• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’été de la désinformation (6) : l’attrapeur de (...)

L’été de la désinformation (6) : l’attrapeur de gogos

Allez, on part dans la Lune cette fois. Pour démontrer qu'on a beau avoir des outils fantastiques d'information, il y en a toujours pour vous les triturer et en sortir autre chose que la réalité. Des faiseurs, des lanceurs d'alertes inutiles, des fabricants de buzz désireux avant tout de se faire mousser pour paraître aux yeux d'on ne sait qui (leur belle qu'ils veulent séduire, leur futur employeur, leurs copains de bistrot ou leurs faux amis de Facebook, qui sait). Voire des ignorants, comme l'exemplaire dont je vais vous parler aujourd'hui. Cette fois-ci, c'en est un qui clame depuis la mi-juillet sur You tube avoir trouvé tout seul la preuve photographique de la présence d'un martien sur la Lune, ou de quelque chose ressemblant à un être humain. Un cosmonaute égaré, errant depuis plus de 40 ans sur l'astre mort (c'est fou les réserves d'oxygène qu'ils emportaient !) ? La foule se précipite aussitôt !!! Depuis en effet que "Wowforrreeel" a mis sa découverte extraite d'un simple balayage de Google Moon en ligne, les gens s'agglutinent en effet sur son site : il y avait déjà 500 000 visionnages au 5 août, selon le Mirror, jamais à la traîne pour faire lui aussi le buzz (il y en a plus de 3 millions aujourd'hui !). Sur Yahoo, ç'est même devenu le sidérant "La NASA a t-elle photographié un extraterrestre sur la Lune ?"... C'est bien la preuve qu'ils ont la mémoire courte, les internautes. Un autre bidule bien plus impressionnant, qui n'a rien d'un être humain ni d'un martien, avait déjà été photographié il y a 47 ans exactement, mais ça, tout le monde l'a déjà oublié. L'internet est décidément un monde d'alzhéimériens.... sans aucune mémoire historique !

Le cliché mis en ligne à de quoi intriguer, certes. Mais c'est plutôt la méthode pour le présenter qui est sujette à caution. Tout d'abord, la "découverte" n'est pas le fait du dénommé Wowforreeel (alias WFR), mais d'un autre bloggeur qui l'a postée avant lui sur You Tube. Un dénommé Jasenko (un "homme à la barbe sexy", selon le drolatique qui l'a posté comme définition d'urban dictionnary à partir de son véritable nom !) dont le patronyme ne pointe plus sur quoi que ce soit, déjà, sur You Tube. Pour quelles raisons, on l'ignore, mais c'est "Wowforreeel" qui en a récupéré les seuls honneurs à ce jour (y-a t-il eu un deal de passé, la précédente proposition de Wowforreeel ayant crevé les scores ?). "Jasenko", dans Google Moon avait déjà dû passablement "travailler" son image pour obtenir celle d'une apparence humaine. Il avait dû nettement orienter le globe lunaire vers le nord- ouest pour obtenir le bon effet. Réorienté en sens quasiment contraire, on obtient une toute autre impression : celle d'un dome effondré le long de son diamètre... et non une allure de "Colosse de Rhodes" comme clamé par la fausse alerte You Tube...(l'ombre donnerait en effet un monstre de plusieurs dizaines de mètres de haut !!). Croire voir des visages ou des formes humaines dans des rochers ou d'autre matériaux, c'est même une forme de maladie psychologique appelée pareildolie. Un zozo a ainsi cru voir un visage dans le fantastique cliché de la comète Churyumov-Gerasimenko rencontrée cet été même ! Dans le même registre, une femme de Miami avait cru ainsi voir le visage de la vierge sur une biscotte (un toast), il n'y a pas si longtemps (on a vu celle du Christ aussi)... du Rorschach au quotidien, en quelque sorte. Chez "WFR", c'est pour lui par exemple un "visage de zombie" qui apparaît accroché à l'ISS : c'est en fait le module Soyouz de ravitaillement et son revêtement de protection !!! Le ridicule est bien présent chez notre homme, qui mélange tout, pourvu que ça attire le chaland !!! Notre phénomène semble y être sensible, donc à ramasser en plus chez les autres tous les bidules du genre : le monstre du Loch Ness prétendu visible sur Apple Maps, mais aussi, on s'y attendait, les inévitables prétendues constructions sur la Lune, dont une "station électrique" chères à d'autres fêlés (là encore emprunté à un autre site). L'inévitable BigFoot figure aussi à son palmarès, ainsi que l'inévitable lumière sur Mars (un bête reflet de soleil sur de la roche), la "chose" près du Soleil (un autre must de l'Ufologie) et toute une ribambelle d'OVNIs, bien sûr (ça vous aurait étonné en effet). A ce tarif-là il ne devrait plus tarder à afficher la face du Christ en nuages prétendument apparue en Ukraine... (grâce à un débutant de Photoshop !). Faire un million de hits avec un bug de Google Maps sur l'Antarctique, il l'a déjà fait, notre amuseur public... en effet, ce qui n'est guère rassurant sur la crédulité humaine, ma foi... il avait récidivé avec une "simple pub pour se marrer" au même endroit qui est montée à 700 000 vues avec des matériels et des bâtiments abandonnés sur la base de MacMurdo ! Et comme il cherche le buzz a tout prix, il lui arrive aussi de poster deux fois la même "découverte" mais en en changeant le titre. Ainsi chez lui le tracé dé glace brisée fait par un bateau au milieu d'un lac en Chine peut devenir altertnativement "Un tunnel vers la surface dans la lointaine Chine " (plus de 35 000 vues) le 21 évrier 2014 et se transformer en un "OVNI sortant de terre" le 27 février qui suit....(n'affichant plus que 5600 vues).Toujours sans chercher en quoi que ce soit à donner une explication, bien entendu !!!

La fameuse "gargouille de Mars", c'était aussi lui qui l'avait abondamment diffusée : indiquée ici comme l'ayant été par un "paranormal researcher"... qui avait valu un commentaire épique signé "Tom Rose" qui avait alors écrit : "la vidéo de gargouille, posté par chercheur en paranormal WowForReeel, prétend que c'est une idée de la culture martienne passée, au lieu de prendre une vue marrante de ce qui semble être juste une anomalie rocheuse. Mais la similitude de statues taillées dans la pierre depuis des siècles par l'homme est indéniable. Des théoriciens étrangers anciens ont longtemps proposé que les visiteurs d'autres planètes ont inspiré quelques-unes des œuvres les plus insolites de l'art dans l'histoire humaine, certains ont créé des milliers d'années. Où sont passés les artistes anciens et où puisaient-ils leurs inspirations ? Il s'ensuit que si jamais il y avait une civilisation sur Mars, similaire à la culture humaine, ils ont représenté leurs propres images et la mythologie en pierre. Les visiteurs martiens auraient pu se propager cette inclination en visitant l'humanité dans les premiers stades de la société." Sidérant de bêtise ! A l'occasion de sa mise en ligne, "WFR" avait cité une de ses références culturelles : ce n'était pas Victor Hugo mais plutôt "Don't Be Afraid of the Dark", film de série Z de 2011 (la première version datant de 1973). Visiblement, on n'a pas affaire à un intello !

Parfois il lui arrive de se lancer et de donner un d'avis : chez lui, alors, les cratères d'effondrement sur Mars sont nécessairement des endroits ou des vaisseaux se sont posés, obligatoirement !!! Bref, notre "Wowforreeel" est un faiseur, un du pire acabit, un suceur de sites pour y reprendre ce qu'il va mettre en ligne sous son nom avec un intitulé plus accrocheur et gagner le jackpot. Pas de texte à fournir, juste fureter, emprunter (voire... piquer) et rebalancer ; rien d'autre à cogiter que le titre pour faire le buzz : c'est tout bénéf pour lui !!! C'est la honte du net que ce genre d'individu qui déforme la réalité et désinforme un jeune public qui prendra son avis au premier degré, s'il ne cherche pas plus loin à se renseigner... son site ouvre sur l'image d'un fake notoire, celui d'un OVNI massif créé de toutes pièces. On le retrouve chez lui dans une vidéo intitulée "Massive UFO sighting Christmas Eve 2013 - a WFR production", qui est visiblement un montage vite torché qui fera plus de 7000 vues. Attaqué par un posteur avocat qui affirme tout de suite se désinscrire de son sa page You Tube à la vue de ce grossier montage, il se révéle tel qu'il (cynique) est en écrivant en réponse : "je sais que c'est moche, mais j'ai eu tant de plaisir à ça mettre ensemble. Muahaha. Désolé : D "... prouvant par la même occasion qu'il retouche aussi ses publications !!! Sur une des vidéos, "WFR" révèle le pot aux roses en indiquant son fonctionnemenr : "si vous avez des images d'OVNI ou d'autres images bizarres et étranges ou des vidéo que vous souhaitez partager sur WFR, s'il vous plaît soumettez-les à wfrdepot@gmail.com ou postez les sur le canal. Si vous avez une vidéo sur votre propre canal que vous souhaitez voir mis en évidence ici, postez-là avec un lien vers votre vidéo donnant la permission d'en montrer une partie, et dites-nous comment vous souhaitez être crédités. Répondra à autant que possible ! Merci Darrell G, Richard, Mary Y. et plus..." C'est en fait une petite PME qui s'est montée avec ces diffusions. Avec ces 146 vidéos trafiquéees et pompées partout, mises en ligne sous son label, le site ramasse en effet entre 167 euros et 1600 par mois, pour un revenu annuel de 2000 à 16 000 euros. Une petite PME qui ne prend pas beaucoup de temps (on lui propose les vidéos et il ne fait que mettre le titre !)... qui possède plus de 13 000 inscrits, et qui à été cliqué plus de 9 millions de fois depuis sa création le 3 février 2012...

A ce rythme, on ne devait donc pas échapper aux sempiternelles soucoupes nazies, vous allez me dire. Bingo le 31 janvier 2013 chez notre gugusse qui affiche en avoir trouvé la base... aux îles Bristol du Sud, le territoire des manchots, montrant pour se faire une image du stock de Panoramio de Google sur une cavité bien connue des géologues ; celle créée par une rivière circulant sous un glacier. Pour lui, il n'empêche, c'est obligatoirement un "Reichsflugscheibe", bien entendu (lire ici les délires du genre et l'article de base sur le sujet), car il a modifié l'image pour y glisser son délire nazifiant. C'est plus que ridicule et ça indique surtout chez "WFR" un très faible degré de connaissance des phénomènes géologiques, pour quelqu'un passant son temps à surfer sur Google Earth... A ce stade, remarquez, c'est plutôt Google Earth qui est coupable, à avoir laissé ainsi intituler ce cliché, un fake, dans sa base avec ce nom scandaleux... son auteur est vite débusqué ; il s'appelle Micky Hennemann, et c'est lui qui a posté la photo, déclenchant des commentaires outragés chez les internautes ("Micky, you're an a$$hole, polluting Google Earth with your bull$hit", "remove this idiotic picture - google earth is not to be used as toy"....) Un procédé honteux et un détournement flagrant de Panoramio qui ne devrait pas être admis, en effet ! Le même viendra saluer la sortie de Iron Sky par un "heyheyhey ! It´s a german one," pour saluer un photo montage de "dinosaures nazis" !!! Décidément !

Des choses étranges photographiées sur la Lune, ça fait près de 50 ans qu'on en a, pourtant. Dont de belles, comme la fameuse "shard" découverte et photographiée par Lunar Orbiter III voici 47 ans maintenant. A l'époque, on n'avait pas su garder la définition exacte des images envoyées par les 5 modules Lunar Orbiter, mais on retrouvera des années après le moyen de le faire, découvrant à nouveau cette étrange bout de rocher surgissant du sol. A l'époque, c'était tout autre chose, ce qu'ignore totalement notre "emprunteur" d'images (le fameux "Shard" ce n'est pas lui qui l'a cité !). La course à la Lune commençait, et il importait avant tout de cartographier le satellite si on voulait aller s'y poser. Aujourd'hui il est amusant de constater combien les américains regardaient par dessus leur épaule pour suivre ce que faisaient les russes. Leur programme Surveyor en rade (les démêlés avec Howard Hughes n'arrangeant pas les choses), c'est Boeing qui hérite du lot du défricheur de surface lunaire en décembre 1963. Au lieu du Surveyor version orbitale prévu, Boeing propose donc un bidule fort marqué par les premières sondes russes type Spoutnik II : à la base un compartiment fermé (les russes y mettront Laïka par exemple) contenant les caméras, avec comme voisins un transmetteur et des batteries, entouré d'un bâti supportant des équipements, en l'occurence ici uniquement les réservoirs de carburant pour freiner la trajectoire en vue de la Lune. Le tout portant à la base 4 panneaux solaires déployables fournissant 375 W de puissance. Deux mâts d'antenne de transmission et l'engin est fait. Vite fait, bien fait. Boeing a réussi un coup de maître en peu de temps : en astronautique c'est souvent la simplicité et la rusticité qui paye, on l'a vu. Si le module avait été un échec, la NASA avait aussi un plan B : le Lunar Mapping and Survey System (LM&SS), un dérivé du fameux sateliite secret "Keyhole" KH-7 muni d'un télescope... dont elle ne tenait pas trop à parler, on la comprend. CIA oblige. Je vous ai raconté ici la saga de sa (gigantesque) famille.

Les photographies montrées par Lunar Orbiter étaient très en dessous de ce qu'on fait aujourd'hui, ou plus exactement ces clichés ont été longtemps mal utilisés faute de moyen modernes de digitalisation. La cause en était non pas la qualité des optiques embarquées, mais plutôt le procédé d'envoi sur Terre des images saisies. A l'époque, pas d'ordinateur de bord sophistiqué et encore moins de mémoire de taille raisonnable pour stocker des centaines de photos. Et surtout aucun équipement radio assez sophistiqué pour envoyer les photos en temps réel. Comme preneurs de vues, les caméras provenaient directement du programme U-2, de très haute qualité, pourtant. Avec elles, se sont donc des photos argentiques qui ont été prises (avec un téléobjectif de 610 mm et une caméra grand angle de 80 mm, munie d'un objectif Xenotar fabriquée par Schneider Kreuznach, en Allemagne), et qui ont été ensuite développées à bord (à la façon de Polaroïd en pressant des couches d'émulsions ensemble), puis scannées et transmises ligne par ligne à la terre. Leur sensibilité était renversante au départ puisqu'elle affichaient l'incroyablement "finesse" de 1,6 ASA !!! La mémoire restreinte embarquée (elle ne faisait que... 128 k !!!) rendait les transmission d'images longues... le scanner saisissant des portions de film de 2,54 mm de largeur sur 55 mm de long seulement ! Cela prenait donc 10 minutes pour faire une image de résolution moyenne et 34 minutes pour une haute ! D'une résolution de départ de 1000 dpi sur le film, au départ, ce scanner de bord fabriquait une image TIFF en niveaux de gris en 8-bits à 300 dpi seulement, pesant la bagatelle de 29 mégas quand même, considérée comme une très faible qualité, donc, comparée à aujourd'hui. A l'arrivée sur Terre, elles étaient reconverties en 16 bits, et le "banding" fabriqué par le scanner retraité et "assoupli", puis sauvegardées sur bandes vidéos, seul support pouvant les contenir à l'époque. Les négatifs ainsi re-fabriqués seront distribués plus tard en grand format de tirages de 50 cm sur 60 cm. On y distinguait des détails de 60 mètres seulement... le tout inscrit sur un film qui faisait 70 mètres de long sur 7 cm de large. Tout cela semble aujourd'hui archaïque, mais ça a pourtant bien marché ! Un passionnant document de 99 Mo décrit ici point par point la technique alors utilisée. Les 5 modules Orbiter lancés raméneront 1654 photos au total, dont 840 destinées à définir les sites d'alunissage futurs d'Apollo. Le tout durant une campagne ayant duré 13 mois, de août 1966 à septembre 1967. C'est aussi Lunar Orbiter qui prendra les 5 et 8 août 1967 la première photo de "clair de Terre" prise de la banlieue lunaire. Si vous cliquez sur la photo, vous constaterez les progrès faits depuis pour restaurer digitalement les clichés initiaux. Pour les afficher en PDF, en 2006, les images ont été re-scannées à 200 points, via un scanner Scitex Eversmart Pro II. Le PDF en faisant des JPEG d'une qualité assez époustouflante. 

Pour arriver à une telle prouesse de définition plus de 40 ans après, on était reparti des clichés contenus sur un magnétoscope Ampex FR-900 analogique où avaient été stockées les images reçues (ici à droite), sur une bande de deux pouces Quadruplex unique à l'appareil. L'engin à lui seul pesait 270 kilos ! Leur remise en état sera toute une histoire. Les bandes enfermées dans des boîtes de fllm scellées (1500 au total !) avaient en effet été longtemps stockées au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena, Californie, mais en 1986, faute de place, il avait été décidé... de les détruire ! C'est l'archiviste Nancy Evans qui les sauvera, contre l'avis de ses supérieurs ! Ne sachant où les stocker (il fallait une température constante) c'est dans un McDonald's abandonné (mais à la clim toujours au point !) que le projet de l'archiviste et de quelques passionnés avait fini par s'installer : il devint aussitôt le Mac'sMoon. Les pièces manquantes des Ampex étant trouvées... sur e-Bay ! On avait oublié beaucoup de choses depuis, à propos de ces enregistrements historiques. Personne ne savait faire marcher les Ampex car il manquait le démodulateur des clichés d'origine. Des étudiants de l'Astrobiology Academy venus aider à ranger les bandes feront des découvertes étonnantes relatant les difficultés de transmission à la Terre des images : les boîtes marquées "M" iavaient été captées par la station de Madrid, en Espagne, celles en "W provenaient de Woomera, en Australie ; et celles marquées d'un "G" appartenaient au labo de Goldstone, en Californie. Les transmissions étaient si faibles que la NASA avait multipilé les stations de réception. Ce n'est qu'après avoir montré la première image restaurée (celle du clair de Terre !) que la NASA reconnaîtra son erreur en accordant une centaine de milliers de dollars pour continuer l'opération : la ténacité d'une toute petite équipe déterminée avait eu raison de la lourdeur d'une administration incapable de reconnaître les trésors qu'elle possédait et qu'elle avait failli faire disparaître à tout jamais par incompétence et irresponsabilité totale ! La NASA ne cherchait pas à dissimuler quoi que ce soit, en fait, c'était sa gestion archaïque qui avait fabriqué cette gabegie sans nom ! La presse (Time) s'emparera enfin de leur combat de restoration en gratifiant fin 2009 l'image du cratère Copernic, prise par le Lunar Orbiter N°2, le 24 novembre 1966, comme étant "l'une des grandes images du siècle". L'image prise à basse altitude est en effet aujourd'hui encore et toujours fantastique !

Or Orbiter avait trouvé une perle. Le rocher énorme dépassant du sol connu comme "The Shard" photographié par Orbiter III au loin du cratère Bruce qui avait donc été répertorié il y a près de 50 ans maitenant. S'il a beaucoup intrigué et intrigue encore, personne n'en fait aujourd'hui un bout de monument extraterrestre ou un morceau de bâtiment "construit par des aliens". Depuis plus de 40 ans qu'on l'a répertorié, tout le monde s'est fait à l'idée d'une manifestation géologique surprenante (une ancienne "dyke" de lave qui se serait débarrassée de ses cendres, mais par quel moyen il n'y pas d'érosion sur la Lune, de la lave jaillie par un escarpement de failles, car l'activité tectonique y subsiste, les questions demeurent...), et c'est tout. L'amélioration des images de Lunar Orbiter n'a pas apporté plus de renseignements sur l'étange phénomène. Avant le rafraîchissement, l'agrandissement 40 fois de l'image citée donnait une forme singulière d'un rocher se dressant pour certains sur un mile de haut, soit 1600 mètres d'altitude et pour d'autres sur quelques centaines de mètres seulement ; sinon moins encore. Ce qui intrigue plutôt, c'est pourquoi donc la NASA n'avait pas tenté d'en obtenir une image meilleure par la sonde Kaguya, par exemple. Pour faire sa carte de la Lune, Google a en effet utilisé semble-t-il aussi les images de la sonde japonaise "Selene" ("KAGUYA - SELENE - The SELenological and ENgineering Explorer").” Elles sont disponibles ici. On avait pu voir avec cette sonde un superbe lever de Terre, que je vous conseille d'aller voir ici (il faut le télécharger). C'est le LROC qui a permis de vérifier si le "Shard" était toujours là : on trouve une image faite à sa verticale dans l'immense bibliothèque que continue d'emmagasiner le satellite, et que les "buzzeurs" ne daignent pas compulser. On y voit pourtant une ombre immense, dans la pénombre. Celle de The Shard ! L'image à télécharger porte la référence M101017141LE.IMG.

La difficulté avec la Lune, ce sont justement les ombres. Elles varient du tout au tout, et selon l'éclairage du soleil et son inclinaison, on peut avoir une toute autre impression du sol. Un très bon exemple est donné par Google Moon lui-même, avec deux vues de la région du cratère Timocharis (*), la première prise avec un soleil écliarant sous un angle rasant de 2 degrés seulement, un cliché pris pendant la 16eme révolution du module de commande d'Apollo 15 Endeavour. La seconde prise sous un angle de 17 degrès : l'impression change du tout au tout. La cartographie de la Lune avant l'atterrissage des modules Apollo a dû représenter un vrai casse-tête, pour choisir les emplacements les moins à risques !

Wowforreeel, toujours lui, s'il cite néanmoins "The Shard", avait aussi largement répandu l'histoire de l'Hoax de la "construction lunaire" à partir à nouveau de Google Moon. Mais ce n'est pas la connaissance scientifique qui l'intéresse, loin de là. Au début de sa présentation, il avait versé ésotérique d'emblée en écrivant "pour certains, la Lune n'est que le vaisseau spatial qui a amené sur Terre les Anunnaki"... un non tout droit sorti de la "mythologie mésopotamienne"... Un scientifique désireux de mettre fin à ce genre de rumeur ridicule, avait eu l'idée de retourner voir l'image originale de la sonde Kaguya, mise en process par Google Moon, qui avait fabiqué le "glitch" que WFR avait pris pour une "construction". En ligne il avait donné toute la méthode en détail, point par point.... débusquant l'idée de l'OVNI architectural soi-disant découvert par WFR... une démonstration magistrale ; ruinant totalement l'annonce sensationnaliste de WFR !!! L'explication été montée à 25 000 vues. Or l'hoax avait atteint plus de 2 800 000... Une personne seulement sur 100, environ, était allée vérifier les dires de WFR !!! Ce qui fait 99% de crétins prêts à tout gober ! Il y a encore du travail à faire, sur internet, en matière de pédagogie.... dans les commentaires, WFR avait alors affirmé sans sourire "après l’avoir regardé longtemps sur une carte de Google Moon, je peux dire qu’il existe bien, et qu’il ne s’agit pas d’un faux. Je n’ai rien trouvé de tel dans les autres cratères lunaires. Regardez vous-mêmes et dites ce que vous en pensez. C’est l’une des découvertes les plus étranges faites sur Google Moon." sans finalement trop se mouiller... mais en indiquant insidieusement "avoir vu précédemment un objet très similaire sur des cartes interactives de l’Antarctique. Il était aussi de forme triangulaire, un de ses angles faisait précisément 90° et ses dimensions étaient aussi de 125 mètres par 90". L'objet qu'il avait "vu" en premier n'avait pas cette forme (il était rectangulaire !) et c'était une autre imperfection de montage de Google Maps cette fois ! Le second, pour se rattraper, était plus que tiré par les cheveux, à vrai dire.... Dans les commentaires, on avait eu droit cette fois-là à "base spatiale secrète évidente", ou à "base américaine" voire "base russe", (il n'y ont jamais mis les pieds, sur la Lune !) mais le commentaire qui revenait le plus était bien sûr "base extraterrestre"... Il y a vraiment du travail à faire sur le net... beaucoup de travail, à lire les annonces comme celle du mois sur l'allure humaine soi-disant aperçue sur la Lune !!!

Selon Noé Petro, un scientifique de la mission Lunar Orbiter Renaissance (LROC) lancée en 2009 et qui est actuellement toujours en orbite autour de la lune, affirme que l'image provient plutôt des prises de vues faites par les missions Apollo 15 et 17 missions de 1971 et 1972. Le LROC n'a pas montré ce genre d'artefact, aussi selon lui, ce n'est qu'une poussière, un cil, des rayures sur le négatif qui ont provoqué l'apparence de l'être humain ou du géant. "Rappelez-vous, c'était dans les jours pré-numériques et toutes sortes de choses désagréables pouvaient arriver aux films." dit-il dans le MailOnLine. "Scratch", "glitch", sont les termes qui sont évoqués par d'autres spécialistes en efffet. Des ombres étranges, ce n'est pas ce qui manque en tout cas sur la Lune. Tout le monde peut en trouver d'intriguantes, comme celle ici visible au dessus du très beau cratère de Timocharis de 33 km de large, situé sur la face visible lunaire, dans la Mer des Pluies (Mare Imbrium). C'est pris à 100 m d'altitude et ça fait environ 350 m de long. Je vous joints la copie écran de Google Moon, et vous indique la localisation exacte de l'artefact à découvrir : 27°46' 26,97" N et 12°51'21,81" O. Je n'ai aucune idée de ce que ça peut être, mais ne vais pas vous dire que c'est un cosmonaute géant de plus de 300 m qui dort couché sur le côté, ce à quoi ressemble l'image quand on l'oriente fortement vers la droite... comme quoi tout le monde n'a pas la vision biaisée d'un faiseur du net.

 

(*) Timocharis d'Alexandrie (env. 320 av. J.-C. - 260 av. J.-C.) était un astronome et un philosophe grec. Probablement né à Alexandrie, il était contemporain d'Euclide. Aux alentours du iiie siècle av. J.-C., avec l'aide d'Aristillus, il créa le premier catalogue d'étoiles du monde occidental. Plus de 150 ans après, Hipparque comparera son propre catalogue d'étoiles à celui de Timocharis et découvrira que la longitude des étoiles avait changé au cours du temps, ce qui lui permit de déterminer la première valeur de la précession des équinoxesIl fit la première mention écrite de Mercure (Wikipedia).

Pour tout savoir sur Lunar Orbiter et ses fantastiques images :


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 16 août 2014 12:06

    « en 2006, les images ont été re-scannées à 200 points, »

    ça doit être pourrie comme image dans ce cas.

     smiley


    • morice morice 16 août 2014 12:27

      tout ce que vous voyez sur le net est à 72 points, la définition de votre écran : preuve que vous n’y connaissez rien en impression et en informatique. Vos plus belles photos sur magazine en papier glacé ne dépassent JAMAIS 300 points... et ce, depuis des décennies.


      bref, vous faites encore une fois preuve ce votre ignorance la plus totale pour venir détruire un fil, comme à votre habitude, hélas, ici.

      Vous ignorez que de scanner à 200 points permet de garder davantage de nuances de gris qu’en le faisant à 300. L’image scannée est à considérer comme un cube et non une surface plate. Plus son « épaisseur » est grande, plus vous gardez de nuances : or pour cela, il vous faut baisser la valeur du point de saisie. Visiblement, vous n’avez jamais appris à scanner de votre vie.

      cours rapide ici

      phrase à retenir  : « numériser avec une résolution supérieure n’augmente pas la qualité de l’image imprimée et alourdit le fichier résultat. A titre de comparaison, une image numérisée à 300dpi est seize fois plus grande que la même image numérisée à 75dpi ».

      • foufouille foufouille 16 août 2014 12:57

        .

        flop et reflop.

        un scan HD permet un zoom plus profond sans pixelisation

        grosse tache en informatique. tu le vérifie quand tu veut avec ton scanner


      • foufouille foufouille 16 août 2014 13:24

        « tout ce que vous voyez sur le net est à 72 points, la définition de votre écran : preuve que vous n’y connaissez rien en impression et en informatique. Vos plus belles photos sur magazine en papier glacé ne dépassent JAMAIS 300 points... et ce, depuis des décennies.

        bref, vous faites encore une fois preuve ce votre ignorance la plus totale pour venir détruire un fil, comme à votre habitude, »

        raison de bouffon.

        les scanners dépasse 300 dpi depuis longtemps

        un eversmart pése 70kg et numérise à plus de 3000 dpi

        ignare et prétentieux


      • morice morice 16 août 2014 18:39

        quand vous voulez la modération pour le jeter : il en est à sa combien d’injures là, alors qu’il n’a visiblement jamais pratiqué le métier ????


        c’est NORMAL d’avoir ces genres de propos . Je luis répond poliment, voilà ce dont j’hérite !!

        c’est se moquer du monde que de le laisser faire ainsi, surtout !

      • foufouille foufouille 16 août 2014 18:46

        « tout ce que vous voyez sur le net est à 72 points, la définition de votre écran : preuve que vous n’y connaissez rien en impression et en informatique. Vos plus belles photos sur magazine en papier glacé ne dépassent JAMAIS 300 points... et ce, depuis des décennies.

        bref, vous faites encore une fois preuve ce votre ignorance la plus totale pour venir détruire un fil, comme à votre habitude, »

        ce sont des insultes et c’est toi l’ignorant en informatique.


      • foufouille foufouille 16 août 2014 12:28

        c’est ou les photos HD ?


        • morice morice 16 août 2014 12:52

          vous apprenez à lire jusqu’au bas de l’article et vous y serez ...


          pour l’Orbiter !!

          Pour le LROC, c’est ici (et c’est DANS LE TEXTE EN LIEN) :


          ou mieux : là


          bonne découverte....


          • foufouille foufouille 16 août 2014 13:06

            c’est pas HD. le « détail » est de 20m


          • morice morice 16 août 2014 13:14

            c’est pas HD. le « détail » est de 20m


            décidément, ça s’appelle être bouché... s’il vous faut les HD, commandez-les donc à la NASA, ça vous coûtera un max et vous n’êtes même pas chercheur...



          • Duke77 Duke77 16 août 2014 12:53

            Moi, je me suis arrêté à « incompétence et irresponsabilité ». Cet argument ne tient pas quand on sait l’enjeu militaire que représente la conquête spatiale. C’est comme pour le 11 septembre quand les tenant de la VO arrivent à croire que c’est l’incompétence de la défense aérienne américaine qui a permis à quelques arabes armés de cutters de piloter des avions comme des pros de la voltige... On est dans l’ânerie totale. Morice, en bon prof à la retraite, est un habitué de l’article long où il nous ressasse des idées pré-machées sans jamais faire preuve d’esprit critique. Ainsi, admet que « the sharp » est une incohérence géologique mais en parle comme d’une banalité pour faire passer ceux qui croient à des artéfacts ET pour des doux dingues...

            Il avait prouvé sa mauvaise foi il y a quelques temps deja quand je lui demandais quels élaient les éléments du dossiers OVNI auxquels il accordait du credit et que jamais il n’a répondu. Cela lui avait permis d’éviter un dialogue honnête.
            C’est à cela qu’on reconnait ceux qui manquent d’honnêteté intellectuelle et avec qui toute discution est inutile.
            A notre époque de média-mensonges presques systématiques, ce sont les idiots utiles du système, propagandistes bénévoles et volontaire. ( sic )
            Pour ce que le sujet abordé intéresse réellement : http://www.marsanomalyresearch.com

            • morice morice 16 août 2014 13:15

              Morice, en bon prof à la retraite, est un habitué de l’article long où il nous ressasse des idées pré-machées sans jamais faire preuve d’esprit critique. 


              demande de retrait pour INSULTE.

            • reveil reveil 16 août 2014 13:03

              Etant donné qu’apollo n’est jamais allé sur la lune, point besoin de cartographie à l’époque, mais peut être qu’un jour certains apercevront le père Noël s’il est vendu par les américains.


              • morice morice 16 août 2014 13:16

                RAS LE BOL DE CE GENRE DE POST, ras le bol....


                d’abord ce n’est pas le thème, et le LROC lui même en montre les PREUVES...

                ras le bol de ces ignorants complets, ras le bol.

              • reveil reveil 16 août 2014 14:45

                Désolé doux rêveur, un peu de jugeote ne vous ferait pas de mal. Prendre des photos sur la lune avec un hasselblad argentique, c’est pas commun. liens vers sites documentés http://omar44.perso.sfr.fr/Index.htm
                http://www.dailymotion.com/video/x3tsxe_apollo-canular-la-verite-revelee-01_news
                Vingt heures de vidéos pour prouver l’imposture.
                L’ignorance vous aveugle.


              • ablikan 17 août 2014 03:40

                pour ceux qui hesitent à cliquer, le deuxieme lien est fascinant, integralement basé sur les photos et informations fournies par la nasa


              • foufouille foufouille 16 août 2014 13:20

                http://www.cours-photophiles.com/index.php/le-traitement-dimage/scanner-une-photo-.html

                Si les photos que vous scannez sont destinées à être imprimées sur papier photo numérique, ou sur une jet d’encre récente, choisissez une résolution de 300 dpi.

                Si les images seront utilisés pour une impression professionnelle (quadrichromie par exemple), demandez à votre imprimeur la linéature de trame qu’il utilise pour vos travaux et scannez avec une résolution correspondant à 1,5 fois la linéature de trame (lpi) .

                Enfin, si vos images sont destinées à être présentées sur écran d’ordinateur, comme c’est le cas pour un site Internet, travaillez directement avec le nombre de pixels qui composent votre image (la définition). Une image contenant 500 pixels sur sa largeur occupera approximativement la moitié de la largeur d’un écran réglé sur un affichage de 1024x768 pixels.

                 smiley


                • Zeb_66 17 août 2014 18:40

                  @foufouille
                  Tout à fait d’accord, j’allais écrire la même chose !
                  Mais des écrans en 1024x768 ça existe encore ?
                  Le mien fait 1920x1080/96dpi et pourtant il n’est pas tout jeune.


                • foufouille foufouille 17 août 2014 19:00

                  le mien ne monte pas beaucoup plus haut. c’est un CRT de pro avec 2 entrée. je voit pas l’intérêt de le changer ( à part ses 45 kg)


                • morice morice 16 août 2014 13:21

                  Il avait prouvé sa mauvaise foi il y a quelques temps deja quand je lui demandais quels élaient les éléments du dossiers OVNI auxquels il accordait du credit et que jamais il n’a répondu. Cela lui avait permis d’éviter un dialogue honnête.


                  MENTEUR, je vous avais répondu.

                  Ras le bol de ce genre d’attaque ici. Ras le bol des MENTEURS.

                  • morice morice 16 août 2014 13:22

                    Enfin, si vos images sont destinées à être présentées sur écran d’ordinateur, 


                    qui affiche à 72 points seulement....

                    ah ah ah : il ne connait rien !

                    • Doume65 16 août 2014 21:11

                      « sur écran d’ordinateur,  qui affiche à 72 points seulement. »

                      Un écran d’ordi monte facilement à plus de 100dpi de nos jours (témoin mon écran LG tout à fait classique). On faut bien mieux pour les tablettes et surtout les smartphone, ou l’on dépasse les 400dpi

                      Les 72 dpi, c’est de l’histoire ancienne, celle des écrans CRT.


                    • morice morice 16 août 2014 21:14

                      sur un smartphone, précisez-donc...


                      ça vous fait une belle image... de 10 cm de long à regarder...

                      ah ah ah : cessez donc de tout confondre....

                    • Doume65 16 août 2014 21:59

                      « ah ah ah : cessez donc de tout confondre »

                      Cessez de ricaner bêtement dans chacun de vos messages, morice, c’est lourd, à force.

                      Je n’ai rien confondu puisque j’ai justement précisé de quels matériel il s’agissait chaque fois.
                      Je vous ai dit gentiment, et je continue à vous dire gentiment, que les 72 dpi ont été dépassés depuis longtemps sur les écrans tout à fait standard. Ça peut vous faire rigoler, mais c’est comme ça. Ça s’appelle l’évolution technique.


                    • morice morice 16 août 2014 22:22
                      aucun écran de retouche actuelle type 24-27 pouces n’est en 200 points...

                      bref, entre le téléphone et les écrans, vous confondez beaucoup de choses.... à moins que vous ne vouliez retoucher des posters de 4m sur 6 avec un téléphone ?


                      le Nec Display Specraview, bidule à 3500 euros de 29,8 pouces pour la retouche n’affiche qu’une Densité de pixel : de 101,3 ppi soit 2560 sur 1600 points...

                      comme quoi vous devez encore beaucoup apprendre sur l’image...

                      au fait il date de 2013, ce qui vous parait trop VIEUX, je suppose...


                      les derniers (comme le SpectraView Reference 302 ) ne sont sortis qu’en janvier dernier...





                    • Doume65 17 août 2014 10:59

                      « vous confondez beaucoup de choses... »

                      Tu tournes en boucle. Tu n’es manifestement plus en état de tenir un dialogue. Je n’insiste pas.

                      Enfin, si, il y a un mieux : tu as laissé tomber tes « ah, ah, ah ». C’est un progrès qu’il faut saluer.


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 12:01

                      il veut surtout pas admettre son erreur, en bon mytho


                    • morice morice 17 août 2014 12:40

                      la modération y’en a MARRE là ça fait deux jours que ça dure !


                      cet individu n’a jamais travaillé dans le domaine du traitement d’image, il ne sait pas définir un scanner (il ignore son dmax, seul critère valable) ne sait pas reconnaître la profondeur de couleur d’une image (il préconise de scanner au plus haut point ce qui est ridicule car cela perd en nuances) ne sait pas que le JPEG abîme quoi qu’on fasse (comprimé ou non) et ne sait pas comme d’autres que Photoshop traite tout en 8 bits , et il vient depuis deux jour me diffamer, m’injurier pour affirmer des choses techniquement fausses dont il ne possède comme connaissance que ce ce qu’il a glané chez des sites fort mal fournis, tel celui indiquant que le TIFF LZW réduit peu ou est difficile à ouvrir entre Mac et PC ce qui n’a JAMAIS été son cas (l’auteur confondant la représentation basse réso qui n’est pas de même nature)... bref, une connaissance d’amateur même pas éclairé lui permettrait de venir ici me diffamer à plusieurs reprises ? mais où va-t-on là ?

                      vous l’avez laissé m’injurier pendant une bonne série de posts alors que je lui ai répondu polimenbt. Il a ensuite affirmé que je l’avais injurié alors qu"il est bien l’auteur des injures : vous allez longtemps encore le laisser faire ainsi ??

                    • foufouille foufouille 17 août 2014 13:22

                      encore faux. tu m’as traité d’ignare en premier. tu déformes mes propos. et invente n’importe quoi.

                      c’est toi qui a écrit que l’on scannait en 200 dpi pour faire une sauvegarde alors que c’est faux. on utilisera les capacités maximum du scanner car dans le futur on pourra utiliser cette définition d’image.

                      ton scan à 200 dpi ne te permettra aucun agrandissement.

                      et c’est la même chose en vidéo.

                      les choses ont changé depuis l’époque des dinosaures en informatique


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 13:27

                      le sujet est bien sûr les images de la NASA prise sur la lune. 



                    • morice morice 17 août 2014 13:45

                      la modération, vous pouvez le constater une fois de plus : soit il ne comprend rien soir il fait l’imbécile exprès là...


                      1) je n’ai jamais parlé de « sauvegarder » en 200 dpi : j’ai précisé que de le faire par rapport à une saisie à 300 permet de garder plus de nuances : il n’a toujours pas compris la différence entre POINTS et PROFONDEUR DE COULEUR. Le 200 points a été choisi par la NASA pour DIFFUSER les images, pas pour les SAUVEGARDER : c’est DANS MON ARTICLE POURTANT.

                      2) scanner au maximum pour le futur ne veut strictement rien dire du tout.

                      3) le scan a 200 dpi sera agrandi naturellement de 2 ou 3 fois sur des écrans d’ordinateurs qui sont à 72 ou 100 points encore...`

                      4) c’est la « même chose en vidéo » est encore une hérésie : les formats vidéos sont de par nature des images toutes compressées à l’origine !!!

                      bref, il ne sait toujours pas ce dont il parle et continue à injurier sans que vous ne bronchiez... 

                      les scanners vendus en 2014 fonctionnent toujours comme ceux que j’ai indiqué. 


                      à noter dans la description 

                      Il n’y a pas ou d’invisibles différences à taille d’impression A4. La numérisation de la version haute définition à 9600 dpi permet concrètement de zoomer dans l’image et d’imprimer un plus grand format, mais n’accroit en rien la qualité du rendu. En fait, l’interprétation numérique interpole les pixels supplémentaires et la résolution réelle est bien inférieure. On estime que la résolution réelle n’excède pas le tiers de celle affichée par le constructeur.

                      en somme, il ne sait scanner qu’à 3200 maxi, alors que notre critique aurait crû qu’il faisait du 9600 points. Son dmax est en revanche de 4.2, ce qui est excellent.

                      Leurs logiciels étant les maîtres des saisies et non leur capteur, qui ont fait des progrès en dmax, définition que cet amateur complet ne connaît même pas au départ... c’est affligeant cette vindicte de quelqu’un qui ne connaît rien à ce métier que j’ai pratiqué 6 années.

                    • foufouille foufouille 17 août 2014 14:20

                      « Pour les afficher en PDF, en 2006, les images ont été re-scannées à 200 points, via un scanner Scitex Eversmart Pro II »

                      menteur et re menteur

                       smiley


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 14:24

                      c’est pas moi qui scanne à 3200 ou 4800. faut tout lire

                       smiley

                      optique ou interpolation est indiqué quand on cherche.

                      « les formats vidéos sont de par nature des images toutes compressées à l’origine !!! »

                      gros délire. si ton matériel est assez rapide, c’est pas le cas. encore un domaine que tu ne connais pas


                    • Doume65 17 août 2014 14:36

                      La modération y’en a MARRE là ça fait deux jours que ça dure !

                      morice continue à maintenir ses inepties, et il en rajoute !

                      Il prétend maintenant que Photoshop traite tout en huit bits, ce qui est absurde vu qu’une image peut être traitée de1 bit (image monochrome noir et blanc, et il n’y a même plus de canaux) à 16 bits - voire plus, je ne sais pas - (par canal de couleur, précisons) lorsqu’elle provient d’un RAW d’un appareil photo ou qu’on la convertie en 16 bits On se demande d’ailleurs pourquoi les traitements sont sur longs, vu qu’ils se font en 8 bits ! C’est juste pour nous faire croire que c’est en 24 bits !

                      Il n’y a d’ailleurs pas que Photoshop pour traiter des images possédant plus de huit bits par canal RGB. Je suppose en suivan la logique de morice que Photo-Paint doit créer des sorte de pixels fantômes pour que les 24 Mo de mon image .cpt 16 bits se ramène à un poids de 18.4 Mo lorsque je la convertie en huit bits.

                      Ce qui est vrai, en revanche, c’est que l’utilisateur ne verra pas son image en 24 bits, puisque les meilleurs moniteurs, sont, il me semble, en 10 bits et qu’il faut une carte graphique spécifique (Je parle de l’écran lui-même, pas de son électronique et de son fonctionnement interne. Mais ça évolue vite. De toute façon, inutile de faire plus, le gamut étant la seule chose à améliorer pour que l’œil le plus entrainé sente une différence)


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 14:42

                      pour la CG, il suffit d’un clic droit sur le bureau de windows pour vérifier. pour les bits, explique lui pas, laisse le délirer.

                       smiley


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 14:57

                      Adobe Acrobat’s Recognize Text Using OCR tool was used to output Searchable Image
                      (Exact). This step was done to create searchable text in the document and leave the
                      original images of scanned pages. The document text has not been reviewed. While this
                      step added search capabilities to the document, it is not 100% dependable content for
                      accessibility tools such as text readers and other uses.

                       smiley

                      il a lu que les premières lignes

                      hahaha !


                    • morice morice 17 août 2014 17:11

                      « Pour les afficher en PDF, en 2006, les images ont été re-scannées à 200 points, via un scanner Scitex Eversmart Pro II »

                      menteur et re menteur

                      la modération, si vous servez à quelque chose ici, veuillez quand même noter que cette spécification est extraite du document de 99 Mo dont j’ai donné le lien dans l’article et que cet individu ose remettre en cause. Si on en est stade de dire que l’on ment lorsque l’on cite un document dûment répertorié, ce n’est même plus la peine de parler d’informer sur Internet.


                      ce gars-là me diffame depuis deux jours d’affilée et vous ne bronchez pas...


                    • morice morice 17 août 2014 17:13

                      ne vous déplaise, mais tout ce qui sort de Photoshop est en 8 bits.


                      c’est dans les specs du logiciel depuis toujours...


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 17:25

                      fallait lire la suite et suivre une formation en informatique. 200dpi, c’est pour un OCR.

                      -

                      mdr !

                       smiley

                      ptdr

                       smiley


                    • foufouille foufouille 17 août 2014 17:30

                      Profondeur

                      La profondeur définit la quantité d’informations chromatiques disponibles pour chaque pixel dans une image. Le nombre de couleurs disponibles et la précision de la représentation des couleurs dans une image sont proportionnels au nombre de bits d’informations par pixel. Ainsi, dans une image d’une profondeur de 1 bit par pixel, les pixels peuvent prendre deux valeurs possibles : noir et blanc. Une image avec une profondeur de 8 bits par pixel compte 256 valeurs possibles (28). Une image en mode Niveaux de gris avec une profondeur de 8 bits par pixel compte 256 valeurs possibles de gris.

                      Les images RVB sont constituées de 3 couches de couleur. Une image RVB de 8 bits par pixel a 256 valeurs possibles pour chaque couche, soit plus de 16 millions de valeurs chromatiques possibles. Les images RVB 8 bits par couche sont parfois appelées images 24 bits (8 bits x 3 couches = 24 bits de données pour chaque pixel).

                      Outre les images 8 bits par couche, Photoshop est également compatible avec les images qui contiennent 16 bits ou 32 bits par couche. Les images 32 bits par couche sont appelées images HDR (High Dynamic Range).
                      Prise en charge des images 16 bits par Photoshop
                      Pour l’utilisation d’images 16 bits par couche, Photoshop prend en charge les fonctions suivantes :

                      Les modes Niveaux de gris, Couleurs RVB, Couleurs CMJN, Couleurs Lab et Multicouche sont disponibles.

                      Tous les outils de la palette d’outils, à l’exception de l’outil Forme d’historique artistique, peuvent être utilisés dans les images 16 bits par couche.

                      Les commandes de réglage des couleurs et des tonalités sont disponibles.

                      Il est possible d’utiliser des calques dans les images 16 bits par couche, notamment des calques de réglage.

                      De nombreux filtres Photoshop peuvent être utilisés dans les images 16 bits par couche.

                      Pour tirer parti de certaines fonctions Photoshop, telles que certains filtres, vous pouvez convertir une image 16 bits par couche en image 8 bits par couche. Il est conseillé d’utiliser la commande Enregistrer sous et de convertir une copie du fichier image pour que le fichier d’origine conserve l’intégralité des données d’image 16 bits par couche.

                      repaf

                      mdr !

                       smiley

                      ptdr

                       smiley


                    • Doume65 17 août 2014 17:40

                      @ morice
                      « la modération, si vous servez à quelque chose ici »
                      La modération, comme nous tous ici, te supporte. Tu devrais en être ravi et reconnaissant.


                    • morice morice 16 août 2014 13:24

                      Seuls les écrans Retina montent davantage, mais ça aussi il ne le sait pas... pénible, le mec...


                      227 pixels par pouce (on est toujours aux environs de 200 que notre gus trouve « pourrie »...

                      ah ah ah !

                      • foufouille foufouille 16 août 2014 13:26

                        Enfin, si vos images sont destinées à être présentées sur écran d’ordinateur, comme c’est le cas pour un site Internet, travaillez directement avec le nombre de pixels qui composent votre image (la définition). Une image contenant 500 pixels sur sa largeur occupera approximativement la moitié de la largeur d’un écran réglé sur un affichage de 1024x768 pixels.

                        cela dépend de la résolution de ton écran. ignare


                        • morice morice 16 août 2014 13:41

                          cela dépend de la résolution de ton écran. ignare


                          elle est fixe... 72 points pour les ordinaires, 200 pour les Retina qui sont très peu répandus : le vôtre est à 72 points.

                          ah ah ah !! 

                          ignare ? trop drôle venant d’un mec incapable d’évaluer des nuances de gris dans un scan en ne retenant que la valeur du point saisi !

                        • foufouille foufouille 16 août 2014 13:29

                          http://www.alpha-numerique.fr/index.php/chroniques/idees-fausses/716-idee-fausse-3-le-mythe-des-72-dpi-pour-un-affichage-ecran

                          « Cette valeur, devenue une sorte de mythe, n’a pourtant guère de sens. Elle est tout au plus un vague souvenir des temps paléoinformatiques et n’est plus là que pour embrouiller les photographes. Il serait temps de la remiser au musée, ce que n’a d’ailleurs pas choisi de faire Photoshop qui l’inflige toujours aux utilisateurs ayant cliqué sur Enregistrer pour le Web...

                          Cette résolution de 72 dpi, présentée comme la valeur « standard » pour les écrans, a deux défauts : non seulement elle est obsolète, mais surtout elle laisse perdurer l’idée fausse que la taille d’affichage est contrôlable quel que soit l’écran. Or, il n’existe pas de solution pour forcer une image à s’afficher à l’identique sur tous les écrans, par exemple sur un site ou une galerie web.
                          Les dalles sont différentes les unes des autres en termes de nombre de points, ratio d’aspect et diagonale. Leurs résolutions (ou pitch, exprimé en dpi) sont donc également différentes et toujours largement supérieures à 72 dpi, avec une plage de variation très forte. Prenons quelques exemples (dont deux extrêmes) :
                          • Un écran 24’’ 1 680×1 650 px possède une résolution de 86 dpi.
                          • L’écran 13’’ Full HD de certains portables Sony Vaio série Z a une résolution de 169 dpi.
                          • Un écran classique 23’’ Full HD a une résolution de 96 dpi.
                          • Un écran classique de portable 17’’ en 1 600×900 px a une résolution de 108 dpi.

                          Comme on peut le constater, la résolution moyenne des écrans actuels s’établit autour de 100 dpi (valeur en hausse constante depuis des années). D’où vient alors cette valeur « standard » de 72 dpi ? Sans doute d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : celui des écrans cathodiques où la norme était le CRT 19’’ (17’’7 réels) en 1 024×768 px. Ces écrans possédaient effectivement une résolution de 72 dpi... »

                          ignare et fainéant.


                          • ceddec 17 août 2014 02:22

                            Il serait temps de la remiser au musée, ce que n’a d’ailleurs pas choisi de faire Photoshop qui l’inflige toujours aux utilisateurs ayant cliqué sur Enregistrer pour le Web...




                            Je me permet juste de préciser, sans remettre en cause ce que vous dites, que la fonction Enregistrer pour le Web sert principalement en webdesign lorsqu’on fait des maquettes de site web. C’est à cela que sert cette fonction dans photoshop. On peut ainsi prendre chaque élément (ici sous PS les calques)et les paramétrer en jpg ou en png pour les placer ensuite sur un site. Effectivement, en photo cela n’a aucun sens. 

                            Or, il n’existe pas de solution pour forcer une image à s’afficher à l’identique sur tous les écrans, par exemple sur un site ou une galerie web. 

                            Je n’ai peut-être pas tout compris, mais avec du javascript ou maintenant avec des propriétés en CSS3, c’est possible de donner une taille en fonction de la taille de l’écran. C’est ce que font les sites fait en responsive webdesign. Grosso modo, le site va s’adapter en fonction de la taille des écrans. J’ai le script quelque part mais en gros vous enregistrer votre image en 1600 de hauteur, javascript va s’occuper du reste pour le mettre à la correspondant au bloc.


                          • Doume65 17 août 2014 15:03

                            @cedec

                            Tu as raison le 72 dpi n’est là que pour donner une indication sur la dimension en cm ou pouces qu’aura l’image affichée sur l’écran. Et c’est vrai qu’on parle là de vieux écrans.
                            le CSS, ou même les simples attributs HTML permettent de redimensionner l’image. Mais il convient de disposer au départ d’une image qui a les dimensions affichées. Pourquoi ?
                            - si on la réduit (via HTML ou CSS), on fait passer par le tuyaux une image inutilement grosse. Il y a un gaspillage de ressources et l’image est longue à charger. Certains sites mettent dix secondes à envoyer trois images de 3000 pixels de large affichés en miniature !
                            - Si on l’agrandit, on la dégrade vu que sa définition restant inchangée, c’est sa résolution qui en prend un coup
                             Un site vraiment « responsive » n’enverra pas la même image selon les médias de lecture. Encore qu’un smartphone haut de gamme n’a rien à envier, question définition (j’ai bien dit définition) à de nombreux moniteurs puisque certains affichent la vidéo HD (1920 * 1080 pts). Leur résolution (plus de 400 ppp) ne devrait je pense pas augmenter, vu qu’on dépasse là les capacités visuelles d’un adulte. Ou alors, il faudra leur joindre une lentille de Fresnel ! Ceci dit, on met bien des capteurs de plus de 40M de pixels sur des smartphones, (alors que la plupart des compacts experts en ont 12) ce qui ne sert qu’à diminuer la qualité de l’image dès qu’on n’est pas en plein soleil.
                            Bon, je me suis éloigné du sujet...


                          • ceddec 17 août 2014 20:41

                            @Doume65,


                            Sauf erreur de ma part, j’ai testé cette méthode il y a environ un mois. Normalement c’est le navigateur qui interprète le code CSS et/ou Javascript. Mais cela ne fonctionne uniquement pour un site qui est codé de cette façon. Donc une image de 1600px de largeur, sera interprétée suivant la taille de l’écran. Vous pouvez donc déposer votre image dans le dossier image, les scripts ou les média queries s’occuperont du reste. Mais encore une fois, j’insiste, cela ne fonctionne uniquement si le site à ces propriétés. Donc je ne pense pas qu’une image à 3000 px de large va encombrer les tuyaux dans la mesure où le navigateur va l’interpréter avant de l’afficher. 
                            Bref c’est comme ça que je vois le processus, mais je me trompe peut-être. 
                            En fait cela sert surtout pour mettre des images en fond de site, maintenant j’imagine que cela doit être pareil dans des balises pour des galeries d’images. 
                             J’avoue que c’est un peu nouveau, et suivant les versions des navigateurs, cela ne doit pas nécessairement fonctionner. 
                            Maintenant c’est vrai que c’est un peu HS, mais vu la foire d’empoignes sur cet article, autant partager nos connaissances smiley

                          • Doume65 18 août 2014 18:08

                            Bonjour cedec.
                            En effet, sortons de la foire d’empoigne.
                            Concernant les pages web, il y a mille façon de travailler (enfin pour ceux qui n’utilisent pas un CMS), et chacun a sa méthode, qui est bien sûr meilleure que celle du voisin. Il ne faut pas prendre ce que j’indiquais de manière absolue. Un redimensionnement raisonnable est envisageable. Si tu connais les media queries, c’est que tu connais les derniers développement du CSS. Je ne t’apprendrai donc pas que le navigateur ne fait que ce que lui demande le code source. (avec quelques nuances lorsque le navigateur prend en compte le léger grossissement - du texte en principe- qu’on peut avoir réglé dans le panneau de configuration. Firefox par exemple, l’applique aussi aux images).
                            Lorsque j’évoquais la possibilité d’envoyer une image selon la définition de l’écran, c’est au niveau du script sur le serveur (php ou asp). Sachant que le script en question ne peut connaître la définition de l’écran que si Javascript la lui a fournie.
                            En fait, ça se fait rarement.
                            Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut disposer sur le serveur d’une image en rapport avec ce qui va être affiché. Donc pas une image de 3000px de large pour afficher une imagette. Il y a tellement de logiciels qui redimensionnent par lot qu’il ne faut pas se priver de le faire.


                          • foufouille foufouille 16 août 2014 13:32

                            le but est de pouvoir faire un zoom sur l’image pas de l’afficher sur un écran !

                            ignare et fainéant.


                            • morice morice 16 août 2014 13:42

                              e but est de pouvoir faire un zoom sur l’image pas de l’afficher sur un écran !


                              encore plus drôle : zoom ou pas, elle sera toujours à 72 points...

                            • morice morice 16 août 2014 13:45

                               Un écran classique de portable 17’’ en 1 600×900 px a une résolution de 108 dpi.


                              ils ont déjà disparus et on est toujours à la moitié de votre notion de « pourrie »

                              alors elles sont deux fois plus pourries sur votre exemple.

                              vous ne pigez rien au scannage. Je vous le répète donc : à 100 points, votre image à plus de nuances qu’à 200.

                              en somme, vous ne savez même pas définir une image « pourrie » !!!

                              • foufouille foufouille 16 août 2014 13:58

                                faut vraiment être abruti

                                dpi = dot per inch. 100 = 100 points pour 2.54 cm, etc

                                Le point par pouce (PPP) est une unité de précision communément utilisée pour définir la résolution d’un scanner (on parle de « finesse de numérisation »), d’une imprimante (on parle de « précision de l’impression ») ou d’une souris optique. Plus cette valeur est élevée, meilleure est la qualité. On peut également utiliser cette notion avec un moniteur d’ordinateur ou un écran de télévision, mais on utilisera alors le terme de PPI (pixels per inch, pixels par pouce, PPP également en français).

                                source wiki


                              • morice morice 16 août 2014 14:17

                                Le point par pouce (PPP) est une unité de précision communément utilisée pour définir la résolution d’un scanner (on parle de « finesse de numérisation »), d’une imprimante (on parle de « précision de l’impression ») ou d’une souris optique. Plus cette valeur est élevée, meilleure est la qualité. 


                                C’est FAUX.

                                ça n’a jamais été ça la définition... ça c’est pour le GOGO qui achète son scanner !

                                la définition d’un bon scanner est son DMAX, à savoir combien de nuances de gris peut-il offir ... et non son point supérieur de saisie

                                ça, tous les PROS le savent, mais pas l’amateur à peine éclairé qui recopie une notice de vendeur qui n’y connait pas plus....


                                « Cette information est rarement annoncée franchement par les constructeurs. La Dmax correspond au logarithme décimal du noircissement. Elle indique le rapport entre le blanc maximum et le ton le plus sombre perceptible. Pour rappel : log de 1=0, log de 10=1, log de 100=2, etc... Par exemple, une Dmax de 3 indique que le scanner est capable de percevoir les tons sombres ayant une densité jusqu’à 1000 fois plus importante que le blanc maximum. Au delà de la Dmax, toutes les informations sont considérées comme du noir. »

                                « Sur un film courant, le rapport de luminosité entre le blanc et le noir est d’environ 4000, soit une Dmax de 3,6. La majorité des scanners de films ont une Dmax variant entre 3 et 4. Plus la Dmax est importante, plus le scanner est capable de »scruter« des détails dans les parties les plus sombres du film. Un scanner d’entrée de gamme est rapidement limité par un seuil au delà duquel il »voit« tout en noir. »


                                à 4 comme le font les petits scanners actuels, on est très proche des anciens rotatifs...

                                exemple

                                dmax de 4.0 : très bon scanner !

                                4.2 : plus qu’excellent !

                                avis ici :

                                En théorie c’est la dynamique maximale du scanner, dans les faits cela
                                traduit principalement sont aptitude à fouiller les ombres d’une dia
                                très dense. Mon scanner Nikon à un Dmax de 4.2 et pour ce qui est de fouiller les ombres très, très dense, il fait mieux qu’un rotatif, du moins les rotatifs auquel j’ai accès (Heidelberg et Crosfield).

                                Une Dmax de 4.0 pour un scanner à plat, c’est une valeur assez
                                exceptionnelle, je n’ai pas encore eu un des derniers Epson entre les
                                mains et je ne peux confirmer ou infirmer la véracité de ce chiffre.



                                bref, quand vous saurez acheter un scanner, vous reviendrez poster sans y afficher vos âneries de débutant....



                              • morice morice 16 août 2014 14:19

                                la modération on doit aussi subir ceci :


                                « faut vraiment être abruti » 

                                 ???? venant de cet ignare qui ne sait même pas choisir un scanner ?

                              • foufouille foufouille 16 août 2014 14:25

                                si tu avait scanner une photo avec un vieux scanner puis avec un modèle plus précis, tu le saurais.

                                mais tu es ignare voire débile. une photo comporte des détails très fin. en informatique ce sont des points carrés = pixels. donc en agrandi = effet escalier

                                tout le monde achète des scanner HD pour rien. momo est resté avec sa crotte datant de 80 branché sur le port com2.


                              • morice morice 16 août 2014 14:38

                                si tu avait scanner une photo avec un vieux scanner puis avec un modèle plus précis, tu le saurais.


                                j’ai 6 ans derrière moi de responsabilité informatique d’une entreprise d’impression, pionnière en SCSI, les scanners Crossfield et en matériels de saisie LCD Scitex Leaf (les tous premiers capteurs pro du genre)..


                                alors permettez que je vous taxe d’amateur ignorant sur la question, au moins.

                              • foufouille foufouille 16 août 2014 14:56

                                http://www.studio-plus.fr/photo-argentique/comparatif-scanners-de-negatifs.html

                                paf. encore faux.

                                tous les détails techniques sont à prendre en compte

                                http://forumde.lalogotheque.com/index.php?showtopic=24000

                                repaf

                                ce sont tous des menteurs


                              • foufouille foufouille 16 août 2014 15:01

                                « 

                                j’ai 6 ans derrière moi de responsabilité informatique d’une entreprise d’impression, »

                                mdr !

                                il a tout appris en 6 ans. même ce qui a été produit après.

                                depuis 80, le matériel a évolué. donc on on peut sanne en 3000 dpi depuis longtemps (comme avec un eversmart)


                              • foufouille foufouille 16 août 2014 15:07

                                The camera needs an Apple Macintosh Quadra 950 or 800 computer with 64 megabytes of random access memory, a 300 megabyte (or larger) hard drive and 24-bit video

                                mdr !

                                donc tu surf sur un 33Mhz ?

                                en mode texte ?


                              • morice morice 16 août 2014 15:27

                                l a tout appris en 6 ans


                                on scannait à bien plus de 3000 points, amateur !!

                                pour scanner des diapos, on pouvait agrandir à 3199 %.... imaginez donc !

                                4.2 Dmax !!

                              • foufouille foufouille 16 août 2014 15:42

                                pas le scanner cité ! 3175 dpi max !


                              • foufouille foufouille 16 août 2014 15:45

                                « pour scanner des diapos, on pouvait agrandir à 3199 %.... imaginez donc ! »

                                c’est plus 100 dpi ?


                              • morice morice 16 août 2014 18:41

                                ce sont tous des menteurs


                                ah ah ah il ne sait plus quoi trouver, avec ses maigres connaissances !

                              • foufouille foufouille 16 août 2014 18:49

                                c’est plus 100 dpi ?

                                dans un de mes lien, un photographe scanne des négatifs photos N&B en 4800 dpi.


                              • morice morice 16 août 2014 21:59

                                allez répandre votre fiel ailleurs, méprisant.


                                encore une fois vous prouvez que vous n’avez rien à dire d’autre que de venir mordre en hyène habituelle que vous êtes.

                                dès que quelqu’un d’autre mord, ici, vous accourrez dans l’espoir d’achever.

                                votre attitude ici est misérable... et révèle une psychologie bien torturée...



                              • foufouille foufouille 16 août 2014 22:15

                                @momo 

                                consulte un psy

                                mytho


                              • foufouille foufouille 16 août 2014 14:00

                                « Je vous le répète donc : à 100 points, votre image à plus de nuances qu’à 200. »

                                mdr

                                il y a plus d’informations, de points (le double) mais ça sert à rien.

                                mdr

                                il sait pas compter

                                ridiculosaure


                                • morice morice 16 août 2014 14:07

                                  décidément ça s’appelle être bouché à l’émeri !! c’est incroyable !


                                  plus vous « montez » en points (de 200 à 300), moins vous avez de nuances de gris... dans votre image qui finit par ne plus avoir que du noir et du blanc...

                                  scanner ne consiste pas à se focaliser sur le POINT, je me tue à vous le dire et vous ne comprenez rien à rien....

                                  la modération : on doit se faire INSULTER ici par un ignare total ou quoi ? Il n’a jamais scanné correctement de sa vie et ça se lit. Mais vient ici m’insulter !!!

                                  • volpa volpa 16 août 2014 14:27

                                    On croirait un dialogue sur la ligne de Gaza.

                                    Vous n’allez pas vous mettre des missiles sur la tronche.

                                    Buvez un coup et faites la paix.


                                    • Zeb_66 17 août 2014 19:28

                                      Tout juste !
                                      Je rappelle (car en lisant directement les commentaires on croirait à un
                                      débat sur les traitements photo) que le sujet de l’article est un
                                      questionnement sur les délires de quelques zozos sur le net... MDR


                                    • morice morice 16 août 2014 14:34

                                      qu’il cesse d’insulter alors qu’il n’a jamais été professionnel de l’usage du scanner et ne sait même pas en donner la définition exacte de sa qualité !


                                      • sleeping-zombie 16 août 2014 14:38

                                        @Foufouille
                                        @Morice

                                        Bon, c’est finit ces arguties sans fin ? Ecoutez-vous avant de vous répondre...

                                        @Morice
                                        Foufouille parle d’une image informatique, pas d’une image papier. A ce titre, une résolution standard de scanner est 300dpi. Et évidemment, moins il y a de points, moins ton image est précise. L’écran d’ordinateur n’est qu’une interface pour accéder aux infos de cette image. Et depuis que les logiciels de visualisation ont inclus un truc qu’on appelle le « zoom », le nombre de points de l’écran n’a aucune importance (du moment qu’il y en a au moins 2).

                                        @Foufouille
                                        Morice parle d’une image en noir et blanc, destinée à être imprimée par une imprimante qui fait des gros patés, donc à ce titre, avoir trop de points est inutile. C’est expliqué dans le lien qu’il a fourni dans sa 1ere réponse.

                                        De rien.
                                        ++


                                        • foufouille foufouille 16 août 2014 15:23

                                          j’avais compris. sauf que la NASA ne scanne pour imprimer mais faire une sauvegarde.

                                          si ton imprimante de la guerre imprimante en 100 dpi, ça sert à rien de scanner en 200

                                           smiley


                                        • morice morice 16 août 2014 15:31

                                          si ton imprimante de la guerre imprimante en 100 dpi, ça sert à rien de scanner en 200


                                          qui vous a parlé d’imprimer ? Je vous parle depuis le début de SAISIE.

                                          les fichiers sont ensuite passés de toute façon au JPEG (qui abîme l’image !) pour que quand vous les téléchargiez ça ne prenne pas 3 heures.
                                          `
                                          l’image montrée fait alors 27 mo, et décompressée chez vous 252 mégas... pas moins... ça ne vous suffit pas ?

                                          mais vous pouvez toujours dire qu’elle est pourrie....

                                          vous ne connaissez rien à rien au domaine de l’image que vous n’avez pas pratiqué.

                                        • foufouille foufouille 16 août 2014 15:41

                                          faux ! ton lien parlait d’impression.

                                          la compression n’abime pas l’image sauf à taux élevé.

                                          elle est pourrie ta photo car le détail est de 20m.

                                          toujours aussi nul

                                          « sans pertes ou compression réversible. Il n’y a pas de pertes d’information et il est donc possible de revenir aux valeurs originales de l’image. Les gains en termes de compression sont alors plus modestes, avec un taux de compression de l’ordre de 2 à 8 [réf. nécessaire]. Cette partie fait l’objet d’une norme spécifique appelée JPEG-LS. »


                                        • morice morice 16 août 2014 18:31

                                          la compression n’abime pas l’image sauf à taux élevé.


                                          encore la preuve que vous n’y connaissez strictement rien...

                                          la compression qui n’abîme pas, c’est du LZW sur du TIFF : elle réduit le poids de moitié et c’est basé sur une règle simple, celle du... morse !!! Tous les pros bossent avec et jamais avec le JPEG !

                                          la compression JPEG, même réglée à zéro, abîme votre image en la transformante en carreaux de 8 pixels sur 8... plus on pousse le curseur, plus les « carreaux » se réassemblent par couleur d’affinité et plus ça détruit l’image.

                                          laissez croire qu’une faible compression JPEG ne DETRUIT pas est la preuve de votre absence totale de connaissance du sujet !

                                          le JPEG personne ne sait l’utiliser et pas plus vous : c’est un système de TRANSPORT de l’image, qui fait qu’il ne doit être fait qu’une seule fois, quelle que soit sa compression de départ. Or vous le faites à plusieurs reprises sur vos images, comme tout gogo de l’informatique...

                                          non, laissez donc le débat aux pros, et cessez voulez-vous de recopier les bêtises lues ici et là sans les comprendre. Vous ne saviez même pas ce qu’est le dmax et vous êtes venu dire que la NASA ne savait pas présenter ses images « pourries » selon vous.

                                          Vous êtes ridicule, et ignorant.

                                        • foufouille foufouille 16 août 2014 18:53

                                          « sans pertes ou compression réversible. Il n’y a pas de pertes d’information et il est donc possible de revenir aux valeurs originales de l’image. Les gains en termes de compression sont alors plus modestes, avec un taux de compression de l’ordre de 2 à 8 [réf. nécessaire]. Cette partie fait l’objet d’une norme spécifique appelée JPEG-LS. »

                                          le pro qui bosse avec du tiff, soit in utilise de la HD sur de petites images soit c’est un vieux con.

                                          le JPG est utile à faible taux de compression. un simple citoyen n’imprime pas en A1

                                          le MJPG est utilisé en capture vidéo


                                        • foufouille foufouille 16 août 2014 18:56

                                          « Vous ne saviez même pas ce qu’est le dmax »

                                          toi non plus, sinon tu l’aurais mis dans l’article. et personne ne scanne en 200 dpi pour une sauvegarde, sauf les ignares


                                        • morice morice 16 août 2014 18:58

                                          le pro qui bosse avec du tiff, soit in utilise de la HD sur de petites images soit c’est un vieux con.


                                          pour la énième fois la MODERATION, si elle existe ici ça suffit là les INJURES...

                                          il parlait compression : je lui réponds poliment. Il ne sait même pas celle qui abîme et celle qui n’abîme pas et pense que le JPEG pas compresse n’abîme pas non plus : là, je ne peux plus rien faire contre une absence aussi FLAGRANTE de SAVOIR...

                                          il ne sait rien, et vient INJURIER : vous trouvez ça normal ??? 

                                        • foufouille foufouille 16 août 2014 19:23

                                          les insultes viennent de toi en premier. c’est écrit plus haut. et le jpeg ne détruit pas une image en 8 bits

                                          si tu compresse un fichier texte, il est détruit ?

                                          c’est un presse citron informatique, le jpg ?


                                        • morice morice 16 août 2014 21:23

                                          les insultes viennent de toi en premier.


                                          la modération constatera que c’est FAUX : ce sont bien les votres.

                                          même sans activer une quelconque compression (Zéro donc) le JPEG DETRUIT VOTRE IMAGE car il la réduit en blocs de 8x8 pixels qui ne peuvent plus être détruits et pire, se réassocient autrement si vous le réengistrez une deuxième fois.



                                          le symptôme produit est l’écrêtage visible entre deux tonalités opposés


                                          votre énième post démontre encore une fois que vous n’avez décidément AUCUNE connaissance de la saisie d’image, des scanners ou des modes de compression, à en devenir pitoyable !!! 

                                        • ablikan 17 août 2014 03:42

                                          @sleeping-zombie bien essayé, ca a foiré mais au pire j’aurai appris un nouveau mot, merci...


                                        • Pyrathome Pyrathome 16 août 2014 14:44

                                          Voici un lien faisant la correspondance de votre article sur les crops et cet autre sur les singularités de la lune : ( on est gâté aujourd’hui...)
                                          http://www.huffingtonpost.co.uk/2014/05/21/nasa-archaeology-anthropology-interstellar-communications_n_5362813.html
                                          La Nasa, mine de rien, se posent aussi des questions existentielles inavouables......ah ah ah !!!

                                          Autre lien à examiner à « tête reposée »..
                                          http://www.examiner.com/article/edward-snowden-s-psychic-human-ets-revealed
                                          Toujours avec des pincettes tant il est vrai qu’on met Snowden à toutes les sauces en ce moment, ne serait-ce que pour le discréditer dans d’autres infos capitales ?


                                          • morice morice 16 août 2014 14:55

                                            « pincetttes » oui car votre source pue fort : c’est John Kelly , celui qui décrypte les langages à l’envers, un vieux procédé de mytho complet :



                                            sa carte de visite à ce fêlé :

                                            It’s no secret that messages encrypted backwards within human speech reveal valuable information. Used for intelligence-gathering in military, forensic and clinical applications, these remarkable phenomena have been seen and heard by radio and television audiences throughout the world.

                                            Join world-famous expert analyst Jon Kelly for this special three-hour event and discover the secrets of unconscious communications from your inner voice.

                                            Jon Kelly is an international clinician and world-famous speech analyst who released key intelligence pertaining to the Iraq War two years in advance of the « Shock and Awe » strikes against Baghdad in 2003. As a former feature producer for CBS Radio with experience in #1-rated US television, his work is featured in USA Today, Coast to Coast AM, Fox News, CBS Radio and Television, CBC, BBC London, Deutschlandradio Berlin, AOL News, UFO Digest and Forbes.com. 

                                            source en effet de cet hoax sur Snowden :


                                            vous vous faites avoir là...


                                          • morice morice 16 août 2014 15:07
                                            pour votre gouverne sur le premier lien


                                            It al sounds pretty complex but Jesus Diaz over as Sploid assures us its « quite accessible ».

                                            qui est ce Jesus Diaz qui trouve ça « possible »

                                            le même qui prend les affuts de canon pour des lancements de soucoupes...


                                            parlez d’une référence !

                                          • Pyrathome Pyrathome 16 août 2014 15:18

                                            Rigolez pas, notre sauveur c’est Jésus, pas morice.....

                                            http://michelduchaine.com/tag/jesus-diaz/

                                             smiley


                                          • morice morice 16 août 2014 14:46

                                            incompréhension encore !!


                                            le scan détermine la valeur de nuances de gris dès la saisie !

                                            après on DETRUIT : Photoshop détruit, en troncaturant tout à 3x256 nuances !

                                            c’est pour ça qu’on fait du RAW aujourd’hui si on veut garder le maximum.


                                            il a encore moins de finesse que les extachromes, pourtant....

                                            résultat : scanner avec comme seule référence une valeur de POINT est une hérésie.

                                            c’est la profondeur de couleur qui prime, ou nuances de gris, pas le point....

                                            décidément, je n’ai affaire qu’à des gens dont ça n’a jamais été le métier...

                                            • foufouille foufouille 16 août 2014 15:34

                                              c’est plus que le DMAX qui compte ?

                                               smiley

                                              « c’est pour ça qu’on fait du RAW aujourd’hui si on veut garder le maximum »

                                              mdr ! aussi. ça a toujours été le cas, si on a la place sur le HD et en mémoire.

                                              avec 2go par image, il faut de la place.

                                              ton lien parle d’un APN pas d’un scanner.

                                              toujours aussi nul


                                            • morice morice 16 août 2014 18:47

                                              ton lien parle d’un APN pas d’un scanner.


                                              ah ah ah : et à votre avis, comment ça marche ???

                                              une cellule qui capte la lumière, que ce soit un scanner ou un capteur LCD reste une cellule qui capte la lumière....

                                              ce n’est pas un hasard si Scitex a fait les tous premiers appareils photo-numériques et les premiers scanners à plat capables de rivaliser avec les rotatifs : à la base, c’était le même type de capteur....
                                              Vous méconnaissez totalement l’historique de la saisie d’image numérique, au point que je me demande s’il faudrait pas en faire un article. un tel gouffre de méconnaissance sur un sujet, il y a longtemps que je n’avais pas lu..

                                              je vous plains.

                                            • foufouille foufouille 16 août 2014 18:58

                                              un scanner scanne en RAW, donc sans compression !

                                              un APN ordinaire a pas assez de mémoire !


                                            • foufouille foufouille 16 août 2014 19:07

                                              Le format Tiff :
                                              Il est utilisé essentiellement dans le traitement numérique de l’image et pour livrer les clients exigeant tels que les imprimeurs. Son principal intérêt sur le JPEG, c’est qu’il peut stocker les données sur 8, 16 ou 32 bits et que, quelque soit le nombre de sauvegardes successives que l’on effectue, il n’y aura pas de perte d’informations. Il existe la possibilité de sauvegarder en Tiff compressé sans perte, mais je vous le déconseille parce que le gain en place n’est pas énorme et surtout parce que après on a souvent des incompatibilités à l’ouverture (Mac, PC, logiciel de traitement etc.). Comme le Jpeg, il est reconnu (lorsqu’il n’est pas compressé) par tous les logiciels de traitement, cataloguage etc d’images ou presque.
                                              Certains appareils proposent d’enregistrer les prises de vue en Tif à coté du jpeg ou du raw. Ca n’a aucun intérêt, car on ne bénéficie ni de l’économie de place du jpeg, ni de la souplesse du raw. C’est un format pour le traitement des images, leur sauvegarde et la livraison aux clients.
                                              Avantage du Tiff : sa qualité et son universalité. Inconvénient : le poids des fichiers.

                                              -

                                              -

                                              source : cherche le nonoss

                                              et essaye de comprendre


                                            • morice morice 16 août 2014 22:47

                                              . Il existe la possibilité de sauvegarder en Tiff compressé sans perte, mais je vous le déconseille parce que le gain en place n’est pas énorme et surtout parce que après on a souvent des incompatibilités à l’ouverture (Mac, PC, logiciel de traitement etc.).


                                              le LZW du nom de trois mathématiciens israéliens est un format UNIVERSEL qui ne pose AUCUN problème de transfert ou de décompression Mac-PC  : votre mec n’y connaît pas plus que vous... le gain est de 50% : s’il trouve que ce n’est pas beaucoup, c’est la preuve qu’il ne sait pas ce que c’est ....

                                            • Doume65 17 août 2014 17:32

                                              @ morice et foufouille

                                              Ça fait 10 ans maintenant qu’on peut compresser ses images, avec ou sans perte, en 8 bits ou 16 bits par canal, en utilisant le JPEG 2000 (jp2), dont l’algorithme de compression n’a rien à voir avec celui du JPEG (pas de blocs, compression par ondelettes).

                                              Pour ceux qui veulent le tester sans investissement, XnView permet la sauvegarde en jp2 (il manque beaucoup d’options comme les zones d’intérêt). Testez-le en demandant une compression avec un ratio de 100 (le fichier sera 100 fois plus léger que l’original décompressé), c’est sciant, surtout sur du portrait !


                                            • foufouille foufouille 17 août 2014 17:56

                                              @doume

                                              je sait mais il prétend l’inverse.

                                              le jpg détruit l’image en boucle

                                               smiley


                                            • morice morice 17 août 2014 19:13

                                              il n’a jamais percé comme moyen de compression, et personne ne l’utilise...


                                              « Par ses fonctionnalités avancées, sa capacité à gérer les images de grande taille, ainsi que d’excellentes performances à haut débit, JPEG 2000 s’adresse aux professionnels de l’image, mais n’a pour l’instant que peu d’applications grand public. En particulier, sa présence sur le World Wide Web est marginale. »

                                              or le principe de la compression c’est pour ECHANGER : résultat c’est raté et il est MORT.

                                            • heisenberg71 heisenberg71 17 août 2014 19:32

                                              Bonjour Morice,
                                              il me semble que tous les cinémas utilisent ce format pour projeter les films (sauf les rares cinés encore équipés en 35mm).
                                              Donc d’accord pour dire que le grand public ne l’utilise pas mais de là à dire qu’il est mort ...


                                            • Doume65 17 août 2014 19:53

                                              @ morice

                                              Voilà morice qui vient de découvrir le jp2 et qui se dépêche d’aller voir sur Wikipedia ce qu’il s’en dit.
                                              Et il s’y dit que le jp2 a peu d’applications grand public.
                                              Et voilà qu’il conclue « or le principe de la compression c’est pour ECHANGER : résultat c’est raté et il est MORT ».

                                              Alors d’abord il faudrait qu’il se renseigne un peu avant de décréter qu’il est mort, vu que par exemple l’INA l’a choisi comme format d’archivage. Ensuite, alors qu’il nous rabat les oreilles de ses six ans d’exercice professionnel de l’image il prend prétexte de la mauvaise connaissance du public de ce format pour expliquer qu’il est mort. Doit-on en conclure que le jpeg est la merveille, puisqu’il est le format de prédilection du public ? Mais alors, tout ce qu’il a dit avant, contre le JPEG ?? Enfin il décide que la compression c’est pour ÉCHANGER. (me suis permis de mettre l’accent.) On le dira à l’INA qui l’utilise pour l’archivage. (Sont vraiment cons ces mecs de l’INA, heureusement qu’y a morice pour leur expliquer ce qu’il ne faut pas faire !)


                                            • Zeb_66 17 août 2014 20:12

                                              En tout cas le TIFF sous Linux, no problèmo, avec Gimp, RT24 et autres.
                                              Je sors toutes mes photos importantes en TIFF brut 4860x3650 et
                                              après traitement toujours en TIFF, je passe à du png en définition
                                              plus modeste.
                                              Le problème de la qualité n’est pas vraiment à ce niveau,
                                              déjà, pour faire un traitement correct ,il faut un excellent écran et
                                              que cet écran soit calibré (c’est mon cas) d’ou la possession d’un bon
                                              colorimètre et d’un bon logiciel associé, ce qui n’est pas donné et
                                              demande une certaine maitrise.
                                              Il en est de même pour toute la chaine : Scanner et imprimante, dont
                                              la calibration est vraiment trop couteuse.
                                              Sans oublier la TV ou le Projo (calibré également chez moi) pour
                                              visualiser les « oeuvres »
                                              Comme c’est en pratique irréalisable financièrement pour un
                                              amateur, toutes les subtilités citées dans les commentaires
                                              sont sans objet.


                                            • foufouille foufouille 17 août 2014 20:22

                                              « On le dira à l’INA qui l’utilise pour l’archivage »

                                              mauricette y travaillait aussi. elle a même inventé le VHS compressé.

                                               smiley


                                            • Doume65 19 août 2014 10:26

                                              « après traitement toujours en TIFF »

                                              Je ne sais pas exactement ce que tu veux dire, mais sache qu’une fois ouverte, ton image n’est pas plus en TIF qu’en JPEG ou que sais-je. Un exemple pour t’en convaincre : tu peux lui ajouter un calque. Or il n’y a pas de calque en TIF.


                                            • morice morice 16 août 2014 15:00

                                              il donne des cours de contacts avec les ETs !


                                              c’est bien un fake, Kelly décrivant qu"il a découvert ça caché dans un message oral de Snowden, qui parle donc très bien à l’envers, ce qu’on ignorait !!

                                              ah ah ah !

                                              source 
                                              In the first of a series of highly-controversial reports dated June 10, 2013, the Vancouver UFO Examiner presented audio evidence linking Edward Snowden’s Hong Kong interview for the British Guardian newspaper describing how a secret message encrypted backwards in his speech represented an involuntary disclosure of his concerns about UFO and ET contact-related issues.

                                              il n’y a AUCUN rapport entre Snowden et les ET donc !

                                              • Pyrathome Pyrathome 16 août 2014 15:13

                                                Vous vous faites avoir....
                                                Non, pas du tout, ce n’est pas parce que je transmet un lien que j’y crois, je vous demande un avis, vous voyez la nuance !!
                                                Je viens simplement dire qu’on cherche à discréditer Snowden à travers son instrumentalisation à toutes les sauces, comme on cherche à discréditer la recherche ufologique et autres, les vieilles ficelles, quoi  !!

                                                Donc, ok, mais vous ne répondez pas à ceci :
                                                http://www.huffingtonpost.co.uk/201...


                                              • Pyrathome Pyrathome 16 août 2014 15:22

                                                Donc, ok, mais vous ne répondez pas à ceci :

                                                .
                                                Autant pour moi, vous avez répondu.....c’est le petit Jésus....


                                              • morice morice 16 août 2014 15:33

                                                Je viens simplement dire qu’on cherche à discréditer Snowden à travers son instrumentalisation à toutes les sauces,


                                                l à on est bien d’accord, il n’a jamais rien dit sur les aliens !

                                                • trash1981 16 août 2014 15:50

                                                  Incroyable. Morice est aussi un spécialiste de l’image ! Lui qui sait déjà tout sur tout. Il ne cesse de m’épater.

                                                  Ca fait plaisir de vous lire, morice. Vous n’avez rien publié pendant un moment, et je commençais à me demander s’il vous était arrivé quelque chose. Je suis surpris que vous n’ayez pas encore retrouvé le MH517 et élucidé les autres crash aériens récents (Malaysia et Air Algérie). Je suppose que c’est fait mais que vous n’avez pas eu le temps de tout rédiger encore.

                                                  Ca veut dire quoi « Photoshop troncature tout à 3 x 256 nuances » ? J’utilise ce logiciel, ainsi que d’autres, quotidiennement et je suis curieux d’en savoir plus.

                                                  Allez. Bonjour chez vous, cher ami.


                                                  • foufouille foufouille 16 août 2014 15:52

                                                    un grand « spéciaziste » !

                                                     smiley

                                                    (il a pas compris son lien)


                                                  • morice morice 16 août 2014 18:36

                                                    encore retrouvé le MH517

                                                     oh si, mais ce n’est pas moi...

                                                    faudra expliquer aux gens comment il s’est crashé : je compte sur vous pour le faire, car vous savez, moi les boîtes noires qui débitent les conversations des semaines précédentes mais pas celle du jour de l’accident, c’est pas trop ma tasse de thé.

                                                    ne vous en déplaise, j’ai fait aussi ça comme métier. Ce qui à l’air de vous emmerder, semble-t-il..

                                                    vous savez, c’est fou ce qu’on peut faire en 63 années d’existence : enfin quand on a envie de changer...

                                                    j’espère pour vous une vie aussi riche, ça vous fera dire moins de bêtises peut-être, ou moins de méchancetés gratuites, qui sait....

                                                  • morice morice 16 août 2014 19:03

                                                    Ca veut dire quoi « Photoshop troncature tout à 3 x 256 nuances » ? J’utilise ce logiciel, ainsi que d’autres, quotidiennement et je suis curieux d’en savoir plus.



                                                    ne pas le savoir et l’utiliser tous les jours est GRAVE, c’est le b.a.ba du métier et du logiciel...

                                                    lire ici

                                                     « Adobe Photoshop traite toujours l’image comme une image 8 bits, en 256 couleurs ».

                                                    résultat : un coup de Photoshop, quoi que vous fassiez et votre image est MORTE.

                                                    Photoshop est le principal outil pour détruire les images : si vous pensez l’inverse, faudra revoir votre métier....

                                                  • morice morice 16 août 2014 19:07

                                                    lire ici l’excellent cours 

                                                    http://www.post-traitement.com/page-8.html


                                                    extrait :


                                                    Si vous avez un peu pris le temps de regarder le nuancier de photoshop, vous avez sans doute déjà vu que chaque couleur est définie par décomposition en ses trois couleurs, sur des valeurs allant de 0 à 255. Je ne vais pas vous faire un cours d’informatique, mais sachez que 256 valeurs ca correspond a un codage sur 8bits. 
                                                    Du fait, vu que nous avons 256*256*256 nuances de couleurs différentes, on obtient donc les fameuses 16 millions de couleurs disponible en informatique. 

                                                    Alors ca fait déjà pas mal de nuances disponibles, et c’est ce qui nous permet d’avoir des photos en Jpeg (et donc aussi des tirages) de bonne qualité au niveau des couleurs. 

                                                    Ceci dit, il faut savoir que nos appareils photos permettent de capturer bien plus de nuances de couleurs : en effet, ceux ci peuvent capturer de la couleur sur 12bits/couche voir même 14bits/couche ! C’est à cela que sert le fameux « RAW » proposé par nos APNs. 

                                                    Alors la question que l’on se pose immédiatement, étant donné que le Jpeg (donc le format de la photo « fini » et présentable sur le net, au photographe pour tirage et autres) ne propose de toutes manières que 8bits/couche, c’est qu’elle en est l’intérêt ?


                                                  • foufouille foufouille 16 août 2014 19:13

                                                    photoshop est fait pour des images 8 bits. il ne détruit rien.

                                                    lien concernant certains formats :

                                                    http://www.photofiltre-studio.com/doc/enregistrer.htm

                                                     smiley

                                                    (il a pas compris son lien)


                                                  • foufouille foufouille 16 août 2014 19:19

                                                    « ne vous en déplaise, j’ai fait aussi ça comme métier. Ce qui à l’air de vous emmerder, semble-t-il.. »

                                                     smiley

                                                    si c’est comme le scan en 200 dpi, tu t’es fait virer souvent..

                                                    - momo, sort moi une photo HD

                                                    - mais patron, ça sert à rien de scanner au dessus de 200 DPI

                                                    - momo, tu es chômeur

                                                     smiley


                                                  • morice morice 16 août 2014 21:25

                                                    il ne détruit rien.


                                                    décidément vous ne comprenez rien...

                                                    le raw n’est pas en 8 bits et n’importe quel passage sous Photoshop le fait devenir en 8 bits

                                                    ce n’est quand même pas dur à piger ni à SAVOIR...

                                                  • morice morice 16 août 2014 21:35

                                                    si c’est comme le scan en 200 dpi, tu t’es fait virer souvent..


                                                    la modération notera la énième attaque et la énième injure

                                                    oui, une photo scannée à 200 points peut être plus belle qu’à 300 car elle comportera PLUS de nuances de gris, ce que vous ne voulez toujours pas COMPRENDRE...

                                                    or cela, tous les scannéristes le savent, mais pas vous qui n’avez jamais fait ce métier !

                                                  • foufouille foufouille 17 août 2014 11:55

                                                    ce qui est pas possible car il y a moins de points par pouce.

                                                    on ne scanne pas en 4800 dpi pour rien. surtout que cela prend beaucoup de temps.


                                                  • trash1981 21 août 2014 23:54

                                                    Merci pour votre réponse, morice, qui montre bien que vous ne comprenez rien à ce que vous racontez.

                                                    Je ne vais pas rentrer dans les détails mais pour commencer vous confondez 256 puissance 3 et 3 x 256. Ce n’est pas tout à fait la même chose : 16 millions de couleur contre 768. Si Photoshop traitait les images en 256 ou 768 couleurs, ça se verrait immédiatement. Vu votre âge, vous avez du connaître la belle époque des images 256 couleurs, non ?

                                                    Le lien Adobe que vous utilisez parle des images à couleurs indexées, donc forcément moins de couleurs... C’est la définition même.

                                                    Le texte que vous citez vous permet de prouver que vous racontez n’importe quoi puisqu’il affirme que Photoshop réduit la palette de couleurs à 16 millions de couleur, et non pas à 256 ou 712 comme vous le dites.

                                                    Et enfin, il existe des centaines d’utilisations possibles de Photoshop, logiciel qui dépasse largement le simple post-traitement de photos. En ce qui me concerne, je ne l’utilise presque jamais pour traiter des images, mais pour en créer à partir de rien, un peu comme on utilise Illustrator. J’essaierai bien de vous expliquer mais je doute que vous soyez à même de comprendre...

                                                    En bref, vous êtes un rigolo qui ne comprend pas que 256 x 3 n’est pas égal à 256 x 256 x 256. Et j’aime bien les rigolos comme vous. Ils me font rigoler.

                                                    Professionnel de l’image, ouarf ! smiley


                                                  • trash1981 22 août 2014 00:01

                                                    Merci pour votre réponse, morice, qui montre bien que vous ne comprenez rien à ce que vous racontez.

                                                    Je ne vais pas rentrer dans les détails mais pour commencer vous confondez 256 puissance 3 et 3 x 256. Ce n’est pas tout à fait la même chose : 16 millions de couleur contre 768. Si Photoshop traitait les images en 256 ou 768 couleurs, ça se verrait immédiatement. Vu votre âge, vous avez du connaître la belle époque des images 256 couleurs, non ?

                                                    Le lien Adobe que vous utilisez parle des images à couleurs indexées, donc forcément moins de couleurs... C’est la définition même.

                                                    Le texte que vous citez vous permet de prouver que vous racontez n’importe quoi puisqu’il affirme que Photoshop réduit la palette de couleurs à 16 millions de couleur, et non pas à 256 ou 712 comme vous le dites.

                                                    Et enfin, il existe des centaines d’utilisations possibles de Photoshop, logiciel qui dépasse largement le simple post-traitement de photos. En ce qui me concerne, je ne l’utilise presque jamais pour traiter des images, mais pour en créer à partir de rien, un peu comme on utilise Illustrator. J’essaierai bien de vous expliquer mais je doute que vous soyez à même de comprendre...

                                                    En bref, vous êtes un rigolo qui ne comprend pas que 256 x 3 n’est pas égal à 256 x 256 x 256. Et j’aime bien les rigolos comme vous. Ils me font rigoler.

                                                    Professionnel de l’image, ouarf ! smiley

                                                    encore retrouvé le MH517

                                                     oh si, mais ce n’est pas moi...
                                                    faudra expliquer aux gens comment il s’est crashé : je compte sur vous pour le faire, car vous savez, moi les boîtes noires qui débitent les conversations des semaines précédentes mais pas celle du jour de l’accident, c’est pas trop ma tasse de thé.
                                                    ne vous en déplaise, j’ai fait aussi ça comme métier. Ce qui à l’air de vous emmerder, semble-t-il..
                                                    vous savez, c’est fou ce qu’on peut faire en 63 années d’existence : enfin quand on a envie de changer...
                                                    j’espère pour vous une vie aussi riche, ça vous fera dire moins de bêtises peut-être, ou moins de méchancetés gratuites, qui sait....

                                                    Impossible. Je n’aurais jamais votre envergure, morice. C’est une triste réalité à laquelle je me suis fait... Au pire, si vous ne voulez pas résoudre le mystère vous-même, on laissera faire des gens dont les compétences en la matière sont avérées. Genre les enquêteurs du BEA... smiley

                                                  • morice morice 22 août 2014 18:52

                                                    Ce mode dans Photoshop utilise le modèle RVB, attribuant une valeur d’intensité à chacun des pixels. Dans les images en 8 bits par couche, les valeurs d’intensité vont de 0 (noir) à 255 (blanc) pour chacune des composantes RVB (rouge, vert, bleu) d’une image en couleurs. Par exemple, un rouge vif aura une valeur R de 246, une valeur V de 20 et une valeur B de 50. Lorsque toutes les composantes ont une valeur égale, on obtient une nuance de gris neutre ; lorsqu’elles ont chacune une valeur de 255, on obtient un blanc pur. Une valeur égale à 0 pour chacune produit du noir.

                                                    Les images RVB utilisent trois couleurs, ou couches, pour reproduire les couleurs à l’écran. Dans les images en 8 bits par couche, les trois couches sont converties en 24 bits (8 bits x 3 couches) d’informations chromatiques par pixel. Pour les images 24 bits, les trois couches peuvent reproduire jusqu’à 16,7 millions de couleurs par pixel.


                                                    24 bits = 16 millions de couleur par combinaison des 3 couches.... mais 256 valeurs seulement par couche....


                                                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Profondeur_des_couleurs


                                                    8-bit color (28 = 256 couleurs)


                                                  • trash1981 28 août 2014 02:45

                                                    Je vous dis que Photoshop ne réduit pas la palette de couleurs à 256 couleurs mais à 256x256x256 couleurs, soit 16 millions, et vous me rétorquez que c’est bien 256 couleurs, en citant un texte qui parle de 16 millions... CQFD. Une photo en 256 couleurs, ça se reconnaît tout de suite parce que c’est moche. PS fait mieux que ça, non ?

                                                    D’ailleurs j’ai une question pour le grand expert en photo que vous êtes. Si PS détruit les images, comment se fait-il que ce soit le logiciel de référence pour les photographes et autres professionnels qui travaillent sur l’image ? Ils sont tous à la masse parce qu’ils n’ont pas suivi vos cours et n’ont pas remarqué que leur produit final est en 256 couleurs moches ?

                                                    Vous êtes formidable de mauvaise foi.

                                                    Et on en est toujours au même point. Vous dites « 256 couleurs sur trois couches ». C’est vrai. Et ça veut dire 16 millions de couleurs en tout, pas 256...


                                                  • colere48 colere48 16 août 2014 18:23

                                                    « Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine, pour l’univers, je n’en ai pas acquis la certitude absolue. » Einstein

                                                    J’adore les articles de morice ... Ils me permettent de constater à quel point Einstein était clairvoyant !! 


                                                    • morice morice 16 août 2014 18:37

                                                      il y aurait eu 47 exemplaires précédents ici de « colere » et je ne m’en serai pas rendu compte ???


                                                      • morice morice 16 août 2014 22:01

                                                        ah vous de savoir, la modération qui vous avez viré il y a peu pour le voir revenir sous le peudo de « spetikettok... »


                                                        c’est pas tout de virer, ce sont les retours qui sont pesants...

                                                        • morice morice 16 août 2014 22:50

                                                          ah oui j’oubliais : le « Shard », ce sont les russes qui l’ont dégotté en premier avec Zond3


                                                          en 1965.. le 20 juin



                                                          grâce à ça

                                                          il transmettait lui aussi en ... fax (fac-similé) !!! 




                                                            • morice morice 17 août 2014 09:01

                                                              excellent ; mais ça doit beauciuo à Fredric Brown, « Fantômes et farfafouiiles » que je recommande de lire...



                                                              Pas encore la fin (Not Yet the End)
                                                              • Résumé : Des extraterrestres particulièrement violents approchent près de la planète Z-5689 (la Terre). Voici une planète peuplée... Avec des villes... On va pouvoir ramener sur Xandor des millions d’esclaves qui travailleront dans les mines radioactives... Les deux extraterrestres envoient un rayon-tracteur sur Terre afin de ramener deux spécimens. Ils examinent ces spécimens de Terriens : deux bras, deux jambes, des mains à cinq doigts, parfait ! Ils seront utiles comme esclaves. Hélas les tests d’intelligence montrent que cette race est plutôt stupide : ils ne seront pas assez bons comme esclaves ! Inutile de détruire la planète, on y reviendra dans quelques millions d’années, quand ces êtres auront un peu évolué. Les humains sont donc sauvés, pour l’instant… On apprend dans les deux dernières lignes que deux singes du parc zoologique ont mystérieusement disparu…

                                                            • Mowgli 17 août 2014 06:39

                                                              « la preuve photographique de la présence d’un martien sur la Lune »

                                                              Cela arrive. Mais ça s’appelle un morpion. L’Histoire nous apprend en effet que cette mésaventure est arrivée à un martien motocycliste qui a dérapé et a fini carrément DANS la lune.


                                                              • chantecler chantecler 17 août 2014 06:46

                                                                Ah ben salut Morice : toujours la santé à ce que je lis...  smiley


                                                                • morice morice 17 août 2014 09:03

                                                                  ah quel régal de vous revoir Chantecler : pouvez vous contacter Agoravox de ma part ? Vous m’aviez parlé d’une locomotive Chapelon il y a bien longtemps...



                                                                  • morice morice 17 août 2014 17:21

                                                                    8 fois, et je compte bien le refaire avec vous, venu une deuxième fois en hyène dès que quelqu’un ici vient mordre


                                                                    c’est con, mais vous révélez qui vous êtes et pourquoi vous venez avec votre post. De la vengeance, dont vous êtes avide au point de ne pas savoir vous retenir...

                                                                    tout ce qu’a pu annoncer foufouille est piqué sur des forums de gens qui ne travaillent pas l’image de façon professionnelle : le JPEG qui n’abîme pas s’il n’est pas comprimé, ce qui est FAUX, le scan qui doit être fait à la plus haute résolution possible, ce qui est FAUX, le LZW du TIFF qui ne fait pas baisser le poids et pose problème de décompression (alors que c’est le principe du morse !) ou encore les super-écrans de 500 pixels alors qu’ils ne dépassent jamais 100 en retouche, même aujourd’hui (on confond smartphone et écran !), Photoshop qui n’abîme pas les photos en sortie, toutes ces idioties ne sont même pas de votre domaine, alors vous êtes mal placé pour venir mettre votre inévitable grain de sel de fouteur de merde, Alex.

                                                                    • morice morice 17 août 2014 19:32

                                                                      l se trouve que j’ai eu l’occasion de travailler avec quelques photograveurs de la place parisienne, de vrais pros employés par de grosses boîtes de presse


                                                                      ravi pour vous... moi, vous savez, ce n’étaient que par exemple des photos pour la Redoute catalogue, Quelle, on le sait pas exigeants du tout en qualité : ils impriment en héliogravure (ah ah )ou bien Casterman et leur casse-tête de scanner à l’Eskofot / Escoscan des planches de BD malheureusement pas gardées en numérique. J’ai fai la même chose pour Montreuil Offset, avec des pochettes internes de CD pour WEA scannées à 2540 points (minimum) : dépliez une pochette interne de plusieurs pages, mettez-là en recto verso et vous remplissez la dalle de saisie d’un Eskofot, à utiliser en salle blanche uniquement. Les fichiers faisaient plusieurs gigas à la saisie... alors que le gigabit n’existait pas...


                                                                      ah, vous ne savez pas ce qu’est un Eskofot ? C’est ça, comme scanner ; autre chose que le scanner d’amateur du contradicteur ridicule du jour.... 560 kg, un Eskofot : une paille, à monter... ce bidule.


                                                                    • foufouille foufouille 17 août 2014 20:05

                                                                      « vec des pochettes internes de CD pour WEA scannées à 2540 points (minimum) »

                                                                      pourquoi faire ?

                                                                      ça sert à rien au dessus de 200 dpi ...........

                                                                       smiley


                                                                    • morice morice 17 août 2014 17:39

                                                                      pour la dernière fois ici, ras le bol de ce débat qui n’en est pas avec des gens incapables de manipuler un logiciel comme Photoshop, ce lien, extrait du manuel en ligne d’Adobe 



                                                                      vous y constaterez par l’exemple que si le logiciel sait ouvrir du 16 bits voire du 32, il ne ressort toujours qu’en 8 bits.... (soit du 24 en RVB !)...

                                                                      ce que je dis et maintiens ici depuis le début.... et c’est d’Adobe même !

                                                                      JPEG images are always limited to 8-bits, but TIFF and PSD files can be in 8-bits or 16-bits per channel. Note though that Photoshop only offers 8-bits or 16-bits per channel modes for standard integer channel images, while 32-bit support in Photoshop uses floating point math to calculate the levels values. 


                                                                      dès que l’on passe au JPEG, on est obligatoirement en 8 bits, ce que je dis et maintiens ici depuis le début....


                                                                      Photoshop ne supporte pas l’édition en 16 bits ou fort peu :


                                                                      Photoshop also offers extensive support for 16-bit editing. When a 16-bit grayscale, RGB, CMYK or Lab color mode image is opened in Photoshop you can crop, rotate, apply all the usual image adjustments, use any of the Photoshop tools and work with layered files. The main restriction is that there are only a few filters that can work in 16-bits per channel mode, such as the Lens Correction and Liquify filter


                                                                      or le TIFF si décrié par notre pseudo contradicteur supporte depuis ses débuts le 16 bits !!! Depuis la CS, on peut garder en 15 bits plus un, mais tout le monde en reste au 8 bits par facilité car il permet d’utiliser tous les effets. Bref, ceux qui disent qu’on ne sort pas en 8 ne traitent pas l’image, mais à peine la copient : pour ça, Photoshop n’est donc pas nécessaire : on sauvegarde en RAW, mais on travaille les images avec Photoshop et elle ne peuvent pas rester alors en Raw.`


                                                                      J’en ai un peu marre d’expliquer ça dix fois aux ignares qui causent traitement d’image ici sans jamais en avoir fait.


                                                                      • foufouille foufouille 17 août 2014 17:54

                                                                        c’est faux

                                                                        http://www.photoshopessentials.com/essentials/16-bit/

                                                                        save your 16-bit version as a Photoshop .PSD file and then save a separate 8-bit version for printing.

                                                                         smiley


                                                                      • trash1981 29 août 2014 02:54

                                                                        Morice et ses balles dans le pied... J’adore :

                                                                        Argument moritien : Photoshop ne peut traiter que des images en 8 bits, ou en 16 bits de façon limitée. « Photoshop ne supporte pas l’édition en 16 bits ou fort peu : »

                                                                        Source moritienne : un document d’Adobe qui explique que Photoshop peut traiter en 8 ou en 16 ou en 32 bits...

                                                                        "Note though that Photoshop only offers 8-bits or 16-bits per channel modes for standard integer channel images, while 32-bit support in Photoshop uses floating point math to calculate the levels values. "

                                                                        Tout ce que cette phrase dit c’est qu’en 32 bits Photoshop travaille différemment, pas que ça ne fonctionne pas. Lost in translation, je suppose...


                                                                      • morice morice 17 août 2014 19:17

                                                                        On recommence : si vous voulez TRAITER votre image, il n’y a que deux filtres qui supportent le 16 bits. Le principe je viens de vous l’écrire ; il sait sortir en 16, mais ça n’a aucun intérêt car il l’est déjà en entrée et le principe de Photoshop est de manipuler l’image  : dès que vous le faites, vous RETOMBEZ en 8 bits ; sinon ce n’est même pas la peine d’utiliser Photoshop..


                                                                        quand donc allez vous COMPRENDRE ce qu’on vous écrit ?

                                                                        Jamais ??

                                                                        • morice morice 17 août 2014 19:37

                                                                          le JPEG 2000 ?


                                                                          aucun intérêt pour les spécialistes :

                                                                          comme quoi je ne suis pas le seul à le penser : ce n’est jamais et ce ne sera jamais un standard...

                                                                          • heisenberg71 heisenberg71 17 août 2014 19:50

                                                                            Pourquoi cette haine de ce pauvre JPEG 2000 ?
                                                                            Aucun intérêt pour la photo, peut-être je n’y connait rien...
                                                                            Par contre c’est le format standard pour la diffusion de films au format numérique dans tous les cinémas ( du moins les 98% de salle équipées )


                                                                          • Rmanal 18 août 2014 17:26

                                                                            Très bon article. Effectivement on voudrait bien tous voir Dieu ou des extra terrestres. Hélas cela ne semble pas pour demain, même si cela donne du grain à moudre aux sectes, fanatiques et autres adorateurs des complots.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès