• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « L’amour » siliconé à prix d’or

« L’amour » siliconé à prix d’or

Société décadente ou plus simplement progrès dû à une inévitable évolution technologique, à chacun son avis sur le marché des loves dolls. Pourtant l'idée n'est pas nouvelle ; dans le passé les marins confectionnaient déjà avec des chiffons une "Dame de voyage". En 1940, les allemands et les japonais avaient industrialisés des poupées sexuelles pour leurs sous-mariniers en manque d'affection. Est-ce pour autant la fin de la marchandisation du corps féminin, sans doute pas, la poupée gonflable nouvelle génération n'est pas sans défaut, mais n'a sans aucun doute par terminée son évolution.

Cette poupée en silicone n'est-elle pas une véritable beauté presque plus vraie que nature. D'ailleurs, à la regarder, comment ne pas envisager un instant une possible supercherie imaginée à des fins publicitaires. Certes, le silence de la belle autant que fausse créature devrait vous interroger sur son authenticité, car une femme silencieuse n'existe pas. Mais l'absence de mouvement et surtout sa froideur corporelle sont par contre des indices qui ne trompent pas. Encore que l'homme ingénieux peut toujours baigner l'objet de son désir dans une eau à bonne température avant d'en abuser sexuellement.

Mais si vous pouvez vous procurer dans le commerce une poupée gonflable avec livraison immédiate en cas d'urgence à un prix très modique. Pour passer vos nuits et vos jours avec une ou plusieurs de ces ravissantes imitations féminines de luxe, dotées parfois de cheveux naturels et d'un squelette métallique qui permet toutes les fantaisies acrobatiques, mais également de têtes interchangeables maquillées à l'aérographe. Sans oublier l'essentiel, la vaginette taille S, M, L, ou XL selon la volonté du client et la pilosité pubienne, faut-il le préciser synthétique. Votre fantasme érotique garanti sans migraine diplomatique ni indisposition mensuelle, vous coûtera une coquette somme d'argent pouvant aller jusqu'à 6 900 euros. Quand on aime on ne compte pas dit-on, mais la galipette à prix d'or est surtout un commerce lucratif, censé être palliatif à la solitude qui pourrait aussi combler une insatisfaction amoureuse, voire le manque de sexe suite à une rupture sentimentale. 

Au Japon, les médias prétendent même, que ces moulures surnommées dutch wives (épouses hollandaises), n'y voyez aucun rapport avec la vie privée compliquée de l'actuel Président de la République française, sont tellement réalistes qu'une petite amie n'est plus indispensable. L'empire du soleil levant aurait-il un problème au couchant ou une trop importante population mâle et célibataire pour que la presse pousse ainsi à la consommation de substituts femelles.

Avec la progression constante des nouvelles technologie et de la robotique, que nous réserve dans l'avenir le marché très imaginatif des loves dolls. La femme en chair et en os a-t-elle des soucis à se faire, va-t-on vers le grand remplacement du genre féminin par un sosie parfait qui aura les traits d'une star de la téléréalité ou du cinéma. Une illusion proche du réelle qui parlerait. Donnerait l'impression de ressentir des émotions, ne serait jamais en panne de faux sentiments et fonctionnerait comme un ordinateur seulement programmé pour satisfaire le plaisir et les besoins de son maître. 

Et si c'était la femme qui remplaçait un jour l'homme par une machine !


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    



    • gruni gruni 24 novembre 2014 11:19

      Merci pour le lien 


    • Ruut Ruut 24 novembre 2014 10:43

      A quand la poupée qui dit non non non non non, toute la journée elle dit non.....

      Entre la contraception qui tue le désir, la peur de tomber enceinte, la contraception qui une fois la notice lue ne pouce pas a être prise, et les préservatifs qui franchement atténuent grandement les sensations, la frustration masculine n’est pas prête de tarir.

      Alors une poupée pour éviter des crises de frustration légitime, pourquoi pas.
      Le soucis, c’est que la poupée risque a terme d’être plus intéressante que la compagne.

      Une chaleur et une robotisation poussée...
      C’est comme dans le film chérie2000.


      • gruni gruni 24 novembre 2014 11:22

        Pas faux, mais une vie bien ennuyeuse en perspective



        • gruni gruni 24 novembre 2014 11:57

          En ce qui concerne Trierweiler, sa conception de la morale serait plutôt, « si tu me quittes tu es mort ». Dans les pires souffrances, bien entendu.


        • Ruut Ruut 25 novembre 2014 07:44

          Le président a aussi commis un acte inacceptable en répudiant et trompant, durant sa présidence, sa compagne, il aurait pu attendre 5 ans avant de la tromper, il est censé montrer l’exemple moral au moins le temps de son mandat.
          Dans un pays qui interdit la polygamie, ça fait tache.
          ça nous apprendra a nommer président une personne non marié.


        • cyril07 24 novembre 2014 12:20

          l’idée ne me parait pas délirante. quant on voit les trésors d’ingéniosité qu’il faut pour se taper le moindre boudin en france,ça peut être une solution de rechange a la mascarade de la séduction. plus la peine de se farcir quelqu’un qui geint et se victimise en permanence,qui fait des réflexions qui n’ont ni queue,ni tête,qui n’est jamais content de rien,etc......... cette recette fonctionnera parce que l’image de l’homme a été particulièrement dégradée dans nos sociétés. le mâle passant pour un rustre,violent,agressif et jamais suffisamment bien pour ces dames. autant se taper un robot,on est sur qu’il ne nous fera pas chier.


          • mmbbb 24 novembre 2014 12:51

            oui vous raison il est un paradoxe le sexe n’a jamais autant envahi l’espace public et je suis comme vous je trouve la femme contemporaine tres lourde pesante surtout les intellos il n’y a pas pire que les intellos elles conceptualisent tout incapable de se laisser aller mais si prompte a analsyer a critiquer nos anciens qui etaient ’ corsetes " par la religion . 


          • Bluezy Bluezy 30 novembre 2014 11:15

            je vais peut-être vous paraitre avoir une morale d’un autre age mais pour ma part je n’ai pas à me plaindre des femmes... je suis loin d’être un « Dom Juan » mais à plus de 50 ans, j’ai toujours su conquérir le coeur des femmes qui m’attiraient et du coup (si on peut dire) le corps suivant le coeur (avait-il le choix ?), je suis comblé par « la crémière » (le beurre l’argent du beurre, le sourire et le reste ;-D)... Tout ça pour dire qu’à partir du moment où on accorde un rôle prépondérant aux émotions et aux sentiments, la sexualité devient une évidence ... quels sentiments comptez vous partager avec une poupée en latex ? ceux que vous partagez avec la « veuve poignet » ?


          • gruni gruni 30 novembre 2014 11:43

            Heureux homme smiley


          • Fergus Fergus 24 novembre 2014 13:15

            Bonjour, Gruni.

            Décidément, on n’arrête pas le progrès. Mais est-ce bien un progrès ?


            • gruni gruni 24 novembre 2014 15:50

              Bonjour Fergus


              Mais est-ce bien un progrès ? Sans doute pour les personnes concernées, et comme tu l’avais certainement remarqué, le déficit n’est pas seulement économique, mais aussi parfois sentimental. Ce dernier n’étant pas moins difficile à vivre.

            • sleeping-zombie 24 novembre 2014 13:44

              (Re)voir le film Monique : toujours contente, avec Albert Dupontel pour se faire une idée :)


              • Depositaire 24 novembre 2014 15:42

                La lecture de cet article nous révèle la décomposition de nos sociétés. Nous sommes vraiment arrivés à une période de décadence.

                Il suffit de lire certains commentaires pour s’en convaincre. Mais comme rien n’est irrémédiable et que malgré tout il existe bien des initiatives pour rehausser l’humanité dans l’être humain, et j’en connais personnellement un certain nombre, il faut garder l’espoir d’un monde plus juste qui naitra après cette décadence.

                Ceci dit, je voudrais revenir sur certains commentaires que je trouve profondément choquants. J’aurais, d’ailleurs aimé lire un commentaire féminin pour remettre à leur place certains qui ont une opinion pour le moins discutable des femmes.

                Faute d’en lire, j’interviens. Alors certains considèrent les femmes comme des objets qui doivent satisfaire leurs désirs. Témoin cette phrase que je trouve insultante pour les femmes :

                "L’idée ne me parait pas délirante. quant on voit les trésors d’ingéniosité qu’il faut pour se taper le moindre boudin en france,ça peut être une solution de rechange a la mascarade de la séduction. plus la peine de se farcir quelqu’un qui geint et se victimise en permanence,qui fait des réflexions qui n’ont ni queue,ni tête,qui n’est jamais content de rien,etc...« 

                Elle est tirée du commentaire de cyril07. Alors pour vous, les femmes sont »des boudins" qui ont le toupet monstre de résister à vos avances ? Mais vous les prenez pour quoi ? Pour des femelle en chaleur qui doivent en permanence répondre présent aux sollicitations du mâle en rut perpétuel que vous êtes ?

                Quelle honte que de voir cette mentalité décadente se développer un peu partout. Tu me plait, donc tu dois coucher avec moi si je te le demande ! Comment, tu ne veux pas ? Mais tu es nulle, tu es un vrai boudin, jamais contente,etc. Voilà la mentalité.

                Alors question : est-ce là, l’attitude d’un être humain vraiment humain, ou est-ce l’attitude d’un animal en rut perpétuel à forme humaine ?

                M. Cyril apprenez à respecter les femmes. La femme est celle qui donne la vie, qui nourrit la vie et qui éduque la vie. C’est par elle que les valeurs nobles d’une société sont transmises, pas par les hommes. Et si nos sociétés sont décadentes, c’est précisément parce qu’on ne laisse pas aux femmes la possibilité d’exprimer leurs qualités et que la seule considération que l’on a pour elles c’est de les considérer comme devant être là pour satisfaire la libido des mâles qui les sollicitent !!!

                Quelle honte ! Vous devriez vous excuser auprès de toutes les femmes qui liront votre commentaire. Certes, il y a des femmes qui se comportent de la même manière. Elles cherchent aussi à trouver le mâle qui les satisfera. Mais outre qu’il ne faut pas généraliser, ceci est un signe de la décadence de notre société. Et les femmes, tout comme les hommes, ont un très grand besoin d’éducation au sens de l’humain dans ce qu’il a de plus profond et non pas de se laisser aller à vivre comme un animal, et même pire.


                • ZenZoe ZenZoe 25 novembre 2014 14:19

                  "J’aurais, d’ailleurs aimé lire un commentaire féminin pour remettre à leur place certains qui ont une opinion pour le moins discutable des femmes."

                  Vous voulez un commentaire féminin, voici le mien - il vaut ce qu’il vaut smiley : si ces poupées arrivaient en plus à nous débarasser des mecs basiques qui nous collent au derrière partout où on va avec des remarques trop souvent grossières et insultantes, je suis à 100% pour et à chacun son truc.

                  Ps : moi aussi, j’ai trouvé le commentaire de cyril07 choquant. Si pour lui le choix en matière de femmes se résume à 50 kg de silicone ou en boudin en chair, quelle tristesse.... Et quelle tristesse de constater qu’il a recueilli le plus de votes. Décidément les rapports humains ne sont plus ce qu’ils étaient... soupir ...


                • sleeping-zombie 25 novembre 2014 14:48

                  @zenzoe,

                  Je trouve aussi son commentaire affligeant, mais je le comprends, j’ai même failli le « plusser ». Si ton point de vue c’est « super, les gros lourd vont enfin nous lâcher le derche »,mais toi à la place du sien :
                  -on fait des propositions aux filles, on se prend que des rateaux, voir des insultes
                  -on va voir les prostituées, on se fait traiter de violeur
                  -on leur fout la paix en se rabattant sur un love doll qui fait de mal à personne, on se fait traiter de décadent...

                  Faut pas perdre de vue qu’une société bien faite, ça censé être un endroit ou tout le monde peut trouver son bonheur, et il y a une grosse différence entre « tout le monde », et « chacun ».


                • gruni gruni 24 novembre 2014 16:08

                  Bonjour Depositaire


                  Il y a effectivement il me semble une minorité féminine sur le site. Mais quand à en déduire d’après la lecture de quelques commentaires que la société est décadente, ce n’est pas mon avis. Certes nous parlons de sexe plus librement qu’avant et le sexe se commercialise maintenant comme n’importe quel produit. N’allez pas en déduire que la femme est considérée comme un objet car globalement ce n’est pas le cas. Dans certains pays la femme est toujours malheureusement considérée comme l’inférieur de l’homme. On ne peut espérer qu’une évolution positive dans le temps. N’oubliez pas qu’aujourd’hui, même si des progrès sont encore à faire, des femmes sont cheffes d’entreprise, députés ou ministre. Souvenez-vous qu’il n’y a pas si longtemps elles n’avaient même pas le droit de vote, de porter un pantalon ou d’ouvrir un compte en banque. La femme est l’égale de l’homme , c’est à dire comme lui, imparfaite.

                  • sleeping-zombie 24 novembre 2014 16:27

                    Et tout comme l’homme, la femme a accès à des gadgets sexuels bien plus performants... Certains ont même des moteurs, alors y a pas de quoi faire tout un plat pour une poupée en silicone...


                  • oncle archibald 24 novembre 2014 17:36

                    Foin d’ersatz, le génial Bobby le disait il y a longtemps déjà :


                    Prince prenez grand soin 
                    De la doulce Isabeau 
                    Qu’elle n’ait oncques besoin 
                    D’un petit bourreau beau.

                  • mmbbb 24 novembre 2014 18:20

                    je vous reprends la femme est l’egale de l’homme uniquement en droit Quant au silicone cela fait longtemps que les reunion sextoy ont remplace les reunion Tuperware


                  • gruni gruni 24 novembre 2014 18:32

                    @mmbbb


                    Vous vouliez dire « uniquement en droit » mais pas en devoir...conjugal, je suppose.
                    Quand aux réunions Tupperware, je peux confirmer qu’elles existent toujours. Les sujets de conversations entrent femmes restent confidentiels, mais les jouets sont peut-être l’un deux.


                  • Gnostic GNOSTIC 24 novembre 2014 18:00


                    Moi je veux bien d’une poupée mais avec le niqab

                    Pourquoi avec niqab ?

                    Parce que avec le niqab tu niques mieux !

                    bon ça va je sors
                     smiley

                    • heliogabale heliogabale 24 novembre 2014 21:13

                      Il est possible voire probable que la sexualité soit de plus en plus une activité solitaire... si par ailleurs l’ectogenèse devenait réalité, la sexualité serait uniquement de l’ordre du désir, de la pulsion...

                      Et qu’est-ce la civilisation sinon le contrôle de nos pulsions à travers le conditionnement de nos faits et gestes et de nos mœurs... la civilisation est le fait de soustraire nos émotions aux autres... la poupée sexuelle serait l’objet idéal dans ce cas...


                      • sls0 sls0 25 novembre 2014 05:48

                        Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.
                        Nicolas de Chamfort.

                        C’est une définition qui me va assez bien. Je ne suis pas trop attiré par le silicone mais à priori ça ne fait de mal ni à soi, ni à personne.

                        Quand je résidais en France tout les deux mois il y avait une soirée sextoys chez moi. Pour laisser les filles entre elles, je m’absentais et je revenais vers minuit quand tout était normalement fini.
                        Deux fois je suis rentré alors que ce n’était pas fini, je ne me suis pas montré et je suis allé directement dans ma chambre.
                        J’entendais un peu et c’était la franche rigolade. Je crois que les filles sont moins complexées que les mecs à ce sujet.


                        • ETTORE ETTORE 25 novembre 2014 08:41

                          Lavable en machine je suppose ?


                          Ce dont je suis persuadé en tout cas, c’est que nous sommes bien tous les sex toys de nos « gouvernants » depuis le temps qu’ils nous « mettent » et qu’ils nous encouragent par de fausses promesses à espérer des lendemains moins douloureux, je crains que cette poupée n’ait un meilleur avenir que nous.

                          • ahtupic ahtupic 25 novembre 2014 09:01

                            Espérons que Flamby en a trouvé une à l’image de Julie pour se soulager.


                            • Robert GIL Robert GIL 25 novembre 2014 10:48

                              Ma maman est un véritable coach. Elle m’aide à devenir une reine de beauté. Elle m’a dit que j’avais de la chance et qu’elle aurait bien aimé être à ma place. Elle m’a dit que grâce à ma beauté, je réussirais dans la vie, pas comme notre voisine Corinne, qui est moche et grosse et qui n’a aucun avenir !
                              .
                              Pendant des vacances à l’étranger, on m’a fait deux injections de Botox et l’on m’a refait le nez, pour la poitrine je vais attendre un peu, pour le moment je prends des soutien-gorges super rembourrés et ça fait très très joli. D’ailleurs, lorsque je suis sur scène ce n’est pas que le regard des garçons que je vois briller, mais aussi celui de leurs pères ! Je vais peut-être être prise pour une publicité ; au début papa trouvait que les poses étaient trop suggestives, mais il s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’autre solution. Je me souviens que c’est aussi la première fois que j’ai entendu parler d’ hyper sexualisation.
                              .
                              voir : JE SUIS UNE MISS …


                              • Jean 25 novembre 2014 18:05

                                Moraline à tous les étages ( ou presque), pensez à ceux qui ne peuvent pas.... la real_dole devrait être remboursée sécu, ça calmerait la société, livraison aux politiques et journaleux en premier  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès