• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche une nouvelle fois désavoués par le (...)

Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche une nouvelle fois désavoués par le peuple : une victoire pour les patriotes révolutionnaires

La cuisante défaite de Jean-Luc Mélenchon à la Présidentielle ne lui avait pas suffit. Non, il en voulait encore ! Rappelez vous avec quelle vanité il pérorait dans les médias promettant une "bataille homérique" à Hénin-Baumont face à Marine le Pen. Résultat des courses ? 21% des voix, derrière le candidat du Parti Socialiste qu'il a quitté en 2008, et bien sûr, derrière la patronne du Front National. Mélenchon est bon pour retourner à Itaque...

La stratégie de Jean-Luc Mélenchon s'est avérée infructueuse.

Premièrement, son projet fantasque de "révolution citoyenne" et de "6e République" excluant toutes les avancées et les redécouvertes en termes de démocratie (comme le tirage au sort en politique) avait réussit à rabattre quelques individus suffisamment crédules pour croire qu'un tel projet serait possible. Une Révolution sans Révolution, voilà ce que ce franc-maçon (comme son père, et son grand-père le furent) a voulu faire miroiter aux français tourmentés en ces temps de crise. Car qui pourrait croire qu'une telle chose puisse arriver par les urnes ? Le système électif a été, dès ses balbutiements, été programmé de telle sorte à favoriser les riches et les puissants. Ainsi, en 1794, Maximilien de Robespierre avait déjà compris que rien de bon ne pourrait sortir d'un tel système : "Le peuple a changé de chaînes, et non de destinée !" affirma-t-il alors que les députés de l'Assemblée Nationale adoptaient le marc d'argent, visant à instaurer le suffrage censitaire. Les choses ont-elles évoluées depuis ? Si peu... Le suffrage universel n'existe finalement que pour que le peuple puisse donner son consentement à la domination de ses maîtres, dont la sociologie n'a que peu changé en deux siècles. Aujourd'hui, sans la complicité des médias, et ou les généreux soutiens financiers d'individus ayant des intérêts personnels à soutenir tel ou tel candidat, quel espoir peut nourrir un candidat à la Présidentielle ou à la députation ? Sauf miracle, aucun. Ceux qui disent que la défaite du Front de Gauche était due aux médias se trompent : Mélenchon a profité d'une excellente couverture médiatique, qui tranche d'ailleurs avec les échecs qu'il collectionne.

C'est ici que nous aborderons le deuxième point de la stratégie mélenchoniste, l'occupation du terrain médiatique pour faire passer ses idées européistes sous couvert d'une hypothétique "Europe sociale". Ce mythe presque aussi vieux que l'Union Européenne, vise à perpétuer la croyance que ces institutions, voulues par des puissances étrangères (par qui étaient financés Schumann et Monet ?) et mises en place par leurs pantins de l'UMPS pourraient un jour devenir le berceau d'une Europe démocratique, où tout le monde serait très beau et très gentil. Si François Asselineau, Etienne Chouard et bien d'autres ont pris le parti de la sortie de l'Union Européenne, il existe des faux-contestataires dont l'objectif est justement de couper l'herbe sous le pied de ceux qui désirent une France libre, indépendante et souveraine. Jean-Luc Mélenchon est de ceux là. Ce retourneur de veste professionnel, qui militait pour donner le pouvoir de création monétaire aux banques privées pour tous les pays de l'Union Européenne lors de la campagne pour la ratification du Traité de Maastricht, affirmant non sans honte qu'il s'agissait d'un "compromis de gauche", il aimerait aujourd'hui nous faire croire que son analyse est pertinente, et que cette fois, il ne se "trompe" pas. Mais si, mais si ! Puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas d'alternative au fédéralisme européen, qu'ensemble nous serons plus forts, et piapiapia, et piapiapia... Je regrette profondément que nombre de mes compatriotes se laissent aller à croire à ces histoires. Il faut dire qu'ils ne sont pas aidés par des médias corrompus et incompétents, qui ne savent pas faire grand chose que de répéter sans regard critique ni analyse sur le moyen ou le long terme les déclarations des marionnettes du Circus Politicus qui animent la vie politique française. Et pourtant des alternatives existent.

Car si l'abstention a battu tous les records de la Ve République, cela signifie bel et bien que les propositions des partis médiatisés ne convainquent pas. Et pourtant, les leaders politiques persistent dans l'erreur. Jean Luc Mélenchon avait lui décidé de diviser la Nation, en menant une sainte croisade contre le Front National, un parti qui récolte davantage de soutien populaire que le sien. A croire qu'il ne suffit pas d'agiter des drapeaux rouges et de vociférer des pseudos slogans révolutionnaires ("place au peuple !", "prenez le pouvoir", etc.) pour convaincre le peuple que ce qu'on lui propose est bon pour lui. JLM occupe un segment marketing du marché juteux de la scène politique, et il le fait avec brillo. Mais tout comme les dealers de crack ne consomment pas ce qu'ils vendent, je ne suis pas certain que le leader du FDG ne pense sincèrement une seule des idées qu'il défend. Un homme aussi intelligent et cultivé que lui ne peut pas ne pas savoir qu'il ne pourra pas y avoir de changement sans unité nationale, et sans que la France puisse retrouver les marges de manoeuvre nécessaire pour se gouverner selon les aspirations de son peuple, et non de quelques technocrates européens appuyés par des élus nationaux idéologiquement corrompus. Son petit jeu avec le Front National n'était qu'un story telling politique de plus, visant à maintenir vivace la dissension entre "le peuple de gauche" et le "peuple de droite". Et puis, il faut avouer qu'utiliser ces marronniers a un côté pratique, cela évite précisément à ne pas évoquer les sujets qui fâchent, comme si le Front National (parti européiste aussi rappelons le...) était la plus grande menace planant sur la République qu'il prétend défendre. Pourquoi n'a-t-il pas abordé l'exercice de son mandat de député européen, lui qui s'est positionné en défenseur d'une hypothétique Europe démocratique ? Peut être est-ce parce que, classé 732e sur 754 au niveau de sa présence au Parlement, il n'a pas vraiment envie de rappeler ce qu'il fait des voix qu'il obtient lorsqu'il lui arrive de remporter des scrutins...

La défaite cuisante de Mélenchon à Hénin Baumont, et plus globalement du Front de Gauche en France, sera justifiée par un nombre incalculable de raisons alambiquées par les militants fanatiques. Pourtant, Confucius disait que la véritable faute, c'était celle de ne pas avouer sa faute. Mélenchon se trompe lorsqu'il évoque l'hypothèse d'un changement de l'Union Européenne alors que celle-ci est justement faite pour dominer les peuples, Mélenchon se trompe dans sa stratégie de division de la Nation française en jetant l'opprobre sur un parti politique remportant de plus grand succès électoraux que lui, alors que nous avons justement besoin de l'union de tous les citoyens afin de sortir ensemble, et par le haut, dans la situation catastrophique dans laquelle nos élites nous ont mené avec le projet européistes, cheval de troie de l'atlantisme et du libéralisme. Ceux qui ont cru dans le Front de Gauche, et qui ont trouvé dans ce parti des réponses à leurs idéaux humanistes ont perdu du temps, mais il n'est bien sûr pas trop tard pour fuir les rangs de cette organisation contre-révolutionnaire, qui pourrait se révéler menaçante pour les patriotes au service de la Nation.

Car oui, c'est bien d'une Révolution dont nous avons besoin. Cette perspective est la plus crédible pour nous sortir de l'illusion de l'impasse européiste dans laquelle nous nous trouvons. Une Révolution oui, mais pourquoi faire ? Mettre en place une véritable démocratie, qui pourrait être la première que toute l'humanité pourrait connaître. Il y a suffisamment d'individus talentueux et créatifs pour faire avancer ces débats. Il suffirait de les convier sur des plateaux télés ou de leur donner la parole à grand échelle afin que la pertinence de leurs analyses éclairent l'obscurité de l'esprit de certains de nos concitoyens, imbus de certitudes concernant les chapelles politiques qu'ils défendent.

Ce scrutin présidentiel et législatif a définitivement démontré, que nous ne vivions pas en démocratie. Si vous vous satisfaisez de cela, continuez donc à militer ou cautionner les partis politiques traditionnels. Sinon, il va falloir trouver d'autres moyens de lutter contre le terrorisme intellectuel qui ronge notre société. Cela commence par porter un regard sans concession sur les positionnements adoptés par ceux qui prétendent nous représenter. Bien souvent, ceux-ci ont abandonné toute quête de vérité pour ne se consacrer qu'à la conquête du pouvoir, qui ne peut s'obtenir que par le mensonge, les manipulations, et l'ignorance (ou les trop grandes certitudes) de ceux qui se déplacent aux urnes.

Le 17 juin prochain, je resterai ferme sur ma position et je prônerai encore l'abstention. En espérant que quelques journalistes, dans la prise de conscience de leur faillite totale de l'analyse qu'il font au jour le jour, donneront la parole à la plus grande force politique de France.

Jonathan Moadab
Gazette d'un Robespierriste


Moyenne des avis sur cet article :  2.99/5   (161 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 11 juin 2012 11:37

    Melenchon est loin d’etre un revolutionnaire, c’est simplement un reformiste qui fait croire qu’il est revolutionnaire............
    ne pas confondre, ça donne de faux espoir :
    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/16/revolutionnaire-ou-reformiste/


    • kemilein 11 juin 2012 13:23

      ca restait (et reste) moins pire que trois accompagnateurs de la chute du capital bleu-rose-vert et une idiote qui n’a pour objectif que viré le noir de france.

      mélenchon c’est pas « jésus » il sauvera pas le monde, il fait ce qu’il peut avec des gens aussi attardée que les français, il est tiède ? parce qu’il était chaud, vraiment chaud, sanguin, on le prendrait pour un fou.

      pour ma part je récuserais toujours le sauveur extérieur et le Père berger, qui du premier justifie l’attente et du second appelle la tyrannie


    • J-J-R 11 juin 2012 17:57

      @ Kemilen pour tenter encore de convaincre de l’intérêt de candidat, j’osais croire que vous aviez mieux à vous mettre sous la dent que le piteux argument du « moins pire ». Entre la peste et le vassal du choléra, je préfère encore une vrai opposition patriotique à cette idéologie nauséabonde d’un mondialisme ultralibéral allié à l’internationale post-communiste.  


    • izem 11 juin 2012 18:35

      En lisant ça et là quelques articles et commentaires parlant d’humiliation de Mélenchon, je me dis qu’il y a plein d’enfants capricieux qui se prennent pour des observateurs avisés de la vie politique.
      Mais bon Dieu, Mélenchon, même s’il a perdu des élections a fait le travail convenablement. Il a défendu ses idées avec énergie et honneur sans compromission.
      Même Jésus, un prohète de Dieu a été crucifié. C’est pour vous dire que ce qui l’ont crucifié ne sont pas vraiment intelligents car 2000 après, Jésus a plus d’un miliiard d’adeptes.


    • Ouallonsnous ? 11 juin 2012 21:29

      Mélenchon n’ira peut être plus loin, mai le programme du FDG, lui ira loin, car Il faut un programme comme celui du FdG qui se situe dans la doxa des formations politiques française au centre des préoccupations des français, car il est celui qui convient actuellement le mieux à la France pour se redresser économiquement, retrouver sa souveraineté et sa place dans le monde.

       Laisser agir le PS seul est le meilleur moyen d’avoir encore une politique très - trop - largement libérale, mâtinée d’un vernis social supplémentaire, non pas au centre de l’échiqier politique et des besoins des français mais à sa droite socio libérale.

      Notre avenir passe non pas par un gouvernement par le « faux PS », véritable joker du systéme européo-atlantiste, UE, BCE, FMI, OTAN aprés l’échec du conducator à talonnettes fondé de pouvoir de la finance anglo-américaines, car il n’aboutirait qu’a nous vassaliser un peu plus !

      Notre avenir passe par l’application du programme « l’Humain d’abord », élaboré en référence aux principes fondamentaux de notre République, relu à la lumiére des concepts des « Lumières » , des droits de l’Homme de 1789, du véritable socialisme et du programme du Conseil National de la Résistance de 1944 amendés pour le XXIème siécle ! Il est parfaitement au centre des besoins de la France !

      Il va sans dire que l’existence même du FdG et de son programme, programme rassembleur reflétant les aspirations de tous les français actifs ou retraités jouant ou ayant joué un rôle dans l’édification de la nation, relégue à l’extême droite fascisante, les partis qui du PS au FN se partagent les suffrages des égarés par la propagande de l’oligarchie !

      La péripétie de l’affrontement avec le FN, FN qui remplit à merveille son rôle de démolisseur du peuple de France au profit du système, n’en est que l’illustration, Mélenchon a mérité la reconnaissance de tous ceux qui ne veulent plus de cette oligarchie du système qui va du PS solférinien au FN !

      Ce n’est que partie remise !


    • kemilein 12 juin 2012 12:34

      sauf que le programme l’humain d’abord a deux défaut, il se centre sur l’humain (et le monde c’est -que- l’humain) et ensuite justement il se concentre sur les problèmes du pécore moyen avec des réponses pour un QI d’une huitre.

      le processus de décision (que vous appelez « politique ») a pour principal objectif la gestion globale (des matières premières et des ressources que vous appelez « économie »), cette gestion implique une prévision pragmatique (raréfaction / croissance démographique / expansion)

      et je n’ai rien vu de tout cela dedans. un exemple symptomatique :

      - gestion de ressources : quid de la production robotisé ? qui met tout le monde au chômage, et sans travailleur plus de « valeur » marchande (puisqu’elle se base sur le temps moyen de travail d’un individu) et la monnaie est l’expression du « travail » > plus de travail plus de valeur plus de monnaie !? (tant mieux je trouve)


    • Alpo47 Alpo47 11 juin 2012 11:47

      Voter pour Melenchon ne signifie pas forcément qu’on adhère à toutes ses idées et déclarations, sinon outrances, juste que l’on veut marquer un gros rejet du système en place en s’exprimant pour celui qui marque publiquement ce rejet. Sans illusions.

      D’autre part, j’adhère à l’idée qu’il n’est qu’un « sous-marin » du PS, qui est là pour racoler les Français très mécontents de l’évolution de la société, pour le compte de la « gauche de gouvernement ». A vrai dire, je n’ai pas encore digéré son ralliement sans conditions « parce qu’on ne se vend pas », disait-il, à Hollande pour le second tour.
      Ce,alors qu’il aurait pu obtenir des engagements de vraies réformes. Voilà qui démontre bien son vrai rôle. Tant pis pour les gogos.

      Pour être certain de continuer, le Système doit créer sa propre opposition, afin d’éviter que le mécontentement général ne s’exprime dans la rue où tout devient possible. Une ré-édition du rôle des partis et des syndicats.


      • Morpheus Morpheus 11 juin 2012 16:09

        Cela fait quelques temps que moi aussi je soupçonne J-L Mélenchon d’être secrètement toujours au service du PS, o en tout cas, au service du système.

        Les incohérences de sa campagne et certaines choses rappelées dans cet article ne m’étaient pas passé inaperçue. Si cela s’avérait vrai, ce serait une terrible trahison.

        Je reste dubitatif, et pourtant, les faits sont là : sa stratégie n’a fait que renforcer le pouvoir de l’UMPS et la perpétuation de cette même oligarchie hégémonique qui nous baise depuis perpet.


      • J-J-R 11 juin 2012 17:50

        @ Alpo 47 les français ne sont plus dupe de ses tara-bistouilles. Le jeune Parti de Gauche sort en triste état de l’épreuve législative. Ses candidats sont presque partout éliminés dès le premier tour, devancés par le PS et dans l’incapacité de se maintenir. Comme de coutume, Mélenchon le vaniteux n’a pas pu s’empêcher de faire diversion, une lâche esquive, et de s’en prendre aux sondeurs, alors même que ceux-ci se sont plutôt trompés en sa faveur... Et il s’est gardé de la moindre autocritique.
        Lire à ce propos l’article de rue89 : Mélenchon KO.....


      • alinea Alinea 12 juin 2012 10:36

        Morphéus : Non, il n’y a aucun double jeu chez Mélenchon ; disons que je le connais assez bien pour en être garante, en revanche, il est fidèle à sa famille, le PS, on aura beau faire, il ne pourra jamais le prendre pour ennemi. De plus, il est- malgré ses envolées et ce que j’ai considéré comme des folies- très réaliste et sûrement pressé : pour l’instant c’est le PS ; il espère encore le tirer vers la gauche et il pense que le petit peu qui sera fait sera mieux que rien. Il ne perd pas de vue le programme du FdeG ( ni même sans doute celui du PG)
        Bon, j’ai l’air de parler pour lui, c’est débile, mais disons c’est ma vision des choses. Bien à vous


      • Maurice Maurice 11 juin 2012 11:51

        Moi ce que je vois, c’est qu’il va falloir que nous les jeunes, nous sortions de notre torpeur. Quand je vois de si belles choses écrites, que même un groupie du FdG n’arriverait pas à comprendre au bout de toute une vie, je me dit qu’il y a un espoir...

        Comme d’hab, Jonathan, rien à changer. smiley

        Bonne journée


        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:14

          Merci Maurice, il y a certains points qui, à me relire, auraient dû être précisés ou nuancés, mais écrire sous la colère permet d’obtenir une certaine spontanéité et authenticité ! 

          A bientôt :)


        • chuppa 11 juin 2012 19:44

          Alors là je dis bravo, voici un jeune qui va sortir de sa torpeur. L’histoire ne dit pas suivant quel mode démocratique, ni quand, ni comment, bref, ce « jeune » reste dans la thèse d’examen de philo..... Et votre négation du groupie FDG vous met immédiatement dans la série bobo a toutes heures


        • Maurice Maurice 11 juin 2012 21:15

          @ chupa,


          Oh la vilaine mauvaise fois. C’est quand même incroyable la suspicion de certains de tout amalgamer quand quelqu’un fait une critique. Je parle bien évidemment de certains militants du FdG, qui, comme vous ont l’amalgame facile, le dénigrement rapide. C’est en plus vraiment mal me connaître, et ne pas avoir lu ce que j’ai pu écrire sur ce site. Bref encore quelqu’un qui parle sans savoir. 

          Par contre quelque chose de frappant : le nombre de raciste haineux du FN et symétriquement le même que le nombre d’idiot sectaire chez le FdG. 

          Va falloir apprendre à se parler les deux autres moitiés. C’est un djeuns’ qui vous dit ça, mais pas étudiant en philo. Il n’y a que ce pauvre tartuffe de chuppa qui en est encore à ce genre de clichés de l’ère paléolithique... 

        • arobase 11 juin 2012 12:00

          mélenchon a perdu ? pas que lui ! un bon nombre de français qui ont voté lepen ont eu tort. surtout les petits.

           ce sont eux qui , les premiers, on perdu. ils le verront plus tard.

          les mêmes imbéciles qui avaient voté , comme bétencourt , dassault et cie pour sarkosy.. ils ont vu.

          il faut savoir où se trouve ses intéréts et adopter le parti des puissants ne sert qu’à les renforcer, à son propre détriment.

          • J-J-R 11 juin 2012 18:06

            Bonjour Arobase,

            Je crains que ce c’est toi l’imbécile ignard. Un pur produit de la pensée unique qui récite par cœur sa leçon de catéchisme appris à la TV lobotomie. Eh..au fait, pour ta gouverne, Dassault, le ploutocrate qui a fait fortune dans l’armement est un ami de Mélenchon. Je crois que tu prends le film médiatique pour le monde réel. Il est tant pour toi de faire une cure de désintoxication contre le lavage de cerveau.
             A bon entendeur salutations !


          • arobase 11 juin 2012 12:04

            un excellent article D’annie Stasse aujourd’hui sur AV. petit extrait


            « Le Front National a eu 35 députés élus aux législatives du 16 mars 1986 jusqu’à la réélection de Mitterrand qui a dissous l’Assemblée, le vote des 5 et 12 juin 1988 n’en n’ayant réélu aucun.

            Il est intéressant de savoir comment ces députés ont voté et pour quelles lois. Marine Le Pen et ses amis disant qu’elle veut le bien des Français ne précisent jamais de quels Français elle parle. En examinant les votes ont comprend mieux :

            • L’institution d’une cotisation sociale au taux de 12,6 % sur les revenus du capital : CONTRE
            • Prélèvement sur les revenus du capital pour le financement de la Sécurité sociale : CONTRE
            • Rétablissement de l’impôt sur les grandes fortunes : CONTRE
            • Fixation à 50 % du taux de l’impôt sur le bénéfice des sociétés : CONTRE
            • Suppression du forfait hospitalier : CONTRE
            • Privatisations : POUR.................... »

            pas la peine d’en dire plus.

            • ottomatic 11 juin 2012 15:02

              Si vous voulez allez dans cette direction, l’ami méluche lui aussi traine de quoi ouvrir un marché au casseroles...

              Le FN libéral des années 80/90 a changé depuis... surtout qu’a l’époque, tout le monde était plus ou moins libéral...

            • ottomatic 11 juin 2012 15:06

              Meluche aussi en a fait de belle dans le genre privatisation... à la même période d’ailleurs...

              Normal, tout le monde prenait le chemin du libéralisme...

              Alors de 2 choses l’une, si vous faites porter à MLP les choix du parti de sont père y 25 ans, il faudrait faire de même avec meluche, et là, je ne sais pourquoi, mais vous n’allez pas être d’accord...

              Merci les français d’avoir rabaisser le caquet de ce type insupportable !

            • taktak 11 juin 2012 15:23

              Les positions du PCF à l’époque étaient on ne peut plus claires sur tout ces sujets. Mais également sur l’Europe... Ottomatic, vous faites là choux blanc... Il suffit de remonter à 2007 pour continuer à retrouver très clairement cette politque au FN.

              D’autant, que le FN actuel est toujours d’orientation largement pro patronal (baisse des cotisations patronales ie salaire indirect en les passant sur le dos des consommateurs-travailleurs via une taxe sur les produits importés, subvention des bas salaires,syndicats corporatistes et tout le toutim...). Bref, le discours « social », c’est pour amuser le gogo, tel le discours de Sarko à Toulon ou sa reprise de la lettre de Guy Moquet.


            • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:16

              @arobase,

              Sachez que je ne défend pas ici le FN, seulement la diabolisation dont il est l’objet par Mélenchon et autres gauchistes bien-pensant. François Asselineau a eu un petit mot que je trouve excellent à l’encontre de ce parti, celui « d’épouvantail consentant ». Les informations que vous communiquez ici ne font que confirmer cette analyse :)


            • @arobase et moadab

              vous délirez....ou sont donc les « révolutionnaires »de moadab...........ridicule

              quant a arobase contre tout sauf les privatisations..

              tout et surtout les banques (vos amis) doit etre nationalisé...et de plus une grosse ’taxe tobin"

               sur les revenus de la bourse et de l’immobilier locatif doit etre mise en place ( ok pour 12.6 %)

              prélèvement pour la sécu OUI.....IMPOT SUR LA GRANDE FORTUNE .oui...oui...oui

              CA SENT LE CAPITALISTE OU GOSSE DE RICHES.....MOADAB....ISRAEL...LIBAN....GOLFE ,,,,, ???????


            • révolQé révolté 11 juin 2012 12:20

              Je ne vois pas comment une fille de milliardaire pourrait être pour le peuple et donc de fait,contre les gens de son rang,cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied.

              Le changement ne peut se faire que dans rue,par les armes et dans le sang,comme à chaque fois malheureusement.  smiley


              • Nums Nums 11 juin 2012 16:08

                " Je ne vois pas comment une fille de milliardaire pourrait être pour le peuple et donc de fait,contre les gens de son rang,cela reviendrait à se tirer une balle dans le pied. "


                Pas mieux !

                C’est-ce que je m’évertue depuis des mois à expliquer aux frontistes et ce, sans succès aucun. Leur ex-candidate est parait-il anti système. (? ?)

              • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:18

                J’ai la naïveté de croire que les choses pourront changer par la force de la Raison, et par la rue, cela s’entend. L’ennui avec le sang, c’est que ça tâche..


              • Rahan^^ 11 juin 2012 17:24

                Ma question n’est jamais est-ce que je dois voter ou non... ma véritable question est : "comment puis je agir POUR le monde que je veux laisser à mes enfants ?"

                Quel est le poids de mon éducation dans ma décision de voter, je ne suis pas sure de le savoir. Mais au fur et à mesure que je découvre comment fonctionne le monde et le système, je me sens de plus en plus capable de voter en homme libre... pour un projet d’organisation collective qui me semble le plus juste, le moins barbare, le plus apaisé... pas amorphe... apaisé...

                Prendre la rue en arme, c’est rendre le pouvoir aux armes... et tu tires sur qui ? ton voisin, ton collègue de travail, le patron, m.le maire ou le sergent garcia, la « couleur » que tu aimes pas ou le guichetier de ta banque... ? Est-ce ces gens qui décident d’où va le monde... est-ce que quelqu’un en décide seulement ? ou est-ce que les multi-miliardaires sont, eux aussi, pris dans un cercle vicieux... prisonniers de la peur d’être dépouillés, rejeté, et « bannit » du seul monde qu’ils connaissent... le luxe...
                La Révolution ne dois pas être un tour « pour rien »... La Révolution doit être Ré-évolution... (on a fait le tour de la question, on fait le point, on change de cape et on passe à autre chose...)
                 
                Le système représentatif est imparfait car les représentants sont imparfaits... êtes-vous parfaits... ? Je ne le suis pas... qu’est-ce qu’être « parfait » ? Peut-êtes simplement être moi-même et être accepté pour cela... Peut-être est-ce juste un horizon vers lequel je veux marcher... mais debout... Je ne veux pas ramper... Je me suis laissé endormir et j’ai finit par croire que je me trompais contre tous les autres, que j’étais fou et que j’étais tout seul à croire que la fraternité sans conditions, est une potentialité de l’homme.

                Ca fait du bien quand un type qui a la grande gueule, la culture et le vocabulaire, nous réveille... Debout ! DEBOUT ! Tu peux marcher debout ! On fait tous partie de « la grande horde de ceux qui marchent DEBOUT » !

                Pour la présidentielle, Il y a eu une tribune, des mots importants on été prononcés et entendus... ils seront répétés et amplifiées parce que ce sont des mots qui mettent le coeur en joie et qu’ils ont été bien dit...

                Nous sommes en devenir... et l’humanité est en devenir... Votez est un acte parmi d’autres qui participe de donner sa direction au monde... car les idées circulent et infusent dans l’esprit des hommes, transforment les rêves des générations futures et poussent certains à se mettre en action pour réaliser ces rêves... ces mots infuseront vite parce que l’eau est bouillante.

                On sais aujourd’hui construire des maisons qui ne consomment aucune énergie, une machine peut accomplir plus de travail que des centaines hommes, les techniques et organisations « propre » existent, les mécanismes psychologiques, sociaux,économiques sont de mieux en mieux connus par le grand nombre... Même si tout cela prend racine bien loin dans l’histoire, ce pouvoir collectif nous est tombé dessus en 1 siècle... comment absorber tout ça et recréer le monde en mieux... ?
                Le programme porté par Jean Luc MELENCHON a le mérite d’être une alternative crédible : « On ne détruit rien, on commence par partager plus, rapidement, et on se donne 5 ans pour créer une nouvelle organisation du système avec une nouvelle constitution qui elle, peut ouvrir un débat sur les droits fondamentaux, les modes de scrutin, le partage des richesses et l’organisation collective pour prévenir les »vole de pouvoir".

                Nous sommes en plein océan sur une seul immense barque depuis des lustres... Il y a une ile toute proche... certains l’on déjà aperçu et s’égosillent : « TERRE ! TERRE ! »... certains, lassés des mirages, hésitent encore à y croire... d’autres sont trop occupés à ramer sans relâche et n’ont pas le temps de regarder, ou ne le prennent pas... certains ont troqué les rames contre les fouets, persuadés qu’il fallait parvenir au plus vite au bout de l’océan et ne relever la tête qu’à la fin du sprint... certains accusent les autres de ne pas mettre assez de coeur à l’ouvrage... et ceux qui tiennent le gouvernail craignent d’être flanqué par dessus bord...

                Si nous ramions tous ensemble vers cette ile, combien de temps faudrait-il pour la rejoindre... ? Ne cacherait-elle pas un continent... ? combien de temps pour s’y installer... ? 10, 20, 30, ...50 ans... plus ? Je n’ai pas encore 40 ans et le premier ordinateur que j’ai vu permettait de faire rebondir un carré entre deux rectangles...

                Le vote est une rame... rien n’oblige à ramer, rien n’oblige à ramer dans la même direction, et rien n’interdit de « ramer » à main(s) nue(s)... Chacun peu participer à sa mesure et selon ses choix... On peux tous ramer avec bien d’autres ustensiles... Celui qui chante et rythme mon effort le rend plus léger et plus joyeux... les conseils pour mieux tenir ma rame peuvent être judicieux et prévenir certaines douleurs... celui qui me relais à la tâche est le bienvenu car si je m’épuise, je risque de croire ceux qui persistent à dire « a quoi bon »...
                Je n’ai rien contre l’abstention, mais s’il vous plais... s’il vous plais... pour la joie, et l’intelligence de la vie... ne recommençons pas à nous déchirer sur cette barque... rejoignons cette ile !


              • Rahan^^ 11 juin 2012 23:40

                ... Et cette réponse illustre amèrement les propos qu’elle exprime...
                « La raison ne triomphera jamais, et surtout pas aujourd’hui. » ... Voilà une affirmation péremptoire qui exclue dès le départ la possibilité d’une évolution qualitative... pas pratique quand on cherche un cap commun...
                "Nous sommes à l’heure de la crétinerie, ou l’ignorance et l’impulsivité sont des vertus véhiculées par notre société, la forme prime sur le fond, l’apparence sur tout le reste.« 
                ... quand bien même cela serait vrai dans le monde entier (et permet moi d’en douter)... cela nous dispenserait-il d’être intelligent... ? Il me semble que mon poste était assez long pour exprimer ma pensée... peut-être que le tien l’est aussi, mais j’en doute...
                 »Cerise sur le gâteau, comme valeur fondamentale nous avons l’individualisme à outrance, avec tout ce que ça implique.« ... Ce ne sont pas MES valeurs... C’est celles pour lesquelles le système médiatique veux mon accord... Les belligérants de la guerre économique se gargarisent de notre désaveux pour la revendication politique... Le système tourne tout seul, nous divisent les uns contre les autres vers un individualisme forcené et même au delà... à l’intérieur de nous...
                 »De nos jours, avoir une morale, c’est ringard.« ...  »et la solidarité c’est « as been »... et le partage c’est « préhistorique »... et bla bla bla« ...
                Je ne fais pas de »morale« . Ce n’est pas faire de la morale que de reconnaître que j’ai besoin des autres êtres humains pour vivre, qu’il sont pour moi une source de savoir, de
                mystère et de découverte... c’est du bon sens... c’est de l’hygiène dans mon esprit...

                NOUS AVONS LE CHOIX CHAQUE MATIN :

                - Le choix de se piétiner les uns les autres, et de continuer à se voler le »pouvoir« par la force... de déchaîner la colère stérile et destructrice du tous contre tous... et de recommencer un cycle identique... laissant le chant libre à toutes les aliénations...

                - Le choix de promouvoir des mesures de partages profondément libératrices... et de convaincre... Il nous faut faire la preuve que nous ne sommes pas une foule grouillante et dangereuse mais que nous développons une intelligence collective qui discerne l’intérêt général... et qui est capable de se mobiliser de manière ferme et non violente pour le défendre... Cherchez dans les médias alternatifs et vous verrez que ce dont je parle existe déjà. »Le revenu de base« , »le plan C« sont deux concept à explorer tel quels dans votre moteur de recherche et s’il vous plais... sans »toutestfoutance« ...
                 »Essais d’imaginer le monde que tu souhaites pour toi et tes enfants et réalise ce que tu crois bon avant de détruire ce que tu crois mauvais"... Ce n’est pas de la morale, c’est un conseil que je me donne à moi-même...

                Pour moi aujourd’hui, la raison a triomphé ^^ RAAAAHHHAAAA !


              • alinea Alinea 12 juin 2012 10:54

                rahan^^ : la rue, c’est pas forcément les armes ! Une bonne grève générale, une grande détermination, donc une entre aide organisée pour tenir le choc : il ne faudra pas longtemps aux libéraux pour tomber : à voir comme ils ont la trouille en ce moment !


              • Rahan^^ 12 juin 2012 14:08

                tout à fait d’accord avec ça... la non-violence est la seule façon de changer les choses... la violence et le saccage engendre la peur et pousse chaque individu à chercher un clan protecteur... chaque clan à se refermé sur ses positions et à se rejeter la faute... leurs luttes accaparent l’attention des peuples... et pendant qu’on se met sur la gueule les uns les autres, le sommet de la pyramide convertit son pognon virtuel en rachetant la Terre, la nourriture, l’eau, les organisations collective de la société... et personne n’y comprend plus rien... alors qu’il suffirait de se mettre tous d’accord pour taxer leurs dividendes à 1% pour financer tous les services publiques...


              • moadab@

                pour parler comme cela...il faut etre de neuilly...versailles..ou 16 et 8 ème.

                ca pue l’aristo...et la fleur de lys........


              • Pyrathome Pyrathome 11 juin 2012 12:27

                Pour qui roulent les Lepen ???

                Pour le système capitaliste et néo-libéral, pour l’école de Chicago et Milton Friedman, pour la finance, pour les banques, pour la cia.....

                Papy Lepen, président d’honneur du FHaine vient de rendre un vibrant Hommage à Augusto Pinochet au Chili :
                 
                http://www.penseelibre.fr/jean-marie-le-pen-a-rendu-hommage-au-general-augusto-pinochet-samedi-9-juin

                Les gogos qui votent FHaine, sont roulés dans la farine......


                • Trashon Trashon 11 juin 2012 13:07

                  Personnellement, la question que je me pose est : Qui roule pour le Pen ?

                  Ou posée autrement : Ou était le candidat UMP à Hénin-Beaumont ?

                  L’UMP s’est-elle désistée avant le premier tour en faveur du FN.........


                • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 11 juin 2012 12:28

                  Alors que Bassine Le Pen exultait d’avoir poussé Mélenchon à la chute finale dans son fief, je regardais le magnifique documentaire de David Korn-Brzoza « 1919-1939 : la drôle de paix ». Edifiante incapacité d’une majorité de citoyens, en période de crise économique et d’instabilité politique, de se détacher des sirènes de mauvais augure. Le gouffre est pourtant perceptible, mais on s’acharne à repousser les décisions drastiques nécessaires. Une Bassine pour faire l’autruche électorale, en somme. Cf. le thème Le Pen (Marine) sur « Le Lyonnais pamphlétaire ». 


                  • LE CHAT LE CHAT 11 juin 2012 12:39

                    merci camarade Jean Luc , grace à toi , la fin du communisme !  smiley  smiley  smiley
                    comme repoussoir , on pouvait pas mieux !


                    • mbdx33 mbdx33 11 juin 2012 16:46

                      Juste pour info, voici les scores du FN aux législatives :

                      Législatives









                      1988 NB voix 2 359 280  % 9,66



                      NB élus 1 1993 NB voix 3 152 543  % 12,4 Var. % 2,76 Var. voix 793 263 NB élus 1 1997 NB voix 3 785 383  % 14,9 Var. % 2,52 Var. voix 632 840 NB élus 1 2002 NB voix 2 862 960  % 11,3 Var. % -3,6 Var. voix -922 423 NB élus 0 2007 NB voix 1 116 005  % 4,29 Var. % -7,1 Var. voix -1 746 955 NB élus 0

                      Pour 2012, la prévision de sièges est  :

                      ENTRE 0 et 3 !!!

                      Alors on peut tergiverser longtemps sur le défaite de Mélenchon ou sur la "poussée de MLP.
                      Mais entrer à l’assemblée nationale avec 1 ou 3 députés sur 577 c’est comment dire ? Comme pisser dans un violon peut être.

                      Etre starisée ne veut rien dire, c’est là que l’on voit qui joue le rôle d’idiot utile dans le système et les médias. Si la couverture médiatique de ce parti était proportionnelle à son véritable poids politique, MLP aurait doit à un 3 lignes dans les journaux entre la rubrique cilinaire et l’horoscope.


                    • mbdx33 mbdx33 11 juin 2012 16:49

                      Législatives       
                      1988  2 359 280  NB voix  9,66  %  1  élu
                      1993  3 152 543  NB voix  12,4  %  1  élu
                      1997  3 785 383  NB voix  14,9  %  1  élu
                      2002  2 862 960  NB voix  11,3  %  0  élu
                      2007  1 116 005  NB voix  4,29  %  0  élu


                    • Onecinikiou 11 juin 2012 18:14

                      Cher mbdx33,


                      N’avez-vous donc toujours pas compris (sans doute ne comprendrez-vous jamais, incapacité oblige) que la présence de députés anciennement PCF (disons depuis près de vingt ans et son annihilation quasi-complète de la vie politique française), ou Verts, n’est que le symbole - devrions-nous dire que le stigmate - de la compromission successive au plus haut point de leurs appareils respectifs avec les tenants européistes et néolibéraux du système UMP/PS, et donc in fine de leurs trahisons ? 

                      Trahisons de ceux-la même dont ils étaient prétendument en charge de défendre les intérêts, et dont ils n’ont fait que doucher sévèrement les derniers et minces espoirs ? Qui étaient, tout aussi prétendument, les adversaires résolus desdits tenants avec qui ils n’ont cessé de faire alliance assumée et revendiquée depuis plus de trente ans et sont donc comptables, puisque conjointement responsables, de leur bilan apocalyptique ?!

                      Dans la même veine, se prétendre démocrate et ne rien trouver à redire d’un Système qui permet qu’un parti représentant près du cinquième du corps électoral n’ait aucun élu à l’Assemblée pour le défendre, c’est... comment dire... le comble de l’imposture et de la malhonnêteté intellectuelle.

                    • mbdx33 mbdx33 12 juin 2012 11:51

                      @Onecinikiou

                      Que vous êtes facétieux !!!

                      D’abord je vous remercie de vous soucier de ma santé, mais je vais bien et mes facultés mentales sont optimales compte tenu de mon âge. Aucune incapacité n’ayant été pour le moment décelée. J’observe non sans ironie la prétention que vous avez de vous en soucier et de me le faire remarquer, aussi je vous prie de ne pas vous donner cette peine.

                      Ce que je trouve consternant chez les personnes comme vous c’est que la soif de convaincre vous prédispose au narcissisme. Péremptoirement vous vous improvisez psychologue ou médecin et décrétez que vous avez les capacités de diagnostiquer chez vos interlocuteurs leurs facultés de compréhension par post interposé.

                      Ce n’est pas parce que vous vous épenchez en arguties, que vous vous montrez méprisant envers ceux qui vous déplaisent, que vous leur prêtez des pensées qui ne sont pas forcément les leurs que cela vous donne raison.

                      Un exemple avec votre post à Mmarvinbear concernant la sortie de l’euro. Si je vous concède que la dévaluation de 40% parait sans doute exagérée. Plusieurs économistes l’estime à 25%, votre réponse n’en est pas moins outrancière. Je vous cite :"Argumentation totalement fantaisiste en plus d’être d’une infinie médiocrité.

                      Sortir immédiatement, et en ordre si possible, de la monnaie unique, n’implique nullement ce que vous mentionnez. Et déjà pour la raison que vous-même ne comprenez pas ce que vous racontez."

                      Oui la sortie de l’euro sera suivie d’une dévaluation de la monnaie nationale. Donc oui sur l’ensemble des produits importés et des valeurs qui sont éditées dans une autre monnaie nous verrons les prix augmenter et notre pouvoir d’achat chutera mécaniquement. Laisser croire que nous pourrions faire un défaut de paiement de notre dette et dicter nos conditions à nos anciens partenaires de L’UE relève du pur fantasme et pourrait se révéler désastreux. Nos relations commerciales et politiques seraient dégradées pour longtemps. Il n’y a pas besoin d’être économiste pour comprendre cela. Si je possède une entreprise et que je fais un défaut de paiement à un de mes fournisseurs, il va se méfier. Si je fais cela pour volontairement pour le mettre dans la merde afin de m’imposer commercialement à sa place, il va plus que mal le prendre. Donc il agira en conséquence. Quand vous aurez agi ainsi vous irez négocier avec lui. NUTS ! Voilà sa réponse !


                    • Onecinikiou 14 juin 2012 00:16

                       »Plusieurs économistes l’estime à 25%, votre réponse n’en est pas moins outrancière."

                      Arrêtez donc de geindre. Les gauchistes ne retiennent pas leurs coups, croyez-vous que les gens incessamment insultés (et je dirai même : injustement insultés) à longueur de contribution par eux aient vocation à retenir les leurs ? Vous passez votre temps, vous et vos semblables, à déplorer de subir le dixième de ce que vous faites subir aux autres, ceci en parfaite droite ligne de la double éthique qui vous caractérise. Ce n’est pourtant que le légitime retour de bâton. Vous plaquez continûment sur vos adversaires le masque de l’ignominie, c’est à dire de l’hitlérisme en dernière instance, et vous aimeriez en plus que l’on vous considère et que l’on vous respecte ? Attention tout de même qu’à force de vous répéter ad nauseam vous ne finissiez par être pris au mot très sérieusement. Et dans ces conditions pourquoi venir vous plaindre à l’issue... 

                      Peut-être pour la raison objective autant qu’elle est compréhensible que vous sentez, eu égard aux résultats des récentes élections, que désormais et clairement le rapport de force se renverserait en votre défaveur ? Trop facile. Nous pousserons donc nos pions aussi loin que nécessaire…

                       »Oui la sortie de l’euro sera suivie d’une dévaluation de la monnaie nationale.">b>

                      Fort heureusement puisque c’est l’objectif numéro un, manquerait plus que ne soit pas le cas !

                      "Donc oui sur l’ensemble des produits importés et des valeurs qui sont éditées dans une autre monnaie nous verrons les prix augmenter et notre pouvoir d’achat chutera mécaniquement."

                      Sauf que vous omettez de signifier que :

                      1/ Seul le quart de ce que les français consomment est importé. Ce qui a pour indéniable effet de limiter les conséquences éventuelles d’un renchérissement de nos importations.

                      2/ Il est escompté de toute dévaluation monétaire raisonnable un effet rétroactif sur la compétitivité et donc in fine sur la croissance, notamment par effet d’attractivité conduisant à une relocalisation à terme de la production (puisque la hausse des prix des importations doit précisément les décourager). Ce qui est démontré empiriquement par l’étude de nombreux systèmes socioproductifs contemporains (France sous de Gaulle, Argentine sous Kirschner, etc…), et qui, malgré les dévaluations compétitives pratiquées - et les cris d’orfraie des habituels imposteurs à la solde de leurs mandants oligarchiques - participèrent au soutien du pouvoir d’achat des ménages voire à son incontestable augmentation.

                      3/ Corrélativement à la réinstauration de barrières douanières aux frontières et/ou de quotas d’importation, la remise en cause du libre-échange a pour sous-jacent de modifier les termes du rapport de force mondialiste et jusqu’à la rationalité même de la mondialisation économique, à laquelle se soumet non moins rationnellement l’ensemble des acteurs économiques, étatiques ou financiers. Ce qui permettra de lutter de nouveau efficacement contre la crise de RECETTES qui frappe notre pays, et l’occident dans son ensemble, soumis au chantage innommable (mais encore une fois rationnel du point de vue du système économique) à l’évasion fiscale de la part des ménages les plus riches et des multinationales dont les sièges sociaux sont sur nos territoires.

                      "Laisser croire que nous pourrions faire un défaut de paiement de notre dette et dicter nos conditions à nos anciens partenaires de L’UE relève du pur fantasme et pourrait se révéler désastreux."

                      Vous ignorez donc que l’Argentine a fait défaut sur sa dette souveraine à hauteur de 70% courant 2003 ? Que la Russie a fait de même en 1998 ? Que l’abandon en 1971, décrété unilatéralement par les États-Unis de la convertibilité or du Dollar, est assimilable stricto sensu à un défaut massif sur leurs encours financiers ?

                      Bien que la doxa néolibérale (qui tente d’ériger le Marché en horizon indépassable) souhaitait le suggérer, il faut que vous vous convainquiez que les rapports de force internationaux ne sont pas réductibles à un concert de bons sentiments entre différentes puissances et sphères géopolitiques. Et que les affrontements, parfois très rudes, sont légions, et souvent nécessaires afin de retrouver un certain équilibre global. 

                      Or la mondialisation avalise le déclin programmé de l’occident, et singulièrement de l’Europe, au profit des pays dit émergents. Il suffit pour s’en convaincre de constater à quel point nos déficits structurels et notre endettement est le parfait symétrique des excédents accumulés par ces derniers. Cela ne peut plus durer, sauf à acter notre définitif et prévisible amoindrissement puis faillite. Il faut donc entreprendre, et le plus tôt sera le mieux, une réorientation résolue et de grande ampleur de notre politique macro-économique comme géopolitique. Sans quoi notre civilisation aura disparu dans moins de quarante ans.


                    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:21

                      Les indignés espagnols étaient des centaines de milliers, et cela n’a rien changé effectivement. C’est pour cela que je suspecte le mouvement français, qui cherche à copier ce qui se fait à l’étranger, de tout faire pour que la sauce ne prenne pas ici. Nous sommes français nom d’une pipe ! Utilisons notre audace et notre créativité pour servir notre patrie. L’Humanité nous le rendra bien un jour !


                    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 13:55

                      Vous ne savez pas ce qu’est la Terreur, inculte. 

                      « Si le ressort du gouvernement populaire dans la paix est la vertu, le ressort du gouvernement populaire en révolution est à la fois la vertu & la terreur : la vertu, sans laquelle la terreur est funeste ;la terreur, sans laquelle la vertu est impuissante. La terreur n’est autre chose que la justice prompte, sévère, inflexible ; elle est donc une émanation de la vertu ; elle est moins un principe particulier, qu’une conséquence du principe général de la démocratie, appliqué aux plus pressants besoins de la patrie. »

                      Maximilien de Robespierre, 17 Pluviôse an II


                    • Hermes Hermes 11 juin 2012 14:17

                      Jonathan, la terreur c’est juste la préparation de la contre-révolution qui suit. Vos « ennemis », par peur de cette tereeur préparent un ordre violent et répressif, vous le savez bien. L’histoire est une boucle de violences dans laquelle les hommes s’entre-déchirent entre peur et espoirs.
                      Pour sortir de cette souffrance l’humanité a besoin que chacun prenne conscience de sa responsabilité au niveau individuel.
                      A quoi celà vous sert-il de brandir ces étendards ?


                    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:29

                      @Hermès,

                      Notre responsabilité individuelle n’est-elle pas justement de faire régner la justice avec sagesse et fermeté ? 

                      Je vois où vous voulez en venir, mais ne vous inquiétez donc pas. Avec ou sans étendard, le sort que nos élites nous réserve ne sera pas joyeux...


                    • Hermes Hermes 12 juin 2012 15:40

                      @Jonathan : notre responsabilité individuelle dans la spirale de la violence se situe simplement dans ce que l’on essaie d’imposer à autrui.
                      S’il n’y a pas de compréhension par autrui de vos objectifs, les imposer pour atteindre votre but est un acte de soumission de l’autre et donc de violence.

                      La compréhension ne passe pas par la soumission à autrui, vous comprenez suffisemment de choses pour le savoir, non ? smiley


                    • Scual 11 juin 2012 13:24

                      Mais que c’est n’importe quoi cet article.

                      Il fait plus de 21% et est à deux doigt du PS qui a eu chaud. Enlevez les médias à charge systématiquement contre lui et la campagne de faux tracts et il est devant.

                      C’est pas passé loin et on peut imaginer que dans une vraie démocratie il aurait peut-être gagné.

                      C’est une défaite ! C’est certain. Mais alors une toute petite défaite et le PS a bien compris que attention ça pousse derrière et si ils continuent à ne plus être de gauche, à être immoraux, menteurs et magouilleurs, ils se feront passer devant. Et pas seulement dans cette 11 circonscription. C’est une bataille pour la suprématie dans la gauche au niveau national. Vous croyez qu’ils allaient la gagner là comme ça direct ? Et même si ça avait été le cas dans cette circonscription c’est je le répète partout que ça se joue et le vent souffle dans le dos du PS actuellement.

                      En clair si la bataille de la 11 circonscription est perdue, la bataille nationale semble plutôt pas mal engagée même si les 11% auraient pu laisser envisager plus, mais comme le PS tire dans le dos... Par contre les raisons de la guerre sont toujours là et autant le PS mou que le FN mou savent qu’ils ne seront plus jamais en paix pour faire leur campagne médiatiques convenues et uniquement propagandiste sans le moindre débat de fond... et peu importe le score c’est l’objectif premier du FdG : amener le débat sur les réalités plutôt que les « normalités » du PS et les postures du FN.

                      Maintenant j’ai quand même une question pour vous Jonathan Moadab. Si vous pensez que le système va perdurer inutile de répondre.

                      Le PS tout comme l’UMP sont au service de la ploutocratie. Ce système qui règne par la propagande et la corruption s’écroule en ce moment sous nos yeux et son échec est désormais assuré. Dans peu de temps, en tout cas avant la fin du quinquennat, il faudra choisir notre nouveau modèle. Il y a celui du FdG, c’est à dire faire pour de vrai toutes les illusions que nous offre notre ploutocratie : démocratie, liberté, égalité, fraternité etc... et le fascisme, c’est à dire le maintient de la ploutocratie d’une main de fer. Le FdG qui allie capitalisme et socialisme est une des voies du milieu, clairement orientée à gauche. La voie Bayrou n’est pas un milieu politique mais un milieu clanique, le rassemblement de tout les corrompus de droite et de gauche pour sauver le Grand capital. L’extrème-gauche est bien trop faible pour être crédible. L’autre voie du milieu, orientée à droite a échoué à rassembler les patriotes de droite, c’est DLR.

                      Les faits sont là, la seule et unique grande et crédible alternative républicaine à notre système corrompu ploutocratique actuellement et donc au moment où il faudra choisir d’ici quelques mois ou au mieux années, c’est le FdG, et le fait qu’il soit démocratique ouvre la porte à une alternance crédible si c’est lui qui est choisi au moment de l’effondrement. C’est le seul parti démocratique crédible ayant le poids suffisant pour réussir un changement de système inéluctable qui serait la Démocratie. Croyez-vous vraiment qu’il soit très intelligent de salir la seule alternative politique acceptable et crédible pour notre avenir en laissant la place au fascisme et à sa terreur politique, culturelle, sociale et communautaire ?

                      Vous pouvez toujours croire à l’incroyable Grand Soir en occultant la systématique gueule de bois du petit matin qu’il génère et nous raconter que le modèle de révolution du FdG est impossible... alors qu’il s’est déjà produit en Amérique du sud de nombreuse fois démontrant que votre raisonnement est tout simplement faux. Vous pouvez toujours y aller de votre analyse partiale, au final il faudra choisir et d’ici très peu de temps. Entre la guerre et la paix, entre la richesse du peuple et sa misère, entre la démocratie et la dictature, entre le futur et le passé, entre le bonheur et la peur, entre l’amour et la haine. Avec votre croisade anti-FdG, êtes vous sur d’être du bon coté ? Êtes vous sur que vous ne tapez pas sur les personnes qui sont à coté de vous plutôt que sur celles qui sont en face ?


                      • Scual 11 juin 2012 13:26

                        Au passage je rappelle que si Mélenchon n’est pas au deuxième tour c’est pas parce qu’il n’a pas réussi à y accéder mais parce qu’il se désiste au profit du PS pour battre le FN... car il est bel et bien très largement qualifié pour le deuxième tour.


                      • Maurice Maurice 11 juin 2012 13:50

                        @ Scual

                        « Au passage je rappelle que si Mélenchon n’est pas au deuxième tour c’est pas parce qu’il n’a pas réussi à y accéder mais parce qu’il se désiste au profit du PS pour battre le FN »

                        Je vois que l’on est pas à une distorsion de la logique près du côté du FdG. Même s’il s’est désisté, Jean-Luc Mélenchon n’atteint pas le seuil de 12,5% des inscrits qui lui aurait permis de se maintenir au second tour.

                        N’allez surtout pas croire que je suis un groupi du FN, je n’ai pas non plus confiance en MLP qui n’arrive pas à comprendre qu’il y a des musulmans dans les « patriotes français » également. Mais franchement, autant je me send proche de l’électorat du FdG sur certains points, autant je ne comprend pas la vigueur qu’ont ses adhérants à défendre ce menteur de Mélenchon. Arrêtez bon sang avec lui.

                        Comme vous le dites monsieur (ou madame, je ne voudrais pas être impoli), quand les choses iront mal en France il faudra s’unir. Mais là où je diverge avec vous, c’est qu’il faudra s’unir en arrêtant de s’opposer selon des pseudos oppositions idéologiques. Une partie de l’électorat du FN et une partie de l’électorat du FdG doivent s’unir autour de l’idée de la NAtion, et mettre de côté leur soi-disantes oppositions, pour lutter ensemble contre notre ennemi commun, le mondialisme prédateur qui sévit à l’heure actuelle.


                      • Scual 11 juin 2012 13:55

                        Ah oui c’est vrai les chiffres que j’avais ne parlaient pas des inscrits mais des votes exprimés.

                        Mélenchon fait plus de 21% des votants mais avec l’abstention (le grand vainqueur de ce premier tour) il fait 12% seulement des inscrits et n’est donc pas au deuxième tour.


                      • Le chien qui danse 11 juin 2012 14:09

                        Le front de gauche à fait 21.48 % a Hénin-Beaumont.
                        Arrétez de délirer, sinon on va croire ce que l’on dit, que l’électeur du FN est neuneu. (c’est pas de sa faute, on est indulgent à gauche...)

                        Alors l’union FN-FdG n’existera jamais, si vous ne pouvez comprendre ça c’est que la phrase du dessus est justifiée et que vous n’avez rien compris.


                      • wesson wesson 11 juin 2012 16:21

                         @maurice,


                        Mélenchon a fait 11549 votes, il lui en fallait 11767 pour pouvoir se maintenir au second tour.

                        Si vous préférez, il a fait 12.27% des inscrits, il lui a manqué 0.23%, soit 218 voix.

                        De toute manière, même en ayant la possibilité de se maintenir, en arrivant en 3ème position JLM se serait également désisté.

                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:52

                        Cher Scual,

                        « Croyez-vous vraiment qu’il soit très intelligent de salir la seule alternative politique acceptable et crédible pour notre avenir en laissant la place au fascisme et à sa terreur politique, culturelle, sociale et communautaire ? »

                        Vous me reprochez d’être partial, mais vous osez, après ma démonstration, continuer de qualifier le Front de Gauche de « seule alternative acceptable et crédible ». Comment voulez-vous que je réponde à cela, alors que vous savez bien que mon opinion est fatalement contraire à la vôtre ? De plus, vous avez la même propension que ceux que vous dénoncez à agiter l’épouvantail du TINA en parlant de « fascisme, terreur politique etc. ». Soyons sérieux... 

                        Le Front de Gauche est un parti européiste, et jamais, de mon vivant, je ne soutiendrai des individus conspirant contre leur propre patrie, cherchant à externaliser les principes fondamentaux de la souveraineté nationale, et à déposséder le peuple de sa Nation. 

                        De plus, en quoi ai-je salit le Front de Gauche ? Dites moi quel fait ou quelle affirmation contenue dans cette tribune ne peut être corroborée par la réalité ? Si l’exposition sans fioriture de la face trop peu décryptée du FDG et de son leader vous paraît « salissant », c’est que vous n’êtes pas lucide sur les intérêts que vous défendez. 

                        Sinon, si vous pensez que je crois au « Grand Soir » parce que j’ai osé écrire le mot « Révolution », relisez mon article, vous n’avez sûrement pas saisi ma pensée. De plus, tant que les « personnes à côté de moi » seront assez naïfs pour croire que le Salut viendra de l’Union Européenne, je continuerai à écrire pour tenter de les ramener à la Raison. 


                      • Onecinikiou 11 juin 2012 18:25

                        C’est quoi une « vrai démocratie », c’est quand le peuple a le choix entre Mélenchon et Mélenchon ?


                        A vrai dire votre « vrai démocratie » ressemble furieusement à l’archétype du Soviet suprême de feu l’URSS !

                        Mais ne dit-on pas que lorsque le peuple se trompe, changeons le peuple... ?

                        Vous reconnaissez votre défaite, c’est bien. Mais moi j’aurais plutôt parlé de grotesque humiliation en l’occurrence.

                        J’ai d’ailleurs bien peur qu’après une telle déculottée, Mélenchon ne tire de nouveau le diable par la queue, comme de notoriété publique après celle administrée en 2002 à l’encontre de son mentor social-démocrate (mais comme lui ex-trotskiste de l’OCI) Jospin !

                        Je vais lui faire parvenir une caisse de vin pour qu’il tienne le coup. En espérant qu’il n’en abuse de trop...

                      • 65beve 65beve 12 juin 2012 07:20

                        @Maurice,

                        « Mais là où je diverge avec vous, c’est qu’il faudra s’unir en arrêtant de s’opposer selon des pseudos oppositions idéologiques. Une partie de l’électorat du FN et une partie de l’électorat du FdG doivent s’unir autour de l’idée de la NAtion »

                        Vous avez raison ;
                        en 1945 tous les pétainistes sont devenus résistants. On a eu là une sacré union.

                        cdlt


                      • Maurice Maurice 12 juin 2012 07:48

                        Encore un idiot qui parle pour ne rien dire. Vous êtes en forme les trolls en ce moment. Et l’union des communistes avec les gaullistes c’était quoi tartuffe ?


                      • Connolly 12 juin 2012 10:16

                        « Vous reconnaissez votre défaite, c’est bien. Mais moi j’aurais plutôt parlé de grotesque humiliation en l’occurrence ».


                        Vous faites dans l’outrance cher ami. 

                        D’une part, il savait pertinemment (et l’a toujours affirmé) qu’il n’était nullement assuré de la victoire, bien qu’elle appartenait (la victoire) au domaine du possible. Il est clair qu’il y avait « un coup à jouer », si j’ose dire, compte tenu des casseroles du PS.

                        D’autre part, une grotesque humiliation eût été un score inférieur à 10 % par exemple. Or là il se fait battre de peu non pas par MLP (qui se présentait comme l’adversaire du second tour, sachant qu’elle était quasi assurée d’y être au second tour) mais par le candidat socialiste, avec un score (+ de 20 %) en soi plus qu’honnête qui améliore son propre résultat des présidentielles en pourcentage et en voix.

                        Conclusion : on ne saurait parler ici d’humiliation mais de déception (voire, je vous l’accorde, de grande déception, mais encore une fois point d’humiliation), les mots ont un sens cher ami.

                      • Scual 12 juin 2012 13:03

                        @Jonathan Moadab :

                        Si vous voulez savoir ce que je vous reproche, vous allez être servi ! C’est par exemple quand vous dites que vous ne salissez pas le FdG après avoir ouvertement traité Mélenchon de menteur. Et bien alors j’attends la preuve d’un mensonge. Vous êtes journaliste, allez-y donnez nous une preuve de mensonge. J’espère que vous l’avez déjà sous la main parce que j’ai cherché pendant plus de 6 mois avant de lui accorder ma confiance.

                        Je voudrais savoir en ce qui concerne votre premier lien sur le tirage au sort en politique... en quoi ça concerne le FdG ? Votre lien ne prouve rien et n’a aucune référence. Je connais désormais très bien le FdG et n’ai jamais rien entendu à propos de tirage au sort ni du site que vous donnez en lien. C’est ça vos références ? Donnez nous une vrai preuve a moins que ça ne soit que le premier mensonge... de la longue série que constitue ce tract anti-FdG.

                        Vous rappelez et insistez tout de suite après sur son appartenance à la Franc-maçonerie... et vous ? C’est quoi votre appartenance religieuse ou philosophique ? Surtout dites-nous donc quelle culpabilité collective vous leur attribuez pour penser qu’il s’agit d’un argument.

                        Vous dites que la révolution ne peut pas arriver par les urnes alors que cela s’est produit en Equateur, au Vénézuela, en Bolivie et j’en passe, pays où le système était encore plus verrouillé qu’ici. Expliquez-vous donc sur une telle affirmation fausse. Vous osez parler de raison avec des exemples concrets et irréfutables démontrant que votre raisonnement part de fausses vérités ? Tout ce paragraphe est un tissu de mensonges avec des tas d’exemples réels et concrets le démontrant de manière indiscutable.

                        De plus vous dites que le FdG est européiste. Si vous voulez dire qu’il est pour l’Europe ultralibérale actuelle, c’est un mensonge. Et là c’est moi qui vous accuse. Donnez nous donc une preuve, un vote, une position quoi que ce soit qui montre le FdG voter ou accepter tel quel une réforme ou une injonction européenne quelconque qui soit ultra-libérale. Là encore je vais vous souhaiter bonne chance. Je signale également que le lien que vous donnez sur le financement de schuman et monet est bien entendu TOTALEMENT hors-sujet, mais quand on a pour tache de manipuler, il faut bien faire croire qu’on documente. Ensuite il y a la vidéo où il explique qu’il n’est pas satisfait du traité de maastricht mais que c’est toujours mieux que rien c’est à dire l’acte unique... bref cette vidéo est une preuve que vous manipulez. Le lien suivant montre d’ailleurs exactement ce que pensaient tant de gens à l’époque, que c’était mieux que rien. Très intéressant à lire et démontrant ce qu’était le débat dans le contexte. Une fois de plus cela ne prouve absolument rien. Il s’agit une fois encore d’une charge contre les opinions que tant de gens avaient à l’époque avant que l’Histoire puisse nous permettre de juger et surtout qu’un paquet de changements aient été ajoutés à Maastricht. Bref il s’agit d’un procès d’intention quand vous l’accusez en gros de savoir à l’avance ce qui se passerait dans le futur ! Il ne s’agit en tout cas en aucun cas d’une preuve de quoi que ce soit.

                        S’ensuit un bel exemple de manipulation totalement mensongère. L’accusation comme quoi le FdG ferait parti des TINA alors que le FdG propose justement une alternative, on marche sur la tête ! Il ne soutiens l’Europe que et uniquement si elle se réforme et à toujours préféré une sortie de l’Euro ou même de l’UE s’il n’y a pas de réformes. C’est à dire que le FdG est exactement l’inverse de ce que vous dites. Le programme est clair et net, c’était l’UE qui aurait droite à un TINA à l’envers, la réforme socialiste obligatoire avec une France qui fait cavalier seul et désobéit à tout ce qu’elle veut s’il le faut. Cela est écrit noir sur blanc dans le livre de Jacques Généreux « Nous on peut » expliquant la méthode du FdG pour arriver à ses fins en terme de réforme des traités et des institutions. Et vous, qu’est ce qui vous permet d’affirmer le contraire ? Une fois de plus je demande une quelconque preuve à vos accusations.

                        Vous l’accusez ensuite de diviser le peuple entre les deux extrêmes alors qu’il se bat justement contre la division que le FN impose au peuple depuis toujours entre les « souchiens » comme ils disent et ceux issus de l’immigration. Il faut croire que pour vous c’est toujours le dernier arrivé le coupable et celui qui se bat contre la division qui divise. De toute façon vous l’accusez gratuitement, sans preuve et sans lien de ne pas vraiment penser ce qu’il dit... depuis 30 ou 40 ans sans jamais s’être démenti. Elle sont où les preuves qui permettraient à un vrai journaliste de nous sortir cela sans que ce soit un pur procès d’intention ?

                        De toute façon le couplet sur l’unité nationale et les marges de manœuvre démontrent clairement que vous ne savez pas de quoi vous parlez ou que vous mentez volontairement. Non seulement toutes ses propositions et discours sont à fond pour l’unité du peuple, c’est à dire contre les clivages identitaires et sociaux imposés par FN et l’UMP qui ne semblent pas vous poser problème alors qu’ils sont basés sur le rejets des récalcitrants et non sur leur rassemblement ce qui en dit long sur ce que cache votre désir d’unité nationale, mais en plus tout son programme a clairement et irréfutablement été démontré comme possible. Personne n’a jamais démontré l’inverse, et cela tout simplement parce que la désobéissance et l’unilatéralisme y sont clairement et ouvertement considérées et annoncées comme faisant partie des méthodes utilisées pour obliger l’UE à négocier. Bref il s’agit une fois de plus d’une manipulation totalement et grossièrement mensongère.

                        Ensuite vient une grand couplet sur la « défaite cuisante » de Mélenchon pourtant pas du tout cuisante mais très limitée, et qui oublie bien sur que le FdG dans son ensemble s’en tire très bien, et que penser de votre admiration pour les résultats du FN qui n’est pas flamboyant non plus par rapport au FdG et même pire en réalité avec un recul plus important encore au vu du contexte si l’on compare avec la récente présidentielle. Mais selon vous ça mérite des éloges. De toute façon vous ne croyez pas que le FN soit fasciste... Soyons sérieux, dites vous ? oui ! Effectivement soyons sérieux !

                        La palme quand même au couplet sur le patriotisme alors que le FdG est le seul et unique grand mouvement qui ne soit pas atlantiste. LE SEUL ! Encore une manipulation carrément grotesque quand on connait le patriotisme sans faille de Mélenchon. Ridicule. Si vous voulez en avoir un aperçu, je vous conseille sa réponse, dans l’entretient accordé à Médiapart durant la présidentielle, aux accusations sur le fait qu’il se réjouisse de la vente de Rafales à l’Inde. Vous apprendrez peut-être quelque chose. Mais de toute façon ses discours sur la place de la France dans le monde, sur ses ambitions pour le pays, sur ce qu’est le patriotisme par rapport au nationalisme sont tellement nombreuses et faciles à trouver que cette accusation absurde suffirait à elle seule à démontrer que vous dites absolument n’importe quoi.

                        De toute façon la puissance de votre réflexion est époustouflante quand après avoir dénoncé ce que sont les médias pour affirmer le verrouillage de notre démocratie vous dites que c’est eux les mieux placés pour organiser le débat. Et cela mieux que la constituante voulue par le FdG ! Un comble ! Bref vous contredisez vous même vos propres dénonciations.

                        Il s’agit tout simplement de l’inverse de ce qu’est du journalisme. Il s’agit d’une attaque à charge et sans recul, totalement parti pris, sans vérifications, manipulatrice, mensongère avec des documents démontrant l’inverse de ce qu’ils sont sensés prouver. Ça ressemble plutôt à la méthode Ornella Guyet que vous appliquez, et à vrai dire ce n’est pas le premier de vos article qui me fait un peu penser ça, celui à charge sur Médiapart était d’une qualité équivalente.

                        Alors effectivement si je vous ai posé cette question c’est parce que votre article ne démontre rien du tout à part pour qui vous roulez. Je ne l’ai d’ailleurs pas pris pour un article de journalisme mais pour un tract anti-FdG d’où ma question sur le choix de votre camp et non sur une quelconque démonstration de quoi que ce soit puisque tout est mensonger ou manipulateur.

                        Alors ne me répondez pas que vous avez démontré quoi que ce soit. Cela dit le fait que vous ne répondiez pas sur ce qui a motivé le choix de votre camps mais en osant faire passer votre truc pour une démonstration me suffit amplement comme réponse. Peut-être que vous y croyez vraiment. Cela dit dans ce cas il va falloir reprendre à la base ce qu’est le métier de journaliste parce qu’il va vous falloir de vrais arguments si vous ne voulez pas avoir affaire à ceux qui luttent contre ce genre de propagande.


                      • Connolly 12 juin 2012 14:34

                        « je continuerai à écrire pour tenter de les ramener à la Raison. »


                        Sauf que vous n’avez pas le monopole de la Raison, cher ami. 

                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 14:40

                        J’ai beau faire ctrl+F je ne trouve pas le mot « menteur » dans mon article, vous qui m’accusez de le traiter ouvertement de cela. Si la preuve vous la voulez, j’essairai de l’obtenir. Vous pouvez me croire ou non, c’est votre droit de ne pas le faire, mais la petite amie de mon colloc’, étudiante en prépa commerciale, a eu un intervenant (proche de JLM, j’obtiendrai son nom) dans son école qui, dans les couloirs, a confié que JLM ne croyait pas en ce qu’il disait. Vous me direz que c’est du racontar. Sauf que ni cette personne, ni l’intervenant, n’avait à priori d’intérêt à mentir. Elle, elle s’en contrefout de la politique, ça l’a juste amusé.. Mais si, comme vous le supputez, JLM est sincère, comment expliquez-vous que malgré l’évolution de l’Union Européenne de ces derniers mois, celui-ci s’accroche à rendre crédible une possible réforme de celle-ci, alors même qu’il est quasiment impossible d’obtenir aujourd’hui un consensus entre 27 États qui n’ont à priori pas des amis du peuple à leur tête. Pour que cette réforme soit possible, il faudrait autant de Mélenchons élus ou portés au pouvoir en même temps dans les pays de l’Union, ayant la même vision de l’Union... Statistiquement parlant, vous pensez cela possible ? 

                        Concernant le tirage au sort, c’est bel et bien parce que le FDG n’y fait aucune référence dans son projet d’Assemblée Constituante que je pointe ce manquement. Il n’y a aucun intérêt à faire une AC avec des constituants élus, sauf à vouloir encore déléguer à des individus en quête de pouvoir les moyens de réinstaurer notre impuissance politique. Enfin, je suppose que vous connaissez Etienne Chouard... Je ne vais pas vous faire la leçon. Le site que je met en référence est un condensé des avancées en matière de démocratie. Tout est vérifiable et recoupable. Je ne comprend pas quelle preuve vous attendez, et en quoi pointer le fait que le FDG fasse l’impasse là dessus constituerait un mensonge. 

                        Concernant la franc-maçonnerie, vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux contre-révolutionnaires français étaient franc-maçons. Mais si je le rappelle, c’est avant tout parce que son appartenance  à cette société secrète est occultée par les médias, et que personne n’en parle publiquement, alors même que de nombreux puissants en font partie. Ca ne vous met pas la puce à l’oreille ? Ce genre d’institution, ne devrait-elle pas faire l’objet d’un focus médiatique, et ses membres rendre des comptes sur ce qu’il s’y passe, et ce qu’il s’y dit ? Ca serait la moindre des choses, pour faire taire les fantasmes. Être franc-maçon indique donc une aversion pour l’intrigue... qui entraine une suspicion naturelle de la part de citoyens qui ne demandent rien d’autre que la vérité sur ces sujets. C’est encore plus vrai pour un élu qui brigue un mandat électif... D’où l’importance de rappeler l’appartenance à la franc-maçonnerie de JLM, qui n’est pas vraiment bavard sur le sujet. 

                        Ca serait plutôt à vous de me démontrer en quoi les situations en Bolivie, Équateur ou au Vénézuela étaient plus verrouillées que la nôtre. N’avez-vous jamais entendu parler du stratagème des chaînes, qui verrouillent les initiatives politiques nationales dans l’Union Européenne ? La Bolivie, l’Équateur ou le Vénézuela devaient ils se mettre d’accord avec 26 de leurs voisins avant de prendre des décisions cruciales pour leur Nation ? 

                        Pourquoi cherchez vous à me faire dire ce que je n’ai pas dit ? J’ai dit que le FDG et JLM étaient européistes... Ce qui est la pure vérité. Vous cherchez à modifier le sens du terme « européiste » en le soustrayant à une vision « libérale ». Mon article est pourtant clair là dessus, je considère que le FDG sert justement de caution morale à l’Union Européenne en entretenant le mythe de « l’autre UE » à laquelle vous semblez naïvement aspirer. Donc, le fait que le FDG s’oppose à une vision libérale (et encore, comme j’ai pu le montrer JLM n’est pas tellement présent au Parlement pour défendre sa vision de l’UE) est parfaitement logique. Mais peut être n’êtes-vous pas au courant que malgré les gesticulations du FDG, le MES est passé ? A quoi bon rester dans une UE qui n’a que faire de la contestation... 

                        Concernant Schumann et Monet, cela est la partie émergée de l’Iceberg. « Comprends d’où tu viens pour savoir où tu vas » => voyez l’évolution de l’UE, à qui a-t-elle profité si ce n’est à des intérêts étrangers à la France ? Je ne manipule pas, je suis simplement en parfait désaccord avec l’idéologie européiste que JLM promeut. C’est exactement celle-ci, permettant l’expansion du libéralisme, qui est en train de faire sombrer les Nations d’Europe... Et vous aimeriez me faire croire que l’on pourrait utiliser un outil créé contre les peuples pour les servir ? Vous avez de l’humour, ou beaucoup d’espoir. Je ne fais aucun procès d’intention à JLM. L’article 104 du traité de Maastricht qu’il a défendu est clair comme de l’eau de roche : 

                        «  1- Il est interdit à la BCE. et aux banques centrales des états membres, ci-après dénomées »banques centrales nationales« d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des Etats membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la BCE., ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite. »


                        Mais si je suis votre raisonnement, et que JLM aurait promu avec zêle la ratification de ce traité de bonne foi, cela démontrerait qu’il est un incompétent incapable de lire un texte qu’il veut faire voter, et ayant une vision politique court-termiste. Car, et vous n’êtes pas sans le savoir, le traité de Maastricht ne faisait pas l’unanimité dans la classe politique française, ceux qui s’y opposaient étaient-ils des devins ? Vous savez bien que non. JLM a fait un choix délibéré, et a contribué à sceller le destin de la France pour les 20 ans qui ont suivi. 

                        Vous dites qu’il souhaite une sortie de l’UE s’il n’y a pas de réformes ? J’aimerai bien obtenir une source de cela, et voir quelles sont les conditions selon lesquelles le FDG prônera l’usage de l’article 50 ! Il me semble que les seules réformes dans les tuyaux, sont celles menant à plus de fédéralisme. Après l’échec à la Présidentielle, l’échec aux législatives, peut être est-il temps de demander cette sortie de l’Union Européenne, vous ne pensez pas ? A moins que vous ne pensiez que François Hollande, qui a laissé le Traité de Lisbonne être voté, au même titre que le MES, constituera un rempart contre l’UE libérale...

                        JLM divise la Nation par définition puisqu’il se qualifie « de gauche ». Or, et cela m’étonne que vous ne vouliez pas l’accepter, mais notre beau pays est constitué d’autres sensibilités politiques. Vouloir mener une « révolution citoyenne » de gauche, cela me semble complexe. Ce que je dénonce vis à vis du FN (qui est un parti qui ne me plaît pas, mais qui ne m’empêche pas de dormir comme JLM) c’est la perte de temps qui est faite autour de ce parti de la part du FDG. J’ai souligné dans mon article le story-telling politique autour de la « bataille homérique » d’Hénin-Baumont ; qui a servi à tout, sauf à élever le débat politique. Immigrationnistes contre anti-immigrationniste, youpi... On ne peut pas unifier un peuple autour de ces questions !

                        Le FDG, seul parti qui ne soit pas atlantiste ? Rappelez moi ce que JLM a voté par rapport à la guerre de Libye ? Ah ouais..... Mais il a regretté ensuite,c’est ça ? Ca me rappelle qqch... Qu’a-t-il dit par rapport à l’injuste « expulsion » de l’ambassadrice syrienne, fruit de l’obéissance de FH à ses maîtres ? Rien. N’a-t-il pas lui aussi colporté les mensonges concernant Ahmadinedjad (voir mon article sur ce mensonge encore vivace aujourd’hui) ? Ah ! Encore un manque d’information ? Votre champion est plutôt mal renseigné on dirait. Dire que l’on veut sortir de l’OTAN, c’est bien beau... Dommage qu’il ne soit pas cohérent avec cette ligne... 

                        Au fait, concernant Médiapart, ils n’ont jamais donné suite à cette promesse de débat qu’il m’avait faite. Sûrement parce que je ne visais pas juste, hein ? Tout comme cet article... 

                        Bonne journée Scual, et merci pour vos commentaires. 


                      • Connolly 12 juin 2012 14:44

                        Bravo Scual ! Rien à rajouter.


                      • Scual 14 juin 2012 11:18

                        « J’ai beau faire ctrl+F je ne trouve pas le mot »menteur« dans mon article »

                        Ce n’est pas parceque vous n’utilisez pas le mot mensonge, que vous ne l’accusez pas de mentir. En tout cas la réponse vaut ce qu’elle vaut. C’est du grand Journalisme.

                        De plus vous continuez à nous ressortir traités, et institutions... alors même que j’ai expliqué que le FdG n’a cessé de dire depuis le départ qu’il allait clairement ne pas en tenir compte pour obliger à une renégociation. Pourquoi continuer à nier purement et simplement cela ? Je le répète, il est impossible d’empêcher la France de désobéir et donc ils seront obligé de renégocier, ou de voir l’UE éclater, preuve s’il en est que le FdG n’est pas aveuglement européiste mais bel et bien pour une autre Europe sinon rien. Mais cela je l’ai déjà dit... ce qui nous intéresse ici c’est la négation de cet argument pour répéter votre argument pourtant démontré comme faux.

                        Ensuite désolé pour vos références, mais le tirage au sort est la chose la plus absurde dont j’ai jamais entendu parlé. C’est tout simplement ridicule. Le FdG fait l’impasse là-dessus ? A mais j’espère bien ! Sinon ils pourraient toujours se gratter pour mon soutien !

                        Concernant la Franc-maçonnerie, des contre-révolutionnaires étaient franc-maçons ? Ouah des révolutionnaires aussi figurez-vous ! De plus, ce n’est en plus pas occulté par les médias mais était un des principaux sujets de discussions de la présidentielle sur Mélenchon. TOUT les médias lui ont posé la question. Vous mentez donc et un mensonge ne peut donc pas mettre la puce à l’oreille sur ce qu’il dénonce. Par contre ça met la puce à l’oreille... sur celui qui le profère. Quand au reste je répète une fois encore que les fantasmes sur la Franc-maçonerie et la culpabilité collective qui lui est attribuée sont les égaux de l’antisémitisme aveugle qui met dans le même sac le juif lambda et le sioniste infâme. On trouve de tout dans la franc-maçonnerie.

                        Ensuite j’espère que c’est une plaisanterie de faire croire que la situation puisse avoir été moins bloquée en Amérique du sud qu’en France... se mettre d’accord avec 26 États et la perte de souveraineté que ça sous-entend pour nous, pour eux c’était un rêve de liberté et d’autonomie en tant que vassaux pur et simples des USA à 100%.

                        Ah si vous voulez dire qu’être européiste c’est n’importe quoi où l’on est en bon termes avec nos voisins, alors oui le FdG est européiste et fier de l’être. Mais en ce qui concerne l’UE j’ai déjà répondu, vos traités ne concernent pas le FdG qui les jette à la poubelle, c’est même la base de sa stratégie. Les utiliser encore contre le FdG est ridicule et démontre je le répète une totale incompétence puisque le FdG l’expose clairement depuis le début, mais après vous l’être fait rappeler dans un commentaire, il s’agit soit de mauvaise foi soit de propagande, au choix.

                        Concernant Schumann et Monet je le répète avec force c’est totalement hors sujet. De toute façon le passé explique pourquoi on change le présent et non pas une situation immuable. L’argument avancé est donc complètement nul. Il n’y aurait même pas vraiment d’Histoire d’ailleurs si cet argument avait une quelconque valeur puisque rien n’aurait jamais changé. L’UE est un instrument, on en fait ce qu’on en veut, on peut même le modifier tant qu’on veut ou même y mettre fin et cela peu importe ceux qui l’ont créé.

                        En ce qui concerne Maastricht je le répète, il faut quand on est de bonne foi juger en se remettant dans le contexte. Maastricht ne s’est révélé catastrophique qu’après coup avec des tas de règlements rajoutés par dessus mais surtout avec l’élargissement à une flopée d’Etats membres rendant la concurrence de Maastricht qui était totalement soutenable entre pays à niveaux de vie comparable, insoutenable et même déloyale. Qui aurait pu prévoir pendant les débats en 1991 avec les pays de l’est à peine sorti du communisme et alors que JAMAIS on avait accepté dans l’union des pays aussi pauvres et encore moins sans mécanismes de compensation ? Cela dit un journaliste est sensé remettre dans le contexte... ce que ne ferait pas un propagandiste à charge.

                        J’ai déjà dit où se trouvent les preuves. « Nous on peut ! » de Jacques Généreux. Cela dit inutile de chercher un grand chapitre, à part un et « sinon tant pis autant en sortir ». Car ce livre prouve qu’on peut changer l’UE justement, donc inutile de s’attarder sur cette possibilité tellement elle est improbable si on suit la stratégie du FdG. Vous me demandez une référence alors que je l’ai déjà donnée...

                        Votre couplet démontre que VOUS divisez, et sur la base des absurdités du FN... « Immigrationnistes contre anti-immigrationniste, youpi » ? Voila exactement ce que dit le FN car JAMAIS ni de près ni de loin ces histoires n’ont concerné ne serait-ce qu’un tout petit peu le FdG. Jamais le FdG n’a prononcé le mot immigrationniste. Cette phrase prouve que vous êtes FN car seul le FN dit ce genre d’absurdité sans le moindre rapport avec le FdG... Votre profession de foi fait voler en éclat vos prétentions journalistiques face à cette reprise directe de la propagande absurde du FN au mot près !

                        De toute façon comment se prétendre journaliste après ceci : « Le FDG, seul parti qui ne soit pas atlantiste ? Rappelez moi ce que JLM a voté par rapport à la guerre de Libye ? » Tout d’abord J-L Mélenchon n’a jamais voté quoi que ce soit concernant une guerre en Libye. Premier mensonge. Un zone d’exclusion aérienne pour protéger des civils n’a absolument aucun rapport avec une guerre. Un journaliste le saurait. Deuxièmement, il s’agissait d’une résolution de l’ONU n’ayant aucun rapport ni de près ni de loin avec l’OTAN. Deuxième mensonge. C’est après seulement que cette mission a été confiée à l’OTAN qui en plus a violé totalement la résolution de l’ONU en intervenant. Donc non seulement ce n’était pas l’Otan mais de toute façon, Otan ou pas, cette intervention est en totale violation de ce qu’à voté Mélenchon, qui l’a d’ailleurs condamné avant même le premier bombardement, à l’instant même où le respect de la résolution a été confié à l’Otan. A ce niveau on peut donc dire que votre remarque est à elle seule un gigantesque mensonge sous-entendu. Ce mensonge vient lui aussi du FN et bien entendu un journaliste le saurait... mais pas un militant.

                        Bref je vous remercie de cette réponse qui confirme et me conforte dans tout ce que j’ai dit, à la virgule près tout ce que j’ai dit.


                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 14 juin 2012 20:58

                        Je préfère laisser les faits parler pour moi dans les prochains mois, vous m’en voudrez pas ? 

                        Puisque visiblement, vous ne cherchez pas à comprendre ce que je veux vous montrer. 

                        Cordialement, 


                      • Scual 12 juin 2012 13:16

                        Surtout que j’ai répondu à ce message dans le fil juste au dessus... avant qu’il ne l’ait écrit !


                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 14:19

                        C’est moi où je n’ai pas lu le moindre argument dans votre message ?


                      • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 11 juin 2012 20:45

                        Vous avez parfaitement raison Démosthène. M. Moadab est en service commandé chez les pro-Asselineau et pro-Soral, qui ont pignon sur toile. Les sous-fascistes, comme les ont baptisé certains mouvements anarchistes.


                      • J-J-R 11 juin 2012 21:02

                        TU te prends pour qui l inquisiteur fanatique. TU sais quoi de la vie privée de cet internaute pour balancer une boule puante digne d un bolchevique ? Argumente sur les idées plutôt que tenter un artifice nauséabond sur un cyber citoyen actif.


                      • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 11 juin 2012 21:47

                        Tenez, faîtes-vous les dents smiley

                        Il n’y a que vous ici qui parliez de la vie privée de ce jeune homme. Perso, je me suis contenté d’ouvrir quelques-uns des dix mille référencements que google propose. Tout est publique et publié par Moadab.

                        Mais continuez les insultes, j’ai d’autres nonos pour vous.


                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 01:10

                        La prochaine fois qu’on se torche avec le drapeau européen, on t’envoie la vidéo D’ormesson, promis. 


                      • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 12 juin 2012 08:40

                        C’est tout ce que vous avez à répondre ? Où est donc passé le journaliste-citoyen-révolutionnaire qui se dit a-politique et parfaitement objectif ? smiley
                        Z’êtes un facho, ni plus ni moins, et utilisez les méthodes de propagande dignes de votre camp... Mais vous laissez trop de traces, tellement de traces puantes, que le drapeau européen ne devrait pas suffire à éponger votre diarrhée journalistique.


                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 10:59

                        J’en ai rien à cirer de votre avis, troll anti-fasciste à la mord moi le noeud.


                      • Francis JL1 12 juin 2012 11:35

                        « Troll anti-fasciste », c’est un nouvel oxymore ?

                        Les frontistes, ces haineux de la chose publique, ces allergiques à la Res publica, osent encore se présenter comme patriotes. Un comble !

                        Et révolutionnaires en plus ! Alors qu’il n’y a pas pires conservateurs !


                      • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 11:38

                        Je suis autant frontiste que vous n’êtes capable de me comprendre. Ca vous donne un ordre d’idée. 


                      • chapoutier 12 juin 2012 11:44

                        révolutionnaire et patriote :

                        deux mots de plus à ajouter au glossaire des mots piégés

                         http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/petit-glossaire-des-mots-pieges-117402


                      • Francis JL1 12 juin 2012 12:15

                        Au hasard, je lis : "...deuxième point de la stratégie mélenchoniste, l’occupation du terrain médiatique pour faire passer ses idées européistes sous couvert d’une hypothétique « Europe sociale ».

                        Parce que vous voulez nous faire croire que les eurocrates ont besoin de Mélenchon pour faire passer ’les idées européistes sous couvert d’une hypothétique "Europe sociale’ ? Pfff !

                        Cela prouve clairement l’absurdité de votre théorie, l’aporie de votre raisonnement, et au-delà, de la bêtise de votre propos.


                      • Francis JL1 12 juin 2012 12:20

                        @ Chapoutier : c’est la grande œuvre des obscurantistes que de pervertir le sens des mots.

                        Cordialement.


                      • Connolly 12 juin 2012 14:46

                        « J’en ai rien à cirer de votre avis, troll anti-fasciste à la mord moi le noeud. »


                        Notre grand journaliste (de comptoir) est mis à quia !

                      • Francis JL1 12 juin 2012 18:48

                        « Je suis autant frontiste que vous n’êtes capable de me comprendre. Ca vous donne un ordre d’idée. » (moadib)

                        Je suppose qu’il a voulu dire qu’il est autant frontiste que je suis capable de le comprendre. Il faudrait qu’il apprenne à s’exprimer.

                        Qu’est-ce qu’il en connait de ce que je comprends à ce qu’il écrit, ce jeune jeune perdreau de l’année qui confond comprendre et être d’accord ?

                        Pfff !



                        • Le chien qui danse 11 juin 2012 14:19

                          Sacré Calmos, les FdG ne se prosterne pas devant Mélenchon, ils expriment un enthousiasme ( je sais ça te fait rire ).
                          Ils lui sont et seront reconnaissant d’avoir lancer un mouvement avec de vraies orientations politiques, dans le soucis du peuple ( là tu dois avoir mal au ventre tellement tu ris).
                          De ce fait ils ne peuvent être couillonnés ( tu dois être à l’extase là)
                          Et au pire ils s’en foute de Mélenchon, il joue son rôle, il est faillible, il le sait, j’espère qu’il ne jétera pas l’éponge. ( là tu dois voir les anges avec lesquels tu ris).

                          Le mouvement politique du front de gauche appartient a ses militants et ceux qui ont voté pour lui, programme fait pour les gens, même s’il ne l’ont pas compris. (là j’arrète je voudrais être responsable d’un éclatement de vessie, au cas ou, demande à marine d’allumer la lanterne, elle sait bien faire)


                          • ALasverne ALasverne 11 juin 2012 14:39

                            « Mélenchon se trompe dans sa stratégie de division de la Nation française en jetant l’opprobre sur un parti politique »
                            Ah, ça devient un peu clair tout d’un coup...


                            • Sacotin Sacotin 11 juin 2012 14:47

                              Il est dommage que l’on ne puisse « expérimenter à blanc » un pouvoir tenu par le FN car beaucoup de ceux qui votent pour lui déchanteraient bien vite. C’est un parti de régression sociale, anti-libertés, un miroir aux alouettes funeste, oh que oui, si une majorité s’y laissait prendre.

                              Quant au FDG, qualifié par l’auteur « d’organisation contre révolutionnaire, qui pourrait se révéler menaçante pour les patriotes au service de la nation », il est beaucoup moins dangereux - si tant qu’il se soit - que ce FN maquillé, travesti, aguicheur, mais qui présente un réel danger pour une grande majorité de français.

                              • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:56

                                Dans « beaucoup moins dangereux », il y a « dangereux ». Autant éradiquer le danger avant qu’il ne devienne trop grand.. 


                              • Le chien qui danse 17 juin 2012 19:22

                                C’est votre affirmation personnelle au travers de vos certitudes et une certaine forme de violence matinée d’orgueil, qui font peur et peuvent être dangeureux, à votre âge. L’esprit de jeunesse et d’aventure vous à déjà quitté ou bien vous ne l’avez pas encore découvert. Vous avez des amis(e)s...

                                Bien sur que vous allez répondre et on va vous croire, parce qu’on est des cons de gÔche...


                              • Yohan Yohan 11 juin 2012 14:56

                                   Un Merluchon vit une Marine
                                 Qui lui sembla de belle taille politique.
                                Lui qui n’était pas si épais en résultat et fort marri de son échec à la présidentielle
                                Envieux et revanchard se présente en d’autre terre et s’enfle pour exister à Hénin Beaumont
                                 Pour égaler la Marine en importance,
                                ...............Disant en se frappant le torse : Regardez bien, sœur ennemie ;
                                Est-ce assez ? dites-moi ; ne suis-je point encore déjà devant vous d’après les sondages ?
                                Nenni. M’y voici donc ? Point du tout. M’y voilà ?
                                Vous n’en approchez point, lui rétorqua Marine et pire, vous serez battu, ce qui fut finalement vérifié 
                                       Malgré cet avertissement, le Merluche s’obstina et s’enfla si bien qu’il en creva.
                                Le monde est plein de gens qui se la pètent :
                                Tout militant du Front de gauche veut bâtir à Hénin Beaumont comme à Cuba ou à Alger
                                 Tout apprenti dictateur doit labourer son champ en hiver et ne pas se pointer au printemps, la gueule enfarinée, en se recommandant du vote ouvrier... smiley smiley smiley
                                       


                                • Le chien qui danse 17 juin 2012 19:29

                                  Les deux baltringues de service, le casqué explorateur de la vie, oublie pas de l’enlever pour bouffer tes grillades. Tu me diras vu que tu traines vraiment dans le fond, t’en a plus que besoin, faudrait que tu penses à te faire rajouter une paire de semelles plombée ça nous fera des vacances.

                                  Et l’autre il s’est niqué un oeil pour ressembler au vieux, nostalgie camarade quand tu nous tient, N"a qu’un oeil, l’autre il l’a crevé en prenant un pain par un crouille qui s’est secoué après le coup de gégène, t’as fait une déclaration à la sécu ?


                                • agent orange agent orange 11 juin 2012 15:25

                                  Après la trahison sur le référendum sur la TCE en 2005, il ne faut pas s’étonner que 44% de l’électorat s’abstient et ne fait plus confiance à la classe politique.
                                  Hollande a seulement été élu par rejet du sarkozysme. Beaucoup ne se font pas d’illusions. Nous l’avons vu à l’oeuvre depuis son intronisation et Flanby confirme les craintes que nous avons.

                                  L’auteur, bien vu de souligner l’absentéisme de Mélenchon au parlement européen. Sans doute, trop occupé à assister aux remises de légion d’honneur ... Et quand il daigne siéger, c’est pour voter pour une zone d’exclusion aérienne, bref une intervention militaire en Libye....


                                  • lebreton 11 juin 2012 20:52

                                    Mélanchon à distribuer des legions d’honneur ? faut arreter de fumer la moquette là ,oh ou changer de site 


                                  • taktak 11 juin 2012 15:49

                                    L’auteur pointe là un des défaut du FdG : l’absence de prise en compte de la Nation.
                                    Place au peuple dit il avec raison. Mais en étant un minimum dialectique et donc loin des caricatures gauchistes, on s’aperçoit que dans notre pays et à ce jour la souveraineté du peuple fait corps avec la souveraineté de la Nation. En un mot les intérêts de classe du peuple coïncident avec ceux de la Nation. Si cela n’était pas le cas par exemple lors de la première guerre mondiale, on a pu voir des moments de l’histoire (la révolution française, la commune de paris) où cela était le cas.

                                    Bref, toute la dynamique du FdG se trouve brisée, et de ce fait son impact sur les couches populaires, par sa propension à ne pas vouloir remettre en cause frontalement l’Europe et l’Euro.
                                    Oui il faut totalement remettre en cause les structures supra-nationalez capitalistes qui suppriment la souveraineté populaire essence de la démocratie : on le voit chaque jour un peu plus avec les diktats de Bruxelles, de la BCE, du FMI qui présurent les peuples jusqu’au trognon. Passer sont temps à les défendre en arguant d’une totalement improbable réorientation (ceci dit, en arrivant au pouvoir rien ne coute d’essayer, mais pour être crédible, il vaut mieux avoir prévu le plan B de s’en sortir tout seul), c’est laisser la défense de la Nation au FN.

                                    Par ailleurs, les atermoiement du FdG sur une éventuelle participation à un gvt social libéral ne sont pas là pour rassurer sur la capacité du FdG à réellement pouvoir se dégager de l’emprise du PS. Après l’expérience désastreuse de la gauche plus rien, on ne peut se permettre d’être équivoque comme l’est le PCF sur la question.


                                    • arobase 11 juin 2012 16:15

                                      efin, lepen étant de droite, extrême même, dansant à vienne etc.....étant de droite, n’appliquera qu’une politique de droite.

                                      facile de comprendre ce que ça veut dire, il suffit de demander de quel coté sont les plus riches, les banquiers, les exploiteurs.... de droite !

                                      donc le pen , de droite, est pour la politique que nous connaissons bien et qui est appliquée depuis 10 ans avec les résultats que l’on sait !

                                      l’UMPFN viendrait à gouverner ? ils continueraient la politique de sarkosy, avec en plus austérité et chômage aggravé.

                                      d’ailleurs tous les candidats lepen et UMP n’ont donné aucun programme pour l’avenir. ils se contenterons de continuer les merveilles de sarkosy.

                                      à vous de voir.

                                      • kiouty 11 juin 2012 16:27

                                        Mélenchon se trompe complètement de combat en se focalisant sur le FN, qui est l’EFFET et non la CAUSE.

                                        Sa raclée est méritée, j’espère que ça le recentrera pour la suite.


                                        • mbdx33 mbdx33 11 juin 2012 16:52

                                          Une raclée à 218 voix près ! Alors qu’il y a un mois, personne ne savait qu’il serait candidat à Hénin Beaumont. Vous faites rire pas mal de monde.


                                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 16:58

                                          Mélenchon a tendu le bâton pour se faire battre en parlant de « bataille homérique » etc. Les électeurs ne veulent pas de lui, à raison !


                                        • mbdx33 mbdx33 12 juin 2012 12:11

                                          C’est votre opinion.

                                          Lé réalité est surement beaucoup plus complexe.
                                          L’affaire des tracts et l’attitude du PS, l’encrage du FN et du PS localement ont surement joué aussi. Ainsi je trouve que vos propos sont assez péremptoires. il réalise 21% alors que les scores de la gauche de la gauche était inférieurs de 10% au dernières législatives sur Hénin.


                                        • joelim joelim 11 juin 2012 16:51
                                          Ceux qui disent que la défaite du Front de Gauche était due aux médias se trompent : Mélenchon a profité d’une excellente couverture médiatique, qui tranche d’ailleurs avec les échecs qu’il collectionne.

                                          Pas d’accord avec la 2e partie de la phrase, la couverture médiatique des grands médias tentait principalement de le faire passer pour le dirigeant d’un parti extrémiste sinon incompétent.

                                          C’est sûr qu’il n’a pas convaincu la majorité des électeurs, mais Asselineau n’est pas non plus très acéré sur la question... 

                                          Ce qui n’enlève de pertinence à aucun des deux, au vu de l’extrême droitisation de la quasi-totalité des médias privés et publics, télévisés et radiophoniques, qui a certainement joué mais c’est de bonne guerre (de propagande).

                                          Le FDG fut quand même le seul parti en lice compatible avec les idées gaullistes, il suffit de visionner son « Discours pour une Défense souveraine et altermondialiste » pour le constater. 

                                          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 11 juin 2012 17:00

                                            Les discours n’engagent en rien. Ce que j’ai vu, c’est que 30 minutes à peine après le premier tour, Mélenchon à appelé à voter pour un parti de traîtres dont une bonne partie a ratifié le Traité de Lisbonne, s’est abstenu lors du vote du MES, ou ne veut en rien remettre en cause l’appartenance la France dans l’OTAN. 

                                            Les faits, voilà ce qu’il faut prendre en compte.


                                          • joelim joelim 11 juin 2012 18:33

                                            Voter Hollande signifiait pour beaucoup voter contre Sarkozy. 


                                            C’est sûr qu’ils ont en gros la même politique, mais pour les petites gens - ceux qui souffrent - le premier est nettement préférable, dans les faits, même si ce n’est que du court terme.

                                            Entre un naïf et un escroc on a le droit de ne pas choisir, mais diaboliser ceux qui font ce choix est pour le coup faire preuve d’idéologie (voire d’opportunisme), à mon sens. smiley 

                                          • Le chien qui danse 11 juin 2012 16:51

                                            On sait et depuis longtemps que le FN servira la soupe au capital et son extension actuelle, la finance. Il essayerait d’en tirer des miettes pour contenter son électorat et comme on sait avec le monde financier ces miettes seraient peau de chagrin. Travaillez bien et beaucoup bon peuple de france et si vous le méritez on augmentara le smic de 0.01% si les marchés financier sont d’accord et les déviants ben, en prison ou au moins à l’amende. Là dessus malgré quelques pirouettes sémantiques, fiscale et douanières ça ne fait pas illusion deux minutes.

                                            Le repli sur la « nation » chose informe et totalement conceptuelle (aie là ça va taper dur...) est aussi fantasmatique que l’Europe de la finance. Si l’argent pouvait créer un monde viable ça se saurait...
                                            Si le sentiment national était un mine pour l’esprit humain ça se saurait aussi, depuis le temps que l’on trucide pour le bien de la nation...

                                            Bon il m’a semblé que FdG proposait une nouvelle direction apte à protéger certains acquis, apte à prendre en compte les évolutions structurelles (europe etc...), apte à répondre aux besoins actuels de ce qui souffrent, apte à concevoir sa propre évolution et transformation au fur et à mesure des changements en ayant comme fond principal l’humain d’abord.
                                            Enfin apte à avoir une stratégie, pas forcément facile à capter mais basée sur du long terme, bien savoir que le changement, comme dit l’autre, ne se fait pas sur une législature ou mandature.
                                            Mais le fait national existe et il est important pour beaucoup et je ne pense et n’ai pas lu que FdG voulait soumettre aux différents/divergeants diktat le peuple « français ».

                                            C’est un appel à une évolution que si elle n’est pas suivie, c’est le chaos qui nous guette et les armes qui vont avec. Je sais que beaucoup du FdG ne veulent pas des armes, c’est dans les gènes, en revanche point de vue FN désolé j’en suis moins sur.

                                            Je sais pas si l’Aube dorée est un proche parent du FN, en tout cas en Grèce ils commencent à faire parler d’eux et c’est pas réjouissant. Imaginez vous avec ça ici, sur que certains l’appelle de leur voeux mais pour les simples « fachés » dites vous que c’est un jeu dangereux et que c’est pas toujours aux autres que ça arrive.

                                            Mais on pourra toujours dire « si j’avais su »...


                                            • Maurice Maurice 11 juin 2012 17:11

                                              @ le chien qui danse,

                                              je vous répond ici, du comm’ que vous m’avez laissé plus haut. Visiblement vous n’avez pas compris le sens de mon intervention. Je suis un souverainiste voyez-vous. Or quels sont les partis souverainistes en France qui font du score : le FN et le FdG.
                                              Je ne soutiens ni l’un ni l’autre pour les raisons que je vous ai mis ci-dessus (et si vous voulez vraiment savoir le fond de ma pensée, lisez l’article que je vous ai mis en lien).

                                              Or il faut un peu anticiper, parce que le pouvoir se situe dans l’anticipation des évènements. C’est bien beau nos salades electorales françaises, mais pendant que nous nous opposons par forum interposé, la caravane mondialiste passe, et Bruxelles avance ces mesures petit à petit. Je sais pas si vous avez vu mais les banques vont mal. La France va mal. Desorganisé. Aucune résistance soudée, etc... Or quant Bruxelles décidera tel plan à notre encontre, un plan de rigueur, et qu’il faudra se manifester, que ferez vous ? Vous ferez votre petit groupe du FdG, qui virera le petit groupe du FN ? Vous verez comme ces blaireaux du FdG (désolé il n’y a pas d’autres mots, et encore je suis gentils) qui ont viré Dupont-Aignan de l’ambassade grecque à coup de « facho », « collabo »... ? C’est cela que vous ferez. Vous diviserez la contestation ?

                                              Je n’attends rien des partis voyez-vous. Mais j’attend tout de notre union, l’union du peuple (des petits entrepreneurs plutôt tendance Marine, aux salariés divers tendance Marine et Méluche) pour que nous luttions ENSEMBLE contre notre ennemi commun.

                                              C’est beau la jeunesse car vous gardez votre imagination et votre créativité. Auriez-vous pris un coup de vieux ?


                                            • aixip 11 juin 2012 17:20

                                               Cette diatribe sent bien la chemise brune ,vous savez celle qui est bien repassée sur un corps qui faute de lavage pue désespérément la mort !
                                              La montée des Le Pen n’a d’égale que la montée d’Hitler dans les années 20 et si on se place au niveau des idées ,je crois que le programme de MLP si tant est qu’elle l’est réalisé un jour démontrait des catastrophes , en particulier économiques et la capacité à mentir de cette avocate véreuse (rassurez vous tous les avocats sont véreux) tellement évidente n« aura sans doute échappé qu’à notre pauvre rédacteur.
                                              Enfin ,je pose la question :Qui sont les gens qui votent FN vous en connaissez ,vous ?
                                              Alors se réfugier derrière un pseudo ;
                                              ça laisse bien à imaginer ce que ce parti recèle en son sein !
                                               »la bête immonde..."


                                              • Anaxandre Anaxandre 12 juin 2012 01:33

                                                Le niveau zéro de la pensée, et le ridicule en plus !
                                                Avec de tels opposants, « la bête immonde » n’a pas trop de soucis à se faire...
                                                J’espère que vous n’avez pas plus de 16 ou 17 ans pour écrire de telles âneries préfabriquées !


                                              • aixip 12 juin 2012 09:20

                                                Vous ne connaissez pas Bertold Brecht ,ce n’est guère étonnant ,vous ne connaissez pas l’histoire non plus .
                                                Sachez que contrairement à ce que l’on dit ,elle se refait et elle est bien partie pour se refaire.
                                                Pour ce qui est du degré 0,c’est semble-t-il votre niveau de QI.


                                              • Jean-Louis CHARPAL 11 juin 2012 17:45

                                                @Jonathan

                                                Tu n’as rien compris au programme du Front de Gauche.

                                                Commence par lire « Nous on peut » de l’économiste du Front de Gauche Jacques Généreux, « Qu’ils s’en aillent tous » de Jean-Luc Mélenchon et « L’Humain d’abord » , le programme du FdG .

                                                Ca t’éviteras de partir en vrille sur tous les sujets.

                                                Essayer de ridiculiser la notion de Révolution citoyenne tombe complètement à plat, puisque celle-ci é été entreprise avec beaucoup de succès dans de nombreux pays d’Amérique latine.

                                                De plus il est contre productif de vouloir opposer ceux qui veulent changer les choses et les partisans du Front de Gauche. Ils partagent la même cause. Pas très malin de vouloir qu’ils se tirent dans les pattes !


                                                • Morpheus Morpheus 12 juin 2012 00:15

                                                  Ce que Moadab dénonce, précisément, dans cet article écrit à chaud, c’est l’incohérence entre le programme (beau programme, on l’approuve) et l’action, dont les résultats sont devant nos yeux :

                                                  - pouvoir absolut au PS
                                                  - renforcement du FN (chaque fois qu’on le diabolise, il se remplume, comme c’est curieux)
                                                  - maintient de la même oligarchie au pouvoir
                                                  - status quo du système, qui reste inchangé

                                                  « Qu’ils s’en aillent tous » dit le titre du livre de JLM ?

                                                  Mais ils sont toujours là. Et bien là !

                                                  Cherchez l’erreur.


                                                • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 02:07

                                                  EN 2017 Morpheus voyons ! Le temps que le projet fédéraliste européen se mettre en place smiley


                                                • logan 11 juin 2012 17:51

                                                  On croirait rêver !

                                                  En passant à 11%, voir en faisant 21% des voix, le FDG et Mélenchon sont loin d’être désavoués, ils sont en progression assez fulgurante pour une formation politique qui n’existe que depuis 4 ans.

                                                  C’est le score sur le plan national ( 6-7% ) qui est en recul ... Mais tout le monde savait qu’avec la démobilisation ( défaite des présidentielles et la dynamique en faveur du PS ( victoire à la présidentielle ) cela allait être très dur.

                                                  Alors arrêtez de fantasmer !!!


                                                  • Connolly 12 juin 2012 10:29


                                                    « Tout le monde savait...
                                                    Sauf Melenchon...parti en guerre la fleur au fusil...
                                                    Trop imbu de lui même pour ne pas envisager, l’espace d’une seconde,
                                                    qu’il pouvait se ramasser une claque dans sa »grande gueule« ... »


                                                    Vous voulez rire cher ami. Il n’a jamais affirmé que la victoire lui été assuré. Admettez tout de même qu’il y avait un sacré coup à jouer compte tenu des casseroles du PS. Or ce pari il a failli le réussir puisqu’il est devancé de peu par le candidat PS. Sachant qu’au second tour, là encore il avait toute ces chances.

                                                    « Et ce qui devait arrivé... arriva »

                                                    Un peu facile après coup...

                                                    « Il a joué...
                                                    Il a perdu... »

                                                    Et il assume pleinement, malgré sa légitime déception ...

                                                  • Connolly 12 juin 2012 15:43
                                                    « Tout dans son attitude laissait supposer cette victoire, je suis même persuadé qu’il n’a même pas envisagé une seconde qu’il pouvait perdre. 
                                                    Il affichait une telle arrogance... »

                                                    Inversement, il n’a jamais prétendu qu’il ne pensait pas l’emporter. Il était confiant car, encore une fois, il y avait un bon coup à jouer. Autrement dit : c’était faisable et les résultats lui ont donné raison puisqu’il perd de peu. Croire fortement en ses chances de victoire n’est pas une tare, à ce que je sache. 
                                                    Pour connaître la vraie position de telle ou telle personne, il faut prendre connaissance des ses dires (oraux comme écrits) de A à Z. Or dans les articles parus sur son blog, à aucun moment il ne dit que la victoire est acquise, au contraire, il ne cesse d’affirmer l’inverse en soulignant la somme de travail qu’il fallait abattre pour l’emporter.
                                                    Je crois que vous voyez les chose à travers le prisme de votre anti-mélenchonisme primaire. Et je ne suis nullement un « inconditionnel » de Mélenchon. Le FdG est plus éclectique que vous ne semblez le penser.

                                                    «  »Un peu facile après coup...« (sic)
                                                    C’était tellement prévisible... »

                                                    Vous en remettez une couche ! Sachant l’écart étriqué entre Mélenchon et le candidat socialiste, désolé mais votre assertion relève de la facilité la plus totale. Vous auriez été, à la limite, plus crédible si Mélenchon avait obtenu un score inférieur à 10 %.


                                                    « parachuté »

                                                    Ni plus ni moins que beaucoup de ténors des autres partis politiques à commencer par le FN et sa présidente.

                                                    « traitant les électeurs comme des moins que rien... »

                                                    Des preuves svp !

                                                    « les électeurs lui ont bien rendu son mépris ! »

                                                    En lui accordant 21 % (soit un progrès en % et en voix par rapport aux présidentielles). Quel mépris en effet !

                                                    «  »Et il assume pleinement, malgré sa légitime déception ...« (Sic)
                                                    Il ne peut faire autrement, il n’a pas le choix ! »

                                                    Ah tiens ! Ce n’est pourtant pas ce que vous (et bien d’autres) laissez entendre !
                                                    Ce que l’on lit ici et là est qu’il se la jouerait plutôt « mauvais joueur » et donc, comme tout mauvais joueur, n’assumerait pas sa défaite !

                                                    « Il l’a quand même particulièrement mauvaise...
                                                    Etre battu par la semi démente ... »
                                                    Alors OUI, je ris !
                                                    J’en ris encore aujourd’hui, rien qu’en y pensant et me remémorant sa...mine « déconfite »

                                                    Bien sûr qu’il l’avait mauvaise. Comme tout individu après une défaite ! C’est tout simplement humain !
                                                    Par ailleurs, ce n’est pas MLP qui l’a battu, mais le candidat PS. Nuance ! Le premier tour se jouait non pas entre Le Pen et Mélenchon mais entre les deux concurrents de gauche (premier obstacle à franchir). Dans le cadre d’un second tour, MLP-JLM, ce dernier aurait eu toutes ses chances.

                                                    « Le seul bémol que je mettrai à ma joie de voir merluchon battu,
                                                    c’est de savoir que le pen risque de gagner...
                                                    et ça, c’est pas bien. C’est pas bien du tout ! :-> »

                                                    Donc vous préférez qd même Mélenchon à Le Pen. Si vous êtes proche du PS, alors je ne comprends pas votre anti-mélenchonisme agressif et revanchard : s’il n’avait pas appelé à battre Sarko sans condition vous n’auriez peut-être pas vu la vie en rose au soir du second tour (sachant le « bon » score final du président sortant).

                                                    « Mais les electeurs avaient le choix entre la peste ou le choléra...
                                                    Il ont choisi !
                                                    Il parait que c’est ce que l’on appelle la démocratie ! »

                                                    Vous savez tout est question d’appréciation.
                                                    Je dirais, pour ma part, qu’au second tour des présidentielles aussi, les électeurs avaient le choix entre le « choléra » (PS) et la « peste » (UMP), les deux ayant cautionné et accompagné à tour de rôle depuis près de 30 ans, la mondialisation néo-libérale responsable des désastres socio-économiques (inégalités accrues au seins des nations et entre nations), environnementaux (pollutions, gaspillages, malbouffes...), et politiques (démocratie mise à mal par les diktats des marchés) actuels...

                                                    PS : pour info, j’ai opté pour le « choléra » au second des présidentielles car la « peste » m’était devenue trop insupportable. Malheureusement, Je crains que, dans cinq ans, la « peste » ne refasse surface à la faveur d’une majorité de citoyens oublieux mais ne pouvant plus supporter le « choléra ».

                                                  • Connolly 12 juin 2012 22:07

                                                    « Vous, parce que atteint de mélanchonite aigue... »


                                                    Vous m’avez mal lu cher ami. J’ai écrit entre autres ceci : « Je ne suis pas un »inconditionnel« de Mélenchon. Le FdG est plus éclectique que vous ne semblez le croire ». Ce qui signifie que pour moi, Mélenchon n’est que le candidat à la présidentiel d’un FdG dont le programme trouve grâce à mes yeux. Au fond, le bonhomme (quel qu’il soit) n’a que peu d’importance ; seuls priment les idées et les projets, à mon sens.

                                                    Par ailleurs, à titre perso, je pense qu’il n’aurait pas dû se présenter à Henin-Beaumont, que ce faisant il prenait un trop gros risque, même s’il avait toutes ses chances de l’emporter.

                                                    Néanmoins, il faut raison garder et ne pas se laisser gagner par la passion : Mélenchon a certes perdu, mais sa défaite n’est nullement déshonorante ni humiliante (comme j’ai pu le lire) au regard d’un certain nombre de paramètres : et notamment ceux d’avoir échoué de peu (un peu plus de 200 voix d’écart, je crois, avec le candidat PS) et d’avoir amélioré le score du FdG, en % comme en voix, par rapport aux présidentielles (il fait tout de même nettement mieux que la plupart des candidats du FdG à l’échelle nationale).

                                                    Bonne soirée à vous


                                                  • kedjey 11 juin 2012 18:00

                                                    En fait cet article vise juste à taper sur le FdG, on est bien avancé.

                                                    En quoi la révolution citoyenne et la 6ème république sont elles fantasques ?
                                                    Cela revient à dire qu’il faut continuer avec cette 5ème république qui ne cesse de nous montrer ces faiblesses à commencer par le rôle monarchique du président (la période 2007-2012 devrait nous faire réfléchir là dessus).
                                                    S’il n’y a pas de révolution (citoyenne ou autre) il faudra s’accommoder du déni de démocratie permanent que nous subissons Tous

                                                    « Jean Luc Mélenchon avait lui décidé de diviser la Nation ».
                                                    En montrant à quel point le programme du FN est une imposture ? Qui rejette les problèmes économiques sur les étrangers (et donc divise) ? le FdG ?

                                                    On est asservi par la finance, la zone euro va très mal, j’ai l’impression que les citoyens qui se sont massivement abstenus sont au bord du désespoir et ne se font plus beaucoup d’illusions sur la capacité des politiques à améliorer notre condition citoyenne.
                                                    La véritable info de ce scrutin n’est elle pas plutôt celle là ?


                                                    • BA 11 juin 2012 18:06
                                                      France : la droite ne fera pas barrage à l’extrême-droite.

                                                      La droite française n’appellera pas à voter contre l’extrême-droite dans les 20 circonscriptions qui mettront aux prises un candidat de gauche et un candidat du Front national, a-t-on appris auprès du parti conservateur UMP.

                                                      Cette décision du ni-ni (ni Front national, ni gauche) a été prise lors du bureau politique de l’UMP lundi alors que le Parti socialiste avait appelé la droite à appliquer le désistement républicain. L’un de ces duels opposera notamment Marine Le Pen à un candidat socialiste à Hénin-Beaumont (nord).

                                                      « Pas question d’appeler à voter pour le Front national, ni d’appeler à voter pour le candidat socialiste », a lancé lors de cette réunion le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé.

                                                      Le ni-ni constitue déjà une semi-victoire pour le Front national, qui appelle à une recomposition de la droite, car il revient à mettre sur un même plan extrême-droite et gauche.

                                                      Par ailleurs, l’UMP a demandé le maintien de tous ses candidats partout où ils sont qualifiés pour le second tour dans une triangulaire avec un candidat socialiste et un candidat du Front national, a-t-on indiqué à l’AFP.

                                                      La consigne de l’UMP sur le maintien en toutes circonstances connaît des ratés, certains candidats distancés par la gauche et le Front national étant tentés de jeter l’éponge pour gêner le Parti socialiste, dans le sud-est.

                                                      C’est le cas de Roland Chassain, arrivé 3ème à Arles dans les Bouches-du Rhône, qui a annoncé lundi à l’AFP qu’il se retirait pour tenir sa position qui est : « tous contre Michel Vauzelle, le député sortant socialiste ».

                                                      Il pourrait être imité par un autre candidat de l’UMP, Etienne Mourrut, dans le département voisin du Gard.

                                                      (©AFP / 11 juin 2012 17h17) 

                                                      • courageux_anonyme 11 juin 2012 18:09

                                                        Mélenchon qui fait encore des siennes :

                                                        Le président du Parti de gauche s’est énervé dimanche 10 juin contre un journaliste de BFM TV au cours de la soirée électorale, au point de finir par quitter précipitamment le duplex.

                                                        http://www.20minutes.fr/article/950601/video-melenchon-perd-pari-henin-beaumont-refuse-debattre-pen


                                                        • joelim joelim 11 juin 2012 18:38

                                                          La défaite cuisante de Mélenchon à Hénin Baumont, et plus globalement du Front de Gauche en France, sera justifiée par un nombre incalculable de raisons alambiquées par les militants fanatiques. 


                                                          Les militants de quel parti ? Celui d’Asselineau ?

                                                          Désolé mais l’effet boomerang était trop tentant. smiley 

                                                          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 02:09

                                                            Votre vanne est un flop, désolé. 


                                                          • joelim joelim 12 juin 2012 19:38

                                                            Oh, c’est pas une vanne, c’est une constatation. 


                                                          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 11 juin 2012 18:38

                                                            Bravo Jonathan, et merci

                                                            Qu’est-ce que ça fait plaisir de lire un texte écrit exactement comme on aurait voulu l’écrire.
                                                            Tout y est, même la plus belle parole de Confucius (que je ne connaissais pas mais que je range d’emblée au sommet).
                                                            C’est parfait.
                                                            De la belle ouvrage qui fait toute la valeur d’Agoravox.


                                                            • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 02:12

                                                              Merci à vous Luc-Laurent.. !


                                                            • Le péripate Le péripate 11 juin 2012 19:47

                                                              Il y a une constante chez tous les apprentis dictateurs : une énorme capacité à la surenchère et à la discorde.


                                                              • sisyphe sisyphe 12 juin 2012 08:56

                                                                le péripate préfère les dictateurs confirmés ; comme une de ses idoles ; Pinochet : là, pas de discorde, effectivement : un régime de terreur qui écrase et fait taire les voix discordantes..

                                                                et sinon, la dictature des mafias financières ; tu en penses quoi ? Surenchère ?
                                                                 smiley


                                                              • atmos atmos 11 juin 2012 21:13

                                                                LOUANGES ET REMERCIEMENTS A THEMIS !

                                                                Hier soir à Hénin-Beaumont, elle a durement frappé une canaille : l’héroïque chasseur de chauves-souris et autres bébêtes bienfaisantes a de nouveau été fessé devant la France entière.
                                                                Ce fut un spectacle exaltant.
                                                                Mais il y a mieux, car Ménichon, non pleinement satisfait par cette cuisante humiliation, s’est encore transporté sur un parking de supermarché pour s’y auto-fesser publiquement en se désistant pour le candidat d’un PS local pourri jusqu’à la moelle qu’il vilipendait la veille encore !

                                                                Là, Cornichon a atteint au sublime. C’est l’apothéose du zéro.


                                                                • Cocasse Cocasse 11 juin 2012 21:40

                                                                  Les miliciens fascistes d’extrême gauche, au service de la finance mondialisée, se sont pris une bonne taule !  smiley


                                                                  • Cigogne67 11 juin 2012 21:40

                                                                    que mélenchon aille manifester avec SORAL... les deux font la paire !

                                                                    extrème gauche et fascisme...


                                                                    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 02:13

                                                                      Les sionistes sont pas conviés ?


                                                                    • aobc 11 juin 2012 22:03

                                                                      Bonsoir,
                                                                      s.v.p. regardez aussi ( de temps en temps ) ce qui ce passe dans les pays voisins.

                                                                      Tapez donc p.e. des extraits/des mots clés/slogans de toutes les „nouvelles“ et „vielles“ idees et « solutions » , si possible traduit en anglais et/ou allemand d´abord , sur google.com ( pas google.fr ) pour a) repérer les personnes/groupes qui se trouvent réellement/actuellement derrière toutes ces histoires et b) comprendre que les membres et profiteurs du système s´en servent ( ensuite ) en recyclage dans les pays de l´UE –....l´un après l´ autre.

                                                                      Chose qui nous fait tous perdre énormément de temps + énergie + espoir

                                                                      Vous trouverez alors
                                                                      ( et pourriez ainsi vous informer sur les „bonnes“ expériences déja faites ailleurs ) d´autres étapes de distraction et de déviation en vue , „presentation“ de solution „innovative“ - comme p.e. la « liquid democracy » ou le „tout nouveau et rebelle etc“ ....partie pirate
                                                                      http://www.piratrice.eu/
                                                                      soutenu par :
                                                                      http://wiki.piratenpartei.de/AG_Europa
                                                                      http://wiki.piratenpartei.de/AG_Europa/UnterstuetzungIsabelleRobin

                                                                      Pendant que nous tournons en rond, ils avancent tranquillement.
                                                                      Cordialement, aobc


                                                                      • aobc 11 juin 2012 22:20

                                                                        oupps, pardon - rajout d´un article suite a mon commentaire :
                                                                        Résistance politique : Attention à la récupération réformiste des mouvements sociaux par l’oligarchie
                                                                        http://andrewgavinmarshall.com/2012/06/02/french-translation-contre-linstitution-avertissement-au-mouvement-occupy-wall-street/


                                                                      • atmos atmos 11 juin 2012 22:04

                                                                        Les résultats définitifs sont  :
                                                                        Marine Le Pen : 42,36%
                                                                        Philippe Kemel : 23,50%
                                                                        Jean-Luc Mélenchon : 21,48%

                                                                        Pour mémoire, le sondage Ifop/Parisot du 20/5/12 prophétisait :
                                                                        Marine Le Pen : 34% (-8,36 par rapport aux résultats)
                                                                        Jean-Luc Mélenchon : 29% (+7,52)
                                                                        Philippe Kemel : 18% (-5,5)

                                                                        Ça, c’est du sondage scientifique de première bourre !
                                                                        Mais le plus intéressant est le différentiel Le Pen/Mélenchon. Dans le monde virtuel des manipulateurs d’opinion, il était de 34-29=5%. Dans le monde réel, il fut de 42,36-21,48=20,88%.
                                                                        Amusant, non ?


                                                                        • Cigogne67 11 juin 2012 22:07

                                                                          mélenchon + soral + dieudonné = smiley


                                                                          • moebius 11 juin 2012 22:42

                                                                            @ l’auteur..Donc, guide du peuple par la raison... ce salopard de pd de bolcheque arabe, arriére petit fils et petit fils de franc maçon voulait nous imposer le jeu de dés pour choisir nos dirigeants...


                                                                            • moebius 11 juin 2012 22:44

                                                                              ..on la echappé belle...vive la grosse Pen


                                                                              • moebius 11 juin 2012 23:26

                                                                                 l’enjeux ici c’est... ou on communautarise et ethnisise les rapports de force sociaux ou on ne sort pas des rapports de force « classiques » ou de classe qui étaient la base du duel qui nous oppose et qui gaeantissait le pacte social qui nouis fonde sur la prosperité économique de tous... ou on y renonce.... Il semblerait en premiere analyse que peut etre paradoxalement la droite renonce et accepte de passer la main.....la question cruciale serait alors : sur quoi va t ’on fonder la paix social qui ne soit pas celle de nous assurer un meilleur avenir


                                                                                • Mr-J 12 juin 2012 03:23
                                                                                  A l’auteur :

                                                                                  21%, c’est selon vous négligeable ?

                                                                                  La volonté de passer à la sixième République ne mettais pas de côté ce qui existait déjà, tout simplement parce que des constituantes auraient étés crées partout en France, pour que ces groupes de réfléxions puissent avancer des idées qui auraient pu être présenté aux français. L’autodétermination est la solution.

                                                                                  Vous semblez feindre d’ignorer l’hostilité dont est victime Mélenchon : on lui reproche sa franc-maçonnerie à toutes les sauces et vous le premier en le reprochant même à ces ancêtres et comble du mauvais goût il est soutenu par des communistes vous savez le grand ennemi, celui contre qui l’on a dû faire plusieurs décennies de contre-propagande durant la guerre froide et cela continue encore aujourd’hui des salles de classes à celles des plateaux télés. En plus de cela ajoutez : la concurrence ; du npa à eelv en passant par la lutte ouvriére ; bref une myriades de partis politiques d’extrême-gauche et écologiste.... Ajoutons à cela l’illusion du vote utile et le très peu de divisions que connaît la droite et en toute honnêteté venez me dire qu’il s’en sort comme un pied, qu’il n’enchaîne que les échecs : patatipatata alors que ce parti n’existe que depuis : deux ans !

                                                                                  Concernant l’Europe, il y’a deux solutions comme toujours, revenir en arrière pour mieux faire, ou aller de l’avant. Vous avez choisi votre camp et c’est tout à votre honneur, mais il est souhaitable de vouloir changer d’Europe puisque nous sommes en plein dedans, ne vous en déplaise mais c’est aussi une alternative.

                                                                                  Le patriotisme ? Voilà ce qui fait la différence je ne vous le cache pas... Vous vivez encore dans l’illusion de la nation, je vous comprends c’est une grande idée, mais l’humanisme que défends le front de gauche est une idée bien plus grande, attiré des populations sur notre sol et être capable de les assimiler comme seul le front de gauche pourrait le faire voilà qui nous assurerait perpétuellement d’aller de l’avant, vous ne comprenez pas vous les nationalistes que la nation ce sont des êtres et pas un bout de terrain et oui au front de gauche les êtres ont une plus grande importance que les bouts de terrains. L’immigration est un droit fondamental de l’espèce humaine, au nom de la culture vous voulez aller contre la nature c’est bien cela votre problème, mais attendez... Attendez que le fdg tire des leçons de ses erreurs, car vous oubliez que c’est un très jeune parti, qu’il n’est pas encore très crédible, mais ces législatives étaient bien loin d’être la dernière bataille. Et de là à taxer le fdg de contre révolutionnaire ? Mais c’est que vous en arriverez presque à me faire rire !

                                                                                  Alors comme cela vous êtes abstentionniste ? A votre place j’aurais bien du mal à me regarder dans la glace. Vous prônez la révolution mais lorsque l’on vous amène des changements sur un plateau d’argent vous : vous crachez dedans... Un petit conseil remettez vous en question, je suis bien content pour vous que vous ayez découvert que les partis politiques étaient des attrape nigaud, toutefois votre seule façon d’agir passe aujourd’hui par ces partis politiques que ce soit par un vote ou par un engagement, faire avancer un parti, ces idées en l’intégrant c’est faire réfléchir toute la France. Confronter ses idées avec des citoyens avec qui l’on a des affinités intellectuels et l’un des biais pour faire avancer sa propre pensé.

                                                                                  Bonne continuation tout de même, camarade Robespierriste.

                                                                                  • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 10:54

                                                                                    Mr-J,

                                                                                    Vous pourrez lire dans les commentaires que Méluche n’a même pas fait les 12,5 % des inscrits nécessaires pour être qualifié au second tour... Oui, c’est une râclée ! Il a voulu faire le malin, et il s’est pris les doigts dans la porte.. :)

                                                                                    Je n’ai vu personne reprocher l’appartenance à la franc-maçonnerie de JLM sur TF1, France 2, BFM, ou tous les plateaux télés où il est intervenu... Vous ne seriez pas un peu de mauvaise foi ? 

                                                                                    « Changer l’Europe » ? Vous ne savez pas ce que vous dites ! Déjà, vous faites inconsciemment l’amalgame entre l’Union Européenne (des institutions) et l’Europe (qui est un continent), et vous participez au discours idéologique ambiant qui vise à considérer cette union comme naturelle. Ensuite, vous n’avez sûrement aucune idée des mécanismes régissant cette Union, qui sont justement élaboré de façon à ce qu’elle ne change pas. Le Front de Gauche est une fabrique à illusion, et vous, comme tous ceux qui ont voté « non » à cet article pourtant largement argumenté, refusent de voir. 

                                                                                    La Nation n’est pas qu’un « bout de terrain », c’est ce que la Révolution française nous a justement donné pour nous protéger des intérêts privés, et vous, avec vos rêves d’utopiste internationaliste, vous aimeriez la voir sombrer... Et puis finalement, vous êtes hypocrite. Car si c’est « L’humain d’abord » qui vous intéresse, pour vous limiter à l’Europe ? Vite, un gouvernement mondial ! Oh, mais tiens, le Front de Gauche rejoindrait-il Jacques Attali ? Si vous niez cela, c’est que vous n’êtes pas conscient de vos contradictions internes... 

                                                                                    Le changement que vous proposez, oui je crache dessus, et encore, le mot est faible. Le Front de Gauche veut devenir crédible ? Qu’il appelle à user de l’article 50 pour sortir de l’Union Européenne, que l’on puisse enfin redresser la France. Les autres pays de l’Union sont appelés à faire de même, ce n’est pas parce qu’on ne sera plus enchaînés les uns aux autres que nous ne pourrons plus travailler ensemble, ou circuler entre les pays. Mais ça, vous feignez de ne pas le savoir. 

                                                                                    Robespierre disait, puisque vous semblez l’appréciez : « Si vous ne faites pas tout pour la Liberté, vous n’avez rien fait. »

                                                                                    Si placer un bulletin dans l’urne pour un parti collaborationniste et faussement contestataire du pouvoir européiste, c’est tout faire pour la liberté, alors on est mal barrés... 

                                                                                    Vous allez attendre 2017 maintenant ? 

                                                                                    D’ici là nous serons morts, esclaves, ou libres !

                                                                                    Il va falloir agir d’ici là. Je n’ai pas toute les clés, mais je cherche à alerter sur cette question. Et je vous rassure, je n’ai aucun problème à me regarder dans la glace, si ce n’est que je culpabilise que certains puissent encore se fourvoyer à penser comme vous le faites. Je me dis que je dois mal m’y prendre.. 


                                                                                  • sisyphe sisyphe 12 juin 2012 11:59

                                                                                    . Et je vous rassure, je n’ai aucun problème à me regarder dans la glace

                                                                                    Oui, oui ; ça, on l’avait bien compris
                                                                                    Quand la forfanterie sert d’instrument de réflexion, on en arrive à cette bouillie intellectuelle de celui qui croit avoir tout compris, et se permet de faire la leçon, quand la plupart des choses lui échappent...

                                                                                    Allez, cadeau pour un peu moins de prétention, et un peu plus d’analyse et d’humilité...


                                                                                  • Mr-J 12 juin 2012 14:22
                                                                                    A l’auteur :

                                                                                    Excusez-moi j’ai lu 21% sur ce même fil, il est vrai que j’aurais dû vérifier.

                                                                                    Je ne consomme pas de télévision.

                                                                                    Ce qui est culturel ne peut être naturel, je ne sais pas trop quels extrapolations vous tirez de mes propos, mais je crois qu’il y’a quiproquo. Pour moi l’Europe est une réalité j’explicite : institutions technocratiques -pas toutes- qui orientent de façon non démocratique l’avenir des pays. Sommes-nous d’accord sur l’idée générale ? Bien, après que vous pensiez qu’il soit impossible de la changer (mécanisme des chaînes) c’est bien normal, mais là où Mélenchon me plait bien, c’est qu’il veut déjà essayer de changer les choses avant de revenir éventuellement en arrière -j’entends par là quitter l’Europe, il est vrai que ces intentions ne sont pas tout à fait claires sur le sujet, mais je ne pense pas que ce soit le genre d’homme à bien apprécier que l’on lui mettent des bâtons dans les roues, quand pensez-vous ?-

                                                                                    Oui en effet je suis mondialiste, j’ai toujours trouvé absurde les divisions au sein de notre espèce, alors qu’il serait possible de les préserver (je parle des différences culturelles voir politiques) tout en enlevant les problèmes de ce monde, famine guerre etc. Oui je suis pour un mondialisme progressif avec comme point de départ l’Europe, mais pour cela il faut retrouver notre auto-détermination.

                                                                                    Ce n’est pas tout faire, je n’ai pas encore l’illusion de ma vanité ; c’est faire un peu, concrètement. Non je ne vais pas attendre 2017 le 24 juin je serais dans la rue, comme partout sur la surface du globe pour soutenir tous les peuples en branle (dans l’idée c’est avant tout le Canada, mais le phénomène s’est élargit, à voir sur place donc) et pourquoi pas si l’agitation le permet faire avancer mon propre pays.... Mais les Français ne sont plu révolutionnaires ils sont grabataires...

                                                                                    Enfin je vais ré-itérer ma petite explication sur l’activité politique par un exemple concret : pour faire imploser un système il faut arriver à son coeur, comme Gorbatchev qui fait éclater l’urss. Vous pensez, vous les absentionniste qu’en restant marginaux vous aller changer les choses ? Vous vivez sur un petit nuage, vous êtes la plus belle invention des conservateurs de ce système. Vous êtes peut-être révolutionnaire dans vos idées et encore pour l’instant le peu que j’en sais c’est que vous êtes réactionnaire, mais l’abstentionnisme lui n’a rien de révolutionnaire, ne vous en déplaise. Vous parlez de l’héritage révolutionnaire et de Robespierre, Robi qui s’insurgeait contre le droit de vote censitaire si il était face à vous aujourd’hui vous cracherait à n’en pas douter à la figure tellement il serait écoeuré de votre vanité.


                                                                                    Sisyphe : Ce que j’aime Léo Ferré :).

                                                                                  • Ptetmai 12 juin 2012 07:55

                                                                                    A Jonathan

                                                                                    Quelle est votre définition des concepts Peuple, raison et terreur

                                                                                    Avez-vous lu le Robespierre de Guillemin


                                                                                    • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 10:57

                                                                                      Lu ? J’ai écouté sa conférence oui. Effectivement, cela fait directement à la rhétorique de Robespierre. Dois-je vraiment développer, si vous connaissez ? J’aurai apprécié que cet homme soit là aujourd’hui, il aurait relevé le niveau....


                                                                                    • sisyphe sisyphe 12 juin 2012 08:52

                                                                                      Article inutile d’un petit coq qui croit avoir tout compris, quand il ne fait que répéter une (mauvaise) leçon mal digérée, qui mélange tout et son contraire, ne connait rien de l’histoire, et récite des formules toutes faites, du haut de son inculture politique.

                                                                                      Assez affligeant, mais sans grand intérêt ; passons à autre chose..


                                                                                      • Le chien qui danse 12 juin 2012 09:54

                                                                                        Si j’ai bien compris vous êtes un abstentionniste patriote nationaliste souverainiste révolutionnaire ?

                                                                                        Et vous appelez à une révolution patriotique nationaliste souverainiste donc vous revendiquez les millions de mort qu’a généré et génère encore cette pensée de par le monde.

                                                                                        Alors vous, dans le blindage intellectuel vous faites très fort pour , apparemment, votre âge.

                                                                                        Quel gâchis.


                                                                                        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 11:08

                                                                                          Ce qui vous paraît être un « blindage intellectuel » n’est autre qu’un raisonnement logique et cohérent. Il est donc normal qu’avec un argumentaire du niveau d’un militant du NPA, vous ayez l’impression de ne rien pouvoir faire contre. Revenez avec d’autres arguments, parce que là c’est pas très intéressant. 


                                                                                        • @moadab

                                                                                          encore un abstentionniste qui fait la morale aux votants....
                                                                                          parisien,,, ??? FOURMI  ???


                                                                                          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 11:11

                                                                                            Avec un pseudo comme ça vous ne m’en voudrez pas de pas vous répondre ? 


                                                                                          • arnulf arnulf 12 juin 2012 10:51

                                                                                            Ayant voté pour JL Mélenchon je dois dire que certains arguments présentés dans l’article m’interpellent.
                                                                                            JL M. a fait une campagne européiste : je crois que c’est vrai. Beaucoup de français sont de plus en plus éloignés de l’europe qui contraint les peuples. De plus en plus ils vomissent l’europe. Alors voter pour l’europe.. c’était difficile. Pour moi ce ne fut pas facile.
                                                                                            Il a trop attaqué le FN : vrai et faux. Il a bien fait de dénoncer le FN mais point trop n’en faut à la fin on ne savait plus ; était-ce un campagne présidentielle ou une campagne contre le FN ? Pour la députation ce fut encore plus criant.
                                                                                            Bref voter JLM était très politique et en face il y avait des arguments beaucoup plus simples et au FN très simples : le responsable c’est votre voisin qui n’est pas comme vous. Le suceur de C.A.F. d’ A.P.L., d’allocation en tous genres. Le voleur de travail.
                                                                                            Les gens ne veulent pas savoir qui est responsable réellement. Cela les obligerait à se heurter à l’autorité et ils sont formater depuis la prime enfance pour respecter les puissants qui dans l’imaginaire populaire est bardé de qualités morales et humaines au-dessus de l’électeur moyen alors que c’est le contraire.


                                                                                            • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 11:14

                                                                                              Merci pour votre honnêteté intellectuelle. 


                                                                                            • Connolly 12 juin 2012 15:56
                                                                                              J’abonde globalement dans votre sens, sauf pour cette dernière remarque
                                                                                              « JL M. a fait une campagne européiste : je crois que c’est vrai. » Que signife la notion d’« européisme » ? Si cela fait allusion à une politique favorable à l’Europe telle qu’elle se décline aujourd’hui, alors on ne saurait parler de campagne européiste orchestrée par JLM. 

                                                                                            • grangeoisi grangeoisi 12 juin 2012 10:56

                                                                                              Que le Guignolo se soit pris encore une veste me réjouit beaucoup, mais que la « famille » de l’ex-tortionnaire en Algérie soit en position favorable me fout les boules !


                                                                                              • Thorgal 12 juin 2012 10:59

                                                                                                salut Jonathan,

                                                                                                Je n’ai pas le temps de réagir à ton article de manière détaillée et le temps presse ici, donc je vais juste relever quelques petites choses rapido. Dis-toi bien que je ne suis pas mélenchoniste, qu´il n´existe pas d´école de pensée ou même attitude appelée mélenchonisme. Il y a un parti appelé Front de Gauche, dont un des représentants s´appelle Jean-Luc Mélenchon. Maintenant que ceci est bien compris, il me semble qu´il faille nuancer tes propos ici et là :

                                                                                                « Premièrement, son projet fantasque de »révolution citoyenne« et de »6e République" excluant toutes les avancées et les redécouvertes en termes de démocratie (comme le tirage au sort en politique) avait réussit à rabattre quelques individus suffisamment crédules pour croire qu’un tel projet serait possible« .

                                                                                                A mon avis, tu y vas bcp trop fort dans une rhétorique se voulant au minimum condescendante. D´abord son projet est le projet du FdG. Il n´a rien de fantasque, pas plus que celui d´autres formations politiques, et ceci d´autant plus que tu reproches, et je trouve à juste titre la récupération du mot révolution. Il me semble donc trouver dans tes propos un manque de cohérence car vois-tu, les redécouvertes de ces processus démocratiques antiques supportés par E.Chouard pour ne citer que lui, apparaissent (même si je suis moi-même pour leur implémentation) beaucoup plus fantasques en tant que projet politique à défendre dans le cadre des institutions actuelles.

                                                                                                Je pense plutôt que le FdG essaie de changer les institutions actuelles par étapes. Ce qui, et nous sommes d´accord je pense, rend le mot révolution plutôt mal placé dans la rhétorique du FdG.

                                                                                                Par ailleurs, le FdG ne rabat pas quelques individus crédules en leur faisant croire que son projet est possible. On adhère à des idées politiques X ou Y par choix je pense. Si tu me décrivais tes opinions sur ceci ou cela, je pourrais te dire que quelqu´un ou quelque chose t´a probablement rabattu pour avoir de telles idées. Ta rhétorique, encore une fois, trahit un profond mépris pour celles et ceux qui adhèrent sciemment aux idées du FdG. Je ne comprends pas un tel mépris, il est peut-être inconscient ?

                                                                                                Ensuite tu nous ressors le fait que JLM est issu d´une tradition franc-maconne (je n´ai pas de cédille sur mon clavier). Même si cela peut expliquer certains aspects de ses idées et rhétorique, tu sembles lui jeter son appartenance à cet ordre à la face, comme quelque chose de méprisable ou honteux sur le plan moral. D´où te vient un tel mépris pour les franc-macons ? Je ne connais personnellement rien à leur sujet, je m´abstiens donc de juger de la chose sans savoir. Qu´en est-il dans ton cas et qu´est-ce que ca peut bien apporter dans ton article que de le fustiger en 3 mots dans cette phrase pour son appartenance à cet ordre ?

                                                                                                Après, tu continues avec un langage complètement inapproprié comme par exemple »sainte croisade« et autres expressions traduisant une fois de plus ce même mépris qui m´est totalement incompréhensible. Je n´ai pas le temps de disserter sur ce passage FdG vs FN malheureusement car je voudrais réagir à ce que tu dis ensuite :

                                                                                                 »défaite cuisante« 

                                                                                                Alors je vais être direct :
                                                                                                CE N´EST PAS UNE DEFAITE CUISANTE DE JLM, C´ESTUNE DEFAITE CUISANTE DE KEMEL (PS) au 1er tour (lorque l’on regarde les chiffres des suffrages exprimés). Je n´ai pas besoin de m´étendre plus que ca sur ce sujet même si on peut tout-à-fait reprocher tout le cirque médiatique autour de ce bled et les fanfaronnades verbales de JLM en compétition avec Le Pen.

                                                                                                Pour finir, oui, je suis d´accord, nous avons besoin d´une révolution. Mais cette révolution ne sera pas partagée par tous pour la simple raison que même si l´abstension a été forte, il y a quand même des millions de gens qui vont voter, et qui donc croient encore aux institutions actuelles. Que fais-tu de ces millions de gens ? Tu vas les »éduquer" ? les empêcher d´aller voter ? Et crois-tu que les abstentionistes soient tous d´accord avec toi ? Bref, elle est pour qui cette révolution exactement ?

                                                                                                Autre aspect : en quoi le FdG ou JLM lui-même ont quelque chose à voir avec ce que tu reproches aux processus pseudo-démocratiques actuels ? Si le FdG a quelque chose à voir, alors TOUS LES AUTRES PARTIS aussi. Pourquoi fais-tu ce lien FdG et faillite des processus actuels ?

                                                                                                J´aurais encore un tas de choses à dire sur ta prose mais je dois faire autre chose. Je dirais juste que quand tu reproches quelque chose à quelqu´un qui a fait un effort monstre pour parler de choses jusqu´alors passées sous silence dans le cirque médiatique, il faut le faire avec plus de respect que ca. J´aurais un tas de choses très dures à dire aussi contre la stratégie de JLM et du FdG, et son programme surtout, mais ca ne ressemblerait pas à ton article qui me semble surtout montrer un profond mépris pour le FdG et JLM en particulier. Si tu veux vraiment te défouler, tu pourrais le faire de manière encore plus méprisante pour Le Pen par exemple, ca serait pas bien difficile smiley

                                                                                                Anyway, dommage car il y a certains points dans ton article qui mériteraient d´être développés sans toute cette condescendance inutile.

                                                                                                 

                                                                                                 

                                                                                                 


                                                                                                • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 11:25

                                                                                                  Salut Thorgal,

                                                                                                  Vous dites ici des vérités. Pour faire court, je dois être d’accord avec 80% des propositions du FDG. C’est surtout l’européisme qui me met hors de moi. C’est un cas d’école de « servitude volontaire ». Quant au supposé « choix », vous pouvez aller voir dans mes précédents articles écrits, je viens du secteur de la communication où j’ai justement appris les techniques afin « d’aider » les individus à prendre ces « choix » (que je me refuse à utiliser, si je devais le préciser). Elles sont largement utilisées dans les médias actuels. D’ailleurs, ce n’est pas pr rien que la sortie de l’UE est exclue du débat public. Pourtant, je suis certain qu’elle pourrait convenir à une grande partie de la population française, elle est dans l’intérêt de tous. Enfin, sauf de ceux qui font leur beurre avec l’Union Européenne. Comme JLM en fait.

                                                                                                  Ces millions de gens doivent être informés. Et prendre des décisions en toute connaissance de cause, ce qui n’est assurément pas le cas actuellement. Je ne jette pas la pierre aux gens, ce n’est pas vraiment de leur faute... 

                                                                                                  « Père ! Pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » disait déjà Jésus :)


                                                                                                • Thorgal 12 juin 2012 11:38

                                                                                                  @Jonathan

                                                                                                  Ta réponse est déjà plus nuancée, c´est plus agréable comme ca.
                                                                                                  Maintenant, il faut voir :

                                                                                                  Informer les gens c´est une chose, mais ca n´est past suffisant pour que chacun développe un sens critique et un relatif détachement vis-à-vis du contenu de ces informations. Car pour tout te dire, les informations on en a énormément, à tel point que ca en devient du bruit et même souvent de la désinformation. 

                                                                                                  C´est surtout le travail de critique et d´analyse qui manque à beaucoup d´entre nous. Et ca se comprend très bien : ca demande du temps, des outils et des réflexes (intellectuels et autres) qui s´acquièrent lentement. C´est aussi une des raisons pour laquelle, une révolution n´est pas forcément souhaitable bien qu´on en ait besoin ! car cette dernière est par définition trop brutale et ouvrant des opportunités très vite abusées par une minorité. Mais quelle est l´alternative pour que chacun puisse s´y retrouver ?


                                                                                                • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 12 juin 2012 14:51

                                                                                                  Je remercie les commentateurs de bonne foi d’avoir apporté de la contradiction à mon propos. Le score très sérré de l’article m’encourage à retravailler pour fournir une argumentation plus complète sur JLM et le FDG.. L’actualité de ces prochains mois m’y obligera. Bonne journée à vous. 


                                                                                                  • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 12 juin 2012 19:13

                                                                                                    C’est ça, continuez votre travail de sape !

                                                                                                    Le mec s’en est même pris à Dominique Vidal. Faut voir avec quelle arrogance (lire les commentaires) ! smiley

                                                                                                    signé le « troll anti-fasciste » smiley smiley smiley comme vous aimez à le dire... (C’est ainsi qu’en somme vous répondez à merveille à ma requête. Un but contre son camp. Aucune fierté.)


                                                                                                  • aixip 13 juin 2012 09:25

                                                                                                    Malheureusement le travail ne suffira pas ;
                                                                                                    Il ne pourra remplacer l’intelligence et la maturité dont vous manquez terriblement !
                                                                                                    Vous n’êtes rien d’autre que ce que l’on appelle un arriviste vide .
                                                                                                    Vide d’expérience de la vie ,
                                                                                                    Vide d’avoir souffert de la pauvreté (vous devez être d’un milieu bourgeois aisé).
                                                                                                    Vide des coups que la vie vous assène tout le temps .
                                                                                                    Déconnecté de la vie en règle générale .
                                                                                                    Enfin vous vous prenez pour « quelq’un » ou « quelque chose » et ça c’est lus grave !
                                                                                                    Il paraît qu’il en faut !
                                                                                                    Pas sûr...


                                                                                                  • gordon71 gordon71 17 juin 2012 14:56

                                                                                                    bonjour tardif 


                                                                                                    et salut à votre courage et votre pugnacité

                                                                                                    il en a le Jo c’est sûr...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès