• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’amphithéâtre romain de Nîmes enfin restauré : une renaissance (...)

L’amphithéâtre romain de Nîmes enfin restauré : une renaissance !

Un prestigieux monument du passé qui renaît sous la main de spécialistes de la pierre, c'est un bel hommage à ceux qui autrefois ont conçu et bâti cet édifice...

 

Même si l'Amphithéâtre de Nîmes est le mieux conservé du monde romain, il n'a pas échappé aux outrages du temps, de la pollution, du climat...

Une campagne de restauration de ce monument a été lancée par la Ville.

 

Les façades ont été en partie nettoyées et réparées sous le contrôle de spécialistes, archéologues, géologues, historiens, conservateurs du patrimoine.

 

Cette opération a mis en évidence la fragilité du monument...

Ainsi, le système d'évacuation des eaux de pluie conçu à l'époque romaine a cessé de fonctionner et les infiltrations au coeur de la pierre sont nombreuses...

Il faut imaginer que ce monument a été maintes fois réutilisé au cours des siècles : forteresse, château, construction d'habitations dans les arènes...

Il a donc été remanié, dégradé au fil du temps...

Et sa restauration exige des compétences de toutes sortes, notamment des architectes...

Le monument est impressionnant par sa taille, son aspect massif, l'ingéniosité de sa conception.

Comment ne pas admirer les techniques de construction de ce bâtiment qui a traversé 2000 ans d'histoire ?

Ce monument qui a connu de féroces combats de gladiateurs, une foule de spectateurs venus assister à ces affrontements sanglants, avait un caractère idéologique : construit à la gloire de l'empereur, c'était un lieu de spectacle mais aussi un lieu de célébration du pouvoir.

Aucune inscription n'a permis de dater exactement le monument : il date peut-être de l'époque de l'empereur Trajan.

133 mètres de long, 101 mètres de large, deux niveaux de 60 arcades, l'amphithéâtre peut contenir vingt deux mille spectateurs ! 

 

Aujourd'hui, il accueille des corridas et courses camarguaises ainsi que diverses manifestations culturelles : concerts, reconstitutions historiques...

Personnellement, je ne suis pas une adepte des corridas : la cruauté de ces spectacles qui rappelle les combats de gladiateurs d'autrefois me rebute.

Mais les concerts organisés dans ces Arènes sont l'occasion de faire revivre ce monument : admirable caisse de résonance pour tous les artistes qui viennent chanter dans ce lieu mythique !

Enfin, ce somptueux monument peut être visité tout au long de l'année...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/08/l-amphitheatre-romain-de-nimes-enfin-restaure-une-renaissance.html

 

Un webdocumentaire dédié à l'histoire des Arènes :

https://arenes-webdoc.nimes.fr/

Documents joints à cet article

L'amphithéâtre romain de Nîmes enfin restauré : une renaissance !

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • keiser keiser 4 septembre 11:01
    Salut

    Il me semblait qu’elle pouvait contenir 25 000 personnes ramenée à 13 000 actuellement et 7 000 avec la couverture en hiver.
    J’ai hâte de les voir refaites.

    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 4 septembre 16:36

      @mon amie gardoise Rosemar.

        Il te faut, au moins une fois, aller à Nîmes, aux arènes, a las cinco de la tarde…

      L’Humain
      - moi, toi, lui, nous – est vraiment un drôle d’animal. Une sale bête…

      Il fait chaud. Très chaud. A las cinco de la tarde…

      Les vieux gradins de pierres blondes des arènes de Nîmes sont garnis jusqu’au sommet d’une foule aux couleurs excessives. Sous un soleil excessif. Pour trembler, hurler, s’enthousiasmer, applaudir, haïr de manière excessive devant un spectacle excessif.

      Un rituel ancestral codifiant le combat de l’homme et du dieu Mithra.

      La corrida.

      Transcendée ou honnie.

      A las cinco de la tarde…

      Symboliquement, c’est le combat de l’homme et de la femme. Combat toujours perdu par l’homme.

      L’homme, ici, c’est le toro, sa puissance brute, son courage insensé, ses charges désordonnée. La beauté de la force.

      La femme, c’est le torero. Léger, aérien, si féminin dans son allure et ses attitudes. Opposant à la force l’intelligence, l’esquive, le leurre. La beauté.

      Au centre du cirque, sous dix mille paires d’yeux, il y a un homme.

      Une « danseuse » dit Cabrel qui n’a manifestement jamais vu l’œil d’un toro de près. Et un monstre mythique. Six cents kilos de force brute, de bravoure, de volonté de détruire tout ce qui s’oppose à lui.

      Des deux, un seul sortira vivant. Et ce sera, presque toujours, l’homme. L’animal n’a jamais sa chance. C’est vrai. Combat inégal, certes, mais où l’homme risque toujours sa vie. Où son existence est suspendue à une erreur, une inattention. Où il frôle constamment la cogida, la blessure, le désastre, la mort.

      On est là. Assis. Pétrifié par une attention insupportable. Tous nos sens tendus vers le ballet de mort qui se déroule à quelques dizaines de mètres.

      Ambigüité de l’homme : on tremble pour le torero mais on sent pourtant monter, malgré tous les barrages de la civilisation, depuis les tréfonds cachés de notre personnalité, l’angoisse mais aussi quelque chose de moche, de sale : l’espoir honteux de la victoire du toro, de la défaite et du massacre de l’homme. Le dompteur mangé par le lion…

      La corrida, c’est du sang, de la peur, de la violence.

      C’est la mort toujours présente. Fascinante et répugnante. Appelée et rejetée.

      La corrida, c’est beau et obscène. Grandiose et pervers.

      Comme la vie. Comme la mort.


      • keiser keiser 4 septembre 17:24
        @VICTOR Ayoli

        Euh ... pardon m’sieur Victor.

        J’ai habité à Nîmes, la corrida ne représente pas grand choses sur l’année.
        Peut être avec les deux Ferias ( Pentecôte et celle des vendanges que je préfère ).
        Mais par contre, un concert de Miles ou d’Herbie assaisonné d’une pincée nine inche nails dans les arènes.
        Sans compter Police en ... ? je ne me souviens même plus. 
        Tu comprendras aisément que je sois assez éloigne de ta beauté de la force
        Mais tout cela dans la plus grande cordialité, bien sur.  smiley

      • rosemar rosemar 4 septembre 19:01

        @VICTOR Ayoli

        La bave et le sang qui coulent, le taureau souillé par la poussière, très peu pour moi...

      • Mandyvila Mandy 4 septembre 17:28
        Pas d’accord Victor....

        On touche pas à Cabrel
        Il n’est pas question d’aller voir de près l’oeil du taureau.
        Il importe de rappeler ici ce qu’est la poésie , ce qu’est l’art ....
        « Ils frappé fort dans mon cou pour que je m’incline... »
        Très loin de ce qu’« on » nous débite ici à jet continu.
        .
        Merci quand même pour votre commentaire exemplaire
        Vous savez intéresser avec la culture
        D’autres se sont fait la spécialité de nous en détourner tellement ils oublie l’art de la légèreté .

        • foufouille foufouille 4 septembre 17:35
          sauf que ça va coûter un max de fric qui ne sera pas pour les sans dents.


          • Armelle Armelle 4 septembre 17:55

            @foufouille
            Salut Foufouille, ça t’arrive parfois de ne pas penser « pognon » ? ma parole tu es obnubilé, c’est une maladie chronique chez toi ma parole !!!
            Je comprends maintenant pourquoi tu stigmatises les riches dans 1 poste sur deux, et dans l’autre parles de « pognon » !!!
            Comme tu dois être malheureux !!! Je m’associe à ta douleur, par compassion car ce doit être une souffrance terrible manifestement !!! Peut être même que tu as refilé tes valeurs spirituelles (il y a lgtps sans doute) à ton vénéré banquier contre une poignée d’euros !!!


          • Armelle Armelle 4 septembre 18:00

            @foufouille
            Et puis de tte façon même si rien n’était fait, ce pognon ne serait pas pour les sans dent. Tu n’as encore pas compris que la meilleure manière de maîtriser une populasse, c’est d’être là en sauveur, en messie, mais sans en donner trop !!! juste ce qu’il faut pour survivre et bosser pour payer des impôts.... VOTONS...


          • foufouille foufouille 4 septembre 20:22

            @Armelle

            tu peux vivre sans argent ?r
            j’ai écrit ça car rosemar a pondu un article sur le contrôle technique trop cher pour les sans dents.


          • Armelle Armelle 5 septembre 01:22

            @foufouille
            Bien sûr que non mais je me contente de ce que j’ai, et me contrefout de ceux qui ont plus que moi et encore plus de ce que vous appelez « les riches ». Tant mieux, ou...tant pis pour eux...
            Sinon Foufouille, Tout, tout est trop cher pour les sans dent. Et je m’étonne que la populasse soit vent debout pour une broutille de contrôle technique alors que personne ne dit mot sur la TVA que notre état applique sur la nourriture, la simple nourriture !!! Demain ce sera quoi, l’oxygène ?
            Un état qui taxe la nourriture fait de sa nation, une nation décadente et je supporte mal que la populasse accepte de telles dispositions, tout en fustigeant les riches.
            Vous vous trompez de combat, d’autant que ce même état, lui en a besoin de ces riches, donc il doit aussi les « soigner ». Vous imaginez une seconde le merdier pour un état d’administrer 65 millions de pauvres ? Non il faut préserver les bonnes moyennes entre pauvres, classe moyenne et riches !!! Et ils le font très bien, ne les sous-estimer surtout pas, ils sont bien moins incapables que vous ne le pensez, c’est juste que leur objectif n’est pas le même que celui pour lequel on les place là, avec VOTRE bulletin de vote !
            Et c’est pareil dans l’autre sens, il ne faut surtout pas que tout le monde soit riche, sinon le rôle de l’état n’a plus aucun intérêt
            Et c’est sans doute ce qu’ont compris les riches pour être à ce point cyniques pour vouloir l’être encore davantage ; la richesse c’est la liberté !!! la pauvreté c’est la dépendance, donc la soumission et l’enfermement
            ...Il n’y a QUE CEUX QUI RISQUENT QUI SE PLANTENT !!! comme il n’y a QUE CEUX QUI RISQUENT QUI REUSSISSENT !!! En deux mots ce que je veux dire c’est que quand on n’essaie même pas, on a juste droit au silence. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, la vie n’est pas qu’une partie de plaisir pour laquelle il serait légitime d’attendre systématiquement des autres ou d’un hypothétique dieu, c’est juste un problème de conscience...
            Forcez-vous à lire Ayn rand ; « l’objectivisme », c’est captivant !!! penser et agir avec la réalité et non avec l’espoir de...


          • foufouille foufouille 5 septembre 11:43

            @Armelle

            la plupart des riches sont des escrocs comme bill gates ou dassault.
            les riches ont de nombreux larbins eux aussi escrocs comme leurs admirateurs.
            le seul but de tous ces gens est de nous supprimer tous droits et de nous faire vivre comme en 1900.
            si tu veut vivre ton libéralisme va en corée du sud visiter les bidonvilles où crèvent les vieux et invalides.


          • covadonga*722 covadonga*722 4 septembre 18:03

            bonjour Armelle , le vieux prolo que je suis est souvent d’accord ,en défense de Foufouille e oui tout arrive puis je vous rappeler .

            Que pour beaucoup d’entre nous l’obsession du « pognon » est liée a sa quasi absence une fois le nécessaire réglé .La culture est un luxe vous le savez j’en suis sur et les nanties statutaires telle l’autrice qui font comme si la chose allez de soi son des tartufes .

            Asinus : ne variatur  


            ps un merci a Victor pour avoir évoqué le grand Federico Garcia Lorca 

            • foufouille foufouille 4 septembre 20:24

              @covadonga*722

              ça m’est arrivé souvent de couper le chauffage mais ce n’est plus le cas actuellement.


            • Armelle Armelle 5 septembre 00:39

              @ Bonsoir Covadonga*722
              Certes, je ne peux nier ce phénomène malheureusement trop présent, mais je doute fort de l’efficacité d’en parler sans cesse comme le font bcp ici pour espérer voir les choses changer !!! Je ne comprends pas bien les révoltes contemporaines voyez-vous !!! râler sur internet ou même battre le pavé n’impacte absolument pas. Il arrive un moment où il faut savoir se mouiller, et prendre les risques appropriés, j’en déduis donc que soit le peuple est devenu larve et auquel cas il mérite ce qu’il a, soit il n’est pas suffisamment miséreux pour risquer le peu de confort de vie qu’il possède !!!
              Ce qui est certain c’est qu’il attend trop de l’état providence qui lui n’a d’autre but que de se rendre indispensable à travers la soumission en échange de qqes miettes, c’est d’ailleurs une nouvelle religion !!! Moi quand je vois cette ruée tous les cinq ans dans les bureau de vote, laquelle attend le nouveau messie, prétendu avoir la solution à tous nos maux, voyez-vous ça me fait marrer.
              C’est à chacun de se démerder et parfois sans demander la permission, oser, risquer...
              Quant à la culture, d’abord je ne la voyais pas seule alternative à l’argent, et puis si ce n’est que pour l’étaler comme bcp aussi font ici, ça ne m’intéresse pas et ça ne fait pas « bouffer » grand monde !!! Alors vous savez des gens comme l’autrice, dans leur bulle feutrée, me font bcp rire...

               


            • bébert 5 septembre 07:27

              @Armelle
              Bravo Armelle , se bouger le cul y a que çà de vrai , à 27 ans j’ai monté ma petite boite de bâtiment , et que j’ai fait grandir au fil du temps et j’en ai bien vécu jusqu’à ma retraite , mais bon les RTT ou les Samedis libres j’en ai pas vu beaucoup. Les Statutaires Avoxiens sont de gauche pour préserver leurs petits privilèges , en quelque sorte de petits bourgeois prétentieux . Quant à la culture c’est vrai que les plus virulents sont ceux qui en ont le moins , mais le beurre et la tartine ils connaissent , quand ils ne se congratulent pas eux même. A la décharge de l’Autrice on peut dire comme chez moi elle est « brave » , ce qui veut dire gentille mais naïve et ne vois pas plus loin que ses petits problèmes personnels.


            • Armelle Armelle 5 septembre 08:38

              @bébert
              Salut Bebert, bien d’accord. Lisez le commentaire que j’ai laissé à Foufouille, vous aurez une idée plus précise de ce que je pense de tout ça...Nos petits avoxiens de gauche me soulent avec leurs plaintes incessantes. Ils critiques et veulent détruire ceux sans qui leur principes s’effondrent. ...la balle dans le pied...
              Je suis passée par les mêmes cases que vous, mais plus tard qu’ à 27 ans et il est vrai que les RTT, les samedis (voir parfois le dimanche) et certaines années les vacances, les AT... pas vu non plus bcp mais quand on aime, on ne compte pas et est-ce que je m’en plains ? d’autant que c’est une forme de liberté bien agréable !!!


            • foufouille foufouille 5 septembre 11:45

              @bébert

              on est plus en 70, le btp est soit une entreprise étrangère si proche de la frontière, soit les employés sont des auto entrepreneur roumain payés 5€/h maxi.


            • covadonga*722 covadonga*722 4 septembre 18:04

              ps , souvent d’accord avec vous 

              désolé 

              • rosemar rosemar 4 septembre 19:10

                Je recommande à tous d’ouvrir le lien qui figure en bas de l’article... un webdocumentaire à découvrir...


                • cathy cathy 4 septembre 19:36

                  Rosemar

                  Savez vous que les arènes de Nîmes ont été construites par des gaulois et non des romains comme tout le reste des bâtiments de type romain ?

                  Il est vrai que Nîmes change beaucoup et c’est un plaisir de s’y balader depuis peu.

                  • rosemar rosemar 4 septembre 19:43

                    @cathy

                    C’est un monument gallo-romain, bien sûr...

                  • rosemar rosemar 4 septembre 20:59

                    @cathy

                    Une ville riche d’histoire et de monuments : bientôt un article sur de nouvelles découvertes près du rempart...

                  • Henry Canant Henry Canant 4 septembre 21:39

                    @rosemar
                    non, pitié, pas encore ça !


                  • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 09:25

                    Chic on va pouvoir accueillir des migrants, il suffit de mettre une bâche en guise de toit ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès