• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jojo le gilet jaune, sur son rond point, qui veut du soleil (...)

Jojo le gilet jaune, sur son rond point, qui veut du soleil !

 

. "Jojo le gilet jaune" est un livre de Danielle Sallenave, écrivaine et académicienne. "J'veux du soleil" est un film-reportage de François Ruffin, député de la France insoumise. Ces deux oeuvres ont le mérite de reconnaitre l'autenticité et la légitmité d'un vrai mouvement populaire, lié aux creusements vertigineux des inégalités, bien loin des caricatures que certains médias et hommes politiques martellent. C'est l'urgence et un sentiment d'indignation qui ont poussé ces deux personnalités connues à prendre stylo et caméra, et j'ai voulu, en hommage envers leur travail, unir les deux titres, pour composer celui de cet article. 

      Populisme ! Le mot est lâché comme un crachat dès que certains médias et politiques évoquent les gilets jaunes. La condescendance se conjugue au mépris, quand nos gouvernants voulent cacher leur inquiétude devant cette nouveauté, que personne n’attendait plus. Beaucoup dans le pays, même sans participer aux manifestations,, ont été et restent sympathisants des gilets jaunes..

      Faut croire qu’ils ont reconnu dans ce mouvement, détonnant, n’employant pas les recettes habituelles de la contestation, et développant des codes étranges, quelque chose susceptible de changer la vie. Si les manifestations en centre ville ne sont pas nouvelles, le code vestimentaire, et la volonté de ne pas se définir en mouvement structuré et vertical, avec des leaders représentatifs, ont bousculé les repères, affolé les analystes, déboussolé la récupération politique. 

     Bien qu’amateurs en matière politique, et vus souvent comme des nigauds et des frustes par des soit disants brillants intellectuels et philosophes, tel Luc Ferry, appelant un temps la troupe à sévir, les gilets jaunes ont obstinément remis le couvert de l’intervention sauvage, et ont su utiliser des moyens de résonances modernes et audacieux. L'impact de ceux ci est d'autant plus parlant qu'ls jouent avec des mythes identifiables. J’en vois au moins trois principaux, se catalysant l’un avec l’autre.

        -Le mythe de l’île, et de la solitude, de l'exclusion, symbolisé par ces ronds points, au centre duquel personne ne va. Ce sont pourtant des verroux de circulation. L'occupation de ces no man's land ramène ces lieus et leurs occupant astucieusement au centre de la cité

       - Le mythe du SOS : Inesthétique, volontairement voyant, le gilet jaune, avec ces bandes fluo, est la veste qu'on porte temporairement quand on est en panne. En l'endossant à longueur de journée, les manisfestants proclament leur infortune constante et leurs difficultés d'une manière renversante. Ils refusent la honte qui les maintenait auparavant à l'écart, et proclament l'injustice, déplaçant la cause comme inhérente au système

       -Le mythe de la cabane : Un toit qu’on installe au dessus de sa tête, symbolisant le retour aux sources, l’enfance, les projets, les grandes vacances. Humble, précaire, servant de base minimum au repos du guerrier, mais investie richement de projets et de vie collective. C’est une construction éphémère qui appartient à tous ceux qui déposent leurs rêves, leurs revendications, et leur énergie. C'est une cabane de chantier pour un monde à reconstruire. Et les paroles d’une vieille chanson résonne tout à coup dans nos têtes. «  Allons les gars réveillez vous... On va en mettre un coup ! »

       Alors on saisit pourquoi nos gouvernants ont peur comme jamais de ce mouvement inédit. Il joue autant sur l’intelligence que sur l’émotionnel, et les ressorts de notre propre histoire . Déverrouiller ces verrous de l’inconscient collectif n’était pas évident à trouver. Ce mouvement des gilets jaunes, a eu plus d’astuces et d’inventivité que des communicants experts en démagogie et en manipulation. Mais sans son authenticité, et la légitimité évidente de ses revendications, jamais il n’aurait été audible.

     C’est l’insolente augmentation des inégalités qui a été son terreau. A l’heure où le cas Carlos Gohn, et son parachute doré en flammes, résonne comme le comble de l’imposture libérale, les sciences économiques, chiffres à l’appui pointent comment cette crise de société, survenue entre riches de plus en plus riches, et pauvres de plus en plus pauvres, est une charge hautement explosive. Quant celle-ci se produit, tous semblent curieusement étonnés. De la même façon que si l'Etna venait demain à rentrer en irruption, se moquant du déni des habitants de Naples, trop habitués au panache de fumée, et aux mises en garde des vulcanologues ! 

       Il y a une étrange contradiction à voir cette gauche bien pensante, et des artistes trop bien nourris, appelant depuis des lustres la révolution, mais regardant subitement ailleurs, quand elle survient, comme s’ils s’étaient habitués à trop de confort. Alors ils se lâchent, protégent leurs intérets, et s'allient avec les maitres qu'ils critiquaient hier. Le gilet jaune fait office en fait de révélateur. En enfilant sa tenue, il fait tomber le masque bien pensant de l’autre, le révolté de salon, cramponné à une vieille guerre, d'où il garde une posture et une fausse légitimité d'ancien combattant. . Ainsi Romain Goupil https://bit.ly/2UyYiFX&nbsp ; et Dany Cohn-Bendit, https://bit.ly/2UK0krQ&nbsp ; critiquant ce mouvement en pointant son risque de dérive totalitaire, et montrant clairment où sont maintenant leurs maîtres et leurs intérets. 

       On peut s’étonner toutefois que des gens formés en science politique, se servent de cas particuliers, certes lamentables, pour ternir le sens général d’un mouvement de protestation, englobant une somme très hétérogène de personnes, ou aucune, prise individuellement ne fait sens et vérité pour les autres. Les propos les plus lamentables ne sortent pas que de quelques frappadingues, habillés opportunément de jaune, et qu’il est aisé de se servir à toute fin de manipulation. Il suffit d’écouter la déclaration lénifiante de Jacques Marolissian, député de la république en marche, traitant Jerôme Rodriguez, une des figures des gilets jaunes, de « débile profond ». https://bit.ly/2VYm53Q .

      Tous les régimes totalitaires savent qu’il faut salir celui qu’on veut tuer ! Et cela ne se fait malheureusement pas de façon symbolique, quand on sait que Jérôme Rodriguez a perdu gratuitement un œil, victime d’un tir de flash-ball, alors qu’il se tenait à l’écart de toute agitation. La manipulation est ainsi patente, quand par effet de zoom une parole raciste, antisémite, outrancière, sort d’un hurluberlu habillé d’un gilet jaune, et est aussitôt amplifié par les médias à but de systématiser !. .

        Ce gilet n’est aucunement un uniforme obligatoire lié à une mission, comme chez les policiers qui reçoivent eux, des ordres, et se plient à des instructions. C’est pour cette raison que Genvièvre Legay, cette militante de 72 ans, gravement blessée par une charge de police à Nice, lors d’une manifestation, a voulu porter plainte non contre le policier, qu’elle a identifié comme un lampiste, mais contre son donneur d’ordre.

 

 

       Cette affaire a condensé en elle même toute l’absurdité de la répression, des non dits, et des arrangements boiteux, mettant la démocratie en berne. https://bit.ly/2GsIU9a . Ne parlons pas des paroles lénifiantes du chef de l’état, se permettant honteusement de faire une leçon de morale à cette vieille dame, espérant au bout d'un long diatrible paternaliste que « Cela lui servira de leçon ! »…

 

        Il faut bien pourtant sauver le soldat Macron, et ses sorties fracassantes, semblant sortir d'un spectacle, à coté desquelles Sarkozy semble avoir eu un langage de diplomate. Ainsi, Cohn-Bendit qui surligne et force le trait de quelque parole malheureuse d’un gilet jaune, en parlant alors de danger totalitaire, cherchant à effrayer les chaumières, se montre tout à fait indulgent devant les déclarations irresponsables du chef de l’état. Il transforme Macron en une sorte d’apprenti en politique, et excuse ses maladresses :." Il est passé par un trou de souris, et bien maintenant il découvre l'ampleur de la politique, et ce n'est pas une honte...".,   Macron devient ainsi par la grâce de l'oracle Dany ,le démiurge chez qui l’erreur d’appréciation serait la marque de son innocence, et de sa valeur. Un vrai travail de communicant, pour un trafic de vases communicants.. !.. https://bit.ly/2Gk6CnW

       « En 68, on se battait contre un général au pouvoir, les gilets jaunes demandent un général au pouvoir ! » https://bit.ly/2V97u8A A lâché encore Dany le rouge, ou ce qui en reste, au micro de Lea Salamé, sur France inter, le 4/12/18…...Ce qui est sûr c’est qu’il a perdu le sens de la formule et du timing. L’esprit du Kairos, aussi. Le « kairos » étant chez les grecs anciens une sorte de sublimité d’action, lié à l’opportunité et au flair, une sorte de moment de grâce.. La vie transforme le plus souvent les révoltés en "bourgeois" aux préocupations de notaires, comme dans la chanson de Jacques Brel. Bien peu s'inspirent de Victor Hugo qui royaliste en ses jeunes années, finit républicain !  

       Il faut saluer l’invitation en ce 20 Avril celle de Danielle Sellenave, au micro de France-inter, remplissant ainsi au mieux sa mission de service public, liée à la pluralité des opinions.

 https://bit.ly/2VVDU3j&nbsp ; Écrivaine et académicienne, Danielle Sellenave est l’auteure de «  Jojo le gilet Jaune  » Un titre qui est sorti de la bouche du président Macron... Un livre de rappel à l’ordre de ce qu’est la France, non pas une royauté, mais une république, où les valeurs d’égalité sont les socles de notre culture. Aussi, cette dame, qui n’oublie pas ses racines, s’est émue et indignée en entendant le chef de l’état déclarer finement :

     « Jojo le gilet jaune a le même statut qu’un ministre ou un député ! »…. https://bit.ly/2vhr43M&nbsp ;&nbsp ; Elle en fut si révoltée qu’elle en fit donc ce petit livre, qui sonne comme un écho de l’indignation de Stephane Hessel en son temps. Cette sortie affligeante de bêtiseest d’autant plus étonnante qu'Emmanuel Macron avait précisé quelques minutes auparavant, qu’il ferait dorénavant attention à ne pas sortir de petites phrases malheureuses…. Chassez le naturel, il revient au galop. "Manu en costard assis sur son trône !" Avait encore fait des siennes ! ...

       François Ruffin, le député de la France insoumise, après «  Merci patron », a sorti cette fois ci un reportage, issu des rencontres faites sur les ronds points. Ca s’appelle : « J’veux du soleil ! »

        Malgré une bien faible couverture médiatique, ce film, par effet de bouche à oreille, fait un carton dans les salles. « Avec ce film, on on veut construire de l’empathie, en montrant la beauté de ce qui se passe sur les ronds points. On met en mouvement les gens par les émotions !  » https://bit.ly/2PkMsOZ

 

 

     Un film qui ne passera pas pour le Noël de l’Élysée, c’est sûr ! François de Rugy a twité rageusement un commentaire, en bon ministre de l’écologie réactif à tous les poisons insidieux susceptibles de nous empoisonner ! Car les pesticides prennent 1000 formes. On connaissait les bidons de roudup. Mais les films de Ruffin semblent bien pire !    “Si c’est un succès quand votre film fait 20.000 spectateurs, qu’en est-il quand 500.000 citoyens participent à un débat et remettent des contributions”, a-t-il lancé rageusement sur le réseau social, mardi soir, en référence au grand débat qui s’achève. »

      Merde la mère Ubu !.... Pour le moment, on en est à plus de 33 000 entrées….. Et le film apparaît en vingtième position au box office, pour un budget insignifiant !...Pas mal vu le handicap de départ, et le nombre de sorties en salle chaque semaine, financées par l'avance sur recettes, ! Sans doute que ce reportage, caméra sur l'épaule, réalisé dans l’urgence, et tenant de la sympathique cabane de rond point où tout le monde parle à la fois, a t’il des imperfections. Mais il ruisselle de vie. C’est une fresque sociologique n’ayant rien à voir avec les craintes totalitaires de Cohn-Bendit, pas plus qu’avec un dépliant touristique du pays de la douce France. 

 

 

Surtout il a le mérite de donner la parole et 100 visages a ces exclus, nous ressemblant beaucoup, ne correspondant pas à l’archétype habituel, au portrait robot du descriminé officiel de banlieue exclusive. Pas plus qu'il ne colle à l'image de débile ou de beauf aviné, alcoolique, antisémite, que Castaner et sa bande ont collé sur le portrait robot du gilet jaune, et qui inviterait à rentrer d'urgence les gosses, quand ils arrivent. 

 

 

        Le mépris du pauvre surtout quand il est provincial vient de très loin dans notre culture.. Ce simplet est un vieux travers de la culture française. Il n’y eut pas que le noir pour dire « Y a bon Banania ». Bécassine, qui a de grands yeux, mais pas de bouche, est son pendant Breton. A partir des années 90, un ensemble de comiques plus ou moins bons vont faire fortune en grossissant le trait du « beauf  » que Cabu dressa, au point d’en faire une appelation. « Les Deschiens » renforcèrent le trait du plouc largué de la modernité, ne connaissant rien des codes de la réussite, ne pouvant finalement ne s'en prendre qu'à lui-même !. 

     Ces baffes sont bien davantage envoyées vers une certaine classe sociale, que vers les happy few parisiens. Si pris isolément ces spectacles sont inoffensifs, leur nombre, et leur potentialisation transforment insidieusement l'inconscient collectif. . Osera t’on faire un spectacle des « Deschiens » sur un rond point, entre cabane à frites et feu de palettes ? Cela ferait plaisir sans doute à certains marcheurs autoproclamés de transformer le rebelle en clown, et de lui envoyer des gaz ! La crise a établi des diagonales du vide, un peu partout dans le pays.

      Ruffin n’a pas eu envie de faire une fiction, tant la réalité semblait la dépasser !. Pas besoin d’acteurs appartenant au gotha, et payés comme des grands patrons, pour jouer des situations qui leur sont étrangères. Ceux des ronds points se sont retrouvés dans cette lutte, qu’ils n’espéraient plus ! Cela a remodelé des fiertés, et des prises de décisions, bien mieux souvent que des stages de pôle emploi. Maintenant ils savent qu’ils ne sont pas seuls, une chose qu’ils ne sont pas prêts d’abandonner. Et c’est la raison pour laquelle le mouvement continue !

      « Cours camarade ! Le vieux monde est derrière toi  ! » Aurait peut-être dit Dany, à l’époque où il était rouge, et n’avait pas encore ce petit ventre rond..

     « On est comme de la pâte dentifrice qu’est sortie du tube ! Ca sera difficile maintenant de nous faire entrer ! » A sortit ainsi brillamment une manifestante à Toulouse, lors de l’acte 23 des gilets jaunes…

     « Une fois le poussin sorti de sa coquille d’œuf, il est difficile de le refaire retourner dedans ! » Semblait répondre en écho une manifestante dans les rues d’Alger.

       Ce qui est sûr, c’est que l’avenir est ouvert, avec au choix un renforcement de la répression, aboutissant à un clivage de la population, une remise en question des fondamentaux de la république, et même de la démocratie, ou alors une remise à plat des paradigmes ultra libéraux qui nous gouvernent, et montrent les dents.

 

      Mais un rond point, ça ne sert pas qu’à tourner, encore et encore. A un certain moment, il faut prendre une direction. Souhaitons que ce sera celle du soleil, et non du pays des brumes !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • Jean De Songy Jean De Songy 23 avril 09:22

     

    « écrivaine » où la niaiserie de « Bobo, le benêt rose »

     

    Ruffin, le prébendier de l’entre-soi « culturel » gocho, sponsorisé par contribuable GJ...


    • Le421 Le421 23 avril 20:27

      @Jean De Songy
      Pfoouuu !! Quelle douleur.
      Se traîner une purge pareille en tête de gondole.
      Les modérateurs, si ils étaient conscients, verraient que ce genre de gribier n’est là que pour décrédibiliser tout site où les gens ordinaires peuvent s’exprimer.
      Et le premier ennemi de la liberté d’expression, c’est le fascisme.
      Si ça ne tenait qu’à moi.
      En même temps, si j’ose dire, les gens voient à quels calibres on a à faire avec les personnes d’extrême droite.
      Un bien pour un mal...


    • velosolex velosolex 23 avril 23:05

      @Le421
      Comme vous dites.
      Ce type a dix pseudos, comme dix tentacules, pour aucune tête au milieu. 
       30 ans de psychiatrie m’ont blindé contre les psychopathes, et leur tentative de déstabilisation. 


    • Fergus Fergus 23 avril 11:01

      Bonjour, velosolex

      Merci pour cet article. Je n’ai pas encore vu le film de Ruffin, mais j’ai entendu Danielle Sallenave parler de son livre et j’ai bien aimé la manière dont elle décrivait ce qu’elle a observé, sans a priori ni posture partisane. 


      • velosolex velosolex 23 avril 11:25

        @Fergus
        Merci. Cette dame, bien qu’académicienne est d’origine populaire, comme nous tous, comme la plupart de nos gouvernants. Ne le serait il pas qu’ils sont aux services d’idéaux républicains.
        C’est pour cette grande impartialité, et cette indignation rappelant celle de Stephane Hessel que cette dame semble elle être dans le timing du « Kairos ». Merci aux radios publiques de l’avoir invité, à l’heure où je n’en doute pas, les coups de téléphone de la gouvernance doivent formater un sens particulier de l’information.
        La mobilisation a été patente aussi pour exiger la libération de ce journaliste menotté, et qui a appris qu’il était fiché « S ». .


      • nono le simplet nono le simplet 23 avril 11:05

        salut bakerstreet,

        point d’éloges flatteurs qui seraient pris pour de la flagornerie ...

        mais chapeau l’artiste quand même smiley

        je regardais sur Ax TV ce matin la réaction d’un député LREM en direct aux propos de J Rodriguez qu’il venait d’entendre ... ce député n’a rien entendu, rien écouté, rien compris ... juste une réaction épidermique de haine ...


        • velosolex velosolex 23 avril 11:16

          @nono le simplet
          Salut. Rien de très courant, en apprenant davantage sur les personnes qui tiennent de tels propos. C’est le réflexe de la meute. Les cabots donnent de la voix pour plaire à leur maître, et font surenchère jusqu’à l’absurde, dans l’émulation. J’ai bien aimé les propos indignés de Danielle Sallenave, totalement sidérée des propos du chef de l’état, qui n’en est pas à son premier coup. Mais ce mépris de l’égalité républicaine, s’étonnant que « Jojo », puisse avoir autant de couverture médiatique et de légitimité qu’un ministre porte voix, a été pour elle la goutte d’eau qui a fait débordé le vase. Revient encore une fois la capacité du capitaine du navire !


        • zygzornifle zygzornifle 23 avril 12:47

          Quand un GJ regarde le soleil faut qu’il fasse gaffe aux nuages de flashballs qui le masque .....


          • tuxuhikewi 23 avril 14:31

            S’il vous plait,

            https://youtu.be/OVbfzRjisso,

            Accordez 3 minutes a Monsieur le sénateur.


            • Dom66 Dom66 23 avril 16:05

              @tuxuhikewi
              merci pour le partage, A ÉCOUTER

              Des menaces rien que des menaces ces chiens ne savent pas faire autre chose.

              Bientôt des CRS et des lances patates contre les sénateurs.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 14:58

              Dommage pour vous :

              les gilets jaunes de France, en 2018-2019, expriment le même ras le bol que les Grecs en 2015, pour les mêmes raisons... mais la situation en France en 2019 n’a rien à voir, en intensité, avec celle de la Grèce en 2015.

              On ne parle pas d’abaisser les pensions de 20%, mais d’augmenter la CSG sur des retraités qui ont 2 bagnoles et 2 maisons ici smiley

              « Populisme à l’envers », en 2015, vous étiez favorable à l’anéantissement économique des gueux grecs.

              Vous croyez que vous allez acheter votre bonne conscience comme ça ?? smiley


              • nono le simplet nono le simplet 23 avril 15:03

                @Olivier Perriet
                tu fumes de l’afghan ?


              • foufouille foufouille 23 avril 15:06

                @Olivier Perriet
                avec 1201€, tu as deux maisons ?
                faut te faire soigner.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 15:06

                @nono le simplet

                Perso j’étais plutôt libanais rouge...


              • nono le simplet nono le simplet 23 avril 15:32

                @Aita Pea Pea
                Perso j’étais plutôt libanais rouge

                ouais mais moi je vivais dans une ville communiste ...


              • nono le simplet nono le simplet 23 avril 15:41

                @foufouille
                avec 1201€, tu as deux maisons ?

                une en France et une en Grèce


              • foufouille foufouille 23 avril 16:01

                @nono le simplet
                en roumanie, c’était moins cher. faut juste parler roumain et payer l’avion.
                sinon, je propose une case dans un village africain ........


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 16:43

                @foufouille

                Avec 1200 € de retraite, ta baraque payée, tes gosses casés, on est pauvre ? Et si Madame touche pareil, on est pauvre aussi smiley

                L’auteur a tiré à boulets rouges sur les Grecs en 2015, et ose soutenir les boulets jaunes en 2019...

                Non mais sérieux, il est joli votre copain smiley


              • velosolex velosolex 23 avril 16:45

                @Olivier Perriet
                Socrate considérait que la différence entre les barbares et les grecs, c’est que ces derniers avaient un agora où ils pouvaient se réunir et discuter. L’ agora actuel, où l’on peut refaire le monde, actuellement, c’est le rond point.


              • velosolex velosolex 23 avril 16:56

                @Olivier Perriet
                La crise Grecque est du a différents facteurs. Mais une étude enmerdante vient de révéler quels sont les pays qui ont gagné et perdus depuis l’introduction de l’euros. 

                la France, est de grands perdants : moins 425 milliards. La Grèce, curieusement, plus 2 milliards...

                Extrait : « Parmi les deux grands déçus, les Français auraient perdu en moyenne 56 000 euros par personne sur cette période. Les Italiens auraient eux perdu 74 000 euros. Les Portugais auraient également souffert d’une perte de 40 600 euros par personne. À l’inverse, du côté des gagnants, les Allemands auraient profité d’un supplément de richesse de 23 000 euros par personne, et les Néerlandais de 21 000 euros supplémentaires chacun. 

                La Grèce a elle bénéficié de l’euro au début de son introduction, »mais a subi des pertes importantes depuis 2011« , après l’éclatement de la bulle en 2009. »

                Il faut faire la différence évidemment, entre les grecs nantis, à l’origine de la crise, tels les armateurs et les ministres foireux, qui ont manipulé la monnaie, bidouillé les comptes, caché l’endettement et mis les pauvres en avant, cassés par la crise, dans les rues quand ça tournait vinaigre ; là encore il faut se servir de sa tête. 


              • foufouille foufouille 23 avril 16:56

                @Olivier Perriet
                tu n’as pas forcément une baraque et surtout pas deux. tu n’es pas riche car la taxe habitation plus foncière, l’entretien est un loyer, tes gosses n’ont pas de boulot. madame touche moins en moyenne et encore moins si son mari est dcd.
                je réagis à ton post idiot et je ne suis pas retraité.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 17:22

                @foufouille

                on peut toujours jouer sur les mots, parler des retraités en France en 2019, comme si on était dans les années 1930.

                À votre avis qui a voté pour François Fillon ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 17:28

                @velosolex

                vous n’avez pas eu vent de cette information ?

                La dette grecque est en partie due au fait qu’ils ont essayé de se doter d’un système de retraite financé à crédit.

                Un système comme le notre quoi ; Quel crime....

                Et comme nos retraités (qui ont beaucoup à se faire pardonner, car ils ont inspiré le programme démentiel de François Fillon) sont mal lotis.....


              • foufouille foufouille 23 avril 17:29

                @Olivier Perriet
                on est pas en 1930 et tu es un bourgeois ou un larbin, escroc comme les électeurs de fillon.


              • velosolex velosolex 23 avril 17:37

                Voir deux maisons quand on a une, c’est possible quand on est psychotique. 

                 M’enfin, comme dit le proverbe, « deux maisons du perds la raison
                 deux femmes, tut perds ton âme ! »

                Et Carlos Gohn, l’homme aux dix barraques, qui vit maintenant comme Diogène dans son tonneau, dans son 8 mètres carrés avec futon, Qu’est ce qui pense de tout ça ?....


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 17:39

                @foufouille

                escroc comme les retraités « insoumis » avec camping car + résidence secondaire, qui pleurent sur une hausse de CSG et sur les « petites retraites » smiley


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 17:42

                @foufouille

                J’accepte volontiers d’être un « larbin » car j’ai mes principes :

                je veux bien critiquer Macron, comme autrefois Sarkozy, mais pas avec des cons.


              • velosolex velosolex 23 avril 18:02

                e@Olivier Perriet
                1000 explications à la crise grecque. Mettre une seule en avant à l’avantage de faire oublier celles qu’on veut cacher. J’ai eu vent que les Grecs, du moins leurs dirigeants, vont ramener prochainement de nouveau la dette allemande sur la table. Quelque 320 milliards et des centimes. Un peu donc de dramaturgie, et de comédie, tout en jouant dangereusement avec le passé, la guerre, les sales histoires, qu’heureusement la France n’a pas entretenu dans une plainte matoise. Que ne pourrions nous pas exiger pourtant, en rapport avec quatre années de guerre, et d’occupation, où la France payant des frais d’occupation énormes à l’occupant, qui l’exploitait comme une grosse vache à lait. Son occupation, le pillage de son agriculture et de son industrie, étaient en effet la condition essentielle qui a permis à Hitler de continuer l’effort de guerre. Qu’importe si cela a affamé la population. Ne parlons pas de la dette de guerre, de 14-18, dont les exigences de remboursement, ont eu les conséquences qu’on sait, mais qui ne fut en fait jamais remboursé non Plus. 
                Qu’importe, la réconciliation a été essentielle. Un miracle. Qu’on soit d’accord ou non avec l’UE, mais il est sûr et certain que ce projet concocté par De Gaulle, Schuman, Adenauer et quelques autres a été une réussite sur ce plan là. On l’oublie. Et ça m’attriste quand je vois ces dirigeants grecs jouer avec le feu, n’ayant visiblement rien appris de l’histoire. Ou des mythes grecs qui sont très parlant


              • foufouille foufouille 24 avril 07:30

                @Olivier Perriet

                avec 1200€, tu n’as pas de camping ( d’occasion ça existe ) car et une résidence secondaire. tous les locataires ont 5€ en moins d’APL pour payer la vaisselle en or de ton gros bourgeois.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 avril 09:23

                @foufouille

                C’est pas « mon gros bourgeois », c’est le type qui a été élu en 2017 :
                parce que Marine Le Pen ne voulait pas de la place,
                parce que Fillon a pondu un programme délirant pour les vieux rentiers qui craignent pour leurs euros.

                Alors, que ça me/vous plaise ou pas, on est obligé de faire avec pour les 3 prochaines années.

                S’il y a une alternative faut le dire tout de suite. Il y a encore 3 ans pour la trouver, mais au train où vont les choses, ce sera Mélenchon.

                Et Mélenchon.... vu votre historique...ça va pas beaucoup vous plaire non plus.

                Tu pourras gueuler les 5 prochaines années !


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 avril 09:30

                @velosolex

                explication un brin naïve :

                les USA ne se gênent pas, dès que la diplomatie française n’est pas d’accord, pour rappeler le débarquement et toutes ces fadaises.

                Ce que vous dites, tous les pays le font. C’est de la polémique diplomatique ultra banale.

                Ca ne répond absolument pas à la question de fond, qui est en gros, le problème de « la mise à niveau sociale » des pays intégrés à marche forcés à l’UE. Qu’est ce qu’on veut ? Qu’est-ce que vous voulez ?

                Vous agitez des débats dilatoires.

                Alors je repose ma question :
                protestation contre une hausse de 1% d’impôt sur des retraités français objectivement ultra favorisés : très bien.

                protestation contre une baisse de 20% des pensions sur les retraités grecs : pas bien.

                Pourquoi ?


              • JulietFox 24 avril 10:11

                @Olivier Perriet
                "retraités qui ont 2 bagnoles

                « 
                Yess un Vieil Opel Mériva de 2006 acheté d’occaz 3000 euros, sur lequel je fais »encore" mes vidanges.
                L’autre, une Clio 3 de 2012 et horreur qui tourne au gasoil !
                Mais pas de 2eme maison.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 avril 10:16

                @JulietFox

                C’est juste à se demander pourquoi il y en a autant.

                Je dois vivre sur la planète « Richou », c’est pas possible autrement.


              • Eric F Eric F 24 avril 19:11

                @Olivier Perriet
                « on ne parle pas d’abaisser les pensions de 20% »
                Pas 20%, mais avec le quasi-gel depuis 2013 et la hausse de la CSG pour ceux à qui elle s’applique, on en est à 10% de baisse de pouvoir d’achat.
                Vous noterez que nul ne demande un « rattrapage » de cette perte passée, mais juste de ne pas accentuer le dévissage.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 avril 09:16

                @Eric F

                un « quasi gel » depuis 2013 qui entraînerait « une baisse de 10% du pouvoir d’achat », ça fait donc une inflation de plus de 10% sur 5 ans.

                J’ai pas l’impression d’avoir vu ça à ce point en magasin.

                Les salaires n’ont pas augmenté de 10% non plus depuis 2013.


              • Dom66 Dom66 23 avril 16:07

                A L’auteur,

                Merci pour l’article 


                • Si la droite et la police avaient fait leur travail en mai 68 Cohn-Bendit ne devrait plus être en mesure de s’exprimer en France actuellement....

                  Donc chercher d’où vient l’erreur .....

                  La France terre de tous les dangers pour les français et terre d’accueil de tous les judas et autres terroristes .
                  Depuis 1720.... smiley


                  • Macron un nain par l’esprit et un voyou par le comportement, dans un habit et une fonction qui le dépasse ...
                    + qu’une erreur historique carrément au-delà de la faute de goût ....
                    Attali vous êtes un crétin.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 16:49

                    superbe article, très faux cul, vu le passé de l’auteur, mais qu’est-ce qu’on ferait pas pour se racheter une virginité gratos smiley

                    Déprimant


                    • velosolex velosolex 23 avril 17:09

                      @Olivier Perriet
                      J’ai écrit ce commentaire au cœur de la crise grecque, et je ne le renie pas. Je suis toujours pour l’europe, qu’on accuse de tous les maux, mais qui dans l’affaire des gilets jaunes, s’est ému de la répression, et des moyens de guerre employés. L’europe est évidemment perfectible, et doit aller vers un projet social. Néanmoins elle a évité des conflits, et résolu par exemple le conflit irlandais. Je ne présage pas de ce qui va se passer maintenant, comme tant d’autres. Je regrette le Brexit, comme je pensais que les Grecs devaient rester dans l’Europe. Les anglais on joué faux cul avec L’UE, comme les grecs l’ont fait. Ils ont désigné clairement l’UE comme source de leurs maux, pour s’exonérer de la conséquence calamiteuse, de leur gestion, et de leurs choix. Pour les anglais, cela a été le dumping salariale, laminant les prétentions salariales des natifs, qui se sont retournés contre les bouc émissaires, les polonais et L’UE….Au bout du compte, les grecs n’ont absolument pas voulu quitter l’UE, et les anglais sont déchirés par cette anerie. 
                      La crise qu’on traverse en France n’est pas du à l’UE, mais à la bande d’incapables soit disant en marche. Au garde à vous pour les bourges, comme les ministres grecs, l’étaient devant les grandes familles et les armateurs. 


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 avril 17:31

                      @velosolex

                      c’est quand même un peu le chaos dans vos explications.

                      elles laissent la moitié des paramètres en dehors du champ de la raison.

                      il aurait mieux valu commencer par là.


                    • velosolex velosolex 23 avril 17:44

                      @Olivier Perriet
                      Mes points de vue sont rarement dans la file courante. Ils valent ce qu’ils valent, peuvent sembler parfois contradictoires, mais ce sont les miens, avec leur faiblesse sans doute. Je ne prétend pas avoir raison, mais apporter la contradiction, et le poil à gratter. Parfois certains ne comprenaient pas qu’on puisse être critique par exemple comme le totalitarisme soviétique, et en même temps trouver en France l’action de maires communistes admirable, en termes d’action sociale et d’engagement. 


                    • JulietFox 24 avril 10:13

                      @Olivier Perriet
                      C’est vrai qu’une lumière immense comme vous peut donner des leçons à tout le monde.
                      Allez donc sur le faux Rome du Figaro, retrouver vos semblables...Quoique......


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 avril 10:17

                      @JulietFox

                      vous étiez né en 2015 ?


                    • Seudoo 24 avril 15:58

                      @Olivier Perriet

                      Vous étiez déjà chef d’escadrille en 2015 ?


                    • Xenozoid Xenozoid 23 avril 17:02

                      vous pouvez dire que la réalité est le résultat de négociations complexes entre l’observateur et l’observé, mais ce n’est qu’un point de vue


                      • Bonjour Velosolex, merci pour l’article. Quand on s’en prend aux figures de proue de la politique : Quatremer, Cohn Bendit, je suis toujours heureuse. Revoir à l’occasion : Pas son genre, un film d’un belge : Lucas Belvaux. Un philosophe parisien tombe amoureux d’une provinciale pleine de vie et nature. La fin nous laisse sur un Rond-point auquel l’acteur a dû s’arrêter avant de prendre la fuite. Espérons une suite,...https://www.youtube.com/watch?v=vxRDBNU_RAs


                        • velosolex velosolex 23 avril 18:13

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          Bonjour Mélusine. Content de vous voir. Toujours en Botticelli. Ca vous va bien.
                          Je suis toujours assez surpris quand je fais un article de voir où il me mène. Rien n’est trop élaboré au départ ; Il rentre au bout du compte dans une sorte de logique qui fait sens. Est ce que la vie ressemble à ce genre d’assemblements, et de découvertes non fortuites, mais obligées ? Comment peut s’en sortir Cohn Bendit, de plus en plus bandit ?...
                          Je me souviens d’un patient qui quand il décompensait, prenait sa voiture, et se mettait pendant des heures à tourner autour d’un rond point. Ce sont des zones d’indifférence, mais tout de même, arrivait un moment où la police intervenait. ...Il expliquait ensuite que ce long virage continu lui apportait une merveilleuse impression de liberté, car il était dans cet espace où il était confronté au choix d’une direction, mais en ne voulant pas se décider pour aucune, en faisait durer l’émoi….


                        • @velosolex

                          En cherchant bien, vous trouverai aussi un Rond-point dans le Botticelli. Je n’ai pas l’intention de changer ni de pseudo, ni d’avatar. C’est pour la mémoire akashique (ou annales). Agora n’étant pas beaucoup fréquenté, il faut y imprimer sa marque comme une bouteille lancée à la mer,...Mon nom et prénom pour ceux qui me connaissent s’y retrouvent. Pour le reste, je garde le secret.


                        • velosolex velosolex 23 avril 18:44

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          L’art de Boticelli est tout en courbes et en déliés. Ce qui fait que sa beauté nous ensorcelle l’œil, et nous fait tourner autour de ces modèles. Ils nous hypnotisent. Comme des fractales. Il y a le monde entier en chacun d’eux !


                        • velosolex velosolex 24 avril 16:43

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                          Vous avez raison de tenir à votre avatar. Un bon avatar est comme une paire de chaussons. Quand on n’a trouvé le bon, on le garde à jamais. Rapport à l’identification. Je suis moi même étonné quand je ne vois pas mon image de snoopy quand je me regarde dans la glace. Les peanuts sont pour moi une quintessence de l’art graphique, et d’une sorte de philosophie zen de l’existence. 


                        • Dan 23 avril 18:18

                          Bel article, ça fait du bien lorsqu’on entends chaque lundi les gros-niqueurs des chaînes « en continue » (connerie en continue..) se vautrer en petitesse viles des dérapages au sujet de quelques malappris qui font de l’ombre à une révolte de pauvres gens qui résistent encore et encore. Ne pas comprendre, pour ne pas voir ? bandes de tarlouzes.

                          Tiens quel est le bourgeois bon teint qui oserait enfiler un gilet jaune canari de crainte d’un esthétisme douteux qui affligerait sa flagornerie..(ce con). on penserait donc que le « populo » n’a décidément pas de goût vestimentaire ? des « sans culottes » de 2019 ? des « sans dents » ?

                          Eux, les gilets jaunes ils s’en foutent, ils se transcendent et surtout, surtout ils ont le courage de se montrer en cibles, bien visibles quitte à y laisser un oeil ou se faire arracher une main.

                          Eux, ils ne se planquent pas derrière l’OTAN, ils ne se dégonflent pas derrière l’augmentation du budget de la sécurité, de la police, de l’armée pour « mon confort », ma propriété personnelle de mal voter, en valets de peur du désordre. 

                          La France, est 3 e vendeur d’armes au monde ; en vendant les joujoux (les bombardiers) on ajoutera « surtout vous ne faites pas de dégâts civils, hein pas de connerie ? » Ca fait honte. 

                          Alors, à côté de cela, on parle de paroles « inadmissibles », d’une meute dite barbare à l’encontre on validerai une « violence légitime » sanglante, celle de l’Etat.. ? c est plutôt une violence de type fasciste, un bande de Robocops armés et bardés, des exécutants de basses oeuvres en milice d’Etat. Cette violence là serait elle philosophiquement justifiable.. ?

                          La violence légitime ça n’existe pas. C est dans les livres pour enfants, vous savez : le Bien contre le Mal. Une belle connerie sémantique pour des moutons sans cervelles, même pas bons pour le barbecue.

                          Par nature, la violence est illégitime. En temps de guerre on vous donne le droit (l’ordre) de tuer l’autre en bonne conscience, et les gens avalent ça au services de leurs maîtres, les donneurs d’ordres.

                          ..« celle de ces assassins dont tremble un couteau lorsque leurs mains l’a touché »..(Aragon chanté par Jean Ferrat ).


                          • nono le simplet nono le simplet 23 avril 18:27

                            @Dan
                            salut dan,
                            j’entends quelques voix, rares, mais elles existent, qui ont du mal à chanter la même musique, comme Apathie ce matin sur LCI ... c’est vrai qu’elles sont largement couvertes par l’orchestre symphonique de la bienpensance mais malgré tout 48 % des français soutiennent encore le mouvement ...


                          • velosolex velosolex 23 avril 18:29

                            @Dan
                            Il y a plus de violences policières en trois mois qu’en 25 ans. Ce n’est pas une vue d’esprit. Que des gens soient estropiés gravement pour ce qu’il leur reste de vie, pour avoir voulu manifester me fout la nausée. Des ophtalmologistes et des urgentistes se sont d’ailleurs mobilisés pour protester en vain devant l’étendue des blessures de guerre, et du nombre de personnes impactés. Les maux sont infiniment plus graves que les mots. De plus ceux ci arrivent dans des situations de pourrissement délibérés, ou leur expression est le fruit d’une colère qu’on provoque. Le vécu des policiers est sans doute difficile, mais leur image ne va pas s’arranger. C’est sans doute dommage, mais cela est le fruit d’un choix stratégique gouvernemental orienté non vers le dialogue, mais vers la répression totale, caricaturale, contre performante. Le suicide des policiers est lié à bien des phénomènes qui se conjuguent. Leur image, leurs missions, les pratiques y ont une large place. D’excellents témoignages d’ex policiers à écouter en podcast, et passés il y a quelques jours sur franc culture, à écouter absolument. 
                            Les pieds sur terre : Police : tu l’aimes ou tu la quittes


                          • Sempé aurait parfaitement dessiné les gilets jaunes.


                            • CORH CORH 24 avril 10:29

                              Merci pour ce généreux travail,

                              Dire et redire ce qu’il y a de positif dans ce mouvement face à ce mépris de classe décomplexé comme jamais est essentiel.


                              • velosolex velosolex 24 avril 11:28

                                @CORH
                                Merci pour eux, et pour nous. Tant ce mouvement est d’utilité civique, et inaugure quelque chose de nouveau : Le sentiment de fierté retrouvé est en effet le dénominateur commun des citoyens lambdas, qui témoignent dans le film de Ruffin. La honte, l’isolement, le sentiment d’accablement étant pendant trop longtemps les corolaires d’une exclusion sociale larvée. 
                                Le mépris auquel vous faites allusion est la constance de beaucoup de moments révolutionnaires, et est d’autant plus marqué que l’injustice est patente. On peut considérer à travers l’histoire, que c’est un révélateur, une sorte de témoin. J’avais traité il y a quelques temps, au tout début de la lutte des gilets jaunes, les ressemblances étonnantes qu’on pouvait trouver dans l’histoire, d’une colère ( « Jacquerie » disait les madame de Sévigné, le Jacques faisant écho au Jojo de Macron) les mêmes propos honteusement méprisants, allant jusqu’à l’appel à la répression la plus féroce, et Ferry, soi disant philosophe, a fait tristement écho en la matière. (De la révolte des bonnet rouges, à celle des gilets jaune… https://bit.ly/2svWIZZ


                              • alinea alinea 24 avril 11:39

                                Dans toute situation tendue, il y a du bon, et du mauvais ; le mouvement des gilets jaunes et tous ceux qui les soutiennent font partie des bonnes choses qui nous vont droit au cœur. Il nous faut les rallier maintenant, réfléchir pour de bon à des actions qui inflammeront l’épine qu’on a mise dans le pied du gouvernement !


                                • alinea alinea 24 avril 11:44

                                  Ah, au fait, en aparté et pour tout autre chose : j’ai lu deux bons articles en modé au sujet de Notre Dame, et je suis troublée de ne les avoir pas vus publiés puisqu’il s’agit d’un article de Cabanel et l’autre de Samba !! pas des petits nouveaux dont on se méfie !!

                                  Si des modérateurs passent par ce com, s’il voulaient bien aller voir, moi j’ai voté déjà et je n’y ai donc plus accès !! merci smiley


                                  • velosolex velosolex 24 avril 11:57

                                    @alinea
                                    Bien reçu. De notre dame des landes, à notre dame de paris, y a surement toujours des Casimodo, pour se pendre aux cloches à toutes volée.
                                    Un beau film, avec Anthony Quin. De sacrés plans quand même, qui m’avaient vraiment ému quand j’étais gosse. Le monstre et la belle gosse, ça faisait quand même un beau couple.
                                    Bien mieux encore que celui de la vache et le prisonnier, qui m’arrachait tout de même des larmes 
                                    La modo J’y vais pas tous les jours, ayant du mal à me déplacer à l’étage en ce moment. Mais j’y file. 


                                  • alinea alinea 24 avril 13:49

                                    @Positronique
                                     smiley

                                    ... il n’est malheureusement pas interdit de tout prendre de travers !!


                                  • arthes arthes 24 avril 13:50

                                    @Positronique

                                    Lol, excellent !!!

                                    Je vois pourquoi mon seul essais d article fut un coup d épée en l eau.

                                    Non pas que cela vienne d une couleur politique ( mon article étant une poesie) mais l entre soi...

                                    Au moins, c est clairement signifie.


                                  • arthes arthes 24 avril 13:57

                                    @alinea

                                    Justement, comment faut il le prendre ?


                                  • alinea alinea 24 avril 14:06

                                    @arthes
                                    Il y a quelque temps j’ai vu déjà quelqu’un attaquer un commentateur à partir d’une expression populaire que celui-ci avait employée, en la prenant au premier degré et voulant le rabaisser au niveau de beauf quoi !
                                    Se méfier des petits nouveaux est un lieu commun ; il suffit de voir le nombre de petits nouveaux sur ce site pour comprendre qu’ils ne sont pas ostracisés ; donc ma réflexion n’avait strictement rien de sérieux au niveau de ce site, c’est une phrase de la rue.
                                    Ceci dit, je ne sais pas pour les autres, mais je sais que j’ai mis fort longtemps pour y être admise jusqu’au au point d’être quasiment à tous les coups publiée.
                                    Je précise et répète, ma phrase malheureuse n’a rien à voir avec la révélation d’une pratique officieuse voire méfiante et élitiste de ce site, je ne crois pas que cela existe ( constat) mais je n’en saurais absolument rien !


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 avril 14:24

                                    @alinea

                                    Faut rigoler ...faut rigoler ...tant que le ciel nous tombe pas sur la tête...


                                  • arthes arthes 24 avril 14:30

                                    @alinea

                                    Oui, je pense que j’avais bien saisi le sens en fait (tel que vous l’expliquez) mais ça m’a fait bien marrer dans la perspective du 1 er degré, parce que justement, je pense que cela existe (une sorte de sélection officieuse) mais moi non plus , je n’en saurai absolument rien.


                                  • alinea alinea 24 avril 14:59

                                    @arthes
                                    Arthes, puisque c’est un poème, il est encore dans vos tiroirs ! je ne l’avais pas vu, d’autres non plus sûrement : remettez-le, j’irai le lire et si d’autres modérateurs lisent ce com, ils iront voir aussi !!
                                    Mais bon, vous n’êtes pas non plus « la petite dernière » sur ce site !!


                                  • Xenozoid Xenozoid 24 avril 15:26

                                    @alinea

                                    ça doit etre le souffle dans les feuilles naissantes


                                  • alinea alinea 24 avril 15:41

                                    @Xenozoid
                                    tu l’avais lu ?


                                  • Xenozoid Xenozoid 24 avril 15:44

                                    @alinea

                                    non


                                  • nono le simplet nono le simplet 24 avril 15:58

                                    @alinea
                                    moi je lai lu mais je ne pouvais pas voter à l’époque ... je ne me rappelle pas tellement mais je crois que c’était pas mal ...


                                  • arthes arthes 24 avril 16:16

                                    @alinea
                                    C’est cool parce que vous êtes sincère.

                                    Mais...Las
                                    Pour la petite histoire à l’époque je l’ai présenté 2 fois et j’ai fais la manche grave sur le site , chez des intervenants rédacteurs en place, en vue, genre :
                                    "Bon , désolée de faire digression , mais je viens de présenter un écrit à la modération, alors c’est mon premier, il est un peu spécial mais je pense qu’il peut plaire/intéresser, ça parle du démon, ça fait 4 jours qu’il est en attente, comment ça se passe, que dois je faire, est ce normal tout ce temps , solidarité pour une petite jeune qui débute dans la vie de la rédaction, puis perso je serais moi même curieuse de ce qu’un intervenant peut produire pour sa prem’s , autrement dit le/la connaître autrement etc....

                                    Yahouuuuuuu  smiley
                                    Puis alors ceusses qui moinsent on sait pas qui ni pourquoi...

                                    Donc, je l’ai rangé dans ma culotte.

                                    Mais si j’en produis un autre, je retenterai de le faire savoir smiley


                                  • arthes arthes 24 avril 16:19

                                    @nono le simplet

                                     smiley

                                    Il était génial tu veux dire smiley


                                  • velosolex velosolex 24 avril 16:37

                                    @Velosolex
                                    prositonnique

                                    Commissaire du peuple, veillant à l’orthodoxie politique, ou gargouille de notre dame pissant sur les passants ?

                                    Entre les deux mon cœur s’en balance


                                  • velosolex velosolex 24 avril 17:00

                                    @velosolex
                                    arthes
                                    Ca me rappelle un bande dessinée de Gotlib, du journal Pilote, qu’était mon franzine préféré quand j’étais gosse,et qui m’a énormément formaté, comme bien d’autres. Pilote était destiné aux gamins, mais était en fait à l’époque sans doute ce qu’on pouvait trouver de plus pertinent, et novateur. 

                                    Gotlib la dedans racontait les débuts d’un dessinateur de presse, passant d’un journal à l’autre, exposant ses dessins timidement aux grandes plumes. Il était suggéré que le génie d’un nouveau n’était pas apprécié à sa juste valeur, l’auteur vedette tentant au contraire de casser le futur concurrent, et lui conseillant donc de faire autre chose. Une caresse, donc, suivi d’un coup de pied au cul.
                                     


                                  • nono le simplet nono le simplet 24 avril 17:07

                                    @arthes
                                    Il était génial tu veux dire

                                    voui ... de toutes façons je voterai pour


                                  • arthes arthes 24 avril 19:33

                                    @velosolex

                                    hé hé, il y avait un peu de ça, sauf que bien entendu c’était pas pour faire carrière, et avec le recul c’est plus une aventure/expérience comique qu’un véritable désagrément.


                                  • Patrick Samba Patrick Samba 24 avril 19:48

                                    Salut nono, merci pour le commentaire en modé. Tu peux me dire quel était le résultat au moment de ton vote ?
                                    Même l’article d’Olivier ne passe pas, c’est étonnant. Notre Dame paralyserait-elle les modérateurs ?


                                  • Xenozoid Xenozoid 24 avril 19:49

                                    @Patrick Samba

                                    on va avoir un message bientot


                                  • arthes arthes 24 avril 20:05

                                    @Positronique

                                    lol
                                    Je crois ce que je vois ; Que je me suis pris un vent et que « on » s’est bien fichu de ma g., et en fin de compte, tout est dit et juste pour le moment, parce que ça reviendra sur le tapis, car par dela ma petite histoire cela signifie qu’un lambda ici agissant se voit mettre des barrières s’il souhaite sortir des sentiers battus en produisant un article, et qu’il y a quelque chose d’égoïste de pourri au royaume de la modération.


                                  • velosolex velosolex 24 avril 21:14

                                    @Positronique
                                    J’ai fait le maçon aussi , du moins l’arpète, et je connais la noblesse de ce métier, où si ton mur tombe, c’est difficile à convaincre les autres du contraire.
                                    Ce qui n’est pas vrai en philosophie ou les sophistes sont nombreux à manipuler et à tordre la raison comme ça les arrange..
                                    Donc ne pas croire que j’ai une échelle des valeurs dans la tête. Je suis devenu infirmier à 30 ans, après avoir travaillé depuis l’âge de 17 dans pas mal de boulots, voyagé à la force de ce que je gagnais, et n’est rien d’un héritier, ou d’un fils de, juste le fils d’un cordonnier qu’à appris à écrire en enfonçant des clous dans une planche, où mon père écrivait des mots, sans trop se soucier des coups de marteau que je m’envoyais sur les doigts..
                                    A mon humble avis, tu gagnerais en étant d’emblée moins agressif et en n’ayant pas d’office des clichés dans la tête. Car tu as sûrement plus à dire qu’à te perdre en invectives. En psychiatrie, un bien beau métier qu’en apprend sur la nature des autres autant que sur soi même, on appelle ça des défenses. Une faune, des gauchos, ça n’existe pas. eviter aussi de ronger le même os, d’un article à l’autre


                                  • arthes arthes 24 avril 23:19

                                    @nono le simplet
                                    Quand même !!!
                                    C est un petit « voui »... !!!


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 04:46

                                    @Patrick Samba
                                    salut Patrick, honnêtement je ne me souviens pas mais c’était pas mal, je crois ... et celui d’Olivier était à +10 -6 avec mon vote ...
                                    l’autre jour, intrigué en voyant le score de quelqu’un avec 7 ou 8 votes négatifs j’ai fait une recherche (succincte) chez les auteurs qui commentent régulièrement et j’ai remarqué que pratiquement personne ne fait de votes négatifs, au moins depuis un mois en tout cas ... et tous les articles pour lesquels je vote ont au minimum 2-3 votes négatifs ... je ne suis pas devin mais j’imagine qu’il y a des modérateurs qui n’écrivent plus d’articles, ne commentent pas mais votent « négatif » ... c’est leur droit, bien sûr mais je trouve ça surprenant, pour le moins ...
                                    j’avoue que ma philosophie est différente ... je vote souvent pour les gens que j’aime bien, c’est vrai mais logique puisque je les aime bien à cause de ce qu’ils écrivent ... mais je vote aussi pour des auteurs que je n’aime pas beaucoup, pour la pluralité des opinions ... je ne vote pas pour ceux que je n’aime pas du tout ...
                                    par contre, je vote et/ou je fais un petit commentaire sur la forme ou un petit mot d’encouragement pour les auteurs « débutants » ...

                                    comme disait Houdar de la Motte : « l’ennui naquit un jour de l’uniformité »


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 04:55

                                    @arthes
                                    C est un petit « voui »

                                    meuh non ! c’est un voui qui ne se souvient pas trop de ton texte ... je me souviens que c’était bien écrit mais pas de quoi ça parlait exactement ... de la poésie, il me semble ?
                                    et là je dois dire que même Rimbaud, Verlaine ou Victor n’arrivent pas à me faire frémir ... la poésie c’est pas mon truc ...
                                    tu devrais reproposer ton texte, je le lirai et je te donnerai mon opinion (honnête) hors antenne ... et je voterai sauf si je trouve ça nul mais je te dirai si je vote ou pas


                                  • arthes arthes 25 avril 10:38

                                    @nono le simplet

                                    Voila qui est plus clair.

                                    Vois tu, il y a au moins deux aspects qui dévalorisent les productions écrites : Le sentiment du :« Passe moi le sel et je te donnerai le poivre » (ce que je nomme l’entre soi) et le « juste parce que tu m’es sympathique » qui reste un moindre mal .

                                    Ensuite, comme il s’agit de surfer sur le buzz du moment, trop de sujets sont consacrés trop longtemps à la vedette du moment : NDP par ex, ce qui crée des embouteillages et , je pense, pénalise les productions inédites, les rédacteurs habituels étant déja en lice, bataillant et en attente.

                                    Je représenterai mon poème lorsque je l’aurai terminé, c’est curieux d’ailleurs, je voulais en écrire un autre mais c’est comme si le premier avait hurlé en moi et qu’une nuit sans lune et terrifiante l’enrobait d’une puissante douleur, délivrant ses images...J’aime bien ça, en fin de compte, c’est comme s’il était vivant...Never die !!!


                                  • velosolex velosolex 25 avril 11:01

                                    @arthes
                                    Vous faites allusion à l’esprit de corps, qui est substantiel à la relation longue, le harcèlement en étant son coté bien plus négatif. C’est marrant de constater que ces dynamiques de groupe, avec meutes, cabots, et mouches du coche, et autres esprits soi disant libres, affirmant leur dédain du vulgaire, jouent autant ici, que dans la vraie vie, alors que nous n’avons pas de visage. Des règles morales jouent tout autant ici, du moins la plupart du temps, et c’est réconfortant, de voir que l’incognito ne permet de s’exclure des codes. « Que feriez vous si vous aviez l’assurance de ne pas être vu », étant une question philosophique éternelle. Le problème vient parfois de l’incompréhension entre l’auditeur et le récepteur, quand l’humour est prit par exemple au premier degré, et vécu comme une agression. 
                                    Il faut sans doute savoir ce qu’on veut : Se faire plaisir, ou vouloir faire le buzz à tout prix, en accumulant les visites, et les réactions, à travers un article parfois pas plus long qu’une liste de commissions.. Ce qui à l’épreuve du temps laisse nu ; Il ne reste que la valeur de ce qu’on a écrit. Quelques commentaires sympas et intelligents, valent mieux qu’une meute de roquets donnant de la voix chacun leur tour


                                  • velosolex velosolex 25 avril 11:17

                                    @arthes
                                    Je lirai bien sûr, d’autant que la poésie m’a toujours inspiré. Le souffle de la vie. Le rythme, c’est l’essentiel. Et le kaléidoscope des images, Les grands modèles, ce sont pour moi Rimbaud, et surtout Cendrars, qui a cette malice infantile et cette grande capacité d’ouvrir les yeux jusqu’à plus soif. Mais la poésie ne consiste pas seulement à ne pas aller jusqu’au bout de la ligne. Il y a grande poésie souvent dans des textes qui ne la vise pas. 


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 11:35

                                    @Positronique
                                    T’es devenu critique littéraire maintenant

                                    bébert, t’aurais pas du installer un filtre à idées, il est bouché comme toi d’ailleurs, du coup ... je dis exactement le contraire ...


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 11:40

                                    @arthes
                                    Le sentiment du :« Passe moi le sel et je te donnerai le poivre »
                                    pas mon genre, mais alors pas du tout ...
                                    moi je passe le sel et le poivre sans rien attendre en retour ... et ça vaut souvent mieux ...


                                  • Patrick Samba Patrick Samba 25 avril 11:43

                                    Merci de ta réponse, nono.
                                    J’en profite pour remercier alinea en public, ce que je n’avais pas fait hier étant passé trop vite sur le fil de commentaires. Mais elle a eu mes remerciements en privé.


                                  • arthes arthes 25 avril 15:49

                                    @nono le simplet

                                    Je ne te vois pas comme cela non plus, je parle/(partage) simplement de ce que je ressens dans la globalité du système , et qui existe, et qui peux agir sur soi sans que l’on en est conscience, sans qu’on l’ai vu venir, sans l’avoir jamais voulu ni consenti...La vie est une lutte perpétuelle.

                                    Si mon poème passe, cela sera un miracle tu sais, et je t’assure que ce n’est pas que je doute de ta sincérité pour tout ce que tu m’as dit.


                                  • arthes arthes 25 avril 16:17

                                    @velosolex

                                    Ce que l’on veut..Arf......C’est l’auberge espagnole, chacun apporte et tente d’y assouvir ses désirs, ce que lui dicte l égo en fait, et oui, les écrits restent et tombent pour autant dans les abysses de la toile mais les mots, pour en revenir à une idée de la poésie , qu’ils soient paroles ou même écrits, ne sont que le produit de la digestion de la pensée , donc du cadavre, du caca, ce qui reste c’est les individualités toujours en action...(mais la poésie peut rester vivante, elle, et bouger dans le corps et l’esprit)

                                    Lorsque je présenterai mon « bébé » , je vous le ferai savoir, car forcément, je ne serai pas discrète smiley


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 16:18

                                    @arthes
                                    Si mon poème passe, cela sera un miracle tu sais
                                    un seul de mes articles n’est pas passé et c’était mérité ...je l’avais écrit sur un coin de mon clavier en 5 mn ... je ne me souviens même pas de quoi ça parlait ...
                                    pour les autres, je ne sais pas comment ils ont passé ... je pense à un, écrit aussi en vitesse et de qualité médiocre qui a fait un petit carton ... ça en est même un peu déprimant ... le titre peut être ... parce que, franchement le contenu c’était bâclé comme la rédac qu’on écrivait le dimanche soir pour le lundi matin ...
                                    d’un autre côté j’ai même pas fini ma saga de la 2e guerre mondiale mais comme on sait comment ça va se finir y pas d’urgence ...
                                    je vais, peut être, me lancer dans une rétrospective de la guerre de Vendée et de la chouannerie ... pleine de fureur et de drame, d’amour et de haine, d’atrocités et d’humanisme, de trahisons et de pardons, d’espoir et de désespoir ... sacrée période où les excès d’une République ont entraîné toute une population dans l’excès et dans la haine avec souvent une escalade dans l’horreur et des personnages haut en couleur comme Charette ou Cadoudal ou la famille Cottereau avec Jean dit « Chouan » ...
                                    ça laisse présumer de ce qui pourrait se passer de nos jours ... quand la haine est installée elle emporte tout et la raison cède ...
                                    pour revenir à nos moutons, propose ton poème même si tu penses que c’est sans espoir ... les voies de la modération sont impénétrables ...


                                  • velosolex velosolex 25 avril 17:05

                                    @arthes
                                    J’ai des cahiers entiers de poèmes, un long road movie, en poésie libre, de 150 pages, composé 20 ans après un voyage aux indes dans les années 70 et que j’ai agrémentés de dessins. Toute cette rédaction m’a étourdi et fait refaire le voyage par les airs...Je ne les proposé à la lecture que de deux personnes, des proches…..Je ne parvenais pas à me lancer dans un projet de publication quelconque, estimant que le mieux était accompli, et craignant des désillusions. Je dois dire que l’écriture me met à des hauteurs bien supérieures que les saloperies que j’ai parfois fumé sans vraiment croire à leur effet. Je pense que tous ceux qui écrivent de la poésie ou sont artistes, d’une façon ou d’autres, sont dans cette mouvance, et ont cette chance, de transformer la boue en or, de sublimer. La valeur pour les autres est parfois réelle..Mais le plus souvent c’est une épreuve, de ne pas être compris. La galère de l’artiste commence à se moment précis, où il dépend du regard de l’autre. C’est un peu le complexe « assurantourix », le barde qui se trouve attaché à l’arbre alors que le village festoie...La voie de l’art est dangereuse, car si l’art vraiment développe la qualité de notre regard, nous en voulons aux autres de ne pas parcourir le même chemin. Trop en attendre en ne connaissant pas les limites des autres peut amener certains à la dépression et même pire. Le tout est encore fonction d’équilibre, et ne pas perdre la terre de vue quand on s’envole. Protéger vous du désenchantement, et du rire des pingouins sur l’ile qui rit de vos voiles. Que vos rimes intérieurs et votre prose vous éclaire la route ! Et j’espère que votre trouverez le chant de l’ange musicien, dont on m’a tant parlé, à la croisée des routes


                                  • Julien S 25 avril 17:58

                                    @nono le simplet
                                    .
                                    Non, il y a deux de vos articles qui ne sont pas passés. La chute du bunker est visiblement tombée dans un trou. 


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 18:00

                                    @Julien S
                                    La chute du bunker est visiblement tombée dans un trou. 

                                    c’est vrai, il n’a pas été édité ... mais la raison la plus vraisemblable est que je ne l’ai pas encore écrit smiley


                                  • nono le simplet nono le simplet 25 avril 18:02

                                    @Julien S
                                    je l’écris d’ailleurs un peu plus haut ...


                                  • Julien S 26 avril 15:35

                                    @nono le simplet
                                    .
                                    Voulez-vous que je l’écrive sous votre nom ? J’y mets un peu de conspirationnisme, avec un sous-marin atomique secret, le premier du genre, qui commandé par Skorzeny remonte la Spree et les égouts jusqu’au bunker, pour conduire le führer à Mourmansk où Staline lui offre un asile discret à Nijni-Ouskongelsk en échange des faveurs d’Eva Braun. 


                                  • Julien S 26 avril 15:42

                                    @nono
                                    .
                                    Si vous voulez une scène hard avec Hanna Reitsch dans un Fieseler Storch, ce sera plus cher. 


                                  • arthes arthes 26 avril 16:31

                                    @velosolex
                                    Assurancetourix...Sans doute le seul sage de ce village de schyzophrènes mochtingues, mais sa voix discordante dans la folie ordinaire était en effet baillonnée.

                                    Ecrire des poèmes, je pense que c’est avant tout pour soi même.
                                    Ensuite, vouloir le faire lire, cela n’est pas vanité quant il s’agit de le faire parce que « on à quelque chose à dire » et que c’est le seul moyen pour l’exprimer.
                                    Qu’importe si cela trouve l’écho où non, moi, je m’ennuie de ce qui se produit actuellement, ah oui, les écrits sont bien médiocres, cadavériques même

                                    En ce moment je lis « un héros de notre temps » de Lermontov, un Russe du 19ème, club des 27 on pourrait dire, avec Rimbaud, et Viktor Tsoï et je me posais la question de savoir quel est « le héros de notre temps » de nos jours, tellement il y a tristesse et désenchantement.

                                    Un jeune metteur en scène moscovite avait justement monté une pièce de théatre à Moscou « Un héros de notre temps », sur fond sonore Viktor Tsoî, et je trouvais cela très sympathique et original, et, j’ai rencontré ce metteur en scène, il m’a dit : Lermontov est mort à 27 ans, Viktor aussi, j’ai trouvé logique de mettre les deux ensemble.

                                    Mais c’est à la lecture du livre de Lermontov que j’ai compris ce qu’il avait vraiment voulu me dire : Viktor Tsoï est « un héros de notre temps », .https://youtu.be/BXgWvFd16iI

                                    De chansons encore non écrites, combien y-en-a-t-il,
                                    Dis-le-moi coucou, chante-le-moi.
                                    Dois-je vivre en ville ou bien de hameau en hameau
                                    Dois-je rester couché telle une pierre, ou brûler telle l’étoile, l’étoile.
                                    Mon soleil, jette un regard sur moi ;
                                    Ma paume s’est métamorphosée en poing.
                                    Et s’il y a de la poudre, donne-moi du feu.
                                    C’est ainsi...
                                    Qui ira de par les traces solitaires ?
                                    Les forts et les courageux ont couché leur tête au combat.
                                    Peu nombreux sont ceux qui restent tête lucide ;
                                    Sain d’esprit, mains fermes, dans le rang, dans le rang.
                                    Mon soleil, jettes un regard sur moi ;
                                    Ma paume s’est métamorphosée en poing.
                                    Et s’il y a de la poudre, donne-moi du feu.
                                    C’est ainsi...
                                    Où es-tu donc maintenant mon libre arbitre ?
                                    Avec qui rencontres-tu, la tendre aurore ;
                                    Réponds-moi.
                                    Je me sens bien avec toi et mal sans toi ;
                                    La tête et les épaules restent impassibles sous le fouet, le fouet.
                                    Mon soleil, jette un regard sur moi ;
                                    Ma paume s’est métamorphosée en poing.
                                    Et s’il y a de la poudre, donne-moi du feu.
                                    C’est ainsi...
                                    Mon soleil, jette un regard sur moi ;
                                    Ma paume s’est métamorphosée en poing.
                                    Et s’il y a de la poudre, donne-moi du feu.
                                    C’est ainsi...


                                  • arthes arthes 26 avril 16:32

                                    @arthes

                                    C’est la traduction de la chanson, s’pas de moi, bien sur...


                                  • arthes arthes 26 avril 16:36

                                    @arthes
                                    Mais traduction infidèle, par exemple remplacer « libre arbitre » dans le texte par le mot « liberté ».


                                  • velosolex velosolex 26 avril 17:44

                                    @arthes
                                    Très beau texte, où j’y connais rien.
                                    Assez fort pour passer sans problème le fossé de la traduction. 
                                    Assez beau pour garder indemne l’émotion


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 avril 03:50

                                    @Julien S
                                    je le savais bien que tu fumais de l’afghan ... tu vas finir par écrire en pachto ou te prendre pour le commandant Massoud ...


                                  • Julien S 27 avril 15:32

                                    @nono le simplet
                                    .
                                    En tout cas je suis monté comme passager dans un Fieseler Storch, comme le Duce. 
                                    Cette bête a servi de remorqueur dans le vol à voile français jusqu’en 1973. 
                                    C’est Morane-Saulnier qui en a produit une série avec un moteur américain en étoile. 
                                    Et puis avec le premier choc pétrolier sa consommation horaire de soixante litres a posé problème. On l’a remplacé par des Rallye de 180 chevaux soit 40% de moins.
                                    Avez-vous apprécié l’explication par le regretté H. Knoke de la défaite allemande par la faute des collaboratrices horizontales françaises. 
                                    Son livre figure-t-il dans vos trois mètres cubes de livres sur la Seconde Guerre mondiale ? 

                                     


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 avril 17:16

                                    @Julien S
                                    Son livre figure-t-il dans vos trois mètres cubes de livres sur la Seconde Guerre mondiale ? 
                                    1— j’ai 3 m3 de livres mais pas que sur la 2e guerre mondiale ...
                                    2—les livres farfelus ont disparu depuis longtemps de ma bibliothèque ...


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 17:19

                                    @nono le simplet

                                    j’ai 1 m3 de fluide glacial et autre pilote,.et au moins 2,5 dm3 de blanc


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 17:22

                                    @Xenozoid
                                    et les livres farfelut sont mes préferés


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 avril 19:25

                                    @Xenozoid
                                    j’ai plein de BD aussi ... Cabu, Reiser, Gotlib, Wolinski ... mais aussi Druillet, Moebius, Bilal ... et des San Antonio, des SF ... quand je parle de farfelus, je parle des auteurs qui se prennent au sérieux et racontent n’importe quoi


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 19:35

                                    @nono le simplet

                                     quand je parle de farfelus, je parle des auteurs qui se prennent au sérieux et racontent n’importe quoi 

                                    ça c’est leur problême si il en est ,pas le tien

                                    ps : c’est juste pour meubler


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 avril 19:37

                                    @Xenozoid
                                    ps : c’est juste pour meubler

                                    on est pas chez Ikea smiley


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 avril 19:39

                                    @Xenozoid
                                    PS chaque fois que je te vois, je vois un grand feu de palettes qui fout le feu à tout le quartier ... lol


                                  • Julien S 27 avril 19:59

                                    Alors voyez non l’original ou l’édition anglaise, mais La grande Chasse, « J’ai lu », 1964, dont il y a plein sur Ebay. Tout le « farfelu » en est ôté pour ne laisser qu’un simple journal purement factuel d’un pilote de chasse.

                                    Seulement, avec plus d’un tiers caviardé et le reste réécrit pour montrer joie et bonne humeur (sauf évidemment quand même sur la toute fin) là où l’auteur est froid à glacer les os, ce n’est plus vraiment le document historique original, pas nazi mais incorrect quand même. 


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 20:07

                                    @nono le simplet

                                    la fête des fous,j’ai des fotos du reste qui a bruler 2 jours,comme de la lave...bien les fotos


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 20:13

                                    @Xenozoid
                                    heureusement on ne parle pas de notre dâme


                                  • velosolex velosolex 27 avril 21:01

                                    @nono le simplet
                                    Quand ma barraque a été pris par le désastre, j’ai fait une sorte de galipette intellectuelle, quand il a fallu que je la vide de tout ce qu’elle contenait. D’un coté ce qui m’était indispensable, de l’autre ce qui était de la « déco ». Au milieu ce que émotionnellement je ne voulais pas me séparer. Ce qui a abouti à l’abandon d’environ 2 tonnes de bouquins, disques, bd, filés à des assos. Pour ne pas parler du reste. Moto bradée, vélos abandonnés...Tout à coup le matériel n’a plus d’importance. J’ai mieux mesuré ce que mon grand père avait vécu quand il est parti sur les routes de l’exode en 40 abandonnant sa barraque
                                    Maintenant forcément je regrette d’avoir laissé filé des trucs. Mes encyclopédies universalis, l’intégrale de Jules Vernes brochée, plein de BD des années 70...J’ai quand même gardé mes vieux pilotes et l’intégrale des « PEANUTS » « Tu ne touches pas à ma collec de »so foot" a hurlé mon gamin. 
                                    Un copain s’est bloqué le dos avec ce carton là précisément, en déménageant. Mais ce genre de crise est intéressante, même si elle est très douloureuse. Car quand tu domines la benne de la déchèterie avec tes cartons c’est autre chose que Napoléon sur le fait d’une pyramide, avec ses siècles soit disant à le contempler. 


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 21:47

                                    @nono cá me fait penser a un billet humorist sur les feux de joie a la pâque comparé au feux de joie ici


                                  • Xenozoid Xenozoid 27 avril 21:49

                                    @nono

                                    c’etait un signe ?  smiley


                                  • nono le simplet nono le simplet 28 avril 03:33

                                    @velosolex
                                    je vais bientôt faire mon 24e déménagement depuis ma naissance et je sais que bien des choses vont vivre longtemps dans des cartons ... bien des bouquins et disques et souvenirs ont disparu dans les multiples déménagements et je vais encore faire un tri ... pour le reste ce sont des tonnes et des tonnes de « machins » qui peuvent toujours servir accumulés dans mes 3 immenses granges ... et là pas de sentiments ... à la benne ... et un grand feu de joie avec les cartons à archives datant pour certains des années 80 ... j’ai tous mes relevés bancaires depuis 1975 ... de toutes façons je commence à réaliser que pour mon dernier déménagement je n’emporterai pas grand chose ...


                                  • nono le simplet nono le simplet 28 avril 03:36

                                    @Xenozoid
                                    j’ai des fotos du reste qui a bruler 2 jours
                                    je me souviens en avoir vu quelques unes et ça m’a marqué ...


                                  • Julien S 29 avril 21:12

                                    @nono le simplet
                                    .
                                    ........mon 24e déménagement.........
                                    .
                                    Vous êtes-vous assuré que les chambres des Mimosas ont Internet ? 


                                  • teuf-teuf 24 avril 14:23

                                    Faut il  comprendre  que le système de cooptation éditoriale  serait 

                                    aux mains de prévaricateurs et  de malversations de même  que Agoravox serait   une sorte d’ endogamie textuelle ? 


                                    • alinea alinea 24 avril 16:15

                                      @teuf-teuf
                                      alors regardons les fruits de la consanguinité !


                                    • velosolex velosolex 24 avril 16:46

                                      @teuf-teuf
                                      Un univers parallèle qu’on ne trouvait autrefois que dans les contes des mille et une nuit, et les livres de science fiction. Peut être sommes nous fait de la substance des rêves. 


                                    • nono le simplet nono le simplet 25 avril 16:23

                                      @velosolex
                                      Peut être sommes nous fait de la substance des rêves. 
                                      ça me rappelle une nouvelle de SF dont j’ai oublié et le nom et l’auteur ...
                                      un mec hospitalisé ayant vudes choses bizarres et qui croyait que le monde entier était fictif, juste un décor de carton pâte pour le tromper ... et la nouvelle finit par
                                      « vous pouvez démonter New York, il n’y retournera pas ! »


                                    • velosolex velosolex 25 avril 18:17

                                      @nono le simplet
                                      La substance des rêves, elle vient de Shakespeare. Enfin un peu customisée. La citation exacte est celle ci : "Nous sommes de la même étoffe que les songes
                                      Et notre vie infime est cernée de brouillard

                                      Une citation très opportune quand les gaz lacrymogènes t’entourent. 

                                      Ta nouvelle de SF est un vieux problème philosophique dont je ne sais plus qui est l’auteur, un ancien grec je crois, et qui consistait à se demander si je ne suis pas responsable en création de tout ce qui m’entoure. D’un certain coté, c’est super, car je deviens le supérieur de Castaner. D’un autre coté, je me dis que je suis tordu et maso d’avoir crée Macron. 


                                    • teuf-teuf 25 avril 16:44

                                      Ce serait relax et cool  de savoir  lesquels points ne pas aborder  , les mots à ne pas employer , peut-être les ponctuations à ne pas utiliser et les idées à ne pas développer  avant d’ employer son cerveau à salir une feuille blanche  qui heurterait la farouche barrière  clôturant la palissade séparant la pensée vertueuse et autorisée  de celle , infâme maudite abjecte et honteuse envoyant aux oubliettes sexuelles et  aux inquisiteurs qui font de la résistance provoquant l’ obscur monde de la pensée éteinte aux langueurs tic-tac  des articles fluets et malingres  ici et là . 


                                      • teuf-teuf 25 avril 16:45

                                        Textuelles.


                                        • Pierre 26 avril 16:26

                                          Bonne nouvelle : le trouduc Drouet out !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès