• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Karl Marx a-t-il beaucoup tué ?

Karl Marx a-t-il beaucoup tué ?

« L’histoire de toute la société jusqu’à nos jours est l’histoire de la lutte des classes. » ("Manifeste du parti communiste", 1848).



Délirant ! Le Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker, citoyen d’honneur de la Ville de Trèves, se rend ce samedi 5 mai 2018 dans cette ville allemande située à moins d’une heure de route de Luxembourg pour inaugurer une statue de cinq mètres de haut de Karl Marx offerte par la République populaire de Chine. La raison, le deux centième anniversaire de la naissance de Karl Marx, le 5 mai 1818 à Trèves.

Il est vrai que, quoi qu’on pense du philosophe allemand, fondateur du communisme contemporain, il a été une personnalité marquante de son siècle et surtout, du siècle suivant, le XXe siècle. Est-ce suffisant pour venir le commémorer à grandes pompes au nom de l’Union Européenne ? Certains ne le pensent pas et se demandent maintenant si le 20 avril 2019, quelques semaines avant la fin de son mandat, Jean-Claude Juncker n’irait pas célébrer aussi le cent trentième anniversaire de la naissance de …Hitler, également personnalité marquante du siècle dernier, personne ne pourrait le nier.

Qu’importe finalement cette commémoration, sinon pour se demander si Marx était marxiste. Il semblerait qui lui-même aurait répondu par la négative quand il a vu la tournure que prenaient les premiers mouvements communistes, principalement en Allemagne, dans la seconde moitié du XIXe siècle.

L’équivalence Marx = Lénine = Staline = Mao serait historiquement très scabreuse, même si l’on pourrait dire que sans Marx, pas de Lénine, pas de Staline et pas de Mao. Cette équivalence donnerait le bilan du communisme depuis qu’il est apparu, à savoir plus d’une centaine de millions de morts.

Statistiques astronomiques pourtant difficilement contestables, la terreur léninienne, les purges staliniennes, la révolution culturelle maoïste, tout cela a fait beaucoup de mal à l’humanité en tant que telle et s’il existe encore quelques États qui se réclament officiellement du communisme, deux cents ans après Marx, c’est parce que c’est une devanture très formelle et assez hypocrite pour caractériser le capitalisme de la Chine (qui a mieux compris la globalisation que les Américains), les lubies parfois heureuses de Baby Kim ou encore la fin de la dynastie des Castro.

Le marxisme est-il le communisme ? Peut-être pas exactement, peut-être pas plus que le nazisme est du nietzschisme. Peut-être n’est-ce qu’une perception. Marx estimait en 1844 dans une phrase célèbre que la religion était l’opium du peuple. On pourrait le paraphraser en disant que le marxisme est l’opium des communistes.

Jamais un philosophe n’a eu sa pensée et son ressenti historique aussi tributaires des circonstances historiques ultérieures dont il n’était pas responsable personnellement. Il est probablement certain qu’il a dû se retourner plusieurs fois dans sa tombe en observant tout ce qui a été fait en son nom et au nom de sa pensée.

Pour autant, faudrait-il revisiter Marx au XXIe siècle ? En d’autres termes, proposer une lecture post-moderniste qui pourrait donner d’autres interprétations que le communisme politique tel qu’il s’est développé et qu’il a ravagé ces cent dernières années ?

_yartiMarxKarl02

À mon sens, non. Marx a certainement contribué à la construction de la pensée mondiale, mais je la trouverais aujourd’hui plutôt très archaïque, très passéiste. Le marxisme a été une analyse intéressante du capitalisme mais certainement pas une bonne réponse au capitalisme et surtout, à ses excès. Le principe même de la lutte des classes est obsolète dans l’état actuel de l’aboutissement (qu’on le juge déplorable ou acceptable) de la société de consommation qui est un hyper-individualisme égocentrique.

Le principe de la lutte des classes reprend en fait les vieilles lunes communautaristes mélangées à la sauce économique, avec toujours ce clivage entre "nous" et "eux". Nous les ouvriers, eux les bourgeois par exemple, mais on pourrait aussi dire nous les Aryens et eux les Juifs, ou encore nous les pauvres, eux les riches, nous les croyants, eux les infidèles, etc. Ce principe de lutte des classes est à l’opposé d’une société pacifiée et apaisée. Il souffle sur les braises de la différence au lieu de chercher les ponts, les points communs et la complémentarité des différences. Il est le contraire de l’esprit républicain. J’ajouterais aussi le contraire de la démocratie en ce sens qu’une démocratie doit défendre les minorités, les "eux".

C’est en ce sens que le marxisme reste, malheureusement, d’actualité, mais qu’il n’est qu’une idéologie tournée vers le passé et pas vers l’avenir. Le futur a besoin au contraire de coordonner les individus entre eux, dans une égalité complète de l’être et dans une distinction du faire. Où les caractères acquis seront plus importants que les caractères innés. Le futur a besoin de trouver de nouvelles synergies, de nouvelles solidarités. Les réseaux sociaux, aussi contestables soient-ils, donnent une première esquisse de ce genre de nouvelle synergie, beaucoup trop égocentrée, certes, mais nouvelle.

Rien n’empêche d’en créer d’autres, de les imaginer, de les essayer, mais pour cela, pour penser neuf, il faut déjà déposer le vieux, l’ancien, mettre les idéologies mortifères du XXsiècle au vestiaire, voire à la poubelle, et innover intellectuellement. Où sont donc les nouveaux philosophes de ce nouveau siècle ?


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (04 mai 2018)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Les 200 ans de Karl Marx.
Le Capital de Karl Marx.
Totalitarismologie du XXe siècle.
La Révolution russe.

_yartiMarxKarl01


Moyenne des avis sur cet article :  1.11/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

107 réactions à cet article    


  • jocelyne 5 mai 2018 11:31

    lui ? non, mais le capitalisme oui



    • Paul Leleu 5 mai 2018 16:02

      @jocelyne


      VIVE LE COMMUNISME... VIVE MARX !!! 

      le capitalisme a tué beaucoup plus, simplement les chiffres sont cachés... donc, avant de juger « le communisme » essayez donc de vous procurer des chiffres fiables sur les centaines de millions de morts causés par le capitalisme... 

      enfin, accuer Marx d’avoir décrit la lutte des classes, c’est comme accuser Pasteur d’avoir décrit les microbes... c’est nul... c’est le capitalisme qui engendre la lutte des classes : le capitalisme est responsable de l’intégralité de ces guerres civiles... 

      un chiffre parmi d’autres ? 25 000 morts par jour de la faim dans le monde capitaliste, alors que les greniers sont pleins : un génocide. Mais bien sûr, c’est pas la faute du capitalisme, et bla bla bla... 

    • Yaurrick Yaurrick 5 mai 2018 16:30

      @Paul Leleu
      Et combien de morts dû aux famines y aurait il eu grâce au « communisme » ? Ça ne vous a pas suffi la brillante famine conséquente du grand bond en avant en Chine ?
      Le capitalisme n’est pas parfait, mais c’est le meilleur système que nous ayons actuellement.


    • jocelyne 5 mai 2018 16:48

      @Paul Leleu
      bonsoir, je ne dis pas autre chose


    • Clocel Clocel 5 mai 2018 18:04

      @Yaurrick

      Tiens,,, un élève à Fernand Nathan qui s’est fini avec PPDA !

      Y’avait pas de MJC dans ton quartier camarade ? smiley


    • Paul Leleu 5 mai 2018 20:04

      @Yaurrick


      10 à 15 millions de morts de famine chaque année dans le monde capitaliste (chiffres ONU)... ça vous fait rien ? ... 3 millions d’enfants qui crèvent la gueule ouverte chaque année dans votre « paradis capitaliste »... ça ne vous fait rien ? c’est pire que l’Holodomor de Staline... vous allez brancher quand votre cerveau ???? il faut que je m’appelle « Stéphane Courtois » pour que ça compte ? en 20 ans, (depuis le livre de Stéphane Courtois) ça fait 250 millions de morts... 

    • foufouille foufouille 5 mai 2018 20:15

      @Paul Leleu
      c’est aussi exagéré que sa version, il s’agit plus de malnutrition, maladie, de reproduction lapinesque et surtout de peuples refusant de quitter leur désert. la mauvaise gestion des états est aussi responsable avec des guerres stupides.
      par contre ça ne devrait plus exister mais avec une stérilisation des lapins.


    • JP94 5 mai 2018 23:23

      @Paul Leleu

      Vous avez totalement raison et répondez fort bien.

      Petite précision sur les millions de morts : Lorsque 14 puissances impérialistes réconciliées ( Américains, Japonais, Français , Anglais, (l’Allemagne état déjà là - ..envahirent la Russie en révolution et qui voulait la paix - cette invasion de pays capitalistes massacra plus 7 millions de Russes, tout ça pour « éradiquer le bolchévisme » et l’un des généraux Blancs déclara : « s’il faut tuer 1/3 des Russes pour vaincre la Révolution allons-y ! 
      On trouverait difficilement semblable langage sortant de la bouche de n’importe quel communiste .
      Pourtant, S. Courtois le valet du Patronat mais piètre historien , comptabilise fort judicieusement ces morts pari les »victimes du communisme« et pour cause : »si un communiste est tué , c’est de sa faute, car il n’avait qu’à pas être communiste. Il est donc mort à cause du communisme.« 

      L’Holodomor est un mythe créé par Goebbels. Lire à ce sujet l’auteur de référence dans le monde sur les famines , Marc Tauger, grand historien américain. 

      Du reste je connais des Ukrainiens non fascistes et lors de discussions, la maman disait que la grand-mère racontait tout ce qu’elle avait vécu. Et jamais il n’y eut de famine.telle que l’holodomor. Cette femme ajoutait : c’est totalement impossible car la grand-mère racontait tout.
      Par ailleurs des officiels français visitèrent l’Ukraine juste quelques mois après la date prétendue du soi-disant Holodomor ; or ils notent un pays très ^prospère, avec des animaux de ferme en abondance des gens en pleine santé. 
      Or à l’époque, le mythe de l’Holodomor n’existait pas encore. Et ils ont décrit ce qu’ils ont vu, point.
      Ce mythe a été créé par Goebbles, lors d’une expo nazie à Berlin, pour justifier les persécutions nazies et la croisade »antijudéo-bolchévique. Les photos sont celles de 1921, à la fin de l’invasion par les 14 pays ...
      En réalité, Marc Tauger ( livre édité chez Delga) évoque dans l’histoire de la Russie plus de 800 famines ! C’est l’URSS qui a mis fin au cycle de famines qui dévastaient la Russie.

      Mais pour les famines il y aurait beaucoup à dire : la France coloniale a sciemment provoqué une famine pour éradiquer la résistance malgache dans le Sud, dans les années 20. Elle a introduit le virus de la cochenille, qui a détruit la verdure, privant les zébus de nourriture et affamant les Malgaches. Entre les débuts de la colonisation en 1896 et la 2de GM, la population malgache a diminué de ... 2 millions . Chiffre sans doute à mettre sur le compte du communisme, il n’y a qu’à demander à S. Courtois ...



    • Yaurrick Yaurrick 5 mai 2018 23:39

      @Paul Leleu
      Je serai curieux de connaitre quels sont les pays concernés, qui à mon avis ne sont surement pas capitalistes et encore moins des états de droits.


    • julius 1ER 6 mai 2018 08:50
      Le capitalisme n’est pas parfait, mais c’est le meilleur système que nous ayons actuellement.

      @Yaurrick
      on connait la phrase célèbre : à quoi reconnait -on les cons ??? 

      et le Capitalisme ... combien de morts ???? des centaines de millions !!!
      et le Christiannisme ... combien de morts ???? des centaines de millions !!

      c’est sûr Yaurrick qu’avec ton cerveau lobotomisé tu es un vrai crétin !!! en cela tu ressembles à Hérisson !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 6 mai 2018 09:09

      @Paul Leleu
      Pourriez-vous définir le capitalisme avant d’employer ce mot à tort et à travers ? La propriété privée des moyens de production ? Mais c’est une réalité depuis l’origine de l’humanité. Le libre échange ? Il s’est toujours pratiqué dans toutes les sociétés en dehors des sociétés totalitaires et dictatoriales, on le retrouve dans l’économie mésopotamienne en 3300 avant JC. 

      SI l’on parle de l’industrialisation moderne, celle-ci s’est accompagnée d’une croissance démographique très forte et d’une baisse de la mortalité malgré toutes les souffrances endurées dans tous les pays où elle a eu lieu et non d’une paupérisation croissante comme l’annonçait Marx et, contrairement à ce que l’on croit souvent, la vie dans les campagnes n’était pas idyllique, c’est même une des raisons pour laquelle de nombreux travailleurs journaliers qui vivaient tout juste au dessus de la misère, sont partis vers les villes. 
      Bien sûr, il ne s’agit pas de défendre pas le travail des enfants qui existait par ailleurs à peu près partout dans les campagnes et d’autres innombrables injustices, simplement il ne faut pas fabriquer un bouc émissaire « le capitalisme », auquel on attribue tous les mots de l’humanité, ce qui est un signe de paresse intellectuelle. 
      C’est trop facile et faux de dire comme Marx que les machines ne produisent pas de profit ou plus value pour en déduire une baisse du taux tendanciel de profit amenant à la misère universelle avant la grande révolution. Cela ne veut pas dire que le monde n’est pas plein de problèmes et d’injustices mais pour contribuer à les résoudre, il faut éviter les analyses simplistes.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 6 mai 2018 10:00

      @Bernard Mitjavile ....auquel on attribue tous les maux de l’humanité et non « tous les mots »


    • Yaurrick Yaurrick 6 mai 2018 13:58

      @julius 1ER
      D’une, je ne vous permets ni de tutoyer ni de m’insulter. De deux, j’attends toujours qu’on me prouve la prétendue efficacité du communisme... Parce ce que vu les expériences passées, ce n’est pas mais pas du tout brillant.


    • Paul Leleu 7 mai 2018 20:05

      @Bernard Mitjavile


      pendant que vous bavassez votre rhétorique, des millions de personnes crèvent la dalle dans votre monde capitaliste (qui se revendique lui-même capitaliste). 

      - les chiffres de la famine dans le monde (capitaliste) sont de l’ONU. (allez vérifier). 

      - sans doute vous me sortirez l’arguement que ce n’est pas ça le vrai capitalisme, que c’est un capitalisme qui doit s’améliorer, et bla bla bla... reprenant en cela exactement la rhétorique des communistes qui disent « c’était pas cela le vrai communisme »... donc assumez vos génocides... 

      - si vous n’avez pas d’information sur les famines et les massacres du capitalisme dans vos « médias libres et démocratiques possédés par des gentils milliardaires philanthropes », c’est peut-être que vous ne vivez pas dans une démocratie réelle... nous ne sommes que le « village-témoin », la vitrine mensongère d’un système sanglant et immonde... arrêtez de vous raconter des histoires... 

      - vous allez certainement me dire que si les pauvres crèvent de faim c’est de leur faute, ou que c’est la faute à pas de chance... je vous laisse cette rhétorique de criminel... 

      - si vous ne pouvez strictement rien changer à cet état de fait par votre vote, c’est que votre démocratie libérale n’est pas démocratique. 

    • Paul Leleu 7 mai 2018 20:13

      @foufouille

      les chiffres que j’avance sur la faim dans le monde sont de l’ONU (même si ça troue le cul de tout le monde). Allez vérifier. 

      « malnutrition, maladie »... oui... ben, j’aime votre sens de l’euphémisme... vous pourriez travailler à la propagande... c’est pas une famine c’est de la malnutrition M’dame le Juge ! ... Bref, le capitalisme crée des famines (même si c’est juste des noirs et des bananés qui crèvent loin de vos prunelles délicates de démocrate libéral). Quant à la médecine populaire, elle était bien meilleure dans les pays communistes, qui sortaient du sous-développement capitaliste. 

      quand à votre couplet rafiné sur la « reproduction lapinesque »... dans les pays communistes il y avait une politique de contrôle des naissances... donc faudrait être cohérent. 

      enfin, méditez ceci : les greniers sont pleins. Il serait possible de nourrir ces pauvres gens qui meurent sans raison valables. C’est donc un génocide délibéré et volontaire, entièrement lié à l’idéologie capitaliste. 

    • foufouille foufouille 7 mai 2018 20:35

      @Paul Leleu
      tu m’expliqueras pourquoi les parents et les autres enfants sont bien nourris avec de beaux vêtements et des bijoux.
      même si la natalité baisse en afrique, elle était encore très élevé il y a peu.
      etc


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 mai 2018 09:55

      @Paul Leleu

      Ce n’est pas un « génocide délibéré et volontaire » mais un refus, comportant une grande part de fatalisme, d’affronter un réel épouvantable, bien qu’en connaissant les causes. Et c’est le cas, presque toujours aussi, chez ceux qui veulent se donner une image d’adversaires bien déterminés de l’horreur capaitaliste.

      Je suis toujours surpris de constater que les militants les plus fermement revendicatifs pour la justice sociale n’exigent jamais l’écrasement par le haut de l’échelle des revenus, ni le prélèvement d’une partie des richesses excessives pour l’affecter aux individus et aux peuples les plus démunis.


    • Croa Croa 5 mai 2018 11:46

      K. Marx n’a tué personne ! Ceux qui ont récupéré ses idées pour les détourner certainement que si... Mais il en est de même de beaucoup d’idées philosophiques ou même religieuses hélas.
      .
      Ce monsieur voulait le bien de l’humanité. Ses idées restent d’actualité sauf que s’il vivait encore aujourd’hui il devrait forcément les corriger à partir des facteurs inconnues à son époque comme l’épuisement des ressources par exemple. Quand à la lutte des classe, elle n’a jamais été aussi vive qu’aujourd’hui ! Sauf que c’est une oligarchie de ploutocrate qui est en train de la gagner.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mai 2018 12:55

        @Croa
        « Quand à la lutte des classe, elle n’a jamais été aussi vive qu’aujourd’hui ! Sauf que c’est une oligarchie de ploutocrate qui est en train de la gagner. »


        Cela n’a rien d’irréversible. Les « démunis » peuvent, à terme (20 ans ont déjà été perdus !), se hisser au niveau des ploutocrates par une épargne collective pour constituer un capital investi dans l’économie réelle marchande, banques incluses, et générateur de dividendes. Cf. textes ci-dessus.

      • Paul Leleu 5 mai 2018 19:58

        @Croa


        à mon sens, la « lutte » des classes doit se comprendre dans un double sens : d’une part la « tectonique » passive des classes qui s’oppose, et d’autre par la lutte dans le sens « combat » volontaire. 

        la « lutte » (tectonique) est inhérente au capitalisme... puisque le capitalisme consiste à ce qu’une minorité de possédants s’approprie le fruit du travail de la masse... pas de vol sans voleur ni victime... dans ce sens, les capitalistes ne « gagneront » jamais cette lutte, dans le sens où elle est éternelle, consubstantielle de leur règne. 

        de là, la classe exploitée « lutte », qu’elle le veuille ou non, contre ses exploiteurs... autant « lutter » le plus efficacement possible... le dépressif peut être découragé, mais au fond, il ne peut pas refuser de vivre (sauf à se suicider)... de même, le prolétaire ne peut pas refuser de « lutter » , sauf à se suicider... nos coeurs battent... c’est la vie... 

      • Et hop ! Et hop ! 5 mai 2018 20:27

        @Jean-Pierre Llabrés : «  Cela n’a rien d’irréversible. Les « démunis » peuvent, à terme e hisser au niveau des ploutocrates par une épargne collective »


        Vous parlez des 6 millions de Français qui sont au chômage ? 
        Vous croyez qu’ils peuvent créer des entreprises productives, des petites usines, alors que notre pays s’est complètement désindustrialiés en 25 ans au profit de groupes multinationaux monopolistiques.

        Il y a une concentration du capital, les petites entreprises, les petits artisans, les petits commerçants sont détruits au profit de quelques gros groupes qui ont le monopole de chaque secteur (distribution, confection, chaussures, mobilier, banque, semences, etc..).


      • Croa Croa 6 mai 2018 09:03

        À Paul Leleu,
        C’est une propagande tendant à délégitimer les actions de défense sociale qui a fait croire que la lutte des classe relevait d’un choix idéologique. Ceux qui l’on interprété ainsi, même de bonne fois notamment en 68 se trompent (et par ailleurs certains leaders soixante-huitards pouvaient être largement suspectés de récupérateurs.) Marx voyaient bien dans la prise de conscience de l’existence d’une lutte des classes une nécessité sociale. C’était d’ailleurs bien plus un analyste qu’un idéologue et ce qu’il proposait comme luttes relevait du constat qu’il faisait sur ce qu’il en était de la société capitaliste. 


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 6 mai 2018 10:16

        @Et hop !

        Ne parlez donc pas d’un projet que vous n’avez pas lu ou, encore moins, compris ! ! !


      • McGurk McGurk 5 mai 2018 12:35

        Constater une situation et l’écrire dans un bouquin est à la portée de tous. De nombreux écrivains l’ont fait au travers des siècles et pourtant ils n’ont pas fait naître des dictatures et provoqué des millions de morts.

        Pourtant, Marx allait beaucoup plus loin en disant « qu’il fallait tout détruire [au premier sens du terme] pour tout reconstruire », ce qui relève d’une bêtise crasse sans précédent parmi les auteurs influents de ce siècle. Effectivement, éliminer sous toute forme son passé en croyant qu’on peut construire un avenir meilleur est complètement idiot ; c’est justement en le prenant en compte qu’on arrive à avancer et faire mieux.

        Eradiquer une classe est simplement irréaliste, comme mettre toute la société sur un même plan. Ce qui est défini par « la lutte des classes » n’est pas un produit du « capitalisme » mais de la nature humaine - chacun cherchant à améliorer sa condition et/ou garder ses privilèges. Le capitalisme n’a originellement rien de nocif, c’est notre manière de l’utiliser qui l’est.

        La seule chose que nous puissions faire c’est redistribuer le pouvoir et les richesses, encadrer le processus par des lois strictes et bien définies afin de prévenir les abus, détournements et les punir fermement. En France, il faudra également (il y a urgence) réhabiliter et mettre à jour l’intégration sociale et économique afin de parvenir à une forme d’égalité - n’existant plus actuellement.

        Je trouve choquant que certains pensent que Marx n’a rien provoqué. C’est comme si on descendait un type et qu’on accusait le flingue. L’idéologie imbécile et bisounoursaire est autant responsable de la suite des évènements que les bouchers qui ont mis en place lesdites idées des auteurs.


        • Paul Leleu 5 mai 2018 16:11

          @McGurk


          « écrire une bouquin », comme vous dites, n’est pas « à la portée de tout le monde »... vous avez du abuser de la télé « c’est mon choix » et de l’école des stars... un peu de modestie ne vous ferait pas de mal... 

          quant à votre dernière remarque, elle me fait penser à ceci, que vous pourrez méditer : 

          dans le monde communiste, quand quelqu’un meurt de la faim, c’est la faute du communisme. Dans le monde capitaliste quand quelqu’un meurt de la faim, c’est la faute à pas-de-chance. 

          Je pense que ça résume parfaitement : chaque jour 25 000 personnes meurent de la faim dans le monde capitaliste, alors que les greniers sont pleins. On appelle cela un génocide... mais vous me direz, c’est certainement de la faute des pauvres qui n’ont « rien compris »... amen... 

        • foufouille foufouille 5 mai 2018 16:25

          @McGurk
          il faut voir ça par rapport à l’époque, le début du siècle donc avec des famines.
          dans un monde communiste sans profiteur ou partiellement communiste, tout le monde a un minimum et du boulot. pas de SDF. personne n’a faim.
          évidement, il faut que les capitalistes acceptent son existence.


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 16:29

          @Paul Leleu

          Scinder ma phrase en deux n’a eu pour effet que de la dénaturer. C’est à la portée de n’importe qui de retranscrire ce qu’il voit dans un carnet.

          Surtout que si on se penche sur les idéologie et aspirations de l’époque, il est clair qu’il y avait une bande de gogos tels qu’ils auraient élu le diable comme président. Comme « les anarchistes » ou alors tous ces pauvres types qui pensaient que « le communisme était la solution au capitalisme ».

          Comme je l’ai dit dans mon post ci-dessus, c’est un problème de répartition des richesses et du pouvoir, plutôt un agglomérat des deux qui pose problème et non le capitalisme en tant que tel. Autrement, on aurait pas autant de pauvres et de crève-la-faim.

          Et ce n’est certainement pas le modèle « communiste » (ou soviétique) qui pourra y remédier.


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 16:36

          @foufouille

          Partiellement communiste ? Connais pas, je n’ai vu que les dérives des deux systèmes propres (non, la Chine est purement capitaliste !). Et puis dans les républiques soviétiques, il étaient affreusement pauvres, sans compter la dictature, les massacres de masse, les guerres, etc.

          De toute manière, je trouve curieux de différencier deux notions qui ne sont que les faces d’une même pièce. De plus, il y a toujours un peu de « communisme » dans le capitalisme de nos sociétés (sécu, protection des faibles, etc.) et inversement.

          C’est pour ça que les idées de Marx je chie littéralement dessus. On a pas besoin de tout bousiller pour faire les choses mieux et encore moins si ça représente une classe d’humains (riches ou pauvres).


        • foufouille foufouille 5 mai 2018 16:50

          @McGurk
          le vrai communisme consiste à partager les bénéfices, le travail entre tous à part égale et sans justificatifs comme pour le RU.
          c’est impossible sauf en virant tous les capitalistes qui veulent se goinfrer.
          alors soit tu as un RU qui te permet de vivre mais il faudra que assez de personnes travaillent, soit une partie de la société produit des biens basiques gratuits ou presque. le reste des biens non vitaux ou de luxe seraient laissés aux capitalistes.
          nôtre société n’a rien de communiste vu qu’il faut mendier par le biais des bureaucrates le droit d’exister.


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 18:52

          @foufouille

          Revenu universel ? Ouais le revenu des feignasses qui en feront le moins possible (voire rien du tout) pour toucher un salaire non justifié^^

          C’est la plus grosse connerie du 21 siècle de croire que l’argent pousse sur les arbres et que tout le monde va payer pour obtenir le même salaire à la fin du mois. Dans ce cas, la différenciation et le luxe n’existent plus, encore moins l’art et le reste.

          C’est une société purement soviétique votre machin, quelle horreur, il y a de quoi se tirer une balle. J’imagine mal appliquer le modèle de la Fort T à tous les aspects de la vie, c’est bon pour les sectes smiley .


        • Hecetuye howahkan 5 mai 2018 19:03

          @McGurk

          samut

          et pourtant les parasites du vrai travail , qui se reconnaîtrons eux mêmes, qui n’ont jamais rien fait du tout, sont légions , du politique aux rentiers etc etc etc ..il y en a des mille et des cent !! et ils sont tous au sommet des états....des grosses sociétés, des bourses, des banques et ils ne foutent rien du tout etc etc

          ce que tu dis est totalement faux de ce que j’en vois ..mais le sais tu au moins ? pas sur, car tu en à l’air totalement persuadé..

          quand à l’argent et bien il n’a jamais rien produit, rien fabriqué, rien créé etc d’ailleurs il n’existe pas..mais « on » y croit car la majeure partie des humains depuis un moment ont pété presque tous les câbles,

          cela dit tu exprimes une opinion majoritaire qui amène bien sur la guerre et autres saloperies humaines : je veux plus !!!!!

          mais Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

          en clair on ne peut pas à la fois vouloir plus , adorer cette idée et sa mise en place au cas ou je gagnerais ce qui génère une majorité de perdants etc ce qui crée un monde injuste et pyramidal qui détruit, vol, et violent qui crée la guerre donc les meurtres légaux de masse et en déplorer ces mêmes conséquences ...

          sur ce je te salue.. smiley


        • foufouille foufouille 5 mai 2018 19:08

          @McGurk
          tu es pas encore au RSA ?
          tu vas voir c’est bien et sympa la CAF, les emplois aidés non choisis, etc.
          un RU n’est pas forcément super élevé, ça commence à la version esclavagiste de 400€ jusqu’à la version utopique de 1500.
          800 à 900 est faisable mais tu devras chercher du boulot quand même pour faire autre chose que survivre.


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 19:26

          @foufouille

          Ah mais si, seulement ça n’a rien à voir avec la redistribution de l’argent.

          Moi, je suis bloqué à cause de leur connerie de loi sur les stages qui interdit aux demandeurs d’emploi d’obtenir une convention afin d’obtenir une expérience, des critères totalement grotesques des entreprises qui veulent Superman parlant 24 langues pour ramasser les poubelles.

          Aujourd’hui, à moins d’être ingénieur ou commercial, il faut être pistonné pour avoir un boulot décent. Dans une démocratie où le pouvoir et l’argent sont redistribués convenablement, on ne crée pas artificiellement le chômage. Au contraire, l’ascenseur économique et social fonctionne, ce qui n’est hélas plus le cas.

          Rien à cirer du RSA ou revenu de mes fesses, le travail est vraiment disponible mais bloqué par les mêmes connards qui possèdent le pouvoir (économique ici).


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 19:34

          @Hecetuye howahkan

          * "ce que tu dis est totalement faux de ce que j’en vois ..mais le sais tu au moins ? pas sur, car tu en à l’air totalement persuadé..« 

          ...mais de quoi parlez-vous exactement ?

          * »quand à l’argent et bien il n’a jamais rien produit, rien fabriqué, rien créé etc d’ailleurs il n’existe pas..« 

          C’est certes une notion relative et quelque peu factice, pourtant il fait toute la différence.

          Je ne vois pas en quoi mieux répartir les richesses dans une société revient à déclencher des guerres, vos propos sont légèrement vagues pour y répondre totalement.

          * »en clair on ne peut pas à la fois vouloir plus , adorer cette idée et sa mise en place au cas ou je gagnerais ce qui génère une majorité de perdants"

          Toujours aussi vague, je n’ai pas bien compris désolé.


        • foufouille foufouille 5 mai 2018 19:44

          @McGurk
          j’ai été au chômage dans les années 90 pour raisons de santé et le boulot était déjà rare.
          donc non, tu n’as pas plein de travail disponible.
          imagines un restau où tu devras attendre des jours le temps de trouver un serveur parlant ta langue ou une entreprise qui a un carnet de commande plein mais n’embauche pas.
          en plus, pas mal de boulot comme les vignes sont mécanisés. c’était merdique mais avec une paye.


        • Et hop ! Et hop ! 5 mai 2018 20:32

          @McGurk : «  Pourtant, Marx allait beaucoup plus loin en disant « qu’il fallait tout détruire [au premier sens du terme] pour tout reconstruire » »


          Fausse citation, vous n’avez jamais lu une ligne de Karl Marx.

          Son livre principal, le Capital, est sous-titré « critique de l’économie politique », c’est la critique du fait d’adopter les considérations économiques comme politique, de les faire passer avant toutes autres considérations : spirituelles, esthétiques, culturelles, affectives, anthropologiques, historiques, c’est de réduire toutes les conduites humaines à un calcul économique, à la vénalité.


        • McGurk McGurk 5 mai 2018 22:24

          @foufouille

          * « donc non, tu n’as pas plein de travail disponible. »

          Je suis désolé mais je ne suis pas d’accord sur ce point.

          Depuis des années, elles cherchent désespérément des personnes avec tant d’années d’expérience.
          Sauf qu’on ne peut pas, comme ça, sortir de son chapeau une expérience qu’il est impossible d’avoir. Surtout les demandeurs d’emploi...

          D’autre part, elles ont considérablement augmenté les critères de sélections et il faut un CV de dingue pour faire un boulot minable (et je ne parle même pas de la paye).

          Elles empêchent donc, pour des motifs qui m’échappent, une partie des gens de bosser. Ce qui est finalement idiot et contre-productif car si on a pas sa chance au début on a pas le moindre espoir de remplir leurs critères aussi sidérants soient-ils.

          Je viens d’ailleurs de lire que les entreprises européennes sont en dèche d’ouvriers spécialisés mais lorsque je regarde ce qu’il faut être pour les plus humbles des postes, elles ne risquent pas de trouver. Je vous invite à aller voir sur des sites comme l’APEC (où il faut être Dieu pour bosser), Pôle Emploi, Cadre emploi (pire que les deux réunis) ou Monster.


        • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 12:05

          @McGurk

          Salut, OK tu ne comprends pas , ce que je comprends..avant tout un rappel historique pour commencer

          http://truedemocracyparty.net/2012/01/rothschilds-25-point-plan-for-world-domination-nationalist-truth/

          Un peu d’histoire

          January 7, 2012 by admin
          R 25 Point Plan For World Domination – Nationalist Truth / New World Or


          January 7, 2012 by admin

          Rs 25 Point Plan For World Domination
          “In 1770, Mayer Amschel Rothschild married Gutta Schnapper. In that same year, he retained jewish born , Adam Weishaupt, an apostate Jesuit-trained professor of canon law, to revise and modernize Illuminism, the worship of Satan, with the objective of world domination and the imposition of the Luciferian ideology “upon what would remain of the human race” after a final orchestrated social-cataclysm. In 1773, Mayer summoned twelve wealthy men to Frankfort and asked them to pool their resources, then presented the 25-point plan that would enable them to gain control of the wealth, natural resources and manpower of the entire world.

          Mayer Amschel Rothschild, Adam weishaupt..révisent et modernisent les Illuminati, l’adoration de Satan avec comme objectif la domination mondiale et l’imposition de idéologie luciférienne sur ce qu’il restera de la race humaine après un dernier cataclysme social orchestré .En 1773 Mayer convoqua 12 hommes fortunés et leurs demanda de mettre leurs ressources en commun, et présenta un plan en 25 points qui leur permettrait de contrôler la richesse, les ressources naturelles et la main d’œuvre de la planète entière .

          1. Use violence and terrorism rather than academic discussions.

          utiliser la violence et le terrorisme plutot que les discusions cademiques

          2. Preach “Liberalism” to usurp political power.

          precher le liberalisme pour usurper le pouvoir politique

          3. Initiate class warfare.

          initier la guerre des classes

          4. Politicians must be cunning and deceptive – any moral code leaves a politician vulnerable.

          les hommes politiques doivent être rusés, fourbes et trompeurs- tout code moral rend un politicien vulnérable

          5. Dismantle “existing forces of order and regulation.” Reconstruct all existing institutions.”

          détruire les forces de l’ordre et régulations existantes. Reconstruire toutes les institutions existantes

          6. Remain invisible until the very moment when it has gained such strength that no cunning or force can undermine it.

          rester invisible jusqu’au dernier moment quand le mouvement a atteint une telle force que aucun malin ni aucune force ne puisse l’ébranler

          7. Use Mob Psychology to control the masses. “Without absolute despotism one cannot rule

          efficiently.”

          utiliser la psychologie des masses pour les contrôler. Sans un despotisme absolu on ne peut diriger efficacement

          8. Advocate the use of alcoholic liquors, drugs, moral corruption and all forms of vice, used systematically by “agenteurs” to corrupt the youth.

          promouvoir l’usage de l’alcool, des liqueurs, des drogues, de la corruption morale sos toutes ses formes

          9. Seize properties by any means to secure submission and sovereignty.

          s’emparer des propriétés par tous les moyens pour assurer la soumission et la souveraineté

          10. Foment wars and control the peace conferences so that neither of the combatants gains territory placing them further in debt and therefore into our power.

          fomenter des guerres et contrôler les conférence de paix de manière à ce que aucune des parties ne gagne des territoires, les soumettant à plus de dette et donc les plaçant entre nos mains

          11. Choose candidates for public office who will be “servile and obedient to our commands, so they may be readily used as pawns in our game.”

          choisir des candidats pour la fonction publique qui seront serviles et soumis à notre commandement, ainsi il seront prêts à être utilisé comme des pions dans notre jeu..

          12. Use the Press for propaganda to control all outlets of public information, while remaining in the shadows, clear of blame.

          utiliser la presse pour la propagande pour contrôler tout ce qui sort de l’information pour le public, tout en restant dans l’ombre, sans en être tenu responsable.

          13. Make the masses believe they had been the prey of criminals. Then restore order to appear as the saviors.

          Faire croire aux masses qu’elles sont la proie de criminels.Restaurer l’ordre pour apparaître en sauveur

          14. Create financial panics. Use hunger to control to subjugate the masses.

          créer des paniques financières.Utiliser la faim pour subjuguer les masses

          15. Infiltrate Freemasonry to take advantage of the Grand Orient Lodges to cloak the true nature of their work in philanthropy. Spread their atheistic-materialistic ideology amongst the “Goyim” (gentiles).

          infiltrer la franc maçonnerie pour tirer avantage des loges du grand orient pour dissimuler la vraie nature de leurs travaux dans la philanthropie

          16. When the hour strikes for our sovereign lord of the entire World to be crowned, their influence will banish everything that might stand in his way.

          Quand le moment sera venu pour notre Seigneur souverain du monde entier d’être couronné, leurs influences bannira tout ce qui se tiendra dans le chemin

          17. Use systematic deception, high-sounding phrases and popular slogans. “The opposite of what has been promised can always be done afterwards… That is of no consequence.”

          utiliser la tromperie systématique, des phrases qui sonnent haut et fort et des slogans populaires.L’opposé de ce qui a été promis peut toujours etre defait ensuite, c’est sans consequences

          18. A Reign of Terror is the most economical way to bring about speedy subjection.

          Un règne de la terreur est le moyen le plus économique pour amener à une soumission rapide

          19. Masquerade as political, financial and economic advisers to carry out our mandates with Diplomacy and without fear of exposing “the secret power behind national and international affairs.”

          Se faire passer pour des conseillers politiques, financiers et économiques afin de mener à bien nos mandats avec diplomacie, sans avoir peur d’exposer les pouvoirs secrets derriere les affaires nationales et internationales

          20. Ultimate world government is the goal. It will be necessary to establish huge monopolies, so even the largest fortunes of the Goyim will depend on us to such an extent that they will go to the bottom together with the credit of their governments on the day after the great political smash.”

          Un gouvernement mondial ultime est le but.Il sera necessaire d’etablir des monopoles gigantesques, ainsi meme les plus grandes fortunes fes goyims dependrons de nous à un tel point que ils seront coulés ensemble avec le credit de leurs gouvernements le jours apres la grande casse organisée du systeme politique

          21. Use economic warfare. Rob the “Goyim” of their landed properties and industries with a combination of high taxes and unfair competition.

          utiliser la guerre économique. Voler les terres et industries des « goyims » avec un mélange de taxes élévées et de competitions deloyales

          22. “Make the ‘Goyim’ destroy each other so there will only be the proletariat left in the world, with a few millionaires devoted to our cause, and sufficient police and soldiers to protect our interest.”

          faire que les goyims se detruisent les uns les autres afin qu’il ne reste que un proletariat dans le monde avec quelques millionnaires dévoues à notre cause et suffisamment de policiers et de soldats pour proteger nos interets

          23. Call it The New Order. Appoint a Dictator.

          Appellons cela le nouvel ordre mondial. Appointer un dictateur.

          24. Fool, bemuse and corrupt the younger members of society by teaching them theories and

          principles we know to be false.

          berner , deconcerter et corrompre les jeunes en leur enseignant des théories et des principes que nous savons etre faux..

          25 Twist national and international laws into a contradiction which first masks the law and afterwards hides it altogether. Substitute arbitration for law.”sism

          entortiller les lois nationales et internationales et les enfermer dans une contradiction qui d’abord rend la loi opaque et ensuite la cache totalement..


        • Antoine 6 mai 2018 12:24

          @Hecetuye howahkan
          Bonjour, 

          Avez vous quelques éléments qui authentifieraient ce texte parce que ça ressemble plutôt à une construction après coup, qu authentique plan préconçu ?

        • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 12:55

          @Antoine

          Salut.....à l’heure d’internet, tout se trouve , se retrouve, je n cherche pas à prouver car soi en face il y a des gens qui sont des agents de ce désordre mondial soit des incrédules qui sont passivement du même bord,, soit des chercheurs des intuitifs à qui cela va parler et qui vont eux même rechercher ,recouper avec des dizaines voir plus de sources..

          le bon sens commun suffit souvent à comprendre..mais cela aussi est une denrée rare..
          cela dit a attendre toujours des certitudes, le maître lui ne s’embarrasse pas de ces questions et il a bien raison, il avance, la masse ne bouge pas ou recule attendant la preuve absolue qui ne sera jamais là ,permettant ainsi de ne jamais rien changer du tout..

          cela dit en cherchant Adam weishaupt et mayer amschel Rotschild plus illuminati de Bavière mais surtout en Anglais il y a des dizaines d’ heures de lectures a faire..

          et puis ne pas oublier le principal, personne n’est fondamentalement idiot ni con en fait, alors c’est à chacun de se bouger le cul . et de chercher...puis de faire monter en pression ce qui est vrai ,montrer ce qui est faux etc.

          toute vérité même sur un sujet mineur contient en elle même une sorte de béatitude , de bonté étrange, d’éveil etc et est bonne pour les humains..

          Le maître nous fait douter sur tout, certains plus que d’autres en fait nous fait surtout douter, arrêter de jouer son jeu et savoir il faut...

          je te salue qui que tu sois dans ce descriptif..


        • Antoine 6 mai 2018 17:24
          @Hecetuye howahkan
          Pour combattre mes ennemis, j’ai toujours préféré la vérité aux mensonges. Mensonges qui même répétés mille fois n’en demeurent pas moins des mensonges. Sur internet, à faire confiance sans méfiance, on risque la désillusion comme j’ai eu plus d’une fois l’occasion d’en faire l’expérience.
          Je ne doute pas un instant que les Rothschild soient des nuisibles, mais si ces 25 points s’avéraient véridiques, il faudrait conclure que celui qui en est l’auteur était doué d’une grande lucidité qu’il faudrait qualifier de démoniaque. 

        • foufouille foufouille 6 mai 2018 17:28

          @McGurk
          « Depuis des années, elles cherchent désespérément des personnes avec tant d’années d’expérience. »
          c’est bidon comme début 90 sinon le patron embauche sans expérience. l’annonce sert à récupérer des CV.


        • Antoine 6 mai 2018 18:16
          @Hecetuye howahkan
          utiliser la presse pour la propagande pour contrôler tout ce qui sort de l’information pour le public, tout en restant dans l’ombre, sans en être tenu responsable.

          Par exemple cette sentence fait très anachronique. je me demande ce qu’il faut entendre par le mot presse en 1770. La rotative ne sera inventé qu’en 1840, je ne pense pas qu’il y eu, à cette époque de moyens d’information pour le public


        • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 18:45

          @Antoine

          Salut Antoine et merci de cette réponse directe..

          enfin quelqu’un qui dit que un mensonge même répété milles fois est un mensonge..merci smiley ouf çà fait du bien..

          Je ne suis pas surpris par un tel esprit « démoniaque », le démon se trouvant en l’occurrence dans le cerveau humain, des cerveaux humains qui déraillent totalement.

          La méfiance oui, mais je crois que la méfiance des masses en général est très mal placée et manipulée d ’une manière quasi parfaite, des années de marketing m’ont montré cela...

          il y a aussi l’aspect visionnaire, ce qui est ce qui m’arrive souvent, l’économie, la politique etc ne sont pas mes sujets mais des fois je reçois comme des infos venues d’ailleurs, je les vérifie et jusqu’a présent , elles sont tombés juste...on va appeler cela l’intuition mais ce mot ne dit rien en fait , bon peu importe

          nous aurions tort d’être surpris de la démence de certains ...

          cela dit en cherchant dans bien des textes, ces 25 points certes très détaillés ici se retrouvent dans de nombreux ouvrages..en moins précis...mais vont exactement dans le même sens..

          ensuite il suffit de faire le lien entre l’actualité non issue des médisa appartenant aux banques donc sur internet ou dans certaines publications aussi bien sur mais aussi le lien avec un passé récent genre depuis le siecle des lumieres, tiens lumieres, illuminés, coïncidence ? je ne pense pas ..lumieres éteintes ? oui ..et voir la concordance globale entre tout cela, voir la suite logique des événements etc bien sur le maître nous a conditionné à ne pas savoir, à croire que l’on ne sait pas , lui ne doute pas mais il nous fait tout douter donc on ne sait pas.. je ne sais rien de ma santé, rien de ma nourriture, je ne sais pas construire un abris, je ne sais pas faire de vêtements donc je ne sais rien faire du tout des nécessités vitales qui concernent ma vie sauf exceptions ultra minoritaires bien sur non pas par incapacité nous sommes tous apte à faire cela mais par circonstances.....

          pas de problème le maître lui sait et il nous le vends, bien que ce soit fait par nous la masse..alors que si nous étions coopératif naturellement , ce qui est la profondeur de ce que nous sommes , nous avons perdu cela pour le moment, et bine si cela était, le maître disparaît, la guerre aussi etc la masse ne veut pas de cela c’est un fait avéré , Étienne de La Boétie il y a environ 500 ans avait lui aussi comme d’autres vu cela profondément mais d’une manière excessivement précise..et bien tournée avec les mots qu’il convenait..dans : discours de la servitude volontaire ( ne pas confondre ici un serf et un esclave..)

          tout se vend ..à tout niveau de la propagande quotidienne depuis l’école jusqu’à la tombe ou là encore il va falloir payer....tu payes pour naître, tu payes pour mourir..

          et il y a toujours une explication pour tout..De la Boétie justement : Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux

          qu’est ce qui est important là dedans ? payer pardi...on rejoint pile poil Jacques Attali et ses pantalons à une jambe ..

          cela dit je ne m’attends à rien, la masse dont je fais partie bien sur est pour moi le créateur de tout cela, à un niveau individuel en chacun, avant d’être global le désastre humai est personnel et bien sur la masse n’en a aucune conscience, sauf exceptions minoritaires, très minoritaire ..ni de son rôle ni des tenants ni des aboutissants et si jamais elle arrive à ce stade , elle se cachera la tête dans le sable , sauf comme toujours et en tous lieux exceptions

          ce nouvel ordre mondial qui est déjà là , pour moi c’est en fait l’ancien désordre mondial initié par les romains entre autre et va probablement gagner ouvertement bientôt...pour de bon..rien ne dure...est une vérité..qui vivra verra ou si le pire est là qui survivra verra bien sur

          et les élites qui que ce soit réellement, nul doute que Mr R en fait partie et les élites financières savoureront le champagne alors en se disant : merci le peuple, sans vous on n’y serait jamais arrivé..

          car le peuple il veut quoi en gros ? plus.............être au dessus , gagner plus être au sommet etc

          mais alors les élites ne seraient que ceux du peuple de la masse qui a gagnée a ce jeu criminel appelé compétition..que tout le monde veut ..oui..

          c’est sans espoir ? là de suite totalement, en absolu non ..

          je te remercie de ce dialogue et de ton propos smiley

          mais je divague et donc vais vaquer de retours dans le jardin...on a un retard de 1 mois et demi sur tout les légumes du au temps pourri et froid ici ...la terre colle aux bottes...


        • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 18:48

          @Antoine

          Par exemple cette sentence fait très anachronique. je me demande ce qu’il faut entendre par le mot presse en 1770. La rotative ne sera inventé qu’en 1840, je ne pense pas qu’il y eu, à cette époque de moyens d’information pour le public


          https://journals.openedition.org/chrhc/1267


        • McGurk McGurk 6 mai 2018 20:43

          @foufouille

          Pourtant elles tiennent aux critères cités et n’en bougent pas.


        • foufouille foufouille 6 mai 2018 21:02

          @McGurk
          évidement puisque c’est bidon. tu auras toujours aussi le fameux restaurant qui cherche un serveur introuvable car sur place, il te dira que le salaire est de 4.50 non déclaré.


        • Antoine 7 mai 2018 10:16

          @Hecetuye howahkan
          Merci vieil indien pour ces précisions.

          Ce n’est pas tant que je mette en doute une volonté de l’élite financière de tenter de gouverner le monde à son propre profit, ni même que je conteste la réalité de ce programme en 25 points, c’est plutôt que je voudrais le voir confirmer par une source sérieuse (je ne dis pas que vous n’êtes pas sérieux). 
          La question que je me pose pourrais se résumer ainsi : font-ils cela en conscience ou seulement parce que ce sont des pervers ?
          Nous voyons en effet les effets de choix politiques et idéologiques qui conduisent à la déliquescence du corps social, nous ne pouvons le nier, mais est-ce le résultat d’un plan où la simple conséquence d’une pensée perverses. Que nous en voyons les effets, signifie qu’il est facile, après coup, de dire que c’est le fruit d’un plan et d’en dessiner les contours, mais cela ne suffit pas pour dire que ce plan est une réalité.
          C’est pourquoi je répète ma demande initiale : je suis preneur de toute source qui peut apporter la preuve factuelle de l’authenticité de ce texte.

        • McGurk McGurk 7 mai 2018 10:49

          @foufouille

          Dans ce cas je n’ai pas de solution.


        • jeanpiètre jeanpiètre 5 mai 2018 14:26

          Adam Smith à t il tué beaucoup de personnes ?


          • McGurk McGurk 5 mai 2018 14:30

            @jeanpiètre

            Il a aussi introduit ce qu’on appelle « l’intérêt égoïste » décrivant bien la nature profonde de l’Humanité (égoïsme, conquête, indifférence).


          • Mal’ 5 mai 2018 16:01

            Alternatives économiques : La main invisible.


          • Paul Leleu 5 mai 2018 16:05

            @jeanpiètre


            Adam Smith était un esclavagiste.... je comprends pas comment on peut lire une pareille ordure... 

            sans compter sa « pensée » idéologique qui a engendré des massacres et des centaines de millions de morts...

          • Et hop ! Et hop ! 5 mai 2018 20:47

            @McGurk : « … « l’intérêt égoïste » décrivant bien la nature profonde de l’Humanité »


            Les grands hommes sont ceux qui ont fait passer l’intérêt général avant leur intérêt particulier, ce sont les hommes et les femmes les plus généreux, ceux qui se sont dévoués pour le bien, pour le beau et pour le vrai.

            L’Humanité a progressé grâce à tous ces hommes désintéressés, l’Abbé Pierre et Mère Theresa, le maréchal Lyautey et le général De Gaulle, aux grands savants, aux grands poètes, aux grands musiciens, aux grands comiques comme Coluche et Dieudonné, aux grands architectes, aux grands médecins, aux grands boulangers, aux grands industriels, à tous les hommes de talents qui se sont sacrifiés pour porter leur art au niveau de l’excellence, soit pour servir le public, servir leurs clients. 

            L’Humanité n’a pas progressé à cause des négociants, des commerçants, des égoïstes et des bourgeois cupides, pas à cause des banquiers et des requins de la finance, ni à cause des arrivistes et des pervers narcissiques.

            Adam Smith a inversé les valeurs, il a décrété que ce ne sont plus les hommes les plus vertueux, les plus noblement désintéressés qui font le progrès, mais les hommes les plus immoraux, calculateurs, avares et égoïstes.

            Adam Smith a mis le mal à la place du bien, sa théorie est une apologie de l’immoralité et de la bassesse. 


          • McGurk McGurk 5 mai 2018 22:12

            @Et hop !

            En fait l’histoire vous donne tort. C’est justement grâce aux commerçants et aux banquiers que notre société s’est développée. La religion et les croisades ont justement aidé la société à se dépasser et ce dans tous les domaines. L’égoïsme est, semble-t-il, un puissant moteur d’évolution.


          • Et hop ! Et hop ! 6 mai 2018 10:23

            @McGurk : «  C’est justement grâce aux commerçants et aux banquiers que notre société s’est développée. »


            Absolument pas, notre pays s’est développé grâce à une politique mercantiliste pluriséculaire. En 1789, la France était le premier pays du monde pour son niveau de vie et son avance scientifique et technique, c’était le résultat d’une politique protectionniste visant à limiter au maximum le commerce extérieur (il ne faut jamais importer que ce qu’on est capable de produire, même plus cher).

            Ce qui créé la vraie richesse, c’est l’activité productive, l’agriculture, la médecine, la confection, la construction, les arts, l’électronique, l’enseignement, l’édition,… Un commerçant est, selon la définition du Code de commerce, quelqu’un qui achète dans la perspective de revendre avec un bénéfice. Il s’enrichit, mais il ne produit pas de richesse, c’est un parasite, comme le banquier. Ce n’est pas l’argent qui est la richesse, c’est ce qu’on peut acheter avec, les produits et les services productifs (dont ne fait pas partie la banque et l’assurance).

            L’idéologie d’Adam Smith et des libéraux anglais est valable pour un pays comme l’Angleterre ou la Hollande qui ont basé son économie sur le commerce international et la finance.


          • JC_Lavau JC_Lavau 6 mai 2018 11:27

            @Et hop ! « L’idéologie d’Adam Smith et des libéraux anglais » est bonne pour la frime et la manipulation des autres.

            La pratique réelle est bien différente : 


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 mai 2018 16:53

              « « L’histoire de toute la société jusqu’à nos jours est l’histoire de la lutte des classes. » ( »Manifeste du parti communiste« , 1848). »


              Qui ne connait pas cela ? Mais pour quel résultat ? Seule la « classe » des milliardaires apatrides a hérité des richesses de la planète ! Pourquoi toutes les luttes, tous les sacrifices, toutes les guerres si enfin du compte les peuples seront soumis au pouvoir de l’argent ! 

              L’ÉCHEC HUMAIN !!! Échec des théories scientifiques, échec des religions, échec de luttes sociales et réussite des milliardaires !

              • Paul Leleu 5 mai 2018 19:45

                @Mohammed MADJOUR


                bien... c’est très intelligent... merci pour votre participation... vous proposez quoi ? de se suicider ? personnellement, je ne me sens pas en échec humain... 

                la lutte des classes a lieu tout comme la tectonique des plaques... elle ne dépend pas d’une volonté... la lutte des classes existe par essence, car les classes ont des intérêts opposés... après, la « lutte » dans le sens de « combat », c’est autre chose... 

                mais posez-vous cette question : que faire d’autre que « lutter » (dans le sens « combattre ») ? On ne peut pas échapper à sa condition... cette « lutte » de Marx ressemble furieusement à la vie humaine : sauf à se suicider, il faudra continuer de respirer et d’entendre battre notre coeur... la lutte des classes c’est comme la battement de notre coeur : elle nous dépasse presque. C’est elle qui nous porte. Et elle est notre dignité profonde et secrète. 

              • Paul Leleu 5 mai 2018 19:50

                @Mohammed MADJOUR


                « ceux qui vivent ce sont ce qui luttent ».... on peut être vaincu et continuer à se battre... de même que le dépressif doit continuer à vivre... ça le dépasse... seule la mort « résoudra » nos énigmes personnelles... 

              • velosolex velosolex 5 mai 2018 19:51

                @Mohammed MADJOUR

                Marx qui avait été très pertinent dans ses analyses du fonctionnement du capitalisme n’a pu voir, comment l’aurait il fait, la gigantesque adaptation que le capitalisme à fait, par rapport aux mouvements ouvriers. La délocalisation, la mise en concurrence de pays totalement déséquilibrés à fait voler en éclat les contre pouvoirs. 
                C’est une tragédie, car seul à bord, dans ce l’on a théorisé un peu sans doute à tort, mais d’une façon révélatrice, comme « la fin de l’histoire »...Qu’il faut entendre comme la fin de tout autre contre modèle. Nous voici donc avec un cancer généralisé qui organise des métastases d’un continent à l’autre, et s’installe dans le déni de ses prédations, conforme en cela à sa logique gargantuesque : 
                « Après nous la fin du monde »...Ce qui est déjà acté pour le monde animal, et à peu près tous les éléments vivant qui nous entoure. 

              • Paul Leleu 5 mai 2018 20:15

                @velosolex


                 d’une certaine façon vous rejoingez ce qu’ont toujours dit les plus fervents marxistes... le communisme est l’avenir de l’humanité... le socialisme ou la mort... c’est un peu ce que vous constatez... c’est presque mécanique... 

                le « contre-modèle » s’inscrit en filigrane de la tragédie que vous décrivez... et même si on n’ose pas l’appeler ainsi, il ressemble furieusement au communisme... après, si c’est une question d’étiquettes... 

                ça rejoint aussi ce que je dis, vivre ou mourir... la lutte n’est même pas un choix, elle est comme consubstantielle de notre existance humaine... respirer, manger, écouter son coeur battre, c’est déjà « lutter » même si on n’aime pas cette idée... 



              • Jonas 5 mai 2018 17:06

                L’idéologie utopique de lutte des classes de Karl Marx diffusée dans le Monde entier a engendré le marxisme, le communisme, le léninisme, le trotskisme, le stalinisme, le nazisme, le castrisme, le maoïsme,.. qui ont fait plus de 100 millions de mort en moins d’un siècle par la répression, la mise en place de camps de concentration, et l’extermination de femmes, enfants, vieillards, civils, militaires qui refusaient de se plier à la doctrine de l’état social.
                https://www.amazon.fr/Livre-noir-du-communisme/dp/226619187X/

                « Si le prolétariat, dans sa lutte contre la bourgeoisie, se constitue nécessairement en classe, s’il s’érige par une révolution en classe dominante, et comme classe dominante, détruit par la violence l’ancien régime de production, il détruit, en même temps que ce régime de production, les conditions de l’antagonisme des classes ; il détruit les classes en général et, par là même, sa propre domination en tant que classe. »
                Karl Marx - manifeste du parti communiste

                « Les communistes ne s’abaissent pas à dissimuler leurs opinions et leurs projets. Ils proclament ouvertement que leurs buts ne peuvent être atteints que par le renversement violent de tout l’ordre social passé. Puissent les classes dirigeantes trembler à l’idée d’une révolution communiste ! Les prolétaires n’ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. »
                Karl Marx - manifeste du parti communiste


                • Paul Leleu 5 mai 2018 19:39

                  @Jonas


                  J’aime beaucoup votre source : Stéphane Courtois, un auteur notoirement anticommuniste de mauvaise foi... dont le « livre noir » a eu chez moi l’effet inverse de celui escompté : ça m’a intéressé au communisme... Je me suis dit : « pourquoi autant de haine, sinon par mauvaise foi ? ».... 

                  depuis, « l’historien » Stéphane Courtois s’est recyclé dans les régimes fascisants d’Europe de l’Est, car personne ne veut de ce vendu facho et incompétent en France (c’est dire ! ). 

                  pour le bilan, il faudrait que Courtois s’intéresse au bilan humain du capitalisme... beaucoup plus que 100 millions de morts.... pour info, le « chiffre » de Courtois c’est 80 millions... mais c’est vrai qu’on n’est pas à 20 millions près pour des historiens aussi « rigoureux »... 

                  vous me faites marrer... Marx est responsable de tous les malheurs du monde... c’est vachement futé et adulte intellectuellement... on se croirait dans le Figaro, entre Rolland-Garros et les mots-croisés... 

                • Xenozoid Xenozoid 5 mai 2018 19:41

                  @Paul Leleu

                  on se croirait dans le Figaro, entre Rolland-Garros et les mots-croisés...

                  balle au millieu


                • Jonas 6 mai 2018 01:09

                  @Paul Leleu "J’aime beaucoup votre source : Stéphane Courtois, un auteur notoirement anticommuniste de mauvaise foi... dont le « livre noir » a eu chez moi l’effet inverse de celui escompté : ça m’a intéressé au communisme... « 

                  Le livre de Courtois est sourcé et argumenté par de la documentation historique.

                  ------------------------------
                   »vous me faites marrer... Marx est responsable de tous les malheurs du monde..."

                  L’idéologie véhiculée par Karl Marx c’est-à-dire la destruction de la société bourgeoise par la violence, l’abolition de la propriété privée et de la famille, est à l’origine des pires régimes totalitaires sur Terre.


                • julius 1ER 6 mai 2018 08:54

                  @Paul Leleu


                  bien sûr et heureusement qu’il y a encore quelques individus intelligents sur ce site !!!

                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 6 mai 2018 18:46

                  @Paul Leleu Il est temps de vous intéresser au communisme car bientôt il n’y aura plus de régimes communistes, Cuba change et même le dictateur de Corée du Nord lorgne vers l’économie de marché. Bon, le communisme retourne au monde des idées qu’il n’aurait jamais du quitter et pourra toujours servir à animer des débats sans fin sur AgoraVox. By the way, vous n’avez toujours pas répondu à mon post précédent demandant une définition précise du capitalisme auquel vous attribuez tous les malheurs de la planète. En effet avant de critiquer le capitalisme, il est nécessaire de savoir précisément de quoi l’on parle mais peut-être que cela dépasse vos moyens intellectuels.


                • velosolex velosolex 6 mai 2018 23:25

                  @Bernard Mitjavile

                  On voit que vous avez le sens de l’’humour et de la provocation...
                  Dire que la Corée du nord est d’essence communiste est du même tonneau que de dire que Buchenwald est le pays d’Alice au pays des merveilles. 
                  Qu’est ce que le capitalisme ?...Consultez vos classiques mon vieux...Votre rhétorique à deux balles consisteà épuiser le contradicteur par des questions idiotes, comme « qu’est ce qu’un homme ? »..
                  Quand on parle de l’origine du mal...
                  Marx n’était pas un philosophe abstrait, parlant d’un système de pensée fumeux, pour analyser des concepts. Il nous propose des lunettes et une grille d’analyse quasiment scientifique des mécanismes de la production, de l’aliénation par le travail, de la récupération des forces vives du prolétariat au service d’une minorité, les propriétaires du capital....
                  Il échappe à tout classement idéologique droite gauche, par la qualité de sa pertinence. On accuse pas un ingénieur d’être de droite ou de gauche quand il décrypte les trois stades d’un moteur à explosion. 

                • Mylène 5 mai 2018 17:47

                  c’est quoi cette comparaison tordu entre les personnages « marquantes »... c’est une plaisanterie  ??? vous aussi apparemment vous avez tout compris de Marx haha
                  c’est dingue les pseudos intellos d’aujourd’hui qui se prennent pour des lumières...


                  • Clocel Clocel 5 mai 2018 17:53

                    Roko qui parle de Marx, c’est comme,,, Bernard Tapie qui évoque Bergson ! smiley


                    • Laulau Laulau 5 mai 2018 17:57

                      @Clocel
                      Excellent !


                    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 6 mai 2018 18:50

                      @Clocel Bergson est certainement plus intéressant que Marx. Sa compréhension de l’évolution créatrice laisse loin derrière elle le matérialisme dialectique de Marx.


                    • Laulau Laulau 5 mai 2018 17:59

                      Je trouve que celui qui est vraiment tuant, c’est Rakoto. Heureusement la connerie n’est pas mortelle, sinon ce forum serait un cimetière.


                      • velosolex velosolex 5 mai 2018 19:42

                        Votre article est soit une provocation, ou une gigantesque blague. Quand à la question si c’est un meurtrier de masse, je pense que vous confondez avec le camarade Staline. Marx, qui n’a jamais été autre qu’un théoricien, et surtout un analyste des mécanisme du marché n’a jamais été aussi moderne. Qu’on soit pour le communisme ou non, et surtout sur la façon dont il a bien mal tourné en URSS ne change rien à ses analyses du capitalisme. 

                        Ci joint un article vantant sa permanence, publié dans " la tribune, pas vraiment un journal suspect de gauchisme.
                        Le bad guy, mon vieux, c’est cette vieille baderne du capitalisme, totalement sous assistance respiratoire, et qui risque de nous amener dans sa chute avec lui....
                        Un détail : Marx ne voyait absolument pas l’émergence du communisme en russie, un pays qu’il jugé trop féodal, attaché à des archaîsmes de classe, et qui risquait de voir le totalitarisme se greffer sur ce nouveau projet. 
                        Rêver, encore, de lendemains qui chantent - Le Monde

                        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 6 mai 2018 15:07

                          @velosolex
                          Cela fait déjà un moment que l’on raconte que le capitalisme est sous assistance respiratoire ou entre en phase de crise finale, c’était même un leit motiv des régimes communistes qui eux étaient vraiment sous assistance respiratoire. Comme je l’ai dit dans un post plus haut, il serait bon de définir d’abord ce que l’on entend par capitalisme avant d’en causer.


                        • adeline 6 mai 2018 15:33

                          @Bernard Mitjavile
                          "Cela fait déjà un moment que l’on raconte que le capitalisme est sous assistance respiratoire ou entre en phase de crise finale, ", cela signifie juste que l’assistance est optimale smiley


                        • velosolex velosolex 6 mai 2018 23:08

                          @Bernard Mitjavile
                          La plus grande ruse du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas, a dit quelqu’un..

                          .C’est un peu la même chose pour le capitalisme. On voudrait nous faire croire qu’il est aussi naturel que la main libre du marche d’Adams Smith, et que l’essence de la liberté ressemble à celle du renard libre, dans le poulailler libre de Georges Orwell. 
                          Ca ne me sert à rien de paraphraser Marx. Le capital est un livre qui compte, pour sa vision analytique du fonctionnement des marchés, tel qu’il a commencé à s’étendre dans une économie triangulaire, avec descriptif des forces en présence, leur pouvoir, leur capacité de résistance. Ce que Marx n’avait pu prévoir c’est l’internationalisation inédite du marché, une économie totalement dérégulée de l’ex étalon or. Bref un monde virtuel, qui a pris le pas sur l’économie réelle. 
                          On voit là que le capitalisme ressemble un peu au sida, avec des cellules capables de s’adapter, de muter. Mais comme dans ces maladies, le virus ne semble pas comprendre qu’il met son existence même en danger en éteignant les principes de vie du corps dans lequel il vit. 
                          C’est un peu, aussi la métaphore du scorpion et de la grenouille, un conte de La Fontaine ; Le scorpion est sauvé de la noyade par la grenouille, mais ne peut s’empêcher de la piquer, alors qu’elle le prend sur son dos....« Parce que c’est dans ma nature », dira t’il à celle ci, quand elle lui dit qu’ils vont tous deux mourir. ...Bref, ce système n’est absolument pas adapté à la prévision, aux enjeux futurs qui demandent coopération et altruisme, quand aux défis environnementaux majeurs

                        • julius 1ER 7 mai 2018 09:13
                          ...Bref, ce système n’est absolument pas adapté à la prévision, aux enjeux futurs qui demandent coopération et altruisme, quand aux défis environnementaux majeurs

                          @velosolex

                          et c’est bien là tout le problème, la perception de ce qu’est le Capitalisme échappe à beaucoup de monde .... 
                          et pour paraphraser quelqu’un .... il n’est pas la solution mais il est le problème !!!!

                        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 7 mai 2018 09:59

                          @velosolex Je vous comprends, pour vous le capitalisme c’est le diable, belle définition ! C’était bien la peine de critiquer l’inquisition et les procès en sorcellerie. En fait cela explique pourquoi les communistes ont repris ce type de procès en sorcellerie (procès de Moscou, séances d’autocritique, camps de redressement chez Mao etc..). Il s’agit d’amener l’hérétique à se repentir.

                          .

                        • McGurk McGurk 7 mai 2018 10:05

                          @Bernard Mitjavile

                          De toute manière, sur ce site, il y a des sujets qu’il est impossible d’aborder sans voir les fanatiques rappliquer. Si on dit par exemple que le capitalisme en soi n’est pas le problème mais bien les décideurs qui font n’importe quoi, on se heurte aux noteurs fous (ceux qui notent mal sans avoir les couilles de nous affronter) ou aux communistes purs et durs.


                        • McGurk McGurk 7 mai 2018 10:52

                          @McGurk

                          Bah voilà, bon exemple d’un noteur fou qui préfère mettre une prune plutôt que d’intervenir. La lâcheté avant tout.


                        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 8 mai 2018 08:59

                          @McGurk Tout cela va de pair avec une certaine paresse intellectuelle. C’est tellement plus facile d’avoir une même explication pour tous les problèmes que de se confronter avec la complexité du monde..


                        • Jean Keim Jean Keim 5 mai 2018 20:22

                          Les religions chrétiennes ont également provoqué la mort de beaucoup de gens, peut-on dire pour autant que Jésus est responsable ?


                          • Et hop ! Et hop ! 5 mai 2018 21:09

                            @Jean Keim : 


                            On ne peut pas imputer tous les crimes dans les société chrétiennes au christianisme. Même les guerres de religions sont en réalité des guerres entre des partis politiques. La religion est très souvent utilisée comme justification pour commettre des mauvaises actions, comme GW Bush qui justifiait l’invasion de l’Irak par la volonté du Dieu des chrétiens, et pas par la cupidité des firmes pétrolières.

                            Quand aux morts du communisme, ce ont des régimes qui se revendiquaient de l’oeuvre de Marx, mais ce qu’ils faisaient n’avait rien à voir, c’était la prise violente de pouvoir par une classe bourgeoise juive qui a ensuite été obligée de se maintenait par une dictature encore plus sanguinaire.

                            Si Marx n’avait pas existé, Lénine et Trotsky auraient fait la même révolution, en donnant d’autres justifications idéologiques à leur prise de pouvoir. Les révolutionnaires de 1791 et de la Terreur ne se réclamaient pas de Karl Marx pour guillotiner et massacrer à tour de bras des femmes et des enfants. Leur idéologie était le libéralisme anglais, de l’Angleterre de Cromwell.

                          • Jonas 6 mai 2018 01:53

                            @Jean Keim "Les religions chrétiennes ont également provoqué la mort de beaucoup de gens, peut-on dire pour autant que Jésus est responsable ?"

                            Contrairement à Karl Marx, Jésus n’a jamais prêché la violence politique et militaire, l’instauration d’une dictature du prolétariat ou d’un régime totalitaire, l’abolition de la propriété privée et de la famille.


                          • Jean Keim Jean Keim 6 mai 2018 08:11

                            @Et hop !
                            Peut importe le « score » des tués dans chaque camp des idéologies, peut importe les doctrines véhiculées, ce que je perçois et que j’essaye de partager le plus possible dans mes articles et mes commentaires est que toutes les idéologies sans exception sont un même mouvement, elles procèdent d’une manière de penser.

                            Je ne suis pas un grand érudit en la pensée de Marx, mais comme pour tout initiateur d’une idée – ce n’est que par la suite qu’une idée se transforme en idéologie - il faut faire la distinction entre le message d’origine et ce qu’en on fait ensuite les continuateurs.
                            Entre autre ce qui distingue une idée d’une idéologie est l’organisation qui se met en place et dont l’existence et la pérennité deviennent prépondérantes ; dans le communisme le « parti » était (est ?) la chose la plus importante au monde, dans les religions chrétiennes « l’église » occupe la même place, on pourrait dire la même chose de caste, de l’armée, de la nation, de l’Europe, etc., or le parti comme l’église sont des abstractions, pour lesquelles des gens sont près à mourir et à tuer s’il le faut, c’est d’une stupidité abyssale et un déni d’intelligence.
                            Un concept, une abstraction ne sont que du vent.

                          • julius 1ER 6 mai 2018 09:01

                            @Jean Keim

                             c’est une question similaire à celle de Hérisson .... si l’on devait comptabiliser les morts dus au Christianisme ce serait par centaine de millions et pourtant on a tous nos politiciens de Droite et d’Extrème- droite qui en appellent régulièrement aux valeurs du Christianisme !!!

                            quelle honte et hérisson ne dit rien sur çà !!!

                          • Et hop ! Et hop ! 6 mai 2018 10:05

                            @julius 1ER : « tous les morts dûs au christianisme »


                            Par exemple ?

                            Moi je ne trouve que des massacres au nom de l’athéisme.

                            Au XXe siècle, ce sont les régimes athées qui ont provoqué volontairement des centaines de millions de morts : 
                            - communisme, 
                            - nazisme, 
                            - guerre de 14-18 voulue et déclarée par la IIIe République,
                            - impérialisme capitaliste américain (Iroshima, Viet-nam, coups d’état de la CIA, etc..)

                            Déjà, la Révolution française guillotinait et massacrait au nom de la Raison et de l’athéisme

                          • Jean Keim Jean Keim 6 mai 2018 10:49

                            @julius 1ER
                            J’ai dû louper qq chose smiley c’est qui Hérisson ?


                          • julius 1ER 7 mai 2018 09:05

                            @Jean Keim


                            c’est celui qui a un nom à rallonge et qui pond des articles toujours très orientés à Droite et qui se complaît bien souvent dans la pornographie mémorielle !!!

                          • McGurk McGurk 7 mai 2018 10:27

                            @Jonas

                            Effectivement, c’était surtout un message d’espoir et d’humanité - instrumentalisé plus tard par l’Eglise.


                          • Jean Keim Jean Keim 10 mai 2018 08:13

                            @Jonas
                            Le message de Jésus n’est pas idéologique en effet, il faut donc ne pas faire l’amalgame avec les catéchismes des différentes églises chrétiennes et leurs sectateurs.


                          • Xenozoid Xenozoid 5 mai 2018 21:15

                            la fille
                             papa j’ai froid

                            le pere
                             vient contre moi

                            la fille
                             pouquoi il fait froid ?
                             tu travailles a la mine,

                            le père
                             il n’y a plus de travaille car il y a trop de charbon


                            • UnLorrain 6 mai 2018 09:56

                              « les prolétaires n’on rien a perdre que leurs chaînes » : Jonas qui cite là une phrase de Marx. Ça m’a fait penser...ces fameuses chaînes..sans doute marx parle là de chaînes qui enferrent le,les peuples. Avant Marx,un autre dissident ,rêvasse a du beurre en branche comme lui,il écrit ce livre que je ne connais pas Les chaînes de l’esclavage..seul ce chapitre « le peuple forge ses fers » (notez comme la ferraille est présente par ci par là ! ) L’auteur est un certain Jean-Pierre Marat. Un autre « En-Dehors » Des beaux Parleurs. Sycophantes. Théoriciens. Ce mot de sycophante apparaît dans le livre La part des ténèbres de King Stephen,les moineaux seraient des sycophantes.


                              • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 11:20

                                Un peu d’histoire

                                January 7, 2012 by admin
                                R 25 Point Plan For World Domination – Nationalist Truth / New World Order

                                1. Use violence and terrorism rather than academic discussions.



                                January 7, 2012 by admin

                                Rs 25 Point Plan For World Domination
                                “In 1770, Mayer Amschel Rothschild married Gutta Schnapper. In that same year, he retained , Adam Weishaupt, an apostate Jesuit-trained professor of canon law, to revise and modernize Illuminism, the worship of Satan, with the objective of world domination and the imposition of the Luciferian ideology “upon what would remain of the human race” after a final orchestrated social-cataclysm. In 1773, Mayer summoned twelve wealthy men to Frankfort and asked them to pool their resources, then presented the 25-point plan that would enable them to gain control of the wealth, natural resources and manpower of the entire world.

                                1. Use violence and terrorism rather than academic discussions.

                                utiliser la violence et le terrorisme plutot que les discusions cademiques

                                2. Preach “Liberalism” to usurp political power.

                                precher le liberalisme pour usurper le pouvoir politique

                                3. Initiate class warfare.

                                initier la guerre des classes

                                4. Politicians must be cunning and deceptive – any moral code leaves a politician vulnerable.

                                les hommes politiques doivent etre rusés, fourbes et trompeurs- tout code moral rend un politicien vulnearable

                                5. Dismantle “existing forces of order and regulation.” Reconstruct all existing institutions.”

                                detruire les forces de l’ordre et régulations existantes. Reconstruire toutes les institutions existantes

                                6. Remain invisible until the very moment when it has gained such strength that no cunning or force can undermine it.

                                rester invisible jusqu’au dernier moment quand le mouvement a atteint une telle force que aucun malin ni aucune force ne puisse l’ébranler

                                7. Use Mob Psychology to control the masses. “Without absolute despotism one cannot rule

                                efficiently.”

                                utilsier la psychologie des masses pour les controper. Sans un despotisme absolu on ne peut diriger efficacement

                                8. Advocate the use of alcoholic liquors, drugs, moral corruption and all forms of vice, used systematically by “agenteurs” to corrupt the youth.

                                promouvoir l’usage de l’alcool, des liqueurs, des drogues, de la corruption morale sos toutes ses formes

                                9. Seize properties by any means to secure submission and sovereignty.

                                s’emparer des propriétés par tous les moyens pour assurer la soumission et la souvereineté

                                10. Foment wars and control the peace conferences so that neither of the combatants gains territory placing them further in debt and therefore into our power.

                                fomenter des guerres et controller les conference de paix de maniere à ce ue aucun des combattants gagne des territoires, les soimettant à plus de dette et donc les placant entre nos mains

                                11. Choose candidates for public office who will be “servile and obedient to our commands, so they may be readily used as pawns in our game.”

                                choisir des candidats pour la fonction publique qui seront servivles et soumis à notre commandement, ainsi il seront prets à etre utilisé comme des pions dans notre jeu..

                                12. Use the Press for propaganda to control all outlets of public information, while remaining in the shadows, clear of blame.

                                utiliser la presse pour la propagande pour controller tout ce qui sort de l’inforation publique, tout en restant dans l’ombre, sans en etre tenu responsable.

                                13. Make the masses believe they had been the prey of criminals. Then restore order to appear as the saviors.

                                Faire croire aux masses qu’elles sont la proie de criminels.Restaurer l’ordre pout apparaitre en sauveur

                                14. Create financial panics. Use hunger to control to subjugate the masses.

                                créér des paniques financieres.Utilser la faim pour subjuguer les masses

                                15. Infiltrate Freemasonry to take advantage of the Grand Orient Lodges to cloak the true nature of their work in philanthropy. Spread their atheistic-materialistic ideology amongst the “Goyim” (gentiles).

                                infiltrer la franc maconnerie pour tirer avantage des loges du grand orient pour dissimuler la vraie nature de leurs travaux dans la philantropie

                                16. When the hour strikes for our sovereign lord of the entire World to be crowned, their influence will banish everything that might stand in his way.

                                Quand le moment sera venu pour notre Seigneur souverain du monde entier d’etre couronné, leurs influences baniera tout ce qui se tiendra dans le chemin

                                17. Use systematic deception, high-sounding phrases and popular slogans. “The opposite of what has been promised can always be done afterwards… That is of no consequence.”

                                utilser la tromperie systematique, des phrases qui sonnent haut et fort et des slogans populaires.L’opposé de ce qui a été promis peut toujours etre fait ensuite, c’est sans consequences

                                18. A Reign of Terror is the most economical way to bring about speedy subjection.

                                Un regne de la terreur est le moyen le plus économique pour amener une soumission rapide

                                19. Masquerade as political, financial and economic advisers to carry out our mandates with Diplomacy and without fear of exposing “the secret power behind national and international affairs.”

                                Se faire passee pour des conseillers politiques, financiers et économiques afin de mener à bien nos mandats avec diplomacie, sans avoir peur d’exposer les pouvoirs secrets derriere les affaires nationales et internationales

                                20. Ultimate world government is the goal. It will be necessary to establish huge monopolies, so even the largest fortunes of the Goyim will depend on us to such an extent that they will go to the bottom together with the credit of their governments on the day after the great political smash.”

                                Un gouvernement mondial ultime est le but.Il sera necessaire d’etablir des monopoles gigantesques, ainsi meme les plus grandes fortunes fes goyims dependrons de nous à un tel point que ils seront couler ensemble avec le credit de leus gouvernements the jours apres la grande casse du systeme politique

                                21. Use economic warfare. Rob the “Goyim” of their landed properties and industries with a combination of high taxes and unfair competition.

                                utiliser la guerre économique. Voler les terres et industries des « goyims » avec un mélange de taxes élévées et de competitions deloyales

                                22. “Make the ‘Goyim’ destroy each other so there will only be the proletariat left in the world, with a few millionaires devoted to our cause, and sufficient police and soldiers to protect our interest.”

                                faire que les goyims se detruisent les uns les autres afin qu’il ne reste que un proletariat dans le monde avec quelques millionnaires dévoues à notre cause et suffisamment de policiers et de soldats pour proteger nos interets

                                23. Call it The New Order. Appoint a Dictator.

                                Appellons le nouvel ordre mondial. Appointer un dictateur.

                                24. Fool, bemuse and corrupt the younger members of society by teaching them theories and

                                principles we know to be false.

                                berner , deconcerter et corrompre les jeunes en leur enseignant des théories et des principes que nous savons etre faux..

                                25 Twist national and international laws into a contradiction which first masks the law and afterwards hides it altogether. Substitute arbitration for law.”sism

                                entortiller les lois nationales et internationales et les enfermer dans une contradiction qui d’abord rend la loi opaque et ensuite la cache totalement..


                                • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 11:46

                                  @Hecetuye howahkan

                                  Marx faisant bien sur parti des gens qui sont là pour tromper la planète entière..


                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 mai 2018 14:14

                                  à l’auteur

                                  Il y a du bon dans votre article. Mais pourriez-vous m’éclairer sur ce point précis : il sont où les possibles ponts, les points communs et la complémentarité des différences entre nous les pauvres, eux les riches ?

                                  Marx avait au moins l’intelligence et l’humanité de penser qu’il ne faut pas garder cette complémentarité des différences mais plutôt s’en indigner et vouloir la faire disparaître en faisant disparaître la pauvreté et ses causes.


                                  • Hecetuye howahkan 6 mai 2018 19:36

                                    @Pierre Régnier

                                    Salut,

                                    pour moi, le cas Marx et autres sur la même longueur d’onde relève de ce que Étienne de la Boétie décrivit remarquablement..il y a environ 500 ans

                                    Mais ils ne font guère mieux ceux d’aujourd’hui qui, avant de commettre leurs crimes les plus graves, les font toujours précéder de quelques jolis discours sur le bien public et le soulagement des malheureux

                                    je te salue


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 mai 2018 22:38

                                    @Hecetuye howahkan

                                    Bonjour

                                    Je ne suis pas d’accord. Ceux qui ne se satisfont pas d’un monde où il y a des privilégiés et des misérables, et qui cherchent les moyens de mettre fin à cette situation ont a priori toute mon estime et mon soutien. Ce sont seulement ceux qui persistent dans une voie qui s’avère désastreuse qui perdent cette estime.

                                    Mais je vous fais remarquer qu’aujourd’hui encore il y a des individus et des peuples pour lesquels tout espoir d’une vie digne de ce nom, pour eux-mêmes et pour leurs enfants, est inexistant, simplement parce qu’ils ne sont pas nés « au bon endroit au bon moment ». Ça reste pour moi profondément révoltant et je ne cesserai de dire ma révolte.

                                    Nous avons en France en ce moment un pouvoir politique aggravé par rapport aux précédents, un pouvoir pour lequel ce qui compte le plus c’est la possibilité pour les plus riches de s’enrichir plus encore. C’est ce que je qualifie d’économisme décomplexé. Je trouve cette conception philosophico-politique franchement écoeurante.


                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 mai 2018 18:30

                                    Certains lecteurs de mes commentaires et même tous je crois pensent peut-être que je n’avais pas saisi l’intelligence de « Das Kapital » de Karl MARX ! 


                                    Mes amis, quand j’étudie quelque chose, je me fais un devoir de comprendre et d’en tirer la bonne conclusion ! En l’occurrence j’avais conclu il y a très longtemps :

                                    « Das Kapital » a servi les « pays capitalistes » plus que les « pays socialistes »  : C’est ce qu’il fallait comprendre quand je disais ci-dessus que l’humanité avait totalement échoué ! 

                                    Les guerres idéologiques, les religions, les grandes théories scientifiques ont produit ce monde qui ne satisfait qu’un pour cent d’humains ! Si vous n’êtes pas d’accord arrêtez de vous plaindre et gonfler le « un pour cent »... 


                                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 7 mai 2018 13:38

                                        Point Godwin dès les deuxième paragraphe. Chapeau bas !

                                        Vous savez, on fête bien G. Washington, Napoléon et Churchill... Que je sache, Marx n’a tué personne, c’était un économiste et un philosophe : pour les autres, bon, là, on sait !


                                        • FABRICE AUBERT 7 mai 2018 21:19
                                          Article lamentable, qui assène tous les poncifs les plus éculés sur l’un des plus grands penseurs de notre temps. Il ne s’agit pas ici de "défendre Karl Marx, il est assez grand pour le faire tout seul, mais juste de dénoncer un procès en sorcellerie et en tromperie...
                                          Le fait de dire qu’i a récusé d’être marxiste est juste mais encore faut-il savoir pourquoi et dans quelle condition il l’a fait, juste pour une précision historique. Mais les procès en sorcellerie n’aiment pas justement les précisions historiques.

                                          Aussi très cher procureur du diable, je vous renvoie à mon article qui au moins cherche à préciser les conditions historiques du marxisme dont je me réclame, avec tout le respect nécessaire du à cette pensée qui traverse les siècles et se trouve dans l’actualité la plus brûlante dès lors que l’on chausse les appendices de Galilée...Ce n’est pas votre cas.

                                          Respectueusement, Fabrice.



                                          • eddofr eddofr 17 mai 2018 16:39

                                            Disons le clairement, les gazelles ne peuvent instaurer la paix universelle s’il reste un seul Lion.


                                            Autrement dit, le communisme ne pourrait fonctionner que s’il n’existait plus un seul pays capitaliste.

                                            Je ne dis pas qui faut supprimer le capitalisme, je dis que les deux sont strictement incompatibles.

                                            Chacune des « expérience communistes » s’est trouvée, dés sa naissance, confrontée à la concurrence déloyale et à l’opposition armée du capitalisme (qui en plus, partait avec une longueur d’avance, puisque le communisme n’a pu apparaître que dans des pays économiquement et techniquement « en retard » et rendu exsangues par l’exploitation coloniale du 19ème siècle).

                                            Aujourd’hui encore, aucune expérience communiste ne serait viable. 

                                            Et les seuls pays « communistes » qui existent encore sont plutôt des dictatures du « capitalisme dirigiste » (ou d’état) ou des dictatures « tout court ».

                                            Difficile d’appeler sérieusement « communiste » un pays qui compte plus de milliardaires que les Etat-Unis d’Amérique, si vous voyez de quel pays je parle ...

                                            A un moment, pour que la solidarité universelle s’exerce pleinement (car au fond c’est de cela qu’il s’agit), il faudrait qu’il n’existe pas d’échappatoire pour l’égoïsme.

                                            Ce n’est pas pour rien que tant de citoyens de pays communistes ont émigré, pas pour des considérations politiques (y’en a eu, des vrais, mais pas beaucoup) mais surtout, pour des considérations économiques égoïstes (je précise que selon moi, y’a pas de mal à être un peu égoïste, « charité bien ordonnée commence par soi-même »).

                                            Pour autant est-ce que le communisme (l’abolition de la propriété individuelle) est souhaitable ?

                                            A mes yeux non.

                                            D’ailleurs, même dans les pays « Capitalistes » il est des choses qui ne peuvent être « possédées », parce qu’elles relèvent de l’intérêt commun.

                                            Je pense juste que le rapport de force entre l’intérêt privé et l’intérêt commun aurait besoin d’être un peu rééquilibré ... en faveur de l’intérêt commun.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès