• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’écriture manuelle va-t-elle disparaître ?
#40 des Tendances

L’écriture manuelle va-t-elle disparaître ?

JPEG

De plus en plus d'étudiants dans les universités utilisent l'ordinateur pour noter les cours : ils manient le clavier avec une aisance et une virtuosité étonnantes. Dans les lycées aussi, l'ordinateur commence à faire son apparition.

 

Ainsi, dans certaines régions, notamment en Languedoc Roussillon, on a distribué gratuitement aux élèves des ordinateurs et les adolescents sont autorisés à s'en servir pendant les cours.

 

L'écriture manuscrite tend donc à disparaître, va-t-elle devenir complètement obsolète ? C'est la question qu'on peut se poser.

Les jeunes enfants vont-ils apprendre à écrire sur l'ordinateur ?

 

Au cours d'un reportage du journal de 20 heures sur France 2, une fillette interrogée à ce sujet déclare : "C'est plus facile d'écrire sur l'ordinateur, les lettres sont déjà tracées." On voit bien là l'argument de la facilité s'imposer...

 

Oui, il est plus facile de taper une lettre que de la transcrire et pourtant le geste de l'écriture paraît essentiel. Comme le souligne une mère de famille dans ce même reportage de France 2 : "L'écriture manuelle est unique : on y perçoit une personnalité, des formes, des signes, des arabesques.... En fait, il semble, d'après certains spécialistes, que le geste de l'écriture est un apprentissage fondamental car lire, c'est se rappeler ce que l'on a écrit à la main. Pour apprendre à lire, il faut passer par le geste...

 

Si l'écriture à la main s'estompe et disparaît, quel sera l'impact de ce changement ? De moins en moins de gens écrivent à la main : désormais, on envoie des mails et non des lettres...

L'écriture manuelle est bien en train de se perdre. Il est vrai que l'on peut corriger à l'infini un texte tapé sur un ordinateur et sans faire de ratures...

 

Mais les ratures peuvent être importantes : elles montrent bien qu'un texte a été travaillé, corrigé. Les élèves souvent ne savent pas faire un brouillon, barrer, recommencer, vérifier...

 

De plus, le fait de tracer les lettres permet de mieux visualiser le message. Quand on utilise un clavier, on peut faire des fautes de frappe que l'on ne perçoit pas toujours.

 

Je pense qu'il est important pour tous de continuer à pratiquer l'écriture manuelle : on voit mieux ses corrections, on est en contact avec le papier, la feuille, le stylo.

Il est souhaitable que les deux pratiques coexistent et que l'une ne l'emporte pas sur l'autre : il ne faut pas perdre le plaisir de lire une belle écriture, d'en apprécier la graphie, d'en deviner les mystères....

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/11/l-ecriture-manuelle-va-t-elle-disparaitre.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • sylvie 16 mai 12:24

    Bien sûr que non !


    • rosemar rosemar 16 mai 13:04

      @sylvie

      Vous écrivez encore à la main ? Dans quelles occasions ?


    • bcallens 17 mai 08:48

      @sylvie

      J’ai écrit ma thèse « à l’ancienne » avec un stylo plume, un nombre incalculable de réservoirs d’encre, d’ effaceurs , de bâtons de colle, de rames de papier et des ciseaux. Ce n’était guère facile !


    • Julien S 16 mai 12:32

      Autant j’aime la calligraphie des courriers de 1900, autant la voir défendue par Rosemar me donne envie de voir tout ça disparaître.


      • rosemar rosemar 16 mai 13:05

        @Julien S

        Pourquoi donc venir commenter régulièrement mes articles ? C’est du masochisme ?


      • Ruut Ruut 16 mai 13:00

        Bien sûr que non, une jolie écriture est un délice.

        A l’inverse une prise de note manuscrite rapide pleine d’abréviation propre à l’auteur est inintéressante à lire.

        Que l’écriture manuscrite illisible car trop rapide de mon médecin soit remplacée par une écriture normalisée lisible c’est à l’inverse, une bonne chose.

        C’est la prise de note manuscrite qui doit disparaitre.

        La rédaction posée manuscrite est à l’inverse, une sorte d’art.


        • rosemar rosemar 16 mai 13:06

          @Ruut

          L’art de la calligraphie !


        • Sozenz 16 mai 22:47

          @Ruut
          oui ruut !
           l ecriture est lun moyen de « maitriser » le dessin
          je pense que beaucoup de professeur de par leur ecriture au tableau doivent avoir quelques facilités s ils cherchent bien à dessiner ^^


        • Fergus Fergus 17 mai 09:12

          Bonjour, Ruut

          Excellent commentaire !
          Quiconque aime écrire continuera d’écrire en différentes occasions. C’est d’ailleurs mon cas.

          Mais le fait est que pour la rédaction d’un texte (roman, nouvelle, article), l’usage d’un traitement de texte facilite énormément le travail en permettant des corrections rapides.


        • Positronique 16 mai 13:08

          Essayez d’écrire avec les pieds .


          • Raymond75 16 mai 13:53

            Je vais vous choquer Rosemar, mais j’ai été informaticien, et cela fait une cinquantaine d’années que j’utilise le traitement de texte, et il n’est pas question que j’en revienne à l’écriture manuelle, où il faut refaire toute une page, ou une lettre, parce que l’on souhaite corriger un paragraphe, ou parce que l’on détecte une faute d’orthographe.

            Écrire avec un traitement de texte me permet de structurer ma pensée, et d’être libéré de la peur de l’oubli ; il est une aide réelle à la réflexion, et à la bonne mise en forme d’un document.

            De plus, les rares fois où je dois écrire ’à la main’, j’ai rapidement des crampes dans le poignet, et en fait je forme mes lettres comme un enfant : je n’ai plus d’écriture personnelle manuelle ...

            Lorsque j’écris à des amis, ou lorsque je faisais des lettres de candidatures, j’ajoute un paragraphe manuel à la fin, pour que l’on voit bien que je suis un être humain smiley et je n’ai jamais eu de remarques.

            En Finlande, on envisage (peut être que la décision a été prise) de ne plus enseigner l’écriture manuelle. Je trouve que c’est excessif ... car un ordinateur peut tomber en panne !

            Et pour les amoureux transis, mieux vaut le stylo à plume avec une plume en or, une feuille de papier de très bonne qualité, quelques gouttes de parfum (ou de phéromones) et ... beaucoup de temps disponible.


            • Raymond75 16 mai 14:30

              @Raymond75

              Mais lorsque je faisais des études supérieures en cours du soir, à l’âge très adulte, je prenais des notes manuscrites très claires dans un style télégraphique mais structuré en direct ; idem lorsque je devais faire un compte rendu de ces innombrables réunions assommantes, où l’on fait semblant de réfléchir pour ne rien décider ...


            • ZenZoe ZenZoe 16 mai 14:57

              @Bonjour Raymond75
              Je me demande quel âge vous avez, plus âgé que l’auteur je pense. Et pourtant, votre commentaire montre que vous êtes infiniment plus en phase et ouvert au évolutions du monde d’aujourd’hui.
              Alors que l’auteur, au contact de jeunes tous les jours, est restée coincée quelque part dans les années 50, voire quelquefois à l’époque gréco-romaine !
              Elle voit même toute modification de son environnement comme une menace gravissime.
              L’écriture sur clavier a énormément d’avantages bien sûr, et pourquoi détrônerait-elle l’écriture manuelle ? Les deux ont leur place.


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 mai 15:46

              @Raymond75. J’ai gardé des infirmités dans la main droite,ce qui tranche la question. Des ayatollahs me l’ont reproché. Depuis 1970 ou 72, c’est la machine à écrire, épicétou.


            • Positronique 16 mai 16:30

              @JC_Lavau
              Tain si c’était qu’à la main droite ton infirmité çà serait rien , c’est plutôt celle de ta cervelle qui m’inquiète.


            • rosemar rosemar 16 mai 21:03

              @Raymond75

              MERCI pour ce témoignage : eh oui, on perd rapidement l’habitude d’écrire à la main... une compétence qui risque de s’effacer...


            • Fergus Fergus 17 mai 09:20

              Bonjour, Raymond75

              Ancien informaticien moi-même dans les années 70 et 80), j’ai toujours trouvé un grand intérêt au traitement de texte qui facilite les corrections et la mise en forme d’un texte en faisant gagner un temps considérable.

              Dès lors, pas question pour moi d’en revenir au temps des ratures, des notes en marge et des pages déchirées pour être réécrites tant elles étaient devenues illisibles. 

              Pour autant, il m’arrive encore d’écrire de courts textes à la main, pour le plaisir, comme je l’ai indiqué plus haut à Ruut.

              Mais une chose est sûre : il n’y aura pas de retour en arrière, et l’écriture manuscrite deviendra de facto de plus en plus marginale et occasionnelle. Cela va dans le sens de l’histoire.


            • Fergus Fergus 17 mai 09:22

              Bonjour, rosemar

              « une compétence qui risque de s’effacer »

              Soyons lucides : qui utilise encore des morceaux de bois ou des silex pour allumer un feu ?


            • Gollum Gollum 16 mai 14:49

              Encore un sujet fondamental. On ne remerciera jamais assez Rosemar d’évoquer ce genre de tragédie..

              Au cours d’un reportage du journal de 20 heures sur France 2, une fillette interrogée à ce sujet déclare : « C’est plus facile d’écrire sur l’ordinateur, les lettres sont déjà tracées. » On voit bien là l’argument de la facilité s’imposer...


              Ah c’est bien vrai ça ! smiley Sur un autre reportage de FR 2 on interroge un paysan : « c’est plus facile avec le tracteur ça va plus vite ».. Un clone de Rosemar a bien essayé de lui faire comprendre que c’était la recherche de la facilité, notre paysan a fait des gros yeux ronds, et a failli sortir le fusil de chasse quelque peu excédé...


              Sur un autre reportage de FR 3 cette fois-ci, on a interrogé un gars qui faisait ses courses en voiture.. Un autre clone de Rosemar a essayé de lui faire comprendre que c’était tellement mieux de transporter ses sacs de victuailles à pied sur 20 km de distance, rien n’y fit... smiley


              Mais les ratures peuvent être importantes : elles montrent bien qu’un texte a été travaillé, corrigé. Les élèves souvent ne savent pas faire un brouillon, barrer, recommencer, vérifier...


              Je ne sais pas si vous êtes au courant Rosemar mais on peut sur la plupart des traitements de texte faire des fac-similés de ratures et les conserver... si, si.. smiley

              Elle est pas belle la vie ?

              Ce sera quoi votre prochain sujet ? La nostalgie de l’ardoise et de la craie ? smiley


              • ZenZoe ZenZoe 16 mai 15:01

                @Gollum
                Je vous prédis plein de votes smiley !


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 mai 16:00

                @Gollum
                Rose mar...rrrrrrrreeeeeeeeeee c’ est rosemar , quand meme !!!

                n’ allez pas nous la dévoyez , elle est pour SA modernités rosemar , 
                elle est pour la synthèse vocale , elle se passe de clavier et s’ adonne a la synthèse vocale , au bot a tag qui écrit des article « tendance en moins de temps » qu’ il n’ en faut pour faire un plagiat , pendant qu’ elle fait son boulet basquaise avec son thermomix d’ une main et note de l’ autre les copies de ces pauvre débile d’ élève de parent qu’ on aurait du stérilisé .

                Rose mar se marre , reine de 5 minute sur agoravoIox du prêt a penser conformiste .


              • Gollum Gollum 16 mai 17:44

                @ZenZoe

                Lol smiley P’têt le début d’une carrière politique...


              • rosemar rosemar 16 mai 21:08

                @Gollum

                Des études ont montré que la prise de notes manuelle par les étudiants est plus pertinente que celle effectuée sur le clavier...elle facilite le travail de synthèse et de compréhension..


              • Gollum Gollum 17 mai 09:54

                @rosemar

                Quelles études ? Sur quelles bases ?

                En ce qui me concerne, étant d’un âge vénérable, je n’ai connu que la prise de notes manuelles. Un calvaire. Souvent le prof avait un débit trop rapide (je parle de l’Université) ce qui impliquait une écriture quasi illisible en grande partie faite avec des raccourcis mnémotechniques pour aller plus vite..

                De retour chez moi je me jetai sur les bouquins bien imprimés et ne regardai quasi jamais mes notes tellement c’était esthétiquement laid et déprimant..

                Et j’aurai bien aimé avoir un beau traitement de texte. Hélas ça n’existait pas. J’ai quand même eu droit aux premières calculettes..

                De toute façon je considère la prise de notes en cours complètement débile. Tous les élèves devraient avoir des feuilles bien imprimées devant eux d’office. Afin d’être dégagé de toute contrainte et d’écouter de façon sereine...


              • pemile pemile 17 mai 10:53

                @Gollum « Quelles études ? Sur quelles bases ? »

                http://www.psychologicalscience.org/index.php/news/releases/take-notes-by-hand-for-better-long-term-comprehension.html

                L’étudiant qui écrit avec son stylo fait le tri avant de prendre des notes alors que la saisie à fond la caisse au clavier encourage à transcrire ce que l’on entend, sans faire vraiment attention à ce qui est dit. (autant dans ce cas faire un enregistrement audio et de la reconnaissance vocale ?)


              • Aristide Aristide 17 mai 12:18

                @pemile

                Et l’étudiant qui fait le tri avant de saisir au clavier il a faux ? 


              • pemile pemile 17 mai 12:48

                @Aristide « Et l’étudiant qui fait le tri avant de saisir au clavier il a faux ? »

                Vous avez un problème de compréhension de l’expression « la saisie à fond la caisse au clavier » ?


              • Aristide Aristide 17 mai 13:12

                @pemile

                Vous ne comprenez rien, le mossieu il dit simplement que la saisie au clavier n’implique en rien une absence de tri des informations ... comme avec une écriture manuscrite.


              • pemile pemile 17 mai 13:46

                @Aristide « Vous ne comprenez rien, le mossieu il dit »

                Vous voulez nier que le mossieu il dit que même lorsque l’on demande explicitement aux étudiants de ne pas prendre des notes in extenso au clavier ils ont beaucoup de mal à le respecter ?

                « comme avec une écriture manuscrite. »

                Vous niez donc aussi le fond de l’étude sur le meilleur apprentissage par la prise de note à la main ?


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mai 14:07

                @pemile

                Concours avec un pote féru d’informatique sur un devis elec ...tous les deux sur plans . Moi avec ma méthode à l’ancienne, mes listes manuscrites des circuits , mes petits crayons de couleurs etc . Lui sur exell sans même un kutch pour le plan ...total il a bouffé ses couilles sur le chantier...moi peinard je lui avais proposé le juste prix , certes plus cher mais réaliste.


              • pemile pemile 17 mai 14:18

                @Aita Pea Pea

                Meu non, les écrans ne sont pas hypnotiques ! smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mai 14:31

                @pemile

                Et si je te racontais ce qui se passe aujourd’hui dans les grosses boites en agences ...plus de cabinets d’études...trop cher ...sur le terrain on a toujours vérifié les plans , normal , mais là ça en arrive à faire leur boulot...et des chargés de travaux propres sur eux mais qui sont à l’ouest...tain on est mal barrés .


              • Roubachoff 18 mai 01:15

                @Gollum
                Je dirais même plus : quand on sait utiliser le suivi de modifications, plusieurs intervenants peuvent dialoguer, proposer des solutions et ajouter des commentaires. Et le texte demeure parfaitement propre et lisible. A la fin du processus, un simple clic, et il ne reste plus qu’à imprimer. Dans tous les domaines professionnels ou ludiques, le traitement de texte a amélioré la qualité des écrits. Sauf quand il s’agit de Rosemar, mais là, c’est un cas désespéré.


              • Gollum Gollum 18 mai 10:11

                @pemile

                Texte en anglais, je sais pas lire malgré des années d’apprentissage par l’EN.

                Je reste dubitatif et pas convaincu. Perso quand j’écris à la main mon esprit se vide de la même manière qu’avec le clavier...


              • Gollum Gollum 18 mai 10:12

                @Roubachoff

                Tout à fait. smiley


              • Aristide Aristide 18 mai 10:27

                @pemile

                Vous niez donc aussi le fond de l’étude sur le meilleur apprentissage par la prise de note à la main ?

                J’ai de forts doutes sur la cause de cette efficacité de la prise de note à la main. pour ma part, je crois plutôt à l’effort de synthèse nécessaire pour prendre des notes que l’on saisisse au clavier ou à la main. Si cet effort est fait par l’étudiant le résultat doit etre assez proche quelque soit la manière dont il est formalisé.

                Après, si l’étude « démontre » que la prise de notes précédée d’une analyse, d’un effort intellectuel, ... est supérieure à la recopie tel un automate et sans réflexion des propos tenus, on est d’accord.

                Dans ce cas, la corrélation entre prise de note manuelle et meilleur compréhension n’est en rien une relation de causalité démontrée, il me semble que c’est la nécessaire réflexion intellectuelle, l’appropriation des propos, l’attention portée au fond traité qui est vraiment porteuse de sens, plus que l’utilisation du stylo ou du clavier.


              • pemile pemile 18 mai 16:27

                @Aristide « l’attention portée au fond traité qui est vraiment porteuse de sens plus que l’utilisation du stylo ou du clavier. »

                Vous continuez à biaiser, si l’étude démontre que le clavier perturbe l’attention ?


              • pemile pemile 18 mai 16:29

                @Gollum « Perso quand j’écris à la main mon esprit se vide de la même manière qu’avec le clavier. »

                L’essai à faire pour valider ou invalider l’étude pour votre cas, serait de comparer si vous prenez plus de note lorsque vous utilisez un clavier que lorsque vous prenez des notes manuscrites ?


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 mai 16:41

                @pemile

                Marc Levy notre phare de la littérature écrit au dictaphone. C’est pas zuste de pas parler de cette méthode qui nous a donnée entre autre un Pau Lou Sulitzer .


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 mai 16:42

                @Aita Pea Pea

                Paul oeuf corse ...


              • Aristide Aristide 18 mai 17:04

                @pemile

                Voilà une article plus reservé sur vos affirmations :

                Prendre ses notes à l’ordinateur affecte-t-il les résultats scolaires ?

                Les études sur l’effet de la prise de notes à l’ordinateur ne font l’unanimité ni chez les chercheurs ni chez les professeurs, comme l’explique Maxime Johnson.


                La conclusion : « Car malgré ses risques, l’ordinateur a un bien plus grand potentiel qu’un crayon HB. Il serait dommage de s’en priver uniquement parce qu’on n’est pas capable d’enseigner aux jeunes comment s’en servir intelligemment. »


              • pemile pemile 18 mai 21:05

                @Aristide « Voilà une article plus reservé sur vos affirmations »

                Bof, les deux seules sources d’études de cet article confirme plutôt, et le seul argument contraire donné par Maxime Johnson concerne l’introduction des TIC et pas vraiment la prise de note.

                Toujours à vouloir pinailler et avoir le dernier mot !


              • Gollum Gollum 19 mai 09:41

                @pemile

                Prendre plus de notes ou pas est un critère purement quantitatif. Cela n’entre pas en ligne de compte à mon avis. Bien évidemment qu’il y a des chances qu’il y ait une différence. Et alors ?

                Pour l’étude censée prouver l’avantage de la main sur le clavier je pense que les biais multiples doivent être légion et que ce ne doit pas être si facile que ça à démontrer. Pure intuition de ma part pour le coup j’en conviens.

                Le lien fourni plus haut est intéressant et montre que le débat n’est pas réellement tranché. Et j’y ai trouvé l’argument de bon sens qui expliquerait ce décrochage apporté par le clavier : Facebook ! smiley Eh oui, qui dit ordinateur dit possibilité de se connecter et de... décrocher. Le problème est donc bien dans la maîtrise de l’outil.


              • ZenZoe ZenZoe 16 mai 15:00

                et pourtant le geste de l’écriture paraît essentiel

                Encore quelque chose d’essentiel. Décidément !

                Comment peut-il y avoir autant de choses essentielles dans le monde étriqué qui est le vôtre ?


                • rosemar rosemar 16 mai 21:12

                  @ZenZoe

                  Apprendre par le corps... vous connaissez ? Lire relève d’un processus complexe qui implique 3 formats : visuel, audio et sensorimoteur... la main est le seul organe comportant un aussi grand nombre de récepteurs sensoriels...


                • Abou Antoun Abou Antoun 17 mai 07:46

                  @rosemar
                  Lire relève d’un processus complexe qui implique 3 formats : visuel, audio et sensorimoteur..
                  Ah bon, les sourds ne peuvent pas lire ?


                • Tom France Tom France 16 mai 15:25

                  Voilà le reproche qui doit être fait à ce « progressisme » délirant, le fait d’effacer complètement divers acquis au non du fait qu’il y aurait mieux (écriture manuelle contre écriture sur ordinateur) alors que les 2 devraient effectivement êtres gardées !

                  Mais bon, il faut bien que l’élite supprime progressivement les savoirs fondamentaux afin de créer toujours plus de consommateurs déstructurés sachant qu’un ordinateur ne remplacera jamais ce genre de chose...


                  • tashrin 16 mai 15:43

                    J’ai lu dernierement que l’utilisation precoce et intensive des claviers et ecrans tactiles avait abouti à une déficience de musculature prejudiciable à l’apprentissage de l’ecriture pour les enfants...

                    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/a-cause-des-ecrans-les-enfants-ne-savent-plus-tenir-un-stylo_1988688.html entre autres

                    perso, il est hors de question que je l’abandonne, et m’en sers tous les jours dans mon travail.Mais c’est notamment dû à un facteur personnel : je ne retiens que ce que j’ecris manuellement. Le clavier ne produit pas du tout les mêmes effets en termes de memorisation et d’assimilation. Pour utiliser parfois une tablette lors de reunions (enregistrer, copier, coller, remettr en forme faut avouer que c’est pratique), je constate aussi que cela modifie l’attention. On est bcp plus focalisé sur la tablette que sur le discours qu’on en train de transcrire, et c’est pas top en termes d’apprentissage ;

                    Ceci dit, rien à voir avec mes années d’étudiant où gratter une dizaines de pages de notes recto verso lors d’un cours magistral de 3 heures était la norme. J’en sortirai avec des douleurs aujourd’hui, par manque d’entrainement clairement


                    • foufouille foufouille 16 mai 15:43

                      « Les jeunes enfants vont-ils apprendre à écrire sur l’ordinateur ? »

                      un de mes neveux l’a fait, il y a 14 ans ............

                      tu peux apprendre à lire avec des cubes ou un logiciel tout seul .......

                      le geste est donc inutile.


                      • L'Astronome L’Astronome 16 mai 16:10

                         

                        En tant qu’ancien graphologue, je dis m... à l’écriture électronique. Elle balaye le côté créatif et esthétique de l’écriture, elle balaye notre personnalité. « Nous sommes nous-mêmes tout entiers dans le moindre de nos gestes », disait Sartre. Dans l’écriture électronique, tout est impersonnel ; il n’y a rien de nous.

                         


                        • rosemar rosemar 16 mai 18:20

                          @L’Astronome

                          MERCI : vive la calligraphie, la belle écriture !


                        • banban 17 mai 08:49

                          @Ah le bon temps des moines copistes. GUTTENBERG ASSASSIN


                        • Fergus Fergus 17 mai 10:15

                          Bonjour, L’Astronome

                          Pas d’accord avec vous : les deux sont complémentaires  !

                          Croyez-vous sérieusement qu’un texte rédigé sur ordinateur soit dépourvu de « personnalité » ?

                          Ainsi, les quelque lignes que vous venez de rédiger sur votre ordi en disent beaucoup sur vous-même !  smiley


                        • Aristide Aristide 17 mai 12:23

                          @L’Astronome

                          En tant qu’ancien graphologue, je dis m... à l’écriture électronique.

                          Dit-il en en postant un message sur un forum internet saisi au clavier d’un ordinateur personnel !

                          Envoyez des courriers avec votre plus belle écriture et votre plume d’oie. L’oie y’a que cela de vrai, sauf pour le foie où le canard est aussi ... conseillé.


                        • L'Astronome L’Astronome 17 mai 13:03

                           
                          @Fergus
                           
                          Il y a le style, qui une façon de s’exprimer et qu’on peut imiter (cf. les « A la manière de... » de Reboux et Barrot), et il y a la personnalité, qui est une entité globale et unique, avec ses composantes : pensée, intuition, sensorialité, sentiments, identification sociale... La graphologie cherche à appréhender cette personnalité unique et ne se limite pas à une simple étude stylistique.
                           


                        • L'Astronome L’Astronome 17 mai 13:04

                          @Aristide : ironie à un sou la tonne. La prochaine fois, je ferai mes commentaires par transmission de pensée.


                        • Aristide Aristide 18 mai 10:31

                          @L’Astronome

                          Concevez tout de même que de nommer comme vous l’avez fait un moyen de communication au seul prétexte de sa ... modernité est assez étonnant. 


                        • L'Astronome L’Astronome 19 mai 10:52

                           
                          @rosemar
                           
                          Il y a, de plus, un véritable plaisir à former des lettres comme si, en écrivant, on prenait possession de l’espace graphique, comme si on l’ordonnait pour la plus grande satisfaction des yeux et de la main. Mais la notion de plaisir d’écrire a l’air d’avoir disparu...
                           


                        • Decouz 16 mai 18:06

                          Les gestes sont différents, mais il y a toujours geste, chacun à sa manière « trace » la personnalité de celui qui écrit, les rythmes de la frappe sont imperceptibles à la lecture peut-être mais diffèrent pour chacun. Tout ce qui a trait au découpage de la phrase, syntaxe, grammaire, donc le souffle qui exprime, subsiste. Ce qui s’en va, c’est la visualité propre à la manière dont chacun dessine les lettres.


                          • Decouz 16 mai 18:27

                            Il y a différents niveaux d’organisation, chacun a des exigences et des capacités d’expression propres, un compositeur ou un chef d’orchestre n’a pas a toucher les instruments, un dramaturge n’a pas à être un acteur, mais ils doivent être capables de juger de l’exécution dans le détail des gestes.

                            Pour l’écriture, si on considère qu’elle est postérieure à l’oral, qu’elle n’est qu’un simple transcription et non un art visuel, le meilleur outil sera le plus pratique pour l’écrivant et surtout pour le lecteur, l’écriture manuelle étant parfois une épreuve de déchiffrage, ou alors il faut au maximum standardiser les formes (comme dans certains pays, lettres séparées) et on se rapproche de l’imprimerie.


                          • Arnes Arnes 16 mai 18:45

                            Il ne faut pas opposer ces 2 modes d’écriture, mais force est de constater qu’écrire sur un clavier d’ordinateur pour communiquer dans les domaines professionnels, administratifs, cercles amicaux ou familiaux est totalement incontournable et que la société française y est très mal préparée par notre système éducatif inefficace.

                            Que de temps perdu à écrire sur un clavier en tapant avec 2 doigts alors que la pratique de la dactylographie devrait être enseignée dès l’école primaire avant de prendre de mauvaises habitudes.

                            Dans ma vie professionnelle, mes collègues américains ou hollandais utilisaient tous leurs 10 doigts sans regarder le clavier et se moquaient gentiment de nous, français qui passions un peu pour retardés. Ils avaient tous eu des formations à la dactylographie dans leurs cursus éducatif.


                            • Aristide Aristide 17 mai 12:33

                              @Arnes

                              Que de temps perdu à écrire sur un clavier en tapant avec 2 doigts alors que la pratique de la dactylographie devrait être enseignée dès l’école primaire avant de prendre de mauvaises habitudes.

                              Tout à fait, mais là aussi Rosemar va nous faire une jaunisse ...


                            • Désintox Désintox 16 mai 20:40

                              Moa ja croa kil ne fo plu écrir a la min, kar lavantaj de l’ordinateure cè kil corije lè fote dortograf.


                              • rosemar rosemar 16 mai 22:55

                                @Désintox

                                C’est sûr : c’est plus facile, mais finie la mémorisation !


                              • banban 17 mai 08:44

                                mon dieu je suis née vingt ans trop tôt. j’ai toujours écrit comme un sagouin malgré mes effort,ma calligraphie ne manque pas d’un certain style, mais c’est un cauchemar à lire et à relire, sans oublie les rature dégluasse et les pâtée de blanc. ce mode de prise de note va sauver de nombreux élevés de l’échec scolaire.

                                mais il y a toujours des vieux cons pédant nostalgique d’un temps ou tout étais plus pénible et fastidieux.

                                je suis certain qu’il y avait 40 ans il avait des vieux cons pour chiez sur le stylo bille.

                                je peux quand même rassuré l’auteur, je suis encore capable de remplir ma liste de course sur un post-it et remplir mes chèques.


                                • banban 17 mai 08:46

                                  d’ailleurs les commentaires devrais etre manuscrit puis faxé.


                                  • bob de lyon 17 mai 11:20

                                    L’écriture manuscrite est un moyen de communication.

                                    Elle peut générer du bruit par son esthétique et sa lisibilité ; elle n’est pas anonyme (voir plus haut le graphologue).

                                    Dans les années cinquante, mon apprentissage de l’écriture se fit en scripte (la Carole de Charlemagne, c’est dire !…) avec une plume Sergent-major en acier toujours trempée à mi-course – attention au surplus bombé ! — dans un encrier rempli par l’instituteur, chaque lundi, de Waterman bleue…

                                    À la campagne, tous les après-midi de vacances d’été, j’allais en compagnie de deux jolies cousines subir des cours d’orthographe dispensés par une institutrice retraitée restée au village. Elle pestait contre ma pesante lenteur, mes cousines ayant appris à écrire dans cette belle forme ronde et rapide avec pleins et déliés dite anglaise.

                                    À 76 ans bien sonnés, j’écris toujours avec ma carole capétienne et quand je donne un chèque à un quelconque créditeur je m’amuse de sa réaction…

                                    On a les coquetteries qu’on peut.


                                    • Aristide Aristide 17 mai 12:31

                                      @bob de lyon

                                       j’écris toujours avec ma carole capétienne et quand je donne un chèque à un quelconque créditeur je m’amuse de sa réaction…

                                      Sa réaction ? Allons, ce n’est surement pas votre écriture qui l’interroge, mais plutôt le fait qu’il va etre obligé de vous demander une pièce d’identité et devoir noter à la main le numéro de la carte.


                                    • bob de lyon 17 mai 16:52

                                      @Aristide
                                      Bonsoir, 

                                      Au paiement de la dernière réparation de mon véhicule, il y a peu, la caissière a longuement regardé le chèque puis m’a demandé : « où avez-vous appris à écrire comme ça ? » ; « à l’école, comme vous ! »

                                      Mais votre remarque est amusante.


                                    • Attilax Attilax 17 mai 12:20

                                      Elle ne va pas disparaître, mais simplement se marginaliser.

                                      Le théâtre n’a pas disparu malgré le cinéma et la télé, l’artisanat non plus malgré l’industrie...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès