• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Etonnante Inquiétude Du Citoyen Jean-Michel Aphatie

L’Etonnante Inquiétude Du Citoyen Jean-Michel Aphatie

Jean-Michel Aphatie est « inquiet »... Et si il l’est, écrit-il le 13 de ce mois d’avril 2012, c’est parce que « cette campagne ne sert pas à grand-chose ». Les grands sujets, les périls, immédiats ou lointains, qui nous menacent, les errements de nos dirigeants successifs, etc., aucun de ces points n’est sérieusement abordé, disséqué, débattu.

Quoi que l’on pense, a priori, de M. Aphatie, il me semble difficile, sur ce constat, de lui donner tort. A moins, bien sûr, d’être un partisan, un militant, un supporteur, bref un aveugle et sourd, un embrigadé jusqu’au cul. Ceci étant, il n’est pas inopportun de se demander, après lecture de cette prose lucide, à quoi il sert, Aphatie ! Et avec lui, un certain journalisme français.

Car après tout, dans cette campagne de premier tour, les candidats, grands ou petits, seront venus exposer leurs programmes, leurs idées, leurs projets ; partout. Je veux dire : dans tous les médias. N’était-ce pas l’occasion rêvée pour les placer face à leurs contradictions, leurs insuffisances, parfois même leurs mensonges ? N’était-ce pas le moment, enfin, de leur poser les bonnes questions, et de s’y tenir ? J’entends par "s’y tenir", faire fi des diversions, des sourires connivents, de la petite phrase qui noie le poisson, de ces figures de style qui ravissent les imbéciles. "S’y tenir" signifiant : faire son métier. Celui de journaliste. Vaille que vaille. Et quoi qu’il en coûte.

Seulement voilà, nonobstant le fait que cela impliquerait que ledit journaliste oubliât, le cas échéant, l’annonceur, l’actionnaire, ou l’industriel qui l’emploie, il conviendrait itou qu’il traitât d’égale façon chaque candidat. Or, et très manifestement, d’Aphatie à Elkabbach en passant par Cohen, on se complaît à être dur avec les présumés faibles, beaucoup moins avec les supposés forts. Ce qui n’est pas (bien qu’outrés, ils le nient) chose nouvelle. Au contraire ! C’est une triste constante.
Le problème, voyez-vous, c’est que, cette complaisance ça prend de la place, pour ne pas dire trop de place. De fait, il n’en reste pas lerche pour aborder l’essentiel. Comme l’avenir d’un pays. En déclin.
Alors après, venir s’étonner, comme Aphatie, que, dans cette campagne présidentielle, « les grandes choses n’y prennent pas une grande place » c’est l’hôpital qui se fout ouvertement de la charité.

Oh j’entends bien que tous ces journalistes et autres éditocrates (Duhamel, Joffrin, Barbier, etc.), pour beaucoup starifiés, militent pour une présidentielle à l’américaine. Soit : deux candidats principaux (UMP, PS) et un troisième (Modéré) pour tenir la chandelle. Pour eux, ne devraient pouvoir se présenter à ce scrutin, dit majeur, que ceux qu’ont véritablement une chance d’être élus.
Qui ne l’a pas encore compris ?
Mais dix candidats, non ; ça les emmerde. Pis : ça désacralise la présidentielle. Ca la folklorise, qu’ils disent... Doit-on comprendre que si effectivement, nous n’avions à choisir qu’entre trois candidats (et non : trois options) ces journalistes feraient alors leur métier ?
Permettez-moi d’en douter.

Oui, j’en doute, car rien, absolument rien, pas même ce temps de parole, il est vrai contraignant, ne les empêche, aujourd’hui, de mettre sur la table, les vrais enjeux, les grands périls. Avec ceux qui, demain, auront (eu) à gérer le pays. En l’occurrence, Sarkozy et Hollande. Or, ils ne le font pas. Ils pratiquent l’interview sans douleur. Prenant grand soin de ne point parler de sujets qui inquiètent, fâchent, ou tout simplement interrogent. Ils préfèrent causer de petites choses sans importance. Comme le nom du futur Premier ministre. Des conséquences éventuelles de tel fait divers sur la campagne. D’un « off », d’une rumeur, d’un ragot. Parfois, aussi, de gestuelle ou de col roulé.
Mais de la dette, des déficits, comment les résoudre, très concrètement, allez-y, expliquez-nous ! Et le chômage ? Inverser la courbe ! Fort bien ! Mais comment ? Vos mesures, quelles sont-elles ? Jamais ! Ou en survol.

A aucun moment, ils ne rebondissent. Quand bien même le candidat proférerait le plus gros mensonge, la mesure la plus irréalisable, la promesse la plus démagogique. Alors que, quand c’est Mélenchon, Le Pen, Dupont-Aignan, Poutou, Arthaud, Cheminade, et même Joly, alors là, c’est la curée ! Le grand jeu ! Là, ça relance, ça rebondit, et même parfois, ça fait « son » journaliste... J’en veux pour preuve Anne-Sophie Lapix. Que ne s’est-on pas ébaubi, notamment sur le Net, de la pâtée qu’elle a mise à Le Pen, en matière économique. Certes… Mais elle n’a fait, là, que son métier de journaliste. S’en ébaubir, c’est très étrange, et, à la fois, symptomatique. Cela me fait penser à ces passagers applaudissant, allez savoir pourquoi, le pilote au seul motif qu’il ait réussi à poser sur la piste, l’Airbus dans lequel ils sont sanglés... Ben là, c’est pareil ! On applaudit une journaliste qui n’a fait que son travail... Le problème, c’est qu’elle ne le fait pas avec tout le monde. Tout comme Aphatie. Et tous les autres. Ces mêmes qui se plaignent, aujourd’hui, que cette campagne n’aura pas servi à grand-chose.

Mais si elle n’a pas servi à grand-chose, c’est aussi parce que les journalistes n’ont pas fait leur boulot. Ils n’ont pas posé les bonnes questions. Ils n’ont pas abordé les vrais sujets. Ils sont restés à la surface des choses. Ils l’ont joué facile, peinard, paresseux. Car oui, c’est facile de mettre un "petit", un Poutou, en défaut, ou de le maltraiter. Mais un Sarkozy, un Hollande, et même un Bayrou, non, ils s’y refusent ! Et il y a une raison à cela. A cette évidente différence de traitement.
Imaginez un journaliste – que dis-je ! TOUS les journalistes ! – reprenant Sarkozy sur tel sujet, Hollande sur tel point (et ce ne sont pas les sujets et les points qui manquent) comme ils le font pour les autres, insistant jusqu’à obtenir une réponse, mais une vraie, ou, dans le pire des cas, un terrible embarras, un abracadabrant bafouillage, voire un silence qu’en dirait bien long ; mais alors, vers qui l’électeur se tournerait-il ? Mettre en défaut un Sarkozy, un Hollande, et même un Bayrou, allez savoir si ça ne profiterait pas au Front de Gauche, au Front national, ou à ces "petits" qu’ils méprisent au point qu’avant l’égalité totale des temps de parole, ils ne daignaient les recevoir (Ainsi Joly, scandaleusement recalée par "Des Paroles Et Des Actes").

Voyez comme tout Concorde, jusqu’à Vincennes. Parce qu’ils militent pour une cause, le bipartisme, alors ils le protègent. Jamais ne le bousculent. Alors que tout, absolument tout est disponible, notamment sur Internet : les contradictions, les mensonges, les errances, les flous, les outrances. Les programmes y sont passés au tamis, en matière de dette, de déficit, de croissance, de chômage. Sans la moindre concession. Sans l’once d’une partisanerie. Et ce ne sont pas des hurluberlus qui en font état, mais des économistes, par exemple, des philosophes, des scientifiques, et même, des journalistes ! Des journalistes, un peu moins médiatiques que M. Aphatie, c’est vrai. Beaucoup moins stars. Et moins tenus par quelques actionnaires, annonceurs ou autres richissimes industriels. Ils ne font pas le "kéké" dans une émission de divertissement ["Le Grand Journal de Canal+"] où depuis toujours, le politique est tourné en dérision, où la futilité est la règle d’or.

Le jour, M. Aphatie, où vous ferez votre métier, où, quel que soit le responsable politique qui viendra sur votre plateau, ou dans votre studio, vous poserez les bonnes questions, aborderez les vrais sujets, à l’impartialité, à la déontologie, plutôt que de les laisser roupiller dans un blog qui ne fait de mal à personne, alors, peut-être, votre inquiétude sera recevable.
Si cette campagne, comme vous l’écrivez, se situe « assez loin de la vérité », c’est aussi parce que vous vous situez délibérément, et avec une constance qui, ô combien, vous discrédite, très loin de ce que l’on nomme : le journalisme.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (233 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 17 avril 2012 08:02

    Ca va leur faire tout drôle de se retrouver au chomedu tout ces donneurs de leçons.


    • oui APATHIE...FUTUR ELKABACH

      dire que ce clown gagne 30000 euros grace au « ptit journal »(grand journal de c+...°)

      2 categories privilegiees .................politicards et journaleux vereux AU BAGNE DE CAYENNE !!!!!

      ILS SONT BEAUX NOS OLIGARQUES....MAIS ILS PUENT LA COMPROMISSION ET LE LOBBYSME


    • Traroth Traroth 17 avril 2012 11:14

      Ah, Elkabach... Voila le parfait exemple du scribouillard. La fameuse exclamation de Marchais « taisez-vous, Elkabach » sur laquelle il a construit toute sa carrière est très significative : l’interviewé cherchait à en placer une alors que l’intervieweur monopolisait la parole ! Non mais vous imaginez ?

      Et les exemples du même genre pullulent : Demorand face à Mélenchon, Zemmour face à n’importe qui de pas trop influent, Aphatie ou Massenet face à un petit candidat, Chabot face à quelqu’un de gauche... On a vraiment envie de leur dire : taisez-vous. Vous n’êtes que des commentateurs. Laissez parler les politiques, parce que NOUS, électeurs, avons besoin de décider pour lequel voter, puisque c’est le seul choix qu’on nous demande de faire. Vous commenterez quand ils auront fini de parler !


    • sinique sinique 22 avril 2012 07:16

      Oh tu sais avec ce qu’ils touchent par mois depuis tant d’années , ils ne doivent pas avoir de réels soucis pour leurs retraites .....Ils ont dû se mijoter quelques bons placements !!! 


    • chapoutier 17 avril 2012 08:09

      bonjour, ces gens sont dur avec les petits et faible avec les forts.
      ce ne sont plus des journalistes, ils ont la prétention d’être des faiseurs d’opinion.

      ils suintent le mépris pour le peuple , on se souvient du non à la constitution européenne, ces gens là expliquaient que la question étaient trop importante pour laisser le bas peuple décider de l’avenir !
      c’est pourquoi j’ai trouvé jubilatoire comment dupont-aignant ne s’est pas laissé marcher sur les pieds.
      il fallait voir la tête d’antipathique quand nda à remis ces gens ( aphatie, denisot massenet) en place vendredi dernier sur C+.
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vendredi-13-jean-michel-aphatie-et-114686


      • bigglop bigglop 17 avril 2012 16:52

        Bonjour à tous,
        Merci à @Philippe Sage pour cette analyse de la dangereuse transformation de l’industrie de l’information en information de télé-réalité dont les vedettes sont des pseudo journalistes ou faiseurs d’opinion.
        Il existe de très bons journalistes, honnêtes, possédant un sens de l’éthique malgré leurs préférences politiques, mais leur indépendance s’accorde mal avec les demandes, exigences des grands médias (TV, radio, presse écrite).
        Pour eux, la précarité, les chiens écrasés, l’absence de moyens pour des reportages de fond, mais aussi le flicage des indépendants.
        Un exemple significatif, décrit par un de mes anciens commentaires :

        Notre Petit Timonier (Sarko) a répondu à la question posée par un journaliste sur la tenue d’un référendum sur le TSCG : Un référendum sur un Traité complexe de 200 ou 250 articles ? Allons , allons !!!

        Encore un énorme mensonge que personne n’a relevé, ni la classe politique, ni les médias mainstream (dont le travail est aussi de contrôler l’exactitude des propos) . En réalité, ce fameux TSCG comporte 16 articles. Oui, vous lisez bien, 16 articles et la preuve est Et ce triste sire qu’est Flanby-Hollande qui veut nous enfumer avec une renégociation du TSCG, sans le soumettre à référendum. Sa pseudo renégociation vise à ajouter une proposition de loi sur le relance européenne et le contrôle démocratique présentée et rejetée lors de la ratification du MES par le Parlement..

        Mais aussi un exemple, plus récent d’un commentaire du JT 20 H d’Antenne 2, sur l’intervention de JLM devant l’AMF, où il comparé à « Zorro » et à un « cavalier masqué ». Quelle indigence et stupidité :                                                

        http://jt.france2.fr/20h/ vendredi 13/4/2012 Mélenchon Amf 9m40


         



      • Jánošík Jánošík 17 avril 2012 08:16

        Jean Michel Empathie, comme ses kamarades ne sont, au mieux, que des animateurs, voire des speakrines !


        • chti595 17 avril 2012 13:34

          Bonjour à tous,
          Je partage tout à fait votre commentaire. Les « journalistes » de référence et en référence dans cette tribune ne sont que des...« vendeurs d’information »...rien d’autres qu’une visée mercantile dans leur activité ..
          Et si la campagne n’a pas été à la « hauteur ou plutôt »leur" hauteur c’est parce qu’ils fait que de la recherche d’audience sans plus..
          Un grand coup de balai est plus que souhaitable...
          Seul BOURDIN aurait droit à mon écoute un peu moins critique (prix du ticket de métro pour NKM, et bien d’autres)...et quand il interroge Mélenchon sur l’Europe, je trouve le questionnement très à la...hauteur !!!


        • tartempion tartempion 17 avril 2012 08:32

          Bonjour,

          Bon article.

          Tous ces « chiens de garde » pourrissent une campagne déjà fort nauséabonde.

          En fait je me demande s’il est possible de trouver un seul journaliste digne de ce nom, dans l’ensemble de l’audiovisuel français ?

          D’ailleurs, ces « laquais » du système n’ont plus aucun crédit auprès du public averti (enfin, ceux qui font encore fonctionner leur cerveau).

          La plus grande claque qu’ils pourraient reçevoir, serait, (malgré cette débauche manipulatoire et révoltante qu’ils déploient avec zèle depuis des mois), que les les Français envoient au second tour un Mélenchon et/ou une Le Pen : ce serait jubilatoire.

          Quel plaisir de voir leur tête au soir du premier tour, quel plaisir d’écouter leurs logorrhées verbales et pitoyables, quel bonheur de constater que les Français, enfin, commencent à comprendre qu’il y a urgence à faire exploser cette bulle anti démocratique qui mous mène à la catastrophe.

          Quand au second tour, peu importe, l’important se sont les législatives qui désigneront les détenteurs du pouvoir exécutif.

          Rêvons, rêvons, il ne nous reste plus que cela, mais parfois les rêves se réalisent.

          Salutations.


          • Yvance77 17 avril 2012 09:06

            Salut,

            De deux inquiétudes laquelle je dois choisir ?

            La mienne tout d’abord : père de famille, niveau universitaire correct, je n’embête personne, comprenant cinq langues, citoyen normal, marié à une femme institutrice mais de nationalité hors UE... j’ai malgré tout, une peine infinie avec mon avenir, et celui de mes proches, car nous vivons avec moins de 1300 euros/mois et dans la précarité.

            Celle de Monsieur Apathie : grosso modo 30 000 euros mois (en tenant compte des tous ses emplois télé et radio et piges diverses), cire-pompes, enfonceur de portes-ouvertes, et surtout commettant quotidiennement des fautes professionnelles, ce qui devrait lui valoir le pôle-emploi.
            En effet, quand on désinforme à ce point le peuple, on ne peut pas mériter son salaire... c’est du vol pur et simple.

            Alors question « inquiétude » je préfère encore la sienne, elle permet de bouffer très correctement tous les jours, et pour des années.

            A virer et à mettre en taule !!!


            • onvalefaire onvalefaire 17 avril 2012 09:13

              Il a peur de venir rejoindre les 5 millions de chômeurs !!!

              Et franchement, il le mériterait bien...et les giesbert,calvi,massenet,demorand,joffrin ...avec

              Méfiez vous, nous arrivons...


              • modesto modesto 17 avril 2012 21:29

                qu’est-ce qu’elle fout au milieu la petite massenet ? 

                c’est pas que j’apprécie ceux qui l’entourent, mais elle, c’est du côté de l’émission des résultat du loto qu’il faut la situer !!!

              • frugeky 17 avril 2012 09:45

                De mémoire « je suis raciste, il y a deux sortes de gens que je n’aime pas, le journaliste politique et le garagiste mais le garagiste j’ai une chance de le croiser, rasant les murs »

                ça c’était du commentaire !

              • BOBW BOBW 22 avril 2012 15:54

                Félicitations admiratives devant les vérités courageuses que vous aviez alors rétorquées à ce «  fat- cireur de bottes » déja tellement imbu de son servile égo.


                Un vieux Sudestiste OC (Nissart) smiley

              • Parrison Parrison 17 avril 2012 09:44

                Journalistes dites-vous... ? vraiment... ? ne seraient-ils pas plutôt des chercheurs d’or... ?


                Avouez qu’ils ont trouvé le bon filon... on entre à la TV par la petite porte, vu le bagage light qu’on trimballe et on passe par la case « j’accepte de faire la plonge en attendant », mais on a du culot, on en veut, on est débrouille, on sait s’entourer et on devient le porte-documents des « grands »... ensuite on grimpe, on crée une émission à connotation politique pour faire de l’audience, que l’on anime, et c’est parti...on se retrouve en « prime time », c’est la consécration... 

                Vous espérez de ces émissions qu’elles alimentent le débat, qu’elles apportent matière à réflexion, de l’intelligence, de la finesse d’analyse, de la pertinence dans l’argumentation... ? allons allons, vous surestimez ceux qui se sont « imposés », leur notoriété ils ne la doivent qu’à leurs petites manigances ... !
                Eux-mêmes n’en reviennent pas d’être là où ils sont... et ils se tiennent les coudes pour conserver leur poste, pas étonnant qu’on voit toujours les mêmes, toujours les mêmes qui tiennent le devant de l’écran, en cette période de présidentielle, ils ont le beau rôle, en usent et en abusent pour aiguiser leurs couteaux sur les « petits candidats ». Je demande que cette clique d’inquisiteurs soit interchangeable... pourquoi sont-ce toujours les mêmes qui posent les mêmes questions aux mêmes candidats et ce sur plusieurs émissions... ? est-ce que la comparaison avec d’autres de leur acabit risque de leur être fatale... !

                Le clash entre NDA et Denisot en est une brillante illustration. Inattendu.... ! et comment ils ont réagi les Denisot et Apathie.... visionnez la video, Apathie qui montre les dents en un rictus méprisant...qui « mérite » son salaire... mieux vaut entendre ça que d’être sourd, il n’y a pas plus « sentiers battus » que ce type... !
                Denisot, tout colère et roquet... Pouah... ! la honte... ! le niveau quand il s’agit d’improviser... Pourraient jamais se présenter à une de leurs propres émissions ces gars là.... vite à court d’arguments ils finiraient par déguerpir.... !

                Non, décidément il y a bien peu de matière grise dans ce milieu... et dire qu’ils se permettent d’orienter l’opinion par leurs remarques, c’est outre-passer leur devoir d’information... ils doivent rester neutres et laisser le soin à leur audience de tirer leurs propres conclusions...

                Bien affligeant tout ceci... ! pour ne pas dire assez malhonnête... !






                • gmily 17 avril 2012 10:25

                  Cet article est en tous point ce que je pense des sois disant journalistes de tv ou radio , le cas de Aphatie est spécial , car il a fait le choix à canal+ de faire de l’argent et non du journalisme !.....Je suppose que son salaire de journaliste ne l’enivrait pas trop à quelques années de la retraite , et il fallait assurer ses vieux jours . Interroger un candidat à la présidentiel avec Ariane Massenet est au top du journalisme ! Lorsqu’elle demande au candidat ce qu’il a comme spécialité culinaire ou autre questions du même acabit , en tant que téléspectateur on croit rêver !....
                  Alors lorsqu’on entend Aphatie dire que la campagne est nulle , on fait ce que j’ai fait , on appuie sur le bouton « marche/arrêt » de la TV , et çà marche ! plus besoin d’Aphatie , j’ai mon avis sur cette campagne et je vais l’exprimer dimanche sans regarder les sondages !......
                  Les Français ne sont pas aussi cons que pense Aphatie , en tous cas j’ai plus confiance en eux ! 


                  • Elisa 17 avril 2012 10:41

                    Réécoutez l’interview du Président candidat sur France Inter ce matin et vous aurez la plus parfaite illustration des propos de cet article.

                    http://www.franceinter.fr/emission-le-79-nicolas-sarkozy-0

                    Presque jamais contredit, jamais interrompu et sollicité à s’exprimer sur des sujets sans gros risques.


                    • frugeky 17 avril 2012 10:47

                      Oh que oui. La compromission la plus vile des Clarke et Cohen faisait vraiment pitié à entendre.

                      France-inter, réécoutez la déférence !

                    • justice99 justice88 17 avril 2012 10:49

                      Alors que pour Marine Le Pen ou Mélenchon, c’est des casseroles en permanence, des coups bas et des mensonges...


                      Il a tenté de se la raconter devant NDA, il s’en fait remettre à sa place, il va surement devoir pointer à l’ANPE ce minable.

                    • Philippe Sage Philippe Sage 17 avril 2012 14:21

                      @Elisa : Exact ! C’est proprement scandaleux. Pourtant y’avait matière. Un exemple. Quand Sarkozy dit :

                      "Il n’a jamais été question de vendre une centrale à monsieur Kadhafi. S’il y a bien dans le monde un chef d’Etat qui n’a pas frayé avec monsieur Kadhafi (...) c’est moi."

                      Les journalistes présents dans le studio savent que c’est faux ! Pourquoi ne le reprennent-ils pas ?

                      Dans ce cas, plutôt qu’un Libé ou un Mediapart, il vaut mieux se référer au Figaro. Si eux le disent, c’est que c’est vrai :D

                      Donc si, il était question de vendre un (ou deux) réacteur(s) nucléaire à la Libye, comme en témoigne cet article en date du 25 juillet 2007 : ICI

                      Et ne pas l’avoir rappelé au candidat Sarkozy est une faute.

                      Donc, on pose à nouveau la question : A quoi ils servent, ces gens qui se disent journalistes ?


                    • johnsmith johnsmith 17 avril 2012 10:47

                      Je plussoie également cet article, tant sur le fond que la forme.

                      Merci à l’auteur.


                      • robin 17 avril 2012 11:03

                        Apathie c’est jusqu’à la caricature le collabo obséquieux avec les grands et méprisant avec les petits. Un trsite sire dont j’aurais eu la trouille d’être voisin du temps de l’occupation.


                        • Traroth Traroth 17 avril 2012 11:07

                          Voila un article qui exprime le fond de ma pensée bien mieux que je ne le pourrais moi-même !

                          Et je dirais même que l’inquiétude d’Aphatie est d’autant plus surprenante que cette campagne se déroule comme toutes les campagnes électorales. Vous avez l’impression que les problèmes de fond ont été plus abordés en 2007 ou en 2002, vous ? Et je ne parle même pas des élections intermédiaires, type régionales, cantonales, européennes, municipales, dont les campagnes sont la plupart du temps inexistantes.

                          Alors, oui, la situation est plus critique aujourd’hui, et si le prochain quinquennat est aussi catastrophique que celui qui s’achève, je me demande bien où on en sera en 2017. Ça dépasse mes capacités imaginatives, je dois bien le confesser...

                          C’est donc pour lui-même qu’Aphatie est inquiet. Il se rend compte qu’à force de jouer avec les allumettes, la maison est en flammes ! Et maintenant, il essaye de faire croire qu’il n’y est pour rien.


                          • Hijack Hijack 17 avril 2012 11:37

                            Morice = Apathie ...  !!!   smiley


                            • Hijack Hijack 17 avril 2012 14:06

                              C’est pas Morice qui comme Aphatie taxe tout ceux qu’il ne comprend pas d’antisémite, tout sujet qu’il ne pige pas pareil  ???


                            • jaja jaja 17 avril 2012 11:49

                              Le dégénéré c’est bien celui qui est votre maître et qui va être foutu dehors pour la plus grande joie de tous....
                              Sarkozy « Le candidat du peuple » et moi je suis le candidat du CaC40 comme dirait Poutou....

                              Dégageons cette bande de malfrats.....


                            • frugeky 17 avril 2012 11:58

                              @ farid

                              vous avez oublié islamo dans votre diatribe nauséabonde. Dictature fascisto-islamo-communiste ! Vous dormez ? Bien sûr puisque vous appelez à voter sarkosy de nagy bocsa, le plus mauvais président que la terre de France ait jamais porté.

                            • Zord Zord 17 avril 2012 12:03

                              "Il ne faut pas laisser ses dégénéré qui cherche a rescuciter des dictatures fascisto-communiste en France tel que cheminade, arthaud, dupont aignan lepen, poutou...
                              Le choix démocratique est clairement défini par sarkozy."

                              Très drôle Farid
                              "La Ligue des droits de l’Homme appelle à sanctionner Nicolas Sarkozy

                              La Ligue des droits de l’Homme (LDH) a appelé, lundi 16 avril, dans un communiqué à ne pas voter dimanche 22 avril pour Nicolas Sarkozy. "En cinq ans, l’action du président de la République (à nouveau candidat) s’est partagée entre le mauvais et le pire : stigmatisations des populations fragilisées par les crises, agressions contre les organisations syndicales, exaltation de la xénophobie portée par le funeste débat sur « l’identité nationale », refus obstiné de mettre en débat les choix d’austérité, de débattre de l’emploi, des droits sociaux, régulièrement donnés comme les sujets principaux de préoccupation, avant la sécurité et l’immigration, pourtant cyniquement mis en avant pour tenter de rallier des voix sur l’unique base de la peur", écrit la LDH.

                              "La poursuite et l’amplification de la politique menée depuis cinq ans ne serait pas un « rêve » mais un cauchemar. Nous ne voulons pas d’une démocratie muselée qui, parce qu’elle laisserait sur le bord de la route des millions de personnes, attiserait le communautarisme, le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie et ouvrirait la voie aux révoltes sociales« , ajoute la LDH. »(avec AFP)


                            • Galérien 17 avril 2012 13:07

                              Je crois que vos considérations envers l’élection de NS sont plus déterminées par son soutien au Maroc pour son occupation illégitime du Sahara occidental que pour l’avenir et l’intérêt de la France. un parti pris qui n’est sans doute pas à vos yeux, partagé par les autres candidats, mais ce n’est pas le sujet de cet article.


                            • Traroth Traroth 17 avril 2012 13:48

                              Je pense être assez peu suspect de sympathie pour Dupont-Aignan, mais là, je suis totalement d’accord avec ce qu’il disait dans cette interview : les journalistes sont totalement déconnectés de s réalités quotidienne du peuple ! Et de plus en plus, ils ont des revenus supérieurs aux gens qu’ils interviewent, comme des politiques, par exemple. Quand on apprend qu’Ariane Massenet gagne 25000 € par mois, il est clair que c’est un salaire qui ne lui permet pas de continuer à comprendre la situation d’un rmiste ou d’un smicard ! Et comme ils sont totalement à la merci des dirigeants pour continuer à en croquer bien tranquillement, leur attitude professionnelle s’en ressent fortement, au mépris de toute déontologie : durs avec les petits, serviles avec les puissants ! Cause, conséquence !

                              Ce ne sont plus des journalistes, ce sont des propagandistes !


                            • Lou Lou 17 avril 2012 17:31

                              Farid Mnebhi, enregistré depuis 1 mois sur Agoravox avec un nom maghrébin pro sarko le nabôt ...Ça sent l’ intox ... 


                            • Zord Zord 17 avril 2012 11:53

                              Apathie est un être supérieur et peut désigner qui est digne de représenter le peuple français et qui ne l’est pas. Avant chaque élection il faut qu’il nous sélectionne les candidats potentiels, pour nous donner sa short liste.
                              On a tout à y gagner, il fera des interviews sans froncer les sourcils car il sera content des candidats avec qui il débat.
                              En attendant cela, il va continuer à jouer les flingueurs sur tout ce qui bouge avec moins de 3% d’intention de vote.


                              • papi 17 avril 2012 11:58

                                @ l’auteur

                                Vous oubliez monsieur ce qui a de plus vil, de plus abject dans le comportement humain, sans viser un individu plus qu’un autre
                                à savoir de se vendre, de se louer, au plus offrant, en enterrant au plus profond de soi ses propres convictions.Il faut le dire cette forme de prostitution morale qui suinte de bon nombre de nos têtes journalistiques télévisuelles commence à sérieusement nous donner la nausée.
                                Mais là ou le bas blesse , c’est que ces gens là y puisent du plaisir, un petit plaisir visqueux
                                et nauséabond, qu’ils ne tentent même plus de dissimuler, ici un sourire , là une mimique, ou encore une phrase assassine délivrée sans remord et avec bonheur.. Ne nous y trompons pas , tout ceci a un sens, plus leur comportement est fidèle à la ligne qui leur est dictée, plus leur servilité est récompensée de manière sonnante et trébuchante.
                                Honnêteté, probité, professionnalisme, sont remplacés par : carrière, promotion, salaire.
                                Plus leur niveau de servilité, de soumission, d’obéissance est élevé, plus la feuille de paye est élevée ! voilà le moteur qui équipe nombre de nos pseudos« journalistes », moteur qui fonctionne à l’euro ! Fi de ses croyances, fi de ses convictions, la feuille de paye est la seule morale qu’ils se donnent !!..D’ailleurs à l’inverse on peut mesurer le degré de servilité par le montant du bulletin de salaire..
                                Sale air de la peur en période d’élection, peur du lendemain, cauchemars et sueurs nocturnes donnent à nos vaillants laquais des ardeurs de chiens de garde défendant vaillamment leurs gamelles si abondamment remplies , fruit de la honte, et de la trahison de soi, mais un moment de honte est si vite passé ,rapidement couvert par un bruit de tiroir-caisse.
                                Je tiens quand même à dire que tous ne sont pas dans le même sac, certains tentent de faire un travail d’information honnête, je dis bien tentent car les cerbères veuillent dans les rédactions , à ce que des dérapages incontrôlés ne surviennent pas.
                                Combien sont-ils de ceux-là, nauséeux à l’idée de pondre un papier, ou animer un débat sous la contrainte
                                d’un responsable contrôleur de la bien bienpensance, combien sont-ils ceux-là qui savent que leur travail et leur gagne-pain ne tient qu’à leur
                                pliure morale, obéissance ou chômage pas le choix, et pourtant il faut faire bouillir la marmite ! que je les plains sincèrement !
                                 Libertés de la presse ! libertés d’expressions que de mots vides et perdus dans notre système dominé par le dieu argent..
                                 Allez !! dimanche on efface tout et on recommence mais proprement cette fois-ci !
                                , si les successeurs ne tombent pas dans le même piège.. !! de toute façon on va changer la tête, mais pas les membres hélas !!
                                 quoique !! si ???????????????.................
                                Quand à nos amis caméléons, je n’ai aucun doute sur leur parfaite facilité d’adaptation
                                ils sauront certainement prendre la bonne couleur le moment venu ! en se disant pour praphraser madame Mère « pourvou qué ça doure »


                                • pens4sy pensesy 17 avril 2012 12:06

                                  JLM refuse de retourner au Grand Journal. Sa dernière apparition date du printemps 2011 et il dénonce le mépris et l’arrogance dont font preuve les animateurs (pas des journalistes) de cette émission.

                                  Cette année pire l’an passé.

                                  Serait-ce aussi de la panique face au fleuve qui déborde ?


                                  • Galérien 17 avril 2012 12:15


                                    bjr,

                                     Je ne regarde pas ces émissions sans intérêt, animées par de médiocres présentateurs et pseudo-journalistes vénaux et cumulards où l’on applaudit pour n’importe quoi. Mais les politiques, à se rendre dans ces émissions TV leurs apportent une certaine consécration qui flatte leur égo, fabrique de la politique spectacle sur le modèle états-uniens et pour le pire.

                                    Aucune critique possible pour les confrères qui ont accepté de porter le collier, mais à lire le web, ils deviennent de plus en plus improductifs pour les patrons, les actionnaires ou les grands parties qu’ils veulent servir et font apparemment basculer l’opinion publique, du mauvais coté pour eux.

                                    « Préservez moi des mes amis, je me charge de mes ennemis. »
                                    Leur(s) patron(s) vont devoir faire sérieusement le ménage et de fait des économies, dans les prochaines grilles, en septembre. A moins qu’ils soient encore plus stupides que je le pense.


                                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 avril 2012 12:32

                                      Bon article, belle conclusion. Vous avez trouvé les mots justes pour dire quelque chose de vrai. 


                                      • REGCHA REGCHA 17 avril 2012 12:35

                                        Je me marre d’avance de voir l’expression de visage de tous ces chiens de garde du système bipartisan le soir du premier tour...


                                        • JMC 17 avril 2012 12:43

                                          Vous avez dit tout haut ce que je pense tout fort ;), bel article.


                                          • justice99 justice88 17 avril 2012 12:45

                                            Merci pour cet article, ces personnes me dégoûtent.


                                            • Dominique TONIN Dominique TONIN 17 avril 2012 13:07

                                              Mr SAGE,

                                              Qu’elle est belle votre vérité ! Voyez-vs lors de cette présidentielle, étant candidat, j’étais au 6ème ss-sol, encore plus loin que les cinq « petits candidats » du top ten, méprisés par ces journalistes qui émargent à plus de 10 000 € par mois.
                                              Mais cette courte expérience,aura été pour moi ( et d’autres comme moi )un déclencheur. Avoir touché du doigt, la dure réalité des médias qui sont à la solde des grands partis, et uniquement. Tout simplement, comme vs l’avez précisé, parce que les patrons de presse st proches du pouvoir (DASSAULT, BOUYGUES, BOLORE et les autres) et que ces journalistes, grassement payés, tiennent plus à leurs places qu’à faire leur boulot ! ceci est un constat qui ne souffre d’aucune contestation, pas même de celles et ceux qui sont nommément visés.
                                              Le problème, Mr SAGE, à part internet, comment faisons nous pour faire entendre nos idées et plus généralement celle du peuple, puisque nos élus sont devenus pleutres, serviles et godillots ?
                                              Ns voulions, à un moment donné créer un journal sur le net, pourquoi pas ! mais cela reste assez limité en terme de communication. L’idéal étant la télé, mais là, barrage à tous les niveaux !
                                              Pourtant il y a bcp à faire, autrement plus intelligent que ce qui nous est distillé aujourd’hui,ou qui nous pend au nez demain !
                                              Investir de force une chaîne publique, prendre la place de PUJADAS ?
                                              Ou d’autres idées, si vous en avez ?
                                              Cdlt

                                              • Thorgal 17 avril 2012 13:09

                                                [HS]
                                                Sur la photo de l’article, Apathie ressemble etrangement a Baudelaire dans ses tres mauvais jours.
                                                [/HS]

                                                Ceci dit, si ce type a le blues, c’est probablement parce que la fete est bientot finie pour lui et ses acolytes. Allez Apathie, de l’air !


                                                • mortelune mortelune 17 avril 2012 13:11

                                                  Les articles écrits sur agora sont cent fois mieux écrits que sur bons nombres de mags.

                                                  Les médias tv appartenants aux nantis de la planète il ne faux pas trop en vouloir aux esclaves qui y travaillent. Ils collaborent contre argent, avec ceux qui dépouillent les travailleurs. L’argent à une odeur ; celle de la m...

                                                  • Tiaphael Tiaphael 17 avril 2012 22:38

                                                    Les articles écrits sur agora sont cent fois mieux écrits que sur bons nombres de mags.


                                                    c’est vrai c’est pour ça que je viens ici. on lis de très bons trucs même quand on est pas forcément d’accord. Alors que le niveau général entendu sur les tv et radio frôle parfois le zinc du café des sports (FOG et Apathie en tête). Effectivment ils ne méritent pas leurs salaires parce que dans leurs meilleurs moments ils sont inutiles

                                                  • efarista efarista 17 avril 2012 13:12

                                                    Bon article qui synthétise bien le lournalisme bling bling.

                                                    Toutefois si je puis me permettre, vous êtes quand même un tantinet sévère avec Aphatie.

                                                    Personnellement, je lui dois beaucoup a lui mais aussi a toute l’équipe du grand journal.
                                                    Grâce a eux, j’ai rendu mon décodeur Canal + quelques temps avant d’en finir tout a fait avec cette fucking TV.


                                                    • musashi 17 avril 2012 13:20

                                                      Critique à juste titre du journalisme actuelle mais si on a un tel journalisme n’est pas la faute des spectateurs/auditeurs....si le niveau de la campagne est si faible n’est pas parce que les français ne souhaitent pas parler des « vrais sujets » ? 


                                                      • c’est pas grave 17 avril 2012 14:02

                                                        mon pote wikipédia précise :

                                                        Apathie est un terme médical désignant un état de fatigue physique ou intellectuelle profond (mais le plus souvent réversible) se caractérisant par une indifférence à l’émotion et aux désirs.

                                                        ( réversible signifie-t-il que Jean-Michel pourrait retourner sa veste ? )


                                                        • alberto alberto 17 avril 2012 14:19

                                                          Bonjour et bien d’accord avec l’article et la plupart des commentaires : l’arrogance de ce personnage est proportionnelle à la faiblesse supposée de son interlocuteur.

                                                          Mais, Philippe, tu aurais pu avoir une petite pensée contrite à l’encontre de cette pauvre Laurence Ferrari, qui, pour une fois qu’elle osait timidement de faire son boulot en posant à Sarko une question qui fâche s’est vu fielleusement renvoyer à la niche avec tout le mépris faussement apitoyé dont il est capable.

                                                          D’ailleurs, c’est un peu une réponse à la question qui pousse les « journalistes » à devenir serviles :soit le gite, le couvert et les paillettes pour les gentils, soit la galère, la précarité et l’oubli pour les méchants !

                                                          A relire, pour le plaisir :

                                                          Bien à toi


                                                          • Marc JUTIER Marc JUTIER 17 avril 2012 14:23

                                                            Excellent article ! pour aller dans le même sens :

                                                            Question posé par Jean Robin : « pourquoi existe-t-il une telle inégalité médiatique, dans votre domaine et dans d’autres ? »
                                                            Réponse : « Je le sais, vous le savez, ils le savent … les médias dominants ne sont pas là pour « contribuer au débat démocratique », mais pour servir les maîtres et assener la propagande nécessaire afin que le peuple accepte l’ordre établi. La doctrine économiste, l’idéologie capitaliste, le système monétaire à réserves fractionnaire (l’escroquerie des maîtres financiers pour exploiter 99% des gens) doit être accepté comme étant des « lois » naturelles et incontestables. De la même façon qu’au moyen-age les prêtes catholiques prêchaient la « vérité de dieu » pour maintenir le peuple sous la domination des dominants de l’époque (l’alliance du haut clergé et de la noblesse), les soi-disant journalistes et autres « experts » économiques sont là pour nous prêcher la sacro-sainte loi du marché ! Ne faisant, évidemment, pas parti des « Nouveaux chiens de garde », mes chances de passer à la télé sont infime sauf peut-être pour y être ridiculisé comme les petits candidats aux élections présidentielles par exemple ! La clé du changement de cet état de fait est dans le développement d’internet en général comme média suprême et de votre site en particulier. » Suite ici :
                                                            http://www.enquete-debat.fr/archives/marc-jutier-les-medias-dominants-ne-sont-pas-la-pour-contribuer-au-debat-democratique-71583/



                                                            • wilson89 wilson89 17 avril 2012 14:39

                                                              Dans tous les métiers, il y a, hélas, des imposteurs ! c’est à dire, tous ceux qui exercent à d’autres fins que ce que l’éthique et la déontologie exigent . Il en va ainsi de la fonction même de Président de la République, usurpée depuis mai 2007, et du métier en voie de disparition qu’est le journalisme .A cet égard, l’exemple fourni abondemment par messieurs Mougeotte, Elkabbach, Apathie et autres Barbier, Rioufol, Val, est formidablement instructif en cela qu’ils ne sont même pas coupables de militantisme mais simplement de gardiens du temple de leurs souverains intérêts et avantages personnels... elle est bien là l’escroquerie ! Au passage, que l’on me pardonne d’avoir intégré Apathie au rang de journaliste, ce qui peut paraître un tantinet exagéré, si l’on fait rérérence à la noblesse passée de cet ancien métier ! Je ne suis pas loin de penser, à propos et pour en terminer avec l’individu, qu’il a dû être bien meilleur garçon de café, en son temps, car au moins là, il devait « servir » tout le monde ! 


                                                              • LeRelayeurFrançais LeRelayeurFrançais 17 avril 2012 14:58

                                                                A propos des journalistes : Marine Le Pen Europe et Euro, la vérité contre tous !
                                                                http://0z.fr/F_oYm


                                                                • ddacoudre ddacoudre 17 avril 2012 15:17

                                                                  bonjour Philippe

                                                                  ton sujet dépasse de lion l’aspect que tu traites, il y a un asservissement à un consensus, il est flagrant, dans des émissions ou les candidats se rendent, cela donne l’impression qu’ils se rendent à un grand oral, où des examinateurs les interrogent avec déjà une structure « programatique » prés définit à oscillation « compationnelle » et empathique suivant les candidats.
                                                                  ce n’est pas nouveau je m’étais fendu d’un article pour soutenir Peillon face à Chabbot
                                                                  http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68278.
                                                                  notre société colle au modèle américain et donc au bis partisme d’une pensée unique obscurantiste avec ce que tout cela implique, d’ordre moral malsain, voire inquisitorial, voire une « criminisalisation » de la société au point d’en arriver à transformer l’HOMME BON de Rousseau en HOMME criminel de nature. nous sommes sur cette voie dangereuse pour l’humanité, et tous ces journalistes en sont, même à leur corps défendant les chiens de garde (ce serait trop long d’expliquer pourquoi, mais pour te lire tu le sais).
                                                                  il serait temps que la presse se réforme et qu’elle soit elle même passé au crible de ses pairs, comme c’est le cas avec arrêt sur image.
                                                                  il serait salutaire de privilégier ce type d’émission.
                                                                  il aurait été judicieux de faire interroger les tenant de la dette par quelques uns des économiste atterrés.

                                                                  un bon article qui rejoins le dernier que je viens de mette sur le site. http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=114830.
                                                                  ddacoudre.over-blog.com

                                                                  cordialement.


                                                                  • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 17 avril 2012 18:16

                                                                    @ddacoudre

                                                                    Bonsoir,

                                                                    Sur LCP, j’ai vu un de ces économistes atterrés Henri Sterdiniak
                                                                    remettre à sa place Touati, bouffi de suffisance et de certitudes..

                                                                    ça valait son pesant d’or...

                                                                    Leur site, pour ceux qui s’intéressent :
                                                                     http://www.atterres.org/
                                                                    http://atterres.org/page/manifeste-d%C3%A9conomistes-atterr%C3%A9s
                                                                    Ils dénoncent la mystification de la dette...
                                                                    http://www.viva.presse.fr/Les-Economistes-atterres-denoncent_16404.html

                                                                    Hasta la vista.


                                                                  • Defrance Defrance 19 avril 2012 21:14

                                                                      

                                                                       ça a tellement tourné que l on est plus sur qu’il y ait encore de l’or a Fort Knox  ? 

                                                                     Les allemands ne peuvent pas récupérer leur or ? 


                                                                  • pas perdus pas perdus 17 avril 2012 16:32

                                                                    Apapthie est devenu la caricature de ces journalistes bien en cour... Entre ces petits cris stridents, son accent du sud, il s’est guignolisé.


                                                                    • Condé Condé 17 avril 2012 16:33

                                                                      Très bel article et salutaire.
                                                                      Hélas je crains qu’il ne fasse pas beaucoup bouger les lignes. Les journalistes sont abonnés à des pouvoirs qui les paient et servent la soupe régulièrement. C’est pourquoi il ne faut plus écouter les médias et chercher par soi-même ses propres informations. Long et fastidieux.
                                                                       


                                                                      • Tiaphael Tiaphael 17 avril 2012 17:12

                                                                        super article. Apathie est consort se foutent de la démocratie et on la liberté d’expression en horreur, et surtout comme disait Marchais à Elkabach, ils ne veulent surtout pas de changement puisqu’ils font partis des gens qui profitent le mieux du système.


                                                                        • caillmi 17 avril 2012 17:34

                                                                          Avec ce niveau de journalistes, notre démocratie n’est-elle pas en péril ? Et, dans les médias télés et radio, on parle le langage twitt, donc plus d’analyses, et seulement des affirmations « gratuites » et trop souvent orientées.

                                                                          Il ne faut pas s’étonner, dans ce contexte, que le seul candidat structuré, François Bayrou ( cf ses récents discours à Marseille ou Lyon) ne puisse pas se faire entendre, ou comprendre..puisque les journalistes ne font plus l’analyse de base nécessaire.

                                                                          • remopix remopix 17 avril 2012 17:38

                                                                            Certains sentent déjà le sol se dérober sous leurs pieds. Ils se sentent vaincu, non par le changement de présidence, mais par une montée en puissance de la presse sur internet, car ils n’y ont pas leur place. Ils doivent sentir un changement d’époque, ils sont devenus l’histoire.


                                                                            • CARAMELOS CARAMELOS 17 avril 2012 17:44

                                                                              Il est candidat ce mec ?


                                                                              • CARAMELOS CARAMELOS 17 avril 2012 17:54

                                                                                Il est inquiet de quoi ? Il a peur pour ses frères ? Quel est son programme ? Une presse independante ?


                                                                              • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 17 avril 2012 18:02

                                                                                @Philippe Sage

                                                                                Bonsoir, 

                                                                                J’adhère sans réserve à vos propos...

                                                                                Très belle mise en lumière de la veulerie et de l’imposture de ces soit disants journalistes
                                                                                bobos asservis au système. (Apathie, Elkabbach, denisot, langlet, etc...)

                                                                                Les troisièmes couteaux en action...
                                                                                Que des médiocres bouffis de suffisance et gavés au fric, qui se prennent au sérieux..
                                                                                ==> les plus dangereux !!!

                                                                                J’ai vu JL Mélenchon remettre à sa place en direct cette tête d’oeuf de Langlet, le clown économiste de service de BFM pravda...
                                                                                (2500 milliards de dollars, Mr Langlet, soyons sérieux...arrétez de raconter des bobards...
                                                                                la FED a bien fait tourner la planche à billets !!)

                                                                                J’ai vu Nicolas dupont-Aignan remettre à sa place les trois nullos de canal put+,
                                                                                denisot le sot, apathie l’antipathique , massenet la demeurée.

                                                                                Depuis le début, les médias essayent de nous vendre leur scénario pourri pré-déterminé !!!

                                                                                Hollande Vs Sarkozy.
                                                                                Les deux candidats du système..

                                                                                IL y a vraiment un gros problème, car même s’ils sont obligés de respecter les temps de paroles, ces vendus « compensent » en ne rapportant pas les propositions intéressantes des candidats alternatifs.

                                                                                Par exemple, Bayrou parle deux heures, BFM et I-tele ne retranscrivent que l’évènement :
                                                                                « Bayrou renvoit les deux candidats PS et UMP dos à dos... »
                                                                                Or pendant deux heures, il a certainement abordé des sujets bien plus importants,
                                                                                ce dont ces manipulateurs se gardent bien de nous informer...

                                                                                Melenchon fait un meeting à marseille, 120000 personnes, ces messieurs n’en parle presque pas...
                                                                                On nous bassine alors avec le meeting de Hollandréou et TSarkozy 1er (et dernier, j’espère !!)
                                                                                en nous donnant des chiffres 100 000 dans les deux cas...

                                                                                Tout est fait pour ne mettre en valeur que les deux candidats du système,
                                                                                et faire croire aux français qu’il n’y a pas d’autre choix crédible, alors que les deux
                                                                                candidats principaux (selon les sondages bidonnés...bien entendu..) , nous servent
                                                                                encore la même soupe insipide qui ne laisse aucune perspective d’avenir crédible..

                                                                                Le bidonnage continue...
                                                                                Combien de nos concitoyens(nes) auront ouverts les yeux,
                                                                                et faire mentir les sondages ??

                                                                                Aux armes (électorales pour le moment), citoyen(nes) !!

                                                                                RESISTANCE !!!

                                                                                 


                                                                                • CARAMELOS CARAMELOS 17 avril 2012 18:02

                                                                                  On pourra retenir de cette campagne d’une nullité absolue, la « qualité » très relative d’une certaine presse et son indépendance vis à vis de certains pouvoirs ! Heureusement que des journalistes font encore correctement leur travail. Ils se font rares hélas !


                                                                                  • Mytso Mytso 17 avril 2012 18:04

                                                                                    Ce matin, sur France Inter, le candidat Nicolas Sarkozy. J’ai eu comme l’impression que les journalistes, comme des chiens à la curée, se libéraient, un tout petit peu quand même, de leur réserve policée. Ils sentent l’odeur du vaincu.

                                                                                    Je ne vais pas plaindre ce candidat, loin de là, mais je n’en éprouve que plus de mépris pour ces types qui bossent plus pour leur ego que l’objectivité de l’information.
                                                                                    Ceci écrit, très bon article

                                                                                    • vfcc 17 avril 2012 19:18

                                                                                      Dans un excellent sketch Coluche disait, de mémoire :

                                                                                      "Vous savez que les hommes politiques et les journalistes ne sont pas à vendre.

                                                                                      D’ailleurs, on n’a pas dit combien.« 

                                                                                       »Voyez vous ce qu’il y a de grave, c’est que les hommes politiques nous mentent. Et les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politique, mais ils les répètent. C’est pire."


                                                                                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 avril 2012 19:21

                                                                                        « Ils sentent l’odeur du vaincu. »


                                                                                        Oui Mytso, et on les verra bientôt comme des chiens dévorants le maître dont ils léchaient hier la main. 

                                                                                        • volpa volpa 17 avril 2012 19:57

                                                                                          Bourdin, il est pas nul lui. !!!!

                                                                                          N’en déplaise ici à tous les Merluchonistes.


                                                                                          • JL JL1 17 avril 2012 20:26

                                                                                            Aphatie se croyait malin ce soir, en demandant à Nathalie Arthaut - prof agrégé d’économie - comment elle faisait pour dispenser un enseignement objectif.

                                                                                            Mais jamais, ce bien pensant n’a posé la même question, ni à Stéphane Rozès - prof d’économie au CNAM et ultra-libéral avéré - ni à aucun autre prof d’économie du même tonneau qui sont pourtant légion dans les grandes écoles en France !


                                                                                            • le poulpe entartré 18 avril 2012 02:33

                                                                                              Rozès ultra libéral ? Sérieusement ? C’est impossible voyons ....c’est un expert.


                                                                                            • le poulpe entartré 18 avril 2012 02:31

                                                                                              Ya rien à la télé ce soir, le groupie d’Ariel Charogne ? Allez une tisane pépé et au lit.


                                                                                            • millesime 17 avril 2012 20:46

                                                                                              personnellement je ne regarde plus les info à la télé (je les écoute très peu à la radio) depuis la guerre en Irak.
                                                                                              toutefois que vous le vouliez ou non ces « journaleux » sont là , ils sont vus et écoutés (dans le cas contraire ils disparaitraient de l’écran audience oblige)
                                                                                              il me semble qu’il est bon d’aller « chercher » l’info... plutôt que de la « subir ».. ; !
                                                                                              http://millesime.over-blog.com


                                                                                              • Prosper Prosper 17 avril 2012 20:48

                                                                                                le billet d’Apathie est genial !!

                                                                                                Une lecture premier degre appelle le costard ci dessus, sans conteste, et l’auteur le fait avec brio.... 
                                                                                                ... en ce qui me concerne, le billet d’Apathie m’a fait rigole tant c’est un aveu d’imcompetence...
                                                                                                l’est burne le mec dont le metier est de poser des questions et de tenir le crachoir aux candidats, et il en tiens plusieurs le bougre, et de nous dire que les bonnes questions ne sont pas abordees et que celle qui sont abordees ne le sont pas de la bonne maniere !!

                                                                                                genial j’vous dit !!


                                                                                                bon... faites quand meme chauffer le goudron !!


                                                                                                • Je vous en prie, vous tous, ne mettez surtout pas TOUS les journalistes dans le même panier de crabes. Ceux qui font leur métier honnêtement et quelquefois dangereusement foisonnent . Ils vous informent anonymes et dans l’ombre. Ceux auquels vous faites référence et que j’ai toujours méprisé ne sont pas pour moi des journalistes. Ce sont des assoiffés de vedettariat et comme tout assoiffé, capables de boire ou plutôt de lécher de l’eau qu’ils croient fraiche et qui n’est que faisandée.


                                                                                                  • Yurf_coco Yurf_coco 17 avril 2012 21:25

                                                                                                    ENFIN un article qui remets Apathie à sa place ! Merci !

                                                                                                    Même si il ne le lit pas, c’est beau.

                                                                                                    • Yurf_coco Yurf_coco 17 avril 2012 21:28

                                                                                                      Je ne crois pas que l’auteur parle de cette catégorie là, mais plutôt de la sous-classe médiatisé parisienne... C’est à dire, des gens dont on pourrait se passer, contrairement à ceux que vous décrivez qui devrait bien sûr être reconnu.

                                                                                                      Helas la partie visible ne donne pas une bonne image du métier en générale, peut être devraient ils se révolter ?

                                                                                                      • Serpico Serpico 17 avril 2012 23:30

                                                                                                        C’est un fumiste, point barre.

                                                                                                        Comme TOUS les journalistes français, il est très très largement surévalué.

                                                                                                        Non seulement il est vide, ignare de chez ignare, mais en plus il la ramène constamment. il croit vraiment être intelligent alors qu’il est juste super langue de vipère.

                                                                                                        Pas besoin de diplômes, ni même d’un QI moyen pour être langue de pute.


                                                                                                        • Jean-Louis CHARPAL 17 avril 2012 23:31

                                                                                                          Je ne suis absolument pas d’accord pour dire qu’un « journaliste » qui coupe sans cesse la parole à quelqu’un venu expliquer son programme « fait son travail ».

                                                                                                          Je trouve au contraire cette posture complètement idiote !

                                                                                                           Ce que je veux quand un candidat à la présidentielle s’exprime, c’est qu’il développe sa pensée, son programme, ses objectifs. Pour que je me fasse ensuite mon opinion en connaissance de cause.

                                                                                                          Je n’ai strcitement rien à foutre de ce que pense le journaliste du candidat, je suis assez grand pour me faire moi même mon opinion et n’ait nul besoin d’un « directeur de conscience ».

                                                                                                          Concernant Apathie, c’est un pauvre bougre qui n’a jamais rein compris à l’économie et qui se contente pour des sommes folles (combien de fois le smic par mois ?) de répéter comme un perroquet les balivernes des « experts » corrompus ultra libéraux.

                                                                                                          Il ya une imbrication totale entre la dictature des spéculateurs et des banksters et les médias, financés par eux, ce qui est la négation même de la démocratie.

                                                                                                          NB : voir sur mon blog, un billet intitulé « La dictature médiatique » .


                                                                                                          • Cyril Cyril 18 avril 2012 00:44

                                                                                                            @ l’auteur

                                                                                                            ma lecture de l’article c’est arrété au moment ou tu glorifies Lapix face à Lepen, si tu pense que c’est ca le vrai journalisme, alors je te classe dans les gens que tu site plus haut
                                                                                                            « un aveugle et sourd, un embrigadé jusqu’au cul »

                                                                                                            une chose est d’etre contre la politique de lepen, autre est de reconnaitre qu’elle a fait un travail de journalisme.

                                                                                                            Pour preuve, je t’invite à regarder Lapix face à mélanchon, tu comprendra rapidement que Lapix est une idiote, qu’elle ne comprend rien en économie, et que sa « victoire’ sur Lepen, ne s’est pas déroulé sur l’économie, mais sur des techniques de déstabilisation.

                                                                                                            Mais bon j’imagine qu’en fait tu t’en fout car tu est un »un embrigadé jusqu’au cul"

                                                                                                            Aussi j’imagine que tu a la presse que tu mérite !!


                                                                                                            • Philippe Sage Philippe Sage 18 avril 2012 01:20

                                                                                                              Ah, Cyril, dit le « citoyen averti » (donc il en vaut deux - c’est terrifiant !), on n’attendait plus que vous, messire !

                                                                                                              Ayez la délicatesse de vous relire et ainsi livrer un commentaire sans faute(s) ; elles sont nombreuses, c’est assez épouvantable.
                                                                                                              Déjà que j’aurais la presse que je mérite (mouhahahaha), triple citoyen averti, alors si en plus je dois me fader les analphabètes (c’est Aphatie, oui, qui fait le texte - on reste calme et à distance).

                                                                                                              Alors citoyen averti, paresseux, tu t’es arrêté au paragraphe Lapix ? T’as fait ton petit délire d’averti qu’en vaut pas deux, et tu viens donner la leçon ?
                                                                                                              Mais qui es-tu ? Hein ?
                                                                                                              Tu t’y connais, n’est-ce pas, en technique de déstabilisation ? Non .. Tu recraches ce que tu as lu. Bêtement.
                                                                                                              Laisse-moi rire.

                                                                                                              Je n’ai pas la presse que je mérite, messire ! Mais j’ai le benêt qui se prend pour Cador. Ça vaut son pesant.

                                                                                                              Oh mais, attends ... Dis-moi, tu ne serais pas un partisan ? C’est ça, hein ? Un de ces embrigadés jusqu’au cul ! Salaud va ! Dehors ! Allez ! Du balai ! C’est qui, qui m’a foutu ce con, là, dans ce déluge, ce déclin ! Cet analphabète ! Ce cocu fantastique ! Non mais ...

                                                                                                              C’est pas un citoyen averti de rien, mais de rien de rien, qui va m’apprendre, nom d’un Mélenchon.
                                                                                                              Allez ouste ! A la niche !


                                                                                                            • Cyril Cyril 18 avril 2012 01:28

                                                                                                              quel mépris !

                                                                                                              Et un chien de garde débusqué !


                                                                                                            • Philippe Sage Philippe Sage 18 avril 2012 01:39

                                                                                                              Un chien de garde ? Mais bien sûr. Vous ne connaissez pas Halimi. Ni Pierre Carles. Et vous me parlez de chiens de garde .. Drôle !

                                                                                                              Oui, le mépris, quand vous débarquez et dites que vous vous arrêtez à point donné, bouffi d’a priori.
                                                                                                              Ou ai-je glorifié Lapix, monsieur le citoyen averti ?
                                                                                                              Si vous étiez un peu moins paresseux, moins plein de vos « avertitudes », vous auriez lu, une ligne plus bas, ce que j’en pensais, à l’ironie. Mais vous ne savez ni lire, ni écrire. Pourtant c’est clair. Du limpide.
                                                                                                              Déloquez-vous avant de caguer votre camelote partisane.
                                                                                                              Sinon, oui, la réponse, c’est le mépris.
                                                                                                              Et alors ?
                                                                                                              Ça le vaut mille fois, croyez-le.


                                                                                                            • Philippe Sage Philippe Sage 18 avril 2012 01:45

                                                                                                              J’ajoute que vous êtes un pleutre. Un mesquin de première. Vous jouez donc à ce jeu à la con de +1 et de -1. Dans les commentaires. Oh ne dites pas non, je le vois.
                                                                                                              Moi, je m’en carre. Je ne vous mets pas un -1, voyez (ni un +1 - je ne joue pas à ce truc de nazes), au prétexte que votre commentaire ne me plairait pas. Je vous réponds, c’est plus franc. Vous pigez ?
                                                                                                              Mais vous, vous jouez à ce jeu stupide et - je le redis - mesquin. Vous vautrer dans ce machin, vous discrédite.
                                                                                                              Donc oui, vous êtes méprisable.


                                                                                                            • Cyril Cyril 18 avril 2012 02:17

                                                                                                              hahaha, c’est vous le mesquin, oui je vous ais moinsé c’est la regle non ? on a droit à une fois.

                                                                                                              ce qui est marrant aussi, on dirais que vous avez besoin de me connaitre pour justifier que ma critique est ... hors sujet, nuisible, partisane... ?

                                                                                                              argumentez plutot, montrez votre talent d’écriture au lieu de débitez vos insultes.

                                                                                                              Pour vous aidez, je vais me décrire un peu :
                                                                                                              Non je ne suis pas partisan, pas embrigadé, pas sourd et pas aveugle, ce qui me permet de vous dire que Lapix n’as pas fait son travail de journaliste avec Lepen, et donc, je remarque que ceux qui disent le contraire le sont, ou sourd, ou aveugle, ou embrigadé...

                                                                                                              Par contre elle a fait un travail remarquable avec Mélanchon.

                                                                                                              Le probleme avec des gens embrigadé comme toi, et c’est plus flagrand dans la presse nationnal (d’ailleur je te trouve tres prolifique) est que la société perd beaucoup de solutions.

                                                                                                              Quand à Lepen, meme si je n’aime pas ses discours sur l’immigation, ce n’est pas pour cela que que vais etre sourd à son programme économique.
                                                                                                              Ce n’est pas parce que mélanchon est un sénateur et franc-macon, que je vais etre aveugle à sa description de l’état de la société
                                                                                                              Et comme je ne suis pas embrigadé jusqu’au cul, ce n’est pas parceque je pense que NDA est le meilleur compromis que je vais voter pour lui.

                                                                                                              Bref si je me suis arreté en chemin à la lecture de ton article, c’est parce qu’il manque clairement de sincérité, et parce que pour toi le vrai journalisme doit etre irréprochable, mais pas pour tout le monde


                                                                                                            • Philippe Sage Philippe Sage 18 avril 2012 12:10

                                                                                                              Ah c’est la règle ! Et vous vous y soumettez, donc, comme un mouton ! C’est du joli !
                                                                                                              Ce que vous appelez « règle » est un instrument pour les cons, les petits, les mesquins, les aigris, les sans-âme, les médiocres, les faibles.
                                                                                                              Donc, s’y adonner, c’est éliminatoire.
                                                                                                              Je ne peux, dès lors, prendre en compte votre prose parsemée de fautes multiples.
                                                                                                              Où tout est mélangé, Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aignan.

                                                                                                              Rien, vous ne connaissez rien. Mais vous n’êtes pas le seul. C’est le cas de la plupart des internautes intervenant par ici. Ah, il faut voir, comme ils t’ont refait le RAID, Merah, la BCRI. Ce sont des spécialistes ! Le terrain, le terrorisme, ils connaissent ! Et c’est pour tous les sujets pareil !
                                                                                                              Et vous qui traitez Lapix d’idiote ! Comme tous les médiocres ! Alors que vous n’avez pas la moitié du quart de son cursus. Vous n’avez pas le bagage. Vous n’avez pas la culture. Lapix c’est pas ma tasse, mais c’est loin d’être une idiote, monsieur !
                                                                                                              Vous êtes comme ceux qui insultent les politiques, leur affublant des qualificatifs grossiers, alors que là, non plus, vous n’avez pas leur niveau. Vous n’êtes pas au niveau. Vous n’êtes pas qualifié. Ni pour juger, ni pour voter.

                                                                                                              Le journalisme, je connais. Vous pas. C’est pas votre affaire. Vous n’y entravez que couic. La presse, vous n’y connaissez rien. Les contraintes, les impératifs, les lignes éditoriales, etc.
                                                                                                              Des journalistes, il y en a dans ce pays. Et des bons. Des honnêtes. Il y en a, oui, qui triment, qui vont au charbon. Et je vais vous dire : on en trouve même à l’AFP !

                                                                                                              Alors vous pouvez pérorer, et voter ensuite. Voter pour une élection pareille, c’est pisser dans un violon. Si vous ne l’avez pas encore compris, alors vous n’avez rien compris.
                                                                                                              Voter ça ne sert à rien, si après on ne se comporte pas en citoyen. Si on n’assiste pas à des conseils municipaux, si on ne va jamais dans un tribunal, si on ne participe pas à la vie de la cité, si jamais on ne va rencontrer son député. Un citoyen qui n’est pas actif et qui vote quand même, ça ne vaut rien. Un citoyen qui vote et qui rentre chez lui, ça ne sert à rien.
                                                                                                              Autant ne pas voter, alors.

                                                                                                              Vous avez la presse qui vous méritez. Mille fois. Moi, je m’en cague. C’est votre affaire, pas la mienne.


                                                                                                            • Cyril Cyril 18 avril 2012 15:26

                                                                                                              Merci pour ce petit échange très instructif, comme quoi il n’en faut pas beaucoup pour vous chauffer et vous démasquer.

                                                                                                              Vous êtes sourd, aveugle, partisan, embrigadé jusqu’au cul, bouffi d’orgueil et d’arrogance.
                                                                                                              Un Aphatie aurait répondu aussi bien que vous, avec peut-être la grossièreté en moins. 

                                                                                                              Oui vous êtes exactement ce que vous dénoncez et ne méritez pas la visibilité que vous offre la presse libre car, vous ne l’êtes pas.


                                                                                                            • ddacoudre ddacoudre 22 avril 2012 10:21

                                                                                                              bonjour cyril

                                                                                                              échange rugueux dires-je ;
                                                                                                              deux liens pour éclaircir la réalité de l’état journalistique et de l’information suivant leur auteur.
                                                                                                              Télévision : de l’info sans infos http://www.cevipof.com/fr/mediapolis.

                                                                                                              ddacoudre.over-blog.com
                                                                                                              cordialement.


                                                                                                            • wesson wesson 18 avril 2012 00:57

                                                                                                              Bonsoir l’auteur, 


                                                                                                              si Apathie est inquiet, c’est parce que il sait que si ce n’est pas l’UMP ou le PS qui est élu, lui et tous les demi-sel dans son genre savent qu’ils vont sauter !

                                                                                                              Il défends ses intérêts de classe, c’est naturel.

                                                                                                              • le poulpe entartré 18 avril 2012 02:27

                                                                                                                En apercevant le rictus au repos de l’apathétique, il m’a semblé intéressant de proposer un nouveau mot, laissé à la sagacité des agoravoxiens et agoravoxiennes, qui pourrait faire son entrée au dictionnaire en 2012 : 

                                                                                                                                                             les journaputes.

                                                                                                                Comme définition : journaliste reconvertis dans la manipulation des masses, dont les actions, les discours et les écrits ont pour objectif de saper, détruire et éradiquer l’esprit critiques des citoyens. Ils ont comme point commun d’être inféodés à des groupes de pression financiers ou du pouvoir politiques pour propager les idées les plus réactionnaires.

                                                                                                                A vos libres contributions.

                                                                                                                ps : déjà publié.

                                                                                                                • fabdolette fabdolette 18 avril 2012 09:29

                                                                                                                  bjr,
                                                                                                                  j’ai entendu hier le pseudo journaleux préféré des français, lesquels ?, à savoir Calvi, glosé à propos des candidats dits Trotskystes français. Il avait invité des confrères de même valeur mais étrangers, les même que barbier et consorts mais de langues maternelles différentes. Or, pour souligner le mépris que les chiens de pouvoir entretiennent sur les humanistes, Calvi et sa bande n’ont rien trouvé de mieux que d’insulter ces candidats en les affublant due l’adjectif « illuminé ». Voilà où en est le niveau de la conscience journalistique. Non pas des faits, rien que des faits, mais : des opinions vasouillardes, rien que des diatribes lécheuses du pouvoir.
                                                                                                                  Tous ces individus médiatiques ne sont que des marionnettes infâmes, pis que des guignols...


                                                                                                                  • chantecler chantecler 18 avril 2012 11:03

                                                                                                                    Il est de bon ton de dénoncer en toute occasion le « bipartisme » ...
                                                                                                                    A vous lire et beaucoup de commentaires , en tout site , les médias défendraient le bipartisme .
                                                                                                                    Ce qui signifierait que les médiacrates ont autant poussé NS que FH .

                                                                                                                    Et vraiment cette conception me laisse rêveur .
                                                                                                                    Car mon impression est que les médias principaux, TV et radios , auront défendu jusqu’au bout la sarkosie et « l’omniprésidence ».

                                                                                                                    Et donc il n’est pas question de bipartisme mais de parti unique .
                                                                                                                    Parti unique qui sait sélectionner ,encourager, rémunérer ses porte paroles affidés .

                                                                                                                    Je ne sais pas encore si nous allons assister à un ras de marée qui va balayer ce parti monopolistique .

                                                                                                                    Mais si c’est la cas ça voudra dire que les électeurs n’en peuvent plus de la propagande à haute dose faite sur la personne de NS , depuis 7 ans ?.

                                                                                                                    Pour la suite nous verrons lors des législatives .


                                                                                                                    • kanafloric 18 avril 2012 14:53

                                                                                                                      Fiou...quelle échappée !

                                                                                                                      J’en frissonne encore.


                                                                                                                      • rantzau 18 avril 2012 17:34

                                                                                                                        Bravo M. Dupont Aignant ! J’ai assisté à l’estocade que vous avez portée à l’antipathique Apathie ! Il a perdu sa superbe et sa langue de ........... subitement . Il avait la bouche sèche le bougre et n’arrivait plus à en placer une ! De bourreau habituel il est devenu victime ....un pur moment de bonheur télévisuel ! Quand je pense que cet « en......... » critiquerait presque les salaires des enseignants ou des gendarmes et serait pour les plans d’austérité ! Il est temps que le printemps ...............arrive ! C’est du peu au jus et dehors Apathie et con ....sors


                                                                                                                        • CARAMELOS CARAMELOS 18 avril 2012 18:44

                                                                                                                          La guillotine fonctione encore bien à la TV !


                                                                                                                        • CARAMELOS CARAMELOS 18 avril 2012 18:46

                                                                                                                          Je souhaitais écrire « fonctionne bien » , mais l’émotion m’ a un peu surprise !


                                                                                                                        • Le péripate Le péripate 18 avril 2012 22:03

                                                                                                                          S’inquiéter est une attitude bourgeoise à proscrire. Préférez l’indignation, l’espérance et la foi dans vos chefs.


                                                                                                                          • vivabolivar 18 avril 2012 22:12

                                                                                                                            Merci pour cet article qui reflète les idées de ceux qui viennent sur Agoravox pour lire autre chose que la soupe que l’on nous sert sur les medias officiels« N’était-ce pas le moment, enfin, de leur poser les bonnes questions, et de s’y tenir ?

                                                                                                                            C’est clair. Apathie est l’archétype du journaliste imbu de lui même ravi de ses sorties ’faciles » avec ceux qui ne peuvent répliquer et servile avec ceux qu’il craint. Le fait de dire que cette campagne est nulle et insipide est aussi une idée de nos journalistes officiels. Ils en se remettent même pas en cause et se répandent en critiques alors que ce sont eux qui rendent cette campagne insupportable. J’entendais l’autre jour J.Jacques Bourdin excédé car il n’arrivait pas à arrêter le candidat qui avait besoin de 2mn pour dérouler son argumentaire. Forcément, le journaliste se prend souvent aussi pour la vedette. Il n’ a même pas salué le candidat à la fin de l’interview. Non, ce qu’il faut c’est zapping, zapping, des questions idiotes mais qui font le buzz , pas le temps d’écouter les réponses surtout si elles sont ’sérieuses".
                                                                                                                            Ce qui me permet aussi de dire que si sur Agoravox on est ravi de venir lire autre chose, on l’est moins à lire les 30% de pollution que constituent les messages d’insulte échangés, très souvent d’ailleurs parce que le lecteur n’est pas allé au bout de la réponse, a des préjugés, messages grossiers, nuls, nuls 

                                                                                                                            S’ECOUTER S’ECOUTER , accepter les opinions différentes, 
                                                                                                                            Relisez vous avant d’envoyer un message, et demandez vous si ça fait avancer le débat
                                                                                                                            On y gagnerait tous et surtout la notoriété d’Agoravox

                                                                                                                            • vivabolivar 18 avril 2012 22:18

                                                                                                                              Merci pour cet article qui reflète les idées de ceux qui viennent sur Agoravox pour lire autre chose que la soupe que l’on nous sert sur les medias officiels« N’était-ce pas le moment, enfin, de leur poser les bonnes questions, et de s’y tenir ?

                                                                                                                              C’est clair. Apathie est l’archétype du journaliste imbu de lui même ravi de ses sorties ’faciles » avec ceux qui ne peuvent répliquer et servile avec ceux qu’il craint. Le fait de dire que cette campagne est nulle et insipide est une idée de nos journalistes officiels. Ils ne se remettent même pas en question, se répandent en critiques alors que ce sont eux qui rendent cette campagne insupportable. J’entendais l’autre jour J.Jacques Bourdin excédé car il n’arrivait pas à arrêter le candidat qui avait besoin de 2mn pour dérouler son argumentaire. Forcément, le journaliste se prend souvent aussi pour la vedette et veut exister encore plus que la personne interviewée. Il n’ a même pas salué le candidat à la fin de l’interview. 

                                                                                                                              Ce qui me permet aussi de dire que si sur Agoravox on est ravi de venir lire autre chose, on l’est moins à lire les 30% de pollution que constituent les messages d’insulte échangés, très souvent d’ailleurs parce que le lecteur n’est pas allé au bout de la réponse, a des préjugés, messages grossiers, nuls, nuls 

                                                                                                                              S’ECOUTER S’ECOUTER , accepter les opinions différentes, 
                                                                                                                              Relisez vous avant d’envoyer un message, et demandez vous si ça fait avancer le débat, parfois on a l’impression que c’est un défouloir.
                                                                                                                              On y gagnerait tous et surtout la notoriété d’Agoravox y gagnerait en qualité.

                                                                                                                              • tchoo 18 avril 2012 22:58

                                                                                                                                Ben voila tout est dit ou presque !


                                                                                                                                • André Martin 19 avril 2012 07:01

                                                                                                                                  Je suis d’accord à 120 % avec votre analyse. Les Apathie, FOG, Pujadas, Lenglet, Namias … qui les a entendu  questionner les 10 candidats sur leurs propositions pour éradiquer le chômage et la précarité ? Quand ? Où ? Alors qu’il s’agit pourtant de la première préoccupation des Français. Si le chômage a été le thème oublié de la campagne, ces journalistes indignes en sont largement responsables. Ce qui arrange bien Sarkozy qui ne veut surtout pas parler du chômage.

                                                                                                                                  Alors soyons tous journaliste. Posons-nous les bonnes questions, cherchons les réponses et discutons-en autour de nous (à l’usine, au bureau, en famille). Voir par exemple « Sarkozy, Hollande et le chômage de masse » à lire sur http://www.retraites-enjeux-debats.org/spip.php?article814


                                                                                                                                  • 6ber 6ber 19 avril 2012 09:22

                                                                                                                                    Révolté aussi par ces clébards, une vrai haine pure et dure pour ces journaleux de merde, mais merde qu’on fasse dégager tout ça !!!


                                                                                                                                    • ricoxy ricoxy 19 avril 2012 13:40

                                                                                                                                      « Soit : deux candidats principaux ... Mais dix candidats, non ; ça les emmerde. »

                                                                                                                                      Les éditocrates semblent donc fonctionner sur un mode binaire, duel. La pensée binaire est un mode rétrograde d’appréhender le réel. Nous sommes informés ( ? ) par des rétrogrades.


                                                                                                                                      • tomatoketchup 22 avril 2012 07:57

                                                                                                                                        comment peut ont encore les appeler des journalistes
                                                                                                                                        se sont plutôt des animateurs corrompu jusqu’à la moelle
                                                                                                                                        la presse audiovisuelle et ecrite devraient être complétement independante 


                                                                                                                                        • Comité Cicéron 22 avril 2012 08:17

                                                                                                                                          D’aileurs les journalistes sont plutôt sensibles aux charmes de Hollande.


                                                                                                                                        • tomatoketchup 22 avril 2012 08:05

                                                                                                                                          aujourd’hui 22 avril il faut aller voter pour degager cette bande de racaille


                                                                                                                                          • Yohan Yohan 22 avril 2012 10:15

                                                                                                                                            Attention, Flamby en croque aussi. Suggérez vous de nous en débarrasser aussi.


                                                                                                                                          • arnulf arnulf 22 avril 2012 09:25

                                                                                                                                            Aujourd’hui je ne regarde pratiquement plus les journaux TV , je ne lis plus les journaux sauf ceux qui sont hors « bien pensence », et je n’écoute quasiment plus les infos à la radio.
                                                                                                                                            Les journaleux sont des propagandistes politiques. Qui défendent le système et ont pour fonction de bloquer toute velléité de réflexion innovante.
                                                                                                                                            Quand je vois le traitement qu’ont subit Mélenchon, Dupont-Aignan, Poutou, Cheminade je suis ulcéré. Il y a une claire volonté de les ridiculiser, d’ignorer leurs propositions ou sinon de jouer la connivence des rieurs Sarkozistes ou Hollandistes à qui ont ne posent pas de questions gênantes ou de qui on écoute les paroles sans fond sans jamais s’étonner de leur vacuité.

                                                                                                                                             Aujourd’hui seuls ceux qui veulent être pris pour ce qu’ils sont , comme l’a dit un jour Jean Arthuis, peuvent croire à ce blabla.


                                                                                                                                            • Yohan Yohan 22 avril 2012 10:10

                                                                                                                                              Eh oui ! les journalistes français ne font pas leur boulot. Rien de nouveau dans ce pays. Il suffit de voir l’attirance réciproque entre l’homo politicus et la donna médiatico, avec ses couples starisés et brushés gratis qui nous donnent des leçons économiques et de vie derrière leur pupitre, éclairés par 100 projecteurs.

                                                                                                                                               Parfois, ils le font leur boulot, mais en apparence seulement, comme Lapix, et selon « l’adversaire », ce qui situe bien les limites de leur déontologie, quand les idées politiques l’emportent sur le métier. 
                                                                                                                                              Les vrais journalistes, ceux qui creusent, doutent et recherchent la vérité sans instruire à charge, n’ont guère de chances de survivre dans ce monde de requin. Pour tout dire, ils n’intéressent pas grand monde. La preuve, ici même, de prétendus journalistes passent leur temps à bombarder en sens unique, bien que persuadés d’être eux-mêmes au dessus de la mêlée.


                                                                                                                                              • papi 23 avril 2012 00:51

                                                                                                                                                @ l’auteur

                                                                                                                                                Nous sommes le 22 avril, et il est 0.h 44 attendez -vous avec les résultats de ce premier tour à des retournements de vestes, médiatiques, politiques et agoravoxiens ..


                                                                                                                                                • hgo04 hgo04 23 avril 2012 08:46

                                                                                                                                                  Alors la... !!!


                                                                                                                                                  Je ne m’attendais pas à être scotché sur ma chaise et mon écran, en lisant ce mot...

                                                                                                                                                  Je ne peux qu’applaudir, et faire circuler sur les réseaux sociaux, comme on dit.

                                                                                                                                                  Chapeau, l’empécheur de tourner en rond.. Vous venez de mettre un coin dans ce rouage médiatique plus que douteux. Quoique ce « journaliste » le n’est pas seul..

                                                                                                                                                  mais au fait !! quel est son salaire ???

                                                                                                                                                  • lulupipistrelle 23 avril 2012 09:59

                                                                                                                                                    Très bon article.

                                                                                                                                                     En effet, les medias polluent le débat : il y a des Français qui ne veulent pas du bipartisme, ça fait brouillon... alors on tourne en ridicule les outsiders des grands partis...

                                                                                                                                                    Et pire : il y a des électeurs qui persisteront et qui s’abstiendront au deuxième tour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès