• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’armée US reprend ses grandes manœuvres en Europe

L’armée US reprend ses grandes manœuvres en Europe

L’US Army Europe, l'Armée des Etats-Unis pour l'Europe, « après une attentive évaluation et planification », a décidé d'effectuer en Pologne, du 5 au 19 juin, l’exercice Allied Spririt dans le cadre de la grande manœuvre Defender-Europe 20 (Défenseur de l’Europe 2020) ce qui explique le Tweet du 15 mai dernier de Georgette Mosbacher, l'ambassadrice américaine, qui propose de mettre l'arsenal des bombes atomiques située en Allemagne en Pologne. 

4000 soldats étasuniens d’unités blindées et d’infanterie, avec 2000 soldats polonais à leurs côtés y participeront. L’exercice, qui aurait dû se dérouler en mai, a été renvoyé car, à cause du Covid-19, le plan de Defender-Europe a été partiellement modifié. L’US Army Europe, précise cependant que, quand durant le mois de mars l’envoi de forces depuis les États-Unis a été suspendu, « plus de 90% des équipements destinés à la Defender-Europe 20 étaient déjà à bord d’avions et de navires se dirigeant vers l’Europe ». Au total, plus de 3.000 pièces d’équipement, en commençant par des chars d’assaut, auxquels se sont ajoutés plus de 9000 véhicules blindés et autres véhicules provenant des dépôts « pré-positionnés » que l’Armée USA maintient en Allemagne, sont arrivés. 

Des États-Unis sont arrivés plus de 6000 soldats, intégrés à d’autres milliers se trouvant déjà stationnés en Europe. Malgré « l’ajustement dû au Covid-19 », l’US Army communique que « de nombreux objectifs de rapidité stratégique ont été réalisés ». Elle annonce ainsi que, pour rattraper le temps perdu, « l’US Army Europe » est en train de planifier des exercices supplémentaires dans les prochains mois, basés sur de nombreux objectifs originaux du programme Defender-Europe 20 visant à accroître la rapidité et l’inter-opérabilité des forces US et alliées ». 

L’Allied Spirit est ainsi la première d’une série d’exercices dans le même cadre stratégique clairement anti-Russie. Ce n’est pas par hasard qu’il se déroule en Pologne. C’est là -selon ce qui a été stipulé dans la Déclaration signée par le président Donald Trump et le président polonais Andrzej Duda en septembre dernier- que les États-Unis sont en train de fortement augmenter leur présence militaire. Le nombre de soldats qui y sont maintenus en permanence, avec un système de rotation, se trouve augmenté de 4500 à 5500. 

À Poznan (Pologne), l’US Army installe son propre quartier-général de division sur base avancée. A Drawsko Pomorskie, les forces armées US ouvrent un Centre d’entraînement au combat. A Wrocław-Strachowice, l’US Air Force réalise une grande base d'escale aéroportuaire de débarquement. A Łask, l’US Air Force déploie un escadron d’avions sans pilote, y compris lesdrones Reaper. A Powidz, une brigade aérienne de combat est mise en place. 

A Powidz comme à Lubliniec, les Forces US pour les opérations spéciales constituent leurs propres bases. Dans une localité, qui reste à définir, sera déployée en permanence l’escadre de combat d’une brigade blindée US. Tout l’équipement est déjà stocké à Bergen-Hohne en Allemagne. 

L’US Army Europe communique en outre que la 173e brigade aéroportée américaine, basée à Vicence (Italie), est en train de planifier des opérations dans les Balkans et dans la région de la mer Noire, tandis que le 10e Commandement de défense aérienne et de missiles participera à des exercices dans la Baltique. 

L’US Air Force communique que les trois types de bombardiers stratégiques étasuniens à double capacité conventionnelle et nucléaire -B-2 Spirit, B-1B Lancer et B-52H- ont accompli en mai, en partant des États-Unis, des missions en Europe. 

Ceci a démontré que « la pandémie du Covid-19 n’a pas compromis la rapidité et la portée des bombardiers stratégiques USA ». 

Ces faits, ignorés par les grands médias qui avaient annoncé en mars dernier l’effacement de la Defender-Europe 20 à cause du Covid-19, confirment que les USA n’ont pas effacé mais seulement remodelé l’opération stratégique, en la prolongeant. L’objectif de Washington reste celui d’accroître la tension avec la Russie en utilisant l’Europe comme première ligne de la confrontation. Cela permet au États-Unis de renforcer leur leadership sur les alliés européens et d’orienter la politique étrangère et militaire de l’Union européenne, dans laquelle 22 des 27 membres appartiennent à l’Otan sous commandement USA. 

Manlio Dinucci 

Source : https://reseauinternational.net/larmee-us-reprend-ses-grandes-manoeuvres-en-europe/ 


Moyenne des avis sur cet article :  2.15/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • pierre 1er juin 11:39

    et alors ? toutes les armées sont en permanence en manoeuvres, tous les états majors élaborent des scénarios sans cesse, certains pays s’autorisent même à passer au « réel » sur les nouveaux terrains de manoeuvres (Syrie Lybie Afghanistan Ukraine Irak Yemen etc)


    • @pierre
      Les états majors étudient et proposent des plans des opérations . Ce sont les politiciens qui passent à l’acte .
      Vous avez tout faux ..... Les grands criminels de guerre sont des politiciens .
      Aujourd’hui il y a de plus en plus de politiciens au pouvoir qui n’ont aucune expérience de la chose militaire . Parfois des psychopathes lourds .... 


    • Aimable 1er juin 12:02

      Quoi de plus normal que les USA fassent des manœuvres en Pologne puisque la Pologne est le 53éme état Américain , mais cet état a une particularité , il a également la nationalité Européenne d’où son statut de taupe ( il n’est pas le seul ) dans l’union Européenne au service de son pays qu’est l’Amérique .


      • @Aimable
        La France de Macron, l’ Allemagne , les suédois , les Norvégiens .....et puis surtout Israèl et ses sayanims qui sclérosent les US . 
        ça fait beaucoup de monde ????


      • Désintox Désintox 1er juin 17:49

        CTRL-C CTRL-V


        • @Désintox

          Pourquoi c’est vous qui détenez la vérité ..... MDR


        • Les US n’ont jamais eu l’intention d’ajournée cette manoeuvre même au plus fort de la pandémie de covid 19 .
          Concernant le covid et sa petite histoire , je n’ai pas vu d’article sur le volet renseignement du déroulement de cette histoire , curieux !
          Pourtant en septembre 2019 , dés le début les services ont dû s’activer sur ce sujet .
          Mais bon, AGV est un média citoyen .. !!!!!!


          • J’ai fouillé le web depuis une semaine et j’ai trouvé effectivement quelques bribes de propos de la Chine, des US et d’autres sur le volet renseignement du coronavirus .
            Ce virus et son histoire devient un peu comme l’affaire Merah C à D la chasse gardée des maquereaux de l’information, n’est ce pas Dame Sinclair.....( le séjour de Merah au Moyen Orient ) .

             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité