• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Karachi : quand la Pravda veut exonérer Sarkozy (et l’enfonce sans (...)

Karachi : quand la Pravda veut exonérer Sarkozy (et l’enfonce sans s’en rendre compte)

Il est parfaitement étonnant de voir comme quoi la volonté de sauver le soldat Sarkozy non seulement fait un flop mais en plus, si on analyse les faits censés prouver la parfaite innocence woerthienne de Nicolas Sarkozy ils démontrent le contraire, décrédibilise Le Figaro et vont, selon moi, enfocer plutôt que sauver.

 Le titre du Figaro est sans ambiguïté : A Bercy, Sarkozy s’est opposé aux contrats avec Karachi
 
Voilà, là c’est le titre. Le contenu de l’article ne cite pas une seule fois, pas une seule fois, un document où apparaîtrait le nom même de Nicolas Sarkozy qui, en personne, s’opposerait à la vente des sous-marins au Pakistan. Le Figaro se sert de paraphrase, de périphrase, d’amalgame afin de faire coller Sarkozy à son ministère, à Bercy.
 
Plusieurs pièces montrent que, en 1994, le ministère du Budget, alors dirigé par l’actuel chef de l’État, s’est déclaré hostile à la vente des sous-marins Agosta au Pakistan -cette vente sur laquelle serait venu se greffer in extremis un système de rétrocommissions possiblement destiné, ont déclaré plusieurs témoins, à alimenter les circuits d’Édouard Balladur. Le compte rendu d’une réunion ministérielle tenue le 29 juin 1994, classé secret défense, témoigne de cette position. Alors que le ministère de la Défense ne veut alors pas remettre en cause la conclusion du contrat malgré les nouvelles exigences des Pakistanais,Bercy exprime ses réticences. Dans le rapport de la mission d’information parlementaire, une fonctionnaire de la Direction du budget, Patricia Laplaud, explique : « Sur un plan technique, la Direction du budget a toujours été opposée au contrat de vente de sous-marins au Pakistan. Nous étions en effet inquiets de la situation financière de ce pays. » Le rapport relève que plusieurs articles de presse se font alors l’écho de la résistance de Bercy. « Outre le risque financier, le contrat semblait également comporter un important risque industriel », note la mission.
 
Comme vous le lisez, pas une seule fois le nom de l’hyper-communicant, l’hyper-homme d’orchestre, de celui qui s’attribue tout, partout et en tout lieu, en tout temps, oui qui s’attribue tout et qui le crie sur tous les toits, pas une seule fois, ni dans la presse ni dans ces documents, le nom de Nicolas Sarkozy n’est cité.
 
Le Monde complète : Ce document du secrétariat général du gouvernement, "classé secret défense", publié par Le Figaro fait état "des réserves sur l’augmentation du coût liée au transfert de technologies".
 
Une seule question, en fait plusieurs, se pose et la poser c’est y répondre : Comment se fait-il que Nicolas Sarkozy qui a été quelques fois interrogé sur cette vente de sous-marins n’a-t-il pas clamé qu’il était opposé avec preuves à l’appui, lui qui se met toujours sur le devant de la scène, comment se fait-il que son nom n’apparaisse pas dans la presse à cette époque et seulement celui du ministère et même plus de la direction, ce qui en est son côté fonctionnaire et non politique ?
 
La Pravda n’a pas fait ce rapprochement simple : comment se fait-il que Nicolas Sarkozy se serait opposer à cette vente alors qu’il a affirmé publiquement qu’il n’avait en rien à connaitre de près ou de loin la vente des sous-marins ? il faudra que ce bon journal nous explique comment celui qui n’avait rien à en connaitre pouvait être contre. Le Figaro découvre l’eau sèche, la lumière noire, la blancheur obscure.
 
La réalité est simple, ces documents ne prouvent qu’une seule chose et qui, au lieu d’exonérer Nicolas Sarkozy l’enfoncent, je vais y revenir, c’est que la direction de Bercy était cotre. Ceci on le savait depuis longtemps. Deux rapports de la DCNI avaient stigmatisé cette future vente la décrétant trop risquée car en perte financière, ce que dit également cet article. Le prédécesseur de Léotard, Alain Richard, était lui aussi contre à cause d l’instabilité du pays et du transfert de technologie.
 
Ensuite, cet article est de la désinformation. Voici ici le document confidentiel défense. Le texte est : Le ministère du budget exprime des réserves sur l’augmentation du coût liée au transfert de technologie. […] En conclusion, il plaide pour l’augmentation le plus faible possible du montant du contrat, surtout en ce qui concerne les transferts de technologie.
 
On voit bien que ce n’est qu’une réserve et que la conclusion est loin, très très loin du titre : s’est opposé. Cette conclusion n’est pas opposée mais un aménagement. Belle escroquerie intellectuelle que nous fait là la Pravda
 
Ces documents déjà cités par le Post il y a une semaine, donc non nouveaux, enfoncent encore plus Nicolas Sarkozy. D’abord la vente a eu lieu. Ceci est une preuve. Ensuite la police luxembourgeoise a nommément cité Nicolas Sarkozy comme intervenant décisif dans la création de la société Heine, celle qui va organiser avec des plateformes de niveaux I et II, vers diverses régions financières exotiques comme les Îles vierges, l’île de man etc, afin de distribuer les corrupt-funds, ou les corrupofrancs ou les pots-de-vin, comme vous voulez. Le niveau I était pour cette amorale et immorale légalité de « commissions » depuis interdites. le niveau II était cette amorale et immorale illégalité de rétro-pots-de-vin. Enfin le nom de Nicolas Sarkozy a été cité par Ménayas devant le juge van Ruymbeke. Ces documents enfoncent donc Nicolas Sarkozy car ils prouvent que ceux qui ont signé et fait signer cette vente l’ont fait en dépit, et contre ceux-ci en toute connaissance de cause, des réticences majeures et des avertissements d’importance (pertes financières, transfert de technologie, pertes avérées pour un montant approchant les 80 millions d’euros). Petit message personnel au passage à eux qui défendent les commissions car tout le monde fait pareil et peu importe l’amoralité de la corruption (qui a été interdite de tout temps et punie comme telle) que vont-ils nous dire pour défendre la corruption pour vendre à perte ! Qui peut accepter de payer des intermédiaires véreux, des politicards corrompus pour en plus perdre de l’argent, perdre beaucoup d’argent, transférer notre technologie (eux qui crient au loup quand il s’agit de lever le secret défense, défendent ces contrats ce qui démontre leur haut niveau de cohérence, de moralité et de réflexion) qui nous vide de notre savoir faire en bâtissant de solides concurrents pour l’avenir, concurrents à bas prix ?
 
Mais le juge van Ruymbeke ne va pas s’arrêter là tant que la justice lui laissera le loisir de poursuivre son enquête. Il a demandé récemment (ce dont on a eu peu d’échos à ce jour, et pas dans la Pravda) à pouvoir étendre l’enquête de possible corruption de Karachi aux contrats Sawari II dont je parlerai plus tard. 
 
La conclusion de cet article du Figaro est qu’il n’éloigne pas Nicolas Sarkozy de cette détestable et scandaleuse affaire, mais qu’au contraire, puisque son nom n’est cité dans aucun document qui est contre cette vente, mais apparaît au contraire dans ceux qui l’impliquent dans la vente, mais est ce que l’on appelle des circonstances aggravantes.
 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr)). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 6é version du 16 novembre 2010) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • l’affaire Wildenstein
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l’affaire de la Jatte
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007
  • la circulaire Hortefeux
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • l’affaire de l’espionnage par le contrespionnage des journalistes
 
Sarkozya delenda est !
 
Vignette Bercy


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Berserk 1er décembre 2010 12:22

    Après des interprétations, plus que discutables, de ce genre, il devient quasi impossible de ne pas voir l’ombre de Serge Dassault derrière la rédaction du Figaro. C’est triste....
    Merci Imhotep pour l’analyse et le lien vers le doc (ex) secret défense.


    • Talion Talion 1er décembre 2010 13:15

      De toute façon, cela fait longtemps que la Pravda n’est plus autre chose que la voix de son maitre.


      • Harfang Harfang 1er décembre 2010 13:40

        Belote, rebelote et dix de der  smiley


        • LE CHAT LE CHAT 1er décembre 2010 14:21

          bravo Imopète , je parlerai de toi à Ségolène pour une place de secrétaire d’état ! smiley


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er décembre 2010 14:30

            Enfin Imhotep, un être sérieux comme vous...comment peut-il croire un instant à ces balivernes.
            Vous me voyez, moi, directeur de campagne de Ballablanc, me compromettre en montages financiers en sous marin pour mener mon requin à l’Elysée alors que tous les comptes doivent être transparents...Je soupçonne votre voyeurisme être directement issu de votre dernière enquête sur la pédophilie...Allons voyons...vous n’êtes pas sérieux !


            • Stupeur Stupeur 1er décembre 2010 14:58

              Bonjour, 

              _ Karachi Gate III sur France-Inter (Là-bas si j’y suis) à 15h00 aujourd’hui ! 
               

              « Il y a plus faux que le faux, c’est le mélange du vrai et du faux », Paul Valéry

              L’attentat, les rétrocommissions, le financement de la campagne Balladur, 
              l’implication de Nicolas Sarkozy, les enquêtes et théories successives... 
              vous saurez tout sur l’affaire Karachi.

              Un entretien avec Fabrice Lhomme

              (Pas mal le coup des billets de 500 francs pour acheter des casquettes et des Tee-shirts pour soutenir la candidature de Balllllllladur * * smiley * * - Imhotep en a déjà parlé dans ses articles, je crois...) 
               

              • sonearlia sonearlia 1er décembre 2010 14:59

                La presse aux ordres n’en a plus rien a faire de sauver sarko, elle cherche a faire accepter ségo-dsk.


                • Berserk 1er décembre 2010 16:50

                  Bonjour alchimie,

                  Cette « déviance quasi-obsessionnelle » d’Imhotep comme vous l’appelez intéresse un certain nombre de personnes. Si les sujets des articles de cet auteur ne vous intéressent pas (ou plus), vous n’êtes pas obligés de les lire et encore moins de poster des commentaires...


                • Imhotep Imhotep 1er décembre 2010 17:02

                  J’ai parlé de/du/des :

                  Bayrou
                  Modem
                  nouveau centre
                  Villepin
                  Clearstream
                  Courroye
                  élections régionales
                  élections européennes
                  Cohn Bendit
                  Europe Ecologie
                  Corinne Lepage
                  l’ipad (Apple)
                  l’Epad (prince Jean)
                  l’élection de Neuilly
                  l’affaire Mitterrand
                  l’affaire Polanski
                  affaires Woerth
                  la nécessité de la culture
                  livre La conjuration des imbéciles
                  piano le M. Liminal
                  baffle Le songe
                  Cyrano de bergerac
                  la guerre en Géorgie
                  mariage d’un enfant avant que le cancer ne l’emporte
                  sacrifice de trois femmes
                  11 septembre
                  etc.

                  et ai commis deux ou trois textes dans la catégorie humour


                • Imhotep Imhotep 1er décembre 2010 20:42

                  Pour Woerth, demain on saura s’il y a ou non une enquête de la Cour de justice de la République. Voilà, je n’oublie pas.


                • LOKERINO LOKERINO 2 décembre 2010 06:53
                  Euh là Imhotep , vous me faites très peur
                  connaissant votre« style » et vos articles proches du vomitif qu’avez vous pu ecrire sur« ’piano le M. Liminal » ?
                  pouvez vous me passer le lien ?

                  Vous voulez parler de ces modeles au design degoulinant qui comme le « Peter Maly » ont réussi pour moi la prouesse absolue, rendre un piano laid ?

                  Vu la lourdeur de votre style de redactions et vos réiterations sans fin, m’etonnerais pas completement finalement que vous soyez en admiration devant ces «  creations »....

                • ichris31 1er décembre 2010 19:25

                  Cet article du Figaro a été fait dans la précipitation. La boulette !!!
                  Comment être opposé à quelque chose que l’on ne connait pas. 
                  J’ai remarqué quand même que l’info est passé ce matin sur france info et a disparu très rapidement. En fin d’après midi on ne parlait plus que de la neige.

                  C’est comme le Villepin, ce bellâtre qu’on entendrait moins bêler s’il se vautrait dans le gâteau. N’écoutant que sa haine, il s’est précipité lui aussi pour dénoncer son boucher sans même voir qu’il était en train de se tirer une balle dans le pied.

                  Misère, misère

                  Pas étonnant que les gens se tournent vers la religion. Alors dansons avec les anges les pieds dans la gadoue..


                  • Jéjé Jéjé 1er décembre 2010 19:51

                    Merci pour votre article Imhotep ! Comme toujours, bien fourni et pédagogique pour comprendre cette enclave sarkoziste sur la presse dite de droite.

                    Et dire qu’il y a quelques mois, le slogan publicitaire du figaro était « Il y a autant de pages de droite que de gauche » qui est vrai dans la forme mais alors dans le fond... A mourir de rire ! smiley

                    • colza 1er décembre 2010 20:36

                      Je note que si les Juges d’instruction ont un mal fou à se faire remettre des documents classés « secret défense », ça n’est pas le cas du Figaro.

                      Etonnant, non ?

                      • Augustule Augustule 1er décembre 2010 23:09

                        Les lecteurs du Figaro ne s’y trompe pas :

                        • "Je suis triste pour Le Figaro que je lis depuis toujours et suis triste pour l’estime que je porte à ses journalistes, mais c’est parfois à se demander si on n’est pas sur le site de la Pravda"

                        • Marianne Marianne 2 décembre 2010 20:47

                          Que Sarkozy ait été pour ou contre au moment de la négociation, même si clairement le FIgaro-voix-de-son-maître utilise la réticence d’un fonctionnaire de Bercy pour la mettre sur Sarkozy, après tout peu importe ... C’est plutôt vers la fin de la négo que cela devient louche, lors de l’apparition de 2 énergumènes, même pas pakistanais, que le ministère de la Défense impose avec des prétentions mirobolantes (6% qui seront ramenées à 4% du contrat), alors que l’affaire est considérée bouclée ...
                          Ensuite c’est l’implication de N.Sarkozy et de N.Bazire dans la mise en place de Heine pour les circuits de paiement, qui est avérée avec documents déjà publiés par Bakchich.
                          Il faut pouvoir suivre les détails des flux entrants et sortants de Heine pour remonter la piste, sur l’Ile de MAns etc. et comptes alimentés, ... qui sont bien entendus à numéros, non nominatifs, et sur lesquels les montants ont dû être virés en Europe dans un paradis fiscal garantissant le secret bancaire, également sur un compte à numéro, à partir duquel du liquide a été retiré. En admettant qu’on arrive jusque là, est-ce qu’une exigence de justice concernant l’identité du détenteur de ce compte sera exaucée ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès