• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Juppé chez Pujadas : piégé comme un bleu par Lenglet

Juppé chez Pujadas : piégé comme un bleu par Lenglet

Il s’agit du dialogue entre Alain Juppé et le journaliste François Lenglet au cours de « L’émission politique » présentée par David Pujadas sur France 2, le jeudi 6 octobre 2016 (1).

UN EXTRAIT DU PROGRAMME D’ALAIN JUPPE

Le rétablissement du plein emploi semble constituer le graal d’Alain Juppé. Parmi les mesures qu’il préconise pour atteindre cet objectif, on trouve notamment :

baisse de la pression fiscale sur les familles,

. supression de l’ISF, entreprises (charges patronales) et sur le capital,

. réduction d’impôt sur le revenu pour les

. plus un point sur le taux de TVA normal.

LA MANIP DE LENGLET

F. Lenglet se propose d’examiner l’incidence fiscale d’un tel programme sur 3 familles composées chacune de 2 parents et de 2 enfants.

Suite aux mesures prévues par A. Juppé, la première famille ( la fortunée : 200000 € de revenus annuels ) voit ses impôts passer de 26 à 22% de ses revenus quand le deuxième ( la moyenne : 60000 € d revenus annuels ) voit les siens passer de 6 à 2,5% de ses revenus. La troisième famille ( la modeste : 30000 € de revenus annuels ) ne paie toujours pas d’impôts mais va devoir laisser 150 € de plus au titre de la TVA.

Dans un petit effet de manche, F. Lenglet jette le symbole des 150 euros sur la paillasse des pièces à conviction. A. Juppé rétorque qu’il est plus facile d’alléger les impôts de ceux qui en paient beaucoup que de ceux qui n’en paient pas. Humour vraisemblablement mal compris voire mal pris ... Le candidat à la primaire LR eût sans doute joué un peu mieux en remarquant que le fisc demandait 22% de leurs revenus aux fortunés contre 2,5% aux moyens et une participation de 150 € aux modestes.

Il est dommage que quartiles, médianes et déciles n’aient pas été utilisés ce qui aurait permis de faire émerger les masses relatives, à l’échelle nationale, des gains et impôts de chacune des types de familles considérées.

Voilà pour les chiffres.

LES MOTS

Ensuite, viennent les mots, éculés mais toujours chéris, des idéologies.

David Pujadas brandit le glaive des inégalités alors que Léa Salamé s’alarme du fait que les riches vont devenir plus riches et les pauvres plus pauvres (refrain connu).

Avec ces envolées, on se croirait sur un préau électoral. Cela ne vole pas très haut mais il est indéniable que ça puisse plaire à ceux qui sont fâchés avec les chiffres comme à ceux qui préfèrent ne pas les voir pour fluidifier leur dialectique.

ECONOMIE GENERALE

Pour s’en sortir par le haut, Alain Juppé aurait dû hisser son discours à ces niveaux généraux où excellent les énarques.

En supposant que l’Economie soit une science, ce qui n’est nullement établi (2), elle n’est pas une science dure ou, si vous préférez, exacte. A vrai dire, l’histoire de l’Economie est jonchée de postulats ad hoc.

Ainsi, un tel va affirmer, sans même mentionner le pouvoir d'achat, qu’une réduction de la durée hebdomadaire du travail jointe à un avancement de l’âge de la retraite ne peut qu’amener une réduction drastique du chômage, comme si tout cela se ramenait à un problème d’arithmétique de CM2.

Alain Juppé, quant à lui, affirme qu’on pourra développer des entreprises créatrices d’emploi grâce aux investissements, en France, de ceux qui ont de l’argent. Il appelle ce postulat la « logique » de son plan 

Le regretté (3) Georges Marchais aimait à dire « Dl’argent, y’en na ». Comment ne pas être d’accord avec cette évidence quand on regarder autour de soi. Le seul problème reste alors de décider de ce qu’on veut faire du pactole. Faut-il ne rien chambouler par crainte du fameux proverbe chinois :

 Quand les riches maigrissent, les pauvres meurent (4)

Ou, au contraire, vaut-il mieux « assécher » les riches pour remettre les pauvres à niveau une bonne fois pour toutes. Semblables expériences ont déjà été menées on sait où et ne furent, semble-t-il, guère concluantes même si cet envoûteur de secrétaire général du PCF nommé plus haut tint la dragée haute à des millions de camarades pendant des lustres grâce à son génial « globalement positif ».

On peut aussi penser que les systèmes économiques ne sont pas figeables, qu’il existe une dynamique des faits socio-économiques entretenant un lent mouvement de balancier selon lequel certains s’enrichissent effrontément (5) dans un premier temps puis, dans un second temps, assistent au siphonnage (« restituent » dirait un marxiste) de leur trésor par les classes pauvres révoltées. La poule aux œufs d’or tardant à ressusciter, au bout du compte et de guerre lasse on revient au premier temps et tout recommence comme avant. Bref, ça ressemblerait à un processus de germination où les spores des riches resteraient patiemment planquées pendant le second temps. Pour ce qui est du cas français, sachons que :

 La France est assez riche pour sombrer lentement (6)

CONCLUSION

Ces jours-ci, la pub radiophonique nous fait entendre Jean d’Ormesson se demandant, d’un air quelque peu angoissé « Qu’est-ce que je fais là ? ». Pour chaque domaine où s’exerce l’esprit humain, il existe une poignée de questions fondamentales comme celle que se pose l’académicien. Personne ne devrait s’autoriser à pénétrer un domaine sans en avoir examiné préalablement les fondements. L’Economie possède aussi ses prolégomènes. Personnellement, je ne suis pas loin de penser qu’une partie significative d’entre eux se trouve contenue dans la formule suivante de John Stuart Mill :

 Les hommes ne désirent pas être riches mais être plus riches que les autres.

Nous voilà, pensez-vous peut-être, bien loin des 150 euros de Lenglet et de Juppé.

En êtes-vous bien certain ?

 

  1. On peut revoir cette émission, sur YOUTUBE, par exemple : (https://www.youtube.com/watch?v=1pXq2lJrQTk)

L’entretien avec F. Lenglet débute vers la 50ème minute et dure environ un quart d’heure.

  1. Bernard Marris ( "Oncle Bernard" de Charlie Hebdo, assassiné dans les locaux de l’hebdomadaire, le 7 janvier 2015) aurait dans doute apprécié.
  2. Qualificatif zemmourien, dans ce cas.
  3. En passant, trouve-t-on plus de vérité et de sagesse dans les proverbes traitant des riches et des pauvres que dans les postulats économiques ?
  4. « Sans vergogne aucune » dirait un moraliseur de gauche.
  5. Jacques Attali dans « Une brève histoire de l’avenir »

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • sophie 13 octobre 2016 08:39

    déja publié hier...


    • chantecler chantecler 13 octobre 2016 08:47

      @sophie
      Ah bon ?
      J’ai recherché , j’ai pas trouvé .
      Peut être avez vous lu cela ailleurs ?


    • sophie 13 octobre 2016 08:57

      @chantecler
      c’est , il ne faut pas lire que le titre smiley


    • NAMASTE 13 octobre 2016 10:13

      @sophie

      Bonjour

      c’est exact. Je pense que le titre de l’article précédent attirait peu les lecteurs. D’autre part, il comprenait 3 grands tableaux de chiffres qui pouvaient en rebuter certains. 

    • NAMASTE 13 octobre 2016 10:18

      @chantecler

      Bonjour

      oui c’est vrai, cet article a été publié récemment mais j’en ai remodelé la forme (titre, texte et suppression des tableaux ) pour le rendre plus attractif (voir aussi ma réponse à sophie).

    • Alren Alren 13 octobre 2016 18:31

      @NAMASTE

      une participation de 150 € aux modestes.

      Vous voulez dire une augmentation d’impôt de 150 € demandés aux plus pauvres, car bien sûr le montant total de la TVA payée sur l’année est bien plus important que 150 € !

      Si elle n’est que de 5,5% sur les produits alimentaires de première nécessité, la TVA est de 20% sur tout le reste de l’alimentation ainsi que pour les vêtements (poste de dépense non négligeable pour certaines familles), l’eau, l’électricité, sans compter les taxes sur les carburants et l’entretien du véhicule souvent indispensable pour se rendre au travail, la taxe d’habitation, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, la taxe locale d’équipement ...

      Rien qu’en comptant 500 € de nourriture par mois pour une famille de 5 personnes, on arrive grosso modo à 1200 € de TVA.

      Les riches et les leurs amis gouvernants quand ils parlent d’impôts sous-entendent toujours l’impôt direct parce que c’est celui, avec l’ISF des plus riches, qui ébrèchent le plus leurs revenus confortables, mais il ne faut pas oublier que le principal impôt est indirect.


    • moi29 moi29 13 octobre 2016 21:14

      @Alren
      OUI ! Bravo !


    • NAMASTE 13 octobre 2016 22:09

      @Alren

      Avec «  PARTICIPATION DE 150 €  », je me mettais dans la peau d’Alain Juppé en employant le mot le plus doux possible. 

      Il est évident que si la famille modeste supporte annuellement aujourd’hui X euros de TVA ( au taux dit normal ), elle supportera ( X + 150 ) euros selon le programme d’Alain Juppé.

    • fred.foyn 13 octobre 2016 09:29

      Avec l’Euro trop fort, la France ne risque pas de créer des emplois...sans compter les salaires trop haut...d’ou des prix de revient incompatible avec les pays de l’Est... !

      sauf à revenir au Franc bien sur...et encore... !

      • Petit Lait 13 octobre 2016 14:06

        @fred.foyn

        Selon vous, le prix de revient d’une Audi est plus bas que celui d’une Renault ? Pourtant il y en a un des deux qui est laaaaaargement plus rentable que l’autre, devinez lequel... 

        Le problème n’est pas de se battre sur « le prix de revient », mais plutôt sur les produits eux-même, qui peuvent justifier un prix de revient plus élevé justement et des marges supérieurs. 

        Recherche, avance technologique et haute valeur ajoutée sont les clés. Il ne sert à rien de se battre contre les chinois. Il faut produire qqchose qu’ils ne savent pas (encore) faire. Du luxe par exemple... 



      • mmbbb 13 octobre 2016 17:31

        @Petit Lait quel modele ? Renault est quasiment absent du haut de gamme et revient timlidement avec son dernier modele Talisman Votre propos n’est pas circonstancié


      • ddacoudre ddacoudre 13 octobre 2016 09:41

        0bonjour Namaste

        j’ai bien aimé l’article et la formule de Stuart Mill. J. M.Albertini un économiste avait écrit un excellent ouvrage sur cette recherche de la rareté qui conduit les hommes çà désirer plus que ce qu’on les autres.http://ddacoudre.over-blog.com/pages/La-rarete-est-une-invention-geniale-7886790.html
        je crois aussi que mon dernier article te conviendra, il est sur le sujet que tu abordes vu d’un autre angle.http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=18551
        cordialement.


        • NAMASTE 14 octobre 2016 18:19

          @ddacoudre


          Bonjour ddacoudre

          vous me proposez de gros morceaux que je vais lire à tête reposée avant de vous répondre

          Bonne soirée

        • gogoRat gogoRat 13 octobre 2016 12:18

          Les hommes ne désirent pas être riches mais être plus riches que les autres.

          Certes !
           Mais cette remarque doit être accompagnée d’une autre :
            Les hommes craignent moins d’être pauvres que d’être assimilés au rebut : rejoindre les plus pauvres.
           

           Or, cette seconde remarque est la clé de voûte des bien-pensants qui refusent l’optique d’un Revenu Minimal d’Existence. Sous le prétexte de préserver la possibilité d’une supposée dignité par ce qu’ils nomment ’travail’, ils refusent de prendre conscience du chantage qu’ils cautionnent et préservent.
           La seule motivation possible pour celles et ceux qui sont contraints à ’se vendre’ à des ’employeurs’ (public ou privés) est alors non plus guidée par un exercice sain de vraie dignité, mais par le seul (et ô combien légitime !) instinct de survie !  : il leur faut obtempérer pour rester en vie.
           
           Et nos bien-pensants de s’étonner du manque de dynamisme de leur système économique !!
           ( à base de quelques apparatchiks, de planques-tampon pour leur garde-rapprochée et un peu plus distendue, et d’une majorité croissante de jobs alimentaires
           - voir aussi « La spirale du déclassement » de Louis Chauvel )

           


          • gogoRat gogoRat 13 octobre 2016 12:33

            @gogoRat

            cf http://livre.fnac.com/a9701334/Louis-Chauvel-La-spirale-du-declassement&nbsp ; :

            paupérisation de cohortes entières de jeunes « surdiplômés »
              [ Pourquoi ’sur-’diplômer alors ?! Pourquoi tant débattre sur un soit-disant besoin de ’formation’ ou même d’apprentissage ? Qui ose prétendre que le chômage soir imputable aux chômeurs et déclassés ? ]
             
             Les inégalités de classes et la fracture des générations se renforcent mutuellement : à raison de la dynamique de repatrimonialisation, les écarts au sein des nouvelles générations sont appelés à se radicaliser.
             
            autant de phénomènes dissimulés sous le voile du déni, qui (risquent de réduire) réduisent à néant (l’ambition) la prétention de laisser à nos enfants un monde meilleur.
             
             Car les dénégations qu’on oppose aux difficultés réelles des classes moyennes et populaires, des jeunes et de pans entiers de la société ne font qu’aiguiser les frustrations et un ressentiment général dont la traduction politique s’exacerbe.


          • HELIOS HELIOS 13 octobre 2016 12:27

             ***** vaut-il mieux « assécher » les riches pour remettre les pauvres à niveau une bonne fois pour toutes. *****


            ah, belle idée ! quand les riches seront asséchés, c’est a dire qu’ils seront pauvres, les pauvres d’avant ne seront pas plus riches, mais tout le monde sera pauvre... et donc tout le monde sera « riche » de sa pauvreté. CQFD... a part les ecolos, je ne vois pas bien qui peut aimer ça !

            mais où sera passé l’argent ? pas en France, puisque tout le monde sera pauvre.... donc, ceux qui veulent assécher les riches et qui prennent les décisions ne sont pas en France, car je ne connais personne qui veut devenir pauvre. Il serait peut être temps que les décisions se prennent en France....

            vous n’avez pas compris ? réfléchissez 2 sec, ne soyez pas pauvre d’esprit....

            • gogoRat gogoRat 13 octobre 2016 12:43


               Ce qui épouvante les bien-pensants c’est l’idée de devoir se rendre compte que, devant l’évidence du mensonge et de l’absurde, leurs propres enfants commencent à changer de mentalité.
               Les nouvelles générations ont déjà compris que l’épouvantail de la pauvreté n’est qu’un leurre à ranger au placard. Le Monde actuel vit au-dessus de ses moyens, et, d’une façon ou d’une autre, les humains ne peuvent espérer subsister qu’en revoyant à la baisse leurs appétits et leur boulimie de consommation.
               Celles et ceux qui sauront se contenter de l’indispensable pour subsister seront les plus riches d’une liberté d’être décuplée !


            • mmbbb 13 octobre 2016 17:33

              @gogoRat cela n’empeche pas que les pauvres procréent et fassent des gamins a la chaine Je sais je vais anticiper « propos consternant » 


            • Agor&Acri Agor&Acri 13 octobre 2016 13:21

              Article portant sur un sujet de peu d’intérêt
              et présentant des arguments de peu d’intérêt
              puisque sous-tendu par un biais idéologique flagrant,
              parsemé de raccourcis taillés à la serpe
              et de lieux communs
              que l’auteur trouverait sans doute insupportables si des poncifs de même nature émanaient de personnes soutenant des idées contraires aux siennes.

              J’ai perdu mon temps
              mais j’autorise l’auteur à considérer mon commentaire comme étant de peu d’intérêt.


              • NAMASTE 13 octobre 2016 13:34

                @Agor&Acri


                Lorsque vous voyez NAMASTE, passez votre chemin car de gens de votre qualité ont baucoup mieux à faire que lire ce qui émane péniblement des cervelles d’oiseau comme la mienne.

                Sans rancune

              • petit gibus 13 octobre 2016 17:48
                @NAMASTE

                Dans ton article
                j’y vois plus une bonne dose de bon sens
                que des lieux commun taillés à la serpe

                Mais bon comment oses tu réclamer
                une redistribution des cartes ! 
                T’es bon pour passer à la guillotine 
                chez trop de bien pensants

              • mmbbb 13 octobre 2016 17:56

                @NAMASTE dans ce media il y en a qui sont dans des stratosphère intellectuelles inaccessibles pour la plupart de certains lecteurs Moi j’ai eu droit a propos d un de mes commentaires « poncifs ecules » Je fais mieux que vous Quant au oiseux ils sont surprenants et souvent intelligents comme la corneille ou le perroquet ou le pigeon par exemple . En France les intellos ne manquent pas cela foisonne mais c’est plutot les entrepreneurs honnis qui ne sont guere entends


              • JDCONSEIL 13 octobre 2016 17:58

                @NAMASTE

                En tout cas Namaste je vois en vous un vrai Voltairien. Ce qui pour moi est une qualité essentielle quand on soumet sa pensée à l’agora. Pour cela bravo aussi. Aussi car votre article pose bien le problème. Mais vous comme moi, je pense, nous savons que la résolution de ce problème est bien loin de nombre de vaticinations que l’on peut lire dans ces commentaires plus ou moins haineux.

                 


              • NAMASTE 13 octobre 2016 22:17

                @JDCONSEIL

                Merci de vos compliments.
                Oui, le PB naît de multiples racines dont certaines restent cachées...

              • non667 13 octobre 2016 18:30

                tout ça ne nous donne pas une solution ni pour qui voter ?
                 
                pour moi ce sera fn pour virer le front ripoublicain  !
                après avec le référendum d’initiative populaire que mettra en place le fn pour répondre aux tentatives de révolution /guerre civile du front ripoublicain tout sera possible selon la volonté du peuple naissance de la véritable démocratie  !

                moi je ne lui en demande pas tant !

                je lui demande rien que du gratuit comme elle l’a promis :

                - l’instauration du référendum d’initiative populaire càd. la démocratie non truquée

                - la primauté du référendum sur tout autres votes càd. qu’un vote réferendaire ne peut être annulé que par un vote référendaire a score supérieur

                - suppression du droit du sol (rétroactif ) rétablissement du droit du sang 

                - suppression du droit d’asile et de toute aide aux immigrés clandestin , de la double nationalité 

                - restauration de la peine de mort

                - récupération du droit de battre monnaie (annulation de la loi giscard-pompidou- Rothschild )

                - rétablissement des frontières,droits de douane

                - sorti de l’otan rapprochement d’avec la russie

                - suppression des lois liberticides ( gayssot .......,adopie )

                - mise en place de la proportionnelle maxi tout en gardant le scrutin majoritaire mais au mini (genre municipale pour les législatives )

                - suppression du sénat
                —ramener le nb de député a 100
                .....

                - voila pour les 100 1° jours
                le reste à échéance suivant la volonté du peuple


                • Le421... Résistant Le421 13 octobre 2016 19:09

                  @non667
                  C’est bien ce qui me semblait...

                  Le client FN de base est un doux rêveur.

                  Et dire qu’ils y croient !!
                  Faudrait d’abord que ce parti n’ait rien à se reprocher. Aucun trucage, aucun abus, aucun détournement.
                  Or...

                  Sans déconner. Rétablir les frontières.
                  Au moins, ça ferait du boulot.
                  Qui paye ?? Ah ouais, question idiote. Réponse :« comme d’habitude !! », je sais.


                • dixneu (---.---.78.163) 13 octobre 2016 20:11

                  « ......tint la dragée haute ... »

                  "Êtes-vous sur du sens que vous donnez à cette expression ?

                  • NAMASTE 13 octobre 2016 22:33

                    @dixneu

                    J’ai hésité avant d’utiliser cette expression ( j’avais pensé aussi à « mener en bateau »).
                     
                    J’ai tenté de dire par là que le « globalement positif » était difficilement atteignable ou attaquable puisque tout contradicteur se voyait rétorquer qu’il ne s’attachait qu’à des détails mineurs, qu’il voyait les chose par le petit bout de la lorgnette en quelque sorte.

                  • smilodon smilodon 15 octobre 2016 23:05

                    @ l’auteur : JUPPE est PRO-MUSULMAN. En tant que maire de Bordeaux il va ériger avec son ami l’imam Tareq OUBROU le plus grand centre musulman de FRANCE !... Non pas seulement une mosquée, mais un « centre » !........ Un terrain immense est déjà prévu. Pour 1 euro ou 2 !!... Symbolique !...... Y’a des sous pour les « itinérants », qu’ils soient déjà ici, ou qu’ils soient en train d’arriver !... Ceux qui dorment sous les ponts, dans les bois (pas loin) ou qui vivent dans les logements insalubres, s’ils ont le malheur d’avoir l’étiquette « souchiens », n’ont qu’à se démerder comme ils le faisaient avant !.. Tous seuls !....La priorité c’est ceux qui arrivent en masse et de très loin !... A la limite, si on a la peau « noire », ça peut aider !... Mais pour les « blancos » (comme dirait manu), y’a rien à espérer !.. Ca passe mal à la télé !..... C’est bon !... On a compris !... Ce pays n’est plus le nôtre !... Ca va bien !... On va se barrer..... On est « blanc » !... Donc on a tout faux !.... Et ben on ira voir ailleurs !... Avant nous, nos parents l’ont fait !..... Et bonne bourre avec vos nouveaux amis !... Pauvres cons !... ...Adishatz.


                    • Vipère Vipère 15 octobre 2016 23:20

                      @smilodon

                      Des liens ?


                    • smilodon smilodon 15 octobre 2016 23:09

                      Faut juste aller plus loin !.... Encore plus loin !... Mais on est pas des manchots... Quand t’as envie de bosser, tu peux bosser n’importe où !.... Et que la france se démerde avec ses nécessiteux du monde entier !... Qui paiera ??... Pas moi !... Je serai parti bosser ailleurs. Là où on veut des gens qui bossent. Pas des profiteurs !....Adishatz.


                      • NAMASTE 16 octobre 2016 10:05

                        @smilodon

                        il est évident que vous mentionnez un problème réel.
                        Mon avis est qu’il faut cesser toute immigration pour le moment, le temps de remettre tout à plat.
                        De la même façon que vous désirez aller plus loin, les migrants veulent aussi changer d’air, ce qu’on ne saurait leur reprocher. A nos gouvernants - élus par le peuple - d’agir ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité