• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’extrême droite, c’est très bien !.. (1/2)

L’extrême droite, c’est très bien !.. (1/2)

Pas en France, c’est clair : les deux derniers présidents affirment – officiellement – que c’est pas bien du tout. Mais Pascal avait raison : « erreur en deçà des Pyrénées, vérité au-delà. » Petite promenade chez les meilleurs amis de nos présidents Hollande et Sarkozy au Proche-Orient.

Cet article vise à exposer des faits, sans porter de jugement : chaque peuple est libre de choisir son gouvernement en fonction de son histoire, son environnement, sa mentalité, etc., sous réserve, est-il besoin de le préciser, d’être du “bon” côté défini par nos élites.

Critères retenus : d’après Wikipedia, l’extrême droite se caractériserait par un intérêt plus marqué pour le patriotisme, le nationalisme et le traditionalisme, un fort attachement aux valeurs nationales, identitaires, culturelles et/ou religieuses, une xénophobie exprimée sous forme de préférence nationale, et un discours sécuritaire.

Que diraient les grands médias et penseurs français d’un pays européen voisin où :
– le premier parti au Parlement et le premier Ministre sont d’extrême-droite,
– 25 % des députés appartiennent à des partis nationalistes-catholiques ou nationalistes-intégristes,
– il n’existe pas de séparation entre l’Église et l’État,
– il est décidé d’augmenter l’étude du Nouveau Testament et des théoriciens du catholicisme à l’école,
– le gouvernement prend des mesures pour n’encourager que la seule immigration de catholiques,
– un mur est construit autour du pays pour empêcher l’immigration illégale,
– les lois contre la haine raciale sont amendées pour autoriser l’Église – ou n’importe quel catholique – à proférer des insultes racistes,
– un projet de loi pour autoriser le mariage civil est rejeté par la majorité, l’avortement libre interdit, et le mariage gay inenvisageable ?

Les “penseurs”, les chroniqueurs s’indigneraient violemment. Qu'en est-il dans « la seule démocratie du Moyen-Orient » ?

Israël

En 1991, le spécialiste de l’extrême-droite israélienne « Ehud Sprinzak affirmait que 20 à 25 % des Israéliens, particulièrement les jeunes, partageaient les convictions de la droite radicale. Et comme le message de ce camp se propage dans tout le pays, Sprinzak prédit que l’impact de la droite radicale sur la politique israélienne et la sécurité nationale ne fera qu’augmenter. Comme le montre son livre, la droite radicale n’est pas – comme on le pense souvent – une petite frange lunatique, mais une grande école du sionisme israélien, dont les idées, propagées par des dirigeants instruits et réfléchis, plaisent au grand public.1 »

Une étude de 2011 portant sur une période de 12 ans montre que « la droite est passée globalement de 48 à 62 % tandis que la gauche est tombée de 32 à 12 %. » [Haaretz, 31/5/2011]

L’échiquier politique israélien

Les élections législatives de 2013, qui désignèrent les 120 députés de la Knesset, ont donné les résultats suivants pour les partis de droite :

Nom du parti

Élus

Tendance

nombre

pourcentage

Likud Yisrael

31

26 %

Extrême-droite

Yesh Atid

19

16 %

Droite

Foyer juif

12

10 %

Nationaliste, religieux conservateur

Shas

11

9 %

Ultra religieux nationaliste

Judaïsme unifié de la Torah

7

6 %

Ultra religieux

Hatnuah

6

5 %

Droite

Kadima

2

2 %

Centre droit

Total

88 (sur 120)

73 %

 

 

Hit-parade

– Premier : le Likud, parti nationaliste fondé par Menachem Begin (dont le mentor fut Jabotinsky), auquel ont succédé Ariel Sharon et Netanyahu. 
« La gauche refuse de pardonner à Netanyahu son rôle dans l’incitation qui conduisit à l’assassinat de Yitzhak Rabin en 1995, tandis que la droite l’adore pour avoir mené l’opposition aux accords d’Oslo2. »

[Anecdote peu connue : pour récompenser Israël de sa participation aux accords d’Oslo, l’Europe signa généreusement un traité favorisant les exportations israéliennes vers l’UE : « à peine l’encre de la signature de Shimon Peres était-elle sèche qu’Israël a cyniquement et systématiquement trichémenti et trompé la confiance que l’UE lui avait été faite, » mais sans réaction3 de nos gouvernants qui, en revanche, interdisent tout boycott...].

– Deuxième : les trois partis religieux, totalisant 25 % des élus.
« Le Shass représente l’appoint indispensable pour les majorités de droite ou de gauche » [Libération, 7-10-2013]. Confirmation par Le Monde [6-10-2013] : «  tous les premiers ministres d’Israël depuis deux décennies lui ont fait allégeance en de multiples occasions. » Ce parti, inspiré par rabbi Ovadia, disposait de trois ministères dans le précédent gouvernement.
C’est comme si François Hollande faisait allégeance aux mouvements intégristes catholiques, pourtant bien modérés en comparaison des théories de ce rabbin (évoquées ci-après).

Le Likud et les trois partis ultra-nationalistes et religieux – qui seraient donc étiquetés “extrême-droite” en France – totalisent à eux seuls 61 députés sur 120.
L’extrême-droite est donc majoritaire en Israël.

– Troisième : Yesh Atid. Son fondateur, Yair Lapid« n’a l’intention de s’allier ni au parti de centre-droit Kadima, ni au Parti travailliste israélien, » ce qui le met plus proche de Bibi, même s’il le critique sur certains points. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à faire une “alliance fraternelle” avec le chef de Habayit Hayehud (“parti nationaliste conservateur et religieux situé à l’extrême droite du spectre politique israélien”).
Un député UMP faisant (officiellement) une “alliance fraternelle” avec le FN serait classé extrême-droite, et peut-être même évincé de ce parti.

« S’exprimant symboliquement d’une des colonies les plus profondément avancées en Cisjordanie, Lapid insista sur le fait qu’il était opposé au retrait des colons. Il ne reconnaîtra pas le droit au retour des réfugiés palestiniens, affirmant se baser sur le droit international qui ne permet pas que des gens transmettent ​​le droit de retour à leur terre à leurs descendants.4 » Sauf, évidemment, s’ils sont juifs, et à condition de le démontrer par une ascendance “correcte”, et peut-être, à l’avenir, en prouvant par un test ADN5 qu’ils sont porteurs des gènes autorisés.

Kadima est classé par certains au centre-gauche alors qu’il fut créé par Sharon quand il quitta le Likud...

Avec 88 députés sur 120, la droite israélienne totalise 73 % des voix en 2013.

Religion

Theodor Herzl, l’un des premiers à mettre en place l’idée d’un État autonome juif – et dont les propos le classeraient de nos jours comme antisémite nauséabond – « rêvait d’une nation juive où l’État et la religion seraient séparés... Il n’y a pas de séparation de la religion et de l’État en Israël. »
Peuple “choisi par D.ieu”, les Juifs israéliens lui sont majoritairement reconnaissants : un sondage6 publié en janvier 2012 révélait qu’un « nombre record de 80 % d’Israéliens croient en Dieu, 70 % pensent être le “peuple élu”, et 65 % affirment que la Torah et les commandements religieux ont été donnés par Dieu. » (20 % se déclarent laïcs, contre 41 % en 1974.)
Plus intéressant : « moins de la moitié des Juifs israéliens pensent que les valeurs démocratiques doivent toujours prévaloir sur la loi juive, » ce qui laisse penser que plus de la moitié considère peu ou prou que la loi religieuse est supérieure.

Rabbi Ovadia† donne une assez bonne idée des thèses défendues par leurs rabbins, puisque 800 000 Israéliens7 – plus de 10 % de la population ! –, auraient assisté aux récentes obsèques de l’inspirateur du Shas, parti à droite de l’extrême-droite religieuse. (À comparer aux quelques centaines présents aux obsèques de Sharon, qui permet à un commentateur d’écrire : « le judaïsme laïc n’a pas d’avenir. »)

Voici quelques-unes des pensées de cette « référence absolue dans le monde religieux séfarade » rapportées par un journal israélien :

– L’ouragan Katrina (à la Nouvelle Orléans) est une punition divine : « Des Noirs y habitaient. Les Noirs vont-ils étudier la Torah ? Dieu a dit : envoyons un tsunami et noyons-les !  »
– Les Goyim sont nés seulement pour nous servir ; sinon, ils n’ont pas leur place dans le monde (il compare leur utilité à celle des ânes.)
– Les victimes de l’Holocauste étaient des pécheurs réincarnés pour expier.
– Dans la Guemara, il est dit que Dieu regrette d’avoir créé les fils d’Ismaël –les Arabes –, qui sont des serpents ou des malfaisants. » [Times of Israel9-10-2013]

Annonçant le décès du saint homme, Le MondeLibérationLe Figaro, le New York Times et le Washington Post se sont abstenus de tout commentaire désagréable. Seul l’américain Gawker osait titrer le jour-même : [le maire de New York] « Bill de Blasio déplore la mort d’un rabbin très raciste. »

Ce n’est qu’une semaine après la disparition que Laurent Zecchini écrira dans Le Monde un article critique intitulé L’héritage controversé des ultraorthodoxes.

Les haredim représentent 9 % de la population juive. Le gouvernement prévoit qu’en 2025, 22 % des enfants scolarisés seront issus de cette secte ultra-orthodoxe (49 % des enfants juifs de New York seraient déjà haredi.8)

Éducation

Ce résumé d’un document israélien de 53 pages permet de mesurer l’importance de la religion dans l’éducation ; les noms de pays et de religion ont été changés (France/chrétien à la place d’Israël/juif) pour imaginer les réactions qu’un tel document officiel provoquerait en France.

« Le christianisme est considéré comme une partie du patrimoine et de la culture de la France, et l’enseignement des fêtes chrétiennes et des pratiques religieuses essentiel à la compréhension de l’État. Le Nouveau Testament et d’autres pratiques chrétiennes sont étudiées de façon critique pour comprendre l’identité de la majorité de la population française. En fait, l’éducation biblique est si importante en France qu’en 2007, le Comité public pour l’enseignement de la Bible a été créé pour encourager d’avantage d’enseignement de la Bible afin de combler le fossé croissant entre les membres laïcs et religieux de la société. »

Shai Piron, actuel ministre israélien de l’Éducation, est un rabbin. Un prêtre à un tel poste est évidemment impensable en France : notre ministre, monsieur Peillon – qui vient de faire son coming out, et veut « terrasser définitivement l’Église » (4,5 % de pratiquants) entre une bar-mitzvah de son fils et une lecture de la Torah en tenue de cuir – y serait à juste raison opposé. Sa fille Salomé – récemment embauchée à l’ambassade de France à Tel-Aviv après avoir travaillé dans deux sociétés israéliennes – apportera peut-être à la société israélienne une touche de cette laïcité chère à son papa.
En attendant, le gouvernement français continue pieusement de financer des écoles communautaires sous contrat où cet enseignement “kodesh” occupe en moyenne 10 heures par semaine9 dans 56 établissements recensés. « Notre école vise à nourrir et encourager un sentiment d’Achdus (unité) avec Klal Yisroel (le peuple juif) en même temps que d’amour pour Eretz Yisroel (la Terre d’Israël). » (On ne connaît cependant pas le nombre d’enfants suivant ces leçons, le choix des familles n’étant pas obligatoirement basé sur des critères religieux.)

Discrimination

Dans une session parlementaire spécialement consacrée à ce sujet, le Premier ministre Olmert déclarait10 en 2008 : « C’est terrible qu’il n’y ait même pas un seul employé arabe à la Banque d’Israël (sur 900 employés) et que dans la société Israel Electric, les Arabes représentent moins de 1 % de tous les employés. »

La situation ne semble pas devoir évoluer : « Israël : une majorité favorable à un régime d’apartheid si la Cisjordanie est annexée » [L’Express23/10/2012]
Dans cette éventualité, 59 % des Juifs d’Israël estiment que l’accès aux postes dans les ministères devrait être prioritairement réservés aux Juifs ; 42% ne veulent pas cohabiter avec des Arabes dans un même immeuble résidentiel ; 42 % refusent que leurs enfants fréquentent les mêmes écoles que des Arabes ; 69 % sont contre le droit de vote des 2,5 millions de Palestiniens de Cisjordanie en cas d’annexion. Enfin, en dehors de cette hypothèse, 47 % des Juifs d'Israël se prononcent d’ores et déjà pour le transfert d’une partie de la population arabe d’Israël (1,3 million de personnes) vers les territoires contrôlés par l’Autorité palestinienne en Cisjordanie.

Xénophobie, racisme

Le racisme existe dans la population juive comme dans toutes les autres populations ; au XIXe siècle, quand la notion de “race” commençait son âge d’or (cf. le “All is race” de Disraeli), la « supériorité raciale » était en vogue et vantée, ce qui est curieusement oublié de nos jours : « l’engouement pour la culture française et le patriotisme ardent qui caractérisaient les Juifs français éclairés ne pouvaient ébranler leur conviction juive traditionnelle que les Juifs étaient supérieurs à tous les peuples.11 »

En Israël, il semble y avoir moins de ce racisme “premier” que de xénophobie religieuse inhérente à la nature d’Israël qui se définit comme “État juif”, donc « un peuple qui a sa demeure à part et qui ne fait point partie des nations » [Nom 23:9], et pour lequel « mêler la race sainte » aux autres peuples est un péché [Esd 9:2]. Il n’est donc pas étonnant que « les expressions les plus extrêmes de racisme et d’ethnocentrisme seraient confinées aux milieux sionistes religieux. »

Racisme religieux

En 1986, le New York Times écrivait : « la Knesset a approuvé un projet de loi antiraciste tellement édulcoré que les partis qui l’avaient proposé votèrent contre, alors que le rabbin Meir Kahane, dont le projet de loi visait à réduire les activités, vota en sa faveur. Cette nouvelle loi exempte les actes racistes commis dans les pratiques religieuses, ou destinés à préserver le “caractère unique” d’Israël.12 »

Yitzchak Shapira – un rabbin payé par le gouvernement israélien – connut son heure de gloire en écrivant qu’il était permis de tuer les bébés non-juifs “ennemis”, ou même simplement de tuer un non-Juif ayant violé les lois noahides.
L’existence d’extrémistes n’est pas étonnante dans toute société, mais ce qui l’est plus est que ce barbu – dont la brève arrestation provoqua la colère de douzaines de rabbins et de membres de la Knesset –, fut relâché au motif que son livre était une interprétation de la halacha, la loi religieuse. Personne ne peut juger l’Éternel…

« Liebman et Cohen rapportent que certains lycées religieux sionistes en Israël ont ravivé des conceptions antiques et médiévales qui attribuent aux non-Juifs des caractéristiques biologiques inférieures. “Ainsi, les élèves de certaines de ces écoles apprennent que les deux premiers patriarches, Abraham et Isaac, avaient chacun deux fils afin que le fils juif puisse hériter des gènes purs alors que les gènes corrompus et impurs, qu’Abraham avait hérités de ses ancêtres idolâtres, pouvaient être transmis au fils non-juif. Seuls les fils de Jacob – ceux de la troisième génération – ont hérité de gènes purs, et étaient dignes d’être juifs”.13 » Aucune personnalité religieuse influente ne s’insurgea contre de tels propos...

Les plus ultras parmi nos intégristes catholiques ont donc beaucoup de progrès à faire pour se mettre à niveau.

Des Juifs trop bronzés ?

Les Falashas, Juifs éthiopiens ramenés en Israël, sont très bien, mais ils semblent avoir la peau un peu trop noire au goût de certains qui préféreraient une reproduction limitée : « Pour la première fois, Israël a admis avoir fait des injections de contrôle de naissance à des immigrants juifs éthiopiens, souvent sans leur consentement.14 » (le produit injecté est « aussi utilisé pour la castration chimique. »)

Certains Falashas affirment que des bailleurs juifs refusent de leur louer des logements, qu’ils sont discriminés, leurs enfants victimes de ségrégation dans les écoles, d’insultes (ils “puent”), etc. (voir une liste de quelques autres griefs ici). Et quand le chef Rabbi ashkenaze David Lau disait, à propos d’une rencontre sportive, « Qui se soucie de savoir si un tas de nègres de Tel Aviv bat un tas de nègres en Grèce ?, » il donnait sûrement au mot cushim un sens affectueux.

Il existe heureusement des preuves que ces accusations de racisme pourraient être mensongères : la Licra, l’organisation anti-raciste qui se flatte d’être “internationale”, n’a jamais protesté (elle n’a pas de bureau à Tel-Aviv…), et l’ADL – son équivalent US – affirme que ce n’est pas du racisme. Preuve ultime s’il en était besoin : Nicolas, François et Manuel ne s’en sont jamais émus.

Immigration

La ministre israélienne en charge de l’immigration appartient au Yisrael Beiteinu, parti nationaliste d’extrême-droite fondé par Avigdor Lieberman.

Légale

Un rapport de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, intitulé Travailleurs immigrés en Israël, une forme contemporaine d’esclavage, décrit la technique très efficace pour éviter que les immigrés bénéficient de salaires abusivement élevés : « Les travailleurs immigrés en situation régulière sont placés sous le contrôle total de leurs employeurs israéliens, dont la plupart détiennent illégalement ​​leur passeport. Si un travailleur se plaint, il court le risque d’être renvoyé, auquel cas il perd immédiatement son permis de travail et devient résident illégal. » Ça calme !

Clandestine

• La traite des blanches est une immigration clandestine très appréciée.
En 2009, le nombre de prostituées en France était estimé au maximum à 18 000 [Trafficking in persons report, p. 137] Un taux identique donnerait un nombre total de 2 200 en Israël. Or, d’après un rapport israélien de 2005, « chaque année, entre 3000 et 5 000 femmes entreraient illégalement en Israël [YNET 23-3-2005] … attirées par la fausse promesse d’un emploi et d’une meilleure qualité de vie... En 2006, l’ONU citait Israël comme l’une des principales destinations dans la traite des blanches. » [BBC, 6-11-2007]. Après confiscation de leur passeport, les filles sont achetées entre 8 et 10 000 $, placement rapportant 300 fois plus que livret A, sans même avoir besoin d’un involontaire compte en Suisse, comme messieurs Prasquier ou Tubiana.
Jusqu’en 2011, Israël était classé au même rang (Tier 2) que les pays d’Afrique noire (les pays arabes voisins ne font pas mieux). La pression des USA a conduit le pays à prendre des mesures. Un site peu suspect [Jssnews] signale que « les chiffres de la prostitution infantile explosent en Israël. »

• En janvier 2012, la Knesset adopta un projet de loi controversé classant toute personne tentant d’entrer dans le pays par la frontière sud comme un “infiltré” pouvant être détenu pendant trois ans, voire plus si elle vient d’un “État ennemi” comme le Soudan. Un énorme centre de détention, prévu pour 11 000 demandeurs d’asile et migrants, sera la “prison pour les personnes en provenance d’Afrique”. D’autres mesures comprennent une barrière de sécurité qui se déroulera le long de la frontière sud d’Israël, une mise en œuvre agressive de la législation du travail et, en définitive, le rapatriement des migrants. [The Guardian, 17-4-2012]

Demandeurs d’asile

Israël a généreusement doublé le nombre de droits d’asile accordés en 2011 : 6 contre 3 en 2010.
Dans le même temps, la France en accordait 10 740, soit 214 fois plus au prorata des populations.

L’historien israélien Yigal Bin-Nun déclarait à Tribune juive  : « L’immigration arabe est la meilleure chose qui pouvait arriver à l’Europe. » Il ne semble pas avoir prodigué ses excellents conseils à Bibi, alors que le gouvernement de celui-ci cherche des immigrés.

Mariage civil – Mariage gay – Avortement libre

– « En avril 2013, l’organisation israélienne hiddush publia une “Carte mondiale de la liberté de mariage” classant les pays en fonction du niveau de liberté que chacun accorde à ses citoyens en matière de statut personnel. Israël est le seul pays occidental qui a reçu une note de 0le plaçant à égalité avec l’Afghanistan, l’Iran, le Pakistan, l’Arabie Saoudite et le Soudan... La non-séparation de l’Église et de l’État dans ce domaine crucial impose la loi juive orthodoxe à tous les citoyens, religieux ou non.15  »

– Les mariages civil et gay ne semblent pas à l’ordre du jour en Israël : « La loi qui aurait permis le mariage civil et le mariage gai rejetée en première lecture16, » apprenait-on le jour de Noël 2013. C’est d’autant plus étonnant quand on découvre que « le vice-président américain Joe Biden a fait l’éloge des dirigeants juifs qui ont aidé à changer les attitudes américaines sur le mariage homosexuel » [Ynetnews23/52013].
Vérité en-deçà de l’Atlantique, mensonge au-delà...

– En Israël, l’avortement est soumis à certaines contraintes, chaque cas devant être examiné par une commission spéciale (réputée tolérante). « En 2006, un député du parti de gauche Meretz proposa un projet de loi qui dépénaliserait l’avortement sans restriction... Le projet fut rejeté par une large majorité. »

Bien qu’une très grande part de la communauté américaine se déclare officiellement favorable à l’avortement libre (sous certaines réserves), il existe des spécimens assez bizarres, comme Chuck Schumer (membre de l’Aipac), officiellement champion de l’avortement libre, qui utilisa cette question pour être élu sénateur de New York... mais qui honora de sa présence un gala donné pour le 30e anniversaire de Efrat, organisme israélien qui fait campagne contre l’avortement...17 Vérité en-deçà...
Efrat a reçu le soutien des deux plus hautes autorités religieusesYona Metzger et Schlomo Amar, respectivement grand-rabbins askénaze et séfarade de l’État d'Israël.

Le “discours sécuritaire”, dernier point caractérisant l’extrême-droite, n’est pas abordé compte-tenu de l’environnement dans lequel se trouve le pays et du long développement qu’il exigerait. Les autres points traités montrent qu’Israël est le seul pays “occidental” à pouvoir être qualifié d’extrême-droite, malgré les efforts de quelques organisations luttant activement contre cette tendance.

Cette singularité est peut-être ce qui faisait dire à Esther Benbassa : « Israël... se doit d’être différent des autres nations, ne serait-ce que pour être à la hauteur de l’amour que les juifs lui portent. » [Bakchich]

Le nouvel amour de François Hollande

« Mais les observateurs étaient loin de s’imaginer que le président de la République irait jusqu’à déclarer sa flamme aux dirigeants de l’État hébreu. “Je suis votre ami et je le resterai toujours”, a-t-il lancé au président israélien Shimon Peres et au Premier ministre Benyamin Netanyahou... Le plus à droite des Premiers ministres israéliens de l’histoire main dans la main avec un président socialiste ? Devant son hôte et pour ne pas le froisser, François Hollande s’est contenté de réclamer des “gestes” sur la question de la colonisation. Il s’est ainsi bien gardé de rappeler leur caractère illégal, ce qui a pourtant toujours été une constante de la diplomatie française. » [Le Point, 18-11-2013]

S’il est normal qu’un président français évoque « l’amitié » entre les deux pays, notre sex-symbol national, désinhibé après un bon repas avec Bibi, est allé beaucoup plus loin en déclarant :

« Pour l’amitié entre Benyamin et moi-même, pour Israël et pour la France..., j’aurais toujours trouvé un chant d’amour pour Israël et pour ses dirigeants. » [BFMTV, 27-11-2013]
Les admiratrices énamourées de notre président ont du souci à se faire.

François Hollande, qui n’a certainement pas accroché une croix à sa veste lors de sa visite au Vatican, n’a pas hésité à couvrir sa tête d’une kippa, comme Sarkozy ou Walls : ces responsables ignorent sans doute que c’est un symbole religieux porté par les Juifs pratiquants, une espèce de paratonnerre destiné à attirer la “crainte de D.ieu”. Nos dirigeants seraient-ils des Haredim (des “craignant Dieu”) ?

Doit-on leur rappeler que la République française est laïque, quand même ?

La discrétion des principaux acteurs communautaires médiatiques est très étonnante quand on connaît le rôle important que les intellectuels juifs ont joué en France dans l’anticléricalisme et les mouvements révolutionnaires : « L’histoire du Yiddishland révolutionnaire est largement méconnue, même en Israël, où son existence est un tabou national. À la LCR, dans les années 70, l’humour résumait bien la situation : “Pourquoi ne parle-t-on pas yiddish au bureau politique de la Ligue communiste [révolutionnaire] ? Parce que Bensaïd est séfarade !”18 »

“La fin de la gauche juive”, article19 publié dans un magazine communautaire américain, rapporte que « les orateurs [de la conférence sur “Les Juifs et la gauche”] ont convenu que la participation de nombreux Juifs au communisme fut un désastre moral. » Michael Walzer explique le soutien traditionnel des Juifs à la gauche : « Nous avons soutenu les gens qui nous soutenaient. » L’auteur conclut : « Si la relation de base ne tient plus, si la gauche n’est plus “les gens qui nous soutiennent”, allons-nous continuer à la soutenir ? »
Accuser ces fervents humanistes d’avoir agi dans leur propre intérêt de groupe est oublier que l’Éternel leur avait demandé de réparer le monde. Il n’en demeure pas moins vrai que nombre d’acteurs fameux – ou leurs enfants – ont quitté le navire Gauche pour rejoindre le camp néoconservateur ou religieux : Benny Levy, grand ami de BHL, « passé radicalement du Grand soir au Talmud » en Terre “sainte” ; les néoconservateurs, qu’Irving Kristol décrit comme des « libéraux [“démocrates”] agressés par la réalité » ; jusqu’au fils du célèbre Markus Wolf – qualifié d’un “maître espion” plus flatteur que “chef de la Stasi”20 – devenu21 membre du mouvement religieux colonisateur Gush Emunim. Certains organismes affirment que les Juifs français auraient voté majoritairement Sarkozy aux deux dernières élections.

Finkielkraut écrivait il y a 30 ans : « Nous sommes si faiblement juifs que l’obsession d’Israël nous fait ses prisonniers.22 » Pour beaucoup d’athées, la judéité semble se réduire à défendre inconditionnellement Israël (« the Israel I love, ... the Israel I love so much, ... the country to which I’m bound unconditionally  » [Haaretz, 31-5-2010]), donc à soutenir ses gouvernants quelles que soient leurs idées politiques et leurs fautes, et par conséquent, à voter pour les hommes politiques pensés être les meilleurs amis de ce pays.
The Times They Are a-Changin’... sans vraiment changer sur l’essentiel.

Mais alors, comment expliquer l’animosité flagrante de ces amis d’un Israël d’extrême-droite envers le Front national ?

Zeev Sternhell pourrait amener un début de réponse : «  Quand on compare l’Europe et Israël en 2013, il est difficile d’éviter la conclusion que, parmi les pays occidentaux, Israël est le pays où l’extrême-droite est la plus puissante (et encore au pouvoir), et où la gauche est la plus faible... Il est encore plus difficile d’éviter la conclusion que la droite israélienne est très loin à droite du Front National de Marine Le Pen. Comparée à la plupart des ministres et des membres de la Knesset, Le Pen ressemble à une dangereuse gauchiste.23  »

Notes

1. Dans la présentation de son livre : The ascendance of Israel’s radical right. (chap 6 en ligne).

2. SHEIZAF, Noam, “The Triumph of the Far Right in Israel”, The Nation, 9/1/2013.

3. WHITAKER, Brian, “Europe irresolute over Israeli trade fraud”, the Guardian, 30-4-2001.

4. “Lapid slams Left, Right over approaches to peace”, JPost30/10/2012.

5. “Birthright, Israeli Government Demand DNA Tests to Prove Jewishness”, Tikun Olam4/8/2013.

6. “Survey : Record number of Israeli Jews believe in God”, Haaretz, 27/1/2012.

7. “Rabbi Ovadia Yosef buried in largest funeral in Israeli history”, The Times of Israel7/10/2013.

8. “The Creeping Jewish Fundamentalism in Our Midst”, Forward, 31/5/2013.

9. Chiffres calculés à partir d’une plaquette en ligne d’un Fonds communautaire.

10. “Olmert : Discrimination against Arabs deliberate”, Ynetnews, 12/11/2008.

11PATAI, Raphael, The Jewish Mind, 1996, p. 324-325.

12. “Israel Gets an Antiracist Law ; It Permits Some Exceptions”, New York Times, 6-8-1986.

13. TORSTRICK, Rebecca, The Limits of Coexistence : Identity Politics in Israelp. 125.

14. “Israel gave birth control to Ethiopian Jews without their consent”, Independent, 27/1/2013.

15. “Israel Has a Marriage Problem”, Tablet, 9/10/2013.

16. “Religious freedom bill shot down in Knesset vote”, Times of Israel, 25/12/2013.

17. DEGER, Allison, “‘Pro-Life ? Pro-Israel ?’ : Israeli anti-abortion organization reaches out for US support...”, Mondoweiss15-11-2013.

18. NICK, Christophe, Les Trotskistesp. 31-37.

19. KIRSCH, Adam, “The End of the Jewish Left”, Tablet16-5-2012.

20. Martin Schlaff, milliardaire trafiquant avec la Stasi, finança Avigdor LiebermanHaaretz, 7 et 8 sept. 2010.

21. ADLER, Alexandre, Judaïsme normatif et judaïsme vivant..., 2005.

22. FINKIELKRAUT, Alain, Le Juif imaginaire, Seuil, 1981, p. 176.

23. Zeev Sternell, “Making Le Pen seem leftist”, Haaretz1-1-2013.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 8 février 2014 09:23

    Oui, oui ... d’accord ... mais il y a eu la Shoah, vous vous rappelez ? Alors, tout est permis à Israel.


    • claude-michel claude-michel 8 février 2014 09:36

      Par Alpo47....Vous avez raison....dans la vie faut savoir faire des Shoahs.... ?
      humour...



    • claude-michel claude-michel 8 février 2014 09:33

      Pétain était un collabo qui ne pouvait pas voyager (en cure permanente à Vichy)....Hollande lui le peut avec notre argent....elle est pas belle la vie...


      • Vipère Vipère 8 février 2014 09:35

        Bonjour l’auteur

        « L’extrême droite, c’est très bien »

         Pourquoi ce titre et ensuite plus rien dans l’article pour étayer cette phrase ?


        • HELIOS HELIOS 8 février 2014 17:20
           ***** /..../ que l’extrême droite c’est très bien ? partout où elle a sévi c’est par millions qu’on compte les morts. *****

          ... sans doute que les communistes russes rescucitents des millions de morts, eux, sans compter ceux d’Amerique du sud , de Cuba, du Cambodge, de la Chine etc... ?

        • non667 8 février 2014 17:49

          revoila vla.. qui vient poser sa crotte anti fn

           vla =

          sampiero =@ ,= pastori = django ....... et j’en passe = bac-5
          on a beau lui dire que 1+1 =2 et pas 3 il y revient toujours ,d’après lui il est bac +5 , mais c’est 5 ans de MATernelle SUPérieur qu’il a repiqué !
           inutile de le lire !automatiquement le moinser !ou le tacler (comme momo )
          , il disparaîtra (sous sampierro il avait dit quitter av pour ne plus y revenir ! ) pour réapparaître sous un autre pseudo vite reconnu à sa c.....ie inimitable et indépassable ! et il s’étonne en plus qu’on lui réponde pas ! !
          pour le dîner de c.. on se l’arrache ! ...........


        • foufouille foufouille 8 février 2014 21:26

          sampiero digère mal son plat du jour pour « smicard »


        • Claude Claude 8 février 2014 10:15

          Belle analyse.
          J’attends avec impatience les éléments (aussi bien documentés) du camp adverse qui aura le choix de montrer :
          - Que ces faits ne sont pas marquant d’un régime d’extrême droite en Israël, ou bien,
          - Que notre gouvernement se désolidarise de cette politique à tel point qu’il nous rabâche à longueur de journée que l’extrême droite c’est pas beau et que c’est le lot de tous ceux qui sont opposés à ses idées. Mais alors il faudra qu’il nous explique pourquoi Israël a une telle faveur aux yeux de nos politiciens...


          • BOBW BOBW 8 février 2014 10:40
             « l’engouement pour la culture française et le patriotisme ardent qui caractérisaient les Juifs français éclairés ne pouvaient ébranler leur conviction juive traditionnelle que les Juifs étaient supérieurs à tous les peuples.11 »
            Conclusion Similitude évidente : « Sionland  über alles »

            • Robert GIL ROBERT GIL 8 février 2014 12:19

              L’extrême-droite est déjà parvenue au pouvoir en Italie et en Autriche. Qu’est-ce que ça a changé ? Rien. Mais il faut au pouvoir un épouvantail inoffensif pour que les électeurs adoubent par leurs votes un candidat du système, qui pourra ensuite continuer la politique délétère actuelle en la justifiant par le choix du peuple. Le Front National remplit parfaitement ce rôle. En attendant dans la Famille Le Pen, du grand père à la petite fille, chacun profite pleinement de la manne financière et des opportunités que procure une carrière politique.......

              voir : LE FN AU POUVOIR, EST-CE CREDIBLE ?


              • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 13:47

                patriote t’es pas fasho, tu n’aimes pas les étrangers . c’est tout, tu sais ceux qui font que les sous chiens ne se reproduisent plus,depuis 1970 ou presque et que en 2040 ou 2090 la france ne sera plus, c’est pas fasho, c’est con


              • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 14:16

                patriote oui, c’est cons de dire que la population ne fait que grandire que parceque les souschiens ne se reproduise pas


              • foufouille foufouille 8 février 2014 15:15

                « oui, c’est cons de dire que la population ne fait que grandire que parceque les souschiens ne se reproduise pas »

                en quoi c’est con ?


              • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 15:19

                le foufouille, oh gosh, on en prendrait a penser que la droite et la gauche ne sont que des illusions


              • foufouille foufouille 8 février 2014 15:32

                alors ?


              • foufouille foufouille 8 février 2014 16:36

                le truc est que les étrangers arrivent de pays pauvres et très croyant = plein de mômes pour payer une retraite inexistante. comme nos grands parents qui avaient huit enfants. il faut aussi payer les retraites


              • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 17:55

                oui mais les chiffres le prouvent, les fr ne se reproduisent plus assez et se font remplacer par les immigrés,
                il est réel, il dit les émigrés remplace , les fr car les fr sont plein de genres fais mac donalde, et les emigré sont pas les mêmes,il est pas rascist, il dit just pour plaire,pauvre mec,le même que arnaud qui voit le juif partout,sont pas cons, c’est l’autre, pas nous,et puis en plus il a des chiffres,tres bons, le con c’est l’autre, il appelle cela l’argumentation, une preuve quíl a raison.le petit 100% de souche nous dit les sauvages ont tords....


              • Bernard Pinon Bernard Pinon 8 février 2014 18:30

                Cher Mr. Gil,

                c’est pas très fair-play de pomper intégralement un de mes commentaires sans me citer...

              • claude-michel claude-michel 8 février 2014 13:37

                Encore un exploit de sa part...

                Hollande à Trappes avec Jamel Debbouze... Y a qu’avec les arabes qu’ils se sente bien.. ?

                • zygzornifle zygzornifle 8 février 2014 14:27

                  pour ça qu’il est tout le temps fourré en Tunisie....


                • zygzornifle zygzornifle 8 février 2014 14:27

                  Après on s’étonne du succès de Dieudonné ....


                  • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 15:37

                    les cons aime la quenelle ,,sans quenelle pas de vie,dernier en amont sont ceux qui posent une quenelle a ouradour, qui n’était pas juif, mais bons,,les mecs ont besoins de se libérer, les divisions charlemagne reconaitront


                  • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 18:08

                    t’a rien compris dieudo(ludo) est un sionist, et toi tu met le devant en disant que l’immigration est le pouvoir, en fait tu donne une excuse au sionisme pour faire se que tu lui reproche,tu piges ?
                    je connais ludo,mieux que toi,et pour cela je n’ais pas besoin de chiffre d’immmigration,mais bon,tu aimes la vérité ?


                  • Xenozoid Xenozoid 8 février 2014 18:41

                    disons que l’humour est sélectif, et patriot nous fais un prout comme le dis l’autre smiley


                  • non667 8 février 2014 18:17

                     merci alex ++++++++++++++

                    quinte curce -2000 ans disait déjà : la religion est le meilleur moyen (outil ) pour diriger les hommes ! force est de constater que cela est toujours vrai aujourd’hui !
                     attention ci dessous un com qui va s’autodétruire (par av ! ) dans les 5 mn . faîtes une copie

                    il est inouï qu’en 2014 90% des goys ne connaissent pas ce qu’est réellement le judaïsme !

                    pourtant il est contenu tout entier dans une seule page de la bible  ! que je résume :résumé :leur dieu raciste à choisi la descendance d’abraham (par isaac —> exclusion du flis 1/2 arabe Ismaël d’ou coran ) pour être les rois du monde = guerre souterraine au goy = c... (censuré )... des peuples /sociétés le reste n’étant que des détails « historiques » même les 10 commandements de moïse ne sont rien a coté du 1° fondamental qui est « se marier entre juifs »

                    je développe 

                    le fondement du judaïsme démarre au CHAPITRE XVII de la genèse  qui établi une relation EXCLUSIVE  entre dieu et LA DESCENDANCE  d’ABRAHAM (l’épisode d’ismaël est révélateur à ce sujet exclus car fils d’abraham mais avec une égyptienne ! )
                    c’est donc une religion singulière (unique au monde ) :ethnique (raciale au sens le plus étroit du terme !) mais aussi une « race » droit du sang (par la mère pour être plus sûr ) mais aussi une politique communautaire .
                    que les chrétiens et les musulmans,prône l’universalisme , contestent l’exclusivité (élection :peuple élu par dieu !) ne change rien au fait que pour les juifs ce soit ça ! s’ils là nient ils s’excluent de facto de l’alliance fondamentale ORIGINELLE ET ÉTERNELLE .

                    dieu leur à promit d’en faire un peuple supérieur ,un peuple de rois !

                    +aide toi et le ciel t’aidera : d’ou le complot quadri millénaire fomenté pour dominer le monde ! et qui est pas loin d’être achevé par la victoire mais aussi par leur démasquage et la vindicte !

                    -pour ce faire il ne faut pas rester entre juifs car forcément il y aurait des juifs rois et des frères esclaves d’où la DIASPORA (dictée par dieu : 400ans d’exil ! )

                     bien que le judaïsme soit une déclaration de guerre au reste du monde (goïm )il ne s’agit pas non plus pour eux de conquérir les autres peuples par la force à 1 contre 1000 on ne peut s’imposer durablement ! (des siècles ) mais par la ruse (complot )

                     la solution est donc de s’introduire dans les autres peuples ,d’y vivre caché comme des COUCOUS , comme des D.S.K. qui tout les matins se demande ce qu’il peut faire pour israël !, leurs intérêts communautaires passant avant .celui des pays d’accueil même si celui -ci doit en mourir , ils sont toujours prêt à le quitter (or ,diamant.... ,relais ,tableau ,tout est prêt (lhabitude des pogroms )) !

                    -le sionisme : nécessité pour les juifs d’avoir une terre
                     1° - base de repli en cas de « Shoah » et en cas de poursuites judiciaires,fiscale ..etc..
                     2°- siège de l’état -major de la politique mondiale juive .  (bibi )
                     - rappel religieux de la solidarité ( alya ) communautaire qui aurait tendance à s’estomper/se dissoudre avec la paix et la tolérance dans le monde , d’ou rappel appuyé a la Shoah , au rn +lhlpsdnh (un petit coup ,un petit coup de Carpentras , un petit coup de faux attentats (de 9-11 ), déformation de propos pour les rendre " antisémites« »négationnistes « »exterminationnisme " ( almaïnejad ) ....etc ..

                     3°lieu sécurisé  de rassemblement ,de synthèse ,d’exploitation de toutes les informations scientifiques (nucléaires ) ,techniques ,économiques, politiques ...etc... transmises par les espions D.S.K. infiltrés dans tout les points stratégiques du monde entiers .(monika lewinski ! )

                    diaspora ou sionisme ? le problème est réglé : les 2 mon colonel !

                    la diaspora assure le financement et la sécurité d ’israël (en 1967 la guerre des 6 jours n’aurait pu être gagné sans la complicité /aide (militaro-financière des usa )

                    le sionisme assure la perpétuation du judaïsme !

                    mais voilà tant va la cruche à l’eau qu’a la fin elle se casse , et à force de trop en faire (palestine ) et avec la crise , le complot QUADRI- MILLÉNAIRE INTRINSÈQUE au judaïsme risque d’être découvert , surtout qu’avec internet la chape de plomb installée par les merdias à leur ordres va se fissurer . et la riposte revenir . ! (nouvelle shoa ?)

                    est-ce cette peur qui fait que 1pour 100.000 des juifs sont les exceptions qui confirment la règle ou leur sincère humanisme ?

                    il serait temps pour eux de s’intégrer dans l’universalisme en acceptant les mariages mixtes (= renier leur religion , le 1 °  commandement !)

                    j’ai entendu par av et you tube un rabin dire que les mariages mixtes étaient pire que la Shoah.........

                    .....

                     !



                    • France Républicaine et Souverainiste Napoléon Du Perche 8 février 2014 18:58

                      C’est plutôt le concept de « droite » qu’il faudrait redéfinir ; car les clivages actuels sont loin des définitions de René Rémond sur le sujet. Le bonapartisme dont se revendiquait De Gaulle était un appel au peuple pour un projet patriotique où le progrès social a aussi sa place...


                      • Sylvain62 8 février 2014 19:05

                        Mais vous faites référence à un temps révolu où les politiques étaient encore dignes de leur fonction...


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 8 février 2014 19:26

                        Bonjour,

                        Il y à un proverbe qui dit :

                        Ne fait pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse !

                        Cet proverbe est savamment inversé (détourné comme arme) par les milieux sionistes qui contrôlent la politique et les médias en France ! 

                        Le dernier domaine qui leur à encore résisté, ceci avec du mal, c’est la justice .... elle à reçu un sacre rover en décembre 2013 car les sionistes ne ce sont pas contenté d’un jugement qui à été pris au nom du peuple français et ils ont actionné un des leviers (sioniste) en saisissent le conseil d’état qui à « balayé » la décision d’un de nos tribunaux ... un nouveau pas à été franchis ! Cette affaire est très révélateur et se traduit dans les sondages avec 75% des français qui ne font plus confiance dans leurs ’’grands médias" !

                        Ses lobbys sont entrent à nous imposer des orientations de société (par exemple le mariage pour tous) en modifiant ainsi profondément les valeurs morales de notre pays, ce qu’ils refusent de faire ’’chez eux’’ sur la terre occupé du peuple élu !

                        Pendant que la liaison du fils de Nétanyahou avec une fille non juive scandalise l’extrême droite en Israël on impose à la France de renoncer aux valeur culturelles et morales.

                        Les sionistes sont devenue le premier pouvoir en France, et la communauté juive s’iniquité d’un pouvoir en dérivé !

                        Le sionisme présente un danger pour la démocratie et la paix dans le monde !


                        • LucDolmont 9 février 2014 04:57

                          Travail d’investigatin remarquable. Félicitations à l’auteur pour cette synthèse assez exhaustive qui démontre l’aveuglement dans lequel la presse aux ordres nous entretient. Vous auriez aussi pu parler de Baruch Godstein, « héro » israélien totalement méconnu en France, alors que son tombeau fait en Israël l’objet de pèlerinage de nombreux Juifs américains, en raison d’une oeuvre dont on comprend mal ce qu’elle a d’admirable...

                          Bravo aussi à Agoravox, qui représente le seul organe d’information à oser publier ce genre de triste vérité. La presse établie se demande pourquoi elle péricilite, mais c’est parce que si sa mièvrerie mensongère et systématique a longtemps hypnotisé le peuple de ce pays, la « mayonnaise » de l’envoûtement de prend plus : Le peuple a commencé à ouvrir les yeux, et il est donc devenu de plus en plus difficile de lui parler comme s’il dormait encore. Le Monde, Libération, le Figaro, le Point et tous les autres « grands » journaux vont mourir, parce qu’ils ne peuvent changer leur point de vue, qui est le suivant ::
                          « Le peuple doit dormir, il est là pour ça. D’ailleurs, les lois d’opinion se chargent de le lui rappeler dès qu’il amorce un réveil. Servons-lui donc les bêtises soporifiques qui le maintiennent dans un sommeil léger, et tout pourra continuer ».
                          Le problème, c’est que l’ère du sommeil est en train de prendre fin : Le jour se lève, et les enchanteurs de la nuit judéolâtre vont devoir s’éclipser...


                          • MuslimADieu MuslimADieu 22 mars 2014 12:38

                            @Alex

                            Il est où le 2/2 ?

                            • Alex Alex 24 mars 2014 21:32

                              @Muslim

                              Le matériau de la 2e partie est prêt depuis longtemps, mais il faut que je le mette en forme.

                              J’en profite pour apporter une petite correction : Markus Wolf n’était pas le « patron » de la Stasi, mais le chef d’une branche de cet organisme philanthropique (les services de renseignements), pendant que son « cousin » Andropov dirigeait le KGB après avoir supervisé l’animation Budapest 1956 comme ambassadeur de l’Urss.


                            • raymond 2 mars 11:25

                              @Alex
                               Toujours pas prêt ce 2/2 ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès