• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’effondrement électoral de la gauche est la conséquence logique de (...)

L’effondrement électoral de la gauche est la conséquence logique de son effondrement intellectuel

Pas la peine de revenir sur l'ampleur du désastre électoral de ce week-end pour la gauche. Plus qu'un simple revers électoral ou le désaveu d'une ligne politique, la gauche se voit facturer au prix fort une incapacité à penser le monde et à élever la France à l'universel sans oublier un hermétisme de caste qui l'a coupé de la société.

 La sanction qui frappe la gauche est avant tout le fruit de son inefficacité, de son impuissance sur le cours des choses et de sa propre acceptation à se voir ravalée du rang d'acteur à celui de simple gestionnaire d'austérité.

Le délitement de la gauche est lié à son incapacité à développer une narration collective, un projet de vivre ensemble, qui affirment une volonté à maîtriser les défis contemporains. Or, c'est bien l'incapacité des partis traditionnels à régler les problèmes des plus modestes qui constitue le terreau du FN tout autant qu'une absence de renouvellement de la classe politique, souvent les mêmes depuis 30 ans.

Le Pacte de responsabilité est à cet égard symptomatique. Mal préparé, mal expliqué, il est largement considéré comme une capitulation politique devant les forces de l'argent, voué qui plus est à l'échec.

Comment en est-on arrivé là ? Délaissant toute réflexion collective ou individuelle, le PS s'est abandonné à une énarchie formée dans le même moule par les mêmes gens, convertie au libéralisme par défaut d'alternative et qui s'est résignée à abandonner en rase campagne les classes populaires et moyennes.

Après avoir rejeté Nicolas Sarkozy et élu par défaut François Hollande, les Français exaspérés par les promesses sans lendemain et l'amateurisme de l'exécutif, dans une symétrie parfaite repassent le balai à l'occasion des municipales. Le geste rageur ne constitue pas pour autant une adhésion à la ligne politique de la droite. Le pouvoir était à terre, elle l'a ramassé. La prochaine fois elle devra le mériter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 31 mars 2014 15:58

    oui , entendre Harlem Désir , ça calme de suite ......


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er avril 2014 00:26

      Harlem Désir est clairement une erreur de casting. Il était en balance avec un autre mais le souvenir de son action dans les années 80 et le symbole ( un « Français d’origine » comme on dit ) ont fait pencher la balance en sa faveur.


      Mais il n’est pas fait pour ce poste, c’est évident. Pour ne pas se déjuger on le laisse finir son mandat mais il devrait dégager à la fin.

    • LE CHAT LE CHAT 3 avril 2014 12:25

      on dirait que c’est aussi le cas de Taubira 


    • baron 31 mars 2014 16:15

      Un coup à droite , un coup a gauche ainsi de suite ....



      Et toujours aucune évolution positive de la société depuis des dizaines d’années.

      Pourquoi voter pour des gens qui font la même chose ?

      Autant avoir un parti unique et rester chez soi, cela aurait le mérite de clarifier la situation.



      • julius 1ER 31 mars 2014 16:50

        tout à fait Mr Moreigne, les socialistes pour avoir adopté le libéralisme sans mettre un seul bémol se sont fourvoyés, que voulez- vous le Marché déifié élevé au niveau du sacré, alors que le marché est très con, peureux et n’arrête pas de se planter....

        les socialistes ont remplacé la Vertu par son « quand à soi »ce qui intellectuellement est très loin du compte, et surtout il se sont beaucoup trop embourgeoisés au point de tellement singer les riches que ceux-ci les méprisent.... et ils les méprisent tellement que pas un un parmi ces riches n’auraient envie ne serait-ce qu’une seule seconde de penser à Keynes et à fortiori à Marx... et pourtant rien que la théorie du paupérisme de Marx ou celle de la valeur sont d’une effroyable actualité ....

        • Ruut Ruut 31 mars 2014 17:38

          Le pire c’est qu’ils ont quand même gagné quelques villes dont paris.
          Ils aiment bien les impôts les parisiens.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er avril 2014 00:26

            Et Lourdes en prime !


            Tout un symbole !

          • epicure 1er avril 2014 02:20

            il y a eu un miracle à Lourdes ?


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er avril 2014 12:25

            Le PS y a gagné la mairie.


            Dans le contexte actuel, on peut parler de miracle !

          • Scual 31 mars 2014 18:08

            Faire passer le PS pour « la Gauche » est un mensonge et une manipulation désormais intolérables, à la hauteur de la traitrise de ceux qu’elle sert.

            C’est pas la Gauche qui a été sanctionné, comment pourrait -elle l’être alors qu’elle n’est pas au pouvoir.

            C’est la Droite qui est sanctionnée par l’abstention surtout mais aussi un peu par les votes FdG et FN.


            • Rincevent Rincevent 31 mars 2014 18:25

              « une énarchie formée dans le même moule ». C’est bien ça le problème du personnel politique. A la sortie de l’ENA certains prennent le couloir de droite, d’autres le couloir de gauche... On commence même à en voir au FN : http://fr.wikipedia.org/wiki/Florian_Philippot#.C3.89tudes_et_carri.C3.A8re_de_haut_fonctionnaire


              • Rincevent Rincevent 31 mars 2014 19:42

                Mon moinssage, un sympathisant du FN.. ?


                • iris 31 mars 2014 19:43

                  le peuple se fait des illusions sur le personnel politique-
                  il espère
                   toujours avoir mieux s’il change de personne
                   un vrai changement
                  une justice équitable et rapide
                  il sera toujours déçu jusqu’à l’exaspération.....
                  c’est pourquoi on a ces vas et viens entre droite et gauche-
                  on vote à droite lorsque c’est la gauche qui gouverne et à gauche lorsque c’est la droite qui gouverne-une sorte de punition pour non écoute et non pris en compte
                  de leurs souhaits et non tenue de leur promesses

                  la droite est pour les dominants et fait les lois qu’il faut pour eux

                  quelles lois fait la gauche pour le porte monnaie de ses élécteurs ??


                  • iris 31 mars 2014 19:52

                    je pense aussi que les politique raisonnent beaucoup en plan de carrière comme certains patrons ou cadres en entreprise
                    mais il ya le principe de peter
                    e Principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus », est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques proposée par Laurence J. Peter et Raymond Hull dans l’ouvrage Le principe de Peter (1970)1.

                    Selon ce principe, « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence » avec le corollaire qu’« Avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité. »

                    L’ouvrage de Peter et Hull est rédigé sur un ton satirique mais le principe qu’il expose a fait l’objet d’études universitaires étudiant sa validité par la modélisation ou par la confrontation à des cas réels, certaines concluant à sa validité complète ou partielle.

                    un bon secretaire du parti mais un bon président n’est ce pas trop haut pour lui ???


                    • Rincevent Rincevent 31 mars 2014 23:56

                      C’est ça. Un bon apparatchik qui avait réussi à ménager tout le monde dans le panier de crabe (pardon, les courants) du PS. De là à en faire un Président. Le costume est peut-être trop grand pour lui, d’ailleurs il le porte mal…

                      Si je me souviens bien, dans le principe de Peter, l’incompétent arrivé à son sommet, de par sa présence, grippe le fonctionnement de la machine, non ?


                    • Laurent 47 31 mars 2014 20:03

                      Pour cette élection, j’ai voté pour mon maire, au vu de ses résultats durant son mandat. Par contre, pour les élections européennes, et les futures présidentielles, jamais je ne voterai pour des gens qui sont allé soutenir les néo-nazis de Kiev, et qui ont applaudi en voyant défiler sous leurs yeux les drapeaux à croix gammée brandis par les militants du parti Svoboda, accompagnés des fascistes bandéristes de sinistre mémoire. N’est-ce pas, Laurent Fabius, Bernard-Henri Lévy, et consorts ?

                      Ces va-t-en guerre aux petits bras ont vraiment tout fait pour attiser les braises, avec la bénédiction de Tonton Obama, et comme en Syrie, il a fallu l’intelligence et le sang-froid de Vladimir Poutine et de Sergueï Lavrov pour éviter une catastrophe européenne. Le résultat de toute cette gesticulation ? La Russie, qui s’est faite avoir une fois avec le coup du désarmement, est très vraisemblablement en train de se réarmer à toute vitesse ! En tout cas, c’est ce que je ferais, alors que je suis beaucoup moins intelligent que les dirigeants russes !

                      • BOBW BOBW 31 mars 2014 22:11

                        Au fait : Il ne faut pas prendre les citoyens conscients pour des demeurés : C’est qui la Gauche ?? : Bonnets roses et Blancs bonnets smiley


                        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 31 mars 2014 22:32

                          Cap au pire.

                          Avec Manuel Valls, ce que vous n’aviez même pas imaginé de pire sera dépassé par la réalité.

                          Nous sommes foutus !


                          • mortelune mortelune 1er avril 2014 09:41

                            Effondrement de la gauche ?

                            Non ! Effondrement du système... Les français regardent l’info aussi sur le net et les yeux s’ouvrent.

                            • Jean-Marc B 1er avril 2014 11:05

                              Le PS en déroute !
                              Allons ce n’est pas la gauche qui est touchée, mais plutôt les politicards PS qui ne sont dans le monde de la gauche que des imposteurs !
                              Toute cette classe politique a fini par dégouter les électeurs. La démocratie appartient au passé . Quelle situation lamentable !


                              • San-antonio San-antonio 1er avril 2014 12:00

                                L’effondrement électoral de la gauche est la conséquence logique de son effondrement intellectuel

                                Mouais... « L’effondrement » de la gauche est surtout liée a sa nature même, totalitaire : lorsque l’on estime que le vivre ensemble doit forcément primer sur l’expression des individualités, lorsque l’on imagine que les réponses aux problèmes personnels sont collectives, lorsque l’on piétine le socle séculaire de croyances, de traditions quelles qu’elles soient, sous le prétexte « d’avancée sociétale », lorsque l’économie n’est envisagée que comme capteur, non comme moteur, lorsque, tout simplement, on ne tient pas compte de la nature humaine, mais décide, dans un orgueil et un mépris indescriptible que celle-ci doit se plier, non pas en partie, mais collectivement a un idéal pense dans des salons surchauffés de demeures bourgeoises, y’a un moment, forcément, ça finit par vous revenir dans les dents...


                                • epicure 1er avril 2014 17:25

                                  Ce qui est totalitaire c’est de faire primer les traditions et les croyances, sur l’expression des individualités, et le vivre ensemble.
                                  L’émancipation de l’individu passe par les avancées sociétales depuis la révolution qui ont libérées l’individu des pressions sociales des traditions et des croyances.

                                  Ce qui ne tient pas compte de la nature humaine, de sa nature à la fois individuelle et collective, ce sont les traditions et croyances qui imposent un moule pour chaque catégories : moule religieux ( les adeptes d’une religion portent la même tenue ), moule de sexe/genre ( les hommes et les femmes ont chacun un uniforme spécifique, incluant souvent un voile pour les femmes ), moule racial, moule économique ( à chaque catégorie sociale son uniforme, comme le costard chapeau haut de forme pour la bourgeoisie il y a plus de cent ans ), moule ethnique/nationaliste etc..
                                  Le vivre ensemble ne peut se réaliser que si certains ne veulent pas imposer leur moule particulier au reste de la société, si l’espace public n’est pas réduit à un affrontement de particularismes.

                                  Il n’y a rien de moins respectueux des individualités que les traditions religieuses ou culturelles.

                                  De toute façon ce n’est pas pour l’aspect collectif que hollande a été rejeté par son électorat, mais bien au contraire pour son manque de collectivisme, c’est à dire de ne prendre en compte que les revendications de catégories particulières privilégiées (le MEDEF, Bruxelles etc... ), de favoriser les intérêts économiques particuliers de gens qui sont déjà assez riches et qui ont trop de pouvoir économique.

                                  Le PS a été défait d’avoir fait une politique trop à droite.
                                  Chez moi on est passé d’un député socialiste en 2012 à un PS avec prés de 5% aux municipales, parce que le gouvernement a fait la politique inverse de celle que les électeurs attendaient, il na fait qu’aller dans le sens impulsé par sarkozy.


                                • Depositaire 1er avril 2014 14:15

                                  Cette défaite du PS, facilement prévisible, n’est que le symptôme de la crise profonde qui sévit au sein de l’humanité. Depuis un certain nombre d’années un système oligarchique s’est mis en place en vue de dominer le monde. Pour se faire, disposant de fortunes colossales, bien souvent acquises de façon troubles, pour ne pas dire crapuleuses, il a fait en sorte de mettre en place partout où c’était possible des dirigeants dans tous les pays acquits à sa cause.

                                  Les grands courants politiques ne sont qu’une marque de fabrique et leur opposition apparente n’est là que pour faciliter l’agenda de l’oligarchie. On focalise l’attention sur une certain courant d’idées et on alterne périodiquement pour faire croire à un système démocratique, alors que nous sommes à l’opposé de la démocratie véritable. Si le peuple dirigeait vraiment, il serait en droit de destituer un président de la république qui applique une politique exactement contraire au programme qui a permis son élection. Mais bien sur, le peuple n’est consulté que pour élire ces gens, qui promettent monts et merveilles, mais qui, une fois au pouvoir, font le contraire et se moquent du peuple.

                                  Mais quand on sait qu’ils ne sont que les serviteurs zélés de l’oligarchie mondiale, on comprend mieux leurs actions. Comprenez une fois pour toutes que la notion de parti politique, droite/gauche, n’est qu’un leurre. C’est le bon moyen pour éloigner le peuple des vrais enjeux et de ceux qui décident vraiment. Les politiciens ne sont que des marionnettes.

                                  Il y a eu dans le passé des individus sincères qui ont essayé de faire changer les choses, mais ils ne remettaient pas en cause le modèle de société basé sur la cupidité et la tricherie. Alors forcément ils ont échoué. C’est tout le système qu’il faut changer, pas une politique particulière, pas de mettre un vrai « parti de gauche » au pouvoir. Ca c’est de l’illusion. Si vous ne remettez pas en cause ce système oligarchique d’une minorité qui veut dominer le monde, il n’y a aucune chance pour que les choses aillent mieux. par contre, il y en a beaucoup pour qu’elles empirent.

                                  Comment vouez-vous concrétiser une croissance exponentielle dans un monde aux ressource limitées et finies ? Un enfant de dix ans est capable de comprendre l’absurdité d’un tel système. Comment vont vivre les populations du monde quand toutes les ressources de la planète seront épuisées ? Pour l’oligarchie, la réponse est simple et cynique : il y a trop de monde, donc réduisons de façon drastique l’humanité et conservons le reste comme esclave. (Et je n’invente pas. ce sont des propos tenus par David Rockfeller, membre notoire de l’oligarchie mondiale).

                                  Si c’est ça que vous voulez, alors continuez vos petites querelles de chapelle mesquines, gauche/droite, droite/gauche. D’ailleurs, cela ne vous a jamais frappé cette histoire d’alternance gauche/droite ? Quand vous marchez dans une direction, vous avancez alternativement le pied droit et le pied gauche. C’est normal. mais vous allez toujours dans la même direction. En politique c’est pareil, même si on veut nous faire croire le contraire. Et cette direction, au niveau politique, est très précisément celle voulue par l’oligarchie.

                                  Alors tous vos débats sur les raisons de la défaite du PS...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès