• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jusqu’où ira le culte de la laïcité ?

Jusqu’où ira le culte de la laïcité ?

La laïcité est une spécificité française : "principe de séparation de la société civile et de la société religieuse et d'impartialité de l'État à l'égard des confessions religieuses", la laïcité repose sur la liberté de conscience, l'égalité de tous devant la loi quelles que soient les croyances ou les convictions de chacun.

La laïcité est un bon moyen d'assurer la coexistence pacifique des religions, c'est certain... elle maintient une neutralité de l'Etat.

Mais la laïcité ne doit pas devenir elle-même un culte, un dogme au point d'interdire à de jeunes élèves la projection d'un film sous prétexte qu'on y parle de Jésus.

Ainsi, apparemment mal renseignées sur le sujet d'un film qui raconte la Nativité, des enseignantes ont suspendu la séance à laquelle assistaient leurs élèves, à Langon, en Gironde.

Selon ces enseignantes, ce film d'animation américain n'était pas en accord avec le principe républicain de laïcité à l'école...

Le titre "L'étoile de Noël" était pourtant suffisamment explicite...

Dans tous les cas, la suspension de la séance paraît aller dans le sens d'une radicalité dangereuse.

On ne doit pas sombrer dans une forme d'intégrisme laïque : la culture religieuse ne devrait pas être un problème.

Notre civilisation n'est-elle pas fondée sur cette culture chrétienne ? En témoignent de nombreuses oeuvres architecturales, picturales, la musique sacrée.

Et il faudrait renoncer à cette culture ?

C'est absurde...

De la même façon, on ne devrait pas s'offusquer de voir des crèches installées dans des lieux publics : ce sont là des symboles de paix, de fraternité et d'unité.

La plupart des musulmans ne sont pas eux-mêmes choqués par ces crèches.

Symbole de tolérance, d'amour, d'espoir : c'est bien là tout ce que représente une crèche...

Ces mots sont-ils devenus obscènes ? Ces symboles n'ont-ils plus de sens ?

Assez de terrorisme autour du principe de laïcité !

Il est des valeurs essentielles qu'il convient de préserver !

Il convient aussi de ne pas renier notre culture, de l'expliquer, d'en montrer la richesse et la diversité.

Oui, notre culture est empreinte de 2000 ans de christianisme : faut-il en avoir honte ?

Faudrait-il renoncer à la musique religieuse, occulter l'art sacré, cacher les églises ?

Tout cela n'a plus de sens si la laïcité invite à censurer tout ce qui constitue notre culture.

On peut alors parler d'un véritable extrémisme qui ne correspond plus du tout à la définition de la laïcité.

Comment pourrait-on renier les valeurs véhiculées par la tradition chrétienne qui nous ont été transmises par nos aïeux, des valeurs spirituelles, morales, culturelles ?

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/jusqu-ou-ira-le-culte-de-la-laicite.html

Documents joints à cet article

Jusqu'où ira le culte de la laïcité ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

199 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 27 décembre 2017 11:12

     

    C’est cela, oui : une laïcité dogmatique, en quelque sorte, comme une obscure clarté un illustre inconnu ou un silence assourdissant. Mais attention, le véritable sens du mot « oxymore » n’est pas « opposition » comme on le croit trop souvent, mais « fin et… sot », c’est-à-dire subtile avec une apparence niaise, ou encore « jouer au c.n ».

     

    Chez les gens de talent ce genre de paradoxe est producteur de sens, comme le « soleil noir de la mélancolie » de Baudelaire. Est-ce bien le cas ici ?


    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 11:39

      @diogène

      La laïcité est une belle invention française mais quand elle fait dans l’excès et dans un rigorisme étroit, elle risque de perdre son sens et c’est dommage...

    • Diogène diogène 27 décembre 2017 11:45

      @rosemar

      vouloir imposer les rituels de la religion catholique, l’idéologie dominante de l’ancien régime, au non de la tolérance et contre la laïcité est tout simplement une imposture intellectuelle comme les jésuites sont accoutumés à le faire.

    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 11:57

      @diogène


      Renoncer à des traditions bien installées, est-ce bien normal ?
      La laïcité est elle même issue de nos racines chrétiennes : amour, tolérance, unité, fraternité, ce sont les valeurs originelles de la religion chrétienne, même si, c’est vrai, elles ont été dévoyées....

    • Diogène diogène 27 décembre 2017 12:17

      @Robert Lavigue

      ... c’est à ça qu’on les reconnait !

    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:22

      @Robert Lavigue

      Vous avez un argument sérieux à m’opposer ??

    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:28

      @diogène

      Un article à lire sur le sujet :



    • Clocel Clocel 27 décembre 2017 12:28

      @Robert Lavigue

      Ne jamais perdre de vue que le credo à Rosemar, c’est l’onanisme épistolaire ! smiley



    • Diogène diogène 27 décembre 2017 12:46

      @rosemar

      Le crime d’Onan n’est pas tant la pratique de la contraception que le non-respect de la loi du lévirat en refusant de donner une descendance à la femme de son frère ! Je comprends que vous considériez comme une insulte le fait d’être assimilée à un tel muffle !


    • Clocel Clocel 27 décembre 2017 12:51

      @rosemar

      Si je voulais vous insulter ma bonne Rosemar, je n’emploierais pas de périphrase.

      Votre rigidité dogmatique m’étonne, et votre propension à vous fondre dans la doxa me trouble eu égard votre profession...


    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:55

      @Clocel

      Comme si la périphrase excluait l’insulte !

    • covadonga*722 covadonga*722 27 décembre 2017 13:09

      @Clocel
      « votre propension à vous fondre dans la doxa me trouble eu égard votre profession... »


      yep , ben non c’est tout a fait raccord avec sa profession , la bien endogame EN
      ne se contentant pas de se fondre dans la doxa mais l’articulant et la diffusant 


    • Clocel Clocel 27 décembre 2017 13:17

      @covadonga*722

      Douteriez-vous de nos hussards noirs ?

      Les troupes à ce on Jules, merde ! smiley

      Le fait est, l’EN est un rouage majeur de la machine à aliéner...


    • Clocel Clocel 27 décembre 2017 13:18

      @Clocel
      Lire « bon Jules », sorry...


    • Sparker Sparker 27 décembre 2017 13:19

      @rosemar

      Laïcité issue de nos racines chrétiennes ??
      Vous auriez dit l’humanisme, ça aurait pu se discuter.
      La laïcité c’est d’abord de dire que la société républicaine est athée et que si certains veulent entretenir un culte le fasse dans l’intimité et à leur frais.
      Il est indéniable que les religions ont influencées nos modes de vie, comment aurait-il pu en être autrement mais l’évolution de nos sociétés préfère les tenir à l’écart.
      Le problème est que les religions du livre sont des religions conquérantes et donc avide de pouvoirs terrestres pour mieux imposer les pouvoirs celestes d’où une certaine tension (! !!) dans le monde.
      Que soit racontée la naissance la vie la mort d’une religion au sens historique cela ne pose pas de problèmes (ce que j’ai fait pour mes enfants, sans parti pris et dans les limites de mes connaissances).
      Après si on leur passe des films prosélytes et propagandistes, et ben ça va pas être possible, normal que ça bloque.
      Les religions ne sont pas que vos petites traditions qui font chaud à votre coeur et vous semble innocentes, traditions qui elles aussi passe avec le temps, heureusement.


    • rosemar rosemar 27 décembre 2017 13:32

      @Sparker




    • Sparker Sparker 27 décembre 2017 16:31

      @rosemar

      Merci pour le lien, oui c’est a peu près dis de la même manière.
      Bon voir la laïcité dans le phénomène chrétien car il ne « juridictionne » pas selon Jesus (moui !!) mais bon l’église catholique à bien construit une doctrine sociale sensée régler les comportements selon ses préceptes religieux il me semble (il y a les commandements aussi).
      Je l’aurai plutôt vue défendue par des philosophes et s’en trouvant affirmée comme un principe a partir des lumières ou à peu près.
      Mais bon, l’interessant est qu’elle s’applique, l’humain est tellement manipulable.


    • mursili mursili 27 décembre 2017 16:41

      @diogène

      Oui, enfin, la France a une histoire qui ne commence pas en 1789, et la civilisation française est profondément imprégnée de valeurs chrétiennes, que cela vous plaise ou non. Va-t-il bientôt falloir raser Notre-Dame de Paris, cet odieux monument de l’obscurantisme catholique ?

      Rosemar a raison, le comportement de ces enseignantes témoigne de la stupidité navrante de l’intégrisme laïciste.

      Au passage, rendons à César ce qui lui appartient (tiens, un précepte évangélique...) « le soleil noir de la mélancolie » est de Gérard de Nerval (El Desdichado)


    • Jonas 27 décembre 2017 18:05

      @diogène "vouloir imposer les rituels de la religion catholique, l’idéologie dominante de l’ancien régime, au non de la tolérance et contre la laïcité est tout simplement une imposture intellectuelle« 

      Qu’est-ce qui a été imposé ? L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Charlemagne, Philippe Auguste, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, universités, tribunaux, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
      La république maçonnique, qui elle s’est imposée par la force, n’a fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.

      Le calendrier de tous les pays européens est basé sur la naissance du Christ.
      Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
      Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
      Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
      Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
      Noël est fêtée depuis 15 siècles.
      Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.
      http://immobilier.lefigaro.fr/article/il-y-a-56-ans-la-plus-grande-creche-du-monde-s-installait-a-paris_052aba5a-c3b0-11e6-a909-05ab8ac13ad0/

      Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?

      S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, »fille aînée de l’Église".
      Je ne vois donc pas pourquoi les crèches de Noël poseraient problème, elles sont un héritage de la culture et de l’identité française depuis plus d’un millier d’années.


    • Pascal L 27 décembre 2017 18:14

      @diogène

      Qui parle de rituels ? Ceux n’ont pas lieux dans les cinémas, autant que je sache. Faut-il exclure de la culture mondiale les œuvres de Bach comme l’oratorio de Noël ou les passions ? Le texte qui accompagne ces œuvres est indéniablement biblique. Pensez-vous que votre intégrité intellectuelle est compromise par l’audition de ces œuvres ? Avez-vous perdu tout esprit critique au point de refuser de vous laisser imprégner par une telle œuvre ? Avez-vous peur du risque de vous convertir au christianisme en vous laissant toucher au cœur ?
      Le fait de faire référence à l’ancien régime ne signifie-t-il pas dans votre esprit qu’il n’en n’est plus ainsi aujourd’hui ? A moins que vous pensez que les deux milliards de Chrétiens sur terre ont l’esprit bloqué à cette époque ? incapable de choisir autre chose malgré la liberté dont ils disposent ?

    • Jonas 27 décembre 2017 18:27

      @Robert Lavigue « La laïcité est elle même issue de nos racines chrétiennes. Sérieux ? »

      La laïcité (origine laïc) est à la base un concept religieux issu de la religion catholique, la séparation du temporel et du spirituel.


    • mmbbb 27 décembre 2017 18:53

      @rosemar la laicité est la séparation du regulier et du séculier, c ’est ce que m enseignait mon prof d histoire lorsque l EN avait encore des profs valables Mais déjà nous avions certains enseignants moyens C’est ce type de question que nous avions en interro je l ai eu Vous devriez tout de même feuilleter l essai de Michel Winock, Ce fut un âpre combat qui abouti a la loi de 1905 la separation de l Eglise et de l etat donc du seculier et du regulier CQFD


    • mmbbb 27 décembre 2017 19:01

      @Jonas parlez en à Philippe le Bel !


    • jeanmi 27 décembre 2017 19:20

      @diogène 

      Je suis entierement d’ac avec vous

    • mmbbb 27 décembre 2017 19:29

      @Clocel mais que Dieu ne la tue pas, ce serait un grand dommage


    • Djam Djam 27 décembre 2017 20:30

      @diogène
      Ahhhhh si les français n’avaient pas leur sacro sainte Laïcité, que deviendraient-ils donc ?
      Si vous aviez vraiment étudié la théologie chrétienne, vous ne pourriez parler d’imposture. Soit vous avez compris le véritable message du Christ, dont on se fiche de savoir s’il exista ou pas, soit vous êtes là d’une parfaite mauvaise foi (sans jeu de mot !)

      Le message chrétien est fait d’amour du prochain, de pardon, de vie frugale, de partage et d’un minimum d’humilité. Ce n’est pas le cas des autres monothéistes qui parlent soit de guerre, de mécréants, de peuple élu, de peuple devant dominer les autres etc...

      Et vraisemblablement vous n’avez aucune idée de ce qu’est concrètement l’éducation jésuite. Quand vous aurez travaillé, on pourra débattre.


    • sirocco sirocco 27 décembre 2017 22:45

      @Djam

      C’est quand même incroyable que pas un commentaire n’évoque l’existence de la LOI  !

       
      Durant des siècles, des rois de droit divin se sont succédés sur le trône de France et assurément ils ont fait l’histoire du pays. Mais à la fin du XVIIIème siècle, la monarchie a été renversée et une constitution a été élaborée. Qui parmi les commentateurs de cet article viendrait contester que les choses ont changé et que les dirigeants français sont maintenant issus d’élections ?

       
      L’histoire de la France a certes été imprégnée de chrétienté durant des siècles mais là aussi les choses ont changé. L’Eglise ne torture plus et ne brûle plus les hérétiques. En 1905 une loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat a été adoptée. Et une loi, ça se respecte dans toutes ses dispositions. Il est donc normal que les juges la fassent respecter. Maintenant les nostalgiques inconsolables peuvent toujours aller vivre dans une théocratie. Ou en Alsace-Lorraine. 


    • Christian Labrune Christian Labrune 27 décembre 2017 23:23

      @rosemar
      Je trouve que vous exagérez un peu : les excès dont vous parlez ne concernent que le christianisme. Les autres religions ne sont pour ainsi dire jamais inquiétées. Les imams salafistes peuvent bien salafiser autant qu’ils le voudront, personne ne songerait, Dieu merci, à leur chercher des poux dans la tête.

      Je trouve qu’il est parfaitement légitime de surveiller plus attentivement tout ce qui concerne le christianisme : on ne peut quand même pas oublier ce que durant trois ans les chrétiens d’Orient, particulièrement ceux de rite syriaque, auront fait subir aux fidèles des autres religions, particulièrement aux Yézidis qu’ils se proposaient de massacrer jusqu’au dernier.

      Et vous paraissez avoir oublié déjà Charlie Hebdo, le Bataclan et de si nombreux massacres commis au nom de Jésus-Christ en France (250 morts sans compter les estropiés !). Cette répétition de la Saint-Barthélémy de 1592 aura été une véritable abomination. N’oubliez pas non plus les discours incendiaires de l’évêque de Rome appelant encore aujourd’hui à la croisade et à l’extermination de tous ceux qui ne voudraient pas se convertir à la religion de Jésus-Christ.

      Le christianisme est une religion vraiment cruelle et fanatique. Il convient de l’éradiquer. Cela fera de la place dans les églises enfin transformées en mosquées, selon le voeu de Boubakeur, pour la seule religion de paix et d’amour que je connaisse et qui est l’islam.

      Allah akbar !


    • Christian Labrune Christian Labrune 27 décembre 2017 23:25

      ERRATUM
      Saint-Barthélémy de 1572 et non pas 92  !!! Excuses.


    • philippe baron-abrioux 28 décembre 2017 08:50

      @Djam

       Bonjour ,

      « Et vraisemblablement vous n’avez aucune idée de ce qu’est concrètement l’éducation jésuite. »

       je trouve toujours assez savoureux de lire certains propos sur les Jésuites et leur pratique de l’enseignement .
       
       je ne suis vraiment pas sûr que ceux qui leur vouent un telle haine (que l’on retrouve sur ce site ) aient jamais passé une seule journée à échanger avec un Jésuite .

       je suis un de ces « fils de Jèses » qui a passé douze ans en jèsuitière ,dont cinq en pensionnat complet .

       j’ y étais avec des camarades de toutes religions , bouddhistes , protestants , musulmans ,catholiques et certains n’ayant aucune religion de rattachement .

       j’ai eu comme enseignants des Jésuites mais aussi des maronites , et parmi les « laïcs » , une jeune femme professeur d’allemand , qui n’hésitait pas , en discussion d’après cours , à faire état de son appartenance au P.C .

       peut être reproche t on aux Jésuites des expériences conduites sur un temps long de pratique comme l’auto discipline que j’ai vécue pendant trois ans : cette pratique était mise en place dès la classe de seconde et jusqu’à la terminale , les futurs bacheliers jouant le rôle de « tuteurs » pour les plus jeunes qui n’hésitaient pas à les solliciter ; plutôt novateur ?

       comme beaucoup de mes camarades , je m’estime privilégié et c’est toujours avec plaisir que nous nous retrouvons chaque année pour la fête des Anciens organisée par notre association qui n’a que ...167 ans .

       ceci n’est pas une quelconque« défense des Jésuites » ;ils n’en ont pas besoin , ils ont fait leur preuve , ici en France et à travers le monde , n’en déplaise à leurs détracteurs systématiques .

       bonne fin de journée !

       P.B.A .

       


    • Djam Djam 28 décembre 2017 09:37

      @sirocco
      La LOI ? Mais qui décrètent les « bonnes lois » à votre avis ? Ceux qui y trouvent leur compte bien entendu, comme toujours. Les lois des hommes sont toujours élaborées par une minorité qui entend tout simplement imposer son mode de pensée (idéologie) à la majorité. Voyez le TAFTA puis le CETA et le droit privé américain qui, partout, remporte les batailles parce que CE droit est appliqué contre les droits nationaux. Ça, c’est déjà pour vous rafraîchir l’esprit concernant les supposées vertus de la LOI des hommes.

      C’est précisément parce que les révolutionnaires (en réalité, ultra minoritaires comme le sont ceux aujourd’hui qui financent les fameux « révolutions de couleurs ») ont séparé la religion de l’état que nos sociétés partent en déliquescence. Je l’ai écrit ailleurs : on ne bâtit rien de pérenne ni de grand sans un « outil » de transcendance commun.

      Je ne suis ni nostalgique ni inconsolable, je constate partout depuis l’avènement d’internet que les milliers de commentaires sont à 99 % des expressions de personnes toujours en guerre, avec eux-même et contre le reste du monde. Quasiment plus une seule expression d’amour, de partage assumé, de générosité, de tolérance.... rien que de la haine, de la violence, des procès d’intention à tous les étages.... En effet, elle fait des « miracles » la laïcité...


    • rosemar rosemar 28 décembre 2017 10:02

      @Christian Labrune

      Attention ! Votre commentaire risque d’être pris au premier degré : gare à la censure !
      Cela s’est déjà produit...

    • Christian Labrune Christian Labrune 28 décembre 2017 10:03

      @Sparker
      Dieu merci, je suis athée, et je me soucie fort peu de défendre les religions. Mais sans avoir bien en tête le propos de Rosemar que j’ai lu hier soir, si elle dit en substance que « la laïcité est issue de nos racines chrétiennes », elle a parfaitement raison.

      L’historicité de Jésus n’est pas très bien établie, mais ce qui compte, c’est ce qu’on lui a fait dire dans les Evangiles, en particulier en réponse aux pharisiens qui essayaient de le mettre en difficulté en lui demandant s’il fallait payer l’impôt aux Romains : « Rendez à César ce qui est dû à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».(Marc, XII, 13-17 ; Matthieu, XXII,21 ; Luc, XX, 25)

      Par ailleurs, il faut prendre en compte aussi la tradition du gallicanisme, très fortement réaffirmée par Louis XIV et très bien théorisée par Bossuet, laquelle tradition remonte à la Pragmatique sanction de Bourges édictée en 1438 par Charles VII.

      Les papes ont toujours eu tendance à vouloir dicter leur volonté aux princes, et tout le monde connaît l’histoire de l’empereur Henri IV d’Allemagne qui avait dû se rendre à Canossa en 1077, et s’humilier pour obtenir le pardon du pape.

      Le gallicanisme (voyez l’article Wikipedia) pose que le pouvoir du pape est purement spirituel et ne doit pas interférer avec la liberté politique des princes d’agir comme bon leur semble dans le domaine du temporel, et même dans celui de l’organisation administrative des Eglises, partout dans les régions soumises à leur autorité.


    • Djam Djam 28 décembre 2017 10:09

      @philippe baron-abrioux
      Merci cher ami pour ce rappel utile et pertinent dans les controverses en cours sur le thème « laïcité » qui, vous l’aurez vérifié, enflamme les claviers !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 décembre 2017 10:17

      @Djam

      Vous dites : »on ne bâtit rien de pérenne ni de grand sans un « outil » de transcendance commun«  

      D’une certaine manière Sartre reconnaissait, à la fin de sa vie, qu’on ne « bâtit rien » non plus « de pérenne et de grand » sans une idée suffisamment claire et précise de la société que l’on cherche à mettre en place.

      Sans adopter pour autant »l’outil" religieux, il reconnaissait que les révolutionaires, parmi lesquels il se situait, souffraient d’un manque comparativement aux croyants juifs, qui eux, étaient capables d’attendre « le messie » pendant des milliers d’années.


    • Christian Labrune Christian Labrune 28 décembre 2017 11:16

      Attention ! Votre commentaire risque d’être pris au premier degré : gare à la censure !
      ...................................................................... ............
      @rosemar
      Quand les encyclopédistes voulaient s’en prendre au christianisme, ils tonnaient contre l’islam en tant que religion révélée. Il n’y avait pas de musulmans en France pour protester. Ceux qui entendaient l’ironie voyaient bien qu’à travers l’islam on visait le christianisme, mais les censeurs étaient un peu coincés - Je pense en particulier à l’article Christianisme de l’Encyclopédie.

      Aujourd’hui, les choses ont bien changé. C’est l’islam qui a désormais pignon sur rue et prétend exercer sa censure. On peut sans difficulté, à l’imitation des petits soldats du Califat, piétiner le christianisme et traîner les chrétiens dans la boue, leur masochisme ira jusqu’à s’en enchanter. C’est déplorable, mais c’est comme ça.

      Je n’ai donc fait ici que renverser la méthode critique des encyclopédistes. Les chrétiens quasi morts ne diront rien et il faudra encore des siècles avant que les musulmans entendent quelque chose à l’ironie. Je peux donc dormir sur mes trois oreilles !


    • vesjem vesjem 28 décembre 2017 11:39

      @diogène
      T’offusques-tu des rituels musulmans , juifs ou bouddhistes ? (dans leurs propres pays) ?
      Mets un peu d’huile (sainte, bien sûr) dans tes certitudes légèrement laïcardes
      Souhaites-tu, comme le suggère ironiquement « rosemar », supprimer de notre culture tout ce qui touche au sacré (musique, sculptures, peintures etc...) et instaurer un environnement culturel laïc inspiré sournoisement de franc-maConnerie ? (pour le plus grand profit de l’oligar-chie de merde satanique)
      Je connais de parfaits imbéciles laïcs et franmacs qui refusent d’entrer dans une église ; fais-tu partie de ceux-là ?


    • capobianco 28 décembre 2017 11:49

      @rosemar
      « Renoncer à des traditions bien installées, est-ce bien normal ? »

      La laïcité ne vous demande pas de renoncer à vos traditions mais de ne pas, ou plutôt de ne plus les imposer à tout le monde. Le prétexte de la crèche pour imposer vos « traditions » non merci. Le temps des « bonnes sœurs » dans les hôpitaux aussi est révolu ou le baptême quasi généralisé et sans doute d’autres encore, qui s’en plaint, vous peut-être ? 



    • Christian Labrune Christian Labrune 28 décembre 2017 12:04

      @philippe baron-abrioux

      Ca m’inquiète un peu à cause que je sais bien que nous ne sommes pas d’accord sur grand chose, mais force m’est, cette fois encore, de vous approuver. Je n’en ferai pas une habitude.

      Les maîtres de René Descartes, grand philosophe de la liberté, étaient des Jésuites.
      Je suis athée et je n’ai pas eu l’occasion d’en rencontrer beaucoup, mais quelques uns avec qui j’ai pu discuter m’ont paru fort sympathiques : ouverts, extrêmement cultivés, tolérants.

      Il y a quelques mois, j’ai fait sur ce site l’éloge du Cardinal Daniélou, très injustement attaqué, qui était jésuite, et dont l’intelligence était d’une toute autre trempe que celle du pape actuel, pourtant jésuite lui aussi. A croire que lorsqu’il s’en trouve un parmi eux qui n’est pas très malin, pour s’en débarrasser, ils en font un pape.


    • oncle archibald 28 décembre 2017 12:49

      @diogène : la laïcité fait intrinsèquement partie de l’enseignement du Christianisme. La séparation du temporel et du spirituel est inscrite dans les évangiles : « Rend à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est a Dieu. »

      Alors c’est vrai, ce principe fut pendant longtemps bafoué, quand les dirigeants ont voulu asseoir leur autorité sur la religion, mais il n’en reste pas moins fondamental et clairement affirmé. Aucun des dirigeants politiques actuels dans le monde n’appuie sa légitimité sur la religion chrétienne et c’est très bien comme ça.

      Il n’en reste pas moins vrai que la France a été « de tradition chrétienne » pendant au moins 15 siècles, que partout dans le monde on fête à Noël la naissance de Jésus, que dans chaque ville chaque village on trouve des églises, des calvaires, des oratoires, auxquels nous sommes tous habitués et qui font en quelque sorte « partie du paysage Français ».

      En fait je trouve beaucoup moins perturbant de voir au mois de Décembre une crèche dans l’espace public que de subir à longueur de journée des messages incitant à surconsommer.

      Ne vous inquiétez surtout pas, le matérialisme laïque a bel et bien gagné la bataille de Noël, non pas en faisant enlever une chèche totalement inoffensive du hall d’une mairie mais en persuadant chaque individu qu’il faut dépenser au minimum 749 euros pour ne pas avoir l’air d’être un paria ! Un paria comme le jésus de la crèche par exemple !

      http://www.lefigaro.fr/conso/2017/11/27/20010-20171127ARTFIG00213-pour-noel-le-budget-moyen-des-francais-est-de-749-euros.php


    • rosemar rosemar 28 décembre 2017 13:17

      @sirocco

      Il ne s’agit pas de nostalgie mais de traditions qui nous viennent de nos aïeux : la crèche, c’est une image de simplicité, d’harmonie, c’est un message plein d’enseignements...

    • périscope 28 décembre 2017 17:02
      @Sparker vous écrivez :
      « La laïcité c’est d’abord de dire que la société républicaine est athée »   Ah bon !
       Je crois que vous ne parlez pas de la même République que nous, qui était respect de l’autre.
      A moins que ce ne soit le produit de la « religion franc-maçonne », intolérante et totalitaire, après avoir été génocidaire, autour des années 1792 à 1794, montrant, alors l’exemple au communisme et au nazisme, 130 à 140 ans plus tard.
      Avec elle, pas d’enfant Jésus dans une crèche, symbole de mise au niveau des plus petits, mais les signes francs-maçons à profusion sur tous nos bâtiments publics.
       A quand leur badigeonnage à la peinture rouge ? 
      Vos « nervis » de la révolution, n’ont ’ils pas saccagé les merveilles, surtout extérieures de nombre de nos édifices religieux, en crachant sur le travail d’art et de Foi de leurs (Nos) ancêtres, qui avaient réalisé des merveilles. 

    • mmbbb 28 décembre 2017 19:23

      @rosemar vous devriez relire l histoire de France Il est étonnant que les francais ont eu la revolution francaise et la loi de 1905 Si la laicite etait issue des racines chretiennes, je ne comprends pas pourquoi les francs macons ont oeuvre dans les clubs de pensée ( selon la formule de Louis XVI ) afin de renverser dans un premier la monarchie de droit divin et d affirmer la separation nette entre l eglise et l etat apres la promulgation de la loi de 1905 . L eglise avait pour ennemi les francs macon L eglise etait appelé par Voltaire l infâme Vous êtes toujours dans l approximation Votre these ne tient pas Elle reprise desormais puisque l influence de l eglise catholique est desormais affaiblie. C’est etonnant la faiblesse des enseignants d aujourd hui.


    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 10:28

      @Djam le seul message de l’évangile, c’est le sermon sur la montagne, repiqué à Zarathoustra...


    • Pascal L 30 décembre 2017 16:20

      @babelouest
      développez !


    • babelouest babelouest 30 décembre 2017 17:08

      @Pascal L
      C’est bien Zarathoustra, ou Zoroastre, qui avait édicté les préceptes énoncés dans le sermon sur la montagne. Des préceptes de bon sens. Le reste à mon avis est quantité négligeable.


    • Pascal L 31 décembre 2017 22:08
      @babelouest
      Là, vous ne développez pas, vous me sortez un argument d’autorité. Je voudrais bien connaître le sermon sur la montagne de Zarathoustra pour vous répondre. J’espère que vous ne tirez pas vos sources de Nietzsche, les sources authentiques concernant zarathoustra ne sont pas bien nombreuses.

    • MagicBuster 27 décembre 2017 11:37


      Un autre article sur la laïcité propose ce lien :

      Haroun Derbal à la Mosquee de Marseille : “La célébration des fêtes de fin d’année menace notre foi, notre religion”

      https://vimeo.com/245614061

      Qui peut encore croire que le problème c’est la laïcité ?



      • Djam Djam 28 décembre 2017 09:44

        @MagicBuster
        La laïcité n’est pas le véritable problème, vous avez raison, mais c’est juste une utopie qui veut faire croire qu’il y aurait encore un espace public. Or, l’espace public est devenu le lieu de toutes les hystéries consuméristes du privé. Ce qui démontre que la laïcité est bien l’ami du privé mercantile totale et c’est à cela qu’elle sert. C’est pourquoi le génie français n’est plus qu’un pathétique rêve. On ne créé et on ne bâtit rien de génial sans transcendance. Aucun architecte, aucun musicien, aucun peintre n’est en mesure aujourd’hui de produire ce que les temps sacrés permettaient aux hommes de créer de sublime. La laïcité est devenue la dernière vache sacrée (!) des français, ils s’y accrochent en attendant de n’être plus qu’une masse informe, plate.


      • CN46400 CN46400 27 décembre 2017 11:38

        Ouais, la nativité est un beau roman, mais « Les Misérables » de Victor Hugo, c’est pas mal non plus. Et puis, la religion, OK, mais quand çà déborde trop, c’est comme la mort de Johnny, on finit par couper le son.
        Au fait, il semblerait que l’église française ne baptise plus qu’entre 25 et 30% des naissances contre 95% au sortir de la guerre, et qu’en Egypte on recherche les terroristes parmi les athées qui ne masquent pas suffisamment leur situation religieuse. Curieux, mais ces infos n’occupent pas beaucoup les gazettes...


        • Pascal L 27 décembre 2017 18:30

          @CN46400
          « il semblerait que l’église française ne baptise plus qu’entre 25 et 30% des naissances »

          C’est vrai, nous sommes sortie de l’hypocrisie. Au sortir de la guerre, beaucoup de parents qui baptisaient leurs enfants ne leur donnait pas d’éducation religieuse. Nous avons maintenant beaucoup plus de chance de revoir les nouveaux baptisés plus tard à l’église. Il se crée aussi un phénomène qui n’existait pas à l’époque et qui prend de l’ampleur, au moins dans ma banlieue : le baptême des adultes. Il leur faut subir deux ans d’enseignements et de discernement, mais ceux-là, sils savent au moins pourquoi ils viennent à l’Eglise.

          De ce que je sais de la situation égyptienne, l’athéisme atteindrait les 95%, sauf que personne n’ose l’exprimer par peur des représailles. En principe, l’apostasie est le pire des péchés de l’Islam, puni de mort. Chez nous, les Frères Musulmans utilisent la taqîya (la dissimulation) pour masquer leurs intentions réelles (instaurer la charia chez nous), y compris aux Musulmans, mais en Egypte, le discours est beaucoup plus direct et permet à beaucoup de se poser la question de la vérité dans l’Islam. La réponse est sur Internet.

        • CN46400 CN46400 28 décembre 2017 08:14

          @Pascal L
           Ne pas exprimer l’athéisme est une chose, le masquer, faire semblant, en toute circonstances pour pouvoir trouver de l’embauche, faire travailler son entreprise, ou simplement se marier, est une situation qui n’existe plus en France depuis peu. Les infos concernant les sociétés musulmanes sur le sujet montrent l’étendue, encore prégnante, du problème.


        • Djam Djam 28 décembre 2017 09:52

          @Pascal L
          Renseignez-vous sur le sens véritable de « charia », d’une part. D’autre part, si comme vous l’affirmez ici (?) l’islam entend s’imposer en France, c’est parce que la laïcité, devenue la vache sacrée censée sauver le pays, a vidé le coeur des hommes de toute transcendance. Le vide laissé sera probablement occupé par une nouvelle religion, peut-être l’islam. Mais je pense qu’in fine, ce sera bel et bien la religion du pognon sans limite et par tous les moyens qui deviendra la religion de substitution massive. Il y a longtemps que la majorité des français n’est plus qu’un clone américain assez pathétique.


        • Pascal L 28 décembre 2017 11:24

          @CN46400
          En Egypte, masquer son apostasie est une question de survie. Si la peine de mort n’est plus appliquée officiellement, l’assassinat des apostats est toujours pratiqué et les assassins ne sont pas poursuivis. Muhammad Al-Ghazâlî, enseignant à Al-Azar et idéologue proche des Frères Musulmans disait en 1992 « si le gouvernement peine à condamner les apostats, n’importe qui peut se charger de le faire » pour justifier l’assassinat de l’intellectuel Farag Foga qui avait juste décrit les discrimination des coptes dans un livre. Muhammad Al-Ghazâlî a formé bien des Imams des Frères Musulmans qui opèrent en France.


          En France, c’est plutôt cacher son christianisme qui est la règle. Les persécutions contre les chrétiens ont commencé à a révolution et ont repris vers 1880 avec les confiscations des écoles, hôpitaux et monastères. La loi de 1905 a permis le retour de la paix mais n’a jamais restitué les biens confisqués comme cela s’est passé dans la plupart des pays. Même dans les pays ex-communistes, les biens ont été restitués. Le concordat, voulu par Bonaparte est basé sur un malentendu qui est parfaitement bien exprimé par Thiers : « Je demande que l’action du curé soit forte, beaucoup plus forte qu’elle ne l’est, parce que je compte beaucoup sur lui pour propager cette bonne philosophie qui apprend à l’homme qu’il est ici pour souffrir. » Si les politiques se tournent aujourd’hui vers l’Islam, c’est parce que le mot Islam signifie soumission.

        • Pascal L 28 décembre 2017 11:47

          @Djam

          J’ai étudié l’Islam, donc je connais le sens du mot charia. Il s’agit d’un système juridique basé sur le Coran et les paroles de Muḥammad. La charia couvre tous les aspects de la vie, y compris les aspects privé qui ne sont pas pris en compte par les lois de la République. La charia varie d’un pays à l’autre, fonction du choix d’une des quatre écoles juridiques traditionnelles et des décisions des oulémas attachés à ce pays.
          Les Frères Musulmans comptent utiliser les urnes pour obtenir le pouvoir, mais une fois celui-ci obtenu, la charia (version égyptienne) devient de fait le système juridique en vigueur, y compris pour les non-musulmans qui reçoivent un statut d’intériorité. Ces lois étant en principe dictées par Dieu, il n’est pas question d’en discuter le contenu.

          L’Islam ne comble aucun vide, le Christianisme peut parfaitement répondre au besoin de transcendance (l’Islam n’a qu’une vision très réduite de la spiritualité), mais il est encouragé par les politique qui ne voit que le sens du mot Islam : soumission.

          Quand à la religion du pognon, vous avez raison d’y voir la première religion en France.

        • CN46400 CN46400 28 décembre 2017 11:53

          @Pascal L
          « En France, c’est plutôt cacher son christianisme qui est la règle »

          Là je pense que vous jetez le bouchon un peu loin....


        • CN46400 CN46400 28 décembre 2017 12:04

          @Pascal L
          « La loi de 1905 a permis le retour de la paix mais n’a jamais restitué les biens confisqué »

          Ces « confiscations » concernait des biens acquis, ou financés, par l’état, puisque pendant des siècles l’imbrication de l’église catholique dans l’état français a été totale. 1789 a mis un terme à cette situation...


        • Pascal L 28 décembre 2017 16:57

          @CN46400


          L’Etat n’a jamais existé avant la révolution.
          Les églises ont toujours été financées par les paroissiens, même si parfois une aide des plus riches a été déterminante. Mais comment distinguer si un financement par un fermier général est du financement public et privé ? Comment distinguer si un financement royal était public ou privé ? C’est bien à ce niveau que la confusion est totale. Toujours est-il que les biens de l’Eglise appartenaient à tous, à commencer par les plus pauvres qui ont participé dans leur mesure au financement. L’église de ma paroisse a été construite au XIIème siècle par le monastère de Saint-Germain des Prés qui possédait les bois et une partie des terres alentour. Il est exact que les monastères et les évêchés s’étaient constitué un énorme patrimoine. Ce patrimoine était en concurrence avec celui du Roi et non de l’Etat qui ne possédait rien et n’avait aucun rôle, mais au moins l’exploitation de ces terres ne servait pas au financement de la guerre. Il était utilisé pour le bien de la communauté à la place d’un Etat qui n’existait pas. Quand aux hôpitaux et aux écoles, si les Chrétiens se sont emparés du créneau, c’est à cause de la carence de l’Etat. Il ont été les premiers à penser que l’éducation et la santé étaient dus à tout le monde.
          Ce patrimoine a de tous temps été convoité. On peut ainsi citer les postes réservés d’évêques et de prieurs qui permettaient à des personnes de la noblesse de s’enrichir sur les biens de l’Eglise.

          Lorsque l’Etat a été créé à la révolution, il a bien fallu assurer son fonctionnement. Le roi n’ayant plus grand chose, il a fallu chercher ailleurs.
          Si l’Etat a confisqué les églises, les monastères, les hôpitaux et les Ecoles, c’est d’abord pour s’emparer des richesses qui assuraient leur financement et si l’Etat a décidé de reprendre également l’entretien de ces biens en 1905, c’est en reconnaissance de la spoliation des biens de l’Eglise, l’Etat n’avait pas les moyens de payer l’Eglise pour ces nationalisations. Il l’a pourtant bien fait en 1981 lorsque les entreprises dites stratégiques on été nationalisées. Je me souviens d’un Marcel Dassault hilare à l’Assemblée Nationale lorsqu’a été discuté la loi de nationalisation d’une partie de ses biens, ce qui nous montre que l’Etat peut être généreux.

        • CN46400 CN46400 29 décembre 2017 08:45

          @Pascal L

          « Toujours est-il que les biens de l’Eglise appartenaient à tous, »

           C’est cela, on est d’accord. L’état serait donc dans son droit d’affecter certains de ces biens, que l’église catholique n’utilise plus pour le culte, à un autre culte en manque de locaux. Je ne pense pas que Dieu soit tellement attaché au culte catholique au point de négliger le culte musulman qui, en fait, n’est qu’une autre manière de s’adresser à lui...


        • Yanleroc Yanleroc 29 décembre 2017 10:32

          @CN46400, lol !


          « En France, pays laïc au peuple globalement tolérant, mais pour combien de temps.., 
          on a bouffé les derniers curés en 89 en leur interdisant toute velléités politiques ;
          ce n’ est pas pour les remplacer par des pire qu’ eux !!

          Nous avons déjà fort à faire avec nos politiques corrompus jusqu’à la moelle, 
          or le conflit de religion totalement archaïque, Juiverie sioniste - Islamisme
          qui cherche à s’ installer sur le territoire Français, 

          empêche d’ appliquer toute solution pour échapper à l’ étau capitaliste, et penser un monde meilleur, 

          en cela qu’ il inhibe toute unité de la population !
          Et bien sûr, les pourritiques en profitent !

          Quand on se réclame du Livre, on essaie d’ en saisir toute la teneur (Sumer), 
          et on ne mélange pas « Dieu » (concept) 
          et des extra-terrestres en mal de génétique (réalité) !! »



        • oncle archibald 29 décembre 2017 11:01

          @CN46400 : "Je ne pense pas que Dieu soit tellement attaché au culte catholique au point de négliger le culte musulman qui, en fait, n’est qu’une autre manière de s’adresser à lui...
          « 

          A notre grande et belle époque qui fonctionne au cri de »pas d’amalgame« je me demande si Dieu qui n’est qu’Amour, dans sa sagesse infinie, n’a quand même pas une petite préférence pour celui qui dit »que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre« plutôt que pour celui qui dit »égorgez tous les apostats" .


        • Ouam Ouam 29 décembre 2017 11:15

          @CN46400
          lol aussi.

          Puis effectivement je penses que nous perdons du temps
          Juste apres les églises chapeautées de magnifique minarets au chant lyrique du muzzin du petit mzatin qui reglera nos 5 prières quotidiennes
          (sinon c’est couic comme au bled, mais ca c’est le p’tit plus ecrit en tahoma 2pts dans le contrat)
           
          Passons de suite à la charia et l’affaire est faite.
           
          Puisqu’on change les monuments et leurs compatibilités, changeons tout, soyons fou !

          les vetements aussi, l’un vaut bien l’autre...
          De mon coté je vous laisserai mon cher cn3.14... baver devant votre sac poubelle noir grillagé 16/9eme, votre thé à la menthe et votre chant religieux.
           
          Quand à mon porc grillé avec ma p’tite mousse..
          Je sais , c’est pas fire & forget mais forget tout court.. smiley
           
          Je vous avoue que je vous laisserai avec le plus grand des plaisirs avec vos compagnons de route qui sont de sacrés bougres, et de joyeuxs drilles
          ... avec quelquefois loukkoums sur le coucous (gateuxs sur la cerise c’estait avant...désormais vu que tout se vaut) des spectacles inédits, jets de pierre sur la salope pas assez couverte, exécutions sommaires....enfin le gene de trucs qui je vous l’avoue comme le foot ne m’exite guère, mais il en faut pour tous les gouts, z’avez raison....
           
          Cumulant tous les défauts (moi), cad adorant les belles filles habillées tres légerement pour admirer ce que dame nature nous offre si généreusement (et pas les sacs poubelles)

          La musique et l’art en général (un bon jazz qui dépote ou autres trucs sympas),
          n’ayant pas non plus envie particulierement de finir comme au batacl’, n’y allant pas dans l’esprit d’une boucherie (hallal ou pas).... eternel laic ignorant les 70 vierges
          nin non plus malgré mon avatar le caratere le caractere du mouton a l’haid...
          Ne désirant pas jouer non plus le 1er role du lapidé &co dans la derniere super production mouftouienne en isamovision...
          du à ma mousse ou ma tranche de hallouf grillée au feu de bois...

          Vous voyez, hélas ... je cumule.... toutes les tares.
           
          Avouez que votre « ceci vaut bien cela »... va etre....assez difficile ...enfin pour moi smiley
           
          Pour vous ?
          ben c’est juste votre problème, c’est bien vous qui nous expliquez que ceci vaut cela...
          une église un minaret ... j’suis à donf open pour vos idées
           tant que je suis tresssss loin, cela va de soi  smiley
           
           
          Salamalekoum( & inch’ allah)


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 décembre 2017 14:31

          @CN46400

          Vous dites :  »Je ne pense pas que Dieu soit tellement attaché au culte catholique au point de négliger le culte musulman qui, en fait, n’est qu’une autre manière de s’adresser à lui..."

          Non, c’est aussi et surtout la conception que les croyants ont de Dieu dans les différentes religions qui fait la violence religieuse effective, cette violence aujourd’hui encore pratiquée par des musulmans, certes fanatisés mais néanmoins fidèles à leur prophète Mohamed et aux textes de leur religion, aujourd’hui encore maintenus sacrés, qui appelent à la violence.

          Dans les Neuf propositions pour sortir de la violence religieuse qui terminent mon petit livre Désacraliser la violence religieuse (éd. du Panthéon, 2016) la huitième dit ceci :

          8/ Le choc des conceptions (pacifiste et criminogène) au sein des religions est le plus sûr moyen d’éviter le choc des civilisations.


        • Pascal L 30 décembre 2017 00:16

          @CN46400

          Grâce à Dieu, votre souhait sera bientôt réalisé sans qu’il y ait un changement d’affectataire. Il y a aujourd’hui deux fois plus de personnes qui quittent l’Islam que de personnes qui y entrent. Dans ma banlieue très islamisée, les églises débordent de fidèles et des anciens Musulmans demandent le baptême chrétien. Par ailleurs, la polémique que vous lancez est totalement stérile. Les Eglises susceptibles d’êtres libérées sont dans des lieux où les Musulmans ne sont pas présents et aucun Musulman ne peut prier dans lieu ou est présent la représentation de Jésus ou la croix.

          Le Dieu du Coran ne peut pas être le Dieu de la Bible. Autoritaire, imprévisible et caché pour les Musulmans, totalement amour et miséricorde et révélé pour les Chrétiens. L’Eglise Catholique ne considère pas que le culte Musulman soit une autre manière d’accéder au salut car il est parfaitement démontrable aujourd’hui qu’il n’y a jamais eu de révélation à Muḥammad et que le Coran est une pure construction humaine. Transformer une église en mosquée ne donnera pas plus de chances pour les Musulmans d’obtenir le salut. Il vaut mieux les utiliser pour leur faire découvrir le Christ.

          Enfin, il apparaît que les grandes mosquées sont pour la plupart prises par les Frères Musulmans dont le programme est d’accéder au pouvoir pour appliquer la charia à l’ensemble des français. Leur donner des Eglises est donc se faire Hara-kiri.

        • Clocel Clocel 27 décembre 2017 11:41

          http://stratediplo.blogspot.fr/2017/12/la-fin-de-la-laicite.html

          Attention, un mot * peut en cacher un autre !

          * A fortiori lorsque ce mot désigne un concept.


          • Djam Djam 28 décembre 2017 10:12

            @Clocel
            Merci, Clocel, pour ce lien fichtrement intéressant. J’espère que d’autres prendront la peine de le lire en totalité. J’ai été particulièrement intéressé par le passage expliquant le rôle de la franc maçonnerie lors de la « révolution française »... et de réinterprétation parfaitement perverse du sens du mot laïc. Instructif !


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 décembre 2017 11:42

            Bonjour @ tous,


            Je n’ai aucune appartenance religieuse & encore moins laïque, considérant que le matérialisme ambiant n’est rien d’autre qu’une mystification au sens propre, ou plutôt une mythification de la matière.

            Comme l’auteure j’ai un peu l’impression qu’on remplace un culte par un autre, le laïcisme fanatique façon femen par exemple ; douteuses de rien qui prétendent, un peu comme les soviets d’il y a 100 ans détruire à elles toutes seules (façon de parler, les médias relayant outrageusement leurs exploits) avec leurs petits poings un ou des cultes pluri-millénaires. Il faut ajouter à cela que les laïcistes acharnés s’adonnent eux aussi bien souvent à d’autres cultes où il est parfois nécessaire de se déguiser avec un tablier et des gants blancs à symboles bizarres...

            Courage à Rosemar ; qui va devoir affronter vraisemblablement ici et maintenant des avis moyennement pondérés...

            • Djam Djam 28 décembre 2017 10:15

              @Piere CHALORY
              Je partage totalement votre commentaire... Oui, on souhaite beaucoup de courage à Rosemar mais l’auteur à bien fait de soulever à nouveau ce problème.

              J’ai beaucoup apprécié l’article (http://stratediplo.blogspot.fr/2017/12/la-fin-de-la-laicite.html) proposé par un commentateur sage !


            • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 16:12

              @Piere CHALORY
              Je n’ai aucune appartenance religieuse & encore moins laïque


              ...aucune appartenance laïque ?
              ça n’a aucun sens : la laïcité n’est pas une croyance.
              C’est un environnement juridique.
              C’est une manière de vivre, de concevoir la société.C’est la liberté de croire, ou de ne pas croire, et l’obligation de respecter les lois de la république.

              On n’appartient pas à la laïcité. On vit en pays laïcs. Ou pas...

            • flourens flourens 27 décembre 2017 12:04

              pas d’amalgame dit-on souvent et pourtant l’amalgame des agités du crucifix, c’est de confondre culture et culte, la religion n’est pas la culture et ne sera jamais la culture, mais comme ils ne peuvent imposer la religion, ils se parent des oripeaux de la culture, c’est pas joli joli, assumez une fois pour toute, vous voulez imposer votre religion et si ce n’est par la ruse, un jour ça finira par la force, comme toujours avec les religions


              • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:07

                @flourens

                Je ne suis pas croyante mais je reste attachée à certaines traditions et à ma culture...
                Peinture, musique, architecture, nos arts sont imprégnés de cette culture : il faudrait les détruire ??

              • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:20

                @flourens

                Il faudrait ne pas étudier ces oeuvres en classe, les cacher ??

              • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 16:20

                @rosemar
                mais je reste attachée à certaines traditions et à ma culture...


                Grand bien vous fasse.
                Juger cette sortie ciné inadaptée vous empêcherait il de continuer à l’être ?
                Serait-ce une atteinte à vos droits, à vos convictions ?
                Vos attachements en sont ils menacés ?


                nos arts sont imprégnés de cette culture : il faudrait les détruire ?
                Qui parle de les détruire ? de les interdire ?
                Ne pas les imposer maladroitement à des enfants dans le cadre scolaire suffira. 

              • rosemar rosemar 28 décembre 2017 17:40

                @Pere Plexe

                Et occulter une partie de notre culture en classe ? C’est normal ??

              • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 18:27

                @rosemar
                Oui 

                La bagatelle aussi fait partie de notre culture.
                Envisagez vous pour autant de l’enseigner en classe ?

                Certaines choses touchant à l’intime peuvent etre évoquées.
                Mais pas être enseignées (...en classe !)

              • oncle archibald 29 décembre 2017 19:15

                @Pere Plexe : plutôt difficile de parler de musique, de peinture ou de sculpture en évitant de faire référence aux faits religieux qui les ont inspirés ! Votre acharnement à vouloir totalement occulter ce qui est absolument indissociable de notre passé, d’une Europe chrétienne qui a rayonné culturellement dans le monde entier est tout simplement ridicule.

                Vous voudriez renommer comment la Messe en si mineur de JS Bach ? Où la Pieta de Miquel Ange ? Ou bien interdire que l’on fasse référence à ces œuvres dans l’enseignement des arts pour ne pas être accusé de prosélytisme ou pour ne pas choquer les élèves athées ? C’est dur de vouloir rayer son passé et pour ceux qui ont essayé, ça n’a réussi à personne !


              • sarcastelle 27 décembre 2017 12:17

                Bientôt l’entrée dans une cathédrale à dix euros... Notre culture chrétienne est en bern ! 


                • Diogène diogène 27 décembre 2017 12:20

                  @sarcastelle

                  mais vous pourrez vous abonner à un tarif préférentiel si vous allez régulièrement à la messe
                  vous faites tamponner votre carte et dix points donnent droit à une entrée gratuite
                  100 points, c’est un péché pardonné

                  ça s’appelle les « indulgences »...

                • rosemar rosemar 27 décembre 2017 12:24

                  @diogène

                  Puisqu’on fait dans la caricature, en voici une autre :



                • phan 27 décembre 2017 13:15

                  @sarcastelle

                  Notre culture chrétienne est en bern
                  Stéphane Bern veut faire payer l’entrée des cathédrales et le drapeau de l’orthographe est en berne !


                • sarcastelle 27 décembre 2017 14:09

                  @phan

                  .
                  Je préfère ne pas insister...

                • phan 27 décembre 2017 16:40

                  @sarcastelle

                  Désolé, j’ai mal compris (je ne suis qu’un humble illettré) que notre culture chrétienne se fasse la malle en Suisse ! 
                  Bonnes fêtes !

                • mmbbb 27 décembre 2017 19:31

                  @diogène mais faite attention aux trafics des indulgences !


                • Diogène diogène 27 décembre 2017 19:48

                  @mmbbb

                  c’était l’équivalent des marchés du droi à polluer : le rachat des « crédits carbone » par les pays riches aux pays pauvres.

                • gueule de bois 27 décembre 2017 20:01

                  @sarcastelle
                  Vous vous donnez du mal pour rien ! Persévérez, il arrive qu’on vous comprenne.


                • gueule de bois 27 décembre 2017 20:31

                  @phan
                  Désolé, j’ai mal compris
                  Mais vous vous rattrapez bien. Vade in pace !


                • phan 27 décembre 2017 22:41

                  @gueule de bois

                  Mais vous faillotez très bien. Vade retro satana ! (satan en minuscule) et la laïcité républicaine est d’essence satanique !


                • gueule de bois 28 décembre 2017 11:33

                  @phan
                  Fayoter et pas failloter.
                  Satanas et pas satana avec ou sans majuscules. En plus d’être crétin vous êtes très approximatif.


                • phan 28 décembre 2017 11:54

                  @gueule de bois

                  vade retro satana et arrêtez d’insulter votre adversaire (satan, en hébreu) et vous avez reçu le diplôme !
                  Salamalec ! (et attention le pisse-vinaigre en perruque peut vous donner la gueule de bois) 



                • Choucas Choucas 27 décembre 2017 12:26

                   
                  Jusqu’à l’indifférenciation totale de toutes les souchienneries dans le multiethniquage multi akulti
                   
                  pour que puisse régner une oligarchie mondiale identique
                   
                   
                  L’ISLAM DE BREST,
                  QUI N’AIME PAS LA MUSIQUE,
                  DEVIENT « RÉFÉRENT LAÏCITÉ » POUR PETITS BOBOS SOUMIS
                   
                  https://francais.rt.com/france/46764-accuse-pour-ses-preches-radicaux-imam-brest-recoit-diplome-universitaire


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 décembre 2017 13:23

                    @Choucas

                    Ne nous affolons pas : l’imam de Brest a de la musique une conception proche de celle des assassins du Bataclan mais, nos brillants universitaires laïcs ne s’y sont pas trompés, il mérite son diplôme de référent en matière de laïcité...

                    puisqu’il ne fait qu’enseigner cette conception aux enfants sans passer à la pratique meurtrière.


                  • Jonas 27 décembre 2017 18:17

                    @Choucas « L’ISLAM DE BREST, QUI N’AIME PAS LA MUSIQUE, DEVIENT « RÉFÉRENT LAÏCITÉ » POUR PETITS BOBOS SOUMIS »

                    Étonnant non ? On interdit à Tex de raconter des blagues douteuses sur les femmes, mais on récompense un imam de la république qui autorise les hommes à abuser des femmes qui sortent sans hijab, des femmes sans pudeur et sans honneur :
                    « Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »
                    Rachid Houdeyfa, imam de la république française


                  • Jonas 27 décembre 2017 18:24

                    @Jonas lien défectueux sur Rachid Houdeyfa, je reposte :
                    https://vimeo.com/247722071


                  • Christian Labrune Christian Labrune 27 décembre 2017 23:36

                    @Jonas
                    Vous confirmez ce que j’expliquais plus haut à Rosemar : si on réprime le catholicisme, c’est à cause des massacres commis en France au nom de Jésus-Christ (Bataclan, Nice, etc.) les autres religions, qui pratiquent la tolérance à l’exemple de l’imam de Brest, n’ont jamais à craindre d’être persécutées au nom de la laïcité. Je ne sais plus quel gouvernement avait même accordé la légion d’honneur à l’imam de Bordeaux qui vient des Frères musulmans.

                    Quand les catholiques cesseront de commettre des assassinats atroces, ils retrouveront leur place dans la République. Elle acceptera de les tolérer tout comme les autres religions lorsqu’elles prêchent l’amour du prochain et la recherche de la paix.


                  • Julien Esquié Julien Esquié 28 décembre 2017 00:01

                    @Christian Labrune

                    L’imam de Brest est un exemple un peu trop facile. Peut-on dire que LES musulmans sont sur la ligne de ce personnage ? Qu’il me doit permis d’en douter.
                    Ce qu’on peut lire dans un texte vieux d’un millénaire et demi, confus, contradictoire, etc, ne dit pas tout de l’islam et des musulmans. Les choses sont plus complexes.


                  • Jonas 28 décembre 2017 01:09

                    @Julien Esquié « L’imam de Brest est un exemple un peu trop facile. Peut-on dire que LES musulmans sont sur la ligne de ce personnage ? »

                    Toutes les grandes mosquées de France, qui accueillent des centaines de milliers de musulmans, sont sur la même ligne que Rachid Houdeyfa, ils enseignent les principes de l’Islam.
                    L’imam de Brest ne fait pas figure d’exception :
                    http://islamineurope.unblog.fr/


                  • Jonas 28 décembre 2017 01:34

                    @Christian Labrune "Vous confirmez ce que j’expliquais plus haut à Rosemar : si on réprime le catholicisme, c’est à cause des massacres commis en France au nom de Jésus-Christ « 

                    Caricatural, mais vous n’êtes pas loin de la vérité. Le dogme maçonnique par ses plus fervents adeptes (Mélenchon entre autres) vouent une haine viscérale à l’Église catholique, mais sont plein de compassion envers les islamistes. Ils voient dans l’islam la religion du pauvre, qui pourra les aider à détruire définitivement le Christianisme.
                    Une stratégie politique erronée qui conduira à leur propre perte.

                    ---------------------------------
                     »Je ne sais plus quel gouvernement avait même accordé la légion d’honneur à l’imam de Bordeaux qui vient des Frères musulmans."

                    C’est notre ami Alain Juppé, un fidèle partisan de la doctrine radicale des Frères Musulmans. Il a décoré de la légion d’Honneur le prédicateur Tareq Oubrou, vous savez, celui qui explique que « Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat »

                    Le fondamentaliste Tareq Oubrou, qui a fait la fête le jour des attentats du 11 septembre, démasqué ici par Omar Djellil.

                    Alain Juppé a également eu des contactes avec l’UAM 93, la plus grande organisation de l’islam politique antioccidentale, misogyne, antichrétienne et antisémite de la banlieue parisienne (elle contrôle plusieurs dizaines de mosquées près de Paris).
                    http://islamineurope.unblog.fr/2016/10/30/luam-93-la-puissante-organisation-politique-antioccidentale-antisioniste-et-misogyne-pilote-le-projet-de-la-grande-mosquee-de-livry-gargan-avec-la-collaboration-du-maire-pierre-yves-martin/


                  • Djam Djam 28 décembre 2017 10:23

                    @Jonas
                    Les opposés se réunissent toujours ...
                    D’un côté des crétins tordus qui veulent empaqueter leurs femmes et de l’autre des abrutis prétentieux qui les veulent en string et jupe en skaï ras le pompon.
                    Deux visions aussi stupides et violentes et au milieu des femmes qui d’un côté s’accrochent aux ordres supposés d’origine divine et de l’autre à leurs chiffons moulants qui leur donnent l’allure de saucisse de soja.
                    Chouette cette fin de civilisation où les ultras croyants se déchirent avec les ultras qui se croient « libres »... oui, on se régale !


                  • Ouam Ouam 29 décembre 2017 11:30

                    @Julien Esquié
                    "L’imam de Brest est un exemple un peu trop facile. Peut-on dire que LES musulmans sont sur la ligne de ce personnage ? Qu’il me doit permis d’en douter.
                    Ce qu’on peut lire dans un texte vieux d’un millénaire et demi, confus, contradictoire, etc, ne dit pas tout de l’islam et des musulmans. Les choses sont plus complexes."

                    faites un tour en iran, et expliquez ceci auxs jeunes iraniens...
                    si vous pouvez revenir, racontez nous ensuite...

                    Cela va etre fortement intructif votre récit, nous boirons tous vos paroles.
                    Vous pouvez aussi rhyad, la mequ l’arabie sahoudite, quatar & autres joyeisetées coraniques
                    vous voyez ici vous aurez le choix entre les deuxs courants majporitaires du grand livre.
                     
                    Je ne suis pas un barbare, je ne vous propose pas l’irak ou ce genre de contrées...
                    ou tout ce qui n’est pas muslim est éradiqué depuis que saddam n’est plus la...
                    N’ayant plus de kouffars à exterminer ils jouent ensuite entre euxs...

                    Sympa quoi, une religion de tolérance, de paix, l’kif total, whoulla !

                    salamalekpoum,


                  • Ouam Ouam 29 décembre 2017 11:34

                    @Djam
                    "...D’un côté des crétins tordus qui veulent empaqueter leurs femmes et de l’autre des abrutis prétentieux qui les veulent en string et jupe en skaï ras le pompon. "

                    Ouais sauf qu’une nana qui ne porte pas une mini-jupe raz la touffe ne se fait pas lapider chez les ultra laics...
                    Alors que l’inverse, essaye de porter une mini jupe en republique ISLAMIQUE d’iran, ben...

                    Si possible emmenne ta femme la bas, puisque tout se vaut, tu nous racontera....

                    Ouam,


                  • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 décembre 2017 13:11

                    Après les crèches de Noël scandaleuses dans nos mairies de France, vous verrez que bientôt le béret et la baguette de pain, symboles identitaires honteux de ce pays de demeurés alcooliques et fascistes dans l’âme...


                    Vous verrez que bientôt ; les mainstream décodeurs vont vous expliquer que le béret, cet oripeau à tête plate ridicule et cet aliment inconsistant plein de bulles d’air qu’est la baguette de pain, sont tous les deux particulièrement dangereux pour la santé mentale et physique du français, cet innocent aux mains vides dont la culture, à part Jauni le héros français ; n’a jamais existé.

                    • Sparker Sparker 27 décembre 2017 16:34

                      @Piere CHALORY

                      Oula, il y a bien longtemps que le beret et la baguette ne représente plus les français, a part pour caricaturer certains demeurés.
                      Reveillez vous...


                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 décembre 2017 16:44

                      @Sparker


                      tt à fait d’accord, cette image remonte + ou - aux années 50. j’avais m^me pensé faire un parallèle avec le célèbre Superdupont ; caricature du français effectivement supercon, mais une image a défilé sur un twit avec une image de baguette et dessous inscrit : laïcité ; spécificité française, d’où ce commentaire effectivement baroque au sens large.

                    • Djam Djam 28 décembre 2017 10:25

                      @Piere CHALORY

                      Bien vu l’anticipation à venir...
                      Cela s’appelle l’auto détestation, l’auto flagellation, la haine de soi. A ce jeu, les français ont la palme d’or.


                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 28 décembre 2017 11:30

                      @Djam


                      Anticipation anticipation ; n’exagérons rien, mais au train où vont les choses je vois mal comment le français pourra survivre à sa propre imbécillité. Et il ne faudra pas s’en étonner, au sein même des familles françaises basiques ou ordinaires quelles qu’en soit le statut dit social, entre frères, frères et soeurs, cousins, les gens se jalousent, se détestent où se haïssent cordialement.

                      Si on en est arrivé là ce n’est pas pour rien, la France est bien une exception. Dans quel pays européen ou m^me dit civilisé, un type sorti de nulle part (c’est même lui qui le dit ! ) pourrait se permettre, avant les élections, de déclarer, entre autre, que la culture française n’existe pas et être élu ???

                      Dans quel pays un ministre peut-il flamber environ 500.000 euros d’argent public par caprice et faire rentrer un avion de plus de cent places assises à vide depuis Tokyo et dire en suite, face caméra ; ’’j’assume complètement !’’

                      Dans quel pays les lois peuvent être ordonnées, sans aucun contre-pouvoir ???

                      C’est tout simplement impossible ailleurs qu’ici, Allemagne, Europe (entière), Angleterre, Usa etc etc etc...hors authentiques républiques bananières où le pib du pays est directement versé sur le compte du dictateur, empereur ou roi concerné.

                      Nous vivons la fin d’une époque et un jour, lors que ce système de corruption générationnel généralisé aura pris fin, vraisemblablement avec pertes et fracas ; dans les livres d’école du 22ème siècle du monde entier, s’il existe encore, les français de 2017 seront cités, à juste titre, comme Peuple le plus Con de la Terre, à raison.



                    • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 16:35

                      @Piere CHALORY
                      Les crèches de Noel ne sont pas plus menacées que les crucifix ou les bénitiers.

                      Il suffit de ne pas les installer n’importe où.
                      En faire une contrainte insupportable réclame une bonne dose de mauvaise foi.

                      Pour la baguette c’est un élément très récent (1920 ?) au regard de notre histoire.
                      Et même au regard de notre histoire laïc.



                    • Ouam Ouam 29 décembre 2017 11:40

                      @Piere CHALORY
                      Psst ...au passage tu à oublie sa grande culture de géographe...

                      La guyane qui est une ile
                       
                      « les français de 2017 seront cités, à juste titre, comme Peuple le plus Con de la Terre, à raison. »
                      +1000


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 décembre 2017 13:25

                      Il y a nettement pire encore que le crétinisme laïciste :

                      les faux laïcs de la fausse Gauche qui militent pour faire avancer en France une religion, l’islam, beaucoup plus dangereuse que le catholicisme dont la loi de 1905 visait à réduire le pouvoir temporel.


                      • Diogène diogène 27 décembre 2017 13:54

                        @Pierre Régnier


                        et il y a nettement pire que les faucons...

                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 décembre 2017 20:12

                        @diogène

                        Comme rosemar le dit plus haut, la périphrase n’exclut pas l’insulte.

                        Mais ici c’est un peu différent : l’insulte se fait à travers un mot d’esprit... que j’apprécie. Je n’en ferai donc pas une maladie.

                        Dans les deux cas, toutefois, l’insulte ne remplace pas une réponse critique argumentée.


                      • Djam Djam 28 décembre 2017 10:29

                        @Pierre Régnier
                        Vous êtes bien bon envers l’auteur de cette petite perversion scripturale... l’insulte, même déguisée, tente de combler une absence d’arguments solides.


                      • Manu Manu 27 décembre 2017 15:58

                        Attention à ne pas justifier — même, et surtout inconsciemment — la perpétuation de croyances religieuses, évidemment toujours catholiques, sous couvert de tolérance. S’il s’agissait d’un film sur l’Islam, on n’en parlerai même pas. En terme de laïcité, toujours se placer dans la posture d’un non-catholique (en France).

                        Précision : la laïcité se rapporte à l’incroyance, et non à l’athéisme.


                        • Diogène diogène 27 décembre 2017 16:18

                          @Manu


                          La laïcité ne se rapporte ni à la croyance ni à l’athéisme, mais au clergé.

                          Le laïc est celui qui n’a pas reçu d’ordination sacerdotale. 

                          Le terme de laïcité s’emploie don pour désigner un état dans lequel ce ne sont pas des religieux qui sont en charge des obligations administratives telles que déclaration de naissance, mariage, acte de décès. Des états qui se disent eux-mêmes juif, chrétien ou islamique ne sont pas laïcs.


                        • rosemar rosemar 27 décembre 2017 17:42

                          @Manu

                          Enfin, si un film sur la crèche et sur l’histoire de Jésus pose problème, on va s’interdire aussi d’évoquer la musique, l’art sacré, etc. ??

                        • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 09:45

                          @rosemar
                          Il n’est pas question d’interdire ce film.

                          Il est question de s’interroger et de savoir si c’est le rôle de l’école de le présenter sachant qu’il faits de croyances religieuse des faits.
                          Croyances présentées de manière ludique mais sans la moindre pédagogie, sans la moindre approche critique.

                          Pouvez vous comprendre que cela puisse heurter ?
                          Imaginez un instant qu’une école fasse de même avec un film qui reprenne les croyances coraniques ou qui tourne en dérision la naissance de Jésus. 

                        • rosemar rosemar 28 décembre 2017 10:04

                          @Pere Plexe

                          C’est un film d’animation : comme une belle histoire mythologique... où est le danger ?

                          La mythologie peut nous donner aussi des leçons de vie...

                        • Manu Manu 28 décembre 2017 10:15

                          @rosemar Il n’y aurait aucun problème sur cette diffussion si elle se faisait dans un cadre de découverte DES religions. C’est à dire qu’aurait suivi d’autres projections sur le bouddhisme, l’hindouisme, l’islam, l’animisme, le baptisme, etc. Le problème, c’est le pluralisme. Sans cette condition, on peut considérer qu’il s’agit de prosélytisme.


                        • Djam Djam 28 décembre 2017 10:34

                          @Pere Plexe
                          Imaginez un instant qu’une école fasse de même avec un film qui reprenne les croyances coraniques ou qui tourne en dérision la naissance de Jésus.

                          C’est fait depuis longtemps cher ami. La quasi totalité des productions hollywoodiennes sur Jésus ou sur les musulmans sont systématiquement des propagandes grossières qui sont pour ou contre selon l’objectif de rééducation retenue à l’encontre des masses geléiifiées par des années d’aculturation.


                        • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 11:01

                          @rosemar
                          La mythologie, comme les religions (c’est différent ?) méritent d’êtres connues, étudiées. Il n’y a pas débat.


                          Le problème est de les présenter comme des faits.
                          Sans avertissement, sans débat, sans esprit critique.
                          Et parfois en contradiction avec les convictions familiales.

                        • rosemar rosemar 28 décembre 2017 17:25

                          @Pere Plexe

                          C’est dans le cadre d’un film : c’est ce qu’on appelle une fiction... et en plus un film d’animation...
                          Peut-on y voir du réalisme ??

                        • Christian Labrune Christian Labrune 28 décembre 2017 17:30

                          Enfin, si un film sur la crèche et sur l’histoire de Jésus pose problème, on va s’interdire aussi d’évoquer la musique, l’art sacré, etc. ??
                          ...................................................................... ..........
                          @rosemar
                          La part de la musique religieuse dans l’oeuvre de Bach est considérable. Songez à l’énorme suite des Cantates, aux deux Passions, à la Messe en si. Il serait temps que tout cela fût proscrit à tout jamais.

                          On vient de rouvrir au Louvre, après réfection, les premières salles de la peinture française du XVIIe siècle fermées depuis des mois. On peut enfin revoir les Poussin, mais la moitié seraient à brûler : rencontre d’Eliézer et de Rébecca, Moïse sauvé des eaux (deux versions !), Sainte Françoise romaine, Les Israélites au désert, La femme adultère, etc. Tout cela est extrêmement choquant.

                          Ce qui est particulièrement scandaleux, c’est que des profs conduisent des classes entières dans ce musée. Pour y voir les peintures de ce courant du XVIIe qu’on appelle l’atticisme et qui traite de sujets plutôt profanes et donc acceptables, il faut successivement traverser une salle où sont exposés de très grands formats destinés à la décoration des églises et, comble d’horreur, une autre entièrement consacrée à l’histoire de Saint-Bruno de Lesueur. Où qu’on jette les yeux dans celle-ci, on est dans le catholicisme, et rien n’est fait pour que les malheureux enfants puissent être protégés de cet effrayant prosélytisme. Si j’étais à la place de ces profs, je les obligerais à regarder le bout de leurs godasses, je prévoirais des punitions sévères pour qui relèverait la tête, mais je vois bien qu’on les laisse regarder tout cela au mépris du principe de laïcité.

                          Situation peut-être pire encore dans les Antiquités Egyptiennes où les dieux sont en bien plus grand nombre (plusieurs centaines !). Et là encore il y a des enfants, et en très grand nombre, conduits parfois par des enseignants totalement irresponsables et qui relèveraient des tribunaux.


                        • babelouest babelouest 30 décembre 2017 10:50

                          @Pere Plexe il est même très intéressant d’étudier les mythologies, comme dans cet ouvrage magnifique qui les étudie dans le monde entier en partant de très longtemps, et leur découvre même des analogies curieuses. Je pense que les lycéens devraient en avoir au moins un aperçu.


                        • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2017 16:28

                          Bonsoir rosemar,


                           Je pense que vous avez extrapolé l’idée de ce qu’est la laïcité.
                           C’est tout le contraire d’interdire de voir ce qui ne fait pas vous.
                           C’est comme ignorer la Shoah et les autres religions avec leurs spécificités, l’histoire et l’évolution.
                           La laïcité, c’est une sorte de neutralité.
                           Cela ne veut pas dire qu’il faut effacer l’évidence de l’évolution des espèces.



                          • Jonas 27 décembre 2017 18:50

                            @rosemar
                            Rien de surprenant, la ville de Nantes, et ses mosquées inaugurées et financées par la municipalité de Patrick Rimbert et Jean-Marc Ayrault (du moins les terrains sont fournis gracieusement) incitant à la haine de l’occident, des femmes, des chrétiens et des juifs, est devenu un temple de l’islam radical des Frères Musulmans.
                            http://islamineurope.unblog.fr/2012/11/23/les-predicateurs-fondamentalistes-de-luoif-incitent-les-jeunes-musulmans-au-repli-identitaire-et-au-communautarisme-dans-la-nouvelle-grande-mosquee-assalam-de-nantes/
                            http://islamineurope.unblog.fr/2011/10/26/la-mosquee-arrahma-de-nantes-met-en-ligne-sur-son-site-lintegralite-dun-livre-antisemite-incitant-a-la-discrimination-religieuse-a-la-misogynie-et-au-jihad-islamique-guerre-sainte/

                            Mais le vrai danger, c’est évidemment la crèche de Noël, symbole du Christianisme, de l’enfance, de l’innocence, de la famille, et de la joie d’être ensemble.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 28 décembre 2017 10:12

                            @rosemar bonjour, 

                            J’ai lu. 
                            Qu’est-ce qui se cache derrière cette de décision ? 
                            Une volonté de sortir de contraintes religieuses. 
                            Vous vous souvenez des films « La vérité si je mens » qui démontrent les clans religieux.
                            Les conflits entre religions sont latents.
                            Croire ou ne pas croire, c’est une question comme « to be or not to be »  
                            En 2012, à Bxl, sur la Grand Place avait été planté un arbre futuriste pour remplacer l’arbre traditionnel.
                             Ce fut un tollé on attaquait la tradition. 
                             C’était pourtant aller avec son temps, non ? 
                             La crèche y était pourtant...
                             Il faudra peut-être un jour, fêter Aid El-Kebir, la fête du sacrifice, si on veut être égalitaire.
                             Ou alors, supprimer tous les signes extérieurs religieux.
                             Samedi, j’y ai vu un mariage de la sorte sur la Grand-Place.
                             Cela s’est très bien placé parce que nous en avons l’habitude d’être ouvert à toutes les croyances ou tous les athéismes..

                          • Djam Djam 28 décembre 2017 10:36

                            @L’enfoiré
                            Le problème c’est que la laïcité a été détournée de son véritable sens et qu’elle est devenue tout sauf neutre ! C’est même devenue une vache sacrée française.


                          • Ouam Ouam 29 décembre 2017 11:51

                            @L’enfoiré
                            « Ou alors, supprimer tous les signes extérieurs religieux. »
                            a donf pour ca...
                            surtout lorsqu’on regarde le passe des religions, de presque toutes les religions, je dit presque parce que l’indouhisme et le boudhisme je ne connais pas leur passé, les 3 monothéiste...
                            ca je connais...leur passé, sutout la catho (brimades & soumission des peuples, croisades et autres joyeusetées) ....
                            qd à l’islam, n’en parlons meme pas, en ce moment ils exellent  smiley

                            les juifs euxs n’ont juste euxs pas eu la chance d’etre assez nombreuxs pour faire autant chier que les deux autres pré-cités.


                          • JL JL 28 décembre 2017 12:40

                            @Walker
                             bonjor,
                             
                             permettez moi svp, de réagir ici.

                            Vous dites : ’’N’avez-vous pas l’impression qu’aimer ses ennemis est un peu extrême ?’’

                            Dans prochain, il y a proche. Déjà, si les gens pouvaient tous aimer leurs proches comme eux-mêmes ce serait pas mal. Je me demande si ce n’est pas comme cela qu’il convient de comprendre la prescription d’aimer son prochain comme soi-même.


                          • Walker 28 décembre 2017 13:35

                            @JL

                            Bonjour, 


                            Je ne comprends pas bien où vous voulez en venir, vous me citez lorsque je parle de Jésus qui dit d’aimer ses ennemis et en réponse vous me parlez de l’amour du prochain.

                            Quant à « aimer son prochain comme soi-même », ça ne garantit rien, il y a beaucoup de personnes qui ne s’aiment pas ou s’aiment mal ou sont masochistes, et celles-ci ne peuvent qu’endommager leurs prochains.

                          • Pere Plexe Pere Plexe 27 décembre 2017 18:59

                            Peut on considérer, plus de deux siècle passés, que la laïcité est une tradition bien ancrée dans notre pays ?

                            Quelle est une composante majeure de l’identité de la France moderne ?

                            Et qu’accessoirement elle ne met en rien la tradition des crèches et autres santons en danger.
                            Pas plus qu’elle menacerai la messe ou la confession...

                            Dès lors quelle est est la VRAIE motivation des manipulateurs qui cherchent à bafouer les règles de la laïcité ?

                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 décembre 2017 19:54

                              @Pere Plexe

                              Dès ses origines l’islam a fait devoir à ses adeptes d’interdire fermement, partout où ils implanteront majoritairement leur religion, ce qu’on nommera plus tard la laïcité.

                              Partout, en terre d’islam c’est sa loi qui doit dominer dans tous les domaines. Cette conception théologique n’a jamais été remise en question.

                              En fait, il faut le dire sans détour, dans une république laïque, soucieuse de faire appliquer les droits humains, l’égalité des femmes et des hommes, la liberté religieuse, la liberté d’expression... l’islam ne devrait pas bénéficier de la liberté d’exercer son culte. J’ai publié sur Agoravox un article pour le dire très explicitement :

                              https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/modifier-radicalement-la-198919


                            • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 09:10

                              @Pierre Régnier
                              Reste qu’historiquement les musulmans ont souvent accepté les autres cultes.

                              Parfois mieux que les catholiques.

                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 décembre 2017 09:38

                              @Pere Plexe

                              Je suis islamophobe, pas musulmanophobe, je n’ai pas de haine pour les musulmans.

                              Je reconnais que beaucoup parmi eux ont des qualités semblables à celles qui sont prônées par les Évangiles, par d’autres religions et par l’humanisme athée (pas sans ambiguïté toutefois, si on lit attentivement le Coran on voit que ses appels à la bienfaisance s’appliquent essentiellement à ceux qui ont « la bonne religion : l’islam »).

                              Mais les catholiques n’ont pas fait 250 millions de victimes dans des conquêtes entreprises au nom d’un Dieu qui doit, à terme, dominer politiquement partout, dans tous les domaines de la vie humaine.


                            • Djam Djam 28 décembre 2017 10:47

                              @Pere Plexe
                              Précisément pour que cette laïcité revisitée achève de déchirer l’unité d’un peuple et accélère la guerre de tous contre tous. Certains n’attendent que ça pour accélérer l’arrivée de leur « sauveur »....


                            • capobianco 28 décembre 2017 14:06

                              @Pierre Régnier
                              « Mais les catholiques n’ont pas fait 250 millions de victimes dans des conquêtes entreprises au nom d’un Dieu »

                              Votre affirmation est bien hasardeuse, revoyez l’histoire des cathares, des protestants (entre autres) et comment l’église catholique s’est illustrée (amour, pardon, bonté.... ?) . Voyez comment l’église a évangélisé les indiens d’amérique du sud, comment les indiens d’amérique du nord on été massacrés (20 millions) par ces bons blancs catholiques ( https://www.youtube.com/watch?v=DGWkoY0LQUU) .

                              TOUTES les religions se sont rendues coupables des pires exactions, inutile de faire le tri...


                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 décembre 2017 14:38

                              @capobianco

                              Il est incontestable que l’église catholique s’est comportée de manière coupable, complice, dans les conquêtes coloniales, l’asservissement et les massacres massifs des colonisés. Idem pour la traite des Noirs et leur réduction en esclavage. Mais il ne s’agissait nullement là de conquêtes entreprises par l’Église en application de conceptions théologiques (autrement dit de conquêtes prétendument commandées par le Dieu des chrétiens)

                               

                              Il n’en fut pas de même pour le massacre des protestants, des cathares et des victimes de l’Inquisition mais, au total, d’après les historiens, le nombre de ces victimes n’atteint pas le vingtième de celui qu’ont provoqué les conquêtes islamiques "divinement commandées"


                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 décembre 2017 14:40

                              @Pierre Régnier

                              Je trouve de toutes façons très malsaine la  »compétition victimaire par les chiffres« dans laquelle bien des  »penseurs" alimentent les débats de notre époque plutôt que de s’en prendre objectivement aux diverses théologies criminogènes.

                              C’est ce qui m’a conduit à publier aux éditions du Panthéon, en avril 2016, un petit livre que j’ai titré Désacraliser la violence religieuse. J’y suis très sévère pour l’actuelle religion catholique, au sein de laquelle je fus un fervent adepte dans mon enfance. 

                              Peu de temps après ce livre, j’ai publié sur Agoravox cet article que je considère un peu comme un complément : Détruire la tricherie exégétique

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-la-tricherie-exegetique-187081


                            • capobianco 28 décembre 2017 15:59

                              @Pierre Régnier
                              Pour ma part il n’est pas question de « compétition victimaire » mais juste de répondre à votre chiffre concernant une autre religion.

                              Plus globalement, je désapprouve totalement la manière de « rosemar » de promouvoir une religion au prétexte de « traditions », celle là ou une autre, peu m’importe. Les religions, toutes, doivent rester des affaires personnelles. Si cette dame y trouve autant de qualités c’est son affaire. L’église a depuis des siècles exercé plus ou moins directement le pouvoir maintenant çà suffit. Ceux qui veulent une crèche trouveront facilement tous les éléments pour la faire chez eux.

                              Pour moi être laïque c’est respecter les idées et croyances de tous, y compris des 70% de français qui ne s’intéressent à aucune religion. 


                            • Pere Plexe Pere Plexe 28 décembre 2017 18:52
                              @Pierre Régnier
                              « Mais il ne s’agissait nullement là de conquêtes entreprises par l’Église en application de conceptions théologiques »

                              ...sans quoi on aurait appelé ça « mission » ?

                              « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ; apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. »
                               (Évangile selon Matthieu, chapitre 28,verset 19 et 20a)

                            •  C BARRATIER C BARRATIER 27 décembre 2017 19:30

                              La classe au cinéma reste la classe qui exige le respect de chacun. Il s’agit d’une illustration de cours et si on met cette histoire la au programme, il faudra bien la complèter par des explications. Déjà le doute sur la naissance de ce bébé. Pendant des siècles les chrétiens le faisaent naître au printemps, plus tard ils ont fait naître en décembre., cela changera peut être encore, on fait comme on veut avec les histoires. Ensuite il faudrait rappeler que le père du bébé était forcément un homme, comme pour tous les élèves de la classé. Parler d’un fils de Dieu n’est pas possible, il faudrait que les dieux existent. On doit traiter dieux et desses a égalité"..immortels pour ceux qui y croient ils seraient tous vivante...ce que personne ne croit. Finalement ce film aurait apporté des perturbations aux catholiques ou protestante de la classe. Un enseignât n’a pas ma le droit de choquer une seule conscience.


                              La laïcité ne peut pas faire l’objet d’un culte. Elle n’est as une religion, même,pas une opinion, elle est la liberté d’en avoir une ou d’en changer’.

                              • Taverne Taverne 27 décembre 2017 19:31

                                Je ne vois aucun culte de la laïcité en France. A part une poignée d’exaltés (l’inquiétant Manuel Valls et quelques procéduriers), les Français défendent leur modèle républicain et laïque.

                                Et il faudra qu’ils défendent ce modèle tant qu’il sera dangereusement menacé par les excès des religions.

                                Votre phrase de trop : « Assez de terrorisme autour du principe de laïcité ! » Dire que les citoyens seraient des terroristes alors que ce mot signifie une réalité dangereuse qui se trouve du côté de certains religieux, c’est atteindre le point Godwin.


                                • Taverne Taverne 27 décembre 2017 19:35

                                  « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde  ». (Albert Camus)


                                • rosemar rosemar 27 décembre 2017 20:44

                                  @Taverne

                                  Dans ce cas, pensez qu’un film comme BEN HUR ne doit pas être montré à des élèves ??

                                • Taverne Taverne 27 décembre 2017 22:21

                                  @rosemar

                                  Vous ne réagissez pas à ma remarque, pourtant très légitime, sur votre emploi du mot « terrorisme » à propos des défenses laïques, alors je vous pose la question : combien de gens sont morts en France sous les bombes ou les coups de couteau des laïcs ou des athées ? Avez-vous entendu parler d’un athée poignardant un juif, un musulman ou un curé, en criant « vive la laïcité » ?


                                • rosemar rosemar 27 décembre 2017 22:43

                                  @Taverne

                                  Vous ne répondez pas à ma question...

                                  L’athéisme n’est pas non plus innocent : on connaît par exemple dans l’histoire la politique anti-religieuse soviétique... membres du clergé fusillés ou envoyés dans des camps...

                                • sirocco sirocco 27 décembre 2017 23:16

                                  @rosemar

                                  « Dans ce cas, pensez qu’un film comme BEN HUR ne doit pas être montré à des élèves ?? »

                                   
                                  Une salle de cinéma privée ne représente pas l’Etat comme le fait une mairie, une école ou une place publique.


                                • Taverne Taverne 27 décembre 2017 23:21

                                  @rosemar

                                  Donc vous persistez à dire que la laïcité est du terrorisme. Bonsoir !


                                • rosemar rosemar 27 décembre 2017 23:23

                                  @sirocco

                                  Ce n’est pas la question posée : dans le cadre scolaire, on ne pourrait pas emmener des élèves voir BEN HUR ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès