• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Luc Mélenchon, un « vieux schnoque » d’extrême gauche

Jean-Luc Mélenchon, un « vieux schnoque » d’extrême gauche

JPEG

En mars 2012, Mohamed MERAH commet 7 assassinats en moins d’une semaine dans la région de Toulouse. Quatre militaires d’active et dans une école juive, 3 enfants dont une âgée de 8 ans, proprement exécutée à bout portant par le terroriste MERAH.

Et, dimanche 5 juin 2021, JEAN-LUC MELENCHON, candidat d’extrême gauche à la présidentielle de 2022, parle à la radio très tranquillement, à propos de cette barbarie innommable, je cite, de « grave incident ou meurtre ». Strictement aucune réaction des quatre journalistes pourtant aguerris de France Info, France Inter et du quotidien Le Monde. Silence total aussi sur le caractère antisémite de la tuerie. Ils viennent pourtant par leur mutisme honteux de déshonorer leur profession. Ça fait même sourire l’animateur, ALI BADDOU.

Ils ne s’en rendent même pas compte tant ils sont convaincus d’appartenir au camp du bien, ce qui leur interdit toute vigilance qui aurait dû les faire réagir vigoureusement et salutairement face à ces propos ignobles tenus sur l’antenne par JEAN-LUC MELENCHON. Imaginez une seconde que les mêmes mots fussent prononcés par une NADINE MORANO ou un GILBERT COLLARD ! À quel déferlement assisterions-nous depuis 24 heures de la part de tous ceux que compte la bienpensance de gauche ? Il me plait à penser que des milliers d’auditeurs des médias de service public à tendance « gauchiste » ont enfin découvert leur complaisance pour les propos conspirationnistes du leader de L F I. Qui dit service au public, dit pluralisme de la parole sur l’antenne des services publiques, financés par les impôts des français. Ce pluralisme n’existe plus.

JEAN-LUC MELENCHON n’en est pas à son coup d’essai sur ces sujets.

En novembre 2019, il participe au défilé contre l’islamophobie aux côtés des groupuscules associatifs et politiques les plus radicaux comme le Comité Contre l’Islamophobie en France, C C I F, auto-dissous fin 2020 suite à la décapitation de l’enseignant SAMUEL PATY deux mois plutôt.

Ses relations avec le CRIF, Conseil Représentatif des Institutions juives de France, restent tendues en raison de ses critiques véhémentes de la politique d’Israël. Il va même jusqu’à affirmer en 2018 que le CRIF est une « secte communautariste » coupable « d’une allégeance à un pays étranger (Israël) et à sa politique ». 

Tête de pont de La France Insoumise (LFI), la colonne vertébrale idéologique et médiatique constituée par JEAN-LUC MELENCHON est un navire abimé à la dérive. S’il est issu du socialisme des années 70 et 80, il est balloté en 2021 entre ses propos trop régulièrement outranciers (pour le moins), une ligne islamo-gauchiste revendiquée et l’abandon d’une majorité de l’électorat d’ouvriers et d’employés, partis embrasser les idées du RN.

« La république, c’est moi » hurle-t-il encore en octobre 2018 aux policiers venus perquisitionner chez lui et au siège de LFI pour des soupçons de fraudes sur ses comptes de la campagne présidentielle 2017. Le buzz est assuré mais en septembre 2019, le tribunal correctionnel le condamne à 8 000 € d’amendement et 3 mois avec sursis.

Notre JEAN-LUC national a aussi un problème avec les forces de police qualifiées de « barbares » en septembre 2019 en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites. En juin 2020, il plaide même pour une « police aussi désarmée que possible ». De telles convictions laissent libre cours aux citoyens de se faire justice eux-mêmes. Dès lors, serions-nous encore en république où c’est l’autorité de l’état qui organise le règlement des différends entre les hommes.

Fasciné semble-t-il par les leaders des révolutions sud-américaines, JEAN-LUC MELENCHON se rêve aussi en scribe de la constituante d’une sixième république fantasmée.

En fin de compte, JEAN LUC MELENCHON est un « vieux schnoque » aux idées moisies du siècle dernier et qui gagnerait, à 70 ans, à se retirer de la vie politique et donc de la vie publique.

Pourquoi ne pas prendre alors le temps d’écrire ses mémoires.

Il se trouverait toujours un journaliste de gauche et (ou) du service public pour le mettre en lumière lors de la sortie de l’ouvrage.

 

Bertrand RENAULT – 7 JUIN 2021. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 9 juin 11:06

    L’exemple de Mohamed Merah est particulièrement malheureux. 

    Mohamed Merah était-il un indic de la DGSE ?

    Ce que la DCRI ne veut pas dire sur Mohamed Merah

    Sont mystérieux voyage en Israël, les derniers propos qu’il aurait échangé avec son « officier traitant », tout cela va plutôt dans le sens de Mélanchon... Bien que le fond de l’affaire soit une manœuvre médiatique pour flatter sa clientèle électorale, en partie maghrébine.


    • @Opposition contrôlée
      Je ne vois pas en quoi il est étonnant que la DGSE ait essayé de le retourner, car cela fait partie de son travail.
      Qu’il l’ait doublé n’est pas étonnant.
      Mais cela ne supprime pas ses assassinats commis sous l’influence de l’idéologie islamiste.



    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 9 juin 11:28

      @facta non verba au profil trendy

      l’influence de l’idéologie islamiste

      Tous les protagonistes des attentats récents sont des branleurs fumeurs de shit, buveurs de bière, joueurs de poker, etc. On repassera pour le musulman convaincu.

      Et en grattant un peu sur l’origine de cette idéologie « islamique », on trouve immanquablement nos amis américains. 



    • @Opposition contrôlée
      « des branleurs fumeurs de shit, buveurs de bière, joueurs de poker, etc. »
      Il est clair que vous ne connaissez pas le milieu musulman, dans lequel je vis immergé depuis près de 50 ans.

      Quant à voir les US derrière l’idéologie islamique, c’est tout aussi faux. Les USA ont clairement utilisé cette idéologie, mais ils ne l’ont pas inventée. Avez-vous entendu parler d’Abdel Wahab et d’Ibn Taymiyya, deux célèbres créations américaines ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 12:54

      @facta non verba au profil trendy
      Quant à voir les US derrière l’idéologie islamique, c’est tout aussi faux. Les USA ont clairement utilisé cette idéologie, mais ils ne l’ont pas inventée.

      S’en servir, la financer ou l’armer, quelle différence ?
      C’est Hillary Clinton qui explique que ce sont les USA qui ont financé et créé Daesh & Al Qaïda, en Afghanistan contre l’URSS.

      D’une manière générale, les pays occidentaux se servent des Islamistes comme mercenaires, depuis des lustres...

      "(...) Ces groupes sont tous, d’une manière ou d’une autre, en rapport avec les services occidentaux des mêmes pays, principalement étasuniens.
      Dès 1945, les services étasuniens ont utilisé les Frères musulmans contre les pays socialistes.
      Puis, à la fin des années quatre-vingt, les Anglais et les Français ont collaboré avec la CIA, les services pakistanais et saoudiens pour renverser la jeune République laïque afghane.
      En 1982, le président François Mitterrand a fait sélectionner et exfiltrer d’Afghanistan des chefs de groupes criminels par la DGSE afin que ceux-ci soient entraînés en France dans les camps militaires de Cercottes, Caylus et de la Braconne.
      Depuis, les amitiés franco-terroristes n’ont cessé de se développer et de se matérialiser dans plusieurs conflits régionaux (Yougoslavie, Liban, Algérie, Tunisie, Palestine).
      En 2011, le président Sarkozy a armé et apporté, avec l’Otan, un soutien militaire à des groupes criminels pour renverser le gouvernement libyen.
      A sa suite, le président Hollande a armé et soutenu politiquement des groupes criminels contre la République syrienne. Les services occidentaux, dont la DGSE française, les conseillent pour déstabiliser les pays arabes laïcs, les entraînent à la guérilla, les arment, les approvisionnent en matériel militaire.etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 12:56

      @Opposition contrôlée
      Et en grattant un peu sur l’origine de cette idéologie « islamique », on trouve immanquablement nos amis américains. 

      Et leur principal vassal, l’Arabie Saoudite.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 13:04

      @Séraphin Lampion
      Vous n’imaginez quand même pas Mélenchon mettre en cause les Démocrates américains dans leurs basses oeuvres Obamesques !?
      Obama est quand même Prix Nobel de la Paix, mazette !

      C’est son bilan dans les guerres sans fin qu’il faudrait remettre en cause, et là, à Gauche, ya plus personne pour critiquer !
      Cf « Le bilan sanguinaire du règne Obama ».


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 9 juin 13:11

      @facta non verba au profil trendy

      ben Abdelwahab et Ibn Taymiyya

      Aucune influence significative ou concrète avant que les ricains ne s’en mêlent. A l’exeception, pour le premier, de la poignée de bédouins qui, grâce aux britanniques puis aux américains, fonderont l’Arabie Saoudite. 


    • @Opposition contrôlée
      Rappels
      Vers 1740, Mohammed Ibn Saoud, un chef de tribu, s’associe avec le prédicateur religieux Mohammed ben Abdelwahhab, partisan du salaf ; ensemble, ils fondent le wahhabisme. Tous les wahhabites sont salafistes.
      Jusque là, aucune trace des USA...
      Abdelaziz Al Saoud fonde l’Arabie saoudite en 1932 ; le pétrole est découvert en 1938, mais le Pacte avec les USA n’est signé qu’en 1945.

      Je n’ai jamais nié l’influence néfaste des USA qui ont utilisé certains peuples contre les autres.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 juin 07:35

      @facta non verba au profil trendy
      ensemble, ils fondent le wahhabisme


      Il existe 36 interprétations de l’Islam
       ! Les wahhabites n’étaient qu’une minorité parmi les nombreuses branches de l’ Islam. Sans la propagande saoudienne, ils le seraient restés. De plus, ils se fichent du monde, ils prétendent incarner « l’Islam des origines, opposés au progrès ». Mais ils utilisent des 4X4 Toyota, des téléphones portables, les satellites, ils sont armés jusqu’aux dents et disposent de plus de chars que l’armée française !


    • Et hop ! Et hop ! 11 juin 22:43

      @Opposition contrôlée : «  Mohamed Merah était-il un indic de la DGSE ?  »

      Ah bon, mais les frères Kouachi aussi, quelle coïncidence !

      Et les deux fois, la police a informé les médias qu’ils les avaient identifiés en donnant leurs noms au lieu de les cueillir facilement sans violence.

      Ca les a mis sur la défensive et ça a justifié de les tuer, et du coup ils n’ont pas pu parler, proteste qu’ils étaient innocents.

      Le rôle de la police est d’arrêter les suspects, pas de les juger, de les condamner à mort et de les exécuter.

      il n’y a eu aucune enquête et aucune sanction sur les fuites ni sur la faute que constitue le fait d’abattre un suspect. C’est la preuve que c’était conforme aux ordres.

      On peut penser que ces indics de police ont été choisi parce qu’ils étaient des coupables crédibles, et ensuite dénoncés par les médias, afin de couvrir les agents qui ont fait les attentats. Il était nécessaire de les tuer pour qu’il n’y ait pas de procès ni enquête.


    • zygzornifle zygzornifle 9 juin 11:33

      Grand temps qu’il laisse sa place avant que son parti rejoigne en bas le PS et les LR, on écope pas un bateau qui coule avec une épuisette ... ...


      • leypanou 9 juin 11:51

        Le n-ième article sur agvx sur les propos de Mélenchon allant dans le même sens : l’oligarchie peut continuer ses affaires tranquillement, il ne faut pas déranger le peuple dans son sommeil.


        • Albert123 9 juin 16:37

          @leypanou

          époque difficile pour le fanclub du gourou aux mille et une casseroles.


        • Le421... Résistant Le421... Résistant 9 juin 19:26

          @Albert123
          Les critiques ne sont importantes que quand elles viennent de personnes importantes.
          Et là, vu d’où ça vient, vous me permettrez de sourire...
          A minima !!  smiley


        • Albert123 9 juin 21:21

          @Le421... Résistant

          je compatis, c’est toujours chiant de devoir effacer un tatouage


        • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 juin 12:33

          Alors que le lexique des noms d’oiseaux fait apparaitre les deux occurrences « jeune con » et « vieux con » à des fréquences similaires, il semblerait que l’appellation « jeune schnock » n’ait pas rencontré les succès qu’elle mériterait pour apporter un renouvellement stylistique dans .les cours de récréations.

          La schnockitude n’est pas une question de générations : le temps ne fait rien à l’affaire.


          • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 12:40

            Fasciné semble-t-il par les leaders des révolutions sud-américaines, JEAN-LUC MELENCHON se rêve aussi en scribe de la constituante d’une sixième république fantasmée.

            L’auteur ne connait visiblement rien à la Gauche en Amérique latine. Autant la Gauche européenne et Mélenchon sont opposés à la souveraineté et à l’indépendance, qu’ils assimilent au nationalisme, autant c’est fondamental pour la Gauche d’Amérique latine !

            Lire aussi « La haine de Gauche pour la souveraineté » de Jacques Sapir.


            • Sylv1 9 juin 16:47

              Mélenchon est dangereux, non pas pas que c’est un vieux schnoque d’extrême gauche, mais parce qu’il n’est pas une réelle opposition. En bon FM, il transporte toutes les idées FM plus ou moins dévoilées dans son programme : technophile à tout craint adepte des idées transhumanistes, du salaire universel, de la pseudo lutte contre le réchauffement climatique pour permettre l’écologie punitive, de la défense des droits et lobbies LGBT pour permettre la destruction de la famille, et tout un paquet de choses à venir.

              Sous une couverture humaniste, il n’est en fait pas vraiment de gauche, si tant est que cette dénomination ait encore du sens, mais plutôt mondialiste, et dont les idées sont solubles dans celles de nos élites.


              • Le421... Résistant Le421... Résistant 9 juin 19:30

                @Sylv1

                il n’est en fait pas vraiment de gauche

                Faudrait vous mettre d’accord les hyènes !!
                Y’en a un qui classe « extrême gauche », ce qui n’est pas le cas, et puis vous maintenant...
                Z’ètes ’achement crédibles !!

                Enfin, si, quand on a moins de 25 de QI, j’avoue que ça peut passer.
                Ce qui vous emmerde, il faut le dire, c’est le programme.
                Et comme là, y’a rien à dire, on fait dans l’ad hominem.
                Niveau caniveau+2 quoi !!
                Pas grave.
                En 2022, on va vous voir à l’œuvre...


              • @Le421... Résistant
                « Y’en a un qui classe « extrême gauche », ce qui n’est pas le cas »
                Vos potes lfi sont tout de même assis à l’extrême-gauche de la salle.

                «  quand on a moins de 25 de QI »
                Venant de vous, c’est délicieux smiley
                Mébon, vous ne cherchez pas à être élu puisque ce serait par des « idiots, qui, je le rappelle, sont grande majorité... », d’après une « intelligence supérieure ».


              • Samson Samson 9 juin 23:29

                @facta non verba au profil trendy
                « « Y’en a un qui classe « extrême gauche », ce qui n’est pas le cas »
                Vos potes lfi sont tout de même assis à l’extrême-gauche de la salle. »

                Ben oui !
                Dans ma jeunesse, quelque part entre socialistes et communistes, çà s’appelait la gauche réformiste, le terme « ’extrême-gauche » ne s’appliquant alors qu’aux groupes prônant un renversement révolutionnaire et violent de l’état !


                Maintenant, TINA ! et crédible ou non, toute alternative ou simple remise en question de la très consensuelle doxa de la Pensée Unique néo-libérale et de ses modalités d’application en €urocratie se voit reléguée aux extrêmes de l’échiquier politique, du fait même d’un consensus économique allant de la « droite » des Républicains à la « gauche » des €colos, pour ne péniblement parvenir à encore se différencier que sur les seules questions chères au « progressisme sociétal ».

                Donc, il est assez fatal que, si même et faute de toute réflexion sur la question il ne propose aucune alternative économique ou authentiquement souverainiste, le RN se voie relégué à l’« extrême-droite », et que si même il embraye sur un « progressisme sociétal » grassement financé par l’Open Society de Georges Soros et tout aussi cher à nombre de nos Marcheurs vers Nulle Part, et n’ouvertement prôner aucune rupture radicale avec l’€urocratie, mais seulement en limiter les diktats teutons la simple revendication réformiste d’équité citoyenne et de justice sociale de LFI se voie maintenant reléguée à l’« extrême-gauche ».

                Dans un monde où toutes formes de réflexions ou de débats un tant soit peu approfondis sur la politique, l’économie ou la gestion de la cité ont été occultés pour laisser place à la débilité lobotomisante des seuls slogans propagandistes répétés en boucles sur nos médias et soigneusement formatés (l’ex-limite à 144 caractères des échanges sur Twitter est à cet égard on ne peut plus éloquente) sur les réseaux sociaux, il est bien normal que toute intelligence encore un tant soit peu opérationnelle et apte à réfléchir ou transformer notre réalité se voie soigneusement vilipendée et honnie !

                Mais si on veut que çà change ne serait-ce qu’un peu, parce que hormis le fait qu’ils sont les derniers à revendiquer les moyens d’un progrès économique et social bénéficiant à l’ensemble des citoyens de notre République, il n’y a rien de bien « révolutionnaire » chez LFI -, seules les « extrêmes » telles que définies par notre « pravda » médiatique présentent encore cette possibilité, et encore, l’alternative brun-marine ne constituant jamais qu’un leurre destiné à perpétuer l’arnaque ! smiley

                En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


              • Samson Samson 9 juin 23:33

                @Samson
                erratum :
                « ... et ne prône ouvertement aucune rupture radicale avec l’€urocratie, mais cherche seulement à en limiter les diktats teutons ... »


              • Aimable 10 juin 10:52

                @Le421... Résistant
                Ce qui me dérange chez Mélenchon c’est sa ressemblance au point de vue grande gueule avec Trump , peut être qu’ils sont cousins qui sait ?


              • Sylv1 10 juin 11:44

                @Le421... Résistant

                Je peux comprendre que ces propos ne fassent pas plaisir quand on met toute sa croyance dans un personnage .
                Il n’est pas une opposition, comme les 90% des politiques qui sont FM. Ce n’est pas une attaque ad hominem, c’est juste un fait. Sur la pandémie, il ne l’a pas ouverte une seule fois. Cela est excessivement dérangeant pour qq’un soi-disant « contre » le système.


              • Samson Samson 10 juin 13:20

                @Sylv1

                « Sur la pandémie, il ne l’a pas ouverte une seule fois. Cela est excessivement dérangeant pour qq’un soi-disant « contre » le système. »

                De fait telles que définies en Pensée Unique par notre Pravda médiatique, les « extrêmes » sont on ne peut plus « relatives » ! smiley

                Sans donc ajouter une foi excessive au personnage ou prétendre qu’il incarne en quelque manière le « Sauveur » de la France, Jean-Luc Mélenchon n’en reste pas moins un très brillant orateur et tribun - de la trempe à mon sens d’un Churchill ou d’un De Gaule - et incarne dans l’actuel panier à crabes un des rares espoirs à porter, tel que défini et largement étayé par LFI, un réel programme de changement vers plus de « citoyenneté » - entendue au sens de la devise Républicaine telle qu’encore proclamée au fronton de nos mairies et largement revendiquée en son temps par les Gilets Jaunes.

                En vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


              • Sylv1 10 juin 15:06

                @Samson
                Vous avez tout à fait raison sur ces points.


              • troletbuse troletbuse 9 juin 23:31

                Merah, c’est le gars qui avait un tatouage dans le cou et qui, entouré par 300 policiers, n’ayant pas de portable, a été téléphoné à France 24 (il avait le N°, si, si) dans une cabine téléphonique et qui est revenu dans son appartement, toujours avec autant de policiers, qui n’ont rien vu et tout celà pour se faire descendre ensuite. Qui a vu les corps des enfants ? Mystère. Mais l’opposant israëlien a bien été descendu.

                Momo avait fait d’excellents articles sur cet affaire en 2012.

                Et dans l’affaire Charlie, le policier blessé par on ne sait qui, qui gisait seul sur un trottoir sans que personne ne s’en occupe bien qu’un cinéaste filme la scène, s’appelait Merahbet. Comme c’est bizarre, vous avez dit Bizarre.


                • Samson Samson 10 juin 00:28

                  Ben oui, qu’est-ce qui est « choquant », en fait :

                  - que l’Islamisme et autres fanatismes religieux soient soigneusement attisés et instrumentalisés à des fins économiques et politiques, ou que quelqu’un ose le dire ouvertement ???
                  - que sous prétexte de leur religion, certains citoyens musulmans de la République soient stigmatisés ou que, soucieux d’égalité citoyenne, un élu affiche sa solidarité avec leur revendication de dignité ???
                  - que le Conseil sensé représenter l’ensemble des Institutions juives de France se réduise à un outil au seul service de la politique colonialiste et sioniste d’Israël, ou que çà se sache ???
                  - qu’en République comme ailleurs dans le monde, le système instrumentalise l’institution judiciaire à de basses fins de dénigrement politique, ou qu’un député visé s’en scandalise avec panache ???
                  - que plutôt qu’encore dialoguer, le pouvoir privilégie une répression par des outils et méthodes toujours plus féroces de toute contestation, ou qu’un élu citoyen s’en indigne enfin ???
                  - ... ???

                  En Marche vers Nulle Part et à voir les niveaux de lobotomisation et de décérébration propagandistes désormais atteints en Pensée Unique, encore heureux qu’il reste encore quelque « vieux schnoque » pour nous rappeler certaines vérités et autres évidences, apparemment par trop dérangeantes pour être encore tolérables ... !!!


                  • De tous c’est celui qui défend le plus le transhumanisme. Au revoir Monsieur...


                    • Samson Samson 10 juin 13:36

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      ... ce qui explique probablement pourquoi LFI a été à « gauche » le seul parti à s’opposer au néo-esclavagisme progressiste de la GPA ...

                      Quant au transhumanisme, avant d’écrire n’importe quoi, renseignez-vous donc sur les modalités de la loi bio-éthique portée par nos Marcheurs vers Nulle Part, ...


                    • @Samson

                      27 sept. 2018 — Après la question du rapport à l’islam qui a secoué les partis, le champ ... Jean-​Luc Mélenchon est l’épicentre de la croyance en un pouvoir libérateur ... est tiraillée entre son bioconservatisme et sa peur de voir la France êtr

                    • Samson Samson 10 juin 13:58

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      En Marche vers Nulle Part, notons tout de même que l’article est écrit par rien moins que le plus grand businessman et promoteur hexagonal de la « bidouille » et du marketing transhumanistes, et de leurs fort sonnantes et trébuchantes « promesses » !
                      Et que, comme il le signale lui-même, il n’y a absolument pas d’unanimité sur la question chez LFI, dont Mélenchon n’est jamais que le porte-étendard !


                    • Juste une merluche desséchée, il a beau vouloir s’en détacher, il colle à la marine...Philistin un jour, philistin pour toujours. Peuple de la mer(e). 


                      • La raie publique, c’est moi. Seule la France fait une distinction entre la morue et le cabillaud. 


                        • Avec un maquereau au milieu, j’en serais presque à chanter du Sardou : LE FRANCE, parce que la France elle, coule... À faire pâlir tous les Marquis de Sade
                          À faire rougir les putains de la rade
                          À faire crier grâce à tous les échos
                          À faire trembler les murs de Jéricho
                          Je vais t’aimer. Sonnez trompettes, sept fois.....


                          • SEPT juifs assassinés, est-ce un hasard ???? MERAH : ROUGE. 

                            Josué envoie des espions s’informer sur Jéricho.

                            « L’Éternel dit à Josué : Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats. Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours. Sept sacrificateurs porteront devant l’arche sept trompettes retentissantes ; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville ; et les sacrificateurs sonneront des trompettes. Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi. " »

                            — Josué 6,2-5

                            Suivant le récit, les murs de la ville s’effondrèrent le septième jour, et Jéricho fut rasée, sa population massacrée et le lieu maudit.


                            • Quand on ne comprend la raison du malheur on peut s’attendre au pire : la loi sur la GPA, PMA va passer. Non Bruel , la crise est loin d’être terminée...https://www.youtube.com/watch?v=jLpgLB3Syr0


                              • Elric Menescire Elric Menescire 10 juin 10:45

                                en général je ne commente pas trop (je préfère écrire)

                                mais là il faut reconnaitre l’ambigüité, le fil du rasoir sur lequel joue la FI.

                                Elle est presque « anti système » dans ses propositions...Mais joue avec les règles que ce même système a mis en place pour dézinguer les antisystème, justement.

                                Elle a accepté de jouer dans le cadre soigneusement défini par les tenants du pouvoir depuis 1793, et plus précisément 1871 et l’avènement de la « démocratie parlementaire représentative ». C’est à dire qu’elle accepte leur jeu, qui est avant tout un jeu médiatique...les médias sont un des deux piliers du pouvoir, avec la police.

                                Donc forcément, au bout d’un moment, ça va coincer.

                                Pour l’affaire Merah, bien sûr qu’il existe des zones d’ombre. Les flics l’avouent eux-mêmes. Est ce que pour autant, le dire revient à cautionner ce qu’il a fait, ou même à cracher sur les victimes ? C’est juste les médias et ses adversaires politiques qui le disent : jamais lui n’a fait preuve du moindre antisémitisme, ou du manque de respect vis à vis des victimes de cette ordure de Merah.

                                Mais manifestement quand c’est un flic qui dit qu’il reste des zones d’ombre, non, aucun scandale.. par contre quand c’est JLM ou quelqu’un de la FI, ou même Marine ou quelqu’un du RN (soyons impartiaux) : ben oui.

                                Alors...est ce que le problème vient uniquement de Mélenchon, ou de son parti plus globalement ? En effet la FI a beau s’époumoner à dire et redire qu’il s’agit avant tout d’un PROGRAMME COLLECTIF, autant la focalisation médiatique est extrêmement centrée sur la personne de son leader, et son tempérament jugé excessif. Jamais sur ses propositions. JAMAIS.

                                C’est bien dommage : est-ce la faute de Mélenchon ? Voilà une des vraies questions. Peut-être devrait-il passer la main, mais pas sûr que cela ne suffise...

                                Je fais partie de ceux qui oui, pensent qu’il le devrait. Pour tout un tas de raisons. Mais encore une fois...pas sûr que ça ne suffise, je pense que ça ne suffirait pas car comme j’essaie de le dire le vrai problème n’est pas là.

                                Et pour revenir à la énième « polémique » : j’observe que tous les opposants à une République authentiquement Sociale et solidaire scrutent tous les dérapages de JLM à la loupe. Ca n’est même pas pour le défendre, c’est un fait.

                                « Le kwassa kwassa ne pêche pas, nuance : il ramène du comorien »

                                ce genre de phrase est passé quelques heures sur tous les médias, et même pas en boucle. Ca a été, très rapidement, occulté par tout le monde. Comme la majorité des phrases absolument scandaleuses que macron a prononcées depuis 2017, et qui démontre infiniment plus de choses. Imaginez si ça avait été JLM ou Le Pen qui l’avait dite ? Bien que dans le cas de JLM ça semble grotesque comme exercice de pensée...à Le Pen le racisme, à Méluche le complotisme, c’est plutot comme ça que le système aime fonctionner je dirais. Et le fait que ce soit vrai ou faux n’a pas vraiment d’importance : c’est le fonctionnement qui importe, car il ne permet, en définitive, qu’une seule et même chose, au fur et à mesure des « élections » : S’ASSURER QUE JAMAIS AUCUN CANDIDAT DANGEREUX POUR L’OLIGARCHIE NE L’EMPORTE. Le vrai but est là, pas ailleurs.

                                Tout ceci pour conclure qu’un parti se réclamant d’idéaux révolutionnaires et authentiquement socialistes (le mot important ici est « authentiquement »), aura toujours du mal à suivre la voie électorale. Surtout dans le cadre de la ploutocratie déguisée en démocratie qui constitue l’essentiel du système politique de notre « République ». JLM et la FI devraient en prendre conscience : jamais on ne les laissera prendre le pouvoir dans ce cadre. Et je rajouterai que si jamais, par accident, ils réussissaient, je ne donne pas mois au pays pour être victime d’un coup d’état, déguisé en « révolution colorée » façon Chili en 73, ou, plus proche de nous, façon Ukraine, Lybie, Syrie etc. 


                                • Gasty Gasty 10 juin 12:10

                                  Les grands débats politiques ne se font plus que par des faits divers, des phrases, des mots discutés à n’en plus pouvoir.


                                  • Gasty Gasty 10 juin 12:20

                                    Lors de la dernière allocution télévisé du Président de la république, Gasty s’est gratté le c.. à plusieurs reprises. Son geste agacé et frénétique est clair, c’est un geste d’irritation envers le discours du Président. C’est indigne d’un électeur, c’est une atteinte à la république, à la démocratie, à la liberté etc...


                                  • Allons : Mohammed Merah. Mont Moriah où se trouvait le Temple. Toulouse, cité TEMPLIERE....


                                    • zak5 zak5 12 juin 05:41

                                      vous n’avez pas compris que ce type a un ego qui ne passe pas les portes ? et que sa hantise c’est d’être humilié lors des prochaines élections ? Mélenchon pioche des électeurs là ou il peut encore piocher, son objectif est de ne pas être sous les 10%


                                      • babelouest babelouest 14 juin 08:00

                                        Pourquoi d’extrême gauche ? de gauche molle serait plus adéquat, non ?

                                        Quant aux « socialistes », ce ne sont que des gendedroites avec une identité vaguement « genrée ».....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

bertie1064


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité