• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jean-Michel Blanquer favorable au retour du redoublement...

Jean-Michel Blanquer favorable au retour du redoublement...

Le redoublement jugé trop coûteux avait été quasiment supprimé, lors du quinquennat précédent, avec le projet de refondation de l'Ecole : il était devenu exceptionnel, après accord des parents.
 
La suppression du redoublement avait forcément aggravé les difficultés des élèves qui arrivaient en classe de seconde sans avoir le niveau requis : lacunes en grammaire, en orthographe, difficultés de lecture...

 
De plus, quand le passage dans la classe supérieure devient quasi automatique, comment motiver les élèves pour les inciter à travailler ? Comment leur montrer toute l'importance du travail scolaire ? Les professeurs se retrouvent quelque peu démunis pour solliciter plus d'assiduité, de persévérance dans les efforts de la part de certains élèves...
 
Le nouveau Ministre de L'Education Jean-Michel Blanquer souhaite "autoriser à nouveau le redoublement" dès l'année scolaire 2017-2018, jugeant "absurde" son interdiction : c'est ce qu'il a déclaré dans un entretien au "Parisien" ce jeudi.
"Il n'est pas normal d'interdire le redoublement", estime le ministre. "Il y a quelque chose d'absurde à laisser passer de classe en classe des élèves accumulant des retards."
 
Une déclaration qui va dans le bon sens : le redoublement peut être une seconde chance donnée à l’élève, notamment en primaire. Redoubler peut permettre à un élève de revoir certains points qui ne sont pas acquis.
 
Pour limiter le nombre de redoublements, le ministre a, aussi, confirmé la mise en place de "stages de soutien" avant l'entrée en 6ème, qui seront assurés par "des enseignants volontaires, rémunérés sur la base d’heures supplémentaires".
 
Il faut souhaiter que le ministre n'en reste pas à des déclarations d'intention et que notre école redevienne véritablement une école de l'effort.
 
En supprimant le redoublement, en supprimant les notes, en amoindrissant les programmes, les ministères successifs ont construit une école du laxisme, de la passivité, de la paresse.
 Le passage dans la classe supérieure constitue, on le sait, un enjeu important, supprimer cet enjeu, c'est enlever de la valeur, du poids à l'enseignement, aux professeurs.
 
Les enseignants attendent aussi que soient rétabli dans les programmes un véritable enseignement de la grammaire, de l'orthographe, de la lecture.
 
Par ailleurs, Jean-Michel Blanquer annonce son intention de développer l'apprentissage de la musique dont il juge la place "insuffisante" : il semble, en effet, utile de donner une place importante aux disciplines artistiques qui ont été délaissées et mises au rebut, ces dernières années.
 
Quant au projet d'autonomie des établissements voulu par le nouveau ministre, il paraît dangereux à bien des égards : les chefs d'établissement pourraient recruter eux-mêmes les professeurs, la porte ouverte à toutes sortes d'abus, d'arrangements, de copinages, un système nuisible qui ne correspond pas du tout à notre culture de l'Education.
 
Il faut donc rester vigilant, face à toutes les annonces qui sont faites et combattre ce projet d'autonomie des établissements.
 

 
 Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/06/le-nouveau-ministre-de-l-education-favorable-au-retour-du-redoublement.html

 

Documents joints à cet article

Jean-Michel Blanquer favorable au retour du redoublement...

Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 8 juin 18:45

    Il faut donc rester vigilant, face à toutes les annonces qui sont faites et combattre ce projet d’autonomie des établissements.

    Ça c’est le jargon syndical...
    En français courant ça donne : rien de tel qu’une bonne grève pour faire monter le niveau des élèves !


    • mmbbb 8 juin 20:34

      @Robert Lavigue Rosemar est marrante elle ne veut pas d autonomie, évidemment cela permet de garder les tocards Parce que des tocards il y en a dans l EN J ai rencontre un francais enseignant en Suisse système diamétralement opposé, dans ce système si les resulats ne sont pas la, c est le licenciement . Rosemar veut la reforme mais veut garder le mammouth tel quel .


    • rosemar rosemar 8 juin 22:05

      @Robert Lavigue

      Ce projet d’autonomie est inquiétant : des directeurs pourraient recruter des enseignants, mais sur quels critères ? Tout est possible...

    • Bernie 2 Bernie 2 8 juin 22:50

      @Robert Lavigue

      Encore un ministre qui passera, et comme de coutume, la réforme lèvera les boucliers. Je vis cela depuis Devaquet en 86. Tout l’EN dit oui à la réforme, mais ce n’est jamais la bonne.

      Demandez à notre autrice, quel ministre a ses faveurs sur ces 30 dernières années, ben y a personne. De toutes façons, trop peu, mais en même temps si excessifs. On négocie, à coups de grèves au deuxième trimestre, on aplanit le concept pour en faire du digérable. Au final, ça ressemble plus à rien. Bien entendu, on fustige ces feignasses d’élèves qui ont loupé ce trimestre crucial.

      Et ça vient tous les jours de la semaine pleurer sur sa pauvre situation, où bien entendu, elle n’a aucune responsabilité. C’est la faute du ministre, des élèves, des écrans de smartphone, que sais je. Comme BH de la Loire, aucune remise en cause. Si je ne suis pas un écrivain célèbre, c’est que vous ne savez pas me lire. En fait, plus benoitement, vous êtes con et chiant ,et votre propos indiffère tout le monde à part les trois fans de votre blog. Inutile d’utiliser le mégaphone Agoravox pour hurler votre médiocrité. Merci.

      Il vaut mieux se taire et passer pour un con, que de l’ouvrir, et ne plus laisser aucun doute à ce sujet.
       


    • mmbbb 9 juin 09:10

      @rosemar j ’ai eu des profs tocards et vous ne voulez pas l’admettre que cette institution applique de facto une selection. Le rapport des magistrats de la Cour des Compte que l on ne peut pas taxer de rapport tel un trac syndicaliste d oriente. pointe ce trait caractéristique . Ce qui est inquitétant est la mentalité des profs . Il n’est point étonnant que la bougeoisie ait manifesté contre l éradication de l école libre, L enseignement de l ’ecole aurai été rabaissé . Elle le fut des ma scolarité elle est devenu une constante.


    • Alren Alren 9 juin 13:55

      @rosemar

      Au Québec, il y a quelque temps, je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui, les chefs d’établissement recrutaient les enseignants. Embauché au début sur contrat annuel, l’enseignant devait être titularisé si son contrat avait été renouvelé trois ans de suite.

      Le résultat était que l’on ne se bousculait pas pour exercer ce métier difficile, relationnel, avec un pouvoir contraignant de parents pas forcément compétents et que assez souvent, si le directeur n’était pas diplomate, certains postes n’étaient pas pourvus malgré des salaires bruts nettement plus élevés qu’en France.
      Et le directeur devait se démener pour compléter son équipe, faute de quoi c’était lui qui était menacé de « sauter ». Il embauchait alors n’importe qui ...

      Pour en revenir au redoublement, encore faudrait-il savoir si les parents peuvent s’y opposer et forcer l’établissement à admettre son enfant dans la classe supérieure.
      Car c’est presque ce que tous les concernés feront, exigeant que l’on aménage le niveau de la classe supérieure pour que leur petit chéri qui doit être la référence, l’élève-étalon en quelque sorte des professeurs, lui et nuls autres, puisse la suivre.

      Ce qui a été fait massivement et subrepticement depuis des années à travers les programmes, afin d’économiser de l’argent allant après des détours, austérité budgétaire, impôt injuste et fraude fiscale, dans la poche des plus riches..


    • Armelle Armelle 9 juin 16:47

      @rosemar

      « des directeurs pourraient recruter des enseignants, mais sur quels critères ? Tout est possible.. »
      L’envie et la compétence tout simplement !!! ça éviterait parfois d’avoir des enseignants « jmenfoutistes » qui ne savent que répéter ce qu’on leur a appris, donc que des choses qui ne servent à rien pour la plupart, sinon alimenter une culture futile qui ne sert qu’à se faire valoir en société !!! pfff...
      Quel bonheur !!! je surenchéris ; TOUT REDEVIENT ALORS POSSIBLE !!!


    • marmor 9 juin 16:55
      @rosemar
      En effet, tout est possible !! tu vois pas qu’ils embauchent des compétents, ça ferait tache !!ah ah ah 

    • Alren Alren 9 juin 17:07

      @Armelle

      « L’envie et la compétence tout simplement !!! »

      J’adore ce « tout simplement » qui sent si bon son « yakafauqu’on » !

      Vous croyez que des gens diplômés du supérieur, supérieurement intelligents pour « ne pas répéter ce qu’on leur appris », vont se précipiter dans une profession aussi vilipendée, pour un salaire minable et en étant les domestiques de tout le monde et d’abord de parents insupportables de stupidité ?

      « Même pas dans vos rêves » diraient les ados.

      Bien sûr le chômage massif que Macron va créer à la demande du MEDEF et de l’UE, va contraindre de pauvres diables à tout accepter pour survivre. Mais ils ne se feront enseignants-domestiques qu’en dernier ressort et pour le plus court temps possible.


    • rosemar rosemar 9 juin 23:12

      @Armelle

      comme si la culture devait être purement utilitaire !

    • Cadoudal Cadoudal 10 juin 04:24

      @rosem
      ça me fait vomir de voir qu’il y ait encore des profs de l"éducation nationale qui osent ouvrir leur grande gueule et tentent de donner des leçons à qui que ce soit...

      Putain de bilan depuis 40 ans de ces collabos sous anti-dépresseurs inaptes à la moindre activité productrice d’un tant soit peu de richesse...

      Qu’est ce qu’ils prennent comme produit pour avoir à ce point perdu toute notion d’amour propre ?

      Moi qui suit un mécanicien besogneux, j’aimerais que vous me filiez la recette de votre cocktail médicamenteux, tellement la pression est forte parfois pour que ces putains de rafiots qu’on me confie fonctionnent 24/24 ...

      Quel exemple vous donnez à nos gosses ? Le déni, l’irresponsabilité, l’égoïsme corporatiste ?

      Vous pensez vraiment que c’est de ça dont à besoin tout pays normalement constitué, une caste d’incapables protégés par un statut n’ayant pour but que de perpétuer la médiocrité ???

      C’est pas comme ça que ça marche dans le monde réel, vous êtes strictement infoutus d’apprendre les rudiments du savoir aux gosses qu’on vous confie et vous osez nous parler d’un soit disant supplément culturel qu’on devrait à vos bons soins ???

      Vous n’avez pas honte ???


    • rosemar rosemar 10 juin 08:51

      @Cadoudal

      Et quel exemple vous donnez vous-même en dénigrant tous les profs ? Une revanche à prendre ?
      Je ne me permettrai pas, moi, de jeter le discrédit sur votre profession.
      Vous me faites penser à ces parents qui rejettent toute la responsabilité de l’échec de leurs enfants sur les enseignants, comme si eux-mêmes, comme si la société n’avaient pas une part de responsabilité...

      Bonne journée

    • Cadoudal Cadoudal 10 juin 15:34

      @rosemar
      Vous semblez assumer sans trop de honte l’échec collectif d’un système basé uniquement sur la préservation du bien être d’une caste d’intouchables dont vous faites partie...
      CQFD

      Dans ma profession, quelqu’un qui fait mal son boulot, ça se remarque assez rapidement, ça ce sait dans le milieu, et cet incompétent abandonne le métier faute d’employeur.
      Personne ne se plaint de cette sélection naturelle, pas d’hécatombes récentes de navires en panne s’échouant sur nos cotes...
      CQFD


    • rosemar rosemar 10 juin 23:45

      @Cadoudal

      Je comprends que vous ne compreniez pas les difficultés que rencontrent les enseignants : vous ne voyez que les « avantages » de cette profession : les vacances, la sécurité de l’emploi.
      Pourtant, il faut en prendre conscience : le ministère a des difficultés à recruter des profs, c’est bien la preuve que ce métier n’est plus attractif et devient de plus en plus complexe...


    • berry 11 juin 00:09

      @rosemar
      Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.


    • Cadoudal Cadoudal 11 juin 01:20

      @rosemar

      40 ans d’échec, 40 ans de déni, 40 ans de pleurnicherie syndicale...

      Rien à défendre dans votre bilan...

      Ayez au moins la pudeur de vous taire définitivement et de laisser mon vieux pays mourir en paix...


    • Christian Labrune Christian Labrune 8 juin 18:46

      Rosemar,
      Art. 1er de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen :
      « 
      Les hommes naissent et demeurent libres, égaux en droits et docteurs de l’Université. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur rien.

      Rien ne sert donc d’instruire. Toutes les idées se valent, comme se valent les occupants successifs du Ministère de l’Instruction publique et de la Poudre aux yeux.

      Vous écrivez :
       »Les enseignants attendent aussi que soient rétablis dans les programmes un véritable enseignement de la grammaire, de l’orthographe, de la lecture."
      Je suis contre. Le cri primal est bien suffisant, et je le prouve :
      Areuh ! Aaaaarrrheuh ! Aaareuh ! Allaaaah akbareuuuuh !


      • rosemar rosemar 8 juin 22:09

        @Christian Labrune

        « Rien ne sert d’instruire... » et pourtant, malgré les réformes successives, de nombreux enseignants continuent sur le terrain à se battre pour diffuser le savoir, l’esprit critique, la réflexion... tâche difficile...

      • Giordano Bruno 9 juin 08:09

        @rosemar
        Ils se battent pour diffuser l’esprit critique et la réflexion ? Les résultat ne semblent pas au rendez-vous. Leurs méthodes doivent manquer d’efficacité. Comment s’y prennent-ils ?


      • rosemar rosemar 9 juin 23:15

        @Giordano Bruno

        Des classes surchargées, des programmes inadaptés, une société où l’effort est dévalorisé, où l’argent est roi, etc.

      • Giordano Bruno 10 juin 08:07

        Rosemar, je ne comprends pas votre réponse. Oui, les classes sont surchargées, les programmes inadaptés, l’effort dévalorisé, et l’argent est hélas présenté comme une valeur fondamentale (et cela date depuis fort longtemps). Ils doivent faire face à des vents contraire ; c’est entendu. Mais cela n’explique pas comment ils se battraient pour diffuser l’esprit critique et la réflexion. J’aimerais bien savoir à quoi vous pensiez. Car, pour ma part, je crois au contraire qu’ils font bien peu de choses pour atteindre ces objectifs, n’ayant pas de méthode adaptée, et pour beaucoup manquant eux-mêmes d’esprit critique.


      • Christian Labrune Christian Labrune 10 juin 20:37

        @rosemar
        Je plaisantais, mais c’est que je ne crois plus trop aux « réformes ». J’en ai vu beaucoup trop. La Déclaration des Droits ce l’homme que je citais n’a pas encore été modifiée dans son texte mais elle l’est déjà dans les têtes.
        Beaucoup voudraient - il suffit de lire quelques réactions délirantes sur cette page - qu on pût faire des miracles et enseigner par l’imposition des mains. Quand on pourra quelque peu doper le cerveau en y introduisant des circuits et des mémoires électroniques, ce sera probablement un grand progrès, mais on n’y est pas encore.
        En attendant, un bienheureux retraité de l’affreuse institution vous souhaite de bonnes vacances après cette sale période des examens qui ne devrait plus trop tarder.


      • Graal 8 juin 19:14

        Cet article est-il passé par l’espace de modération ? Combien de temps ?


        • rosemar rosemar 8 juin 22:09

          @Graal

          Quelle suspicion !

        • Graal 8 juin 22:23

          @rosemar
          « Quelle suspicion ! »
          Injustifiée ?


        • Graal 9 juin 10:33

          @rosemar
          J’ai parcouru l’espace de modération vers 16 heures. Je n’y ai pas vu votre article.
          Vers 18h30, il était publié.
          J’aimerais comprendre, c’est tout !


        • marmor 9 juin 16:58
          @Graal
          Mais Rosemar ne passe plus par la modé, elle a une wild card, ses articles sont tellement insignifiants.

        • rosemar rosemar 9 juin 23:16

          @Graal

          Il faut mettre des lunettes... j’ai proposé l’article bien avant...

        • Graal 10 juin 10:17

          @rosemar
          15h55 ?


        • velosolex velosolex 9 juin 00:07

          Pratiquement plus aucun pays au monde ne pratique le redoublement.... Toutes les études et les enquêtes internationales montrent que les gamins à qui on a imposé un redoublement ( rarement les enfants des collègues), n’en sortent aucun profit à moyen et long terme. http://bit.ly/2rb3fpW . Le réel problème est lié à une conception particulière de l’éducation, qui refuse de se donner les moyens de prise en charge des enfants en difficulté, par un soutien particulier, ou d’autres méthodes alternatives, voir bien sûr une refonte de la pensée du système, et sa philosophie élitiste,et va tacler le gamin en perdition en fin d’année.

           Inutile de parler des effets concomitants destructeurs sur l’enfant, en termes de perte de confiance et de stigmatisation. Dans les pays nordiques, où les apprentissages scolaires s’appuient sur la cohérence des classes, et non sur le clivage entre élèves, refusant de laisser ceux qui sont en difficulté sur le bord de la route, on a évidemment abandonné depuis longtemps de telles pratiques datant d’un autre siècle ( je ne parle pas du vingtième mais du dix neuvième), bien avant les méthodes Frenet et Montessori..
          Il est assez effrayant de constater que des professeurs raides dans leurs bottes et leurs certitudes infatuées soutiennent de telles conservatismes. Sans doute y trouvent ils leur aise..... C’est pourquoi on entend d’ailleurs Rosemar s’indigner à l’évocation d’un simple entretien d’embauche, ou d’un profil de poste.... ; Je la cite : « Ce projet d’autonomie est inquiétant : des directeurs pourraient recruter des enseignants, mais sur quels critères ? Tout est possible ».
          On est prié de ne pas rire....
          Les soviets semblent toujours exister dans l’éducation nationale.....

          • Trelawney Trelawney 9 juin 09:39

            @velosolex
            Le réel problème est lié à une conception particulière de l’éducation, qui refuse de se donner les moyens de prise en charge des enfants en difficulté, par un soutien particulier

            C’est exactement cela. dans les pays scandinaves, comme en Australie ou dans pas mal d’endroits, les élèves en difficulté sont détectés dès la fin du cours et sont pris en charge par le professeurs qui assigne souvent un élève pour l’aider
            Ce qui fait que le programme est assimilé par tous les élèves. Et ils font cela avec deux fois moins de profs qu’en France.
            En France il faut tenir compte de l’absentéisme des profs, de la motivation des élèves laissés à l’abandon etc. Vous obtenez ainsi un nombre assez important d’élèves en difficulté.
            La solution pratique pour le prof est de les laisser passer en classe suivante et de bidonner les résultats du bac pour qu’une forte majorité l’obtienne. Il n’est plus rare qu’avec les coefficients majorateurs, un élève a son bac avec 25/20 de moyenne.
            Comme l’éducation nationale ne veut pas se remettre en question, le redoublement qui stigmatise non pas l’échec de l’élève, mais l’incompétence des professeurs qui n’arrivent pas à faire assimiler le programme éducatif, est supprimé.

          • Pere Plexe Pere Plexe 9 juin 15:59

            @velosolex
            C’est tout le problème de cet article et un travers courant de l’auteur : ne pas étayer ces propos (croyances) par des données ou par des faits.

             Dans le cas qui nous intéresse les données montrent le peu d’intérêt du redoublement.
            Une fois de plus en matière d’éducation on est sur des postures idéologiques et de l’affect politique à contre courant de l’intérêt des élèves...

          • rosemar rosemar 9 juin 23:21

            @velosolex

            Il est vrai qu’on a supprimé des heures d’aide individualisée en petits groupes, notamment en classe de seconde...
            Mais il n’empêche : un redoublement est parfois bénéfique pour certains élèves pleins de bonne volonté : j’en ai eu moi-même l’expérience...
            Pour le reste, vous connaissez ce qu’on appelle le piston ou le copinage ?

          • foufouille foufouille 9 juin 07:18

            "De plus, quand le passage dans la classe supérieure devient quasi automatique, comment motiver les élèves pour les inciter à travailler ? Comment leur montrer toute l’importance du travail scolaire ? Les professeurs se retrouvent quelque peu démunis pour solliciter plus d’assiduité, de persévérance dans les efforts de la part de certains élèves..."
            ça n’a rien à voir avec ta compétition si un élève n’a pas d’intérêt pour tes cours.
            soit il a des problèmes persos soit il n’est pas dans la bonne classe.


            • rosemar rosemar 9 juin 23:24

              @foufouille

              A force de passer d’une classe à une autre, certains élèves accumulent de graves lacunes... c’est un problème...

            • @rosemar

              En plus pour certains élèves les lacunes + des parents débiles c’est carrément le retour à la case sous-développement.....Mouahahahahahahahahahahahahah 

            • Cadoudal Cadoudal 11 juin 11:36

              @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
              J’aime bien les commentaires de lecteurs du Monde qui comme moi ont été récemment visiter la sépulture des rois de France.
              La situation étant devenu hors de contrôle, le déclin du pays inéluctable, les propriétaires du Monde autorisent maintenant la future minorité blanche à s’exprimer...

              http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/06/07/les-nouvelles-combines-des-dealers-minent-la-vie-des-riverains_5139763_3224.html


            • sarcastelle sarcastelle 9 juin 07:37

              Rosemar n’a pas assez redoublé. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès