• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Europe et le révisionnisme historique de la Croatie

L’Europe et le révisionnisme historique de la Croatie

 Quand l'Union Européenne aura-t-elle donc le courage moral, à défaut de lucidité politique, de reconnaître, tout en la condamnant, l’actuelle et dangereuse dérive négationniste de l'un de ses pays membres, la Croatie, aujourd'hui confrontée, une fois encore, à ses démons nationalistes ?

 

L'OPERATION « TEMPÊTE » : LA PIRE DES EPURATIONS ETHNIQUES EN EX-YOUGOSLAVIE

J'avais déjà eu l'occasion au mois d'août de l'année dernière, il y a pratiquement un an, de dénoncer la manière dont ce pays, la Croatie, avait commémoré en grandes pompes, au centre de sa capitale Zagreb, le vingtième anniversaire de l'opération militaire « Tempête » : une offensive éclair, alors menée par son président Franjo Tudjman, antisémite notoire et révisionniste chevronné, qui expulsa en cinq jours seulement, entre les 1er et 5 août 1995, plus de 250.000 Serbes, auxquels il convient d'ajouter près de 10.000 morts, de la région de la Krajina (http://www.lalibre.be/debats/opinions/une-scandaleuse-commemoration-55c3768b3570b5465323312d) .

De ce qui est pourtant considéré là comme le plus grand nettoyage ethnique lors de la guerre en ex-Yougoslavie, personne, à de rares exceptions près, ne s'en était véritablement ému. Au contraire : l'Union Européenne envoya, pour fêter dignement l'événement, quelques-uns de ses représentants les plus prestigieux, arguant même, au faîte d'un raisonnement à ce point fallacieux qu'on ne sait si c'est l'ignominie ou l'hypocrisie qu'il faut blâmer le plus, que cette guerre de reconquête territoriale, de la part de la Croatie, mit enfin un terme au conflit avec la Serbie et, partant, en Bosnie même. On appréciera le sophisme, doublé là d'une patente mauvaise foi !

 

LE SCANDALEUX ACQUITTEMENT, PAR LE TPIY, DES GENERAUX CROATES

Pis : les deux principaux responsables militaires de cette entreprise criminelle que fut l'opération « Tempête », les généraux croates Ante Gotovina et Mladen Markac, ont été définitivement acquittés, lors d'un jugement prononcé le 16 novembre 2012, par le Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie, le fameux TPIY, dont on peut donc légitimement penser, au vu de cet inique et scandaleux verdict, qu'il s'avère être, avant tout, un tribunal politique. Ce fait aussi, je l'avais vigoureusement contesté en une autre de mes tribunes (http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/ex-yougoslavie-le-scandaleux-verdict-du-tpiy-16-11-2012-1529841_1446.php). Peine perdue, toutefois : Gotovina et Markac sont rentrés, libres et satisfaits, à Zagreb, où ils ont été accueillis, face à une foule en liesse, comme des héros !

 

LA RENAISSANCE DU FASCISME OUSTACHI

Mais là où la Croatie d'aujourd'hui culmine, dans cette vaste entreprise de révisionnisme historique, c'est dans le non moins indigne et funeste jugement que le tribunal de Zagreb vient de rendre ce 22 juillet 2016, sans que nos démocraties modernes ne trouvent rien à redire là non plus, en faveur du cardinal Aloïs Stepinac, prélat catholique qui fut l'un des fers de lance, durant la Seconde Guerre mondiale, de l’État Indépendant de Croatie (subsumé, dans la langue nationale, sous le sigle de NDH) : pays fantoche qui fut créé, entre les années 1941 et 1945, par l'Italie fasciste de Mussolini et qui avait alors à sa tête Ante Pavelic, le chef des oustachis, cette milice dont l'invraisemblable cruauté - sa « spécialité » consistait à mutiler l'ennemi en lui excavant les yeux des orbites puis en lui coupant les parties génitales, qu'elle introduisait ensuite dans sa bouche, comme le relate l'écrivain Curzio Malaparte dans son livre Kaputt - horrifiait jusqu'aux nazis eux-mêmes : ce qui, on en conviendra aisément, n'est pas peu dire !

Aussi est-ce dans ce même État Indépendant de Croatie, dont Stepinac fut l'efficace suppôt idéologico-religieux et Pavelic l'impitoyable bras politico-militaire, que fut alors implanté, durant cette période-là toujours, le plus grand camp de concentration des Balkans : celui de Jasenovac, où périrent, en d'atroces souffrances, environ 700.000 Serbes, en plus de nombreux Juifs, Gitans et Tziganes, sans compter les homosexuels, artistes, intellectuels et militants socialistes, dont la plupart étaient de vaillants Résistants.

 

UNE INFÂME REHABILITATION

Et bien, oui : aussi honteux cela puisse-t-il paraître pour tout authentique humaniste, c'est ce même cardinal Stepinac, qui fut donc l'un des pivots les plus aguerris de ce sombre pan de l'histoire contemporaine, que le tribunal de Zagreb vient de réhabiliter en annulant la sentence (70 ans de prison) que la vieille Yougoslavie de Tito (qui n'était certes pas lui non plus, à l'instar de bon nombre de dirigeants communistes en cet obscur temps-là, un individu particulièrement recommandable) avait émise au lendemain de la guerre, en 1946, à son encontre !

Ainsi cette infâme réhabilitation d'Alois Stepinac, et à travers lui, l'ignoble État Indépendant de Croatie (dont l'ancien drapeau à damier rouge et blanc est encore celui, aujourd'hui même, de la nouvelle Croatie, comme, par ailleurs, du maillot de son équipe nationale de football), se révèle-t-elle être également, par son évidente indélicatesse compassionnelle, sinon de simple conscience face aux innombrables victimes d'alors, comme une gigantesque insulte envers les Serbes : ce qui ne favorise malheureusement pas le nécessaire processus de pacification, après les dernières guerres en ex-Yougoslavie, entre ces mêmes peuples croate et serbe (il est vrai que seuls les responsables politico-militaires de celui-ci, outrageusement diabolisé, furent perçus, dans le manichéisme intello-médiatique qui caractérisa ces ultimes guerres balkaniques, comme des bourreaux) !

 

DE LA BEATIFICATION A LA CANONISATION ?

Faudra-t-il, du reste, véritablement s'en étonner lorsque l'on sait que c'est le Vatican lui-même qui, le premier, procéda à cette réhabilitation de Stepinac puisque c'est le pape Jean-Paul II en personne qui décida, en 1998 déjà, de béatifier, carrément, ce cardinal croate, ainsi que je l'avais là encore dénoncer, quoique toujours en vain, dans un autre de mes articles (http://www.liberation.fr/tribune//01/beatification-1998/10revisionniste_249643).

Reste que tout espoir, en cet épineux et calamiteux dossier, n'est cependant pas perdu : il paraît que le pape François a, quant à lui, bloqué le processus de canonisation, cette fois, de ce sinistre personnage, pour le moins très controversé, que fut Alois Stepinac. Alléluia, aurais-je envie de m'écrier au ciel, même si je ne puis que regretter tout aussi amèrement, bien entendu, que la dépouille momifiée de celui que les historiens les plus sérieux et crédibles accusent de « complicité de crimes de guerre » (c'est un euphémisme !) gise toujours, soigneusement protégée dans un sarcophage de verre, telle la plus sainte des reliques, au centre de la cathédrale de Zagreb.

L'Europe, apparemment plus préoccupée aujourd'hui par son avenir économique que par son passé idéologique, du moins dans certains de ses pays, a, décidément, la mémoire courte, trahissant ainsi, du même coup, quelques-unes de ses valeurs morales, et autres principes philosophiques, les plus nobles : ce qui n'est certes pas le moindre des paradoxes dans la construction de cette Union Européenne lorsque l'on pense que celle-ci est née, s'évertue-t-elle à nous rappeler pour mieux s'exonérer de toute faute à ce douloureux sujet, afin que ce type de barbarie, précisément, ne sévisse plus, à juste titre, sur son sol !

 

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

* Philosophe, auteur, notamment, de Requiem pour l'Europe - Zagreb, Belgrade, Sarajevo (Éditions L'Âge d'Homme), Critique de la déraison pure - La faillite intellectuelle des 'nouveaux philosophes' et de leurs épigones (François Bourin Éditeur), Le Testament du Kosovo - Journal de guerre (Éditions du Rocher).

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Rincevent Rincevent 24 juillet 2016 21:10

    La position des dirigeants européens est dans la droite ligne de la nouvelle guerre froide. D’un côté, des Croates qui, historiquement, ont toujours été tournés vers l’Ouest et de l’autre des Serbes, traditionnellement alliés aux Russes. Donc, au nom de ça, on ferme les yeux sur les « détails », comme BHL qui n’avait pas vu les drapeaux néo-nazis en Ukraine…


    • Jelena 24 juillet 2016 21:32

      Depuis que les fachos du HDZ sont au pouvoir, la Croatie est dans une situation économique ca-tas-tro-phi-que, donc ils font dans l’anti-serbe histoire de faire diversion auprès du « bon peuple ».


      • alinea alinea 24 juillet 2016 22:30

        On n’efface pas l’Histoire en un tour de main, la Croatie était l’amie des nazis, est amie des Allemands, tandis que les Serbes, ces gueux russophiles !
        Mais, si ma mémoire ne me trahit pas, les Serbes, à la même époque étaient nos alliés, non ? N’ont-ils pas payé le plus lourd tribut au cours de la première guerre mondiale ?
        Le tribunal impartial a condamné « le » Serbe !!
        En ce qui nous concerne, si j’ai bien compris, nous avons tourné casaque, de l’Histoire nous avons fait table rase, assujettis que nous sommes au vaincu.


        • leypanou 24 juillet 2016 23:45

          @alinea
          tandis que les Serbes, ces gueux russophiles ! : les Serbes sont peut-être russophiles, mais les dirigeants serbes eux veulent entrer dans l’UE et même dans l’OTAN, bien sûr sans passer par un référendum car cela risque de ne pas se passer comme voulu.



        • alinea alinea 25 juillet 2016 00:07

          @leypanou
          Les Serbes que je connais ne l’aiment pas bien leur président !!! Est-ce majoritaire, je ne sais !


        • leypanou 25 juillet 2016 08:43

          @alinea
          Vous connaissant un peu, cela m’étonnerait beaucoup que vous puissiez fréquentez des gens qui sont laquais de l’atlantisme. Donc, cela va de soi.

          Est-ce majoritaire, je ne le pense pas car comme je l’ai indiqué, ils veulent à tout prix éviter un référendum sur cette question.

          Jelena pourrait peut-être éclaircir un peu.

          Vu ce que la Yougoslavie a enduré, ses dirigeants pareils actuels n’ont vraiment aucune dignité et c’est pour çà que l’empire les aime bien.
          PS Le Montenegro vient d’adhérer à l’OTAN récemment.


        • Jelena 25 juillet 2016 10:11

          @leypanou >> La marche de la Serbie vers la servitude vis-à-vis de l’OTAN
           
          Lors de cette réunion la Serbie avait annoncé qu’elle acceptait de coopérer avec ses « partenaires occidentaux » pour un plan du maintien de la paix dans les Balkans, tout en gardant de bonnes relations avec la Russie. Rien de plus n’a été dit.... Suite à quoi l’affreuse Nuland en visite à Belgrade a déclaré « Que les USA n’obligeront jamais la Serbie à choisir entre USA et Russie ».
           
          >> Le Montenegro vient d’adhérer à l’OTAN récemment.
           
          L’armée du Montenegro c’est 3 gardes frontières proches de la retraite et un hélicoptère n’ayant plus d’hélices... Quel atout pour l’Otan.


        • leypanou 25 juillet 2016 11:33

          @Jelena
          Quel atout pour l’Otan. : le symbole et puis surtout, de pouvoir utiliser le territoire du Montenegro.

          Regardez le Kosovo, çà a beau n’être qu’un territoire de mafieux et de trafic en tout genre, en attendant, l’empire y a une base militaire.


        • Jelena 25 juillet 2016 12:28

          @leypanou Quel est l’intérêt pour les amerloques de planter une base au Montenegro, alors que le Kosovo se trouve juste à coté ?...


        • Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 17:20

          @Jelena
          L’intérêt, c’est que le Monténégro est idéalement placé pour le contrôle de l’Adriatique. Le fait que l’OTAN s’y implante, ce n’est pas pour la contribution des forces armées du Monténégro, c’est pour l’occupation de l’espace.

          La baie de Kotor est un endroit idéal pour l’installation d’une base navale.

        • Jelena 26 juillet 2016 12:54

          @Layly Victor C’est possible... Mais vu l’évolution (sortie de l’UK, dés-occidentalisation de la Turquie), je pense que d’ici quelques années l’UE aura sa propre armée et sera donc indépendante de OTAN/USA.


        • Jelena 26 juillet 2016 20:43

          Suite... Il se trouve qu’aujourd’hui dans les médias serbes, on annonce que les américains font marche arrière vis à vis du Montenegro, le protecteur naturel de ce pays étant la Serbie, il est jugé « militairement trop faible » et « trop instable ».
           
          USA Go Home !!!! ^^


        • filo... 26 juillet 2016 23:00

          @alinea
          C’est exactement ça !
          Votre mémoire ne flanche pas bien au contraire ; elle fonctionne parfaitement bien.


        • filo... 26 juillet 2016 23:31

          @alinea
          Le président actuel est une honte pour la Serbie, Il a un faux diplôme universitaire acheté dans une université privé américaine en Serbie.

          Il est surtout un très mauvais exemple pour la jeunesse serbe. Comment leur expliquer qu’il doivent suivre une filière normale à l’école, mettre des année pour acquérir un savoir et obtenir un diplôme et après trouver un travail devient une tache quasi impossible.

          Mais avec un diplôme de ces universités américains obtenus en 2-3 mois et ceci même sans poser les pieds dans une classe ils peuvent même prétendre devenir des présidents de la république.

          Gouvernement serbe a aussi plusieurs ministres avec des faux diplôme, p.ex. défense, intérieurs etc.

          Mais cela convient parfaitement aux occidentaux , américains en particulier. Plus les serbes sont bêtes plus ils seront malléables. Boire du Coca-Cola et bouffer des produits occidentaux de mauvais qualité que personne veut par ici.

          Mais le serbe reste un optimiste incurable. Ils disent qu’ils étaient 500 ans sous le joug ottoman mais ils ont finis par se libérer.
          Maintenant nous serions 50 ans sous l’occupation occidentale mais nous finirons par nous débarasser et nous libérer.


        • cathy cathy 25 juillet 2016 00:12

          Les Serbes, pour la plupart, étaient et sont encore membres de l’Église orthodoxe byzantine, considérée par l’Église catholique de Rome comme une ennemie du romanisme qu’il faut détruire. Le Massacre des Serbes fut une autre des inquisitions orchestrées par l’Église romaine. On voit en le Dr Ivo Guberina, prêtre catholique, chef de l’Action catholique et garde du corps personnel de Pavelic, un exemple de l’attitude du clergé catholique envers les Serbes. Le 7 juillet 1941, Guberina déclara : « La Croatie devrait se purger le système de tout poison (les Serbes orthodoxes) de n’importe quelle façon, même par l’épée, et prendre ensuite toutes les mesures préventives. » Le pape Pie XII, l’épiscopat catholique croate et l’Action catholique connaissaient depuis le début les conversions forcées, le génocide, la torture et les déportations. Le génocide des Serbes et des Juifs n’était que l’accomplissement de la stratégie du Vatican. Le pape Pie XII accorda à Ante Pavelic, le fuhrer croate, une audience privée au Vatican, en 1941. Le représentant personnel du pape, Marcone, fut envoyé en Croatie et fut en première ligne pour y témoigner des tortures et des massacres des Oustachis. John Cornwell, après avoir passé en revue les archives catholiques, est d’opinion que Marcone avait « nettement été sélectionné pour apaiser et encourager. » Le pape était si content des progrès de l’Inquisition croate qu’il accorda à Pavelic une autre audience en 1943. Il ne saurait y avoir d’affirmation déclarant que le pape ne savait rien des massacres. Rappelez-vous que c’était en février 1942 que le chapitre yougoslave de la Croix Rouge internationale envoya un courrier qui remit au pape lui-même, personnellement, la documentation sur l’implication officielle catholique dans le génocide.
          « L’antre du diable de M. Hendrie »






          • Alren Alren 25 juillet 2016 11:00

            @cathy

            L’éclatement de la Yougoslavie a été effective quand l’Allemagne solitairement (L’Europe ? Quelle Europe ?) de reconnaître l’indépendance de la Croatie en fournissant à son gouvernement toute l’aide nécessaire.

            Les criminels de guerre nazis n’ont pu échapper à la justice que de deux façons :

            - être recrutés par les services secrets US dans la lutte anticommuniste qui commence aussitôt après la capitulation allemande.

            - se réfugier dans les couvents catholiques pour être ensuite exfiltrés vers l’Amérique latine.

            L’Église catholique était reconnaissante envers les nazis d’avoir lutté contre le judaïsme (les Juifs ayant causé la mort du Christ) et contre le communisme athée.

            Il n’est donc pas étonnant qu’elle ait eu la même reconnaissance envers les oustachis.

            Blum disait qu’il n’avait pas d’ennemis sur sa gauche. L’UE, elle, n’a pas d’ennemis sur sa droite et c’est pourquoi elle couvre ces réhabilitations d’ordures.


          • cathy cathy 25 juillet 2016 12:34

            @Alren
            L’église catholique n’est pas chrétienne. Toute sa doctrine est contraire à l’enseignement du Christ.

            Elle n’est pas reconnaissante, elle en est l’instigatrice. 
            C’est très arrangeant de dire que ça l’arrangeait. 

          • Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 17:32

            @cathy
            Merci pour ces précisions.

            J’ajouterai une note personnelle. Tant en ce qui concerne les Oustachis, que les milices bandéristes en Ukraine qui sont de nouveau à l’honneur depuis le coup d’état de Kiev, que le massacre des Chrétiens au proche Orient, l’Eglise de Rome porte une écrasante responsabilité par sa complicité active et passive.

            Mais la trahison des Orthodoxes par l’Eglise catholique est encore bien antérieure, puisqu’elle commença avant la chute de Constantinople en 1453.
            Je suis né et j’ai été élevé dans l’Eglise catholique, mais je ne les reconnais plus comme miens

          • Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 17:50

            @Alren
            Il faut arrêter de dire des bêtises. Les juifs qui auraient tué le Christ ? Alors que le Christ était juif !

            D’autre part, ce sont dans les pays à majorité catholique que les juifs ont été le plus protégés, beaucoup de catholiques refusant de s’aligner sur les positions de l’Eglise qui était essentiellement pétainiste.
            Et je ne supporte plus ces histoires de gauche-droite qui n’ont plus cours quand l’heure est grave.
            Beaucoup de gens de droite se tiennent droits et ont un esprit de résistance, alors que beaucoup de bobos-gauchos sont européistes à mort, pour les nazis de Kiev, pour les égorgeurs « qui font du bon boulot ». Beaucoup de gens de droite aiment Poutine parce que c’est un patriote, alors que beaucoup de gauchos sont farouchement anti Russes parce que le reich leur dit qu’il faut faire comme ça.
            L’UE à droite, vous rêvez ou quoi ? L’UE est à fond à gauche, dans le sens Schroeder, Cohn Bendit, Fabius, BHL.
            Pour votre gouverne, BHL est un des grands potentats idéologiques de l’UE. C’est lui qui dirige ARTE.

          • Alren Alren 26 juillet 2016 15:39

            @Layly Victor

            Les Juifs qui auraient tué le Christ ? Alors que le Christ était juif !

            Mais ce n’est pas moi qui prétend cela ce sont les catholiques depuis toujours et encore maintenant dans les milieux intégristes !

            Pour moi, personnellement, le « Christ » est une création sans réalité.

            D’autre part, ce sont dans les pays à majorité catholique que les juifs ont été le plus protégés, beaucoup de catholiques refusant de s’aligner sur les positions de l’Église qui était essentiellement pétainiste.

            Ceci est une contre-vérité absolue !

            En Pologne, pays très catholique s’il en était, les Juifs étaient pourchassés autant par les Polonais que par les Allemands. Certains qui revenaient des camps après la guerre furent assassinés.

            En revanche, au Danemark, pays protestant, le roi et les habitants ont sauvé pratiquement tous leurs Juifs.

            La Bavière catholique et l’Autriche catholique ont accueilli le nazisme avec beaucoup plus de ferveur que la Prusse protestante, d’où l’envoi de Goering à Berlin.

            Les gardes des miradors du camp d’extermination de Tréblinka étaient catholiques ukhrainiens.

            En France, ce sont massivement des non-religieux, républicains, socialistes, communistes, qui par solidarité, ont protégé les Juifs, notamment les enfants. Mais des pasteurs protestants ont sauvé aussi bon nombre de malheureux.

            Bien sûr, il y a eu aussi des curés isolés se conduisant bien, mais dans le film de souvenir de Louis Malle, « Au revoir les enfants » c’est une religieuse qui désigne au SS l’enfant juif réfugié dans l’infirmerie.

            Et c’est en allant de couvents en couvents catholiques que trop de criminels de guerre nazis ont échappé à la justice.



          • Layly Victor Layly Victor 26 juillet 2016 19:26

            @Alren

            Ce n’est pas vrai.
            Ce que je dis repose sur une étude menée par une université israélienne, chiffres et statistiques à l’appui.
            Vous avez pu voir dans mes interventions que je ne défends pas du tout l’Eglise Catholique, bien au contraire, et que je la condamne sévèrement.
            Mais cet acharnement actuel des bobos-gauchos, cornaqués par les Franc Maçons, contre les catholiques, ne me plaît pas. Selon vous, « le Christ est une création sans réalité », mais les évangiles sont bien réels et leur message est la lumière du monde (même si, je l’ai dit, l’Eglise n’est pas à la hauteur des évangiles).
            C’est ce qui vous met en rage et vous pousse à dire n’importe quoi.

            Cette histoire du Danemark, selon un ami juif Hollandais, c’est faux. D’après cette étude israélienne : Danemark, 75 % de juifs exterminés, France 25 % de juifs exterminés. Cette étude, parue sur ARTE il y a quelques années, a depuis été rangée au grenier pour non conformité politique, les franc maçons étant maîtres de notre pays.

            Allemagne, pays protestant (donc vachement mieux) : Hitler élu démocratiquement.

            Quant aux communistes, vous voulez rire ? Jusqu’à l’attaque de l’union soviétique par Hitler, ils ont soutenu le régime nazi. Ils font partie des principaux responsables de la défaite de 1940 et de la collaboration, mais ils ont toujours réussi à faire oublier ça.

            Les protestants, des braves types, par essence ? Vous oubliez les guerres de religion et les terribles violences auxquelles ils ont participé. Lisez, par exemple « l’Oeuvre au noir » de Marguerite Yourcenar et« Rouge Brésil », de Jean-Christophe Ruffin, qui montre bien leur violence et leur sectarisme.

            Donc, je condamne fermement l’Eglise Catholique « pour l’ensemble de son oeuvre » mais je vous rappelle que la violence et le sectarisme sont équitablement réparties, les champions toutes catégories étant quand même les communistes.

          • filo... 26 juillet 2016 23:46

            @cathy
            C’est juste ce que vous dites mais il faudra regarder au delà de cet horizon.

            Savoir une chose les serbes et les croate ce sont exactement le même peuple (génétiquement parlant) mais deux religions différentes.

            Donc ce sont les religions et les politiques qui les ont séparés et divisés.

            Un jour, ce jour viendra je le sais, les serbes et les croate comprendront cette évidence.


          • cathy cathy 25 juillet 2016 00:24
            M. Schiffer
            L’église catholique romaine est un léopard, et elle ne perdra jamais ses taches.

            • Elliot Elliot 25 juillet 2016 01:48

              A vrai dire comme l’Europe patauge dans ses problèmes économiques plutôt qu’elle ne les gère, elle n’a guère plus guère le souci de l’éthique, si tant est qu’elle l’eût jamais autrement que dans les belles déclarations d’intentions destinées à dorer la pilule de la mainmise de la ploutocratie sur toutes les sphères d’activités.
              Ne se contentant pas de la maîtrise des forges et du saccage industriel programmé, elle a mis la main sur la presse et influence directement les médias en imposant jusque à la nausée la logorrhée indigeste de ceux qu’elle a choisi de transformer en hérauts chargés de lui tresser des louange et d’abrutir le peuple ( qui, heureusement, ne s’en laisse pas compter ).

              Si on consent à y voir l’étau de l’ordre nouveau ploutocrate, on comprend mieux l’omniprésence médiatique de tous ces mercenaires qu’il serait fastidieux d’énumérer mais dont un BHL est un parfait exemple qui ose même ce que d’autres répugnent à faire : tirer gloire de ses erreurs.

              Alors effectivement doit-on s’étonner que cette indigeste machine qu’est l’UE ait des tendresses particulières pour les nervis de l’Extrême-Droite et pour des dirigeants félons ?

              On l’a vu en Ukraine avec le coup d’état organisé par les milices néo-nazies et financé en sous-main.

              On le voit en Hongrie, en Pologne et même en Slovaquie avec des socialistes à la sauce vcvhyssoise avec des gouvernements indignes.
              Alors bien sûr pourquoi se gêner en Croatie où les héritiers des Oustachis ont des lettres de noblesse en matière de cruauté et de bestialité ?

              Même sous sa forme la plus policée, une canaille reste une canaille.


              • Auxi 26 juillet 2016 18:30

                @Elliot
                BHL est un parfait exemple qui ose même ce que d’autres répugnent à faire : tirer gloire de ses erreurs.


                Faut le comprendre, aussi : on voit mal de quelle réussite Bazar de l’Hôtel Lévy pourrait tirer gloire.

              • philippe baron-abrioux 25 juillet 2016 08:52


                 Bonjour ,

                 merci pour cet article qui met en lumière ,dans toute l’Europe actuelle , une tendance qui ,scrutins nationaux les uns après les autres ,confirme la périlleuse émergence des droites ,celles en particulier les plus conservatrices ,les plus rétrogrades et bien évidemment les plus délibérément amnésiques .

                 doit on y voir une recherche de nouveaux repères dans une période de troubles ,de menaces ,de confusion générale où les intellectuels les plus indépendants n’osent plus s’exprimer ou pas clairement laissant dans les raisonnements qu’ils émettent à bas bruit s’introduire des biais ,parfois à la limite de la manipulation ?

                 Merci donc à vous de vous démarquer de cette attitude quasi générale !

                 il est toujours difficile à un pays de se pencher sur son histoire réelle qui est parfois bien différente de celle enseignée et véhiculée . bien plus difficile encore ,lorsque des particularismes linguistiques et religieux viennent s’ajouter aux feuillets des années que l’on aurait assez facilement l’envie de retirer du beau livre présenté aux élèves de tous niveaux .

                 le rôle des religions, toutes,,sous tous les cieux ,a toujours été aussi ambigu que malsain .

                parfois même certains ont parié sur les divisions internes de certaines d’entre elles ,espérant machiavéliquement que ces divers courants centripètes pouvaient se neutraliser les uns les autres au point d’assurer une victoire aux dominants à peu de frais :qu’ils s’entretuent ,on récupèrera la mise !

                 paris terribles, cyniques ,qui ont conduit à des milliers de morts de part et d’autre et ,une fois la manoeuvre mise en lumière , à des retours de bâtons d’une extrême violence .

                l ’ Eglise catholique* dans ce domaine ne saurait se présenter en parangon de vertu et ce depuis bien longtemps : délivrances d’absolutions à bon nombre de criminels dont on a même organisé la mise à l’abri ici ou là , résidence dans des lieux « protégés » de toute intrusion et autre facilitation de reconversion y compris à la tête d’une organisation censée représenter la communauté internationale (O.N.U ) enfin en charge de la Paix dans le monde .

                 le révisionnisme s’étend , le négationnisme et des refontes des livres d’histoire qui constituent de véritables insultes aux peuples et à leurs civilisations dans leur entièreté .

                attitudes graves en période de paix relative , dangereuses et irresponsables encore plus aujourd’hui  !

                 merci pour votre travail et bonne fin de journée à tous .

                 P.B.A

                * pouvoir spirituel et temporel .
                 


                • philippe baron-abrioux 25 juillet 2016 09:31

                  @philippe baron-abrioux

                   de nouveau ,

                   je demande aux catholiques pratiquants de ne pas m’en vouloir mais il me semble que l’église catholique est et demeure une des plus efficaces entreprise de recyclage de « salauds » en tous genres .

                  les nécessaires tentatives actuelles du pape François de remettre un minimum de clarté dans un grand nombre de domaines montre bien, me semble t il , qu’il y avait urgence à mettre en pratique les valeurs auxquelles tous ses représentants se réfèrent ,du bas en haut de sa pyramide d’organisation : urgence devant les églises désertées par des paroissiens désabusés devant l’étalage de scandales jusqu’alors couverts par une hiérarchie oisive et dont les rapports avec des organisations de type sectaire ou mafieux, tant civiles que religieuses, étaient devenus embarrassants pour la crédibilité du message délivré .

                  que sont devenus les prêtres ouvriers ou les ecclésiastiques attachés à la théorie de la libération ?

                   beaucoup ont été « éliminés » ,sont disparus de la surface de la terre dans des conditions rocambolesques imputées à des régimes politiques corrompus selon les schémas d’un autre type de systèmes au moins aussi condamnables en réalité .

                   tout système a ses faiblesses et les dénoncer ne peut être que salutaire .

                   P.B.A

                   


                • cathy cathy 25 juillet 2016 10:07

                  @philippe baron-abrioux
                  L’église romaine est une broyeuse, même envers ses ouailles. Les oustachis ont trouvé refuge à l’intérieur même du Vatican. Les serbes devaient se convertir au catholicisme pour ne pas subir les pires sévices, mais il fallait passer à la caisse auparavant, tout un prix, celui de 1500 kunas. Le pape François est un jésuite, ne vous attendez à rien de bien, et il a toujours le titre de Grand Inquisiteur. Même les nazis étaient des petits joueurs en comparaison des jésuites.


                • Julien30 Julien30 25 juillet 2016 10:13

                  @cathy
                  « Même les nazis étaient des petits joueurs en comparaison des jésuites. »

                  Mais qu’est-ce que vous racontez ?

                • philippe baron-abrioux 25 juillet 2016 12:13

                  @cathy

                  BONJOUR CATHY ,

                   dans mon profil ,j’ai omis de préciser que j’avais fréquenté les Jésuites pendant douze ans dont cinq années en pensionnat complet à Sarlat .

                  vous écrivez que , puisque ou parce que le pape François est un Jésuite , il n’y aurait rien à attendre de bien de sa part . c’est votre avis et je le respecte .

                   je me permets seulement de vous rappeler quelques points ; les Jésuites ont une organisation distincte ,qui leur est spécifique ,hiérarchisée de façon militaire ,sous l’autorité d’un Général ( général des Jésuites ) .les Jésuites ont longtemps été interdits d’existence par le Vatican . le Général ayant même reçu le surnom de « pape noir » .

                   à l’heure actuelle les Jésuites se consacrent principalement au secteur de l’éducation après avoir longtemps été des missionnaires ,principalement en Afrique,Amérique du sud et en Asie ,dont la Chine y compris auprès de l’empereur .

                   le mode d’expression des Jésuites que l’on compare à de la fourberie ou au mieux à des discours qui ménageraient la chèvre et le chou est souvent raillé .

                  mon expérience personnelle auprès d’eux me conduit plutôt à dire que leur pratique en matière d’enseignement et d’éducation est plutôt novatrice .

                   mes camarades de pensionnat et moi avons vécu nos trois dernières années (de la seconde à la terminale ) en « équipes( de 12 à 15 élèves) » et en auto- discipline . un chef d’équipe était élu par les élèves de chaque équipe à la fin de l’année scolaire pour prendre cette responsabilité l’année suivante dès la rentrée , les terminales devenant parfois moniteurs- aidants des élèves de seconde .

                  dans notre collège ,toutes les religions étaient représentées , toutes les origines sociales (par un système d’aide interne) , ainsi que toutes les origines géographiques, ethniques ou linguistiques .

                   je ne fais là que dire ce que j’ai vécu en précisant que j’ai apprécié l’ouverture d’esprit que j’ai rencontrée , que ce soit au niveau confessionnel ,philosophique ou même politique  : j’ai vécu mai 1968 au collège et parmi les enseignants ,celle d’Allemand , sympathisante ouvertement communiste , a pu reprendre les revendications exprimées dans les cortèges et parler librement du socialisme et de Karl Marx que nous avons aussi étudié en classe de Philo .

                   parmi les enseignants ,l’un d’eux était un réfugié politique tchèque ,un autre un réfugié maronite libanais .

                   les Jésuites , ceux que j’ai connus en tous cas , et je les en remercie encore , se sont toujours montrés ouverts au débat d’idées ,sans jamais renoncer aux leurs mais en permettant que chacun s’exprime s’il en voyait la nécessité pour peu qu’il soit capable d’argumenter la thèse qu’il soutenait et en respectant les positions de son adversaire qui ne devait jamais être considéré comme un ennemi : la nuance est d’importance . c’est aussi dans ce collège que nous avons pu librement pendant une semaine échanger avec un moine orthodoxe , responsable d’une communauté monastique du Sud de la France . j’y avais un ami qui était protestant ,dispensé des prières à la chapelle et un autre bouddhiste laotien .

                  mes camarades et moi avons presque tous bien conscience d’avoir vécu une expérience « privilégiée » lors de ces années d’internat et nous nous retrouvons tous les ans pour un repas de notre association d’anciens vieille cette année de ... 166 ans .

                   désolé pour la longueur de mon message mais la caricature souvent faite des « Jèses » ne correspond en rien à ce que j’ai vécu pendant les douze années à leur contact à Bordeaux ou à Sarlat .

                  pour ce qui est de votre mention aux nazis , je vous laisse la responsabilité de vos écrits , même les plus inutilement agressifs .

                   bonne fin de journée .

                   P.B.A

                    .


                • cathy cathy 25 juillet 2016 12:51

                  @philippe baron-abrioux
                  Merci pour votre message très instructif. Je comprends tout à fait que cela a été une expérience privilégiée hors du commun, puisque les Jésuites ont acquis une très haute connaissance.

                  Merci d’avoir confirmé que les jésuites parlent très ouvertement du communisme, ils peuvent même enseigner sa genèse puisqu’ils en sont les créateurs.
                  Savez vous que la CIA s’est formée sur l’enseignement jésuite ? Alors oui cela reste des moments très fortement séduisants en connaissance et de partage.

                • cathy cathy 25 juillet 2016 14:24

                  @Julien30

                  LE RÔLE DES JÉSUITES

                  De tous les facteurs qui sont entrés en jeu dans la vie internationale au cours d’un siècle riche en bouleversements, un des plus décisifs et des plus méconnus néanmoins - réside dans l’ambition de l’Église romaine. Son désir séculaire d’étendre son influence vers l’Orient, en a fait l’alliée spirituelle du pangermanisme et sa complice dans la tentative d’hégémonie qui, par deux fois, en 1914 et en 193 9, apporta la mort et la ruine aux peuples d’Europe (Voir Edmond Paris- : Le Vatican contre l’Europe (Fiscbbacher, Paris), et L. Duca L’Or du Vatican (Laffont, Paris). Cependant, les responsabilités écrasantes assumées par le Vatican et ses Jésuites dans le déclenchement des deux guerres mondiales restent à peu près ignorées du public anomalie qui peut trouver en partie son explication dans la gigantesque puissance financière dont disposent le Vatican et ses Jésuites, depuis le dernier conflit notamment. De fait, le rôle qu’ils ont tenu dans ces circonstances tragiques n’a guère été mentionné jusqu’à présent, sinon par des apologistes empressés à le travestir. C’est pour combler cette lacune et rétablir la vérité des faits, que nous avons étudié, tant dans nos précédents écrits que dans le présent ouvrage, l’activité politique du Vatican à l’époque contemporaine activité qui se confond avec celle des Jésuites...

                  http://users.skynet.be/eglisedem/catholisisme/oustachis.htm


                • philippe baron-abrioux 25 juillet 2016 16:44

                  @cathy

                   de nouveau , et merci pour votre côté ironique ,

                   il ne vous a pas échappé que dans mon premier message, je prenais la précaution de parler du« rôle ambigu et malsain » de toutes les religions . je maintiens et peux même parler de complicité objective ,établie , prouvée avec le régime hitlérien (comme au Chili de Pinochet ou en Argentine) de PIE XI et PIE XII qui ne pouvaient prétendre ignorer les crimes commis tant les services des nonciatures ont toujours été reconnus pour leur haut niveau de collecte de renseignements .

                   c’est aux historiens de produire toutes les études ,textes et documents qui établiront de façon irréfutable ces comportements ignobles . aux juges ensuite de dire le droit ,de condamner selon les textes applicables y compris au Vatican . la tâche sera difficile ,les obstacles innombrables ,les manoeuvres les plus habiles qui soient mais absolument indispensable .

                   dans mon second message , je parlais des Jésuites en précisant bien ,cela non plus ne vous aura pas échappé,,« ceux que j’avais connus » et dans le cadre d’un collège -lycée qui fut le mien .

                   que des Jésuites aient été complices actifs ou passifs des faits qui ont marqué cette période , je n’en doute pas ,comme d’autres congrégations moins exposées et moins emblématiques et les laïcs les plus troubles .

                   j’ai choisi de faire part de mon expérience personnelle (ce que j’ai précisé par écrit ) de méthodes d’enseignement et d’éducation qui en valent d’autres ,proposées par des Jésuites et je le redis ,ceux que j’avais connus .

                   dans les archives de notre association d’Anciens ,j’ai même trouvé des courriers émanant d’évêchés « demandant » d’accueillir des prêtres qui avaient manqué à certaines obligations découlant de leurs voeux : déplacements d’office pour « couvrir » des actes répréhensibles .

                   croyez vous que nous ayons tous été dupes ?pensez vous que l’hypocrisie de certaines paroles ne nous soit pas clairement apparue comme des « faites ce que je dis mais pas ce que je fais » ?

                   j’ai lu le document très intéressant que vous avez envoyé en lien à Julien ,MERCI !

                   le travail de recherche de vérité doit se poursuivre ,inlassablement pour la mémoire des victimes et essayer d’en apaiser les douleurs .

                   tous les Allemands n’étaient pas des nazis,tous les religieux n’en ont pas été les complices ,fussent ils Jésuites .

                   il est souvent dangereux de généraliser ,surtout à propos de pareils sujets bien plus graves que nos rancoeurs !

                   P.B.A

                   

                   

                   

                   

                   


                • Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 18:13

                  @philippe baron-abrioux
                  Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.

                  Vous vous donnez une bonne conscience tranquille en vous disant que vous luttez contre le péril des droites. Vous l’avez montré lors de l’attentat de Nice où le sort des victimes ne vous a à aucun moment intéressé, vous et vos semblables. Tout ce qui vous intéressait, c’était « le péril des droites ».
                  La deuxième guerre mondiale, les fascisme, le nazisme, les déportations, les millions de morts, les camps, ne vous ont pas fait réfléchir. Comme dans les années trente, les gauchos parlaient du « péril des droites » mais ont appuyé l’ascension de Mussolini et Hitler, et fait couper les crédits de la défense au moment crucial. Les gauchos ont trahi la République Espagnole, ce qui a été le coup d’envoi. Les gauchos ont participé massivement au régime de Vichy.
                  C’est l’administration de l’Europe par les partis de gauche qui a entraîné la montée des mouvements d’extrême droite, exactement comme aujourd’hui.

                  Un petit rappel. En 1936, l’assemblée nationale, à majorité de gauche, est appelée à voter pour ou contre l’envoi d’une délégation aux jeux olympiques nazis de Berlin.
                  Résultat : pour à l’unanimité moins une voix, celle de Pierre Mendès-France.

                  Autre petit rappel :
                  Bénito Mussolini : Parti Socialiste Italien
                  Adolf Hitler : Parti des Travailleurs Allemands

                • Layly Victor Layly Victor 25 juillet 2016 18:35

                  @philippe baron-abrioux

                  Autant je réfute votre analyse sur « le péril des droites », autant je condamne sans appel l’Eglise pour sa coupable attitude dans bien des conflits qui ont ensanglanté l’Europe, autant je ne partage pas du tout l’attitude des anticléricaux primaires qui ne manquent jamais de se déchaîner (ça leur donne bonne conscience).
                  L’Eglise et ses fourberies sans nom sont une chose.
                  La souffrance et la solitude des prêtres en est une autre. Ils sont eux mêmes trahis par cet infâme Vatican.
                  Je suis moi même ancien élève des Jésuites, et je sais qu’ils ont tout fait pour conduire l’abruti total que j’étais vers l’élévation de l’esprit et la compréhension du monde, sans a priori, sans fanatisme, sans haine, sans exclusion.
                  Quand je pense à eux, j’ai honte d’avoir été aussi nul.
                  Mon fils a été aussi élève des Jésuites et ils l’ont vraiment « élevé ».
                  J’ai mal au cœur de voir les imprécations de la Cathy, mais nous n’y pouvons rien.

                  L’épopée des Jésuites au Paraguay est racontée dans le magnifique film « Mission », que vous devez sans doute connaître, et que Cathy devrait regarder.

                • philippe baron-abrioux 25 juillet 2016 23:39

                  @Layly Victor

                   Bonjour ,

                   il me semble que vous êtes dans le jugement sans doute un peu hâtif sur beaucoup de points de vues qui vous appartiennent , des idées que vous me prêtez ou des indifférences que vous auriez notées dans mes commentaires .

                  quelques uns assez risibles pour qui me connait /

                  « vous vous donnez une bonne conscience tranquille » : si c’était vrai !

                  « le sort des victimes ne vous a pas intéressé » : ah bon ! qu’en savez vous ?

                  « ce qui vous intéressait c’était le péril des droites » : où avez vous trouvé cela ?

                  « et rien ne m’aurait fait réfléchir » ,désolé mais certainement pas ce type de commentaire !

                  (ma vie ne se limite pas à Agoravox ,)

                   je ne vais pas reprendre ces points les uns après les autres .

                   que mes commentaires ne vous conviennent pas est une chose mais que vous émettiez des jugements aussi catégoriques me concernant est assez étonnant , vous en arrivez même à me prêter des idées ou des inquiétudes que je n’ai pas .

                   tout cela est votre droit bien sûr .

                  je me limite le plus souvent à faire part de mes impressions, à émettre un avis sur un article , entamer des discussions avec des intervenants en me gardant de tout jugement sur la personne ;ce n’est pas votre façon de procéder : vous semblez tout connaitre de mes engagements :permettez moi de sourire .

                   vous êtes bien loin de les savoir mais encore une fois ,libre à vous de poursuivre ,y compris de cette façon . ne vous attendez malgré tout pas de ma part à des réponses à ce type de billets d’humeur .

                   P.B.A

                   
                   


                • cathy cathy 25 juillet 2016 23:49

                  @Layly Victor
                  Le cardinal Pavlavic a été également élevé par des jésuites, mais ça ne lui a pas bien réussi.


                  Jésus n’aimait pas les religions, il a bien dit aux pharisiens, prêtres juifs dans Mathieu 23
                  3 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez point vous-mêmes, et n’y laissez point entrer ceux qui veulent y entrer.
                  14 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous dévorez les maisons des veuves, tout en affectant de faire de longues prières ; aussi vous en recevrez une plus grande condamnation.
                  15 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, car vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et quand il l’est devenu, vous le rendez enfant de la géhenne deux fois plus que vous.
                  Jésus est le seul chemin par lequel nous pouvons avoir la réconciliation avec Dieu, il est le seul à pouvoir pardonner nos fautes, il est le seul intercesseur auprès du Père.

                • philippe baron-abrioux 26 juillet 2016 08:39

                  @Layly Victor

                   BONJOUR ,

                   oui , bien sûr ,je connais le film « Mission » que j’ai découvert il y a 30 ans puisque j’avais été invité (en tant qu’ancien élève de Saint Joseph de Tivoli ,avenue Félix Faure , à Bordeaux -Caudéran ) à sa projection dès sa sortie ,en 1986 , avec la présence de certains de ceux qui avaient été à l’origine de sa création .

                  je me souviens encore du père Lacouague , Jésuite ,qui avait été missionnaire en Inde ; c’est lui qui nous avait accueillis avec mes parents le jour de mon inscription en ...1959 .

                  les Jésuites semblent donc tenir à jour les fichiers de leurs anciens élèves .

                  je l’ai revu il y a quelques années déjà à la télévision .

                  bonne journée .

                   P.B.A

                   

                   


                • Julien30 Julien30 26 juillet 2016 09:24

                  @cathy
                  Vous n’êtes pas obligée de croire toutes les âneries que vous trouvez sur internet. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès