• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Athéisme ce n’est pas un dogme, ce n’est pas une (...)

L’Athéisme ce n’est pas un dogme, ce n’est pas une religion, il est l’état naturel de l’homme

La religion est le cancer de l’humanité. Nous devons la combattre. Elle n’aura pas d’espace vital. C’est elle ou l’humanité. Il n’y aura pas place pour les deux. On ne vit pas avec son cancer. On le détruit ou bien il nous détruit.

L’Athéisme est l’état naturel de l’homme. L’homme naît athée, il ne vient pas sur terre ni religieux ni spirituel. L’athéisme est inné dans l’homme. Tout le reste, surtout les croyances religieuses sont toutes acquises et pour beaucoup inconsciemment.

Personne ne demande à l’enfant s’il veut être baptisé, personne ne lui demande non plus s’il est d’accord d’être circoncis, personne ne lui demande s’il veut faire du catéchisme, et pour beaucoup de petites filles, personne ne leur demande si elles veulent porter le voile et personne ne leur demande si elles veulent être excisées. Donc, aux athées d’évacuer l’idée que certains d’entre eux ont quant à la liberté de conviction. C’est faux. Les croyants ne respectent pas le pacte laïc. Il le transgresse dès la naissance de l’enfant. L’enfant éponge aura très peu de chance, hormis une curiosité discrète, de savoir la vérité. Que dieu n’existe que chez ses parents. Que les religions ne sont qu’une créature d’hommes pour opprimer les femmes et certains autres hommes.

Étant athée par naissance, en dehors d’un environnement défavorable pollué par la religion, l’être humain n’aurait pas à se poser des questions sans fondement. Il n’aurait certainement pas fait subir à la moitié de l’humanité (les femmes) toutes les horreurs dont elles sont l’objet depuis la nuit des temps à cause des religions.

L’athéisme étant inné chez l’homme, il représente une composante de son être. Les religions s’acharnent à faire subir à l’homme une première MUTILATION en lui arrachant de force son athéisme. Rien qu’en cela, elles sont toutes CRIMINELLES.

Je me répète tout au long de mes articles et mes commentaires, pour expliquer que la laïcité n’est qu’une étape nécessaire dans le projet HUMANISTE qui a commencé dès l’apparition des religions, de l’épée et des bûchers et que nous devons accomplir jusqu’au bout. Il y a un siècle, pour pacifier la vie politique de la cité, le passage par la laïcité était presque obligatoire. Aujourd’hui, avec la mondialisation, les brassages culturels mais aussi et surtout cultuels sont devenus la norme. Les religions investissent des nouveaux territoires, tel les cancers. Notre survie en tant qu’humain dépend de notre capacité à les combattre comme nous le faisons avec le cancer. Comment voulez-vous combattre l’ennemi de l’humanité en lui accordant toutes les conditions pour se propager et continuer à miner tranquillement l’esprit et les valeurs humaines. Les religions sont l’ennemi premier de l’humanisme. Il n’est plus question de les laisser faire.

La Laïcité nous propose que l’on leur foute la paix dans la sphère privée. C’est une pure escroquerie. Les croyants, comme démontré plus haut, ne respectent pas la liberté de conscience. Ils endoctrinent et obligent les enfants à les suivre dans leur délire. En fermant les yeux sur ce déni de liberté, nous contribuons, même par négligence, à leurs crimes. Il est de notre devoir de nous mettre sur leur chemin pour leur dire que les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. Que les femmes n’appartiennent pas aux hommes. Et qu’en conséquence, nous ne faisons plus confiance aux religions pour qu’elles bénéficient d’une impunité totale dans la sphère privée. Pour la liberté, il n’y a pas d’espace délimité, il n’y a pas un espace privé et un autre public. La liberté a besoin d’ESPACE point.

Pour ceux d’entre nous qui se complaisent dans une laïcité confortable et qui ont peur de la perdre. Pour ceux qui ont peur que l’on démolisse la laïcité qui fait office d’un mur qui nous protège des assauts des religions. Je leur dis qu’ils doivent regarder l’avenir en face et que l’histoire est pleine de murs qui se sont effondrés et ce n’est pas pour autant que le monde va moins bien. À ceux-là et à ceux qui se contentent du peu qu’ils ont par peur de ne plus rien avoir, je leur dis que l’ennemi grignote du terrain. Il utilise toutes les failles du mur, de la laïcité, de la démocratie, pour imposer sa vision.

L’histoire est une succession d’évolutions continues. Regardez nos lois. À chaque nouvelle élection présidentielle ou nomination d’un nouveau Premier ministre, on nous parle de REFORMES. Certaines aboutissent, d’autres pas. Mais en faisant le bilan, nous constatons que toutes nos lois changent, toutes sans exception. La loi sur le mariage, la loi sur le droit de vote, les lois qui accordent à la femme de disposer de corps librement (IVG, contraception…) Les lois sur l’égalité des citoyens, les lois du travail… À chaque fois que nous faisons une comparaison de l’état des lieux un siècle en arrière et aujourd’hui, le jugement est inévitablement favorable à aujourd’hui. Toutes les réformes, grandes ou petites, vont dans l’intérêt et le mieux-être du citoyen. Seule la laïcité est restée figée, glacée, momifiée. Elle n’est en rien conforme à la réalité du pays. Effectivement, il n’est pas bon d’oublier d’où on vient, d’oublier son histoire. Mettons-la au musée alors, que les jeunes et moins jeunes puissent l’admirer comme la Joconde. Mes amis, soyons, curieux, soyons, inventifs, créatifs, n’ayons pas peur. Mettons-nous au travail et ayons le courage de nos idées pour revenir aux fondamentaux. La religion est le cancer de l’humanité. Nous devons la combattre. Elle n’aura pas d’espace vital. C’est elle ou l’humanité. Il n’y aura pas place pour les deux. On ne vit pas avec son cancer. On le détruit ou bien il nous détruit.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

410 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 14:35

    La religion est le cancer de l’humanité. Nous devons la combattre. Elle n’aura pas d’espace vital. C’est elle ou l’humanité. Il n’y aura pas place pour les deux. On ne vit pas avec son cancer. On le détruit ou bien il nous détruit.
    Excellent résumé ! J’approuve l’article. Opium du peuple, cancer de l’humanité. Mais notez aussi que l’humanité est le cancer de la planète. Et que la planète (l’écosystème dans son ensemble) se pose peut-être aujourd’hui la question : détruire l’humanité ou se laisser détruire par elle ?


    • pemile pemile 27 octobre 2016 15:09

      @houakel « Les croyants ne respectent pas le pacte laïc. Il le transgresse dès la naissance de l’enfant. »

      Exact, il faut juste faire en sorte que l’enfant ne soit pas enfermé (secte) et ait accès progressivement à d’autres analyses du monde.


    • houakel houakel 27 octobre 2016 15:12

      @Abou Antoun

      Rejoignez-moi sur Facebook : ’’Hady Houda’’ Vous y trouverez beaucoup d’autres articles.


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 27 octobre 2016 16:56

      @Abou Antoun
      L’athéïsme est le fruit de la religion maçonnique dont le dieu est Lucifer (lire les écrits du fameux franc-maçon Albert Pike que tous les novices doivent étudier).

      Vincent Peillon La laïcité est une religion  : https://www.youtube.com/watch?v=DIqHIcVWxn0


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 27 octobre 2016 17:05

      @Tous

      Voici un extrait du discours de PIKE du 4 juillet 1889, destiné aux membres du 32e degré du “Rite écossais” :

      “Nous vénérons un Dieu qui est, en fait, un Dieu qu’on prie sans superstition. Nous tous, initiés de haut grade, devons continuer à vivre notre religion dans la pureté de l’enseignement de Lucifer. Si Lucifer n’était pas Dieu, serait-il calomnié par Adonaï (le Christ) dont les actes témoignent de cruauté, de haine envers son prochain (…) et de rejet de la science ? Oui, Lucifer est Dieu et Adonaï est aussi, hélas, Dieu.

      La loi éternelle dit qu’il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blancheur sans noirceur, car l’absolu ne peut exister que dans deux Dieux. (…) C’est pour cela que l’enseignement du satanisme est de l’hérésie. La vraie religion philosophique, c’est la foi en Lucifer, le Dieu de la lumière mis au même rang qu’Adonaï. Mais Lucifer, Dieu de la lumière et du bien, se bat pour les hommes contre Adonaï, Dieu de l’obscurité et du mal”. ( Gary Allen : “Die Insider”, p. 222)

      On peut lire, d’ailleurs, cette citation, en anglais et en français, dans le dossier de Pike qui se trouve à la bibliothèque du Rite écossais à Washington D.C.


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 27 octobre 2016 17:10

      @Tous
      Hollande « Si on croit comme moi dans la république, il faut passer par la franc-maçonnerie »
      https://www.youtube.com/watch?v=gSG-NEf84bM

      Ne vous faites pas abuser, la franc-maçonnerie et sa laïcité sont aussi une religion.

      Tout dans le monde est religion, choisissez votre camp !


    • epicure 27 octobre 2016 17:15

      @Pilule Rouge

      tu as oublié de prendre ta pilule, vu que les loges maçonniques ont interdit les athées en leur sein pour laplupart.
      Et puis que l’athéisme c’est l’absence de croyance en toute divinité, ramener lucifer comme dieu fondateur de l’athéisme, c’est d’un énorme ridicule.

      Encore un bigot égocentrique qui mélange tout, n’importe quoi et son contraire, car incapable de penser que les gens puissent penser différemment de soi.


    • andromerde95 27 octobre 2016 17:21

      @epicure
      un égocentrique ne peut pas croire en Dieu.

      égocentrique = se prendre pour le centre du monde, bref se prendre pour Dieu.

      enfin : la maçonnerie comme les athées rejette Dieu et la religion.


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 17:32

      @Pilule Rouge
      Rien à f... de la maçonnerie, qui n’est en fait, comme les clubs (rotary-lyons), qu’un moyen pour les dominants de se retrouver et de faire des affaires.
      La laïcité n’est évidemment pas une religion mais un principe de vie commune pour faire prévaloir le droit civil sur le droit religieux.
      Pour le reste je suis agnostique, c’est à dire que l’existence de Dieu ou pas je m’en contrefous, mais j’estime que les religions (surtout les monothéistes) font plus de mal que de bien et qu’il faut réduire leur influence. Pour moi elles se valent toutes.


    • rogal 27 octobre 2016 19:34

      @Abou Antoun
      Même point de vue que vous.
      Pilule Rouge écrit vraiment n’importe quoi.


    • soi même 27 octobre 2016 19:50

      @l’auteur, pauvre type.... !

      .


    • pemile pemile 27 octobre 2016 19:58

      @soi même « @l’auteur, pauvre type.... ! »

      Un grief contre le voeu de pauvreté smiley


    • Etbendidon 27 octobre 2016 21:08

      @Abou Antoun
      Bien lancé
       smiley  smiley  smiley
      Pas seulement l’humanité, TOUTE LA CREATION est CANCER
      Ouvrez vos yeux bordel, la vie n’est que destruction, une jungle infernale
      tous les animaux se bouffent entre eux, meme les plantes
      Nous sommes PRISONNIERS d’une matrice maléfique
      Rions en plutot qu’en pleurer
      La MORT est libération
      chers cloportes copulants n’ayez pas peur de la mort qui est délivrance
       smiley  smiley  smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 octobre 2016 23:26

       smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley 

      C’est l’athéisme qui est le cancer satanique de l’humanité, mais il n’est nul besoin de le combattre. A cause de leur philosophie de Mort, les athées se reproduisent beaucoup moins que les religieux (eux par nature amoureux de la vie) et donc disparaissent naturellement, mathématiquement de la surface de la terre. Grace à Dieu, la vie et l’amour triomphent ainsi toujours ! 
       smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

    • placide21 28 octobre 2016 09:24

      @Abou Antoun
      Pas d’accord : La religion fait partie de la vie privée de chacun , comme la sexualité , et la laïcité est l’ensemble des lois qui la cantonne à cette sphère (comme la sexualité )


    • philouie 28 octobre 2016 09:58

      @placide21
       La religion fait partie de la vie privée de chacun
       
      Ben non. Les religions ont toujours été le bien commun des peuples et ont pour fond les croyances partagées.
      Ce que vous dites là n’est valable que dans le nouveau dogme laïque qui veut détruire les religions pour que les puissants puissent commettre leurs crimes et leurs rapines en toute impunité.


    • Francis JL 28 octobre 2016 10:18

      @philouie, 

       

       ’’Les religions ont toujours été le bien commun des peuples’’  
       
       Ben voyons : c’est connu que l’émancipation des peuples, c’est un objectif des pouvoirs de toutes sortes !
       
       ’’ le nouveau dogme laïque qui veut détruire les religions pour que les puissants puissent commettre leurs crimes et leurs rapines en toute impunité.’’
       
       Là vous faites fort : ainsi, vous en train de dire que ce sont les religions qui font obstacle aux guerres du Moyen Prient, par exemple ? Que le TPI est composé de prêtres, rabbins, imams et autres du même bois ?
       
       Vous soutenez que la Bible, base de la Constitution américaine est ce qui empêche les Bush, Clinton et leur complexe militaro-industriel de ruiner la paix dans le monde ?
       
       Le projet du NWO fait une place de choix aux religions, et vous le savez puisque je vous l’ai dis et redis sans que jamais vous n’avez réfuté.
       
       Donc vous mentez. 

    • pemile pemile 28 octobre 2016 11:08

      @philouie "le nouveau dogme laïque qui veut détruire les religions pour que les puissants puissent commettre leurs crimes et leurs rapines en toute impunité« 

      Au contraire, l’histoire nous démontre qu’avec une justice »divine", les puissants ne sont jamais puni.


    • epicure 29 octobre 2016 03:39

      @andromerde95

      toujours à réciter ton ignorance, ta non compréhension des choses

      Ben si un égocentrique c’est justement quelqu’un qui est capable de croire en dieu, contrairement à un vrai individualiste avec une vision du monde immanente.
      Le meilleur exemple d’égocentrisme associé à la religion, à la croyance en une divinité, ce sont les fanatiques religieux.
      Le fanatique pense que le monde tourne autour de sa croyance, et veut imposer celle dernière à ceux qui seraient récalcitrant.

      Wikipédia :

      « 
      L’égocentrique se préoccupe avant tout de sa personne et pense qu’il est la première préoccupation des autres.
       »
      donc l’égocentrique croyant va se préoccuper avant tout de sa personne, de sa récompense au prés de sa divinité, dont il pense que celle ci se préoccupe de lui, minuscule grain d ans l’univers.
      L’autre en l’occurrence c’est dieu, les anges, les diables, les démons, etc....

      égocentrisme des croyants :
      l’univers a été créé pour eux.
      la terre est le centre de l’univers (démonté par la science).
      l’humanité sur terre est la préoccupation de la divinité créatrice.
      l’égocentrique pense que dieu surveille le moindre de ses actes.
      Sa religion clame qu’elle est la Vrai Religion(c)

      "
      il pense être la seule cause du bonheur ou du malheur des autres, il peut se prendre pour le sauveur, le tyran ou le martyr de ceux qui l’entourent.
      « 
      on retrouve les différents rôles que s’attribuent les religieux : la charité, le pouvoir/la domination ou le martyr.

      Le meilleur exemple d’égocentrisme croyant c’est toi.
      Le fait que tu me poursuive comme un caniche avec tes débilité, en clamant que tu veux me faire partir d’AV est la preuve que tu es un égocentrique. D’autre part ta réaction où tu colles débilement des dieux aux athées est encore une preuve de ton égocentrisme : tu crois as un dieu, donc les autres ont forcément un dieu. raisonnement égocentrique, qui te fait dire des mensonges par conséquent.

      Par rapport à ma citation du dessus, tu joues les tyrans avec moi, tout en faignant d’être le martyre quand je m e rebiffe.

      une définition de l’égocentrisme
       »
      Indissociation, dans le raisonnement, du point de vue propre et du point de vue d’autrui, qui constitue la caractéristique essentielle de la pensée des enfants de 3 à 7 ans.
      « 

      En attribuant des dieux aux athées tu montres que tu as la mentalité d’un enfant de 3à 7 ans.
      Donc que j’ai raison en disant que tu es un crétin.

      http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Egocentrisme

       »
      Se référer essentiellement à soi-même, considérer ses comportements, ses jugements, ses opinions comme seules références et critères valables, substituer sa propre subjectivité à l’objectivité résument l’égocentrisme.
      "

      Par exemple quand tu veux que tes propres jugements binaires sur les hommes, les femmes, les homosexuels, etc.... deviennent la loi de la société, tu fais preuve d’égocentrisme.
      Alors que moi en bon anti-égocentrique, je défend une société où la loi ne définie pas ce que doivent être les personnes, mais au contraire leur accorder la liberté de choix.

      L’individualisme , basé sur l’autonomie de pensée et des individus est l’opposé de l’égocentrisme.
      Les pensées autoritaires particularistes sont égocentristes, cela se traduit par l’intolérance. Le racisme est un bon exemple d’idéologie ayant un fond égocentrique, c’est à dire que les racistes imposent leur subjectivité sur l’objectivité des gens réels.

      Bref tu es la preuve que ce que tu dis est faux.


    • Crab2 29 octobre 2016 13:26

      @Abou Antoun
      La filière athée

      Pour moi, c’est tout choisi  :

      Plantu, non - Charb, oui -

      Platon, non - Démocrite, oui -

      Aristote, non - Ésope, Épicure et Lucrèce, oui -

      Descartes, non - Locke, oui -

      Leibniz, non – Gassendi, oui -

      Antoine de la Furetière non - La Fontaine, oui

      Voltaire non - Émilie du Châtelet et Jean Meslier, oui -

      Kant, non - Casanova, Mozart, Da Ponte, Darwin et Helvétius, oui -

      Hegel, non - d’Holbach, oui -

      Christine Boutin et Ludovine de La Rochère, non - Olympes de Gouges, Georges-Sand et Élisabeth Badinter, oui, oui, oui
      - etc.

      I

      Vidéo  : L’œuf et la poule

      http://blvids.free.fr/Loeuf_et_la_poule_integrisme_religieux_et_intolerance .mp4

      I

      Suites 1  : Lectures comparées

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

      I

      Suites 2 : Athées et sans religions

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/athees-et-sans-religions.html

      I

      Suites 3  : Genre
      - une théorie ?

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/genre-une-theorie.html


    • soi même 29 octobre 2016 14:17

      @pemile tout dépend de la quelle ?


    • andromerde95 29 octobre 2016 15:27

      @epicure
      l’ignare narcissique sort encore son novlangue qui va être debunked comme d’hab (il n’a pas compris qu’avec moi il se fera systématiquement démolir comem d’hab) : 



      « Ben si un égocentrique c’est justement quelqu’un qui est capable de croire en dieu, contrairement à un vrai individualiste avec une vision du monde immanente. »
      le crétin, un croyant obéit à Dieu et pas à sa personne qu’il relègue au second plan, donc il ne peut pas être égocentrique.



      « Le meilleur exemple d’égocentrisme associé à la religion, à la croyance en une divinité, ce sont les fanatiques religieux. »
      les fanatiques ne vivent pas pour eux mais que pour Dieu et sacrifient leur vie pour quelqu’un d’autre qu’eux (Dieu)...

      « Le fanatique pense que le monde tourne autour de sa croyance, et veut imposer celle dernière à ceux qui seraient récalcitrant.

      Wikipédia : »

      un peu comme toi... tu crois que ta croyance est UNIVERSELLE, tu es égocentrique et l’égocentrisme, c’est croire que sa personne est le centre du monde, c’est pas croire que Dieu est le centre du monde.


      « « 

      L’égocentrique se préoccupe avant tout de sa personne et pense qu’il est la première préoccupation des autres. 
       »
      donc l’égocentrique croyant va se préoccuper avant tout de sa personne, de sa récompense au prés de sa divinité, dont il pense que celle ci se préoccupe de lui, minuscule grain d ans l’univers.
      L’autre en l’occurrence c’est dieu, les anges, les diables, les démons, etc.... »


      comme l’amour est réciproque, donc se dévouer par amour à quelqu’un = égocentrisme ?

      le gaucho ose nous dire que celui qui porte une croyance l’obligeant à renier ses désirs, ses besoins... est égocentrique et que quelqu’un qui ne croit pas par intérêt pour faire plaisir à sa propre personne sans limites n’est pas égocentrique.
      Gros LOL

      autre chose : 1 ) selon le postulat athée, le religieux n’a aucune récompense dans l’au-delà 
      2) le religieux fait plaisir à Dieu sans être sûr d’avoir une récompense, sans avoir de récompense dans l’immédiat et sur terre
      3) le religieux au delà de la récompense, n’a pas envie de se faire torturer en enfer... c’est plus un instinct de survie qu’il y a chez le religieux que la recherche d’un quelconque gain. 

      enfin : donc tu nous dis que l’égocentrique, c’est le religieux qui fait tout pour plaire à quelqu’un d’autre (allocentrisme) et non celui qui n’obéit qu’à ses désirs et pulsions (égocentrisme)... 


      quand tu sacrifies toute ta vie pour quelqu’un (par exemple : Dieu), c’est de l’allocentrisme, mais quand tu n’obéis qu’aux désirs de ta petite personne, c’est de l’égocentrisme.

      ta logique : 
      • « La guerre, c’est la paix. »
      • « La liberté, c’est l’esclavage. »
      • « L’ignorance, c’est la force. »


    • andromerde95 29 octobre 2016 15:35

      @andromerde95
      « égocentrisme des croyants :
      l’univers a été créé pour eux.
      la terre est le centre de l’univers (démonté par la science).
      l’humanité sur terre est la préoccupation de la divinité créatrice.
      l’égocentrique pense que dieu surveille le moindre de ses actes.
      Sa religion clame qu’elle est la Vrai Religion(c) »


      tu es égocentrique :
      il n’y a que ton individu et rien au-dessus (groupe)
      l’individu (ta petite personne) est le centre de la société
      l’humanité n’a rien au dessus d’elle 
      l’égocentrique pense que rien est supérieur à lui pour le surveiller
      il clame que son idéologie est universelle (à vocation universelle)

      « on retrouve les différents rôles que s’attribuent les religieux : la charité, le pouvoir/la domination ou le martyr. »
      non les religieux considèrent que leurs qualités viennent de Dieu alors que l’athée attribue ses qualités à lui-même.

      « Le meilleur exemple d’égocentrisme croyant c’est toi.

      Le fait que tu me poursuive comme un caniche avec tes débilité, en clamant que tu veux me faire partir d’AV est la preuve que tu es un égocentrique. »


      non car je me dévoue pour une cause idéologique qui me dépasse et non pour ma personne qui pourrait se reposer au lieu de se faire chier à debunker ton kk.

      enfin tu es égocentrique car narcissique.


       « D’autre part ta réaction où tu colles débilement des dieux aux athées est encore une preuve de ton égocentrisme : tu crois as un dieu, donc les autres ont forcément un dieu. raisonnement égocentrique, qui te fait dire des mensonges par conséquent.

      Par rapport à ma citation du dessus, tu joues les tyrans avec moi, tout en  »

      oui tu as un dieu : le dieu hasard et le dieu raison. l’égocentrique que tu es veut se croire supérieur aux religieux en se différenciant d’eux en disant qu’il n’est pas croyant. 


    • andromerde95 29 octobre 2016 16:02

      @andromerde95« une définition de l’égocentrisme

       »
      Indissociation, dans le raisonnement, du point de vue propre et du point de vue d’autrui, qui constitue la caractéristique essentielle de la pensée des enfants de 3 à 7 ans.
      « 

      En attribuant des dieux aux athées tu montres que tu as la mentalité d’un enfant de 3à 7 ans.
      Donc que j’ai raison en disant que tu es un crétin.

      http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Egocentrisme »

      bref, crétin, comme un enfant de 3 à 7 ans, tu crois que ton idéologie a une vocation universelle et planétaire ainsi que ta société.

      déf d’universalisme selon Larousse : « L’universalisme est l’idée d’une opinion à vocation universelle. », ça correspond à « Indissociation, dans le raisonnement, du point de vue propre et du point de vue d’autrui »

      tu confonds ta société particulière et ton idéologie particulière avec l’univers (ensemble de l’humanité) en disant que ta société et ton idéologie sont applicables à l’ensemble de l’humanité. 


      Enfin,tu crois que les bébés naissent athées... bref tu fais de l’indissociation entre ton point de vue propre et le point de vue d’autrui. 

      ps : je ne suis pas égocentrique, je dis que tes dieux sont la raison et le hasard, moi je ne crois pas en la divinité raison et en la divinité hasard.

      sinon crétin la dissociation peut constituer un trouble mental : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/17824-dissociation-mentale-definition


      «  »
      Se référer essentiellement à soi-même, considérer ses comportements, ses jugements, ses opinions comme seules références et critères valables, substituer sa propre subjectivité à l’objectivité résument l’égocentrisme.
       »

      Par exemple quand tu veux que tes propres jugements binaires sur les hommes, les femmes, les homosexuels, etc.... deviennent la loi de la société, tu fais preuve d’égocentrisme.« 

      hé non crétin, cette déf. te correspond car 1) tu considères que ton idéologie est universelle et universaliste 2) tu fais croire que TOUS les humains sont des clones consommateurs sans aucune différences ethniques, sexuelles, religieuses... tu crois que tous les hommes correspondent à ton modèle idéal d’homme uniformisé. 3) tu crois que seule ton opinion individualiste est valable (tu crois que seul le critère individuel compte) . 4) tu es égocentrique en croyant que tu es objectif contrairement aux autres.


       »Alors que moi en bon anti-égocentrique, je défend une société où la loi ne définie pas ce que doivent être les personnes, mais au contraire leur accorder la liberté de choix.« 

      ah bon ? le socialisme ne définit pas ce que doivent faire les personnes ?

      et une loi qui permet aux personnes de ne servir que leur intérêt personnel est une loi qui autorise l’égocentrisme.


       »L’individualisme , basé sur l’autonomie de pensée et des individus est l’opposé de l’égocentrisme.« 

      non le clown car un individu qui se prend pour le centre du monde, n’a aucune référence et se fie qu’à lui même.


       »Les pensées autoritaires particularistes sont égocentristes, cela se traduit par l’intolérance.« 

      ah bon ? se plier à un groupe et à une autorité et non à a sa personne est égocentrique ?


       »Le racisme est un bon exemple d’idéologie ayant un fond égocentrique, c’est à dire que les racistes imposent leur subjectivité sur l’objectivité des gens réels.

      Bref tu es la preuve que ce que tu dis est faux."

      les anti-racistes via leurs lois liberticides et leur terrorisme intellectuel imposent leur subjectivité.



    • epicure 30 octobre 2016 17:20

      @andromerde95

      tiens le caniche ignare et menteur revient poser sa crotte.

      l’égocentrisme c’est l’antagonisme de l’universalisme.

      égocentrisme = vision du monde basée sur les divisions rapports de force.
      universalisme = vision du monde basé sur l’unité, la paix des relations

      Tout le reste c’est du blablabla


    • andromerde95 30 octobre 2016 18:20

      @epicure« égocentrisme = vision du monde basée sur les divisions rapports de force.
      universalisme = vision du monde basé sur l’unité, la paix des relations »

      les divisions et différences, c’est le contraire de l’égocentrisme où 1 seule chose est le centre de la terre.

      oui l’universalisme est basé sur l’unité du monde et l’absence de divisions, mais l’universalisme unifie le monde en exterminant et éradiquant violemment ce qui s’oppose au modèle occidental moderne que tu crois universel... daesh aussi est universaliste, daesh veut unifier le monde, mais en éradiquant tout ce qui n’est pas musulman.

      les universalistes sont des égocentriques qui croient que leur modèle de société est le centre de l’univers, du monde et de l’humanité, que leur société est applicable à l’univers entier et que leur société est la seule valable pour l’univers entier.

      wiki donne cette déf de l’égocentrique : « L’égocentrisme est caractérisé par une tendance à ramener tout à soi. Les égocentriques se focalisent principalement sur leur propre intérêt, considèrent leur opinion comme la plus importante et se voient comme la personne à suivre et à admirer. »

      cette déf correspond à la déf de universalisme donné par wiki : « L’universalisme est l’idée d’une opinion à vocation universelle. »
      l’universaliste croit que sa société a vocation à être suivie et admirée et ramène tout à son point de vue occidental moderne car il pense son point de vue universel. 

    • epicure 6 novembre 2016 05:47

      @andromerde95

      le caniche machine à andromerde continue d’étaler son ignorance et sa bêtise.

      "
      oui l’universalisme est basé sur l’unité du monde et l’absence de divisions, mais l’universalisme unifie le monde en exterminant et éradiquant violemment ce qui s’oppose au modèle occidental moderne que tu crois universel...

      "

      aller un mensonge.
      non la guerre repose sur la division, le particularisme, l’opposition entre deux deux différences.

      L’Universalisme c’est la paix de l’humanité.

      daesh est particulariste et autoritaire. daesh = monde divisé entre bon croyants et mauvais croyants, entre hommes et femmes, entre musulmans et non musulmans, etc.....
      Et surtout la volonté de garder les divisions, avec le refus de la différences. Alors que l’universalisme c’est l’indifférence aux différences naturelles ( homme /femme par exemple ), mais le refus des particularismes artificiels.

      Mais comme tu es un crétin tu confonds universalisme et autoritarisme.

      Tout ce que tu dis sur l’universalisme ce ne sont que des conneries, qui montrent encore une fois que tu ne comprends pas ce dont tu parles.
      L’égocentrisme est à l’opposé de l’universalisme.
      égocentrisme = imposition de son point de vu particulier sur tous les autres.


    • andromerde95 6 novembre 2016 11:23

      @epicure
      « le caniche machine à andromerde continue d’étaler son ignorance et sa bêtise.

       »
      oui l’universalisme est basé sur l’unité du monde et l’absence de divisions, mais l’universalisme unifie le monde en exterminant et éradiquant violemment ce qui s’oppose au modèle occidental moderne que tu crois universel...

      « 

      aller un mensonge.
      non la guerre repose sur la division, le particularisme, l’opposition entre deux deux différences. »

      la guerre repose sur le fait de ne pas tolérer les différences de société et de vouloir imposer à l’univers entier son idéal et son modèle de société (l’universalisme c’est ça).



      « L’Universalisme c’est la paix de l’humanité. »

      lol les régimes démocratiques libéraux et cocos ont montré le contraire.


      « daesh est particulariste et autoritaire. daesh = monde divisé entre bon croyants et mauvais croyants, entre hommes et femmes, entre musulmans et non musulmans, etc..... »

      le républicain est pareil : monde divisé en bons pays droits-de-l’hommistes démocratiques et en méchants pays tyranniques.


      « Et surtout la volonté de garder les divisions, avec le refus de la différences. Alors que l’universalisme c’est l’indifférence aux différences naturelles ( homme /femme par exemple ), mais le refus des particularismes artificiels. »

      non l’universaliste haï les différences : d’où le fait qu’il veut uniformiser les différents sexes, races, nations, ethnies...


      ’Mais comme tu es un crétin tu confonds universalisme et autoritarisme.’

      c’est toi qui confond crétin.


      « Tout ce que tu dis sur l’universalisme ce ne sont que des conneries, qui montrent encore une fois que tu ne comprends pas ce dont tu parles.
      L’égocentrisme est à l’opposé de l’universalisme.
      égocentrisme = imposition de son point de vu particuliersur tous les autres. »

      mais l’universaliste veut imposer son point de vu particulier à l’univers entier.



    • andromerde95 6 novembre 2016 11:24

      @andromerde95
      sinon : « Hillary Clinton ou le véritable visage de la sociale-démocratie dans toute sa splendeur : déclarer la guerre à tous les pays prétendument hostiles au nom des »droits de l’Homme« ...

      Une idéologie, quelle qu’elle soit est d’autant plus dangereuse si elle a des pretentions universalistes, qu’il s’agisse du judaïsme, du christianisme et bien sûr de l’islam. Lorsqu’on prétend détenir une vérité et qu’on veut l’imposer à toute la planète, on est un génocidaire en puissance, c’est tout simplement mathématique. Et quand, en plus, on justifie cette pseudo-vérité avec des »bons sentiments« comme c’est le cas pour les Droits de l’homme, on ajoute encore un degré supplémentaire à la saloperie humaine. Tel est le fonctionnement du monde occidental moderne gouverné par la sociale-démocratie et si bien incarné, dans l’exemple present, par cette hystérique outre-atlantique et probable future presidente de la première puissance mondiale...

      Les identitaires, même parmi les pires des racistes, sont finalement les gens les moins dangereux du monde : ils ne cherchent pas à universaliser leurs valeurs, et respectent les autres cultures eux au-moins... »


    • Nicolas_M bibou1324 27 octobre 2016 14:37

      « L’homme naît athée »


      Je viens de demander à mon gosse de 2 ans si dieu existait. Il m’a répondu « je sais pas ». Et clairement non seulement il ne sait pas, mais surtout il s’en fiche royalement.

      L’homme naît agnostique, certainement pas athée. Etre athée c’est être croyant en un dogme absolument pas vérifié scientifiquement, à savoir l’inexistence de Dieu.

      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 16:04

        @bibou1324

        Intrigué par votre commentaire, j’ai posé la même question à mon cevale, et là, surprise !

        Il a dit de Dieu, c’était moi, et sa religion la certitude qu’il y aurait toujours du foin dans sa mangeoire.

      • oncle archibald 27 octobre 2016 16:59

        @bibou1324 : Bien d’accord avec vous. Depuis le paléolithique et sans discontinuer jusqu’à nos jours les hommes ont eu des croyances que personne ne leur a imposées.

        Au contraire de l’auteur de ce billet je crois que l’athéisme n’a jamais été l’état naturel de l’homme et c’est au contraire la recherche d’explications sur la création du monde, sur la mort, la recherche d’un « sens » à donner à la vie, qui sont innés dans l’homme.

        Pour peu que l’on s’intéresse à l’histoire des civilisations c’est ce que l’on peut constater avec une constance certaine. Même les peintures pariétales qui datent de la préhistoire ne semblent plus devoir être interprétées comme de simples représentations de chevaux, bisons ou mammouths servant à invoquer le succès des chasseurs, mais comme des actes chamaniques.

        Les artistes préhistoriques ont peut-être joué un rôle très important, celui de guides spirituels et de nombreux spécialistes, dont Jean Clottes, se demandent si ces galeries peintes souvent situées très profondément dans les grottes et non pas à proximité de leurs orifices ne servaient pas à établir un lien avec un monde de l’au-delà.

        L’homme ne nait pas athée mais agnostique comme vous le dites et en quette d’explications spirituelles sur sa condition qui le conduisent naturellement à imaginer l’existence de quelque chose ou quelqu’un d’une autre nature que simplement humaine, le cas échéant pour réfuter cette idée, mais sans prétendre à cette supériorité affichée de l’athéisme que proclame l’auteur.


      • epicure 27 octobre 2016 17:20

        @bibou1324

        être athée c’est ne croire en aucune divinité.

        On nait sans croire en aucune divinité, donc on nait athée.
        D’ailleurs les monothéistes ont comme point commun avec les athées de ne pas croire aux centaines de milliers, voir millions de divinités polythéistes.
        Donc pas de quoi faire un drame parce que les athées croient en un dieu de moins que es monothéistes.


      • Rounga Rounga 27 octobre 2016 17:23

        @epicure

        être athée c’est ne croire en aucune divinité.

        On nait sans croire en aucune divinité, donc on nait athée.


        On naît aussi sans rien savoir faire à part dormir, manger et faire caca. Donc qu’est-ce que ça peut faire que cette absence de croyance, consécutive de l’absence de pensée par concepts, fasse techniquement du nouveau-né un athée ?


      • andromerde95 27 octobre 2016 17:26

        @epicure

        quand on naît, on a pas le cerveau suffisamment développé pour avoir une quelconque opinion (athée ou religieuse) sur l’existence de Dieu.

        non un athée ne fait pas seulement croire en une divinité de moins, il croit contrairement aux religieux que tout est venu par hasard, que l’homme n’a aucun but et que rien n’existe en dehors des 5 sens.

        les polythéistes comme les monothéistes croient en Dieu, la seule différence est que les polythéistes divisent la divinité en plusieurs dieux... 

      • pemile pemile 27 octobre 2016 17:31

        @Rounga « fasse techniquement du nouveau-né un athée »

        Fin pour moi, vous vous contredisez « l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux »


      • Rounga Rounga 27 octobre 2016 17:41

        @pemile
        « L’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux », conclusion qui suit une longue explication sur le véritable sens de « naturel » et une distinction entre deux formes d’athéisme. Donc non, il n’y a contradiction que parce qu’encore une fois vous ne lisez que des bouts de discours sans essayer de comprendre l’ensemble. Relisez le commentaire en question. 


      • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 18:09

        @Jeussey de Sourcesûre
        Il a dit de Dieu, c’était moi, et sa religion la certitude qu’il y aurait toujours du foin dans sa mangeoire.
        Si les cellules hépatiques s’inventaient une religion, elles verraient certainement leur dieu comme un gigantesque foie.
        Les humains voient leurs dieux comme des surhommes. Bref, si Dieu a créé l’homme à son image, l’homme le lui a bien rendu.


      • Pyrathome Pyrathome 27 octobre 2016 21:50

        @bibou1324
        Etre athée c’est être croyant en un dogme absolument pas vérifié scientifiquement, à savoir l’inexistence de Dieu.
        .
        Être croyant, c’est croire en l’existence de Dieu
        Être athée c’est croire en l’existence du Dieu hasard
        Heureusement, il y a une autre catégorie, celle qui écoute, qui cherche, qui pense mais qui n’affirme rien......les agnostiques, tout à fait !
        Alors, croyant ou athée, pour moi c’est la même chose sauf qu’ils finissent toujours par se bastonner entre-eux et foutre le bordel partout en éclaboussant ceux qui ne leur demandent rien....


      • epicure 29 octobre 2016 03:44

        @Rounga

        "
        qu’est-ce que ça peut faire que cette absence de croyance, consécutive de l’absence de pensée par concepts, fasse techniquement du nouveau-né un athée ?
        "

        la réponse est dans ce à quoi tu réponds : on né naturellement athée, comme tu le dis.
        Hors c’est le thème de la discussion.
        En fait tu ne le remet pas en cause .....

        Les croyances religieuses sont culturelles.
        Où alors elles sont bricolage personnel, mais on sort de la religion en fait, puisque la religion implique une institution.


      • andromerde95 29 octobre 2016 15:03

        @andromerde95
        « la réponse est dans ce à quoi tu réponds : on né naturellement athée, comme tu le dis.

        Hors c’est le thème de la discussion.
        En fait tu ne le remet pas en cause .....

        Les croyances religieuses sont culturelles.
        Où alors elles sont bricolage personnel, mais on sort de la religion en fait, puisque la religion implique une institution. »


        un bébé ne se dit pas à sa naissance que tout vient du hasard. 


      • epicure 30 octobre 2016 17:28

        @andromerde95

        toi non plus.
        donc tu n’es pas beaucoup plus évolué qu’un bébé au niveau des connaissances scientifiques.

        le bébé est athée par défaut , c’est à dire qu’il ne croit en aucun dieu, son cerveau n’a pas été exposé à ce genre de croyance.

        Par contre les connaissances scientifiques permettent après de pouvoir expliquer le monde en se passant de tout être surnaturel.
        Car le monde est régit par l’autonomie de la matière, l’interaction entre les éléments de l’univers.
        Le hasard c’est juste le fait de dire que les éléments de la matière agissent uniquement de façon autonome uniquement en fonction des interactions avec leur environnement. Donc sans intervention extérieure mystérieuse, et jamais démontrée.


      • andromerde95 30 octobre 2016 17:50

        @epicure
        « le bébé est athée par défaut , c’est à dire qu’il ne croit en aucun dieu, son cerveau n’a pas été exposé à ce genre de croyance. »

        son cerveau n’a pas été exposé à la croyance suivante : rien n’existe en dehors du hasard et des 5 sens. un bébé n’a pas le cerveau nécessaire pour avoir une quelconque opinion athée ou religieuse sur Dieu.

        « les éléments de la matière agissent uniquement de façon autonome uniquement en fonction des interactions avec leur environnement. »
        ce fonctionnement ultra-complexe et super bien foutu de la nature est donc arrivé par le pur hasard ?


      • epicure 6 novembre 2016 05:56

        @andromerde95

        le caniche aboie encore pourtant c’est simple , avec tes 40 de QI tu devrais être capable de comprendre :
        l’ athée ne crois en aucune divinité
        le bébé ne crois en aucune divinité

        la différence ?
        aucune

        ce que le crétin ne comprend pas c’est que l’athéisme c’est une caractéristique négative.

        la question du hasard, c’est hors sujet pour le bébé, et pour l’athéisme proprement dit.

        « 
        ce fonctionnement ultra-complexe et super bien foutu de la nature est donc arrivé par le pur hasard ?

         »
        parce que le crétin lui il croit que quelque chose d’encore plus complexe et inexplicable que l’univers à son état originel, serait apparu de façon aléatoire à partir de rien, et aurait créé l’univers.

        Le fonctionnement ultra complexe, il est explicable dans le détail, c’est la multiplicité des détails, la simultanéité des événements qui fait la complexité.

        Mais pour le comprendre il ne faut pas être un ignare avec 40 de QI comme toi.

        Encore une fois ton seul pseudo argument c’est ton ignorance.


      • andromerde95 6 novembre 2016 11:29

        @epicure
        « le caniche aboie encore pourtant c’est simple , avec tes 40 de QI tu devrais être capable de comprendre :

        l’ athée ne crois en aucune divinité
        le bébé ne crois en aucune divinité

        la différence ?
        aucune »


        la différence : le bébé ne sait pas ce qu’est Dieu, l’athée si et le bébé contrairement à l’athée n’a aucune raison, intelligence, pensée, opinion et réflexion. 


        ccl : le bébé n’est pas athée ni religieux


        sinon dans ta logique de merde : la nature humaine est pareil que celle animale car le bébé ne sait que manger, boire, pisser et chier ainsi que dormir comme les animaux.



        « ce que le crétin ne comprend pas c’est que l’athéisme c’est une caractéristique négative.

        la question du hasard, c’est hors sujet pour le bébé, et pour l’athéisme proprement dit.

        « 
        ce fonctionnement ultra-complexe et super bien foutu de la nature est donc arrivé par le pur hasard ?

         »
        parce que le crétin lui il croit que quelque chose d’encore plus complexe et inexplicable que l’univers à son état originel, serait apparu de façon aléatoire à partir de rien, et aurait créé l’univers. »

        Dieu est incréé il peut pas apparaître... crétin !


        « Le fonctionnement ultra complexe, il est explicable dans le détail, c’est la multiplicité des détails, la simultanéité des événements qui fait la complexité.

        Mais pour le comprendre il ne faut pas être un ignare avec 40 de QI comme toi.

        Encore une fois ton seul pseudo argument c’est ton ignorance. »"

        tu parles de toi encore ?


      • philouie 27 octobre 2016 14:38

        C’est sûr que le Dieu fric c’est bien meilleur pour l’humanité comme on le constate tous les jours.
        Vous êtes en train de crever de votre athéisme, mais vous ne le voyez pas.


        • Nicolas_M bibou1324 27 octobre 2016 14:42

          @philouie
          Quel est le rapport entre l’athéisme et le matérialisme ? Aucun, vous êtes complètement hors sujet. On peut être athée et méditer tous les jours, avoir une vie spirituelle riche, vouloir la disparition du capitalisme jugé néfaste pour notre Terre, et même on peut être athée et prier.


          Eh oui, ça vous en bouche un coin hein ?

          Caricaturer tout ceux qui ont un mode de vie différent de nous, voilà la source de la haine sur Terre. Je ne sais pas ce qu’en dit votre Dieu, mais la plupart des athées souhaitent que les gens vivent en bonne harmonie. Ce n’est visiblement pas votre cas.

          Vous êtes voué à la damnation éternelle. Lol.

        • hunter hunter 27 octobre 2016 15:12

          @philouie

          Par honnêteté intellectuelle, je suis obligé de vous mettre trois étoiles !

          Combattre les religions nous dit l’auteur....moi je veux bien, mais alors combattons en premier la religion du consumérisme, la religion du tout-pognon, du tout-économie !

          Vu l’état de la planète ( http://www.wwf.fr/vous_informer/actualites/?10521/deux-tiers-des-populations-de-vertebres-pourraient-disparaitre-d-ici-2020), on ne peut imputer ce désastre à aucune religion, que ce soit l’islam, le catholicisme, le juidaïsme, les protestants, les bouddhistes ou les animistes !

          Aucune religion n’a pu faire ça en si peu de temps sauf une : celle de l’Avoir, du fric, du profit, du toujours plus............

          Et vous allez voir bientôt que les centaines de millions de morts qui vont résulter de ça, feront passer les exactions des religions dans l’histoire, pour du pipi de greffier !

          Ni Dieu ni maître, je suis tout à fait d’accord, mais le problème c’est que depuis notre entrée en consumérisme mondialisé, le dieu et le maître re se sont confondus en une seule entité, le « Marché », et sa cohorte de saints : sainte multinationale, sainte carte-bleue, saint caddie, saint pognon......

          Alors arrêtez de dire que les religions sont néfastes, elles ont juste disparu au profit d’une autre.Ô combien plus mortifère......sauf peut-être pour certains musulmans, qui au moins sur ce point, sont parfaitement respectables !

          Adishatz

          H/


        • Francis JL 27 octobre 2016 15:20

          @hunter
           

           parce que vous croyez <ue les musulmans, les cathos, les protestants, les bouddhistes, les animistes, les pastafariens ne sont pas des consommateurs effrénés ?
           
           Vous me parliez tout à l’heure de la France, petit pays ridiculement laïc et maçonnique ? Des USA qui jurent sur la Bible ?
           
           Est-ce que vous avez une once de bon sens pour ne pas voir dans quelles contradictions vous vous débattez ? Est-ce que le consumérisme ne nous est pas venu droit direct depuis les pays anglo-saxons, croyants entre les croyants ?
           
           Pfff !

        • hunter hunter 27 octobre 2016 15:53

          @JL

           « Vous me parliez tout à l’heure de la France, petit pays ridiculement laïc et maçonnique ? Des USA qui jurent sur la Bible ? »

          Ce sont des faits Monsieur, les jugez-vous contradictoire.. ? ok, WTF ? (ça veut dire what the fuck) mais bon, vous semblez ne pas pouvoir comprendre !

          Je ne vais pas me lancer dans des explications à votre intention, je crois qu’il serait plus simple d’expliquer le mythe de la caverne chez Platon à ma chienne, j’aurais plus de chance de succès !

          D’ailleurs je vais me risquer à la tâche dès qu’elle aura fini sa sieste !

           smiley

          Amusez-vous bien.

          H/


        • Francis JL 27 octobre 2016 15:57

          @hunter
           

           autant montrer la lune à un mulot, j’aurai plus de chance qu’avec vous.
           
           La Lune, en l’occurrence la question ici, était : ’Est-ce que le consumérisme ne nous est pas venu droit direct depuis les pays anglo-saxons, croyants entre les croyants ?

        • oncle archibald 27 octobre 2016 16:17

          @bibou1324 : la plupart des athées souhaitent que les gens vivent en bonne harmonie.....

          La plupart seulement. Ça n’est visiblement pas le cas de l’auteur de ce billet pour qui le croyant est l’ennemi à abattre, vous savez bien, ce pelé, ce galeux, d’où venait tout le mal.


        • Auxi 27 octobre 2016 16:25

          @bibou1324
          Ne vous fatiguez pas avec Philouie, c’est un(e) cul-bénit, totalement abruti(e) par ses propres superstitions grotesques. Totalement irrécupérable. Laissez mariner ce (cette) pauvre con(ne) dans son jus saumâtre, et voilà tout.


        • philouie 27 octobre 2016 17:23

          @bibou1324
          En réalité le matérialisme est un produit du christianisme, c’est à dire de l’incarnation : Dieu descend dans la matière.
          C’est le christianisme qui a tué Dieu et qui a créé cette civilisation athée et destructrice.


        • epicure 27 octobre 2016 17:24

          @philouie

          Marx et Bakounine, étaient athées et voulaient la destruction du capitalisme.
          Par contre nombre de dirigeants capitalistes croient en dieu, bush le born again ça te dit rien ?
          Encore un mensonge de ta part.

          Marx l’athée est plus une référence comme anticapitaliste que n’importe quel croyant.


        • andromerde95 27 octobre 2016 17:28

          @epicure
          les élites capitalistes dont les bush font partie de sociétés sataniques, anti-religieuses et occultistes : bohemian club, skull and bones, franc-maçonnerie, etc...


          enfin ce sont les sociétés capitalistes les plus athées, il y a des ressemblances entre socialisme et capitalisme. 

        • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 18:12

          @bibou1324
          Tout à fait d’accord. Aucun rapport entre l’athéisme et le matérialisme.


        • epicure 27 octobre 2016 18:12

          @andromerde95

          ah le caniche continue à me suivre pour poser ses crottes.

          G Buish croit en dieu, comme beaucoup de capitalistes américains ou autres. IL suffit de voir comment les dirigeants de droite sont capables de séduire les religieux.
          crétin ignare tout oppose le capitalisme et le socialisme.
          Le socialisme est universaliste, égalitaire , le capitalisme est particulariste, inégalitaire. Cela en fait deux systèmes de pouvoir antagonistes.
          Tu es un crétin qui affirme ici qu’un pouvoir collectif c’’est identique au pouvoir personnel.
          Mais comme tu es un crétin ignare ces choses pourtant basiques te passent par dessus la tête.
          Vraiment tu es prêt à raconter n’importe quelle connerie pour essayer de me contrer.
          Tu continues dans les oxymores comme d’(habitudes.


        • Francis JL 27 octobre 2016 18:12

          @philouie,

           
          ’’En réalité le matérialisme est un produit du christianisme, c’est à dire de l’incarnation : Dieu descend dans la matière.’’
           
          Plus précisément, ce serait selon moi le protestantisme anglo-saxon.

        • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 18:19

          @hunter
          Bonjour hunter,
          Combattre les religions nous dit l’auteur....moi je veux bien, mais alors combattons en premier la religion du consumérisme, la religion du tout-pognon, du tout-économie !
          J’approuve souvent vos interventions mais pas aujourd’hui. on ne peut pas mettre sur le même plan les religions monothéistes et le consumérisme. Le consumérisme est la phase ultime du capitalisme, et c’est vrai que les individus les plus foncièrement capitalistes sont les WASP.


        • Francis JL 27 octobre 2016 18:20

          @andromerde95 et epicure, 

           
           Bush, un athée ? Vous plaisantez j’espère !
           
           smiley
           
           
           Dans la France d’hier, tous les patrons d’entreprises allaient à la messe le dimanche, et leurs enfants sans exception étaient tous à l’école des curés. Aujourd’hui je ne sais pas mais je ne crois pas que ça ait changé.
           
           Oui, les entreprises sont athées ! Vous voudriez quoi ? Pfff ! Qu’elle soient toutes des œuvres de bienfaisance ?
            
           Le capitalisme dans ses excès est immoral ; les entreprises sont amorales.
           
           Vous amalgamez ridiculement les entreprises, un système politique et les hommes qui sont à la manœuvre. 


        • andromerde95 27 octobre 2016 20:26

          @epicure
          « G Buish croit en dieu, comme beaucoup de capitalistes américains ou autres. »

          oui ils croient en dieu, sauf que leur dieu c’est satan, Bâle et le grand architecte.

          « IL suffit de voir comment les dirigeants de droite sont capables de séduire les religieux. »
          il suffit de voir comment la société se déchristianise depuis belle lurette avec la droite libérale au pouvoir qui d’ailleurs n’a jamais remis en cause la laïcité et la maçonnerie.

          « Le socialisme est universaliste, égalitaire , le capitalisme est particulariste, inégalitaire. Cela en fait deux systèmes de pouvoir antagonistes.
          Tu es un crétin qui affirme ici qu’un pouvoir collectif c’’est identique au pouvoir personnel. »
          le capitalisme se fonde sur l’égalité des droits entre individus, ne fait aucune distinction entre individus selon l’identité et ne reconnait que l’individu et ses droits... le capitalisme est bien universaliste et égalitaire.

          « Mais comme tu es un crétin ignare ces choses pourtant basiques te passent par dessus la tête.
          Vraiment tu es prêt à raconter n’importe quelle connerie pour essayer de me contrer.
          Tu continues dans les oxymores comme d’(habitudes. »
          tu parles de toi encore le narcissique ignare et insulteur ? 

        • epicure 27 octobre 2016 20:35

          @JL

          Il faut demander ça à l’autre crétin qui aligne les contre vérité.
          effectivement c’est une grosse blague, comme tout ce qu’il dit quand il pose sa prose après mes messages.

          Merci de rappeler à l’autre ignare que les capitalistes ont toujours fait bon ménage avec la religion.
          D’ailleurs le capitalisme est réputé pour être une philosophie d’origine protestante faisant de la réussite individuelle une récompense divine. Rien à voir avec l’athéisme.

          Oui effectivement le but du capitalisme n’est pas moral, mais pragmatique, c’est à dire gagner des sous sur la production de sa propriété privée.

          C’est lui qui fait les amalgames ridicules, et encore s’il ne faisait que celles ci. Il confond notamment le libéralisme avec le capitalisme en évacuant tous les aspects autoritaires du capitalisme, etc... ( la liste est trop longue ).


        • Francis JL 27 octobre 2016 20:44

          @epicure
           

           bien reçu ; mes excuse pour la confusion.

        • epicure 27 octobre 2016 20:52

          @Abou Antoun

          Tout dépend ce par quoi on désigne le matérialisme.

          Parce que il y a un lien entre le matérialisme philosophique et l’athéisme, c’est le sens de l’immanence, de l’autonomie du monde, et les philosophies athées les plus cohérentes sont matérialistes, car un monde dénué d’entités surnaturelles n’a de sens que dans une conception immanente.

          Le matérialisme philosophique a pour origine Démocrite, Épicure, etc... c’est eux les penseurs de l’atomisme.
          C’est ce matérialisme philosophique qui est à l’origine de la pensée scientifique moderne, Galilée était intéressé par l’atomisme par exemple.

          Par contre le matérialisme vulgaire, celui du consumérisme, de l’accaparement de richesse, n’a aucun rapport avec l’athéisme effectivement , donner de la valeur à une possession, ce n’est pas une démarche immanente, matérialiste (philosophique). 

          Mais la propagande de l’église toujours cherchée à pervertir les idées opposées, en inculquant une interprétation biaisée, péjorative, comme avec l’épicurisme, qui en réalité est tout sauf la jouissance sans limite. Ainsi elle a diabolisé le matérialisme en le faisant passer pour l’attirance vulgaire pour la matière.
          Faut pas oublier que pendant des siècles l’église avait un quasi monopole sur les textes, les idées diffusées ( tout le monde allait à l’église ), seuls les lettrés avec l’imprimerie pouvait y échapper à l’époque.


        • epicure 27 octobre 2016 21:06

          @andromerde95

          toujours aucune argument le caniche qui me suit pour aligner et répéter ses stupidités.

          Espèce de crétin en barre, tu confonds le capitalisme, qui est u mode de pouvoir économique basé sur la propriété privée , tout comme l’esclavage et la féodalité.
          Le capitalisme repose sur l’inégalité de propriété économique entre les bourgeois qui possèdent la propriété privée économique et les prolétaires qui ne possèdent pas la propriété privée économique. Cette possession de propriété dans la philosophie capitaliste donne du pouvoir sur les employés.
          Le capitalisme est fondamentalement inégalitaire, hiérarchique, stupide ignare.
          Et le libéralisme, qui est une idéologie qui est compatible avec le capitalisme, tout comme le conservatisme. D’ailleurs il suffit de voir que tous les dirigeants conservateurs sont les premiers fervents défenseurs du capitalisme, surtout celui du grand capitalisme.
          Donc le capitalisme et le libéralisme sont deux choses différentes, mais ça in ignare comme toi ne peut pas le comprendre.

          Le capitalisme au dix neuvième siècle était totalement particulariste : un patron qui avait tous les droits, et les ouvriers qui n’avaient aucun droit.

           Par conséquent tout ce que tu dis ce ne sont que des mensonges.
          Ainsi mes dernières phrases que tu as quotté s’adressent bien à toi, comme d’habitude.


        • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 23:54

          .@epicure
          Tout dépend ce par quoi on désigne le matérialisme
          Exact, il faut préciser.
          Je suis d’accord avec votre mise au point. Je voulais simplement dire que l’athéisme ne peut être confondu avec le matérialisme vulgaire, cela n’a rien à voir.
          La précision de Maugis est également éclairante, matérialisme a pour lui un sens précis.
          Bref, on peut vivre sans Dieu, mais avec de la morale, de la sagesse, de la philosophie. On peut même éprouver du bonheur.
          Maintenant que certaines personnes aient besoin de la religion pour tout simplement accepter la condition humaine, leur condition, cela ne me choque pas, mais qu’ils n’emmerdent pas les autres avec leurs préceptes, leurs règles, leurs interdits, leurs coutumes. ils nous font chier avec tout cela. Pour vivre ensemble nous avons besoin d’une règle du jeu, la loi civile suffit amplement.


        • andromerde95 28 octobre 2016 00:16

          @epicure
          le débile mental narcissique ignare et enragé revient à la charge sachant qu’il va se faire exploser comme d’hab : 


          « Espèce de crétin en barre, tu confonds le capitalisme, qui est u mode de pouvoir économique basé sur la propriété privée , tout comme l’esclavage et la féodalité. 

          Le capitalisme repose sur l’inégalité de propriété économique entre les bourgeois qui possèdent la propriété privée économique et les prolétaires qui ne possèdent pas la propriété privée économique. Cette possession de propriété dans la philosophie capitaliste donne du pouvoir sur les employés. »

          oui et le capitalisme a émergé dans les pays reconnaissant l’égalité des droits (libertés notamment éco pour tous) crétin. égalité des droits=/=égalité sociale.



          « Le capitalisme est fondamentalement inégalitaire, hiérarchique, stupide ignare. »

          bah non débile, le capitalisme tend à supprimer les différences identitaires et supprime la hiérarchie sexuelle, religieuse, raciale, ethnique, culturelle, traditionnelle, patriarcale... dans le capitalisme, il n’y a que des simples consommateurs sans identité.



          « Et le libéralisme, qui est une idéologie qui est compatible avec le capitalisme, tout comme le conservatisme. D’ailleurs il suffit de voir que tous les dirigeants conservateurs sont les premiers fervents défenseurs du capitalisme, surtout celui du grand capitalisme.
          Donc le capitalisme et le libéralisme sont deux choses différentes, mais ça in ignare comme toi ne peut pas le comprendre. »

          ptdr crétin des alpes : les sociétés les plus capitalistes sont les sociétés les plus libérales. le capitalisme ne peut pas émerger sans liberté éco.

          enfin crétin le capitalisme est moderniste, pas conservateur, le conservatisme c’est tout ce qui date d’avant l’essor du capitalisme et le capitalisme depuis 200 ans a transformé profondément notre société. les sociétés les plus modernistes et les moins conservatrices (occident) sont aussi les plus capitalistes aujourd’hui. 

          tu ne sais pas ce qu’est un conservateur et le conservatisme.


          « Le capitalisme au dix neuvième siècle était totalement particulariste : un patron qui avait tous les droits, et les ouvriers qui n’avaient aucun droit. »

          les ouvriers avaient les mêmes droits que le patron : liberté contractuelle, liberté de propriété...


          « Par conséquent tout ce que tu dis ce ne sont que des mensonges.
          Ainsi mes dernières phrases que tu as quotté s’adressent bien à toi, comme d’habitude. »

          bref le crétin reparle encore de lui, je l’ai encore prouvé.


        • andromerde95 28 octobre 2016 00:18

          @JL
          «  Dans la France d’hier, tous les patrons d’entreprises allaient à la messe le dimanche, et leurs enfants sans exception étaient tous à l’école des curés. Aujourd’hui je ne sais pas mais je ne crois pas que ça ait changé.

           
           Oui, les entreprises sont athées ! Vous voudriez quoi ? Pfff ! Qu’elle soient toutes des œuvres de bienfaisance ?
           
           Le capitalisme dans ses excès est immoral ; les entreprises sont amorales.
           
           Vous amalgamez ridiculement les entreprises, un système politique et les hommes qui sont à la manœuvre. »
          les grands capitalistes sont juifs, satanistes, déistes, et franc-maçons... pas chrétiens et dans le peu de cas où ils le sont, ils sont protestants pas cathos. 

          enfin les sociétés les plus capitalistes sont les plus laïques et athées.

        • andromerde95 28 octobre 2016 00:21

          @epicure

          « D’ailleurs le capitalisme est réputé pour être une philosophie d’origine protestante faisant de la réussite individuelle une récompense divine. Rien à voir avec l’athéisme. »

          le protestantisme est anti-clérical, il rejette l’autorité du clergé et du chef spirituel, c’est le 1er pas vers le rejet de Dieu.



          ’C’est lui qui fait les amalgames ridicules, et encore s’il ne faisait que celles ci. Il confond notamment le libéralisme avec le capitalisme en évacuant tous les aspects autoritaires du capitalisme, etc... ( la liste est trop longue ). "

          le capitalisme émerge à partir du manque d’autorité éco et morale.


        • andromerde95 28 octobre 2016 00:27

          @epicure
          « Par contre le matérialisme vulgaire, celui du consumérisme, de l’accaparement de richesse, n’a aucun rapport avec l’athéisme effectivement , donner de la valeur à une possession, ce n’est pas une démarche immanente, matérialiste (philosophique). »


          si ça a un rapport avec l’athéisme car depuis l’essor du consumérisme, l’athéisme ne cesse d’avancer. et quand tu ne crois en rien d’autre que le matériel de ce bas monde, tu as tendance à donner bcp de valeur au matériel de ce bas monde.

        • tatoucompri tatoucompri 28 octobre 2016 07:13

          @JL
          les « pastafariens » sont les adorateurs de panzani ? ou lustucru ? faudrait être précis dans ses commentaires !!!


        • popov 28 octobre 2016 07:42

          @philouie


          En réalité le matérialisme est un produit du christianisme

          Et Mahomet et ses califes « bien guidés », les inventeurs de la religion du butin, des razzias et de la capture d’esclaves, il n’était pas matérialiste ?


        • Francis JL 28 octobre 2016 08:23

          @andromerde95
           

          ’les grands capitalistes sont juifs, satanistes, déistes’’
           
           Vous savez ce que ça veut dire, déiste ? Vous-même, croyant, êtes déiste.
           
          ’’ les sociétés les plus capitalistes sont les plus laïques et athées’’
           
           Si par sociétés vous désignez les entreprises, je vous répète que les entreprises ne sont pas des personnes, elles ne sont donc jamais déistes : pour le dire autrement, et seulement pour vous, elles sont toutes athées.
           
          @tatoucompri,
           
          je ne sais pas, mais je pense que les fidèles du gros spaghetti volant ne sont pas plus nouilles que les autres.
           
           smiley

        • Francis JL 28 octobre 2016 08:40

          @Michel Maugis, 

           
          ’’Ces dirigeants sont avant toute chose des vulgaires athées de merde, qui feignent d’être des religieux, parce qu’ils savent que leur athéisme vulgaire n’est pas une conception, c’ est l’absence de conception,’’
           
           Cette affirmation gratuite est autant inspirée par la haine que par le biais cognitif qui vous fait accroire que les croyants seraient supérieurement moraux.
           
           L’athéisme pas plus que la laïcité, ne supporte d’épithète : Il y a des crapules athées et il y a des crapules qui croient en dieu.
           
           Bis repetita placent, et parce que ça fait sens ici : La croyance en dieu ne serait qu’un aimable bovarysme si elle n’était accompagnée dramatiquement de l’illusion d’une supériorité morale, ce qui en fait un biais cognitif redoutable.
           
           Je vous l’accorde, le bovarysme n’affecte pas beaucoup les puissants de ce monde qui n’ont pas besoin de ça pour se croire supérieurs sur tous les plans, mais il ne faut pas en conclure pour autant qu’ils ne se conduiraient pas comme des croyants : et pour moi, est croyant celui qui parle en croyant, qui s’affirme croyant ; le reste ça ne me concerne pas, seul dieu si vous y croyez, reconnaîtra les siens. Ne vous prenez pas pour lui, svp !


        • zzz999 28 octobre 2016 09:50

          @JL

          De VRAIS religieux (pas des chrétiens du dimanche matin) ne peuvent pas être des consommateurs effrénés


        • zzz999 28 octobre 2016 09:52

          @JL

          Ce que vous feignez de ne pas comprendre c’est que comme l’inexistence de Dieu est une affirmation non scientifique, l’athéisme est aussi une croyance qui a inconsciemment ses propres cultes comme le consumérisme par exemple.


        • Francis JL 28 octobre 2016 10:28

          @zzz999
           

           le consumérisme n’a rien à voir avec l’athéisme mais avec l’économie. Vous mélangez les genres, et c’est ridicule.
           
           Selon votre définition de la croyance, tout est croyance. Peut-on imaginer plus grande perversion d e la pensée qu’une telle conception ?
           
           On dirait que vous êtes un croyant honteux. Mais vous avez raison : la religion est une affaire personnelle et les croyants ne sont respectables que quand ils respectent les athées, en commençant par ne pas les charger de tous les maux sur cette terre.
           

           


        • Francis JL 28 octobre 2016 10:31

          @zzz999, 

           
          de vrais religieux ? Je ne sais pas de quoi vous parlez : seul dieu est apte à reconnaître les siens.
           
           Attention mon fils : vous commettez un péché d’orgueil à vouloir juger à Sa place !
           
           smiley

        • zzz999 28 octobre 2016 12:00

          @JL :

          La Bible indique des critères précis pour être considéré comme un vrai chrétien et il ne suffit pas comme beaucoup le croient d’aller à la messe une fois tous les dimanches


        • zzz999 28 octobre 2016 12:04

          @JL

          L’affirmation que Dieu n’existe pas est non scientifique donc l’athéisme est une croyance : CQFD !

          Les religieux ou soit-disant religieux ont beaucoup de crimes et de problèmes sous leur responsabilité c’est évident, mais dans le domaine de la production de morts les régimes athées sont inégalables et c’est un fait aussi !


        • Francis JL 28 octobre 2016 12:11

          @zzz999
           

           Une non croyance n’est pas davantage une croyance qu’une non-chose n’est une chose.
           
           Une non chose n’est rien par rapport à une chose ; de la même manière, une non croyanvce n’est rien par rapport à une croyance : en conséquence ce n’est pas une croyance.
           
          CQFD

           smiley

        • andromerde95 28 octobre 2016 14:33
          JL :

          « Vous savez ce que ça veut dire, déiste ? Vous-même, croyant, êtes déiste. »
          un déiste rejette toute révélation divine et tout dogme religieux.
           
          « ’’ les sociétés les plus capitalistes sont les plus laïques et athées’’
           
           Si par sociétés vous désignez les entreprises, je vous répète que les entreprises ne sont pas des personnes, elles ne sont donc jamais déistes : pour le dire autrement, et seulement pour vous, elles sont toutes athées. »
          je parle des sociétés développées et occidentales.
           

        • Francis JL 28 octobre 2016 15:02

          @andromerde95

           déisme : croyance en un dieu créateur, mais sans référence à une révélation.
           
           Il me semble que la société la plus capitaliste est la société américaine particulièrement bigote.
           
           Alors, vous pouvez ergoter, pinailler et dire que les bigots qui font mine de croire en un dogme et les déistes qui croient en dieu mais pas au dogme, gnagnagna ... ce n’est pas cela qui prouvera que les athées qui ne croient ni en dieu ni en dogme sont plus consuméristes que ceux qui croient.
           



        • franc 28 octobre 2016 16:36

          @andromerde95

          -

          Pinochet ,Franco sont bien des catholiques zélés et capitalistes .


        • epicure 28 octobre 2016 20:50

          @Michel Maugis

          Ce n’est pas archi faux, c’est un fait historique.
          Par contre tes affirmations ne sont basées sur rien.
          Si bush a pu se targuer d’être born again, c’est donc qu’il a été reconnu par des pairs bigots, et qu’il a donc dû faire une démarche religieuse d’allégeance à jésus et à dieu.
          Si c’était un athée, vulgaire ou pas, cela n’aurait aucun sens.
          Le capitalisme s’est développé chez les anglo saxons protestants, car ils considéraient la réussite économique comme une récompense divine dans la vie terrestre.
          Et ceux qui se clament religieux n’ont rien avec quoi que ce soit avec l’athéisme.
          Je te rappelle que nombre des libéraux historiques étaient déistes, donc pas athées.

          Tu oublies que les gens de droite sont plus susceptibles d’être croyants que les gens de gauche.
          Parce que les modes de pensée religieux sont superposables avec ceux des idéologies de droite, avec en premier lieu le sens de la transcendance, de l’hétéronomie, qui dans le capitalisme libéral se traduit par la loi du marché, qui surpasserait la loi des hommes.


        • epicure 28 octobre 2016 21:07

          @andromerde95

          « 
          le débile mental narcissique ignare et enragé revient à la charge sachant qu’il va se faire exploser comme d’hab .
           »

          le caniche parle de lui même, incapable de montrer qu’il comprend ce dont il parle.

          espèce de crétin tu es la risée de tout le monde, tout ce que tu écris est considéré comme une blague.

          rien que ta négation sur la nature inégalitaire du capitalisme est un gros foutage de gueule qui PROUVE que c’est toi le crétin ignare , menteur, qui ne correspond pas ce dont il parle.

          Tu ne parle pas du capitalisme mais d’un magma fabriqué par ton ignorance.
          Le capitalisme est un problème économique, les inégalités sont du domaine économique. Tout ce qui sort de l’économique ne concerne pas le capitalisme, ta réponse est hors sujet.

          Ce n’est pas le capitalisme qui a aboli les différences sexuelles, mais les combats progressistes portés notamment par des socialistes combattant le capitalisme, ignare en barre.
          Le capitalisme a bien cohabité avec les inégalités sexuelles, il s’est accommodé des discriminations raciales aux états unis ou en afrique du sud, etc....

          Tu es un crétin qui confond les combats des progressistes critiques contre le capitalisme , tout autant que contre les autres systèmes inégalitaires et autoritaire, avec le capitalisme.

          Ta négation de la nature inégalitaire du capitalisme n,’est que pur mensonge et idiotie. Cela s’appelle nier les évidences. Ce qui prouve que tu ne parle que de toi dans ta première phrase.

          Le capitalisme est né avant les révolutions dans des pays qui pratiquent l’esclavagisme, avec des inégalités fondamentales du fait de la nature hiérarchique, autoritaire, traditionnelle des sociétés pré-modernes.
          C’est l’essor du capitalisme qui a poussé les bourgeois à se révolter contre l’ordre archaïque et inégalitaire en leur défaveur, pour instaurer un nouveau système inégalitaire en leur faveur.

          Bref toutes tes réponses montrent que tu ne connais rien et que tu es un crétin à penser que ce que tu écris peut être considéré comme des arguments ou un soupçon, de connaissance.


        • andromerde95 29 octobre 2016 00:30

          @epicure
          « le caniche parle de lui même, incapable de montrer qu’il comprend ce dont il parle. »

          je le démontre et je vais le démontrer encore en t’humiliant comme d’hab jusqu’à ce que tu la ferme et pars la queue entre les jambes du fil comme d’hab comme d’hab comme toujours comme toujours.

          « espèce de crétin tu es la risée de tout le monde, tout ce que tu écris est considéré comme une blague. »

          tu parles de toi le narcissique ?


          « rien que ta négation sur la nature inégalitaire du capitalisme est un gros foutage de gueule qui PROUVE que c’est toi le crétin ignare , menteur, qui ne correspond pas ce dont il parle. »

          bah si , le capitalisme = égalité des droits (fait indéniable, les lois libérales dans les pays capitalistes se reposent sur l’égalité en droits) et indistinction sociétale, identitaire, sexuelle, raciale, ethnique, culturelle, communautaire...


          ’Tu ne parle pas du capitalisme mais d’un magma fabriqué par ton ignorance.
          Le capitalisme est un problème économique, les inégalités sont du domaine économique. Tout ce qui sort de l’économique ne concerne pas le capitalisme, ta réponse est hors sujet.’

          sociétal et éco sont liés : par exemple, le travail de la femme et l’immigration massive ont une répercussion sur l’emploi et les salaires.


          « Ce n’est pas le capitalisme qui a aboli les différences sexuelles, mais les combats progressistes portés notamment par des socialistes combattant le capitalisme, ignare en barre. »

          tes « combats progressistes » ont émergé dans les pays capitalistes seulement et ce sont les sociétés les plus capitalistes les plus « progressistes ». de plus la cia et rockefeller ont financé le féminisme, buffet a financé l’ivg etc... enfin l’uniformisation sexuelle a été entamée par le capitalisme dés ses débuts : au xix e s la femme abandonnait son foyer pour faire des boulots d’hommes dans les usines et mines.


          « Le capitalisme a bien cohabité avec les inégalités sexuelles, il s’est accommodé des discriminations raciales aux états unis ou en afrique du sud, etc.... »

          non le capitalisme a progressivement éradiqué les inégalités sexuelles, il l’a pas fait d’un coup certes, mais petit à petit et il continue.

          et : idem pour les inégalités raciales, elles ont été progressivement détruites dans les pays capitalistes.

          « Tu es un crétin qui confond les combats des progressistes critiques contre le capitalisme , tout autant que contre les autres systèmes inégalitaires et autoritaire, avec le capitalisme. »

          progressisme sociétal et capitalisme = mêmes faces d’une même pièce. l’idéologie du capitalisme, c’est le libéral-libertarisme (libéralisme en éco et libertarisme sur les sujets sociétaux).


          « Ta négation de la nature inégalitaire du capitalisme n,’est que pur mensonge et idiotie. Cela s’appelle nier les évidences. Ce qui prouve que tu ne parle que de toi dans ta première phrase. »

          c’est une évidence : les pays capitalistes se fondent sur l’inégalité des droits et sont mondialistes.



          « Le capitalisme est né avant les révolutions dans des pays qui pratiquent l’esclavagisme, avec des inégalités fondamentales du fait de la nature hiérarchique, autoritaire, traditionnelle des sociétés pré-modernes. »

          le capitalisme était seulement embryonnaire dans les sociétés réacs d’avant les révolutions libérales.


          « C’est l’essor du capitalisme qui a poussé les bourgeois à se révolter contre l’ordre archaïque et inégalitaire en leur défaveur, pour instaurer un nouveau système inégalitaire en leur faveur. »

          système inégalitaire qu’en matière sociale MAIS égalitaire en droits et sur le sociétal.


          ’Bref toutes tes réponses montrent que tu ne connais rien et que tu es un crétin à penser que ce que tu écris peut être considéré comme des "

          bref j’ai encore démontré que tu portes les tares que tu m’attribues.


        • andromerde95 29 octobre 2016 00:36

          @JL
          «  déisme : croyance en un dieu créateur, mais sans référence à une révélation. »

          déisme = croyance en Dieu, mais rejet des dogmes, révélations et cultes religieux

           
          « Il me semble que la société la plus capitaliste est la société américaine particulièrement bigote. »
          non la société us est sécularisée , laïque et compte bien plus de non-religieux que le reste du monde. enfin les religieux pratiquants aux usa sont minoritaires.
           
          « Alors, vous pouvez ergoter, pinailler et dire que les bigots qui font mine de croire en un dogme et les déistes qui croient en dieu mais pas au dogme, gnagnagna ... ce n’est pas cela qui prouvera que les athées qui ne croient ni en dieu ni en dogme sont plus consuméristes que ceux qui croient. »
          les athées comme les déistes qui sont aussi anti-religieux sont plus consuméristes que les religieux et le consumérisme a grandi dans des pays laïcs et s’est développé en même temps que la déchristianisation. 

        • andromerde95 29 octobre 2016 00:39

          @epicure
          « Le capitalisme s’est développé chez les anglo saxons protestants, car ils considéraient la réussite économique comme une récompense divine dans la vie terrestre.

          Et ceux qui se clament religieux n’ont rien avec quoi que ce soit avec l’athéisme.
          Je te rappelle que nombre des libéraux historiques étaient déistes, donc pas athées.

          Tu oublies que les gens de droite sont plus susceptibles d’être croyants que les gens de gauche.
          Parce que les modes de pensée religieux sont superposables avec ceux des idéologies de droite, avec en premier lieu le sens de la transcendance, de l’hétéronomie, qui dans le capitalisme libéral se traduit par la loi du marché, qui surpasserait la loi des hommes. »


          le capitalisme s’est développé dans des pays laïcs, sécularisés, anti-cléricaux (d’ailleurs les protestants sont anti-cléricaux) et reconnaissant la liberté de culte.


          enfin dans le libéralisme capitaliste : l’individu ainsi que ses désirs et ses droits sont au dessus de tout, au dessus de Dieu et de l’Eglise.


        • Francis JL 29 octobre 2016 09:15

          @andromerde95

           ’’la société us est sécularisée , laïque ’

           
           Vous mélangez tout : laïc ne veut pas dire athée.

           Les dogmes sont du prêt à porter pour tous ceux qui se réfugient dans le rêve pour fuir l’insatisfaction éprouvée dans la vie ; c’est la définition du bovarysme. 
           
           Il y a ici peu croyants authentiques mais des gens qui s’accrochent à leur dogmes comme des moules sur leur rocher ; leurs croyances ne relèvent pas de dieu mais de leurs biais cognitifs.
           
           Tout discours sur dieu qui n’est pas d’adoration est vain ;
           
           Dieu n’est pas un sujet, par définition !
           
           
          ps. La première phrase est celle d’un authentique croyant, une personne qui a la foi et n’a pas besoin d’en parler. La foi c’est comme le chagrin : les plus authentiques sont les plus discrets.

           La deuxième est une parodie de cette réplique faite au roi qui demandait à un courtisan de lui faire un bon mot sur sa personne : Sire, votre majesté n’est pas un sujet.
           


        • andromerde95 29 octobre 2016 16:18

          @JL
          «  Vous mélangez tout : laïc ne veut pas dire athée. »

          la séparation de la religion et de l’etat est liée à l’incroyance.


        • Francis JL 29 octobre 2016 17:38

          @andromerde95
           

          L’incroyance ? Je ne sais pas ce que c’est.
           
           

        • philouie 29 octobre 2016 17:55

          @JL
          Est-ce qu’on ne pourrait pas dire que ce qui qualifie la modernité, ce n’est pas tant l’incroyance mais l’humanisme, c’est à dire la croyance que l’homme est capable de créer sa propre loi sans passer par la médiation religieuse ?
          C’est à dire, non pas que la religion soit exclue, ou que la croyance soit exclue, mais qu’elle est exclue en tant que base de la législation.


        • Francis JL 29 octobre 2016 20:06

          @philouie
           

          Pour être clair, il faut arrêter de mélanger la croyance en dieu et la soumission au dogme.
           
          Je pense que vous serez d"accord avec moi pour dire que la croyance en dieu (théisme, déisme, ...) ne saurait impacter la législation. On peut développer.
           
          Quant à soumettre les lois nationales au dogme et croyance d’une communauté plutôt qu’à une autre, vous comprendrez bien que c’est impossible dans un Etat laïc.,
           
           La loi doit nécessairement être commune sur tout un même territoire, et c’est pourquoi les communautés vont de plus en plus exiger des territoires à elles, comme l’EI, faisant ainsi le jeu du NWO.
           
           Ceci dit, vous enfoncez une porte ouverte : de fait, la République réalise votre proposition ; la croyance n’est pas exclue, sinon en tant que base de la législation


        • philouie 29 octobre 2016 23:01

          @JL
          Je pense que vous serez d"accord avec moi pour dire que la croyance en dieu (théisme, déisme, ...) ne saurait impacter la législation

          Ben je risque pas d’être d’accord. A partir du moment où l’on parle de Dieu, on parle de Ses Lois.
          Depuis Abraham, c’est comme ça. Le pacte avec Abraham c’était : « parce que tu ne M’a pas refusé ton fils, ... »
          ça c’est le judaïsme, le christianisme et l’Islam. 3 milliards d’être humain. Prétendre le contraire c’est être apostat de ces trois milliards.
          Dieu, la loi. 3000 ans.
          Maintenant quand l’homme décide de sa propre loi, ça donne l’usure. et l’exploitation de l’homme par l’homme.


          La loi doit nécessairement être commune sur tout un même territoire,

          non il faut dissocier la loi religieuse et le territoire.


        • Francis JL 30 octobre 2016 08:17

          @philouie
           

           Je croyais qu’on avait avancé.
           
           J’ai dit : ’’ La loi doit nécessairement être commune sur tout un même territoire’’
           
           Vous me rétorquez : ’’non il faut dissocier la loi religieuse et le territoire’’
           
           A mon tour de vous dire : le territoire, càd l’Etat-nation, càd la République, ignore la loi religieuse qui ne concerne que ceux de ses membres qui s’y soumettent de leur plein gré, et à condition que ça ne crée pas de troubles à l’ordre public et ne lèse personne. On ne parle pas ici de loi de dieu, hein !
           
          Pourtant vous dites : ’’A partir du moment où l’on parle de Dieu, on parle de Ses Lois’’.
           
           Le concept de dieu que j’ai évoqué ici, désigne pour moi la conception personnelle que chacun d’entre nous peut se faire de la transcendance. Il est hors de question sur un territoire comme la France, de tenir compte de 60 millions de conceptions intimes, ni même de quelques dizaines de conceptions spécifiquement communautaires.
           
           C’est pourquoi, si par loi de dieu vous évoquez les lois de la nature qui sont universelles, je dirai que vous faites une tautologie ; le législateur ne vous a pas attendu pour y pourvoir.
           
           Si par contre c’est une ruse pour revenir à la charge avec votre loi religieuse, un amalgame récurrent chez vous, je devrai mettre fin ici à cet échange. 

        • philouie 30 octobre 2016 09:08

          @JL
          on aurait avancé ? vous savez bien que je suis resté coincé au moyen-âge...
          Pour le reste, oui je sais ce qu’est la république et je connais ces lois, seulement je suis d’avis qu’il faut changer les lois pour aller vers la république communautaire.
           
           Si par contre c’est une ruse pour revenir à la charge avec votre loi religieuse, un amalgame récurrent chez vous, je devrai mettre fin ici à cet échange.
           
          Si vous vouliez pas que je vous réponde, il ne fallait pas me poser la question.


        • Francis JL 30 octobre 2016 09:24

          @philouie
           

          Une république communautaire, c’est un concept qui n’a pas de sens pour moi : un oxymore dangereux.


           


        • philouie 30 octobre 2016 09:29

          @JL
          c’est ce qui permettra de dissocier le territoire de la religion, d’avoir une vraie séparation du pouvoir spirituel (les personnes) et du pouvoir temporel (le territoire), et donc permettra de restaurer la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes.
          C’est l’avenir, donc.


        • Francis JL 30 octobre 2016 09:36

          @philouie
           

          ’’c’est ce qui permettra de dissocier le territoire de la religion’’
           
           Désolé, mais vous vous plantez grave : le territoire n’est pas associé à la religion dans notre Etat-nation laïc. La laïcité n’est pas une religion !
           
           Et c’est là toute la spécificité de la laïcité qui défrise tant nos ennemis.

        • philouie 30 octobre 2016 09:43

          @JL
          La laïcité n’est pas une religion !
           
          la république est entre les mains de la secte maçonnique en particulier par le contrôle de l’école.
          Qui contrôle les esprits, contrôle les âmes.
          Le contrat avec Abraham était « parce que tu ne m’a pas refusé ton fils »
          Ce qui signifie bien que le problème de Dieu, de la Loi est dans l’éducation et la transmission.
          La république est religieuse puisqu’elle se permet de gérer les âmes.
          Dans la laïcité radicale, la république sera dépouillée de son pouvoir spirituel.


        • Francis JL 30 octobre 2016 10:02

          @philouie
           

           ’’la république est entre les mains de la secte maçonnique’’
           
           Je n’en crois rien. Il y des maçons partout, comme il y a des cathos, des athées, des musulmans ou des juifs ou des pastafariens.


        • Francis JL 30 octobre 2016 11:04

          @philouie
           

           L’école est à nous, citoyens de ce pays, athées, croyants, franc-maçons et autres qui respectons les lois de la République. Point barre. 
           
           C’est ainsi que je l’entends.

        • philouie 30 octobre 2016 11:09

          @JL
          Oui je comprends bien.
          Mais il semble que d’autres ne l’entendent pas de la même façon et pensent pouvoir y faire la pluie et le beau temps.


        • epicure 30 octobre 2016 17:37

          @andromerde95

          « 
          la séparation de la religion et de l’état est liée à l’incroyance.
           »

          tiens le caniche crétin prouve encore qu’il est stupide et ne connais pas du tout ce dont il parle.

          Ceci montre que tu ne parles de choses sur lesquelles tu n’as aucune connaissance, comme pour tout le reste

          La séparation de l’église et de l’état est lié à la liberté.

          En fait beaucoup de croyants ont vu un avantage avec al séparation de l’église et de l’état :
          l’indépendance de leur religion par rapport à l’état.

          Et les déistes croient en une divinité personnelle, mais ne veulent surtout pas que :
          - l’état leur impose une religion
          - une religion impose ses dogmes à la société au travers de l’état sur lequel elle aurait le contrôle, comme dans nombre de pays musulmans par exemple actuellement.

          Bref ceci démontre ton ignorance, et comme le reste des tes messages est du même tonneau, un alignement d’ignorance, de confusions, de mensonges, c’’est pas al peine de perdre du temps à te rappeler pour la nième fois ce que veulent dire les choses.


        • andromerde95 30 octobre 2016 18:00

          @epicure
          tiens le crétin narcissique ignare reposte sa merde qui va être debunked jusqu’à qu’il ferme son museau.



          « tiens le caniche crétin prouve encore qu’il est stupide et ne connais pas du tout ce dont il parle.

          Ceci montre que tu ne parles de choses sur lesquelles tu n’as aucune connaissance, comme pour tout le reste

          La séparation de l’église et de l’état est lié à la liberté. »

          la séparation de l’eglise et de l’etat est liée à l’incroyance, au fait que des incroyants n’ont pas envie que la société soit fondée sur la religion qu’ils haïssent.



          « Et les déistes croient en une divinité personnelle, mais ne veulent surtout pas que :
          - l’état leur impose une religion
          - une religion impose ses dogmes à la société au travers de l’état sur lequel elle aurait le contrôle, comme dans nombre de pays musulmans par exemple actuellement. »

          bref ils sont comme des athées : des laïcs.

          par contre ils sont pour que la franc-maçonnerie s’impose.


          « Bref ceci démontre ton ignorance, et comme le reste des tes messages est du même tonneau, un alignement d’ignorance, de confusions, de mensonges, c’’est pas al peine de perdre du temps à te rappeler pour la nième fois ce que veulent dire les choses. »

          bref je reviens de démontrer que tu portes les tares que tu m’attribues.



        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 14:40

          « l’athéisme .../... est l’état naturel de l’homme »


          L’homme est un singe qui parle.
          Son « état naturel » est semblable de celui du bonobo.
          Le reste n’est que du bavardage ou, au mieux, de la littérature.

          • MagicBuster 27 octobre 2016 14:44

            La religion en Tunisie se caractérise par la prédominance de l’islam qui est la religion principale et officielle de la Tunisie.

            Un tunisien qui dit que la religion officielle de son pays est un problème.Quel courage ...

            Mais en quoi êtes vous Tunisien ?
            A priori vous êtes plutôt un traitre à la Tunisie — si la condition de la Tunisie n’est pas convenable - Je pense que ce serait à vous de la changer.

            Naturellement si vous n’avez aucun respect pour votre pays .... on ne peut pas attendre de respect pour un tierce pays.

            De plus — si ce sont pas les tunisiens qui effectuent les changements indispensables en Tunisie — Qui le fera ?

            Les suisses peut être ?

             smiley


            • Nicolas_M bibou1324 27 octobre 2016 14:51

              @MagicBuster
              Ce que vous dites est totalement hors de propos. L’auteur a grandi dans la Tunisie, pays laïc, porté sur la fête et l’alcool, dont la principale source de revenus était le tourisme. Beaucoup de musulmans, certes, mais (très) modérés. 


              Quitter son pays avec qui est passé au moins de violents terroristes en 2011, c’est pas être traître, c’est vouloir survivre. Personne ne peut le lui reprocher.

              Quand à être plus attaché à son pays qu’à sa vie, c’est être stupide, fanatique, ou les 2.

            • MagicBuster 27 octobre 2016 15:19

              @Bibou

              La Tunisie n’est pas un pays laïc puisque l’islam y est la religion d’Etat.
              http://www.contrepoints.org/2016/09/02/264526-printemps-islamique-preparation-tunisie

              "Quitter son pays avec qui est passé au moins de violents terroristes en 2011, c’est pas être traître, c’est vouloir survivre. Personne ne peut le lui reprocher."

              Certes... mais il ne faudra pas reprocher à d’autres d’aller faire le ménage à la place des tunisiens.

              Tout le monde sera d’accord pour dire que ce n’est pas une solution de voir la moitié des tunisiens quitter la Tunisie.

              Vive la Tunisie Aux Tunisiens.


            • houakel houakel 27 octobre 2016 15:36

              @MagicBuster

              Le chauvinisme et le premier pas vers le nationalisme exacerbant. Je suis un enfant de la terre. Je ne reconnais aucune frontière. La terre est aux humains.

              L’appartenance est mauvaise conseillère. Elle aveugle les esprits et anéanti la raison.

              Pouvez-vous me donner une seule explication raisonnable et humaine qui ferait passer à une personne son ‘’amour’’ de son pays au-dessus de tout.

              Non, il n’y a pas une seule. La justice et la vérité sont les seuls et unique guides de nos actes et paroles. C’est en agissant de la sorte que nous restons sur la route de l’humanisme universel.


            • MagicBuster 27 octobre 2016 16:04

              @houakel

              "La justice et la vérité sont les seuls et unique guides de nos actes et paroles."

              En effet , mais NORMALEMENT ces notions sont dépendantes du pays dans lequel on se trouve.

              A Rome - conduit toi comme les romains.


            • Auxi 27 octobre 2016 16:37

              @houakel
              Houakel, je regrette de ne pouvoir vous attribuer plusieurs centaines d’étoiles pour votre article remarquable d’intelligence et de lucidité. À l’heure où sévissent les gogos de toutes les religions, votre texte est de salubrité publique. Ignorez les réactions des culs-bénits qui pullulent ici, qui vont certainement piquer leur crise d’adolescence parce que vous avez osé leur mettre le nez dans leur caca. Éternels mineurs, ils n’accèderont jamais à l’âge adulte ; l’essentiel est de les empêcher de nuire et de nous pourrir la vie avec des prescriptions, des restrictions ou des interdictions qui ne concernent qu’eux, et de vivre librement nos vies d’humains libres, sans dieu. Pour le reste, qu’ils aillent à l’église, la synagogue, le temple, la mosquée pour y pratiquer leurs singeries de demeurés, grand bien leur fasse, pourvu qu’ils nous foutent la paix et que, surtout, ils ne prétendent pas faire la loi au nom de leurs superstitions. Bien à vous.


            • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 18:22

              @Auxi
              Pas mieux !


            • ENZOLIGARK 28 octobre 2016 04:57

              @Abou Antoun & @ Auxi ... , Bonghjornu , ... je suis ... ! . ... АФФ ИСС ...


            • Rounga Rounga 27 octobre 2016 14:59

              Il faut déjà définir ce qui est naturel chez l’être humain. Est-ce que le naturel est ce qui se manifeste en l’être humain dès la naissance ? Dans ce cas ni le langage, ni la culture, ni même la bipédie ne sont naturelles, car elles résultent toutes d’un certain conditionnement social, d’un apprentissage qui passe par l’imitation. On ne peut donc pas définir le naturel de l’être humain à partir de la considération du nouveau-né.Est-ce que le naturel réside dans le lointain passé, dans l’humanité primitive, faiblement, voire pas du tout sociabilisée ? On serait bien en peine de savoir positivement quoi que ce soit d’une telle humanité, étant donné qu’aussi loin qu’on remonte dans le temps, on retrouve toujours des traces de société. Il est même douteux que l’être humain ait un jour existé indépendamment de tout contact avec ses semblables, ce dont même Rousseau, qui fonde sa pensée politique sur cette hypothèse, avait conscience. Ou alors faut-il plutôt chercher le naturel dans les grandes tendances invariantes de l’humanité, dans les motifs qui se répètent au cours des âges et des civilisations ? Dans ce cas, il faut admettre que l’humanité est naturellement religieuse, tant le fait religieux s’observe avec constance.Donc non, l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux. L’athéisme, tel qu’on l’entend aujourd’hui, et qui désigne une opposition, soit réfléchie, soit due à l’indifférence, aux principales formes de théisme, ne peut exister que dans des cultures façonnées par le théisme. Les confucéens chinois, qui ne croient pas en une divinité transcendante personnelle, ne sont pas théistes, mais ils ne sont pas non plus athées, car ils restent religieux, de par leurs rites. L’athéisme, en tant que posture métaphysique réfléchie, est donc une construction culturelle. En revanche, l’athéisme d’indifférence, qu’on appelle généralement impiété ou incroyance, existe quant à lui depuis aussi longtemps que le phénomène religieux. L’Ancien Testament parle en effet souvent des hommes infidèles, oublieux de Dieu, qui « se disent dans leur coeur que Dieu n’existe pas ». On peut donc reconnaître une certaine naturalité à cet athéisme, mais dans ce cas la religion est aussi naturelle que lui.


              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 15:10

                @Rounga

                Ce qui est naturel chez l’humain, c’est son patrimoine génétique, c’est tout.

                Mais, avec de l’argile (naturelle), vous pouvez faire de la boue, des briques de la poterie ou des œuvres d’art. Tout dépend comment le « naturel » est « travaillé »...
                La plupart de éléments d’une bombe sont « naturels », très peu d’éléments sont synthétiques. Ce n’est pas la « nature » de ces élément qui font de la bombe une arme, terrible, mais sa conception.



              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 15:13

                @Jeussey de Sourcesûre
                Ce qui est naturel chez l’humain, c’est son patrimoine génétique, c’est tout.


                En disant cela, vous ne faites que déplacer la question sans la résoudre. Car on peut alors se demander si ce patrimoine génétique prédispose l’être humain à la religion ou à l’athéisme, et on retrouve le problème de départ.

              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 15:17

                @Rounga

                Tout comme l’auteur, vous confondez religion et idéologie.

              • pemile pemile 27 octobre 2016 15:26

                @Rounga « Donc non, l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux »

                Non, l’association de la complexité de son cerveau et du langage lui donne une imagination créatrice. Le développement de son cerveau lui impose de « construire » des modèles, point.

                Parallèlement, l’approche scientifique lui a permit d’invalider certains modèles (l’approche de Popper : il ne s’agit pas de dire cela est vrai, mais cela est faux)

                Le discours religieux sort de ce contexte de réfutabilité et donc reste de la métaphysique.

                Le discours religieux ne permet pas non plus d’affiner sa compréhension du monde, dont celui de nos origines, c’est un « modèle », souvent statique, variables suivant les civilisations, et dont la place dans l’organisation de la société est inversement proportionnel à celui de la science, non ?


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 15:42

                @Jeussey de Sourcesûre

                Tout comme l’auteur, vous confondez religion et idéologie.

                Ah bon ? Pourquoi ?

              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 15:51

                @Rounga

                Voici un lien pour vous instruire.


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:04

                @pemile
                Je constate souvent cette tendance à finir ses phrases par « point », comme si par ce geste on soulignait que ce qu’on vient de dire est irréfutable et fait le tour de la question.

                Bon, l’homme construit des modèles, dites-vous. Il est vrai que j’aimais construire des modèles réduits quand j’étais petit, mais j’imagine que ce n’est pas de ce genre de modèles dont vous parlez. Vous parlez sans doute d’un modèle d’explication du monde.

                Le problème est qu’identifier la tentative de compréhension du monde avec la religion est une posture de départ assez discutable. Je ne pense pas que dans les religions animistes il y ait une quelconque volonté d’expliquer. L’animisme est le fait d’un rapport au monde naïf et spontané qui incite à considérer les choses de la nature comme soi-même, c’est-à-dire douées d’intentions. Jean Piaget a montré que les enfants manifestent cette tendance, qui est par conséquent naturelle et ne vient pas d’un désir d’explication. Elle est déjà présente, c’est tout.

                Ensuite dans les religions plus récentes qui attribuent à une ou plusieurs divinités la création du monde, je doute qu’il s’agisse là aussi d’une véritable tentative de compréhension sur un mode scientifique. L’avantage de ces formes religieuses est au contraire que, en localisant Dieu ou les dieux en-dehors du monde, la nature cesse d’être sacrée et peut justement se prendre comme sujet d’étude scientifique. C’est pour cela que les Grecs présocratiques, déjà, s’essayaient à diverses théories explicatives du monde, n’invoquant les dieux qu’à titre nominatif (le Zeus-Polemos d’Héraclite par exemple). Cela montre assez que, si les religions peuvent certes expliquer les phénomènes pour le vulgaire, elles sont insuffisantes pour l’intellectuel. Or, c’est l’intellectuel, et non le vulgaire, qui cherche des explications. Je pense donc que ce n’est pas pour cela que les religions se sont installées. 

                A mon avis la véritable fonction des religions est de produire un discours sur la place de l’ordre humain dans le cosmos, aussi bien d’un point de vue collectif (l’organisation de la société en harmonie avec les lois de la nature) qu’individuel (la signification d’une vie fugitive destinée à l’anéantissement). C’est pour cela que les écrits religieux les plus célèbres concernent moins souvent la cosmologie (ou seulement à titre inaugural) et les phénomènes naturels que la morale et la manière de se confronter à la finitude de la vie.

              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:06

                @Jeussey de Sourcesûre
                C’est très aimable à vous de daigner m’instruire, mais j’aurais déjà été satisfait si vous vous étiez contenté de m’indiquer en une phrase ou deux à quel endroit précis de mon discours j’ai commis la confusion que vous dites.


              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 27 octobre 2016 16:10

                @Rounga

                Du début à la fin.

              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:14

                @Jeussey de Sourcesûre
                Merci, ça m’aide beaucoup.


              • pemile pemile 27 octobre 2016 16:17

                @Rounga « considérer les choses de la nature comme soi-même, c’est-à-dire douées d’intentions. Jean Piaget a montré que les enfants manifestent cette tendance »

                Euh, c’est juste un des premiers stades d’un cerveau en développement.

                "Ensuite dans les religions plus récentes qui attribuent à une ou plusieurs divinités la création du monde, je doute qu’il s’agisse là aussi d’une véritable tentative de compréhension sur un mode scientifique. L’avantage de ces formes religieuses est au contraire que, en localisant Dieu ou les dieux en-dehors du monde, la nature cesse d’être sacrée et peut justement se prendre comme sujet d’étude scientifique"

                Dans quelle civilisation ou société ?


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:21

                @pemile

                Dans quelle civilisation ou société ?

                Je donne justement un exemple de civilisation et de société dans le commentaire. Juste après ce que vous avez copié.

              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:22

                @pemile
                Euh, c’est juste un des premiers stades d’un cerveau endéveloppement.


                Et donc ?

              • pemile pemile 27 octobre 2016 16:31

                @Rounga "Et donc ? "

                Peut on juger la fonction d’une maison lors de la pose de la première pierre ?


              • pemile pemile 27 octobre 2016 16:35

                @Rounga « Je donne justement un exemple de civilisation et de société »

                Lorsque les Grecs présocratiques s’essayaient à diverses théories explicatives du monde, cela n’était pas une "véritable tentative de compréhension sur un mode scientifique." ???


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:40

                @pemile
                Je ne vois pas trop la portée de votre analogie. On peut en effet juger la fonction d’une maison lors de la pose de la première pierre, puisqu’on sait, dès le moment où on veut construire une maison, quelle est la fonction de cette maison qu’on veut construire.


                Je dis que les premières formes religieuses correspondent aux premiers stades mentaux chez l’être humain. Donc à ce stade là la religion ne sert pas à expliquer les phénomènes naturels. Je montre qu’elle n’a pas non plus cette fonction dans les autres formes religieuses, plus récentes.

                Donc la religion n’a jamais vocation à expliquer sur un mode scientifique les phénomènes naturels.

              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:42

                @pemile

                Lorsque les Grecs présocratiques s’essayaient à diverses théories explicatives du monde, cela n’était pas une « véritable tentative de compréhension sur un mode scientifique. » ???

                Je dis justement que ces tentatives étaient déjà non-religieuses. 

                => DONC ce n’est pas la religion qui a eu vocation à expliquer le monde (ma thèse de départ...)

              • pemile pemile 27 octobre 2016 16:48

                @Rounga

                En vous relisant, vous dites que c’est le fait de mettre ces dieux en dehors du monde qui libère l’approche scientifique, mais comment savoir lequel précède l’autre ? Ne serait-ce pas l’approche scientifique qui a commencé à mettre ces dieux « de coté » ?


              • pemile pemile 27 octobre 2016 16:50

                @Rounga « DONC ce n’est pas la religion qui a eu vocation à expliquer le monde »

                Le temps que l’approche scientifique les remplace !


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:54

                @pemile
                C’est une supposition basée sur le fait que, si on se penche sur le cas de la Grèce, les premières traces de théories scientifiques, au sens de compréhension globale du monde, remontent à environ 600 avant J.C. (Thalès, Pythagore), tandis que la mythologie semble beaucoup plus ancienne. Hésiode et Homère vivaient au VIIIème siècle avant notre ère, et ont mis par écrit des récits qui remontaient probablement à une tradition orale bien antérieure.


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 16:56

                @pemile

                « DONC ce n’est pas la religion qui a eu vocation à expliquer le monde »

                Le temps que l’approche scientifique les remplace !

                Faites un effort et rebouclez avec ce que j’ai dit avant. Essayez de comprendre le tout de mon discours et pas les petits bouts pris séparément.

                Avant cela NON PLUS elle ne servait pas à ça, c’est ce que j’ai défendu plus haut.


              • pemile pemile 27 octobre 2016 17:12

                @Rounga « Donc la religion n’a jamais vocation à expliquer sur un mode scientifique les phénomènes naturels. »

                Je suis bien d’accord smiley

                Quelle rapport avec votre affirmation initiale : « l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux »


              • pemile pemile 27 octobre 2016 17:13

                @Rounga "Faites un effort et rebouclez avec ce que j’ai dit avant. Essayez de comprendre le tout de mon discours et pas les petits bouts pris séparément."

                Vous tournez en rond, non ?


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 17:16

                @pemile

                « Donc la religion n’a jamais vocation à expliquer sur un mode scientifique les phénomènes naturels. »

                Je suis bien d’accord 

                Quelle rapport avec votre affirmation initiale : « l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux »


                C’est en répondant à votre commentaire que je me suis mis à développer cette explication. Elle n’a que peu de rapport avec mon commentaire initial, qui abordait une autre question.


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 17:17

                @pemile

                Vous tournez en rond, non ?

                C’est sûr que si à chaque commentaire je suis obligé de redire ce que j’ai dit au précédent parce que vous avez perdu le fil entre-temps, je finis par tourner en rond.

              • pemile pemile 27 octobre 2016 17:27

                @Rounga « parce que vous avez perdu le fil entre-temps »

                Et j’en arrive par croire que c’est volontaire de votre part smiley

                « C’est en répondant à votre commentaire que je me suis mis à développer cette explication »

                Mais qui n’a aucun rapport avec mon commentaire ! Sinon, expliquez vous.


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 17:45

                @pemile
                J’avais exprimé mon incompréhension par rapport à votre commentaire, et avais proposé mon interprétation. Si ce n’était pas la bonne et que je vous avais mal compris, pourquoi ne pas me l’avoir signalé plus tôt ?


              • Abou Antoun Abou Antoun 27 octobre 2016 18:28

                @Rounga
                Dans ce cas, il faut admettre que l’humanité est naturellement religieuse, tant le fait religieux s’observe avec constance. Donc non, l’être humain n’est pas naturellement athée, il est naturellement religieux.
                La religion est une réponse simpliste à de nombreux problèmes que l’homme peut formuler mais ne peux pas résoudre. Les religions sont des fables inventées pour expliquer l’inexplicable (la création) et accepter l’inacceptable (la mort la disparition).


              • epicure 27 octobre 2016 21:23

                @Rounga

                Il y a un truc que tu ignores totalement dans ton discours c’est que les religions ont été avant tout des instruments de contrôle des populations dans des sociétés autoritaires, souvent allié avec le pouvoir militaire ( idem au moyen âge ). Tu confonds naturel et inculqué au cours des millénaires.

                Si l’on prend la définition de base de l’athéisme, c’est à dire la non croyance en aucune divinité, l’athéisme n’est pas défini par l’absence de rite.

                Les religions sont des constructions culturelles, elles en sont pas naturelles.


              • Rounga Rounga 27 octobre 2016 23:13

                @epicure
                Bon alors, on va arrêter tout de suite avec le discours sur les « religions instruments de contrôle », c’est du bullshit total.

                Qu’est-ce que ça signifie au fond ? Que l’humanité vivait un jour, libre et heureuse, sans aucune religion, et qu’un beau jour un gars malin s’est dit : « je vais leur faire croire qu’il existe des êtres supérieurs qui nous observent et dont je serais le porte-parole, comme ça ils feront tout ce que je dirai dans l’espoir d’obtenir la récompense que je promettrai ». Pourquoi cette fable n’est pas crédible ?

                1- Parce qu’elle présuppose que l’humanité primitive vivait sans religion, alors que toute l’anthropologie montre que l’humanité est religieuse depuis son commencement.

                2- Parce qu’on ne voit pas d’où viendrait au premier prêtre l’idée de divinité. Pourquoi, si l’athéisme est si naturel, un athée natif se mettrait à imaginer des êtres supérieurs. Il ne peut pas l’avoir imaginé à partir de la foudre ou des catastrophes naturelles, car nous sommes dans l’hypothèse où l’humanité est athée, et donc dans un scénario où il n’était jamais venu à l’idée de personne d’attribuer à des êtres la production des phénomènes naturels. On ne peut pas non plus imaginer que l’idée d’êtres supérieurs soit naturellement présente dans l’esprit, puisque par hypothèse, si l’humanité est athée, ces idées ne se trouvent pas naturellement dans la raison ou l’imagination, mais n’ont pu se construire que du dehors.

                3- Il faudrait expliquer pourquoi des êtres humains naturellement athées se mettraient soudainement à croire à des choses dont ils n’ont jamais eu l’idée et qui vont totalement à l’encontre de leur vision du monde.

                Donc ce scénario n’a jamais eu lieu. Les religions ne sont pas apparues comme des « instruments de contrôle », mais sont nées en même temps que les sociétés humaines. Pendant des millénaires, la société et la religion n’étaient pas distingués, ils étaient entièrement solidaires. Le religieux ne servait pas à contrôler la société, mais il en faisait organiquement partie. Elle contrôlait donc la société au même titre que la peau restreint les organes du corps. Ce n’est que très récemment dans l’histoire humaine qu’on a entrepris de distinguer le social et le religieux, mais cet état de chose n’est nullement naturel, et par conséquent, s’y référer pour décrire la genèse du religieux, c’est ni plus ni moins qu’un anachronisme.

                Les religions sont des constructions culturelles, elles en sont pas naturelles.

                Il y a une grande différence entre dire que « les religions » sont naturelles et « la religion » est naturelle. Dans le premier cas, on dit que chaque religion, considérée individuellement, est naturelle, dans le second, on dit que la religion, pris comme phénomène humain global, se trouve naturellement dans l’humanité.
                Ce que je dis c’est que la religion est naturelle.


              • andromerde95 28 octobre 2016 00:25

                @epicure
                athéisme = pouvoir, les dictatures totalitaires étaient anti-religieuses et athées.


                quand au capitalisme il a émergé en même temps que la déchristianisation. 

                « Si l’on prend la définition de base de l’athéisme, c’est à dire la non croyance en aucune divinité, l’athéisme n’est pas défini par l’absence de rite. »
                oui c’est pour ça qu’il y avait des cultes révolutionnaires durant la rév française et des cultes de la personnalité dans les pays coco.

                « Les religions sont des constructions culturelles, elles en sont pas naturelles. »
                non ce sont des explications de la nature.

              • franc 28 octobre 2016 17:08

                @Rounga

                 ce que veulent dire l’auteur et Epicure c’est que l’enfant nait sans conscience d’une divinité ou d’un dieu , être supérieur qui ait la volonté de le contrôler, c’est donc à partir d’un certain âge par éducation ou contact social que l’idée de dieu ou d’une croyance à un être transcendant ou par recherche personnelle d’une explication quelconque ,ce qui semble ne pas être inné ou naturel au sens fort du terme naturel .,mais la question reste posée si la religion au sens de sentiment religieux est purement et fondamentalement naturelle au sens fort du terme naturel ,au sens de naturellement inné ,et cela en tenant compte en même temps du sens et de la définition du mot religieux qui peuvent différer suivant les locuteurs et les situations ;ça reste à discuter et débattre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité