• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ascenseur social n’est pas en panne, il est bientôt hors (...)

L’ascenseur social n’est pas en panne, il est bientôt hors service !

Les élections passées : après les promesses, la réalité

 

La hausse des prix est vertigineuse

 

« Les prix à la consommation ont bondi de 4,8 % sur un an en avril dans l'Hexagone, selon les données publiées ce vendredi matin par l'Insee. Les prix de l'alimentation et des services accélèrent. Toujours plus haute. »

 

Les fruits et les légumes sont à des prix en hausse vertigineuse, l'huile augmente, les pâtes aussi, cette alimentation populaire que beaucoup de familles modestes consomment beaucoup.

 

Les fluides connaissent le même chemin et beaucoup ont des inquiétudes pour cet hiver avec un coût de chauffage imprévisible aujourd'hui mais qui va inexorablement monter.

 

Avec une telle inflation, il y a un risque certain de voir les loyers s'envoler :

 

« Le nouvel indice de référence des loyers (IRL) a été publié le 15 avril 2022 par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L'indice du 1er trimestre 2022 s'élève désormais à 133,93, ce qui représente une hausse annuelle de 2,48 %. Pour rappel, il avait augmenté de 1,61 % au 4e trimestre 2021. »

 

Ce n'est là que la partie émergée de l'iceberg car, il y aura obligatoirement une augmentation significative des charges locatives.

 

Les locataires sont inquiets, les associations aussi : beaucoup ne pourront pas régler leurs loyers et risquent de se retrouver dans le tuyau infernal qui même à l'expulsion locative.

 

La situation est grave.

 

La paupérisation de la population n'est pas un risque mais une réalité dans nos villes et nos campagnes.

 

Nous voyons des retraités en difficulté qui rognent sur tout, certains pour la première fois se tournent vers les associations caritatives afin de trouver des colis alimentaires.

On en voit qui fouillent des poubelles.

Qui doit être honteux ? Pas eux mais ceux qui les conduisent à une telle situation de détresse.

 

Un grand vent de solidarité pour l'Ukraine a soufflé sur notre pays, c'est beau et c'est bien mais tout a été fait en excès en créant des inégalités criantes.

 

Les Ukrainiens ont été bien accueillis, ils ont tout de suite trouvé un gîte, de la nourriture et ont pu très vite être régularisés.

 

Dans des Préfectures, des guichets leur ont été ouverts.

 

Ils ont été pris tout de suite, pendant que d'autres attendent.

 

Cela va créer des rancœurs,des inégalités.

 

Je viens de voir les colis alimentaires qui sont donnés aux familles ukrainiennes par rapport aux colis distribués à d'autres. Il y a là des différences inacceptables ; d'un côté des produits bien choisis, variés, bien présentés et de l'autre du tout venant.

 

Comme me l'a dit une jeune africaine qui a fuit la misère et qui s'est réfugiée en France : « pour nous, c'est le paquet de nouilles et pour eux, le plat préparé ! »

 

Elle exagère mais à peine.

 

Des associations et des réseaux qui ont beaucoup donné pour l'Ukraine ont décidé, à juste titre d'arrêter là et de recentrer leur action en direction de la proximité, de ceux et de celles qui sont ici à côté de chez eux : des retraités, des SDF, des réfugiés de toutes les origines, des femmes victimes de violences conjugales.

 

Je les comprends .

 

C'est bien et utile la solidarité militante mais elle ne suffit pas, il faut que les pouvoirs publics remplissent leurs responsabilités .

 

Le gel des prix des denrées alimentaires, des fluides et des loyers doit être effectif, les APL doivent être révisés à la hausse....Ce ne sont là que quelques mesures parmi beaucoup d'autres.

 

Si rien n'est fait et cela très vite, il faudra que tous les mécontents, les sans rien et le mouvement social descendent très vite dans la rue.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Louis Louis 30 avril 13:41

    Ah ben fallait pas veauter Macron chalot (ou blanc ou nul)

    Quant à Mélenchon ça rime avec Macron et bidon

    Sont tous les deux frères de la truelle et se tutoient en loges

     smiley


    • ZenZoe ZenZoe 30 avril 14:19

      Pour de plus en plus de gens, l’ascenseur social n’est pas hors service, il ne fait que descendre, c’est devenu le descendeur social (aussi appelé déclassement).


      • CHALOT CHALOT 30 avril 14:22

        Louis ! Vous êtes hors sujet !

        pour le premier tour je n’ai pas voté Mélenchon mais très à gauche et pour le deuxième je me suis abstenu pour qu’on le sache ! Maintenant on est sur autre chose !


        • Armelle Armelle 2 mai 12:17

          @CHALOT
          « Louis ! Vous êtes hors sujet ! »
          Bah non Louis n’est pas du tout hors sujet !!! Cest vous qui êtes hors sujet
          Si vous sortiez une seconde de cette histoire (pour enfant attardé) de diablotine que serait Lepen et que racontent nos élites depuis 40 ans (ils ont raison finalement à voir le résultat d’une efficacité redoutable sur le troupeau de veaux), vous auriez voté, et voté intelligeamment !!!
          Désolée ; vous vous êtes abstenu au deuxième tour, donc vous avez voté Macron.
          Ne venez pas maintenant nous raconter vos âneries...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 avril 14:42

          "Le lien entre [les] expériences de monde du travail de plus en plus traumatisantes et la situation économique mondiale marquée par la globalisation s’est fait autour des délocalisations et du dumping social exercé par les nouveaux pays industrialisés, réalité face à laquelle l’Etat se montre impuissant. Ce qui gagne la conscience des milieux populaires, c’est l’effet du descenceur social sur leur vie personnelle. Il s’agit en fait de l’inversion du sens de l’ascenseur social : il n’est pas en panne, il amène simplement ses passagers vers le bas ! Pour les milieux populaires, cette évolution équivaut à une trahison de la République."

          Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin - Recherche le peuple désespérément, 2009, page 24


          • ZenZoe ZenZoe 30 avril 15:58

            @Séraphin Lampion
            C’est ce que je viens de dire. Brustier et Huelin sont que des copieurs !


          • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 30 avril 18:15

            @Séraphin Lampion

            Bonjour Séraphin

            "c’est l’effet du descenceur social sur leur vie personnelle. Il s’agit en fait de l’inversion du sens de l’ascenseur social : il n’est pas en panne, il amène simplement ses passagers vers le bas ! Pour les milieux populaires, cette évolution équivaut à une trahison de la République."
            Malheureusement un regard on ne peut plus lucide sur le monde d’aujourd’hui.

            Merci pour la référence du livre de Brustier et Huelin

            Cordialement GJ


          • Pauline pas Bismutée 30 avril 15:16

            Je suis en train d’apprendre l’ukrainien pour pouvoir rentrer dans mon pays.

            Nan, je déconne, vais me faire passer pour muette...

            C’est de l’humour, hein, parce que sinon..

            Quand il ne nous restera que notre courage, et rien d’autre...


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 15:45

              @Pauline pas Bismutée

              en fait si , c’ est pas un mauvais plan , si tu parvient en russie , tu peut pretendre avoir été evacuer coté russe , et avoir perdu tes justificatif ...

              tu sera rapatrié par l’ ambasade .


            • Pauline pas Bismutée 30 avril 15:53

              @GHOST RIDER 5.0

              Et j’ai une vraie question :
              Et pour les vaccins ??? (pour les réfugiés)


            • ZenZoe ZenZoe 30 avril 15:59

              @GHOST RIDER 5.0
              Ouais, et si on lui dégotte un traducteur russo-ukrainien, elle est mal !


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:00

              @Pauline pas Bismutée

              Il le font pas avant d’ arriver en france ..
              et soit tu est rapatrier par la route , soit par avion militaire ...

              le plus compliqué c’ est d’ entré en russie depuis la birmanie en ayant ton visa .


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:01

              @Pauline pas Bismutée

              t’ as aussi toute la traversé de la russie a prevoir ..
              mais ca me semble une bonne idee , il vont pas chercher la petite bete ...


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:03

              @ZenZoe

              ils ont forcement des traducteur ...

              mais c’ est une option , pour elle pour rentrer puisque l’ avion lui est intredit faute de vaccin a jours ... seul les refugié de guerre en sont dispenser .


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:04

              @ZenZoe

              j’ ais pas dit que c’ etait sans risque non plus .
              mais elle as une motivation imperieuse pour rentrer et justifier a posteriori cette ’« magouille » 

              elle va pas attendre 5 ans que macron soit virer du pouvoir ...


            • Pauline pas Bismutée 30 avril 16:08

              @ZenZoe

              Sourde, muette, et retardée mentale (pardon handicapée, etc...) je m’entraîne et suis en bonne voie, toutes ces galères me fatiguent grave smiley


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:13

              @Pauline pas Bismutée

              a par contre sourde tu oublie , il vont te tester comme a l’ armée et tu as des reflexe de panique que tu peut pas contourner ...

              (piec qui tombe , petard , grognement de chien , .... ) 

              personne n’ as jamais reussit a passer les 3jours en se pretendant sourd ...

              du mal a parler ( aphasi moderé traumatique , et handicapée retardé mentale , oui ca peut se tenter si tu est bonne comediene ... )

              mais en fait , lemieux c’ est de te meler a la masse des ukrainien , et de parler anglais , et de ne dire que tu est francaise qui rentre en france par la russie pour eviter le vaccin que si on te le demande ...

              port du masque obligatoire en transport terrestre ( au moins un foulard ) .


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:14

              @GHOST RIDER 5.0

              merde quand meme , on ouvre nos frontiere a tout le monde ?
              mais pas a une expatrié francaise ? c’ est le monde a l’ envers 

              ca ferais un joli scandale ....


            • Pauline pas Bismutée 30 avril 16:43

              @GHOST RIDER 5.0

              Tout devient horriblement compliqué et bien pire qu’un meilleur sketch de Coluche. Raymond Devos aurait pu en faire des spectacles entiers...
              Je crois qu’on va être de plus en plus nombreux a être repoussés aux frontières de l’absurde.
              A moins de baisser notre froc a de plus en plus d’obligations hyper liberticides et dangereuses .
              Ou de faire partie de ceux « qui ont réussi » (traduction : relations / pots de vin)
              Je crois qu’ils essaient de nous étouffer doucement (tu n’as pas idée de tous les murs qui se dressent autour).
              Ne veux pas rentrer définitivement, mais aurais aimé être au chevet de personnes maintenant disparues quand elles sont parties....
              C’est trop tard.
              Il me reste l’humour...


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 16:47

              @Pauline pas Bismutée

              j’ ais bien compris et j’ en suis desolé pour toi ...

              rentree par la terre , peut etre par le moyen orient , la turquie et la grece est une autre option .

              personne ne peut t’ empecher de rentrer chez toi , ni te vacciner de force .
              par contre masque imperatif et peut etre test PCR a prevoir , la c’ est plus compliqué a zapper .


            • Xenozoid Xenozoid 30 avril 16:59

              @Pauline pas Bismutée

              Une théorie du pourquoi, les êtres humains agissent et interagissent de la même façon dont ils le font aujourd’hui, et comment cela conduit à nos sensations d’aliénation, de désorientation et d’épuisement.
              Cette analyse doit avoir une action efficace d’un certain type nécessaire et immédiate, ou bien, cela n’aboutira à rien.
              Et cette lutte suppose, de la part des participants qui se battent, de voir et de sentir le changement au cours de leur propre vie, comme nous allons le voir . . .

              Quelle que soit la solution, ou révolution, proposée, elle doit être présent-orientée plutôt que tournée vers l’avenir si l’on veut véritablement voir un quelconque changement. Mais aussi, ne plus réagir, mais agir.

              Le passé et le présent sont à la fois plein d’exemples qui indiquent cela. Pour envisager une demande : Christianisme demande à ses disciples de retarder toute satisfaction jusqu’à l’entrée dans l’autre monde, quand ils seront supposés être récompensés pour leur bonne conduite ; ce faisant, il suppose que cette bonne conduite présente doit être régie par des codes et des lois pour être récompensé. Ce genre de pensée reflète un malentendu terrible de la nature du bonheur humain, car le bonheur est à trouver dans l’activité, à des activités qui sont excitantes et satisfaisantes en soi, plutôt que dans l’attente passive des récompenses pour les activités insatisfaisantes et statiques. Il n’est donc pas surprenant que beaucoup de fervents chrétiens deviennent, des individus malveillants, amers, qui en veulent jalousement à toute activité saine et d’excitation de l’autre - car ils sont persuadés qu’ils ne trouveront le vrai bonheur que dans leur « récompense céleste » dans un comportement qui n’est pas du tout excitant pour eux, et doit donc regarder avec envie ceux qui le font librement alors qu’ils ne peuvent que rêver de le faire dans leurs fantasmes les plus « coupables ». Inversement, il y a beaucoup de chrétiens qui sont heureux en dépit de leur christianisme, parce qu’ils sont capables de prendre du plaisir dans leur vie et les actions de ce bas monde.

              Le Marxisme traditionnel prend l’erreur chrétienne un peu plus loin en demandant à ses adhérents de travailler à une révolution future, ils ne vivront probablement pas assez longtemps pour voir ce qu’il en est, dans la « foi » marxiste, la gratification est retardée au-delà de la portée de l’expérience humaine. Il ne faut pas s’étonner que, aujourd’hui, au-delà d’un peu de romantisme anachronique concernant la « noblesse » du sacrifice de soi, l’offre marxiste sert peu d’incitation aux gens pour se battre sérieusement pour la « révolution communiste. » En revanche, le marché de consommation capitaliste d’aujourd’hui au moins promet gratification rapide sous la forme de biens matériels (et les mythes et les images qui y sont associés) en échange de la main-d’oeuvre généralement insatisfaisante qu’elle exige. Mais, délivre-t-il un vrai plaisir à ses participants ?

              Encore une fois, le bonheur est une expérience active, pas une sensation passive. Ainsi, une personne qui cuisine une de ses propres recettes pour ses amis peut trouver beaucoup de plaisir et de sens à cette expérience, tandis que la même personne asservie toute la journée pour faire cuire la nourriture dans un restaurant trouve que les achats qu’il fait avec son chèque de paie, ne peut pas le compenser des jours de sa vie qu’il a dû renoncer. Vous pouvez acheter un domaine de vingt hectares, la dernière voiture-statut, et une garde-robe complète dernière mode, mais le plaisir que ces biens vous offrent ne peut pas être comparé à la joie de passer une journée libre à la poursuite de vos désirs.


            • Pauline pas Bismutée 30 avril 17:37

              @Xenozoid

              Salut Xeno
              Mais je suis bien d’accord ! Surtout ce passage ; ’le bonheur est à trouver dans l’activité, à des activités qui sont excitantes et satisfaisantes en soi, plutôt que dans l’attente passive des récompenses pour les activités insatisfaisantes et statiques’

              J’irai même plus loin, c’est quelquefois carrément un état d’esprit, un pied de nez aux circonstances, comme un doigt d’honneur au destin.... j’ai vécu parmi des populations dans des situations assez inimaginables (pour nous), ce sont des leçons de vie. Et je vis très, très simplement, ça ne me pose aucun problème (bon un peu légère mais ça va smiley, et j’ai la chance d’être un peu artiste sur quelques bords, c’est mon espace intérieur)
              Ce qui m’exaspère, c’est que maintenant, au 21e siècle, notre mémoire raccourcit comme peau de chagrin, et que spirituellement on régresse a vitesse grand V, alors que « the writing was on the wall » et que beaucoup laissent faire, car trop occupés a calculer ce qu’ils ont a perdre. Et les plus faibles paient un prix exorbitant (au Yémen les mômes bouffent les feuilles des arbres pour survivre, et être pauvre en France c’est pas terrible non plus)
              « L’enfer, c’est la vérité vue trop tard »... (et pourtant cette planète, quel miracle de beauté...et on est en train de tout saccager)
              Pardon a l’auteur, je déborde encore... !


            • Xenozoid Xenozoid 30 avril 18:00

              @Pauline pas Bismutée

              merci pour le débordement

              et now future


            • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 18:06

              @Xenozoid

              pas mal le jeux mots ... je le reprendrais certainement smiley


            • Pauline pas Bismutée 30 avril 15:17

              Nous sommes au bord du précipice, mais nous allons faire un pas en avant... !



                • grangeoisi grangeoisi 30 avril 18:19

                  Ouf il y en a qui s’abstiennen ! Hélas pas complètement

                  Mémé lenchon va nous sortir de là.Qui rigole au fond ?

                  Poutine !! Poutine vous me copierez 3 fois les 4 tomes de Guerre et Paix


                  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 30 avril 19:14

                    Les problèmes que pose Chalot auraient mérité mieux que cet assaut de blagues qui se veulent spirituelles !


                    • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 19:21

                      @Jean J. MOUROT

                      oui je suis d’ accord son article est excelent et tres factuelle ...

                      on voit emerger de nouveaux type de caste qui semblait disparu depuit le moyenage ...

                      on va tous finir CAGOT si ca continue , au main d’ une saignerie de despote s’ auyant sur des masse de religieux fanatique du covidisme pour imposer un credit social a la chinoise ...

                      .


                    • Pauline pas Bismutée 30 avril 19:29

                      @Jean J. MOUROT

                      Sous des remarques qui peuvent effectivement paraître quelquefois un peu « désinvoltes », nous sommes plusieurs sur ce site a prendre les combats de ce monsieur très au sérieux. 
                      C’est un type bien, Mr Chalot.


                    • 6russe2sioux GHOST RIDER 5.0 30 avril 19:39

                      @Pauline pas Bismutée

                      entierement d’ accord pauline ..

                      de nombreuse fois il as soutenus tout le monde ici , meme quand le bord politique lui deplaisait ...

                      c’ est un veritable democrate , et benevole au contact du peuple et de ceux qui ont besoin d’ aide ...

                      chapeau bas a monsieur chalot .


                    • jymb 30 avril 21:33

                      Pas de soucis pour le prix de l’huile...il n’y en a plus en rayon 

                      Dans 6 mois émeutes de la faim, des interdits, du travail jusqu’à la mort, de l’escrologie punitive et confiscatoire

                      Paris ouverts


                      • zygzornifle zygzornifle 1er mai 08:46

                        @jymb

                        Je vais liposucer ma voisine pour remplir ma fritteuse ....


                      • https://twitter.com/EnModeMacaron/status/1520415842785284098

                        Le couple Olivier Véran (ministre) et Coralie Dubost (députée) gagnait 15.600 euros NETS par mois !

                        Et pourtant elle piochait 3.000 euros par mois dans son enveloppe parlementaire pour aller au resto et s’acheter de la lingerie


                        • zygzornifle zygzornifle 1er mai 08:45

                          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                          Avec la bénédiction de Macron .....


                        • zygzornifle zygzornifle 1er mai 08:43

                          Depuis que je suis né je prends les escaliers ..... 


                          • christophe nicolas christophe nicolas 1er mai 10:35

                            Non, il n’est pas en panne,il est inique. Par exemple, la promotion canapé à toujours été un truc détestable et bien c’est désormais en vigueur chez les hommes puisque Gabriel Attal a couché avec la fille de la ministre puis avec le conseiller du roi... :)


                            • christophe nicolas christophe nicolas 1er mai 10:38

                              En plus, s’il devient 1er ministre c’est qu’il couche avec le « roi » et que Brigitte est cocufiée ou cocufié.... :)


                            • Aristide Aristide 2 mai 09:03

                              Un billet sur l’ascenseur social mais pas un seul mot sur son moteur essentiel : l’éducation !


                              • CHALOT CHALOT 2 mai 09:16

                                Oui Aristide car le sujet porte sur la question sociale et les difficultés insurmontables que beaucoup rencontrent. J’aurais pu aussi parler des difficultés des enfants qui vivent dans des appartements trop petits avec un environnement hostile avec les dealers à la sortie, les pressions et la peur....Oui Aristide vous avez raison mais ce n’était par là mon choix, je sais qu’il ne faut pas trop s’étendre et faire court mais je reconnais votre remarque pertinente !


                                • Aristide Aristide 2 mai 09:34

                                  @CHALOT

                                  L’ascenseur social fonctionne encore, quoique vous en pensiez, l’éducation nationale n’est pas la catastrophe que l’on entend en permanence, des millions de jeunes sont tous les jours au travail dans les collèges, lycées et supérieur pour accéder à cet ascenseur et ceux qui bossent y arrivent !!!

                                  Le problème concernent les enfants qui sont laissés à coté de ce cursus de réussite : ces enfants à qui on répète que le système n’est pas fait pour eux, ces enfants à qui ont dit que le travail à l’école ne sert à rien, que les diplômes sont des torchons inutiles, que la formation professionnelle est sans débouchés, que l’apprentissage est une exploitation, ...

                                  Notre éducation nationale est victime de cela, même si on peut tout de même réfléchir à la cause essentielle à mon sens de cette incapacité à régler son premier problème : l’éducation des enfants de classes sociales défavorisées. Le PISA le confirme, notre position est plombée par cette lacune, et le collège unique empire la situation de l’éducation de ces enfants, elle ne dispose pas de moyens suffisants et de structures adaptées !!!


                                • ZenZoe ZenZoe 2 mai 12:27

                                  @Aristide
                                  l’éducation des enfants de classes sociales défavorisées.

                                  L’école seule ne peut pas tout. Il y a trop souvent un biais culturel chez ces populations (issues de l’immigration arabo-musulmane et africaine pour la plupart), qui ne croient pas en l’école pour diverses raisons.
                                  Contrairement aux enfants Asiatiques d’ailleurs, qui partout où ils s’installent dans le monde, excellent à l’école et grimpent en général assez haut.
                                  Pour que ces enfants laissés pour compte réussissent, il faudrait que leurs familles soit mieux intégrées. Pour qu’elles soient mieux intégrées, il faudrait qu’elles croient plus en l’école. Le serpent qui se mord la queue.


                                • Aristide Aristide 2 mai 13:09

                                  @ZenZoe

                                  Vous avez raison , mais le problème de l’absence complète de « croyance aux bienfaits de l’éducation » n’est malheureusement pas réservée aux immigrés africains. 

                                  Il existe des intellectuels, souvent classés à l’extrême gauche, qui ne cessent de prétendre que l’école ne fait que reproduire les inégalités sociales, qu’elle est un instrument d’asservissement, ... et ils sont entendus par toute une frange de la population !!! Vous verrez la même position négative sur la formation professionnelle, l’apprentissage, les formations supérieures qualifiantes, le rapprochement des universités et des entreprises ...

                                  Il existe encore des formations universitaires ouvertes à des milliers d’étudiants alors qu’il n’existe que très peu de débouchés. Il ne s’agit pas de supprimer les études théoriques dans tous les domaines, la recherche fondamentale est une obligation, mais il serait sage de simplement réduire l’accès à ces formations à ceux qui se destinent à la recherche ou à l’enseignement. 


                                • ZenZoe ZenZoe 2 mai 14:44

                                  @Aristide
                                  Entièrement d’accord avec votre dernier paragraphe.

                                  Quant aux fameux intellectuels d’extrême gauche, j’ai un à priori négatif. Souvent issus de milieux favorisés, bénéficiant de réseaux solides et d’appuis familiaux, ils ont beau jeu de critiquer l’école, ils arriveront toujours à retomber sur leurs pattes, avec un mastère ou pas. Comme j’ai mauvais esprit, je les soupçonne de manoeuvrer en critiquant l’école afin d’éliminer la concurrence des moins favorisés qu’eux sur le marché du travail..

                                  Pour ces derniers justement, les moins favorisés, il n’y a que l’école qui puisse à terme améliorer leur sort. Le bac ne vaut plus rien ou presque, c’est entendu, mais sans le bac, c’est pire (sauf si on choisit l’apprentissage, toujours boudé en France, pas assez chic).


                                • CHALOT CHALOT 2 mai 10:01

                                  Je suis d’accord avec votre contribution. Je rajouterai que l’absence d’une formation polytechnique qui permet de s’appuyer sur d’autres compétences que celles sur lesquelles on s’appuie permettrait à des milliers et milliers d’élèves de trouver leur voie. Quant au collège unique, ce fut une catastrophe et ce l’est encore


                                  • Aristide Aristide 2 mai 13:26

                                    @CHALOT

                                    Quant au collège unique, ce fut une catastrophe et ce l’est encore

                                    Encore la preuve d’une belle idée égalitariste qui aboutit à la mise à l’écart de tous ceux qui ne peuvent suivre. Mais aussi à la démobilisation de ceux qui ont des facilités, des capacités de travail, ...L’enfer est pavé de bonnes intentions, il n’existe aucun dirigeant politique qui puisse émettre la moindre réserve sur cette « idée géniale ». 

                                    Parler de classes adaptées aux élevés, à leur niveau, à leurs facilités, à leurs capacités, leur travail, ... est puni immédiatement d’extrémisme droitier. Zemmour qui a glissé sur cette histoire d’enfants handicapés dans les classes en est la preuve. Même si ses propos pouvaient choquer sur la forme, il n’en demeure pas moins qu’il est urgent à mon sens de réorganiser le primaire et le secondaire pour qu’il puisse s’adapter à la population scolaire qui est une grande hétérogénéité. Qui n’a entendu l’histoire de ces enfants qui rentrent en classe de 6éme sans savoir lire correctement !!!

                                    Les vieux comme vous et moi, avons vécu dans ce monde des classes de niveaux qui avaient un inconvénient majeur : ne pas inclure de dispositif de passage de classe en classe en fonction de l’évolution de l’élève. Et surtout, aucun moyen supplémentaire pour s’adapter, classes en nombre limités, matière de base reprises, des profs expérimentés, ... 


                                  • ZenZoe ZenZoe 2 mai 14:54

                                    @Aristide
                                    Je m’immisce dans votre conversation, j’espère que vous ne vous en offusquerez pas. Je voulais seulement soulever le problème du public / privé.
                                    L’école s’est de fait adaptée à l’hétérogénéité des élèves, mais de la plus honteuse façon qui soit, avec le critère de la classe sociale. Les riches dans le privé et une éducation de qualité, les pauvres dans le public à la va-comme-j’te pousse malgré les bonnes volontés. Et il parait que la France a une école élitiste nous disent les rapports internationaux !


                                  • Aristide Aristide 3 mai 09:20

                                    @ZenZoe

                                    Si vous avez raison sur le partage privé-public, vous en exagérez la portée à mon sens. Plus même les écarts qualitatifs ne sont pas ce que l’on pourrait croire à vous lire.

                                    De plus, le modèle riche et pauvre me semble légèrement ... exagéré. Le choix du privé est aussi fait pour des raisons confessionnelles, religieuses, ou simplement de commodité, de chois d’un modèle d’éducation, ...

                                    Je voulais seulement soulever le problème du public / privé.

                                    Pour moi ce n’est pas un problème, le modèle des écoles sous contrat me semble un bon équilibre, qui tient depuis 40 ans. La loi Savary a explosé en vol en 1984, personne depuis n’ose en parler, même pas les insoumis ...

                                    Sur la qualité de l’éducation, je crois qu’il existe d’énormes disparités beaucoup plus liées a des raisons territoriales qu’à un partage entre privé et public.


                                  • MagicBuster 2 mai 15:40

                                    Comment voulez-vous que des élèves qui NE parlent le français QUE dans le périmètre de l’école atteigne le niveau moyen normal

                                    en langue Française ?

                                    NB : Et je ne parle pas des mineurs isolés de 32 ans . . . qui n’ont jamais connu l’école.

                                    Comment voulez-vous que des gens qui ne maitrisent pas la langue (du pays dans lequel ils vivent) puisse voire une progression  ?

                                    ( D’ailleurs, les générations successives régressent au fur et à mesure ... ).

                                    C’est déjà ingérable et ça ne va pas en s’améliorant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité