• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jobbik, l’Islam, et les descendants d’Attila

Jobbik, l’Islam, et les descendants d’Attila

Détail anecdotique et secondaire, c'est ce mois-ci que le livre polémique de Michel Houellebecq sort en Hongrie. Son titre, Béhodolas, qu'il est inutile de traduire.

Et pour attirer le lecteur curieux des délires de l'auteur de l'ouvrage, voire inquiet pour l'avenir de son identité. En illustration sur la couverture, l'image d'une Joconde en burqa.

Léonard de Vinci, si vous saviez jusqu'où les marchands peuvent aller aujourd'hui pour vendre une fiction parodique et utopique. Jusqu'à voiler Mona Lisa, votre chef d'oeuvre.

Simple coïncidence, c'est aussi ce même mois, que pour la première fois un candidat de Jobbik est élu député directement dans une législative partielle au scrutin majoritaire. Lajos Rig l'emporte donc avec plus de 35% des suffrages exprimés, devant le parti au pouvoir Fidesz et la gauche en troisième position. Jobbik qui avait obtenu 20,5% des suffrages en 2014, détenait déjà 23 sièges sur 199 au Parlement.

Gábor Vona, fondateur du mouvement d'extrême droite hongrois, qui se réjouit sans aucun doute de ce succès électorale, ne restera probablement pas indifférent à la lecture de "Soumission" des éditions Magvetö. L'Islam n'est-il pas pour lui, "le dernier espoir de l'humanité dans les ténèbres du globalisme et du libéralisme". Pourtant, M. Vona est profondément ultranationaliste et donc contre l'immigration qu'il désigne comme responsable de tous les maux. 

Mais le meneur de Jobbik est aussi, entre autres, anti-sioniste, ce qui serait selon lui, l'explication de l'alliance râtée de son parti avec le Front National français et le FPÖ autrichien. N'avait-il pas déclaré qu'ils étaient des partis libéraux et islamophobes et surtout que...

« Le Jobbik ne forme pas d'alliance avec les partis sionistes, comme le Front national français et le Parti de la liberté [FPÖ] autrichien, pour de simples raisons financières. » 
 

Toutefois, malgré ses divergences de vue avec Marine Le Pen, le leader Hongrois copie sa stratégie payante de dédiabolisation. Alors oubliées certaines de ses déclarations, comme par exemple contre ceux qu'il nomme les « déviants homosexuels », ou encore les « criminels tsiganes ». D'ailleurs, Jobbick avait trouvé la solution pour les tziganes, puisque "L'intégration des gitans a échoué. Dans la plupart des cas, la ségrégation serait le moyen le plus efficace d'éduquer ces gens." Donc pourquoi pas, comme l'avait proposé Csanad Szegedi, vice président du parti, des "camps de protection de l'ordre public, avec interdiction de sortir sans autorisation et couvre-feu à 22 heures." Mais plus encore, car Jobbick ne manque pas d'idées, la création d'un fichier dans lequel les Juifs seraient inscrits comme "menaces pour la sécurité nationales."

Mais c'est déjà du passé, car aujourd'hui les choses sont bien différentes, Jobbick et son chef, fermement opposés à la mondialisation, à l'Europe et au capitalisme, ne veulent plus que ses« Chers descendants d’Attila » soient considérés comme des nazis. "M. Vona a ainsi pris ses distances dernièrement avec un militant du Jobbik qui appelait au meurtre des Roms, et a ordonné à un élu qui avait craché sur le mémorial de l’Holocauste de Budapest de déposer des fleurs sur le monument."

Qui sait si d'ici les élections nationales de 2018, Jobbick, devenu présentable et crédité de 18% des intentions de vote dans un sondage du mois de mars, réalisé par Ipsos, ne pourrait pas supplanter le Fidesz de M. Orban, à seulement 21%.


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • sylvie 14 avril 2015 20:02

    fait chier merde !


    • Agafia Agafia 15 avril 2015 19:47

      @sylvie
      Euh... mais encore ? 

      Tant d’élégance en si peu de mots.... 

    • César Castique César Castique 15 avril 2015 09:15

      "« Mais plus encore, car Jobbick ne manque pas d’idées, la création d’un fichier dans lequel les Juifs seraient inscrits comme « menaces pour la sécurité nationales. » »


      De vieilles réminiscences liées, assurément, à l’expérience communiste subie par le peuple hongrois au temps de la très sanglante République des Conseils (21mars-6 août 1919 ), de Bela Kun, dont dix-huit des vingt-six Commissaires du Peuple étaient juifs.

      Ceux qui s’intéressent à cette période liront avec profit « Quand Israël est roi », de Jérôme et Jean Tharaud (Plon, 1921), téléchargeable en pdf ici à partir de la page 171.

      • gruni gruni 15 avril 2015 12:44

        @César Castique


        « De vieilles réminiscences » qui n’expliquent pas tout. La haine du Juif remonte à bien plus loin. Mais l’information que vous apportez était intéressante.

      • Iren-Nao 15 avril 2015 15:19

        @gruni

        Oui, Gruni, cette haine du Juif si ancienne interroge tout de même.
        Pourquoi donc ?
        Pour le temps présent, on le vois bien, mais il y a des siècles ??
        Ils ont sans doute un secret..
        Mais la, on est dans le tabou, il ne faut même pas poser la question.
        C’est pas que BHL a mon avis

        Iren-Nao


      • gruni gruni 15 avril 2015 15:42

        @Iren-Nao


        N’oubliez pas que les Juifs ont « tué le Christ ».
        Mais surtout qu’on trouvera toujours une « bonne » raison pour le haïr.

      • César Castique César Castique 15 avril 2015 19:00

        @gruni



        « La haine du Juif remonte à bien plus loin. »

        Certes, mais le rôle, souvent de premier plan, joué par des Juifs dans les révolutions communistes de l’entre-deux-guerres, a ajouté une facette supplémentaire à l’antisémitisme

      • gruni gruni 15 avril 2015 19:39

        @César Castique


        En ce qui concerne le rôle de juifs dans les révolutions communistes, je vous fais confiance. Votre lien m’éclairera peut-être. L’Histoire est touffue, passionnante, et influence encore le monde d’aujourd’hui. Et je ne vous apprend rien, liée aux religions.

      • César Castique César Castique 15 avril 2015 20:40

        @gruni

        Trouvé sur le site de la Ligue communiste révolutionnaire : « Dans son autobiographie, écrite en 1929, Trotsky affirme que la question nationale si importante dans la société russe, n’eut « pratiquement aucune importance » dans sa vie personnelle. En dépit de ses origines juives - communes a un grand nombre de révolutionnaires russes et polonais de son époque, de Zinoyiev (Radomilsky) à Kamenev (Rosenfeld), de Martov (Tsederbaum) à Axelrod, de Radek (Sobelsohn) à Rosa Luxemburg... »



        Et, en complément, d’un site communiste juif, - Israëlmachiah - qui entend démontrer , tout en récupérant Marx au passage - ce qui est assez curieux -, que la révolution bolchevique, n’était pas antisémite, tout au contraire :

        Dire que la Russie et l’Union Soviétique léniniste (de 1917 à 1924)a été antisémite ou ennemie des Juifs est un mensonge et même un sinistre mensonge ! Karl Marx ,fondateur du communisme, était entièrement Juif : il appartenait à une lignée de rabbins. Une très grande partie - environ 80% - des commissaires directeurs de la Russie léniniste étaient d’origine juive.

        — 12 des 19 membres du premier gouvernement de Lénine étaient juifs…

        — Au Ministère de l’Intérieur, il y avait par exemple 9 Juifs parmi les 10 commissaires

        — Au commissariat du ministère des Affaires étrangères, les 17 diplomates bolcheviques appartenaient tous au Peuple d’Israel

        — Au Commissariat supérieur économique, 13 des 14 membres étaient de la lignée d’Abraham...

        — Au commissariat pour la Justice, tous les 8 commissaires étaient juifs…

        — Au commissariat supérieur pour la formation publique, 7 des 8 commissaires de même que leurs collaborateurs les plus proches étaient juifs…

        — Au commissariat pour l’Armée Rouge il y avait seulement des Juifs, 15 en tout… 

        ...etc., etc., etc.


      • Iren-Nao 16 avril 2015 02:47

        @gruni

        Je croyais sottement que c’était les Romains qui avaient fait le boulot (certes sur demande juive).
        Ça n’explique pas vraiment la haine si ancienne et persistante.
        Je verrais plutôt un rôle trop puissant dans les affaires, la politique, etc peu en rapport avec leur nombre.
        Sans parler de la banque et la finance.
        Mais il ne faut pas le dire n’est ce pas ?
        Il doit bien y avoir quelque chose.
        Aucun autre peuple que je connaisse ne concentre autant de haine depuis si longtemps.
        Ils ont un « truc »

        Iren-Nao


      • gruni gruni 16 avril 2015 07:18

        @Iren-Nao


        On sait le pouvoir de l’argent et sont influence sur le pouvoir. Mais tous les juifs ne sont pas riches. N’oublions pas non plus que dans le passé bien des métiers étaient interdits aux Juifs, mais ils avaient le droit de prêter. De prêteur à usurier...
        « Aucun autre peuple que je connaisse ne concentre autant de haine » C’est aussi pour cela qu’il se referme sur lui-même. Il faut dire aussi que la politique menée par Israël ne fait qu’aggraver les choses.

      • Crab2 15 avril 2015 10:03

        [ Plus nombreuses ( statistiques ) que les hommes des femme françaises ont rejoints l’État islamique ]

        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/polemikos-2015.html

        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/15/polemikos-2015-5603758.html


        • Jelena 15 avril 2015 11:23

          >> (...) Pourtant, M. Vona est profondément ultranationaliste et donc contre l’immigration qu’il désigne comme responsable de tous les maux.
           
          Les cibles traditionnelles du Jobbik sont les juifs, les roms et l’UE. Concernant l’islam, il y a moins de 0,1% de muslims en Hongrie, donc....


          • gruni gruni 15 avril 2015 12:52

            @Jelena


            Donc comme il y aurait peu d’Arabes, pas de racisme. Mais M. Vona changerait-il d’avis sur cette religion si les musulmans étaient plus nombreux. Et puis comment gouverner autrement qu’en respectant toutes les religions. Sinon ça tourne mal.

          • Jelena 15 avril 2015 20:02

            @Gruni Disons qu’en tant que parti anti-sioniste, le Jobbik a plutôt de bonnes relations avec la Turquie... En dehors de cette « coopération », si il y a si peu de musulmans en Hongrie, c’est tout simplement parce que les hongrois ne font pas beaucoup d’efforts qu’ils s’y sentent bien.
             
            Sinon pour info, Gabor Vona avant d’être président du Jobbik, était président d’une association chrétienne, donc malgré cette déclaration, l’islam ça ne doit pas être trop son truc... J’y vois plutôt une provocation envers les sionistes.


          • gruni gruni 15 avril 2015 20:18

            @Jelena


            Merci pour les infos Jelena, et de toute façon Islam ou pas, voilà encore un personnage peu recommandable.

            Bonne soirée



          • Jelena 16 avril 2015 12:57

            Me concernant j’observe cela sous un angle géopolitique, car en appliquant une politique « anti-sioniste », le Jobbik (ainsi que le Fidesz dans une moindre mesure) se proclame anti-USA. Car le véritable duel qui a lieu aujourd’hui en Hongrie, c’est la gauche pro-Bruxelles contre la droite qui souhaite un rapprochement vers l’Est (Russie, Turquie, Chine).
             
            Bonne soi.. Journée également. smiley


          • colere48 colere48 15 avril 2015 16:34

            ...Béhodolas, qu’il est inutile de traduire....

            Pourquoi ? avez vous peur de la traduction ?
            « Behodolas », « Soumission » en Hongrois

            Or ce mot « soumission » est au cœur du problème et vous le savez. (peut-être...)
            Et si vous ne le savez pas, abstenez vous de parler de problèmes qui vous dépassent !

            Je désapprouve votre article qui ne fait qu’ajouter à la confusion et aux amalgames
            Continuer à confondre « arabe » et « musulman » est proprement scandaleux


            • gruni gruni 15 avril 2015 16:57

              @colere48


              Islam signifie, il est devenu soumis à dieu. D’autre part je ne fais aucun amalgames, et je sais parfaitement que les musulmans ne sont pas tous Arabes. 
              Si cet article vous dérange, ce n’est pas mon problème, alors gardez vos leçons pour vous. 

            • colere48 colere48 15 avril 2015 17:14

              @gruni

              ...alors gardez vos leçons pour vous....

              Ah je vois , j’ai affaire à un grand démocrate !!  smiley  smiley

              Au fait, c’est bien vous qui écrivez  :"Donc comme il y aurait peu d’Arabes, pas de racisme. Mais M. Vona changerait-il d’avis sur cette religion si les musulmans étaient plus nombreux.« 

              En arrangeant  »la vérité" comme vous le faites, je comprend que 80% des lecteurs désapprouvent.....  smiley


            • gruni gruni 15 avril 2015 17:33

              @colere48


              M. Vona changerait-il d’avis sur cette religion si les musulmans étaient plus nombreux. C’est une question que je pose à Jelena. 
              En clair, M. Vona est un raciste, il vante l’Islam mais si les musulmans étaient nombreux en Hongrie, il serait le premier à vouloir les mettre dehors. 

              Quand aux lecteurs, je sais parfaitement ou je suis et les votes ne m’étonnent pas ni ne m’impressionnent 

              D’autre part, je ne donne pas de leçon, mais mon avis, mais je n’apprécie pas ceux qui veulent m’en donner. Par contre j’apprécie toujours un commentaire pertinent, même si c’est pour me dire son désaccord. C’est ça la démocratie, et on peut s’exprimer sans agressivité. 





            • colere48 colere48 15 avril 2015 17:56

              @gruni

              Que Jelena et/ou Vona soit racistes et que vous en jugiez ainsi ne me dérange pas.

              En revanche le fait d’être hostile à la religion musulmane ne peux pas être assimilé à du racisme,
              Être hostile aux arabes oui là c’est du racisme.
              La religion, les religions , sont sources de malheurs, l’islam, à cet égard, est en pointe actuellement !

              Vous comprenez la différences qui permet d’éviter les « amalgames »

              C’est d’autant plus important que les immondes massacres des « islamistes » (daesh et consorts) provoquent un sentiment d’islamo-nausée certain ....


            • gruni gruni 15 avril 2015 18:31

              @colere48


              D’abord je n’ai jamais dit que Jelena était raciste, mais que Vona l’était. Ses propos sur les tziganes et les Roms le prouvent.

              L’amalgame c’est de confondre les djihadistes avec les musulman qui ont une lecture de l’Islam qui n’est pas violente. Donc l’amalgame ce n’est pas moi qui le fait. 

              « Les religions sont sources de malheurs » c’est vrai. A chacun sa spiritualité, mais elle doit-être intérieur et dans les églises, mosquées ou synagogues, pas dans la rue ou dans les affaires des l’Etats.


            • soi même 15 avril 2015 17:58

              @ Gruni, ne soyez pas jaloux Michel Houellebecq est un auteur qui monte, il sera comme les autres vouées à l’enfer des lettrés ... !


              • gruni gruni 15 avril 2015 18:36

                @soi même


                Il n’y a aucune raison d’être jaloux de Houellebecq. Son livre a été diversement apprécié. Mais à chacun ses goûts. De toute façon un auteur prend toujours le risque de s’exposer, et il le sait. 

              •  Mohamed Takadoum Mohamed Takadoum alias Bouliq. 15 avril 2015 18:04

                « Et pour attirer le lecteur curieux des délires de l’auteur de l’ouvrage, voire inquiet pour l’avenir de son identité. En illustration sur la couverture, l’image d’une Joconde en burqa.

                Léonard de Vinci, si vous saviez jusqu’où les marchands peuvent aller aujourd’hui pour vendre une fiction parodique et utopique. Jusqu’à voiler Mona Lisa, votre chef d’oeuvre. »

                Pourquoi la langue française est malmenée de cette façon par les siens ?


                • colere48 colere48 15 avril 2015 18:13

                  @Mohamed Takadoum alias Bouliq.

                  Pourquoi la langue française est malmenée de cette façon par les siens ?

                   ??? que voulez vous dire au juste ?


                • 65beve 65beve 15 avril 2015 19:13

                  Bonsoir,

                  En utilisant le traducteur de google on s’aperçoit que behodolas veut dire soumission.
                  Et quand on écoute le mot hongrois, on entend béhodolosh.
                  cdlt



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité