• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > JP Morgan prédit une super-crise, les « initiés » sortent du marché (...)

JP Morgan prédit une super-crise, les « initiés » sortent du marché action

Alors qu'un rapport de la banque JP Morgan prédit une nouvelle crise, de nombreux PDG américains vendent les actions de leur entreprise.

JP Morgan prédit une super-crise économique pour 2020

10 ans après la faillite de Lehman Brothers et l'effondrement des marchés qui a suivi en 2008, la banque américaine JP Morgan compare la situation actuelle avec celle de 2008 et prédit une nouvelle crise.

Le principal constat est que depuis 2008, la dette mondiale a explosé.

La dette souveraine mondiale a augmenté de 26 points de PIB depuis 2007. La majeure partie de la hausse se situe dans les marchés développés (DM) où la dette par rapport au PIB a bondi d'environ 41 points, contre 12% dans les pays émergents. . Les déficits budgétaires étant encore relativement élevés, rien n'indique que le niveau de la dette diminuera dans un avenir prévisible. La part des prêts publics dans le PIB en pourcentage du PIB a chuté de plus de 8 points de pourcentage pour atteindre près de -9% en 2009, après avoir atteint un sommet de 7,3% en 2009. le déficit reste élevé à 2,9% du PIB. Aux États-Unis, le déficit budgétaire devrait atteindre 5,4% du PIB à la fin de 2019.

Le rapport s'inquiète également de la bulle du logement, du bilan des banques centrales, de la dette des ménages et des règlementations inefficaces. Enfin, le rapport indique que la croissance mondiale ne s'est toujours pas remise de la crise précédente.

Face à cela, les banques ne seraient plus aussi vulnérables qu'en 2008 grâce aux règlementations qui avaient été décidées après la crise (ici, il est évident que le rapport ment, une banque n'a pas intérêt à dire que le système bancaire est en faillite).

Le rapport indique l'origine probable de la prochaine crise, à savoir la fin des mesures prises par la banques centrales pour sauver le système en 2008.
 

les risques extrêmes devraient également augmenter en 2019 sous l'effet des retraits de politique monétaire sans précédent.

La prochaine crise sera donc sans doute très différente de la prédécente.

(Source : JP Morgan).

 

Des PDG de grandes entreprises américaines vendent leurs actions

Alors que les marchés actions occidentaux continuent de battre des reccords, des PDG de grandes entreprises semblent penser qu'il faut vendre les actions de leur entreprise. Les décisions de ces investisseurs "initiés" indique qu'ils préfèrent être prudents ou qu'ils anticipent l'effondrement du marché action.
 

Selon une analyse des dépôts réglementaires de TrimTabs Investment Research, les initiés des sociétés américaines ont cédé 5,7 milliards de dollars en actions ce mois-ci, soit le plus haut niveau enregistré en septembre au cours de la dernière décennie.

Ce n'est pas une nouvelle tendance. Selon TrimTabs, les initiés, qui comprennent des dirigeants et des administrateurs, ont également vendu des actions en août au rythme le plus rapide depuis 10 ans.

La vente est remarquable car elle a eu lieu alors que le marché a fortement rebondi après une chute au début de 2018. Alimenté par des réductions d'impôts et une économie forte, le Dow a récemment enregistré son premier record depuis janvier.

Certains initiés des entreprises ont une grande partie de leur valeur nette en stock, il se peut donc qu'ils exercent simplement la prudence. Le marché haussier, déjà le plus long de l'histoire, ne peut durer éternellement.

Ce que nous pouvons conclure, c'est que les "initiés" se préparent à la prochaine crise.

(Source : CNN Money).

Source : http://www.proletaire.altervista.org/marxisme/textes/actu-de-la-semaine.php

D'autres articles : http://www.proletaire.altervista.org


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 1er octobre 11:11
    une nouvelle crise est inévitable ....
    mais qui a déjà vu une crise être prédite ?
    si jp morgan prédit quelque chose c’est qu’ils ont des raisons quelles qu’elles soient ....si une crise arrivait ( et qu’ils le sachent ) le message serait : ’ tout va bien dormez braves gens tout est tranquille"

    • Odin Odin 1er octobre 14:25

      @gaijin

      « mais qui a déjà vu une crise être prédite ? »

      Ceux qui vont la provoquer le feront lorsqu’ils auront mis en place le processus pour en être les seuls bénéficiaires, comme à chaque fois, et ce n’est pas l’intérêt de l’ancien patron de notre marionnette de nous en dévoiler la date.

      JP Morgan ne fait que conditionner les masses à cette éventualité pour que le jour venu il n’y ait pas d’effet de sidération et que cette crise passe le plus naturellement possible du fait qu’elle avait été prédite et qu’elle arriverait bien un jour.

      Restera à la ploutocratie de créer un nouveau cycle pour tondre les nouveaux mougeons, ainsi va la finance apatride.


    • Trelawney Trelawney 1er octobre 14:49

      @Odin
      Parce que les crises sont provoquées ? Vous vous avez séché l’économie


    • Odin Odin 1er octobre 15:11

      @Trelawney

      « Vous vous avez séché l’économie »

      L’’entrée d’un certain personnage au sein de la banque d’Angleterre suite à Waterloo, cela ne vous dit rien ?

      Cherchez un peu cela devrait combler vos lacunes en histoire.

      Ensuite vous pourrez passer à 1929 si vous avez compris le principe. 


    • Ouam Ouam 1er octobre 22:45

      @gaijin

      Je suis completement d’accord avec toi sutr ta remarque.
       
      De plus si une énorme crise apparait (*2), elle n’epargnera pâs le système banquairebien trop lié (dépendances)
      ET, entre de l’argent fiducier (papîer cad vos euros, dollars, yens, etc...) et es titres (actions, pea, etc...) lequel vaudra le plus à la sortie de la crise et lequel sera le plus déprécié ? (*1)
      La question à le mérite de se poser smiley

      (*1) A votre avis ^^

      (*2) Vu le nombre d’actifs qui sonts basés sur rien ou si peu, et de l’autre de la masse des emprunts, sans omettre la facture écologique qu’il faudra régler,
      cela est loin d’etre exclus, mais pas parce que jpm le prétends, par analyse factuelle de faits..




    • lloreen 2 octobre 08:59

      @gaijin

      « mais qui a déjà vu une crise être prédite ? »
      Au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, tout est planifié de longue date...Exactement comme la crise de 1929 évidemment décidée par les actionnaires de la FED - qui est comme tout le monde ne le sait peut-être pas, est une corporation privée- pour instaurer les guerres de 1914-1918 et 1939-1945et permettre aux multinationales et à l’armée de la corporation des Etats-Unis de s’installer définitivement en Europe.

      L’argent menant le monde, il faudrait peut-être s’intéresser de plus près à ceux qui mènent l’argent et qui font la pluie et le beau temps au moment où cela les arrange.

      Comme le disait fort justement l’aïeul de la dynastie sataniste des Mayer (Rothschild, 1743-1812).

      « Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation,et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. »

      Inutile de préciser que c’est chose faite depuis la création de la FED (1913).

      L’histoire de la création des banques.


    • gaijin gaijin 2 octobre 09:09

      @lloreen

      « Au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué, tout est planifié de longue date »
      planifié ? mais planifiée ou pas une crise n’est jamais annoncée ..........

    • Trelawney Trelawney 2 octobre 13:08

      @lloreen

      il faudrait peut-être s’intéresser de plus près à ceux qui mènent l’argent

      Personne ne mène l’argent. L’économie est totalement hors de contrôle et les rares fois où l’humain tente de prendre le contrôle de l’économie, ça se traduit automatiquement pas une crise économique. La plus grande crise économique reste quand même la destruction total d’un pays, ainsi que de ses alliés, qui pensait à tort avoir le contrôle total de son économie (cf URRS)

      La seule chose que peut faire l’humain, c’est de sentir la tendance comme on sent la météo en regardant une grenouille et une échelle. C’est tout !

      Est-ce qu’il y aura une crise ? probable ! Quand ? personne ne le sait.

      Croire que tout est écrit peut peut-être vous rassurer sur votre existence, mais c’est un leurre

    • Alren Alren 2 octobre 16:43

      @Odin

      Les crises qui ont précédé celle de 1929 n’ont pas été créées car elles ont provoqué un ralentissement de l’économie réelle qui était, avant les années 20, la source essentielle des revenus capitalistes.

      D’autre part, la baisse des salaires et la hausse du chômage qui s’en suivaient avaient pour effet, dans les pays à élections libres, une montée des forces de gauche (je parle de la vraie d’alors).

      Ce fut le cas pour la crise de 1912 qui permettait à Jaurès d’envisager de gouverner.

      C’est la guerre mondiale 14-18, parfaitement évitable au demeurant, qui a été choisie et voulue par les capitalistes pour mettre fin à la crise, pas la crise elle-même.

      Le problème est pour leurs descendants que la guerre mondiale serait nucléaire avec quasi disparition de l’humanité, dont eux-mêmes et n’est plus envisageable !

      Et que les conflits régionaux comme en Syrie ne résolvent pas les problèmes de l’économie mondiale plombée par les USA, et n’entraînent pas la redistribution des cartes qu’entraîne une crise majeure de l’économie. Et qui profiterait en effet aux plus riches.


    • 23 kirikou 23 kirikou 2 octobre 19:32

      @Odin
      c exact mais la position ou ils sont perdants n’existe pas puisqu’ils dirigent depuis tres longtemps et que le systeme du nombre de soumis ou est perdant est une garantie tous risques


    • lloreen 2 octobre 19:49

      @gaijin

      « une crise n’est jamais annoncée .......... »

      Don cil faut se remuer les méninges pour savoir pourquoi elle est annoncée et le but poursuivi...
      Je suppose que vous n’imaginez pas que ce syndicat international du crime bancaire organisé ne claironne sur tout les toits que ce qui doit être su et vu...
      Quant à l’intention que cela cache, il ne faut pas être sorti major de Polytechnique pour le découvrir, ces escrocs n’ayant pas l’imagination toujours très fertile.

    • lloreen 2 octobre 19:52

      @lloreen
      pardon :(..) vous imaginez que ce syndicat international du crime bancaire organisé ne claironne sur tous les toits que ce qui doit être vu et su...


    • lloreen 2 octobre 22:02

      @Trelawney

      « Personne ne mène l’argent ».

      Que du contraire. Si vous n ’avez jamais entendu parler des banquiers des jésuites, en l’occurrence la dynastie sataniste des Rothschild et de tous ceux qu’ils arrosent c’est que vous passez littéralement à côté du sujet.

      « Est-ce qu’il y aura une crise ? »
      Sans doute n’avez-vous jamais ouvert les yeux sur la réalité sinon vous auriez remarqué qu’elle est millénaire et qu’elle remonte à l’ancienne Babylone et à l’asservissement des masses, qui continue jusqu’à nos jours.
      A moins que vous ne pensiez que le travail soit le summum de ce que l’existence ait à offrir...à une multitude d’individus conditionnés à la servilité à vie.

      « Croire que tout est écrit ».
      Beaucoup est planifié mais il est évident que celui qui ne se contente pas d’une vie de larbinat se crée son existence en fonction de ses propres aspirations.

    • gaijin gaijin 3 octobre 10:13

      @lloreen

      « Don cil faut se remuer les méninges pour savoir pourquoi elle est annoncée et le but poursuivi... »
      en effet ......

    • harry stot 3 octobre 19:49

      @lloreen
      Nous sommes dans les temps messianique

      « Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies » (Apocalypse 3/18).

    • V_Parlier V_Parlier 7 octobre 13:16

      @gaijin

      Deux cas sont possibles :
      - Elle est accélérée pour masquer le plus lent délitement de l’économie réelle qui vient (avec les troubles qui vont avec), lequel pourrait avoir le temps de provoquer des troubles massifs. Une crise soudaine, c’est plus vu comme une catastrophe fatale qu’on voyait venir au dernier moment...
      - Ils se rendent comptent qu’elle est inévtiable, après avoir repoussé l’échéance au maximum. En effet l’élastique de la mondialisation est à présent tendu jusqu’au niveau où l’endettement (servant à masquer la misère) le permettait.

    • Bruno Hubacher Bruno Hubacher 1er octobre 11:43

      Quand en 2020 ? Juste pour savoir


      • Trelawney Trelawney 1er octobre 14:47

        @Bruno Hubacher
        Vendredi 13 mars à 13 H 13


      • Deir Ez-Zhor Donbass Deir Ez-Zhor Donbass 1er octobre 22:22

        @Bruno Hubacher
        Pour la prochaine crise financière, pas avant le Brexit
        Il est important de dissocier Londres et la City (poupées russes)
        et le coeur de la finance mondiale
        de la zone de déflagration continentale (dominos).



      • banban 1er octobre 23:27

        Je suis transi d’effroi.

        Dois-je retirer les 200 euros de mon PEL ?

        • Trelawney Trelawney 2 octobre 07:07

          @banban
          Avec les taux d’intéret que l’on a si vous avez encore un PEL vous êtes le parfait client pour acheter des actions smiley


        • goc goc 2 octobre 03:54

          Face à cela, les banques ne seraient plus aussi vulnérables qu’en 2008 grâce aux règlementations qui avaient été décidées après la crise

          Certes, mais il ne faut pas oublier que la seule vraie mesure prise après la crise de 2008, est destinée uniquement à sauver les banques en cas de crise, et non à empêcher une future crise.
          Et quelle est cette mesure ??
          ...
          et bien elle consiste à autoriser les banques à se servir sur les comptes de particuliers, surtout son épargne, (pour commencer). ça s’appelle « réglementer les banques »

          Parce que pour le reste, dans le meilleur des cas, rien n’a changé,et même cela a empiré, comme par exemple l’effet de levier sur les crédit qui n’a jamais été aussi important, c’est à dire que les banques, non seulement prêtent de l’argent gratuit récupéré sur les États au travers des banques centrales, mais surtout, elle prêtent de plus en plus d’argent virtuel, c’est à dire qu’elles n’ont ni acheté sur le marché, ni l’argent qu’elles n’ont même pas en caisse


          • zygzornifle zygzornifle 2 octobre 09:29

            Macron a planqué son pognon ....


            • lloreen 3 octobre 06:14

              @zygzornifle

              C’est une évidence. Mais si lui et ses receleurs s’imaginent qu’ils sont à l’abri ils se trompent lourdement.Après tout, leur monnaie de singe cessera bien un jour d’amuser la galerie et si JP Morgan « prédit » une crise, c’est qu’ils commencent à sentir tourner le vent.

            • V_Parlier V_Parlier 7 octobre 13:37

              @lloreen
              Macron sait peut-être très bien ce qu’il adviendra et nous serions peut-être bien surpris de savoir comment il a « transformé » son argent.



              • babadjinew babadjinew 2 octobre 10:07
                Nous avons botté en touche sur la décroissance choisie, nous allons donc SUBIR, SOUFFRIR, MOURIR par le biais d’une decroissance IMPOSE !

                J’ai vu passer un chiffre je ne sais plus ou qui estime les CDS (Credit Default Swaps la grosse vanne du shadow banking) à plus de 45 000 Miliards U$ pour le seul occident.... L’argent gratuit (QE) etant fini au US et finira en decembre en EU il n’est pas bien compliqué de comprendre les prises de bénéf actuel...

                Sont content les 0,1 % nous ont reffilé leur dette (Crise de 2008), ce sont remplit les poche durant 10 années avec de l’argent gratuit, nous on reffiler une inflation de 2% but avoué du QE, et en background z’ont achetté toutes les terres qu’ils pouvaient !!!!

                Il est temps maintenant de complétement faire exploser la bulle, de nous ramener à presque l’age de pierre (si si, quand nos compte en banque seront vider, que les hypermarchés ne seront plus approvisionnés nous nous entreturons !) et aprés cette longue période de cahos ils nous expliquerons enfin les contraintes en terme de ressources naturelle que nous avons.

                La purge aura eu lieu, et d’aucune manière ils ne la subiront !

                C’est encore bien plus glauque que les 2 dernière guerre mondial que déjà ils nous avaient imposé !!

                Bref, sur ce coup nous sommes tous à blamer car ils avancent vraiment avec de gros sabots, et pourtant aucune réaction nous avons. Le micron national en est l’exemple le plus flagrant !

                Un revenu de base nous aurait certainement permit de les voir arriver, mais avec en permanence le nez dans le guidon, mu par la peur de manquer, de perdre, nous alons maintenant tout perdre....

                Wake Up !!



                • Claude Simon Claude Simon 2 octobre 12:33
                  Restez prudents, les crises des actions, historiquement, ont souvent lieu quand le taux à cours terme de la Fed plafonne ou commence à chuter.(http://france-inflation.com/taux-directeurs-bce-fed.php)

                  Les taux de la BCE étant au plancher, cela nous mènerait vers 2020/2022, lorsque l’euphorie des gaz de schistes auront complètement achevé la fin des hydrocarbures bon marché.Voilà pour la limite supérieure.

                  On peut certes anticiper une crise avant, je la verrais bien politique en fin de mandat pour Trump ou de Powell.Quoiqu’il en soit, Trump ne souhaite pas être embourbé politiquement par une crise.

                  Mais il est vrai que les cours des actions sont ahurissants de fausses monnaies afin de privilégier les actionnaires, y compris les PDG.Les crises surviennent souvent lors de fins de trimestre, détachement de coupon oblige.

                  • Claude Simon Claude Simon 2 octobre 12:38

                    Je dirais quand les taux de la Fed et ceux de la BCE plafonnent.


                  • REMY Ronald REMY Ronald 2 octobre 15:46
                    Quand je lis cet argumentaire de la banque JP Morgan sur la prochaine grande crise financière qu’elle annonce, je crois rêver ! ! ! :
                    .
                    "...l’origine probable de la prochaine crise, à savoir la fin des mesures prises par la banques centrales pour sauver le système en 2008« .
                    .
                    Ce rapport n’est rien d’autre qu’un acte de chantage dont la traduction en langage clair est celle-ci  : 
                     »Continuez à déverser de l’argent par hélicoptère sur les banques où bien nous fermons les vannes des crédits pour les Etats, les Régions, les entreprises, les consommateurs et...... pour vos campagnes électorales ! ! !« 
                    .
                    J’invite les internautes à envoyer une massive »pétition bras d’honneur« à ces rapaces pétris de cupidité et de mauvaise foi. Car les principales causes sont orchestrée par ces mêmes banques qui avaient manigancée la crise dite des »subprimes« . Des causes hélas peu diffusée et expliquée par les médias aux ordres :
                    .
                    Les banques voyous avaient massivement diffusés une trentaine de millions de crédits immobilier toxiques aux taux d’intérêt variable arnaque.
                    .
                    Au terme de 2 ans, ces crédits coûtaient 2, 3 ou 4 fois plus chers.
                    .
                    Ces prêts arnaque ont ensuite entraîné une énorme quantité de défaillances puis la scandaleuse saisie-spoliation de 7 millions de maisons. Soit environ 30 millions d’américains jetés à la rue avec femmes, enfants et personnes âgées sous l’ère des démocrate Obama-Clinton.
                    .
                    La mise sur le marché de cette énorme masse immobilière a ensuite fait s’effondrer de moitié les prix du M2, avec toutes les conséquences en cascades sur les actifs immobiliers »ordinaires« des banques.
                    .
                    Au 13eme mois de ce massacre immobilier, afin de retrouver du »cash« , les banques américaines ont intensifié la »titrisation« de cette crise immobilière et ont exporté dans le Monde entier ces actifs pourris en toute conscience.
                    .
                    Nos banques européennes joliment arnaquées ont été sauvées de justesse grâce aux coûteux et asphyxiants déficits budgétaires, (donc grâce à nos impôts puis ensuite via rachat partiel des dettes étatiques par la Banque Centrale Européenne).
                    .
                    Aujourd’hui, la situation est bien plus grave qu’en 2008.Avec plusieurs causes entremêlées qui intensifieront la catastrophe annoncée par JP Morgan (et annoncée aussi... par d’autres banques).
                    .
                    Vous avez d’ailleurs tous reçu à deux reprises une lettre de votre banque annonçant être autorisée à saisir, lors de la prochaine crise, tous vos actifs et retraites complémentaires au delà de 100.000 € (et même au delà de 70.000 € pour vos assurances vie) ! ! !
                    .
                    Un débat général et transparent au sein des partis ou des médias au sujet de cet immense DOL (DOL = Vol légal) ? Néant. Rien. Nada. En gros : »Circulez, y a rien à débattre. Vous n’y connaissez rien. Et vous n’êtes rien pour prétendre donner votre avis sur cette spoliation institutionnalisée. Vous n’êtes rien que des veaux ou des moutons à tondre sans fin. Votez pour nous et dégagez !« 
                    .
                    Revenons à la racine de la prochaine grande crise annoncée :
                    Une des causes réelles (mais non exposées par les banques) réside dans une titanesque arnaque type »Ponzi« de produits financiers spéculatifs appelés »dérivés«  (le chiffre d’affaires de cette folle et gigantesque pyramide financière explosive atteint maintenant chaque semaine l’équivalent du PIB mondial ! ! !).
                    La grande majorité des flux sont directement gérés par les ordinateurs des banques, jour et nuit, pendant que les dirigeants des banques et de leurs complices jouent au golf et que des millions de citoyens manquent de travail, de formation, de soins et de nourriture.
                    .
                    L’Etat est pourtant censé réguler les jeux d’argent (Loto, PMU, Casinos, etc.).
                    Mais il a, hélas, trop besoin d’emprunter pour oser intervenir et réguler. Et encore moins pour en prélever la moindre dime ou pour carrément interdire cette activité nuisible et suicidaire sur le sol national ou européen.
                    L’Etat préfère ponctionner encore et encore plus les citoyens épuisés, en violant toutes les promesses électorales de baisse des prélèvements obligatoires. Car ces »nouveaux prélèvements« (APL, CSG, etc.) ne sont pas dans l’incomplet programme initial macronien.
                    .
                    Les élus de droite et de gauche (y compris les »insoumis à géométrie variable« ) se sont eux aussi tus et continuent à se taire, car ils ont également besoin d’emprunter aux banques pour leurs campagnes électorales et pour leurs futurs déficits de gestion. Un silence politique généralisé vraiment spectaculaire...
                    .
                    La seule »porte de sortie« de cet enfer catastrophique programmé, réside dans l’éventuelle réaction tardive mais réelle, concrète, massive, des électeurs. Des électeurs qui menaceraient ouvertement et fermement chacune de leurs familles politiques. Les citoyens pourraient déjà s’entraîner, se »mettre en chauffe", avec une pétition en vue de ponctionner lourdement, voire d’interdire, les produits spéculatifs dérivés. Y a t’il des volontaires et des juristes des jeux d’argent parmi vous ? 
                    Cette pétition finira par voir le jour.
                    Mais quand ? 
                    Quand il sera trop tard ?
                    Un lien pour (re)lancer cet important et urgent débat :

                    Les banques voyous préparent la prochaine crise financière mondiale


                    • yadakir 2 octobre 15:53
                      Cassez vous la gueule, moi je suis financeprooof...

                      Mon activité économique peut complétement fonctionner en SEL, en CHF/CFA, en scriptural d’euro (ardoise), j’en reviendrais pas au troc au pire du pire, je deviendrais l’banquier ou j’produirais la monnaie.

                      Le pays peut s’effondrer, la chine nous envahir, et je dirais méme les machines nous renverser, je serai toujours utile a mes congénères quel que sois leur situation économique ou politique.

                      Vous ne renoncerez pas a mes services, quel que soit votre niveau de vie.

                      ++







                      • V_Parlier V_Parlier 7 octobre 13:41

                        @yadakir

                        Tueur à gages ? smiley
                        (NB : C’est de l’humour)

                      • Bobius Bobius 2 octobre 17:13
                        Quand une « info » semble fuitée d’une banque, le premier réflexe devrait être de penser le contraire, en tout cas à court terme. On a affaire à des joueurs d’échec avec 4 coups d’avance. Indéniablement ça va aller au clash quand les taux d’intérêt vont remonter et les banques centrales n’auront pas le choix, bien malin qui pourra prédire quand. Faire croire que c’est pour demain permet surtout aux initiés de faire une dernière salve de bonne affaires en spéculant sur la panique potentielle.
                        Quand on sera au bord du vrai crack, on ne verra rien venir. La JP Morgan c’est comme les frelons asiatiques, ou les noyades estivales, elle ne fait qu’entretenir la peur ambiante. Plus les gens ont peurs, plus les traders font des bonnes affaires :)

                        • Phalanx Phalanx 2 octobre 20:59

                          La derniere crise (dette privée) s’est réglée en faisant exploser les dettes publiques.


                          Bien sur qu’il a un crash à venir des plus terribles avec des conséquences cataclysmiques : mort de l’état providence en occident, donc retour au tiers monde pour les blancs, révolte des colonies africaines (93 & co), donc potentiel guerre interne dans de nombreux pays.

                          Rien de neuf.
                          La question n’est pas si mais quand.

                          Ca peut encore durer un moment (et au plus on attend au plus ce sera terrible).

                          A part acheter de l’or et des bitcoins (et prévoir un plan d’évacuation pour ce qui peuvent se le permettre) il n’y a pas grand chose à faire.

                          • harry stot 3 octobre 20:00

                            Peut etre veulent ils que tout le monde prennent conscience qu’un crack phénoménal va arriver, et c’est déjà le cas vu le nombre croissant de vidéos et d’économistes sur le sujet, pour imposer leur solution : disparition de l’argent liquide

                            Et donc disparition du plus grand danger pour les banques : le bank run
                            Ainsi, ils seront tout puissant.

                            • Montagnais Montagnais 7 octobre 15:29

                              Très bon papier et quelques très bons commentaires 


                              Il y a certes le grand clergé du culte à Mammon à la manoeuvre, depuis la nuit des temps, même si de nos jours, c’est paroxystique .. Pharaonique. 

                              Mais y faut dire aussi que proprol est bien bigot, bien affriolé au culte, se croit libre et est enchainé ..

                              Et par cette satanique union, la cata est proche, totale

                              Ronaldo, petit clergé ! pèse quand même 40 000 Euros par jour .. ça donne du sens à la vie des prol’s

                              La faute à qui ? les bankistes certes, mais pas qu’eux

                              Oui les 3 dernières guerres, sans compter celle de Poléon 1er jouet des godons, sont l’oeuvre du grand clergé du culte à Mammon

                              Vous me suivez ?

                              NB : le 21 janvier ? on se verra peut-être ?

                              • alinea alinea 7 octobre 15:40
                                Quand on vit dans l’artifice des rapports de force, les crises sont inévitables ! le capitalisme n’est pas éternel mais aura sûrement quelques convulsions avant qu’on le mette à bas définitivement ; en attendant, il faut bien plumer les pauvres sans ripostes possibles pour pouvoir continuer, du genre : jusqu’ici tout va bien !
                                Et puis les petites gens en sont encore au : ça n’arrive qu’aux autres. Du reste on se garde bien de faire de la pub sur les conditions de vie des Américains qui ont tout perdu en 2008 !!

                                • jjwaDal jjwaDal 7 octobre 20:27

                                  @alinea
                                  Virer le capitalisme ? Vaste programme. Je me contenterais dans un premier temps d’envoyer dans la fosse à purin de l’histoire le néolibéralisme qui depuis le début des années 1980 a complètement changé le rapport de force entre fournisseur de travail et de capital, entre droit des entreprises et droits des Etats, qui a marchandisé à outrance des pans entiers de l’économie et relancé la colonisation de la planète au détriment des peuples et de l’environnement. La financiarisation de l’économie mondiale avec des mises au casino dépassant tous les flux économiques réels d’un facteur supérieur à 100 et la libération complète des flux de capitaux soumettant les pays au chantage économique et politique, si elles étaient sévèrement muselées, suffiraient à nous faire changer de régime du capitalisme. Ensuite il y a un au-delà au capitalisme des années 1950/1980 qui était déjà un ton en dessous de ce que nous connaissons aujourd’hui, mais il faudra des peuples bien plus éduqués et impliqués politiquement pour le dépasser. Ceux qui pilotent ne lâcheront rien sinon par la force.



                                • BM 7 octobre 16:14
                                  alors...on fait quoi ?

                                  Je touche 1000€ de retraite et je fais environ 5 à 10€ d’économies par mois ; je les place où ??


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès