• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’homme en crise

L’homme en crise

Qu'est-ce que vont devenir les hommes ? Rien de bon si les tendances actuelles féministes se poursuivent.

Nous vivons à une époque où les féministes caricaturent l'homme en un misogyne harceleur. Les hommes sont condamnés pour des torts plus perçus que réels.

Les abus sexuel qui sont marginaux sont amplifiés par les « #balacetonporc » et autres études totalement baisées d'inégalité homme-femme.

Les hommes, sont maintenant tous coupables de « masculinité », ils sont des vilains qui s'attaquent aux femmes et les agressent. Regarder des jambes galbées parce qu'elles se présentent a vous, vous fait passer pour un satire.
 

Maintenant, la question est, qu'est-ce qui est et vont devenir les hommes, les « mâles » ?

Rien de bon si les tendances de culpabilisation actuelles se poursuivent.

Pourtant a y regarder de plus près, les femmes sont plus autonomes et « égales » que jamais elles n'ont été par le passé. Elles sont bien plus libres et favorisées maintenant dans de nombreux domaines.

Être une femme aujourd'hui, c'est être le bénéficiaire de décennies de mouvements d’émancipation et de libération de la personnalité et de la parole.

Les hommes, ont été laissés pour compte. Aucun mouvement correspondant n'a émergé pour les aider à se diriger vers une pleine émancipation et liberté.

De nombreuses choses mettent les hommes moins bénéficiaires socialement que les femmes.

Les filles surpassent les garçons à l'école à tous les niveaux universitaires.

Les hommes meurent plus jeunes.

Les hommes sont plus obèses.

Les hommes se suicident beaucoup plus fréquemment.

Les hommes sont incarcérés ou condamnés à un taux beaucoup plus élevé que les femmes.

Moins d'hommes terminent leurs études secondaires et vont à l'université.

Plus de garçons sont diagnostiqués avec une hyperactivité.

Les hommes ont maintenant des QI plus faibles que les femmes.

Les jeunes hommes vivent avec leurs parents plus longtemps que les femmes.

Dans la mode, les libertés des femmes sont plus larges.

La propagande de l'écart salarial homme-femme exagérée par des études a charges qui leur sont complaisantes, cache une révolution d'une évolution logarithmique peut signalée. Entre 1980 et 2015, les hommes en âge de travailler n'ayant que des diplômes d'études secondaires ont vu leur salaire horaire réel stagner alors qu'au cours des 35 dernières années, les femmes diplômées du secondaire ont vu leurs salaires augmenter de 30%.
 

Les programmes scolaires écrits par des égalitaristes idéologiques, enseignent aux garçons qu'être comme les filles. L'homme ne doit plus prendre de risque, se « limiter » de ses instincts de conquête. Les médias martèlent que les femmes sont des victimes, les hommes sont des oppresseurs.

Les hommes et les femmes ont besoin les uns des autres. On ne peut pas exister sans l'autre. C'est la biologie élémentaire, mais c'est aussi la réalité que nous avons vécue avec nos parents, nos frères et sœurs et nos amis. Les hommes ne sont pas des femmes.

Le faire croire amènera à l'échec.

Les « bonobos » sont les singes à l'ADN le plus près de l'homme. Dans leurs réserves, si on leur fournit des jouets, les femelles prennent naturellement poupées et les jouets de camion de pompier sont pris par les mâles. Les « bonobos » eux, ne sont pas influencés par les idéologies égalitaristes, ni les médias.

Il y a certainement de l'espoir, mais il faudra que les hommes restent des hommes a résister à la stigmatisation de leur virilité.


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • C’est le paradoxe des hommes : tuer le père,..pour le dépasser. Oui, et après,...


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 18:52

      @Mélusine etc. Le monde mental ment monumentalement, surtout chez les psyKa.


    • Albert123 15 mars 11:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « C’est le paradoxe des hommes : tuer le père,..pour le dépasser »

      psycho de comptoir qui s’appuie sur les travaux douteux de 2 charlatans démasqués depuis un bail : Freud et Lacan.



    • Alren Alren 15 mars 13:06

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Tout cela est du blabla ! « Tuer le père » c’est de la psychanalyse à deux balles de l’escroc Freud qui n’a jamais guéri personne mais empoché une belle fortune !

      Les rapports sociaux entre classes sociales et homme-femme ne seront pas modifiés par des discours et des écrits psychologiques mais par des lois.


    • @Alren


      vous pouvez tous m’attaquer. Je sais que de nombreux commentateurs d’extrême-droite se cachent derrière les pseudos. Tendance Soral. C’est celui qui tient son Site qui doit juger s’il accepte ou pas mon point de vue.

    • Radix Radix 14 mars 12:39

      Bonjour 

      « ...et autres études totalement baisées d’inégalité homme-femme ».

      Quand la dyslexie vient au secours de la pensée profonde !

      Radix


      • Buzzcocks 14 mars 13:42

        @Radix
        J’ai noté aussi illico ce lapsus savoureux.


      • astus astus 14 mars 14:33

        @Radix


        Plutôt les actes manqués, qui sont toujours réussis ...

      • Clark Kent Kent 14 mars 18:05

        @astus

        acte manqué ou lapsus calami ?

        c’est un peu la même chose pour le vieux barbichu de Vienne

      • Le421 Le421 15 mars 08:50

        @Radix
        Je crois qu’il n’y a pas que les études qui sont « baisées »... De la tête !!  smiley


      • belin 14 mars 12:57

        Tout est fait pour que l’homme deviennent pédé .


        • belin 14 mars 12:58

          @belin
          DEVIENNE pardon.


        • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 13:46

          @belin. Tss tss ! Je te soupçonne du crime de pas-pédalitude !


        • Le421 Le421 15 mars 08:52

          @belin
          Pour ma part, j’ai vécu une époque bien différente et bien que je n’y crois pas, je remercie Dieu !!

          On sombre dans la connerie généralisée !!
          On drague avec une appli, fermé dans sa piaule.
          Et on baise devant un écran.
          Au moins, question natalité...  smiley


        • Montdragon Montdragon 14 mars 12:59

          Article très soralien, pourquoi pas, pour une fois il y a des gonades sur Ago.


          • Jean Roque Jean Roque 14 mars 13:09


            Qu’est-ce que vont devenir les hommes ?
             

            Des glands remplacés.
             


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 13:12

              Vouais ...Satire m’habite .


              • Le421 Le421 15 mars 08:53

                @Aita Pea Pea
                Satire ou satyre ??


              • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 13:17

                Très mal écrit comme d’habitude, mais le fond est indiscutable sur la plupart des points. Les oligarques qui détiennent les media ont mis les militantes féminazies en devanture de vitrine parce qu’elles excitent à la guerre civile dans tous les foyers, pour affaiblir et briser les peuples, dans nos pays surenveloppés. 

                L’industrie de la calomnie sexiste misandre : http://deonto-famille.info/index.php?board=23.0
                 
                 Même à l’ultra-gauche qui se proclame marxiste-léniniste, en pratique ils se focalisent dans la guerre contre les boucs émissaires à portée de tir : les mâles, surtout s’ils sont pères.
                 
                Rien que sur le trafic de drogue qu’ils font revendre à nos enfants déboussolés après l’éradication de leurs pères, la C.I.A. récupère amplement sa mise de fond sur les militantes féminazies telles que Gloria Steinem.  
                 
                (<http://deonto-famille.org/citoyens/debattre/index.php/topic,2035.0.html>) ont révélé que les programmes scolaires ont été bidouillés par les féministes pour que dans toutes les matières, y compris en technologie et sciences dures, les filles passent devant, et évincent les garçons. Comment ? En réclamant plus de baratin conformiste, et beaucoup moins de maîtrise des réalités. Avec peu d’années de décalage, les programmes scolaires en France ont été bidouillés de même, avec en particulier l’accent sur les « sciences citoyennes », ouvertement frauduleuses et anti-scientifiques.

                Il est atrocement chiant de donner des liens sur cet éditeur agogox qui vérole les liens aussitôt qu’on les pose.

                • Le421 Le421 15 mars 08:54

                  @JC_Lavau
                  Il est atrocement chiant de donner des liens sur cet éditeur agogox qui vérole les liens aussitôt qu’on les pose.

                  Je confirme... Hélas !!


                • pallas 14 mars 13:41
                  Spartacus,

                  Bonjour,

                  Il faut relativiser votre propos, le monde réel est différend.

                  Les hommes et femmes, dans la caste ouvrière et agent de maitrise, sont parfaitement normaux dans le sens qu’ils sont eux même.

                  Il n’y pas de conflit et harcèlement envers les femmes, qu’il n’y a pas de féministes voulant émasculer les hommes.

                  Le sujet de conversation entre collègues, c’est leurs enfants en bas age, la garderie, la famille, l’éducation.

                  Le probleme d’identité sexuel est dans la haute classe, bourgeoisie, là oui ils ont de gros problèmes en matiere de sexe, de drogue, d’identité personnel.

                  Ne vous inquiétez pas pour le petit peuple, il n’est pas sans dents et manipulable, ils s’en tamponnent royalement avec la plus sincère franchise smiley.

                  L’élite est un amuseur public, faisant de leurs frustrations une forme de spectacle en faisant des généralités.

                  Je suis un Homme avec tous mes attributs et défaut, qui adore boire des bières et fumer des clopes, manger des pizzas, regarder les jolies femmes, primaire quoi smiley

                  Salut


                  • Le421 Le421 15 mars 08:56

                    @pallas
                    Il est heureux de constater que certains savent rester normaux.


                  • Rmanal 14 mars 15:05

                    C’est presque aussi nul et gorgé de poncifs que vos laius de fanatique libéralo-économique.
                    Il y a effectivement un phénomène étonnant du culte du féminin mais qui est tellement loin de ce que vous en comprenez.
                    Quelques exemples :

                    "Plus de garçons sont diagnostiqués avec une hyperactivité.

                    Les hommes ont maintenant des QI plus faibles que les femmes.

                    Les jeunes hommes vivent avec leurs parents plus longtemps que les femmes.

                    La propagande de l’écart salarial homme-femme exagérée par des études a charges qui leur sont complaisantes.."
                    Vous avez des références où bien c’est encore votre source du café de la gare qui s’est épandu sur le féminisme ?
                    Vous avez au moins le mérite de faire rigoler les lecteurs.


                    • Buzzcocks 14 mars 15:12

                      @Rmanal
                      Ca reste du Spartacus, donc faut le prendre au 5 eme degrés. Et finalement, on pouffe de rire à chaque paragraphe.
                      C’est un peu comme un personnage de Molière, c’est tellement dans la caricature qu’on rit à chaque phrase ou presque.

                      Bon, là, où on rit moins, c’est que c’est du premier degré et donc cet homme souffre finalement. Il doit être sacrement mal dans sa peau pour éructer sans arrêt de telles conneries.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 16:24

                      @Buzzcocks.
                      Bah oui ! Faut bien zigouiller les boucs émissaires ! C’est là tout le plaisir.


                    • sls0 sls0 14 mars 16:21

                      Il y en a à la virilité faiblissante plutôt que de se remettre en cause vont mettre celà sur le compte du féminisme.

                      C’est toujours de la faute des autres.
                      Je me suis toujours bien entendu avec les suffragettes.
                      Hier soir il y en avait encore 9 à venir perturber ma quiétude et piller mon frigo.
                      Les trois les plus effrontées se sont pris ma main au cul.
                      Dans certains cas même une sufragista va apprécier à condition quand bout du bras ce ne soit pas un bôf.

                      Un bôf en manque de virilité va se plaindre du féminisme.
                      Une phase que je dis assez souvent, par manque de virilité on est soit pédé ou soit macho. Question respect quitte à côtoyer du non viril je préconise aux miss les pédés, les machos sont en dessous de tout.
                      Pour pas mal de personnes en dessous de tout c’est plus agréable un monde macho, là avec le féminisme ça coince.

                      • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 18:50

                        @sls0. Malveillance et déni d’autrui : sls0 vient d’illustrer et condenser le féminisme du 21e siècle dans nos pays surenveloppés.


                      • sls0 sls0 15 mars 15:53

                        @JC_Lavau
                        J’appelle un chat, un chat.

                        Avant dans un environnement patriarcale voir macho, il était facile pour le petit mâle d’exister.
                        Les règles du jeu ont changé, le mâle doit faire ses preuves. Une femme reconnait la virilité, maintenant elle a le droit de se foutre des gesticulations machistes.
                        Les branques du féminisme comme ceux du machisme je les mets dans le même sac des mal baisés.
                        Chez moi il y a des propos de femmes et d’hommes, pas de propros d’extrémistes féministes ou machistes, je ne supporte pas la médiocrité.
                        Et oui ce sont des médiocres qui aboient comme les petits chiens histoire d’exister.

                      • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 16:04

                        @sls0. Moi c’est France que je vis.

                        Là où le retour au matriarcat a ramené le retour aux sacrifices humains.

                        ___

                         
                        Né dans le sérail misandre victimaire, j’en connais les turpitudes.
                        Les morts ne témoignent pas, ne parlent pas. Mais moi si jusqu’à présent. Et cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais. Les imposteuses tortionnaires moins encore.

                      • pemile pemile 14 mars 17:05

                        "Les « bonobos » sont les singes à l’ADN le plus près de l’homme. Dans leurs réserves, si on leur fournit des jouets, les femelles prennent naturellement poupées et les jouets de camion de pompier sont pris par les mâles."

                        Les deux études que je connais, truffées de biais, ayant tenté de démontrer ce fait concernaient des singes verts (2002) et des macaques (2008), vous avez des sources sur une étude plus sérieuse avec des bonobos ?


                        • Le421 Le421 15 mars 08:58

                          @pemile
                          Les études sérieuses de Cartapus sont surtout faites sur BFM Business...  smiley


                        • jjwaDal jjwaDal 14 mars 17:20

                          Un peu simpliste. En contre-feu du féminisme il y a le mouvement MGTOW qui se répand aux USA par ex (connerie pour connerie on va dire...). C’est surtout une évolution rapide de la société qui se traduit par une très nette montée du célibat (hors +65 ans) un peu partout, le Japon étant un cas extrême. La relation homme/femme n’a rien d’évidente et sans la sexualité et la nécessité de perpétuer l’espèce, on pourrait séparer les deux espèces, chacun son monde. Pour beaucoup trop le porno et les jeux en lignes sont bien plus addictifs que la recherche d’une relation stable et même en dehors de ça on trouve facilement des femmes qui ne cherchent personne et des hommes dans le même cas. En première approche les hommes en bas de l’échelle sociale et les femmes en haut, vont avoir du mal à se caser mais sinon on est encore dans l’ajustement aux nouvelles réalités.
                          L’asexualité progresse aussi, preuve s’il en faut que pas mal de choses sont un peu cassées dans le monde tel qu’il est.
                          « The Red Pill » est une bonne approche du problème...


                          • L'enfoiré L’enfoiré 14 mars 18:52

                            Salut Sparta,

                             Un billet qui devrait vous amuser surtout vers la fin « Le Marsien et la Vénusienne »
                             J’ai bien écrit « Marsien » et pas « Martien » (encore une connerie de la langue français)


                            • jesaispas jesaispas 14 mars 21:19


                              bonsoir
                              études totalement baisées d’inégalité homme-femme

                              probable que l’on va vous entache d’un certain parti pris, mais n’oublions jamais qu’une femme mal baisee a toutes les bonnes raisons de nous en vouloir


                              • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 21:23

                                @jesaispas. Parle nous des pas-baisables, je te prie.

                                De celles qui haïssent l’hétérosexualité et les hétérosexuels.

                              • jesaispas jesaispas 14 mars 23:15

                                @JC_Lavau
                                tu fais un pack de deux, mais il faut travailler la forme, la winchester est de mise, cool de reconnaitre un cowboy comme moi


                              • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 12:03

                                @jesaispas. Outre que ta prose de soûlographe en est très affectée, l’alcoolisme est mauvais pour ta santé.


                              •  C BARRATIER C BARRATIER 14 mars 21:43

                                Pas d’accord Spartacus ! Les victimes des viols ont pour bourreau un homme, pas une femme, même les hommes qui se font violer le sont par des hommes.

                                Si les femmes ont tant conquis c’est qu’elles étaient inféodées à des hommes, vous avez raison de souligner leurs avancées que j’approuve bien sûr

                                Femmes : Conquêtes, reponsabilités nouvelles.Prenez votre part de pouvoir http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=228

                                Les hommes ont une plus grande force physique, mais de nos jours ça ne sert que pour soulever des haltères ! La force ne se mesure plus aux muscles.

                                La drague par des hommes et par des femmes existera toujours quel que soit le sexe recherché
                                Mais la mauvaise conscience de ceux qui profitaient d’un ascendant quelconque (employeur, chef de service, chef religieux, enseignant...) leur fait regretter aujourd’hui le manque de self control qu’ils ont eu, et c’est tres bien. Aucun ne s’en glorifie ! Il est temps qu’ils éprouvent de la honte !
                                Les hommes devront séduire par leur gentillesse ; leur courtoisie, leur prestance...et les femmes aussi. Normalement la drague devrait venir à égalité de l’homme ou de la femme. Nous allons devenir encore plus différents des animaux. L’humanité progresse....


                                • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 21:57

                                  @C BARRATIER. D’autant qu’avec le retour du matriarcat, les sacrifices humains sont revenus avec.


                                  Je suis contre.
                                  Même pour des raisons personnelles en plus : le mâle premier-né à sacrifier, et qui a réchappé grâce à beaucoup de baraka, c’est moi.

                                • jesaispas jesaispas 14 mars 23:47

                                  @JC_Lavau
                                  je pressens un divorce avortée, pareil avec les ju...., tu fais un pack de deux, et t’encules en série, c’est le remède, il n’y en a pas d’autres, je peux témoigner, bien sur devant les jurées surtout si d’engeance femelle d’ailleurs
                                  Aussi j ’ai un respect infini pour la justice surtout si d’engeance du sexe oppose, car finalement l’opposition fini toujours pas s’emboîter, autrement dit, venez vous opposez, on va tester l’adhérence.
                                  Bon la libido étant une chose, la réalité une autre, mais encore moins compatible avec le porte-feuille car in fine c’est le seul objet de cette attirance,
                                  Aux mâles d’imaginer et imposer un autre point de vue, la reproduction ayant ses contingences matérielles, il va s’en dire, alors s’est pas gagne, même si la planète s’en porterait beaucoup mieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès