’#OTAN#PlanBdk #PlanB


             
             « sortir des traités » procède de la même manipulation mentale puisqu’il ne s’agit pas de « sortir », ni même de « renégocier » les traités. Il s’agit de modifier certains articles, qu’il faut d’ailleurs identifier, pour les « modifier ». Peut être s’agit-il aussi d’en supprimer certains et d’en créer d’autres. Mais ceci est un processus qui ne dépend pas de dame Merkel puisque si changements des dispositions il y a, cela constituera des « nouveaux traités que tous les chefs d’Etat et de gouvernement devront signer à l’unanimité ainsi d’ailleurs que tous les parlements nationaux, également à l’unanimité. 

            Autant dire tout de suite que modifier les traités à la sauce Mélenchon est une utopie. 

            Et parler du »rapport de force« est un gros mensonge comme Mélenchon les aime bien. 
            Pourquoi pourrait-il y avoir un rapport de force qui permettrait à Mélenchon de ne pas obéir aux traités ? Pourquoi pourrait-il y avoir un rapport de force qui permettrait à Mélenchon d’éviter de payer les sanctions émanant de la CJUE ? Pourquoi dans ce cas ne pas désobéir aux créanciers de la France et économiser 2000 milliards d’euros en ramenant la dette à zéro ? Pourquoi ne pas désobéir à ces créanciers ? Qu’est-ce qui s’y oppose ? Si la »désobéissance« marche pour un chose, elle marche pour une autre ?

            Ainsi la »désobéissance" règle tous les problèmes. J’avoue que c’est pratique. Suffisait d’y penser. 

            Je dis qu’à un certain niveau de réflexion il faut cesser de se comporter comme des enfants, de sortir de la cour de récréation et d’affronter les accords internationaux et les engagements de la France ! 


          • Leonard Leonard 30 mars 13:40

            FI...
            France Insoumise...

            Non mais c’est un nom de parti sérieusement ?
            Ça me fait penser à ses factions dans le pays en guerre genre : « les combattants de la liberté »

            Et ce JLM qui ressemble a Hitler quand il crie... Mon Dieu...

            Ce JLM dis qu’il va renégocier avec l’UE... La bonne blague...

            Une imposture ce mec !


            • Sparker Sparker 30 mars 13:49

              @Leonard
              Heu vous avez un peu de retard, les élections c’est dans trois semaines ce que vous dites c’était le fiel de l’UPR d’il y a deux mois, faut vous reveiller, vos petites litanies à deux balles tout le monde s’en tape maintenant.
              Hitler, blague, imposture, c’est d’une gaminerie, wake up...


            • Leonard Leonard 30 mars 14:04

              @Sparker

              On en reparlera le 23 avril de l’UPR pour sa première présidentielle...

            • Sparker Sparker 30 mars 14:09

              @Leonard
              Tout a fait.


            • mikawasa mikawasa 30 mars 15:48

              @Sparker
              Pour un imposteur, il est cohérent depuis 2012. Et un peu de nuance, cela ne peut pas vous faire de mal


            • Le421 Le421 30 mars 18:52

              @Leonard
              Le rendez-vous est pris et je sortirais un article...


            • Ar zen Ar zen 14 avril 12:07

              @Sparker

              Les cocus vont être plus nombreux que prévus ! 

              Celles et ceux qui croient dans le discours de Mélenchon s’appuient constamment sur la « désobéissance » et le « rapport de force » pour se justifier. 

              Mélenchon pourra faire « modifier » les traités parce qu’il imposera un « rapport de force » à Merkel, qui, soit dit en passant, n’est qu’un Chef de gouvernement parmi 27 autres. Mais, selon Mélenchon, il semblerait que se soit cette femme qui dirige l’UE et non les dispositions contenues dans les traités TUE et TFUE, voire TSCG. 

              A chaque difficulté, les « insoumis » sortent l’argument massue « ’la désobéissance » et « l’insoumission ». C’est très pratique, je dois l’avouer. Désobéissance aux traités d’abord. Et si, ensuite, la CJUE la ramène, désobéissance à la CJUE. Puisque la France est forte, qui pourrait s’y opposer ? Enfin ! 

              Pour la dette française, c’est du même accabit. Pourquoi la rembourser ? Pourquoi s’enquiquiner à traîner cette dette de 2000 milliards d’euros comme un boulet. Il suffit de désobéir aux créanciers, ce n’est pas compliqué, le problème est réglé. Qui pourrait l’interdire à la France ? 

              Les « insoumis » ont les réponses à toutes les questions : la désobéissance et l’insoumission. La réalité des accords internationaux, du droit international et de la parole donnée par la France se placent aux derniers rangs des préoccupations des insoumis. On est insoumis ou on ne l’est pas. C’est une posture. Exactement la même que celle de Syriza. Mais c’est vrai que la France est plus grande que la Grèce, alors ce n’est pas un bon rapprochement. La France « peut » le faire ! C’est la méthode Coué, il suffit d’y croire au delà de toute rationalité. 

              Mélenchon joue en tête à tête avec la dissonance qui atteint celles et ceux qui l’écoutent. Il va y avoir des cocus !

            • alinea alinea 30 mars 13:41

              Ce que je pense, c’est qu’un programme électoral ne prévoit pas tout dans les détails ; ce que je sais c’est que l’expression sera donnée aux gens ; et ce qui est sûr, c’est que l’avenir se fait en marchant, or, il n’est pas question de se laisser aller, guidés par « des élites ».
              Je vois dans la FI, l’opportunité si nous la saisissons, de participer à l’élaboration de l’avenir ; c’est le seul vote possible pour cela.
              En tout cas, l’école libre, comme substitut aux carences de l’école publique ne sera pas déchiquetée le premier jour ; l’histoire s’inscrit dans le temps long, toutes les compétences et bonnes volontés devront s’y coller.
              Mais je dois avouer que pour ma part, j’ai trouvé aussi, dans ce programme, une faiblesse à ce niveau.


              • oncle archibald 30 mars 15:53

                @alinea

                Lorsque j’étais potache, il y a longtemps, l’enseignement privé ramassait les mauvais élèves et les trublions dont le public ne voulait plus. Actuellement c’est le contraire les parents mettent leurs enfants dans un établissement privé pour qu’ils puissent travailler au calme, hors de portée des élèves qui foutent le bordel dans les collèges et les lycées.

                Les chiffres parlent d’eux même : il y a environ 13% d’enfants scolarisés en primaire dans des établissements privés contre 21% dans les collèges et les lycées. Tant qu’ils sont petits ça va à peu près, ce sont les ados qui deviennent intenables dans certains établissements.

                Comme dans le public on n’a pas le choix de l’établissement pour cause de « carte scolaire » il ne reste que le privé si on veut échapper au massacre. Un grand nombre de parents qui se résignent à cette solution préféreraient que leurs enfants aillent dans un établissement public s’ils pensaient que l’enseignement leur serait dispensé dans de bonnes conditions.

                Bien sûr il ne faut pas généraliser : il y a aussi de très bons établissements publics et de très mauvais établissements privés.


              • LE CHAT LE CHAT 30 mars 14:37

                Même pas en rêve , il serait obligé de fermer aussi les écoles juives et serait bani des repas du CRIF et les écoles coraniques et perdrait ses soutiens muslims !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Labelette

Labelette
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès