• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Afrique

L’Afrique

En finir avec les petites phrases qui font plaisir à tout le monde

Il y a 50 ans l'Afrique avait plus d'atouts que la Chine ; aujourd'hui on voit où en est la Chine... et l'Afrique face à ses démons : démocratie de façade avec des potentats indéboulonnables, corruption, chaos politique social étatique, avec en toile de fond le "crime de la colonisation" pour expliquer tout cela. Facile mais archifaux : la Chine aussi a subi la présence étrangère sur son sol. Il faudrait avec un autre mot recoloniser beaucoup de pays africain pour les accompagner dans leur développement, car ils n'y arriveront pas ! La palabre c'est bien pour les touristes mais ce n'est pas autour du baobab que l'on va organiser la vie. L'Afrique a le génie de la débrouille mais ce n'est pas avec ça qu'on fait un pays, un Etat. L'Afrique mal partie (livre de Dumond en 1965) est arrivée nulle part... Quelques exceptions, mais autant d'interrogations. La Rhodésie heureuse des "Blancs colonialistes" est devenue l'enfer Zimbawé des Noirs après l'expulsion de ces Blancs, et le grenier de l'Afrique est devenu importateur de denrées alimentaires ! Bravo Mungabé... la sortie a été trop tardive. Comme d'autres ailleurs, par ex les Castro à Cuba. (La durée de vie d’un dirigeant ne devrait pas dépasser sept ans.)

Pourquoi ne pas imaginer une sorte de partenariat pour faire du nation building, car les prévisions catastrophiques se réaliseront... ne sont-elles pas d'ailleurs en cours ? Décolonisation ratée... peut-être !, mais la faute à qui ? Sans la colonisation l'Afrique en serait où ? Politique fiction certes, mais l'exercice mériterait d'être tenté... après avoir lu Mungo Park, René Caillé, Livingston, Brazza, Schweitzer et quelques autres comme Michonet, Stephen Smith (Négrologie) ; la littérature sur l’Afrique est importante et très pertinente.
Et pardessus tout cette pagaille l'explosion en cours de la bombe démographique, bombe à fragmentation qui va laisser le pays en état de guerre ! Exemple du Niger où les femmes soumises font des enfants que le pays ne peut ni nourrir, ni soigner, ni éduquer... Serait-ce à nous européens de prendre en charge ces enfants ? Non ! La démographie est une catastrophe pour l'Afrique ; la démographie africaine est une catastrophe pour nous européens ! Notre mission aujourd'hui est de réduire cette démographie pour trouver à terme des équilibres possibles avec les ressources des Etats. La production de richesses croit moins vite que la population, et ce n’est pas à cause de la colonisation ! Commençons par le dire au lieu de considérer la démographie comme un fait incontournable, comme les séismes ou les éruptions volcaniques... attitude des démographes qui se limitent à évaluer les capacités de la planète à nourrir cette population : absurde ! Le doublement de la population est impossible à supporter : soit on travaille pour réduire cette population, soit on attend des catastrophes (épidémies, guerres etc.) qui nous impacteront. Quant à l'accueil de ses excédents de population en Europe, la cause est entendue... cela ne peut être suffisant pour compenser l'accroissement de population en Afrique. 

La croissance démographique en Afrique ne concerne pas seulement les Africains, mais nous aussi en Europe. Il faut désamorcer cette bombe, c'est une priorité comme la lutte contre le déréglement climatique. Et c'est vers les femmes que notre effort doit aller : éducation, liberté de se marier, planning familial, contraception etc. On connait les ingrédient de cette régulation, il faut passer à la mise en oeuvre. L'électrification de l'Afrique (qui reste encore à faire après 50 ans d'indépendance !) doit êmenée à bien, mais il est tout aussi important de réguler la démographie.

Femmes africaines de tous les pays unissez-vous pour lutter contre les procréations forcées !


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • waymel bernard waymel bernard 30 novembre 2017 17:08

    Difficile de prouver que l’Afrique avait plus d’atouts que la Chine il y a 50 ans. Mais elle avait des atouts, c’est certain. La colonisation n’avait pas eu que des aspects négatifs. L’Algérie était la deuxième puissance économique du continent africain. La Rhodésie du Sud était un pays exportateur de céréales. Mais les roitelets africains et leur entourage ont pillé leur pays et dilapidé l’aide au développement, pas toujours désintéressée, fournie par les occidentaux. 


    • MagicBuster 30 novembre 2017 17:09

      Faudrait essayer le même discours auprès des crickets ou n’importe quel parasite pour voir si cela limite leur invasion.
      Bonne chance.


      • Jao Aliber 30 novembre 2017 23:21

        Il y a 50 ans, la Chine teste sa première bombe H avant...la France.La Corée du Nord soutenu par la Chine tiennent tête aux USA 15 ans auparavant.

        Sans oublier en 1954, la débâcle de l’armée colonialiste française à Dien Bien fou en Indochine.

        Non Monsieur, l’Asie de l’époque était très en avance (industrie lourde provenant de l’URSS, infrastructures) par rapport à l’Afrique colonisé.

        Le problème de la Chine de l’époque c’était l’industrie légère.

        Or en Afrique, il n’y avait rien ! Que le chemin de fer pour acheminer les matières premières pillés vers le métropole colonialiste. Ce qu’ils sont obligés de faire.

        De même que donner un centime à un mendiant ne l’aide pas mais reproduit sa condition de mendiant de même les « aides » au développement en Afrique ne sont pas déterminant pour le décollage de l’Afrique même si elles ne sont pas inutiles.

        Le moteur du développement d’Afrique est le développement combiné du capitalisme local et des capitaux étrangers. Et ce processus a son rythme propre qu’il faut connaître et par conséquent respecter.l’Afrique ne peut pas sauter les étapes nécessaires du développement historique.


        • amiaplacidus amiaplacidus 1er décembre 2017 05:26

          Et si le développement de la Chine avait des sources bien plus lointaines, remontant à plus de 2500 ans, à un certain Confucius.

          Confucius qui préconisait le développement du bien commun, fut-ce au détriment de la personne.
          Confucius qui parlait de l’éducation et de l’instruction comme de choses absolument vitales.
          Confucius qui pensait que l’homme recevait des biens de ses ancêtres et était chargé de les transmettre améliorés à ses descendants.
          Etc, je ne vais pas faire ici un cours sur la philosophie confucéenne.

          Il est frappant de constater que les pays qui progressent en Asie sont les pays de civilisation plus ou moins « sinisée »*, donc imprégnées de confucianisme : Chine, Japon, Corée du sud (la Corée du nord est un cas particulier), Vietnam.

          A contrario, le développement est plus lent dans les pays de civilisation « hindouiste »*  : ,Inde, Cambodge, Laos, la Thaïlande, pays qui n’a connu aucune guerre ou colonisation, est un cas particulier.

          À titre d’exemple, 40 ans après une guerre qui a totalement ravagé le pays, le PIB par habitant du Vietnam a dépassé celui de l’Inde.
          En 1975, il régnait une misère noire au Vietnam, par exemples, moins de 4 m2 de surface abritée par habitant, 1 m de tissu par habitant et par an (et encore, quand il y en avait). Maintenant, la misère a disparu, il reste de la pauvreté, surtout dans les campagnes. Mais il s’est développé une classe moyenne (et aisée également). Fruit d’un travail souvent acharné et d’un grand respect de l’instruction, on est en plein confucianisme.
          Pendant ce temps, l’Inde a stagné.

          .
          * Je sais que parler de civilisation sinisée ou hindouiste est une simplification. Mais cette simplification repose sur une réalité. À titre anecdotique, il y a l’Asie « sinisée » qui mange avec des baguettes et l’Asie « hindouiste » qui mange avec la main.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er décembre 2017 09:20

            @amiaplacidus
            Oui, c’est le confucianisme qui a porté la Chine d’après 45 malgré les folies de Mao qui a voulu l’écraser sous son idéologie marxiste. Mais il a survécu.

            L’autre point c’est la démographie. La Chine de l’enfant unique est-elle le bon modèle, alors que sa population est passée pendant cette période de 0.6 md à 1.6 md ? Et comme disait l’autre quand il avait un moment de lucidité : Que faire ?

            Merci de votre réponse.


          • amiaplacidus amiaplacidus 2 décembre 2017 01:24

            @GéraldCursoux

            Marxisme et confucianisme ne sont pas antinomique, il y a, au contraire, de gros point de convergence. Par exemple, le prima donné au collectif par rapport à l’individuel, l’importance de l’éducation et de la culture, etc.

            Il ne faut pas confondre la méthode d’analyse marxiste des rapports sociaux et l’interprétation très particulière qu’en a faite Lénine.

            Pas plus qu’il ne faut confondre le marxisme, révisé par Lénine, avec une campagne politique de Mao, campagne qui n’avait rien d’idéologique et encore moins de philosophique, mais visant, trivialement, à se débarrasser d’un rival, Lin Biao,
            Confucius n’étant qu’un des prétextes utilisé par le dictateur.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 2 décembre 2017 09:06

            @amiaplacidus
            Merci de ces précisions. Je suis un béotien qui s’est aventuré sur un chemin trop pentu... On peut peut-être dire que le confusianisme a réussi alors que le marxisme a échoué... Ce qui n’apporte rien à la divinité !

            Mais pour la démographie, ce sont des convictions fortes qui me guident. D’ailleurs un de nos démographe Jean Gérard Dumond a dit clairement dans une émission de TV qu’il ne croyait pas possible le doublement de la population. Mais comme il ne faut pas effrayer Billancourt il n’a pas développé les scénarios catastrophes probables....

            Bien à vous


          • Rémi Manso Rémi Manso 1er décembre 2017 09:09
            L’Afrique comptait 250 millions d’habitants en 1950, elle en a aujourd’hui 1,2 milliards et en aura (selon les projections de l’ONU) 2,5 milliards en 2050. En un siècle donc, ce continent aura vu sa population multipliée par 10. Alors certes, la population vivant sur le territoire français actuel a aussi été multipliée par 10... mais en 2.000 ans. 
            Et malheureusement, cette explosion n’est pas prête de s’arrêter puisque ce sont 4,5 milliards d’africains qui sont attendus en 2100 conduisant à une densité de population (hors déserts) de 220 hab/km² ! Alors ce scénario catastrophe est-il évitable ? Eh bien oui et l’association Démographie Responsable qui travaille à faire mentir ces sombres prévisions ne peut que se féliciter des déclarations du président Macron.

            • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er décembre 2017 09:16

              @Rémi Manso
              Oui, Macron a appelé un chat un chat ce qui est nouveau. Mais ce n’est pas avec des petites mesures qu’on va agir sur la démographie africaine ! La Chine avec la politique de l’enfant unique est passée en 2 générations de 600 millions à 1,3 millard. On est devant un défi autrement plus grave que le défi climatique.


            • Olivier 1er décembre 2017 10:39

              L’Afrique va clairement au désastre, mais les africains en sont les premiers responsables, voulant un niveau de vie à l’européenne sans s’en donner les moyens. 


              Cela dit ce n’est pas à nous d’en subir les conséquences.

              Mais j’ai bien peur que nos élites en profitent pour faire venir des dizaines de millions d’africains (Junker, de la commission européenne l’a dit clairement), pour leur projet de grand remplacement.

              • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er décembre 2017 11:28

                @Olivier
                Oui, l’UE c’est le Vatican ! On aime son prochain comme soi-même (ou un peu plus si possible) etc. On connaît la chanson. La seule vraie bonne raison de faire exploser l’UE est là - politique face aux migrants de toutes couleurs et de toutes origines. Ils sont 1 milliard à pouvoir venir en une vague continue (un tsunami) qui va déferler pendant cent ans, mille ans... La Commission va organiser des charters avec service à bord et hôtesses voilées pour les pays qui le demanderont.

                Les angliches ont pris les devants... ça coûtera ce que ça coutera mais on ne va pas se faire coloniser !

                Car il s’agit rien de moins que d’un phénomène de colonisation qui résulte d’un trop plein démographique. Je fais des gosses, vous vous en occupez ! Non.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2017 16:27

                «  »La croissance démographique en Afrique ne concerne pas seulement les Africains, mais nous aussi en Europe.«  »


                Mais d’un autre côté, les Français se réjouissent de leur meilleur bond démographique dans toute la Vieille Europe ! 

                Qui se souvient des prévisions des intellectuels cocus coloniaux en « Algérie » ? Ils avaient prédit « 50 millions d’indigènes » au début des années 2000...

                N’ayez pas peur, calmez-vous !!! 

                • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er décembre 2017 17:18

                  @Mohammed MADJOUR
                  La croissance démographique en France n’a rien à voir avec celle de l’Afrique ! Il faut regarder les chiffres quand on parle de population, et ce n’est pas en sortant du placard des prévisions qui ont 10 ou 50 ans que l’on dit quelque chose de pertinent sur le dossier. Si les Nigérians pensent que l’Europe est là pour absorber leur trop plein de population ils se mettent le doigt dans l’œil ! C’est une inconscience culturelle, un cancer que cette démographie galopante...


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 2 décembre 2017 10:06

                  @GéraldCursoux

                  «  »Si les Nigérians pensent que l’Europe est là pour absorber leur trop plein de population ils se mettent le doigt dans l’œil !«  »

                  Ah bon ! En attendant c’est l’Occident fortement oxydé qui vient de drainer des millions de Zoulous et de zzzzarrabes, auparavant terrorisés, pour combler le vide de sa démographie !!! 

                  «  »...prévisions qui ont 10 ou 50 ans...«  »

                  Eh oui ! Ce sont ces prévisions, ces calculs et cette perfide qui sommeillent depuis des décennies au fond de l’inconscient collectif de Marianne qui ont fait cette aberration humaine : Une fausse république faussement indépendante !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès