• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Europe entre en guerre contre la Russie

L’Europe entre en guerre contre la Russie

Depuis le début de la crise ukrainienne, les rôles respectifs des Etats-Unis et de l’Union Européenne ont fait l’objet d’analyses les plus diverses, chacun s’accordant cependant pour dire que les Américains étaient nettement en pointe, les Européens suivant avec réserve et freinant le plus possible.

L’objectif des Etats-Unis était clairement de faire entrer l’Ukraine dans le giron de l’Europe, d’abord, puis de l’Otan, bouclant ainsi le mouvement vers l’est et l’encerclement de la Russie. Après la première série d’adhésions en 1999 (République Tchèque, Hongrie et Pologne), la seconde en 2004 (Bulgarie, Pays Baltes, Roumanie, Slovaquie et Slovénie), la troisième en 2009 (Albanie et Croatie), se préparait donc une quatrième étape, de taille, celle-là, l’adhésion de l’Ukraine, avant peut-être, celle de la Géorgie ce qui complèterait l’encerclement de la Russie par l’Otan.
En 1998, George Kennan, le père de la politique américaine de « containment » de l’Urss, en 1947, expliquait dans une interview donnée à Thomas Friedman du New York Times à propos de l’élargissement de l’Otan à l’Est : « C’est une erreur tragique. Il n’y avait absolument aucune raison de faire cela. Personne ne menaçait personne. Cet élargissement doit avoir fait se retourner dans leur tombe les pères fondateurs de ce pays. Nous avons signé pour la défense d’une série de pays, alors que nous n’avons ni les moyens ni la volonté de le faire sérieusement. (…) Et la démocratie russe est aussi avancée, sinon plus avancée qu’aucun des pays que nous venons juste de nous engager à défendre contre la Russie. »
 
Et Thomas Friedman de nommer ceux qui, à son avis, sont responsables de cette suite d’erreurs, Bill Clinton, William Cohen, Madeleine Albright, Sandy Berger, Trent Lott et Joe Lieberman.
Suivant une méthode maintenant bien ancrée dans les habitudes de Washington, tout effort diplomatique était rejeté. Le « pays indispensable » est dépositaire de la vérité, une vérité non négociable. Si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous. Dans le second cas, nous vous appliquerons des sanctions.
 
Les pays ainsi sanctionnés ne manquent pas dans le monde. Il y a cependant deux remarques importantes à faire. La première est que les sanctions n’on jamais vraiment fonctionné. La seconde est que les victimes précédentes étaient des pays d’une taille bien inférieure à celle de la Russie (Irak ou Iran, par exemple). Mais qu’à cela ne tienne, les Etats-Unis semblent atteints par une forme sérieuse de la folie telle que la définissait Albert Einstein : « Faire continuellement la même chose en espérant à chaque fois obtenir un résultat différent ».
La position géographique et les relations commerciales des Etats-Unis et de la Russie mettent les premiers à l’abris de conséquences négatives de ces sanctions ou de mesures de rétorsion russes. Ce n’est pas le cas de l’Europe. Il était donc surprenant que les pays européens suivent le mouvement, même avec lenteur, même en rechignant ostensiblement. L’Allemagne, en particulier semble exposée. La réponse donnée jusqu’à présent par la Russie aurait aussi de quoi calmer le zèle de pays comme la Pologne ou les pays Baltes qui exportaient beaucoup de produits alimentaires vers la Russie.
 
Malgré tout, leur position reste inchangée. Jusque là, je dois dire que je me sentais un peu surpris par leur comportement. En particulier par celui de l’Allemagne de Mme. Merkel.
D’autant qu’il est hautement peu probable que la Russie cède aux sanctions. La population fait bloc derrière son président (à 83%) et le pays a une longue histoire de résistance acharnée quelques soient les épreuves. Et il en a subit de pires. En effet, tout le monde ne pense pas que la Russie doivent souffrir énormément des diverses vagues de sanctions.
 
Au contraire, les effets négatifs des sanctions sur l’économie russe seront variables et, sans doute (mais c’est à vérifier) moins importants que les effets négatifs sur les économies européennes. Je vois et j’entends partout dans les médias européens que les sanctions vont faire mal à la Russie car son économie est déjà au bord de la récession. C’est peut-être vrai, mais qu’en est-il des économies des pays européens ? Elles ne vont pas mieux et la marge d’évolution semble moins grande qu’en Russie. Car, en effet, comment les Russes ont-ils réagit dans un premier temps ? Ils ont profité de l’occasion pour imposer des mesures protectionnistes pour leur secteur agro-alimentaire. Comme le remarque Jacques Sapir, un bon connaisseur de l’économie russe : « En fait, on constate que le gouvernement russe a saisi l’occasion qui lui a été fournie par les sanctions pour prendre des mesures dont l’effet sur l’économie russe pourrait s’avérer positif. »
Pour M. Sapir, « De ce point de vue, le changement de modèle de développement n’est pas une simple réaction au changement géopolitique, mais ce changement a été utilisé pour mettre en œuvre un changement qui était à l’ordre du jour depuis la fin de 2012. Ce changement devrait aboutir à faire émerger un modèle de développement de la Russie qui serait beaucoup plus autocentré que ce qu’il est actuellement, et tourné de manière bien plus décisive sur la construction d’une industrie innovante. »
 
On ne peut pas pour autant parler d’effets bénéfiques à court terme et l’économie russe va souffrir du régime de sanctions. Mais à moyen terme, l’occident lui a donné une sérieuse motivation pour faire enfin les changements économiques et financiers dont le pays a besoin pour passer d’une économie de fournisseur de matière premières à une économie moderne et équilibrée.
Cela sera également favorisé par le fait que « désormais le « bassin Atlantique » (les Etats-Unis, le Canada et l’Europe occidentale) ne concentre plus l’essentiels des techniques et technologies de production. Le possible éloignement de la Russie pourrait ne pas se traduire par un isolement mais par un basculement vers des relations avec d’autres pays » (Jacques Sapir).
Les pays européens ne peuvent pas ignorer cela, même si certains de leurs dirigeants ont fait preuve récemment d’une vivacité d’esprit et d’une imagination très en dessous de la moyenne. Ce qui me ramène à mon questionnement initial, comment expliquer le comportement de l’Allemagne de Mme. Merkel ? Emmanuel Todd, dans une interview à Olivier Berruyer publiée par le site “Les Crises” ouvre des pistes de réflexion intéressantes, mais qui m’ont tout de même un peu laissé sur ma “faim”.
 
J’en parlais donc ce matin avec deux « collègues et néanmoins amis » russes qui me tenaient le raisonnement suivant. En ce qui concerne le nouveau « train de sanctions », elle seront presque certainement appliquées. En effet, les lier au respect du cessez-le-feu est une invitation à la partie ukrainienne de violer ce cessez-le-feu. La violation pourrait d’ailleurs ne pas venir de M. Poroshenko, mais des milices qui ne sont pas sous sont contrôle, mais sous celui de personnes qui ont un intérêt personnel à faire durer la guerre.
Quand Mme. Merkel exige que les douze points de l’accord de Minsk soient tous respectés, avant le début de nouvelles négociations, elle ne peut pas ne pas savoir qu’il s’agit d’une mission impossible. Non seulement beaucoup de ces douze points sont apparemment irréalisables, mais en plus, leur réalisation ne dépend pas de Moscou, mais de Kiev.
Cela fait bientôt un an que les Etats-Unis ont essayé d’affaiblir le pouvoir de M. Poutine à l’intérieur afin de bloquer l’intégration eurasiatique dont il est le champion. Sa réaction à l’agression de l’Ukraine et le rapprochement de la Russie avec la Chine, l’Inde[1] et le Brésil ont rendu Washington fou.
 
C’est pourquoi Washington est maintenant passé à un niveau de sanctions beaucoup plus sérieux. Pour les Russes (en tout cas mes interlocuteurs de ce matin), l’objectif n’est plus de bloquer mais de détruire l ‘économie de la Russie. Avec deux conséquences recherchées par les américains, l’affaiblissement de l’ennemi russe et celui de l’économie européenne. Le premier objectif risque d’être atteint à court terme, mais on a déjà vu qu’il provoque une réaction qui pourrait saper à terme l’hégémonie du dollar dans les échanges internationaux. D’autant que la volonté russe de s’émanciper du dollars dans ses échanges internationaux rencontre un désir équivalent chez certains de ses partenaires importants.
 
Le deuxième objectif sera aussi atteint à terme et il permettra aux Etats-Unis de se poser en recours et d’imposer leur traité transatlantique, dont la population européenne, sinon ses dirigeants, se méfient énormément. Le retour de bâton, dans ce cas pourrait être un réveil de ces populations européennes qui commencent à accepter de moins en moins bien la gestion non démocratique de l’oligarchie qui gouverne l’Europe.
 
Alors, disait un de mes interlocuteurs de ce matin, dans un élan d’enthousiasme, peut-être que l’Europe imposera des sanctions aux Etats-Unis. En ce qui me concerne, je n’en demande pas tant. Mais je regrette sincèrement que devant le choix qui lui était imposé, Mme. Merkel ait choisi l’atlantisme et la soumission au lieu de saisir l’occasion exceptionnelle d’exister vraiment et de faire exister l’Europe dans une position d’équilibre entre les Etats-Unis et la Russie.


[1] A ce propos, M. Hollande croit-il vraiment pouvoir vendre des Rafales en Inde s’il ne livre pas les Mistrals à la Russie ?
 
Publié par Virgile THOMAS

Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • Ariane54 Ariane54 11 septembre 2014 08:52

    Bonjour,

    Votre article ne répond pas à la question : « comment expliquer le comportement de l’Allemagne de Mme. Merkel ? »

    Un début de réponse pourrait être que la politique hégémonique de l’Allemagne a aujourd’hui besoin d’un soutien de l’occident pour pousser ses pions plus loin.

    Imaginons que Mme Merkel ait reçu des assurances des Etats-unis (mais que vaut la parole de ces gouvernants ?) que l’Allemagne deviendrait leur seul interlocuteur (on est déjà sur ce chemin) afin que ce pays règne sans partage sur l’Europe ?

    On comprendrait alors pourquoi l’Allemagne semble soumise aux Etats-Unis : ils se prennent pour un allié des USA alors qu’ils ne sont que leur vassal.

    Ce qui est beaucoup plus intrigant, c’est l’attitude des autres pays européens qu’on n’entend pas du tout dans ce débat :

    - la Grèce qui a tout à perdre avec ses exportations de primeurs vers la Russie, le tourisme russe, etc... alors qu’elle est économiquement à genou
    - l’Italie qui importe une grande quantité de son gaz de la Russie et qui a de très fort liens avec elle dans le domaine de l’ingeneering
    - l’Espagne dans la même position que la Grèce
    - la France avec ses liens historiques, ses usines de voitures et ses échanges juteux dans le domaine de l’énergie
    - la Belgique et les financements russes
    etc...

    J’aimerais bien qu’on m’explique ce que tous ces pays ont à gagner dans une confrontation (financière ou militaire d’ailleurs) avec la Russie qui représentait pourtant un formidable marché pour une économie européenne qui n’a absolument pas les moyens de se priver de tels débouchés.

    A part des promesses (qui ne seront jamais tenues) que les USA auraient pu faire à l’Europe... je ne comprends pas.

    Je préfère ne pas tomber dans le « tous pourris » et pencherait davantage pour une incompétence crasse et une incapacité d’évoluer : ils en sont restés à l’URSS.

    On peut également imaginer des menaces sévères de rétorsion contre le pays qui ne marcheraient pas au pas...

    Si quelqu’un a un début de réponse, merci de me le faire partager.


    • Zarathustra 11 septembre 2014 14:06

      A ce niveau de responsabilité politique,il n’y a pas d’incompétents mais bien des vassaux.Hollande,par exemple,n’est pas incompétent ou bête,il joue à merveille le rôle qui lui a été attribué.Cela peut paraître cynique...


    • Aldous Aldous 11 septembre 2014 16:35

      Il n’y a pas que le comportement de Merkel qu’il faudra expliquer, mais aussi celui de Pravi Sektor et autres milices Nazis Ukrainiennes qui envoient les têtes des rebelles fait prionniers à leur propre mères dans des boite. Info que révèle le très sérieux site Russie politics : 



    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 11 septembre 2014 17:47

      Du pain béni pour le traité transatlantique venant donc à point pour que l’Europe nourrisse les USA...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 18:47

      Ariane,
      Il ne s’agit pas uniquement de l’ Allemagne, mais de toute l’ UE.
      C’est lié au Traité de Maastritch, qui a créé l’UE, l’euro et l’ OTAN.
      C’est l’ OTAN qui dirige « la politique étrangère et de défense des pays de l’ UE. » Article 42.


      Nous sommes donc soumis aux intérêts de l’ OTAN, tant que nous ne sortons pas de l’ UE.

    • DantonQ roiubu77 11 septembre 2014 22:27

      « On peut également imaginer des menaces sévères de rétorsion contre le pays qui ne marcheraient pas au pas... » 


      la France en a déjà eu un aperçu avec l’amende record imposée par la justice américaine à BNP Paribas ( qui sont des escrocs, chacun en conviendra par ailleurs) mais qui sont tombés sur plus escrocs et voleurs qu’eux ! Tout ça, parce qu’elle a annoncée qu’elle respecterait le contrat commercial de livraison des mistrals à la Russie

      Son non respect aurait des conséquences a la fois financières et diplomatiques catastrophiques pour la France, et ruinerait le peu de crédibilité qu’il lui reste, mais les « chiottes de l’Amérique » comme disent les Quebécois, n’en ont cure évidemment...

      Pourtant, est-ce si difficile de renvoyer chier les USA une bonne fois pour toutes, et de prendre nous aussi de lourdes sanctions contre leurs multinationales, et interdire aux compagnies aériennes américaines d’exercer sur le sol européen par exemple ? Elles ne pourraient donc plus désservir l’Europe...

      On pourrait imaginer de fermer les ambassades américaines en Europe et de renvoyer leurs ambassadeurs aux chiottes de l’Amérique...

      Voilà quelques mesures qui seraient reçues 5/5 par les yankees et qui calmeraient certainement les ardeurs...j’espère qu’un jour, la majorité des pays du monde s’unieront pour punir les USA de tout le mal qu’ils ont fait aux autres nations.

    • vesjem vesjem 11 septembre 2014 22:45

      @roiubu
      les us tablent sur les divisions des 27 (orchestrées par gb entre-autres) , et sur les ex d’ urss auxquels ils (les us) font peur du méchant ours ; plus quelques dollars à des responsables politiques de ces pays (puisqu’ils maitrisent leur planche à billets verts , à l’infini) ;d’où la raison de leur volonté d’imposer au monde entier le dollar comme monnaie d’échanges commerciaux ; n’est-il-pas vrai ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 septembre 2014 23:00

      « comment expliquer le comportement de l’Allemagne de Mme. Merkel ? »


      Comme le comportement de tous autres joueurs : un dosage de menaces et de corruption des individus et des groupees, pour otenir un grouillement incessant de vers dans un milieu imieu putride. In ne reste pas d’idéaux, de principes, de valeurs morales assez fortes pour contrer la décadence. c’est dasn ce contexte quune tendance comme lislamiasme peut marquer de points par simoe opposition intransigeante aux ’valeurs’’ de la société capitaliste. Le succes du jihadisme vient de ce qu"il offre une alternatve a une vie absolumnet denuée de sens. Le Mal apparait moins méprisable que le Ren

      PJCA



    • vesjem vesjem 11 septembre 2014 23:08

      @ariane
      « Votre article ne répond pas à la question : « comment expliquer le comportement de l’Allemagne de Mme. Merkel ?  »
      dans cette affaire us / russie , on remarque bien l’illogisme de la fronde occidentale contre la russie ;
      les états-uniens eux-mêmes n’ont aucun intérêt (ni politique , ni économique) à isoler la russie ; alors pourquoi tout ce cirque , et le suivisme de nos larbins ?
      ce ne serait donc qu’une réponse ésotérique ? ( judéo-maçonnique peut-être ou impérialiste ou monétaire ou oligarchique , ou bien tout cela à la fois ?)
       


    • Byblos 12 septembre 2014 03:24

      Et si USraël (comment ignorer cette présence dans le décor ukrainien ?), et donc si USraël cherchait à faire pression sur la Russie à partir de l’Ukraine pour obtenir des accommodements au Proche Orient ?


      La bellico-diplomatie est aujourd’hui plus que jamais planétaire. Et c’est une spécialité d’USraël.

      Mais Poutine n’est pas homme à se laisser intimider. L’accès aux mers chaudes (entendre la Méditerranée) est un passage du port de Sebastopol en Crimée à celui de Tartous en Syrie. Et s’il a besoin du premier, c’est bien pour accéder librement au second.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2014 06:27

      vesjem
      Ce qui peut nous apparaître illogique est parfaitement logique du point de vue des néos cons US.
      Leur but est de semer le chaos.
       « Le Grand dessein des néos cons qui explique les incohérences apparentes ».


    • Francisco Francisco 12 septembre 2014 09:53

      Je présume que les pays dont tu parlent ( espagne grèce italie france ... ), ont contractés d’énormes emprunts. La menace d’une hausse du taux d’intérêts peut être un moyen de dissuasion. Mais je ne suis pas documenté, ceci n’est que de la pure spéculation....


    • Ariane54 Ariane54 12 septembre 2014 11:06

      Bonjour Zarthustra,

      Incompétent ne veut pas dire bête. L’incompétence découle souvent d’une analyse erronée induite par un apriori qui plonge ses racines dans des certitudes forgées par la propagande. Et je crois que c’est le cas ici.

      Vous ne pouvez imaginer le nombre de personnes instruites, d’une intelligence tout à fait correcte voire supérieure à la moyenne, qui voient encore la Russie d’aujourd’hui à travers le prisme de la propagande anti SOVIETIQUE.

      Voilà 70 ans que l’Europe est inondée de rêve américain à travers Holiwood, le rock (ou autre musique) le vrombissement des Harley, les séries télé et j’en passe.

      Endormie sous ces clichés, l’Europe n’a pas vu venir le danger que représente l’expansion américaine... et nos dirigeants, qui ont peut-être des intérêts sonnants et trébuchants (sous une formeou une autre) à continuer à boire les paroles de l’oncle Sam, ne cherchent pas à s’interroger ou à remettre en question la vision du monde américaine.

      Le lavage de cerveaux a été magistralement mené.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 12 septembre 2014 18:23


      la generale MERKEL ANCIENNE DU KGB JOUE UN DOUBLE ROLE AVEC L UE mais contre l ’

      UE


    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 13 septembre 2014 00:51

      L’Allemagne est occupée depuis 1945 par les USA, ne l’oublions pas.

      Les Allemands font ce que disent les USA (bien que commençant à prendre leurs distances, mais bon c’est pas encore gagné mais ils reprennent tout doucement le contrôle).

      La Russie a été « vaporisée » par Eltsine, traître pourri corrompu qui avait OFFERT la Russie aux oligarques et aux multinationales US.

      Poutine a ensuite fait le ménage et a remis de l’ordre, ce qui n’a pas du tout plu aux oligarques et aux multinationales US...
      Il n’est certes pas un enfant de cœur, mais ce qu’il a fait a grandement amélioré les conditions de vie du peuple Russe (santé, espérance de vie, salaires, éducation, fierté, etc...). D’où sa grande popularité parmi les Russes : 80% d’opinions favorables (la majorité des défavorables le trouvant « trop mou »). Comparé à Hollande dont la chute actuelle (pas encore terminée) l’amène à 13%, je me demande bien ou est la dictature !!!
      Il est proprement scandaleux que le peuple plébiscite un dirigeant qui améliore sa condition de vie et lui redonne espoir !!!

      Les USA n’ont presque pas de relations commerciales avec la Russie, surtout depuis que Poutine es arrivé au pouvoir. Par contre, ils louchent avec avidité sur les réserves naturelles Russes pour se les accaparer, et pas que le pétrole ou le gaz, mais aussi de nombreux métaux rares et très chers qu’on ne trouve qu’en Russie.

      Alors les USA ont demandé à leurs porte-flingues d’aller dégommer la Russie. Et nos chers « gouvernements démocratiques » ont obéi le doigt sur la couture du pantalon, en sachant qu’ils commettaient un acte de haute trahison envers leurs peuples.

      Ce sont les peuples européens qui vont souffrir de cette escalade. Les USA ne seront pas du tout affectés et la déconfiture de l’UE servira leurs intérêts en affaiblissant les nations européennes ce qui permettra aux américains de pouvoir se renflouer en phagocytant les européens (le TTIP est là pour ça)...

      L’élément déclencheur de la crise actuelle a été l’opposition Russe à « L’Irakisation » de la Syrie (pour avoir les mains libres affin d’attaquer l’Iran et faire main-basse sur ses ressources naturelles), mais surtout la remise en cause du sacro-saint dollar pour les échanges internationaux.
      Ça c’est un crime de lèse-majesté impardonnable car les USA ne tiennent plus actuellement que grâce à cette escroquerie qui consiste à imprimer des dollars « monopoly » en échange de VRAIES devises, ce qui leur permet de ne pas sombrer dans un crash financier qui les renverra finalement à l’âge de pierre.

      Bref, rien de nouveau dans ce monde pourri.
      Les plus forts forcent leurs vassaux à aller au casse-pipes à leur place pour préserver leur position dominante qui est en train de s’effondrer.
      En cas de grosse branlée des européens par les Russes, nos « chers dirigeants » ne seront jamais inquiétés, ce sont bien les peuples qui payeront la facture.

      Il faut aussi rappeler que certains gouvernements commencent à traîner des pieds, notamment les tchèques qui ont fortement critiqué les sanctions européennes et qui ne VEULENT pas se brouiller avec les Russes. Ils savent pertinemment que la Russie d’aujourd’hui n’est plus l’URSS qu’ils détestaient et que leur intérêt est justement de se rapprocher des Russes. Les Hongrois pensent la même chose et même les Roumains commencent à bouger (pourtant ils ont aussi bien dégusté, mais Ceausescu était largement pire que les dirigeants de l’URSS).
      Bref, en Europe, les seuls qui commencent à bouger sont ceux qui devraeint justement être les plus agressifs contre les Russes !!!

      Pour rappel : Qui était Europe ?
      Dans la mythologie grecque, elle était une femme qui avait été violée par ZeUS...
      Prémonitoire non ?


    • Ariane54 Ariane54 13 septembre 2014 12:30

      Bonjour Monsieur Proudhon,

      Je partage votre avis quant à la situation américaine et aux raisons qui les poussent à fo... la m.... dans le monde entier. 

      Par ailleurs, l’analyse de la situation russe par mes amis de St-Petersbourg est également la même que la vôtre.

      A mon avis, on n’est pas dehors de l’auberge coincés entre les fous va-t-en-guerre (US), les esclaves (EU) et la pollution de propagande dont sont victimes les peuples européens et sans doute aussi américains.

      Allez, j’vais boire l’apéro.... pour me remonter le moral.


    • vesjem vesjem 13 septembre 2014 12:37

      très bien dit , ariane ;
      c’est ce que je pense également depuis longtemps , et je fais mon possible autour de moi pour montrer cet aspect ;
      mais c’est comme si les gens (même instruits ou intelligents) n’avaient pas l’esprit de synthèse qui permet , au fil de la propagande , d’évaluer cet impressionnant bourrage de crâne ;
      un exemple simple , le matraquage zélé de musiques américaines actuelles (nulles) sur toutes les ondes étatiques ou privées, au prétexte supposé qu’ils ont la science infuse et perpétuelle de ce mode musical (issu principalement de blues des esclaves noirs) 


    • smilodon smilodon 13 septembre 2014 22:21

      Eh oui !... Nous étions France et nous sommes UE !... Bravo ! Le changement c’était le « maintenant » !... L’URSS est devenue RUSSIE !.. Le changement, pour eux, c’était pareil !.... Mais qui de la FRANCE de« maintenant » ou d’alors, et qui de l’URSS ou la RUSSIE est plus forte en 2014 ???...C’est NOUS, avec tous nos « amis », ou bien « EUX » tous seuls ????.. QUI ??? Adishatz.


    • Laurent 47 20 septembre 2014 21:15

      La réponse est d’une simplicité biblique ! Les Etats-Unis ne veulent absolument pas d’un rapprochement entre l’Europe et la Russie, car ils savent pertinemment que la puissance d’un tel bloc économique réduirait à néant leur plan d’encerclement de la Fédération de Russie, patiemment élaboré depuis des années, et leur couperait les ailes au niveau des marchés internationaux ! Alors, ils ont commencé en Syrie, et maintenant en Ukraine, à fomenter des troubles avec leurs mercenaires (milice black Water), qui ont participé au putsch du Maïdan à Kiev avec les néo-nazis de Pravy Sektor. Comme le slogan de ces fascistes était : « mort aux russes, aux juifs, et aux homosexuels ! », les russophones de Crimée ont demandé la protection de la Russie, lors d’un référendum surveillé par une cinquantaine d’observateurs internationaux, qui ont certifié qu’il s’était passé sans fraude. Bien entendu, la Russie a sauté sur l’occasion pour récupérer la Crimée, qui est redevenue russe, d’où la fureur des américains qui ont vu échouer leur plan de diabolisation de la Russie ! Il fallait trouver autre chose, et les sanctions « internationales » ( c’est-à-dire anglo-saxonnes ) sont apparues pour ruiner l’économie russe ! Les américains n’ont pas imaginé que la Russie se moquerait totalement de ces mesures et répliquerait par un embargo total sur tous les produits agricoles européens, nous prouvant ainsi qu’à ce petit jeu, on pouvait être deux ! Par ailleurs, Cristina Fernandez de Kirchner, la présidente argentine, a conclu un accord avec la Russie pour la fourniture de tous les produits alimentaires nécessaires dont s’est volontairement privé ce pays, du fait de son embargo. Le Maroc a suivi le même chemin pour fournir des fruits. Le résultat des sanctions européennes : pinut ! Mais beaucoup de pays, tributaires de la Russie par leurs échanges commerciaux avec ce pays, commencent à se rendre compte qu’il valait mieux se fâcher avec Obama qu’avec Poutine ! A commencer par l’Allemagne dont les échanges commerciaux avec la Russie représentent 30 % des échanges des 28 pays européens. Je pensais Mme Markel intelligente, mais je commence à avoir de sérieux doutes. Et en plus, Poutine a annoncé qu’en cas de nouvelles sanctions « internationales » il interdirait aux avions commerciaux le survol de tout l’espace aérien de la Russie ! Sans parler du gaz, du pétrole, de l’uranium, du titane ( pour les ailettes de compresseurs des réacteurs d’Airbus ). On n’a pas fini de rigoler ! Mais nos hommes d’états sont comme des clous : il faut leur taper fort sur la tête pour leur faire entrer ces vérités dans le crâne, et leur faire comprendre qu’ils ont perdu un énorme partenaire commercial, qui s’est définitivement tourné vers la Chine, l’Inde, et l’Amérique Latine.

      Mais que ne ferait-on pas pour plaire à l’oncle Sam ?

    • Gieller Gieller 11 septembre 2014 09:18

      N’oubliez que les stocks d’or de l’Allemagne sont toujours aux états unis...
      S’écarter du dollar c’est s’écarter de fait de la monnaie fiduciaire de réserve qu’ils utilisent pour leurs transactions... et normalement cela ne peut se faire que si on est en position d’adosser sa monnaie à de l’or...
      Or comme les US n’ont pas l’intention de renvoyer les stocks d’or allemands en Allemagne on imagine bien la position intenable de l’Allemagne vis à vis de son émancipation économique.


      • karibo karibo 11 septembre 2014 12:51

        Bonjour.

        Ils l’ ont déjà dépensée, et ne le rapatrieront jamais .
        Le dollar ne va plus garder son monopole encore longtemps, c ’est une dictature économique, à laquelle vont s’ attaquer l’ URSS & la Chine, d’ ici très peu de temps vous en aurez les premiers effets, 2017 semble bien parti .

      • Doume65 11 septembre 2014 13:36

        « les stocks d’or de l’Allemagne sont toujours aux états unis »

        Çà reste à prouver !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 18:58

        Tous les Dalton qui dirigent l’ UE actuellement ne s’appellent pas De Gaulle...
        Après Bretton Woods, il est allé à New York avec un navire militaire apporter des masses de dollars, en demandant que la FED les change en or...



      • vesjem vesjem 11 septembre 2014 22:49

        @fifi
        je te plusse et vous m’épatâtes


      • Jelena XCII 11 septembre 2014 10:07

        Les industriels allemands pèsent bien évidement un gros poids au sein de la politique germanique et ils ne doivent pas être très enthousiasmes à l’idée d’avoir une perte de bénéfice pour faire plaisir à l’oncle Sam, de plus si toute l’UE souffre, c’est l’Allemagne qui souffrira car l’UE c’est l’Allemagne. Et enfin, et surtout, l’Allemagne est dépendante du gaz russe, ce qui fait que pour l’heure on ne parle que de report des sanctions (à suivre...).


        • Jelena XCII 11 septembre 2014 10:15

          J’ajoute que la paix en Ukraine, ce n’est pas un accord USA/Russie, c’est un accord Allemagne/Russie (ce qui a déplu à la maison Blanche). Compte tenu de ça, je vois mal cette Allemagne jouer à présent le jeu des sanctions à la demande de l’oncle Sam.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 19:12

          Jelena,
          Il suffit de regarder les volumes des échanges USA/Russie et UE/Russie, pour comprendre que ceux qui exportent le plus en Russie sont ceux qui seront les plus pénalisés.
          Au hasard, ce sont les pays de l’ UE.


          Et ceux qui demandent le plus de sanctions, ne sont pas toujours ceux qui les appliquent...

          *Boeing sécurise ses besoins en titane russe...


          * Les USA collaborent avec le pétrolier russe Rosneff,

          * Londres vend des armes à la Russie, mais interdit à la France de livrer les Mistral...

        • howahkan Hotah 11 septembre 2014 10:18

          les 6% de la population mondiale us consomment selon les sources entre 40 voir plus ou moins des ressources mondiales.....tout se tarit...pour maintenir Mac Donald a flot il est nécessaire d’aller voler tout ce qui est possible, partout sur la planète...je ne crois pas plus à l’innocence du citoyen américain que a celle du citoyen européen, notre façon de vivre ne peut mener que à la guerre..

          l’argent n’existe pas, la plus grosse illusion est si énorme que ça marche très bien, essayer d’en manger ou même de fabriquer votre nourriture avec de l’argent...allez une semaine et vous êtes morts, devenant pas la même le Mac do des « verts » de terre, vu la dose de saloperies ingérée par nos corps..

          le pseudo bon peuple veut exactement la même chose que les pseudo élites, sauf exceptions bien sur......

          je vois l’ouest en phase d’écroulement, bien que pour le moment encore il n’y a jamais autant eu de produits pour le bon peuple, qui malgré qu’il ait de + en + sauf certes exceptions chômeuses qui vont grandissantes pour habituer petit à petit le bon peuple a avoir de - en - , est cependant de plus en + triste, déprimé, apeuré et tout le reste !!! , l’europe de l’UE inclue bien sur....ceci explique en partie tres bien la folie et la demence meutriere actuelle, la haut ils le savent que un chnagement radical est maintenant inévitable....ça leur fou les boules et comme ils sont comme nous bien sur, de peuple et d’elite il n’y a pas , il y a des humains sur le mauvais chemin, là ou vie il n’y a plus.... !!

          reste a voir la forme que cela prendra...je n’en sais strictement rien..

          on aurait du aimer les hommes, la nature, les animaux , et bien plus encore et utiliser les objets pour survivre, mais comme il nous manque une partie du cerveau qui ne marche plus , on a tout inversé et alors on aime, on pense aimer les objets et on utilise les gens pour avoir ces objets...

          pour le moment il n’y a encore rien de très concret a faire vu que la cause originelle du désastre humain qui est en nous même est totalement ignorée....tous ou presque persuadés que la faute c’est tout le monde sauf moi moi moi moi moi !!! il s’agit plus alors de se déconnecter autant que possible mentalement de ce monde dément....et de faire avec....profitions en pour en faire le moins possible car après tout le pseudo élite qui a une peut énorme du peuple va de toutes façons continuer a payer pour que le bon peuple, a minima, mais un peuple qui est uni s’en fou d’un minima il vivra mentalement bien si il est « ensemble », mais la oui je sais c’est pas gagné, car je vaux tellement plus que tous ces cons !! ....mais bon !! les pseudo élites ont peur que le bon peuple devienne mauvais pour eux et ne devienne rouge de colère....on n’en est plus si loin...

          et pui ça fait le fier devant les cameras.....mais au fond...nous c’est eux et eux c’est nous car on veut plus de tout ,tout le temps et ne jamais mourir, la science y pourvoira....euh, plus mytho y ’a pas..


          • alinea alinea 11 septembre 2014 13:37

            Quand la maison brûle, on ne se pose pas la question de savoir si l’on a employé les bons matériaux ; on déguerpit, on sauve sa peau ; c’est une fois qu’elle a brûlé qu’on se la pose : comment reconstruire la prochaine.
            Même ça, je n’y crois plus, ou si, un peu comme on croit au père noël, parce qu’il faut bien un rayon de soleil dans le désastre de nos vies.


          • howahkan Hotah 11 septembre 2014 14:01

             Salut alinéa....juste vue je trouve, le point pour ma vie personnelle étant que en cherchant je n’ai jamais rien trouvé ( je ne parle pas de la vie matérielle de tous les jours) , des « choses » étranges et + que cela , se sont passées quand je ne cherchais pas mais quand je vivais la souffrance par exemple comme tel,sans vouloir la solutionner du tout.........en clair « je » pour une fois était vaincu....et j’ai découvert par expérience depuis que quand ce « je » qui pour moi est la partie du cerveau que j’appelle analytique est en retrait, une autre capacité est là à sa place...
            conseil pour personne autre que moi bien sur.....

            mais ceci est un tournant , un changement de de route et il est possible qu’il n’y en ai plus du tout de route en fait, pour ma propre vie c’est clair , je n’ai rien à accomplir, à atteindre,...rien..

            mais alors quoi donc ? la lassitude que tu décris, pour moi , vient de toi même mais aussi de la propaganstaffe qui distille cette résignation...à coup de propgande mais aussi de terreur, de crimes sur des civils, de propagande de la torture etc etc etc

            cela dit pour moi, tous problèmes matériels résolus, de toute façon la clé de la vie n’est pas encore là...survivre n’est pas vivre,car l’humain qui , entre autre refus nombreux, refuse le fait de la mort de son corps à venir parce que il pense que vivre c’est avoir des projets et rien d’autre et que donc la mort systématiquement contrecarre tout projet ad libitum, et bien, consciemment ou dans le non conscient ,l’humain a toujours un probleme insurmontable à resoudre..celui du refus que vivre c’est mourir.......même pas besoin de terroristes, on se terrorise tout seul en fait...

            amicalement...


          • alinea alinea 11 septembre 2014 17:54

            Ça ne peut pas être un conseil, parce que cela ne dépend pas de la volonté ; il y a des moments dans la vie comme ça, où le lâcher prise s’exerce ; et puis d’autres au contraire où le mental s’agite ; ce doit être ça le chemin de la sagesse, mais, d’un autre côté, je ne crois pas trop à l’auto satisfaction, ou à l’auto réalisation ; l’échange, l’ensemble, me paraissent indispensables ; quand on reste, comme moi, une bête de groupe, bien sûr !!!!!


          • foufouille foufouille 11 septembre 2014 10:31

            la russie se tournera vers d’autres pays. une coalition anit USA/UE se formera et il y aura même un risque d’éclatement de l’UE.

            mais pas de guerre



              • antyreac 11 septembre 2014 13:24
                L’Europe entre en guerre contre la Russie

                Le titre devrait être 
                La Russie entre en guerre contre l’Europe.

                • Croa Croa 11 septembre 2014 23:14

                  Sur quelles bases affirmes-tu ça ???
                  (Facile d’affirmer n’importe quoi !)


                • Laurent 47 24 septembre 2014 00:24

                  Sur quelles bases ? Mais vous sortez de quelle planète ? Embargo russe sur les importations européennes suivantes : fruits, légumes, viande, poisson, céréales, lait. La Russie n’en sera pas privée, car l’Amérique Latine ( Argentine et Brésil ) et le Maroc se sont aimablement proposés comme remplaçants des européens éliminés. La Russie vient d’inaugurer avec la Chine, les travaux du gazoduc « force de Sibérie », qui va approvisionner la Chine, au détriment de l’Europe. Des accords commerciaux, industriels, et de coopération militaire, ont été conclus entre tous les pays du BRICS dont la Russie fait partie. Et Poutine a même promis qu’en cas de nouvelles sanctions de l’Union Européenne ( donc des Etats-Unis ), l’espace aérien russe serait interdit aux vols européens. Enfin, de sérieuses menaces pèsent sur les livraisons de gaz, de pétrole, d’uranium, et de métaux indispensables à la sidérurgie moderne, comme le titane dont sont faites les ailettes de compresseurs des réacteurs de tous nos Airbus, et 140.000 entreprises européennes, qui sont faciles à éjecter, sont implantées en Russie. Et vous croyez toujours que la balle est dans le camp des européens ? Si vous pensez que les Etats-Unis font peur à la Russie, je crois que vous rêvez ! On ne terrorise pas un pays qui possède plus de 10.000 ogives nucléaires, et des vecteurs modernes pour les lancer ( missiles de croisière, sous-marins ). Sans parler d’une quantité de chars modernes contre lesquels les européens ne feraient pas le poids en cas de guerre terrestre car pour la gagner, il faut occuper le terrain. Enfin, il y a beaucoup plus d’abris anti-atomiques en Russie que dans l’ensemble des pays européens !

                  Convaincu, ou j’en rajoute une couche ?

                • claude-michel claude-michel 11 septembre 2014 13:24

                  Encore un mauvais calcul des USA...un de plus.. !


                  • antyreac 11 septembre 2014 13:27

                    Pas sûr

                    Sur quels éléments vous vous basez ?

                  • claude-michel claude-michel 11 septembre 2014 15:54

                    Sur la réalité des faits simplement...tous les médias (du monde) en parlent...donc il est très facile de voir que les USA ont fait un mauvais calcul vu les résultats actuels...Les nazillons de Kiev sont en déroute et Poutine attend que le fruit tombe de l’arbre...l’UE est incapable de faire quelque chose et les USA n’ont plus les moyens financiers d’une guerre contre la Russie...juste quelques raids contre les djihadistes et encore pas tout seul... !


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 19:24

                    antyreac
                    Déclaration du Ministre des Affaires étrangères russe :
                     « L’invasion de l’ Europe est exclue ».


                    Déclaration des néos cons américains :
                     « Ce que nous attendons de la Russie, c’est qu’elle n’existe plus. » Russie dalenda est".

                    Bases militaires américaines autour de la Russie et de la Chine.

                    Bases militaires russes ou chinoises autour des USA = 0


                    Mais c’est vrai que la Russie cherche la guerre !
                    La preuve, ils ont collé leur pays contre les bases américaines !

                  • Rmanal 11 septembre 2014 13:34

                    Je suis d’accord sur le fait que le positionnement de l’Europe avec les Américains contre la Russie est juste improductif. Ce positionnement est vraiment étonnant.
                    Maintenant en terme économique les échanges représentent pinuts, quelques dizaines de milliard de dollar. Rien qui bouleversera l’économie ni d’un côté, ni de l’autre. Reste juste le gaz, mais changer d’importateur n’est pas si compliqué, et en plus cela permettra peut être de promouvoir les énergies alternatives.
                    Reste le peuple Ukrainien qui paie toutes ces conneries.


                    • Croa Croa 11 septembre 2014 23:26

                      « Ce positionnement est vraiment étonnant »
                      Comme expliqué plus haut l’OTAN veut s’étendre vers l’Est, en quoi cette nature est-elle étonnante ??? En ce qui concerne les ordres de boycott, qui font en effet plus de mal à l’Europe qu’à la Russie, je pense que le message est adressé aux peuples (aux sujets européens) et non pas « à Poutine » qui probablement s’en bat les couilles ! Bref il s’agit de nous préparer à la prochaine guerre, tout simplement, et cette manière de propagande active n’a rien d’étonnant.


                    • psynom 12 septembre 2014 09:45

                      Croa : Bref il s’agit de nous préparer à la prochaine guerre...

                      oui, mais la guerre, peut-être pas à ce point, par contre une bonne technique de manipulation est de faire craindre le pire pour que l’on accepte plus facilement certaines contraintes, genre TAFTA, ou autres...


                    • Cocasse Cocasse 11 septembre 2014 13:37

                      Votre article est intéressant, mais il ne fallait surtout pas l’appeler ainsi, peut être dans une logique sensationnaliste.
                      Non, c’est beaucoup trop sérieux. Une entrée en guerre, déclarée en bonne et due forme, ce sont des ogives qui décollent. Ne pas tout mélanger !


                      • o.man 11 septembre 2014 17:18

                        On va dire alors que c’est la fin des préliminaires et que les choses sérieuses vont commencer .

                        La déclaration d’Obama est claire , d’aller bombarder une partie de la Syrie et de l’Irak .
                        Que se passera t-il quand des avions US tomberont suite à des bombardements imprécis sur le palais de Bachar ?
                        Quant à la programmation des exercices militaires des pays membre de l’OTAN dans une région aussi instable et aussi proche de la Russie , c’est jouer au jeu de la barbichette .


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 septembre 2014 06:38

                        Cocasse,
                        Tout dépend de la définition du mot guerre...
                        Pour Paul Craig Roberts, observateur consterné de la politique américaine, il s’agit bien d’une guerre contre la Russie ! « La Guerre américaine contre la Russie est déjà en cours »


                        L’économie américaine est en perdition, le dollar comme monnaie mondiale est donc en sursis.
                        Les BRICS ont décidé de s’en passer le plus possible dans leurs échanges commerciaux.
                        Il est clair que les USA feront tout ce qu’ils peuvent , et même pire, pour garder leur statut mondial.

                      • howahkan Hotah 11 septembre 2014 14:05

                        la guerre est là sournoisement tout le temps car le business est guerre, la compétition qui est en réalité élimination est guerre....par le système de notes nos enfants apprennent tous la guerre entre eux sous une certaine forme des l’école...ainsi que en jouant au foot, au echec et a tout ce genre de preparation psychologique pour faire croire à l’humain que sa nature profonde est de combattre les autres.....

                        et bien savez vous , le con a tous les niveaux il y croit dur comme fer a tout ce que j’évoque ici.....

                        sauf exceptions comme toujours smiley


                        • Xenozoid 11 septembre 2014 14:16

                          L’homme a tout ce dont il a besoin. Maintenant, sa tristesse va s’arrêter. « Mais la chouette réponda :« Non J’ai vu un trou dans l’Homme, profond comme une faim,qu’ il ne saura jamais remplir. C’est ce qui le rend triste et ce qui le rend envieux. Il continuera a prendre et prendre encore, jusqu’au jour ou le monde dira : « Je ne suis plus et je n’ai plus rien à donner. »


                        • Xenozoid 11 septembre 2014 14:17

                          répondu


                        • howahkan Hotah 11 septembre 2014 14:29

                          salut zenoid, oui tout a fait ,cela me parle.....on retrouve là un peu le dicton indien qui parle de l’homme qui detruit tout ,amors arrive le jours ou il voit que l’argent ne se mange pas mais trop tard...cela dit oui, comme une faim sans fin est notre quête.....la question de la validité de toute quete se pose alors..mais de ce que j sais la pensée ne peut résoudre cela, alors quoi ? le sujet est totalement ouvert pour tout le monde, aide toi et le « ciel » t’aidera...mais si je compte sur une aide ,rien ne viendra jamais......toute démarche dans ce sens ne peut contenir aucun but conscient ou inconscient, si je souffre , je suis la souffrance point barre.....je ne cherche pas à la solutionner, c’est sur ce point précis que nous faisons fausse route depuis des millenaires...je me sais par expériences...

                          mais on ne va jamais par là, enfin si j’y suis allé et y vais...
                          amicalement....


                        • soi même 11 septembre 2014 14:10

                          Soyons réaliste, la France rentre en guerre avec quoi ?

                          Avec un porte avion ultra moderne qui vie avec des avaries chroniques ?

                          Avec une Armée de terre retuiler ?

                          Avec une dissuasion nucléaire donc le dernier missile balistique à fait flop ?

                          Avec un corps expéditionnaire qui vit avec les subsides financières de l’étranger ?

                          Avec la révolte caché des militaires de carrière ?

                          François Hollande a peur des militaires

                          Lu sur Secret Défense :

                          http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/fran%C3%A7ois-hollande-a-peur-des-militaires.html

                          http://www.voltairenet.org/article177263.html

                          Avec les CRS qui manifeste !

                          Du jamais vu en France ! Les CRS défilent avec les manifestants pour Gazahttp://reseauinternational.net/du-jamais-vu-en-france-les-crs-defilent-les-manifestants-gaza/

                          La donne est simple à comprendre Hollande dit non et son règne est prolonger de quelques mois, si il dit oui, il est destitue !

                          Car dans cette affaire c’est l’ État profond qui va dicté la conduite !


                          • foufouille foufouille 11 septembre 2014 14:44

                            lien intéressant

                            « La crise de confiance a atteint un point tel que le service de sécurité de l’Élysée craint que des militaires n’attentent à la vie du président de la République. Ainsi, le 9 janvier, lors de la présentation des vœux présidentiels aux Armées, sur la base du 12e régiment de cuirassiers d’Orléans, l’Élysée a exigé la neutralisation des armes. Les percuteurs des fusils d’assaut et des mitrailleuses ont été retirés, ainsi que les platines des pistolets. Les munitions ont été confisquées et stockées dans des sacs plombés. Une telle mesure n’avait pas été prise depuis la crise algérienne, il y a une soixantaine d’années. »


                          • Hieronymus Hieronymus 11 septembre 2014 14:18

                            l’Europe, politiquement, ça n’existe pas

                            faut arrêter de nous raconter des cracks

                            alors « l’Europe entre en guerre », ça n’a pas de sens

                            par contre « les Etats Unis en guerre contre la Russie »

                            et non plus une guerre « froide » comme on l’entend dire mais une guerre « tiède » (ce qui est bien plus grave) avant peut être de devenir une vraie guerre, ça, ça a un sens


                            • HELIOS HELIOS 11 septembre 2014 14:57

                              La guerre ne peut etre que « tiède », il n’y a pas un européen sensé qui a envie d’envoyer des avions bombarder qui que ce soit a l’est.


                              A part les anglais, et quelques inconscients va-t-en-guerre chez nous personne ne veut faire la guerre. Même pas aux Maliens. Si ceux ci n’arrivaient pas en masse a Gibraltar on en oublierait Areva et les fondamentalistes musulmans.

                              Globalement, l’Europe a tout a perdre des disputes americano-russes.

                              Seuls les américains peuvent trouver un intérêt a terme, de voir l’Erope se diviser et s’éloigner de la Russie.
                              Pour eux notre soumission a Bruxelles et une aubaine et facilite leur mainmise, car, il ne faut pas l’oublier, si les 450 millions d’européens s’éloignaient un peu plus de Washington, ils se retrouveraient bien seul a tout point de vue.

                              Si nous avions des dirigeants-responsables qui ne soient pas des traitres, Merkel incluse, il n’y aurait ni sanction contre la russie, ni traité transatlantique. Les normes européennes sont suffisantes en elles mêmes et notre marché intérieur aussi. Les échanges que nous pouvons avoir avec les russes et les chinois suffisent a notre développement et aucun de ces 2 grands blocs ne nous impose d’ouvrir a tout vent nos frontières, ils comprennent bien eux-même ce que veut dire la « préférence communautaire ».

                              L’Europe souffre du syndrome de Stockholm envers nos « libérateurs » de la dernière guerre mondiale.
                              Nous ne remercierons jamais assez les USA pour nous avoir aidé, même si c’était intéressé, nous nous mordons les doigts (pour ceux qui comprennent) de la dépendance qu’ils nous imposent aujourd’hui et nous n’aurons jamais assez de temps pour venger les humiliations, les entraves et les traitrises que le Royaume Unis fait et a fait subir a l’Europe continentale... peut etre que ce sera l’Ecosse qui va initier cette vengeance.

                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 19:40

                              Helios,
                              La soumission s’appelle Traité de Maastritch : « UE, euro, OTAN. »
                              Article 42 : « L’OTAN assure la politique étrangère et la défense des pays de l’ UE ».


                              Je ne me souviens que dans les contes pour enfants pour nous faire voter OUI à ce traité, on nous ai expliqué de l’ UE, c’était la guerre et pas la paix... « Le bêtisier de Maastritch »

                              Aubry, Lang, Rocard, Delors, BHL, Michel Sapin, Antoine Riboud, Balladur, Giscard, Badinter, Julien Dray, même Mélenchon et sa phrase célèbre ! : « Maastritch est un bon compromis de GÔooche »etc...

                              Tous ces pieds nickelés, encore vivants, se gardent bien de dire qu’ils ne nous ont rien expliqué sur la soumission de l’ UE aux intérêts de l’ OTAN...

                            • vesjem vesjem 11 septembre 2014 23:38

                              @fifi
                              "Aubry, Lang, Rocard, Delors, BHL, Michel Sapin, Antoine Riboud, Balladur, Giscard, Badinter, Julien Dray, même Mélenchon et sa phrase célèbre ! : « Maastritch est un bon compromis de GÔooche »etc.."

                              pas vu jean-marie ?


                            • kimbabig 13 septembre 2014 11:00

                              Jean-Marie Le Pen se prêta fort tout aussi volontiers aux louanges européistes, comme tout bon collabo.

                              La Lettre parisienne du Front national, au printemps 1988 : « Les jeunes Européens de la « grande Europe » ont reçu pour objectif de se battre pour les libertés et plus particulièrement pour la liberté des peuples d’Europe de l’Est. » Dans son discours, le « leader européen » – alias Jean-Marie Le Pen – « réclama la construction d’une Europe politique, économique et militaire ». Et son intervention « se termina dans un climat chaleureux, aux accents de L’Ode à la joie de la IXe symphonie de Beethoven et aux cris de : « l’Europe, Le Pen, Liberté ». »

                              On jurerait presque du BHL d’aujourd’hui.
                              http://www.fakirpresse.info/Le-Front-national-et-l-Europe.html

                              On ne peut en aucun cas compter sur le FN pour obtenir le salutaire et nécessaire retrait Français de l’union européenne.


                            • Onecinikiou 14 septembre 2014 19:09
                              Invoquer le pretexte fallacieux que Le Pen pris à l’époque, en plein guerre froide, fait et cause entre les deux blocs pour la défense en particulier de l’Europe de l’Ouest - qu’aucun président de la République même sous de Gaulle ne remit en cause - pour mieux l’accuser de collabos, est tout simplement inepte.

                              La collaboration n’est pas dans le fait de défendre au mieux les intérêts de la France, ce qu’ils étaient à l’époque. La collaboration est l’inverse. Elle est notemment aujourd’hui de prendre le parti de l’Empire atlantiste qui est le facteur de désordre géopoltique mondial numéro 1. C’est précisémement ce à quoi ne s’est pas résigné Le Pen, démontrant par la même une capacité d’adaptation doctrinale et stratégique à des renversements de tendances de long terme. 

                              Or l’adaptabilité à une situation nécessairement changeante, dans le contexte poltique et géopoltique, est gage de survie. 

                              Il n’y a que les imbéciles pourt croire que la haute poltique se réduirait à des défendres des positions idéales intangibles. Il faut être un benêt pour défendre une telle vision de l’ordre du monde et des choses.

                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 septembre 2014 20:07

                              Pas du tout. De Gaulle a été le premier à reconnaître la Chine communiste, et a instauré de bonnes relations avec l’ URSS, qu’il continuait à nommer la Russie.


                            • Onecinikiou 14 septembre 2014 22:45

                              Et alors, cela n’empêcha nullement que lors de la crise des missiles de Cuba, où le risque de conflagration nucléaire avec le Pacte de Varsovie était devenu réel, de Gaulle apporta toutes les garanties de soutien, le cas échéant, aux Etats-Unis.


                              http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hes_0752-5702_1994_num_13_1_1740

                              Contrairement à vous - et en droite ligne Le Pen au tournant des années 80 et avant la chute du mur - de Gaulle savait, en dernière instance, où était les intérêts fondamentaux de la France. Il savait rentrer au bercail quand il le fallait.

                              La situation, aujourd’hui, a radicalement changé. Le Pacte de Varsovie n’existe plus. L’idéologie marxiste-leniniste a été balayée et déconsidérée (et d’abord dû au fait de ses résultats concrets dans le champ politique comme social), et l’OTAN, qui normalement n’aurait plus de raison d’être, se révèle un instrument brutal de domination hégémonique dans les mains et au service exclusif des Etats-Unis, et vise à vassaliser un peu plus qu’ils ne le sont déjà les Etats fantoches européens. 

                              Tout cela justifiant une réorientation globale de nos relations internationales, de notre doctrine stratégique, et s’il le faut des retournements d’alliance. 

                              Il n’y a que les sôts ou les malveillants pour ne pas le comprendre. 

                            • antyreac 11 septembre 2014 15:07
                              La Russie a bien commencé la guerre contre un pays paisible qu’est l’Ukraine ce dont elle qui est la responsable du début de guerre en Europe

                              • soi même 11 septembre 2014 15:20

                                Bien sûr accorde tes violons, le petit coup d’état en Ukraine, c’est aussi les russes ?

                                 ,


                              • antyreac 11 septembre 2014 15:32

                                Ca n’a rien avoir c’est un problème interne à l’Ukraine...


                              • Gieller Gieller 11 septembre 2014 15:52

                                Ouh là !
                                Avant de donner un avis aussi affirmatif il faudrait tout de même que tu te renseignes un peu mieux...
                                Les manifestations déjà n’étaient pas un mouvement interne à l’Ukraine... Derrière, et il l’a avoué ouvertement, il y avait Soros et ses dollars pour financer les troubles. Dès le départ les états unis étaient donc déjà derrière...
                                Ensuite il y a eu les violences du Maïdan... ou l’on retrouvait déjà des conseillers de la CIA et des mercenaires US aux côtés de l’extrême droite ukrainienne.
                                Ensuite il y a eu référendum en Crimée puis dans le Donbass... Et c’est le premier ministre ukrainien qui a décidé d’intervenir militairement pour réprimer les velléités indépendantistes de l’Est de l’ukraine...

                                Si tant est que la Russie soit intervenu, c’est bien plus tard lorsqu’il s’est avéré que Kiev était en train de massacrer des civils dans l’est du pays et qu’un avion rempli de civils avait été abattu...


                              • antyreac 11 septembre 2014 16:44

                                Renseigne toi avant d’affirmer les choses

                                Les manifestants de Maïdan étaient avant tout 
                                dirigé contre le dictateur Ianoucovitch qui a trahit son peuple en vendant son pays à la Russie honnit
                                Le reste CIA , les E-U,Soros et j’en passe c’est de la pure propagande des gauchos de notre pauvre pays... 

                              • Rmanal 11 septembre 2014 17:34

                                Pourquoi gaucho ? Quand on voit ceux qui défendent Poutine, je n’y vois pas beaucoup de Gaucho.


                              • wesson wesson 11 septembre 2014 17:51

                                Bonjour Anty,


                                « Les manifestants de Maïdan étaient avant tout dirigé contre le dictateur Ianoucovitch qui a trahit son peuple en vendant son pays à la Russie honnitLe reste CIA , les E-U,Soros et j’en passe c’est de la pure propagande des gauchos de notre pauvre pays...  »

                                Ben voyons !

                                • L’Ouest a soutenu un coup d’état illégal pour renverser un gouvernement élu démocratiquement parce qu’il était « corrompu »
                                • Le nouveau gouvernement traite les manifestant encore plus mal que l’ancien « corrompu »
                                • Les médias ne donnent plus aucune information sur le centre et l’Ouest de l’Ukraine. Typique !
                                • Les gens à l’Est refusent ce nouveau 
                                • Le nouveau gouvernement bombarde ces gens, tuant encore plus de civils que à Gaza.
                                • Les médias crient tous en cœur « c’est la faute aux Russes »

                                Le principal, c’est que vous croyez à votre histoire, non ?


                              • Croa Croa 11 septembre 2014 23:38

                                « c’est un problème interne à l’Ukraine... »

                                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                              • Gieller Gieller 12 septembre 2014 09:01

                                Ce n’est pas de la propagande...
                                Cherche un peu et tu tomberas sur l’interview de Soros qui parle de sa fondation en ukraine à l’aide de laquelle il a financé les évènements du Maïdan...


                              • macha macha 13 septembre 2014 14:30

                                pour les nouveaux arrivants de ce site :

                                Antyreac est toujours REAC, ne faites pas attention à lui.
                                 Laissez le parler. Il ne vaut pas la peine qu’on lui réponde...

                              • wesson wesson 11 septembre 2014 16:10

                                Bonjour l’auteur,


                                « En ce qui concerne le nouveau « train de sanctions », elle seront presque certainement appliquées. »


                                La nouveauté, c’est qu’ils ne s’encombrent même plus du prétexte du respect du cessez-le-feu. Peut-être sont ils même déçus que globalement, celui-ci fut respecté (plus par incapacité à attaquer de la part des troupe de Kiev à mon avis).

                                Les choses sont clairement posés maintenant : l’Ukraine n’était qu’un prétexte. Les gens du Donbas peuvent crever, car le but est clairement de déclencher un changement de régime en Russie, ou à défaut de la briser économiquement.

                                Et franchement je pense que dans le niveau des responsabilités, les USA et l’UE se les partagent de manière égale : malgré des petites différences à mon sens purement annexes, ils sont symbiotiques sur la question.

                                Par contre, je crois objectivement qu’ils ont réellement peur de la réplique Russe. On verra lorsque celle ci sera concrétisée.



                                • foufouille foufouille 11 septembre 2014 17:13

                                  le robinet de gaz russe sera fermé. il fera froid en allemagne. sans compter les centrales électriques ...............

                                   


                                • wesson wesson 11 septembre 2014 17:37

                                  bonjour Foufouille,


                                  « le robinet de gaz russe sera fermé. il fera froid en allemagne. sans compter les centrales électriques ............... »

                                  En fait, j’en doutes. Je vois très mal la Russie s’amuser à ce genre de chose. Il est entendu qu’ils ne livrent rien à l’Ukraine du fait du contention actuel, mais tant que l’Europe paie pour sa consommation, la Russie ne coupera rien du tout.

                                  Bon évidemment les Polonais couinent en disant que la Russie a réduit aujourd’hui de 45% les flux de Gaz, ce que dément formellement Gazprom. Donc il n’y a que 2 possibilités : soit l’un des deux ment, soit l’Ukraine est en train de tranquillement siphonner le gaz normalement destiné à la Pologne - ce qui est je pense l’explication exacte.

                                  Enfin, il faut bien voir ce que serait une Europe sans gaz : en cas d’hiver rigoureux en même pas une semaine vous pourriez vous retrouver avec le chaos dans certains pays, avec à la clé des dizaines voire des centaines de milliers de morts, et cela principalement à la frontière de la Russie, dans des pays ou justement il existe une communauté Russophone qui peut être nombreuse. 

                                  C’est tout simplement inenvisageable. Si il y a des sanctions Russes, je pense qu’elles ne porteront pas sur une réduction du flux gazier. Au pire, ils pourraient exiger un paiement hors dollars ou euro, et augmenter les prix, mais jamais réduire les flux. 

                                  Ne vous inquiétez pas, les Russes sauront trouver une réaction aux sanction qui fera mal.

                                • alinea alinea 11 septembre 2014 17:41

                                  Nous sommes devenus peu de chose quand même ; plus de gaz et, hop, la barbarie, la mort.
                                  Ça, ça me fout vraiment la trouille ! oh pas pour moi, si j’use une bouteille de gaz par an, c’est le bout du monde, mais l’idée, juste l’idée....


                                • foufouille foufouille 11 septembre 2014 17:47

                                  @wesson

                                  pour la pologne, c’est une « panne ». quelques coupures temporaires seraient utiles, ensuite la russie vendra son gaz ailleurs.

                                   


                                • Fergus Fergus 11 septembre 2014 19:04

                                  Bonsoir, Alinea.

                                  Bof ! Ne t’inquiète pas trop quand même : beaucoup de gesticulations des uns et des autres, tous acteurs confondus, et des sanctions qui, de part et d’autre, sont et resteront limitées de manière à ne pas rendre toute issue négociée impossible.

                                  Tôt ou tard, tout cela va s’apaiser, les forces pro-occidentales rentreront dans leurs casernes, les pro-russes en feront de même, et un régime d’autonomie du Donbass sera mis sur pied, avec l’accord du gouvernement de Kiev. Espérons que tout cela interviendra le plus rapidement possible afin d’éviter de nouvelles victimes innocentes de ce bras de fer.

                                  Côté américain, le fait qu’une coalition se mette en place pour intervenir en Irak devrait accélérer le mouvement d’apaisement, à mon avis.


                                • jmdest62 jmdest62 11 septembre 2014 19:15

                                  Salut Wesson

                                  ".....soit l’Ukraine est en train de tranquillement siphonner le gaz normalement destiné à la Pologne - ce qui est je pense l’explication exacte.....« 

                                  Je pense que vous avez raison ....et cela va rendre , rapidement , le gouvernement d’Ukraine très »antipathique« aux pays (Allemagne , slovaquie , Pologne ) qu’il va ainsi mettre en difficulté.

                                   ».... La Commission européenne a proposé d’organiser une rencontre trilatérale UE-Ukraine-Russie sur le gaz le 20 septembre à Berlin........" ....Les Russes , à priori (diplomatiquement ) d’accord sur une rencontre demandent à réfléchir sur une date + appropriée......
                                  peut-être vont-ils proposer le 20 décembre qui sait ?  smiley

                                  @+


                                • Nestor 11 septembre 2014 19:54

                                  Salut Alinea,

                                  « Ça, ça me fout vraiment la trouille ! »

                                  Il y aurait de quoi si les choses s’envenimaient ... Un pays qui possède 58 centrales nucléaires, 58 tirs réussis et notre sort est joué ... Il n’en faudrait même pas temps ! Alors comme tu le dis nous sommes devenus vraiment peu de chose !

                                  Plus de gaz et plus d’électricité on pourrait presque dire que les carottes sont cuites ...  smiley

                                   


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 septembre 2014 19:57

                                  wesson,
                                  Il me semble que les Russes parlaient d’interdire le survol de la Russie aux compagnies aériennes ...


                                  Pour le gaz, l’UE demande aux USA de fournir du gaz , ce qui est loin d’être évident à faire....
                                  La Russie prévoit une baisse de ses ventes de gaz en UE.
                                  Certains risque de trouver l’hiver frisquet...

                                • Nestor 11 septembre 2014 19:58

                                  « même pas temps ... »
                                   
                                  Même pas tant ... Épatant non ? Et pas tant que ça en fait !  smiley

                                   


                                • alinea alinea 11 septembre 2014 22:02

                                  Mais grand dieu !! avec quoi ont-elles été cuites ?? smiley ( bon, je me détends !!)


                                • Croa Croa 11 septembre 2014 23:46

                                  Oh là là quel drame ! Si on n’a pas notre dose de combustibles quotidienne il faut faire la guerre ? Admettons... On comprends pourquoi tant de guerres ! smiley


                                • lloreen 16 septembre 2014 12:58

                                  « Ne vous inquiétez pas, les Russes sauront trouver une réaction aux sanction qui fera mal. »

                                  Aucune inquiétude c ’est déjà fait.

                                  Du point de vue militaire voilà un détail.
                                  http://fr.sott.net/article/23145-Qu-est-ce-qui-a-tant-effraye-l-USS-Donald-Cook-en-Mer-Noire

                                  Du point de vue économique en voici un autre.
                                  http://fr.sott.net/article/23125-L-auto-blocus-decide-par-la-Russie

                                  Avec un minimum d ’intelligence il est facile de contourner les mesures stupides des pseudo élites.
                                  Je me pince des fois en me demandant s’ ils ne le font pas exprès...


                                • wesson wesson 11 septembre 2014 16:33
                                  A noter également, selon kot ivanov qui a fourni des cartes assez juste depuis le début du conflit, 

                                  Kiev est en train d’amasser une force considérable (les poches en bleue clair) afin d’essayer de l’emporter sur les rebelles.

                                  Il y aurait 50.000 hommes, 1500 Tanks, 700 pièces d’artillerie et 300 lanceurs de missiles balistiques tout autour du Donbass.

                                  Le parti Ukrainien majoritaire (celui du président, créé en Mars 2014) a déclaré que « jamais nous n’accepteront une fédéralisation du Donbass. C’est tout ou rien »


                                  Bref, il apparaît clairement que l’Ukraine n’as pas du tout abandonné l’option militaire. Et alors qu’ils ont déjà perdu dans la bataille leur matériel le plus en bon état et leurs troupes les plus motivés, ils croient maintenant pouvoir l’emporter sur une rébellion qui n’as jamais été plus forte et organisée que maintenant.


                                  Bref, Kiev est dans le All-In pur et dur : ça passe ou ça casse. Une fois les sanctions de l’UE effectives, ils ne devraient pas mettre 48H avant de lancer leur grande offensive.

                                  • Ariane54 Ariane54 12 septembre 2014 11:12

                                    Bonjour Wesson,

                                    Selon Nicolas qui écrit dans l’excellent blog de O. Beruyer (http://www.les-crises.fr/actu-ukraine-12-septembre/, les chiffres que tu énonces pourraient être très largement exagérés.

                                    Je l’espère vivement pour les résistants qui forcent l’admiration dans ce monde où l’intérêt individuel et la superficialité rabaissent l’humanité à ce qu’elle a de pire.


                                  • wesson wesson 12 septembre 2014 12:51

                                    bonjour Ariane,  


                                    « les chiffres que tu énonces pourraient être très largement exagérés. »

                                    C’est effectivement possible, surtout sur le nombre de tanks. L’Ukraine en avait environ 2000, mais au moins la moitié était hors d’usage.

                                    D’un autre coté, les usines d’armement tournent à plein pour remettre en état du matériel, et quelques pays autour ont refilé sans se faire prier leur vieux stocks soviétiques. 

                                    Mais c’est vrai que 1500 tanks me parait surestimé. Déjà si ils en ont alignés 500 c’est énorme.

                                    Il n’en reste pas moins que je pense exacte l’info selon quoi les stratèges de Kiev sont dans un plan « maintenant ou jamais ». 

                                    Les grands froids vont arriver vers mi-octobre c’est à dire dans 1 mois, ce qui arrêtera le conflit tout en figeant les positions. Kiev devrait alors conserver son armée en état d’alerte pendant 6 mois pour reprendre les combats au printemps. ça va coûter très cher et surtout ils devront gérer la situation intérieure qui est objectivement très critique. A mon avis Kiev va devoir très rapidement déployer son armée partout en Ukraine pour éviter le soulèvement de sa population. Hors, si elle est fixée sur un front Est, ils ne pourront pas y arriver, avec en plus les problèmes économiques. 

                                    Bref, je pense que c’est le vas tout. Et d’autant que les rebelles répètent partout que l’accord de Minsk est largement à leur défaveur et que c’est une trahison, ce faisant ils incitent Kiev à venir les attaquer.

                                    Bref il y aura très certainement une nouvelle offensive d’envergure de la part de Kiev avant cet hiver.

                                    Et cette fois, ils sont plus qu’attendus !

                                  • Ariane54 Ariane54 12 septembre 2014 16:28

                                    @Wesson
                                    Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne la très proche attaque de Kiev et j’ai comme l’impression que les résistants ne demandent pas mieux, ne serait-ce que pour pouvoir négocier à leur avantage, tablant sur la défaite de Kiev.
                                    Espérons que l’arrogance de Kiev, doublée de l’ignorance de l’âme slave des occidentaux donne un avantage (en plus de la connaissance du terrain et de la volonté de défendre leur terre du côté des résistants) aux combattants du Donbass.
                                    Merci en tout cas de vos analyses.


                                  • Pere Plexe Pere Plexe 14 septembre 2014 18:26

                                    Est il envisageable que l’Ukraine soit finalement l’os jeter à Poutine par l’OTAN pour mobiliser ses troupes et avoir les mains plus libre en Syrie ? Sans quoi la stratégie Otanesque (c’est à dire US ) est difficilement lisible...


                                  • aldous II aldous 11 septembre 2014 17:39

                                    le contraire BHL desire une état islamiste en Europe la libye, la syrie la Yougoslavie, le Kosovo, la russie, le Afghanistan, l’Iraq, l’Iran, le resultat l’europe et proche de sa destruction la fin de son l’industrie en Europe. donc : suivre BHL ce suivre la destruction de l’europe nonobstant l’europe mérite un hitler médiatique car elle ne pas bien compris 1939 et cette fois si via BLH, elle ’les citoyens europeans ont espère seront plus intelligent aussie comme l’académie de lettres en France et l’europe car ces institutions aime leur propre destruction, regarde la France totalement une désastre irrécupérable et BHL, salue cette destruction crée par lui mais encourage par le gouvernement qui ce détruite lui même. les djihadiste ne ont pas besoin de détruire l’europe BHL et plus efficace. donc : lui seule a détruit l’Ukraine des millions des morts puis a ruine l’europe en conclusion la promotion de BHL dans la esphere de l’europe ce l’arme la plus efficace du terrorisme. BHL, ISIS et contant car BHL fait son travaille de destruction de l’occident et bhl crois au bénéfice de israel, malheureusement non ce plus la fin de israel accelere qui se annonce. donc merci BHL grâce a vous l’europe ne existe plus ni israel.. ! suivant ont ne ce pas pour qui ont travaille. !!!.


                                    • Proudhon Proudhon 11 septembre 2014 18:25

                                      La seule et unique option qui reste à la Russie c’est d’atomiser les USA avant qu’eux ne les atomisent.
                                      Les USA sont décidés à aller jusqu’à la guerre nucléaire pour sauver leur oligarchie qui soit dit en passant on pour beaucoup des maisons secondaires en Patagonie et Australie. Ils cherchent des lieux où ils pourront se réfugier.

                                      Les USA ont une défense tellement minable qu’ils seront anéantis en moins d’une journée.... Nous serons enfin débarrassés de la source du Mal et le monde s’en portera bien mieux...

                                      J’ai dis !


                                      • antyreac 11 septembre 2014 21:17

                                        Des supposiitionons tirées par les cheveux....


                                      • Jean de Beauce Philippe Pelletier des Carnutes 11 septembre 2014 18:55

                                        Les patriotes français soutiendront leurs frères russes contre la mafia libérale de l’oncle Sam. Historiquement parlant toute l’Ukraine est russe. Ce conflit déclenché par la CIA pour isoler la Russie de Kiev va au contraire lui permettre de récupérer une partie du grenier à blé ukrainien, ce n’est que justice !


                                        • antyreac 11 septembre 2014 21:22

                                          Historiquement parlant l’Ukraine est plutôt polonaise

                                          En effet ce pays faisait partie de la Pologne pendant trois siécles avant que l’empire russe l’absorbe 

                                        • escoe 12 septembre 2014 09:55

                                          En effet ce pays faisait partie de la Pologne pendant trois siécles avant que l’empire russe l’absorbe

                                          L’Algérie a fait partie de la France pendant cent trente ans. Un peu de nostalgie ?


                                        • placide 11 septembre 2014 19:39

                                          Certains vont découvrir la réaction d’un ours acculé.


                                          • oj 11 septembre 2014 19:44

                                            Ah parce que l’Allemagne va régner sans partage sur l’Europe !
                                            et subitement les 300 millions d’europeens hors allemagne defilent passivement en colonnes par 2 devant les capos ?

                                            ca veut dire quoi ?

                                            Ah les dirigeants europeens vont suivre beatement l’OTAN ou es USA jusqu’à provoquer la destruction de l’URSS puis de l’Europe aussi béatement ?

                                            Ah bon !


                                            • tobor tobor 11 septembre 2014 22:58

                                              Oui, c’est ça : « ... de l’URSS », enfin quelqu’un de bien informé !


                                            • coinfinger 11 septembre 2014 20:04

                                              La problématique de cet article me parait assez bonne . Sauf qu’il y 2 implicites qui ne permettent pas de conclure .
                                              On y raisonne dans une confrontation inter-étatique . US/Europe/Russie et le reste .
                                              C’est vrai mais peut étre insuffisant . Les deux implicites là , compris dedans c’est 1 que les représentants des peuples représentent leurs volontés . Mais Merkel c’est pas l’Allemagne et réciproquement , c’est peut étre méme pas l’état Allemand , méme chose pour Obama , Poutine et Hollande sur son strapontin . Tout çà parce que un état est censé incarner la volonté générale .

                                              Le deuxiéme implicite , c’est en rapport avec la démocratie , et les préjugés sur la conscience et ses rapports aux corps , le siége de la pensée est dans le cerveau qu’on nous a dit , Est ce que tout ce beau monde , d’en haut et dans bas , sait vraiment ce qu’il veut ? C’est clair pour les va-t-en guerre que non , puisque on y décéle pas de pensée , méme en faisant un effort .

                                              Pour le gaz , par exemple , l’indépendance de l’Ecosse , çà risque gros de les changer les volontés , des uns et des autres . Alors là , c’est le hasard ? Oui , dans un sens , on ne voit pourquoi les Ecossais portent des jupes . D’un autre y a un mauvais coup là qui perturbe le jeu , c’est pas venu tout seul . A court terme çà change rien , mais à moyen terme , faut peut étre revoir les mises , si on veut continuer à jouer .


                                              • smilodon smilodon 11 septembre 2014 21:28

                                                Faudrait pas faire la guerre à la RUSSIE !... On l’a faite en Lybie, en IRAK, et ailleurs, et alors !... Là on va s’attaquer à « l’ours » !... Quand on a que nos ongles pour manger l’ours, on attaque le saumon ou la sardine !..... On va « morfler » !... Eux morfleront aussi, mais « eux » ont l’habitude !... Pas nous !... Ca va faire mal !.. Sûr !... Mais à nous plus qu’à eux !.... Sûr aussi !.... Adishatz.


                                                • antyreac 11 septembre 2014 21:43

                                                  La Russie dans ce conflit somme toute mineur a déjà 2000 tués et 8000 blessés 

                                                  Ce important et on voit pas comment elle pourrait tenir le coup contre les troupes occidentales autrement mieux préparées et armées que les troupes ukrainiennes

                                                • lloreen 14 septembre 2014 23:00

                                                  "Ce important et on voit pas comment elle pourrait tenir le coup contre les troupes occidentales autrement mieux préparées et armées que les troupes ukrainiennes".

                                                  C’ est ce que Hitler se disait aussi.Il a vu à Stalingrad...
                                                  Apparemment certains ont déjà oublié la leçon.Et la Russie de 2014 n’ est plus celle de 1945.


                                                • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 11 septembre 2014 21:56

                                                  Si Hollande touche un cheveu de la Russie, destitution immédiate par le peuple de France pour incitation à la 3 ère guerre mondiale, ce dont personne ne veut évidemment, sauf une poignée d’ oligarques assoiffés de sang et de dollars !!


                                                  • Croa Croa 11 septembre 2014 23:53

                                                    Le peuple ?

                                                    Encore faudrait-il qu’il eût des dents !


                                                  • tobor tobor 11 septembre 2014 23:25

                                                    Les usa (mais en fait les bildergergers et consort) ont vraisemblablement un moyen de pression occulte sur les dirigeants européens.
                                                    S’il fallait écouter les peuples, le monde serait bien plus raisonnable.
                                                    En tout cas, ce qu’on appelle « la diplomatie » semble être un des plus cuisants échecs de l’humanité !



                                                    • Fergus Fergus 12 septembre 2014 09:15

                                                      Bonjour, Tobor.

                                                      « S’il fallait écouter les peuples, le monde serait bien plus raisonnable. »

                                                      Pas si sûr, si l’on s’en remet à ce qui est écrit sur le net où s’expriment plus souvent la passion et les engagements partisans que la raison !


                                                    • Croa Croa 12 septembre 2014 12:10

                                                      Ce qui est écrit sur le net reflète souvent la propagande issue des médias MAIS nettement moins que la source car il existe tout de même quelques personnes qui réfléchissent par eux-mêmes. Donc, le peuple est plus raisonnable ! (Il faut le monter et le travailler sans arrêt au corps pour créer passion et engagements partisans.)


                                                    • escoe 13 septembre 2014 10:22

                                                      car il existe tout de même quelques personnes qui réfléchissent par eux-mêmes

                                                      Oui et il y a même des gens qui parlent des langues étrangères et lisent des livres contrairement aux journalistes moyens.


                                                    • BA 12 septembre 2014 06:32
                                                      Ukraine : le premier ministre et le vice-premier ministre forment un nouveau parti politique avec des nazis notoires ! A propos du premier congrès du « Front Populaire Ukrainien » , lisez cet article très important : Y-a-pas-de-néonazis-en-Ukraine-mais-un-peu-quand-même.

                                                      Nous nous sommes tous trompés : Marie Mendras, Julien Sauvaget et consorts ont raison : les Ukrainiens se battent pour leur droit à la liberté, à la démocratie, et pour les valeurs européennes qui nous unissent tous (le libéralisme économique ?), et tous ceux qui disent le contraire sont des espions payés par le FSB, dont les redoutables babouchki avec des parapluies de combat. D’ailleurs, j’attends mon chèque.

                                                      Le 31 mars 2014, le « Front Populaire » a été officiellement enregistré. Son premier congrès s’est ouvert le 10 septembre. Sur la photo, on voit quelques uns des membres proéminents de ce parti dont le slogan est « une équipe forte pour des temps difficiles ».

                                                      Front Populaire ukrainien. L’État ukrainien s’affiche ouvertement avec des nazis.

                                                      Voyons un peu quelle est cette forte équipe. Le congrès a élu Arsène Avakov (ministre de l’intérieur) président du parti et Oleksandr Tourtchinov (président de la Rada) chef du bureau central.

                                                      Avec eux se trouve Andriy Biletskiy, chef des partis néonazis “Patriote d’Ukraine” et “l’Assemblée Sociale-Nationale“, membre du Secteur Droit et commandant du Bataillon Azov. On peut difficilement être plus ouvertement nazi. Avec le quart de son pedigree, le Front National l’aurait probablement exclu. Biletskiy a été libéré de prison, où il était incarcéré pour violence, par le président de la Rada (parlement ukrainien) Oleksandr Tourtchinov, alors président par interim. Ça c’est un bon copain. La Constitution ukrainienne dit :

                                                      Article 112.
                                                      Dans le cas d’un retrait prématuré des pouvoirs du Président de l’Ukraine, suivant les articles 108, 109, 110, 111 de la présente constitution, les responsabilités du Président d’Ukraine sur une période allant jusqu’à l’élection et la prise de poste d’un nouveau Président d’Ukraine sont attribuées au premier ministre d’Ukraine. Le premier ministre d’Ukraine, durant son mandat en tant que président d’Ukraine ne peut exécuter les pouvoirs décrits par les points 2, 6, 8, 10, 11, 12, 14, 15, 16, 22, 25, 27 de l’article 106 de la présente constitution.
                                                      Article 106.
                                                      Le président d’Ukraine exécute la grâce présidentielle ;

                                                      Ce qui est un détail si on prend la peine de se souvenir que Yanoukovitch a été viré en violation de la Constitution (articles 108 à 111), et qu’il y a donc bien eu un coup d’État.

                                                      Petits rappels :

                                                      L’emblème du parti “Patriote d’Ukraine”, c’est simplement le symbole “Wolfsangel” inversé qui forme le digramme I+N, initiales de Idée Nation.

                                                      L’un des leaders du parti “Patriote d’Ukraine” était Andriy Parubiy, qui a dirigé la défense de Maïdan, avant d’être secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de la défense d’Ukraine du 27 février au 7 août 2014. Parubiy était également présent au congrès du Front Populaire.

                                                      Fin 2013, le parti “Patriote d’Ukraine” a fusionné avec plusieurs partis dont le Trident de Stepan Bandera et l’UNA-UNSO.

                                                      Le Trident de Stepan Bandera était le parti de Dmitriy Yaroch. Son but est la création d’un puissant état ukrainien indépendant. Il estime que ses ennemis sont “l’impérialisme et le chauvinisme, le communisme et le fascisme, le cosmopolitisme et le pseudo-nationalisme, le totalitarisme et l’anarchisme, et toute autre vermine qui s’efforce de parasiter le sang et la sueur des Ukrainiens ou de les éloigner du chemin glorieux de leur État national”. Fichtre, ça fait du monde à haïr !

                                                      Il est né comme le bras armé du Congrès nationaliste ukrainien, d’où le symbole, une croix-épée, avec les armoiries de l’Ukraine

                                                      L’UNA-UNSO est “l’Assemblée nationale ukrainienne – Autodéfense ukrainienne”. Ces joyeux démocrates pro-européens ont participé à plusieurs conflits :
                                                      -la guerre de Tchétchénie du côté des indépendantistes, alliés des Talibans d’Afghanistan
                                                      -la guerre du Kosovo (des 2 côtés)
                                                      -la guerre de Transdnistrie (du côté de la Transdnistrie… donc avec Strelkov !)
                                                      -la guerre du Haut-Karabakh, du côté de l’Azerbaïdjan
                                                      -la guerre d’Abkhazie (1992-1993) du côté de la Géorgie
                                                      -Maïdan
                                                      Ainsi qu’à la guerre de l’Ossétie du sud de 2008 selon un procureur russe.

                                                      En mars 2014, l’Assemblée Social-Nationale de Biletskiy a formé le bataillon de volontaire Azov, qui se distingue actuellement par ses crimes de guerres, notamment contre la population civile du Donbass.

                                                      Je rappelle que l’emblème du bataillon Azov contient la superposition du Soleil Noir nazi et de l’image miroir de l’emblème “Wolfsangel” de la division SS “Das Reich”, essentiellement connue en France pour plusieurs massacres de civils, dont celui d’Oradour-sur-Glane.

                                                      Pour ceux qui auraient des doutes, on peut voir le bataillon Azov à l’entraînement :

                                                      Les images montrant le bataillon Azov à l’entraînement ont causé un scandale en Allemagne en raison de la présence de symboles nazis. Un autre casque arbore un symbole “SS” runique.

                                                      On a donc deux des plus hauts personnages de l’État ukrainien qui forment un nouveau parti avec un nazi notoire, qui a été illégalement libéré de prison par l’un d’eux.

                                                      En dehors d’Andriy Biletskiy, ce nouveau parti compte :

                                                      • le commandant Youriy Bereza du bataillon Azov

                                                      • Tatyana Tchornovol. Sur la photo, Tchornovol est à la droite d’Avakov dont elle est la conseillère. Elle est entrée à l’UNA-UNSO à 17 ans et en a été la porte-parole. C’est une activiste nationaliste qui se proclame journaliste et qui a évidemment participé à Maïdan. Son époux Nikolaï Berezovii faisait parti du bataillon Azov et est mort dans le Donbass. Avant cela il était député, inscrit au parti UDAR de Klitchko.

                                                      • Youriy Pavlenko, secrétaire d’état pour les droits des enfants. En tant que ministre de la famille, de la Jeunesse et des sports (2007-2010), il a participé à renforcer la formation du patriotisme et du nationalisme chez les enfants.

                                                      • Arseniy Yatsenyouk, premier ministre

                                                      • Ksenya Lyapina, députée

                                                      • Nikolaï Knyajitskiy, journaliste

                                                      • Vyatcheslav Kirilenko, vice-premier ministre

                                                      • Lyoudmila Denissova, ministre des affaires sociales

                                                      • Lilya Grinevitch, députée

                                                      • Dmitriy Tymtchouk, qui coordonne la lutte contre la “propagande russe”

                                                      • Dmitriy Sneguirev, nationaliste de Lougansk qui a quitté Svoboda (parti nationaliste) parce qu’il était devenu trop centriste à son goût.

                                                      • Mikhaïl Gavrilyouk, vétéran de Maïdan (4ème centurie)

                                                      • Pavel Petrenko, ministre de la justice

                                                      • Maksim Bourbak, ministre de l’infrastructure

                                                      En tout, 490 personnes ont participé à ce congrès, dont plusieurs autres députés non cités ici. Un conseil de guerre a été formé lors de ce congrès et inclut Avakov et Tymtchouk. Le programme de ce nouveau parti est en cours d’élaboration, et étant donné la liste des participants, il ne peut être que nationaliste ou national-socialiste.

                                                      Pour résumer, nous avons enfin tout le gratin du coup d’État de Maïdan, de la droite nationaliste à l’extrême-droite ultra-nationaliste enfin réunis en un parti pour préparer l’élection parlementaire du 26 octobre.

                                                      http://www.les-crises.fr/actu-ukraine-12-septembre/


                                                      • wesson wesson 12 septembre 2014 20:41

                                                        Je crois que la situation politique est en train de changer. 


                                                        l’Ukraine vient d’annoncer qu’elle reportait la ratification de son accord d’association avec l’UE à fin 2015.

                                                        Autrement dit : nous voici revenu à la situation exactement avant Maidan, lorsque Ianoukovitch discutait avec tout le monde. 

                                                        En tout cas si l’info se confirme, c’est un incontestable succès de la diplomatie Russe, et un terrible aveu d’échec pour la stratégie Brezinski de sortir l’Ukraine de la zone d’influence Russe.

                                                        Je ne sais pas ce que les Russes ont dit aux Ukrainiens et surtout aux Européens pour les convaincre, mais visiblement ça as porté ! Espérons seulement que ce résultat ne se fait pas sur le dos des insurgés du Donbas, qui à mon avis ont maintenant plus que mérité leur indépendance.



                                                        • kimbabig 13 septembre 2014 11:22

                                                          Un des seuls intérêts que les pays membres de l’union européenne ont en commun est de rester en bons termes avec la Russie...

                                                          Et que fait l’ue supranationale, dont l’existence est aberrante en raison de la divergence des intérêts de ses membres, dans un des seuls cas où elle pourrait aller dans un sens qui conviendrait à l’ensemble de ses membres ?

                                                          Elle va dans le sens inverse.

                                                          Cela montre bien que l’union européenne est bien un projet colonial d’asservissement des pays qui en sont membres. Liée à l’otan par l’article 42 du traité de Lisbonne, c’est un élément du dispositif US d’encerclement d’un des rares pays à refuser la domination états-unienne.

                                                          La France doit absolument se retirer de l’union européenne et de l’otan avant que ces organisations ne nous entraînent dans une guerre.


                                                          • lloreen 14 septembre 2014 22:52

                                                            il « La France doit absolument se retirer de l’union européenne ».

                                                            La France ne doit se retirer de rien du tout.C ’est plutôt à l’ UE de se « retirer » de la France.
                                                            L’UE qui est une corporation privée enregistrée auprès de la SEC américaine (Securities Exchange commission) n’ a rien à faire sur le territoire national car c ’est un organisme parasitaire.
                                                            Ces gens co-optés et s’ auto-élisant n’ ont AUCUNE légitimité.Et ce qu’ ils décident ne concernent PAS français, souverains sur le territoire français.

                                                            La meilleure preuve en est que ces pseudo élites sont souvent la double nationalité, ce qui est d’ ailleurs un non-sens quand on est sensé « représenter » des français.C ’est étonnant que personne ne relève cette incongruité...

                                                            En ce qui concerne les Etats-Unis, il faut savoir -et c ’est le secret le mieux gardé- qu’ ils se composent de deux états distincts.L’ un est une corporation privée appelée United States Co (Columbia) et qui y a son siège, avec la justice, la banque centrale et la présidence.Son emblème est le drapeau américain entouré de franges or qui se trouve partout où sa justice est rendue.C’ est le drapeau de l’ amirauté britannique.Les Etats-Unis comme ils se présentent à l’ opinion publique n’ existent pas.
                                                            Les Etats-Unis sont une colonie britannique depuis 1871.Rien j’ a changé depuis.C ’est encore toujours le droit maritime britannique qui y est en application.Ainsi que la peine de mort.La rébellion y est considérée comme une mutinerie.

                                                            En France, certains commencent à entrer publiquement en résistance comme cet homme, Sylvain Baron, qui enlève l’ emblème de l’ UE des sites publics.

                                                             http://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/sylvain-baron-ce-citoyen-qui-46721

                                                            Les larbins d’ une oligrachie parasitaire tyrannique doivent savoir qu’ ils sont illégitimes et leurs décisions, lois ou traités sont nuls et non avenus.

                                                            Les français ont dit majoritairement NON au traité de Lisbonne (53%) et si un referendum était à nouveau organisé, je pense qu’ ils seraient hostile à 80%.


                                                          • Proudhon Proudhon 13 septembre 2014 17:24

                                                            Croire que les choses changes par ce qu’un accord est conclu ou reporté à une date ultérieure est un leurre. Si les USA n’arrivent pas à déclencher un conflit en Ukraine, ils chercheront ailleurs. Bizarrement on entend parler d’éventuelles frappes américaines sur la Syrie avec toujours l’argument bidon des islamistes (de l’EI cette fois-ci) que les USA ont amené au pouvoir dans cette région comme ils avaient amené au pouvoir Al-Qaïda précédemment.

                                                            Le problème mondial, la cellule, le ferment du Mal, ce sont les USA et rien d’autre. Tant qu’ils continuent d’exister en tant qu’Empire, c’est le chaos mondial assuré....


                                                            • smilodon smilodon 13 septembre 2014 22:12

                                                              On veut faire la guerre à la RUSSIE !!.. Ok, pas de problème, allons-y !...... Je sens bien que les « français » sont prêts à oublier le confort d’un appartement ou d’une maison chaude au coeur de l’hiver... Prêts à manger froid quand il fera 2 ou 3 degrés dehors... Prêts à remettre les bouillottes ( même ce mot vous est étranger) au fond du lit... Prêts à passer ses soirées à la lumière de la lampe à pétrole ou de la lampe-torche, tant que les piles le permettront, les « français », après 40 ou 50 ans de confort sont prêts à tout !... Ben voyons !!..... Allons-y, n’ayons pas peur !... Faisons-la cette guerre !....... Vous savez vraiment ce que vous allez devoir supporter ???.. En avez-vous la moindre idée ??.... Si j’ai à peine un peu moins peur, c’est que j’ai connu la « douche » à l’eau tiéde à 16 ans, que j’ai vu un dentiste la même année, Et que pareil j’ai chié dans un truc qui envoyé tout en appuyant sur une « manette » !.... Bien au chaud, même l’hiver, plutôt que dehors avec du papier journal... Bref, le retour à NOS bases, c’est pas les « vieux » que ça va surprendre le plus !.. Déranger oui !.. Comme tous les autres.. Mais seulement déranger !... Les plus jeunes ne savent pas !... Eux ça pourrait bien les « surprendre » !..Ca sera dur pour eux !...Ca va être TRES dur pour eux !... TRES !.....Adsishatz


                                                              • lloreen 13 septembre 2014 22:42

                                                                « L’ Europe est en guerre ».
                                                                Ah bon ?
                                                                L’ Europe est un territoire sur lequel vivent plusieurs nations.
                                                                Quant à l’ UE c ’est une construction totalement fictive qui n’ a pas de territoire propre.
                                                                Je ne savais pas que van Rompuy et Barroso avaient pris les armes...je n’ ai rien vu ni dans les journaux ni à la télévision.


                                                                • lloreen 13 septembre 2014 23:26

                                                                  L’ UE est une corporation privée immatriculée comme les autres entreprises privées enregistrées comme gouvernements auprès de la SEC (securities and exchange commission) américaine.
                                                                  La preuve en lien.

                                                                  UPIK® Record - L LRegistered company nameCOMMISSION DE L’UNION EUROPEENNE - COMMISSIE VAN DE EUROPESE UNIE ORG.INTERNAT
                                                                  Non-registered name or business unit
                                                                  LD-U-N-S© Number400025496 LRegistered addressRue de la Loi 200 LPost code1040 LCityBruxelles
                                                                  CountryBelgium WCountry code69
                                                                  Post office box number

                                                                  Post office box town
                                                                  LTelephone number022991111 WFax number22950166 WName primary executiveJosé Manuel Barroso WActivity (SIC)8399

                                                                  • lloreen 13 septembre 2014 23:40

                                                                    La nation française n’ est pas en guerre.D’ ailleurs, la population française ne veut pas de guerre tout comme elle n’ a pas voulu adhérer au traité de Lisbonne (NON au referendum).

                                                                    Le chef de l’ entreprise privée France République immatriculée auprès de la SEC est le président de la République et non pas le président de la France.
                                                                    C ’est ce qu’ il ressort du lien suivant.La nuance est d’ importance.Il n’ a donc aucune légitimité pour signer des traités.C ’est la même chose avec Madame Merkel, qui est la présidente de l’ entreprise privée RFA et non pas la chancelière de l’ Allemagne.

                                                                    UPIK® Record - L LRegistered company nameREPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE
                                                                    Non-registered name or business unit
                                                                    LD-U-N-S© Number542472212 LRegistered address55 R DU FAUBOURG SAINT HONORE LPost code75008 LCityPARIS
                                                                    CountryFrance WCountry code241
                                                                    Post office box number

                                                                    Post office box town

                                                                    Telephone number

                                                                    Fax number

                                                                    Name primary executive
                                                                    WActivity (SIC)9199 UPIK® Record - L LRegistered company nameFRANCE REPUBLIQUE
                                                                    Non-registered name or business unit
                                                                    LD-U-N-S© Number274276133 LRegistered address10 PLACE VENDOME LPost code75001 LCityPARIS
                                                                    CountryFrance WCountry code241
                                                                    Post office box number

                                                                    Post office box town

                                                                    Telephone number

                                                                    Fax number

                                                                    Name primary executive
                                                                    WActivity (SIC)8699

                                                                    • lloreen 14 septembre 2014 22:27

                                                                      A en croire ses articles si fouillés et dithyrambiques concernant l’ armement, je me demande s’ il n’ est pas plutôt employé par le cartel militaro-industriel que par l’ éducation nationale...


                                                                    • lloreen 15 septembre 2014 07:28

                                                                      Si « l’ Europe » entre en guerre on va enfin, je l’ espère, pouvoir se débarrasser des parasites de cette corporation privée qui gangrène les nations du territoire européen.

                                                                      Cette corporation privée, phagocytée par les cartels aux ordres de la finance montre son vrai visage.

                                                                      Celui d’ un hydre dont le but est l’ appauvrissement des nations, l’ éclatement intérieur favorisé par des crises successives, la baisse du financement des armées nationales, la manipulation des populations par une propagande médiatique sournoise et incessante qui voudrait que les populations deviennent par magie « européennes ».

                                                                      L’ Europe n’ a aucune existence légitime.

                                                                      Si ces apparatchiks co-optés et auto- proclamés financés par la FED et par ses ramifications internationale veulent la guerre qu’ ils prennent eux mêmes les armes.
                                                                      Ils apparaîtront pour ce qu’ ils sont effectivement : de dangereux terroristes qu’ il faut empêcher de nuire et arrêter d’ urgence pour incitation à la haine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Virgile Thomas


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès