• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > JO 2024 : Tout va bien se passer...
#64 des Tendances

JO 2024 : Tout va bien se passer...

Tout va bien se passer... Tout le monde n'est pas de cet avis. Comme l'indispensable et célèbre criminologue Alain Bauer Cassandre au mauvais œil. Egalement expert en sécurité, en terrorisme, et aussi sollicité par les médias sur la guerre en Ukraine. L'ex Grand maître du Grand Orient de France était conseiller de Michel Rocard avant de chuchoter à l'oreille de Nicolas Sarkozy puis de Manuel Valls. Certes, le personnage ne se prend pas pour une queue de cerise, son air omniscient le prouve. Une rumeur prétend même qu'il est capable de lire dans les pensées de Poutine. Invité régulièrement sur les plateaux télé, il donne l'impression de savoir tout sur tout, mais lorsqu'il prétend que « La cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024 est une folie criminelle », faut-il le croire ?

Anecdotique - M. Bauer n'a sans doute pas entendu parler de l'invincible "équipe de France de la sécurité". Selon la présidente du Comité national olympique français, ce réservoir d'agents de sécurité se composera d'anciens athlètes de haut niveau en sport de combat. Avec cette équipe de choc en renfort, les islamistes et les délinquants du stade de France n'auront qu'à bien se tenir. Plus besoin du gaz lacrymogène, un ippon fera l'affaire.

Plus sérieusement, personne ne peut prédire l'avenir, sauf peut-être M. Alain Bauer qui explique ses craintes pour la cérémonie d'ouverture dans la vidéo ci-dessous.

Sécuriser les bords de Seine pour la cérémonie d'ouverture... Une utopie ?

La France a des idées mais pas forcément bonnes, pour la première fois la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques se déroulera hors stade et sur l'eau. 600 000 personnes sont attendues sur un parcours de six kilomètres le long de la Seine, du Pont d'Austerlitz au Pont d'Iéna. 10 500 athlètes et 160 bateaux se présenteront sur le fleuve. La fête sportive se veut populaire, "les quais bas seront transformés en tribunes, tandis que la partie haute des bords de Seine sera ouverte au public, sans nécessité de billet".

Comment assurer la sécurité d'une foule d'au moins 600 000 personnes, alors que les forces de l'ordre souhaitaient une jauge maximale de 250 000 personnes ? 

Le protocole "qui doit encore être travaillé" prévoit donc que "les services de l'Etat assureront ainsi la protection des parties hautes des quais et des abords de la Seine" avec "85 à 90 unités de forces mobiles (UFM) comprenant 60 à 70 gendarmes et 50 à 60 CRS. Les organisateurs, eux, se chargeront de la sécurité des ponts et des quais bas. Les agents de sécurité, qui auront été recrutés par le comité d'organisation, assureront "le filtrage et la sécurité de la partie payante de la cérémonie d'ouverture".

 Sans oublier la place du Trocadéro qui sera à surveiller comme le lait sur le feu, puisqu'au moins 120 chefs d'Etat et de gouvernement y seront attendus ainsi que la direction du Comité international olympique et 10 500 athlètes.

Bien sûr, quelques esprits chagrins vont venir pinailler sur le coût de l'organisation des jeux. D'autres penseront que la guerre en Ukraine ne sera pas terminée en 2024 et qu'organiser des festivités sportives mondiales alors que des gens meurent sous les bombes à seulement quelques milliers de kilomètres de Paris est odieux voire cynique. Se trompent-ils complètement ? Et puis, vous avez les oiseaux de mauvaise augure comme Alain Bauer qui diront comme le criminologue que « Toutes les conditions du désastre sont réunies.  » pour satisfaire "une forme de caprice de la part d’Emmanuel Macron et Anne Hidalgo" 

Cependant, avant même l'ouverture polémique des jeux 2024, vous pouvez être certain que si un malheur devait arriver lors de la cérémonie d'ouverture, Emmanuel Macron serait considéré par l'opposition et beaucoup de citoyens comme le principal responsable du désastre, donc coupable de faiblesse puisque dans l'incapacité d'éviter le pire à son peuple. En fait, comme rien n'est jamais parfait dans ce monde, pour servir les Français il faudrait un prince aux pouvoirs magiques. Or, si le président Macron ne semble pas toujours humain, il n'est quand même pas sorti de la cuisse de Jupiter. Si au contraire tout se passe bien, que le président de la République décroche la médaille d'or de la popularité paraît très improbable, idem pour Darmanin celle de la sécurité. Par contre, on oublierait vite le catastrophisme médiatique d'Alain Bauer qui pourrait tranquillement continuer à hanter les studios de l'audiovisuel. Ainsi va la vie dans un pays où souvent c'est ceux qui en font le moins qui critiquent le plus.

 

https://www.paris2024.org/fr/ceremonie/

 

Alain Bauer et le consortium de la peur - Les mots sont importants  (lmsi.net)

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Louis Louis 3 juin 08:18

    JO2024 un GROS FIASCO en vue

    Il y a plus de 20 ans un livre titrait les Casseurs de le république en désignant tous les grounichous de gôche qui ne voulaient rien voir.

    Et bien ils vont voir

    Les RACAILLES vont vous faire un grand ballet sous la direction de jean michel semarre

     smiley

    Saint Denis priez pour nous


    • Philippulus Séraphin Lampion 3 juin 08:48

      @Louis

      Quoi ?

      Qu’est-ce que j’apprends ?

      Gruni est de gauche ?


    • charlyposte charlyposte 3 juin 10:03

      @Louis
      Il me semble que SAINT DENIS n’ai plus de tête depuis un certain temps ! smiley


    • malhorne malhorne 3 juin 08:27

      tout se passera bien si les gens boycottent ces jeux, et vu le spectacle du stade de saint denis , ils feraient mieux de déserter la france pays ou les hordes de sauvages sans fois ni lois font régner la terreur


      • charlyposte charlyposte 3 juin 10:05

        @malhorne
        Vivement une police pro-nazi ! hum.


      • Lonzine 3 juin 10:18

        @malhorne
        « pays ou les hordes de sauvages sans fois ni lois font régner la terreur », il est vrai que la police est un peu spéciale, à cause du préfet ?


      • Gégène Gégène 3 juin 08:39

        En même temps, les jeux d’Athènes 2004 ont marqué le début de la fin pour le « miracle grec ».

        sans doute vaudrait-il mieux, pour cette pauvre France, un effondrement brutal à une mort lente, trop lente . . .


        • Philippulus Séraphin Lampion 3 juin 11:26

          @Gégène

          Jeux olympiques d’Athènes : quel héritage après dix ans de crise ?

          Les enseignements tirés des erreurs peuvent consister à s’enferrer dans l’erreur !


        • Fergus Fergus 3 juin 09:23

          Bonjour, gruni

          Je ne crois pas qu’il y ait de problèmes d’organisation pour les JO de 2024 durant les épreuves. En revanche, comme tu l’as souligné, la cérémonie d’ouverture sur la Seine en présence de centaines de milliers de spectateurs est un évènement à très haut risque.

          Pour ce qui est d’Alain Bauer, il a, comme d’habitude, une chance sur deux d’avoir raison. 


          • gruni gruni 3 juin 09:37

            @Fergus

            Bonjour Fergus

            Effectivement, le risque est important surtout lors de la cérémonie d’ouverture. Plus ou moins que dans d’autres manifestations sportives ou culturelles, disons plus, car les JO ont une visibilité planétaire. Faut-il pour autant y renoncer, je ne crois pas. Ne serait-ce pas comme un aveu d’échec par rapport à l’islamisme radical voire la masse des délinquants qui ne manqueront pas d’être attirés sur le parcours de l’évènement. 

            « Pour ce qui est d’Alain Bauer, il a, comme d’habitude, une chance sur deux d’avoir raison. »

            Espérons que pour cette fois il aura tort ! 


          • charlyposte charlyposte 3 juin 09:57

            @Fergus
            Bauer le franc-maçon aux ordres qui veut buzzer plus haut que Morandini !!! smiley


          • Philippulus Séraphin Lampion 3 juin 11:03

            @Fergus

            « Pour ce qui est d’Alain Bauer, il a, comme d’habitude, une chance sur deux d’avoir raison. « 

            Surtout si les spécialistes des « faux drapeaux  » s’en mêlent.


          • troletbuse troletbuse 3 juin 18:36

            @Fergus
            Je ne crois pas qu’il y ait de problèmes d’organisation pour les JO de 2024


            Une excellente réflexion pour un bon macroniste. Ah si c’était Sarko !


          • raymond 3 juin 18:44

            @troletbuse
            non mais arrête ! c’est confirmé par Gruni !!!!


          • troletbuse troletbuse 3 juin 19:40

            @raymond
            Grounichou est un pur LFIste ...... comme Fergus, mais juste sur AV, macronistes dans leurs pensées et actions. smiley


          • zygzornifle zygzornifle 3 juin 09:25

            Pour que tout se passe bien il faudrait annuler ces JO qui sont un gouffre financier alors que tout augmente, il faut vraiment se foutre de notre gueule pour les maintenir .....


            • charlyposte charlyposte 3 juin 09:52

              @zygzornifle
              Bien dit smiley


            • zygzornifle zygzornifle 3 juin 09:26

              Sur le podium première médaille d’or a la France pour ses taxes et autres prélèvement ..... 


              • zygzornifle zygzornifle 3 juin 09:28

                C’est l’Ukraine qui va rafler toutes les médailles d’or, ça sera truqué comme l’Euro-guillon ..... 


                • charlyposte charlyposte 3 juin 10:00

                  @zygzornifle
                  Y vont sûrement participer à la coupe du monde de foot au Qatar smiley quand je pense que l’Italie n’ira pas smiley hum.


                • charlyposte charlyposte 3 juin 09:50

                  Tout va bien, je vais bien ! tout va mal, je vais mal ! la méthode COUET ou la méthode PAVLOV ?


                  • jymb 3 juin 12:45

                    On en a surtout rien à f... de ce néant, de cette débauche de dépenses et de pubs dans un Paris dévasté et saccagé

                    Les vrais JO c’est nu sur une piste sablée 

                    tout le reste est une pompe à fric, un piège à gogos, des dettes et une ville paralysée ( si c’est possible que Paris le soit encore plus ) 


                    • eddofr eddofr 3 juin 13:49

                      Il m’est avis que, pour « sécuriser l’évènement », les autorités auront la « bonne idée » de faire encercler quelques « cités sensibles » par des troupeaux de C.R.S. et autres gendarmes mobiles et de fermer quelques stations de RER et de métropolitain ciblées, histoire d’enfermer les « fauteurs de troubles » dans leur cité ghettos.

                      Bon, on apprendra le lendemain que quelques voitures ont brulé, qu’une certaine jeunesse à affronté violemment les forces de l’ordre et qu’il a été procédé à quelques arrestations, mais la cérémonie, elle, se sera passée sans aucune anicroche, « en toute sérénité ».

                      Ce qui permettra à Marine et à Eric (s’il existe encore médiatiquement celui-là) de clamer haut et fort « On vous l’avais bien dit ».


                      • wagos wagos 3 juin 17:37

                        On n’a plus un rond et on veut organiser des JO dans Paris ? c’est quoi cette connerie ? 

                        Combien de Milliers d’Euros vont coûter pour une cérémonie d’ouverture, sans oublier le bordel pour les riverains ?

                        La sécurité ensuite, pour un match de foot, c’était déjà le merdier, imaginez un peu des JO ce que ça peut générer ?

                        Comment canaliser des centaines de milliers spectateurs , encore moins les contrôler ..


                        • gruni gruni 3 juin 18:36

                          @wagos

                          Les réponses à vos questions se trouvent dans les liens dans le texte. Financement, sécurité, bien que tout ne soit pas encore bouclé.


                        • Soucougnan Soucougnan 3 juin 17:50

                          Les Français doivent arrêter d’accuser Macron de tout ce qui se passe, y compris de ce dont ils sont EUX-MÊMES responsables. Car oui, les SEULS coupables de ce qui s’est produit au stade de France, ce sont les Français et je devrais même préciser, les Blancs, cela du fait de leur vote à la présidentielle. Car soyons clairs, ce ne sont pas les Noirs des Antilles qui ont élu Macron hein ! Bref, Les jeunes gens du “neuf-trois” ne sont pas stupides, ils ont tout aussi bien que moi saisi que l’extrême droite livrait en 2022 sa bataille finale et... qu’elle l’a perdue. Il y a eu un homme, M. Zemmour, qui a proposé d’entrer en conflit ouvert avec eux, les Blancs en ont eu peur et ils ont apparemment eu tout aussi peur de Mme Le Pen. C’est donc une capitulation en bonne et due forme qu’ils ont offert à la jeunesse du “neuf-trois”. Les Français de souche ont accepté que leur civilisation vieillissante soit remplacée. Ils ont estimé que certes, comme l’annonçait Zemmour, leur civilisation allait probablement mourir, mais que cela ne signifiait pas leur mort à eux et apparemment, ils se sentaient parfaitement capables de vivre dans ce nouveau monde. OK ! Mais il faut maintenant que tous ces Souchiens assument les conséquences de leurs actes et cessent de se plaindre ; que les râleurs sachent qu’il y a d’autres pays et que la porte est ouverte, personne ne les retient.  smiley


                          • troletbuse troletbuse 3 juin 18:33

                            Tiens Grounichon est passé de l’article hep dromadaire à l’article bi-menstruel, peut-être un rapport avec le site « Rendez moi mon cycle ». Pour les pédales voir avec Micron.

                            Alain Bauer, le spécialiste auto-proclamé, le champion de l’affaire de Tarnac.


                            • waymel bernard waymel bernard 3 juin 19:12

                              Il serait bon de rappeler que la Hongrie qui était candidate pour l’organisation de ces jeux a retiré la candidature de Budapest. En effet les opposants aux jeux avaient recueilli un nombre suffisant de signatures pour imposer un référendum (et oui ça existe dans ce pays qui ne respecte pas l’Etat de droit) qui, selon les sondages aurait donné une majorité contre les jeux à Budapest et donc désavoué le gouvernement.


                              • ETTORE ETTORE 3 juin 23:38

                                Bonsoir Gruni

                                Il y a de fortes chances que les anneaux Olympiques, en passant par la France, deviennent le symbole incontournable des « menottes ».

                                Nous savons très bien qu’il y auras des ’« JE » des « jeux » et des « joutes »...

                                le premier, « JE » pour le satisfécit du Néron-proctologue, qui veut briller, sur une ville, qui n’est plus qu’ un régime de co-propriété, dont le « JE » se prend pour le Saint Dick (ni) om(ni)ni-potent ! ( visez un peu l’inclusion, pour ne pas dire

                                « l’occlusion »)

                                Les seconds pour des ronds de médailles plaqués or,

                                Le troisième, pour pas un rond de civilité, plaqués au sol .

                                Il ne fait aucun doute, mais alors aucun, que ces jeux sont attendus par les premiers, comme un apport financier, qui moyennant des passages souterrains, doivent rapporter, à l’industrie hôtelière, immobilière, et autres corps caverneux...

                                Il ne fait aucun doute, mais alors vraiment aucun, que ces jeux, sont attendus par les derniers de cordée, comme une manne financière, qui moyennant quelques exactions à répétition, consisteront à faire courir les casqués lourdingues, afin que le travail des pickpocket, tripoteurs, et autres expériences de prestidigitation, laissent, au monde, un souvenir impérissable de la carte postale France .

                                ( Il n’y aura même plus le coq sur un tas de fumier, mais bien le tas, solitaire )

                                A moins que la SEINE des noyades, se répète, et cela sans médaille, pour les brasses coulées, mais bien pour les « maîtres na(ufra)geurs » soldatesques.

                                Ah oui, j’oubliai...Les Athlètes....Mon dieu, mais à quoi pens’je !!! « l’ALIBI, l’ALIBI  !!!!

                                ( alibi alibi yalahh alibi)

                                Avec le » JE« , les » jeux « , et les » joutes", il y a de fortes chances, qu’ils ne soient qu’un faire valoir, d’une Rance Macronid2 entêtée, qui veut lustrer sa couronne à tout prix, mais qui risque de se retrouver avec un bonnet d’appat-Rât, si ce n’est un préservatif financier usé, au bout de sa .....Perche !

                                QUO VADIS  ?


                                • gruni gruni 4 juin 07:30

                                  @ETTORE

                                  Bonjour ETTORE

                                  Seriez-vous un Cassandre...
                                  De toute façon je vais observer les jeux de loin, il serait étonnant qu’il ne se passe rien. Mais après tout, le sport même très sponsorisé c’est quand même mieux que la guerre. 


                                • ETTORE ETTORE 4 juin 09:43

                                  @gruni
                                  Bonjour à vous gruni .
                                  Bien sûr, que c’est quand même mieux que la guerre....
                                  Mais ces « jeux », cachent un jeu de rôle pervers, qui consiste à lancer des croutons rassis à la foule, à occuper la plèbe à coup de bière et de pizza, alors que vous, nous, moi, savons très bien, que l’esprit Olympique, à depuis longtemps déserté les stades, à la vitesse d’un Jesse Owens qui fait un doigt d’honneur aux affairistes Gam-ers.


                                • gruni gruni 4 juin 10:16

                                  @ETTORE

                                  Oui, comme il est loin le temps où les athlètes courraient à poil avec pour toute récompense une couronne d’olivier. smiley


                                • Christophe Claudel Christophe Claudel 6 juin 16:37

                                  Ca sent un peu le troll macroniste venu régler ses comptes avec les francs-macs dissidents et voler au secours d’un désastre annoncé. Un second couteau, un amateur, pas un suppôt de McKinsey. Encore un ! Décidément c’est à croire qu’Agoravox est également subventionné par le Ministère de la Propagande.

                                  Qu’apprend-on dans cet article liminaire ? Rien. Ou pas grand chose.
                                  Sinon que Bauer est une méchante Cassandre empêcheuse de jeux-olymper en rond.

                                  Pour le reste, aucun argument de fond.

                                  Pourtant chacun est conscient que ces J.O. absurdes, et pas franchement du goût des Parisiens passablement excédés par les folies d’une Annie Dingo qui transforme tout ce qu’elle touche en catastrophe, nous conduisent tout droit au casse-pipe.

                                  Casse-pipe financier, avec un budget déjà explosé depuis des années. Casse-pipe sécuritaire, avec ces utopies fluviales totalement délirantes. Casse-pipe pour la France. C’est sans doute ce que souhaite Macron, la marionnette de Klaus Schwab pressé de liquider l’Etat, les institutions et la culture françaises pour les noyer dans l’Europe des technocrates et le NWO des ploutocrates. Alors allons-y avec l’aide du CIO pour prostituer l’idéal humaniste et universaliste de Coubertin et le mythe de Paris centre du monde au temps de l’Expo Universelle de 1900 en grand cirque mondialiste, progressiste et woke pour gommer tous les repères.

                                  Après l’incendie de Notre-Dame, l’Arc-de-Triomphe éborgné comme les Gilets jaunes, ces J.O. de la démesure et du grand n’importe-quoi pourraient avoir raison de la capitale, de ses finances, de celles de la région et de l’Etat. Et du rayonnement de la France ou ce qu’il en reste dans l’esprit des marchands de tours Eiffel en plastique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité