• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’anniversaire du Dalaï Lama, célébré par un lama venu du Tibet à (...)

L’anniversaire du Dalaï Lama, célébré par un lama venu du Tibet à Paris

Tenzin Gyatso va avoir 74 ans début juillet 2009. Il semble bien plus jeune, et même si, lors de sa conférence à Paris en juin dernier, il déplorait une opération de la vésicule biliaire, il semble en excellente en forme, et souhaite le rester le plus longtemps possible.

A Paris, son anniversaire sera célébré par la communauté tibétaine en France et ses amis le dimanche 5 juillet 2009, de 10h30 à 17h30 à la Pagode de Vincennes, près du lac Daumesnil (métro Porte dorée). Le matin, un lama tibétain originaire du Tibet, Mogchok Rinpoché donnera une conférence. Mogchok Rinpoché connaît particulièrement bien le Tibet où il est né en 1954. Il fut reconnu par le Dalaï Lama en 1957. Son père, un général de l’armée tibétaine, participa à l’évasion du Dalaï Lama. En représailles, les autorités chinoises envoyèrent Mogchok Rinpoché dans un village garder les moutons, et il ne put aller à l’école. A 8 ans, il fut contraint à la construction de routes et de bâtiments. Sa mère, emprisonnée, a été battue et est décédée peu de temps après sa libération de prison. Durant la révolution culturelle, les gardes rouges chinois perquisitionnaient les villages tibétains, arrêtant et frappant ceux qui possédaient des statues et autres objets interdits par ce mouvement politique. Mogchok Rinpoché fut ainsi emprisonné quelques mois. En 1979, lors de la mission d’observation au Tibet de 4 représentants du Dalaï Lama, le père de Mogchok Rinpoché pu faire passer une lettre lui demandant de le rejoindre à Dharamsala. Après un an de démarches administratives auprès des autorités chinoises, il pu obtenir un passeport, et fut autorisé à commercer près de la frontière népalaise. Il s’évada au début des années 80 et rejoint le Dalaï Lama en Inde, qui lui conseilla d’étudier au monastère de Drépung, dans le sud de l’Inde. Mogchok Rinpoché est actuellement le Lama du centre Ganden Katcheu Ling de la Fondation pour la Préservation de la Tradition du Mahayana de Marseille et enseigne aussi au Centre Kalachakra à Paris. Depuis 1999, il enseigne principalement en France (à Marseille, Paris, Cergy, La Rochelle, Narbonne, Colmar), mais aussi en Italie et en Espagne (à Marbella). Mogchok Rinpoché participe également à une formation de troisième cycle sur l’accompagnement des mourants à l’hôpital de la Timone, à Marseille.

Pour souhaiter une longue vie au Dalaï Lama, rien de tel que de suivre ses conseils et enseignements. Sans aucun doute, écouter Mogchok Rinpoché ne peut que nous y aider. 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 4 juillet 2009 11:46


    Je ne comprends pas pourquoi il y aurait lieu de s’inquiéter de l’état de santé voire du décès du dalaï lama étant donné qu’il se réincarne post mortem (métempsycose).

    Ce qui m’étonne le plus est que, jusqu’à présent, il se soit toujours réincarné dans un corps humain et jamais dans un animal ou un végétal...

    Hasard ? Nécessité ?


    • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 4 juillet 2009 14:12

      Tout le monde se réincarne, et tout le monde se préoccupe de rester en vie.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 juillet 2009 07:49

        à France-Tibet Ile-de-France

        « Tout le monde se réincarne »

        Prouvez-le ! ! !


      • Roseau Roseau 11 septembre 2009 23:49

        Voir l’interview du dalaï lama. très instructive : http://www.religions-spiritualites.info/Interview-du-dalai-lama_a40.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès