• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Journalistes non-encartés, « écartés »

Journalistes non-encartés, « écartés »

JPEG

Fait pas bon d’être journaliste sans être encarté[1]  : Stéphane Trouille et Gaspard Glanz peuvent en témoigner : 18 mois dont 1 an ferme pour le 1er, ajouté à 3 ans d’interdiction de manifester et pour le second : interdiction de se trouver à Paris tous les samedi jusqu’à son procès en octobre prochain. Ne pas oublier non plus le photographe de presse qui a été placé en garde à vue Alexis Kraland. Et je m’en vais citer « le diable en personne » Alain Soral, lui-même condamné à 1 an ferme et son avocat à 5000 euros d’amende pour l’avoir défendu.

Il y a 35.000 journalistes encartés en France, qui pour beaucoup mériteraient un bon entartrage... Avec le sésame, ils peuvent avoir leurs entrées à l’Elysée, dans les réunions politiques, des stades, des spectacles et avoir droit aux 10% de défraiements sur leur feuille d’impôts et j’oublie certainement encore quelques petits avantages. Mais, selon la loi, tout le monde peut se prétendre journaliste, témoigner, filmer, enregistrer sur la voie public et s’adresser à un public. Pourtant, lorsqu’un vidéaste dit non-professionnel s’approche, la première chose que la police demande est sa carte de presse, et si celle-ci n’est pas montrée et bien... C’est là que les ennuis commencent. (exemple Vincent Lapierre)

Un système pernicieux, car, un « professionnel » employé ou pigiste dépend d’un organe media qui a reçu son agrément délivré par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), et cette « commission » c’est l’état... Comme en plus, ces agences sont subventionnées par encore l’état, ou détenue par des milliardaires qui bien souvent dépendent des marchés d’état... Bref, en l’état, l’état contrôle de bout en bout toute la chaine et donc, pas étonnant qu’aucunes voix discordantes viennent troubler la bonne marche des affaires... Les critères d’attribution de cette fameuse carte de presse sont sous la loi de 1935...Et donc, absolument pas adaptés à cette nouvelle manière d’informer venue d’Internet ; qui, de part sa configuration est difficilement contrôlable. Et ça, « ils » n’aiment pas du tout ! « Ils »...

Jusqu’à récemment, le monde des medias franco/français avait son épicentre à Paris : c’était l’entre-soi. Les potes journalistes se frottaient aux politiques qui eux même fraternisaient avec le business et la finance. Le bon vieux temps, où on se gardait pour la bonne bouche et les diners en ville des infos que « les autres » en dehors de la capitale ne connaissaient pas : la fille de Mitterrand Mazarine et bien d’autres secrets d’alcôves qu’on s’échangeaient gourmandement. Formés dans le même moule : Sciences Po Paris, HEC, ENA, et ainsi, ce petit monde bien organisé vivait en vase clos, se mariaient entre eux et donnait de l’info bien distillée à la masse inerte... Il y a 10 ans, cela commença à se lézarder et mettre à terre tout cet univers de certitude ; mais aucun media, de la presse écrite ne vit venir le tsunami. Les Giesbert, Duhamel, Barbier et tant d’autres de leur clonage, continuaient benoitement à servir la soupe tandis qu’une génération de moins de 30 ans, blackboulait tous ces dinosaures de l’infos-fausse. Par qui sont-ils lus ou regardés de nos jours ? Des smocks perclus du bonnet, par des rombières d’Auteuil-Passy ou des en marche perclus de rhumatismes du cerveau.

Tous ces organes que je qualifierais d’officiel ou mainstreams, sont sur Internet, mais qui va prendre la peine d’ouvrir ces pages qui ne font que répercuter à l’infini des infos venues de l’AFP[2], agence totalement sous la coupe de l’état, dont le patron n’est qu’autre qu’un énarque de plus, le dénommé Fabrice Fries.[3] Le point positif de tout cette manigance est l’émergence de ce qu’on appelle les journalistes indépendants ou d’investigations qui bien souvent après une longue enquête écrivent un livre. Pierre Péan, Denis Robert et Florence Aubenas restent mes héros, car, non content de révéler preuves à l’appuis toutes les dérives de notre belle société/droit d’expression, ils/elle ont eu droit à une volée de bois vert de la part de leurs « chers confrères »... Aucun soutient lorsque la « gross machine » tenta de les enterrer, en les attaquant le plus bas possible en dessous de la ceinture. Il y a aussi, les lanceurs d’alerte ; pour eux, souvent des gens bien paisibles qui, offusqués par les manigances de la société pour laquelle ils travaillent, dénoncent à haute voix ce qui doit être tu... S’en suit un tas de maux dont ils auront bien du mal de se dépêtrer. L’exemple le plus frappant est le cas Assange... Qui a fait les gros titres pendant 3 jours, suite à son arrestation à Londres, puis, son cas s’est évaporé des medias supposés informer. Reste seulement sur Internet des comités de soutien qui ont autant de pouvoir que le combat du pot de chambre contre le pot de fer.

------------------------------------------

Revenons à Stéphane Trouille et Gaspard Glanz

Stéphane,[4] a été accusé de « violences physique sur le directeur de la police de la Drôme lors d’une manifestation des Gilets Jaunes. » Je ne vais pas revenir sur ce qui s’est passé, mais, ce qui n’a pas plaidé pour lui, est son documentaire sur la Guyane très critique sur le projet minier de la Montagne d’Or... Si cher aux désirs macroniens.

Quant à Gaspard,[5] mis en garde à vue et accusé de « participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations », qui à la base est un gros doigt d’honneur adressé à un CRS, car, ne comprenant pas pourquoi il avait été visé par un flash-ball, puis lorsqu’il protesta, fut insulté et poussé violemment.

Le même jour, Alexis Kraland,[6] photojournaliste indépendant, mis en garde à vue, est accusé lui aussi de « participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations », à croire, que c’est tout ce qui reste comme intitulé dans le stock des accusations fantaisistes de ce qui fut la loi et la justice : tout ce qui peut marcher le samedi devient « un groupement voulant dégrader et commettre des violences  »...

Pour ces trois cas, qui masquent la foret de condamnés sans réelles preuves, qui ayant des casiers judiciaires vierges se sont vu suite une comparution immédiate, punis d’une peine de prison ferme. Quant on ne peut pas bâillonner, n’est-il pas pratique de rendre la justice aveugle ?

Le cas Soral

Lui, est un cas unique en France. Que l’on aime ou non ses prises de position sur sont site E.R, il n’empêche que nous sommes dans un pays de libre expression et condamner à un an de prison ferme un journaliste/écrivain, qui dans ce que j’ai lu, est cohérent dans ses analyses et donc, devrait avoir un droit de réponse à ceux qui l’accuse et qu’il ne soit pas boycotté par tous les médias. Nous devrions vivre dans une société où toute opinion a le droit d’être exprimée. Ce n’est absolument pas le cas, et donc, ses prises de parti restent confidentielles, cantonnées sur Internet, et donc, lus et relayés par ceux qui sont de la même sensibilité et déjà convaincus ; ce qui amène à une droitisation de notre monde. Au contraire, qu’il s’exprime en public et ainsi, il pourrait être poussé dans ses retranchements au lieu de ce monologue sur son canapé rouge ou d’aucun n’apporte la contradiction et où ses fans boivent ses paroles tel le messie. Vouloir faire taire la bête, n’est que l’acculer...Et ainsi, a toutes les raisons du monde de se débattre et mordre.

C’était le tour d’horizon de « notre » petit monde, qui vit en plein déni : informer oui ! mais pas trop. Et comme disait le moustachu hilarant Groucho Marx : « Je trouve que la télévision à la maison est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu’un l’allume chez moi, je vais dans la pièce d’à côté et je lis.  » N’est-ce point à méditer ?

Georges Zeter/avril 2019

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 avril 17:50

    Rouer de coups un commissaire de police à terre, c’est du journalisme ?

    Faire un doigt d’honneur aux CRS , c’est du journalisme ?

    Au nom de la liberté d’expression peut-on à longueur d’année balancer des saloperies antisémites ?

    La justice a tranché dans les 2 derniers cas. Personnellement je la trouve un peu trop clémente mais je m’abstiens de la critiquer.

    Le jour ou policiers et citoyens honnêtes feront justice eux-mêmes ceux qui défendent la racaille pourront faire dans leurs frocs ...


    • vesjem vesjem 24 avril 18:30

      @Sharpshooter - Snoopy86
      la justice aux ordres est infiltrée par …. mais tu ne t’en doutes pas car tu es peu informé


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 avril 18:40

      @vesjem

      La justice telle qu’elle est me convient très bien smiley
      Fais tu partie des dingos qui comme Soral y voient un complot judéo-maçon ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 24 avril 18:50

      @Sharpshooter - Snoopy86
      et dire que sharpshooter est un gros retardé, est-ce du bon journalisme ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 24 avril 18:53

      @Sharpshooter - Snoopy86
      non...je vois des maçons qui déconstruisent le judéo, pas toi ?


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 avril 19:11

      @George L. ZETER

      Je suis sans doute un gros retardé mais je ne viens pas ici pleurer sur ma vie de merde comme tu le fais si bien et si régulièrement smiley

      Console-toi , tu as l’air aussi con que Drouet ou Fly Rider mais ton orthographe est meilleure que la leur smiley
       


    • George L. ZETER George L. ZETER 24 avril 19:18

      @Sharpshooter - Snoopy86
      « pleurer sur ma vie de merde » qui pourtant vaut le coût d’être vécue. merci pour le compliment " comme tu le fais si bien «  ; »l’air aussi con que Drouet ou Fly Rider " seules differences notables : je ne portes pas aussi bien la barbe et la casquette à l’envers que mes semblables cons...j’en suis fort mari et ça me fout des complexes pas croyables...tiens, je vais en écrire un article là dessus.


    • pipiou 25 avril 15:42

      @Sharpshooter - Snoopy86
      C’est tellement plus simple de s’en prendre aux policiers qu’aux racailles qui foutent la merde dans les cités ou dans le métro.

      Ben oui, parce que le Français , courageux comme pas deux, il a compris que si le policier lui met une tarte alors le français pleutre pourra porter plainte, alors que s’en prendre au petit délinquant c’est beaucoup plus risqué.

      Vraiment je suis fier d’avoir des concitoyens couille-molles.


    • vesjem vesjem 25 avril 18:46

      @Sharpshooter - Snoopy86
      quand les merdias mainstreams aux ordres font de la propagande anti-fakenews (avec tes sous), tu devrais déjà t’interroger ;
      mais tu es déjà bien trop médusé pour pouvoir te sortir de ce brouillard


    • troletbuse troletbuse 24 avril 20:16

      Encartés à LREM ?

      Il vaut mieux utiliser les mots journaleux ou journaputes.


      • Dom66 Dom66 24 avril 22:10

        Bien vu l’article merci G.L.ZETER je plusssss et pour la cerise sur le Macdo

        ceci   « J’espère que les élites paieront un jour pour certaines trahisons ! »


        • nono le simplet nono le simplet 25 avril 07:42

          le cas de Stéphane Trouille est exemplaire ... 1 an ferme en comparution immédiate ... si on le compare à celui de cet officier de police tabassant un manifestant à Toulon et immédiatement blanchi par l’IGPN ... c’est à ce jour la seule conclusion des enquêtes de l’IGPN pour violences policières, saisie près de 200 fois depuis le début des manifs et dans certains cas depuis 5 mois ...

          si on veut rester un minimum objectif, il y a comme un problème ...


          • Le421 Le421 25 avril 18:45

            @nono le simplet
            On appelle cela comment un pays où seule l’information favorable au gouvernement a droit de séance ??
            Je ne me rappelle plus...


          • lala rhetorique lala rhetorique 25 avril 09:07

            Bravo d’avoir employé une expression rare actuellement « que l’on aime ou pas... » car tout est fait pour que les agissements que je qualifie d’anti droits de l’homme, ne gênent pas les soi-disant bien-pensants. Tout est fait pour que chacun pense être dieu et juge, drogué par les médias et les politiques avec comme plat principal la publicité. Quand j’étais enfant, on m’a appris à dire « je trouve cela beau » et non pas « c’est beau ».


            • zygzornifle zygzornifle 25 avril 09:20

              ils n’ont pas mis de gilets jaunes , tant pis pour eux ....


              • Le421 Le421 25 avril 18:46

                @zygzornifle
                Au lieu d’aller en taule, ils seraient à l’hôpital...
                Puis après, en taule !!  smiley


              • Raymond75 25 avril 10:29

                Ce pseudo journaliste autoproclamé ne faisait pas du journalisme mais uniquement de la provocation.

                Vous semblez considérer qu’un société peut vivre sans règles ! Les lois sur la liberté de la presse, qui ont plus de cent ans, ont été une des premières traduction de la liberté dans notre société.

                Que n’importe qui joue au journaliste n’est pas une preuve de liberté mais d’anarchisme, ce que beaucoup semblent préconiser : manifestations non déclarées, sans responsables, sans portes parole, réseaux poubelles dits ’sociaux’ où circulent les pires rumeurs et débilités, libre expression du racisme sous couvert de recherche d’identité, groupes minoritaires qui se proclament représentants de ceci ou de cela et qui déversent leur haine des autres ... Rien de cela ne traduit une société qui évolue, mais au contraire un individualisme qui empêche tout progrès.


                • George L. ZETER George L. ZETER 25 avril 10:38

                  @Raymond75
                  bon...on dira que des comme vous il en faut.


                • lala rhetorique lala rhetorique 25 avril 14:05

                  @Raymond75
                  les règles sont les mêmes pour tout le monde en principe, les lois aussi, et ce n’est pas ce que nous montrent actuellement politiques et autres.... et un castaner par exemple, au japon, serait non seulement viré, mais en prison ! et si on continue chez nous comme ça, le fn pourra s’installer tranquillement, tout le boulot pour ficher tout le monde et priver tout le monde des libertés fondamentales, sera fait


                • velosolex velosolex 25 avril 16:38

                  @Raymond75

                  Ce journaliste es t non seulement connu sur la place parisienne, mais il a participé activement à le mise en accusation dans l’affaire Benalla…..
                  Y aurait il une cause à effet. ?....

                  C’est la question que ce sont posés beaucoup qui s’appellent pas Raymond


                • velosolex velosolex 25 avril 16:43

                  @velosolex
                  https://bit.ly/2GyDycy  Le journaliste Gaspard Glanz est-il à l’origine de l’affaire Benalla ...


                • nono le simplet nono le simplet 25 avril 16:56

                  @velosolex
                  ah, je comprends mieux ... un mec qui a cherché partout Benalla le 1er mai dans les documents disponibles, ne peut pas être un journaliste d’investigation comme tous les autres qui lisent les dépêches AFP assis à leur bureau ...


                • nono le simplet nono le simplet 25 avril 16:58

                  @velosolex
                  C’est la question que ce sont posés beaucoup qui s’appellent pas Raymond

                  my name is Mond, Ray Mond ... avec l’accent, pas comme baquaire strit smiley


                • velosolex velosolex 25 avril 17:49

                  @nono le simplet
                  C’est clair ça prouve que c’est pas un bon journaliste….Curieuses disgressions d’ailleurs entendues parfois sur les ondes mainstream depuis peu sur des journalistes « gauchos », donc supposés pas crédibles, faisant d’ailleurs écho à certains énergumènes type Spartacus, déglutissant du gaucho écolo bobo à chaque tour de roue, dans leur délire paranoïaque du monde, ou Castaner est devenu une sorte de saint adulé
                  Car le journalisme est toujours d’opinion. qu’on soit d’un bord ou d’un autre, on travaille à rassembler des éléments, et à les mettre en phase. Le tout est de faire sens et de convaincre. C’est sûr que chez certains, de gauche ou de droite, la malhonnête est patente, et les sophismes et la manipulation sont constantes. Quand quelqu’un est courageux, comme ce journaliste précis, qu’il prend des risques, j’ai tendance à le respecter, à être même admiratif quand il lève une affaire qui le met à danger. Dire la météo est facile, commenter celle de la politique l’est moins. Ca peut vous attirer la foudre, ou un tir de LBd ou une grenade qui tombe à vos pieds, la faute à pas de chance t’as qu’à pas être ici


                • nono le simplet nono le simplet 25 avril 17:56

                  @velosolex
                  je ne trouve pas de références sur le net mais je crois qu’un nombre grandissant de journalistes s’émeut de cette chasse aux ... journalistes


                • nono le simplet nono le simplet 25 avril 17:58

                  @velosolex
                  comme doivent dire certains mecs de la BAC « un bon journaliste est un journaliste qui ne vient pas nous filmer »


                • velosolex velosolex 25 avril 18:50

                  @nono le simplet
                  Les gilets jaunes inaugurent quelque chose de nouveau dans le paysage. Le pouvoir s’affole panique, prend des mesures à mon avis débiles, faisant dans la surenchère de la violence, et ajoutant de l’indignation à la colère. 100 journalistes improvisés, des scènes de violence policières qui tournent en boucle sur le réseau. Le réseau est lui même le creuset d’un nouveau mode d’échange. Songeons qu’il y a encore 15 ans c’était la télé qui faisait la météo, et qu’il suffisait de lever le pont levis de l’information pour contenir les images. 
                  Je crois que c’est la fin d’un monde. Le libéralisme n’en a plus pour longtemps ; Il est condamné par le climat, par la pollution, par l’explosion des inégalités qu’il a crée et qui reviennent en boomerang. 


                • nono le simplet nono le simplet 25 avril 18:57

                  @velosolex
                  désolé, j’ai le mal de mer ...
                  je viens de tenir 50 mn devant Louis XVI qui se prend encore pour Louis XIV ...
                  je suis ébobé ! pas d’autre mot smiley RIC, non ! vote blanc, non ! ISF rétabli, non ! et des m3 de blabla très vagues pour le reste ... ce n’est qu’un combat continuons le début !


                • Ruut Ruut 25 avril 15:08

                  Bienvenu en Dictature Macronienne, et ce n’est que le début.....

                  Triste époque.

                  Nous vivons un age sombre Français actuellement.....

                  Les nouvelles sorcières mis au ban en France, sont les lanceurs d’alertes et les libres penseurs, les visionnaires et les citoyens honnêtes qui détestent les injustices morales.....

                  Triste époque....

                  La France En Marche.

                  Le bon coté c’est que notre Nation voie maintenant dans sa chaire les conséquences de ses votes et abstentions et de sa confiance aveugle envers la TV........


                  • velosolex velosolex 25 avril 15:18

                    Très bon article qui mérite un mention « S »

                    A se demander si on les esprits critiques ne sont pas tous fichés, et qu’un pandore ne lit pas par dessus mon épaule.

                    Non seulement ils ne sont pas bons, mais ils sont cons.

                    Car faut l’être pour emprisonner des journalistes. Comme si un cambrioleur déclenchait volontairement une sonnette d’alarme. 

                    Justice expéditive, rappelant les pires pays, les pires situations. L’europe nous regarde éberluée. Le conseil de l’europe a alerté la France sur les armes de guerre qu’elle utilise en toute décomplexion, avec plus de 300 personnes gravement touchés...Ne parlons pas des fichiers de signalement que les hôpitaux ont livré, rappelant les pires heures de la collaboration, et des fichiers juifs, mis à disposition de l’occupant...J’ai travaillé à l’hôpital, et jamais je ne me souviens avoir donné le nom d’un migrant, d’un sans papier venu se faire soigner, couvert en cela par l’administration, et le secret professionnel. Je constate donc que les gilets jaunes n’ont plus le droit qui est donné aux migrants. Cela dit sans évidemment la volonté de cliver qui est au centre des grosses opérations provocatrices de ces margoulins. Car la stratégie est là : Epouvanter, et tacher de provoquer la moindre répartie fâcheuse, le moindre doigt d’honneur, le moindre gros mot qui sera vu alors comme le moyen de vous embastiller, de vous casser. C’est le mécanicisme d’une machine totalitaire particulièrement stupide. En 68, le préfet de police, monsieur Grimaux, considérait qu’un flic qui frappe un manifestant portait atteinte à toute la police. 


                    • pipiou 25 avril 15:37

                      Gaspard Glanz n’a pas "été visé par un flash-ball " ; quand on veut faire le justicier c’est mieux de savoir de quoi on parle.

                      Et puis chier sur les organismes de Presse comme l’AFP et retenir leurs informations quand elle vous arrangent, c’est pas cohérent, c’est pas sain intellectuellement, mais voilà à quoi on en est réduit quand on veut donner des leçons d’hygiène à la terre entière.


                      • George L. ZETER George L. ZETER 25 avril 15:56

                        @pipiou
                        en attendant... c’est vous qui en donnez « une leçon »m’sieur pipiou ! 


                      • velosolex velosolex 25 avril 16:34

                        @pipiou
                        Il me semble que vous n’avez pas trop compris l’effet rebond…
                        Il n’a pas été visé par un flash ball, mais a reçu une grenade aux pieds. Quand on sait que l’explosion de celles ci a amputé bien des manifestants, ce qui est ahurissant, on comprend sa colère, et le mieux serait d’accorder à se doigt d’honneur bien anodin à coté de l’agression initiale, le sens d’une simple réaction de colère légitime
                        Ce journaliste n’était pas connu et v’là qu’il est devenu le porte étendard de toute une profession…
                        C’est donc une leçon à double bang, ou dite de « boomerang »....Il n’est jamais bon de s’aliéner les journalistes, qui ont fait le dos rond, malgré le nombre incroyable de passages à l’acte, de menaces, et de confiscation de matériel qu’ils ont eu à subir, s’ils ne voulaient pas faire dans la journalisme media Stream.

                        De Gaulle avait répliqué, à ceux qu’ils lui demandaient pourquoi il n’arrêtait pas Sartre, lors de manifestations vives contre la guerre d’Algérie : « On n’emprisonne pas Voltaire »....


                      • nono le simplet nono le simplet 25 avril 16:48

                        @velosolex
                        le doigt d’honneur est une insulte gravissime envers un flic ... un outrage à un représentant de l’ordre dans l’exercice de son irresponsabilité
                        les termes « enculé » ou « va te faire mettre » sont aussi des outrages et des atteintes à l’intégrité physique de nos remarquables forces de l’ordre ... même si ce sont de beaux enculés quand même ...
                        ils seront bientôt sanctionnés par de la prison ferme ...


                      • velosolex velosolex 25 avril 17:57

                        @nono le simplet
                        Faut croire que les policiers ont été élevés au couvent des oiseaux, et que leurs oreilles chastes peuvent être durablement impactées par ces traumatismes à répétition, bien plus graves que des tirs de LBD, ( mais qui sont pourtant depuis que la république existe, la preuve de notre démocratie)
                        Même sous la royauté, le pouvoir savait se faire magnanime. Un jour, alors que des croquants chantaient une chanson insultante, sous les fenêtres de Richelieu, son secrétaire qui était présent, s’offusqua, et lui demanda s’il devait appeler la troupe ! 
                        « Surtout pas, dit Richelieu ! Qu’ils chantent et m’injurient s’ils le veulent. Cela les soulage et prévient toute révolution ! »


                      • pipiou 25 avril 19:26

                        @George L. ZETER
                        Vous en donnez souvent vous-même, alors j’espère que vous ne vous considérez pas comme dispensé d’en recevoir.

                        G. Glanz est loin d’être exemplaire, il a été condamné plusieurs fois.
                        Alors on est en train d’en faire une icône un peu rapidement.
                        Comme le dit notre Déclaration des Droits de l’Homme les libertés fondamentales sont garanties à condition de ne pas en abuser et notamment de ne pas dépasser des « bornes qui ne peuvent être déterminées que par la loi » (article 4).

                        Il y a beaucoup de gens qui ont oublié cette évidence depuis 1789 :
                        pas de régles, pas de vraies libertés.

                        Et certains s’amusent à critiquer les policiers, parce qu’au final en France ça n’est pas très risqué de critiquer les policiers, voire les insulter.
                        C’est de la lâcheté en fait (je ne pense pas spécialement à vous quand je dis ça).


                      • pipiou 25 avril 19:29

                        @velosolex
                        « colère légitime ... ». Le mot légitime est bien confortable pour dire tout ce qu’on veut.

                        Glanz fait son beurre sur la violence des manifestations, sur le sang et les larmes des GJ, et après il vient se plaindre qu’il y a des risques.

                        Franchement si vous gobez ce genre de conneries y a plus qu’à tirer l’échelle.


                      • Le421 Le421 26 avril 13:47

                        @pipiou

                        Et certains s’amusent à critiquer les policiers,

                        Oui, c’est vrai !!
                        Les policiers, ce sont bien des « fonctionnaires », non ?
                        Et qu’est-ce qu’ils prennent dans la gueule...
                        Notamment des gens de droite. Du moins, en parole.
                        En échange, ils foutent sur la gueule aux gens de gauche.
                        Y’a pas un problème de compréhension, là ?? smiley


                      • pipiou 26 avril 22:40

                        @Le421
                        Oui vous avez un problème de compréhension ; les policiers « mettent dans la gueule » de gens de gauche ET de droite confondus, car il y a de tout dans les gilets jaunes.

                        De même des Français de tous bords critiquent les policiers ; car beaucoup de Français ne veulent que des droits et aucun devoirs.

                        Donc certains vont gueuler sur les policiers aujourd’hui, et demain quand ils en auront besoin ils râleront « putain, mais que fait la Police ».
                        Et des Nonos Simplets les traiteront « d’enculés », sans doute parce que ça défoule, comme ça gratuitement, méchamment, connement.

                        Tout ça ne mêle nulle part sauf à une bagarre de poissonniers comme dans Astérix.


                      • Le421 Le421 25 avril 18:49

                        Ne restait plus qu’à ficher les gilets jaunes admis à l’hôpital et transmettre à l’intérieur...

                        C’est fait !!

                        Malgré les dénégations du gouvernement.

                        C’est fou ce que les nez s’allongent en macronie !!


                        • velosolex velosolex 25 avril 19:01

                          @Le421
                          Je suis tout de même surpris que le scandale ne soit pas plus énorme, et qu’on ne fasse pas le parallèle avec les années d’occupation. Qu’est ce que des personnalité comme Simone weil aurait pensé de ce fichage. Je dis cela car elle était de droite mais avait des principes, et ne supportait pas ce genre de scélératesse. 
                          La crapulerie admise, on peut s’interroger sur la pertinence.
                          Que peuvent ils foutre avec des fiches de citoyen lambda n’ayant pour très souvent jamais manifestés de leur vie, atteints la plupart du temps que par effet de loterie...C’est inquiétant car cela rappelle la bétise des juntes sud américaines, qui raflèrent des milliers d’étudiants tout à fait lambda, dont le seul tort avait été souvent d’avoir été à une réunion politique, ou d’avoir signé une pétition. La junte du chili commença quand je me trouvais incorporé à l’armée, en 1973, au sein d’un peloton d’élève gradé. Nous suivîmes sans rire des cours « d’ennemi intérieur ». L’orientation était claire. L’ennemi nous dit on ne serait pas forcément à l’est, fait nouveau, mais dans les périphéries de villes. 


                        • nono le simplet nono le simplet 26 avril 04:25

                          @Le421
                          Malgré les dénégations du gouvernement.

                          l’ordre des médecins proteste énergiquement et la CNIL est saisie ...
                          la direction de l’AP-HP après le nouvel article du Canard sort de son déni et promet de corriger ...
                          à ma connaissance pas de demande de commission d’enquête au Sénat ou à l’Assemblée Nationale sur ce scandale d’État autrement important que l’affaire ’Benalla" ...
                          qui a demandé ce fichage ? au nom de quoi AP-HP a pu accepter ce fichage ? comment certains médecins ont pu accepter de le faire, en contradiction absolue avec le secret médical ?
                          l’établissement et l’utilisation de ce type de fichier sont autorisés dans les conditions très restreintes d’un attentat ou d’une catastrophe mais uniquement dans l’intérêt des victimes et des familles ...
                          le ministère de l’Intérieur considère que les GJ blessés sont des victimes d’actes terroristes ? mais alors les terroristes seraient les policiers ...
                          comme le dit velosolex c’est une dérive de plus vers un État autocratique 



                        • nono le simplet nono le simplet 26 avril 08:45

                          @foufouille
                          je lis le Canard ... j’étais au courant depuis le 17/4


                        • Le421 Le421 26 avril 13:51

                          @nono le simplet

                          l’ordre des médecins proteste énergiquement et la CNIL est saisie ...

                          Salut nono !!
                          Tu sais quand même qu’ils s’en battent les couilles des avis de médecins ou de la CNIL !!
                          Oui, je sais que tu le sais.
                          Et ça passe pas à France2 ni sur BFMTV, tu penses bien...

                          C’est pas du Pinochet ou la Corée du Nord, mais ça commence à sentir le cramé.
                          Ils s’étonnent que certains, à qui il reste des burnes, commencent à montrer les crocs ?? Moi pas...
                          Les friqués et leurs larbins applaudissent !!


                        • lloreen 29 avril 08:02

                          CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION DE FRANCE:La révolte française, un espoir pour le monde.

                          https://www.youtube.com/watch?v=fOjUiYcW6D0


                          • lloreen 29 avril 08:03

                            Depuis le 18 juin 2015, la France dispose d’un conseil national de transition, crée par un collectif, conformément aux dispositions de la DDHC de 1789.

                            Toutes les informations sont disponibles sur son site.

                            https://www.conseilnational.fr/

                            Le CNTF a établi un programme pour cette transition vitale pour la France et le monde.

                            https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                            Il a également crée la « Cour Suprême » qui a lancé un mandat d’arrêt contre Macron et ses complices.

                             https://www.conseilnational.fr/proclamation-dune-cour-supreme-francaise/

                            Rappelant que

                            Le « CONSEIL NATIONAL TRANSITION DE FRANCE » est, depuis le 18 juin 2015, date de sa proclamation, l’organe gouvernemental officiel de la France ayant vocation à la représenter conformément aux règles et usages du Droit international.

                            Sa légitimité est établie formellement par les textes fondamentaux de la constitution française qui indiquent clairement que toute violation de la souveraineté nationale, sous quelque forme que ce soit, oblige à une réaction du peuple représenté par n’importe quel citoyen ou groupe de citoyens ayant décidé de revendiquer au nom du peuple tout entier.

                            Il est donc l’émanation du peuple français instauré et composé à l’initiative de tous les groupes de citoyens, hommes femmes et enfants, déterminés à libérer la France du pouvoir politique oppressif et illégitime exercé par des individus ou entités félons trahissant son histoire, ses valeurs fondamentales et sacrées, son honneur et sa réputation aux yeux et au cœur des autres Nations.

                            ET AUSSI

                            1. RAPPELANT la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen qui est reconnue par l’ensemble du peuple comme la base fondamentale de la constitution française.

                            1-1. RAPPELANT que le 29 mai 2005, le Peuple de France s’est prononcé par référendum, à près de 55% contre le Traité Constitutionnel Européen (TCE) ; que des dirigeants français normalement élus pour respecter ce choix démocratique et valablement exprimé, n’auraient pas dû ouvertement bafouer cette décision en imposant ce traité de manière perfide sous le nom de « Traité de Lisbonne » malgré le refus clair et précis des citoyens.

                            2. CONSIDÉRANT que depuis le 13 décembre 2007, cet acte de forfaiture suprême a délégitimé tous les individus, partis et institutions impliqués, qui ne représentent donc plus le peuple français et ne sauraient le faire à compter dudit jour.

                            (...)


                            • lloreen 29 avril 08:04

                              https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                              Par Conseil National de Transition

                              Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                              MANDAT D’ARRÊT

                              Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                              La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                              - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                              - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                              - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                              Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                              Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                              Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                              Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


                              • zygzornifle zygzornifle 29 avril 08:50

                                Comme le disait si bien Coluche , les politiques nous mentent , les journalistes le savent mais ils répètent .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès