• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jouer à l’antifascisme pour les fêtes de Noël ?

Jouer à l’antifascisme pour les fêtes de Noël ?

C'est une des polémiques du moment. La FNAC vient d'annoncer, après l'avoir retiré de son catalogue, la remise en vente d'un jeu de plateau très politique, puisqu'il s'intitule "Antifa le jeu". Publié par les éditions Libertalia, très à gauche version anar, il a pour ambition d'aborder la "lutte contre le fascisme" sous l'angle ludique.

Dénoncé sur les réseaux sociaux, notamment par le sulfureux député RN Grégoire De Fournas, sa commercialisation a été très chaotique. Certains s'étonneront d'ailleurs que des libertaires fassent du profit en vendant des produits pour leur compte personnel, mais l'ultra-gauche n'en est jamais à une contradiction près.

Rien qu'au coffret (illustration ci-dessus), tout le mouvement "antifa" est résumé : contre-valeurs, incitation à la casse et à l'émeute, délation/dénonciation des militants de droite (le photographe), tags sur les églises et les commissariats, piratage, agressions avec outillage en bandes armées... Comme le dit leur slogan, à vous de jouer contre l'extrême-droite.

Entendez par "extrême-droite" tout ce qui est à droite de Macron. Le "racisme", qui commence quand De Fournas hurle au retour en Afrique d'un navire d'immigrés clandestins sans passeports, le "sexisme" quand on conteste le pseudo-féminisme et qu'on ne participe pas à la gay pride, le "nationalisme" quand on demande le retour à la souveraineté nationale, qui serait bien utile en période de crise énergétique. La France état-nation n'a jamais manqué de chauffage et d'électricité depuis De Gaulle, un homme politique antifasciste lui-aussi, pourtant peu cité par nos rebelles encagoulés.

A priori pas un mot sur l'islamisme, dont les dérives sont une des causes du sexisme (et du racisme anti-occidental). Pas un mot sur les agressions de policiers, ou sur les conséquences sociales désastreuses de l'ouverture des frontières depuis vingt ans. La réflexion et la remise en cause de leurs certitudes, ce n'est pas dans la logique "antifas", dont la logique est de cogner, démolir et terroriser : une vraie logique fascisante pour le coup.

D'ailleurs où sont les "milices de chemises noires" et de skinheads que nos rigolos entendent combattre ? Qui a déjà croisé dans nos rues des nazillons ces dernières années ? Certes, les bandes de jeunes agressifs uniformés (survêtement/crâne rasé) sont fréquentes mais ce sont très rarement des "nationalistes français", et leurs victimes dans nos rues et transports publics ne sont pas des migrants... Alors où est le problème ? Dans les têtes de ces individus qui fantasment sur les années 1930-1945 ?

Allez, gageons que ce jeu de plateau est original. Ceux qui en sont encore au "jeu du président" découvriront un jeu de l'oie savoureux. Case 1 : "je brûle une voiture de police", case 2 : "je pille un magasin", case 3 : "j'attaque un meeting de Zemmour", case 4 : "je bloque la circulation sur les voies rapides", case 5 : "je squatte une propriété privée" etc. On va bien s'amuser dans les familles de gauche pendant les fêtes !

Tout cela nous rappelle ce DVD sorti il y a quelques années, où un ramassis de mythomanes se vantaient de leurs jeunes années à traquer les "fachos" dans Paris. Une certaine gauche se plait à s'inventer une mythologie, des références, une légitimité qui n'existe que dans la tête de quelques militants qui détestent la France traditionnelle, chrétienne et son art de vivre. Des gens minoritaires, mais qui ont pignon sur rue.

Pourtant, soyons juste en accordant quelque crédit aux éditions Libertalia. Un rapide parcours de leur catalogue révèle quelques ouvrages dignes d'intérêt. Une réédition de Simone Weil (la philosophe critique du libéralisme), un bouquin sur le mondial du Qatar et les victimes des chantiers de construction des stades, un autre sur la concentration financière dans le monde de l'édition... De bonnes raisons de se révolter et de dénoncer, de la matière à réflexion (Weil, Gramsci...) mais comme toujours des amalgames, raccourcis historiques et autres dénis des réalités. Mélanger souverainisme et nationalisme, immigration (phénomène voulu par les capitalistes, relire Karl Marx) et identité, ordre républicain et dictature policière, violence contre la violence, cela donne une idéologie schizophrène et désordonnée, sans perspectives d'améliorer la société, bien au contraire. On ne construit rien par la casse et les menaces. On ne convainc personne par le harcèlement.

En attendant, nous trouverons des cadeaux plus sympas à offrir pour les fêtes, moins coûteux sans doute que ce jeu de plateau. Espérons que nos rebelles ne passeront pas à la pratique après un moment ludique, car leurs jeus urbains donnent ceci :

Des antifas avaient prévu d'affronter La Meute à Québec. Ils se sont butés  à la police

Pas très sympa cette équipe ! Nous préférons l'équipe de France de foot à ces joueurs sans foi ni règles...

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • PascalDemoriane 2 décembre 2022 15:54

    Oui bien vu.
    Nous avons là un acte de normalisation-banalisation d’une posture conformiste ordinaire, finalement réactionnaire, para-policière et « macronaire », celle de l’antifa castor cher au bien nommé préfet Lallemand.
    Reste à faire l’équivalent, « l’écolo, le jeu » sur le même principe, en remplaçant le noir par le vert (de gris).
    Par contre l’édition « le facho, le jeu » à casse du bougnoul lui, peinera t-il à franchir la grande distribution ? Non, car les éditions libertalias ne ferait qu’exploiter le même imaginaire : l’antifa n’est que le facho du facho ! çà marche ensemble.


    • Lynwec 2 décembre 2022 19:53

      @PascalDemoriane

      Toutes les barrières morales étant visiblement tombées (ou en passe de le faire), on attend de pied ferme les prochains jeux à thème :
      -gère ton camp de concentration
      -balance tes potes et remporte la prime
      -mille et une expériences amusantes du docteur Mengele...
      -deviens tortionnaire ( inspiré du jeu de chameau d’Ali Baba)

      Un brainstorming internet est à l’étude pour une recherche de thèmes originaux . Bientôt sur vos écrans...


    • Jean de la Beauce Jean de la Beauce 2 décembre 2022 16:29

      « leurs jeux urbains »... Désolé, on a beau relire plusieurs fois avant de publier, il reste des coquilles...


      • Yann Esteveny 2 décembre 2022 16:50

        Message à Monsieur Jean de Beauce,

        L’antifascisme est déjà un simulacre de politisation où se retrouve des adolescents attardés qui s’inventent une vie de grand rebelle alors qu’ils deviennent des misérables pion de l’oligarchie encadrés par des professionnels de la manipulation très discrets. C’est la version politique « France Insoumise » plus active mais encore plus stupide et surtout plus esclave ! La version plateau de jeu a l’avantage de montrer la hauteur des buts poursuivis par le mouvement. L’oligarchie peut dormir tranquille !

        Respectueusement


        • mursili mursili 2 décembre 2022 17:51

          @Yann Esteveny

          Entièrement d’accord ! On ne saurait mieux dire.


        • Montdragon Montdragon 3 décembre 2022 13:13

          @Yann Esteveny
          Pour la même raison Jospin n’a pas voulu interdire les rave-party.

          Tu m’étonnes !


        • Octave Lebel Octave Lebel 2 décembre 2022 20:13

          Comme un air de respectabilté...

          « Dénoncé sur les réseaux sociaux, notamment par le sulfureux député RN Grégoire De Fournas, sa commercialisation a été très chaotique. »

          Ce genre de jeu par son simplisme caricatural (à ce titre est-ce vraiment un jeu qui plus est à visée éducative ?) n’est pas de nature à mon avis à nous faire comprendre ce qu’est vraiment l’extrême-droite (cela non plus n’est pas un jeu) ni comment fonctionne le double-jeu (voilà un vrai « jeu » entre adultes) réciproque qu’elle pratique avec la droite au sens large, Macron en étant bien entendu le centre de gravité du moment.

          Qu’un député RN pourtant pas né de la dernière pluie en politique ait cru bon d’en rajouter en inventant des contenus qui n’y sont pas ne saurait nous étonner. Pense-t-il que cela est utile ou nécessaire vis-à-vis de ceux qu’il a besoin de convaincre ? Pourquoi, puisque que LREM et LR ont fait un cadeau de 40 mandats aux législatives à son parti, ne met-il pas en avant le travail effectué à l’Assemblée ?

           

           Le RN a voté contre le rétablissement de l’Impôt sur la Fortune (ISF) à l’Assemblée nationale. Marine Le Pen et Emmanuel Macron en lune de miel contre le peuple.  avait proposé de ramener la TVA sur les énergies (essence, gaz, électricité) à 5% et selon lui la NUPES ayant voté contre, l’a fait contre les salariés.

          Cette proposition non seulement protège les intérêts du grand capital puisqu’ elle ne touche en rien les profits mais elle fait payer à la collectivité nationale le coût de cette mesure. Cette mesure aurait créé une dépense fiscale qu’il aurait fallu soit compenser par une autre recette ou bien réduire les services aux publics qui en dépendent. Ou les deux pour cacher un peu plus l’entourloupe. Au final les citoyens qui auraient eu l’illusion d’un gain l’auraient perdu par d’autres voies.

          Après le vote contre la hausse du SMIC, le gel des loyers ou le blocage des prix en juillet dans le paquet « pouvoir d’achat » à l’Assemblée, l’alliance remet le couvert. Au Parlement européen, le RN a voté contre la taxation des super-profits et contre la régulation de l’utilisation des jets privés et des yachts. Une poignée de milliardaires confisque toutes les richesses ? Qu’ils continuent à se gaver, pendant que le peuple se partage des miettes toujours plus petites avec l’inflation.

           

          On pourrait d’ailleurs faire la même démonstration avec la proposition RN sur la baisse, comme ils disent, des charges et d’attribuer le montant en salaire direct. C’est une pure malhonnêteté car le mot « charge » n’existe pas dans la réglementation et qu’il s’agit de « salaire différé » où le mot important est salaire. La cotisation patronale + la cotisation salariale = salaire.

          Quand il est décidé de baisser les « charges » patronales c’est les salariés qui payent ce cadeau et personne d’autre. Quand on transfère de la cotisation salariale aux salariés c’est eux qui paient ce transfert. Rappelons qu’évidemment on diminue aux salariés les prestations à venir et qu’ils devront se les payer autrement ou non s’ils n’en ont pas les moyens.

          Mais ce n’est pas tout. À l’Assemblée nationale, Marine Le Pen a proposé que les salariés qui refusent un CDI à l’issue d’un CDD, ne puissent plus obtenir d’allocations chômages. Le RN, LR et la majorité/minorité présidentielle ont même supprimé l’allocation chômage aux salariés maltraités, poussés à bout, qui lâchent leur poste en cours de route. « Et en même temps », le parti d’extrême-droite s’est abstenu sur un amendement proposant une imposition plus juste des multinationales, tout en refusant une réforme de l’impôt sur les sociétés (IS) qui favoriserait les PME ! Faible avec les fort, fort avec les faibles : la politique économique du RN. L’alliance du capital et de l’extrême droite. »

          https://linsoumission.fr/2022/10/17/rn-contre-isf-riches

          (à suivre)


           


          • mmbbb 3 décembre 2022 15:46

            @Octave Lebel  moi je m en tape, mais j observe , Quand Mme Aginsinsky femme de gauche ne peut plus débattre notamment sur les sujets de la PMA GPA ; L univeriste de Bordeaux l avait déclaré persona non grata .
            Qaunt un prof de l EIP de Grenoble a été proscrit parce que dans ces cours il n etait pas dans la ligne droite de la pensée reconnue et surtout admise ect ect 

            Mélechon entretient un mutisme sur ces activismes d exteme gauche 

            Ces derniers emploient les memes méthodes de  l ultra droite .

            Et étonnement la justice est bienveillante .

            Si ces petits gauchos fils de la petite bourgeoisie ( prof entre autres ) avaient eu affaire a de véritables fachos comme le groupe AZOV du président Zélinsky tant adulé , leur sort aurait vite réglé

            A Lyon je les connais ces petits cons fréquentant les universités pourries .

            Ces « anti fa » seront toujours se reclasser .

            Quant a ces profs preofesssant des lecons d economie, is devraient monter une entreprise en France 


          • Octave Lebel Octave Lebel 2 décembre 2022 20:13

            (suite)

            La journée (24/11/22) de niche parlementaire de La France insoumise (LFI ) et 800 amendements en guise de torpillage + de  petites révélations.

             

            « Premier prix d’hypocrisie à Madame Le Pen. Elle avait annoncé dans le JDD qu’elle ne voterait pas l’augmentation du SMIC après avoir déjà voté contre à chaque occasion récente. Mais là, elle regrettait qu’on ne puisse en discuter de nouveau. La malheureuse craignait le spectacle qu’elle donnerait à voir si le texte IVG venait en débat. Ce qui eut lieu. On a vu alors le RN arc-bouté contre l’inscription de l’IVG dans la Constitution, des applaudissements sur divers bancs de droite.

             


            • lecoindubonsens lecoindubonsens 3 décembre 2022 10:15

              @Octave Lebel IVG
              Votre post peut faire penser à tort que RN opposé à IVG.
              N’avez vous pas l’impression de polémiques politiques inutiles alors que (presque) tout le monde semble ok sur le fond ? En tout cas RN pas opposé à IVG puisque ...
              https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/ivg-le-rassemblement-national-propose-d-inscrire-la-loi-veil-dans-la-constitution_5491590.html


            • Octave Lebel Octave Lebel 3 décembre 2022 11:36

              @lecoindubonsens

              Je découvre votre lien qui est bien intéressant. A lire de près, on voit de petites escarmouches pour se distinguer alors que pour une fois une approche transpartisane sur un sujet de société se dessine. Que n’en avons-nous pas plus.

              Je me rappelle d’un certain débat au second tour de la présidentielle avec« l’opposant » qui allait (aidé de ses « concurrents » LR) lui apporter aux législatives une quarantaine de mandats dans un réflexe de sauve qui peut.

              Là aussi, devant un enjeu majeur, on a assisté à de petites escarmouches sur l’économie ce jour là.

               

              Je dis en effet et ce n’est pas nouveau que l’extrême-droite est une imposture politique dont l’encadrement et les élus ont le difficile challenge d’apparaître comme les contestataires d’un système et ses représentants alors qu’ils travaillent de fait à une version plus autoritaire de ce système. La véritable opposition c’est la NUPES avec ses défauts et ses qualités. Le problème de fond c’est que nous n’avons plus une démocratie fonctionnelle et que ce n’est pas l’ordre du jour prioritaire pour le pays. Il va bien falloir en sortir, du côté de la démocratie je l’espère.

              De ce point de vue l’observation de l’Italie est instructive. Hughes Le Paige dans le Monde Diplomatique (décembre 22) nous rappelle que le gouvernement italien utilise un double langage : « En visite à Bruxelles début novembre, Mme Giorgia Meloni a montré patte blanche : la présidente du conseil italien entend respecter scrupuleusement les traités européens, se plier au dogme de la rigueur, soutenir l’Ukraine coûte que coûte… Des positions qu’elle conjugue à un ultraconservatisme autoritaire sur les sujets sociétaux. Mais cela intéresse moins les instances de l’Union. »

              L’article complet, une pleine page est très riche. Mais pas accessible sur le site.

              https://www.monde-diplomatique.fr/


            • lecoindubonsens lecoindubonsens 3 décembre 2022 14:43

              @Octave Lebel
              Bonjour,
              si votre message est « RN préfère rester dans l’opposition, plus confortable que prendre les manettes », nous sommes d’accord.
              Si RN avait voulu gouverner, il fallait la Nupes de droite proposée par Zemmour (mais refus RN et LR bien que pour Ciotti ...), et MLP serait 1er ministre aux manettes.

              Toutefois, concernant « La véritable opposition c’est la NUPES », pas d’accord avec vous, seulement une autre imposture. En effet, si la Nupes était réellement une opposition aux décideurs actuels, elle n’aurait pas fait tout ce qu’il faut pour faire réélire notre président. CQFD.

              Quoi que l’on pense d’eux et de leurs propositions, finalement les seuls vrais opposants à la mascarade actuelle de démocratie semblent être Zemmour (qui pose une vraie question de fond sur l’avenir de notre société, avec l’envie réelle d’avoir les manettes pour changer de direction), et Roussel (bien que Nupes) qui sait faire preuve de bons sens sans être bridé par l’idéologie classique du PC.
              2 hommes qui me semblent honnêtes et plein de bon sens, c’est rare. Peu importe qu’ils aient tous les 2 des vues fort différentes sur divers points.


            • mmbbb 3 décembre 2022 15:54

              @lecoindubonsens la NUPES est une agrégation temporaire résultant de la chute du PS .

              Les partis républicains traditionnels s etant effondrés , les extremes se portent bien c est un grand classique .

              La droite a perdu son âme la gauche aussi , c est un champ politique en ruine .
              qui ne mobilise plus les électeurs 


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 3 décembre 2022 06:40

              La droite dite extrême n’a que répondre : pédophilie, inceste ( Affaire Duhamel) commerce des enfants (GPA), absence de planning familial dans les Brics. Enfants sans filiation (PMA) (Stromae : Papaoutai ?), vieux français qui crèvent de faim, enseignement de l’homosexualité dans les écoles primaire, idiocratie, ... Les sujets ne manquent pas. Augmentention des suicides de jeunes dans les familles déstructurées. Lire le livre de la femme de Jospin : Sylviane Agacinky...


              • Samson Samson 3 décembre 2022 10:16

                « On va bien s’amuser dans les familles de gauche pendant les fêtes ! »

                Hi, hi, ...

                Chacun-e s’amuse comme il-elle peut et au moins, çà changera nos bobos du Monopoly ! smiley smiley smiley


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 décembre 2022 10:37

                  Ça s’appelle du clivage, comme ça on reste dans un schéma que le « système » « l’etat », « l’autorité », etc., en garde tout le contrôle ^^


                  • Adèle Coupechoux 3 décembre 2022 10:48

                    @bouffon(s) du roi

                    C’est exactement ça. Avec un « état » qui apprend aux citoyens la violence. En interdisant toute indépendance intellectuelle.
                    Avec une censure et une répression qui deviennent de plus en plus visible.
                    https://qg.media/blog/laurent-mucchielli/censure-et-repression-des-scientifiques-et-medecins-heterodoxes-durant-la-crise-sanitaire/
                    La liberté de croire ou de ne pas croire n’est plus qu’un vague souvenir.


                  • GoldoBlack 3 décembre 2022 12:28

                    Merci de faire de la pub pour ce jeu, les fachiottes !

                    Je vais l’acheter juste pour vous faire chier.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 2022 12:47

                      @GoldoBlack
                      C’est bien ! C’est a ça qu’on reconnaît les vrais rebelles !


                    • mmbbb 3 décembre 2022 15:49

                      @GoldoBlack tu peux te le mettre aussi dans le fion si tu fais partis de la caste LGGT X .

                      Quant à me faire chier, je n ai pas de problème de transit intestinal .


                    • GoldoBlack 5 décembre 2022 20:48

                      @mmbbb
                      Et pourtant, toute ta logorrhée laisse penser le contraire. Comme ton orthographe merdique et tes idées de fachiottes !


                    • Montdragon Montdragon 3 décembre 2022 13:11

                      « le sulfureux député RN Grégoire De Fournas »

                      Il met du soufre dans son vin ? Le salaud !


                      • spiritwalker spiritwalker 3 décembre 2022 15:56

                        Bonjour , on attend vraiment avec impatience , un vrai jeux de société contre « Les Anti-Nazes » , histoire d’en finir une bonne fois pour toutes avec des révolutionnaires de salon « Anti-fas » dans la seule vision du monde réside dans la chaos et le droit du plus fort , de vrais Nazis dans les faits...


                        • suispersonne 5 décembre 2022 13:46

                          Mais pourquoi donc se sentir visés par ce « jeu » ?

                          Sinon parce qu’on se reconnaît appartenir au camp fasciste ?

                          SI leurs convictions étaient construites sur des bases morales, ces réactions épidermiques n’auraient pas lieu.


                          • slave1802 slave1802 5 décembre 2022 22:06

                            Sont bien susceptible les fachos cette année...

                            Et toujours aussi honnête dans leur critique, la moitié de cet « article » n’est extrait que de rumeur, l’auteur (ou son nègre, ce qui serait un comble) ne s’est bien entendu pas donner la peine d’ouvrir la boite pour savoir ce qu’il y a dedans.

                            M’enfin si ça emmerde les gros naze, ça faire mon Noël.

                            Tiens un cadeau pour vous : https://youtu.be/CuZB9hOQ0DQ,


                            • Joséphine Joséphine 5 décembre 2022 22:21

                              Un jeu antifa, c’est ça l’esprit de Noël de la Nups : apprenez à jouer à la milice trotskyste ! Après tout, les milices de la pensée ont bien le droit de faire leur réveillon antifa/bière/merguez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité