• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Empire, voleur des peuples

L’Empire, voleur des peuples

 FAIT MAIN BASSE SUR DES MILLIARDS DE DOLLARS

J’appartiens à cette génération qui aura, sans nul doute, connu cette façon inédite de voler des milliards de dollars au nom de la démocratie et du mieux-être de l’humanité. Ces vols se réalisent au su et à la vue de tout le monde sans que les bonnes âmes s’élèvent pour crier au scandale. Le silence de nos chefs d’État, associés à celui de nos Églises, de nos juges, donne bien le niveau moral auquel nous en sommes arrivés. Ce NOUS comprend tous ceux et toutes celles qui se font soutiens et promoteurs de cet Empire dont la seule ambition est de dominer le monde.

Il ne s’agit pas d’une histoire inventée pour amuser l’imaginaire du monde, mais d’une histoire bien réelle aux effets désastreux pour ceux et celles qui en sont les victimes. Déjà on nous avait parlé de ces milliards de dollars que le président Kadhafi disposait dans des banques sous contrôle de l’empire. Ces milliards de dollars ont été récupérés par le « saint » empire pour payer ses frais de guerre contre le peuple libyen et son président. Ces milliards de dollars n’étant pas suffisants, il en a profité pour compléter le tout avec le pétrole qui surgissait de cette terre.

Le cas du Venezuela nous permet de voir jusqu’où peuvent aller ces voleurs de grand chemin pour assoiffer des peuples pour mieux assouvir leur soif de richesses et de domination. Selon les informations, les plus conservatrices, des pertes encourues par le Venezuela depuis la Révolution bolivarienne serait de l’ordre de 30 milliards de dollars. Ces derniers temps, il a faits main basses sur plus de 20 milliards de dollars en gelant ces avoirs de manière que le peuple vénézuélien ne puisse les utiliser pour acheter les biens essentiels en médicaments, en alimentations, en produits nécessaires pour le bon fonctionnement des industries du pays. Pas surprenant que la population n’ait pas tout ce dont elle aurait besoin pour soigner ses malades, nourrir ses personnes âgées et ses enfants. Il en va de même pour les industries et les entreprises qui ont besoins de certaines pièces et équipements sans pouvoir les acquérir. 

Dans ce contexte, on peut comprendre avec beaucoup plus de clarté que ce peuple et son gouvernement n’aient pas trouvé drôle le spectacle d’une soi-disant aide humanitaire de ce voleur des grands chemins que disant ému de voir la souffrance de ce peuple. Les évènements du 23 février ont révélé que ces camions d’aide humanitaire étaient de véritables « chevaux de Troie » , dissimulant des armes et des pièces de toute nature pour appuyer des soulèvements et des actes terroristes à l’intérieur du pays. Heureusement que le Gouvernement de Nicolas Maduro a vu venir cette grande tromperie et qu’il a pris les moyens nécessaires pour que ces derniers ne puissent franchir la frontière vénézuélienne.

Nous avons là une histoire bien différente de celle que nous ont racontée les médias à la solde de l’Empire, ce voleur des peuples. D’une main, il vole ses victimes pour qu’elles atteignent le fond de la misère et de l’autre, il se présente avec un 25 sous, toute proportion gardée, pour l’alléger de sa misère. Le plus triste dans tout cela, ce n’était justement pas pour l’alléger de sa misère, mais pour y introduire des armes pour que ce peuple avec son gouvernement en arrive à se mettre à genoux devant lui et ses acolytes. Le pétrole, l’or, les diamants doivent lui être remis. 

Sous le voile d’une grand humanité et d’une empathie à ressentir la douleur des peuples, se cache un empire aux ambitions sans limite et aux cruautés qui n’ont d’égal que les ambitions qui le nourrissent.

Il est temps que les Nations Unies reprennent de la vigueur, que les peuples élèvent la voix et que des tribunaux internationaux, affranchis de cet Empire, interviennent pour faire justice aux peuples, victimes de ses crimes.

 

Oscar Fortin

Québec, le 2 mars 2019 

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 2 mars 15:51

    ’’Il est temps que les Nations Unies reprennent de la vigueur’’

     

    Ce machin tout mou qui ne sert à rien puisque tout le monde se torche avec ses décisions ? Voir, par exemple, quel impact ont ses ’’résolutions’’ sur ce criminel de létal-miaou. Il en rigole et ensuite ?

     

     

    ’’que les peuples élèvent la voix’’

     

    Si la voix des peuples avait le moindre impact, ça se saurait, non ?

     

     

    ’’et que des tribunaux internationaux, affranchis de cet Empire, interviennent pour faire justice aux peuples’’

     

    Hi ! Hi ! Hi !

    Comme le TPI ? Ben on n’est pas rendu !

     

    Enfin bon, z’avez pas tort. Et puis c’est si bon de rêver.

    Comme on le dit, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir...

     


    • oscar fortin oscar fortin 2 mars 16:14

      @Jeekes : merci bien pour votre commentaire. En parler fait du bien et permet, peut-être, d’ouvrir les yeux qui ne voient pas encore cette grande calamité contre les peuples.

      Bonne journée à vous et à tous les vôtres


    • Jeekes Jeekes 2 mars 16:37

      @oscar fortin
       
      ’’En parler fait du bien’’
       
      Certes !
      Et comme il n’y a pas de mal à se faire du bien...
       
      Bonne journée à vous également.
       


    • jorflim 2 mars 17:56

      Plaignez vous donc du super-régime le moins sanguinaire de l’histoire !

      L’imperium vacant, n’est pas parfait, mais avec la clique d’O.M. Truc, c’est la meilleur, pour les peuples, instance supra nationale qui n’ai jamais existé.

      Pense HRE, pense Papauté, pense Ming, ou encore Russie tsariste, Romain d’Orient, Perse (les long empires) mi sanguinaire, mi esclavagistes.

      Nacqul, mamlouks, romains d’occident, capétien, français, 2 et 4éme reich, URSS, USA (les cours empire) succession ininterrompue de guerres et de révoltes.

      Napo, hitler, l’autre zoulou dont j’ai zapé le nom. Yamamoto-sama. L’autre asctek post serpent a plume qui a réunifié une génération.... Des « vies de conquêtes ».

      Étrangement, il n’y a que « pax mongolitae » l’empire des fils de gengis, qui sois long et paisible, mais ce fut aussi, une période de stagnation dépression, en tout.

      Pour ne pas avoir fait que digresser. La CPI est fondamentalement, non avenue. Un tribunal « mondial » de fait, rend un arbitrage non contraignant, et juge des états.

      Longue vie a l’Imperium Vacant, Puisse l’équilibre de la terreur durer 1000 ans.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 2 mars 18:00

        @jorflim
        ha ben voila le dormeur se reville tout doucement ...https://www.youtube.com/watch?v=9i_QxSepfLs
        finit la grasse mat du samedi ....
        https://www.youtube.com/watch?v=4mNDYWhRSaw


      • oscar fortin oscar fortin 2 mars 18:05

        Vous êtes pour le maintien de la terreur, c’est bien votre droit de penser cela, mais êtes-vous pour le saccage des richesses des peuples ?


        • Oceane 4 mars 15:03

          @oscar fortin, bonjour.

          La terreur, c’est toujours bien chez les autres.


        • phan 2 mars 18:16
          L’empire tue aussi les peuples :

          Il y a plus de 47 ans, les bombardements du Cambodge par la paire Nixon-Kissinger déchaîna un torrent de souffrance innommable de laquelle le pays n’a jamais récupéré. La même chose est vraie des crimes de la paire Bush-Blair en Irak ainsi que des crimes de la “coalition” de l’OTAN en Libye et en Syrie. Avec un timing impeccable, le dernier bouquin narcissique de Kissinger est paru avec ce titre satirique “World Order” / “Ordre Mondial”. Dans une des critiques brosse à reluire du livre, Kissinger est décrit comme “le façonneur clef d’un ordre mondial qui resta stable pour un quart de siècle”. Dites tout çà aux Cambodgiens, aux Vietnamiens, aux Laotiens, aux Chiliens, au peuple du Timor Oriental et à toutes les nombreuses victimes de sa “perspicacité étatique”. Ce ne sera que lorsque nous, les occidentaux, reconnaîtrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher. 

          L’empire asservit aussi les peuples :

          « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »
          (Le Dernier Mitterrand, Georges-Marc Benamou)


          Synopsis
          24 avril 2014, le gouvernement français apprend par surprise la vente de la branche énergie d’Alstom à l’américain General Electric, soit les trois quarts du groupe.
          Après deux mois d’intense bataille politique, le ministre Arnaud Montebourg arrive à trouver un accord qui sauve les intérêts français.
          Pourtant, des zones d’ombre subsistent : arrestations aux Etats-Unis, affaires de corruption et conflits d’intérêts ont scellé un accord qui n’est pas si clair que cela. Et c’est finalement l’indépendance énergétique et militaire de la France qui pourrait être remise en question.

          • machin 3 mars 11:47

            @phan

            USA :
            60 ans.
            60 pays bombardés.

            L’humanité vous remercie.


          • kader kader 3 mars 07:35

            il existe bien un gouvernement mondial ou un gouvernement profond qui cherche à s’imposer partout, à voler les richesses et les ressources de toute la planète.

            on l’appelle les marchés financiers, mais en fait il s’agit de la mafia financière qui s’organise depuis un siècle.

            il s’agit de Vanguard Group, Blackrock, FMR Fidélity et State Street dont il est interdit de parler dans les médias.

            ces quatre sociétés, qui sont les unes propriétaires des autres sont parfaitement anonymes et possèdent tout ce qui s’achètent.

            Actionnaires majoritaires des GAFAM de toutes les banques américaines, d’exxon, monsanto, mac do, coca cola, des 9 plus grands laboratoires pharmaceutiques du monde, de l’armement américain etc etc.

            Ce sont eux qui sont derrière la commission européenne, c’est à eux que les pays paient la dette.

            Ils ont une puissance financière considérable de plusieurs centaines de milliers de milliard de cash.

            A peu tous les gouvernements lui sont soumis, sous peine de finir comme la Libye, le Venezuela, l’Iran ou la Syrie.


            • Matlemat Matlemat 3 mars 10:35

              @kader

              Dans la nature les forts mangent les faibles, j’aime croire que nous pourrons un jour nous comporter différemment que les animaux, mais ça ne sera pas facile, pour le moment la facilité c’est le capitalisme et la loi de la jungle, malheureusement .


            • JL JL 3 mars 09:13

              ’’le spectacle d’une soi-disant aide humanitaire de ce voleur des grands chemins que disant ému de voir la souffrance de ce peuple’’

               

              le spectacle d’une soi-disant aide humanitaire de ce voleur des grands chemins qui se disait ému de voir la souffrance de ce peuple

               ?

               

              100% d’accord avec vous, oscar fortin.


              • oscar fortin oscar fortin 3 mars 11:36

                @JL : merci pour la correction


              • Jean Keim Jean Keim 3 mars 09:28

                Rien ne peut se faire sans des individus, dire que c’est la faute des USA, des GAFAM, de la Finance, de l’ONU..., n’a de sens que si nous n’oublions pas que ces entités n’existent que par leurs participants.


                • julius 1ER 3 mars 09:58

                  on ne peut que souscrire à ce que vous dîtes mais malheureusement il faudrait être 

                  beaucoup plus nombreux à le faire ......

                  ce n’est qu’un début poursuivons le combat !!!!!


                  • Julien S 3 mars 18:02

                    Il ne faut pas exagérer ; on a vu pire voleur. Ainsi par exemple la rançon de la France après la guerre de 1870 se montait à cinq milliards en or, c’est-à-dire 1450 tonnes d’or au cours d’alors de 29 centigrammes le franc. 

                    .

                    Les huit milliards d’euros d’amende extorqués à la BNP par les Ricains ne représentent plus au cours actuel que 220 tonnes d’or environ.

                    .

                    Mouché, là, Oscar ! 


                    • oscar fortin oscar fortin 4 mars 00:09

                      @Julien S : mon titre parle de voleurs des peuples dont font partie la France, le Venezuela et tous les autres.


                    • Spartacus Spartacus 4 mars 11:04

                      Les voleurs et qui se gavent du peuple au Venezuela sont ceux au pouvoir dans la dictature. Les Bolibourgeois et le cartel del sol et les faux-amis Cubains.

                      Maduro Avec sa société mexicaine il est en monopole et fournisseur des denrées contenues dans les rations du Comité local d’approvisionnement et de production (CLAP), remises à ceux qui détiennent le « carnet de la patrie ».

                      Il a recu 35 millions de Odebretch. Etc etc....

                      Le président de la farce « ’assemblée constituante » Diosdado_Cabello a eu 21 millions de dollars bloqués par les USA....(Il les a trouvé ou le coco ?)....

                      C’est le chef du cartel del sol. Sa fortune est estimée a plusieurs milliards, principalement planquée à Andore.

                      Il aurait reçu plus que Maduro de Odebreicht 100 millions de dolars.

                      L’Etat vénézuélien a payé 300 milliards de dollars (254 milliards d’euros) pour 12 chantiers qui n’ont jamais existés, comme le métro de Caracas ou le pont sur le lac Maracaibo.

                      Non. les Americains ne sont pas responsables de la misère du peuple.

                      Ce sont bien les cocos au pouvoir.

                      Comme tous les communismes, une nomenklatura se gave sur le dos des autres.

                      Comme toutes les crises communistes, les cocos cherchent a accuser les autres de idéologie tarée et de ses conséquences. Une idéologie criminogène et qui mène à la ruine.

                      Même un pays plein de pétrole.


                      • Spartacus Spartacus 4 mars 11:08

                        Rassuront les cocos.
                        La nomenklatura communiste ne se déplace qu’en vehicule blindé, vit dans des quartiers fermés et leurs restaurants réservés sont pleins de denrées.
                        Leurs familles sont dans ce vil pays détesté capitaliste, les USA.
                        Faudrait pas croire. Ils détestent le capitalisme, mais préfèrent vivre en Floride qu’a Caracas.


                      • oscar fortin oscar fortin 4 mars 11:35

                        @Spartacus : vous en savez des affaires, vous monsieur, Il ne manque que les preuves controlables de ce que vous avancez. Sans ces preuves ce n’est que du n’importe quoi.... Ce serait comme si je disais que vous recevez 10 millions de dollars pour écrire ce que vous écrivez.

                        Bonne journée, monsieur le millionnaire


                      • DACH 4 mars 14:17

                        @oscar fortin=« vous en savez des affaires, vous monsieur, Il ne manque que les preuves controlables de ce que vous avancez.  »  Ecrire un roman ne suffit pas pour en faire une réalité ! Tenz-compte de ce que veulent les peuples et non ce que vous avez envie de faire croire. Mais au moins c’est distrayant !


                      • oscar fortin oscar fortin 4 mars 14:21

                        @DACH : À vous de juger, mais je pense que je mets suffisamment de références et de faits pour soutenir ce que j’avance. On peut toujours me priver le contraire avec des faits et des références.

                        bonne journée à vous

                        oscar fortin


                      • DACH 4 mars 14:25

                        @oscar fortin
                        Vos références ne font pas preuve, vous le savez bien, il ne suffit pas de montrer en faisant croire que c’est vrai ou irréfutable, mais de démontrer. En d’autres termes vous exprimez une opinion, partisane mais c’est le jeu, en aucun cas une analyse !
                        Bonne journée à vous,


                      • Oceane 4 mars 15:18

                        @DACH

                        « Tenez compte de ce que veulent les peuples »

                        Les Afghans, les Irakiens, les Syriens, Libyens, Ivoiriens, le Yémen etc ont voulu les bombardements des États « civilisés » qui détruisent leurs lieux de vie ? Qui leur a demandé leur avis ? Les Vénézuéliens souhaitent certainement être envahis, raison pour laquelle les Zuniens amassent armes et troupes autour de leur pays.


                      • DACH 4 mars 15:51

                        @Oceane
                        Pour l’Afghanistan, vous oubliez ce qu’en avait di Massoud ! Tous ces pays cités sont en guerre civile. la question de nos interventions a des justifications bien identifiés. Votre question est naturellment une fausse question, car si personne ne veut la guerre, ceux qui la souhaitent sont aussi très nombreux dans ces pays, ne les infantilisez pas. Les Syriens qui veulent s’afrranchir de la dictature meurtirère des Assad sont toujours aussi nombreux. Vous serez amenée à le constater bientôt.


                      • oscar fortin oscar fortin 4 mars 16:05

                        @DACH : et les vôtres à quoi servent-ils ? Nous en sommes au dialogue de sourds qui n’écoute que ce qu’il veut bien entendre et voir que ce qu’il veut bien voir....

                        bonne fin de journée


                      • Steph87 4 mars 18:01

                        @Spartacus
                        « Les voleurs et qui se gavent du peuple au Venezuela sont ceux au pouvoir dans la dictature. » Celles d’avant Chavez mise en place par les us et qui faisait des vénezueliens des à terre et affamés ?
                        Mais le plus beau :
                        "Non. les Americains ne sont pas responsables de la misère du peuple.

                        Ce sont bien les cocos au pouvoir.« 

                        Alors avec celle-là vous signez toute votre »culture"..ahaha MDR.

                        Vous n’êtes pas crédible, vous êtes un simple haineux et cela vous fait dire tout et n’importe quoi.


                      • Oceane 4 mars 18:44

                        @DACH

                        Les Syriens qui veulent toujours s’affranchir de la dictature des Assad avaient réélu Assad ! Encore un qui pense pour les autres !

                        Les peuples sont de plus en plus allergiques à la schizophrénie occidentale mais tu ne veux pas le voir. Tant pis pour toi.


                      • Spartacus Spartacus 4 mars 21:06

                        @oscar fortin
                        Une poule découvre une paire de ciseau.

                        Ici quelques infos sur le « Cartel du soleil » :
                        https://www.insightcrime.org/investigations/drug-trafficking-venezuelan-regime-cartel-of-the-sun/
                        Y’a les noms, les dirigeants et même les sources des preuves.

                        Ici des infos sur la corruption Odebreich :
                        https://www.youtube.com/watch?v=AR1mBW9GhWU
                        ou ici
                        https://www.reuters.com/article/us-odebrecht-venezuela/stalled-brazilian-odebrecht-projects-decay-in-venezuela-idUSKBN18R2N1

                        C’est compliqué de défendre l’indéfendable ? Pas vrai.
                        C’est le problème quand on fantasme l’idéologie et qu’on prend pleine face la réalité ?  smiley  smiley


                      • DACH 5 mars 09:25

                        @Steph87=Un de nos correspondants du Ven vous suggère de vous la mettre dans l’oeil afin de réveiller vos neurones puisque vous ne voyez rien des réalités vécues par le peuple Ven et encore moins de ce qu’il veut !


                      • DACH 4 mars 14:27

                        Prenons le cas des pays d’Amérique du sud et ceux de l’UE. Approuvez-vous leurs positions sur le Venézuela ? Et pourquoi ?


                        • oscar fortin oscar fortin 4 mars 16:02

                          En Europe comme en A.L. il y a des pays qui reconnaissent le gouvernement constitutionnel du Venezuela et d’autres qui reconnaissent un gouvernement qui n’a rien de constitutionnel. Le droit international n’occupe plus grand place pour bon nombre de gouvernements.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès